24mar 14

Pas vu à la télé

Ce billet a été lu 74 548 fois.

Drôles d’heures que les jours et nuits d’élections dans la vie d’un militant politique. Ici, je navigue entre des mines épuisées. Au siège du parti de Gauche, les équipes de militants ont travaillé toute la nuit. Les derniers sont partis à quatre heures et demi du matin. Ce matin, certains ont vraiment très peu dormi. Mais, dès huit heures, arrivaient ceux qui reprenaient et ceux qui venaient faire la relève. Rappelons-le : ce sont des bénévoles de tous âges et ce sont les premières élections municipales auxquelles participe notre parti. Collecter les résultats, valider les logiciels préparés, reclasser toute l’info politiquement, c’est absolument nouveau pour nous. Mais dans ce domaine comme dans les autres, l’autonomie est la règle et le choix. Ne rien devoir aux autres : indépendance et souveraineté dans la disposition des outils comme dans leur usage.

Je ne me suis pas ménagé non plus ces dernières heures, je l’avoue.

Je publie ces lignes comme un vaccin contre la morosité pour ceux qui ont abusé des médias hier, croyant y apprendre quelque chose d’utile. En vérité, ils auront tout juste consommé un potage préparé de longue main et tout juste servi tiède. Il s’agissait de la fameuse soupe au Front national et d’un breuvage médiatique un peu routinier mais qui reste le régal des fainéants et des gros malins. Certains médias ne travaillent plus du tout : ils reprennent purement et simplement les canevas du Front national. Je crois que c’est l’avenir. Déjà, les partis fournissent très souvent aux télés les images qu’elles diffusent. On va tout doucement vers la fourniture du contenu des prompteurs. Marine Le Pen y est arrivé. Chapeau !

Voyons l’essentiel. L’abstention massive et la violence du recul des listes conduites par le PS sont spectaculaires. Le lepénisme médiatique est lui aussi spectaculaire depuis 20 heures dimanche soir. Comme d’habitude, au mépris des faits et d’une information un tant soit peu équilibré, « le Monde » réalise un formidable service après-vente pour les listes d’extrême droite.

Même bref, ce post va donc vous secouer sévèrement. A consommer lentement, ça décoiffe ! C’est le post du « pas vu à la télé ».

Le Front national dépose un nombre record de listes autonomes ? Non. Pas davantage qu’en 1995 et moins que nous ! 585 pour eux plus de 600 pour nous ! Il y a un nombre record d’élus lepénistes au premier tour ? Combien ? 473 ! Et nous ? Plus de deux mille. Le Front national gagne une ville au premier tour, Hénin Beaumont ? Nous en gagnons 67 au premier tour. A un cheveu près, nous passions le suivant, René Revol, dirigeant national du PG, qui a réuni 49,97% des suffrages à Grabels, face à tout les autres, PS inclus !

Infographie Résultats Municipales 2014 - v06-01

Ces chiffres vous stupéfient n’est ce pas ? Ils n’ont pas été évoqués une seule fois ni dans la soirée électorale, ni le lendemain matin, ni midi, ni soir. Et voici autre chose encore à savoir pour bien mesurer l’exploit accompli. Notre résultat moyen est de 11,42 % pour nos plus de 600 listes. Au total, 308 de nos listes dépassent les 10 %. Le FN, « triomphal » selon le dernier publi-reportage de quatre pages dans le journal « le Monde », ne les dépasse que dans 323 villes. Le triomphe du FN, c’est donc 15 listes de plus que nous à plus de 10 % ! Et voici une ultime info que vous ne risquez pas de trouver dans « Le Monde ». Nos 82 listes avec EELV recueillent en moyenne 15,32 % de suffrages. C’est infiniment plus que la moyenne du Front national ! C’est aussi bien davantage que les 9,69 % recueillis par les 95 listes où EELV s’était présentée seule. Et c’est ainsi que Grenoble voit pour la première fois l’opposition de gauche passer devant le PS. La troisième gauche est née, peut-être, ce dimanche à Grenoble. La leçon vaut ligne pour nous. 

NB : je retourne à mon poste de combat. J’écrirai quelques lignes de plus dès que je le pourrai, pour mentionner le nombre de cas où nos listes se seront maintenues face au sectarisme agressif des solfériniens et à leurs odieuses demandes d’abjuration et d’engagement à voter tous leurs budgets sur les six prochaines années, sans garantie ni réserve.


257 commentaires à “Pas vu à la télé”

Pages : « 1 [2] 3 4 5 6 »

  1. 51
    thery dit:

    Merci Jean Luc pour ce "pas vu a la télé", comme dans tous les médias d'ailleurs. On ne lâche rien !

  2. 52
    Guy-Yves Ganier d'Emilion dit:

    Un détail de stratégie. A Paris, alors que le PCF a négocié 13 sièges avec PS en faisant alliance au premier tour, EELV autonome obtient 18 sièges avec un score de 8,5%.

  3. 53
    fred dit:

    Le médias dimanche soir m'ont écœuré. Pratiquement rien sur le Front de gauche, et quand j'ai vu Jean-Luc Mélenchon sur TF1, on lui a pratiquement pas donné la parole en se foutent royalement de certains résultat ou le FdG avec EELV sont vraiment bon (je parle par exemple de Grenoble ou Rennes). Le seul média ou j'ai pu entendre des résultat du FdG, ça reste RMC le lundi matin vers 9h10 ou Jean-Jacques Bourdin à donné la parole a une personne de gauche pendant 20 minutes. Habitant à Lyon dans ma ville je peux déjà dire que la liste Lyon citoyenne et solidaire (FdG, Gram), ils ont Nathalie Perrin Gilbert et sa liste qui est arrivé première au 1er tour dans le 1er arrondissement, et Aline Guitard qui est au second tour dans le 4ème arrondissement.

  4. 54
    dujardin didier dit:

    bonjour Jean-Luc
    Merci pour ce billet. Je me suis amusé a regarder la définition exacte du mot désinformation. C'est exactement ce que cherchent les médias en minorant sciemment l'avancée du FdG. Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise. Ne lâchons rien l'histoire nous donne et nous donnera raison.

  5. 55
    mario dit:

    Merci encore une fois pour votre capacité à comprendre et à synthétiser, camarade Mélenchon.
    Même en Italie, la lecture des élections municipales par les médias est le même que le français. Qu'un seul gagnant, la droite populiste. Mêmes schémas qui sont appliqués au phénomène de Grillo.
    Quoi qu'il en soit félicitations à tous les camarades de l'excellent travail fait. Vous êtes vraiment un point de référence pour nous tous. Bientôt, ensemble, nous espérons obtenir un bon résultat aux élections européennes et commencer à construire un monde meilleur et plus juste. L'amertume persistante en penser ce un bon résultat viendrait si la direction du PCF n'avait pas retiré la bataille de toutes les municipalités !

  6. 56
    ERIC ROUSSEL dit:

    Ici Grenoble et son petit rayon de lumière. J'arrive à sourire. Et ne renonce pas à l'idée de vous faire partager mon moment d’éphémère euphorie dans l'immense grisaille ambiante. Safar, l'archétype du gros dindon solférinien, pote à Valls est blafard. Blanc comme une m**** de laitier. Il n'y croit pas ! Le monde est trop injuste à ne pas reconnaitre son talent. Il n'ose même plus sortir, lui qui paradait dans toute l’agglo, pompe-croco achetées centre-ville. Il lui reste à promettre une fraise tagada à tous les pauvres de souche, une tablette aux CSP+, qui se feront connaitre de ses services. Et pendant la séquence, Eric Piolle (EE-LL/PG pour faire court), ingénieur style "gendre idéal qui fait de la rando", pédale sur son vélo, coursé par BFM, la banane discrètement affichée, à pleines dents quand même. Certes, me réjouir de si peu en dit long sur mon état général. Mais je vous jure que je rêve de voir tous les blafards rejoindre Safar et tapisser les caniveaux de notre ville, rendus à l'état liquide de simples m****s de laitiers en décomposition avancée ! Peut-être, le coup d'envoi est-il donné. Qui sait ! Et que le sport sera de ne pas marcher dedans.

  7. 57
    turmel jm dit:

    Ce billet fait du bien ainsi que la vidéo. Bon nombre d'entre nous connaissions "la soupe" de la soirée électorale. La lepénisation cathodique y fut féroce, ainsi que le silence à notre encontre. Malgré une campagne du tonnerre, un sondage Sud/Ouest qui, il y a un mois nous donné 7% devant le FN, le FdG à Bordeaux n'a réalisé que 4,7%. Outre la déception (j'ai un camarade qui depuis dimanche soir s'est réfugié dans un mutisme total), nous perdons nos deux élus et la campagne bien entendu est non remboursée. Alors oui je réitère, les écrits de Jean-luc et la vidéo cela nous fait du bien.

  8. 58
    chris_84 dit:

    Bonjour à tous et Merci Jean-Luc et tous les militants de l'éclairage politique du message qui vient d'être donné par nous les français, et ceci quoi qu'en disent les médiacrates. L'écoute des médias me fait bouillir. Les beaux résultats de l'alliance FdG et EELV comme à Grenoble ne sont montrés que comme une montée écolo. Aucun commentaire sur la stratégie d'alliance du FdG. Les médias sont lamentables. Ce matin encore sur RMC Info. Lamentable ces commentaires qui n'éclairent pas les français. Les médias mettent en avant Mr P. Laurent, qui apparaît très souvent étiqueté avec le PS comme avec Mme Rossignol hier sur mots croisés. Et il m'a semblé qu'il a été caractérisé FdG par ses détracteurs comme Mr Lefebvre UMP ou Begue FN ou même les journalistes. Aucun invité FdG. Ce cirque est purement lamentable et scandaleux. Que se vayan todos!

  9. 59
    iberenexil dit:

    Oui. Remettons les pendules à l'heure. Le peuple a voté FdG et est passé outre les insultes parisiennes et d'appareil auxquelles vous vous êtes prêtés les uns et les autres.

  10. 60
    Vjc dit:

    Combien de voix au total pour les listes où figurent le PG ? Je ne comprends rien aux différents modes de calcul.

  11. 61
    nanou 50 dit:

    Hier soir, au cours de l'émission " mots croisés ", je suis tombée de ma chaise en entendant Nicolas Bay (l'énarque des élections du FN) qui défendait la régie publique de l'eau. Gabriel Amard est très écouté ces derniers temps...

  12. 62
    Véronique dit:

    Bien, et après ? A Marseille, à Bézier, le FdG négocie avec les socialos, à ne plus rien comprendre ni espérer.

  13. 63
    reneegate dit:

    Merci pour votre opiniatreté. Mais quelle déception de voir le FdG rejoindre le PS à Marseille. Avez vous bien évalué l'impact de cette image qui vous colle à la peau. Les électeurs qui ne font pas de politique considèrent que vous êtes trop proche du PS (j'essaie de le dire simplement et sans polémique) et cela va être encore plus sensible lors des européennes. J'ai le sentiment que vous n'allez pas au bout de vos convictions, que vous pondérez vos objectifs pour rallier plus large, et que paradoxalement c'est cela qui vous coupe d'une grande partie de l'électorat qui attend des positions claires. Vous avez tant d'arguments favorables, le courage d'être parti, vos analyses toujours vérifiées, que ce "manque de confiance en vous " est vraiment rageant. Sur ces bases, j'entends déjà vos détracteurs, et j'ai donc très peur pour les européennes. Au delà du PS c'est l'oligarchie politique qui est la cible et vous avez les arguments pour prouver que tout en venant du même sérail vous avez fait le choix de ne pas en être.

  14. 64
    Invisible dit:

    C'est vraiment formidable qu'on progresse sans aucune aide médiatique et même avec un mur du silence contre nous. C'est preuve du travail acharné des convaincus actifs, c'est preuve de la survivance de la "raison critique", c'est preuve du besoin qu'en ont les gens, c'est preuve que les meetings dans le pays restent le véritable ancrage politique. C'est preuve que plein de gens ne se résignent pas, également. Bravo à tous ! Le découragement et la fatigue vous font arriver sur les rotules mais ce que faites a porté ses fruits. Je pense que plus vous avancez, plus ils parleront du FN, par contre. J'ai remarqué que France Inter fait venir Marine Le Pen chaque lendemain où Jean-Luc fait un truc marquant.

  15. 65
    Poncet dit:

    C'est exactement la question que je me posais ce matin. En nombre d'élus, qui a "gagné" ces élections ? Merci pour cette réponse.
    J'essaye d'apprendre les chiffres importants par coeur (j'invite tout le monde à en faire autant). Indispensable dans les conversations avec les gros malins...

  16. 66
    Courrierlecteur dit:

    "Et c’est ainsi que Grenoble voit pour la première fois l’opposition de gauche passer devant le PS. La troisième gauche est née, peut-être, ce dimanche à Grenoble. La leçon vaut ligne pour nous."

    Autre signe, très fort, qui peut marquer, politiquement (et médiatiquement peut-être) la naissance d'une nouvelle force de gauche (opposée aux solfériniens), s'il se concrétise, est le maintien, à Paris, dans le XXème arrondissement, de la liste FdG conduite par Danielle Simonnet. (source vers la 8ème minute, si je me souviens bien). Il est plus que temps, non seulement de prendre des distances, mais de s'opposer franchement, aux entourloupes de ces solfériniens arrogants, combinards qui n'ont rien d'autre à proposer que du mépris pour cette gauche de gauche qu'ils parasitent outrageusement.

  17. 67
    aude dit:

    J'ai été également très surprise par l'écart incroyable entre les résultats réels du FN et la couverture médiatique qui leurs était donnée. Toute aussi surprise de ne voir aucune information concernant les partis de gauche et leurs résultats (je n'inclus pas le PS), sauf aujourd'hui dans le monde où un article sur les accords entre partis a bien dû citer tous les scores, sans cependant analyser ce qui apparaissait pourtant bien comme une percée importante pour un parti aussi jeune... Un commentaire perso sur l'UMP "souriant" : la politique du PS étant actuellement de droite (comme eux-même l'on reconnu à plusieurs reprises), l'échec du PS devrait les faire réfléchir eux aussi :-)

  18. 68
    Cécile Conrath dit:

    Enfin des infos intéressantes ! Ras le bol de la soupe servie par les médias ! je m'empresse de partager ce lien.

  19. 69
    marlien michèle dit:

    Merci pour les informations, je reste fidèle au FdG et je n'ai pas la télévision, nous sommes plusieurs dans le quartier à résister, la lutte de classe est quotidienne, merci à vous d'exister MM on lâche rien si le PS.

  20. 70
    Lilly54 dit:

    Bonjour Jean-Luc, bonjour Amis. Merci Jean-Luc, pour tout et surtout pour ta droiture. On ne lâche rien ! Ca va craquer ! Notre stratégie est la bonne et ils vont payer pour le désarroi et la misère qu'ils procurent au peuple ! Courage à tous !

  21. 71
    Antraigues dit:

    Regardons les résultats à l’issue d’une campagne éprouvante et difficile à Paris. Je ne me faisais personnellement aucune illusion, et 5,1 pour cent correspond à ce que j’attendais (je n’ai pas dit « j’espérais »). En effet, on pouvait difficilement envisager une configuration plus défavorable. Néanmoins, nous avons tenu la tranchée et le score est tout à fait honorable dans de telles circonstances. Bravo à tous les camarades PG et Ensemble, et n’oublions pas que Paris ne se conquiert pas du premier coup.
    Au niveau national, les résultats sont encourageants. N’oublions pas aussi de féliciter tous les camarades du PCF qui sont resté fidèles au Front de gauche avec beaucoup de courage.

  22. 72
    Thierry_M dit:

    Une bonne nouvelle sur le positionnement du Font de Gauche à Narbonne. Cette équipe a été formidable pour sa campagne et maintenant dans son autonomie. Bravo !
    "Il n'y a pas de danger de victoire de l'extrême droite à Narbonne", indique l'équipe par le biais d'un communiqué. "Or les deux autres listes, au regard de leurs propos pendant la campagne, ne répondent pas à notre positionnement anti-austérité, à notre exigence de démocratie participative en actes, à nos priorités sociales et écologiques, à nos objectifs de maîtrise publique..." D'où l'absence de consigne de vote, "dans la cohérence de notre démarche et par respect de la capacité d'analyse de nos électeurs".

  23. 73
    Yog dit:

    Grenoblois, j'ai voté pour Piolle au premier tour mais ne revoterai pas pour lui s'il propose de fusionner sa liste avec celle du PS pour le second tour. Pas de compromis. Je ne voterai plus pour le PS. Piolle peut gagner sans fusionner, c'est certain.

  24. 74
    Lorraine dit:

    Merci pour cette mise au point. A partager sur FB pour que tous puissent lire ce billet. Merci JLMélenchon et tous les gens du FdG. Le maire PS de Florange a été battu d'entrée par la droite.

  25. 75
    theo.brun dit:

    Pour ma part je salue l'esprit d'unité des 326 listes FdG (PCF-PG-Ensemble etc.) en lutte dans les villes de plus de 20 000 habitants.
    Les 86 listes (PCF - "bernacles" du PS) auront tenté de sauver les meubles, en toute liberté, mais au risque de bien casser l'unité des FdG locaux. Ces camarades ont la responsabilité de retisser les liens sans entourloupe à venir !

  26. 76
    AIRVELO dit:

    Pour répondre à l'attitude des Médias audiovisuels, une seule réponse que je réitère, un boycott ! Il consiste à éteindre tous nos TV le même jour à la même heure (heure des infos), une fois par mois. Et proposer ce petit jeu autour de nous. Et rien n'empêche d'organiser à la place des assemblées "Eteins ta Télé et Viens causer". On verra où est le pouvoir !
    Grands bravos aux fantastiques artisans de la Sixième République.

  27. 77
    Vjc dit:

    L'arrogance de certains leaders d'EELV, type Placé sur TF1 lundi devant Jean-Luc Mélenchon fait un peu mal au c....

  28. 78
    Véronique dit:

    Bonjour !
    Après avoir éliminé sarko, plus de compte à rendre aux solfériniens. EELV sur quel chemin à Grenoble ? Je pense que c'est une grave erreur que de proposer une liste commune pour le deuxième tour, Piolle peut et doit gagner sans eux. Faut que JL Mélenchon se rappelle de ce qu'il a dit très justement : "ceux qui me suivent sont encore plus radicaux que moi !" Les électeurs ne suivront pas, faut pas empêcher la victoire !

  29. 79
    naif dit:

    AIRVELO
    "Pour répondre à l'attitude des Médias audiovisuels, une seule réponse que je réitère Un boycott ! Il consiste à éteindre tous nos TV le même jour à la même heure (heure des infos), une fois par mois...!"

    L'audimat sera le même, sauf si dans ceux qui boycottent il y a ceux qui détiennent le fameux boitier. Au 17 mars 2014, le panel Médiamat était composé de 11 606 individus vivant dans 4 965 foyers équipés d’un audimètre à bouton-poussoir.

  30. 80
    Floréale SAVARRE dit:

    Photos de campagne municipale en milieu à priori hostile,avec une liste Front de Gauche(le vrai) "Vos tracts ? Ah c'est Mélenchon, alors je prends parce que lui au moins il est droit, il est honnête, il ne trempe pas dans des affaires." "Vous avez du courage (métro à 7h30). Faut pas céder. Je vote pour vous, vous c'est honnête." "C'est vous qui avez raison, nous on vous soutient."
    Avec nos forces militantes réduites le résultat a été honorable et en progression. L'impression générale, des gens révoltés ont bien compris que le Front de Gauche était le moyen de sortir de la nasse néolibérale et ils y tiennent pour cette raison. Ils sont très sensibles à l'intégrité. Avec un travail de terrain on peut remobiliser ceux qui s'exprimaient par l'abstention dans la mesure où ils identifient une ligne claire portée par des gens intègres. Il ne faut donc rien lâcher du tout et ce qu'on appelle "la base", les silencieux, les "pas impliqués" nous poussent en fait en avant. C'est une force de propulsion importante, ce sont des gens qui identifient des raisons d'espèrer auprès de nous. Il nous faut être plus déterminés que jamais pour ne pas les décevoir.

  31. 81
    mercure40 dit:

    Bonjour à toutes et à tous et à toi Camarade Jean Luc
    Merci pour ce billet revitalisant après les logorrhées médiatiques des chiens de garde. Ce matin je revis. Notre Secrétaire Fédéral ayant préféré les sirènes solfériniénes a été blaqueboulé du Conseil municipal. Par contre notre tête de liste elle est élue. Youppi ! On lâche rien. Autonomie.

  32. 82
    Lébramentomb dit:

    Information sur Mantes-la-Jolie. Depuis dix-huit mois qu’on bosse, associatifs, FdG, Ensemble, PG, citoyens du Val Fourré, Verts, on a réussi. Il n’y avait pas eu de second tour depuis 2001, Bédier (UMP) et sa clique se repassant les plats indéfiniment. De peu, cette fois-ci, ils sont le bec dans l’eau (49 et des brouettes). Le PS prend une claque (14 et des) et nous, Ensemble pour une gauche citoyenne, presque 11%. 180 euros le bulletin de vote au Val Fourré (rumeur?) en fin d'après-midi n'auront pas suffit. Quoi qu’il arrive, Bédier gardera la mairie (et la communauté urbaine et bientôt le CG du 78 ?) On a discuté toute la nuit, la palabre au sens Lucas du terme, et on a décidé de se maintenir. On a la frite et je veux transmettre notre enthousiasme aux camarades qui ont été sonnés dans leur ville. Perso, j’ai aussi grand espoir dans Piolle à Grenoble. Allez les amis, on lâche rien !

  33. 83
    pichenette dit:

    Mettre les pendules à l'heure et dimanche, une heure de décalage. Merci pour le bilan précis sur le terrain des résultats et approches des listes autonomes à gauche. Que portent ces listes, quelles valeurs, quels programmes, parler du fond et non des étiquettes masquant les fonds parfois sombres? Déjà la détresse se lit sur les personnes abandonnées au choix "démocratique" à Hénin-Beaumont", elles ont réagi (banderole..) libérant un peu de leur malaise, oui il est essentiel d'analyser et entre autre dire que les communistes ont lâché prise. Si les communistes sont parfois sur la sellette, c'est parce que le premier à lâcher le Front de Gauche est P Laurent et de plus quand ils ne peuvent accepter la planification écologique, l'écosocialisme base du programme du PG pour articuler les choix d'avenir sociaux, politiques, l'alliance est artificielle. Les enjeux sont environnementaux, les choix impératifs. Oui aux alliances avec des personnes intelligentes qui mettent en avant les intérêts généraux, généreux. La lâcheté des politiques devant les lobbys fait peine à voir, ils sacrifient les besoins vitaux pour le luxe dévastateur de minorités corrompues.

  34. 84
    leb.lam dit:

    Bonjour à tous, Je n'ai pas voulu écouter les résultats dimanche, sauf pour connaître le niveau de l'abstention. Lundi matin la surprise, le PS a pris une dégelée qui lui était prévue depuis sa première rencontre avec Mme Merckel et sa soit disant renégociation de MES (poudre aux yeux). C'est vrai pour avoir des nouvelles du Front de Gauche, il faut vraiment chercher. Sans compter que les socialos n'hésitent pas, ainsi que Mr Placé à revendiquer l'arrivée en tête à Grenoble d'EELV.
    De mon côté, je votais à Lambersart. Il y a 6 ans le candidat PS recueillait 2170 voix, en 2014 > 1104 (8.31%) et le Front de Gauche > 774 voix (6.41%), pas de liste FN, trois candidats de droite en finale, je n'irai pas voter au second tour. J'espère que les électeurs du Front de Gauche, du Parti de Gauche, du NPA, du Parti Communiste et des Associations ne parlerons pas du "votre républicain" pour le second tour, tenant compte de tout ce qui a été dit depuis 2 ans et de tout ce que nous avons subi de ce gouvernement. [...]

  35. 85
    Nicks dit:

    Bon, je constate que de nombreuses listes se maintiennent ou refusent de fusionner avec le PS. C'est cela qui nous rendra visibles et crédible, notamment pour les européennes. Le véritable combat commence maintenant. Il va falloir informer sur le GMT et sur cette Union qui ne sait jouer que les supplétifs serviles des Etats-Unis. Nous pourrons dénoncer la collusion du PS et de l'UMP sur les politiques d'austérité euro-compatibles, d'autant plus que la direction empruntée par le gouvernement solférinien depuis deux ans va être à nouveau pleinement assumée, malgré la déroute aux municipales.

  36. 86
    rage au coeur dit:

    Que ça fait du bien cette synthèse des résultats FdG ! Je la cherchais désespérément.
    Merci à tous les militants qui se sont décarcassés, merci Jean Luc. Sur TF1, on t'a vu excédé et il y avait de quoi. Honte à Placé qui a ignoré les listes communes et tiré la couverture à lui. Mais comment sortir de cet ostracisme?

  37. 87
    BERNARD dit:

    Il est bel et bon de savoir que les listes du FdG sont plus représentées que ce qu'il en ressort des chaines infos. Mais quid des renégats qui sont partis s'aboucher a la mamelle des solfériniens ?

  38. 88
    POUCET dit:

    Bravo à notre cher M. Mélenchon et à tous les camarades dévoués de s'être si bien défendus. Félicitations, nous sommes fiers de notre parti de gauche. A Houdain, petite ville du Pas de Calais, le FdG est arrivé en tête avec 35%. Merci à tous on ne lâche rien. Quant aux médias, tous pourris.

  39. 89
    Jac dit:

    Une remarque complémentaire. La réélection d'Alain Juppé est sans appel. Mais dans la commune limitrophe de Bègles, celle de Noël Mamère l'est tout autant. Vous en avez entendu parler ? Les professionnels du micro se sont-ils étalés pour se demander comment un maire qui a choisi de ne pas avoir de police municipale pouvait donner autant de satisfaction à ses concitoyens ?

  40. 90
    le révolté dit:

    Comme beaucoup sur ce blog, je recommande le boycott des médias comme eux le font a notre encontre, je le fais depuis 3 ans et je ne m'en porte que mieux, le jour où il n'auront plus d’auditeurs ou de lecteurs, il commenceront peut être a se poser la question de qui les fait vivre, chacun d'entre nous a ce pouvoir et il ne faut surtout pas s'en priver.

  41. 91
    palumbo viviane dit:

    Plus que jamais j'espère que tu ne lâchera rien Jean-Luc ! chez Aphatie qui n'en a rien dit, tu es paru fatigué et je le comprends mais çà paie. Jamais les médias ambiants n'ont autant mérité leurs nouveau nom. Continuons la lutte, on ne lâche rien !

  42. 92
    mathias95 dit:

    Il est temps de passer au tiroir caisse, tout vient à point qui sait attendre. Ceux qui ne veulent pas de nous ne doivent pas comptez pas sur nos voix, ce serait trop facile. Nous n'avons pas oublié également ces maires de grandes villes, dont JL nous a demandé de nous rappeler de leurs noms. Ceux qui nous ont insulté en te traitant de facsistes, quand tu leur demandais des comptes. La grande peur des solfériniens, c'est que le mécontentement soit récupéré par le FdG, c'est pour cela qu'aujourd'hui celui ci est victime d'un ostracisme sans précédant dans les médias avec la complicité des "nouveaux chiens de garde" serviles. Cela est d'autant plus inacceptable sur le service public, ces gens devront rendre des comptes. Rien à attendre du dénommé Schrameck, effectivement, aux ordres, dont avait déjà vu l'inefficacité patente au moment du voile dans les écoles, sous Jospin. Le désarroi est très grand chez ce qui reste de militants socialistes et surtout communistes ou la position de Laurent est jugée inacceptable. Sauver l'Humanité pour 4 millions d'euros, ne valait pas de vendre son âme ; le Figaro en reçoit 18 millions, chaque année, il y avait d'autres arguments à...

  43. 93
    Vjc dit:

    RTL: Les chiffres officiels, mais non définitifs, sont tombés. Au premier tour des municipales, la droite a obtenu 46,44% des suffrages exprimés, la gauche 38,2% et le FN 4,7%.
    4,7 % ! A regarder la télévision dimanche soir on se serait cru sous la République de Weimar !

  44. 94
    Sylvain dit:

    Les chiffres que donne Jean-Luc sont incroyables et pourtant vrais, c'est grave ! Avant on pouvait beugler (comme disent nos sympathqiues journalistes à notre encontre) qu'on nous passait sous silence tandis que maintenant, il n'y a qu'à sortir les chiffres tranquillement pour le prouver. Et que font les médias ? Ils ne sortent pas ces chiffres ! Quelqu'un peut-il me dire au juste en termes juridiques ce qu'est un média qui fait de la rétention d'informations ? Ensuite, j'aimerais qu'on m'explique aussi comment s'appellent toutes les combines pour occulter, occulter et, encore et toujours, occulter le fond du débat pour nous resservir en experts avisés "la poussée tteerrrriiiffiiaannntte du FN" alors que les racistes fascistes n'en finissent de moisir de leurs maigres résultats effectifs ? Une "assertion contraire à la vérité, énoncée pour tromper" est un mensonge. On fait quoi avec ça, on subit, on éteint le poste, on rectifie et si oui, comment ?

  45. 95
    Bob.pollet dit:

    @mad madeleine
    "...je préfère ceux qui souhaitent comme moi un accord (encore rare) PCF PG NPA EELV et plus...

    J'ai peur que dans ce cas là il nous faille attendre encore que les structures s'engagent au risque de les voir abandonner le terrain (comme ça s'est passé à Paris et ailleurs) en fonction de leurs seuls intérêts ! J'écrirais donc pour ma part : je préfère ceux qui souhaitent comme moi un accord (encore rare) de camarades (du PCF PG NPA EELV et plus) engagés et motivés pour aller au bout de leur engagement unitaire !

  46. 96
    COURBIER dit:

    Vraiment, merci pour ces infos et ces chiffres. Seule et à priori, TF1 dans dans le 20h00 de lundi soir a donné un pourcentage identique aux données citées dans ton blog. Mais cela ne suffit pas bien sûr. Que dire du travail des journalistes. Que racontent-ils à leurs enfants/amis et copains quand ils rentrent chez eux ? Il faut continuer bien sûr avec beaucoup de pédagogie et de simplicité. Cela prendra du temps certes.
    Bon courage à nous et au 12 avril à Paris.

  47. 97
    sébastien dit:

    Pour illustrer (très rapidement, désolé, montage a refaire) les propos de ce billet, un exemple dans 2 régions, Lorraine et Nord Pas-de-Calais. Le FdG s'en sort plus qu'honorablement dans un contexte ou les solfériniens détruisent la gauche, c'est ça la vérité.

  48. 98
    Mas dit:

    Interview de Pierre Beregovoy (ministre socialiste de l'économie, des finances et de l'industrie) au "Figaro" par F.O Giesberg le 21 juin 1985 "On a tout intérêt à pousser le Front national. Il rend la droite inelligible. Plus il sera fort, plus nous serons imbattables. C'est la chance historique des socialistes." Tout est dit ! Cela fait 30 ans que cela dure. Assez de cette mascarade, de cette manipulation du peuple. Le PCF ferait bien d'y réfléchir. Vite un FdG uni sur un véritable changement de politique. On ne lâche rien !

  49. 99
    fadila dit:

    Voici un tableau synthétique à faire diffuser sur les résultats comparés du Front de gauche et du Front national.

  50. 100
    christine dit:

    Jean Luc, en lisant ton billet on retrouve de l'oxygène. Pour moi dimanche ce sera le bulletin PS rayé avec écrit en gros Front de Gauche. J'espère qu'aucune voix FdG ira au PS. Tous à Paris le 12/04 pour leur montrer que l'on existe. Courage et nous ne lâcherons rien!

Pages : « 1 [2] 3 4 5 6 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive