29déc 14

Enfin ! La chaine va craquer.

Ce billet a été lu 27 097 fois.

Enfin ! La chaine va craquer. La Grèce va se libérer de l’odieuse Troïka européenne.

Depuis 2010, sous prétexte « d’aide européenne » la Grèce est pillée, la récession est permanente et le quart du PIB du pays est perdu chaque année, tout le système public est dévasté, les biens du pays sont bradés, la population martyrisée.

Pendant ce temps le système financier s’est gavé à coup de taux d’intérêts insupportables. La banque centrale européenne, qui a refusé ses prêts à taux zéro, a racheté aux banques leurs titres de dette grecque et encaisse des intérêts payés par un peuple exsangue ! La France et l’Allemagne elles aussi encaissent des intérêts sur les sommes prêtées par le mécanisme européen de stabilité. Ce honteux pillage peut maintenant cesser si le peuple grec le décide, en donnant à Syriza la majorité parlementaire.

Un nouveau mémorandum européen devait être infligé début février sous la férule de la Troïka. La finance ne lâchera pas sans lutter par tous les moyens. Nous devons être conscients qu’un terrible bras de fer va commencer. Merkel et Hollande ne vont pas lâcher leurs alliés grecs de droite et du Pasok sans lutter de toutes leurs forces. La finance mondiale va s’arcbouter. Si rude que soit l’épreuve que les Grecs vont affronter, elle sera toujours moindre que l’agonie sans fin infligée par l’Union Européenne. La lutte va impliquer tout le vieux continent.

Enfin ! La chaîne va craquer. 2015 peut être le commencement de la libération du vieux continent ! Merci la Grèce ! Aujourd’hui Athènes demain Madrid. Vivement Paris !


154 commentaires à “Enfin ! La chaine va craquer.”

Pages : [1] 2 3 4 »

  1. 1
    Oliv dit:

    Ce lundi matin est moins gris que les autres !

  2. 2
    Hold-up dit:

    "Aujourd’hui Athènes demain Madrid. Vivement Paris !"

    Oui, vivement Paris ! Excellente nouvelle venue de Grèce. L'année 2015 commence bien. Vive la Libération, vive la VI° république !

  3. 3
    lourdes dit:

    Merci Jean-Luc pour tes paroles oh combien stimulantes ! A nous de faire craquer la chaine française !
    Salutations fraternelles.

  4. 4
    proletaire dit:

    L'année 2015 s'annonce chaude et ce ne sont pas seulement des prévisions météorologiques ! Bonne année à tous.

  5. 5
    Pierre Magne dit:

    Avec le vote des députés grecs, nous pouvons espérer que dans les mois prochains une politique différente, plus humaine, démarrera dans un des pays d'Europe ! Qui sera le prochain ?

  6. 6
    SANTANA dit:

    2015, l'année ou le carcan d'une politique monétariste inspirée par les "Chicago boys" va peut être sauter. Le problème c'est que l'Europe va en patir. Il faut se débarasser du libéralisme qui asphyxie la construction européenne sans perdre l'Europe. Nul doute que la bataille qui s'ouvre sera rude. Les tenants du libéralisme ne baisseront pas les bras. Les médias assènent déjà le rouleau compresseur : les marchés, les bourses à la baisse... Bref l'effet de panique et de peur qu'il faut répandre pour susciter un "sursaut".

  7. 7
    le ray michel dit:

    Oui, cette situation, peut nous donner espoir ! La bataille, en Grèce va être rude car nous le savons, la social démocratie et la droite sont prête à s'allier pour empêcher que le peuple prenne le pouvoir. Et nous, en France, allons-nous encore attendre longtemps pour prendre la parole, plus fort, plus déterminé, nous avons les outils programmatiques, stratégiques pour renverser la table, investissons les territoires avec nos petits moyens pour renforcer le Parti de Gauche
    prenons les résolutions, en cette nouvelle année, de nous déployer, partout, pour gagner, avec nous, le peuple pour conquérir les prochaines échéances électorales mais surtout pour développer, promouvoir le mouvement populaire pour une 6° République influences. Il fait froid, mais ne soyons pas frileux allons-y !

  8. 8
    breteau jean claude dit:

    Pour les grecs le choix est simple : vivre ou mourir. Vivre avec Syriza ou mourir avec la troïka.

  9. 9
    Brosset dit:

    Oui la chaîne va craquer et il va nous faloir aider ce peuple par tous les moyens. Bonne année 2015 qui s'annonce.

  10. 10
    fred dit:

    Enfin, un peu d'espoir.

  11. 11
    Yann dit:

    Journal de 12 h 30 de France Culture aujourd’hui, le 29 décembre. Le philosophe Heinz Wismann est invité à discuter du rapport entre dette et culpabilité. Heinz Wismann conclut que la dette ne sera jamais remboursée. Pour le journaliste, Antoine Mercier, c’est une révélation. Alléluia ! Et Antoine Mercier de s’écrier : « Est-ce qu’il faudrait, aujourd’hui, qu’un responsable politique vienne et dise, “voila, on ne va pas rembourser la dette, que ce soit clair pour tout le monde, c’est une évidence, maintenant passons à autre chose” ? ». C’est vrai que l’on a entendu personne faire ce genre de proposition. Absolument personne. Ça se saurait…
    Je n’invente rien, à écouter ici.

  12. 12
    Franck dit:

    "Une perspective (la percée de Syriza) qui a provoqué un effondrement de la bourse d'Athènes qui a reculé de 11% à l'annonce du résultat du vote des députés." (FranceTV info)
    Tant mieux, qu'ils s'écroulent. L'hiver tue la vermine, comme le peuple au pouvoir tue l'oligarchie.

  13. 13
    Léo 2 dit:

    En France, il va falloir des costauds et beaucoup de sang froid pour parer à la propagande médiatique. Le souvenir de ma grand-mère me revient. Enfant de l'assistance publique, bonniche depuis ses 12 ans et n'ayant connu pour les trois quarts de sa vie que "l'austérité" d'un milieu défavorisé, je la revois désolée et effrayée me mettre en garde dans les années 80. "Tu votes pour les communistes toi! Tu verras quand la gauche commandera, tu verras, on aura plus rien." J'avais beau lui dire en plaisantant "mais tu n'as déjà rien". Et de lui expliquer "la gauche veut mieux partager les richesses". Non. Elle me regardait d'un air suspect. Rien n'y faisait. Même sans TF1, BFM TV, bref l'artillerie lourde, le conditionnement l'avait empoisonné, quasi viscéralement. Les rouges (Mitterrand, à cette époque!), nous mèneraient à la catastrophe. J'ai de l'espoir mais de la crainte aussi. Toujours beaucoup de respect pour les combattants du PG et vous-même.

  14. 14
    Luluc dit:

    Superbe nouvelle, mais comme le dit Jean Luc, attention, ils sont prêt a tout pour empêcher Syriza d’accéder au pouvoir.

  15. 15
    j2p dit:

    Et si d'ici le 25 janvier les admonestations de Bruxelles à bien voter ne sont pas entendues, ne peut-il rien ressurgir des casernes grecques ? Un nouveau 1967 ?

  16. 16
    chani dit:

    Entendu à l'instant sur France Inter, le FMI retire ses plans d'aide à la Grèce.

  17. 17
    oxygène18 dit:

    Le FMI suspend ses aides jusqu'à la constitution du nouveau gouvernement grec. La tentative d'intimidation des pompiers pyromanes me fait doucement rire. Gardez vos prêts qui n'auraient servi qu'à payer les intérêts de la dette, les Grecs n'en auront plus besoin puisqu'ils ne paieront ni la dette ni ses intérêts ! Bon appétit pour manger vos titres de dette pourris. A bientôt pour les dégustations des menus italiens, espagnols et français !
    Merci M. Mélenchon pour... trop de choses, donc pour tout.

  18. 18
    bruno dit:

    Enfin, la bonne nouvelle du week-end que nous attendions tous dans ma famille. Mais attention cela va être très dur quand même pour les Grecs car comme le dit Jean-Luc Mélenchon, après le pillage organisé par la troïka et maintenant la peur qui se diffuse par l'intermédiaire des médias (la bourse dégringole, l'Europe est perdue, etc.) ces suceurs de moelle ne vont pas lâcher l'os si facilement ! Mais courage à tous ceux qui luttent et quand mettons nous aussi ces usurpateurs de "gauche" dehors, n'attendons pas d'avoir tout perdu. Vivement la 6ème république ! Espérons que les Grecs soient le premier maillon d'une nouvelle chaine européenne emprunte d'égalité, de liberté et de fraternité entrent les peuples.

  19. 19
    crobin dit:

    Que la fissure devienne brèche puis que la brèche devienne Révolution dans toute l'Europe ! La finance prétendument "sans visage" va nous montrer celui de l'infamie et du mépris de classe. Mais les Grecs ne s'en laisseront pas conter. Un spectre hante l'Europe: Syriza, Podemos... Front de Gauche ! Après le printemps arabe, voici venu enfin le printemps européen ?

  20. 20
    CEVENNES 30 dit:

    Bonjour à tous,
    Oh ! Oui c'est une grande nouvelle, l'espoir renait-il pour les Grecs ? Le sinistre Samaras, premier ministre, traitre à son peuple avec l'appui de la Troïka vont mettre tout en œuvre avec leur terrorisme propagandiste (campagne de peur Syriza = chaos) pour empêcher l'arrivée de Syriza au pouvoir. Le programme de Tsipras de mettre fin à l'austérité en demeurant dans l'Euro n'est pas très explicite. L'avenir est incertain pour la Grèce, nous devons leur apporter tout notre soutien.

  21. 21
    claudecarron - ARAMIS dit:

    L'année 2015 commence bien. Que ce phénomène s'amplifie et déferle sur l'ensemble de l'Europe en 2015, puis dans le monde dès 2016.

  22. 22
    Anne dit:

    Quelle merveilleuse nouvelle ! Cela nous redonne de l'espoir ! Allez voir l'article en ligne de Mediapart sur le sujet, en particulier le passage sur la tentative de corruption d'un député entre les deux tours. Cela va être intéressant par ailleurs d'ici l'élection de suivre les commentaires des chiens de garde en parallèle. Déjà le Monde embraye.

  23. 23
    jjlyon4 dit:

    Maintenant va commencer l’intoxication, elle à déjà commencée par les commentateurs de la presse, Syriza va devoir passer par la volonté de la Troïka, selon ces même commentateurs Syriza aurait déjà annoncé son renoncement, alors Jean Luc s'il te plait, dis leur de ne rien lâcher. Le FMI commence son chantage, Merkel, Junker, Hollande vont suivre. S'ils lâchent, s'en est fini des espoir des peuples européens et la peste brune triomphera sur les ruines de la gauche et de l’extrême gauche.

  24. 24
    educpop dit:

    Les maîtres de l'Europe ne peuvent lâcher prise, si la chaîne craque à Athènes c'est potentiellement le début de l'insurrection citoyenne. S'ils envoient des militaires en France réprimer durement une action écolo, comme s'ils avaient affaire à une horde de terroristes, ils peuvent en envoyer d'autres contre une véritable insurrection. Il faut observer de tous nos yeux les préparations de telles réponses. D'autre part en Allemagne, en Ukraine et ailleurs des bataillons réactionnaires défilent ouvertement, et ils ne s'entraînent pas pour plaisanter. Ils peuvent aller à la rencontre de ce qu'ils estimeront à coup sûr être l'ennemi héréditaire de gauche, et ils peuvent y être poussés. En 1936 nous ne sommes pas allé en Espagne, on aurait dû, est-ce qu'on irait en Grèce ? En tous cas si l'oppression se met en place et que nous nous contentons de regarder la télévision, nous mériterons ce qui nous arrivera.

  25. 25
    Michel Matain dit:

    Comme au Chili dans les années 70 ou au Vénézuela aujourd'hui, les droites grecque et européenne, le FMI, la Commission Européenne sont prêts à toutes les manoeuvres, coups tordus, chantages, spéculations, corruptions, créations artificielles de chaos économiques pour empêcher Syriza et le peuple grec d'avancer sur un autre chemin que celui de l'austérité. Et ils seront d'autant plus prêts au pire que la Grèce peut être un exemple d'émancipation en Europe. Le combat va être rude pour Syriza. Premièrement gagner les élections, ensuite obtenir une majorité au Parlement. Personne ne fera aucun cadeau à Syriza. Une autre difficulté est le relatif isolement en Europe. Les élections en Espagne sont en novembre, une coalition Podemos-Izquierda Unida pourrait aussi gagner. En attendant nos amis grecs vont se sentir un peu seul. Il va falloir redoubler de solidarité parce que Hollande et Valls eux vont immédiatement rallier la droite dure contre le peuple grec.

  26. 26
    jc de seraing dit:

    A Syriza, à Podemos, au FdG, j'ajouterai le PTB de Belgique. Tous ensemble contre la Troyka. L'Europe ne peut plus fonctionner contre les peuples européens, contre la démocratie. Résistance.

  27. 27
    turmel jm dit:

    Je partage l'optimisme de JL Mélenchon, ainsi que l'analyse de Michel Matin @25. En cas de victoire de Syriza comment nos chiens de garde vont ils analyser la volonté du peuple ? Solidarité !

  28. 28
    mayer dit:

    Oui, même si des lendemains seront durs, d'une part ils le sont déjà pour grand nombre, d'autre part au plus on retarde l'échéance au plus le réveil sera pénible car il faut absolument que la prochaine crise du système général amène un changement, bon maintenant cela reste un souhait !

  29. 29
    belka dit:

    Merci Jean-Luc, vivement que le peuple s'exprime. Bonne nouvelle. A nous, maintenant de changer cette politique de privation et virons les traitres qui gouvernent. Vive la VIeme.

  30. 30
    Bruno dit:

    Si la Grèce passe à gauche tout sera fait pour faire tomber son gouvernement. La répression aura lieu dans toute l'Europe via les média qui vont argumenter "si ça va mal chez nous c'est la faute à ces feignants de Grecs". Si l'enfumage fonctionne nous resterons assis sur nos mains pendant que la guerre civile fera rage en Grèce. Le combat a déjà commencé ici, chez nous aussi, pour la Grèce et partant, pour nous tous.

  31. 31
    Anny Paule dit:

    Une bouffée d'oxygène ! Ce sera très dur, les rapaces vont tout mettre en branle pour couper cet élan.

  32. 32
    Titus dit:

    Soutenons par tous les moyens le peuple grec pour qu'il aille au bout de sa démarche et montrons lui que la France est prête à le suivre. Quelle forme de message pouvons nous envoyer, par quel canal, sans être accusés de faire de l'ingérence ?

  33. 33
    jean-luc T dit:

    Comme nous l'espérions tant, les grecs ont dit Maul Zu à Merkel, Junker, Moscovici et Cie qui pensaient que le chantage et les gros yeux allaient les faire céder. Bravo.

  34. 34
    tchoo dit:

    Ah, ben je voudrais bien y croire mais je m'attends à un coup vicieux de quelques entités suprnationale, qui violera une fois de plus les Grecs. Désolé d'être pessimiste, mais là, le coup vient de trop loin et est trop visible pour ne pas faire réagir les chiens de garde.

  35. 35
    Guy-Yves Ganier d'Émilion dit:

    Le FN, en bon suceur de roue, salue le "beau symbole" de la "victoire du peuple" grec. La bien-pensance commence à se déchaîner. Il va falloir maintenant passer son temps à rappeler que Syriza est internationaliste et écosocialiste, siège au PGE et à la GUE, et défend des valeurs humanistes à l'exact opposé des délires puants de l'extrême droite.

  36. 36
    bernard hugo dit:

    Calmez votre joie. Les députés grecs ont jeté l'éponge, c'est tout. Syriza est dans une perspective de victoire électorale possible. Rien n'est joué et pour l'instant avec le grand absent, le peuple. La machine oligarchique et médiatique va se faire entendre et tenter de barrer la route à à la gauche radicale y compris en négociant dans les coulisse un compromis avec Siryza. Les dirigeants vont alors devoir choisir, soit la lutte au coté des classes populaires contre le capital financier, soit la négociation avec la Troïka et par conséquent l'éternelle trahison au nom de l'économie. Entre parenthèse, l'énormité de la dette c'est l'ensemble des dettes bancaires, cela a été souligné Gaêl Garaud et Stephen Keen.

  37. 37
    zéphir dit:

    Bravo M. Mélenchon. Vous l'aviez prédit depuis des mois, la chaîne ultralibérale et austéritaire qui étouffe les peuples européens commencera par se briser quelque part. Ce sera donc (espérons-le) en Grèce. On apprend déjà que le FMI va suspendre son aide (?) en attendant les élections. La droite joue déjà sur la peur, les grands argentiers sur la menace. Ils ne savent faire que ça. C'est la lutte (peut-être pas finale), groupons-nous pour soutenir le peuple grec.

  38. 38
    Nicks dit:

    Tout sera fait pour, dans un premier temps, empêcher la victoire de Syriza, et, si cela ne marche pas, faire en sorte que le chaos s'installe en Grèce pour en faire un exemple cuisant. Il n'y a pas lieu d'être optimiste aujourd'hui. La seule nouvelle est que l'intensification du combat se rapproche. C'est un chemin qu'on ne peut pas contourner. Toute étape supplémentaire va donc dans le bon sens, mais la victoire est encore bien lointaine.

  39. 39
    Jouannot dit:

    En cas de victoire de Siriza aux futures élections, il nous faut soutenir de toutes nos forces le choix du peuple grec. Les américains ont déjà eu recours à la dictature des colonels grecs dans les années 70. L'extrême-droite grecque immonde est prête à tous les mauvais coups qu'on lui commanditera. Et bien sur, nos presses "populaires" européennes, les banquiers et les financiers qui dirigent leurs rédactions. Seul le soutien international de nos fronts de gauche, qui manque déjà trop au processus révolutionnaire en Tunisie, pourra transformer en succès pour toute l'Europe la première victoire dans ce pays où est née l'idée et la première forme de démocratie. Vive la résistance des peuples méditerranéens aux dictatures et vive leurs luttes pour la démocratie !

  40. 40
    Michel 65 dit:

    Regardez les évènements en face. Si de nouvelles élections ont lieu en Grèce, c'est d'abord du fait du système institutionnel grec (élections du président de la république avortées, donc élections législatives). Savoir maintenant qui n'a pas voté pour le candidat de la droite ? Des députés du pasok, qui ? Ensuite pour que la chaine craque il faut que Siriza ait le pouvoir, c'est pas encore fait, mes amis, ça va être dur, la campagne électorale à commencé, le FMI vient d'indiquer pour qui il vote ainsi que l'Allemagne.

  41. 41
    maximilien r dit:

    Pour l'UE et ses sbires la démocratie à ses limites. Ils mettront tous les moyens pour éviter l'arrivée de Syriza au pouvoir. Que Moscovici et Juncker se taisent et laissent le peuple grec décider de son destin librement sans chantage.

  42. 42
    Le Gall dit:

    France 24, flash de 20 heures. Présentation de Tsipras "on ne sait pas grand chose de lui, si ce n'est qu'il fut un cancre". Les réactions, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen rapprochés (sourires en coin des 3 personnes entourant le journaliste). Voir aussi l'article d'Antoine Léaument sur le "la" donné sur le sujet par Le Monde (rezo.net reprend cet article). Les derniers masques tombent, la bataille commence. Enfin.

  43. 43
    l'écossais dit:

    Bonsoir les humains d'abord.
    Jean-Luc a raison d'être optimiste devant l'affolement de la troïka. Les Grecs sont capables de faire front, qu'ont-ils encore à perdre ? C'est vrai, ces événements ne sont qu'une piste possible, mais la pression mise par l'UE pour faire peur aux Grecs est révélatrice de sa peur à elle de capoter. Et ils savent que les autres peuples sont en embuscade, au moindre signal ça peut partir. Le chômage ne va pas baisser tout de suite puisque les dividendes s'évaporent en même temps que les perspectives de rendements mirobolants. Les gens commencent à comprendre le principe de la dette. S'ils n'empruntent pas à la banque, c'est l'économie qui bégaie. Je ne suis pas le seul à refuser le crédit facile, très coûteux. Le tournant écologique n'est pas non plus au programme, toutes ces petites choses s'accumulent dans les esprits. Il suffit d'une phrase bien envoyée par Jean-Luc sur un média quelconque qui fait de l'audience, c'est ce qu'attendent un certain nombre de "spécialistes" qui répètent à l'envie que la dette ne sera pas payée. Bonne fin d'année à tous quand-même.

  44. 44
    Sophie Clerc dit:

    Ce soir lundi 29, superbe photo de Tsipras et une déclaration fantastique d'un spécialiste de sciences politiques de l'Université de Thessalonique, Vernardakis, je traduis de l'allemand "Sous Tsipras, la gauche s'est muée, de la spectatrice râleuse qu'elle était, en force gouvernementale". Sont ensuite signalées la nervosité de l'Europe, les première menaces de l'étranger, l'interruption des négociations par le FMI, ainsi que l'infecte Wolfgang Schäuble qui jette son venin. Mais, ajoute le journaliste Giorgos Christides, Tispras ne se laisse pas impressionner et déclare "Dans quelques jours, les mesures d'économie, ce sera de l'histoire ancienne, l'avenir a commencé !". L'avenir a commencé !

  45. 45
    gus003 dit:

    Même si c'est un beau jour, ne nous réjouissons pas trop vite, car les salopards vont tous faire pour rendre cette victoire inaudible, en jouant sur la peur et les menaces. Il faudrait en pendre un ou deux et les laisser sécher en haut d'une potence pour donner l'exemple, mais parait-il que ça ne ce fait pas dans nos pays civilisés. En tous cas pas par les sans dents.

  46. 46
    Nicolas.B dit:

    En parlant d'avenir, il en a un qui se prend pour Mme Soleil et il nous prédit trois ans d'austérité à gogo. Ce doit être le temps estimé pour finir de détruire en lambeau la république et les trois mots de notre devise nationale. Alors ce qui se passe en Grèce est de bonne augure, et il ne faudra pas laisser faire la Troïkature, car après les chiens de garde, elle enverra sans doute ces chiens d'attaque. J'espère que le peuple grec sentira cette possibilité de retrouver sa liberté, et votera en masse pour Siriza. Soyons solidaires avec le peuple Grec, de tout cœur avec eux, le 25 janvier on pourra peut être commencer à tourner la page de cette Europe immonde. Bonnes fêtes de Fin d'année à tous les partageux, et merci encore Jean Luc pour avoir éclairé la route vers cette VIe qu'ils ne pourront pas nous voler.

  47. 47
    Dominique FILIPPI dit:

    La Sainte Alliance va frapper très durement tous azimuts. Il est essentiel pour elle d'humilier les pauvres de Grèce et d'Europe. Nous allons avoir droit à un déferlement politico-médiatique de tous les chiens de garde du capital qui présentent dès maintenant, sur tous les médias, la victoire possible de Syriza comme une catastrophe pour toute l'Europe. Il faut que ce combat des Grecs soit aussi le nôtre. Qu'à l'occasion de ce combat, la gauche de transformation sociale sache en France et ailleurs s'unir, être à la hauteur de l'enjeu et ne se perde plus dans des querelles boutiquières ! Quel est le crétin qui a dit que nous vivons la fin de l'Histoire ?

  48. 48
    Bayens dit:

    Le logiciel d'une Europe libérale commence à buguer. Aujourd'hui la Grèce nous montre le chemin, demain l'Espagne. La France est elle prête à tourner la page ?

  49. 49
    Lilly54 dit:

    Bonsoir Jean-Luc, bonsoir Amis,
    Une fin d'année réconfortante pour tous ceux qui ont l'espoir d'une autre Europe chevillé au corps et qui luttent comme vous, Jean-Luc, avec acharnement et clairvoyance. Cette première étape en Grèce est déjà une jolie claque à toute la squadra de libéraux qui fait tant souffrir les peuples et pour rien. Répétez-le Jean-Luc, chaque fois que vous en aurez la possibilité. La dette ne sera jamais payée. Déjà ils se sont emparés de vos mots, de nos idées, de notre programme toute honte bue. Ils vont nous voler le reste. Le FN qui soutient Syriza. Hallucinant ! Et pas un journaliste pour faire remarquer l'énormité de la chose. Les chiens de garde de la finance vont se déchaîner. Restons calmes. Le temps travaille pour nous. Bonne année 2015 à vous tous. Elle sera chaude.

  50. 50
    lemetayerv dit:

    A Titus 32.
    La solidarité n'est pas de l'ingérence. Croyez-vous que les ennemis des peuples se préoccupent de cela. Ils s'en moquent et ils font front à boulets rouges et tous les moyens sont bons. Ingérence, c'est un mot qu'ils ne connaissent pas si ça sert leurs intérêts. Pourquoi aurions nous honte d'une solidarité qu'ils ont eux-même avec leur caste. C'est à nous de le dénoncer. Si il y a ingérence de notre part alors il y en a autant de leur part. Ne montent-ils pas au créneau depuis quelques semaines, n'essayent-ils pas d'imposer leur politique par diplomatie, déplacements protocolaires, par déclarations interposés. Ca suffit de se sous-estimé, d'avoir peur d'être jugé sur des formules ou des mots alors que eux ne se gêne pas ouvertement d'imposer leur vision. Oui, mobilisons nous, déclamons haut et fort notre envie d'émancipation humaine car l'humanité ils l'a conchie. Seul l'intérêt économique les portent. L'internationalisme doit être notre drapeau, nous devons être fier d'y prendre part et la 6ème république y participe. Solidarité avec le peuple grec et espagnol et eux pour nous ! Soyons la force de l'avenir !

Pages : [1] 2 3 4 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive