07nov 08

Communiqué de Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez

Ça suffit comme ça !

Le résultat du vote au parti socialiste est connu. Les trois motions issues de la majorité sortante du Parti arrivent en tête. Elles obtiennent 80% des suffrages. Et la motion de Ségolène Royal l’emporte avec sa proposition d’alliance au centre. Ainsi, les orientations qui dominent la social-démocratie européenne l’ont emporté alors qu’elles conduisent partout à l’échec. Elles avalisent l’Europe du traité de Lisbonne, les alliances changeantes, l’abstention face à la droite, et refusent de mettre en cause le capitalisme. Ce résultat est sans ambiguïté. Le score respectable de la gauche du parti n’y change rien malheureusement.

Pour nous, ça suffit comme ça !

Nous refusons de nous renier en participant à des complots et des combinaisons tactiques. Car quels que soient les arrangements qui sortiront du Congrès de Reims, la future direction du PS appliquera l’orientation majoritaire en particulier quand viendront les prochaines élections européennes. Il faudrait alors accepter ce que nous refusons depuis toujours : le traité de Lisbonne et le Manifeste commun avec les partis sociaux démocrates qui gouvernent avec la droite dans leur pays. Non ! Pour nous, ça suffit comme ça !

Nous prenons nos responsabilités. Dans la crise du capitalisme, notre pays a besoin d’une autre voix à gauche. Nous voulons lui être utiles. Nous voulons reprendre l’initiative, formuler une alternative, faire reculer et battre Sarkozy. Par fidélité à nos engagements, nous prenons donc notre indépendance d’action. Nous quittons le Parti socialiste. Nous allons porter publiquement notre conception du combat républicain et socialiste, sans concession face à la droite, au capitalisme et leur irresponsabilité destructrice contre la société humaine et l’écosystème. Nous allons la proposer au suffrage universel. Ainsi que nous l’a montré en Allemagne Oskar Lafontaine avec Die Linke, nous décidons d’engager avec tous ceux qui partagent ces orientations la construction d’un nouveau parti de gauche et nous appelons à la constitution d’un front de forces de gauche pour les élections européennes. Nous savons qu’une énergie immense dans notre peuple est disponible pour le changement. Il faut aller de l’avant.

Jean-Luc Mélenchon, sénateur de l’Essonne
Marc Dolez, député du Nord

Vous pouvez soutenir cette démarche en signant un appel mis en ligne sur le site www.casuffitcommeca.fr


1 081 commentaires à “Ça suffit comme ça !”

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 1122 »

  1. 251
    Vincent dit:

    Jean-Luc, faut arrêter les conneries, là !

    Tu retrousses tes manches et tu viens bosser avec nous à la motion C: Il n'y a pas d'autre alternative: il faut prendre le PS de l'intérieur: n'oublie pas que 49% des militants étaient contre le traité européen !

    Nous sommes aujourd'hui à 20%, au-delà du strapontin. Au prochain congrès, nous aurons l'opportunité de travailler pour devenir incontournables, sinon majoritaires...

    Mais pour gagner le PS, il faut que la vraie gauche accepte de relever le défi de la conquête du pouvoir... Je sais, c'est dur pour la gauche; il est toujours plus facile de râler, de faire scission et d'organiser son incapacité à changer les choses que de se risquer au compromis démocratique...

    N'oubliez jamais que si tous les pré-inscrits au NPA avaient voté la motion C, le PS serait dès aujourd'hui ce que vous rêvez d'être dans 50 ans...

    Revenez. Battez vous !

  2. 252
    el ryu dit:

    Bravo on n'attendait que ça.

    Du coup je vais peut être récupérer ma carte d'électeur au fond de la poubelle...

  3. 253
    Yaneck Chareyre dit:

    Vincent c'est n'importe quoi comme analyse.
    Les gens de NPA n'ont aucune raison de venir au PS, même pour faire de l'entrisme. En ce cas, que toute la gauche adhère à l'UMP pour faire tomber les cadres de l'ump, aussi?

  4. 254
    Vincent Barriac dit:

    Bravo, enfin !
    Rien à ajouter à tous les commentaires enthousiastes précédents.

  5. 255
    Maximilien R dit:

    Trop de satisfaction... de soulagement, pour te dire autre chose que :
    "Bravo Camarade !
    La Gauche est en état végétatif depuis trop longtemps.
    Il est temps de la réveiller.
    Mais le front doit être large !"

    A bientôt, à très vite Citoyen Camarade.

  6. 256
    Gino Tognolli dit:

    Félicitations pour cette position politique courageuse. En espérant travailler ensemble avec le MRC à la refondation de la gauche et la création d'un nouveau parti de gauche fédéré.

    Militant MRC 54 et ancien cadre journaliste de la CGT.

  7. 257
    maxou dit:

    (Le seul péché est de ne pas risquer pour vivre son désir.)
    Françoise Dolto

  8. 258
    Grégoire Travaillé dit:

    Je suis tout a fait du même avis cher Sénateur que Vincent ! Vous n'allez quand même pas abandonner des gens qui ont mis leurs votes et leurs espoirs dans la motion C, au moment où il ne resterait encore ne serait ce qu'un mince espoir d'arriver au premier secrétariat !

    Battez vous au moins jusqu'au congrès s'il vous plait ! En fonction des résultats, vous serez encore libre de partir !

  9. 259
    Yaneck Chareyre dit:

    Mon cher Grégoire (oui, on se connaît avec Grégoire), la situation est simple.
    La motion C ne suffit pas à donner une majorité. Aubry et Delanoe, eux, peuvent fort bien s'allier et obtenir cette majorité (de justesse, mais l'obtenir). Que crois-tu que pèsera la motion C là dedans? Alors que la motion d'Aubry contient nombre de pontes qui ont signifié qu'ils ne voulaient pas d'Emmanuelli (et de Mélenchon, mais la question ne se pose plus)...

    Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a à gagner. Depuis le référendum sur le TCE, le PS tranche à chaque fois dans le même sens. Ses militants veulent une ligne centriste.

  10. 260
    Maurice 71 dit:

    Enfin !
    Militant LCR/NPA, j'attendais depuis longtemps que se crée une force qui sera une alliée naturelle dans le combat commun anti-capitaliste.
    Bon courage à vous, souhaits de pleine réussite, et à bientôt dans les luttes et dans les élections.
    Maurice, LCR/NPA 71

  11. 261
    Mounir dit:

    Enfin!

    Le PS est mort, vive la gauche!

    Et n'oubliez pas en route la deuxieme moitié de la France du NON, celle qui sera votre alliée pour sortir de cette Europe et nous protéger de cette mondialisation destructrice!

    Il faut refaire le coup du referendum!

  12. 262
    MOMONE dit:

    Ouf! enfin on va pouvoir assumer nos valeurs de vraie gauche sans se traîner ce boulet qui nous empêche d'être crédibles et fidèles à notre idéal socialiste !
    Le PS ne représente plus le socialisme pour moi alors allons-y ! Soyons force de propositions et pas uniquement contestataires! critiquer le gouvernement de droite ne suffit pas à faire avancer les choses, il faut que nous ayons un vrai programme de gauche pour changer le monde!
    Liberté, égalité, fraternité, laicité sont des valeurs qui ont besoin d'être dépoussiérées et mises réellement en application! Il faut que la théorie ces valeurs de la république s'articulent avec la pratique!
    Bref! Je rejoins ce nouveau parti avec plaisir!
    I have a dream...I hope it will be reality!

  13. 263
    guigui dit:

    Quelle bonne nouvelle.........
    Pour tous ceux qui restent au PS....
    et qui devaient supporter vos divagations tantot georgiennes tantot tibétaines...

    Après avoir été délesté de Koucher par Sarko, vous voilà parti... encore quelques éléphants et on pourra peut être mettre ce parti au boulot et au service des français

  14. 264
    pingouin dit:

    Messieurs, je n'aurais que deux mots : ENFIN ! et BRAVO !

    Les calculs concernant vos chances de succès ou de survie politique ne sont pas importants. Que vous agissiez suivant vos convictions est beaucoup plus précieux.
    Si, en prime, cela peut contribuer à la décomposition du P"S", c'est évidemment un "plus" appréciable.

    Bon courage pour la suite

    @partick nicolini (#23)
    "Mais enfin comment peut-on esperer rassembler à gauche en excluant la ligne majoritaire du parti majoritaire ! c’est de la folie!"
    N'oubliez pas que le PS "pèse" 24% de l'électorat (EP2007), et encore, avec force votes "utiles" (ce qui, je vous le garantit, ne marchera plus à l'avenir...)
    La ligne majoritaire, en admettant qu'il soit possible de faire une synthèse viable de ces égos pourris, et en admettant toujours que les militants soient assez ballots pour suivre comme un seul homme ladite tendance, c'est 60% du parti, donc 15% maximum. Après une fusion (inévitable à terme) avec F.Bayrou, cela nous fait un centre mou à 30-33% les jours de grande forme, ce qui est honorable. Avec un autre tiers inaliénable au nain maléfique, cela nous laisse une base solide de l'électorat.
    Alors oui, on peut s'en passer. Et même : on doit.

    Remarque supplémentaire : notez bien que ce calcul n'est valable que si la ligne "majoritaire" du PS est vraiment à gauche. Mais comme ce n'est pas le cas, elle n'entre pas en ligne de compte pour le "rassemblement à gauche".

    Voilà...

  15. 265
    Jac dit:

    Je mentirais si je disais que je suis surpris...Si je suis resté au PS c'est parce que je savais qu'il y avait Jean Luc Mélenchon:
    - qui avait si bien parlé d'une émission de M6 où des jeunes téléspectateurs regardaient d'autres jeunes qui vivaient dans un appartement ne faisaient rien, n'inventaient rien... alors que nous dans nos classes de BEP essayions à ce que ces jeunes apprennent un boulot, prennent des initiatives, des responsabilités...
    - qui nous a accompagné à dire non au référendum sur la constitution européenne " lavec Raoul Marc Jennar et d'autres sur Internet

  16. 266
    Guy dit:

    Je n'y croyais plus, je n'y croyais plus du tout, d'où mes hésitations réitérées à adhérer à PRS.
    Faut le comprendre, tant de déceptions et tant de trahisons de tous et toutes forcent la méfiance.
    J'en ai trop bouffé, beaucoup trop, arrive un moment où l'on prend du recul.
    Alors allons-y et cette fois j'en serais.

    Quant au résultat du vote je ne suis absolument pas surpris, donc pas déçu.

    Et servons-nous de nos cartes pour donner un dernier message lors du vote pour le secrétaire, du genre "Adieu PS je t'aimais bien".

  17. 267
    Brosselin Jean rené dit:

    Bonjour.
    Je suis adhérent au PCF mais pas très d'accord avec les orientations des dirigeants actuels. J'espère depuis 2005 un réveil de la gauche de gauche dont vous faites partie. Vous êtes resté aussi longtemps que possible au PS auquel vous étiez légitimement attaché comme moi au PC.
    Nous devons tous contribuer à l'émergeance d'une nouvelle structure qui devra respecter nos passés respectifs. Nous resterons Socialistes ou Communistes ou Ecolos mais nous partageons tellement de choses en commun, qu'avec une bonne dose de bon sens nous aurons le devoir de construire une fédération ou un machin comme Die Linke qui nous fera avancer ensemble et qui nous rendra crédibles auprès des électeurs.
    BRAVO pour votre courage. Nous sommes d'accord pour vous soutenir. Vous et les autres des partis ou rassemblements de la gauche de gauche.

    A+

  18. 268
    G. Couvert (Toulouse) dit:

    Bravo,

    bel acte d'honnêteté -je n'ose dire ici de morale-
    Comme le dit le dernier message vous voilà proche du MRC (dont certains cadres commencent à rejoindre Dupont-Aignan).
    Oui très bien, mais que de chemin encore à parcourir vers la redécouverte des vertus de la Nation.
    Que d'effort encore pour arriver à sortir du cycle de la victimisation des uns et des autres (immigré, homosexuels, etc..)

    Bref, lorsque je lis à propos de Obama "l’élection d’un représentant des parias de l’Amérique" je constate que vous êtes bien loin d'être sorti des dogmes sociaux-démocrates : Obama n'est certainement pas un paria, ni dans la réalité ni dans sa tête, c'est un pur produit de la société américaine messianique est mercantile ; sa froideur et ses envolées calculées sont des gages au pouvoir en place qui à considéré que les guignols façon Bush avaient fait leur temps et qu'il était préférable de mettre un robot.
    N'oubliez pas -nous sommes aux USA- de comparer les 600 millions de dollars donnés à Obama par les entreprises pour sa campagne aux 100 millions difficilement récoltés par McCain.
    Allons Monsieur Mélanchon il vous manque encore quelque chose : le courage de dire que la république ne peut être que laïque et que ceux qui ne sont pas de cet avis ont le droit de partir, de dire que seule la nation est le creuset de la démocratie, de proclamer que la mondialisation n'est ni heureuse ni "naturelle" et que de ce fait elle est réversible.... je m'arrête là.
    Soyez le premier à proclamer la nécessité de quitter l'Europe, qui ne sera jamais autre chose que libérale, soyez prêt à nationaliser l'énergie, l'eau, les communications, les banques et les assurances...
    Montrez le chemin de la reconquête de notre liberté et nous vous suivrons.

  19. 269
    Barnabé dit:

    En voila une idée qu'elle est bonne...A gauche du PS, il y aura désormais: Un PC moribond, la LCR, LO, le NPA et Mélenchon/Dolez....Ca me rappelle le foutoir des comités anti libéraux...avec le succés qu'on sait !

  20. 270
    gilles dit:

    @Jean-Luc Mélenchon

    Cher Jean-Luc,

    Avec Marc Dolez, vous venez de décider de quitter le PS et de refonder une gauche républicaine et socialiste. Je m'en félicite car je l'appelais de mes voeux. Mais si rompre avec un parti ou l'on a milité comme vous depuis 30 ans ne doit pas être chose facile. J'en sais quelque chose... Mais la décision des membres de Trait d'union et de Forces Militantes a été mûrement réfléchie. Vous redonnez espoir à toute la gauche pour une alternative à la politique néolibérale et bonapartiste de Sarkozy et de l'orientation "démocrate" et libérale en cours au PS.

    Votre combat sera sans concession face à la politique de Sarkozy. Votre combat républicain et socialiste sera également sans concession avec le capitalisme.

    Le PS est idéologiquement mort. Il est plusque social démocrate il est "démocrate" libéral. Il est totalement peopolisé et bourgeois.
    Il n'a plus aucune analyse de classe, ni corpus idéologique de rupture avec l'ordre établi, ni source d'inspiration dans les concepts républicains.

    Donc, nous devons construire autre chose dans le cadre d'un socialisme historique et républicain.

    Bien fraternellement et fidèlement à vous.

    @à tous

    Aidons Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez dans ce nouveau combat, cette refondation républicaine et socialiste de la Gauche, dans l'unité et l'espoir.

    Bien fraternellement.

  21. 271
    CLAUDINE dit:

    Quelle honte !
    vous n'avez que mépris pour tous les militants qui ont voté : qu'est-ce que la démocratie pour vous ?
    les rats quittent le navire, bon débarras : toutes ces réflexions reflètent l'ego de nombreux personnages du PS. Ne pouvez-vous pas accepter le verdict des urnes, ceux qui ont voté Ségolène ou ceux que vous détestez ne sont -ils pour vous que des idiots;
    arrêtez de vous regarder le nombril et de penser que vous êtes plus intelligent qu'aucun autre, pensez plutôt à faire une gauche unie pour sauver les plus démunis; vous nous avez déjà fait perdre la dernière élection présidentielle, et pour moi c'est pire que tout. vous êtes autant responsable que Sarkozy de l'état dans lequel se trouve la France

  22. 272
    Gaston2Foix dit:

    Monsieur le sénateur,

    On vous pensait, sans doute à tort, grand cinéphile des studios de la rue de Solférino. Vous n'avez visiblement pas assiter à une énième redite et avez quitté la salle avant la fin du film. Voilà qui manque cruellement de civisme et de souffle visionnaire, puisque l'avenir du PS sera au centre-droit, Marianne vous le dit et vous le répète ! Irresponsable, voilà une autre qualité que l'on vous découvrira bientôt, une fois que la basse-cours médiatique aura pris connaissance de l'existence de cette brèche politique. Réactionnaire, c'est le délicat sobriquet qui parsèmera les aimables billets qui fleuriront bientôt sur vous.

    Monsieur Mélenchon. La gauche a besoin de réacs. La gauche a besoin de gauche. La gauche a besoin de vous ! C'est ainsi que le fidèle lecteur de votre blog voulait saluer votre départ qui en fait est une authentique arrivée sur la scène politique. Les gens ont besoin que l'on s'adresse à leur intelligence et non à leur bétise.

    Merci et bien entendu, je suis des votres.

  23. 273
    Fernandez Georges dit:

    Mieux vaut tard que jamais, bien sûr, mais je te félicite d'avoir la lucidité de comprendre que c'est le bon moment de quitter le panier de crabes avant le congrès : tu annonces ainsi à tous les hésitants que la montagne partisane, pourrie par les combinaisons éléphantiasiques et la recherche égoïste de profits ou de postes de pouvoir, ne va accoucher que d'une d'une souris : pas une "nana", non mais une simple "droite dégrifée" qui ne rejoindra peut-ëtre pas la droite, comme outre-rhin, por se partager le pactole du pouvoir, mais qui continuera sûrement de tromper les citoyens par le yo-yo de la fausse alternance et le soi-disant "vote utile" qui émiette la résistance aux méfaits de l'ultra-libéralisme.

    Il faudra être assez patient pour rassembler progressivement autour de vous toutes les bonnes volontés citoyennes autour de valeurs claires pour accélérer l'agonie du monstre capitaliste qui se meurt de sa propre goinfrerie. Un rassemblement, pas une nouvelle secte politique !

    Personnelement, je ne suis plus depuis belle lurette au PS, vieux militant engagé, avec toi et d'autres, contre l'Europe "supermarché" des nantis et des politicards faux-monayeurs, j'ai même été petit candidat présidentiel, sur la base d'une critique ferme de la fausse démocratie développée par les proffesionnels de la politique et entretenue par le cumul exhorbitant des mandats. Je suis prêt à vous rejoindre maintenant pour ce véritable défi de rénovation de la gauche et pour y développer également mes idées.

    Alors, bravo à tous deux, pour ce bon coup de pied dans la fourmillière de l'anesthésie militante et vive notre lutte commune pour un humanisme socialiste.

  24. 274
    Guillaume DENIL dit:

    A ceux qui disent qu'ils doivent démissionner de leur mandat :
    Mais pour qui vous prenez-vous !?! Vous croyez que c'est le parti socialiste qui a élu ces deux représentants du peuple ? Ou leurs militants ?
    Mais vous n'êtes qu'une poignée au PS ! 140000 militants (dont je ne sais combien qui ne le sont plus) sur 40 000 000 d'électeurs ! C'est une partie du peuple et/ou de leurs représentants qui ont porté ces citoyens à l'Assemblée nationale ou au Sénat, pour leurs idées, leurs valeurs, leur courage, leurs convictions ! Et ces mandats n'appartiennent certainement pas au PS. C'est tout de même incroyable de penser cela. Je comprends mieux pourquoi ce parti est moribond, tout comme le PCf...

    Bref.

    Bon, j'ai beaucoup espéré lors des dernières présidentielles avec la tentative d'union de la gauche par les collectifs unitaires antilibéraux. Cette fois-ci, pour les européennes, il est temps d'y arriver !
    Au boulot pour rassembler NPA, PCF, PRS, Verts alter = en AVANT LA Gauche !

  25. 275
    kelmizere dit:

    du ps ne se degage a mes yeux a ce jour qu'une vieille odeur de défaite non assumée. j'ajoute que bien qu'ayant ete toute ma vie a gauche, et plus particulierement socialiste, lors de la derniere defaite lorsque segolene a dit vouloir faire raccompagner les femmes flics par leurs collegues, j"ai pleuré en sachant qu'on avait touché le fond ! depuis, bien qu'ayant vote pour celle qui fut coupable a mes yeux d'une betise incommensurable face a un avocat vereux doublé d'un dangereux tacticien de la politique spectacle d'extreme droite, je me suis juré que "plus jamais ca ! "
    jamais plus je n'accorderai mon vote a des gens qui ne se battent plus pour le peuple depuis longtemps, mais plutot cherche a conforter des situations de petits notable de village, aucun reel homme (ou femme) d'etat n'arrive a emerger de tout ca, c'est navrant mais ca du bon, au moins on peut aisement reconnaitre la vraie gauche du centre mou que constitue le ps !
    la vraie gauche, celle qui conteste, celle qui revendique, celle qui est prete, c'est la gauche du peuple, et je pense que ce sera le NPA, ou alors il n'y a plus qu'a prier (pour ceux qui croient en quelque chose) car l'ump a verouillé de telle sorte les institutions qu'il ne faudra la force d'un parti populaire en colere face aux exactions commises par l'ump et ses traitres allié qui rendent l'avenir du monde chaque jour un peu plus lamentable !
    la gauche doit se reformer autour d'Olivier Besancenot !
    ASSEZ DE DIVISIONS ! rejoignez le NPA

    http://www.npa2009.org/

  26. 276
    abracadabra dit:

    J'ai rendu ma carte du P.S un certain soir de mai 81, écoeurée par les luttes intestines des courants divers et variés pendant la campagne.
    Je n'avais que 27 ans d'avance finalement !
    Bienvenue au club et bonne route. En espérant de cette route qu'elle croise la mienne et celle de beaucoup d'autres pour une politique à gauche digne de ce nom.

  27. 277
    MICHEL dit:

    Oui c'est bien...
    Mais c'est quand même curieux, cette déviation sémantique du mot socialiste: ceux qui s'en réclament sont obligés d'en sortir...du parti
    Peut être faudrait-il dire maintenant "absolument socialiste" et pourquoi pas un "mouvement absolument socialiste"
    Au moins pour les européennes!
    Salut @tous

  28. 278
    Michel GROS dit:

    Oui, c'est très bien tout cela. Mais vos mandats respectifs acquis avec la machine à élire, vous les quittez aussi ?

  29. 279
    Yvan dit:

    "Nous quittons le Parti socialiste. Nous allons porter publiquement notre conception du combat républicain et socialiste..." C'est dit mais je n'ai pas lu qu'ils démissionnaient de leurs mandats électifs. C'est pourtant le PS qui a permis leurs élections : en quittant le parti ils doivent aller jusqu'à quitter les mandats obtenus par l'étiquette du parti !?

  30. 280
    Florent dit:

    Que voilà une chose intéressante... Adhérant a aucun parti, pourtant à gauche par convictions, je me demandais si un jour M. Mélenchon fonderait un autre parti de gauche.

    Pourquoi ? Tout simplement parce que force est de constater que j'approuve ses positions, sans pour autant me retrouver dans le PS, ni le NPA...

    Vivement la suite !

  31. 281
    niamreg dit:

    Juste bravo, et bon courage pour la suite

  32. 282
    kelmizere dit:

    plus il y aura de parti a gauche, plus cela renforcera le pouvoir de l'ump, qui utilise la tactique du "diviser pour mieux regner"

  33. 283
    Emmanuel dit:

    Le paysage politique de gauche est si discontinu que vous lui trouvez encore une nuance ? Quelles sont vos différences idéologiques avec M-G Buffet ? Personnellement je ne suis pas toujours d'accord avec vos idées/déclarations, mais j'aime bien votre façon de donner un coup de pied dans la fourmilière faisant du bien au PS de temps en temps.
    Bonne chance pour votre nouveau parti, dans l'espoir qu'effectivement il apporte quelque-chose d'intéressant à la gauche. Je suis cependant déçu du nom que vous lui avez trouvé : c'est un peu restreint comme projet de société, et se définir par la négation, ça ne va as arrangé l'image que vous avez de "je gueule pour gueuler", alors que vous valez bien plus profond que ça.

  34. 284
    GeoTrouvetout dit:

    Alors là Bravo !
    On sent que ça vous démangeait depuis un moment non ?

    Mais attention à la multiplication des mouvements à la gauche du PS...
    C'est encore une fois le meilleur moyen de disperser les voix aux futures élections, alors que la gauche (sans le PS, ça va de soi) cherche depuis les présidentielles une voie (et une voix) unique.

  35. 285
    Carol DEBY, Liège dit:

    Bravo monsieur Mélenchon,
    Pas mal de gens de gauche, en Wallonie, pensent que la France doit
    créer un vrai parti de gauche, capable de s'allier avec des petits groupes
    opposés à la droite dont fait partie le PS français actuel.
    Ce PS français usurpe, au Parlement européen, la place des représentants
    de la gauche française réelle, et contribue ainsi à soutenir le néocapitalisme européen.
    Bon courage, tenez bon !

  36. 286
    Kevin BERNARDI dit:

    Pitoyable, tout simplement pitoyable comme réaction.

    Il faut respecter le choix des militants, quelque soit l'avis des uns et des autres.
    Votre départ Mr Mélechon traduit une mauvaise foi ainsi qu'un mépris du vote militants, vote démocratique s'il en est!

    Alors si vous souhaitez créer un nouveau parti, et bein faite-le, après tout, avec le NPA, le PC, LO... vous n'êtes pas à un parti "anti-capitaliste" près!
    Le virgule ne vous va pas alors vous n'irez pas voir ailleurs (NPA et Co), toute l'extrême gauche est sclérosée par des luttes de pouvoir, des luttes d'ambition.

    Ségolène Royal réuni des centaines de militants lors de meetings, elle va à la rencontre des salariés licenciés, NPA et Co fait quoi pendant ce temps ? rien!

    Mr Mélenchon, êtes-vous aller à la rencontre des salariés de FORD, de Renault Sandouville... ? J'aimerai avoir une réponse!

    Arrêtons de parler de la défaite de 2007 et regardons si la gauche avait été unie!

    On a souvent l'impression que vous combattez la gauche, plutôt que Sarkozy c'est lamentable.
    La France mérite mieux que ce qu'elle a, elle mérite mieux que des combats de personnes.

    Vous vouliez être candidat en 2007, alors il fallait vous présenter, ça ne sert à rien de venir critiquer après!

    Critiquer c'est bien, proposer c'est encore mieux!

    A bon entendeur...

  37. 287
    Remy CHAMPENOIS La Louvière dit:

    Encore un petit effort camarade, la réflexion n'est pas allée jusqu'au bout. Il va maintenant falloir choisir. Soit retourner vers la gauche caviar (PS), soit continuer d'aller vers un socialisme moderne (le NPA). Rester avec la gauche indécise va certainement favoriser Nicolas SARKOZY et sa démagogie qui a séduit Bernard KOUCHNER.

  38. 288
    Jac dit:

    Ce qui m'a emballé dans l'élection de Barak Obama, c'est en plus du fait qu'il soit issu d'une classe sociale pauvre, minoritaire, qu'il ait pu se sortir des barrières racistes surtout aux EU... mais qu'il ait su susciter dans ce pays un enthousiasme des gens qui lui ont envoyé une multitude de petits chèques. Pour réussir sa campagne. Et dire à tous qu'il suffit d'être solidaire, puis de faire la queue et d'aller voter...
    Cela me fait penser à l'esprit de solidarité dans la retraite par répartition, dans la Sécurité Sociale et la CMU, le service public... où de multiples cotisations permettent de faire fonctionner toute la société en commençant par les exclus...
    Et si avec Jean Luc Mélenchon, Siné et toute sa bande....on essayait d'écrire un projet simple qui parle à chacun d'entre nous.
    A condition d'atteindre les gens qui sont conditionnés par la télé...
    Comme le prisonnier a réussi à s'échapper aux ombres dans le fond de la caverne de Platon...peut être par Internet, pendant qu'il en est encore temps.

  39. 289
    Patrice dit:

    Ancien, Yvan et les autres...

    Et si c'étaient les autres, les pseudo socialistes qui démissionnaient de leur mandat ... des noms ?

    Hollande, Royal, DSK, Aubry, Valls, Delanoe,... les petits barons locaux...

    Tous ceux qui sont responsables des echecs depuis 1983, tous ces cariéristes qui suivent le vent et ne sont plus socialistes..

    Voilà qui serait juste !

  40. 290
    karim dit:

    Yes!
    On a besoin de socialistes qui assument les valeurs de la gauche.

  41. 291
    Malaguena dit:

    Je pense que vous allez créer vtre parti, c'est très bien, j'attends de voir car vraiment au PS je ne peux plus les "blairer", Besancenot lui et son NPA a accueilli Jean-Marc Rouillan :
    Précisions
    - je suis en totale opposition : avec cette décision.
    et aussi avec sa remise en prison

  42. 292
    Kevin BERNARDI dit:

    "Le lynchage de Ségolène Royal que j’observe est vide d’arguments raisonnés. Je préfère marquer tout de suite mes distances avec le genre d’auto amnistie qu’il contient pour beaucoup de ceux qui le pratiquent. Je devine qu’il s’agit de préparer un front de «tout sauf Ségolène» qui pourrait bien être la tenue de camouflage la plus portée au congrès. Prétexte! Je ne marche pas. Si Ségolène Royal est en tête des votes du parti elle aura gagné le congrès un point c’est tout"

    N'est-ce pas l'un de vos commentaires (29/09/2008) ?
    Si!

    Concernant "l'alliance" avec le MoDem, Mme Royal a toujours, je dis bien toujours dit, qu'elle voulait un rassemblement de la gauche, de toute la gauche et ensuite, voir ce qui pourrait être fait avec les forces de progrès.

    Vous assumez votre avis c'est bien, mais vous êtes l'un des responsables de la division de la gauche, en souhaitant créer un nouveau parti politique.

  43. 293
    Claudius dit:

    En fait, c'est le PS qui a quitté la gauche.
    Jean-Luc Mélenchon est, lui, resté à sa place.

  44. 294
    GeoTrouvetout dit:

    @Kevin (#289):
    quand Mme ROYAL s'est-elle rendu chez RENAULT Sandouville ?
    Je n'ai rien vu moi.
    M. Besancenot y était bel et bien, caméras de TV avec lui.

  45. 295
    Ségolène dit:

    Bon maintenant il ne te reste plus qu'à rendre ton poste de senateur au PS et la boucle est bouclée.
    C'est pas trop tôt...
    Courage...

  46. 296
    Etienne dit:

    Bravo Jean-Luc!

    Que Hamon et les autres aillent se fourvoyer dans une pathétique synthèse (il ne sont de toute façon pas a une contradiction prés) mais se sera sans nous!
    Des moments difficiles nous attendent certes, mais c'est le prix de le reconquêtes des classes populaires...

  47. 297
    plantigrade dit:

    Pauvre jean luc Mélenchon.
    La teneur des commentaires vous permet au moins de mesurer d'emblé
    la boulangerie que vous avez sur la planche pour rassembler.

    "Et que le pc il est stal et/ou moribond et que le NPA c'est rien que des rêveurs qui veulent pas mettre leurs mains (téléguidées par la LCR) dans le cambouis".

    Montez un autre parti.Si c'est comme ça que vous le sentez.

    Je sais à vous lire que vous savez de puis longtemps où se trouvent vos alliés.

    Il y a beaucoup de choses à détruire et à reconstruire avant que toutes ces composantes de la vraie gauche ne se trouvent en désaccord objectif.

  48. 298
    Olivia dit:

    P....., DEPUIS LE TEMPS!

    Si tu es bien mû, J-L, par une onde de choc, une nouvelle énergie transcendantale pour créer la grande famille de gauche républicaine, égalitaire, sororale, fraternelle, libre, laique et humaine que j'attends personnellement depuis ma naissance, alors mon projet de militantisme au sein du PRS pourrait connaître une belle accélération.
    Besancenot clamait, hier soir à la Mutualité, que son projet était en marche (déjà 250 permanences NPA dans l'hexagone) et appelait à la mobilisation.
    Il y a donc plusieurs voix qui s'élèvent pour porter un projet politique qui passe par le vote souverain des citoyens et la brèche -qui dévoilera l'abysse un jour prochain- du capitalisme étant ouverte, toutes et tous à vos propositions et actions MAINTENANT!

    Pour information: grande manifestation "pour l'urgence climatique et la justice sociale" à Paris (Métro Bac) à partir de 11h30, le 29 novembre (et forums-débats à la Bourse du travail de Paris, métro République entre 13h30 et 17h30).
    Rechercher les points de r-vous en province sur internet (http://climatjustice.org).

    bonnes initiatives à toutes et tous!

    2 questions, si des lecteurs bienvaillants avaient la gentillesse d'y répondre:
    - Que se passe-t-il exactement pour J-L M au niveau sénatorial? Le fait de quitter le PS et donc de se retrouver sénateur sans étiquette change quoi en pratique et en détail? Quel est le processus: le PS doit accepter la démission ou bien il n'y a aucun processus de ce genre?
    - Quelles sont les coordonnées exactes de la section PRS du 13e, réputée être "la plus active"?
    Un grand merci!

  49. 299
    Bouillon Evelyne dit:

    Votre prise de position redonne espoir au vrais gens de gauche et permet de rêver une nouvelle économie mondiale ou l'homme retrouverai la Première place.
    Ecoutez sans apriori les idées nouvelles et faites en une synthèse.
    Bravo pour votre courage, ne décevez pas.

  50. 300
    Leveque dit:

    Bah moi je suis pas très très surpris :-) mais je suis content :-)

    Depuis quelques temps déjà, Prs est de toutes les réunions, tous les evennements du Pc (même dans ma section où le Prs n'existe pas..) Et à ces occasions, ils parlent toujours de la Gauche comme si c'était un sigle, comme si c'était une organisation. La décicion devait être prise et datée depuis un bout de temps.

    Bon logiquement, on devrait se retrouver aux européennes... http://www.pcf.fr/spip.php?article3186

    Pour ce qui est du PCF, je comprends pas bien pourquoi on nous voit moribond... enfin, je sais l'image qu'on a dans les médias, bien sur, mais ce qui me surprend c'est que des copains en parlent aussi comme ça. Peut-etre, ce sont des anciens qui ont connus les heures de gloires... M'enfin, on a plus de 10 000 élus, plus de 100 000 militants, un journal, une structure quand meme assez massive, on organise des evennements...
    Dans ma section qui n'est pas dans une ville communiste, on est les seuls avec LO sur le marché, y'a personne d'autre. Alors il faut mesurer la distance qui sépare le fantasme médiatique des réalités de terrain.

    Bon allez, bien joué Mélanchon, en espérant que ça secoue bien tout le m*****r et qu'on puisse se battre ensemble bientôt.
    Quelle réponse à la crise? ça peut être une première bataille commune, non?

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 1122 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive