07nov 08

Communiqué de Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez

Ça suffit comme ça !

Le résultat du vote au parti socialiste est connu. Les trois motions issues de la majorité sortante du Parti arrivent en tête. Elles obtiennent 80% des suffrages. Et la motion de Ségolène Royal l’emporte avec sa proposition d’alliance au centre. Ainsi, les orientations qui dominent la social-démocratie européenne l’ont emporté alors qu’elles conduisent partout à l’échec. Elles avalisent l’Europe du traité de Lisbonne, les alliances changeantes, l’abstention face à la droite, et refusent de mettre en cause le capitalisme. Ce résultat est sans ambiguïté. Le score respectable de la gauche du parti n’y change rien malheureusement.

Pour nous, ça suffit comme ça !

Nous refusons de nous renier en participant à des complots et des combinaisons tactiques. Car quels que soient les arrangements qui sortiront du Congrès de Reims, la future direction du PS appliquera l’orientation majoritaire en particulier quand viendront les prochaines élections européennes. Il faudrait alors accepter ce que nous refusons depuis toujours : le traité de Lisbonne et le Manifeste commun avec les partis sociaux démocrates qui gouvernent avec la droite dans leur pays. Non ! Pour nous, ça suffit comme ça !

Nous prenons nos responsabilités. Dans la crise du capitalisme, notre pays a besoin d’une autre voix à gauche. Nous voulons lui être utiles. Nous voulons reprendre l’initiative, formuler une alternative, faire reculer et battre Sarkozy. Par fidélité à nos engagements, nous prenons donc notre indépendance d’action. Nous quittons le Parti socialiste. Nous allons porter publiquement notre conception du combat républicain et socialiste, sans concession face à la droite, au capitalisme et leur irresponsabilité destructrice contre la société humaine et l’écosystème. Nous allons la proposer au suffrage universel. Ainsi que nous l’a montré en Allemagne Oskar Lafontaine avec Die Linke, nous décidons d’engager avec tous ceux qui partagent ces orientations la construction d’un nouveau parti de gauche et nous appelons à la constitution d’un front de forces de gauche pour les élections européennes. Nous savons qu’une énergie immense dans notre peuple est disponible pour le changement. Il faut aller de l’avant.

Jean-Luc Mélenchon, sénateur de l’Essonne
Marc Dolez, député du Nord

Vous pouvez soutenir cette démarche en signant un appel mis en ligne sur le site www.casuffitcommeca.fr


1 081 commentaires à “Ça suffit comme ça !”

Pages : « 12 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 1222 »

  1. 301
    Gédéon dit:

    1OOO fois merci monsieur Mélenchon ! allez mettre votre arrogance au service d'un autre parti. Le PS recommencera à exister lorsque tous les arrivistes assoiffés de lumière médiatique de votre acabit l'auront quitté. Ah oui au fait, l'avenir appartient à une grande et belle Europe - vous appartenez au passé.

  2. 302
    kelmizere dit:

    la belle est grande europe imaginé par le ps et bien trop ressemblante a celle revée par Sarkozy 1er, enfin pour les gens de gauche qui ont su desceller dans le TCE les pieges tendu par le capitalisme et autres moyens de retorsions et de flicage a l'encontre des populations tant decrié par les visionnaires, refusé par le peuple mais voté par le PS et l'UMP.
    cette europe la n'est pas tres jolie !

  3. 303
    Gérard Métivier dit:

    Communiste, à l'annonce de la décision de Jean-Luc Mélenchon, je m'interroge; certes l'enthousiasme qui suit cette décision est trés sympathique et surtout trés significatif du besoin ressenti de reconquête à gauche pour relancer les victoires sociales et démocratiques à l'heure où les choix du PS de contribuer à ancrer la France dans une construction capitaliste et impérialiste de l'Europe aboutissent aujourd'hui au désastre humain que seront dans les mois qui viennent les conséquences de l'ultralibéralisme mondialisé.

    Mais le problème n'est-il pas que le modèle anglo-saxon choisi pour cette intégration européenne, poussant à un bi-partisme excluant toute organisation antinéolibérale du jeu politique, ne se trouve renforcé ? Sarkozy-Raffarin alternant avec Ségolène-Bayrou tant sur l'avant-scène de l'Agora médiatique qu'au pouvoir, est-ce que ce ne serait pas pain béni pour nos capitalistes spéculateurs si inquiets ces jours-ci de la pérennité de leur bien aimé système? Décrédibiliser ce qui peut rester dans le PS de vraie gauche à la veille du congrés du parti et créer un pôle externe minimisant les chances tant du PC que du NPA de développer des forces en ces moments pour eux de congrés (re)fondateurs, n'est-ce pas courir le risque d'apporter un sérieux coup de pouce à ce qu'on prétend dénoncer? Le succès timide mais réel de Die Linke n'est-il pas le résultat de la collaboration du SPD au gouvernement de droite pour appliquer les réformes à la Sarkozy (retraite à 68 ans...) ? Enfin, pour cela, peut-être peut-on espèrer que cette tentative rende plus difficile à la future direction du PS toute participation à une éventuelle union sacrée (qui réjouirait tant J.Lang, DSK, Allègre,...) au prétexte de la crise. A bientôt sur le site alternativeForge.net et sans doute dans la rue !

  4. 304
    Alain Collet dit:

    Ca nous pendait au nez!
    Ne pas livrer le combat de trop.
    Comme l’avait dit M Onfray, ne plus servir de caution à la dérive de PS
    UN PETIT GROGNEMENT, quand même !
    J’aurais souhaité que l’on ait le temps de préparer la sortie.
    De rassembler les copains de la section.
    Enfin, puisque c’est fait.
    MAIS GARE, je ne veux pas finir au MDC
    Allez… banzaï

  5. 305
    Sylvie dit:

    Enfin !
    MERCI !!
    Depuis le temps qu'on attendait !

  6. 306
    septique dit:

    créer un nouveau parti de gauche ?
    concurrent du NPA par exemple ?
    aïl....
    on va s'enfiler du sarkosme sécuritaire pendant encore 8 ans.

  7. 307
    Michel dit:

    Une bonne nouvelle pour les classes populaires.

  8. 308
    maxou dit:

    L'invitée de la semaine
    Sylvie Rieunier
    Enseignante spécialisée en réseaux d'aide aux élèves en difficulté (RASED),
    Paris. Présidente de l'association des rééducateurs de l'Éducation Nationale de Paris
    Eh bien, organisons...!
    C'est notre dernier rendez-vous aujourd'hui et c'est aussi la rentrée après les vacances de la Toussin. Au programme, une réunion convoquée par l'inspectrice de la circonscription où je travaille. Sans aucun doute, mes collègues aurons du mal à masquer leur inquiétude et leur colère. Le thème de la réunion est (organisation des besoins).
    Eh bien organisons ! Avant de réorganiser, il nous reste encore quelques mois pour exercer consciencieusement notre métier auprès des élèves en difficultés.
    Je vous invite à lire un article écrit par un internaute sur le site : http://www.rue89.com qui
    s'intitule : (RASED et maternelles, alerte sur l'école publique). Cet internaute démonte point par point les arguments du ministre et ça réjouit de lire des réactions comme celle-ci.
    Nul doute qu'après la casse des réseaux d'aides, se sera le tour de l'école maternelle, en particulier des petites et moyennes sections (2-3 ans à 4 ans).
    Ainsi les postes pourrons être récupérés et des jardins d'enfants privés, donc payants, remplaceront cette richesse nationale qu'est l'école maternelle française, que beaucoup de pays nous envient !
    Le temps sur Paris est maussade, je suis maussade, j'aurais voulu être parmi les Américains hier dans la rue, laissant exploser leur joie ! Même si je ne me fais pas d'illusion sur Obama,
    c'est quand même un tournant historique après des années Bush, ce président qui a fait tant de mal à son pays et au monde entier.
    Et j'ai envie d'y croire quand même à ce brillant (métis). Surtout pour sa volonté de mettre en place une sécurité sociale et de faire de l'éducation une priorité.
    En France, notre président fait exactement le contraire !
    Nous luterons encore et encore, prochaine mobilisation le 20 novembre pour conserver notre service public d'éducation, mais nous sommes gouvernés par des personnes qui nous méprisent et qui restent sourdes à nos protestations : qui ne consultent personne avant de décider quoi que ce soit. Comme si la toute-puissance de M. éteignait sur eux-mêmes et que pour plaire à celui-ci, il faille l'imiter ! Ce n'est plus une démocratie, c'est une monarchie qui nous gouverne. Mais les enseignants ne sont pas des sujets à qui on fait courber la tête ! Nous espérons avoir tout votre soutien pour que vos enfants, tous les enfants continuent d'étudier dans de bonnes conditions à l'École de la République. Continuez à signer la pétition :
    http://www.sauvonslesrased.org.
    Si vous souhaitez plus d'informations sur la lutte des RASED : http://www.fnaren.asso.fr.
    Courriel : fnaren@fnaren.asso.fr

  9. 309
    Guy Decoupigny dit:

    Depuis 2 ans, j'attendais cette décision. Souviens-toi des propos échangés
    lors de notre rencontre à la mairie du 20ème arrondissement de Paris....
    Au PS, le bal des faux culs recommence avant le grand tournoi de Reims.
    Rquiescant in pace. Passons et laissons les trépasser.
    Comme disait madame Royal le 1er novembre : "la social-démocratie, c'est
    périmé". Mais dès le lendemain, l'une de ses lieutenantes (compagne
    de Julien Dray, la dénommée Delphine qui nous mène en bateau affirmait
    qu'il fallait discuter avec Bayrou et Besancenot (les two bee not free).
    Mariage et divorce à l'italienne à la mode Prodi qui a ramené le condottière
    Berlusconi au pouvoir..... Même Hamon (à mon grand désespoir) salue
    en Royale une femme intelligente qui a bien compris et analysé la crise
    financière, économique et sociale.. qui a conduit une bonne campagne...etc..
    etc... j'en passe et des meilleures. Encore un peu de cirage pour vos
    pompes madame Royal?
    Laissons les tartuffes et les sans culottes s'autodétruire.

  10. 310
    mc dit:

    Je ne suis membre d'aucun parti, seulement d'un réseau pour la défense de la bio diversité et le droit aux peuples de se nourrir par eux-mêmes sans être soumis à la loi des agrochimistes et des semenciers-affameurs; je suis et reste de gauche, malgré le désespoir de ne jamais voir celle-ci émerger...
    Alors, par la décision que vous venez de prendre, vous me permettez enfin d'espérer de voir ces changements tant désirés arriver, exister. Je vous dis BRAVO pour votre courage politique, votre courage d'homme, tout simplement.
    Peut-être, du moins c'est mon souhait, que vous pourrez créer un mouvement capable de fonctionner de pair, quelqu'en soit la forme avec l'idée du NPA, peut-être, sans exclusive, qu'enfin un grand parti peut naître et remettre en selle ce peuple dont les attentes sont immenses.
    Comme vous le dites : ça suffit comme ça !

  11. 311
    eliott de marciac dit:

    jeune en politique, j'attendais ce scrutin autant que celui des états unis.
    pourquoi?
    parce je fais partie de ces gens qui, n'ayant pas encore de "recul" en politique se sont pris les trahisons du collectif du 29 mai en pleine gueule. trahison du ps qui n'a pas prêté l'oreille, qui n'a su que tourner ce courant en ridicule dans les médias, trahison de la lcr qui l'a tué dés le début et qui en avait conscience, trahison du pc, qui lui, pire encore à attendu le dernier moment pour détruire cette envie d'unité que nous avions pour 2007.
    Mais, rien à faire mes convictions sont celles de la classe sociale de ma famille:la classe ouvrière éclairée par les lumières.
    Quelle voix s'élève encore pour porter cela? Apparemment le sénateur M. Mélenchon se pare de ces valeurs mais la méfiance est encore de mise, le souvenir des élections est trop cuisant pour se jeter dans la gueule grande ouverte de ce parti qui mâche tout, engloutit tout ce qui passe à sa portée et ne rejette à la sortie...,eh bien, en étant objectif, qu'un gros tas de m****!
    Prudence donc et voyons, à l'aune de ce scrutin interne (plonger dans les intestins de ce parti, beurk! Si les votants du ps savaient...enfin...à les entendre, ils se doutent mais préfèrent se voiler la face.) de quel bois sont les convictions de toutes ces personnes qui sont actives au sein du ps, quels sont ceux qui pèsent, comment interagissent--ils avec les militants, bref, quelle est cette mécanique.
    Au rapport!
    Bien, au final la nausée est là, le ps est effectivement à jeter avec l'eau du bain et au passage, si on pouvait se grouper, on arriverait peut être à jeter la baignoire par la fenêtre mais, j'en doute.
    Mais encore une fois mes convictions sont là, sont ce qu'elles sont et restent proche de celles du sénateur M. Mélenchon, et la grille de lecture qu'il donne des événements me va.
    Tout cela pour conclure que si les motivations de M. Mélenchon ne sont pas du vent, si il ne penche pas à se jouer de nous comme des marionnettes dans le vent,que si il a ce grand courage d'essayer de construire un espace où la parole des électeurs est respectée, je marcherai de front avec lui, je serait un fervent militant et je promet même de réveiller cette cinquantaine de mes contemporains qui ne sont que des révolutionnaires de salon, la pire engeance anti-démocratie de ma génération, qui bière en main, pétard dans l'autre, prônent le grand soir du peuple sans jamais rien faire de concret.
    Voila, M.Mélenchon, merci de prendre contact avec les citoyens au numéro sus-indiqué, ils transmettront et vous assurent par avance de tout leur soutient.
    à bientôt.

  12. 312
    ryckelynck dit:

    Bravo Mr Mélenchon !
    Allez-y...çà suffit ! on a besoin d'une vraie politique humaine.

  13. 313
    citoyen 18 dit:

    C’est facile de parlé de se que l’on ne connaît pas. D’autan que le PS sera diriger vers le Modem, alors mieux vos suivre JL MELANCHON et c’est ce que nous allons mes amis et moi même faire des que la nouvelle organisation sera créer. Déjà plusieurs copains de vacances nous ont appelés pour savoir comment faire. Alors allons du courage.
    Mais c’est juste ce que vous venez de me faire perdre 20 euros ! Je plaisante.
    Mais qui va réfléchir au PS maintenant ?

  14. 314
    Nicolas dit:

    Monsieur,

    Je comprends votre ras le bol car je le partage.

    Pourquoi ne pas rejoindre le NPA ? Après tout c'est bien un nouveau parti de gauche qui veut faire échec au capitalisme et à son toutou Nicolas 1er, roi de Sarkozie ? Et puis, ça éviterait de diviser (encore) la vraie gauche.

    Cordialement,
    Nicolas

  15. 315
    olivier dit:

    Cher messieurs,
    Je n'ai jamais pris de carte afin d'éviter ce genre de piège justement... mais là vous êtes tentant... ni Modem, ni NPA, il y a de la place. LA seule viable pour que nous reprenions de l'espoir ? Va savoir !
    Bonne route !

  16. 316
    renaud Fetet dit:

    L'heure et triste car il s'agit bien d'une défaite pour la gauche du PS. Mais parmis mes connaissances notre décision courageuse permet de grands espoires. en avant pour la gauche d'après!

  17. 317
    Bellou dit:

    D'après ce que je déduis après avoir regardé la télé aux infos de 13h., Hamon, qui trônait aux côtés de Vincent Peillon, va se dépêcher de se rallier au clan Royal. C'était bien la peine de faire une motion "C" ! D'autant plus que les motions issues de la majorité sortante (plutôt partisane d'une économie libérale) fournissent une majorité écrasante qui va résolument ancrer la PS à droite .
    Que cette orientation convienne à certains, c'est compréhensible, mais qu'ils ne se disent pas de gauche ou alors ils ont quelques lacunes dans leur culture politique ! Et de plus, attention, l'électorat du PS risque fort de l'abandonner !

  18. 318
    septique dit:

    Devant tant d'allégresse dans ces messages, je m'adresse à tout le monde :
    IGNOREZ VOUS QU'IL EXISTE DÉJÀ UN AUTRE PARTI, QUI, QUOI QUE VOUS EN PENSIEZ PREND DE L'AMPLEUR ?
    ÊTES VOUS CONTRE LE NPA ?
    Il n'y a pas 2000 adhérents mais au moins 10 000, voir plus.
    Sans compter les nombreux sympathisants qui voterons pour lui à la 1er occaze. Si on fait un vote maintenant besancenot est sans doute au alentour de 10%. Une avance que vous'avez pas, et c'est certain. Comptez vous lui faire barrage ?
    C'est Sarkozy qui dort tranquille.

  19. 319
    clarref dit:

    Adieu camarade et avant de partir il faut rendre au Parti Socialiste tous tes mandats, c'est une question d'honneur
    Au plaisir de ne plus te revoir chez nous
    je suis fier d'être socialiste aujourd'hui

  20. 320
    aldeg dit:

    Bravo pour ton courage Jean-Luc !
    Sympatisant de toujours, républicain, laïque et avant tout pour le développement des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité, tout ce qu'il faut pour construire un monde meilleur et solidaire. Je m'engage dès aujourd'hui à tes côtés.

    Vive la République sociale.

  21. 321
    blasée de la politique dit:

    Les politiques ne seront crédibles que lorsqu'ils en baveront autant que nous pour finir leur fin de mois, se déplacer, partir en vacances, payer leurs soins dentaires et leur gaz de chauffage.... alors... gauche, droite... une deux- une deux.... nous on marche toujours au pas... et je n'aime pas la mentalité de ce soi-disant socialisme de cette gauche caviar!

  22. 322
    Patrick CAEN 14000 dit:

    A qui adresser la cotisation ?

  23. 323
    Soso dit:

    @ guillaume Denil, non Mr Mélenchon n'a pas été élu par les citoyens. Les élections au Sénat est un scrutin indirect. Donc Mr Mélenchon est devenu sénateur grâce au vote d'élus locaux socialistes et communistes. Certes ce n'est pas de son fait si ce système de vote n'est pas juste, mais il a été élu par des notables et par le peuple...Il est nécessaire de remettre les choses à leur place! Amusez vous bien dans votre Parti de Rageux et Sectaire!

  24. 324
    Pascal dit:

    Une décision qui me semblait inévitable pour conserver une certaine logique dans ton positionnement au sein du PS.
    C’est une décision courageuse car le chemin sera difficile et semé d’embuches. Toutefois, l’exemple allemand est encourageant.
    Quant au PS, nous le voyons à nouveau reprendre un itinéraire qui rappellera aux anciens la vieille SFIO.
    Cordialement.
    Pascal

  25. 325
    Barnabé dit:

    "Puisque le peuple vote contre le gouvernement, il faut dissoudre le peuple". Bertold Bretch.
    "Puisque les militants votent pour Ségoléne Royal, il faut dissoudre les militants". Mélenchon, Dolez, Emmanuelli,Hollande etc...

  26. 326
    Rouge Republique dit:

    "vous démontrez bien que vous n’avez aucun respect dans le vote des militants comme d’habitude."
    Au contraire Brisson ! il s en va parceque refuse ce vote
    l'irrespect serait d'y rester bien au chaud tout en critiquant le choix des militants.

  27. 327
    jean pierre dit:

    Bravo jean luc mais tu y auras mis du temps et j'espère et t'invites à venir discuter avec le "npa" car nous avons besoin de gens comme toi en son sein et tu y serais le bienvenu et tu y aurais ta place mais de grace si réellement tu ne veux pas la dispersion des forces de gauche "100 % à gauche et fière d'être de gauche et qui ne s'excuse pas d'être de gauche" alors ne creé pas encore un nouveau parti car il n'y à que l'embarras du choix déjà, me semble t-il à moins que cela soit un problème d'égo ? (mais ce que je ne crois pas). Beaucoup de militants du npa te respectent et sont prêts à dialoguer avec toi et faire un front commun contre la politique fasciste, antisociale et de regression sociale généralisé faite par Sarkozy et cautionné par le PS malheureusement qui ne s'oppose plus à la droite depuis un bon moment parce qu'il sont d'accords avec celle-ci et d'accords pour laisser le capitalisme détruire nos vies et nos sociétés, notre planète et ils sont d'accords avec la politique ultra-libérale de Sarkozy, kouchner,strauss-kahn et tout ces Serviteurs du grand capital (comme dirait serge halimi) et alors qu'il y à une formidable "lutte de classe" des Riches contre le Monde du travail et qu'ils remettent tout en cause par l'Ecole, les 35 heures, la Sécurité sociale, la Santé et dernièrement l'âge de la retraite repoussé à 70 ans sous pretexte de Modernité mais de qui se fout-on ? et le PS dans tout cela ne dit plus rien et ne s'oppose plus à rien !
    Alors jettons le à la poubelle de l'histoire et redémarrons la "lutte de classes" qui s'impose pour redéfendrent les faibles, les opprimés,les privés d'emplois,les rmites où rma(istes),les précaires,nos camales sans-grades et tout le monde des exploités et nos camarades immigrès qui n'arrêtent pas de prendrent des coups d'une "violence inouie" pour pouvoir répondre avec dureté à

  28. 328
    Sedreen dit:

    Barnabé,

    visiblement vous avez la comprenette un peu bouchée.
    C'est parce qu'il ne dissout pas les "militants" qu'il part.
    Par contre cher "militant" s'il avait demandé aux militants de partir là oui, vous auriez pu lui faire cette critique.
    D'ailleurs si comme l'autre il avait promit de payer leur vote aux militants là encore vous auriez pu faire cette même critique.

    Vous comprenez ? non... tant pis restez là où vous êtes surtout.

  29. 329
    jean pierre dit:

    (suite du texte juste ci-dessus qui à été coupé de manière inopportune)

    dureté à tout ces bourgeois et riches banquiers capitalistes qui ont le pouvoir et nous pourrissent la vie. Cordialement. un camarade du NPA et j'espère aussi un camarade de lutte et qu'ensemble nous nous retrouverons au minimum dans toutes les manifs pour défendrent les mêmes objectifs. jean pierre.

  30. 330
    Manu dit:

    Respecter les militants, c'est les considérer comme des êtres intelligents, concernés par des débats d'idée et non des querelles d'égo, des défilés de mode et autres parades peoplisantes qui sont malheureusement aujourd'hui monnaie courante au Parti Socialiste.
    En ce sens, la décision de M. J.L. Mélenchon et M. Dolez force le respect, même si elle annonce de rudes batailles, que nous devons tous ici mener ensemble.

  31. 331
    Commandant P dit:

    à claudius, Post 297

    En fait, c’est le PS qui a quitté la gauche.
    Jean-Luc Mélenchon est, lui, resté à sa place."

    oui, en Physique, c'est ce qu'on appelle le principe de Relativité

    le problème, c'est qu'en Relativité Générale, il n'y a plus de référentiel du tout
    un peu comme en Politique aujourd'hui ...

  32. 332
    moisan dit:

    Jean LUC je ne te comprend pas, pourquoi avoir quitté le collectif du 29 mai?
    A montpellier, on était fier que tu soit là.
    Et hop tu t'es barré avec ces bobos, faux culs; pour qui il est urgent d'attendre; maintenant tu veux quoi?
    Franck de CARCASSONNE

  33. 333
    joëlle et marc dit:

    bravo à tous les deux.

    enfin un espoir pour un vrai socialisme.

    bon courage

  34. 334
    Georges ROULLIER ( PRS) dit:

    Même la foi en la possibilité de construire un Parti Républicain et Socialiste peut se parsemer de doutes, peu à peu j'ai senti que j'abandonnais cette lutte qui fut le ferment de ma vie............ participer à mon humble échelon à la construction d'une vraie gauche anticapitaliste et pour une juste répartition de l'économie.

    Jean Luc, j'ai douté ; pas de la justesse de nos revendications mais de la volonté de nos militants de vouloir créer les conditions de l'Unité necessaire pour contribuer à la lutte et dans tous les militants bien entendu, tu avais la meilleure place. Pardon !

    Souvent les gens comme moi se réfugient dans l'étude de l'économie pour essayer de comprendre les processus, Hayek, Keynes partisan de sauver le capitalisme en proposant aux possédants plus tolérance et de lest dans son livre : " La pauvreté dans l'Abondance", l'étude ce peut être aussi une drogue quand à 2 heures et 3 heures du matin on tourne encore les pages de son livre, la fin on la connait, ce n'est pas une fin c'est un constat, 1 milliard d'individus souffrent de la malnutrition, 1 enfant meurt de faim chaque 5 ou 7 secondes, en occident c'est la misère qui est là, à notre porte avec le quart monde au milieu de l'opulence.,,,,,,,,,,,,,

    Puis à 9 heures c'est mon épouse avec les résultats" presque 20% pour la Motion portée par le Député Hamon (dont PRS pour laquelle j'ai voté), puis à la radio on annonce la décision de Jean Luc Mélenchon de quitter le PS, puis les courriels sur le Net, et Le Blog de PRS du Rhône qui approuve Jean Luc......

    La lutte continue ça fait un peu vouloir faire du neuf avec du vieux,
    je préfére la Lutte commence !

    A 17 heures un communiqué de Jean Luc Mélenchon et Marc Dolez
    sur : http://www.casuffitcommeca.fr

    Salut France salut Jennifer salut à tous ceux qui vont participer à la constructiion.
    Amitiés Répubicaines et Socialistes
    RG

  35. 335
    julien dit:

    Comment installer durablement la droite au pouvoir, s'est donc dit monsieur Mélenchon. "Mais bien sur! ne dit on pas "diviser pour mieux reigner"? faisons donc un nouveau parti "A deux c'est une tendance... à trois c'est la scission...". On va donc permettre à mon grand ami Sarkozy de gagner en 2012, et en plus on va pouvoir se permettre de se faire mousser. Génial!"

    Monsieur méchantcon, je ne vous salue pas.

  36. 336
    L'énervé dit:

    Bravo, encore une scission ! Et c'est ki ki profite ? hein c'est ki ?
    Non franchemement sans rire, j'attends le retour de la gauche depuis plus de 20 ans. Une vrai gauche pas une ambidextre, celle la on la connait, perdue entre sa mairie de paris et ses terrils. Bravo pour votre prise de position mais il faudra bien vous rendre un jour à l'évidence, tout ce qui "sort" du PS ne font que se marginaliser. Il est bientôt temps de réfléchir à l'union sacrée au dela des clivages, du passé et des idéologies du 20ème siècle. Petit parti dit de la "vraie gauche" rencontrez-vous, définissez-vous, u-ni-ssez-vous....et vous verrez, tout le peuple de gauche, le vrai, vous suivra.

  37. 337
    Yaneck Chareyre dit:

    Tiens, Julien, un ancien de l'UNEf vu ses champs de référence. Unef, pas du tout sectaire...

  38. 338
    le carrou dit:

    Merci et Bravo !

    voilà de nombreuses années je cherchais à m'engager politiquement au sein d'un parti réellement socialiste. Je suis aujourd'hui prêt à vous suivre dans cette aventure.

    A très bientôt j'espère.

  39. 339
    curtillat andré dit:

    Yes we can! J'ai quitté le PS après plus de 30 ans de militantisme à la base le soir de l'investiture de la Sarkolène aux Présidentielles On quitte un Parti quand la somme des différends qui vous oppose à lui est bien supérieure à la somme des accords qui vous retient à lui Et comme dans un couple qui nes'entend plus c'est"quand ça suffit comme ça" pou::r le dire comme Jean Luc et Marc.. Laissons donc la Sarkolène jetterune dernière pelletée sur ce qui reste de socialisme dans ce Parti ;ce sera vite fait et on ne trouvera pas de fossoyeur plus zélé.Et construisons le Parti Républicain et Socialiste de nos voeux J'ai pour ce projet la mê me gnaque que lorsque j'ai adhéré au PS peu après Epinay Salut et Fraternité à tous

  40. 340
    Lajoie-Mazenc roger dit:

    L'ancien maire de Firmi (Aveyron) que tu as cotoyé dans la défense des services publics te décerne un grand coup de chapeau pour ce grand coup de balai que tu viens de donner dans la fourmilière du PS. Mais pourquoi donc as-tu attendu si longtemps ? Lors d'un repas, à Paris, en 2006, tu m'avais annoncé comme imminente la création d'un nouveau parti échappant à toutes ces pesanteurs que nous payons aujourd'hui. Vite, il faut rattraper le temps perdu. Courage et bravo.

  41. 341
    bernard dit:

    Je vous félicite de votre décision et je l'attendais depuis longtemps (c'est assez commode pour moi qui ne suis plus encarté à un parti depuis longtemps!) mais je partage votre quête d'un grand parti de gauche sur les bases que vous avez décrites.

  42. 342
    harold dit:

    décision aussi évidente que difficile à prendre. bravo en tout cas, et bon courage pour la suite !

  43. 343
    Parisot Laurent dit:

    Pour Jean Luc Mélenchon,
    et pour tous ceux qui lisent ces lignes
    Nous nous sommes tous interrogés quant à notre place au sein du PS,mais nous répondions en même temps à cette question formulée de différentes manières et ce, depuis de longues années.
    La réponse est claire aujourd'hui

    "Il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va".

  44. 344
    Commandant P dit:

    la Politique, c'est aussi comme l'expansion de l'Univers :
    l'horizon s'éloigne de + en +
    et la distance augmente entre les différentes "étoiles", "galaxies politiques"
    ...
    le décalage augmente

    Trait d'Union ?
    au fait, comment faire le trait d'union entre ceux qui sont dedans et sont qui sont dehors ? (et qui veulent pourtant la même chose = la chute du Capitalisme et l"émergence d'un nouveau modèle)
    ?

  45. 345
    SERGEANT Hervé dit:

    Jean-Luc je reconnais encore une fois ton courage mais je ne suis pas d'accord.
    Quitter le PS cela nous taraude tous mais là, la motion C vient de faire 19% ce qui est très bien, nous avons besoin de toutes les forces pour faire contre poids à Ségolène Royale et tu capitules juste avant la bataille, non! Il falait aller jusqu'au congrès et puis après le congrès, au vu des résultats, prendre une décision. Pour le moment rien n'est encore joué.
    Salutations militantes.
    Hervé SERGEANT, PRS 62

  46. 346
    septique dit:

    je crois effectivement que c'était pas le moment de partir.

  47. 347
    moisan dit:

    BRAVO QUAND MEME

  48. 348
    ARNOULD dit:

    Enfin! Enfin on se rend compte que le PS n'a plus rien de socialiste! Il en a fallu du temps! Finies les contorsions idéologiques! Finies les couleuvres au non du réalisme économique!

    Qu'en faire? je suis partager. Diviser encore la gauche, ce qui disent non au TCE, car le résumé est là. Le paysage politique doit se résumer entre gauche partisanne du non au TCE et les autres. Point.

    Diviser encore? NPA, PCF, certains Verts, certains MRC, PRG, courants PS et créer un autre parti... Où alors rassembler tout ce petit monde, oublier les égos partisans et construirent un parti de gauche décomplexée, créer une réponse politique concréte regroupant le non de gauche au TCE.

    La nature a horreur du vide, avec une gauche émiettée, l'UMP applaudie!
    Construisons et comblons le vide!

  49. 349
    SION dit:

    Bienvenue à gauche camarades !

  50. 350
    patrice george dit:

    Malgré toute la sympathie que j'ai pu avoir sur certaines de vos positions, notamment en tant que noniste assumé encore et toujours, je voudrais dire que je suis atterré par votre décision mais en fait même pas. Vous avez tenu des propos parfois extrêmement machistes et odieux vis a vis de Ségolène Royal, des propos impardonnables venant d'un camarade de parti. Maintenant, vous partez... Vous me décevez en tant qu'homme politique. J'espère à ne jamais avoir à choisir entre vous et un homme de droite lors d'une élection car je ne suis pas sur, en conscience, que je puisse voter pour vous, vu votre attitude

Pages : « 12 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 1222 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive