17mai 10

Les mauvaises nouvelles des uns peuvent être les bonnes des autres

Leur truc ne marchera pas. Le nôtre si !

Ce billet a été lu 23  392 fois.

Je suis parti trois jours, sans télé, sans radio, sans journaux. J'avais à faire. Pendant ce temps mes amis au congrès de Die Linke à Rostok en Allemagne  et d'autres au contre sommet Europe Amérique latine à Madrid poursuivaient notre harassant agenda militant international sans lequel notre Parti de gauche serait hors de sa mission et de ses devoirs. Sitôt revenu, après plusieurs heures de ballade sans objet dans Paris la splendide et sur la terrasse sublime de l'Institut du Monde arabe, j’ouvre mon blog. Alors, les bras m’en sont tombés des épaules : ma dernière note a été lue plus de trente mille fois et il y a plus de mille commentaires. Signe des temps qui me dépasse. Je dis un mot quand même sur le sujet en fin de note. Mais, surtout, je dis ce que je sens avec ce recul, certes bien petit puisqu’il ne s’agit que de trois jours, mais le premier depuis longtemps. Dites : c’est vraiment la fin d’un monde. Il faut se préparer sérieusement pour la relève. L’affaire va être rude !

Oui c’est la fin d’un monde. Non seulement il n’y a pas d’autorégulation positive du système financier mais toute tentative pour le secourir ne sert à rien qu’à aggraver son instabilité génétique. La main invisible est une main démente. Ce truc est intrinsèquement irredressable. Je peux dire que ça m’angoisse. Je pense que beaucoup de gens sentent ça comme moi. Ce qui me frappe c’est l’obstination des dingues qui tiennent les manettes de l’opinion et de la décision. En trois jours j’avais oublié l’effet que ça fait de lire leurs contes à dormir debout sur les vertus de l’austérité et leurs martingales puériles sur les soi-disant cercles vertueux du moins d’Etat, moins de fonctionnaires, moins de service public, et gna gna gna. Au milieu de tous ces stipendiés, je retrouve mes ennemis intimes : les déclinistes. Montés sur le dos des amis de la douleur, à moins que ce soit l’inverse, ils débitent à longueur de colonnes, comme des pianos à musique, leurs insubmersibles certitudes hautaines à l’égard des gens simples qu’ils veulent encore et toujours mener au fouet. «Fainéants», «fonctionnaires», «gaspilleurs», «gréviculteurs» et ainsi de suite, en direct (pour les grecs et les espagnols) ou en suggéré (pour les français qui paient quand même le journal où c’est écrit). Le plus infâme c’est quand ils pleurnichent à l’évocation des «générations futures écrasées par la dette» ce bobard de café du commerce. Les générations futures, c’est clair qu’elles les préoccupent moins quand il s’agit de la diffusion des titres toxiques, des actions des pétroliers qui salopent la mer et pourrissent l’air ou de sortir du nucléaire.

Les refrains des déclinistes en font une véritable cinquième colonne de temps de guerre de la finance contre les peuples. Le truc du décliniste c’est toujours le même : « la France est en retard ». Toute mauvaise nouvelle est la bienvenue pour ce véritable parti de l’anti-France, les Baverez et consorts, qui insultent ce peuple, pour son bien -cela va de soi- à longueur d’années. En retard ! Toujours en retard le gros nul de Français ! En retard pour la souplesse du marché du travail, en retard pour le passage à l’économie de service, en retard pour encourager le risque et l’entreprise ! En retard pour abroger la carte scolaire, en retard pour développer l’enseignement privé ! En retard pour le classement de Shanghai des universités même si les gens de Shanghai eux-mêmes disent que leur classement ne vaut rien. En retard, c’est le mot pour culpabiliser celui qui ne veut pas passer pour un fainéant et qui a toujours peur déjà d’arriver en retard au boulot ! En retard pour la réforme des retraites qui permettrait pourtant cette grande avancée de civilisation, à laquelle «même les sociaux-démocrates ont travaillé dans toute l’Europe» et  qui ferait travailler les vieillards comme nos arrières grands parents en avaient déjà la chance.

J’en profite pour remercier à nouveau notre bon maitre qui permit à mon arrière grand-père de rester à la maison à partir de soixante quinze ans et lui promit de lui « donner de quoi », privilège auquel mes deux grands pères n’eurent pas accès ayant eu la malice de se soustraire à ces bienfaits en mourant de maladie professionnelle l’un à trente trois ans, l’autre à cinquante six comme des tire au flanc qu’ils étaient. Je donne ces exemples, moi qui n’aime guère personnaliser les problèmes politiques, pour rappeler aux nigauds qui se laissent endormir par les bobards des puissants quels chemins à rebours ces gens veulent nous faire prendre. De tous les griots du système, le pire est le décliniste ! Car il prétend enchaîner la victime aux intérêts des ses bourreaux par le sentiment de culpabilité qu’il est si facile de faire ressentir à ceux qui triment sans jamais voir le bout d’aucun effort. Et, pire que tout, le décliniste veut faire croire que la France ne peut rien, et donc que le peuple serait impuissant et même en grand danger s’il se soustrayait à la médecine de cheval qui lui est prescrit. Mais je les comprends. Mieux vaut pour eux prévenir que guérir et la meilleure police est celle qu’on installe dans la tête des gens. Sinon gare ! Car la France peut à peu près tout. Y compris dévaliser les dévaliseurs. Organiser un autre partage de l’oxygène disponible. De bon gré, ou de force cela va de soi. En tous cas c’est que nous nous ferons le moment venu. Et je pense qu’il viendra plus vite que d’aucuns le croient.

Passé le dégout que ces gens m’inspirent, d’un autre côté je ressens aussi l’incroyable énergie que donne le sentiment d’avoir vu juste pendant toutes ces années où le monde du casino triomphait ! L’autre jour Stéphane Bern – mais oui- dans l’émission « le fou du roi »à laquelle je participais, disait que des gens comme moi passaient pour des extra terrestres il y a quelques années et que, à présent, ce que nous disons « va de soi ». Ce genre de franchise n’est pas dans les moyens du commentateur politique traditionnel qui, lui, est trop intelligent pour reconnaitre l’ombre d’une erreur d’appréciation au cours des dix dernières années ou même des cinquante dernières qu’il est éditorialiste au « Nouvel Observateur ». Pourtant, comme les choses vont vite ! J’ai même lu Pierre Moscovici, le seul dirigeant du PS qui annonce vraiment la couleur au milieu de cet empire de faux-culs, dire que les riches devraient payer ! Eh ben Pierre ! Ca va pas de faire ton petit Georges Marchais, toi aussi ? Quand je vois ce glissement des mots qui passent d’une bouche à l’autre j’en ressens d’autant plus fortement une immense  gratitude à l’égard de ceux qui ont maintenu la flamme intellectuelle et militante du combat radicalement opposé à ce système pendant les années de la terreur intellectuelle des libéraux et sociaux libéraux. Quels qu’aient pu être leurs éventuels excès et erreurs, je dis bien éventuels, ils ont maintenu la lumière allumée pendant l’interminable décennie des endormeurs et des inquisiteurs.

Même les riches, crient au loup. Pas leurs griots qui n’ont pas reçu encore leur nouvelles fiches d’éléments de langage et continuent la chanson d’hier. Ceux qui ont le fric. Vraiment. Pas les idéologues payés par des colloques, des croisières explicatives, et ainsi de suite ! Juste les gens qui ne se paient pas de mots. Ceux là savent que les cures d’austérités ne guériront personne en Europe. Ils savent que les Etats endettés vont l’être davantage du fait de la récession que ces politiques engendrent. Et donc du point de vue même du système c’est une aberration de traiter le mal par la saignée. Que la dictature des marioles qui parient sur l’effondrement de la Grèce pour encaisser le montant de leurs titres d’assurance va continuer de plus belle et de façon tout à fait raisonnable du point de vue de leurs intérêts. Et que les analystes qui le comprennent sont également parfaitement raisonnables parce que c’est ce qui va se passer vraiment. Et que les premières à se casser la figure vont être les banques gavées de titres que leur propre spéculation ont rendu pourris. Et ainsi de suite. Et ceux la connaissent la vérité. La voici. La collinette de dettes publiques est là et ce n’est rien à côté de la montagne des dettes privées. Et tout cela ne se purge pas avec des plans d’austérité dont aucun ne pourrait suffire à combler le trou sauf à tenir tout le monde en état d’anémie pendant un siècle. Mais par la dévaluation, l’inflation ou la guerre. Et tout cela peut être éviter à condition de lisser le tout dans le temps en faisant ce qu’aucun ne veut faire : prendre dans la grosse caisse de quoi lisser l’effort. Evidemment ça n’exonérera pas du devoir de tout changer au mode de production et d’échange, au contenu de la production et à la grille générale de l’utilité publique des dépenses, mais du moins ça nous épargnerait ce que seuls les fous peuvent vouloir de sang froid c'est-à-dire la catastrophe. Si mon avis sur le sujet paraît excessif, je vous renvoie à ce débat que j’ai eu avec monsieur Alain Minc  au Forum de Lyon de «Libération». C’est lui, répondant à un auditeur qui nous interrogeait sur la façon dont se réglerait le problème de la dette, qui déclare : dans l’histoire cette question s’est toujours tranchée par ces deux moyens : l’hyper-inflation ou la guerre et parfois les deux à la fois. Pourquoi ne le dit-il plus s’il le pense vraiment ?

Et celui-là, monsieur Patrick Artus ! Il vote pour moi maintenant ? C’est le directeur des études économiques chez Natixis.  C’est dans « le Monde » de dimanche-lundi 17 mai. Je vous livre seulement la conclusion mais c’est tout l’entretien qu’il faut lire en dépit du titre révulsif « les marchés sont pour une fois raisonnables » qui fait craindre une nouvelle rasade de catéchisme décliniste. A la fin voyons cependant de plus près cette magnifique question sans a priori politique idéologique : «La France n’est pas l’Espagne mais doit aussi réduire son déficit. Le plan Fillon suffira-t-il ? » demande malicieusement Anne Michel. Horreur, que répond cet Artus ? Au fou ! Au Mélenchoniste ! Au Buffetiste ! Au Besancenotiste ! Lisez lentement, c’est suave. « Selon nos calculs, il faudrait qu’en deux ans la France réduise son déficit de 96 milliards d’euros. Le gouvernement assure que la croissance apportera 20 milliards d’euros mais il se fonde  sur une prévision optimiste de 2,5% S’il faut trouver 96 milliards de réduction de nos déficits structurels ce sera compliqué. Cela représente deux siècles de bouclier fiscal ! On peut toujours comme en Grèce décider de ne plus payer les retraites ni les fonctionnaires. Ce n’est pas efficace. La seule façon de faire  c’est de procéder à une grande réforme fiscale en alignant la taxation des revenus du capital  sur celle du travail. Cela pourrait rapporter 100 milliards d’euros sans dégâts économique puisque ces revenus sont épargnés ! » Champagne ! Vous voyez les amis ? Encore un effort. Le moment venu on ne manquera pas de monde pour faire le boulot et taper là où il faut taper.

En tous cas voici ce que devrait faire un gouvernement de Front de gauche, s’il était aux manettes. Premièrement : pas de panique ! En toute hypothèse rendre coup pour coup. Evidemment rien dans le Traité de Lisbonne ne nous interdit, sans violer aucun accord international, de nationaliser les banques non mutualistes de ce pays. Je parle de celles dont le bilan n’est pas pourri jusqu’à la moelle. Il y a tant de façon de prendre le contrôle de ces petites choses ! En tous cas la formation d’un pôle public financier est la priorité pour prendre le contrôle des flux sanguins de l’économie qui est aujourd’hui dans les mains maladroites d’addicts aux produits toxiques. L’existence d’un tel pôle, par sa puissance et sa solidité nous permettra d’ailleurs en créant le seul rapport de force ordinaire entre malade et bien portant, de créer une vraie ambiance de travail avec le reste de la finance. Il faut tenir compte du fait que dans ce bras de fer, si les gros bonnets s’y risquaient, nous aurions aussi une bonne partie des salariés du secteur bancaire de notre côté. Autant dire la bombe atomique ! Deuxièmement au lieu de pleurer notre gouvernement se réjouira de voir que plus l’euro se déprécie et mieux on se portera ! Il faudra saisir la situation comme une opportunité. Car cette dévaluation est largement bienfaisante. Elle abaisse le prix des marchandises que nous produisons en Europe et renchérit celle des voyous délocalisateurs. Jouissance pour les nôtres, punition pour les traitres : que du bonheur. Je rappelle aux hypocrites qui font mine de s’indigner que l’euro a commencé à 0,80 contre un dollar et que la tactique des Etats-Unis a été de couler leur monnaie pour rattraper les gains de productivité qu’ils étaient incapables de faire dans un pays où l’investissement privé et l’énergie de la libre entreprise est pour bonne part une fable pour la cléricature libérale européenne. Je rappelle aussi que les chinois rient au nez de tous ceux qui leur demandent de réévaluer leur monnaie. Mais il est vrai qu’eux n’ont pas encore découvert notre géniale invention qu’est une banque centrale indépendante chargée seulement de la stabilité des prix ! Sacrés chinois !

Et voici que s’avancent les comptables d’un soir ! Ils frisent l'apoplexie! On va importer de l’inflation ! Et alors ? L’inflation ronge la rente ! Bravo ! Le fric doit tourner ou crever ! Vu du sol c’est tout bon aussi. Que les marchandises qui  entrent coutent plus cher, voila qui est parfait : il s’en consommera moins. Bonne occasion pour relocaliser ! De toutes les façons, à terme, s’il s’en consomme moins leur prix baissera pour la raison que l’Europe reste le premier acheteur premier producteur et première masse monétaire du monde. Bon, voyons un exemple d’inconvénient relatif. Un cercle vertueux : le pétrole plus cher ! Tant mieux ! Ca vaut la taxe carbone pour ralentir le rythme de la consommation de ce truc nuisible, accélérer le travail pour installer des substituts écologiquement viables, dynamiser les programmes d’économies d’énergie. Nécessité fera loi puisque la raison n’y a pas suffi. Si ca va trop loin la marge est dans les taxes qui y sont affectées. Et si besoin, on peut parfaitement rétablir un contrôle des prix sur ce produit hautement spéculatif. Facile comme un décret. De toute façon les récalcitrants n’ont pas le choix. L’essence qui ne serait pas vendue aux français écroulerait les cours et les compagnies hostiles. Sans oublier que la réquisition est légalement possible dans notre pays comme dans tout le reste des autres nations démocratiques car aucune ne peut laisser croire qu’elle laisserait les intérêts privés s’imposer face à l’intérêt général.

Mais, monsieur Mélenchon combien de temps faudra-t-il pour que ces inconvénients relatifs dont vous vous accommodez si facilement fassent leurs effets ? Et voici ma réponse : un certain temps. Et à mon tour je pose une question : Quand pourra-t-on jouir des effets positifs de vos merveilleuses cures d’austérité dont vous vous accommodez si facilement ? Et je suis obligé de reconnaitre que vous, au moins vous le savez parce que vous les avez déjà expérimentées partout dans le monde. Et voici la réponse : jamais. Parce que ça n’a jamais marché. Et il suffit de voir dans quel état sont vos cobayes en Europe de l’est après que le docteur FMI les a soignés ! Vous êtes au courant ? Voyez les bons élèves lettons et estoniens ! Ah, comme ils ont été encensés pour leurs dirigeants jeunes, tellement jeunes mon cher, sortis des bonnes écoles étasuniennes, initiateurs d’une magnifique économie bâtie sur les dettes privées, l’immobilier facile et tout le business qui a fait aussi la fortune des irlandais, des espagnols et de tant d’autres ! On leur a pardonné de voter des retraites aux anciens SS, leur ministre qui participe à des rassemblements d’anciens nazis et toutes ces choses tout à fait secondaires quand il s’agit d’insulter les russes. Bref, en dépit de tous ces talents, la rigolade n’a pas duré. Les remèdes de tonton FMI ont frappé forts ! L’économie s’est contractée de 25% en Estonie et de 20% en Lettonie ! Bien sur cela a un coût humain : 22 % de taux de chômage en Estonie et 15,5% en Lettonie ! Salaires et retraites se sont effondrés ! Budget de la Santé rabiotée, celui de l’éducation amputée, tout ça se paiera un jour ou l’autre plus cher que le présent déjà cruel ! Tout ça est horrible ! Pas pour notre chère « Europe qui protège » ! Elle au contraire cite cette purge en exemple. L’Estonie est régulièrement félicitée pour sa prochaine entrée dans « l’euro qui protège ». Imaginez que grâce à ces remèdes la dette publique est seulement de 7% du PIB (60 % autorisés par le pacte de stabilité !) et le déficit budgétaire est limité à 1,7% du PIB (3% autorisés).

Bien sûr il y a quand même une face cachée. Ce sont les milliards injectés par notre chère « Union qui protège » dans l’économie lilliputienne de l’Estonie. Jusqu'à 8 % de son PIB ! Eh bien ? A quand le rétablissement de la prospérité ? Où s’arrête la potion amère et commence le cercle vertueux ? Malgré toutes ces merveilles et fées bienfaisantes appliquant la torture sans discontinuer, aucun économiste ne prévoit un mieux avant 2015 ! Et  encore : le mieux en question consistera seulement en une situation encore inférieure à celle de 2007 pour la Lettonie et 2006 pour l’Estonie ! Sachant que la crise a éclaté en 2008 cela fera sept ans de malheurs avant de commencer à se retrouver au niveau de brutalité antérieur ! A bon entendeur salut ! Sachant qu’aucune des grandes économies du reste de « l’Europe qui protège », comme celle de la France, de la Grèce de l’Espagne ou de l’Italie ne pourra jamais bénéficier du niveau de transferts européens auquel ces économies naines ont eu droit, la démonstration est faite. Cette politique ne mène nulle part, à aucun horizon rationnel, tout simplement. Dès lors, faute d’efficacité, quelle est la légitimité des politiques d’austérité et de rigueur? « Aucun gouvernement ne devrait accepter des mesures qui l’obligent à saigner son économie pendant une durée indéterminée pour pouvoir se redresser » Ce n’est pas une résolution du secrétariat du Parti de Gauche qui le dit mais le journal « The Guardian » sous la plume de Mark Weisbrot, économiste américain codirecteur du center for économic and policy research, à Washington, que j’ai lu dans le journal peu suspect de gauchisme « Le Courrier International ».

Juste pour le fourniment en arguments, dans le cas où cela serait nécessaire aux lecteurs de ce blog. Je voudrais signaler la publication de ma tribune dans « le Monde » en réplique à monsieur Peyrelevade et à ses accusations de mensonges, à propos du partage de la richesse dans notre pays, dont il m’accable, moi et mes semblables en hérésie, depuis maintes semaines. Et une interview dans « Libération » à propos des inepties de la Commission Européenne sur le contrôle du budget  des Etats ! Un nouveau palier de franchi dans les prétentions tyranniques de cette commission avec l’idée de soumettre les budgets aux commissaires avant leur examen par les assemblées des Etats souverains qui composent l’union ! Non seulement c’est une monstruosité anti démocratique mais c’est une aberration quand on pense à qui on confiera ce contrôle. Non seulement ils ne sont élus par personne mais en plus, quoi, vous voyez le niveau ?  Un Herman VanRumpuy décider le budget de la France, lui qui était incapable de s’occuper de celui de la Belgique ? Vous voyez la baronne Ashton obligée d’apprendre où est Paris avant de se prononcer sur le niveau de nos dépenses pour la défense nationale ? Ou un Barroso, viré du Portugal par les électeurs, apprécier le niveau de nos dépenses d’éducation ou de sécurité sociale ? Il est largement temps de clouer le bec de ces illuminés.       

Je finis sur le niveau de fréquentation de ce blog. D’abord je vais dire que ça me fait très plaisir. Ce n’est pas tout le monde qui a cet honneur. Pour autant, cela ne me donne pas la grosse tête. Je ne pense pas avoir écrit le document du siècle. Juste un papier d’humeur pour participer à maintenir la résistance morale contre les très intelligents qui mènent le monde en général et notre pays en particulier. C’est moins documenté que les propos de mon camarade Jacques Généreux qui est, lui, un guerrier homologué pour la première ligne. Du coup je vois mon blog comme halte utile en chemin pour les nombreuses troupes qui montent au front harceler les blogs, sites et tutti quanti des ennemis du peuple et leur jacassin absurde. Ici on fourbit son matériel et on partage ses  munitions. Bienvenue les amis ! En tous cas, je préfère être franc : les quatre cent premier commentaires j’en ai lu une bonne partie au pas de charge et à mesure qu’ils arrivaient, avant de partir au vert pendant mes trois jours. Mais les six cent suivant, je n’ose même pas dire que je les ai survolés. Combien de temps me faudrait-il pour reprendre le fil du débat et des informations que tout cela contient ? Pourtant ces commentaires sont une mine. Je pioche moi aussi, d’habitude, là dedans comme un gourmand. Si je mets de côté quelque personnes que je suis désolé de déranger avec mes notes, compte tenu de la permanence de leurs intemporelles polémiques personnelles, et quelques incorrigibles zazous qui me recollent des kilomètres de prose qu’ils doivent coller partout ailleurs, tout le reste fourmille de raisonnements d’autant plus rigoureux que le premier qui se laisse aller à de l’à-peu-près se fait sévèrement ramasser par les autres ! Donc, je vous invite non seulement à me lire (hum quand même je peux continuer à croire que c’est aussi pour ça qu’on me rend visite, non ?) mais à lire même en vitesse les commentaires. Ne vous laissez pas impressionner par les duels privés que j’accueille aussi. L’œil a vite fait de sauter les lignes quand il le faut, vous le savez aussi bien que moi. Ici: libre fourniture d’arguments et de liens utiles. Merci à tous. Signé: de la part de votre produit d’appel.

Tags: , , , , , , , , , , , ,


695 commentaires à “Leur truc ne marchera pas. Le nôtre si !”
» Flux RSS des commentaires de cet article
  1. TOTO dit :

    bonjours a tous

    BA

    l Euro est l équivalent du deutshemark , en tout cas pour nous oui, quand ont avez le Franc 1 deutsche valais dans les 5 ou 6 Francs, ses l arbre qui cache la foret, si les allemand douille notamment le fort chômage et les salaire etc.. qui sont bloquer sa na rien avoir avec leur monnaie, ses la rigueur pour faire du bénéfice, la preuve l Allemagne fait énormément de benef bien plus qu en France sa ne profite que surtout a leur puissant et puits les sondage ont connait la chanson ont prend 1 000 personnes sa vaut ceux que sa vaut sur 1 000 personne
    "Les sondages, c'est pour que les gens sachent ce qu'ils pensent." de qui ?

    4 Août
    je le sait très bien et ses pourquoi je suis contre le fédéralisme prôner, je les dit et je le redit,les pouvoir qu ils sont ses grâce a l outil Fric qui leur donne le pouvoir de réalisez leur rêves
    leur but est le nouvel ordre mondial,et bien des élites dans des discours bien précis en parles, et tu comprend pourquoi je dit attention ont diabolise, sa joue avec l émotion etc.. sa détourne la chose, ainsi une grande partie des gens sont tétanisez voire très très en colère, quand ont joue avec les émotion ils gagne ses gens donc ont doit reprendre la main et leur couper leur pouvoir (le fric) les tête informer et avec du sang froid et suffisamment intelligent peuvent leur mettre des bâton dans les roues
    tu as comprit ou je veut en venir, j ai l esprit très libre sur ses sujet car d un cote comme de l autre attention de bien cerner l affaire et de ne pas faire dans leur jeux, ils utilise l émotion
    l état de choc ses ainsi qu il réussisse leur coup
    il fédère des pouvoir et il mettes en places leur politique pour pouvoir continuer a fédérer, ses pour sa que je rentre plus dans un esprit confédéraliste comme Mr JPC et de De Gaule, sa marcher avant et sa évite ceux genre d exé , ont le sait que l humain a vocation a dominer sont prochain, ceux n est pas satanique ses humain depuis tout temps et depuis le début des temps

  2. TOTO dit :

    plus ont regroupe le pouvoir dans un même organisme plus ses dangereux, ya pas besoin d avoir fait science Po pour voire ceux que l histoire nous le prouve et ceux que tout humain sait aux font de lui
    donc pour moi négatif le fédéralisme et le pire ses qu ils prouves qu ils réussisse tout ceux qui veulent aux nom des bonne parole et de bonne penser
    le fédéralisme par d un bon principe mais étant donner que le pouvoir actuel est le Fric, ses ceux qui le détienne ceux pouvoir qui ferons cette politique de demain, il le font déjà donc plus ont fédère plus leur pouvoir est immense et plus l ensemble ceux retrouve esclave de ceux pouvoir
    la majorité des gens ceux dises mais pourquoi veut il encore plus de fric, ceux n est pas le but le but est le pouvoir que donne ceux fric, seul le pouvoir est le but si ont redonne l équilibre de ceux pouvoir qui est l argent alors les pouvoir sont équilibrer
    ses comme l exemple concret qui n est pas qu il veulent plus de fric, ils veulent que les autres en est moins, ainsi leur pouvoir n est que plus grand, il empêche les société en leur prenant le fric, les dettes ses sa aussi, les pays leur doivent de l argent après les politique n ont plus la main car il n ont plus le pouvoir
    un politique ne peut rien faire s il ne pas un minimum de pouvoir pour sont pays
    si les état n ont pas le pouvoir de faire le fric alors les états et leur politique ne ferons qu obéir a ceux qui ont ceux pouvoir
    et qui la ?
    la finance, et tu as raison il faut analysez et ne pas tentez de rentrer dans leur jeux, comme pour le reste ont doit en prendre conscience
    ont analyse avec le retrait qu il faut et comment font ils ?
    parsque ils sont un des 2 grand pouvoir de cette planète, 1 est la reproduction de 2 le fric
    les 2 gère la vie humaine actuellement
    pour que ceux genre de chose n arrive jamais il faudrait trouver d autre pouvoir pour le genre humain il reste a être inventer,en attendant ils faut éviter que le pouvoir ne face 1 car ses la fin de l humain, ses gens la même ne sen rende pas compte de ceux qu il font mais comme personne ne tape du point sur la table pour leur faire reprendre leur esprit il va bien falloir en prendre conscience que laisser le pouvoir a 1 organisme a une poignet de cingler et d incompétent nous amène tout droit dans le mur
    ceux que tout humain ceux dit aux font de lui

    Descartes
    oui vous expliquer très bien mais pour moi tout sa n est pas réaliste, je vie en ile de France et moi je ne voit pas du tout cette misère stagner mais augmenter et de tout age et de toute religion ou je ne sait quoi d autre, je la croise tout les jours donc encore une fois tout sa est gentil mais pas réaliste des réalité vue depuis plus de 20 ans
    enfin la vie a augmenter énormément va t ont enfin faire des statistique logique ou ses gens continuerons derrière leur bureaux les fenêtres fermer a nous raconter des contes ?
    et

  3. vincent dit :

    @ ydaho Bien sûr que l'utilisation du nom de jeune fille de Christine Lagarde était un trait d'humour (ne connais tu pas la chanson "alouette je te plumerais..." ?)
    Dans tous les cas je fais l'effort de donner des liens qui soutiennent mon propos, je ne me permettrais pas d'affirmer des idées ou analyses sorties de mon chapeau magique !
    Et non ce n'est pas un "code", je suis libre et indépendant sans carte de parti ou groupuscule quelconque je m'exprime en tant que citoyen ouvert aux différentes idées des autres, mais avec mes convictions, et surtout avec un effort d'objectivité quant à mes propres affirmations. Tu parles de blog nauséabond, à quel blog fais tu référence : celui-là même où nous échangeons ?
    Je me permets de te faire remarquer que ta définition de la stratégie libérale (donc tu valide ce fait) en oeuvre pour imposer un système qui nous dérange (presque ?) tous sur ce forum, correspond parfaitement à la définition du complot. Je conçois que l'acceptation d'un tel complot puisse faire peur au point d'en refuser l'idée. Ce déni de réalité est caractéristique de notre psychologie. Moi même pendant longtemps, je n'ai accordé que peu de crédit à ces sites à la charte graphique lourde et "suspecte".
    Cela dit, mes propres recherches sous un angle journalistique (oui je sais Morandini aussi est "journaliste") m'ont appris que l'habit ne fait pas le moine. D'ailleurs les organes officiels des médias nous trompent continuellement (photos truquées -bague de R.Dati, bourrelets de N.Sarkozy en bateau- affaire Outreau ou encore le faux viol antisémite du RER pour prendre les moins pénibles). J'ai aussi observé des sites d'apparence bidon dont le contenu fut très enrichissant et pertinent. Mon ambition n'est pas d'affirmer quoique ce soit, mais d'inciter à l'ouverture d'esprit et à la recherche personnelle pour que tout un chacun se fasse ses propres conclusions.
    J'attends que l'on me DÉMONTRE mes erreurs éventuelles et j'accepte le débat avec plaisir (j'emm**** mon ego :)) ce que tu ne fais pas. Mais je sais que tu peux !

  4. André Assiétoi dit :

    Pour les plus jeunes, un lien qui montre l'intensité du combat anti-nucléaire dans les années 80 et qui pointe la trahison du Parti "socialiste" (déjà !) :
    http://infokiosques.net/imprimersans2.php?id_article=553

    Ça donne aussi une idée de la répression policière à cette époque (c'est pourquoi il faut relativiser par rapport à ce qu'on vit aujourd'hui).

  5. TOTO dit :

    que faire demain dans notre pays etc.. pour la gauche la droite ne sont que des mots, seul les valeurs humaine existe, les qualités et les defauts humain
    tout porte a croire que si ont est pommer ses parsque justement le système fait que
    ont nous fait croire que ses la fin, l humain na jamais autant évoluer a tout les niveau alors pourquoi nous faire croire que ses la fin ? ya rien d autre voire carrément que ses la fin du genre humain si ont les écoutes
    parsqu ainsi ceux qui ont ceux pouvoir le garde et ses la ou le bas blesse car l humain na pas de limite, ses gêne l incite a évoluer donc les gens qui font croire que ses la fin sont fou et idiot, d ou pour moi un mélange d incompétence et d inconscience saupoudré d ignorance comme l Histoire nous l apprend par exemple tout ses gens qui ont ceux pouvoir doives revisiter leur histoire aux lieu d essayer de contrôler les autre et d installer ses systèmes néfaste pour tous
    vincent
    je ne ridiculise personne vincent ne pense pas que je soit dupe de tout sa et je suis comme toi j analyse la chose, je ne sait pas si je les comprit entièrement mais je ne doit pas être très loin de ceux qui est analysez ici même
    je dit attention de ne pas tomber dans le piège qu eux même exploite a donf, si j ai du mal a me faire comprendre ses normal vue mon fr médiocre alors désoler encore une fois si tu pense que je ridicule une chose qui doit être traiter et analysez avec le recul qu il faudrait

    Pulchérie D
    Je vous signale que le troll n°1 de ce blog considère que Bilderberg est sans aucun intérêt. Nouvelle aspect du personnage.
    vous ne parler pas de moi j espère lol
    non parsque le sujet a autant d intérêt que n importe quel autre sujet a mes yeux
    ydaho
    j ai comprit ceux qu il veut dire et en partie je trouve sa très pertinent sur les Bilderberg

  6. Descartes dit :

    @André Assétoi (#343)

    Quel argument imbécile ! Comme s’il fallait regretter qu’il n’y ait pas de débat à l’Assemblée nationale dès lors que les Résistants se sont battus pour imposer des mesures sociales à la Libération. C’est vraiment oublier le contexte.

    C'est ta réponse qui est "imbécile". Si pour toi prendre des mesures sans débat parlementaire est "antidémocratique", alors les ordonnances de 1945 sont antidémocratiques, et cela même si les Résistants se sont battus pour elles. Parce que jusqu'à nouvelle ordre, les Résistants étaient une infime minorité.

    Je constate que tu évites soigneusement de parler des 39 heures, des cinq semaines de congés payés et de la retraite à 60 ans, toutes mesures prises par ordonnance, c'est à dire, sans débat parlementaire. Mais peut-être que là aussi, c'était les Résistants qui se sont battus ?

    L’exemple des 35 heures est à côté de la plaque (...)

    C'est toi qui est à côté de la plaque. J'ai donné comme exemples les 39 heures, et pas les 35 heures. Les 39 heures ont été accordés par ordonnance, donc sans débat parlementaire.

    Non seulement l’escroc philosophe raconte des connerie, mais en plus il ment effrontément.

    Ceux qui auront lu ce qui précède pourront juger qui, de nous deux, "raconte des conneries" et "ment effrontément". Et ce qui suit aussi.

    J’ai encore en souvenir, et je ne suis sans doute pas le seul, les publications dans la presse des tarifs d’électricité accordés aux habitants du périmètre autour de Golfech. C’était d’ailleurs un argument des antinucléaires de l’époque (...)

    Tu lis trop les publications antinucléaires, c'est pour ça... et ce sont elles qui "mentent effrontément", pas moi.

  7. emma78 dit :

    349
    A jennifer post 349

    Tu as l'air étonnée que les gens commencent à réagir puisque les politiques sont incapables de légiférer sur une interdiction de la burqua: pour ma part, je me retiens surtout quand je suis dans le métro (j'ai vraiment envie de leur enlever cet assemblage et pas envie de croiser des fantômes).

    Quand je vais dans un pays d'Afrique du Nord, je respecte leurs us et coutulmes; dans certains pays musulmans (les Maldives), des hélicoptères planent au-dessus des plages pour vérifier que chacun est habillé d'un maillot(sinon, c'est une amende en dollars US à payer de suite).

    Idem en France, notre usage de la démocratie veut que chacun montre son visage et je ne vois pas ce que cela a de choquant plutôt que nous agresser en nous disant: les femmes sont inférieures et doivent être voilées, elles n'ont aucune existence des fois qu'elles croisent un homme dont elles vont attiser le désir...
    Un vrai cauchemar pour eux...mais on rêve ! La régression vers des lois barbares qu'on devrait accepter en plus.

  8. Delbrayelle Gilbert dit :

    Martine Aubry vient de faire une conférence de presse pour annoncer les propositions socialistes pour les retraites.
    (plutôt convaincant)
    Le Parti de Gauche a t-il l'intention d'occuper l'espace médiatique pour donner ses propositions de manière solennelle et grand public ? Il le faudrait ! Une conférence de presse s'impose en ce moment.

  9. TOTO dit :

    ydaho
    le CNR moi sa me parle tout simplement par Mr JPC ses l histoire de cette politique qui a tourner (celle du Ps) ceux mec ses un livre d histoire dans cette vie politique, comment la gauche a déraper vers la droite etc..
    3 démission, bi cause ?
    1 la 1 er d IRAK, 2 la parenthèse libérale (toujours pas fermer aux passage) et la 3 em je sait plus mais importante aussi
    il a le courage de ses conviction tout sa reste logique et dans une politique qui reste a recrée la gauche il as en tout cas la base sur laquel les gens peuvent réfléchir (celle duPs) autant que Mr Jean-Luc Mélenchon et d autre que j oublie
    ses a dire que ses conviction ne l ont pas empêcher d avancer sur un chemin que tout le monde comprend et aimerez arpenter
    je suis désoler mais aux jour ou ont cherche justement a montrer aux citoyen non ya pas que des pourri si l exemple d un tel homme n est pas montrer comme avec Mr Jean-Luc Mélenchon alors ceux combat est perdu
    je rappel que la grand majorité des gens ne votant pas ou plus mais pas seulement meme de ceux qui votes dises haut et fort ?
    TOUS POURRIS, ont sait que ses faux donc d avoir des personnes comme JPC ses vraiment du pain bénie entre nous
    sans compter l influence cas ceux genre de personnage auprès des élites même car ne nous cachons pas, ceux mec est écouter (hier et d aujourd huit) il as aussi l avantage d avoir sa place dans la politique de notre pays et aussi bien a Gauche cas droire, il a des atous non négligeable
    peut être que sa ferez de l ombre et ont peut le comprendre mais il faut revisiter cette réflexion et le voire comme un atout avec Mr Jean-Luc Mélenchon et espérons bien d autres pour remettre une base autour de tout sa
    franchement moi j adore le TAROT, j entent tactique par ici ou par la, alors moi je voit bien Mr Jean-Luc Mélenchon comme le 21 et Mr JPC comme l excuse mais alors moi sa me parle pour un joueur de Tarot qui aime la tactique
    je le redit pour ma part je ne pense pas qu ont puisse rassembler si ont ceux trompe de combat
    ne pas ceux passer de tel atout de tel exemple, de tel influence de tel chef de files,une erreur a réparer, ont croit que seul 1 chef avec du carrisme peu y arriver ses faux seul des programme avec des chefs qui ont du carisme y arriverons sinon ont en serrez pas la
    l histoire toujours l histoire
    sur ceux bonne soirée je file

  10. Pulchérie D dit :

    Mais enfin, mon bon TOTO,

    Qu’est-ce qui te prend ?
    Il y a des trolls, sur ce blog, comme dans tout blog politque.
    Mais pourquoi diable te sens tu concerné, mon bon ?

  11. ..Je suis étonné..

    J'ai lancé un truc sur ce que l'on peut mettre comme chair sur l'os creux "Nationalisation" notamment des Banques.

    ref:

    post237
    Alain Chancogne dit:
    18 mai 2010 à 10h11

    Snifff sniff
    ICI, (et je le constate sans m'en offuquer,)c'est comme ailleurs.Je connais la musique des sites de"gauche de la gauche".

    Les paroles aussi....

    "Soyons modernes, étripons nous éventuellement sur qui est "social dem" ou "révolutionnaire"..
    Plus anticapitaliste que moi tu meurs etc
    ".

    Mais.....quand il faut un minimum de marxisme (c'est à dire d'approche du REEL pour le changer)..là c'est moins évident. Que vient faire cet intrus avec son dogme de"Qui possède décide", pensent ceux qui font l'effort de voir si cette question n'est pas noeudale.
    .....................
    Le Capitalisme, chers amis, ne se combat pas; ne s'affaiblit pas et à fortiori ne s'abolit pas à coups de banderoles, et de slogans de meetings, C'est d'ailleurs bien dommage!

    Le Cac 40n'a que faire des moulinets d'une extrème gauche qui ne donne aucun grain à moudre au mouvement social en terme d'ALTERNATIVE à CONSTRUIRE
    Mais je mesure ma c..rie:je suis hors sujet.. en posant ces questions vielliottes,
    ....... Quasiment un "mauvais sujet"..
    Le Front De gauche le PCF,le PG, le NPA, LO..etc etc continueront à nationaliser les Banques sur les tracts..
    C'est mieux que de ne pas le proposer., certes..
    Mais ça fait autant rigoler mon ex-pdg PEBEREAU de Bnpparibas que MmeParisot et la bande d'européistes de tous bords..
    Je persiste à penser qu'un processus de réel changementtsuppose des rapports de force.
    Que ceux ci (pour qu'ils soient en faveur du Travail contre le Capital) impose qu'on OSE parler vrai...
    Quitte à ce que nous bafouillions(comme moi) car c'est pas simple!

    Beaucoup moins que de faire du plagiat de textes de congrès en se rentrant dedans..
    Ce que j'en dis..c'est juste par souci de franchise, avec des sentiments cordiaux pour tout un chacun......

    AC
    ........ militant ayant quitté le Pc pour pouvoir tenter de(re?) devenir communiste

    .

  12. jennifer dit :

    Pour ceux que cela intéresse et qui sont prêts à écouter d'autres idées. Un débat entre points de vue assez opposés.

    http://www.tariqramadan.com/spip.php?article11142

  13. jennifer dit :

    Chère Emma

    As-tu aussi besoin de te retenir quand tu vois les jeunes filles quand elles ont des habits où on a l'impression qu'elles sont pratiquement nues? As-tu envie de leur sauter dessus au nom de l'image qu'elles donnent de la femme, comme objet sexuel, un objet qui provoque les hommes et les considèrent comme des "prédateurs"?

  14. le Prolo (PG 01) dit :

    @ 351 - Emma78

    Les écolos sont les premiers à dénoncer la fabrication de carburants à partir d'huile de palme ou d'autres végétaux.
    Et eux n'appellent pas ça des "bio"-carburants, mais des "nécro-carburants.

    "Bio"-carburants c'est le nom marketing des producteurs industriels qui veulent récupérer et surfer sur la vague, ou des politiciens genre Bayrou qui se croyait malin avec son bus au colza pendant la campagne électorale en croyant récupérer les écolos avec son gadget (alors qu'il montrait simplement ne rien savoir du sujet).

    Des "bio"-carburants qui n'ont rien de bio, rien de propre (ne sont économiquement rentables qu'en culture intensive, et au niveau bilan énergétique assez débile: on obtient à peine plus d'énergie que celle qu'on a utilisée pour les produire).

    Donc peut-être pas nécessaire d'accuser les écolos de maux qu'ils dénoncent eux-mêmes.

  15. Darthé-Payan dit :

    @ Descartes
    @ André assietoi

    Croire qu'un PCF qui disparaitrait permettrait la construction d'un Front de Gauche plus unitaire c'est vraiment avoir une courte vue sur ce qu'est la gauche en général et la gauche radicale en particulier.

    Il n'est pas sur que le PG récolterait des fruits de la disparition du PCF. Les vases communicants ne marchent pas en politique.

    Le PG et le NPA se retrouveraient en concurence pour avoir la dépouille même pas refroidie du PCF. Il s'en suvirait une bataille d'appareils et d'égos des dirigeants des différents partis. Ensuite, il est pas sur que les militants, les élus et les électeurs du PCF voteraient pour le nouveau Front de gauche (encore plus rabougri que l'actuel !), ils pourraient aller du côté du PS, d'Europe Ecologie ou alors s'abstenir et pour certains militants abandonner la vie politique.

    Si les sectaires disparaitres, ils seront remplacés par de nouveaux sectaires. Et puis si l'on doit chasser ou faire "disparaitre" tout ceux qui sont pas dans la bonne file (un peu comme ceux qui essaient ici de chasser les républicains et jacobins de la section des commentaires du blog de notre camarade Jean-Luc Mélenchon) et bien à la fois les militants du Front de Gauche pourront se réunir dans une cabien téléphonique.

    Je confirme Descartes ton propos, plus la crise est importante au sommet du PCF, c'est à dire Place du Colonel Fabien et bien plus les élus locaux se montrent indépendants de la direction de l'un parti en vrai et nouveau petit notable. Gérant parfois de manière habile, parfois de manière opportuniste ou parfois de manière cynique leur positionnement locale. Dans une ville proche de la mienne (nous sommes sa banlieue), les communistes gèrent les choses un coup avec le PS, un coup avec le PS et les Verts, un coup avec le NPA, un coup avec le MODEM. Je crois que le Front de Gauche a du plomb dans l'aile (cela je le dis depuis longtemps) et c'est pas avec une quasi disparition ou quasi inexistence du PCF que le Front de gauche passera en tête. Déjà qu'il commence par être cohérent, avoir un projet, une stratégie maintenue et de gagner le suffrage universel àprès le Front de Gauche pourra souhaiter la mort de tels ou tels sectaires de tel ou tel parti et faire la gloriole !

    @ Descartes

    Le programme du CNR est un programme en quelque sorte "de salut public" de l'intérêt général. Il permettra à la France de retrouver sa souveraineté nationale, son indépendance, sa cohésion et son unité, un esprit bâtisseur et émancipateur, un esprit de solidarité. et donc de se reconstruire et de rayonner de nouveau. C'était servir le peuple et la nation et l'universalité des Lumières. C'est en cela qu'il était foncièrement républicain et jacobin. C'était aussi l'alliance des producteurs, des instituteurs et des grands corps de l'Etat marchant vers le même but. Que la France se reconstruise et retrouve sa grandeur.

  16. le Prolo (PG 01) dit :

    @ 302 - Descartes à Ydaho

    "Mais… utilise un peu la logique. Si ces « solutions alternatives » permettaient de produire une énergie plus abondante que le nucléaire, plus sûre que le nucléaire, moins chère que le nucléaire… les investisseurs privés, gros ou petits, seraient en train de se battre pour construire des fermes éoliennes, des centrales à biomasse ou solaires, pour installer chez eux des chauffe-eau, des éoliennes personnelles ou pour couvrir leurs toits de panneaux."

    Au passage, c'est ce qui se passe en Allemagne actuellement...
    Et nous sommes en train de rater le coche, parce-qu'une industrie nucléaire toute puissante en France s'acharne à défendre une énergie fossile et ses intérêts particuliers.

  17. Darthé-Payan dit :

    @ Tous

    Un coup d'État organisé par les instances gouvernementales européennes
    Ou comment l'eurocratie assassine la démocratie
    L’eurocratie profite de la crise des dettes publiques pour organiser un véritable coup d'état.

    En approuvant cet accord, dont l’inspiratrice est l’Allemagne de Mme Merkel, le gouvernement français et le président de la République commettent une véritable forfaiture.

    Et en plus on veut toujours rester dans cette Union Européenne et ne pas vouloir rompre !

    A lire de toute urgence.

    http://la-sociale.viabloga.com/news/un-coup-d-etat-organise-par-les-instances-gouvernementales-europeennes

  18. Inquiet dit :

    @ dudu87 : merci pour le message de 14h47. Je ne suis pas concerné mais ça élève un peu le niveau.

    @ Mario Morisi (15h43) : "Et ces messieurs se font des courbettes, s’entrexcusent, je n’en ferai rien, " Oui, on avait compris. :mrgreen:

    @ jennifer (19h18) : "Quelqu’un a-t-il vu cette nouvelle de 2 femmes qui se sont battures physiquement autour d’une burqâ, la non voilée, arrachant la burqâ de l’autre? Ca s’est passé près de Nantes dans un magasin d’habits."'tain... Elle lui a aussi arraché le string ? (pardon c'est pas très drôle...)

  19. Blanchard dit :

    Cher Jean-Luc Mélenchon, quel plaisir de vous lire, de vous écouter. C'est comme si le cercle infernal dans lequel on veut nous cantonner, comme qui rassemble son troupeau juste avant de le faire monter dans le camion de l'abattoir libéral, ce cercle : vous l'ébréchez ! Ouf ! Une autre logique serait donc possible ? Je le savais au niveau philosophique, au niveau sociologique, mais au niveau politique je commençais à perdre espoir !
    Merci.

  20. manu dit :

    http://www.pauljorion.com/blog/?p=11855
    Ca bouge en Allemagne : interdiction des "prises de position à découvert"

    Pour ceux qui lisent l'allemand
    http://www.spiegel.de/politik/deutschland/0,1518,695411,00.html
    Le SPD veut lancer une pétition européenne pour la mise en place d'un impôt sur la spéculation.

  21. Hold-up dit :

    Retour de la souveraineté populaire et de la démocratie ou dictature de l'actionnariat et collapse néolibéral final ? (Devasted World) ?

    Frédéric Lordon :

    " dieu sait pourtant que la saisie a pour elle un argument qui a la simplicité des gros bâtons – et la même force de frappe. Car une situation extrême comme celle qui est envisagée ici par hypothèse ne laissera le choix qu’entre deux états du monde possibles, et deux seulement.

    Etat 1 : on laisse les banques aller à la faillite, les actionnaires perdent tout, nous mourrons derrière ; état 2 : l’Etat saisit les banques, les actionnaires perdent tout, nous sommes sauvés.

    Les plus perspicaces auront déjà noté que ces deux états du monde que tout sépare n’en ont pas moins un fort point commun : les actionnaires (des banques) y meurent dans tous les cas de figure. Dans l’hypothèse considérée, il n’y a en effet aucune possibilité qu’ils survivent. Il s’en suit logiquement que leur sort nous est indifférent, et que ça n’est pas d’après leurs intérêts (transfigurés en droit sacré de la propriété) que l’action publique doit se régler. Si, à volatilisation identique des actionnaires, l’alternative s’énonce « nous mourrons » vs. « nous ne mourrons pas », il ne devrait pas y avoir trop longtemps à hésiter."

    En route vers la Grande Dépression ?par Frédéric Lordon
    http://blog.mondediplo.net/2010-05-18-En-route-vers-la-Grande-Depression

  22. le Prolo (PG 01) dit :

    @ 334 - Emma78

    "l’indépendance énergétique, çà ne leur parlait pas non plus". (aux écolos)

    Faudra que tu nous expliques comment on peut être indépendant grâce au nucléaire en n'ayant pas d'autres solutions que d'aller chercher le minerai d'uranium au Niger et au Canada.

  23. Darthé-Payan dit :

    @ Alain Chancogne post 363

    Triste constat et pourtant bien réel !

  24. jennifer dit :

    Inquiet
    oui effectivement c'est pas très drôle du tout et ça a même des relents de machisme. Mais il paraît que ce sont les ressorts du rire, tout comme le racisme et la xénophobie avec les blagues sur les belges et les suisses.

    Faudrait plutôt faire gaffe Inquiet car il paraît que toutes ces lois c'est pour lutter contre le sexisme donc il faut quand même être plutôt politiquement correct là-dessus si on veut démontrer quoi que ce soit!

  25. franmari dit :

    c'est bon une bouffée d'oxygène quand on a l'impression d'être constament maintenu sous pression d'air vicié...

  26. André Assiétoi dit :

    "Si les sectaires disparaitres, ils seront remplacés par de nouveaux sectaires. Et puis si l’on doit chasser ou faire « disparaitre » tout ceux qui sont pas dans la bonne file"

    Je veux faire disparaître personne. Ils le font très bien eux-même. Si le PCF est passé de plus de 20 % à... (je dis pas le chiffre par charité), c'est tout de même pas grâce à moi. Ou alors tu me prêtes de ces pouvoirs...

  27. BA dit :

    Plan européen : la garantie de la France portera sur 110 milliards d'euros.

    Initialement, la contribution hexagonale au plan d'aide européen (440 milliards de garanties) correspondait à la part de la France dans le capital de la BCE, une fois la Grèce mise de côté, soit 20,97 %. Mais, en pratique, quand il s'agira de porter assistance, via des émissions obligataires du fonds, à des pays tels que le Portugal ou l'Espagne, ces derniers ne pourront évidemment pas apporter leur garantie et celle des autres Etats sera mécaniquement majorée. Voilà pourquoi l'Allemagne a indiqué qu'elle relèverait sa garantie maximum de 20 %. La France a décidé de faire de même, ce qui va porter sa contribution à un peu plus de 110 milliards d'euros. L'impact pour les finances publiques est nul à court terme : la garantie n'a d'incidence ni sur le déficit ni sur la dette. L'impact ne se ferait ressentir que si un Etat secouru venait à faire défaut.

    http://www.lesechos.fr/info/inter/020547849646-plan-europeen-la-garantie-de-la-france-portera-sur-110-milliards-d-euros.htm

    En clair :

    1- Si la Grèce, le Portugal et l'Espagne remboursent leurs dettes, tout ira bien.

    2- Mais si la Grèce, le Portugal et l'Espagne ne remboursent pas leurs dettes et font défaut, la France perdra 110 milliards d'euros.

    A genoux, les gars !
    Répétons tous ensemble :

    Notre Père, qui êtes aux cieux ;
    Que votre nom soit sanctifié ;
    Que votre règne arrive ;
    Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
    Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien.
    Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
    Ne nous laissez pas succomber à la tentation.
    Mais délivrez-nous du mal.
    Ainsi soit-il.

  28. ydaho dit :

    @ Mario Morisi : t'es pas gentil avec asse42, c'est pô bien ! il est un peu orphelin en ce moment..

    @ Vincent : NON !

    @ JML.. 10 mille lectures.. ça va donner !

    @ Pierre L. : c'etait pour savoir et en rapport avec d'autres posts, pas grave.

  29. ydaho dit :

    A ce qui se disait sur les ondes, le capitalisme après avoir caressé la démocratie dans le sens du poil, en viendrait a la bastonner pour avoir les mains libres.. On va enfin voir leur vrai visage.. ?

    Jennifer, c'est quand on ne peut plus rire de tout que c'est grave.. Et que toutes ces lois finissent par nous emprisonner ! certains seront leur propre geôlier d'autre vont malheureusement devoir les subir..

  30. argeles39 dit :

    @ Cvnes # 326

    Tu as raison, incroyable destin que celui de Marcel PAUL.

    Si ce n'est pas déjà fait, il te faut absolument lire " Marcel Paul, vie d'un Pitau" de Pierre Durand.

    Amicalement.

  31. Slogan dit :

    En 2012, c'est la fin du monde, du monde néolibéral.

  32. Inquiet dit :

    @ jennifer : tu as peut-être raison. Je ne revendiquerai pas cette blague. Mais ce n'est pas du machisme, ça non. Ceci dit, tu as confirmation de cette histoire ? Parce que ça me paraît tout simplement incroyable.

  33. Descartes dit :

    @Le prolo (#368)

    Au passage, c’est ce qui se passe en Allemagne actuellement …

    Pas vraiment. Si c'était le cas, pourquoi le gouvernement allemand réflechit à la possibilité de prolonger les centrales nucléaires ? C'est drôle, avec toute cette production "alternative" à écouler...

    parce-qu’une industrie nucléaire toute puissante en France s’acharne à défendre une énergie fossile

    Toujours pas compris que l'énergie nucléaire n'est pas une "énergie fossile" ?

  34. ydaho dit :

    @ inquiet et jennifer oui, c'est vrai, ça c'est passé dans un supermarché en loire atlantique, une prise de bec entre une cliente d'un supermarché et un autre burquassée..
    Si voulez lire ce fait divers c'est la :
    http://www.20minutes.fr/article/405112/Societe-Voile-integral-altercation-entre-deux-femmes.php

    Pendant ce temps, les infirmiers étaient évacués manu militari de la gare montparnasse, les flics ont perquisitionnés dans une école primaire, Aubry s'est exprimée sur les retraites.. et tout le toutim habituel..

    http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2010-05-18/des-infirmiers-anesthesistes-en-greve-paralysent-la-gare/920/0/456126

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/05/18/01016-20100518ARTFIG00543-cagnotte-volee-les-gendarmes-sement-l-emoi-dans-une-ecole.php

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ce-qu-aubry-propose-pour-les-retraites_893092.html

  35. Descartes dit :

    @Le Prolo (#374)

    Faudra que tu nous expliques comment on peut être indépendant grâce au nucléaire en n’ayant pas d’autres solutions que d’aller chercher le minerai d’uranium au Niger et au Canada.

    On te l'a déjà expliqué cent fois, mais à chaque fois tu reposes la question. Ce qui fait que le nucléaire nous rend indépendants, c'est que les ressources en uranium sont extrêmement dispersées. On va chercher l'uranium au Niger ou au Canada parce que ce sont les gisement à plus forte concentration et plus riches. Mais si ces pays décidaient de nous fermer leurs gisements, il y aurait pleins d'autres à peine plus chers. Et si le prix venait à être multiplié par dix (ce qui ferait augmenter le prix de l'électricité produite de quelque 40% seulement), eh bien il deviendrait rentable de l'extraire directement de l'eau de mer. En d'autres termes, même si la France était soumise à un blocus total, la production d'électricité serait assurée à un prix raisonnable.

    La deuxième raison pour laquelle le nucléaire nous rend indépendants est que l'uranium est facile à stocker en quantités suffisantes. La consommation totale du parc nucléaire s'élève à quelques 15 tonnes d'uranium enrichi par réacteur soit quelque 750 tonnes en tout. Essaye de stocker une année de consommation de pétrole, tu verras la différence...

  36. Hold-up dit :

    Intervenant sur la plateforme télépathique de Jean-Luc Mélenchon, je me suis aperçu que j'aurais pu écrire mot pour mot le Post N°346 bien qu'il ait été possible que j'eusse sans doute raté la sainte patience du style encore lisible dans le message de Mario Morisi.

    Le gibier Médéfiste court toujours hélas et la voix couineuse de la dictature de l'actionnariat vient de parler ce soir en la fille d'un ancien exploiteur de triste mémoire. Madame Parizot aussi rusée qu'une alouette vient d'annoncer l'urgente nécessité de «  la retraite par capitalisation », le même principe qui a ruiné les travailleurs US ces toutes dernières années et qui les obligent maintenant à 80 ans bien tassés à chercher un petit boulot pour ne pas mourir sur les trottoirs, ces ultimes territoires libres encore propriétés publiques fédérales.

    Ainsi, ce jour, l'élue millionnaire du Medef a tenté de passer par la bande en empaquetant son étron dans un papier cadeau de couleur rose à pois carmins en citant le fait que la présidente Cristina Fernandez Kirchner et le gouvernement Argentin de centre Gauche n'avait toujours pas aboli cette vieillerie qu'est le système de retraites par capitalisation en Argentine, héritage de temps archaïques où les grandes razzias néolibérales des années 90 préfiguraient le collapse économique total de ce pays.

    Gageons que dans un avenir proche, au musée Grévin du néolibéralisme, la statue en cire de madame Parizot aura un succès certain auprès des petits n'enfants et des vieillards dignes. Ensemble, tout ce petit monde rira bien de cette lointaine époque malade et bien heureusement révolue.

  37. olivier dit :

    @JLM
    MERCI A TOI. Je suis ravi du succès de ton blog, tes "combattants" sont bel et bien présents et de plus en plus efficaces et aguerris. Compte sur nous !

  38. ydaho dit :

    @ Jennifer : Tariqramadan a un discourt pour l'auditoire du moment.. a la télé il est tout beau tout lisse, et dans les amphi ou il parle, il a un discourt d'extrémiste.. selon le public.. je trouve que c'est un peu dangereux.. Et lui, je l'ai écouté ailleurs qu'a la télé !... La journaliste qui a fait un livre sur lui, l'a suivi pendant 5 ans.. et ce qu'elle dit, même si c'est teinté de sa propre opinion n'est pas très loin de la vérité.. Désolé mais sur "ce coup là" je pense que ton enthousiasme voile un peu le sens des réalités...
    Amicalement

  39. ydaho dit :

    @ hold up
    Le Medef a toujours voulu la capitalisation, les assureurs concernés sont déjà en lisse pour prendre le magot... certains sont même de la famille très proche de notre cher président.. ce qui montre que le projet est déjà bien ficelé dans les cartons du gouvernement ! Le 27 mai, il y a une journée d'action pour les retraites ! il faudra en être et très nombreux, parce que sinon on fera pas le poids ! L'été approche et après c'est trop tard !

  40. 4 Août dit :

    @ Jennifer

    Bonne nouvelle pour l'affaire du voile "arraché": cette ultra-féministe a dit qu'elle "partirait en Arabie Saoudite vivre sa vie comme elle veut si la loi est votée.". Il faut espérer qu'entre-temps, quelques lois à base de fouet aient été abrogées là-bas, parce que ça va lui faire drôle...

  41. ydaho dit :

    Et je suis très pessimiste, a titre personnel pour ces retraites, si au moins des hommes politique d'envergure disait haut et fort qu'il abrogerait toute loi tendant a la capitalisation ça m'encouragerait un peu.. Mais nenni.. Le "monde" ouvrier est désabusé, il a l'impression qu'il est lâché de toute part ! c'est consternant mais nous sommes résignés !

  42. ydaho dit :

    @ 4 aout : c'est pas mieux le nivellement par le bas...

  43. Inquiet dit :

    @ ydaho : merci pour le lien. Ça vole pas haut cette histoire. M'enfin, on voit que ça marche bien de monter les gens les uns contre les autres.

    @ jennifer : pour me faire pardonner, Régis Debray sur Europe1, interviewé par le procureur Elkabbach (qui est un pro).

  44. jennifer dit :

    Ydaho

    C'est une histoire montée de fil blanc par cette journaliste dont tu parles Caroline Fourrest qu'il aurait un double discours, ce qui a permis sa censure. Il faut suivre bien l'histoire jusqu'au bout pour se faire une opinion et là tu n'as que la version de Caroline Fourrest, enfin c'est celle que tu défends et que la majorité des gens défendent en France. Moi j'ai écouté Ramadan qui a un discours plus que modéré sur tout cela, qui est pour l'intégration des musulmans comme des citoyens à part entière (vu qu'il est prof de théologie la religion lui tient à coeur) et il m'a beaucoup plus convaincu. Le message qu'il fait passer pour l'Europe est un message de citoyenneté et je l'approuve.

    Tiens un autre truc de Ramadan, tu vas voir, c'est vraiment pas un extrémiste du tout.

    http://www.tariqramadan.com/spip.php?article11141

    et ça: un vrai régal

    http://www.youtube.com/watch?v=t6O18b7B_gU

    Mais peut être seras-tu comme tant d'autres, à savoir que tu ne voudras même pas t'informer à la source?

  45. Descartes dit :

    @argeles39 (#381)

    Tu as raison, incroyable destin que celui de Marcel PAUL.

    Tout à fait, un homme absolument exceptionnel. J'ai eu l'honneur de diner à la même table que lui une fois (c'était vers 1978) et je crois que je n'oublierai jamais. Des hommes comme ça, on n'en fait plus.

  46. 4 Août dit :

    @ Prolo

    Les Allemands se sont aperçu que finalement, vu les caprices du vent, il fallait faire tourner les centrales thermiques à plein régime un peu trop souvent.

  47. Asse42 dit :

    @ Yldaho

    Non je suis bien tout seul. Sinon je suis cerné par les bien-pensants et les bisounours qui me disent de ne pas parler de Bilderberg, du Nouvel ordre mondial etc...Et bien j'en parle tiens! Et même que la ségoène elle en bouche un coin à toutes ces élites en dénonçant l'occidentalisme, dont j'ai bien peur que Mélenchon soit aussi un agent. Car la loi sur la burqua est faite exactement pour nous monter les uns contre les autres:
    http://www.fraternite-royal.com/article-segolene-royal-contre-le-nouvel-ordre-mondial-50667521.html

  48. Descartes dit :

    @4 aout (#391)

    Bonne nouvelle pour l’affaire du voile « arraché »: cette ultra-féministe a dit qu’elle « partirait en Arabie Saoudite vivre sa vie comme elle veut si la loi est votée. ».

    Encore un bon argument pour faire voter la loi. Je ne pense pas que la République perde grand chose avec le départ de ce genre de bigots.

    Il faut espérer qu’entre-temps, quelques lois à base de fouet aient été abrogées là-bas, parce que ça va lui faire drôle…

    Au contraire, au contraire. Comme ça, elle aura ce qu'elle mérite!


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive