06nov 08

Tout le monde est d’accord. L’élection d’Obama est un bienfait pour le monde. D’abord parce que la bande de dingues de l’équipe Bush va partir. Ensuite parce que l’élection d’un représentant des parias de l’Amérique est à sa façon l’équivalent d’une révolution compte tenu de l’état d’arriération de la société américaine en général après l’esclavage, puis l’apartheid et encore à présent un racisme courant dont la permanence du Klan et de ses meurtres est une monstrueuse expression extrême. Pour un républicain l’idée qu’un homme ait été jugé sur sa valeur plutôt que sur sa couleur de peau est un pur bonheur. Après quoi ne commettons pas l’erreur de vider de sons sens politique l’élection. Les Américains n’ont pas voté pour un noir plutôt que pour un blanc. Ils ont voté contre les néo conservateurs et pour les démocrates. N’oublions pas que les américains sont aussi des êtres sociaux et politiques qui pataugent dans une crise terrifiante. Méfions nous donc de cette façon de parler de l’élection d’Obama qui est la négation du sens de sa victoire et qui est même son contraire lorsqu’elle la ramène à la seule question de la couleur de peau du candidat. Et n’oublions pas que ce n’est pas l’oncle Tom que l’on vient d’élire mais l'oncle Sam, le président de la première puissance mondiale qui se bat pour défendre sa suprématie.

Dans cette note je parle aussi de la retraite à soixante dix ans et même du pitoyable Congrès socialiste. 

ONCLE SAM
Sur quoi repose aujourd’hui la prééminence américaine qu’Obama doit protéger et même renforcer ? Principalement sur la suprématie militaire. La force industrielle des Etats-Unis ? Elle a été largement entamée par les délocalisations vers l’Asie. Ce sont des choix qu’il est très difficile d’inverser. Autant les délocalisations sont rapides et « faciles », autant la réindustrialisation face aux nouveaux concurrents asiatiques serait difficile et prendrait beaucoup de temps. La puissance financière des Etats-Unis ? On connaît dorénavant la situation. Les Etats-Unis sont devenus financièrement dépendants des puissances émergentes. Celles-ci seront bientôt en position de contester son hégémonie. Le contrôle des matières premières ? Avant 1971, le pays était autosuffisant en hydrocarbures, en 2007, ils doivent importer 60% de leur consommation. Les technologies d’avenir ? L’avance américaine a fondu. Elle n’est décisive et durable que dans le domaine de l’industrie militaire
Bref : dans tous les domaines qui asseoient l’hégémonie d’un pays, la suprématie américaine est mise en question très sévèrement. Tous. Sauf un : la puissance militaire. Elle est même sans précédent dans l’histoire de l’Humanité. Alors que les Etats-Unis ne comptent quasiment aucune nation ennemie dans le monde, leurs dépenses militaires sont égales à celles de tous les autres pays du monde réunis. Si l’on ajoute les dépenses de leurs alliés, on atteint le total pharamineux de 83% des budgets militaires mondiaux. Le budget militaire américain s’élève à 730 milliards de dollars. En comparaison celui de la Russie atteint 70 milliards, celui de la Chine entre 100 et 120 milliards.Une masse considérable de militaires, fonctionnaires du Pentagone, intérêts industriels et financiers vivent de ce budget. Donnons quelques chiffres. 735 bases militaires officielles dans le monde réparties sur 130 pays et 5 continents. 288 627 soldats stationnés hors du sol national, sans compter 221 700 militaires sur le terrain en Irak et Afghanistan. A cela il faut ajouter au moins 100 000 mercenaires, surtout en Irak. Soient 600 000 hommes à l’étranger ! Et tout ceci sans compter le renseignement : 45 milliards de dollars, 100 000 hommes.Pour apprécier sachons que les troupes françaises à l’étranger ce sont environ 15 000 hommes, celles de la Grande-Bretagne 40 000 hommes, celles de la Chine… 0 ! Comment croire un instant que Barack Obama, si tant est qu'il en ait la volonté, aurait les moyens de prendre de front des intérêts aussi considérables sur le plan humain et financier ? Et surtout pour quel projet ? Il n’existe à court terme aucune stratégie de puissance crédible pour les Etats-Unis en dehors de la valorisation de leur suprématie militaire. Hubert Védrine, peu suspect d’extrémisme dit assez bien que si l’administration Obama devrait se montrer plus ouverte et moins unilatéraliste que celle des Bush, ce ne sera jamais au point de s’en remettre à une décision de l’ONU si autre chose a été décidé à l’OTAN. J’en reste là. Pour l’instant je fais comme tout le monde. Je savoure.
 
Le Cauchemar

Travail le dimanche, retraite à 70 ans, gel du SMIC. Tandis que Nicolas Sarkozy multiplie les numéros verbaux d’anticapitalisme, la politique de droite se durcit. Des fois on croit rêver. Un cauchemar. La retraite à soixante dix ans ! Quel scandale total. La comédie selon laquelle ce serait «pour ceux qui le souhaitent» ne doit pas faire illusion. C’est la fin du droit à la retraite à 60 ans conquis avec l’élection de François Mitterrand en 1981. Henri Guaino a d’ailleurs clarifié ce week-end les intentions réelles de Nicolas Sarkozy et du gouvernement. Il a expliqué lors du Grand Rendez-vous Europe1 et Le Parisien, dimanche 2 novembre, que, derrière la possibilité de travailler jusqu’à 70 ans et les allongements successifs de durées de cotisations, c’était bien finalement l’âge légal de départ à la retraite qui allait être «remis en cause ». Facile. Ceux qui travailleront plus longtemps auront plus, ceux qui travailleront moins longtemps auront moins. On connaît la musique. Qui sera alors libre de «choisir» ? Et ce n’est pas le bla bla sur l’augmentation du minimum vieillesse qui doit faire illusion. D’abord parce qu’il s’agit de 600 000 allocataires sur 13 millions de retraités. Ensuite parce que les 25 % d’augmentation promis sur 5 ans ne permettront même pas de refaire passer le minimum vieillesse au dessus du seuil de pauvreté. Vous avez bien lu. Le minimum vieillesse en dessous du seuil de pauvreté. Par contre, pour 13 millions de retraités, le décrochage va s’aggraver en 2008. La revalorisation de 1,1 % des pensions en 2008 est a mettre en face des 2,5 % d’inflation constatée ! Quoiqu’il en soit, actuellement près de la moitié des gens qui prennent leur retraite partent au minimum contributif pour leur pension de base. Ils n’étaient que 33 % en 1993. C’est la conséquence directe de l’allongement de la durée de cotisation requise par les lois Balladur et Fillon. Dans ces conditions, aujourd’hui un tiers des 13 millions de retraités sont au minimum contributif de la sécurité sociale pour leur pension de base. Ils perçoivent 570 euros pour vivre. Pour certains s’ajoute une éventuelle retraite complémentaire de 150 euros en moyenne. Voila la réalité sociale du pays à l’heure des milliards pour les banques. Le système des retraites qui se met en place est une immense machine a fabriquer des pauvres. 
 
Avec des opposants pareils…
Face à cet enterrement de la retraite à 60 ans, la position des dirigeants de la majorité sortante du PS est inquiétante. D’abord François Hollande proteste. Mais c’est sur la forme. La décision n’aurait pas été négociée, proteste-t-il ! Mais si elle avait été négociée ? on aurait accepté ? Tout le monde voit l'imposture. Je renvoie à ma note sur le contrat et la loi a propos de la durée du temps de travail « négociée » comme on le sait et contre laquelle j’ai voté au Sénat. Dans un second temps, François Hollande note passivement qu’ « on savait la retraite à 60 ans compromise par la réforme Fillon de 2003 ». Réforme que le PS s’était pourtant engagé à abroger lors du Congrès de Dijon de 2003. Une promesse sur laquelle il est revenu en refusant de « s’opposer par principe » à tout nouvel allongement de la durée de cotisation. Dès lors, dans cette logique, même la retraite à 70 ans devient acceptable … avec des contreparties. C’est ce qu’a expliqué Bertrand Delanoë en appelant à « poser courageusement le problème des retraites ». Et en approuvant le principe de « permettre à un certain nombre de gens qui ont des métiers qui ne sont pas trop pénibles de travailler éventuellement jusqu’à 70 ans », pour peu que l’on « règle d’abord le problème de ceux qui ont une pénibilité au travail ou une espérance de vie plus limitée » Dommage que Bertrand Delanoë ne précise quels sont les métiers pas trop pénibles où l’on pourrait travailler jusqu’à 70 ans. Cela intéresserait sûrement les travailleurs concernés. Et s’il s’agit de tous les métiers à l’exception d’une liste spécifique de « métiers pénibles », on ne voit plus très bien la différence avec ce que proposent d’ailleurs la droite et le MEDEF !
 
Gauchissement opportuniste.
Ces plates capitulations concrètes contrastent avec les vigoureuses déclarations gauchisantes des dernières heures du Congrès socialiste. Déjà, à mesure que l’on avançait dans le Congrès et que la crise balayait tant de certitudes, les discours des dirigeants de la majorité sortante du Parti Socialiste devenaient de plus en plus hardis. Encore un coup bas. Car si tant de gens disent le contraire de ce qu’ils disaient il y a si peu, si tout est vrai en même temps alors tout est faux en même temps. La parole politique est discréditée par ces gesticulations. Quand Benoit Hamon dit que la gauche du parti a gagné la bataille idéologique puisque «tous désormais disent comme nous», je crois qu’il cède à une illusion. Ce gauchissement est un pur opportunisme. Ainsi de la prétendue «gauche» du parti que serait le texte de Martine Aubry.  Un peu de mémoire aide a le mesurer. En effet, au début de l’été, évoquant la mondialisation et le système économique mondial dans sa contribution, Martine Aubry se gardait bien de toute critique globale du «système» et lui trouvait même des vertus : «les mutations des dernières années recèlent autant d’opportunités que de menaces », «la mondialisation entraîne une concurrence exacerbée … mais ouvre aussi de nouveaux champs du possible». Pourtant, depuis début octobre, c’est désormais « le système qui est coupable» (le 1er octobre dans une conférence de presse sur la crise), «c’est au système lui-même qu’il faut s’attaquer» (dans le JDD du 5 octobre) et «c'est le système lui-même qui est en cause» (sur LCI le 8 octobre). A deux mois d’intervalles le système a donc d’abord du bon et du mauvais puis il est carrément à jeter à la poubelle. On comprend trop bien la ruse. Mais ça ne la justifie pas. Les militants socialistes ont déjà du mal à suivre mais que dire des citoyens ?
 
VALSE DES ETIQUETTES
Une autre source de tournis est la valse des étiquettes qui sont collées aux uns et aux autres dans le PS sans aucun rapport avec des réalités tangibles. Cela a commencé avec la mise en scène de « 3 motions principales et d’une motion outsider ». Alors même que la division et l’éclatement se trouve dans le fait qu’il y ait  3 motions dites principales (Delanoë, Royal, Aubry) et que le rassemblement qui donne la dynamique est dans la motion dite outsider (la motion C). Mais ce n’est pas tout. Désormais parmi les « 3 motions principales », on nous en présente une qui serait plus particulièrement « de gauche ». C’est déjà une façon de dire que les deux autres ne le sont pas. Mais cette plaisanterie ne me fait pas perdre de vue l’essentiel de la manœuvre : cette ruse est faite pour siphonner la gauche réelle du parti au profit d’un groupe issu de la majorité dirigeante sortante. Ni Aubry ni Cambadélis n’ont jamais été membre de la gauche du parti. Aujourd’hui encore ni l’un ni l’autre ne s’en réclament. Seul Laurent Fabius en appelle au rassemblement de la gauche du parti. Toute l’estime que l’on a pour son engagement dans le « non » de gauche à l’occasion du référendum Constitutionnel ne nous fait pas perdre de vue qu’à l’exception du Congrès du Mans, il a toujours été membre de toutes les majorités du parti depuis 1992. Ajoutons qu’en intégrant la motion Aubry il en a accepté la condition posée par elle et Cambadélis : ni Mélenchon ni Emmanuelli. On fait mieux comme gauche du parti, non ? La réalité c’est que la majorité qui dirige le parti depuis 10 ans est éclatée en trois morceaux, les trois motions « principales », et que la gauche du parti qui était jusque là divisée est unie pour la première fois, dans la motion C. Toute la rhétorique sur la motion Aubry comme « motion de gauche » a donc pour unique but d’effacer l’évènement historique que représente l’union de la gauche du parti dans une seule motion.
 
La retraite ?
Après ces remarques sur la distribution des rôles, on peut passer à la vérification dans les textes. Je l’ai déjà fait dans une note précédente en reproduisant l’argumentaire que distribuait le comité de riposte de la motion Hamon. J’y reviens. Quand on regarde le détail des textes de motion, on ne voit pas du tout ce qui placerait la motion de Martine Aubry, de Laurent Fabius et de Jean-Christophe Cambadélis plus à gauche que celle de Delanoë et Hollande et celle de Ségolène Royal. Il suffit de prendre quelques exemples. Sur les retraites, la motion Aubry ne se distingue en rien de ces deux autres motions. Comme elles, elle renonce à défendre la retraite à 60 ans qui n’est présente que dans la seule motion Hamon. Aubry-Fabius-Cambadélis affirment même : « nous ne sommes pas opposés à un allongement de la durée de cotisations ». Exactement comme le texte de Delanoë et Hollande.
 
Les Alliances ?
Autre exemple, les alliances. Sur ce point la motion Aubry se livre aux pires contorsions : elle refuse l’alliance avec le centre au niveau national mais la justifie au niveau local. C’est la ligne bien connue des alliances à géométrie variable. C’est cette ligne qui conduisit la SFIO au désastre dans les années 1950 et 1960. C’est une ligne qui consiste à faire exister le centre au niveau local ce qui lui donne en retour des moyens au niveau national. Alors que les centristes n’auraient eu aucun élu à Lille sans Martine Aubry et qu’elle n’avait nullement besoin de leurs voix (avec un total des voix de gauche à 60 % au 1er tour), c’est elle qui est allée les chercher. Avec à peine 7 % des voix au 1er tour, les voila donc qui décrochent le poste de 1er adjoint à l’issue du second. A côté de cette contorsion, c’est plutôt le texte Delanöe-Hollande qui se placerait à gauche de la motion Aubry. Bertrand Delanoë ne manque jamais de répéter son attachement aux alliances à gauche. Dont acte. Mais cela ne manque pas non plus de sel quand on voit la liste des premiers signataires de cette motion, remplie de farouches partisans des alliances locales avec le centre et même une partie de la droite, à l’image de Michel Destot le maire de Grenoble.
 
L’Europe
Dernier exemple l’Europe. Là non plus on ne voit rien qui distingue la motion Aubry des deux autres motions issues de l’ancienne majorité. Elle ne dit pas un mot du Traité de Lisbonne et enterre comme les deux autres les « Non » français, hollandais et irlandais. Pour elle, il faut en effet « préparer les élections européennes de juin 2009 au lieu de refaire le match du référendum de 2005 ». On se demande comment Laurent Fabius a pu signer une telle ineptie. Et la base sur laquelle elle compte préparer ces élections européennes ne laisse décidément aucun espoir au « Non » puisqu’elle appelle à « réinstaller notre parti au coeur du Parti Socialiste Européen ». Le PSE ! La honte !  Un lamentable club de gavés avec ses partis sociaux démocrates qui gouvernent avec la droite  dans plusieurs pays comme l’Allemagne, l’Autriche ou la Hollande. Il propose enfin de nous ranger derrière « le candidat du PSE à la Présidence de la Commission ». Martine Aubry pense peut-être à une candidature du Président du PSE, Poul Nyrup Rasmussen qui s’était illustré comme Premier ministre du Danemark en supprimant l’Impôt sur la fortune ? Ou bien alors pense-t-elle à la candidature du président du groupe PSE au Parlement européen, l’allemand Martin Schulz qui s’est spécialisé dans les mises en cause des peuples qui ont voté « non » et a activement organisé leur encerclement ? J’en reste là. Je renvoie ceux qui voudraient poursuivre cette analyse détaillée de cette motion à une précédente note argumentaire que j’ai publiée sur ce blog. Il en découle une conclusion simple : la motion Aubry ne peut être assimilée à une motion de gauche du Parti. Ni son score. Et cela n'en fait pas du tout un allié potentiel à privilégier.


83 commentaires à “Oncle Tom et oncle Sam”

Pages : [1] 2 »

  1. 1
    Samy dit:

    Si mc Cain était noir?

    Aurions-nous succombé?

  2. 2
    golmout dit:

    Le probleme c'est la democratie, on ne pourra pas faire le socialisme tant que les liberaux auront le pouvoir de manipuler l'opinion...

  3. 3
    golem dit:

    Hamon aurait du etre noir

  4. 4
    agustin moreno dit:

    No,Sammy
    ton oncle Sam
    ne l'aurait pas permis
    Vive Obama
    Premier President Bronze
    The CHANGUE
    YES
    WE
    CAN

    Vive Barack
    pour nous avoir livre de la clique nefaste des Bush Cheney Halliburton....
    tu as gagne le privilege du doute
    ¿et si c'etait posible
    un changuement aux Usa ?

  5. 5
    golem dit:

    Tenez bon senateur. Les resultats du congres d'epinay 1971

    * Motion O (Alain Savary et Guy Mollet) : 34.00%
    * Motion R (Pierre Mauroy et Gaston Defferre) : 30.00%
    * Motion L (François Mitterrand) : 15.00%
    * Motion M (Jean Poperen) : 12.00%
    * Motion P (Jean-Pierre Chevènement) : 8.50%
    * Motion K (Objectif 72 - "chrétiens de gauche") : 0.50%

    Les motions de Mauroy, Defferre, Mitterrand et Chevènement (49.10%) ont formé une majorité face à celles de Savary, Poperen et Mollet (46.60%).

  6. 6
    rosay dit:

    Mal-comprenant,je me fout de M.Cain.
    Il m'importe de sauver le P.S. d'une tarre droitière qui fait subir à des millions de salariés car il ne nous représente plus que du bout des lèvres, mais prétend toujours être le représentant populaire qu'il n'est plus, mais plutôt des Zélus de profits carrièristes politiques aux même titre que les boys de droites, élus ou nommés par les différents gouvernements de droite depuis plusieurs mandatures.
    Il est aisé de saisir leurs motivations et leurs intérêts dans la possibilité d'avoir ou d'obtenir un poste dans le parti,lors du prochain congrès de Reins pour cette simple raison, ils sont près à tous les blufs possible y compris des compromissions électorales puantes à l'intérieur même du parti.

  7. 7
    Yves Le Henaff dit:

    " Tout le monde est d’accord. L’élection d’Obama est un bienfait pour le monde."
    ben voila.
    Good.

    Yves Le Henaff

  8. 8
    maxou dit:

    Bonjour à tous,
    Bonjour Monsieur le Sénateur, votre billet est inquiétant, je suis adhérent PCF, et je me retrouvre en grande partie dans vos idées, ainsi que celles de Benoît Hamon, Marc Delez, Henri Emmanuelli et les autres signataires de cette motions de gauche. Sauf Quilès en qui j'ai un gros doute ?
    Mais pour les citoyens français il faut absolument que cette motion dite de gauche passe en tête.
    Alors monsieur le Sénateur courage car en plus du cette motion de gauche, beaucoup de citoyens de gauche comptes sur vous pour un grand rassemblement de toutes les gauches pour les élections européenne de 2009 !
    Courage Sénateur ont compte sur vous.
    http://www.humanite.fr/Congres-du-PS-Benoit-Hamon-a-la-hausse

  9. 9
    maxou dit:

    Social

    Minimum vieillesse, promesse non tenue

    Le président de la République s’était engagé à revaloriser de 25% d’ici 2012 le montant du minimum vieillesse. C’est mal parti, le Sénat vient d’en limiter la hausse cette année aux personnes seules. Décryptage jeudi dans l’Humanité d’une mesure de justice qui passe à la trappe.

    La commission des Affaires sociales du Sénat a validé une disposition prévoyant une revalorisation du minimum vieillesse de 25% d’ici 2012, confirmant que cette hausse serait réservée aux personnes seules et ne concernera pas les couples.

    Le président de la République s’était engagé à revaloriser de 25% d’ici 2012 le montant du minimum vieillesse, qui est une garantie de ressources pour les retraités n’ayant pas de pension ou ayant trop peu cotisé pour bénéficier d’une retraite suffisante.

    En séance publique à l’Assemblée nationale, le ministre du Travail Xavier Bertrand avait indiqué que "l’effort consenti concerne effectivement les personnes seules, considérées comme les plus fragiles".

    "C’est envers elles que nous avions pris les engagements les plus forts pendant la campagne (présidentielle, ndlr) : 25 % d’augmentation sur cinq ans", avait-il ajouté. L’opposition avait critiqué le fait que cette revalorisation ne soit pas étendue aux couples.

    Le gouvernement a précisé fin septembre qu’une première revalorisation de 6,9% interviendrait en avril 2009.

    Décryptage jeudi dans l’Humanité d’une mesure de justice qui passe à la trappe.

  10. 10
    maxou dit:

    Etats-Unis

    jeunes correspondants

    Obama, le changement ?

    vingt-deux ans, Lille (Nord).

    L’engouement populaire et médiatique que suscite Barack Obama est un fait avéré.

    Outre le soutien des électeurs lambda, il attire des personnalités telles que George Clooney, Will Smith, Robert De Niro ou encore Oprah Winfrey. Des marques de vêtements affichent des slogans en sa faveur. Obama a une image jeune, progressiste, il est « cool ». C’est le premier candidat à l’élection présidentielle américaine à dégager une telle aura, à - porter autant d’espoir. Ses convictions sociales, sa sensibilité contrastant avec les autres politiciens, son parcours atypique sont sans cesse mis en exergue et montrés comme exemples : retrait des troupes d’Irak, aide aux plus démunis, autorisation du mariage gay et de l’avortement sont parmi les points de son programme les plus fréquemment mentionnés. En opposition avec la politique menée depuis huit ans par G. W. Bush, il se pose en élément fédérateur. Mais on oublie de préciser les points qui fâchent. En matière de politique étrangère, rappelons qu’Obama est un admirateur de George Bush père (interventions au Panama et en Irak), pour le statut de Jérusalem comme capitale d’Israël, et favorable à des interventions militaires en Afghanistan et au Pakistan pour contrer la menace terroriste d’al Qaeda. En politique intérieure ? Il est pour la peine de mort. Ces points ne sont jamais évoqués… Alors Obama, synonyme de changement ? Certainement, mais toute (dis)proportion gardée.

    Aurélien Savart

  11. 11
    maxou dit:

    Bonjour à tous,
    L'invitée de la semaine
    Sylvie Rieunier
    Le mépris de M. Darcos
    Enseignante spécialisée en réseau d'aide aux élèves en difficulté (RASED),Paris.Présidente de l'Association des rééducateurs de l'Éducation Nationale de Paris (AREN 75).
    En attendant, n'hésitez pas à signer la pétition sur le site suivant : http://www.sauvonslesrased.org.

  12. 12
    Nipontchik dit:

    @5 nostalgie...
    mais à l'époque il y avait 1 Mitterrand (dont on peut penser ce qu'on veut par ailleurs) qui avait 1 vision authentiquement stratégique et avait compris la logique de l'élection du président au suffrage universel

    il y avait aussi l'URSS, un PCF à 20-25 %, les trente glorieuses...

  13. 13
    Bombes à fragmentation dit:

    C'est pas le service de presse du Kremlin qui le dit mais human rights watch et c'est 1 article de l'Herald Tribune...:

    "Georgia relied on cluster bombs during war

    By Michael Schwirtz
    Published: November 5, 2008

    MOSCOW: Georgian military forces fired more cluster munitions during the August war with Russia than originally thought, and some of these weapons may have malfunctioned, causing civilian casualties when they fell short of targets and hit Georgian villages, according to new research by Human Rights Watch, a New York-based rights group.(…)Though Russia endured the brunt of international outrage for its conduct during and after the war, Georgia's actions in the conflict have come under increasing scrutiny, and the new report adds to a growing body of evidence of Georgian atrocities during the fighting.
    Cluster bombs, typically anti-personnel weapons which eject dozens of explosive submunitions when detonated, killed as many as 17 civilians during the brief, but bloody, war and injured dozens more, Human Rights Watch said. In addition, many of the weapons on both sides failed, the statement said, scattering unexploded ordinance that has already caused casualties and continues to pose a danger to civilians.In several Georgian villages researchers from Human Rights Watch said they found wreckage from Israeli-supplied Mk-4 GRAD LAR-160 ground rockets with M85 submunitions used by Georgia, suggesting a "massive technical failure," the report said. The munitions killed at least one civilian and injured two in the Georgian towns of Tirdznisi and Shindisi.(…)
    Georgia has admitted to purchasing cluster munitions from Israel and using them during the conflict, though officials insist the weapons were used only against Russian military targets and not in civilian areas. Georgian officials criticized the Human Rights Watch report, saying the government has no information that missiles fired by Georgian forces had somehow hit Georgian villages.(…)
    "We have found dozens and dozens of duds, and none of them had a self-destruct mechanism," Gogia said.
    Though researchers found evidence of Russian and Georgian cluster munitions in over a dozen towns and villages in the conflict zone, Human Rights Watch said that Russian weapons caused most of the civilian casualties.Unlike Georgia, Russia has vehemently denied using cluster munitions during the war, despite strong evidence to the contrary. Human Rights Watch investigators found Russian AO-2.5 RTM submunitions from RBK air-dropped cluster bombs in Georgian villages, according to the report.(…)And the Dutch Foreign Ministry insists that a Russian cluster bomb killed the Dutch cameraman Stan Storimans and four other people in an attack on the central square in Gori on August 12. In a report released last month, the ministry said that an examination of forensic evidence, video and photographs indicated that a Russia SS-26 rocket loaded with cluster munitions caused the deaths.
    The use of cluster munitions has been widely condemned worldwide because of the devastating effects these weapons can have on civilian populations. Unexploded submunitions scattered over broad areas can kill and maim people for years.Over 100 countries signed a Convention on Cluster Munitions in May this year, vowing to refrain from using, storing and selling cluster munitions. Georgia and Russia have not, and neither have many of the world's heaviest users of cluster bombs - including the United States and Israel.
    So far, according to Human Rights Watch, two people have been reported killed and three wounded by Georgian duds since the war ended."

  14. 14
    marsouin dit:

    Le PS ne représente plus du tout les valeurs de la Gauche........................à moins que la motion de B.Hamon sorte en tête et n'est pas besoin d'alliance !

    Bien sûr cela ne sera pas, malheureusement, et c'est pourquoi le PS est fini et bien fini, ses dirigeants, bobos de toute nature n'ont que foutre de notre misère, de notre pauvreté grandissante, des contraintes de plus en plus serviles qui nous tombent chaque jour sur la tête, au contraire même puisqu'ils les approuvent comme dernièrement sur l'allongement des années de travail : 70 ans ?!!

    militantes et militants du PS réveillez-vous, secouez-vous, ôtez vos œillères, c'est votre dernière chance aujourd'hui pour permettre à la Gauche, la VRAIE de reprendre les manettes de ce parti de bobos ventrus !

  15. 15
    Mallard JY dit:

    Camarade
    j'apprécie beaucoup ton discours concernant les motions, elle reflète parfaitement ce que de nombreux militants de base pensent.
    je suis signataire de la motion C et j'ai vu au fil des semaines, avec le délitement de l'organisation financière mondiale, un passage à gauche des discours.
    Comme au temps de l'après guerre où tous les français avaient fait de la résistance, tous les socialistes que je côtoie sont tous passés à gauche du parti. Il est dommage de remarquer que de nombreux socialistes qui soutiennent la motion C le font uniquement par opportunisme.
    Tant que les hommes passeront avant les idées, le PS ne pourra jamais proposer une alternative.

  16. 16
    jennifer dit:

    Jean-Luc Mélenchon a vraiment bien reformulé la question: Obama n'a pas été élu parce qu'il est noir mais pour ses idées en gros qui mettent fin à l'ère bushienne qui aura été un désastre pour le monde: l'Irak et la crise économique. Mais le fait qu'il soit noir est d'une grande importance symbolique, une revanche sur le racisme tripal qui règne aux USA, racisme d'ailleurs qu'ils exportent dans leurs guerres coloniales. C'est vraiment quelque chose que dès son élection ils n'aient plus eu peur de prononcer son deuxième prénom, Hussein. Les peuples de par le monde peuvent enfin un peu respirer.
    Mais les tâches qui l'attendent saura-t-il les honorer, d'autant plus que les attentes envers lui sont disproportionnées. En premier la crise: aura-t-il le courage de faire comme Roosevelt? Et l'Irak et l'Iran? Tiendra-t-il ses promesses?

  17. 17
    Bouzonnie dit:

    Aubry à gauche, quelle rigolade ! Je suis bien placée pour le savoir ! j'étais fonctionnaire à la Direction des relations du travail, quand Aubry en était la directrice : à cette époque (1987), Chirac était Premier Ministre, et Seguin, Ministre des affaires sociales : les agents socialistes de la Direction des relation du travail courraient dans les couloirs sous les ordres d'Aubry, afin de faire la politique socialement ultra à droite de Chirac ! Et en plus, ils s'en vantaient !
    De même, la loi sur la flexibilité du travail de Seguin a été rédigée par Aubry travaillant au téléphone avec l'UIMM !
    Cette façon d'être de gauche aujourd'hui (parce que le parti socialiste se prend par la gauche), c'est du pur opportunisme : il n'y a pas une virgule de sincérité dans l'engagement officiellement à gauche d'Aubry !
    Je redoute une alliance entre Benoit Hamon et Aubry : ce serait pire que tout !

    Brigitte

  18. 18
    jean-mamhoud dit:

    bon, on va peut être arrêter avec Obama, ok?
    comme écran de fumée médiatique il a certainement gagné la queue du mickey. hop, d'un coup plus de crise financière, plus de fermetures d'usine, plus de montée du chômage... un peu d'espoir dans ce monde de brutes

    -c'est super l'amerique, c'est encore loin?
    - tais-toi et rame!

    alors c'est sûr qu'au milieu, le congrès du PS ressemble à une sympathique et folklorique foire à neuneu. au PS on aurait pu y penser et anticiper le calendrier, non? quel manque de bon sens, de clairvoyance et de vision, c'est consternant...

    YES, YOU CAN
    puisse au moins cette victoire inspirer Mélenchon et hamon... rien ne sortira de ce congrès presque surréaliste et tellement décalé de la réalité sociale! la réalité est ailleurs et il faudra bien sortir un jour de cet insupportable système.
    tant qu'ils resteront et avalerons les couleuvres de ce club de morts-vivants, rien ne bougera. il y a du monde là-dehors qui a besoin et même envie de vous mais ces gens ne sont pas encartés et se foutent des motions comme de leur premier RMI.
    on peut toujours espérer un miracle ou alors que cette fois vous aurez compris une fois pour toutes...

  19. 19
    marsouin dit:

    Qu'on arrête une fois pour toutes avec les USA et son futur président noir accompagné du sacrosaint : racismoesclavagisme !
    Il ne faut pas oublier qu'en ces temps là l'esclavagisme s'est fait avec la complicité directe des "puissants" chefs de tribus de l'Afrique de l'époque, qui contre de l'or vendaient leur propre sang, leurs frères de sang à des blancs !

    Que le président soit noir ou blanc n'a aucune importance, c'est la politique qu'il va mener qui importe, et là ce sera une autre paire de manches!

    Ce président, comme les autres avant lui, aura t'il le pouvoir, le vouloir je lui concède volontiers, de faire sa politique sans avoir à subir les lobbyismes de tous poils, ainsi que les bons vouloirs des capitalistes ? !
    Et de toute façon il gouvernera pour son pays, pas pour le bien de la France ni pour l'Europe !
    Même si cela ne peut-être pire qu'avec Bush, ce n'est pas lui un libéral tourner vers le capitalisme qui changera la donne de ce monde et de son capitalisme financier au bord du gouffre !
    Pour ma part je pense malheureusement qu'il eut été préférable que le système se casse la gueule une bonne fois pour toute, après une bonne purge on se serait senti bien mieux, croyez moi !

  20. 20
    Ourly dit:

    Alors sans blague, un représentant des paris a été élu au USA ? Pourquoi pas un cousin de Lénine tant qu'on y est ! Ca y est alors Washington va avoir sa place rouge ou nous embrasserons Nathalie ! C'est pas possible d'entendre ce ramassi de fadaises de la gauche à la droite (d'ailleur on pourrai inverser les sens).

  21. 21
    jennifer dit:

    Et oui, c'est bien la retraite à 70 ans qui a été votée pour le privé par la bande! Qui peut imaginer qu'ils vont travailler jusqu'à 70 ans? Soit ils arrêtent et alors la décote va leur amputer sérieusement leur retraite, soit ils seront obligés de bosser jusqu'à cet âge. Et comment va-t-il l'appliquer au public? En le faisant voter la nuit à la va-vite? Appelle-t-on cela encore une démocratie avec toutes les entorses qu'on constate chaque semaine? Doit-on parler déjà d'autoritarisme, d'autocratie?
    Et comment le PS a voté sur ce coup-là?
    Et oui le PS. Je viens d'écouter une partie de l'émission de France Culture sur le congrès de Rennes. Moche. Très moche! Il me semble qu'à partir du moment où ils ont été au gouvernement, la question de qui a le pouvoir au PS (donc forcément au gouvernement) a pris le dessus sur toute vraie discussion politique, surtout après la chute du mur où j'imagine ils se sont sentis des aîles de par la chute prévisible des PC. La voie était alors libre. Finalement l'appât et l'attrait du pouvoir a été le moteur pendant des années au PS. Tous les crocodiles ont afflué pour savoir qui aurait la plus grosse part du gâteau. Ben oui, les socialistes sont comme les autres! Il aurait fallu un parti beaucoup plus conscient de ces risques pour empêcher cela.

    Sur la grève à la SNCF, cela n'a rien à voir avec le fret comme je l'ai entendu à la radio, il s'agit surtout des heures de conduite des roulants, m'a expliqué un cheminot. Par une circulaire on voudrait qu'elle soit de plus de 6 heures au risque de mettre en danger la vie des voyageurs.

  22. 22
    jennifer dit:

    Marsouin et Jean Mamhoud
    Vous dites des évidences: bien sûr que l'essentiel va être la politique que fera Obama. Mais il faut être aveugle pour ne pas voir ce que cela représente qu'il soit noir. Il n'a pas été nommé par Bush comme Powel et Rice ou Rama Yade par Sarko pour faire symbole, pour nous faire croire que... etc. Non il a été élu et en plus il était noir. Il a fallu le protéger contre tous les racistes excités, il a fallu ne pas dire qu'il s'appelait Hussein sinon on le traitait dans l'amalgame islamophobe habituel de "terroriste".

  23. 23
    marsouin dit:

    @Jennifer

    que B.Obama est été élu bien qu'il soit noir prouve que l'américain a évolué d'accord, mais dans l'autre sens que B.Obama soit élu en étant noir et que parce qu'il est noir il est bon il est gentil.....alors là vous vous trompez lourdement aussi!

    En ce moment sur RTL on entend parler de B.Obama comme du Messie, les journalistes en jouissent sur les ondes..................c'est vraiment à désespérer, ils feraient mieux de parler de la situation de la France, du pouvoir d'achat, du chômage, de la croissance négative (pour parler comme E.Woerth) qui se pointe à l'horizon, des milliers de français qui vont se retrouver sans boulot avec un gouvernement d'extrême droite qui va manier le bâton à tirelarigot !

    Laissez les USA de côté et revenez à la réalité française !

  24. 24
    jennifer dit:

    Marsouin
    Je ne pense pas que nous divergions tant que cela. Certes un certain nombre de noirs ou autres ont voté pour lui parce qu'il était noir mais pas seulement. Si Rice s'était présentée qu'elle soit noire n'aurait rien changé au rôle pernicieux qu'elle a joué au Moyen Orient. Idem pour Rama Yade. On ne pourra jamais oublié ce qu'elle représente, ce qu'elle fait et comment si c'est la cause noire qu'elle représente (mais nous sommes bien d'accord qu'elle ne la représente pas), elle devrait quitter ce gouvernement qui fait une telle politique d'immigration.

    D'accord on doit parler de la France car les choses sont graves mais Obama n'est pas un sujet annexe, voire marginal ou "exotique". Les USA dominent le monde, ou en tout cas l'ont fait jusqu'à ce jour et ce que fera leur président est fondamental pour le monde dans lequel nous sommes plongés de toute façon.

    Par ailleurs je me suis trompée, il s'agit bien des roulants du fret auxquels on veut augmenter le temps de travail (raison de la grève SNCF d'aujourd'hui qui semble d'ailleurs être très suivie), pour "harmoniser" avec les boites privées qui s'occupent maintenant du fret. Comme toujours on "harmonise" toujours vers le bas. Et après le fret se sera sans doute les trains de voyageurs.

  25. 25
    jennifer dit:

    C'est terrible toutes ces alliances au PS. A la radio ils disaient que Hamon rejoindrait peut être Aubry! J'espère que vous n'irez pas Jean-Luc Mélenchon ou que vous arriverez à les convaincre qu'une alliance dans un parti doit surtout être sur des accords politiques et non sur des questions d'accès au pouvoir, sans pour autant être dans le "purisme" (quelques alliances tactiques sont acceptables dans la mesure où l'essentiel n'est pas touché. Compromis sur les petites choses jamais sur les grands principes). Sinon c'est le pied dans la logique de la magouille.

  26. 26
    jennifer dit:

    @Maxou
    Bonjour Maxou! Très bon le post 10 d'Aurélien Savart. Il résume bien la question. Merci

  27. 27
    pascal 44 dit:

    Cher M. Mélenchon,
    je sens à la lecture de votre blog un état quasi dépresif... il n'y a qu'à voir les illustrations photos de votre denrier "mot"... pourquoi carrément ne pas mettre des photos de pendus, :-) pour le reste, je suis d'accord avec vous, le PS est devenu (mais ça ne date pas d'hier) véritablement désespérant, et pour ma part, je me suis éloigné depuis plusieurs années déjà de ce groupement d'idéologues nombrilistes, égocentriques et mégalos complètement déconnectés de leur réalité historique et sociale... bref, la gauche "caviar"... Jaurès doit sûrement tenter de se tuer une seconde fois s'il assiste au triste spectacle des socialistes français...

  28. 28
    maxou dit:

    L'invitée de la semaine
    Sylvie Rieunier
    Enseignante spécialisée en réseau d'aide aux élèves en difficulté (RASED), Paris, Présidente de l'Association des rééducateurs de l'Éducation National de Paris
    (AREN 75.
    A vous, les petits princes
    Près de l'Assemblée nationale, existe une petite place : La place du Président-Édouard-Herriot. Au début, elle était vide, puis, petit à petit, elle s'est garnie de ballons de baudruche accrochés par des personnes revêtues de gilets fluo. Je vous en avais parlé avant-hier : les personnels des RASED, les enseignants, parents, les syndicats avaient décidé d'être près des députés au moment du vote du budget. Qu'ils étaient beaux ces ballons quand ils se sont envolés vers le ciel ! A la fois beaux avec leurs couleurs et tristes d'être suivis par des ribambelles d'enfants qui matérialisaient tous ces enfants que nous avons aidés et qui ne pourront plus l'être à très court terme. En voyant tous ces prénoms, ma gorge s'est nouée.
    Je sais que derrière chaque nom écrit, pour chacun des manifestants un visage apparaissait.
    J'ai pensé à vous tous, mes petits princes de maternelle, à nos ballons de baudruche, aux caresses que vous leur prodiguiez sans qu'ils éclatent : comme c'est difficile de maîtriser ce geste quand on n'a que quatre ans ! J'ai pleuré en chantant sur l'air du Déserteur de Boris Vian la fin du dernier couplet que je vous livre : (Il faut sauver l'enfant/Qu'il soit mien ou le vôtre de ces mauvais apôtres./Monsieur le président si tel vous poursuivez/Prévenez vos ministres que nous avons les armes/De notre humanité.) (1)
    Je me suis consolée en entendant des inspecteurs, des formateurs, des psychologues scolaires, des directeurs d'école, des enseignants dire toute l'importance du travail que nous effectuons auprès des élèves en ciblant l'aide qui va le mieux leur convenir. Un enseignant de grande section de maternelle a dénoncé (l'aide personnalisée) imposée aux professeurs des écoles par le ministre et dispensée en dehors du temps scolaire (le midi ou le soir). Il a témoigné de sa détresse face à certains enfants en difficulté et dit clairement : je suis enseignant, je sais faire ce métier mais je n'ai pas les compétences des maîtres spécialisés pour aider certains élèves dont la difficulté nécessite une autre approche que la mienne.
    Des députés sont sortis de l'hémicycle pour nous apporter leur soutien et dire qu'ils allaient continuer continuer d'interpeller le gouvernement avant le vote du budget. Au-delà des divergences idéologiques, chaque député de la majorité dans sa circonscription aura du mal à se justifier quand des parents, des enseignants viendront l'interpeller sur les conséquences de son vote, car le dispositif RASED est une composante de notre école publique et le faire disparaître à terme aura de lourdes conséquences dont les députés auront à rendre comptes.
    (1) Merci à Michèle Grzegorski pour sa créativité !
    (Encore une autre touche d'espoir : la pétition en ligne,
    http://www.sauvonslesrased.org, a recueilli 100 000 signatures !
    Encore un petit effort : objectif 200 000, même plus..)

  29. 29
    maxou dit:

    Bonjour jennifer et merci

  30. 30
    toto dit:

    Ce n'est pas le même sujet
    IL faut aussi l'entendre.

    http://clementineautain.fr/2008/11/06/le-mrite-des-fonctionnaires/

  31. 31
    Nipontchik dit:

    "racisme tripal qui règne aux USA, racisme d’ailleurs qu’ils exportent dans leurs guerres coloniales. "(jennifer)

    comme si une bonne partie des marines en Irak et en Afghenistan n'étaient pas des noirs ou des latinos...

    et puis tu as peut-être oublié les US rappelant leur passé anticolonial pour soutenir la guerre d'indépendance de l'algérie, Nasser, etc pour prendre la place des Français et des Anglais ou Clinton mettant fin à l'apartheid en afrique du sud pour mieux assurer l'hégémonie US en Afrique australe (après la fin de la guerre froide bien sur)
    le pire c'est que tu me fais vraiment peur, au nom des droits de l'homme Clinton a déclenché 2 guerres contre 1 régime socialisant en Yougoslavie
    et qui sait ce que fera demain l'establishement américain utilisant Obama et le drapeau de l'antiracisme, de la "seconde chance" des immigrés, etc...?(je suis sur que l'establishment de gauche français applaudira, toujours au nom de la mauvaise conscience coloniale-pour expier des périodes qu'il n'a pas connu)

    on ne peut pas dire que la lucidité t'étouffe; vas donc jeter 1 oeil sur les caricatures des 2 derniers n° de Siné-Hebdo!

    ou alors l'édito du site pts point org point ar

  32. 32
    maxou dit:

    Je m'excuse, mais le lien du post, sauvons les RASED n'a pas l'air de fonctionner je vais en proposé un autre sur ce post merci http://www.sauvonslesrased.org.

  33. 33
    julie dit:

    pour bien comprendre le problème de la suppression des RASED -mot barbare d'accord mais pas ce qui se cache derrière, une action essentielle pour l'équilibre à l'école primaire et une vraie réponse aux difficultés scolaires. un article pour mieux comprendre:
    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/education/ce-que-fait-xavier-darcos-est-catastrophique_587673.html

    et grand merci à maxou pour sa persévérance ici sur le blog !

  34. 34
    Huck dit:

    Si c'est la même clique à la tête du PS, je change de crèmerie.

  35. 35
    grosse claque dit:

    Je viens de voir que Monsieur Eon avait écopé de 30 euros d'amende pour "Casse-toi pauv'con".
    C'est encore trop cher pour une citation (à comparaître)
    En attendant, les insultes de qui vous savez à l'encontre du citoyen lambda restent impunies.
    Ne plus avoir sa tête au bout d'une pique (ou d'une aiguille vaudou, au choix), cela fait aussi parti des avantages acquis!

  36. 36
    grosse claque dit:

    Correction : cela fait" partie"

  37. 37
    Pendant ce temps, en France ... dit:

    Fondation Abbé Pierre, mercredi 29 octobre 2008 :

    « On constate un fort accroissement, dans certains territoires, de personnes nouvelles dans nos accueils de jour ou à la porte des structures d’hébergement.

    Les dernières données sur le nombre des impayés de loyer confirment dramatiquement l’évolution dangereuse de la situation avant même l'aggravation liée à la crise financière.

    - Plus de 500 000 ménages présentent des impayés de loyer de plus de 2 mois, soit une augmentation de plus de 96 % (source INSEE) sur 4 ans dans le parc privé, et une augmentation de plus de 58 % dans le parc public où les loyers sont encadrés.

    - Les deux tiers des impayés concernent des ménages modestes, ou très modestes : revenu inférieur au SMIC pour un célibataire, et inférieur à 2 SMIC pour une famille avec enfants.

    Ces ménages touchent pourtant une aide au logement qui s’avère insuffisante face à la dernière flambée des prix des loyers et des charges.

    La Fondation Abbé Pierre s’étonne que la réponse gouvernementale dans le dernier texte soumis au Parlement tente de substituer l’accession sociale à la propriété au logement social, et renforce la répression (délai raccourci de 3 ans à 1 an) plutôt qu’un dispositif de prévention des expulsions obligatoire et équilibré.

    L’effet ciseau entre la crise du pouvoir d’achat et l’augmentation du coût du logement provoque une situation catastrophique pour de nombreuses familles.

    À quand une intervention publique juste, forte et ambitieuse ? »

    http://www.fondation-abbe-pierre.fr/communiques.php?id=128

  38. 38
    jennifer dit:

    Bonjour Nipontchik
    Quel ton agressif, ma foi! "on ne peut pas dire que la lucidité t’étouffe" me dis-tu quand je dis juste que c'est au nom du "choc des civilisations" que les USA font la guerre en Irak, c'est-à-dire en mobilisant tout ce qu'il peut y avoir d'islamophobe dans l'inconscient collectif. Qu'il y ait plein de soldats noirs et latino en Irak ne change rien à l'affaire. Quand on voit les tortures pratiquées à Abou Graïb comme si les irakiens étaient des "sous hommes", et aussi comment ils traitent les musulmans à Guantanamo et d'une façon générale comment ils décident de "s'installer" dans un pays dans le plus parfait mépris des peuples qui y vivent et avec tout le racisme qui l'accompagne.

    A part cela, je perçois mal le sens de ce que tu veux dire. Je te cite: "les US rappelant leur passé anticolonial pour soutenir la guerre d’indépendance de l’algérie, Nasser" Je ne savais pas que les US avaient soutenu la guerre d'Algérie et encore moins Nasser! Merci de nous l'apprendre. Pourquoi ont-ils fait cela à ton avis?

    Quand tu dis que Clinton a déclenché 2 guerres contre le Yougoslavie, que veux-tu dire? Que Clinton parce qu'il avait soutenu la fin de l'apartheid était un anti raciste et pourtant il a attaqué un régime socialisant? Sincèrement j'aimerais savoir ce que tu penses exactement sur ça. Peut être trouverions-nous des points d'accord?

    Bien sûr que je pense qu'Obama peut mener une politique colonisatrice dans ces pays. Le fait en soi qu'il soit noir ne change rien à l'affaire. On ne sait rien jusqu'à présent de ce qu'il fera mais comme le dit bien le post de Maxou (p10) il est loin d'avoir des positions correctes sur tout.
    Je cite "En matière de politique étrangère, rappelons qu’Obama est un admirateur de George Bush père (interventions au Panama et en Irak), pour le statut de Jérusalem comme capitale d’Israël, et favorable à des interventions militaires en Afghanistan et au Pakistan pour contrer la menace terroriste d’al Qaeda."

    Et pour couronner le tout en politique intérieure, Obama est pour la peine de mort.

    Donc les peuples ont beaucoup d'espoir certes et l'élection d'Obama met indubitablement fin à une période, mais nous ne dirons jamais que parce qu'il est noir, il ne fera jamais des guerres néocoloniales comme son prédecesseur Bush. Je n'ai jamais dit cela. Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dire.

    Mais on peut penser qu'avec la pression sociale et les attentes énormes des gens envers lui et surtout la crise économique qui change la donne et réclame une politique beaucoup plus anticapitaliste (sans parler du fait que les caisses seront vides pour financer des guerres d'occupation), il y aura un infléchissement de sa politique dans le bon sens. C'est tout ce qu'on peut espérer!

    Merci aussi de garder notre échange serein et respectueux envers l'autre sans me faire des procès d'intention. Je pense qu'on a de vraies divergences mais en inventer n'enrichit pas le débat.

  39. 39
    jennifer dit:

    Ma langue a fourché: je voulais dire qu'il faudrait une politique keynésienne aux USA pour sortir de la crise, bon pour certains socialistes une politique keynésienne est anti capitaliste, pour d'autres keynes n'est pas anticapitaliste. Je ne veux pas entrer dans ce débat-là.

  40. 40
    gilles dit:

    Cher Jean-Luc Mélenchon

    Je n'aborde aujourd'ui que la question du congrès du PS.

    La ligne “démocrate” va triompher. Elle est portée par Royal, Hollande, Delanoë et Aubry.

    Vu l’état du PS actuel qui est devenu à la fois un parti électoraliste, d’élus et de supporters (comme l’est le parti démocrate américain), ne peut que choisir les dirigeants qui acceptent cette pente. Les quatre sont une solution à ce PS “démocrate” et de supporters.

    Je pense que la motion de Ségolène Royal arrivera en tête et donc tout tournera autour de ce spécimen politique médiatique qu’est devenu Ségolène Royal.

    La motion C (Hamon) est un compromis insufisant et plutôt fade. C’est un compromis a minima. Le contenu est fort éloigné des textes de Trait d’union et de Forces militantes. Trait d’union et Forces militantes ont décidé de rejoindre cette motion commune pour laisser une chance au débat et à l’unité.

    J’avais dit à de multiples reprises que le texte Hamon-Emmanuelli était ambigü sur l’Europe, sur les acquis sociaux (retraite à 60 ans et sur le retour à 37,5 années de cotisations, du Smic à 1500 euros nets), sur l’appropriation collective et sociale… Il n’y a rien dans le texte commun sur une rupture avec le capitalisme, sur le refus du grand marché transatlantique, sur le retrait de la France de l’Otan…). Donc, si j’étais encore membre du PS (je l'ai quitté fin 2006), je n’aurais pas signé cette motion commune.

    J’aurais préféré une motion Trait d’union - Forces militantes. Certes cela aurait fait des petits résultats pour les textes de la Gauche du PS. Mais là, rassemblée autour d’un texte et de Hamon, les 15 % ne seront peut-ëtre même pas atteint ! Et là le pire s’annoncera…

    Cette motion commune de la gauche du PS outre sa fadeur, ses imprécisions - dont j'ai déjà donné un petit aperçu au début de mon commentaire - risque au final d'être une très mauvaise chose pour les idées que vous défendez : la république sociale et donc je crois que cette unité de façade de l'aile gauche du PS est inéficace, sauve les apparences mais démontre que les tenants majoritaires au sein de cette unité que sont Hamon et Emmanuelli ont tout autre objectif que d'ancrer le PS à Gauche et défendre à la fois la République sociale et une alternative à la ligne "démocrate" ! ils veulent sauver des places en vue des échéances électorales de 2009, être des faiseurs de majorité ou de simples supplétifs ! (ça me rappelle les oportunismes du Ceres et du courant et des amis de Jean Poperen il y a 20 ou 30 ans. Avec tout la réussite de tels comportements qui va faire partir l'un des courants après l'avoir réduit en peau de chagrin et l'autre totalement dilué et disparu.

    Hamon et Emmanuelli prépareront rapidement leur raliement, leur apports à l’un des textes arrivés en tête ou alors y aura-t-il comme au congrès du Mans une synthése générale ?

    J’espère que Trait d’union et Forces militantes vous ne participerez pas une synthèse partielle (avec l’un des textes arrivés en tête) ou à une synthèse générale car cela n’aurait aucun sens.

    J'espère que vous réisterez car j'entends ici et là que la motion C (Hamon) est prêt à s'allier avec Delanoë-Hollande ou bien avec Aubry et même tout dernièrement avec Ségolène Royal. Certains militants de la motion de Ségolène Royal trouvent des convergences avec celle d'Hamon. Berk cette cuisine interne.

    Jean-Luc Mélenchon, Marc Dolez, Trait d'Union, Forces militantes resitaient à une future alliance avec l'une des trois motions (Aubry, Royal, Delanoë-Hollande), refusez là ! comme doit-être refusée une synthèse générale !

    Le PS est sur la pente “démocrate” comme en Italie. Cela risque d’entraîner la disparition du PS et de la Gauche de la réprésentation nationale comme en Italie avec le parti principal de la gauche devenu parti démocrate !

    Le PS est mort idéologiquement. C'est pire que la vieille SFIO !

    Jean-Luc Mélenchon, François Delapierre, Marc Dolez... il faut que vous quittiez le PS car à terme, vous ne serez plus crédible, nous ne serions plus crédible !

    Il faut maintenant quitter ce maudit PS et refonder une gauche républicaine et socialiste avec un processus par étapes (un peu comme pour la création de DIE LINKE en Allemagne).

    PRS, vous Jean-Luc Mélenchon, nous devons, vous devez être à l’initiative pour la création d’une nouvelle structure républicaine et socialiste, unitaire à Gauche et en être les facilitateurs.

    Nous devons également construire un front unitaire des “non” de Gauche en vue des élections européennes. Les “non” de Gauche, les partisans d’une assemblée constituante européenne pour une Europe démocratique, sociale, laïque, respectant la souveraineté des peuples doit être présents et se faire entendre dans les enceintes parlementaires et institutionnelles de l’Europe.

    Jean-Luc Mélenchon vous pouvez en être là aussi le facilitateur de ce front unitaire des “non ” de Gauche.

    Devoir refonder la gauche républicaine et socialiste pour une alternative au libéralisme bonapartiste de Sarkozy et au “Démocratisme” actuel et à venir du PS, tel doit-être maintenant notre objectif. !

  41. 41
    Pierre L dit:

    pour prolonger le post 35 :

    Affichette "Casse-toi pov'con": 30 euros avec sursis pour le principe

  42. 42
    jennifer dit:

    C'est vrai que c'est inacceptable qu'il soit condamné (le procès de "casse-toi pov'con") même si ce n'est que de 30 euros. C'est justement ce principe là qui est inacceptable. Que peut-on faire face à tant d'arbitraire de la part de Sarkozy? HELP, il y a un gros problème de démocratie et de liberté d'expression qui enfle chaque jour!

  43. 43
    jennifer dit:

    Communiqué

    "Dans ce jour d’espoir pour les états-uniens, le Président Hugo Chávez, au nom du peuple du Venezuela, exprime sa félicitation au peuple des Etats-Unis et au Président élu Barack Obama, pour l’importante victoire obtenue lors des élections qui ont concentré les expectatives de l’opinion publique internationale.

    L’élection historique d’un afro descendant à la tête du pays le plus puissant du monde est un indice que le changement d’époque qui se développe depuis l’Amérique du Sud pourrait être en train de frapper la porte des Etats-Unis. Depuis la patrie de Simón Bolívar, nous sommes convaincus que c’est l’heure d’établir de nouvelles relations entre nos peuples et avec notre région, sur la base des principes du respect à la souveraineté, l’égalité et la coopération réelle.

    Depuis tous les coins de la planète se lève une clameur qui exige un changement dans les relations internationales et la construction, tel que l’a dit le Libertador Simón Bolívar, d’un monde d’équilibre, de paix et vie en commun.

    Le gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela ratifie sa volonté et sa détermination d’édifier, sur la base du respect absolu de la souveraineté, un agenda bilatéral constructif pour le bien-être des peuples vénézuélien et états-unien."

    République Bolivarienne du Venezuela, Ministère du pouvoir populaire pour les relations extérieures
    Caracas, 5 novembre 2008

    http://www.minci.gob.ve

  44. 44
    robespierre dit:

    # jennifer dit:
    6 novembre 2008 à 18:21

    C’est vrai que c’est inacceptable qu’il soit condamné (le procès de “casse-toi pov’con”) même si ce n’est que de 30 euros. C’est justement ce principe là qui est inacceptable. Que peut-on faire face à tant d’arbitraire de la part de Sarkozy? HELP, il y a un gros problème de démocratie et de liberté d’expression qui enfle chaque jour!
    ________________________
    Une seule solution : attaquer Sarko en justice pour un prétexte valable.....la plainte ne sera pas acceptée vu la protection juridique du chef de l'état donc il faut aller à la cour européenne qui cassera le truc en ni ni deux. Avec condamnation de la France. Sarko peut vous attaquer en justice mais pas vous........... faut du temps de l'argent et un bon prétexte....
    je ne suis pas sur qu'il y ait beaucoup de socialiste prêt à remettre en cause cette construction....

  45. 45
    masson dit:

    un mot pour vous féliciter pour la grande tenue de vos interventions à la télé. Sans flagornerie aucune de ma part, j'aime beaucoup vos interventions. Pourtant, je ne suis pas membre du PS et ne le serai jamais. Probablement une survivance de la guerre des classes dont je suis l'héritier. Mais quand je vous entends et vois l'embarras des thuriféraires du libéralisme je ne peux que jubiler et vous en être infiniment reconnaissant.
    Vous êtes un des rares à exprimer sur les ondes ce que pensent nombre de sans voix. Cela vous donne une responsabilité que vous remplissez magistralement actuellement.
    J'espère que la gauche du PS aura fait une percée, mais il est permis d'en douter. Et puis quand la gauche revient aux affaires, on sait comme elle oublie vite ses engagements pour se dorer aux ors des palais de la république.
    Un mot, l'élection d'Obama a une portée révolutionnaire aux USA. Je ne méconnais pas qu'il est le candidat de la bourgeoisie d'affaires, mais par la force des choses, qui sait par quelles voies se produira le redressement de l'économie américaine? Qui sait si l'entrée dans la politique de millions d'apolitiques ne bouleversera pas l'ordre des choses. Pures conjectures évidemment, mais un pays comme les USA est la clef de voute du changement dans le monde. Qui aurait pronostiqué il y a seulement deux ans qu'Obama pourrait l'emporter?
    Courage et ténacité comme disaient certains et c'est plus vrai que jamais.
    Vous pouvez jeter un oeil sur mon blog, il n'a d'autre vocation que de montrer le monde à travers mes yeux de photographe.
    Amicalement, est-ce raisonnable de signer ainsi en s'adressant à un sénateur?
    Thierry Masson

  46. 46
    jennifer dit:

    Et si des associations comme La ligue des Droits de l'Homme le faisaient ou Amnisty International?

  47. 47
    maxou dit:

    Merci Julie, pour le lien post,33 (ils sont indispensables !)

  48. 48
    jennifer dit:

    Post 46 était en réponse à Robespierre

  49. 49
    maxou dit:

    Service public. La Poste de Fréville doit vivre
    Arnaud Mouillard,
    Vingt-huit ans, Blacqueville (Seine-Maritime).
    Fréville, petite commune rurale de Seine-Maritime : 30% de logements sociaux, un secteur artisanal et commercial dynamique, une friche industrielle renaissante, avec l'implantation de cinq entreprises et la création d'une trentaine d'emploi, un réseau médical (médecins, infirmières, pharmacie) avec un rayon d'attractivité auprès des populations de communes alentour. Ces progrès pourraient-ils être remis en question ?
    Les services de La Poste ont décidé de diminuer les horaires, de 24,5 heures hebdomadaires à 16 heures, ce qui équivaut à une fermeture du service pendant deux jours Pour Sylvain Garand, maire du village, c'est la première étape vers la suppression de la poste.
    Étonnant lorsque l'on sait que La Poste avait envisagé le 22 mai 2006 une nouvelle organisation qui promettait le développement du bureau de poste de Fréville, avec des horaires d'ouverture plus accessible. D'autant que le contrat de service public entre La Poste et l'État pour la période 2008-2012 précise (la mission d'aménagement du territoire qui permet de maintenir sur tout le territoire, y compris les zones les moins denses, un niveau très important d'accessibilité aux services postaux). Au-delà de Fréville, les habitants de nombreuses communes de la communauté de communes du Plateau-Vert seraient pénalisés par cette décision. Un comité de défense, les Usagers en colère, à été créé par Claude Vasselin, instituteur à la retraite.

  50. 50
    Pierre L dit:

    Rions un peu avec le PS

Pages : [1] 2 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive