26mar 12

A la Réunion, la Bastille sera prise

Une nouvelle frontière pour l’Humanité

Ce billet a été lu 124 719 fois.

ratp_15Voici une note volée aux heures dont il avait été décidé de les consacrer au pur repos après les heures et les heures d’action sans trêve de cette semaine. Elle a commencé à la Bastille, s’est continuée dans les visites de terrain sur fond de drame toulousain. Puis il y a eu un moment spécialement émouvant pour moi à l’association pour le droit de mourir dans la dignité. Et j’ai enchaîné avec un aller-retour à la Réunion. Vingt heures de vol, onze heures sur place, un discours essentiel pour moi, deux télés et deux radios ! Je fais court, pour une fois. Le temps de mettre noir sur blanc une idée que j’ai exprimée sur place et qui ne sera pas commentée ni reprise dans la mesure où il s’agit d’un sujet de fond sans embrouille ni dispute. J’ai écrit dans l’avion et au retour. Ça se voit un peu.

Les images d'illustration de ce billet ont été prises mardi 20 mars 2012 lors de la visite de Jean-Luc Mélenchon à l'atelier de réparation de RER de Massy dans l'Essonne. Photos : S. Burlot.

Je suis allé à la Réunion au prix d’une empreinte écologique déplorable puisque j’ai fait l’aller-retour en avion en partant le samedi soir et en rentrant le dimanche soir. De ma vie je n’ai fait un tel gâchis. Mais comment faire autrement ? J’avais promis d’aller outre-mer. Mon voyage en décembre a dû être annulé en dernière minute. J’avais prévu d’aller dans les caraïbes, en Guadeloupe puis en Martinique. A présent le temps m’est cruellement compté. Comment aurais-je pu ne pas revenir à la Réunion ? Je l’avais promis il y a un an. Depuis, le département a connu une insurrection contre la vie chère qui n’est pas éteinte, ratp_04loin s’en faut ! Dans ce contexte la radicalité concrète de notre programme est une réponse qui ouvre un horizon sans cela totalement cadenassé par le cercle de la misère et de l’impuissance politique.

J’y suis allé aussi parce que sur l’île se noue, avec la constitution du Front de Gauche, l’émergence d’une force politique totalement nouvelle. Nouvelle par son programme, évidemment. Il s’enracine dans plusieurs terreaux. D’abord celui acquis par l’expérience du pouvoir régional conduit jusqu’à peu par Paul Vergès. Puis celui du mouvement syndical qu’incarne Yvan Hoarrau, par ailleurs secrétaire général de la CGT-R, qui anime le comité départemental de soutien à ma candidature. Nous en étions là quand a eu lieu l’arrivée dans le Front de l’alliance des jeunes. Son président est Gilles Leperlier. Avec lui vient Béatrice Leperlier, jeune conseillère régionale présentée par l’alliance dans la liste que conduisait Paul Vergès. On ne pouvait mieux faire comme arc de force représentatif de la société réunionnaise en mouvement et en recherche d’un autre futur. En ce moment les contacts continuent avec le président de l’alliance des pauvres, Jean-Hugues Ratenon. C’est à mes yeux une discussion fondamentale. Il n’y pas de raison qu’elle ne se conclue pas puisque chacun y met tant de sérieux. De notre côté la centralité du mouvement des pauvres qu’il anime est si évidente ! 50 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, ne le perdons jamais de vue. Nous sommes ici dans le cas de figure sud-américain où les pauvres jouent le rôle de catégorieratp_07 révolutionnaire décisive. Sa participation au comité de campagne serait pour moi comme un coup de tonnerre ! Car, à mon avis, à partir de ce moment, le Front de Gauche prendrait une dimension tout à fait nouvelle et pour mieux dire exemplaire non seulement localement mais aussi pour la métropole.

Car à tous ceux que je viens de nommer s’ajoute la figure du nouveau et jeune député européen de la Réunion, Younous Omarjee. Nos contacts ont commencé depuis de nombreux mois et se mènent de façon constante texte en main sur les sujets essentiels. Après cela vient la colonne vertébrale de l’attelage aujourd’hui. Je veux parler du Parti de Gauche à la Réunion. Petit en nombre il n’en est pas moins un déclencheur et un démultiplicateur ! Tous ses membres se sont aguerris. Moins de paroles plus d’action ! Ils ont épuré et renforcé l’organisation comme parti d’action sous la conduite de Jean-Hugues Savigny mon complice depuis dix ans et Pascal Basse qui anime avec furia le comité sud du parti. C’est eux deux qui menaient la manœuvre pour la préparation du meeting géant tenu sur place, préparé en dix jours. Une nouvelle fois on a vu le miracle permanent de notre forme d’organisation et du type psychologique particulier des membres du Parti de Gauche : gonflés à bloc, que rien n’effraie. Terriblement disciplinés dans le choc et très soudés entre eux. Au total, la jonction de ces composantes constitue une force politique entièrement nouvelle dans l’île ! Elle ratp_10opère la jonction concrète entre un jeune et petit parti, un élu emblématique, le mouvement social organisé, la jeunesse politisée. Et s’avance le mouvement né de la société où vit une moitié de la population cantonnée dans l’informel parce qu’elle vit sous le seuil de pauvreté. Détonnant.

Le meeting a été, à sa manière, une réplique de l’esprit de la prise de la Bastille ! Près de quatre mille personnes dans une chaleur d’étuve, hyper réactives, superbement souriantes. Auparavant j’avais été accueilli en grande démonstration à l’aéroport au son des tambours et dans un enthousiasme communicatif. De là je suis allé au « pique-nique citoyen » qui se tenait non loin de la salle du meeting. On s’y rendit en cortège sous le timbre « mim marche avec Mélenchon », drapeaux et musique en tête. Occasion pour moi de découvrir le petit camion du Parti de Gauche tout de rouge repeint avec le sigle du parti sur les portières et son écran de télé embarqué. Rigolade : les journalistes et cameramen se sont perchés sur le camion pour se donner une vue d’ensemble pendant que je marchais sous le cagna ! Sonnaient les mots d’ordre : contre Sarkozy : résistance ! Contre la vie chère : résistance ! Contre les profiteurs : résistance ! Et ainsi de suite. Puis ce furent les discours. On les a déjà diffusés en direct. Près de 10 000 connexions montrent quelle place a dorénavant ce média et combien il change notre travail de militant en amplifiant de façon fantastique la portée ratp_09de nos discours. C’est le moment de venir au cœur de mon discours et de ce que je suis venu venir dire si loin de chez moi !

Mon sujet c’est la mer. Oui, la mer. Une frontière physique pour l’humanité, composée d’une espèce d’animaux terrestres comme on le sait bien. Une « terra incognita », la dernière sur cette planète. Mais la plus vaste ! Plus vaste que le monde connu lui-même puisqu’elle couvre 70 % de la surface du globe. Je suis certain qu’à cet instant, ceux qui me lisent lèvent le sourcil. « Tant que ça ? Tiens c’est vrai, je n’y avais pas pensé ». On n’y pense jamais en effet ! Quels extraordinaire régulateur est cette masse d’eau ! Elle absorbe 80 % de la chaleur produite par la planète ! Et 20 % de CO2. Et pourtant, on n’y pense pas. Ce n’est pas tout. Les populations côtières, dont la vie est liée à la mer représente les 2/3 de l’humanité ! Les deux tiers ! « Tant que ça ? Je n’aurais pas cru non plus ! » J’ai dit que c’était une « terra incognita », ratp_17comme le mentionnait les cartes du passé à propos des zones terrestres dont on ne savait rien. Car on sait peu, très peu. En tous cas pas assez. C’est la première réserve de biodiversité ! Mais seulement 15 % de la faune et la flore marines seraient connus.

Et comme tout ce qui concerne la vie des êtres humains finit par être affaire d’échange et de commerce, souvenons-nous que  90 % du commerce mondial transite par mer. Oui, encore une fois : 90 % ! Je commence ici à m’approcher d’autres enjeux. La mer est le premier réservoir des ressources rares. 90 % des réserves d’hydrocarbures s’y trouvent et 84 % des réserves de minerais et de métaux. Dans ces conditions, le monde de sept milliards d’êtres humains étant ce qu’il est, la mer, est, avec l’accès à l’eau potable, le premier enjeu des conflits pour l’appropriation des ressources rares.

Tout ce que je viens de dire, me permet à présent d’en venir à nous, le peuple français. La France est très directement concernée. Certes on ne parle jamais de la mer en France dans les débats politiques. Toute la prise de conscience reste à faire ! C’est pourquoi il était si utile que je commence à en parler. Je crois que si j’ai acquis de l’écoute et peut être même de l’autorité avec le Front de Gauche je dois la projeter constamment au service des grandes causes pour le futur de notre société. Qu’il s’agisse de débarrasser la scène politique des ravages du Front National ou qu’il s’agisse de monter au créneau pour batailler sur les droits fondamentaux de la personne humaine comme le droit de disposer de son corps ouratp_08 de sa fin de vie, ou parler de la nouvelle frontière de la France qu’est la mer, c’est tout un. Notre campagne doit être un vivier d’idées et de projets qui se diffusent dans la société.

Je compare cette ambition que je propose à celle qui nous a permis de devenir une puissance spatiale. Ne sommes-nous pas la nation d’Europe qui a su s’immiscer dans l’espace et qui occupe aujourd’hui la moitié du marché mondial des tirs de satellites ? N’avons-nous pas mis au point le navire de transport spatial le plus abouti pour alimenter la station internationale de l’espace ? Rien n’est hors de portée pour nous, sitôt que l’Etat et le collectif s’en mêlent ! La mer est notre nouvel espace de réussite et d’exploits scientifiques et techniques ! C’est ma proposition !

Et je m’appuie sur du solide pour faire cette proposition ! La France est le deuxième domaine maritime du monde ! 97 % de cet espace se situe outre-mer. Par exemple la zone économique exclusive en mer de la Réunion est à elle seule aussi importante que celle de la métropole avec ses mille kilomètres de côtes. Au total, dans ces ratp_10conditions, la moitié de la population française vit dans la bande côtière des 100 km ! Nous avons donc largement les moyens d’agir. Mais nous avons surtout de bonnes raisons de le faire. D’abord parce que du point de vue de l’humanité en général, c’est une priorité écologique. Il s’agit de la préservation du premier réservoir de biodiversité et des principaux équilibres dont dépend tout l’écosystème humain. Cela implique d’améliorer la connaissance, encore très parcellaire du domaine maritime, donc de développer les moyens d’exploration et de surveillance, et de protection cela va de soi. Pour cela il faut relancer la recherche scientifique et technologique sur les questions marines et maritimes. Ce qui, ceci dit par parenthèse, devrait aussi permettre d’améliorer les techniques de pêche, pour trier sur le fond plutôt que sur le pont ! Ensuite, « prendre la mer », c’est une priorité alimentaire et sanitaire compte tenu de l’importance des protéines issues de la mer et des potentialités qu’offrent l’identification et la culture des algues. Enfin c’est une priorité énergétique. L’énergie des mers est la moins exploitée et un des plus grands gisements. Cette dimension économique et sociale n’est pas prédatrice sur l’environnement. Elle ouvre un champ fantastique de développement de l’emploi maritime en France. D’autant qu’il y a un sous-développement de l’emploi et de l’activité maritime en France. Avec le deuxième domaine maritime, nous avons 305 000 emplois, tandis que l’Espagne avec le trente et unième domaine maritime en a 384 000 ! C’est donc un axe d’investissement public prioritaire pour notreratp_16 projet de planification écologique.

Pour l'instant les moyens d'observation et d'exploration sous marines sont limités. L'essentiel des moyens sont consacrés à l'observation, sous forme de balises mises en réseau et de robots. Seuls les Etats-Unis et depuis peu la Chine ont développé de larges réseaux d'observation. Ils sont ainsi capables de modéliser les évolutions climatiques, météorologiques mais aussi celles des pollutions et de la présence de la faune et de la flore sur de très grands espaces. L'Europe a lancé un projet Esonet pour se doter d'un tel réseau, avec notamment des balises en eau profonde. Mais faute de moyen et d'ambition stratégique, il reste, comme le projet Galileo, diffus, brouillon et sans applications très poussées. Car il est censé couvrir les eaux allant de l'arctique à la mer noire !

Les moyens spécifiques d'exploration sont encore moins développés. Il s'agit des sous-marins profonds sur le modèle du Nautile. Leur activité n'est pas permanente. Cela limite d'emblée leur portée et les projets qui peuvent en découler pour l’exploitation des ressources et la lutte contre les pollutions. Et surtout ces moyens d'exploration ont un rayon d'action limité : rarement au-delà de 6 000 mètres de fond. Autre inconvénient ils ont une autonomie très faible. Ils doivent donc être amenés sur place par un autre navire et peuvent difficilement plonger au-delà d'une dizaine d'heures. Face à cette faiblesse, la France développe depuis peu un projet de véritable vaisseau d'exploration océanique, appelé Sea Orbiter. C'est la première véritable déclinaison marine des méthodes de la conquête spatiale. Mais ce projet pionnier et expérimental ne suffit pas pour répondre au défi permanent et mondial de l'exploration, de l'observation et de la surveillance des grands fonds. Ce sont donc de véritables stations sous-marines permanentes qui restent à développer et à mettre en réseau. La ratp_11France est dans ce domaine un des seuls Etats au monde à pouvoir se confronter à un défi mondial à travers sa présence dans tous les océans du globe. Notre mise en mouvement, notre audace pourrait être un immense espoir pour la maîtrise écologique d'un des principaux ressorts de l'écosystème humain.

J’ai pensé que je devais évoquer ce grand projet, la conquête de cette nouvelle frontière, là où il fait le plus sens c’est-à-dire outre-mer. De cette façon je pense avoir donné du sens à ce que j’ai dit contre l’expression qui désigne ces départements et territoires comme « territoires ultra périphériques » selon la nomenclature européenne. Je crois avoir montré autrement que par les arguments habituels en la circonstance quel genre d’avant-poste peuvent être les territoires français de l’outre-mer. Il n’en est pas sorti grand-chose en presse écrite. Comme d’habitude. Il me reste donc à espérer premièrement que Hollande ou Sarkozy en parlent à leur tour après moi faute d’idée originale, et deuxièmement, qu’une journaliste de l’audiovisuel, comme madame Ferrari l’a fait à propos des impôts sur les déserteurs fiscaux, se souvienne de ce que j’ai dit. Alors une idée qui n’atteignait pas le bulbe préconstruit des « observateurs » fera son chemin.

Je conviens qu’une telle espérance après tant de mois de superficialité de la presse écrite qui est censée se donner « le temps du recul » confine à la naïveté. Peine perdue dans ce cas. Je m’y suis mal pris. Que n’y ai-je mis du sexe, du sang ou de la bave ! Lamentablement, il n’y a rien en effet de malveillant dans mon idée, rien contre Pierre, Paul ou Jacques, rien de saignant non plus. Donc ça n’existe pas pour la branchouille plumitive. Les « sujets » à mon sujet c’est mon « amitié », « proximité » avec Dassault, cette inepte trouvaille en vingt ans de vie parlementaire des biographes confus et fielleux qui font le commerce de ce qu’ils ont cru comprendre à mon propos. C’est le photographe qui réclame le droit de piétiner les enfants et les personnes moins mobiles sans discussion parce que c’est « Libération » qui lui paye ses chaussures cloutés et qui me vaut ensuite le venin de ceux qui prétendent en faire une bonne histoire comme ils aimeraient m’en coller une sur le mode inépuisable du « petit journaliste ». C’est le salopard qui exhibe sa carte de presse quand nous le surprenons en train de planquer autour de mon domicile. Ou celui que l’on attrape avec la même carte en poche autour de l’usine en train de se faire passer pour « un copain qui se renseigne ». Bref, moi, la conquête de la mer et le reste, ce ne sont vraiment pas du tout, mais pas du tout, des sujets.

Cette malveillance permanente qui se donne des airs d’objectivité est un sujet de consternation pour moi alors même que j’en connais le ressort dans les réseaux politiques dans lesquels ils s’ancrent. Mais comme beaucoup d’entre vous je voudrais tellement croire au malentendu. Je voudrais tellement croire qu’autre chose de plus respectueux et réellement factuel soit possible. Je sais bien que cela n’a aucune importance puisque progressivement le flot de l’internet recouvre tous ces médiocres abus de pouvoir médiatiques. Je ne ferai pas le détail des innombrables manquements à l’éthique que j’observe, les citations de moi inventées, les titres qui trafiquent les textes et communiqués, les photos malveillantes, les grossières falsifications comme celles qui m’attribuent le refus de connaître le patrimoine des élus. Et combien d’autres bassesses. Puis je me dis que c’est peu de choses devant le drame de l’effondrement de l’intelligence qu’a été le traitement sensationnaliste et, en cela, parfaitement criminel, de l’affaire du tueur en série de Toulouse. Photos en une du jeune homme « comme les autres », nom de l’assassin sur cinq colonnes, tout ce qu’il ne faudrait pas faire dans une société de décence qui ne chercherait pas à garantir l’assurance de laratp_18 notoriété aux délirants a été fait sans vergogne. Dans quelques jours commenceront bien sur les rétropédalages et les contritions convenues qui suivent toujours la gueule de bois des orgies voyeuristes. Vivement le changement, le vrai.

A Ajaccio, sur une place publique et dans le vent sournois qui rendait le son si pénible, François Hollande devant mille personnes selon Faouzi Lamdaoui son chef de cabinet, et de cinq cent personnes selon le journal « Le Monde », a prononcé un discours dont le contenu a malheureusement été largement méconnu par les observateurs. Comme l’avait été les conséquences de son idée d’introduire le Concordat dans la Constitution. Comme l’a été quoique j’ai pu en dire, écrire et répété en meeting son idée de donner aux négociations sociales une valeur supérieure à la loi. François Hollande à Ajaccio a déclaré vouloir donner un pouvoir réglementaire aux régions. Rien que ça ! Cela constitue tout simplement un démembrement de l’égalité devant la loi et dans la mise en œuvre de celle-ci. Par exemple, l’application du code du travail serait alors à géométrie variable pour toute sa partie réglementaire. Un rêve du Medef ! La France n’est pas une république fédérale ! Mais peut-être le projet des socialistes désormais c’est qu’elle le soit ?

Ce n’est pas tout. Comme la scène se passe en Corse je suppose qu’un conseiller futé a trouvé l’occasion opportune de lui faire parler de nouveau de sa proposition de ratifier la Charte des langues régionales ! Pure démagogie. Car il lui reste à savoir que l’essentiel du contenu de cette Charte s’applique déjà. N’y exceptent que quelques articles qui ne le sont pas pour une raison bien précise. On peut la récuser mais alors il faut le dire et s’en expliquer car sinon ce n’est pas honnête. Ces articles sont censurés par le conseil Constitutionnel au motif qu’ils attentent à l’égalité des citoyens devant la loi. Cela parce qu’ils créent des droits spécifiques réservés aux seuls locuteurs de ces langues. Raison pour laquelle la Charte elle-même ne peut être adoptée sans révision de la Constitution. Donc François Hollande veut faire accepter des articles nouveaux dans la Constitution que par ailleurs il ne veut pas changer. Mais ce sera pour y introduire à trois reprises des exceptions à l’unité de la loi et de la communauté légale : le contrat au-dessus de la loi, le Concordat en Alsace-Moselle et la Charte des langues régionales ! Il est consternant, qu’après tant de débats sur ces sujets entre socialistes, François Hollande impose un point de vue aussi singulier. Le silence de la « gauche » du parti est encore plus consternant ! Ces initiatives qui parcellisent l’application du droit dans la République, créent une nouvelle division à gauche. Il est temps que l’état-major socialiste réalise que tout cela est au-delà de la ligne jaune et a même quelque chose d’un peu, et même beaucoup, « étranger à la tradition de gauche » comme l’avait dit Lionel Jospin ratp_20en 1985 à propos d’un texte social-libéral intitulé « du bon usage de la rigueur » qu’avait signé Alain Richard. Lequel Alain Richard vient de faire adopter par amendement au Sénat la reconnaissance du caractère propre des crèches confessionnelles pour pouvoir les rendre subventionnables. Cette gauche-là n’est pas la mienne je tiens à le dire et j’espère qu’on le comprenne bien.

A la page quatre du journal « Le Monde » censé rendre compte du déplacement de François Hollande à Ajaccio il est impossible de savoir ce qu’il y a dit et ce que cela implique. Mais bien sûr, on peut tout savoir des bruits des coulisses. Il faut donc attendre d’être à la page six dudit journal pour entendre parler du thème que je viens d’évoquer. Mais ce sera sous l’angle de la polémique que mon communiqué sur le sujet est censé ouvrir. Fine observation qui n’est pas destinée à aborder si peu que ce soit le fond du sujet mais seulement pour en rester au fait que, « initiative tout a fait inhabituelle », je me suis exprimé contre les deux propositions de François Hollande. Qu’une discussion ait lieu en campagne électorale est en effet très surprenant ! Surtout si elle porte sur le programme d’un candidat. Car comme le dit l’article en défense de François Hollande, ma critique s’exprime alors que « François Hollande n’a pas dit autre chose que son programme mentionne sur la décentralisation ». On se pince ! Engager une discussion au moment où une idée est exprimée en public, de manière volontairement solennelle et adaptée au lieu où elle est énoncée, serait une surprise. Tel est le journalisme politique dorénavant !


1 335 commentaires à “Une nouvelle frontière pour l’Humanité”

Pages : « 15 6 7 8 9 [10] 11 12 13 14 1527 »

  1. 451
    flyskippy dit:

    J'attends avec impatience le upload du meeting de Lille. Depuis la Martinique aussi, on guette les meetings du FdG même au boulot. Car avec les 6h de décalage horaire, pour nous 19h = 13h.
    Vive le net qui nous permet de connaître les propositions et de suivre la campagne. Sincèrement si fallait compter sur les média télévisuels dominants. D'ailleurs j'ai regardé "la Chazal" ce soir : on a vu 3 drapeaux Fdg voler pendant 7sec + 1 plan serré de la salle et basta.
    Grâce au net et à Facebook, je parle à mes amis du FdG, je recommande les vidéos. En pause au boulot, je lance le débat. On argumentent, on fait douter des "certitudes", on recommande des vidéos de meeting et d'émissions.
    Déjà 4 convaincus autour de moi + 1 : moi qui vais voter à 33 ans pour la première fois de ma vie alors que je suis de très près la politique depuis le lycée. Mais jamais avant le FdG, un parti n'avait eu ces orientations : humaniste, progressiste, écologiste, altermondialiste, réaliste, efficace.
    Mais surtout, aucune alliance avec le PS avant d'être assez fort pour séduire la base du parti comme l'a fait Mitterrand avec la SFIO à partir de 1965. Le seul problème est l'époque dans laquelle nous vivons. Nous ne pouvons plus attendre (sans non plus nous brûler les ailes, faute de planification).
    C'est pour cela que modestement, pour cette élection, je pense que le point cardinal (à part nos idées, notre programme et notre candidat) peut être : Dupont-Aignan. La clé de voûte serait de débattre avec D-A afin de lui donner de la visibilité. Son discours offensif de droite, anti NS, "plus propre" sur lui que le FN grappillerait quelques % aux "fervents anticommunistes de MLP" et du princeps Sarko I.
    Seul salut pour le 2nd tour, c'est...

  2. 452
    Nadine Bompart dit:

    Ah, ça y est! Le FN a trouvé son angle d'attaque.
    Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais Jean-Luc est devenu la cible privilégié du clan des borgnes ! Selon ce schéma: le "sénateur Mélenchon", celui qui a participé au gouvernement Jospin qui a privatisé à tout-va, qui a voté "oui" à Maastricht et dont le copain P. Laurent refuse de condamner M. Merah. Dixit son premier-de-la-classe-tête-à-claques porte-parole hier au "grand journal".
    Ils ont la rage. Morte de rire. J'ai adoré!
    Résistons contre le fascisme!

  3. 453
    David dit:

    Si certain voteront utiles, moi je voterai nécessaire. Merci Mr Mélenchon pour ce que vous faites.

  4. 454
    phiphi the biker dit:

    @396 Lilly54 : ".....je prends l'engagement, je ferme la télé....."
    Bravo ! pour moi c'est déjà fait depuis quelques temps
    Message à faire passer à tous nos concitoyens : aller voir sur internet ! et si vous n'avez pas internet, demandez une écoute collective à ceux de vôtre entourage qui l'ont.
    Liberté, égalité, fraternité !

  5. 455
    marianne du 76 dit:

    Ouf, le Nord un succés d'aprés les commentateurs radio, tant mieux car on était sur des terres de MLP !
    Oui on a réussi on fait reculer le FN ! Forcément la droite et le PS s'en plaignent car ils s'en servent comme barométre!
    Jean-Luc a eu raison hier soir qaund il dit, c'est nous le vote utile et on peut passer devant FH !
    Le peuple ne veut plus de rigeur ni subir des reculs comme l'annonce Sarkozy et à mi mots FH !

  6. 456
    jeanmarc dit:

    RMC
    Toutes les demi-heures......Jean-Luc Mélenchon a rassemblé 13000 personnes à Lille

  7. 457
    citoyenne21 dit:

    Les médias peuvent bien zapper le Front de Gauche autant qu'ils le veulent, la locomotive est lancée, elle fonce et rien ne pourra l'arrêter. Progression incroyable due et à la résistance combattive d'un candidat qui, boosté par une adhésion de plus en plus massive, en devient encore plus percutant, déchainé et pédagogue de meeting en meeting et due à la résistance et aux actions de tous ici, qui y ont crû bien avant l'heure et qui viennent confirmer, de plus en plus nombreux chaque jour, leur soutien ferme au seul candidat vibrant de cette campagne ! Mille bravos

  8. 458
    dan dit:

    "la rivière est sortie de son lit, et n'est pas prête à y retourner !"
    Tout est dit. 3 satisfactions :
    - beaucoup de monde.
    - la charge contre Hollande.
    - mais surtout : beaucoup de jeunes.
    Bonne journée ! Résistance !

  9. 459
    Ève dit:

    Complètement ineptes les propos de Dominique Seu sur France Inter à l'instant ! Le peuple veut un vrai changement et tout dans le programme du FdG montre que cela est possible. Résistance

  10. 460
    Nicolas dit:

    Bonjour les amis, je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais le meeting d'hier m'a redonné la pêche, de par le nombre de gens y assistant (sur place et sur internet) et la teneur du discours de Jean-Luc.
    Gonflé à bloc !
    Belle journée de printemps à vous tous !

  11. 461
    max igom dit:

    Juste pour le plaisir et malgré notre scepticisme face à tous ces sondages bidons.Sur agoravox(ce repaire de front de gauchiste!),le fdg à 44.9%.Avec la réserve de voix de Hollande ainsi que de LO,NPA et EELV,nous voilà à presque
    60%.C'est de l'humour hein!

  12. 462
    françois des landes dit:

    ce matin, j'entends sarko annoncer l'importance de mettre en place des rased (reseau d'aide spécialisé aux élèves en difficulté) ; IL N'A EU DE CESSE DE LES SUPPRIMER AU COURS DE SON MANDAT !
    pinoccio va !

  13. 463
    jean-marc dit:

    Modeste contribution à cette campagne, je fais chorus aux témoignages de gratitudes que vous recevez de toutes parts.
    Votre réincarnation des grands leaders romantiques est l’exacte mesure qui convient à nos sentiments endormis, à nos consciences anesthésiées. Nous ressentons tous l’émotion de cet enthousiasme suscité par votre campagne, comme si chacun avait longtemps hiberné en attendant les intuitions d’évidences économiques et philanthropiques qui font votre état de grâce.
    Les chances du front de gauche sont dans cette jeunesse réunie qui rêve sous votre pédagogie de révolution citoyenne, de printemps des urnes.

    Encore un petit effort M Mélenchon s’il vous plait, Il vous faut aussi expliquer aux nantis qu’ils seront moins riches mais plus heureux, car somme toute, qu’est ce qui tourmente le riche et l’empêche de dormir, sinon qu’il existe un plus riche que lui. Il n’aura bientôt plus cette crainte.
    Il n’y a pas d’alternative au partage dans ce monde, chacun le pressent sauf les sots et les cupides, cependant personne ne veut être le premier ni le seul à partager, de peur que son dépouillement lui soit plus nocif encore que son enrichissement.

    Un mot encore pour aider les petits retraités atteints de cataracte sociale qui n’osent plus voter à gauche malgré leur si maigre retraite, se croyant riches de quelques K€ sur leur assurance vie. Tenez leur cœur et leur main jusqu’aux urnes, et même un peu plus loin !

    J’appartiens au « marais électoral silencieux » de ceux qui mènent bonne vie, comme vous dites, et signe ici un premier et bien tardif acte militant mais comme vous j’ai le caractère rétif et il faudra que tu sois au deuxième tour, camarade, si tu veux que j’y retourne… Jean-Marc.

  14. 464
    Courrierlecteur dit:

    Bonjour à tous,
    à propos de l'estimation de la participation au meeting "estimation selon la police"
    (Je n'ai pas fini de lire tous les messages ni la presse)
    C'est trop fort: à la Bastille, il n'a pas été possible (à ma connaissance) d'avoir l'estimation du nombre de participants par la police. Motif: pour les campagnes électorales la police ne communique pas les chiffres (je me trompe ou ai-je bien entendu cela) ?

  15. 465
    citoyenne21 dit:

    Hollande invité de Jean-Pierre Elkabach à 8h15 sur europe 1 ce matin, pour ceux qui ont envie de l'entendre bafouiller à propos du triomphe du trublion comme il est nommé à présent ! J'ose espérer qu'Elkabach lui mettra dans les dents les 23 000 personnes à Lille, fief de Martine (ils disent + de 10 000 depuis ce matin sur europe 1, cela faisant plus soft) !

  16. 466
    anna dit:

    je n'ai pu suivre le meeting dans sa totalité j'avais une mauvaise connexion mais si j'ai bien compris, c'est non à qui vous savez, j'ai adoré cette fermeté, la clarté me manquait car l'ambiguité, le consensus de ces dernières années autorisait tous les doutes, on sort la tete de l'eau et c'est formidable !
    Je suis très heureuse que le FdG soit la locomotive, de la gauche évidemment car il n'y en a qu'une. Je visionnerai le metting tranquillement dès que cela sera possible.
    (je suis consciente aussi que nous avançons par étapes et qu'il y a une stratégie)

  17. 467
    marechal dit:

    @ Sergio
    Pourquoi maugréons-nous autant contre les médias? si, dés lors qu'une camarade anciennement socialistes fait avancer sa tête vers nous, nous ne lui faisons pas le crédit d'interpéter la désinformation médiatique à l'avantage de nos idées ? mmmh ?
    PS : "vertement" n'est pas ma couleur préférée...

  18. 468
    Patrice C. dit:

    Bonjour,
    Je propose que l'on montre vraiment au peuple que le la rivière semblait dormir mais qu'elle est sortit de son lit :
    On s'habille tous en rouge dans la rue.
    On colle des étiquettes front de gauche (à ce sujet quelqu'un peux me dire comment s'en procurer ?)
    On continue à ouvrir le débat à notre entourage pour embellir cette prise de conscience.

    Félicitations à tous

  19. 469
    RV dit:

    Bonjour
    Très étonnant cette nouvelle frontière dans le discours écologique du Front de Gauche !
    L'espèce humaine est un animal prédateur qui a envahi son territoire et a pratiqué la politique de la terre brulée depuis que l'homme est l'homme. Lui faire entrevoir une nouvelle frontière n'est-ce pas le faire s'engouffrer dans une fuite en avant, n'est-ce pas essayer de retarder l'échéance incontournable de la prise en compte de la finitude de son vaisseau terre.
    Alors vive la planification écologique mais sans miroir aux alouettes sur un hypothétique Eldorado marin.

  20. 470
    Michel S. dit:

    Toujours excellents les reporters à France-Inter. Voilà maintenant qu'à propos du meeting de Lille, "l'enthousiasme des participants est proche de l'hystérie" ! On se doutait que les soutiens du Front de Gauche ne pouvaient être que des gens anormaux...
    Quant à l'éditorial sur France-Info vers 7 h 40, on se lamente sur l'hypothèse d'un Hollande ayant a faire face à 2 oppositions, l'une sur sa droite, l'autre sur sa gauche, ce qui l'amènerait à s'appuyer sur Bayrou pour gouverner.
    Un vrai Social Démocrate en somme comme ceux de la Sarre qui vont préférer s'acquoquiner avec la droite plutôt qu'avec Die Linke ! Sans doute idem en Andalousie ou le PSOE (parti socialiste ouvrier...) va s'accorder avec la droite.
    Quand la vraie Gauche menace leur système, les sociaux-démocrates appellent à voter pour la droite, comme partout ils l'ont fait en Amérique du Sud !
    Parlons-en avec les électeurs qui soutiennent le PS... ils peuvent encore éviter la honte.

  21. 471
    Maria dit:

    C'est bien que les derniers essais de manip (Cahuzac) au sujet de "négociations" non publiques FdG-PS on poussé le FdG a plus le fermeté. C`est bien aussi que cela est tombé justement au moment d'un meeting (époustouflant) ou les têtes des partis fondateurs du FdG étaient présents - ça donne une légitimité inébranlable au "....et bien on laisse". Mais faut qu'on on se retrousse immédiatement les manches maintenant, faut dédoubler les efforts de désintox citoyen par citoyen, car la droite va faire des tonnes de propagande aidée par les médiacrates comme quoi la "gauche est pliée car enfin ça y est elle se donne a une lute interne fratricide". Les têtes dures bien informées savent la différence, mais il faut expliquer aux autres brave gens et leur faire parvenir les arguments bien déployés hier.

  22. 472
    Fabrice Leiser dit:

    Il y avait tellement de monde hier à Lille que tout le monde en était stupéfait, les organisateurs comme la police, au point de créer des bouchons !

  23. 473
    citoyenne21 dit:

    Le rouge en force oui, ça tranchera avec la nouvelle affiche de Hollande, parait-il sur fond bleu (évoqué ce matin à la radio) ! Même qu'Elkabach lui a dit "mais elle servait à quoi l'autre ?" ! Il a besoin de mettre le paquet sur les affiches, renouvelées comme pour mieux masquer l'inconsistance et l'incohérence du programme PS. Aie aie aie et il y en a encore pour trouver ça planant ? De moins en moins je l'espère.

  24. 474
    Pnyx dit:

    Ainsi, nous ne comptions que 50000 ou 60000 participants à la Bastille et 10000 à Lille ? Dois-je comprendre que nos plumocrates éminents minorent systématiquement nos performances de 50% ?
    Merci à eux ! Ils nous rendent grand service ! J'en conclus de fait que nous sommes à 28% en ce qui concerne les intentions de vote Front de Gauche au premier tour...
    Bon ! Je vous l'accorde, cela relève un peu de la pensée magique ! Mais quitte à entendre continûment leurs falsifications autant les retourner, les renverser, à notre avantage. Cela nous donne au moins du baume au cœur et du cœur à l'ouvrage !

  25. 475
    Lilly54 dit:

    Ce jour, une vingtaine de sidérurgistes de Florange prennent la route, à pied, pour Paris. Ils souhaitent ainsi sensibiliser la population à leur exigence de rémise en route du haut-fourneau nécessaire à la production d'acier dans notre pays. Amis du Front de Gauche, si vous les voyez passer, réservez-leur le meilleur accueil et aidez-les. Ils auront sûrement besoin de soutien logistique pour s'alimenter ou pour se reposer. Ils sont en grève depuis plus de 6 semaines. On compte sur vous, on compte sur nous ! Solidarité ! Résistance !

  26. 476
    richard le belge dit:

    Bonjour à tous,
    Après avoir pris la Bastille le 18 mars, j'étais hier à Lille. Quelques impressions en vrac.
    Arrivé tôt par mes propres moyens, j'ai eu le plaisir de voir que beaucoup de me compatriotes étaient venus soutenir le FdG, syndicalistes de Tournai, Liège, Mons, Métallos, fonction publique... On était quelques centaines de Belges, et pas les moins bruyants loin s'en faut! Et quel plaisir de voir à la fin du meeting un beau grand coq wallon déployé sur le podium!
    Quand on est dans les premiers rangs d'une telle manifestation, il est difficile de voir ce qui se passe derrière, et la salle donnait l'impression de ne pas être très remplie. Heureusement, ce n'était qu'une impression, et l'annonce des chiffres a fait chaud au coeur, on a aussi vu sur les grands écrans les visages ravis des 3 orateurs qui contemplaient la marée de tous ceux qui n'avaient pas pu entrer.
    Excellent discours de Martine Billard, très offensive, qui renvoyé dans les cordes ses anciens camarades des Verts à propos de leurs critiques sur le FdG. Pierre Laurent également très pugnace, on ne s'attend pas à ça de lui, toujours si calme et posé en interview, mais lui aussi sait chauffer un auditoire.
    Et ensuite évidemment Jean-Luc Mélenchon, l'air assez fatigué pendant qu'il écoutait ses collègues, mais qui nous a régalés avec un discours long, très technique, avec une longue partie économique, détaillant précisément les effets du programme du FdG sur l'emploi, et ne se privant pas de régler son compte au front national et de mettre les points sur les i avec les socialistes. La partie sur les ressources de la mer faisait peut-être un peu Jules Verne, mais il faut laisser ces idées-là décanter.
    Dans la salle, une ferveur extraordinaire, une très grosse proportion de jeunes, apparemment encore plus qu’à la Bastille. Beaucoup de militants du PS étaient là, d’après ce que j’ai entendu des réunions de section qui étaient prévues ce soir-là mais ont dû être reportées parce qu’elles auraient été désertées. Je ne sais pas si ce que j’ai entendu était tout à fait représentatif, mais beaucoup de militants socialistes s’apprêtent à voter FdG au 1er tour, et ils ne se sont pas privés d’applaudir Jean-Luc Mélenchon quand celui-ci a critiqué l’attitude de Cahuzac et de Hollande.
    Depuis l’annonce de la candidature de Jean-Luc, je suis persuadé qu’il peut faire mentir tous les pronostiqueurs, j’y crois plus que jamais.
    Au tour de Toulouse et de Marseille maintenant !

  27. 477
    Michel Berdagué dit:

    L'Assemblée de tout le Nord était magnifique. Le Nord si chaleureux,les Belges présents, nous recevons toujours très bien tous les étrangers : le Prolétariat n'a pas de frontière et uni il prend le Pouvoir forgeons le fer quand il est chaud, l'acier rouge. A l'offensive Martine, Pierre et Jean - Luc, oui nous sommes inquiets car si les malèfiques pub des propagandes mensongères font des ravages ou par servitude volontaire nous en prendrons ferme 5 années de casses comme jamais,certes nous lutterons,un,une qui tombe d'autres prennent la relève, mais pourquoi pas Camarades restants du NPA et surtout la totalité de Lutte Ouvrière n'apporteriez vous pas votre vote à Jean- luc. Aucune crainte à avoir : Personne ne gouvernera dans un gouv soc-lib-dem pour appliquer la politique de la City,de troïka tra là là et consorts.
    Nous sommes en Révolution Citoyenne et Permanente, donc.Aux urnes Citoyennes,Citoyens,Camarades, le 22 un grand soir et les jours et nuits après en Luttes.

  28. 478
    Red@rt (13) dit:

    Sur France Inter aussi Jean Luc devant 13000 personnes. La révolution ne sera pas radiophonique non plus. Tu ne pourra pas rester chez toi camarade, tu ne pourra pas rester chez toi regarder le peuple envahir ton quartier. La révolution ne sera pas médiatisée!

  29. 479
    MichelP dit:

    J'espère que M.Mélenchon et le FdG trouveront assez de forces (avec tout ce que vous faites..) pour faire tomber le masque du plus grand imposteur de la vie politique française: M.Bayrou. Voilà, maintenant son nouvel angle d'attaque, ce sera l'extrémisme rouge du fdg qui ne saurait bien sûr apporter la solution à nos problèmes alors que lui il serait le seul en capacité de! Je n'oublierai jamais l'attaque inadmissible et" dégueulasse" ad hominen (à l'encontre de M.Conbhendit, que je ne porte pas dans mon coeur) sur un plateau de télévision. A mes yeux cet homme s'était définitivement disqualifié.
    Encore bravo à M.Mélenchon et le FdG, vous êtes les meilleurs et dans tous les sens du terme!

  30. 480
    domdom62 dit:

    Mes enfants de 18 et 20 ans(étudiants précaires "je les aide comme je peux " à Lille) m'ont vu revenir de la Bastille enthousiasmée ! Alors hier ils sont allés au meeting de Lille avec un collectif étudiant (ils étaient nombreux). Tu as raison maman, m'ont-ils dit ils nous donnent de l'espoir sur notre avenir. Heureuse que Jean-Luc les ait boostés.

  31. 481
    cultive ton jardin dit:

    Hors sujet (mais les vidéos n'ont pas d'espace "commentaires")

    Je suis en train de regarder la séquence Médiapart du 23. Le début est passionnant et j'ai bien l'intention de la regarder en entier... mais d'un seul coup... impossible, il y a plus de deux heures.
    Pourquoi ne pas faire une sorte de table des matières (telle chose à telle heure), ou découper en plusieurs morceaux de 20 ou 30 minutes pour faciliter les inévitables interruptions?

  32. 482
    r07 dit:

    Bonjour à tous
    Bravo le Nord pour le meeting
    Les médias, ne nous arrêtons pas sur ce monde là et leurs comportements plus que partisans, même s'il est nécessaire de le dénoncer. Chacun d'entre nous est le meilleur média auprès des autres.
    A titre d'exemple, des personnes très proches vont demain dans une réunion FdG en région parisienne, au départ elles ne pensaient vraiment pas voter Fdg. Elles ont besoin de venir s'informer par elles-mêmes. Le travail de proximité sur le terrain paye. Et je fais toute confiance à celles et ceux qui animeront la soirée.
    7 ou 8 millions d’abstentionnistes, 6 à 7 millions d'électeurs fluctuants d'élections en élections. C'est eux qui font basculer l'élection.
    A partir où nous avons un projet novateur, un candidat exceptionnel, avec un socle électoral à gauche et un mouvement solide qui le soutien et l'accompagne, nous sommes plus que crédible pour la victoire.
    Et si j'en crois les messages sur le blog. C'est le Fdg maintenant qui attire le plus les futurs-ex abstentionnistes, et une part très importante des "fluctuants."
    Les litanies médiatiques, et leurs pouvoirs de nuisance sont finalement un de nos atouts, par ce qu'il renforce le besoin de beaucoup de personnes de comprendre pourquoi nous nous mobilisons autant (succès en librairie, meetings, Bastille....) alors que l'on parle si peu de nous, ou si mal de nous...
    N'ayons peur de rien, continuons notre chemin.
    Une dernière remarque : Reprenons de volée, nos interlocuteurs qui parlent de 22 avril à l'envers, car cela revient à nous assimilier dans les têtes à un risque, par ce que cette date évoque pour beaucoup le Fn.
    Le 22 avril pour moi, c'est une marche de plus vers la victoire, en chantant et avec vous tous.
    Bien à vous tous.

  33. 483
    r07 dit:

    Bonjour à tous
    Bravo le Nord pour le meeting
    Les médias, ne nous arrêtons pas sur ce monde là et leurs comportements plus que partisans, même s'il est nécessaire de le dénoncer. Chacun d'entre nous est le meilleur média auprès des autres.
    A titre d'exemple, des personnes très proches vont demain dans une réunion FdG en région parisienne, au départ elles ne pensaient vraiment pas voter Fdg. Elles ont besoin de venir s'informer par elles-mêmes. Le travail de proximité sur le terrain paye. Et je fais toute confiance à celles et ceux qui animeront la soirée.
    7 ou 8 millions d’abstentionnistes, 6 à 7 millions d'électeurs fluctuants d'élections en élections. C'est eux qui font basculer l'élection.
    A partir où nous avons un projet novateur, un candidat exceptionnel, avec un socle électoral à gauche et un mouvement solide qui le soutien et l'accompagne, nous sommes plus que crédible pour la victoire.
    Et si j'en crois les messages sur le blog. C'est le Fdg maintenant qui attire le plus les futurs-ex abstentionnistes, et une part très importante des "fluctuants."
    Les litanies médiatiques, et leurs pouvoirs de nuisance sont finalement un de nos atouts, par ce qu'il renforce le besoin de beaucoup de personnes de comprendre pourquoi nous nous mobilisons autant (succès en librairie, meetings, Bastille....) alors que l'on parle si peu de nous, ou si mal de nous...
    N'ayons peur de rien, continuons notre chemin.
    Une dernière remarque : Reprenons de volée, nos interlocuteurs qui parlent de 22 avril à l'envers, car cela revient à nous assimilier dans les têtes à un risque, par ce que cette date évoque pour beaucoup le Fn.
    Le 22 avril pour moi, c'est une marche de plus vers la victoire, en chantant et avec vous tous.
    Bien à vous tous.

  34. 484
    Glières dit:

    Oui, Jean-Luc, c'est bon de te lire, de te voir et de t'écouter.
    Oui, ça fait chaud au coeur de vous lire sur ce blog. Comme Louise M. (411) qui m'a mis les larmes aux yeux.
    On lâche rien.

  35. 485
    jacques chanéac dit:

    A Louise (411)
    Merci du fond du coeur pour ton post. Tu n'es pas la première à citer Ferré...mais j'apprécie énormément que, comme Jean-Luc, nous associons, régulièrement dans nos billets, les grands auteurs à notre combat révolutionnaire, citoyen et éducatif...Léo et Jean Ferrat doivent suivre de près, un sourire au coin des lèvres, ces français de toutes origines sociales qui, si longtemps méprisés, repartent au combat fiers et heureux en "tenant par la main leurs colères adultes" comme le disait Ferré.
    Fraternellement à tous

  36. 486
    zaza dit:

    Bonjour,
    Etudiante pour passer les concours de catégorie A, j'ai suivi une conférence sur la Révison Générale des Politiques Publiques (RGPP). L'intervenant, qui travaille au sien des ministères, a souligné que l'UMP avait pour objectif en cas de victoire aux élections de faire passer un nouveau dispositif : la RGPP 2 accentuant le non remplacement d'un fonctionnaire sur 2 et une privatisation de la fonction publique à tous les échelons...(pour l'instant tout cela est caché) Cela sera un massacre ! L'intervenant lui-même est assez inquiet. Parlez-en autour de vous afin de mieux informer le public sur ce qui se prépare.
    Bye, ZAZA.

  37. 487
    Lecabestan dit:

    Merci ZAZA, je pense que tout le monde n'a pas entendu parler du projet de remplacer les inspecteurs du permis de conduire par des centres d'examen de Veolia. C'est un exemple parmi les infos de Médiapart non reprise par les médias.
    Dans cet article, il y a bien d'autres choses avec les entreprises privée qui se gavent et l'État qui va en ressortir exangue. Si cette politique va à son terme, il n'y aura plus qu'une loi : la loi du plus fort.

  38. 488
    Pulchérie D dit:

    @ ermler (message 418, 23h47)
    Le "printemps français" est en en train de naître et l'Europe des peuples nous regarde.

    Très cher, le printemps arabe a-t-il existé ? Il m’apparaît de plus en plus comme une vaste manipulation de l’oligarchie atlantiste, avec un triomphe du salafisme qui entretient en Occident atlantique l’islamophobie et le sentiment d’insécurité cher aux partisans de l’austérité.
    Je préfèrerais « le renouveau français », qui pourrait susciter un mouvement révoluionnaire (pacifique j’espère) dans les autres pays de l’Union européenne à laquelle la Commission veut imposer un grand bond en arrière dans le domaine politique, social et financier.
    Qu’un maximum de Français puisse prendre conscience de ce moment historique où une sixième république pourrait surgir des urnes et imposer une Constitution digne de celle de la 1ére république, donnant l'exemple aux peuples de l'UE.
    Félicitations pour le rassemblement de Lille

    Mélenchon présidons. Courage et obstination contre rage et manipulations.

  39. 489
    Henri Lalanne dit:

    Merci Monsieur,
    J'ai eu le droit de voter pour la première fois en avril 2002. Dix ans plus tard, grâce à votre combat et grâce à vous, je serai fier de mon choix. Merci au nom de tous ceux que vous défendez.

  40. 490
    Gilbert Delbrayelle dit:

    Je pense que le débat Mélenchon-Hollande est maintenant l'étape suivante indispensable.
    J'attendais que Jean-Luc le demande haut et fort hier à Lille à Hollande et aux télés présentes...
    Il faut l'imposer ce débat ! Nous l'attendions tous hier dans la salle !

  41. 491
    Ingo dit:

    Inéluctablement ! Inéluctablement, inéluctablement le Front de Gauche prendra le pouvoir ! Tout est clair. Vous avez tous la consigne de pas attendre les consignes !

  42. 492
    stephane dit:

    Les débats ne sont pas au rendez-vous. La rumeur médiatique prétend qu'il n'y en aura pas avant le 1er tour. Or ces débats sont absolument nécessaires. Comment faire pour imposer davantage de débats télévisés? Lancer une pétition? Ecrire aux principales chaines? Contacter le CSA?

  43. 493
    Nina dit:

    J’espère de tout cœur que le 22 avril au soir nous ferons rougir de honte les médias quant à leur manque d'objectivité et à leur passage sous silence des performances du Front de Gauche !
    En attendant, ce n'est pas grave. J'étais à Lille hier, entourée de 23 000 convaincus de la pertinence des projets de Jean Luc Mélenchon. Chacun se retrouve dans son discours ! A travers la vidéo " en 2012, on va leur faire un dessin " (que je recommande à chacun de visionner et de diffuser au maximum d'ailleurs) on comprend l'évidence. Comment la nier ? C'est clair ! " La crise financière " ou " l'austérité ou la vie, il faut choisir " expliquées façon Shadock, c'est talentueux ! C'est ça notre force ! Alors... tous à nos claviers pour contrebalancer le silence des médias ! On va y arriver ! Ça se sent ! La force vive du FdG, c'est nous !

  44. 494
    Jonathan dit:

    Merci, merci, merci!
    Merci à Jean-Luc qui prend sur son temps afin de rassembler ses idées et les formuler ici en une note synthétique et percutante. Merci aux chtis gars du Nord qui, rassemblés hier par dizaine de milliers jusque dans la rue, nous ont démontré que la Révolution citoyenne est bel et bien en marche. Merci à tous les contributeurs de ce blog qui, par leur enthousiasme et leurs réflexions, permettent de réaliser sur le terrain une campagne extrêmement solide, argumentée et débordante d'espérance!
    Pour tous ceux qui seraient encore intoxiqués par les sondages, je vous en prie, lisez les ouvrages d'Alain Garrigou, professeur d'Université à Nanterre, pour vous en vacciner à jamais. Le meilleur des sondages c'est nous: ce sont les 120 000 de la Bastille, ce sont les 23 000 de Lille!
    Et comme c'est curieux, hier pas de retransmission en direct, pas de commentaires des journalistes, pas plus que ce matin, trop occupés qu'ils sont à parler en boucle du détraqué de Toulouse et de l'inénarrable DSK. Honte à eux! Fossoyeurs de l'intelligence humaine et de la République. Heureusement l'heure est proche où la Révolution citoyenne va emporter le monde pourri qu'ils défendent avec tant d'ardeur.
    Vive la Sociale!

  45. 495
    bibi dit:

    Ce matin, RTL a annoncé 23000 personnes hier soir à Lille au meeting de Jean-Luc Mélenchon. Vous me le confirmez ici. Cool !
    Et vous croyez que c'est possible que nous ne soyons pas au 2ème tour ?
    Quand ils nous retransmettent les meetings de FB, MLP, FH et super SK avec des participations insignifiantes en comparaison, c'est vraiment qu'ils ont un sérieux problème avec le FdG... !

  46. 496
    Red@rt (13) dit:

    Mon sentiment personnel après l'écoute de Jean-Vincent Placé, sénateur EELV sur Europe 1 et Cécile Duflot sur France Info.
    La conception de la politique selon EELV, avoir une argumentation raz les pâquerettes!

  47. 497
    renouard dit:

    Tentative de mise en garde, les discours sont ceux qui devraient être prononcés après des élections et une victoire et non avant.

  48. 498
    thierry dit:

    Quelque chose m'interpelle : je suis sympathisant et électeur socialiste. Je lis avec intérêt ce blog, malgré le fait que nous soyons traités au fil des message "d'incultes, de moutons, de personnes puantes ou même à qui il faut faire rendre gorge" entre autres amabilités qui mettent l'humain d'abord certes mais l'électeur socialiste très loin derrière. Si Jean-Luc Mélenchon est au second tour, cela ne vous gênera pas d'accepter les voix de personnes aussi peu ragoutantes que nous? Et plus sérieusement, le report de nos voix passerait-il par une vrai négociation prenant en compte les 22 à 28 % que nous représentons ou devrons nous "rendre gorge" comme dit l'un d'entre vous sans discussion aucune? Puisque vous avez la certitude d'être au second tour, la question mérite d'être posée. Sans les voix du FdG, Hollande ne sera pas élu, mais sans les nôtres, Mélenchon ne le sera pas non plus...

  49. 499
    jean ai marre dit:

    @ 503 Red@rt (13)
    La conception de la politique selon EELV, avoir une argumentation raz les pâquerettes!

    Jean Placé est un arriviste, Cécile Duflot, une calculeuse.
    Ils savaient qu'en écartant N Hulot, ils pouvaient alors donner libre cours à leur souhaits électoralistes.
    L'un est Sénateur et l'autre postule une place de député en laissant un peu de place aux copains au cas ou ils l'ouvriraient.
    Seulement voilà,ils sont à 5 %, et Hollande est coincé sur sa gauche par Jean-Luc, ce qui leur peur.
    Le PS dans ces conditions peut remettre en cause leur accord, vu que les verts n'amènent pas une voix au camarade candidat du PS
    Alors ils tapent,, et comme ils n'ont pas d'arguments, ils disent n'importe quoi..

  50. 500
    Francois dit:

    Il est une difference fondamentale au regard du passe: Aujourd'hui plus personne ne peut pretendre ne pas savoir de la realite d'un monde aux abois, en recherche d'oxigene et de modeles nouveaux. Au fin fond des forets les plus reculees au sommet des cimes les plus hautes, tout le monde sait en son for interieur la realite et la necessite "urgente" d'une reaction. Pretendre le contraire et un acte de lachete et d'aveuglement tragique.
    Je suis un emigre Fancais, en quete d'une vie meilleure et plus gratifiante, parti avec sa valise tenter l'aventure dans un pays lointain.L'Inde. La France helas ne m'offrait plus de perpectives et la realite d'une aumone d'etat pour calmer frustration et depression ne pouvait en aucun cas me satisfaire. Je suis l'un de ces desenchante funambule sans filet et temoin d'une nouvelle donne'l'inversion des cours.
    Dans ce pays qui m'a acceuilli,ce continent d'un milliard 300 millions d'ames, un nouveau drame va se creer, le sentiment d'avoir deja vu le film, de celui la meme dont nous tentons tous deseperement de changer le script, de celui la meme dont nous connaissons la fin si nous n'intervenons pas et de celui la meme dont acteur j'essayais de m'echapper la valise a la main. Le modele a ete bien vendu, standardise, globalise et ici le film et une version a la cecile B 2000, une version atomisante avec beaucoup beaucoup beaucoup de figurants... et des consequences encore plus grande. Et meme si'L'Inde surfe sur la croissance et que la midle class consomme et que les perspectives semblent bonne, je n'oublie pas que le modele directeur de notre entiere humanite base sur la surconsommation ne marche pas, ne marche plus, son declin est en cours. Il est de notre devoir et donc du votre Monsieur Mélenchon de donner plus d'amplitude a la vision.1+1+1 est le moyen d’y parvenir, re-alerter chacun sur sa responsabilite en regard du futur. une autre, insrire l’action dans le « maintenant », probablement la meilleure.

Pages : « 15 6 7 8 9 [10] 11 12 13 14 1527 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive