26mar 12

A la Réunion, la Bastille sera prise

Une nouvelle frontière pour l’Humanité

Ce billet a été lu 124 719 fois.

ratp_15Voici une note volée aux heures dont il avait été décidé de les consacrer au pur repos après les heures et les heures d’action sans trêve de cette semaine. Elle a commencé à la Bastille, s’est continuée dans les visites de terrain sur fond de drame toulousain. Puis il y a eu un moment spécialement émouvant pour moi à l’association pour le droit de mourir dans la dignité. Et j’ai enchaîné avec un aller-retour à la Réunion. Vingt heures de vol, onze heures sur place, un discours essentiel pour moi, deux télés et deux radios ! Je fais court, pour une fois. Le temps de mettre noir sur blanc une idée que j’ai exprimée sur place et qui ne sera pas commentée ni reprise dans la mesure où il s’agit d’un sujet de fond sans embrouille ni dispute. J’ai écrit dans l’avion et au retour. Ça se voit un peu.

Les images d'illustration de ce billet ont été prises mardi 20 mars 2012 lors de la visite de Jean-Luc Mélenchon à l'atelier de réparation de RER de Massy dans l'Essonne. Photos : S. Burlot.

Je suis allé à la Réunion au prix d’une empreinte écologique déplorable puisque j’ai fait l’aller-retour en avion en partant le samedi soir et en rentrant le dimanche soir. De ma vie je n’ai fait un tel gâchis. Mais comment faire autrement ? J’avais promis d’aller outre-mer. Mon voyage en décembre a dû être annulé en dernière minute. J’avais prévu d’aller dans les caraïbes, en Guadeloupe puis en Martinique. A présent le temps m’est cruellement compté. Comment aurais-je pu ne pas revenir à la Réunion ? Je l’avais promis il y a un an. Depuis, le département a connu une insurrection contre la vie chère qui n’est pas éteinte, ratp_04loin s’en faut ! Dans ce contexte la radicalité concrète de notre programme est une réponse qui ouvre un horizon sans cela totalement cadenassé par le cercle de la misère et de l’impuissance politique.

J’y suis allé aussi parce que sur l’île se noue, avec la constitution du Front de Gauche, l’émergence d’une force politique totalement nouvelle. Nouvelle par son programme, évidemment. Il s’enracine dans plusieurs terreaux. D’abord celui acquis par l’expérience du pouvoir régional conduit jusqu’à peu par Paul Vergès. Puis celui du mouvement syndical qu’incarne Yvan Hoarrau, par ailleurs secrétaire général de la CGT-R, qui anime le comité départemental de soutien à ma candidature. Nous en étions là quand a eu lieu l’arrivée dans le Front de l’alliance des jeunes. Son président est Gilles Leperlier. Avec lui vient Béatrice Leperlier, jeune conseillère régionale présentée par l’alliance dans la liste que conduisait Paul Vergès. On ne pouvait mieux faire comme arc de force représentatif de la société réunionnaise en mouvement et en recherche d’un autre futur. En ce moment les contacts continuent avec le président de l’alliance des pauvres, Jean-Hugues Ratenon. C’est à mes yeux une discussion fondamentale. Il n’y pas de raison qu’elle ne se conclue pas puisque chacun y met tant de sérieux. De notre côté la centralité du mouvement des pauvres qu’il anime est si évidente ! 50 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, ne le perdons jamais de vue. Nous sommes ici dans le cas de figure sud-américain où les pauvres jouent le rôle de catégorieratp_07 révolutionnaire décisive. Sa participation au comité de campagne serait pour moi comme un coup de tonnerre ! Car, à mon avis, à partir de ce moment, le Front de Gauche prendrait une dimension tout à fait nouvelle et pour mieux dire exemplaire non seulement localement mais aussi pour la métropole.

Car à tous ceux que je viens de nommer s’ajoute la figure du nouveau et jeune député européen de la Réunion, Younous Omarjee. Nos contacts ont commencé depuis de nombreux mois et se mènent de façon constante texte en main sur les sujets essentiels. Après cela vient la colonne vertébrale de l’attelage aujourd’hui. Je veux parler du Parti de Gauche à la Réunion. Petit en nombre il n’en est pas moins un déclencheur et un démultiplicateur ! Tous ses membres se sont aguerris. Moins de paroles plus d’action ! Ils ont épuré et renforcé l’organisation comme parti d’action sous la conduite de Jean-Hugues Savigny mon complice depuis dix ans et Pascal Basse qui anime avec furia le comité sud du parti. C’est eux deux qui menaient la manœuvre pour la préparation du meeting géant tenu sur place, préparé en dix jours. Une nouvelle fois on a vu le miracle permanent de notre forme d’organisation et du type psychologique particulier des membres du Parti de Gauche : gonflés à bloc, que rien n’effraie. Terriblement disciplinés dans le choc et très soudés entre eux. Au total, la jonction de ces composantes constitue une force politique entièrement nouvelle dans l’île ! Elle ratp_10opère la jonction concrète entre un jeune et petit parti, un élu emblématique, le mouvement social organisé, la jeunesse politisée. Et s’avance le mouvement né de la société où vit une moitié de la population cantonnée dans l’informel parce qu’elle vit sous le seuil de pauvreté. Détonnant.

Le meeting a été, à sa manière, une réplique de l’esprit de la prise de la Bastille ! Près de quatre mille personnes dans une chaleur d’étuve, hyper réactives, superbement souriantes. Auparavant j’avais été accueilli en grande démonstration à l’aéroport au son des tambours et dans un enthousiasme communicatif. De là je suis allé au « pique-nique citoyen » qui se tenait non loin de la salle du meeting. On s’y rendit en cortège sous le timbre « mim marche avec Mélenchon », drapeaux et musique en tête. Occasion pour moi de découvrir le petit camion du Parti de Gauche tout de rouge repeint avec le sigle du parti sur les portières et son écran de télé embarqué. Rigolade : les journalistes et cameramen se sont perchés sur le camion pour se donner une vue d’ensemble pendant que je marchais sous le cagna ! Sonnaient les mots d’ordre : contre Sarkozy : résistance ! Contre la vie chère : résistance ! Contre les profiteurs : résistance ! Et ainsi de suite. Puis ce furent les discours. On les a déjà diffusés en direct. Près de 10 000 connexions montrent quelle place a dorénavant ce média et combien il change notre travail de militant en amplifiant de façon fantastique la portée ratp_09de nos discours. C’est le moment de venir au cœur de mon discours et de ce que je suis venu venir dire si loin de chez moi !

Mon sujet c’est la mer. Oui, la mer. Une frontière physique pour l’humanité, composée d’une espèce d’animaux terrestres comme on le sait bien. Une « terra incognita », la dernière sur cette planète. Mais la plus vaste ! Plus vaste que le monde connu lui-même puisqu’elle couvre 70 % de la surface du globe. Je suis certain qu’à cet instant, ceux qui me lisent lèvent le sourcil. « Tant que ça ? Tiens c’est vrai, je n’y avais pas pensé ». On n’y pense jamais en effet ! Quels extraordinaire régulateur est cette masse d’eau ! Elle absorbe 80 % de la chaleur produite par la planète ! Et 20 % de CO2. Et pourtant, on n’y pense pas. Ce n’est pas tout. Les populations côtières, dont la vie est liée à la mer représente les 2/3 de l’humanité ! Les deux tiers ! « Tant que ça ? Je n’aurais pas cru non plus ! » J’ai dit que c’était une « terra incognita », ratp_17comme le mentionnait les cartes du passé à propos des zones terrestres dont on ne savait rien. Car on sait peu, très peu. En tous cas pas assez. C’est la première réserve de biodiversité ! Mais seulement 15 % de la faune et la flore marines seraient connus.

Et comme tout ce qui concerne la vie des êtres humains finit par être affaire d’échange et de commerce, souvenons-nous que  90 % du commerce mondial transite par mer. Oui, encore une fois : 90 % ! Je commence ici à m’approcher d’autres enjeux. La mer est le premier réservoir des ressources rares. 90 % des réserves d’hydrocarbures s’y trouvent et 84 % des réserves de minerais et de métaux. Dans ces conditions, le monde de sept milliards d’êtres humains étant ce qu’il est, la mer, est, avec l’accès à l’eau potable, le premier enjeu des conflits pour l’appropriation des ressources rares.

Tout ce que je viens de dire, me permet à présent d’en venir à nous, le peuple français. La France est très directement concernée. Certes on ne parle jamais de la mer en France dans les débats politiques. Toute la prise de conscience reste à faire ! C’est pourquoi il était si utile que je commence à en parler. Je crois que si j’ai acquis de l’écoute et peut être même de l’autorité avec le Front de Gauche je dois la projeter constamment au service des grandes causes pour le futur de notre société. Qu’il s’agisse de débarrasser la scène politique des ravages du Front National ou qu’il s’agisse de monter au créneau pour batailler sur les droits fondamentaux de la personne humaine comme le droit de disposer de son corps ouratp_08 de sa fin de vie, ou parler de la nouvelle frontière de la France qu’est la mer, c’est tout un. Notre campagne doit être un vivier d’idées et de projets qui se diffusent dans la société.

Je compare cette ambition que je propose à celle qui nous a permis de devenir une puissance spatiale. Ne sommes-nous pas la nation d’Europe qui a su s’immiscer dans l’espace et qui occupe aujourd’hui la moitié du marché mondial des tirs de satellites ? N’avons-nous pas mis au point le navire de transport spatial le plus abouti pour alimenter la station internationale de l’espace ? Rien n’est hors de portée pour nous, sitôt que l’Etat et le collectif s’en mêlent ! La mer est notre nouvel espace de réussite et d’exploits scientifiques et techniques ! C’est ma proposition !

Et je m’appuie sur du solide pour faire cette proposition ! La France est le deuxième domaine maritime du monde ! 97 % de cet espace se situe outre-mer. Par exemple la zone économique exclusive en mer de la Réunion est à elle seule aussi importante que celle de la métropole avec ses mille kilomètres de côtes. Au total, dans ces ratp_10conditions, la moitié de la population française vit dans la bande côtière des 100 km ! Nous avons donc largement les moyens d’agir. Mais nous avons surtout de bonnes raisons de le faire. D’abord parce que du point de vue de l’humanité en général, c’est une priorité écologique. Il s’agit de la préservation du premier réservoir de biodiversité et des principaux équilibres dont dépend tout l’écosystème humain. Cela implique d’améliorer la connaissance, encore très parcellaire du domaine maritime, donc de développer les moyens d’exploration et de surveillance, et de protection cela va de soi. Pour cela il faut relancer la recherche scientifique et technologique sur les questions marines et maritimes. Ce qui, ceci dit par parenthèse, devrait aussi permettre d’améliorer les techniques de pêche, pour trier sur le fond plutôt que sur le pont ! Ensuite, « prendre la mer », c’est une priorité alimentaire et sanitaire compte tenu de l’importance des protéines issues de la mer et des potentialités qu’offrent l’identification et la culture des algues. Enfin c’est une priorité énergétique. L’énergie des mers est la moins exploitée et un des plus grands gisements. Cette dimension économique et sociale n’est pas prédatrice sur l’environnement. Elle ouvre un champ fantastique de développement de l’emploi maritime en France. D’autant qu’il y a un sous-développement de l’emploi et de l’activité maritime en France. Avec le deuxième domaine maritime, nous avons 305 000 emplois, tandis que l’Espagne avec le trente et unième domaine maritime en a 384 000 ! C’est donc un axe d’investissement public prioritaire pour notreratp_16 projet de planification écologique.

Pour l'instant les moyens d'observation et d'exploration sous marines sont limités. L'essentiel des moyens sont consacrés à l'observation, sous forme de balises mises en réseau et de robots. Seuls les Etats-Unis et depuis peu la Chine ont développé de larges réseaux d'observation. Ils sont ainsi capables de modéliser les évolutions climatiques, météorologiques mais aussi celles des pollutions et de la présence de la faune et de la flore sur de très grands espaces. L'Europe a lancé un projet Esonet pour se doter d'un tel réseau, avec notamment des balises en eau profonde. Mais faute de moyen et d'ambition stratégique, il reste, comme le projet Galileo, diffus, brouillon et sans applications très poussées. Car il est censé couvrir les eaux allant de l'arctique à la mer noire !

Les moyens spécifiques d'exploration sont encore moins développés. Il s'agit des sous-marins profonds sur le modèle du Nautile. Leur activité n'est pas permanente. Cela limite d'emblée leur portée et les projets qui peuvent en découler pour l’exploitation des ressources et la lutte contre les pollutions. Et surtout ces moyens d'exploration ont un rayon d'action limité : rarement au-delà de 6 000 mètres de fond. Autre inconvénient ils ont une autonomie très faible. Ils doivent donc être amenés sur place par un autre navire et peuvent difficilement plonger au-delà d'une dizaine d'heures. Face à cette faiblesse, la France développe depuis peu un projet de véritable vaisseau d'exploration océanique, appelé Sea Orbiter. C'est la première véritable déclinaison marine des méthodes de la conquête spatiale. Mais ce projet pionnier et expérimental ne suffit pas pour répondre au défi permanent et mondial de l'exploration, de l'observation et de la surveillance des grands fonds. Ce sont donc de véritables stations sous-marines permanentes qui restent à développer et à mettre en réseau. La ratp_11France est dans ce domaine un des seuls Etats au monde à pouvoir se confronter à un défi mondial à travers sa présence dans tous les océans du globe. Notre mise en mouvement, notre audace pourrait être un immense espoir pour la maîtrise écologique d'un des principaux ressorts de l'écosystème humain.

J’ai pensé que je devais évoquer ce grand projet, la conquête de cette nouvelle frontière, là où il fait le plus sens c’est-à-dire outre-mer. De cette façon je pense avoir donné du sens à ce que j’ai dit contre l’expression qui désigne ces départements et territoires comme « territoires ultra périphériques » selon la nomenclature européenne. Je crois avoir montré autrement que par les arguments habituels en la circonstance quel genre d’avant-poste peuvent être les territoires français de l’outre-mer. Il n’en est pas sorti grand-chose en presse écrite. Comme d’habitude. Il me reste donc à espérer premièrement que Hollande ou Sarkozy en parlent à leur tour après moi faute d’idée originale, et deuxièmement, qu’une journaliste de l’audiovisuel, comme madame Ferrari l’a fait à propos des impôts sur les déserteurs fiscaux, se souvienne de ce que j’ai dit. Alors une idée qui n’atteignait pas le bulbe préconstruit des « observateurs » fera son chemin.

Je conviens qu’une telle espérance après tant de mois de superficialité de la presse écrite qui est censée se donner « le temps du recul » confine à la naïveté. Peine perdue dans ce cas. Je m’y suis mal pris. Que n’y ai-je mis du sexe, du sang ou de la bave ! Lamentablement, il n’y a rien en effet de malveillant dans mon idée, rien contre Pierre, Paul ou Jacques, rien de saignant non plus. Donc ça n’existe pas pour la branchouille plumitive. Les « sujets » à mon sujet c’est mon « amitié », « proximité » avec Dassault, cette inepte trouvaille en vingt ans de vie parlementaire des biographes confus et fielleux qui font le commerce de ce qu’ils ont cru comprendre à mon propos. C’est le photographe qui réclame le droit de piétiner les enfants et les personnes moins mobiles sans discussion parce que c’est « Libération » qui lui paye ses chaussures cloutés et qui me vaut ensuite le venin de ceux qui prétendent en faire une bonne histoire comme ils aimeraient m’en coller une sur le mode inépuisable du « petit journaliste ». C’est le salopard qui exhibe sa carte de presse quand nous le surprenons en train de planquer autour de mon domicile. Ou celui que l’on attrape avec la même carte en poche autour de l’usine en train de se faire passer pour « un copain qui se renseigne ». Bref, moi, la conquête de la mer et le reste, ce ne sont vraiment pas du tout, mais pas du tout, des sujets.

Cette malveillance permanente qui se donne des airs d’objectivité est un sujet de consternation pour moi alors même que j’en connais le ressort dans les réseaux politiques dans lesquels ils s’ancrent. Mais comme beaucoup d’entre vous je voudrais tellement croire au malentendu. Je voudrais tellement croire qu’autre chose de plus respectueux et réellement factuel soit possible. Je sais bien que cela n’a aucune importance puisque progressivement le flot de l’internet recouvre tous ces médiocres abus de pouvoir médiatiques. Je ne ferai pas le détail des innombrables manquements à l’éthique que j’observe, les citations de moi inventées, les titres qui trafiquent les textes et communiqués, les photos malveillantes, les grossières falsifications comme celles qui m’attribuent le refus de connaître le patrimoine des élus. Et combien d’autres bassesses. Puis je me dis que c’est peu de choses devant le drame de l’effondrement de l’intelligence qu’a été le traitement sensationnaliste et, en cela, parfaitement criminel, de l’affaire du tueur en série de Toulouse. Photos en une du jeune homme « comme les autres », nom de l’assassin sur cinq colonnes, tout ce qu’il ne faudrait pas faire dans une société de décence qui ne chercherait pas à garantir l’assurance de laratp_18 notoriété aux délirants a été fait sans vergogne. Dans quelques jours commenceront bien sur les rétropédalages et les contritions convenues qui suivent toujours la gueule de bois des orgies voyeuristes. Vivement le changement, le vrai.

A Ajaccio, sur une place publique et dans le vent sournois qui rendait le son si pénible, François Hollande devant mille personnes selon Faouzi Lamdaoui son chef de cabinet, et de cinq cent personnes selon le journal « Le Monde », a prononcé un discours dont le contenu a malheureusement été largement méconnu par les observateurs. Comme l’avait été les conséquences de son idée d’introduire le Concordat dans la Constitution. Comme l’a été quoique j’ai pu en dire, écrire et répété en meeting son idée de donner aux négociations sociales une valeur supérieure à la loi. François Hollande à Ajaccio a déclaré vouloir donner un pouvoir réglementaire aux régions. Rien que ça ! Cela constitue tout simplement un démembrement de l’égalité devant la loi et dans la mise en œuvre de celle-ci. Par exemple, l’application du code du travail serait alors à géométrie variable pour toute sa partie réglementaire. Un rêve du Medef ! La France n’est pas une république fédérale ! Mais peut-être le projet des socialistes désormais c’est qu’elle le soit ?

Ce n’est pas tout. Comme la scène se passe en Corse je suppose qu’un conseiller futé a trouvé l’occasion opportune de lui faire parler de nouveau de sa proposition de ratifier la Charte des langues régionales ! Pure démagogie. Car il lui reste à savoir que l’essentiel du contenu de cette Charte s’applique déjà. N’y exceptent que quelques articles qui ne le sont pas pour une raison bien précise. On peut la récuser mais alors il faut le dire et s’en expliquer car sinon ce n’est pas honnête. Ces articles sont censurés par le conseil Constitutionnel au motif qu’ils attentent à l’égalité des citoyens devant la loi. Cela parce qu’ils créent des droits spécifiques réservés aux seuls locuteurs de ces langues. Raison pour laquelle la Charte elle-même ne peut être adoptée sans révision de la Constitution. Donc François Hollande veut faire accepter des articles nouveaux dans la Constitution que par ailleurs il ne veut pas changer. Mais ce sera pour y introduire à trois reprises des exceptions à l’unité de la loi et de la communauté légale : le contrat au-dessus de la loi, le Concordat en Alsace-Moselle et la Charte des langues régionales ! Il est consternant, qu’après tant de débats sur ces sujets entre socialistes, François Hollande impose un point de vue aussi singulier. Le silence de la « gauche » du parti est encore plus consternant ! Ces initiatives qui parcellisent l’application du droit dans la République, créent une nouvelle division à gauche. Il est temps que l’état-major socialiste réalise que tout cela est au-delà de la ligne jaune et a même quelque chose d’un peu, et même beaucoup, « étranger à la tradition de gauche » comme l’avait dit Lionel Jospin ratp_20en 1985 à propos d’un texte social-libéral intitulé « du bon usage de la rigueur » qu’avait signé Alain Richard. Lequel Alain Richard vient de faire adopter par amendement au Sénat la reconnaissance du caractère propre des crèches confessionnelles pour pouvoir les rendre subventionnables. Cette gauche-là n’est pas la mienne je tiens à le dire et j’espère qu’on le comprenne bien.

A la page quatre du journal « Le Monde » censé rendre compte du déplacement de François Hollande à Ajaccio il est impossible de savoir ce qu’il y a dit et ce que cela implique. Mais bien sûr, on peut tout savoir des bruits des coulisses. Il faut donc attendre d’être à la page six dudit journal pour entendre parler du thème que je viens d’évoquer. Mais ce sera sous l’angle de la polémique que mon communiqué sur le sujet est censé ouvrir. Fine observation qui n’est pas destinée à aborder si peu que ce soit le fond du sujet mais seulement pour en rester au fait que, « initiative tout a fait inhabituelle », je me suis exprimé contre les deux propositions de François Hollande. Qu’une discussion ait lieu en campagne électorale est en effet très surprenant ! Surtout si elle porte sur le programme d’un candidat. Car comme le dit l’article en défense de François Hollande, ma critique s’exprime alors que « François Hollande n’a pas dit autre chose que son programme mentionne sur la décentralisation ». On se pince ! Engager une discussion au moment où une idée est exprimée en public, de manière volontairement solennelle et adaptée au lieu où elle est énoncée, serait une surprise. Tel est le journalisme politique dorénavant !


1 335 commentaires à “Une nouvelle frontière pour l’Humanité”

Pages : « 14 5 6 7 8 [9] 10 11 12 13 1427 »

  1. 401
    Lucha Press dit:

    Bonsoir à tous.

    Un papier lu sur le site du Parisien (euh oui, désolé, mais promis, c'est le hasard qui m'y a conduit...) il y a quelques minutes : "Hollande promet un ministère de la Mer. En meeting en plein air à Boulogne-sur-Mer [...] «Demain, dans le gouvernement que je composerai, il y aura un ministre de la Mer» qui négociera avec Bruxelles sur les questions des quotas et des régulations, promet François Hollande s'il est élu."

    C'est désormais clair, on sait où Hollande va puiser ses idées !

    Hasta siempre la victoria !

  2. 402
    jprissoan (69) dit:

    Oui, vicmarnin, je crois que la présence populaire de ce soir démontre que nous mordons, le mot n'est pas joli, sur l'électorat socialiste. Celui qui a voté Non et qui se retrouve dans le FdG.

  3. 403
    DANIEL dit:

    Quel formidable discours et honte à tous ceux qui ont traité Jean Luc Mélenchon de populiste. Mélenchon et le Front de Gauche sont l'espoir du Peuple de France, n'en déplaise à la médiacratie, aux "belles personnes".

  4. 404
    Paul.G dit:

    La découverte de la mer... Pourvu qu'elle soit érotique! L'occident l'a traversée en conquérant, sillonant sa surface d'esclaves, la polluant de marchandises. La découverte de la mer c'est un peu comme la découverte de la féminité, pour un mâle ça prend du temps Ses obligations de forgeron, de laboureur de guerrier sont restées longtemps en mémoire, comme devoir. Le temps s'accélère, l'urgence d'une naissance travaille femmes et hommes aujourd'hui. La mer était présente ce soir à Lille, dans le discours et dans marée humaine, collés en sueur, larmes aux yeux, Sel en tout celà, symbole de naissance. N'ayons plus peur des symboles, rajoutons juste un peu de sel dans la soupe quand elle en manque. Et elle en manque encore beaucoup!

  5. 405
    Malek dit:

    Titanesque ! Oui Lilly54, nous sommes gonflés et actifs à bloc et c'est énorme.
    Et lamentable, c'est bien le mot qui qualifie ces médias qui parlent de "show" d'un côté, de "réunion publique de l'autre" avec un "ours mal léché" qui vocifère devant une "foule" qui grogne... Lamentable !
    Mais qu'importe, quel force nous avons là !

  6. 406
    MP Langeais 37 dit:

    @Lilly 44
    Re Waouh ! Si France Inter au journal de 23 heures ce 27 mars vient de faire échos (correct) au meeting de Lille. "Mélenchon confirme par un énorme meeting". Le minimum pour le service Public. Mardi à Vierzon, mercredi à Limoges et jeudi à Toulouse, cela devrait pas être mal non plus.
    Hasta la vitoria !

  7. 407
    Guillaume dit:

    Bonjour Messieurs,
    Je me permet de préciser quelque chose eu égard à la loi que vient de voter le PS au Sénat. Vous reprocher ainsi à Alain Richard d'avoir voter une loi pour que les crèches confessionnelles soient subventionnées par l’État. Mais vous oubliez d'ajouter que pour être subventionnées, ces crèches doivent obligatoirement accueillir tous les enfants qui le demandent, sans distinction de religions bien évidemment. Je rectifie juste cela pour l'honnêteté intellectuelle du débat, qui, j'en suis sûr, favorisera toujours le candidat du Front de gauche face aux candidats de droite et d'extrême droite.
    Merci

  8. 408
    mad dit:

    @Paul G
    Très poétique cette vision de la mer;
    On peut dire aussi océan et la découverte de la féminité dont vous (ou tu) parlez se conjugue au masculin. Point commun on retrouve le sel.
    Point commun la marée. Du nord au sud la vague s'amplifie.

  9. 409
    Pnyx dit:

    Bonsoir à toutes et à tous !
    Avez-vous noté, précédant son intervention, cet instant furtif où Monsieur Mélenchon encore assis observait intensément l'écran géant qui retransmettait les images captées à l'extérieur ? Il fixait alors la foule amassée sur l'esplanade avec une vive attention et, je crois, une gravité palpable. L'on annonça pour la première fois 23000 participants ! D'aucuns eussent en cette seconde cédé à un accès de joie bien légitime. Non ! notre Candidat demeura là, concentré, en prise avec l'èvènement, comme s'il y décelait les preuves tangibles de cette intuition formulée un peu plus tard, lors de son discours, en substance : inéluctablement, le Front de Gauche prendra le pouvoir !

  10. 410
    henri dit:

    Sur le site de la Voix du Nord en dehors de l'article convenu du journaliste qui est une reprise d'un article que l'on trouve sur d'autres médias, il est annoncé de façon surprenante une estimation policière des personnes présentes au meeting: 13 000 à l'intérieur de la salle, 7000 en dehors de l'enceinte. Pour ma part, je retiens dans le discours de Jean Luc Mélenchon la pertinence de l'appui que la nouvelle majorité du Front de Gauche prendra sur les cadres supérieurs, cadres, ingénieurs, techniciens et ouvriers qualifiés pour mener une nouvelle politique économique en France, il faut y ajouter tous les salariés. Je souhaite qu'il soit aussi ajouté les hauts fonctionnaires des fonctions publiques et fonctionnaires qui attendent aussi avec impatience une nouvelle intervention de la Puissance Publique dans l'intérêt général. Nous sommes capables pour un bon nombre de participer à l'effort national qui nous sera demandé au service de notre pays, il vaut mieux qu'on le dise.

  11. 411
    Louise M. dit:

    Qu’est-ce qu’il se passe ce soir, qu’est-ce qu’il se passe dans ma chair, dans mon cœur pour que j’aie envie de vous communiquer mon bonheur ? Certainement ce rendez-vous attendu pendant tant d’années, dans ce que nous portions tous au revers de notre colère, de notre révolte, bravant les forces avec nos petits poings, et rangés un lundi, parce que défaite après la fête, parce que retraite… perdue. Lourd labeur toujours recommencé. Lourd tribut à ce hold-up du temps long de l’histoire, qui nous pille et nous torpille, jusqu’à l’éveil final. L’Humain d’abord ! Résistance ! Prenons le pouvoir !
    Nous avons aujourd’hui toutes les conditions objectives de repenser notre histoire collectivement. Nous n’avons jamais vraiment fini de la penser… mais maintenant le fruit est mûr, la révolution citoyenne est en marche, rien ne peut l’arrêter. Les biens communs nous appartiennent, nous ne faisons que reprendre ce qu’ils nous ont volé. Notre vie, notre souffle, notre sueur, notre peine. Quoi qu’il se passe, nous allons occuper les places, nous allons les déborder ! Notre pouvoir est là, immense, rien ne peut l’arrêter. Que nous fassions, 15, 20 ou… X %. Contre la stratégie du choc, nous faisons bloc. C’est merveilleux cette force, cette France… Le peuple en marche…En avant ! Aux urnes et au-dehors, prenons le pouvoir ! Nous sommes le nombre. Merci à Lille ce soir. A vous tous camarades du FdG d’avoir su vous rassembler. Nous arrivons !
    À toi Jean-Luc Mélenchon, substantifique moelle et prunelle de nos yeux, on te protège de nos ailes aimantes. Mais fais gaffe à toi quand même !
    « La marée je l'ai dans le cœur, qui me remonte doucement… »
    On lâche rien !

  12. 412
    Hold-up dit:

    Meeting de Lille : "Selon la police : 13 000 à l'intérieur, 7 000 dehors". Ils ne savent pas dans la police que "dehors" nous sommes des millions ?

  13. 413
    jprissoan (69) dit:

    Oui Pnyx peut-être, peut-être que nous autres sommes encore dans la mentalité, dans l'esprit "PMU". Sera-t-on 3e ? sera-t-on 2e, quel sera le tiercé gagnant, etc. Alors que Jean-Luc Mélenchon est resté grave sans doute comme tu dis parce qu'il voit plus loin que notre horizon. je n'arrive pas, perso, à y croire.
    Je vois ce que je vois Villeurbanne (j'y étais), La Bastille (j'y étais), les 23.000 de Lille (j'aurais aimé y être), mais alors pourquoi ces fichus sondages "leur" donnent encore 28% ?

  14. 414
    Jean-Claude dit:

    Bonjour à tous,
    D'après la police et le journaliste de "La voix du Nord" : Selon la police : 13 000 à l'intérieur, 7 000 dehors. Bravo à tous les amis et camarades du Nord ! Très beau meeting avec M. Billard, P. Laurent et JL Mélenchon. F. Hollande a dû se contenter de quelques centaines de personnes et de quelques dizaines de goélands à Boulogne. Il faut dire qu'il mène une campagne tellement ennuyeuse, désastreuse et vide de propositions que j'en suis à me demander si lui et ses amis veulent réellement se débarrasser du petit Nicolas. Je commence à être très inquiet pour la suite mais j'espère me tromper.
    Salut fraternel à vous les gens du Nord et vive les ch'ti !

  15. 415
    laurence84 dit:

    @Jean Jolly post 400
    "Même les meetings du Front de Gauche… à la finale, le « Parc des princes » va devenir exigu "

    Et bien oui, puisque c'est tout le pays qui se réveille ! Ce n'est plus une campagne électorale, c'est une révolution. Aujourd'hui, j'ai amené un abstentionniste à regarder le rassemblement de Lille, maintenant il n'hésite plus il votera avec nous.
    Chaque jour du bonheur !

  16. 416
    Genialle dit:

    @pnyx
    Oui inéluctablement le FdG aura le pouvoir, mais stp le plus vite possible et dans les urnes. Tiens le 6 mai serait super sympa ! Libé a déjà sorti sa page sur Lille. Bravo le Nord ! C'est, surtout le bastion de Martine (Aubry) and co. Hé hé.
    Courage à tous.

  17. 417
    jprissoan (69) dit:

    @Henri 23h28
    Bon message. Il y a comme un contenu "France de la Libération" dans ton texte, ces gens de talents, pas forcément de Gauche mais républicains, prêts à jouer la carte de leur pays. C'est pourquoi le FdG devient peu à peu le Front du peuple et qu'il faut élargir notre discours à ces catégories disons "supérieures" pour parler comme l'INSEE. Elles ont besoin de sentir un appel de notre part.

  18. 418
    ermler dit:

    Formidable écho lillois à la Bastille ! Ce qui se passe depuis quelques semaines autour du Front de Gauche est unique dans notre Histoire ! Cessons de nous prendre la tête autour des sondages (moi le premier !) Quelque chose se met en route et qui ne s'arrêtera plus. "On" sera 40 000 à Toulouse, 70 000 à Marseille. Le "printemps français" est en en train de naître et l'Europe des peuples nous regarde.

  19. 419
    naco dit:

    J'en reviens les p'tis loups. Formidable.
    30 degrés dans la salle à l'intérieur, et 9 degrés à l'extérieur, sans problème. Seul bémol, la station debout pour ceux qui ont des problèmes de dos, et qui finissent pas s'assoir par terre. Car si des gens ont trouvé le discours de la Bastille un peu court, rien à dire sur celui-ci.
    Mon grand plaisir, voir tant de jolies critiques sur les sociaux démocrates et leur mensonges, par Martine, Pierre et Jean-Luc diffusés sur grand écran en plein milieu d'un boulevard ou les gens avaient bloqué la circulation... Et ce, en plein cœur de cette métropole ou les socialistes règnent depuis si longtemps, en se posant si peu de questions. Beaucoup de gens qui riaient, qui pleuraient, de tout âges, de toutes les couleurs, et de tous les métiers. J'ai aimé aussi la tête que certains faisaient quand Jean-Luc parlait de la mer. C'était vraiment surréaliste. La joie aussi de tous ces gens de croire à cet espoir insufflé par Pierre Laurent quand il a dit que la ville de Hénin-Beaumont ne serait pas abandonnée au FN.
    Non Ydaho, tu n'es pas seul. Car ce soir tous ces gens qui étaient là, savent maintenant que cette bagarre, ta bagarre, est la leur, et qu'elle ne s'arrêtera plus, jusqu'au jour ou nous rendront ces chiffons rouges aux taureaux, comme le disait Martine ce soir.
    La Voix du Nord se déchaine déjà en traitant Jean-Luc de Rock-star (ce qui est peut être un compliment pour ces gens qui ne connaissent bien que Casadsus et le bal musette). Et quand ils citent ses critiques à propos des magouilles des sociaux démocrates, ils ajoutent "A croire que Jean-Luc Mélenchon n'a jamais passé trente ans comme militant socialiste". Remarque, en fait très méchante pour ceux dont ils cirent les pompes depuis des années.

  20. 420
    Menjine dit:

    J'attendais bêtement devant ma télé le meeting sur ITV mais il y avait du foot ? J'ai donc repris mon vieil ordinateur au son déplorable et j'ai manqué quelques minutes. Mais là quelle joie de voir la foule, la force, et d'entendre Mélenchon. Surtout quel moment intense de réflexion, oui c'était un meeting grave, je ne sais comment dire : grave dans la joie, me semble le plus adéquat à ce que je ressens. Notre force est impressionnante, elle m'impressionne en tous les cas, comme Louise M.on a envie de communiquer, et on se sent tellement responsables. Où va aller cette force? Nous voulons qu'elle aille et nous savons qu'elle ira vers la Révolution, faite par nous tous citoyens, refondant de nouveaux rapports encore inconnus, mais que nous savons non seulement souhaitables mais possibles, à notre portée, ici, tout près. Il faut vraiment comme nous y a invité Mélenchon ne pas laisser perdre cette force magnifique. Nous allons devoir continuer à déployer notre intelligence collective de classe. Il va falloir imposer notre force, continuer, infléchir nos modes de pensées nos réactions pour faire advenir, rendre effective notre Révolution.

  21. 421
    carlo dit:

    Jérôme Cahuzac, chargé de la fiscalité dans l'équipe de campagne de François Hollande, a mis en garde Jean-Luc Mélenchon, en assurant que si le candidat socialiste se qualifie pour le second tour, il ne renierait pas son programme de gouvernement entre les deux tours pour obtenir le soutien du candidat du Front de gauche. Rien n’étant négociable, ce serait, de toute évidence, une erreur d’entrer dans un gouvernement de FH.

  22. 422
    jacques bounoume dit:

    "Le programme du PS est à prendre ou à laisser ? on laisse !" bien,très bien parlé Jean-Luc Mélenchon !
    Parce que d'une part ce programme n'est pas de gauche et que d'autre part nous sommes majoritaires à gauche! Nous sommes majoritaires parce que nous sommes la gauche (qui avait étée peu à peu "dissoute" par le ps et que le FdG a reconstruite) ! Les arrogances de l'appareil du PS sont démonétisées par la dynamique qui est née autour de nous et ne cesse de grandir. Mais aussi parce que nous avons ce que le PS n'a pas, c'est à dire un vrai programme, qui présente une vision de l'avenir que nous souhaitons et pas un vague catalogue destiné en fait à masquer une vraie poursuite de la politique destructrice que nous subissons! Enfin parce que notre programme peut nous permettre de remporter cette élection en rassemblant les français même au delà de la gauche ! Tous les français qui ne veulent plus de l'ultralibéralisme qui détruit nos vies et souille avec indécence nos valeurs républicaines et l'âme profonde de la France!

  23. 423
    Dauphinoise dit:

    @@michel 74 à 17h15
    Comme le disait si bien Red@rt (13) (mais moi j'ai une version beaucoup moins "soft" puisque dans la mienne, Einstein disait "il n'y a que deux choses infinies, l'univers et la connerie humaine...". Donc en lisant ce que vous venez d'écrire concernant les propositions du FN d'un service militaire pour détecter les salafistes en France je reprendrai alors la phrase d'Audiard "si la connerie se mesurait [elle] en serait le maître étalon ! Car un service militaire, où l'on apprend le maniement des armes, bravo la cohérence ! Mais ils ne sont pas à cela près. Savent vraiment plus quoi inventer !
    Autrement, ce soir, réunion de préparation d'une assemblée citoyenne le 18 avril. Du coup, pas de possibilité de voir le meeting (du moins le début). Nous étions dans les locaux du PCF et, la personne qui allait refermer la salle après notre départ (mais ne participait pas à notre groupe) regardait le meeting. Et ce monsieur vient nous dire qu'il y avait 15 000 personnes. Wow qu'on fait tous. D'autant qu'on avait dit juste avant cette réunion qu'on pouvait peut-être espérer justement dans les 15 000 personnes. Donc contents qu'on était. Puis, fin de la réunion, tout le monde rentre chez soi, je mets la télé, LCP, LCI, iTélé, BFM-TV, rien. Nada. Que dalle ! Bah pas grave, l'ordi est là. Et hop je me connecte sur Place au peuple, je vois le bout de film, juste avant l'intervention de Jean-Luc Mélenchon et qu'entends-je ? 23 000 participants ! Quelle joie couplée avec celle de regarder et d'entendre ce discours, encore une fois magistral de précision. Et toujours la même émotion dès qu'on entonne l'Internationale que je chante, seule devant mon ordinateur, le poing gauche...

  24. 424
    Lilly54 dit:

    Allez une tite blague lue sur twitter si Monsieur Web le permet : Pourquoi Gaudin nous refuse-t-il la plage du Prado ? Parce qu'elle est trop petite !

  25. 425
    Claude46 dit:

    Tout y était à Lille ! De l'émotion, le peuple en masse, les discours de Martine Billard, de Pierre Laurent et de Jean-Luc Mélenchon... Nous avons du grain à moudre avec les arguments avancés... ça fait chaud au coeur, ça ravive l'envie militante, l'envie de poursuivre le travail de conviction engagé...
    De rassemblements en assemblées, on mesure aujourd'hui le fruit des efforts de chacune et de chacun réalisés souvent avec entrain et bonheur. Certes avec quelques fois un brin de fatigue... Mais vite oubliée. Et l'on voit que l'on capitalise sur les idées de notre programme "L'humain d'abord". Il nous faut donc continuer notre travail de fourmis pour atteindre l'objectif que l'on se fixe : arriver en tête de la gauche au premier tour le 22 avril avec le vote Jean-Luc Mélenchon. Et,il nous reste encore beaucoup à faire ! A force de persévérance et de pugnacité, on peut y arriver ! D'ici trois semaines, on ne lâche rien ! Résistance !

  26. 426
    Pnyx dit:

    jprissoan (69)
    Je veux croire, et même je le sens ! que tout est possible ! Soyez-en assuré. Rien n'est écrit, à commencer par l'avenir. Alors, pourquoi douter ? Il est une certitude : le peuple est debout, c'est le plus beau présent que l'on puisse faire au futur !
    Fraternité !

  27. 427
    Stéphane59 dit:

    Revue de presse sur le net après cette bastille lilloise, direction Figaro.
    Et bien surprise! Figaro, le "cri du peuple" des riches, la Minute de silence comme projet présidentiel (faites tourner autour de vous, Sarkozy n'a pas encore de programme vu qu'il le présente jeudi. La honte présidentielle!), ce Figaro là: une présentation, certes de droite écarlate, assez juste. Nos idées passent.
    Lille, après la Bastille, je pourrai dire "j'y étais!"

  28. 428
    François 33 dit:

    Depuis le début de cette campagne, j'ai toujours eu un gros doute sur les sondages et même si ceux parus ces quinze derniers jours semblent montrer une dynamique de la campagne du front de gauche, je reste très septique sur les chiffres. Je pense que les intentions de votes pour le front de gauche sont toujours sous estimées et même les sondeurs le montrent dans une étude réalisée par BVA publiée ce matin dans le parisien sur les préoccupations des français et sur la capacité des principaux candidats à y faire face. Et surprise, sur le pouvoir d'achat et le chômage (1 et 2), Mélenchon arrive en troisième position à 3 points de Sarkozy, il fait quasiment jeu égal avec Hollande (30% contre 33%) sur la lutte contre la précarité (5). Les chiffres de Mélenchon ne sont jamais en dessous de 12% et surtout supérieurs à 18% pour 4 des préoccupations principales (1, 2, 5 et 7) des français.
    Il est à noter que dans cette étude, Marine Le Pen ne dépasse les 5% que dans 2 thèmes que sont l'insécurité et l'immigration qui ne préoccupent les français que très peu (8%, les dernières de la liste).
    Alors je pense qu'il faut se préparer à voter pour Jean Luc et le front de Gauche au 1er et au 2ème tour!
    Résistance

  29. 429
    Mariano dit:

    Quelle soirée à Lille ! Une foule innombrable et mélangée accompagnée de nos amis belges. Martine Billard excellente, Pierre Laurent exceptionnel et enfin Jean-Luc Mélenchon qui hausse encore et toujours son niveau de parole pour nous proposer un "Grand Dessein" humaniste et écologique...sans oublier de nous parler d'amour et de poésie...quel bonheur de pouvoir enfin espérer un monde meilleur !

  30. 430
    Red Lion dit:

    Portrait de Jean-Luc Mélenchon et explication de la dynamique de FdG par Arlette Chabot Public Sénat ce soir :

    "JL Mélenchon, c'est un caractère, c'est un tribun ! Alors il a commencé sa compagne contre les médias et contre François Hollande. Et puis, maintenant il a changé, il est la coqueluche des médias, tout le monde le trouve formidable parce que les médias s'ennuient toujours un peu dans les campagnes présidentielles donc on aime bien trouver un trublion : c'est Jean-Luc Mélenchon ! Il a changé aussi d'adversaire : il cible évidemment Marine Le Pen. Alors, Jean-Luc Mélenchon il récupère, c'est un capteur de colère. Donc il a récupéré au fond des électeurs qui auraient été vers d'autres candidats d'extrême gauche (...) et il a été intelligent : il va même grignoter chez les Verts ! Car, il est le candidat du PC, productiviste, pro-nucléaire avec la CGT et finalement, il a aussi un plan pour relever le défi de l'environnement. Donc, il fait sa campagne avec enthousiasme et effectivement, en capteur de colère, ciblant d'abord Marine Le Pen. Ça marche pour l'instant..."
    Et visiblement, le fait que ça marche pour l'instant, ça l'ennuie Arlette qu'elle ne peut s'empêcher d'utiliser des mots négatifs. Brrrr, le capteur de colère, j'ai peur ! ;-))

  31. 431
    Nathalie dit:

    Notre Mélenchon national est en train de devenir une "star" à l'étranger :D): des journalistes scandinave, hollandais, italien, américain et coréen étaient présents ce soir au meeting de Lille.

  32. 432
    guileorleans dit:

    La stratégie, c'est une formation dont on peut bénéficier si on adhère au Parti de Gauche? Si c'est le cas, je me rends aux Remues Meninges du parti l'été Prochain! Franchement, chapeau bas, et quelques larmes en plus! (Je suis adhérent, et j'en suis fier!)

  33. 433
    Lecabestan dit:

    Je pense que le soir du 1er tour, il y en a qui vont avoir une très grosse surprise.
    Comment qualifier les gens qui se déplacent pour écouter Jean Luc Mélenchon ?
    Après "militants", on a eu droit à "adeptes", et ce soir je lis "curieux" et "foule".
    Nous passons donc de l'état de convaincus d'avance à masse obtuse venue voir un show. Bref ils nous prennent pour des abrutis. Ils n'ont toujours pas compris à quelle vitesse nous apprenons et convainquons autour de nous.
    A sarko les fachos, à Hollande les goélands et Bayrou avec, et à nous la 6ème République !

  34. 434
    pascal dit:

    Je rentre de réunion (militant éducation populaire), je découvre l'ampleur du meeting de Lille (pas un mot aux infos que j'écoutais dans la voiture). Je cherche mais ne trouve pas de lien pour regarder. Aidez-moi (ah ah ah!)

  35. 435
    Paul.G dit:

    Au vu des foules engagées et sentimentales qui se pressent aux mitingues, une possibilité pointe au lever du jour:
    Jean Luc est en position de devenir le dernier président de la cinquième république.
    J'imagine bien que ce fait puisse être dur a digérer, pour l'homme désigné en premier !
    Passer d'un projet revendicatif (noté maximum à 5% des votes au début) pour soudain se retrouver face à la réalité de foules qui vous écoutent attentivement. Passer de la révolte à la possibilité prise de pouvoir, doit être un sujet de profonde remise en cause pour tout être humain honnête avec les autres.
    Jean Luc n'est pas le seul a vivre cette exeptionelle tranche de vie, et c'est l'emergence rendue soudainement possible d'une multiplicité d'individualités qui avaient conservé un brin d'amour en leur coeur qui donne la force de cette libération. Nous vivons tous ici une tranche de vie fabuleuse.
    Nous avons longtemps résisté en silence, bien sur ce n'était pas le temps des armes, c'était le temps d'une résignation feinte face à la puissance de l'argent.
    Nous osons enfin crier "résistance", et oser le crier annonce déjà" liberté égalité fraternité" retrouvées.
    Confiance, Jean Luc, nous sommes là.

  36. 436
    Yves Resse dit:

    Comment peut on voter autre chose que Front de Gauche ?
    Oui Olivier, oui Ingo. Comment peut on voter autre chose que Front de Gauche ?
    Enlevé les plus riches et les irréductibles xénophobes, qu'est ce qui peut motiver nos concitoyens, nos amis, nos frères, à vouloir laisser le pouvoir à une politique libérale qui laisse la finance maître du jeu.
    Décidément, comment peut on voter autre chose que Front de Gauche ?

  37. 437
    Chantal Catherine dit:

    Merveilleux moment que le meeting à la Réunion. Mon père attendait des précisions sur le ralliement du PCR. D'après ce blog, il semblerait que le PCR ne fonctionne pas de la même manière que le PCF. Mais j'ai confiance dans l'intelligence de nos camarades réunionnais, ils vous nous rejoindre, si ce n'est déjà fait.
    J'ai adoré le passage sur la mer. Je suis physiquement "loin" d'elle (Nanterre) mais je considère qu'elle est une amie. Étant de tempérament rêveuse, le discours de Jean Luc Mélenchon m'a fait rêver complètement. J'avais déjà tendance à avoir la tête dans les étoiles avec "l'humain d'abord", j'ai maintenant les pieds dans les étoiles (de mer) avec les projets de recherches évoquées. Le ciel, la mer, nous sommes vraiment citoyen de l'Univers !
    J'ai suivis sur internet le meeting de Lille, Bravo les ch'tis ! j'ai bien aimé le discours de Martine Billard, j'ai trouvé celui de Paul Laurent meilleur que d'autres fois (plus de punch, plus fort) et bien sûr celui de Jean Luc Mélenchon qui a encore apporté de nouveaux arguments. J'ai beaucoup apprécié la partie vote "utile", il faudra que le ré-écoute à tête reposée pour bien faire entrer dans ma caboche notre position sur le 2ème tour en fonction des résultats du 1er. Car sinon, j'ai bien compris que la lutte, dans tous les cas, ne fait que commencer et qu'il y a bien des manières pour mettre en œuvre notre programme.
    dernier mot : et i-télé, BFMtv ou LCP, qu'est ce qu'ils font ?

  38. 438
    michel 74 dit:

    A Lille le Front de Gauche a réuni plus de vingt milles personnes, avant les répliques de Toulouse et de Marseille, une vague de fond citoyenne, l'élan d'un peuple qui rassemble au delà de la gauche pour le 1er tour, pour le deuxième tour, pour les législatives et après, ça n'est que le début de l'histoire. les biens-pensant faiseurs de certitudes nous regarderons autrement car le mouvement est en marche et ne s'arrêtera pas qu'ils se le disent. Quant au front national mettons lui la pilée qu'il mérite désintoxication, le front de gauche est le seul qui combat ouvertement ce parti de fascistes à la ramasse que l'on devrait interdire pour des raisons de salubrité publique éradication.
    Quant à Sarkozy qu'il ne vienne pas nous parler de sécurité, alors quand 2003 alors qu'il était ministre de l'intérieur il avait humilié devant les caméras de télévision la police de proximité de Toulouse et ses responsables en leur disant quelle n'avait pas de mission sociale, la supprimant au passage, conséquence la délinquance a augmenté de 48 % notamment dans la cité du Mirail, on a de la mémoire monsieur Sarkozy shame on you !

  39. 439
    Bruno LEULLIER (50) dit:

    Alette Chabot parlant de Jean-Luc Mélenchon c'est... Disons la puissance d'analyse politique d'une huitre, alliée à la clairvoyance de la médiatocratie lors du référendum de 2007... C'est dire si c'est une visionnaire !

    On lâche rien!

  40. 440
    yacine dit:

    Bonsoir camarades !
    Y a-t-il un lien pour voir le discours de Lille ? J'ai malheureusement pas pu le suivre et on ne peut pas compter sur les médias pour en dire autre chose que "avertissement lancé à Hollande"!
    Merci

  41. 441
    jppl dit:

    Quelle soirée à Lille ! une fois de plus bravo aux orateurs, brillantissimes ! Et au public magnifique ! P Laurent à raison, la locomotive de la gauche est lancée et elle tire fort !
    Je me permets d'apporter à nouveau une petite rectification d'un chiffre donné par Jean Luc à la Réunion et ce soir à Lille, la façade maritime de la France métropolitaine c'est plus de 5800 km et non 1000 km. (source Service hydrographique et océanographique de la Marine) Il s'agit bien de la Marine Nationale, pas de la fille du cyclope ! C'est un peu accessoire mais autant éviter d'être taxés d'ignorance par les malveillants de la médiacratie...

  42. 442
    Chantal Catherine dit:

    @Yacine
    Le discours devrait y être mis sur le site demain. Pour se soir, nos amis chargés de la diffusion doivent être sur les rotules. Alors patience, attend demain.

  43. 443
    Chantal Catherine dit:

    En ce qui concerne les études concernant l'énergie. Je voudrait dire qu'EDF (notre EDF, pas celle qu'on est en train de détruire aujourd'hui) a été la première à y réfléchir avec la centrale marémotrice (dans les années 60/70 je crois), mais qu'elle a construit aussi un prototype de centrale solaire dans le sud de la France (je dirais années 70). Cette dernière a été totalement occultée au profit du tout nucléaire mis en place par Giscard en 1974. Et pourtant nous avons fait des pétitions et des manifestations pour conserver ces centres de recherches ! Cette fois ci, nous avons perdus, mais avec le Front de Gauche j'ai bon espoir de revoir nos ingénieurs s'investir à nouveaux dans toutes les différentes productions d'énergie non polluantes.

  44. 444
    Victor D dit:

    Fameux meeting de Lille, Bravo à tous... Monsieur Mélenchon très belle performance oratoire ! et la surprise 23 000 spectateurs en tout dehors et à l'intérieur de la salle serré comme des sardines... c'était hors des prévisions... çà déborde ! j'espère avoir une grosse surprise le 22 avril et qu'une mobilisation dans les urnes non attendue par les sondages et toutes les commentateurs spécialisés ravaleront leur paroles et çà sera bien fait. Alors mobilisons nous ! pour que le bulletin soit rouge de joie et rouge de honte pour le système journalistique ! Résistance à tous et bon courage pour la dernière ligne "gauche" continuez à donner de l'amour aux gens avec de la poésie, çà fait toujours chaud au coeur d'entendre cité les plus grands écrivains et poètes de l'histoire de France.
    Merci Jean Luc pour la personne que vous êtes. Bon courage à vous !

  45. 445
    coco dit:

    Faudrait pas oublier que le but numéro 1, c'est de virer l'UMP et le FN. Aprés que le mieux placé à gauche gagne le second tour, mais faut pas se tromper d'adversaire, parce-que Sarko encore 5 ans, ça va serait une vrai catastrophe pour 90% de notre population.

  46. 446
    Nuno dit:

    Si on fait les moutons on sera tondu. La troika (Banque centrale européenne, FMI et Union européenne) vient d'imposer au peuple Portugais une régression (ajustement structurel) sans précédent de tout les droits du code du travail déjà bien moins protecteur qu'en France, ils appellent cela pacte de stabilité en échange de 68 milliards. Les banques ont elles eu droit à 1000 milliards sans conditions. Le pays semble s'enfoncer dans une spirale déflationniste sans espoir de sortie. Pendant ce temps la bourse de Francfort lance un outil de spéculation de masse contre la France, il s'agit d'un instrument de spéculation sur la dette française.

    Oui, si fait les Hollandreous on sera tondu.

  47. 447
    ermler dit:

    @ coco 1h37

    Faut pas se tromper d"adversaire ? D'accord ! L'adversaire c'est la finance et les banques qui ont clairement déclaré la guerre aux peuples. Virer Sarko ne suffira pas à gagner cette guerre-là. Et Hollande, si rien ne le fait bouger, ce sera aussi la catastrophe pour 90% de notre population. Demande aux grecs, aux portugais, aux espagnols qui ont voté pour leur Hollande à eux. Et regarde où ils en sont.
    Le but numéro 1 c'est de porter le Front de Gauche le plus haut possible !

  48. 448
    coco dit:

    Dire qu'il y a rien dans le programme de FH pour lutter contre les dérives de la spéculations financieres, c'est caricaturale. Il prévoit:
    la séparation des activités de dépôt et de spéculation
    l'interdiction de toutes opérations avec les paradis fiscaux
    l'interdiction des produits financiers sans lien avec l'économie réelle
    une taxe supplémentaire de 15% sur les bénéfices des établissements financiers
    l'instauration d'une taxe tobin
    Au niveau Européen: Faire de la BCE le préteur en dernier ressort, Mettre en place des euro-obligations, des financement européens pour des projets de recherche. Déja cela, ca permettrait de refaire en sorte que nos banques ne balancent plus nos économies sur les marchés financiers mais les pretent à nos PME ou aux menages

  49. 449
    Lesver dit:

    Le pblm de FH, ce n'est pas ce qu'il dit, c'est ce qu'il fera (dit un ex-électeur PS). Sans même parler du MES et de son cousin le TSCG et de ce qu'ils impliquent, exemple de l'HADOPI qu'il prétendait abroger il y a peu, et maintenant : elle sera "revisitée", avec qui ? Les lobbys de l'industrie du disque et du cinéma... Entre nous, ces revirements nous arrangent, rien que sur cette pirouette : 2 nouveaux amis convaincus de voter FdG.

    @tous
    Pour changer, je tiens à féliciter et à remercier toutes les petites mains, d'encartés comme de sympathisants, ici ou ailleurs, qui font la réussite de notre campagne !
    Ne vous posez plus de questions quant aux médias : il n'y aura aucun débat d'ici le 1er tour, et un minimum d'émissions pour expliquer les propositions, c'est certain. Je ne perds plus de temps avec ça et, moi qui refusais de militer avant, je n'arrête plus (après m'être "cultivé" à coup de meetings et de bouquins, merci l'équipe de campagne). Encore des contacts du tél à convaincre, du tractage dès qu'un "copain FdG" est dispo, je pense même sonner chez les voisins de 18 à 20h : "vu qu'on ne parle pas des prgms à la TV, des infos sur le nôtre ?"
    Bref, M. Mélenchon le répète ces derniers temps assez souvent car tout se jouera là-dessus et tout est entre "nos" mains pour le 2nd tour : "Vous êtes tous des directeurs de campagne !". Il sait que la période télé, c'est fini, à nous de porter haut son flambeau. Pour ceux qui hésitent encore, contactez vos sections locales pour les tracts, PCF, PG, FASE, etc., on s'en fiche, l'important c'est que le raz de marée vert/rouge se fasse dans la rue, les familles, les copains. En plus, on a un super accueil.
    Sans oublier de se ressourcer ici avec vos posts et d'argumenter sur le Net...

  50. 450
    FGH dit:

    Bonjour,
    Camarade Jean-Luc, tu avais fait un sans-fautes jusqu’à présent, tu avais été parfait ! Mais là avec ton épisode Cousteau, attention ! Serait-ce un petit peu d’overclocking, de surmenage, humain, trop humain ? Mais, sauf à vouloir rejoindre Jacques Cheminade et ses délires de « mise en place d’un corridor thermonucléaire entre la Terre et Mars, via la Lune » et le rejoindre dans les abysses des intentions de vote proches du zéro absolu, il faudrait arrêter de toute urgence ce type de rhétorique saugrenue ! Le courant qui te supporte ne le supporterait pas si j’ose dire, il ne mérite pas ça…
    Cordialement.

Pages : « 14 5 6 7 8 [9] 10 11 12 13 1427 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive