28mai 12

Les jours après la mine

Ce billet a été lu 86 735 fois.

Et bien entendu, les paroles de cette chanson, à télécharger.

Dans cette note il est question de ma circonscription dans le Pas-de-Calais sur un mode impressionniste. Puis je viens sur la réunion de l’OTAN à Washington où le nouveau président français a signé un document atlantiste que je désapprouve formellement. Il dit que ses réserves ont été levées par les conclusions du sommet de l’organisation. Je montre qu’il n’en est rien. Enfin, je reviens sur ce que j’ai noté de ma lecture de ces médias devenus si curieusement favorables à la dédiabolisation de madame Le Pen.
facades_08Dimanche 3 juin c’est la Fête des mères. Une invention du régime de Pétain, prolongée dans l’objectif commercial que l’on devine. Emilienne Mopty aussi était mère. Les nazis l’ont torturée et décapitée pour avoir organisé une marche de solidarité avec les mineurs en 1941, grève contre l’occupant, pour les rations et la paie. Sa fille vit toujours. Mercredi j’étais à Dourges dans la cité minière Bruno. Une jeune femme que j’invitais à participer à la marche que nous organisons le 3 juin prochain m’a dit toute émue : « Mon grand-père était dans cette grève ! Il vient de me le dire. Il ne l’avait jamais dit avant. Il y était. Moi je viendrai avec vous. Je viendrai. » Le 3 juin on marche ! Et vous ? Nous partirons de la commune de Montigny-en-Gohelle dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. On démarre à 15h30 du Puits Dahomey, rue de la Libération. En chemin, il y a deux haltes. Puis on arrive aux Grands bureaux des mines sur la commune de Billy-Montigny. C’est le trajet qu’ont fait les femmes avec Emilienne Mopty. Nous ce sera la marche « l’Humain d’abord ».

Pour illustrer ce billet des images de maisons prises à Rouvroy, une ancienne cité minière dans le Pas-de-Calais. Photos : S. Burlot.

Comment ont-ils pu supporter tant de malheurs ? Les guerres, les deux, sur place ! Avec la ligne de front à domicile pour la première, ses villes rasées et ses ossuaires monstrueux que gardent encore aujourd’hui les associations de vigilants. La seconde aussi ne fut guère moins terrible. L’occupant nazi créa une zone spéciale et fusillait à tour de bras. Une génération a eu la mine et la silicose qui tuait les hommes comme des mouches parfois avant même la quarantaine. Puis ce fut l’amiante. Et aussi les effluves liquides et gazeuses de l'usine Metaleurop qui ont pourri l’eau, la terre et l’air. Et toute l’activité sinistrée à tour de facades_01rôle : l’agriculture, le textile, la mécanique. Tout, absolument tout. Et ça continue. A partir du quinze du mois les commerçants survivent presque aussi chichement que leurs clients.

Ici la légende de la mine est omniprésente. On en parle sans cesse, à tout propos. Pourtant, personne n’aurait envie d’y retourner. Mais la mine vit encore de toutes les façons possibles. Souvenirs de famille, centre de soins, présence des morts, « partis » si jeunes souvent. « Mon mari est parti à trente-cinq ans monsieur Mélenchon. La silicose. C’était un très bel homme ». Les hommes vivaient dans la poussière de charbon au fond avant qu’on commence à injecter de l’eau sur le front de taille et qu’on ait des protections. De toute façon en surface, la poussière y était aussi. Partout. On m’a raconté que les hommes étaient payés à la tâche. Ils s’exténuaient donc. En mairie de Dourges, après l’accueil officiel, le maire Patrick Defrancq m’a montré dans son bureau une gayette, petit morceau du charbon arraché de cette façon. Curieuse boucle de l’histoire : le premier puits ouvert a été le dernier à fermer. Ça se passait à Oignies. Le maire socialiste Jean-Pierre Corbiset m’a raconté ça comme si j’y étais. La mine. La mine. C’est d’elle que sont venues toutes les conquêtes ouvrières qui ont ensuite construit ce que les pédants nomment notre « modèle social ». La première reconnaissance du syndicat, le premier délégué syndical, la première convention collective, la première obligation de pause hebdomadaire, la première limite aufacades_03 travail des enfants. Tout est parti de là, de ce périmètre dont les hauts lieux sont dans cette partie du bassin minier où je suis candidat. Tout. Même Robespierre. Sa mère est née à Carvin. Ici.

La mine partout. Les ayant-droit, les survivants en quelque sorte, ont le logement. Ce sont les anciens de la mine ou leurs épouses veuves. Les plus jeunes y vivent donc souvent avec les plus anciens. Les toutes petites retraites prennent le relai des indemnités en fin de droit. Le potager est redevenu vital. On le trouve collé à la maison, là où le logement mineur le prévoyait. Quand on revient dans le monde du salariat, qui paraît parfois si loin, on revient encore souvent à la mine. Ainsi quand il s’agit des aides à domicile. Qui en a besoin de façon si pressante sinon les veuves et les derniers mineurs les plus âgés ? Mais celles qui font le métier, car ce sont des femmes, courent après les heures pour tâcher de boucler des temps et des payes complets. Le précariat à l’état pur. Cadences inhumaine pour l’employé comme pour le bénéficiaire, temps de transport toujours moins pris en compte, et ainsi de suite.

Le plus curieux de ma campagne ici c’est la quantité de tracts anonymes que je dois subir. Certains sont de très petite taille. Des huitième de feuille, recto verso. Le dernier dénonçait mes revenus. Une obsession du Front national depuis un an. D’après moi c’est du traitement préventif. On m’attribue des revenus immenses pour contrecarrer le moment où il pourrait être question de la situation de la châtelaine de Montretout. Ou de son papa, dont un journal suisse prétend qu’il a des comptes en banques dans ce paradis de l’argent sale. A côté de ce type de tract j’ai droit aussi au demi-format. Un A5 comme on dit. Celui-ci est imprimé en vert et blanc et signé en arabe. Il enjoint « votons Mélenchon ». On peut y lire une phrase tirée de mon discours de Marseille « il n’y a pas d’avenir pour la France sans les arabes et les berbères du Maghreb ». On comprend l’intention. Cela doit révulser quelques abrutis. Mais fort heureusement ils ne votent pas. Soit parce qu’ils ne facades_04sont pas en état de le faire ou parce que pour eux, c’est bien connu, « tous pourris sauf maman ». Mais peut-être que ça fait plaisir aux enfants de la deuxième et troisième génération de l’immigration : ce sont de bons français, qui ne boivent pas, mais qui votent contre les racistes. Ceux que ma phrase dénonce et ceux qui ont fabriqué et distribué ce tract anonyme.

Une « nécessité pragmatique ». Tel est le terme sophistiqué choisi lors du sommet de l'OTAN de Chicago des 20 et 21 mai par François Hollande pour justifier une reculade dont on n’a pas fini de mesurer l’impact. Il a donné son accord pour le lancement de la première phase d'un « bouclier anti-missile ». Ce projet consiste pour les USA et leurs alliés de se doter d'un système de surveillance et d'interception de missiles qui seraient tirés contre des intérêts ou des territoires de ces pays. En fait, ce bouclier est un vieux projet national des Etats-Unis. Ils se sont évertués depuis des années à le greffer sur l'OTAN. Dans sa partie européenne, ce projet vise théoriquement à protéger l'Europe de tirs de missiles depuis le Moyen-Orient et en particulier l'Iran. En fait l’intention vise large. C’est bien pourquoi la Russie y voit une étape supplémentaire de la surenchère militaire des Etats-Unis à ses frontières. L'installation en Pologne et en Roumanie de missiles du fameux bouclier n’est pas vraiment un gage de paix donné à la Russie. Et de même à propos de leur prédisposition sur des navires nord-américains en Méditerranée et surtout en Mer Noire. Des lieux qui peuvent aussi bien servir à facades_02parer une attaque hypothétique de l'Iran qu'à menacer très concrètement la Russie et ses alliés.

François Hollande avait exprimé il y a à peine un mois, le 10 avril 2012, sur I>télé, son opposition au lancement d'un tel projet par l'OTAN : « Je suis réticent à l'égard de cette évolution. La première raison, c'est que nous n'avons aucune possibilité de participer industriellement à cette affaire et deuxièmement ça met en cause l'idée même de la dissuasion. » Deux bonnes raisons que je partage. Depuis, il justifie son revirement par le fait que ses réserves ont été levées par la déclaration finale du sommet de Chicago. Or cette déclaration n'a strictement rien changé au projet en question. Et cela tout simplement parce qu'il existait déjà avant ! Les principes ont été fixés en 2010 lors du sommet de Lisbonne de l'OTAN. A l'époque, Nicolas Sarkozy avait accepté que soit inscrit dans le concept stratégique de l'OTAN, un document de référence, la création d'une « capacité de défense anti-missile ». Le sommet de Chicago auquel vient de participer François Hollande a donc seulement lancé la première phase opérationnelle. En réalité, il s’agit de faire entrer en phase opérationnelle la prise en charge par tous les alliés d'un programme américain de défense anti-missile qui existe déjà lui aussi. Celui-ci a été décidé au Congrès américain par le vote de la loi sur le National Missile Defense Act de 1999. Il est d’ores et déjà géré par une énorme agence états-unienne, la « Missile Defence Agency ». Cette défense anti-missile repose sur plusieurs boucliers qui, en se recoupant, sont censés défendre le territoire des facades_05Etats-Unis et celui de leurs alliés. Avant même la décision du sommet de l'OTAN, les Etats-Unis avaient déjà commencé à déployer la partie européenne de ce bouclier, notamment en envoyant en méditerranée des croiseurs spécialement équipés de missiles d'interception.

La greffe de l'OTAN sur ce dispositif répond à deux objectifs des Etats-Unis. Le premier est politique. Il conforte la légitimité internationale d'un projet vivement contesté par la Chine et la Russie et potentiellement contradictoire avec les traités internationaux de désarmement. Le second est financier et industriel, car avec l’accord de la réunion de Washington les européens vont devoir contribuer à un projet dont le coût faramineux ne peut plus être supporté par les seuls Etats-Unis. C’est une sorte de relance de l’industrie américaine comme l’est tout grand projet d’armement dans ce pays !

Loin des objectifs qui sont affichés face à la menace théorique de l'Iran, ce projet est donc avant tout une démonstration politique et industrielle des Etats-Unis. C'est d'ailleurs exactement ce qu'en disait le rapport parlementaire de 2001 de Paul Quilés, adopté à l'époque par la commission de la défense. Humour de situation : François Hollande faisait partie à cette époque de ladite commission ! Ce rapport affirmait ainsi : « La défense antimissile est, avant toute chose, un projet idéologique, largement déterminé par des considérations politiques, technologiques et industrielles. Il répond au souci des Etats-Unis, non de rompre avec la logique de la guerre froide, mais d'en préserver un apport qu'ils considèrent comme fondamental : le maintien de leur supériorité technologique et de leur prééminence stratégique. » J’approuve absolument cette façon d’analyser le projet. Le rapport évoquait ensuite « les conséquences industrielles de premier plan qui découlent de ce rôle majeur de la défense antimissile dans la préservation de la supériorité technologique américaine. Quatre entreprises de première importance sont en l'occurrence concernées : Lockheed Martin, Boeing, Raytheon et TRW. Elles bénéficient de 60 % des crédits alloués par le Pentagone pour ce programme. [...] les industriels n'ont pas ménagé leurs efforts pour favoriser la défense anti-missile et un système d'influence impliquant les congressistes, les industriels et les militaires existe sur ce programme dont le coût a été évalué entre 50 et 60 milliards de dollars. » Autrement dit, sous l’appellation euphémisante de « lobby », il s’agit d’un groupe de corrupteurs disposant d’un budget faramineux. On suivra donc avec beaucoup d’intérêt les prises de position, les tribunes et autres « conférences » qui vont assurer la promotion de cette belle, noble et pure idée ! On peut craindre le pire. Surtout dans un gouvernement qui compte huit membres qui sont passés par la facades_06« french american fondation ». Ce machin est une sorte de club « le Siècle » pour « young leaders » que le rêve américain et autres fadaises prétextes fascinent. Bref le gouvernement le plus atlantiste et le plus sous influence depuis bien longtemps.

Passons maintenant en revue les quatre questions qui motivaient les « réserves » qu’exprimait auparavant François Hollande. Puisqu’il prétend en être libéré à Chicago, voyons ce qu’il en est. D’abord « la maîtrise des coûts ». On vient de le voir : c'est précisément parce que les coûts d'un tel projet sont incontrôlables et incontrôlés aux USA que ces derniers y font participer les Européens. L'ensemble des rapports parlementaires sur le sujet soulignent d'ailleurs que la participation de la France à un tel « bouclier » évincera budgétairement d'autres projets de défense. Aucune raison d’être rassuré donc. Ensuite François Hollande serait dorénavant tranquillisé sur la part de « l'intéressement des industriels français à la réalisation des équipements nécessaires ». Là encore on se demande comment il a pu arriver à une conclusion positive. Car l'histoire du projet lui-même montre qu'il est conçu pour soutenir l'industrie d'armement nord-américaine. D'ailleurs les équipements d'ores et déjà déployés sur lesquels se greffe l'OTAN sont états-uniens. Les radars et les missiles intercepteurs positionnés en Méditerranée sont fabriqués par la firme Raytheon. Et les systèmes d'armes qui équipent les croiseurs et guident les missiles sont fabriqués par la firme Lockheed Martin. Il s'agit donc d'une technologie 100 % états-unienne, fruit de 40 ans d'efforts de facades_07recherche et de développement du Pentagone. A supposer qu'ils en grappillent des miettes, les groupes européens seront cantonnés dans ce projet à des missions de sous-traitance. Et celles-ci seront, de toute façon, financées par les Etats européens au détriment d'autres priorités de leurs propres budgets de défense.

Voyons à présent le plus important. Il s’agit de la remise en cause par ce bouclier de la capacité de dissuasion nucléaire autonome de la France. Cela concerne le cœur du raisonnement qui soutient la dissuasion. L’adversaire n’entreprend rien car il sait que la réplique sera dévastatrice. Il n’y a pas de petite bataille préalable ni de tentative d’aucune sorte qui soit réputée supportable ou acceptable ou possible. Tout ce qui atténue l’idée du choc unique et désastreux affaiblit le concept de dissuasion. Ici, du moment où l'on considère que la France a besoin d'être protégée concrètement d'attaques de missiles, on accrédite l'idée qu’il existe un pallier intermédiaire de guerre. On sous-entend donc aussi que sa force de dissuasion ne la protège plus intrinsèquement et qu'elle est donc vulnérable. Il y a donc une contradiction stratégique majeure entre une dissuasion nucléaire indépendante et la participation à un bouclier anti-missile états-unien. Une contradiction politique qui vient d'être rappelée par Pascal Boniface. D'ailleurs, sur le sujet, on peut lire des choses très claires dans le livre blanc de la défense nationale française. On ne peut pas dire que la doctrine soit imprécise, même si le vocabulaire est aussi codé que n’importe quel vocabulaire spécialisé. Voici ce qui est écrit concernant les menaces balistiques : « La France adoptera une stratégie de prévention active visant à limiter la prolifération balistique, tout particulièrement dans les zones les plus dangereuses. Elle s'appuiera sur sa capacité de dissuader toute intention d'un État de porter atteinte à ses intérêts vitaux par des moyens de ce type. » Et à l'inverse, la participation à un éventuel bouclier de l'OTAN n'y est évoquée que pour envisager des études à son propos. Un enterrement diplomatique. Car au-delà des études, et une fois opérationnel, ce bouclier constitue par définition une prolifération balistique considérable. Il remettrait donc sérieusement en cause la doctrine de défense française dans ses objectifs de dissuasion et de participation au désarmement multilatéral. Signalons qu’il percuterait aussi le droit international du désarmement en portant une nouvelle atteinte au traité sur le facades_10désarmement balistique. Cela tombe bien pour les USA qui essaient de l'enterrer depuis 2001 au grand dam de la Russie.

Enfin, la dernière réserve de Hollande concernait « le contrôle politique de l'utilisation du bouclier ». Or sur le plan opérationnel, rien ne permet de penser que quoi que ce soit ait changé. La raison en est technique. C’est simple à comprendre. Un rapport parlementaire cosigné par des sénateurs UMP et PS en juillet dernier le pointait : « Les délais de riposte à une attaque balistique seront extrêmement brefs et n'autoriseront pas de procédure de consultation et de coordination préalable ». Les règles d'engagement seront donc codifiées à l'avance et activées automatiquement sans contrôle politique préalable. Une codification qui est pour l'instant entièrement aux mains des USA alors qu'elle est extrêmement délicate. Car l'utilisation du bouclier pose des difficultés techniques lourdes. Comment gérer les détonations et les retombées lors de l'interception d'un ou plusieurs missiles. Ce n’est pas une question secondaire pour ceux qui se trouvent dans le secteur où le missile est intercepté. Car imaginez qu’il comporte une charge nucléaire ou chimique ? Sans oublier le problème que posent aux riverains des bases d'implantation du bouclier puisqu’ils deviennent eux-mêmes des cibles. Qu'il s'agisse de zones terrestres (en l'occurrence la Turquie, la Roumanie et la Pologne) ou marines (en l'occurrence l'est de la Méditerranée et la Mer Noire dont une partie sont des zones naturelles protégées).

Aucune des quatre réserves évoquées par François Hollande n'a donc été réellement levée. François Hollande a tout cédé aux américains, un point c’est tout. Et j’en suis désolé. Car je pensais que la fonction créant l’organe, il verrait vite quel sottise impériale est ce bouclier. A supposer qu’il fonctionne réellement un jour. Le bouclier anti-missile est comme l'OTAN elle-même : ce sont des projets des Etats-Unis, conçus par les Etats-Unis et pour les Etats-Unis. Du moment où la France ne remet pas en cause son appartenance à l'OTAN et sa participation à son commandement militaire intégré, elle n'a pas d'autre solution que de se soumettre à ce que l'OTAN, et donc les USA, décident. La dangerosité et l'inutilité pour notre facades_09pays du bouclier anti-missile sont donc une raison supplémentaire de défendre la sortie de la France de l'OTAN comme le propose le Front de Gauche. A ma connaissance, seul le journal « Libération » a traité ce sujet.

Il y a deux campagnes dans les quatorze communes de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. Il y a la campagne d’ « Henin-Beaumont », comme persiste à le dire, pour faire simple compte tenu du niveau intellectuel de leurs consommateurs, quelques-uns des médias parmi l’incroyable nuée présente sur place. Ceux-là viennent contempler sur place le miroir de leurs fantasmes. Ils viennent voir la brillante madame Le Pen, adorée du peuple, recevoir un formidable accueil et patati et patata. Lire « Le Monde » et les articles d’Abel Mestre. Parmi les votifs on notera cependant les étranges mœurs professionnelles de quelques-uns d’entre eux. Ce sont de purs agents de l’extrême-droite. Un petit groupe de provocateurs qui passent de l’un à l’autre sur place colportant ragots et médisances pour recueillir ensuite des réactions outrées et ainsi de suite. Naturellement ce n’est pas le cas de tous. Loin de là. Car il y a la deuxième campagne. Celle qui a lieu dans les quatorze communes. Des tas de gens de presse sont là, aussi perplexes que moi devant ce que nous découvrons ici. D’abord l’étendue des sacs d’embrouilles entre les notables socialistes locaux. Ensuite un Front national concentré dans une seule ville, absent de toutes les autres, payant ses distributeurs de tracts et colleurs d’affiches, magouillant avec certains socialistes sur le dos de leurs concurrents respectifs comme l’a révélé « Rue 89 ». C’est-à-dire le contraire de la légende dorée en vigueur dans certaines rédactions. A l’inverse notre réseau local qui s’appuie sur un Parti communiste actif et des syndicalistes omniprésents nous permet de tout voir tout entendre. Notre petit PG local et l’escouade venue avec moi de Paris quadrille aussi à merveille. Ainsi sommes-nous en état de repérer les arrivées de minibus parisiens avant les descentes de la grande madame sur les marchés. Pour autant le Front national, à 31 % dans la circonscription, est bien présent comme facades_12courant électoral. Comment entre-t-il dans les familles ? Par la radio, la télé, les reportages apologétiques. Bref, par toutes ces assignations de soi-disant « observateurs » dont le travail fonctionne en réalité comme une propagande.

Reste que le harcèlement de quelques mirmillons nous a déjà assez pourri la vie, comme pendant la présidentielle, pour que j’ai pris la décision, comme en pleine campagne présidentielle, de ne plus publier une bonne partie de mon agenda et m’éviter ainsi leur présence. Je pense bientôt tarir purement et simplement l’information sur mes occupations. Car la présence médiatique si elle a un intérêt évident a aussi parfois un inconvénient majeur. Celui de la manipulation. Elle peut changer le cours de la campagne. En tête du classement de ceux qui inventent la moitié de leurs informations en vue de recueillir l’autre moitié, les journaux proches du Front national du fait de leurs lecteurs : « Le Parisien » et « L’Express ». Un bon exemple pour éclairer le propos. Le « journaliste » du « Parisien » tweete que je me cache dans une voiture plutôt que « d’affronter » madame Le Pen sur le marché. Un pur bobard du genre « montre que t’es un homme, va te battre ». Le même se délecterait à coup sûr de pouvoir décrire, comme l’annonce tel autre de ses collègues une « bataille de coqs » dont je serais le responsable. D’ailleurs une évaporée munie d’une caméra, totalement surexcitée, m’a accueilli sur le marché en me demandant de commenter une poterie où deux coqs s’affrontent. Ce n’est pas beau le journalisme d’investigation chez les indigènes ch'tis ? Donc, je me serais caché selon « Le Parisien ». Aussitôt l’AFP reprend l’information et dix journalistes la recopient dans leur merveilleux papiers tellement facades_11couleur locale ! Problème de détail : je ne me cachais nullement. Mais où étais-je à l’heure où les vampires vont boire du sang sur le marché de Hénin-Beaumont ? Voilà la question que leur insondable curiosité professionnelle ne leur suggère pas de se poser quand il est si facile de recopier sans réfléchir. Vous allez voir jusqu’où va l’aveuglement de ces gens. A cette heure-là, j’étais à dix minutes de là, en urgence dans une usine, Meryl Fiber, dont les ouvriers avaient appris la veille qu’elle passera en redressement judiciaire mercredi qui vient. Plusieurs centaines de salariés sur le carreau. J’ai pris la parole devant eux, perché sur une estrade improvisée. Cela faisait une bonne occasion pour des images, pour du son, pour du papier, pour des tweets, non ? Quelqu’un d’entre vous a entendu parler de Meryl Fiber dans la journée ? Macache ! Pas un de ces grands Rouletabille n’a fait autre chose que de se monter sur les pieds dans les allées étroites du marché en piétinant les gens. Et de recopier les inventions de leur « collègue » du « Parisien », bon facho patenté qui ricane ensuite dans ses réponses à ceux qui l’interpellent sur ce curieux procédé. Je vous raconte tout cela pour que vous compreniez dans quelle ambiance une fois de plus nous évoluons.  

Naturellement toute cette prose n’a aucun impact local car personne ne la lit. Il s’agit juste de la campagne nationale de ces organes de presse. Ce qu’ils publient n’est pas destiné au public local mais à celui du reste de la France. C’est de cette façon qu’il faut l’analyser. Qu’ont-ils à vendre ? Le « nouveau » Front national. Ici nous retrouvons le problème posé depuis le début de l’opération de « dédiabolisation » de l’extrême-droite. Une partie de la droite médiatique joue un rôle très actif dans le facades_13rapprochement entre l’extrême-droite et la droite classique. Elle a accompagné avec enthousiasme le glissement progressif de Nicolas Sarkozy dans cette direction. Elle entoure avec intérêt le travail de la droite « populaire ». Pour que l’opération fonctionne, il faut que son pendant soit mis en scène. C’est-à-dire créer une équivalence entre le Front national et le Front de Gauche. C’est la ligne que la droite cherche à construire. Ainsi quand Xavier Bertrand affirme que je ne suis pas républicain. Puis Copé lorsqu’il déclare que les programmes du Front de Gauche et celui du FN sont semblables. Parfois l’outrance explose davantage. Ainsi quand Copé, de nouveau, met sur le même plan Brasillach et Robespierre ! Sur le même plan l’homme qui voulait la déportation des enfants juifs et celui qui le premier a donné la citoyenneté aux juifs de France. On attend toujours la protestation du CRIF. Mais comme je suppose que, pour monsieur Prasquier, je suis surtout un « ami des arabes », il doit penser que tous les coups sont permis contre moi. Il devrait plutôt se méfier. Comme certains de ceux qu’amusait la polémique sur la viande hallal : ils se sont réveillés douloureusement quand ils ont réalisé qu’elle visait aussi la viande casher !  


546 commentaires à “Les jours après la mine”

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 10 11 »

  1. 151
    sergio dit:

    @ Ydahoo - 79, jean 28 -84, Patrice C. - 87 et @ tous les autres "donneurs de liens"
    Merci mille fois ! vous donnez beaucoup aux gens comme moi qui n'ont pas le temps ni la possibilité de regarder ou de lire les mises au point capitales de Jean-Luc et du Front de Gauche face au flux de l'actualité rendu informe par les médias. Ces liens que sont les émissions résument, synthétisent exactement comme il faut.
    J'ai déjà mis en favoris les docus donnés sur "la stratégie du choc", "l'alba", la commune, la Grèce, de "Mémoires d'ouvriers", etc., des trésors qui circulent et irriguent !
    Bravo aux photos des façades de courons du Nord qui illustrent le papier de Jean- Luc.
    Comme tout le monde l'écrit : heureusement qu'il y a ce blog et que le Front de Gauche s'est constitué !
    Une suggestion de "communication politique" : n'oublions pas que le "coin" pour faire tomber l'arbre mort du capitalisme totalitaire et mondialiste, ne doit pas être que MLP et son FN. C'est un excellent "coin" (dans le sens "bûcheron") mais Sarko et Parisot doivent aussi en faire bien partie pour que notre alternative soit bien comprise par tous. C'est bien le sarkolepénisme, le reagan- ou bush-lepénisme, idéologie conservatrice ultra-libérale confiant le monde aux puissants au nom de la fatalité (dieu ou l'ordre des choses) et de la loi du plus fort. ça parle beaucoup et très bien aux gens et aux électeurs sceptiques ou perdus.

  2. 152
    cerise verte dit:

    @ JL Mémenchon
    Dans le 12/13 de FR3 à la fin de l'interview
    Un grand merci de n'avoir pas mis en concurrence, comme pouvait l'impliquer la question, l'art et les ouvriers qui travaillent pour Mital.
    A quand un billet sur l'art et la culture pour respirer un peu.

  3. 153
    Hold-up dit:

    Info : " Le gouvernement veut limiter de 1 à 20 les écarts de rémunérations des dirigeants des entreprises publiques. Le système permettant de mettre en œuvre cette règle est en cours de discussion au gouvernement. "
    On lâche rien ! Et demain on étendra cette mesure pensée par le Front de Gauche à toutes les entreprises, qu'elles soient publiques ou privées ! Raz -de -marée Front de Gauche aux législatives, si nous voulons avoir une quelconque chance de succès et pouvoir réformer ce pays dans le sens et l'intérêt du peuple français.

  4. 154
    Carol Deby dit:

    Au Webmestre, je demande la permission de faire savoir aux Belges déjà nombreux à consulter, voir participer au blog de Jean-Luc Mélenchon, que le parti belge frère du FdG, le Mouvement de Gauche, enfin créé, tiendra ses premières assises à Namur, le 23 juin 2012.
    Renseignements auprès de Michèle Comminette.
    michele.comminette@gmail.com
    Merci infiniment pour cette liberté, cher WM

  5. 155
    mercure40 dit:

    Bonjour à toutes et à tous et à toi Camarade Jean Luc, et merci pour ces billets qui doivent te prendre du temps sur celui d'un repos tant mérité, mais qui nous sont absolument indispensables.
    « Le changement c’est maintenant »
    Mais rien n’a changé dans les médias le FdG est toujours aux abonnés absents. C’est toujours les mêmes sur le petit écran la MLP se pavane et la droite battue mais toujours présente et arrogante devant ces micros avides de leurs paroles et de leurs discours de fachos. Je viens de regarder les spots de campagne (après le journal de 13h00 sur F2) et pas de FdG, je ne l’ai pas vu hier non plus.
    Alors c’est quand le changement, Mr le Président de gauche ? C’est quand le bonheur ? C’est quand que vous vous coltinerez la lutte contre vos vrais adversaires au lieu de nous laisser, seuls au mieux, sur ce créneau.
    Vive la 6ème République ! Vive La Sociale ! et vive le Front de Gauche et le vrai changement !

  6. 156
    Tatiana dit:

    Sur les actes odieux perpétrés par le FN, quelques mots de circonstance sur lesquels j'ai buté au hasard d'une lecture...
    "Quels moyens nous reste-t-il donc aujourd'hui pour déconcerter leurs funestes projets ? Je n'en connais point d'autre, en ce moment, que l'union des amis de la liberté, la sagesse et la patience. Citoyens, ils veulent vous agiter pour vous affaiblir, pour vous déchirer par vos propres mains et vous rendre responsables ensuite de l'ouvrage même de leur perversité : restez calmes et immobiles. Observez, en silence, leurs coupables manoeuvres ; laissez-les se démasquer et se perdre eux-mêmes par leurs propres excès".
    Maximilien de Robespierre a décidément le chic pour être toujours d'actualité ;) On lâche rien, la vermine fasciste va payer pour ses actes d'une abominable poltronnerie !

  7. 157
    Alain Tétart (60)(73 ANS) dit:

    @146franck bonnéric dit:30 mai 2012 à 13h12
    - finalement il doit y avoir des arabophones chez eux, mais ils ne savent pas que l'arabe s'écrit de gauche à droit...

    Petite erreur l'ami, non l'arabe s'écrit de gauche à droite ! mais pas grave !
    par contre ce genre de tract pour un tiers adverse est interdit par la loi, donc grave et condamnable, et j'espère qu'il le sera, avec peut être une inéligibilité pour la responsable du parti qui a pondu ce papier !

  8. 158
    cultive ton jardin dit:

    À propos de la sculpture grandiose (18 millions d'euros) sponsorisée par Arcelor Mittal pour les JO de Londres dont François Letellier parle à Jean-Luc Mélenchon sur France 3: Dow Chemical est également sponsor des JO de Londres. Dow Chemical, c'est la firme responsable de l'Agent Orange qui a semé et qui continue à semer détresse, désolation, mort, malformations d'enfants dans le Vietnam d'aujourd'hui. 44 associations amies du Vietnam protestent contre ce "parrainage" scandaleux. (Un peu d'indulgence, Webmaster, même si je suis doublement hors sujet... en apparence).

  9. 159
    Naco dit:

    Pour les Nordistes qui ont envie de bouger Samedi, une idée qu'elle est bonne :
    Fête populaire du Front de Gauche à Villeneuve d'Ascq.
    Mini fête de l'Huma avec plusieurs artistes (compagnie du Tire-Laine, Les Something Else, La compagnie Okallî, les Mauvaises Langues) et meeting avec Ugo Bernalicis, candidat du FdG dans la 2ème circonscription du Nord et Jean-Luc Mélenchon à 18h15.
    Dès 14h00 sur le parking P5 du grand stade (Sortie Pont de bois) et jusqu'à 21h et + (grand soleil annoncé)

  10. 160
    jean 28 dit:

    Très bon discours de Jean-Luc à Viry-Chatillon le mardi 29 mai: http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/05/29/discours-au-meeting-de-viry-chatillon/

  11. 161
    Zapping dit:

    Je dirais même plus : Le discours de Jean-Luc Mélenchon hier soir à Viry Chatillon en soutien à Gabriel Amard et François Delapierre est publié sur le blog : http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/05/29/discours-au-meeting-de-viry-chatillon/

    Hauts les coeurs ! Ardents à la Marche du 3 juin dans le Pas-de-Calais !

  12. 162
    elgaucho dit:

    J'ai vu que Jean-Luc Mélenchon citait le soutien de Gérard Mordillat sur l'un des tracts de la campagne d'Hénin Beaumont... Le cinéaste Gérard Mordillat est l'un des contributeurs du site à vocation d'éducation populaire du "grand réinventaire". Il a par exemple, à la suite de l'appel "Indignez-vous" de Stéphane Hessel, appelé à "écrire le tome 2 : Insurgez-vous !" C'est dans le mot La Commune et aussi dans le mot Révolte

    Et si on réinventait ensemble une autre façon de faire entendre la politique ? Jean-Luc Mélenchon a signé la campagne du collectif "l'art est public" qui propose une rencontre participative ouverte à tous ce 1er juin à Paris :
    http://www.legrandreinventaire.fr/evenements/1er-juin-2012-lart-est-public-a-paris/

    Partageons !

  13. 163
    Rebelle dit:

    Camarade, mon Camarade, prends soin de toi. Nous on compte sur toi, mais avec toi, bien sûr.
    Tu m'as encore touchée au plus profond de moi. J'habite un village en Provence où c'était les mines de bauxite, fermées en 1991, c'était les "gueules rouges" et rouges elles ne l'étaient non seulement par le minerai sorti des entrailles de la terre, mais aussi par les luttes, les grèves, le poing gauche fermé haut au-dessus des têtes.....Cabasse sur Issole, quel joli village. A sa tête un maire communiste, et aux dernières élections la droite et l'extrème droite... Que comprendre. ?Au fil de la lecture de tes commentaires (merci pour cette richesse d'arguments), après ce projet de marche dont tu partages avec nous les tenants et les aboutissants, vient le moment de la colère, de la rebellion. En effet, qu'avons nous besoin encore de nous impliquer dans une situation militaire dangereuse ! Décidément, il y a du travail encore à faire. Que vienne vite ce temps où les Peuples, enfin libérés du joug, enfin acteurs de leurs vies prendront leurs avenirs en mains. Au fait, beau reportage de daniel Mermet, (France Inter tous les jours de 15 à 16) à Hénin. Courage à toutes et tous "on croit que tout est fini, mais alors il y a toujours un rouge-gorge qui se met à chanter." Paul Claudel

  14. 164
    Max Bézard dit:

    Au fil des billets, des commentaires et de la consultation des liens, des recoupements, etc, il me vient à l'idée que je ferais bien d'étudier aussi les révolutions de velours des pays d'Europe centrale et orientale. Était-il simple de prendre la rue dans les années 2000 et d'y rester pour déclarer: "L'état c'est nous. Tous, sommes le souverain de cet état, et plus rien ne nous passera au dessus de la tête"?
    Vivement la marche!

  15. 165
    jorie dit:

    CHLOE 12h46
    Je suis un peu de votre avis. Mais que voulez-vous faire de plus?,les assemblées citoyennes,les meetings,les tractages,les boîtages. Vous savez, quand vous avez 1 hyperpuissance médiatique qui bloque tout relai des idées,vous ne pouvez que le constater en zappant d'une chaîne ou d'un journal à l'autre, d'ailleurs, encore une polémique sur l'express vent debout contre Mélenchon suite à l'engueulade contre un journaliste,en démolissant Jean-Luc Mélenchon le plus possible. Voilà le thème qui intéresse les journalistes,pas les idées, ni les confrontations intéressantes. Les gens connaissent plus Bayrou ou Arthaud avec leurs faibles pourcentages que Mélenchon,un vrai danger qui offre contre le système 1 alternative dangereuse. Même le PS relègue le FdG aux oubliettes, au tabou du silence, zéro débat, zéro question. Mélenchon à HB essaie justement de "faire culture", de défendre nos idées à partir du local en le dépassant. Il se bat contre le fascisme rampant et contre l'oligarchie.Toute cette oligarchie est mobilisée contre le FdG,avec les média en charnière pour "faire coulisser" le système dans le sens voulu. Observez comme la visite de Tsipras est restée censurée. Seul Libé en a parlé. Nous sommes sur le terrain notre seul média. Il faut le reconnaître et se battre avec ce qu'on a.La finance, l'europe,la mutation écolo, tout le système s'en fout et fait barrage à la cohérence possible de notre programme. C'est voulu.

  16. 166
    tchoo dit:

    Hi hi, ça y est les petits journalistes de l'express réagissent et s'insurgent et pour dénoncer une soi disant insulte, insultes à leur tour.
    Si ils perdent leurs sang froid c'est que la pique à touchée juste!

  17. 167
    Ydaho dit:

    Pour ceux qui veulent essayer de "participer" aussi sur internet, voici le clip de campagne du Front de gauche pour les législatives.
    Bon courage pour la diffusion "maximale" ! (a voter !)

  18. 168
    Théo dit:

    Il paraît qu'on te reproche d'avoir dit qu'il n'y a pas d'avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères! Répondons-leurs que la seule erreur de cette phrase est l'omission des Kabyles!

  19. 169
    vm dit:

    Vive la Marche du 3 juin dans le Pas-de-Calais !
    Je voudrais pouvoir y être comme j'étais à celle de la Bastille.
    Revoyons-en le descriptif, les lieux, les acteurs, l'histoire et la noble figure féminine qu'elle célèbre, en attendant d'en voir les suites... C'est la plus belle histoire de 2012 en France.
    Cet événement à lui seul suffit à faire disparaître au fin fond des poubelles de l'histoire toutes les critiques haineuses, envieuses, vulgaires ou sophistiquées, bêtise crasse ou mépris arrogant, qui se sont déchaînés dans les grands médias et sur divers sites, à l'encontre du FdG, de son porte-parole et de sa campagne !

  20. 170
    Roland Lefebvre dit:

    La Le Pen au pays de mineurs, au pays des Braves.
    C'est comme une très très mauvaise bande dessinée.
    Mon meilleur ami à l’école primaire s'appelait Bahlil, il était toujours 1er de la classe, il m’aidait à faire mes devoirs. Son origine algérienne était courante dans nos classes et aucune différence n'était ressenties entre les français de souche et immigrés polonais, marocain, italiens...
    Notre région était une région d'accueil, de contraste et d'unité ouvrière, ce fut là sa plus grande richesse.
    En 2012 quoi que le FN essaye de diaboliser et de diviser, l’histoire ancrée depuis bien des décennies reste présente dans la confiance du ch’ti de souche et du ch’ti de fait qui y vit depuis bien des générations, quoi de plus normal, comme partout les gens de bonne volonté de tout bord continuent à s'entendre, et encore plus dans notre ancienne région minière.
    Merci à tout ceux qui essayent de garder en mémoire notre patrimoine humain si cher aux Ch'tis.

  21. 171
    jprissoan (69) dit:

    Merci pour le lien.
    je trouve ce clip de campagne excellent...

  22. 172
    Pierre dit:

    Superbe introduction au discours de Viry-Chatillon, comme à celui de Marseilles d'ailleurs. Mais il n'y a pas que les arabes et berbères du Magreb, pourquoi ne pas parler un peu des africains et des malgaches. Leurs enfants, et donc les miens, ont une jolie couleur qui colore agréablement les foules de tes meeting

  23. 173
    Margaux dit:

    J'aime assez ce billet. C'est très agréable à lire et les arguments sont pertinents.
    "On a vu souvent rejaillir le feu de l'ancien volcan qu'on croyait trop vieux" ~ Jacques Brel (je trouve que ça correspond bien à ce qu'a fait Jean-Luc Mélenchon pour le Front de Gauche, non ?)
    Vienne le temps des cerises et des jours heureux !

  24. 174
    ducono69 dit:

    Un simple argument imagé de notre différence avec le PS
    Le smic est à 1000 euros net, eux parlent de coup de pouce (pas trop violent !) 1% c'est 10 euros. Eux calculent en dizaine d'euros, nous en centaines !
    Ceux à qui je l'ai expliqué ont tout compris !

  25. 175
    Harry dit:

    A l'Express, ils vont jusqu'à aller chercher les photos de Jean-Luc qui illustrent leurs billets (billet de ce jour du blog de François Koch), sur un site d'extrême droite [...]. Dommage que le webmestre ne laisse pas passer les liens, cet exemple de collusion est flagrante !

    [Edit webmestre : Je crois avoir expliqué ici une dizaine de fois, et certains commentateurs l'ont fait également, qu'on ne fait jamais de liens vers les sites poubelles, même pour démontrer quelque chose. C'est leur faire trop de publicité. Merci de manipuler les liens avec intelligence.]

  26. 176
    Boris dit:

    Le clip de campagne est très bon : pédagogique et par conséquent convaincant. Très bonne idée d'avoir repris la BD de la campagne présidentielle. Dans le même genre le clip sur le nouveau traite Européen en vigueur des janvier 2013 situe sur le site http://europe.jean-luc-melenchon.fr/ est à diffuser sans modération.
    Notre force réside dans notre capacité à nous rassembler en nombre comme à la Bastille. Ces démonstrations de force seront à réitérer pour s'imposer dans le débat.
    On lâche rien...

  27. 177
    Noëlle Molinelli (NM38) dit:

    Minable prestation de Le Pen sur Canal (je me suis fait violence et j'ai regardé cette émission que je dédaigne depuis de nombreux mois). MLP affirme avoir été l'instigatrice de ce coup de pub et en être fière. Je l'ai sentie, à l'inverse, totalement paumée à tenter de se convaincre elle-même de la réussite de cette opération. Elle sait que cette histoire est grave. Elle a perdu la face dans les deux cas : si elle est à l'origine de ce ratage c'est la preuve qu'elle n'est vraiment pas à la hauteur de l'enjeu politique, si elle a été dépassée par sa base... c'est encore plus inquiétant. J'ai vraiment le sentiment qu'elle sait déjà qu'elle a perdu.

  28. 178
    marj dit:

    @178

    Tu veux que te dises, je crois que si elle assume aussi clairement c'est qu'elle préfère encore l'inégibilité que de se faire étendre à l'élection. Parce que si JL Mélenchon la bat (et elle doit savoir que le risque est grand), elle se prend un rateau dont elle aura du mal à se relever, dans le second cas, elle peut se faire passer pour une victime vis à vis de son électorat et comme on sait que certaines personnes aiment les hommes politiques qui ont eu à faire à la justice (les ex ne sont pas si rares des pires ordures élus) bien que ces mêmes personnes soient les premières à vouloir pendre haut et court les voleurs de pommes. La Le Pen pourrait alors refaire surface !

  29. 179
    Vinnie dit:

    Je reviens tout juste d'un boitage dans mon quartier et la cité HLM voisine pour notre candidat dans la très conservatrice (pour ne pas dire facho) 6ème circo des Alpes-Maritimes. Ai passé plus de 400 tracts dans les BAL. Demain soir, collage des affiches !
    Au-delà de l'action, il y a aussi le sentiment de fraternité et de partage avec les camarades. Et parfois, il faut bien le dire, de franche rigolade aussi. Le FdG, c'est cela aussi : un certain bonheur et un bonheur certain à être tous ensembles pour faire avancer les choses, même si par chez nous, c'est par millimètre.
    Mais bon, quand le vent sème les graines, il ne se pose pas la question de savoir où elles tombent. C'est pareil pour les boitages et les tractages. Je garde espoir : les gens paraissent pas intéressés, quand ce n'est pas hostiles, mais les événements nous donneront raison et alors, certains se diront "Ah mais ces gens du FdG, ils disaient ça et ça et ils avaient raison finalement !" La graine aura germé finalement. C'est le résultat qui importe. D'une certaine manière, la fin justifie les moyens. Même si cette fin arrive dans 2 ans, 5 ans, 10 ans.
    Courage à tous ! On continue et surtout on ne lâche rien !

  30. 180
    Françoise MARTIN dit:

    Merci à Lily D pour le lien vers ce superbe album de Photos des Travailleurs du Fer en Lorraine
    Merci bien sûr à Jean-Luc Mélenchon pour cette analyse des actions et déclarations du nouveau président entre Paris et Washington. L'OTAN qui était une alliance défensive est devenue la machine de guerre active mais ruineuse du capitalisme nord américain contre les peuples. On comprend mieux pourquoi Poutine n'a pas voulu aller à la réunion du G8 La guerre froide n'est pas terminée. Hélas.

  31. 181
    Fabrice dit:

    Merci Jean Luc de nous rendre l espoir et de nous remettre en marche mais fait gaffes a tous ces chiens ils sont dangereux pour moi tu est un homme de la dimension de Jaures j avoue ma peur l histoire nous enseigne qu ils ne reculent devant rien et comme disait ma grand mere "fait attintion a ti sul route m'loutte"

  32. 182
    Diogene dit:

    @ Vinnie 180
    J'aime beaucoup ton image: " quand le vent sème les graines, il ne se pose pas la question de savoir où elles tombent." En effet, il faut semer partout, car comme tu le dit si bien: " La graine aura germé finalement".
    L'artisanat, les petits commerçants, les TPE/PME...touchés eux aussi par l’appauvrissement de leurs clients, la difficulté a trouver des financements, les délais de règlement de leurs factures. Les agriculteurs, saignés a blanc par ceux qui leur achètent a vil prix le produit de leur travail. Tradition de droite qui vacille chez beaucoup d'entre eux, je le constate tous les jours. La souffrance est partout, insupportable, touchant toujours les plus faibles, les plus démunis,les plus jeunes, les plus âgés : nous portons la volonté de changer radicalement, rationnellement, et sans faiblesse au service de l'humain d'abord !
    Semons partout, soyons ce vent qui éclaircit le ciel ! Soyons fier de notre programme ; il est au service de l'homme et de son épanouissement. Vivement la 6° République !
    On ne lâche plus rien !

  33. 183
    Amanda dit:

    Bonjour, j'ai vu un film ce week-end: "De mémoires d'ouvriers" de Gilles Péret et je me suis dit qu'il serait certainement intéressant d'organiser une projection de ce film suivie d'un débat à Hénin-Beaumont avant les législatives... Gilles Péret sera justement à Arras les 7 et 8 juin.

  34. 184
    Sonia Bastille dit:

    @ Jean-Luc Mélenchon

    Refaire de la région Nord-Pas de Calais, la région Française de haut degré de production industrielle participant tant au patrimoine commun qu'à la richesse nationale !

    Le Nord-Pas de Calais, hier terre du charbon et du textille, n'est plus qu'une région en pleine désintégration industrielle et sociale et laissée à l'abandon par les pouvoirs publics. Nos citoyens, vivant dans cette vieille terre riche en sous sol et en chefs-d'oeuvres qui se sont perpétués à travers les siècles, méritent que le politique, que la nation rassemblée leur offrent une perspective d'avenir. Cet avenir passe par un sursaut politique et économique basé sur la reconstitution de son capital industriel qui permettra de créer les richesses et les emplois de demain.

  35. 185
    pichenette dit:

    Quel combat! D'abord et surtout pour expliquer, pour parler du fond, de la charpente, des fondations tout ce qui tient le reste, pas des broutilles. De l'OTAN, donc de la guerre ou de la paix, des pieds et poings liés de la France grâce au non choix courageux des dirigeants du pays, absente complète d'indépendance, d'autonomie tant militaire qu'énergétique, qu'alimentaire et bien sûr politique par signature courageuse du MES entre autre...
    Et tout le patrimoine qui "fout le camp: l'hôpital de Lyon devenant hôtel de luxe, qui seront les mécènes bienfaiteurs chargés d'entretenir ces magnifiques bâtiments au profit du pays bien sûr?..
    Les splendides partenariats public-privé qui coûtent une fortune au public..
    Le plus magistral dans le travail de notre hébergeur préféré est la dignité retrouvée qui doit se lire dans la brillance des yeux de quelques personnes jusque là si seules et démunies de cette circonscription. Bien sûr que les idées véhiculées par le Fn devraient être combattues par tous pour la concorde et pour que le "plus jamais ça" pour une fois soit respecté..
    Est-ce que M Bourdin serait capable de redonner à la fin de l'interview les réponses de Jean Luc? Un défi à lui lancer. Il n'écoute rien! Seule sa petite parade l'intéresse. Comment peut-il comprendre que l'on puisse s'engager en politique pour servir le pays, sans intérêt personnel lucratif?
    Coupables ces complices qui coupent les chemins de la vérité en ces périodes si difficiles!

  36. 186
    Courrierlecteur dit:

    Bonsoir,
    au sujet de...
    cerise verte à 14h19 "A quand un billet sur l'art et la culture pour respirer un peu."
    Dans une série de liens mis en ligne par "zapping" hier, il y a une vidéo de Clémentine Autain sur l'art, "l'imaginaire" plus précisément. Un régal! (Je n'ai pas encore eu le temps de voir les autres vidéos)
    Merci à zapping
    A ceux qui se plaignent des difficultés de la campagne (Chloé...) et pour les amateurs de "série noire", une sombre page d'histoire pour situer dans quel contexte et avec quel courage ont milité les communistes en mai/juin 1941. Pour rappel, quelques jours auparavant, plusieurs personnalités communistes, dont le député Jean Catelas (né à Puisieux, à 38 km d'Hénin Beaumont) et Gabriel Péri, ont été arrêtés (à Paris). Le courage d'Emilienne Mopty et de ses camarades a été d'autant plus grand pour continuer la lutte.

  37. 187
    Ydaho dit:

    Une journée super chargé pour Jean-Luc Mélenchon :
    A la goutte d'or !
    Dans le 13 ième !

  38. 188
    SoRésistance dit:

    Quel beau refrain cette chanson pour la marche du 3 juin...

    "Résistance
    Contre les lois du marché
    Qui nous laissent sur le pavé
    Résistance
    Contre ceux qui veulent nous diviser
    Et briser la fraternité
    Résistance
    Car nous n’avons pas oublié
    Le prix de la liberté
    Ensemble nous sommes,
    Ensemble nous vivrons,
    Ensemble nous marchons,
    Ensemble nous résisterons".

    Marchez camarades, marchez !

  39. 189
    Blaise CHABANIS dit:

    Merci Jean-Luc, personne n'a perdu de vue à Marne La Vallée que ce que tu fais là-bas nous est utile à tous.
    Chaque coup porté publiquement par toi au Front National et à l'infâme Jean-Marine Le Pen nous a permis de ne plus nous sentir délégitimés dans le combat antiraciste et antifachiste. Car si nous avons des repères et si nous ne faiblissions pas, on a souvent l'impression fausse d'être tout seuls à réagir à haute voix aux "évidences" que profèrent des personnes mal renseignées au mieux, malveillantes au pire, et tes interventions font savoir à tous que ce n'est pas vrai, que nous sommes des millions à refuser la haine, à ne pas trouver normal d'entendre qu'il y a des français moins égaux ou moins méritants que d'autres, et cela démultiplie notre force.
    Cela me fait penser à l'Algérie du temps où c'était soit disant un département français, mais ceux qui y vivaient n'avaient pas tous les mêmes droits. Et par la suite, l'Algérie ayant conquis son indépendance, la France a perpétué cette odieuse inégalité en faisant venir des travailleurs du nord de l'Afrique construire nos routes, nos centrales et nos logements sans leur donner le millième de ce qu'il aurait fallu pour qu'ils soient considérés comme nos égaux.
    [...]

  40. 190
    lakri dit:

    bonjour mr Mélenchon,
    je voulais vous remercier, pour tout un tas de raison, mais plus particulièrement deux.
    JE suis une aide-soignante de 26 ans, de père algérien et de mère française.
    Merci pour votre proposition pour le smic, et vos explications, bien nécessaires vu la désinformation qui sévi dans le pays.
    Je travaille depuis 4 ans en maison de retraite, et je ne supporte plus ce discours ridicule concernant l'augmentation du smic.
    Deja, il serait urgent de se pencher sur nos conditions de travail, qui sont déplorable, pour le bien-étre des personnes agées et celui des aide-soignantes ; ce qui représente beaucoup de personnes, etant donné qur nous sommes 250 000 AS au bas mot.Malheureusement nous sommes trés peu syndiqués (seulement 1500 en France), et du coup il semblerait que tout le monde s'en foutent.
    Et puis il faudrait vraiment que les paies montent, on se crève la paillasse en pure perte.Alors d'entendre vos paroles m'a mis du baume au coeur, enfin !
    L'autre chose pour laquelle je voulais vous remercier, evidemment, c'est votre combat contre l'extrème droite.Il semble que vous soyez notre dernier rempart, personne ne s'élève pour protester contre toutes les insanités qu'on nous déverse dessus.Vous m'avez rendu ma combativité.Vu que personne ne nous défendais jamais, on avait tendance a faire le dos rond en attendant que sa passe.Vous avez raison, c'etait une erreur,mais sans personne pour nous soutenir, dur de faire autrement...

  41. 191
    Pierre de Marseille dit:

    Bonjour,

    Jean-Luc, les "Valeurs Actuelles" sous la plume du "Missille" se lâche ce matin sur France Inter. Stalisnisme, insultes insupportables et j'en passe. Ces messieurs de la presse capitaliste voudraient calibrer les mots de nos hommes politiques et forcer le sens du vote de nos concitoyens. Pour cela il n'hésite pas a assurer une presse objective qui ne souligne que les faits qui semble aller dans le sens de ces diatribes. Adieux journalisme. Bonne campagne à toi. Vive la 6ème République! Vive la Sociale

  42. 192
    Max Linder dit:

    Découvrez « Emilienne », chanson de la marche pour L’Humain d’abord

  43. 193
    Lilly54 dit:

    Bonjour Amis, Je me réveille ce matin avec la chronique de Roquette (Journaliste de Valeurs Actuelles) contre Jean-Luc Mélenchon sur France Inter. Je n'ai pas de mots pour exprimer la nausée que m'a inspirée la violence des propos de cet homme. Je les ai sauvegardés mais je n'ose les reproduire ici, chacun pourra aller les consulter sur la page de cette radio. Une question s'est immédiatement imposée à moi : le droit de réponse existe encore dans notre pays et il est même renforcé par la loi dans le cadre d'une campagne électorale. On ne peut décidément plus laisser salir notre représentant en toute impunité. Faisons valoir ce droit de réponse ! Car il reste 10 jours avant le premier tour et nous savons comme a été violente la campagne contre Jean-Luc la dernière semaine avant la présidentielle. Ils mettent le paquet encore une fois. C'est visible et insupportable.

  44. 194
    Jem dit:

    Au modérateur.
    Dwaabala est-il désormais automatiquement proscrit du blog ?
    [...]

    [Edit webmestre : Pas encore ! Mais s'il insiste dans ses spéculations malsaines, il le sera. Ce lieu est destiné à commenter les billets de Jean-Luc Mélenchon, pas à inventer toutes sortes de complots ridicules (ce que vous appelez vos "déductions"). Par ailleurs, lorsqu'un "commentaire" est modéré, c'est qu'il n'est pas approprié et le réitérer aussitôt est en effet un motif sérieux d'exclusion. Si vous voulez jouer à vous faire peur, allez le faire ailleurs.]

  45. 195
    anne dit:

    @webmestre
    Bonjour,
    [...]Pourriez-vous répondre aux questions que j'essaie de vous poser dans différents posts effacés[...]

    [Edit webmestre : Comme beaucoup, vous avez il y a quelques temps, eu des propos déplacés sur ce site, au point que Jean-Luc Mélenchon s'en est expliqué dans un précédent billet et que les commentaires du blog on été fermés pendant 24h, le temps que tout le monde retrouve ses esprits. Vous avez donc été placée en modération à priori, et depuis lors, votre seule contribution consiste à vous plaindre de cet état de fait. Aucun de vos commentaires récents n'a justifié une réintégration. Essayez de parler politique, pour changer...]

  46. 196
    Invisible dit:

    Ce matin, entrefilet sur France Inter à propos de la parité. Les verts et les Le Pen seraient bien placés, le Ps assez bien et l'UMP en queue de peloton. Le Front de Gauche ? C'est quoi le Front de Gauche ? Ils n'en ont même pas parlé. Ça ne doit pas exister...
    C'est pas pour vous démoraliser, juste pour collecter les éléments du réel médiatique.
    Heureusement que je vois toutes ces photos, toutes ces actions, tout ce travail entrepris et la place regagnée dans les esprits et les cœurs. Il était temps. C'est qq chose qui commence. Merci Ydaho pour le lien vers les photos sur la Goutte d'Or. Je pense que le Front de Gauche redonne de l'espoir dans les milieux populaires.
    Espérons que nous réussirons à avoir beaucoup de députés malgré toutes les chausse-trappes qu'on nous tend et qui prouvent surtout à quel point nous dérangeons le bel ordonnancement libéral. Personnellement, je découvre beaucoup de choses et de quoi sont capables les tenants du "système" UMP-PS-FN !
    Au début, c'est douloureux et on se le prend violemment dans la tête, puis on réalise que c'est vieux comme le monde et qu'il faut simplement... résister !
    Bon courage à Jean-Luc car cette ultime campagne entre registre local (Hénin) et national (meetings de soutien) est une épreuve physique et intellectuelle. Merci à Jean-Luc de faire le travail et merci à tous !

  47. 197
    Nathanael Uhl dit:

    Alors, c'est vrai que mon boulot, c'est la communication politique et que, parfois, ça biaise mon regard. Mais, je me faisais la réflexion que ces faux tracts comme la violence qu'ont subi nos amis de la 6e circonscription du Nord témoignent que les amis de Marion Anne Perrine Le Pen perdent leur sang froid. Le succès de cette campagne que tu mènes avec nos camarades communistes en est, pour moi, la raison principale.

  48. 198
    jacquelin dit:

    Au webmestre
    pour éviter des posts qui dévient du sujet directement ou indirectement, serait il possible de poster un message directement a un interlocuteur (par ex en cliquant sur le pseudo)
    ce qui permettrait parfois de répondre sur un sujet sans pour autant emberlificoter les commentaires du blog ?

    [Edit webmestre : Non ! Ce n'est pas un forum, c'est un blog. Il n'est pas conçu pour privilégier les contacts entre commentateurs. Pour cela, vous avez les réseaux sociaux. Par ailleurs, nous ne sommes en aucun cas autorisés à divulguer les adresses de messagerie des commentateurs qui pour la plupart utilisent un pseudo de façon à rester complètement anonymes. Je rappelle que ce blog n'est pas un lieu de débat, même si parfois il peut en donner l'apparence. Pour cela, vous avez une multitude de fora sur le net.]

  49. 199
    Michel Berdagué dit:

    Alors cette dette et ses intérêts qui remplissent les caisses privées un ministre des finances qui plus est socialiste aurait eu le courage de nous assurer que cette B.C.E. prête directement aux états à 1% ou moins. Eh bien c'est tellement confus qu'à la question de ce taux par B. Guétta un discours en réponse digne du parti solférino nous enfume grave, à comprendre que c'est du très sensible.
    C'est sûr que notre programme sérieux, responsable, honnête, très clair, mettant en avant le traitement radical car visant le virus mauvais des prêts/intérêts aux états les mettant en maladie chronique et de dépendance au tout privé le programme du FdG libère l'Humain.
    Alors que nous sommes en plein choix pour notre souveraineté, le respect du vote majoritaire,la liberté d'entreprendre pour l'intérêt général, impuser de l'activité par la Planification écologique,les attaques contre le FdG sont la règle et relayées par la Commission gardienne des barbelés en place pour bâillonner les Peuples
    La réponse de la Résistance : maximum de Front de Gauche le 17 juin.

  50. 200
    Michèle dit:

    Je mesure en vous lisant ce qui m'était épargné en termes de dégoût lorsque j'étais dans l'ignorance de ces données et je mesure que c'est cette ignorance même à grande échelle, qui donne libre cours à ces regroupements de malfaiteurs grands manipulateurs d'opinion, qu'il s'agisse d'une circonscription française ou du sommet de l'OTAN. Heureusement vous commencez votre propos par la Résistance-à-Tout comme pour permettre de supporter la suite, comme outils et armes pour le combat. L'Art de dire permet d'être entendu.

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 10 11 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive