04fév 12

En campagne à fond

Le nouveau traité européen arrive

Ce billet a été lu 133 092 fois.

grenoble-20Cette note s’est écrite pour partie dans le train de Bruxelles à Paris. Il y est question de la campagne en cours. Puis je viens sur l’affaire Xavier Mathieu qui vient d’être condamné de nouveau et je vois le lien avec ce qui s’est dit dans le discours de Nicolas Sarkozy l’autre soir à la télévision. Je vous donne des informations que vous n’aurez nulle part ailleurs sur ce qui se trame en Europe et je vous apprends comment votent en votre nom ceux que vous avez élus parfois sur une autre intention. Je dis encore un mot sur l’extrême-droite. Et quelques petites choses sur ce blog.

Journée à Grenoble le vendredi 27 janvier dernier. Forum Libé sur "Vivre la République", Rencontre publique et visite au quartier de la Villeneuve. Photos de Bruno Arbesù

Je commence par quelques mots sur la campagne. Beaucoup s’accordent pour me dire qu’elle est bien menée. Parfois d’aucuns ont des surprises quand ils m’entendent parler dans des domaines où ils ne nous croyaient pas aussi préparés et présents. Ainsi à l'assemblée de l'appel des 3000 au congrès de France Nature Environnement. Notre travail se constate aussi à l’affluence dans nos réunions, aux prises de matériel, à l’afflux des dons et aux propositions d’action sur le terrain. Et pas seulement quand je m’y trouve, c’est d’ailleurs le plus important. Au Meeting de Toulouse deux mille personnes se serraient autour de nos grenoble-19orateurs et oratrices dont Pierre Laurent, Martine Billard et Clémentine Autain. C’est assez fort pour que deux instituts de sondages aient pensé en rendre compte en m’attribuant 9 % des intentions de vote. Mais tout le monde ne voit pas les choses de cette façon.

Je vous propose donc un sourire. Lisez les lignes que voici. Toute la profondeur de l’analyse ne peut manquer de vous atteindre. Pas plus qu’une certaine dose de lèche-botte prudente à l’endroit du prochain président déjà entouré, hélas, de mauvais conseillers. « François Hollande a affirmé une certaine présidentiabilité. Il n'est plus "flou", ni "mou". Mais attention, il peut y avoir un péché réel d'arrogance, pas chez le candidat PS lui-même, mais dans son équipe. Le candidat peut aussi se "fracasser" contre la crise économique et sociale. Pour l'instant il est sorti de l'ornière: il est sur la route mais il est loin d'avoir gagné. De son côté, Nicolas Sarkozy s'est laissé aller à quelques confidences : il peut perdre… Rassurez-vous, il s'agissait seulement pour lui de réattirer l'attention avant son rendez-vous télévisé de dimanche. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il est beaucoup trop agressif et pas assez crédible pour l'instant. Pourtant, c'est un partenaire possible pour François Hollande. Mais ce n'est pas en levant le poing et le mettant – symboliquement – dans la figure de ses adversaires, qu'il pourra augmenter son score et éventuellement espérer arriver au second tour de l'élection présidentielle. » C’est noté monseigneur. Car c’est un cacique de la presse qui parle. Ces lignes sont en effet celles du médiacrâte Christophe Barbier, directorissime de la rédaction de l’Express, le journal qui dénonce à la une les francs-maçons qui « manipulent » les candidats à la présidentielle, mais pas ceux qui en font sans doute autant augrenoble-21 sommet de la rédaction de l’Express. A son actif aussi l’invention d’un deuxième tour « Bayrou / Le Pen », la semaine avant que les deux ne baissent dans les sondages. Ceci explique peut-être cela. 

Notre campagne a pris son rythme de rentrée. J’ai exigé de mon équipe un tableau des vacances pour être certain que chacun prenne le temps de reconstituer son énergie. Un roulement va donc se mettre en place dans les prochaines semaines. Je m’inquiète car j’en vois trop aller trop loin. Du coup la maladie arrive et la surcharge pour les valides les affaiblit à leur tour. L’épidémie de gastro a sévèrement fauché dans nos rangs par exemple. Quant aux orateurs et oratrices voyez leurs mines ! Mon ami Pierre Laurent a spécialement tiré sur la corde avec un meeting par jour pendant près de dix jours. Résultat il est sur le flanc. Martine Billard et Clémentine Autain ne s’en tireront pas longtemps avec du maquillage. Il n’y a qu’à voir la tête des autres pour le savoir. François Delapierre, le directeur de campagne, était au lit avant-hier. Quarante de fièvre. Mais il a guéri en vingt-quatre heures ! Je ne suis pas médecin mais ça ressemble beaucoup à une grève surprise du corps! Naturellement nous nous sentons portés en ce moment. Le plus spectaculaire est l’arrivée de centaines de syndicalistes qui viennent donner le coup de main. Eux nous ouvrent des milliers de portes au propre et au figuré. La bataille contre la Le Pen est leur grande affaire. Le tract du Front de Gauche contre le Front National est parti à sept millions d’exemplaires. Vous avez bien lu : sept millions. Vous comprenez le problème financier qui se pose à nous ? Je m’amuse de voir les petits je-sais-tout faire des mines et des pauses méprisantes pour s’étonner de nos prétentions quand « Marine Le Pen est si haut chez les ouvriers ». Encore heureux les jours où on ne me reproche pas de n’arriver à rien ! Comme si j’aurais dû régler un problème enkysté depuis quarante ans en dix jours ! Ce qui est certain c’est que nous, nous sommes au travail. Livres, conférences, tracts, on recommence tout à zéro. Pendant ce temps la bonne société à l’air de redécouvrir seulement la nature réelle de Marine Le Pen à l’occasion d’un bal viennois. Depuis l’adoubement par le chef du lobby juif républicain à San-Francisco, et celui par  l’ambassadeur d’Israël révélé par un reportage de France 5, combien avait fini par croire que l’extrême-droite n’était plus elle-même, ou « seulement anti-arabes » comme l’a écrit madame Angot dans Télérama ! Rude retour au réel pour ceux qui avaient tellement envie de grenoble-15croire autre chose. Les liens avec les pires groupes en Europe, confits de racisme et d’antisémitisme n’ont jamais cessés. Le Front National c’est juste la suite de l’extrême-droite historique. Le récent discours de madame Le Pen à Perpignan a fonctionné comme un retour aux sources. Nous allons redoubler d’énergie.

La méthode et les objectifs doivent être clairement énoncés pour que chacun puisse s’en emparer et travailler sérieusement à leur mise en œuvre. Notre angle de combat est de reconstruire une conscience de classe argumentée et informée. Ce n’est donc pas seulement un effet d’adhésion par défaut ou de pur calcul électoral que nous visons. Nous laissons cela à François Hollande. Il s’agit d’instruire, d’éduquer, de donner des raisons claires et compréhensibles d’agir avec nous plutôt que de déserter en s’abstenant ou de s’abandonner au vote des enfumés avec l’extrême-droite. Pour ce faire, notre programme est notre meilleure arme de conviction massive. Parce que lui parle clair et ouvre des perspectives concrètes dans la vie quotidienne de ceux à qui il est proposé. Il parle salaire, logement, école, projet pour l’avenir commun. Ce discours parle aux ouvriers et aux cadres techniciens. Autre chose que les fumées xénophobes et racistes qui sont l’essentiel du potage lepéniste. Et par-dessus tout cela, nous sommes dans la lutte avec ceux qui luttent pour leur gagne-pain. Là où les héritiers des chemises brunes ne sont jamais.

Ce vendredi 3 février, Xavier Mathieu a été condamné en appel. Il est condamné à 1 200 euros d'amende pour avoir refusé de se faire prélever son ADN par la police à la suite d’une action syndicale dans les locaux de la sous-préfecture dont on se souvient. Pourtant lors du procès en première instance en juin 2010, Xavier Mathieu avait été relaxé. C'est le parquet, donc le gouvernement, qui a fait appel de la relaxe. Lors de l'audience en appel le 4 janvier dernier, j'étais allé à Amiens, avec beaucoup d’autres responsables, sauf François Hollande, lui apporter le soutien du Front de Gauche. On se souvient que le « Petit Journal » avait retenu de ce moment de lutte le problème central de mon prétendu évitement d’Eva Joly. Bonjour la diversion. Mais « tellement drôôôôle, ma chère Marie-Jacynthe grenoble-14» ! Ce jour-là, pourtant, une grosse partie juridique se jouait. A la surprise de beaucoup, le parquet avait requis une amende de 1 000 à 1 500 euros. Mauvais signe. Car dans les Pyrénées-Orientales, notre camarade Galéano, lui aussi réfractaire au fichage ADN, avait écopé de 150 euros d’amende ! Le juge d'appel a donc obéi à un souci particulier en direction de Xavier Mathieu. Cet acharnement judiciaire est insupportable. Car il a un sens très politique.

Pour le comprendre il faut se souvenir que l'obligation faite à Xavier Mathieu de donner son ADN est la conséquence de sa condamnation à 4 000 euros d'amende par la Cour d'appel d'Amiens pour les dégradations de la sous-préfecture de Compiègne. Vous vous souvenez aussi de cet épisode ? Il avait donné lieu quelques mois plus tard à un autre épisode de buzz lorsque Pierre Carles m’avait projeté la scène de l’interview de Xavier Mathieu par David Pujadas. Condamné, la loi l'obligeait à subir un prélèvement ADN. Xavier Mathieu a refusé. Il a eu raison. Car un syndicaliste ne peut pas être assimilé à un violeur ou un assassin ! Or le fichage des empreintes génétiques devrait rester strictement limité aux criminels dangereux. C'est dans cet esprit qu'il a été créé en 1998. Mais la droite l'a bien vite élargi à de nombreux autres crimes et délits en 2003 et 2010, dans une surenchère que chacun connaît. A présent, les camarades autour de Xavier Mathieu pensent aller en cassation. Et si cela ne suffit pas il y a aura une saisine de la Cour européenne. On ne lâche rien. Il faudra être vigilant et voir ce qui va se dire dans la bien-pensance d’habitude si prompte à grimper au rideau sur la liberté au Venezuela. Que se passe-t-il quand un ouvrier résiste avec son syndicat face un abus de pouvoir visant à criminaliser l’action syndicale ? Tant qu’un médiacrâte ne sera passé par cette humiliation je crains qu’il ne se passe rien dans les grandes grenoble-17orgues de l’indignation.

Pourtant cette affaire retrouve selon moi une actualité très brûlante depuis le discours de Nicolas Sarkozy l’autre dimanche. On se souvient qu’il a donné l’ordre aux syndicats de s’accorder avec le patronat d’ici deux mois sur la possibilité de redéfinir entreprise par entreprise le temps de travail, la durée du travail quotidien et les salaires. Il s’agit d’une véritable institutionnalisation du chantage patronal sous le nom « d'accords compétitivité-emploi ». C’est précisément une situation de ce genre qui a déclenché toute l’affaire des Conti. Xavier Mathieu et ses camarades luttaient pour sauver les 1 120 emplois du site de Continental à Clairoix, dans l'Oise. Ils avaient été abusés par un patron voyou. En 2007, la direction avait proposé aux salariés de passer aux 40 heures payées 37,5 en échange du maintien de l'emploi. Pris à la gorge, une petite majorité de salariés avait fini par céder au chantage. Deux ans plus tard, Continental annonçait la fermeture de l'usine. Aujourd'hui, sur les 1120 salariés, seuls 212 ont retrouvé un CDI. Pour les 900 autres, c'est la galère et la précarité. On ne compte plus les drames personnels et familiaux. Encore lundi 16 janvier dernier, un ancien salarié de Conti s'est jeté sous un train. Dès lors c’est une justice de classe qui est ressentie quand elle condamne Xavier Mathieu. Relaxé en première instance il n’est poursuivi de nouveau que sur ordre du gouvernement. Aujourd'hui, il est condamné « pour l'exemple » en quelque sorte. Car il n'a jamais cédé, jamais baissé ni les yeux ni les bras. C'est une tête dure. C'est une grenoble-18fierté pour tout le mouvement ouvrier de le compter parmi les siens. Nicolas Sarkozy et son gouvernement cherchent par tous les moyens à casser les résistances et à intimider les salariés. C'est la seule raison de la condamnation de Xavier Mathieu. Nous ne l’oublierons pas à l’heure des comptes.

Mercredi et jeudi, on était en séance à Bruxelles au Parlement européen. Le principal sujet de débat était une fois de plus le traité intergouvernemental « sur la stabilité, la coordination et la gouvernance dans l’union économique et monétaire » (« TSCG »). Ce document est finalisé. La version finale de ce traité a été rendue publique (en anglais bien sûr) mardi midi après que 25 Etats membres de l’UE sur 27 se soient mis d’accord pour le signer. J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de ce traité. Vous trouverez sur mon blog européen une note sur son contenu final. Les modifications qu’il a subies depuis sa première version, présentée le 16 décembre par monsieur Van Rompuy sont pour la plupart marginale. La « règle d’or » renforcée et sa constitutionnalisation sont toujours à l’ordre du jour. Les sanctions automatisées aussi. La Cour de grenoble-10Justice de l’Union européenne pourra même désormais appliquer des sanctions financières si un Etat refuse de transposer la « règle d’or » dans sa Constitution. Quant aux possibilités de modification du Traité, elles ne sont pas évoquées. Ce Traité ne serait donc modifiable qu’au moment où les Etats parviendraient à se mettre d’accord pour le transposer dans le Traité de Lisbonne. Notez qu’une telle modification est loin d’être acquise car elle requiert une ratification par l’ensemble des Etats-membres. Mais les rédacteurs de ce pacte d’austérité ont pensé à tout. Si on lit attentivement les « considérants », on découvre que la Commission prépare la transposition  des dispositions du Traité dans le droit européen via la « méthode communautaire ». Tout le monde évidemment ne sait pas ce que cela veut dire. Cela signifie qu’il y a un pouvoir d’amendement et de rejet du Parlement européen et que les représentants des Etats-membres au Conseil, votent à la majorité qualifiée et non plus à l’unanimité. Dans ces conditions particulières, ce qui est décidé de cette façon s’applique vite à tous sans avoir besoin d’être gravé dans le marbre des constitutions. Jeudi donc, le Parlement européen devait se prononcer sur le Traité finalisé. Avec mon groupe, la GIUE/NGL, nous avons rédigé une résolution qui a été soumise au vote. Elle  dénonce le contenu du Traité et appelle à la tenue de référendums sur sa ratification partout où c’est possible. De plus elle demande la mise en place de consultations populaires partout où des mécanismes de référendums ne sont pas prévus par la loi nationale. C’est le cas en Allemagne par exemple. Nous l’avons voté seuls et nous avons été battus. Puis nous sommes passés à l’examen de la deuxième motion sur le sujet. Celle du programme commun de la droite et des sociaux-démocrates.

Comme lors de la séance précédente, la droite, les libéraux, les sociaux-démocrates et les verts ont présenté une résolution commune. L’Europe du « Oui » à son programme commun : l’austérité. Ils y ont réitéré leur accord avec le fond du Traité et ont à nouveau appelé à son inscription dans le Traité de Lisbonne. Ils n’ont pas envisagé la possibilité d’un référendum. Toute la social-démocratie européenne a voté pour grenoble-13ce texte. Vous êtes donc prévenus : si leurs représentants arrivent au pouvoir vous n’aurez pas le droit de donner votre avis sur ce Traité. Ils transposeront la « règle d’or » dans la Constitution et la feront appliquer. Côté français il n’en ira pas autrement. Car les députés du PS se sont contentés de s’abstenir. Le coup de l’abstention est un grand classique du PS. C’est grâce à cela que le Traité de Lisbonne est passé au congrès de Versailles. Nous avions été 115 parlementaires socialistes à voter contre. Si le reste du groupe avait voté contre, comme nous, au lieu de s’abstenir, le Traité était repoussé et le président était obligé de faire un référendum pour le faire passer. Dans ce cas, de nouveau, c’est la même mascarade qui s’annonce. Car c’est un comble annonciateur que cette abstention. François Hollande en effet, affirme qu’il veut renégocier le Traité. Si c’est bien son intention pourquoi ne commence-t-il pas par désapprouver la version actuelle ? J’ai noté que Vincent Peillon a voté contre. Pourquoi ? Il le dira sans doute. Par contre, les députés de la gauche du PS qui siégeaient se sont abstenus. Ici gît le « Non socialiste » de 2005. Depuis le rappel à l’ordre de François Hollande, ce qui restait de la gauche du PS s’est fait hara-kiri. Quant aux députés d’Europe-Ecologie-Les Verts, leurs votes sont allés du pour au contre en passant par l’abstention. grenoble-08José Bové a voté. De loin on s’est fait un signe d’amitié avec José Bové car il voté contre cette résolution. Nous aussi. Elle a été adoptée.

Un dernier mot encore sur l’actualité européenne. Cela vous a sans doute échappé mais lundi dernier ce n’est pas un mais deux traités qui ont été validés par le Sommet de l’Union européenne. La règle en Europe est de faire compliqué pour que personne ne s’y retrouve. Le second Traité institue la mise en place du Mécanisme européen de Stabilité dit « MES ». Ce MES, c’est l’institutionnalisation de l’actuel Fonds européen de stabilité financière. Les prêts qu’il propose aux Etats en difficulté  ou « à titre de précaution » sont subordonnés à l’application de plans d’austérité infligés par l’Union et le FMI.  Ceux-ci sont à l’origine du martyre actuel de la Grèce. Mais le Portugal et l’Irlande mangent bon eux aussi. Sachez que ce Traité est par ailleurs conçu comme « complémentaire » du Traité sur la rigueur budgétaire (TSCG). Vous ne suivez pas j’espère ? Apprenez ainsi que les rédacteurs des deux traités ont poussé le chantage à l’austérité au point qu’à partir du 1er mars 2013, un Etat n’ayant pas ratifié le Traité TSCG n’aura pas droit à une assistance financière. Le Traité MES donne en outre un droit de véto à l’Allemagne, à la France et grenoble-05à l’Italie pour décider quel pays aura droit à une assistance financière d’urgence. Il donne aussi un droit de véto à l’Allemagne, la France, l’Italie et l'Espagne pour la date de son entrée en vigueur, d’où l’importance des votes de ratification de ces quatre pays.

Or j’ai été alerté par ma camarade et co-présidente du Parti de Gauche Martine Billard que ce second Traité serait soumis à la ratification de l’Assemblée Nationale dès le 21 février prochain. Il sera soumis à ratification en même temps que l’amendement au Traité de Lisbonne qui permet l’inscription de ce mécanisme et donc du FMI dans le droit primaire de l’Union européenne ! Je rappelle que conformément à l’article 11 de la Constitution française « Le Président de la République, sur proposition du Gouvernement pendant la durée des sessions ou sur proposition conjointe des deux Assemblées, publiées au Journal Officiel, peut soumettre au référendum tout projet de loi portant sur l'organisation des pouvoirs publics, sur des réformes relatives à la politique économique ou sociale de la nation et aux services publics qui y concourent, ou tendant à autoriser la ratification d'un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions. Un référendum (…) peut être organisé à l'initiative d'un cinquième des membres du Parlement, soutenue par un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales».  Ce Traité entrainant un engagement économique conséquent de la France, le peuple français devrait pouvoir être consulté. Il n’en sera rien bien sûr. Les amis de la liberté au Venezuela et à Cuba n’ont pas l’intention de se rebeller contre un déni de démocratie aussi flagrant. Du temps de l’URSS, grenoble-06les pays du Comécon n’étaient pas traités aussi grossièrement. De toute façon, François Hollande a prévenu qu’il ne demanderait pas de référendum. « Le prochain président » ne sera donc guère différent de l’actuel sur ce point.

Rions un peu. Que s’est-il passé dans la nuit du lundi 30 au mardi 31 janvier ? Selon l’IFOP, la structure de l’électorat du Front de Gauche a en effet complètement changé en l’espace d’une journée. Cet institut publie un sondage sur les intentions de vote tous les soirs à 18h. Le 30 janvier, l’IFOP annonce 8% d’intention de vote pour le Front de Gauche et le lendemain 7,5%. Mais ce qui est intéressant, c’est de regarder le détail de ces intentions de vote. Le 30 janvier, l’IFOP annonce que 2% des moins de 35 ans voteraient pour le Front de Gauche. Le lendemain, ils seraient le double, 4%. Les « inactifs hors retraités » – selon la dénomination de l’IFOP – étaient 3% à voter pour le Front de Gauche le lundi, puis 7% le lendemain. Le Front de Gauche réalisait un score honorable dans l’agglomération parisienne avec 9% le lundi, mais le lendemain les parisiens n’étaient plus que 5% à voter pour le Front de Gauche. L’IFOP a poussé le vice jusqu’à nous annoncer mardi que seulement 1% des ouvriers voteraient pour le Front de Gauche… L’IFOP annonçait pourtant une semaine auparavant, le mardi 24, que 13% des ouvriers voteraient pour le Front de Gauche. Heureusement, selon l’IFOP, la classe ouvrière change rapidement d’avis et le Front de Gauche réalisait de nouveau un bon score à la fin de semaine avec 12%, le vendredi 3 février. Si l’on en croit l’IFOP, le score total du Front de Gauche ne varierait quasiment pas, quant bien mêmes les intentions de votes d’une des catégories sociales les plus nombreuses grenoble-07du pays baisseraient ou augmenteraient de plus de 10 points. Comme l’a fait remarquer le Canard enchainé, IFOP est aussi l’anagramme de « OPIF ». Cela explique bien des choses.

Vous aimez les images qui illustrent mon blog ? Vous avez remarqué qu’elles viennent de nombreuses sources ? En effet, j’ai lancé le premier appel à contributeurs le 4 janvier 2011. Il y a donc un peu plus d’un an. « Il s'agit de me faire parvenir, avais-je alors écrit, par messagerie électronique, une petite série de photographies qui, selon vous, apportent un regard original, personnel ou tout simplement esthétique sur la vie. Je sélectionnerai ce qui me convient, selon mon humeur et ce que vos images m’auront inspiré de connexions lointaines avec mes thèmes. » J’ai été entendu. De janvier à octobre, quelques deux cent séries de photos nous sont parvenues. Parfois d’une petite dizaine d’images, parfois près de cinquante. Une somme considérable d’images à trier, à stocker, à ordonner. Ce n’est pas moi qui ai fait ce travail, vous le devinez, mais plusieurs camarades à tour de rôle, dont mon fidèle et inépuisable Webmestre. Quarante galeries ont été sélectionnées et finalement publiées, illustrant chacune une publication de billet. Dans ces images d’amateurs éclairés, des visages, de luttes et de manifestations, de pancartes et de slogans. Et surtout beaucoup de paysages, proches et lointains, de friches, de montagnes, mais aussi d’arbres, d’animaux, de jeux d’eaux sur le sable, de ponts, de cabanes, d’escaliers, de trains et de bateaux. En novembre 2011 j’ai précisé ma demande. En résonance avec les thèmes de la campagne, j’ai dit que je souhaitais recevoir des images d’ouvriers et ouvrières, de machines, de gens au travail, de gestes de travail. Et bien sûr tout ce qui montre « le peuple » en marche, en action. Mon objectif est de rendre « visible » les invisibles. Et d’esthétiser leur image. « On comprend donc qu’il ne s’agit pas seulement de montrer le travail, avais-je écrit, mais de faire sentir qu’il est une œuvre. » grenoble-03Une petite vingtaine de galeries ont été reçues et parmi elles, seules cinq ont été publiées. Choisies parce qu’elles contenaient suffisamment d’images pour composer une série. Et surtout parce que, comme ces charpentiers de marine occupés à reproduire un canot à vapeur, elles célébraient avec bonheur les gestes et les outils du travail. J’espère bien continuer à recevoir ces sortes d’images. Je n’écris ces lignes que pour cela.

La rubrique « L’œil de la campagne » sur le blog a été lancé au même moment que l’appel à contribuer à l’illustration de mon blog en janvier 2011. Depuis cette date, le photographe Stéphane Burlot et un petit groupe de photographes militants constitué chemin faisant, suivent partout en France les initiatives et les déplacements de campagne. Tous ont un métier hors de la photographie. Mais elle est leur passion et ils sont le plus souvent déjà très avancés dans leur art.  Ils sont bénévoles. Ici, soixante galeries ont été publiées, composées de vingt, vingt-cinq images en moyenne. Plus d’un millier de photographies donc, ont été légendées et ordonnées, pour composer un récit des rencontres, des prises de paroles, des visages, des meetings, des soutiens qui font vivre la campagne du Front de Gauche. Tout cela est la contribution de notre action à l’art de la photographie. Art contemporain, création permanente, univers de subjectivité totale puisqu’une même scène absolument vraie peut être rendue de cent manières si différentes ! Notre campagne essaie d’être aussi une œuvre d’art en se prêtant comme matière première aux artistes. Avis aux amateurs !

 


1 372 commentaires à “Le nouveau traité européen arrive”

Pages : « 18 9 10 11 12 [13] 14 15 16 17 1828 »

  1. 601
    papa dit:

    Bonne scéance d'éducation populaire que ce meeting. Mais ce qui pour moi est le plus important c'est, comme l'a souligné Pierre Laurent, l'exigeance impérative d'une plus grande mobilisation. Rien ne sera possible sans celle-ci! Mélenchon l'a bien saisi. C'est devant les usines, les facultés, les métros, les écoles etc que nous devons nous mobiliser.
    Sinon,bravo pour la participation des Lyonnais. A Montpellier de relever le gant.

  2. 602
    patrice31.19 dit:

    "La radio du thorax" ! quel fou-rire mes amis!
    A mon avis, une radio du cerveau serait bien plus utile au PS pour découvrir le mal qui ronge son hémisphère gauche car je trouve qu'il penche beaucoup trop sur ça droite.

  3. 603
    le Prolo du Biolo dit:

    @ - 600 - orero ramon82
    "Pour ce soir, à Villeurbanne:Honte à I-Télé qui a coupé la fin du discours de J-L Mélenchon ! "

    Un bémol: l'affluence énorme de ce soir n'a pas rendu simple notamment l'accueil de la Presse, et pour avoir été au poste d'accueil où ils se sont présentés je peux assurer que malgré des impératifs techniques importants les représentants de i-Télé ont été très patients.
    Sur le coup de minuit certains cars de transmissions étaient encore au boulot. Pas toujours simple l'info en temps réel.

  4. 604
    jerome dit:

    Oh que c'est frustrant de ne pas être actuellement en métropole et de ne pas avoir pu vous rejoindre à Villeurbanne. Depuis le petit caillou qu'est Marie Galante, je suis malgré tout à trois cent pour cent avec vous tous dans la lutte.
    Ca donne chaud au coeur de lire tous vos posts, vous pouvez pas imaginer comme c'est motivant!
    Allez, on continue à expliquer, convaincre, informer, riposter autour de nous ou sur le net, en métropole ou en outre-mer, on lâche rien du tout!

    PS: ou faire un don en ligne ?

  5. 605
    patrice31.19 dit:

    à jerome
    pour les dons en ligne, c'est en page d’accueil.

  6. 606
    ermler dit:

    @ Jérome
    p.s: ou faire un don en ligne ?

    Ici : http://www.jean-luc-melenchon.fr/ colonne de droite.

  7. 607
    zenzab dit:

    Il se passe quelque chose ou je rêve éveillé. Le Peuple est en marche, il fait fi des injonctions scélérates, n'écoute plus les bonimenteurs médiacrates, se joue des faiseurs d'opinion. Il lève la tête et dit qu'il n'en peut plus et ça fait du bruit. Et ça fait du monde. Il se passe quelque chose, je vous dis.
    Bravo et merci, Jean-Luc pour cette fougue et cette ardeur au combat tellement communicatives !
    Vive La VIème ! Vive La Sociale !

  8. 608
    ventdebout-38 dit:

    Une petite, mais alors toute petite remarque. S.v.p., évitez les drapeaux dans le champ des caméras.
    Plus rien ne peux arrêter le tsunami Front De Gauche. Le Peuple s'est enfin levé. Une équipe qui gagne. Bravo à nous tous.

  9. 609
    phiphi the biker dit:

    Bravo pour ce meeting de Villeurbanne ! que de monde !
    ça bouge dans le peuple !
    Merci à tous !

  10. 610
    Nadine Bompart dit:

    Oh que ça fait du bien! Merci Villeurbanne!
    Comment on s'organise pour le mois de Mars ? Des cars partiront de la province ? Qui contacter ?

  11. 611
    Jean-Philippe VEYTIZOUX dit:

    Et ce matin....rien sur Inter...ou bien alors j'étais mal réveillé!

  12. 612
    marj dit:

    J'ai suivi le meeting hier, c'était super. Mais quand j'ai allumé France Inter ce matin le néant total, j'entends: voici "Le journal de campagne" et la suite comme d'hab Sarkozy, Hollande, Bayrou etc. Combien pour le Front de Gauche sur cette radio déjà ? D'après ce que j'ai entendu hier soir, il me semble que c'est 2 % non?
    Et après ils nous parlent de démocratie. Ah tiens, à l'instant, il paraît que Clémentine Autain est invitée à 8 heures moins 10. Le strict minimum.

  13. 613
    citoyenne21 dit:

    Après un meeting comme celui-là ça va faire des dégâts ! Que c'était bon le moment de la lecture du passage des "Misérables" de Victor Hugo. J'aime cette fierté dans l'attitude de Monsieur Mélenchon. Oui le peuple est avide de savoirs et quel beau geste que ce moment de lecture partagée. Fantastique prestation et rebelote ce soir pour notre plus grand bonheur. Je suis contente de voir le peuple enfin debout et je n'ai jamais douté des capacités de notre candidat à savoir enthousiasmer les foules ! Quelqu'un est venu me dire sur ma boite mail ce matin qu'il s'était décidé à voter pour lui après après visionné le meeting d'hier !

  14. 614
    Sansebar dit:

    Excellent, génial, ce meeting !
    Très utile pour amplifier la mobilisation des forces sur le terrain.
    Nous avons des arguments pour démultiplier, à nous d'aller chercher les voix une à une.

  15. 615
    Aexandria dit:

    @ webmestre
    Je ne comprends pas que vous ayez fait sauter mes commentaires à propos de l'état de la Grèce. N'est-ce pas contre la clochardisation et le contrôle policier (voire militaire) des peuples d'Europe que le Front de Gauche et Jean-Luc Mélenchon nous nous battons ? N'est-ce pas un devoir de citoyenneté européenne que de faire connaître le blog de Pagianotis Grigoriou ?
    Vraiment, il y a des jours où je ne vous comprend absolument pas !

    [Edit webmestre : Je sais bien que vous ne comprenez pas. Cela ne m'a pas échappé, croyez le. Vous n'avez aucun "devoir" à remplir précisément ici. Le blog grec dont vous parlez a été cité à maintes reprises ici, par vous et par d'autres. Pour l'instant, tout le monde parle avec enthousiasme du meeting de Villeurbanne, et pendant ce temps, vous infligez des fleuves de copier/coller à travers des commentaires en série que rien ne justifie... Dans l'immédiat, c'est "hors-sujet".]

  16. 616
    Lupi jean-claude dit:

    Bonjour à toutes et à tous
    Ouhaa quelle soirée camarades,du verbe,des idées,des humains,de la culture.Nous n'avons pas connu ce temps glorieux des conquêtes et heureusement pour nous mais là nous y sommes revenus. Une salle de 8000 personnes qui ont affluées vers une même idée "l'humain d'abord".Ces hommes et ces femmes qui se dévouent pour que nous redecouvrions le combat par les mots et les idées sont fantastiques et naturellement Jean-Luc Mélenchon mais aussi Pierre Laurent.
    @citoyenne 21 nous dit cela va faire des dégats NON cela va encore plus nous fédérer et faire prendre conscience à d'autre (tu le dit toi même) que le règne de la terreur est finie.

  17. 617
    Michel Berdagué dit:

    Bonjour, Rêvons-nous,éveillé prêt à tout stopper leurs bidouillages scélérats de traités suants dégoulinants de honte à se réunir droits rigides dans leurs bottes,tout cela ressemble à presque la fuite à Varennes. Pour l'instant le locataire en fin de bail se regorge de patisseries,rolleix,jets,yatchs,d'opulentes limousines bientôt en vente aux domaines pour redresser les comptes dilapidés,se réfugier à Neuilly-sur-Seine pour voir les beaux logements vivables pour le Peuple libéré et tout ça près du bois de Boulogne,enfin un lien social en action et égalitaire. Vive la Révolution Citoyenne, la civilisation Humaine en premier en marche avec toutes les Cultures des Peuples,quelle richesse,mémoire et respect à Lévy-Straus,Margaret Mead, tous les anthropologues chercheurs et découvreurs.

  18. 618
    Nicolas VDR dit:

    @Jean-Philippe Vertizoux (7h29)
    Malheureusement, vous étiez bien réveillé : concernant la meeting de Villeurbanne, rien de rien sur Inter, cela devient une habitude. Pensez-vous, qu'est-ce que c'est 8 à 10.000 personnes ? une bagatelle !
    A plusieurs reprises, j'ai écris à France Inter via leur site Internet pour leur faire part de mon mécontentement concernant la partialité de cette radio qui pourtant nous appartient : jamais de réponse, ils n'acceptent pas la critique.
    Alors, hier matin, je me suis dit : je vais leur envoyer un message de compliments, avec plein de pommade, histoire de voir si ils le prennent au premier ou second degré.
    [...]

  19. 619
    Gilbert Delbrayelle dit:

    Jean-Luc Mélenchon a raison d'être offensif et de ne pas se laisser faire sur les sujets qui fâchent.
    > L'"affaire" du petit journal est exemplaire. Le Front de gauche a été offensif, a mis en valeur un véritable problème et il a été suivi par la majorité des commentateurs.
    Je pense qu'il faut maintenant faire la même chose pour :
    > Le scandale des inégalités de temps de parole dans les médias. Jean-Luc Mélenchon en a parlé hier soir fermement. Il faudrait amplifier les protestations par des actions percutantes (communiqué, protestations vives à chaque passage/médias, manifs devant les sièges des TV/radios..)
    > Le scandale des émissions-phares qui ne respectent pas la pluralité dans le choix des invités. Il faut mettre les pieds dans le plat pour C'dans l'air par exemple.

  20. 620
    citoyenne21 dit:

    A Lupi Jean-Claude (619) ! quand je disais des dégâts, je parlais dans le camp des autres cela va de soi, parce que c'est nous qui allons rafler la mise (yes)

  21. 621
    Christina dit:

    [...]
    Jean-Luc Mélenchon a fait un remarquable discours. Il est notable que chacune de ses interventions réussit à marier la raison et l'émotion : les mécanismes de la société libérale sont démontés et mis à nu. Le souffle de l'espoir et de l'humain vibre au son de chacune de ses paroles.
    Quelle intelligence généreuse de terminer chacun de ses meeting par quelques mots tirés de notre patrimoine culturel. Victor Hugo est plus qu'un auteur. Il est le symbole du refus de la fatalité. Il est le phare qui doit nous guider dans les ténèbres d'une société en déliquescence.
    Notre avenir est en nos mains. Il passera de celles-ci à nos urnes en avril et en mai.
    Répandons l'espoir autour de nous !

  22. 622
    rom dit:

    Excellent meeting hier soir, suivi au chaud devant mon PC. bravo a tous ceux qui ont décidé/pu se déplacer ! Bravo à toute l’équipe technique qui malgré un boycott total des mass médias parvient quand même à diffuser les idées citoyennes! Oui un petit problème de drapeaux pour les internautes mais au final j’étais content car aux meetings précédents j'aurai bien aimé en voir plus. C'est mon rhumatologue qui fera la tête par contre, j'arrête les radios du thorax tant que Hollande ne changera pas son programme qui s'adresse à d'hypothétiques personnes qui n'auraient pas le cœur a gauche!

  23. 623
    vicmarnin dit:

    je n'ai pas suivi le meeting hier soir, où le trouver complet en un seul lien?

  24. 624
    Christina dit:

    Seul commentaire d'Europe1 à l'instant (08h37) pour relever le mot de Jean-Luc Mélenchon au sujet de la patronne du Medef : "Cette buse de Madame Parisot". Et c'est tout ! Juste "cette buse" ! Le petit mot... c'est tout ce que les mediacrates retienne de la soirée. Journalistes ? Laissez-moi rire !

  25. 625
    citoyenne21 dit:

    Lupi Jean-Claude : mais vous avez raison, il est mieux d'évoquer notre victoire à venir comme un ralliement des forces vives du pays à nos idées qu'en terme de dégâts dans les autres camps, c'est moins barbare quoi que j'ai adoré ce rappel de notre candidat au cours du meeting : "Entre les barbares de la Civilisation et les civilisés de la barbarie, je choisi les barbares". salutations camarade

  26. 626
    jpp2coutras dit:

    Epoustouflant! Discours en entier sur BFM et 50 mn sur iTélé, à qui ça suffisait sans doute ("merci pour votre contribution à notre grille de programme").
    Comment faîtes-vous pour avoir autant d'énergie comme hier soir à Villeurbanne? Autant d'arguments percutants, autant de visions claires des évènements? J'ai beau m'y être habitué depuis votre discours initiant le PG (ah! enfin un socialiste de la vraie gauche qui saute de ce pédalo de la méduse PS pour remettre la gauche sur les rails du progrès et de l'enthousiasme!), vous m'épatez à chaque fois. Bravo! et dire qu'il faut remettre l'ouvrage sur le métier inlassablement jusqu'à obtenir l'oeuvre ardemment souhaitée.
    Jean Luc Mélenchon, à vos côtés Gouvernons! C'est clair.

  27. 627
    Matthieu dit:

    Je n'ai pas pu voir et entendre le meeting d'hier. Comment fait on pour le revoir? (je ne dois pas être le seul à poser la question)

    [Edit webmestre : Non, vous n'êtes pas le seul. Et vous savez très bien que la vidéo du meeting sera publiée dès que possible sur ce blog et sur placeaupeuple2012. Poser la question n’accélérera certainement pas le processus...]

  28. 628
    Lupi jean-claude dit:

    @citoyenne 21
    OH oui moi aussi j'ai adoré ; que ce passage est symbolique tant pour l'idée que pour le verbe

  29. 629
    Pascal397 dit:

    Brève revue de presse internet ce matin:
    Le Progrès: rien sur le meeting, il fait froid !
    Le Dauphiné Libéré: pas mieux, problème d'un coq sur une pelouse de rugby.
    Le Monde: article sur des éventuels difficultés avec André Gérin, rien sur le meeting.
    Libération: rien.
    BFM Tv: 1 article de 5 lignes signalant 8000 personnes.
    Le Parisien: rien.
    Je ne suis pas allé plus loin.
    Conclusion: pas besoin d'être dans les médias pour progresser, le FdG démontre que la télépathie existe.

  30. 630
    marco polo dit:

    Le black-out complet sur Villeurbanne, je viens de parcourir, à grand traits il est vrai, la presse sur internet pas une trace, même homéopathique, du meeting du Front de Gauche, hormis l'Humanité. La part faite à Hollande et Sarkozy et à leur faire valoir de la Le Pen est vérifiable chaque jour, chaque heure. Le calcul politique des medias est fait de telle sorte que de réduire le plus possible la part qui normalement nous revient. Honte à tous ces journalistes qui se rendent complices de ce système qui veut à n'importe quelle prix nous écraser. Il faudra bien un jour rendre des comptes, il faut leur envoyer quelle conception du Front de Gauche pour une véritable information, pour un pluralisme représentatif, voir le lien.

  31. 631
    Barachois dit:

    Bonjour à tous ! Ici la Réunion, où je confirme que nous avons accueilli Marine LePen avec les honneurs dus à son rang ! On n'en a d'ailleurs pas encore fini avec elle ! Et cerise sur le gateau, cela nous a déjà permis de rencontrer et mener sur nos terres, celles de la vraie gauche, des militants d'autres mouvements.
    Il était tard à la Réunion, mais nous étions parmi vous là-bas à Lyon. Et ce soir nous serons à Montpellier ! Merci aux camarades qui réalisent cette prouesse technique et qui nous permettent de partager ces moments avec vous ! Nous nous sommes donné les moyens d'en diffuser les images...et la musique. Nous nous y mettons sur le champ !
    Et à quelques uns, nous ferons le max pour être chair et en os le 18 mars à la Bastille : on ne va pas se laisser arrêter par quelques heures d'avion !

  32. 632
    Lupi jean-claude dit:

    @ à tous les camarades surtout ceux de la CGT et des autres syndicats
    Il n'est plus à démontrer qu'aujourd'hui le front de gauche fait peur à lélite en place.Donc pourquoi vous camarades syndicaliste qui avaient une activité dans les médias vous ne faite pas pression pour la justice des temps de paroles et de representation juste cela et simplement cela.Je pense que cela est votre devoir mais peut être que je me trompe.

  33. 633
    breteau jean claude dit:

    J'allais ecrire "ils ont bonne mine les sondeurs" ce serait une erreur politique car évidemment ils savent ce qu ils font ! Aujourd'hui c est clair il y a le feu chez les liberaux, TOUSles liberaux .Alors au risque de passer pour un "pisse froid" je crains une attaque d envergure des chiens de garde, gare aux provocations, aux tentatives de destabilisation (y compris sur ce site) gardons notre sang froid.ce meeting confirme ce que nous constatons sur le terrain ou se situe le vrai sondage ; petits faits;apres petits faits.l honneur du F D G c est de bien suivre sa ligne claire ; il n est pas etonnant dans ces conditions que ce soit un depute communiste (J P Lecoq) puis J L Mélenchon qui ont soutenu le depute apparente p s qui a remis Pueant a sa place ses " camarades " restant discrets dans leur soutien.Il a touche juste et fillon en tete ils ont fuit..courageusement .Accelerons

  34. 634
    le Prolo du Biolo dit:

    Transmutation de la matière :

    Le 18 Mars prochain à la Bastille à l'appel du Front de Gauche, les invisibles des sondages et des médias vont se rendre visibles. Expérience scientifique inédite à ne pas rater !

  35. 635
    Messaoud dit:

    Réponse à beaucoup qui comme moi on constaté le peu de cas fait par les médias du meeting de Villeurbanne,
    Seul titre visible sur les actus de google la une de Marianne "Et si Mélenchon était le dindon de la farce électorale ?" écrit par Gérald Andrieu n'hésitons pas à le nommer (un crétin de plus qui nous prends pour des dindons, car Jean-Luc et nous c'est la même chose nous ne faisons qu'un), ce média participe tout comme cet imbécile de Guéant à la tentative désespérée de la division de la Gauche de se dresser contre l'Histoire celle d'un peuple où la jeunesse prend toute sa place, Bravo les jeunes ça m'a fait chaud au coeur de vous voir si nombreux au meeting.
    Traiter Jean-Luc d'intellectuel l'insulte suprême, les idiots ne sont pas ceux que l'on pense, ils doutent de notre intelligence car ils sont les vrais arrogants, il y a belle lurette que nous sommes éduqués et capables de raison, nous sommes tous des intellectuels et les mots sont nos armes fourbies, acérées, prêtes à bouter tous ses traîtres de la république hors de nos institutions, de nos médias, le jour des comptes approche et si par mégarde certains du parti socialiste venaient à s'égarer, le peuple en marche saura les remettre dans le droit chemin. Le moment est historique et l'Europe des peuples, l'Humanité entendra ce message vibrant,
    Allons enfants de la patrie notre jour de gloire est arrivé!

  36. 636
    Lupi jean-claude dit:

    @ breteau jean-claude
    Je pense camarade que c'est tout le monde qui soutient notre camarade de la martinique.Je pense même que dans le camp de l'UMP des gens ont été indignés par de tel propos qui non ni queue,ni tête et qui sont un non sens historique car si on prend juste la dicrimination des femmes je pense qu'en france pays des droits de "l'homme"(ou du mâle au choix) nous avons à balayer devant notre porte il suffit d'aller sur INA pour voire les archives juste sur l'avortement ou la contraception.

  37. 637
    ginette dit:

    Beaucoup de cars étaient prévus au départ de Drôme-Ardèche pour le meeting. Je n'ai pas pu y aller, malheureusement, car nous avions organisé une projection-débat sur les aides à l'école, les RASED, complètement saccagées pour la prochaine rentrée. Le film s'appelle " Un parmi d'autres" et des projections sont en cours actuellement dans toute la France pour organiser la résistance à l'école marchande ou l'humain n'est plus pris en compte. Ne laissez pas tomber vos enfants et venez soutenir ceux qui défendent une école humaniste ou tous les enfants sont pris en compte.
    Alors, je suis un peu frustrée ce matin de ne pas trouver le discours du meeting. Vite !

  38. 638
    Chacmol dit:

    En direct de Suède.
    Mélenchon à la une de Libé sur les comptoirs d'Air France à Stocholm, ce matin à la première heure. Beaucoup de belles personnes avec Mélenchon sous le bras... Résistons.

  39. 639
    Sylvain dit:

    Bonjour! Quelle soirée...Et dire que ce soir, ça recommence à Montpellier! Comme vous, je suis atterré de la réaction des journalistes. 10 000 personnes dans une salle, 5 000 par le biais du net sur ce blog et le site Place au Peuple 2012, 20 000 sur Daily Motion pour ça.
    Ecoutez les questions très orientées et complètement débiles de Pascale Clark qui recevait Clémentine Autain sur France Inter.

    Moi je vais pas y aller par quatre chemins, Jean-Luc Mélenchon a posé hier-soir les limites de l'indécence, du racisme et de la xénophobie. Il porte, jour après jour, le projet d'une vie où chacun peut reprendre dignement sa place dans la société en luttant contre la précarité organisée par les rentiers qui sont en train de nous tuer à petit feu. Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche ont choisi l'avenir et la vie. En face nous n'avons que des candidats à la rigueur, à l'austérité, au racisme, à la xénophobie, à l'ignorance, à la privation, à la peur et à la mort.
    Le ronron médiatique organisé ne peut plus être considéré comme une simple musique de fond sans conséquence. Trop souvent dans l'histoire, les gens qui ont tenu les discours qui ont lieu sur la place publique actuellement ont semé le chaos et nous sommes beaucoup trop informés de ce qui en a découlé pour passer outre! Ce n'est plus une clique aux ordres à laquelle nous avons droit mais une bande de collabos et il va falloir que les gens le sachent. Observez, mesdames et messieurs les journalistes ce que créent vos tirades et vos sous-entendus contre le Front de Gauche dans ce pays et prenez conscience que vous en êtes responsables!

  40. 640
    redline69 dit:

    Belle soirée au double Mixte de Villeurbanne (il porte bien son nom car il y avait deux salles)
    Bravo aux équipes qui permettent ce beau double meeting
    Malgré le froid (c'était horrible dehors !) j'ai fais le déplacement et c'était chaud bouillant à l'intérieur.
    Pierre Laurent à fait un discours du feu de dieu ! il a vraiment de la prestance !
    Le message est bien passé et nous continuons à pousser (beaucoup de jeunes).
    A la fin j'étais lessivé, et je suis resté assis pour applaudir longuement !
    Merci Jean Luc d'être venu sur Lyon pour ce meeting assez drôle parfois et où Hollande vient d'être parfaitement recadré. Si n'entend pas le grondement il finira sifflé comme l'à été à chaque fois Sarkozy.
    Les médias nous l'avons appris très officiellement de la bouche de Jean-Luc Mélenchon, ne donne pas le même temps d'antenne sur les médias au FdG et au deux autres partis du système du OUI ! C'est un fait incontournable et qui donne une image bien triste du métier de journaliste. Si les journaleux nous ignorent, nous les contournerons et garent à ceux qui ont permis çà. Les meetings, le net, le bouche à oreille, la dynamique est en marche.
    J'ai vu de mes yeux l'idée du rassemblement de nos partis (notre famille) et je regrette pas d'avoir été au coté des amis du FdG !
    Résistance ! on continue et on va renverser la table (des politiques et des médias assujetis)
    cordialement

  41. 641
    jprissoan (69) dit:

    par rapport aux menaces gravissimes que fait peser ce nouveau projet de traité européen, je propose un riposte de ce type :
    nouveau traité européen ?
    votez non
    votez Mélenchon

    55% de votants NON au TCE sont concerrnés.

  42. 642
    Michel Berdagué dit:

    8 Février 1962 suit une immense manifestation contre ces brigades spéciales dirigées par Papon,et qui allait aboutir aux négociations pour l'indépendance de l'Algérie. A quel prix ? Les négociations,le respect à mettre les mépris aux oubliettes,les échanges de Paroles sont nettement supérieures dans une civilisation avancée et humaine que des proclamations des dits civilisés fardés maquillés qui se pensent supérieurs à d'autres,mais qu'ils balayent devant leurs propres instances psychiques,ils verront si c'est encore possible tant leurs pulsions sont morbides.
    Jean-Luc,tu seras avec nous à 12 heures à Charonne même si l'Hérault t'accueille,toi qui pour ton premier voyage de la Sixième République ira, si les Algériens le désirent, leur rendre visite,de l'autre côté de la Méditerranée où la LaÏcité,la nôtre devrait s'étendre.

  43. 643
    Barachois dit:

    Je voulais juste encore dire notre admiration et notre bonheur, à nous qui sommes membres du PG, de voir et d'écouter Pierre Laurent. Hier soir, dans son discours de Lyon, il nous enthousiasmés. Bravo les communistes ! Nous nous battrons ensemble contre ces Traités scélérats !

  44. 644
    rom dit:

    Je viens de voir un article ...
    Je ne connais pas du tout ce journal/magazine ? mais c'est tout ce que j'ai pu trouver.. c'est sobre mais a priori l'article semble impartial.

  45. 645
    jprissoan (69) dit:

    @rom
    Oui, bon article, enfin un journaliste qui se respecte. Ce devrait être dans tous les médias comme ça. Hélas ! quelle chute de la part du service public, berlusconisé par Sarkozy.

  46. 646
    J-jour dit:

    Un meeting du feu de dieu (laïque) à Villeurbanne 10000 dans la salle double mixte, et ce matin les français en connaissent 100 fois plus sur les élections primaires républicaines aux Etats-Unis que sur ce qui est dit par un candidat sérieux aux élections présidentielles de leur République!
    Mais ceux qui commencent à s'intéresser au Front de Gauche et qui ont été témoins dans la salle de ce que ça a vraiment suscité comme intérêt réalisent bien une chose en voyant le compte-rendu dans la presse :
    Que les médias empêchent délibérément la diffusion du message que Mélenchon et son équipe parviennent à mettre à la portée des personnes qui l'entendent, parce que l'entendre, c'est déjà le comprendre. Et donc ce message représente un vrai danger pour ceux que les médias protègent et qu'ils servent.

  47. 647
    Dauphinoise dit:

    Histoire de chiffres :
    Hier soir, en regardant le meeting via mon ordinateur (avec énormément de mal au début, ce qui fait que je n'ai pas, ou si peu, l'intervention de la jeune femme dont j'ai oublié le nom (qu'elle veuille bien m'en excuser) je voyais le nombre de connexions augmenter. Fin du discours le chiffre était de 4697. Si l'on ajoute à cela les 19000 sur Dailymotion et les 10000 personnes dans les deux salles, ça nous fait un meeting à environ 35000 participants (sans compter évidemment les téléspectateurs de BFM TV (dont j'ai fait partie quand J-L Mélenchon y a fait allusion, l'écran TV étant quand même plus facile à regarder que celui de l'ordinateur) + ceux d'i-Télé ça commence à faire du monde !
    Et dire qu'on nous a rebattu les oreilles du meeting de F. Hollande avec ses 25 000 participants dans une salle qui, paraît-il (cf Renaud Dély) n'en contient que 10 000. Deux poids, deux mesures, comme d'hab !
    Petit bémol cependant : mon fils qui m'envoyait hier soir un sms pour m'informer du meeting qu'il croyait pour samedi, a fini par regarder sur BFM TV quand je l'ai prévenu. Et lui n'a vu que l'aspect "je tape sur les autres sans donner les lignes de mon programme". J'ai eu beau lui expliquer qu'il se trompait il n'a pas été convaincu me disant qu'il en a ras le bol de voir les uns et les autres se renvoyer la balle ainsi. Je crains donc que d'autres aient pensé comme lui. Il faut les convaincre pour qu'ils ne s'égarent pas (moi j'y travaille et je pense que mon filston ne se trompera pas le 22 avril. En revanche, ma fille qui est à fond pour notre programme a encore peur du 22 avril 2002 et compte voter Hollande au 1er tour. Et j'en connais d'autres hélas).
    Mr Mélenchon, prenez soin de vous et à ce soir via le net à...

  48. 648
    redline69 dit:

    la gestion à la Sarkozy !

    http://www.lepoint.fr/economie/cour-des-comptes-quand-sarkozy-liquidait-un-cinquieme-du-stock-d-or-de-la-france-08-02-2012-1428657_28.php

    en regardant de plus près on s'apperçoit que Sarkozy est surement le pire gestionnaire de l'argent des Français de la 5eme république

    il est grand temps d'en finir avec un tel rigolo qui à passé 10 milliards en pure perte...

  49. 649
    citoyenne21 dit:

    Un article de Lyon Mag : A Lyon, le professeur Mélenchon choisit "les barbares"

  50. 650
    Jean Louis CHARPAL dit:

    La façon dont le Front de Gauche et son porte parole sont traités par les médias est bien sûr choquante. S'il faut dénoncer vigoureusement cette pratique anti démocratique, il ne faut pas pour autant s'en étonner. Car ça voudrait dire qu'une dimension essentielle du système ultra libéral a échappé à notre analyse. Le conditionnement depuis 30 ans des populations dans toute les démocraties est la clef de voûte du système.Si Warren Buffet a pu dire: " La lutte des classes existe et nous l'avons gagné" c'est uniquement à cause du lavage de cerveau médiatique quotidien. Imaginez vous une seconde, si sur tous les plateaux de télé, dans les émissions de radio, dans les journaux à partir des années 80, chaque jour et à chaque fois qu'un ultra libéral serait venu vendre sa soupe, un expert du niveau de Lordon ou Généreux était venu avec le même temps de parole apporter la contradiction, nous en serions là ? La pensée unique s'est imposée "à la source", puisqu'il n'y en avait pas d'autres ! Il ne faut pas s'étonner que les chiens de garde s'acharnent autant, c'est la survie du système qui se joue. Ils ne reculeront que face à un rapport de force qui sera plus fort qu'eux. Je recommande, une fois de plus, la lecture du "Discours de la servitude volontaire de La Boétie" (accès gratuit sur internet). Il y a un passage saisissant où il explique qu'un tyran, sous l'antiquité, a soumis une ville sans donner un coup d'épée et sans faire couler le sang. Il a abruti la population sous toutes sortes de jeux, de distractions (rendus obligatoires) et l'a abêtie si parfaitement qu'il n'y avait plus aucune partie de cerveau disponible pour la révolte, alors que la tyrannie était pourtant aussi implacable qu'ailleurs.

Pages : « 18 9 10 11 12 [13] 14 15 16 17 1828 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive