26mar 12

A la Réunion, la Bastille sera prise

Une nouvelle frontière pour l’Humanité

Ce billet a été lu 124 719 fois.

ratp_15Voici une note volée aux heures dont il avait été décidé de les consacrer au pur repos après les heures et les heures d’action sans trêve de cette semaine. Elle a commencé à la Bastille, s’est continuée dans les visites de terrain sur fond de drame toulousain. Puis il y a eu un moment spécialement émouvant pour moi à l’association pour le droit de mourir dans la dignité. Et j’ai enchaîné avec un aller-retour à la Réunion. Vingt heures de vol, onze heures sur place, un discours essentiel pour moi, deux télés et deux radios ! Je fais court, pour une fois. Le temps de mettre noir sur blanc une idée que j’ai exprimée sur place et qui ne sera pas commentée ni reprise dans la mesure où il s’agit d’un sujet de fond sans embrouille ni dispute. J’ai écrit dans l’avion et au retour. Ça se voit un peu.

Les images d'illustration de ce billet ont été prises mardi 20 mars 2012 lors de la visite de Jean-Luc Mélenchon à l'atelier de réparation de RER de Massy dans l'Essonne. Photos : S. Burlot.

Je suis allé à la Réunion au prix d’une empreinte écologique déplorable puisque j’ai fait l’aller-retour en avion en partant le samedi soir et en rentrant le dimanche soir. De ma vie je n’ai fait un tel gâchis. Mais comment faire autrement ? J’avais promis d’aller outre-mer. Mon voyage en décembre a dû être annulé en dernière minute. J’avais prévu d’aller dans les caraïbes, en Guadeloupe puis en Martinique. A présent le temps m’est cruellement compté. Comment aurais-je pu ne pas revenir à la Réunion ? Je l’avais promis il y a un an. Depuis, le département a connu une insurrection contre la vie chère qui n’est pas éteinte, ratp_04loin s’en faut ! Dans ce contexte la radicalité concrète de notre programme est une réponse qui ouvre un horizon sans cela totalement cadenassé par le cercle de la misère et de l’impuissance politique.

J’y suis allé aussi parce que sur l’île se noue, avec la constitution du Front de Gauche, l’émergence d’une force politique totalement nouvelle. Nouvelle par son programme, évidemment. Il s’enracine dans plusieurs terreaux. D’abord celui acquis par l’expérience du pouvoir régional conduit jusqu’à peu par Paul Vergès. Puis celui du mouvement syndical qu’incarne Yvan Hoarrau, par ailleurs secrétaire général de la CGT-R, qui anime le comité départemental de soutien à ma candidature. Nous en étions là quand a eu lieu l’arrivée dans le Front de l’alliance des jeunes. Son président est Gilles Leperlier. Avec lui vient Béatrice Leperlier, jeune conseillère régionale présentée par l’alliance dans la liste que conduisait Paul Vergès. On ne pouvait mieux faire comme arc de force représentatif de la société réunionnaise en mouvement et en recherche d’un autre futur. En ce moment les contacts continuent avec le président de l’alliance des pauvres, Jean-Hugues Ratenon. C’est à mes yeux une discussion fondamentale. Il n’y pas de raison qu’elle ne se conclue pas puisque chacun y met tant de sérieux. De notre côté la centralité du mouvement des pauvres qu’il anime est si évidente ! 50 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, ne le perdons jamais de vue. Nous sommes ici dans le cas de figure sud-américain où les pauvres jouent le rôle de catégorieratp_07 révolutionnaire décisive. Sa participation au comité de campagne serait pour moi comme un coup de tonnerre ! Car, à mon avis, à partir de ce moment, le Front de Gauche prendrait une dimension tout à fait nouvelle et pour mieux dire exemplaire non seulement localement mais aussi pour la métropole.

Car à tous ceux que je viens de nommer s’ajoute la figure du nouveau et jeune député européen de la Réunion, Younous Omarjee. Nos contacts ont commencé depuis de nombreux mois et se mènent de façon constante texte en main sur les sujets essentiels. Après cela vient la colonne vertébrale de l’attelage aujourd’hui. Je veux parler du Parti de Gauche à la Réunion. Petit en nombre il n’en est pas moins un déclencheur et un démultiplicateur ! Tous ses membres se sont aguerris. Moins de paroles plus d’action ! Ils ont épuré et renforcé l’organisation comme parti d’action sous la conduite de Jean-Hugues Savigny mon complice depuis dix ans et Pascal Basse qui anime avec furia le comité sud du parti. C’est eux deux qui menaient la manœuvre pour la préparation du meeting géant tenu sur place, préparé en dix jours. Une nouvelle fois on a vu le miracle permanent de notre forme d’organisation et du type psychologique particulier des membres du Parti de Gauche : gonflés à bloc, que rien n’effraie. Terriblement disciplinés dans le choc et très soudés entre eux. Au total, la jonction de ces composantes constitue une force politique entièrement nouvelle dans l’île ! Elle ratp_10opère la jonction concrète entre un jeune et petit parti, un élu emblématique, le mouvement social organisé, la jeunesse politisée. Et s’avance le mouvement né de la société où vit une moitié de la population cantonnée dans l’informel parce qu’elle vit sous le seuil de pauvreté. Détonnant.

Le meeting a été, à sa manière, une réplique de l’esprit de la prise de la Bastille ! Près de quatre mille personnes dans une chaleur d’étuve, hyper réactives, superbement souriantes. Auparavant j’avais été accueilli en grande démonstration à l’aéroport au son des tambours et dans un enthousiasme communicatif. De là je suis allé au « pique-nique citoyen » qui se tenait non loin de la salle du meeting. On s’y rendit en cortège sous le timbre « mim marche avec Mélenchon », drapeaux et musique en tête. Occasion pour moi de découvrir le petit camion du Parti de Gauche tout de rouge repeint avec le sigle du parti sur les portières et son écran de télé embarqué. Rigolade : les journalistes et cameramen se sont perchés sur le camion pour se donner une vue d’ensemble pendant que je marchais sous le cagna ! Sonnaient les mots d’ordre : contre Sarkozy : résistance ! Contre la vie chère : résistance ! Contre les profiteurs : résistance ! Et ainsi de suite. Puis ce furent les discours. On les a déjà diffusés en direct. Près de 10 000 connexions montrent quelle place a dorénavant ce média et combien il change notre travail de militant en amplifiant de façon fantastique la portée ratp_09de nos discours. C’est le moment de venir au cœur de mon discours et de ce que je suis venu venir dire si loin de chez moi !

Mon sujet c’est la mer. Oui, la mer. Une frontière physique pour l’humanité, composée d’une espèce d’animaux terrestres comme on le sait bien. Une « terra incognita », la dernière sur cette planète. Mais la plus vaste ! Plus vaste que le monde connu lui-même puisqu’elle couvre 70 % de la surface du globe. Je suis certain qu’à cet instant, ceux qui me lisent lèvent le sourcil. « Tant que ça ? Tiens c’est vrai, je n’y avais pas pensé ». On n’y pense jamais en effet ! Quels extraordinaire régulateur est cette masse d’eau ! Elle absorbe 80 % de la chaleur produite par la planète ! Et 20 % de CO2. Et pourtant, on n’y pense pas. Ce n’est pas tout. Les populations côtières, dont la vie est liée à la mer représente les 2/3 de l’humanité ! Les deux tiers ! « Tant que ça ? Je n’aurais pas cru non plus ! » J’ai dit que c’était une « terra incognita », ratp_17comme le mentionnait les cartes du passé à propos des zones terrestres dont on ne savait rien. Car on sait peu, très peu. En tous cas pas assez. C’est la première réserve de biodiversité ! Mais seulement 15 % de la faune et la flore marines seraient connus.

Et comme tout ce qui concerne la vie des êtres humains finit par être affaire d’échange et de commerce, souvenons-nous que  90 % du commerce mondial transite par mer. Oui, encore une fois : 90 % ! Je commence ici à m’approcher d’autres enjeux. La mer est le premier réservoir des ressources rares. 90 % des réserves d’hydrocarbures s’y trouvent et 84 % des réserves de minerais et de métaux. Dans ces conditions, le monde de sept milliards d’êtres humains étant ce qu’il est, la mer, est, avec l’accès à l’eau potable, le premier enjeu des conflits pour l’appropriation des ressources rares.

Tout ce que je viens de dire, me permet à présent d’en venir à nous, le peuple français. La France est très directement concernée. Certes on ne parle jamais de la mer en France dans les débats politiques. Toute la prise de conscience reste à faire ! C’est pourquoi il était si utile que je commence à en parler. Je crois que si j’ai acquis de l’écoute et peut être même de l’autorité avec le Front de Gauche je dois la projeter constamment au service des grandes causes pour le futur de notre société. Qu’il s’agisse de débarrasser la scène politique des ravages du Front National ou qu’il s’agisse de monter au créneau pour batailler sur les droits fondamentaux de la personne humaine comme le droit de disposer de son corps ouratp_08 de sa fin de vie, ou parler de la nouvelle frontière de la France qu’est la mer, c’est tout un. Notre campagne doit être un vivier d’idées et de projets qui se diffusent dans la société.

Je compare cette ambition que je propose à celle qui nous a permis de devenir une puissance spatiale. Ne sommes-nous pas la nation d’Europe qui a su s’immiscer dans l’espace et qui occupe aujourd’hui la moitié du marché mondial des tirs de satellites ? N’avons-nous pas mis au point le navire de transport spatial le plus abouti pour alimenter la station internationale de l’espace ? Rien n’est hors de portée pour nous, sitôt que l’Etat et le collectif s’en mêlent ! La mer est notre nouvel espace de réussite et d’exploits scientifiques et techniques ! C’est ma proposition !

Et je m’appuie sur du solide pour faire cette proposition ! La France est le deuxième domaine maritime du monde ! 97 % de cet espace se situe outre-mer. Par exemple la zone économique exclusive en mer de la Réunion est à elle seule aussi importante que celle de la métropole avec ses mille kilomètres de côtes. Au total, dans ces ratp_10conditions, la moitié de la population française vit dans la bande côtière des 100 km ! Nous avons donc largement les moyens d’agir. Mais nous avons surtout de bonnes raisons de le faire. D’abord parce que du point de vue de l’humanité en général, c’est une priorité écologique. Il s’agit de la préservation du premier réservoir de biodiversité et des principaux équilibres dont dépend tout l’écosystème humain. Cela implique d’améliorer la connaissance, encore très parcellaire du domaine maritime, donc de développer les moyens d’exploration et de surveillance, et de protection cela va de soi. Pour cela il faut relancer la recherche scientifique et technologique sur les questions marines et maritimes. Ce qui, ceci dit par parenthèse, devrait aussi permettre d’améliorer les techniques de pêche, pour trier sur le fond plutôt que sur le pont ! Ensuite, « prendre la mer », c’est une priorité alimentaire et sanitaire compte tenu de l’importance des protéines issues de la mer et des potentialités qu’offrent l’identification et la culture des algues. Enfin c’est une priorité énergétique. L’énergie des mers est la moins exploitée et un des plus grands gisements. Cette dimension économique et sociale n’est pas prédatrice sur l’environnement. Elle ouvre un champ fantastique de développement de l’emploi maritime en France. D’autant qu’il y a un sous-développement de l’emploi et de l’activité maritime en France. Avec le deuxième domaine maritime, nous avons 305 000 emplois, tandis que l’Espagne avec le trente et unième domaine maritime en a 384 000 ! C’est donc un axe d’investissement public prioritaire pour notreratp_16 projet de planification écologique.

Pour l'instant les moyens d'observation et d'exploration sous marines sont limités. L'essentiel des moyens sont consacrés à l'observation, sous forme de balises mises en réseau et de robots. Seuls les Etats-Unis et depuis peu la Chine ont développé de larges réseaux d'observation. Ils sont ainsi capables de modéliser les évolutions climatiques, météorologiques mais aussi celles des pollutions et de la présence de la faune et de la flore sur de très grands espaces. L'Europe a lancé un projet Esonet pour se doter d'un tel réseau, avec notamment des balises en eau profonde. Mais faute de moyen et d'ambition stratégique, il reste, comme le projet Galileo, diffus, brouillon et sans applications très poussées. Car il est censé couvrir les eaux allant de l'arctique à la mer noire !

Les moyens spécifiques d'exploration sont encore moins développés. Il s'agit des sous-marins profonds sur le modèle du Nautile. Leur activité n'est pas permanente. Cela limite d'emblée leur portée et les projets qui peuvent en découler pour l’exploitation des ressources et la lutte contre les pollutions. Et surtout ces moyens d'exploration ont un rayon d'action limité : rarement au-delà de 6 000 mètres de fond. Autre inconvénient ils ont une autonomie très faible. Ils doivent donc être amenés sur place par un autre navire et peuvent difficilement plonger au-delà d'une dizaine d'heures. Face à cette faiblesse, la France développe depuis peu un projet de véritable vaisseau d'exploration océanique, appelé Sea Orbiter. C'est la première véritable déclinaison marine des méthodes de la conquête spatiale. Mais ce projet pionnier et expérimental ne suffit pas pour répondre au défi permanent et mondial de l'exploration, de l'observation et de la surveillance des grands fonds. Ce sont donc de véritables stations sous-marines permanentes qui restent à développer et à mettre en réseau. La ratp_11France est dans ce domaine un des seuls Etats au monde à pouvoir se confronter à un défi mondial à travers sa présence dans tous les océans du globe. Notre mise en mouvement, notre audace pourrait être un immense espoir pour la maîtrise écologique d'un des principaux ressorts de l'écosystème humain.

J’ai pensé que je devais évoquer ce grand projet, la conquête de cette nouvelle frontière, là où il fait le plus sens c’est-à-dire outre-mer. De cette façon je pense avoir donné du sens à ce que j’ai dit contre l’expression qui désigne ces départements et territoires comme « territoires ultra périphériques » selon la nomenclature européenne. Je crois avoir montré autrement que par les arguments habituels en la circonstance quel genre d’avant-poste peuvent être les territoires français de l’outre-mer. Il n’en est pas sorti grand-chose en presse écrite. Comme d’habitude. Il me reste donc à espérer premièrement que Hollande ou Sarkozy en parlent à leur tour après moi faute d’idée originale, et deuxièmement, qu’une journaliste de l’audiovisuel, comme madame Ferrari l’a fait à propos des impôts sur les déserteurs fiscaux, se souvienne de ce que j’ai dit. Alors une idée qui n’atteignait pas le bulbe préconstruit des « observateurs » fera son chemin.

Je conviens qu’une telle espérance après tant de mois de superficialité de la presse écrite qui est censée se donner « le temps du recul » confine à la naïveté. Peine perdue dans ce cas. Je m’y suis mal pris. Que n’y ai-je mis du sexe, du sang ou de la bave ! Lamentablement, il n’y a rien en effet de malveillant dans mon idée, rien contre Pierre, Paul ou Jacques, rien de saignant non plus. Donc ça n’existe pas pour la branchouille plumitive. Les « sujets » à mon sujet c’est mon « amitié », « proximité » avec Dassault, cette inepte trouvaille en vingt ans de vie parlementaire des biographes confus et fielleux qui font le commerce de ce qu’ils ont cru comprendre à mon propos. C’est le photographe qui réclame le droit de piétiner les enfants et les personnes moins mobiles sans discussion parce que c’est « Libération » qui lui paye ses chaussures cloutés et qui me vaut ensuite le venin de ceux qui prétendent en faire une bonne histoire comme ils aimeraient m’en coller une sur le mode inépuisable du « petit journaliste ». C’est le salopard qui exhibe sa carte de presse quand nous le surprenons en train de planquer autour de mon domicile. Ou celui que l’on attrape avec la même carte en poche autour de l’usine en train de se faire passer pour « un copain qui se renseigne ». Bref, moi, la conquête de la mer et le reste, ce ne sont vraiment pas du tout, mais pas du tout, des sujets.

Cette malveillance permanente qui se donne des airs d’objectivité est un sujet de consternation pour moi alors même que j’en connais le ressort dans les réseaux politiques dans lesquels ils s’ancrent. Mais comme beaucoup d’entre vous je voudrais tellement croire au malentendu. Je voudrais tellement croire qu’autre chose de plus respectueux et réellement factuel soit possible. Je sais bien que cela n’a aucune importance puisque progressivement le flot de l’internet recouvre tous ces médiocres abus de pouvoir médiatiques. Je ne ferai pas le détail des innombrables manquements à l’éthique que j’observe, les citations de moi inventées, les titres qui trafiquent les textes et communiqués, les photos malveillantes, les grossières falsifications comme celles qui m’attribuent le refus de connaître le patrimoine des élus. Et combien d’autres bassesses. Puis je me dis que c’est peu de choses devant le drame de l’effondrement de l’intelligence qu’a été le traitement sensationnaliste et, en cela, parfaitement criminel, de l’affaire du tueur en série de Toulouse. Photos en une du jeune homme « comme les autres », nom de l’assassin sur cinq colonnes, tout ce qu’il ne faudrait pas faire dans une société de décence qui ne chercherait pas à garantir l’assurance de laratp_18 notoriété aux délirants a été fait sans vergogne. Dans quelques jours commenceront bien sur les rétropédalages et les contritions convenues qui suivent toujours la gueule de bois des orgies voyeuristes. Vivement le changement, le vrai.

A Ajaccio, sur une place publique et dans le vent sournois qui rendait le son si pénible, François Hollande devant mille personnes selon Faouzi Lamdaoui son chef de cabinet, et de cinq cent personnes selon le journal « Le Monde », a prononcé un discours dont le contenu a malheureusement été largement méconnu par les observateurs. Comme l’avait été les conséquences de son idée d’introduire le Concordat dans la Constitution. Comme l’a été quoique j’ai pu en dire, écrire et répété en meeting son idée de donner aux négociations sociales une valeur supérieure à la loi. François Hollande à Ajaccio a déclaré vouloir donner un pouvoir réglementaire aux régions. Rien que ça ! Cela constitue tout simplement un démembrement de l’égalité devant la loi et dans la mise en œuvre de celle-ci. Par exemple, l’application du code du travail serait alors à géométrie variable pour toute sa partie réglementaire. Un rêve du Medef ! La France n’est pas une république fédérale ! Mais peut-être le projet des socialistes désormais c’est qu’elle le soit ?

Ce n’est pas tout. Comme la scène se passe en Corse je suppose qu’un conseiller futé a trouvé l’occasion opportune de lui faire parler de nouveau de sa proposition de ratifier la Charte des langues régionales ! Pure démagogie. Car il lui reste à savoir que l’essentiel du contenu de cette Charte s’applique déjà. N’y exceptent que quelques articles qui ne le sont pas pour une raison bien précise. On peut la récuser mais alors il faut le dire et s’en expliquer car sinon ce n’est pas honnête. Ces articles sont censurés par le conseil Constitutionnel au motif qu’ils attentent à l’égalité des citoyens devant la loi. Cela parce qu’ils créent des droits spécifiques réservés aux seuls locuteurs de ces langues. Raison pour laquelle la Charte elle-même ne peut être adoptée sans révision de la Constitution. Donc François Hollande veut faire accepter des articles nouveaux dans la Constitution que par ailleurs il ne veut pas changer. Mais ce sera pour y introduire à trois reprises des exceptions à l’unité de la loi et de la communauté légale : le contrat au-dessus de la loi, le Concordat en Alsace-Moselle et la Charte des langues régionales ! Il est consternant, qu’après tant de débats sur ces sujets entre socialistes, François Hollande impose un point de vue aussi singulier. Le silence de la « gauche » du parti est encore plus consternant ! Ces initiatives qui parcellisent l’application du droit dans la République, créent une nouvelle division à gauche. Il est temps que l’état-major socialiste réalise que tout cela est au-delà de la ligne jaune et a même quelque chose d’un peu, et même beaucoup, « étranger à la tradition de gauche » comme l’avait dit Lionel Jospin ratp_20en 1985 à propos d’un texte social-libéral intitulé « du bon usage de la rigueur » qu’avait signé Alain Richard. Lequel Alain Richard vient de faire adopter par amendement au Sénat la reconnaissance du caractère propre des crèches confessionnelles pour pouvoir les rendre subventionnables. Cette gauche-là n’est pas la mienne je tiens à le dire et j’espère qu’on le comprenne bien.

A la page quatre du journal « Le Monde » censé rendre compte du déplacement de François Hollande à Ajaccio il est impossible de savoir ce qu’il y a dit et ce que cela implique. Mais bien sûr, on peut tout savoir des bruits des coulisses. Il faut donc attendre d’être à la page six dudit journal pour entendre parler du thème que je viens d’évoquer. Mais ce sera sous l’angle de la polémique que mon communiqué sur le sujet est censé ouvrir. Fine observation qui n’est pas destinée à aborder si peu que ce soit le fond du sujet mais seulement pour en rester au fait que, « initiative tout a fait inhabituelle », je me suis exprimé contre les deux propositions de François Hollande. Qu’une discussion ait lieu en campagne électorale est en effet très surprenant ! Surtout si elle porte sur le programme d’un candidat. Car comme le dit l’article en défense de François Hollande, ma critique s’exprime alors que « François Hollande n’a pas dit autre chose que son programme mentionne sur la décentralisation ». On se pince ! Engager une discussion au moment où une idée est exprimée en public, de manière volontairement solennelle et adaptée au lieu où elle est énoncée, serait une surprise. Tel est le journalisme politique dorénavant !


1 335 commentaires à “Une nouvelle frontière pour l’Humanité”

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 1127 »

  1. 251
    cazabeau dit:

    Ingo à 14h34

    D'accord avec vous. Mais pour le débat de fond, il ne faut pas regarder le p'tit journal. C'est pas le concept de l'émission. Il faut pas, d'accord ?

    Pensez à porter une écharpe ou des lacets ou autres insignes rouge.
    Il faut mettre le ROUGE à la mode.
    Cela permet la discussion, les gens vous regardent, s'interrogent. Ils voient qu'il se passe des choses qu'ils ne voient pas à la télé.
    Imaginez prés de 5 milions de gens avec une identité de couleur ROUGE !

  2. 252
    Red@rt (13) dit:

    Autour de moi, un nombre considérable de personnes sont atterrées par la médiocrité de la campagne présidentielle et se tourne naturellement vers notre candidature. Trois de ces personnes, ne se connaissant pas, n'ayant aucun point commun et n'étant pas fanatique de notre candidat, me rapporte la même chose: Le comportement des politiques sur l'épisode de Toulouse est lamentable. Ils se sont ridiculisés. Seul Jean Luc Mélenchon aurait fait preuve d'un comportement et de déclarations justes et honorables. (J'emploie le conditionnel car je n'ai pas de jugement sur le comportement des autres candidats, je ne m'y suis pas vraiment intéressé, et je suis bien vacciné: je n'ai pas de télé!). D'autres amis, qui ne connaissaient pas Jean Luc il y a peu et qui ne me prenaient pas trop au sérieux lorsque je leur en parlais, m'interpellent en me faisant part de leur récente adhésion. Ils le disent avec tellement de joie et de conviction. Limite, il s'excuse en me disant que j'avais raison... Ce jour la j'étais à Marseille. J'ai donc dit à ces amis que je me préparais à venir manifester devant la Mairie au sujet de l'interdiction du meeting. l'un d'eux m'a répondu avec la plus grande fermeté, "je viendrais, tu peu compter sur moi!". J'ai été félicité par beaucoup de personnes pour ma participation à la prise de la Bastille, des personnes qui ne sont pas particulièrement politisées. J'insiste sur le mot félicité. Il est revenu plusieurs fois. J'ai trouvé ça curieux, flatteur et tellement encourageant!
    Je viens de faire ma demande d'adhésion au Parti de Gauche. A force d'utiliser le "nous" et le "on" j'avais besoin de plus de légitimité.

  3. 253
    Elisa dit:

    Merci à Clémentine de rappeler quelques principes sur le non rôle des femmes de.. en politique.
    a part ça, le petit journal c'est la première fois que je le vois en suivant les liens du blog et je me dis : était-ce-bien nécessaire ?

  4. 254
    Manu Le Roy dit:

    Bonjour !
    Comme toujours des propos de bon sens et d'humanité. Ce qui me réjouis, jour après jour, c'est la constance de notre mouvement portée par ses leaders. J'avais un peu peur sans vraiment me l'avouer de me laisser aller à un espoir de courte durée et à un militantisme voué à la désillusion mais les choses avancent bien, de façon construite, implacable. Lorsqu'une nouvelle idée est mise sur la table il ne s'agit jamais d'une réponse à la "concurrence" (ça c'est pour la gauche) ou d'une surenchère bestiale (ça c'est pour qui vous savez) mais d'une véritable pensée de fond qui va toujours dans le bon sens commun. Vive cette république !
    Et j'en profite pour vous montrer cette perle qu'un amis m'a envoyé et que j'ai relayé sur ma page facebook "PrenonsLePouvoir" - attention c'est du lourd ! - : http://www.dailymotion.com/video/xpnvbc_un-militant-ump-a-la-sortie-du-meeting-de-stasbourg_news

    On arrive même à faire réfléchir des militants ump :)

  5. 255
    jean ai marre dit:

    @ 14 henri dit:
    Tous les matins je vois la mer et l'étang de Thau, je connais les enjeux, ils sont énormes.
    Attention tu connais l'expression parlée Sétoise : : être, entre mer et étang !

    Mais nous au Front de Gauche, nous savons où nous sommes. Jean-Luc vient de poster sur la mer. Assurément il ne s'agit pas d'émotion, mais de cohérence politique : la planification écologique
    Doit on continuer à coloniser la mer ou la libérer ?
    Henri, tu es bien placé pour connaître les spoliations de l'Etang de Thau, cher à Brassens, par les pêcheurs eux mêmes Razzia sur les fruits de mer, rejet des déchets n'importe où.
    Ignorance du rôle des canaux qui relient la mer aux Etangs .
    Et les fermes aquatiques ! Le profit est la principale motivation. Elevage de loups, de thons, qui met le produit élevé en Afrique du Sud à 2 h de Rungis
    Les fermes aquacultures utilisent d'énormes quantités de farine et d'huile de poissons extraits de poissons pêchés en mer, comme les anchois et la sardine. Ce qui contredit tous raisonnements sur les soit disant préservations des ressources naturelles.
    En 2006 pour produire 51,7 millions de tonnes de poissons pas moins de 20 millions de tonnes de poissons sauvages ont été pêchés, pour la production des farines.

    Il est temps qu'un candidat mette au milieu des préoccupations écologiques le phénomènes de la mer.
    Hasard, c'est encore le notre....

  6. 256
    Elisa dit:

    @cazabeu
    super idée mais
    est-ce qu'on peux mettre un peu de vert et un peu de noir avec le rouge ?

  7. 257
    Alain44 dit:

    Je partage le point de vue de Citoyenne 21 en @239 sur l'attitude de F.H face à JL Mélenchon et le programme du FdeG. Il est temps que la confrontation des deux programmes se fasse en toute transparence publiquement dans le cadre de la campagne.Cependant, le fossé est tellement grand que F.H n'aura jamais ce courage. F.H est un petit bonimenteur de province mais certainement pas de l'espèce d'homme qu'il faut pour diriger un pays. Le PS ne peut que compter que sur l'impopularité de Sarkozy pour passer et continuer la même politique d'austérité voulue par la finance dont il est le fidèle serviteur depuis ce funeste revirement de 1983.

  8. 258
    Manu Le Roy dit:

    Pardonnez-moi ce double post mais il m'est impossible d'éditer le précédent : quand j'écris "ça c'est pour la gauche" bien entendu je parlais de la "fausse" ;)

  9. 259
    françois des landes dit:

    Rouge Noir Vert pour un renouveau?

  10. 260
    Fred dit:

    Je trouve l'idée de mettre du rouge dans cette période de printemps excellente.
    Des lacets rouges je trouve ça pas mal du tout, je cours de suite m'en procurer.
    De plus ça rappel le discour de la bastille où il est de notre devoir de tracer notre chemin.

  11. 261
    Charles dit:

    Perso, pour un grand rassemblement du 19 avril, j'aurai bien vu l'esplanade de la défense! A la fois au siège des grandes tours du cac40, dans l'alignement avec l'arc de triomphe, avec suffisamment d'espace pour être vraiment nombreux (peut-être même trop, serions-nous capables de bien remplir cette place un jeudi fin d'après-midi?) A inviter les petites mains de la grandes finance à se joindre à nous...
    Sinon, en plus petit, il y aurait bien le parc des buttes chaumont, avec son belvédère surplombant une belle surface-un grand auditorium de plein air- Mais sur quelle symbolique? Prendre la parole au "temple de la Sybille"-mmh...

  12. 262
    Sylvain dit:

    262
    @Fred.15h25. T'as raison, moi je vais acheter des slips et des chaussettes rouge!

  13. 263
    Elisa dit:

    @François des Landes

    en quelque sorte en finir avec le bleu réac car appartient à tous le bleu du ciel.

  14. 264
    ghc dit:

    merci Elisa de mettre du rire et de l'humour au milieu de ces posts, nous sommes probablement nombreux à être seul chez soi et un peu d'humour AUSSI à Partager est formidable.
    (merci wm)

  15. 265
    limousin dit:

    Il faut que ça marche; au 1er, au 2ème tour, aux législatives et après. Pas de démocratie bas de gamme et défaitiste mais l'opportunité tant espérée, que la raison s'invite dans les débats et les décisions alors qu'enfin l'intelligence a trouvé une voix. Et pour certains comme moi, des motifs pour être fier de vivre avec des français (comme moi), sitôt que le regard et la pensée se posent pour faire le plein de réalité et d'humanité.
    Bonne journée à tous

  16. 266
    Heloise dit:

    Le risque que nous mesurons n'est déjà plus un risque, c'est un défi que nous sommes destinés à relever.
    C'est vrai pour la Planète Mer...Politiquement nous devons aussi mesurer le risque représenté par le système présidentiel qui nous transforme en spectateurs sidérés par les exploits de leur héros.
    Pour partager la fierté légitime d'avoir "choisi Mélenchon", je suis d'avis qu'il nous faut aussi partager le défi que lance au "peuple" le candidat du Front de Gauche : "prenez le pouvoir"!
    Jean-Luc Mélenchon a plus d'une longueur d'avance sur "le peuple", mais conformément à l'esprit républicain, il alerte, il explique, il éveille...tout le contraire des "politiciens professionnels " qui tentent de faire diversion et d'endormir leurs moutons...N'oublions pas que nous sommes les "moutons noirs", donc, ne lâchons rien de notre mobilisation militante pour tranmettre autour de nous cette soif de "dignité citoyenne" : à la vôtre !

  17. 267
    Michel Berdagué dit:

    Le 30 Mars sera présenté le programme pour "une Défense souveraine et altermondialiste", c'est sûr qu'il vaut mieux construire des crêches et logements de qualité manquant et écoles de la République gratuites et laÏques que de consacrer des budgets pour la Défense mais je crains fort que nous puissions rien faire si nous nous autorisions de désarmer et mains dans les poches regarder les States et autres désarmés. C'est très bien que nous parlions enfin de l'armement nucléaire qui est un sacré danger aux mains des hommes pas très évolués pour considérer un idéal de société. Surtout avec la sortie de l'Otan.

  18. 268
    oliivier dit:

    "Ce matin sur France inter (7/9), M.Aubry à qui on a posé la question du risque Mélenchon (12000 prévus à Lille ce soir) a répondu qu'on en été pas là, et que le problème n'était pas d'être à gauche ou plus à gauche mais d'être en capacité de gérer le pays. Si ça ne ressemble pas à la faute de Jospin ("je ne porte pas un programme socialiste") je ne m'y connait pas."

    elle sous-entend surtout que Mélenchon n'a pas la capacité de gérer la France,
    que ce soit "à cause" du fait qu'il aie 2x moins de voix, donc en se justifiant que les francais ont jugé qu'il ne l'était pas
    ou que ce soit par son programme qui comme on le sait est vu par tous les droitiers,et le ps est de droite pas de gauche, comme irréalisable, utopique, anarchiste voir stalinien par certain,

  19. 269
    Menjine dit:

    A propos du rouge...et des couleurs...
    Le 11 Novembre 1940, toutes les ouvrières et les employées de la maison de mode où travaillait ma mère,avenue des Champs Elysées étaient arrivées habillées en bleu, blanc, rouge, alors que les codes de la mode à cette époque ne voulaient pas ce type de couleurs ni en hiver, ni ensemble car cela "jurait", elles ont assisté de la fenêtre de l'atelier à l'arrestation des étudiants qui manifestaient. j'ai gardé le gilet de laine qu'elle avait tricoté et la décoration qu'elle avait mise à son chapeau.
    Comme quoi, cela a beau être anecdotique et secondaire "Portons crânement le rouge en Mai" pourrait être un slogan.
    En attendant je repeins ma porte d'entrée...en rouge!

  20. 270
    Elisa dit:

    Rouge, vert noir et vive aussi les cathos de gauche.
    C'est tous ensembles fier de ce que nous sommes et de nos différences qu'il nous faut avancer.
    vive la sociale quoi !

  21. 271
    Jonathan L. dit:

    Super passage de Clémentine Autain, Je pense qu'elle n'a encore rien montrer de sa pugnacité et que ce qu'elle nous a montrer n'est encore rien étant donné qu'elle est assez nouvelle dans le PAF,ses codes étant maîtres parmi les médiacrâtes.

    On lâche rien!

  22. 272
    françois des landes dit:

    à la bastille, j'ai beaucoup apprécié la discrétion des crs qui nous ont laissé l'espace sans nous surveiller comme si nous étions irresponsables ; alors pour une fois merci les CRS

  23. 273
    Bernard dit:

    JL Mélenchon, nous parle de mer, ici dans le Finistère nous vivons avec, alors nous avons ajouté une touche de bleu à notre logo.
    Voir dans "photos" sur notre page FaceBook :

  24. 274
    Sylvain dit:

    Jean-Luc est encore en tête du véritomètre et je crois que depuis que ce truc existe, c'est lui qui a le plus souvent occupé la première place. Comme quoi, il n'y a pas de hasard:
    http://itele.owni.fr/#!/ligne-de-credit-des-candidats/

  25. 275
    Michel Matain dit:

    Du rouge avec un ruban vert ?

  26. 276
    clemence dit:

    Incroyable l'Allemagne pousse à bout la Grèce pour qu'elle quitte l'euro.
    Mais ça a foiré les grecs sont "globalement" restés calmes.

  27. 277
    Pierre Etienne dit:

    Quelle belle surprise ce matin en découvrant sur mon site anglais d'information préféré un bel article, réfléchis sur Mélenchon... Et quelle joie pour moi de voir en dessous les nombreux commentaires anglophones aussi enthousiastes que ceux sur ce blog.

    http://www.economist.com/blogs/elysee/2012/03/m%C3%A9lenchon-phenomenon

    Mélenchon Présidons !

  28. 278
    jprissoan (69) dit:

    thery 14h58 : le PCF n'a rien à voir avec le PC réunionnais. ce sont deux partis distincts, comme d'ailleurs le PC de la Martinique et celui de la Guadeloupe. Il n'y a donc pas d'organisations du PCF en réunion. le PCR a quant à lui des positions qui le regardent : généralement, il appelle à voter pour le candidat socialiste de la métropole lors de chaque présidentielle.
    2) le discours de Jean-Luc Mélenchon à la réunion est très clair, la France veut d'autres alliances dans le monde, d'autres coopérations avec les pays d'Amérique latine, par exemple, qui tentent de s'échapper de la tutelle américaine. Mais pour cela la France doit être indépendante jusqu'au bout, y compris jusqu'à l'ultime : la défense du sol d ela patrie républicaine. Sinon, les USA ont un moyen de chantage bien connu. Il est farfelu de désarmer seul, si les autres gardent leur force de frappe.

  29. 279
    Fred dit:

    «Depuis le mois d'août on demande une confrontation avec le Parti socialiste sur la base des projets et des programmes. pour l'instant, c'est le mépris», Clémentine Autain

    http://www.dailymotion.com/video/xppocz_autain-le-vote-utile-me-casse-les-urnes_news

  30. 280
    françois des landes dit:

    si nous y avions pensé avant, nous aurions pu lancer une ligne de chaussures (fabriquées en France) de couleur rouge noir et vert (avec des lacets bleus pour le Finistère) qui aurait financé un peu notre mouvement

  31. 281
    JM77 dit:

    @WM
    Pourriez vous supprimer mes posts 220 223 225 (vers 13h50) : ils encombrent- comme celui là d'ailleurs- inutilement ce blog. J'ai eu des problèmes avec mon téléphone.

  32. 282
    Red Lion dit:

    @ Tous
    Comme nombre d'entre vous, j'imprime, je distribue, je discute, j'explique, je détaille, j'argumente bref...je milite en faveur du Front de Gauche et, très vite, l'adhésion l'emporte généralement.
    Les propositions sont suffisamment marquées à gauche pour faire basculer les réticents, les indécis ou les abstentionnistes que je rencontre vers le vote FdG. Seulement voilà, j’ai un problème avec une des mesures phares du programme : le SMIC à 1700 € !
    En effet, quelques uns m'objectent qu'un SMIC à cette hauteur, d'une part, sera impossible à tenir pour les PME et a fortiori pour TPE et, d'autre part, que cela aura pour conséquence de faire monter les prix. Comprenez : l'inflation.
    Le prie étant atteint lorsque c'est mon propre frère, de gauche comme nous, qui hésite et me fait cette réflexion.
    Lui qui dirige sa TPE avec un salarié, il me dit que, s'il augmente son salarié à 1700€, il sera obligé de faire peser cette augmentation sur ses tarifs. Les deux augmentations s'annulant l'une l'autre, il prétend que le salarié gagnera plus mais paiera plus et que cela n'aura d'autre effet que de provoquer une inflation galopante, notre monnaie perdant de sa valeur.
    Alors, j'ai beau chercher une réplique, je n'en trouve pas... A l'aide, camarades !

  33. 283
    pascal dit:

    La Vème République, monarchie de droit divin! on en est pas très loin. 221 fois le mot "je" dans les 60 "engagements pour la France" d'Hollande. (les mots gauche et socialiste en sont absent). Vive la 6ème!
    je lis ici ou là qu'il ne faut pas s'attaquer au PS, ne pas chercher à leur piquer des voix: à 25 ou 30%, ils seront aux second tour. Pas nous! Bien sur que si il faut leur piquer des voix! le PS refuse de débattre des programmes, faisons-le à leur place!
    Si nous ne sommes pas présents au second tour, j'appliquerai le "théorème d'Ayrault": Abstention dynamique!
    Résistance

  34. 284
    françois des landes dit:

    la mesure prévue est progressive et le chiffre retenu est pour la fin du mandat ; petits patrons vous aurez du temps : pas peur pas peur !

  35. 285
    Red Lion dit:

    * le pire étant atteint... Pardon

  36. 286
    voix off dit:

    Le point faible de la campagne par ailleurs admirable c'est le rapport aux journalistes.
    Ballot de ce mettre à dos toute une profession qui a la capacité au delà du talent de Jean Luc d'élargir l'audience du Front De gauche.
    Notre leader l'a reconnu lui-mème au moment "des paroles et des actes;je me rends compte de l'impact de ce genre d'émission..."
    Le film,simpiternellement cité ici comme une référence n'est qu'un avis parmi d'autres(curieux de dénoncer la pensée unique(néolibérale)par une autre pensée unique(le méchant capital).
    D'autres sources permettent d'analyser la situation actuelle;
    1-"looking for Sarkozy",documentaire Arte décembre 2011
    2-"Sarkozy,vampire des médias"Télévision Suisse Romane avril 2009
    3-"-Le temps du J-T"Marcel Trillat,Festival Poitiers,films sur le travail,fevrier 2011.
    Légiférer pour empècher la concentration des organes de presse,oui mais il faut aussi donner un statut juridique aux journalistes leur permettant de résister aux pressions qu'elles viennent du capital ou du pouvoir politique.Un service audiovisuel publique transformé en Pravda,ce n'est pas la démocratie!
    Par ces temps troubles,s'en prendre à une catégorie de Français qui font partie comme vous et moi des 99%(des salariés!) est contre- productif et indigne de "L'humain d'abord".

  37. 287
    jean ai marre dit:

    @ Jean-Luc Mélenchon
    Pour l'instant les moyens d'observation et d'exploration sous marines sont limités.L'Europe a lancé un projet Esonet pour se doter d'un tel réseau, avec notamment des balises en eau profonde

    En tant que parlementaire Européen, je suis étonné que notre candidat n'est pas creusé cette démarche sur la mer.
    Il me semble qu'il manque un grand projet qui rassemble et qui mutualise les compétences. Un état ne peut se lancer dans la recherche, mais plusieurs, qui s'assemblaient en réseaux, sur le modèle de la recherche médicale, pourrait entreprendre un tel chantier.

  38. 288
    Red Lion dit:

    françois des landes : "la mesure prévue est progressive et le chiffre retenu est pour la fin du mandat"

    Actuellement, le SMIC est à 1.398,37€ brut. La mesure du FdG prévoit une augmentation immédiate du SMIC à 1.700€ brut, soit une augmentation de plus de 300€.
    Ce n'est donc pas progressif.
    L'augmentation progressive que tu évoques concerne le passage du SMIC de 1.700€ brut à 1.700 net en fin de quinquennat et, ça, je l'avais bien noté et fait valoir.
    Ma question reste donc posée -> voir commentaire 282 à 16h04.

  39. 289
    Nicks dit:

    @Red Lion (282)

    Le Smic à 1700 euros est prévu à la fin de la législation (augmentation progressive donc) et en brut il me semble. C'est une mesure de relance dans le cadre d'une politique de la demande qui devrait profiter à l'économie pour peu que les distorsions de concurrences des pays à très bas coût salariaux(voir Lordon) soient combattues.

  40. 290
    Michel Berdagué dit:

    Help la BCE, bon pour l'aide tu trouveras les archives fornies et historiques de ce blog, les sujet est épuisé et épuisant, depuis des mois voire des années ça fuse,d'autres vont te répondre Marx a tellement vu les contradictions et l'importance de l'argent en temps que tel et pas que lui,Moïse Freud et beaucoup d'autres que Marx avait déjà envisagé de le supprimer ainsi que l'état, nous n'en sommes pas là et pourtant dans un idéal,apaisé tu supprimes le thermomètre qui te refile la tchouille,la fièvre de l'or et consort peut-être que ça marcherait.
    C'est pour ces raisons que je suis rouge,coco,et aussi noir anar.

  41. 291
    Elisa dit:

    moi c'est avec l'école obligatoire jusqu'à 18 ans, que j'ai des problèmes
    Pour ceux qui y ont souffert, y souffre encore c'est dur à avaler.
    ceux qui on fait le programme sont probablement profs et on du mal à comprendre ça.

  42. 292
    Pnyx dit:

    Oui mes amis ! Résistons, luttons, militons, convainquons sans faillir ! Et si les adversaires, médiocrates et médiacrates confondus, sont nombreux, vils et redoutables, n'oublions pas que notre plus grand ennemi demeure toujours le doute; non pas celui qui nourrit la réflexion, la fortifie, mais celui qui s'instille, marque l’essoufflement, ce frère vénéneux de la résignation !
    Aussi dois-je vous témoigner combien votre enthousiasme, votre engagement, vos témoignages et commentaires à tous me sont précieux, combien ils me vivifient et me fortifient ! Traçons le chemin en marchant vers la VI ième République. Le 6 mai, commence une autre Histoire !

  43. 293
    Nicks dit:

    @Red Lion

    Au temps pour moi, c'est bien 1700 brut directement.

  44. 294
    sergio dit:

    @ Gilbert La Porte 167 et Poncet 200 : je partage tout à fait vos avis sur le lien du libéral-democrate anglais donnée par nathalie. La comparaison qu'il ose faire entre d'une part un larbin du medef, incapable de parler le français correctement, démago et enfumeur né au service du pire et d'autre part le travail et le verbe du candidat exceptionnel et progressiste du Fdg est absurde.
    Qu'est-ce que c'est que les lib-dem ? Des capitalistes ultra qui se distinguent des conservateurs anglais uniquement par leur refus des traditions. Une haine viscérale du collectif et un éloge de l'individualisme libertarien du type cohnbendit.
    Qui est ce Koenig Gaspard ? un ex-prof très jeune (il a enseigné/bossé combien d'années ?), écrivaillon de la libérale vendue très cher au FMI Christine Lagarde, donc au medef et aux Cac40, qui voudrait bien être élu des Français résidant à Londres aux futures législatives, sans doute faute de "job" depuis la promo de l'ex-ministre de la "rilance", concept fumeux de la poule aux oeufs d'or mariant ri-gueur et re-lance, poudre aux yeux Sarkozyenne quand des millions de citoyens crèvent la dalle.
    Que contient son article ? La prétention d'une trouvaille sociologique qui fait avancer le schmilblik : si Mélenchon convainc les salariés et les ouvriers en 2012, n'oublions pas que sarko en a fait autant et par les mêmes méthodes en 2007 !
    Et notre @maréchal d'envoyer vertement promener les contradicteurs ?!
    nathalie -que je croyais être un pseudo de troll d'où mes guillemets tellement je trouve ton post contre-producitf et vaseux-, as-tu déjà lu et écouté Jean-Luc Mélenchon une seule fois ainsi que d'auytres représentants du FdG ?

  45. 295
    françois des landes dit:

    après relecture du programme je fais mon mea culpa sur le smic, mais perso, je me verrais mal harceler mon patron qui aurait voté f de g pour exiger de lui une mesure qui menacerait la tpe, mais bon, il y a à creuser pour rassurer

  46. 296
    grosha dit:

    @Red Lion (27 mars 2012 à 16h04)
    Pas évident d'expliquer cette affaire de smic à 1700 euros.
    L'idée, c'est d'augmenter le volume financier des plus pauvres pour qu'ils achètent plus, (un peu comme le rmi de rocard).
    Achetant plus les entreprises voient leur chiffre d'affaire augmenter sous un effet mécanique, du coup tout le monde est content.
    Regarde l'émission de médiapart, je crois que c'est là que Jean-Luc Mélenchon explique le mieux. Il dit, entre autre, que pour les petites entreprises, il y aura une phase d'adaptation progressive, le but n'étant pas d'augmenter le désastre.

    La droite avait hurlé aux loup quand le RMI a été mis en place. Pourtant à l'usage, il a eu un impact économique positif (sauf pour les moins de 26 ans).

  47. 297
    françois des landes dit:

    "nous porterons immediatement le smic à 1700 eur BRUT par mois pour 35 h(...) et 1700 eur net pendant la legislature "
    extrait du programme que j'ai sous les yeux

  48. 298
    Poncet dit:

    Excellente idée, Red@rt (230) !

    (par contre, mauvaise idée en 253. C'est au Parti communiste, que ça se passe. Non, je plaisante, ça n'a aucune importance du moment que tu rejoins le Front de gauche. Bienvenue !)

  49. 299
    grosha dit:

    @Elisa (27 mars 2012 à 16h21)
    L'école obligatoire est un glissement sémantique. C'est l'éducation qui est obligatoire, pas l'école et son endoctrinement à l'esclavage, sa culpabilisation, sa propagande (du moins ce qu'elle est devenue).
    Je serai ravi de vivre dans un pays sans illettrés, mais en 1914 22% d'illétrés en France, idem en en 1976, idem en 2010.
    L'enseignement délivré par des gens qui rentrent à l'école enfant et qui n'en sortent qu'à la retraite me fait dire qu'ils ne savent rien de la vie et ne peuvent donc rien transmettre de bien utile dans le réel (j'en demande pardon aux excellent maitres et/ou professeurs que nous avons tous connus, mais qui sont des exceptions plus que la règle).
    Je pense qu'il y a là une faiblesse dans le programme et que lors de la constituante nous pourrons peser sur les choses. L'humain d'abord n'est pas de fuir nos responsabilité dont la première est nos enfants.
    C'est de nous, parents que dépend leur éducation !

  50. 300
    Giffard dit:

    Aidez nous à informer d'autres citoyens svp partager ça sur votre mur ou copié/coller à nouveau ce message sur ce mur pour informer d'autres camarades:

    Un chômeur aujourd'hui a essayé de s’immoler dans le pôle emploi de Dieppe, désespéré d'avoir été radié!
    Source ici -> http://www.paris-normandie.fr/article/dieppe/dieppe-un-chomeur-tente-den-finir-en-simmolant-par-le-feu
    Les médias n'en parleront pas sur ordre de l'Elysée: Merah oui ça ramène des voix en poussant au racisme, par contre ce chômeur non !

    Pourquoi?

    Parce ce Sarko se gargarise d'un ralentissement d'inscription au pôle emploi pour février, il en fait un argument de campagne là où en 2007 (vidéo preuve en dessous) il demandait qu'on le dégage si en fin de mandat il avait échoué!
    Preuve là -> http://www.youtube.com/watch?v=tGf_hA4XZUo

    28% des Français s'apprêtent à voter pour lui alors qu'il n'a toujours pas publié son programme à 4 semaines des éléctions!

    S'il vous plait les amis mettez ça sur votre mur, dénoncer le boycott des méRdias et éveillez les consciences: le premier média c'est VOUS

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 1127 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive