10mai 10

Marchés financier, Merkel, grand casino financier!

Enfin! On a retrouvé 750 milliards qu’on n’avait pas!

Ce billet a été lu 35 928 fois.

R ésumons. Les Etats de la zone euro viennent de creuser de 440 milliards leur dette publique en une nuit. Ca c'est fort! Alors qu'on ne trouvait pas le premier euro pour les Grecs! Là, d'un coup, hop! 750 milliards sont disponibles que le contribuable est prêt à donner pour sauver qui on voudra: des fainéants grecs, des irresponsables espagnols, des gréviculteurs français, bref tous les "pigs" du monde sont dorénavant à l'abri. On croit rêver! 

Il a fallu un mois pour trouver 25 milliards dont la Grèce avait besoin à un taux non prohibitif. Entre temps, le mal s’étant aggravé, il fallu en rassembler putativement 110, moyennant primes et récompenses pour les généreux sauveteurs. Il ne fallut pas moins d'une semaine supplémentaire de tergiversations. Et comme ces sottises ont trop duré, le sytème a failli s'effondrer parce qu'un trader a mal tapé sa commande sur son clavier! Génial! A partir de là, ça devenait sérieux. Plus question des fichus grecs et de leur retraite à 43 ans, à moins que ce soit à 33 ans! Le trouilomètre s'est dégradé chez les belles personnes qui se régalaient la veille encore de voir les grecs privés de leur treizième mois à 750 euros bruts par tête. Là ce sont les milliards des précieux qui étaient en cause.

Il n’aura donc fallu que deux nuits pour trouver 750 milliards. Et  pour sauver qui ? Ceux là même qui ont déclenché une nouvelle fois l’incendie. Les pauvres banques, les malheureux assureurs, les pitoyables traders! Ainsi, les Etats ne sont plus seulement les garants et les exécutants de la construction du merveilleux marché libre et non faussé. Ils en sont directement protagonistes. Ils fabriquent des lignes de crédits chaque fois que le casino coule ! Les mêmes ahuris qui se régalaient des mesures de sanction contre les paresseux grecs ne disent plus mot quand les Etats creusent leur dette publique de 440 milliards supplémentaires au seul profit du système financier international.

Et les sanction contre les « marchés » voyous? Nul n'en propose. Les 27 ne trouvent pas une seconde pour édicter la moindre règle, même minime, pour lutter contre la spéculation. Par exemple pour avancer la date d’application des mesurettes concernant les agences de notation déjà en route dans les interminables tuyaux institutionnels européens. Ou pour avancer la date d’application  des petites réglounettes européennes contre la titrisation des assurances sur le défaut des dettes publiques. Rien ! Rien de rien. Du fric, de l’oseille, des montagnes de fric pour le système et des sacrifices pour les peuples. Tant et si bien que la démonstration qui devait être faite selon laquelle les déficits étaient la faute des peuples et que le marché, dans son infinie sagesse et grâce à sa merveilleuse main invisible libre et non faussée, les sanctionnaient objectivement, se retourne en son contraire. Les marchés c’est n’importe quoi et les sacrifices il n’y a pas de raison de les faire !

Jusqu'à la Banque Centrale Européenne et ses mannequins en plomb, Trichet le bien nommé et les autres faces de pierre,  qui commencent à faire, trop tard, ce qu’ils auraient dû faire au début et ce pourquoi on nous a bien ri au nez : acheter elle-même les obligations des Etats ! Où sont passés les super intelligents qui nous narguaient ? Les super économistes qui glosaient sur les dettes publiques excessives et le rempart de la banque centrale ? Pschitt ! Disparus ! On ne tardera pas à les revoir sur tous les plateaux de télé réciter la leçon ! Et quand je m’y trouverai, peut-être,  pour expliquer les évènements autrement, surement qu’on me retaillera un plateau spécial du type Guillaume Durand avec sept personnes, sept, pour me contrer en psalmodiant comme des moulins la vulgate libérale ! Notons que dans cet épisode particulièrement misérable de la vie de l’économie de casino que défendent sans trêve ni repos toutes les élites, quelques personnages surfaits sont ramenés à leur juste proportion.

Ainsi de la Merkel et de son équipe de lourdauds. La super madame Merkel, avait été encensée par tous les commentateurs en mal de maman-qui- donne-la-fessée  pour avoir refusé de financer ces fainéants de grecs ! Un mois après sa sottise rustique éclate aux yeux du commun ! Elle est la principale responsable, du point de vue de l’Europe actuelle, du désastre en cours. Tous ses atermoiements n’avaient d’autres causes que son horizon borné par la survie de sa coalition dans une élection locale. Bien sûr, maints petits malins voyaient bien, cependant,  comment l’agonie grecque profitait sans le dire au modèle économique allemand tout entier fondé sur l’export en améliorant le taux de change. Un euro un chouia plus faible de quelques dollars, c’est autant de gagné en compétitivité sur le marché des marchandises libres et non faussées.  Cela, bien sûr en dépit  des discours de façade. Sans oublier que les grands comptes qui se retiraient de la dette grecque, espagnole et portugaise se repliaient sur les titres français et allemands générant de savoureuses économies de poche par la baisse des taux auxquels ils étaient admis ! Passons !

Tout cela « c’est de la technique » et il n’y a pas le temps de l’expliquer aux idiots que les rédactions médiatiques pensent avoir au bout de leur porte voix. Reste l’essentiel : la Merkel s’est pris une rouste ! Evidemment les griots prétendent que c’est à cause de sa faiblesse pour la Grèce. Malfaisant et égarant ces commentateurs ne quittent pas une seconde la ligne argumentaire qu’ils répètent depuis le début des évènements. Se risquent-ils à dire ce qui se serait passé, inclus dans cette élection, si la Grèce avait été mise en cessation de paiement ? Combien de banques allemande et française auraient bu la tasse ? Ouf ! C’est fini ! Elle a enfin perdu ses élections locales ! Elle consent donc à signer le bon de sortie des pompiers !  Trop tard pour sa réputation. Ce n’est pas trop grave ! Mais trop tard peut-être pour nous tous !


1 177 commentaires à “Enfin! On a retrouvé 750 milliards qu’on n’avait pas!”

Pages : « 14 5 6 7 8 [9] 10 11 12 13 1424 »

  1. 401
    Darthé-Payan dit:

    @ le prolo (pg 01)

    Je te renvoie à la lecture du livre "causes républicaines" de JL Mélenchon paru aux Editions du Seuil en 2004.

    Il parle abondamment de l'idée république et jacobine, de patrie, de nation (Vive la nation en conclusion du bouquin), de république et de socialisme, de laïcité. IL y a un ou deux chapitres sur la nation.

  2. 402
    Mario Morisi dit:

    Et pendant ce temps-là...

    1. Barroso propose ni plus ni moins que les gourvernements des Etats souverains soumettent leurs budget annuel à la commission européenne...

    2. L'électricité va augmenter de 7 à 11%

    3. Et les impayables politilogues stipendiés par Calvi et la Cinquième glose sur la candidature de DSK et sur un match DSK-Sarko : "Oui, mais alors, danger au PS. Il y aura les gens de gauche du haut et les gens de gauche du bas." Réplique : "Dans ces conditions, Mélenchon va faire 15%" - Relance : "Attention, Besancenot aussi va revenir... - Triple rebond : "Eh, eh, à droite aussi, il y aura la droite du haut et la droite du bas" Quadruple rebonds : "Oui, oui, tout à fait, il ne faut pas oublier que DSK doit à Sarko sa place au FMI. Et puis il compte sur le G-20... " Replique en rafales, puis : "Dans un cas comme dans l'autre, c'est le haut, mais que fera le bas ?"

    4. Ce soir, à Dole, séance n°2 du Collectif Retraite.
    En plus du NPA (4) et du PG (2) il y a quinze jours : apparition en nombre de l'UDCGT, de CGT chemins de fer, d'Attac, et du PC (3 représentants). On apprend sacrément lorsque les syndicalistes s'expliquent....

    Eh bien en voiture Simone, on s'est mis d'accord en 2 heures, tract commun, amendements par le Web, prêt de papier recyclé des uns, matos d'impression des autres...

    Avec un but, élargie le Collectif, être intelligent, organiser une explication de texte destinée au Public, et faire monter la sauce....

    C'est pas ça le chemin... en attendant qu'on nous consulte pour changer les Constitutions de ce pays ?

  3. 403
    4 Août dit:

    @ Le prolo

    "Quand les grand-parents ne sont pas français, on y a droit quand même à la « Nation Française »"

    Ca dépend de leur nationalité...

  4. 404
    André Assiétoi dit:

    au webmestre

    "Si vous n’avez insulté personne, traité aucune chancelière ou président de Nazi, accusé aucune jeune maman d’avoir un petit pois à la place du cerveau… je n’ai jamais eu aucune raison d’effacer vos écrits.
    Pour la dernière fois, je ne « juge » le contenu de vos commentaires qu’à la mesure du tort qu’ils pourraient me causer si les personnes mises en cause prenaient l’idée de nous poursuivre pour diffamation ou insultes.
    Pour le reste, j’ai mes convictions, mais elle n’interfèrent en aucun cas avec mon boulot.
    Qu’on se le dise".

    Pas de calomnie, je vous prie. J'ai simplement dit que je n'avais rien à faire de la vie privée de Mlle Autain, que je trouvais narcissique. Et j'ai été censuré pour cela. Je n'ai jamais dit qu'elle avait un petit pois à la place du cerveau.
    Il faut assumer vos actes, mon vieux. Vous censurez des propos anodins et laissez passer des tas de commentaires ultra nationalistes que ne renierait pas Jean-Marie Le Pen.

  5. 405
    ydaho dit:

    intro :

    http://www.jean-luc-melenchon.fr/bibliotheque-virtuelle/causes-republicaines/

    vidéo :

    http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/I09015207/jean-luc-melenchon-pour-causes-republicaines.fr.html

  6. 406
    TOTO dit:

    Descartes

    que dans les année 70 ceux fut un bien pour un mal, temps mieux seulement ont as donner les clefs a ses gens même qui ruines tout le monde pour leur propres profit sans aucune régulation
    ont as donner le pouvoir a ses gens, aux banques, en est tu conscient ?
    ne doit ont pas ceux demander pourquoi ?
    est t il logique de laissez ceux pouvoir dorsal de nos société a des requins toujours assoiffé et agressif de plus en plus
    qui s attaque même aux états, qui arrive as fédérer pour prendre plus gros et toujours plus gros

    n est ce pas le déclic de tout le reste ?
    bien sur que si, le monde est contrôler par 2 chose, le fric et le sex
    qui contrôle le fric contrôle le reste, ses dans notre système, tout le monde cours après le fric
    qu ont donne ceux pouvoir a quelques intérêt priver et ensuite ont nous dit ses normal tout il est normal ?

    combien de fois ont nous dit le passer est le passer ?
    combien de fois ?
    comment les états ne coulerons pas si les états donnes la racine a ceux même qui les coules ? et qui coules l ensemble des citoyen pour leur seul intérêt
    explique nous svp parsque ses illogique que de faire croire que de donner ceux pouvoir a ses gens sans contrôle véritable par les peuples eux même ceux n est pas suicidaire
    arrêtons de faire croire qu ont est obliger de donner le bâton pour ceux faire battre ses logique sa va vite me prendre la tête
    8% du PIB, mais quesque ses le PIB ses sa qui rend heureux les citoyens ?
    ses sa qui te nourri peut être ?
    ceux n est qu un mot suivie ou précèder de chiffre, sa veut dire quoi le PIB pour un citoyen ?
    sa lui parle pas tu comprend, ses du vent fait pour les tête d œuf uniquement sa

    Louis XVI
    tes pas a jour mon ami, Élisabeth 2, qui fait en Euro Élisabeth 0, 30
    http://www.youtube.com/watch?v=WPDucysCO8w
    a ses ancêtres qui ont crée le capitalisme dans lequel ont vie depuis
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Capitalisme
    ses des gens comme toi qui ont crée le capitalisme alors de nous dire que vous est la solution, ses exactement ceux qu ils font, ses le problème mais ont nous dit que ses la solution
    faux évoluer et revoir ton histoire, d ailleurs l histoire de France et d Angleterre est lié depuis des siècles, bien plus proche que celle avec les allemands aux passage

  7. 407
    Darthé-Payan dit:

    @ le prolo (pg 01)

    Tu peux aussi consulter les oeuvres de Jean Jaurès notamment l'histoire socialiste de la révolution française, l'armée nouvelle, études socialiste etc.. Lui aussi parle abondamment de république, de socialisme, de patrie, de nation, des jacobins, de Robespierre etc...

    Je sais que ces ouvrages sont très onéreux et que beaucoup de camarades ne peuvent se les payer. Au PS on pouvait trouver certaines oeuvres ou anthologies de Jaurès. Au PG le fond documentaire est rabougri et il n'y a pas d'école de formation. Mon père au PS a été nourri et formé par des camarades généreux, dévoués comme Jean Pronteau, Colette Audry, l'Ours de la grande époque maintenant il n'y a plus rien.

    Je ne sais pas où cela en est au PCF au niveau du fond documentaire,au niveau de la bibliothéque. Peut-être que Descartes pourrait nous en dire plus...

    Je reviens à Jaurès, si tu as pas trop d'argent à mettre, il est sorti il y a quelques temps une anthologie de ses textes et discours introduits par Claude Dupont. C'est paru aux Editions des belles lettres et cela s'appelle Jaurès : Ce que dit le philosophe à la cité. Un excellent petit bouquin fort utile. Je te le recommande comme celui de JL Mélenchon "Causes républicaines". Contact le PG ou le secrétariat de JL Mélenchon tu auras peut-être la chance de te le procurer et d'avoir en prime une dédicasse.

  8. 408
    Hold-up dit:

    N° 401 @le Prolo (PG 01)

    "Quand on se dit universel et solidaire des autres peuples en lutte, c’est non seulement faire un contresens mais c’est aussi se priver des moyens de son ambition "

    Pour avoir les moyens de l'Internationalisme, ne faut-il pas avant tout avoir les moyens de son propre pouvoir ?
    Comment aider l'autre si on est sans pouvoir, sans possibilité d'action, sans maîtrise de son présent ni capacité
    à se projeter un peu vers l'avenir ? Par l'imagination ? Cela leur fait une belle jambe aux peuples affamés exploités, assassinées dans leurs contrées par leur saigneurs locaux, bien souvent aidés là, par les puissances "Occidentales"... banque mondiale, FMI, etc...

    Il faut redéfinir l'idée de l'Internationalisme puisque nous n'avons rien à voir avec les nostalgiques ni de la race, ni de la religion, ni avec les fétichistes de l'ADN. Mais il faut bien aussi reprendre les armes que l'on a abandonné à l'ennemi si on veut avoir une chance de rester Internationaliste. Comment être universaliste sans contraindre à l'uniformité ?

    Il y a eu hier un Internationalisme planétaire convergeant vers une centralité, unique et référente quoi qu'on en dise
    (Urss), à nous de rejoindre les vues de nos compagnons d'Amérique du Sud, qui par le dosage entre le nationalisme républicain, par la maîtrise d'un pouvoir économique partagé, un pouvoir politique diversifié, réinvente non pas une citadelle " Internationaliste " mais multiplie les internationalismes, un mélange entre le local et le global, à la fois territorialisé et multiforme, démocratique et inventif qui tend " vers"...plus qu'il n'incarne une unique voie que tout le monde devrait suivre univoquement. Il y aurait plusieurs identités au sein d'une communauté
    " Internationaliste". A nous de les respecter. Nous ne devons pas confondre le nationalisme républicain Ouvert avec le nationalisme identitaire Fermé. Ce ne sont pas les mêmes projets politiques mais ça nous le savons bien. La mondialisation néolibérale est absolutiste, américaniste, univoque, référente, idéologique, et historiquement abrasive. Elle gomme tout sous prétexte de modernité libérale indépassable. C'est le règne du même, de l'uniformité des modes de vie. Gare à celui qui s'en écarte. Il sera roué de coup et renvoyé à l'âge préhistorique par l'ange exterminateur US. Nous sommes aujourd'hui à front renversé. Ce n'est pas l'Internationalisme qu'il faut abandonner ni le nationalisme républicain, ce sont les hétérodoxies qui sont à inventer contre toutes les orthodoxies. Mais ça on peut se dire qu'on le comprend aussi mais... à peine. L'écriture de l'histoire est encore fraîche.

  9. 409
    TOTO dit:

    Darthé-Payan dit:
    13 mai 2010 à 0h42

    @ Annie
    @ Descartes

    La loi du 03 janvier 1973 ne peut être abrogée qu’en sortant des traités européens. Donc d’une sortie de l’UE et de la BCE.

    pardon en 73 ont avez la monnaie unique ?
    qui a passez cette loie ? Bruxelles ou Paris ?
    bon svp pas a moi, j ai beau être simple citoyen ont me la fait pas a l envers

    le Prolo (PG 01) dit:
    13 mai 2010 à 0h29

    Mais de là à prétendre comme tu sembles le faire que le retour au village gaulois (battre sa monnaie, la nation bla-bla, etc …) est par principe et à jamais le chemin le plus efficace pour changer de société, et qu’il faut en réaction à l’échec actuel prendre l’exact contrepied de l’idée de rassembler politiquement des peuples pourtant très voisins par la culture et la géographie …

    Quand on se dit universel et solidaire des autres peuples en lutte, c’est non seulement faire un contresens mais c’est aussi se priver des moyens de son ambition.

    Mais je peux me tromper …. ;-)

    qui prêtent sa ? , ont parle gaulois en France ?
    il me semble que non ont parle plutôt latin, battre monnaies, non mais vous plaisanter la ?
    ils ne battes pas monnaies comme jamais peut être ?
    il na jamais eu autant de papier que depuis les année 70 prouvez moi le contraire
    vous tentez aussi de la faire a l envers ?
    a le message universel, quel beau messages, en attendant les escrocs nous serves le même potage et ces eux aux commande , je le répète ont ne guéri pas une gang renne avec du mercurochrome sur une jambe de bois (coluche)
    vous parler de contre sens mais je vous rappel qu ont va tous dans un sens la, et ses un sens unique pour rappel
    donc ceux n est pas mon a mon sens le bon sens de ne pas en prendre conscience
    et tout ceux qui vont dans ceux sens pense qu il est bien de faire prendre conscience de l insouciance de surtout ne pas changer de sens qu il faut laissez le bon sens continuer a orienter leur conscience boucher par les divers taboues et qu il faut éviter de friper tout en rajoutant de la langues de bois
    tout sa est illogique avec une gauche rassembleuse et pour tenter les gens errant politiquement de gauche a droite
    alalalala quand tes que les gens vont vraiment ouvrir les barrière de l esprit autre que celui qu ont nous sert depuis prêt de 40 ans
    et oui moi j en suis plus a 20 ou 30 ans pour moi le mal de la société s appel fric
    sa s appel avoir donner le pouvoir aux même qu ont essaye combattre, qu ici même ont soit incapable de reconnaitre l erreur fatal
    ont a crée cette bête, ont l engraisse, ont la protège et ensuite ont vient nous expliquer qu ont va la contrôler ?
    ont ne peut pas contrôler quelques chose qui a le pouvoir de contrôler un de ses deux pouvoir de cette planète
    sa n existe pas
    ses les même argument entendue depuis tout ceux temps la, vous inquiéter pas ont va mettre les hola
    seulement ya un hic les...

  10. 410
    TOTO dit:

    le fric
    ses la bête qui contrôle cette outil qui leur donne temps de pouvoir
    ya pas 10 000 solution
    redonner ceux pouvoir aux états
    calmer la bête ses pas lui laissez des boulevard ses la museler mais elle ne laissera pas faire car ceux pouvoir est le but de la bête
    le fric n est que l outil , quand ont l aura comprit il serra sen doute trop tard
    en tout cas pour ma part il est clair que je ne suivrez pas une gauche qui laisse ceux pouvoir a cette bête aux nom de je ne sait quel chiffre ou mot bien ou mal choisie d ailleurs
    la gauche veut le pouvoir pour le bien commun, quel parle aux peuple des choses qui ressent et le peuple suivra
    sinon il tombera dans l autre cote
    arrêtons de jouer les hypocrite 5 mn si les extrême s'enracine ses du surtout a cause de ceux system
    a rien d autre
    l humain a toujours eu besoin d évoluer toujours il aura ceux besoin, il ne serra jamais rassasier ses dans ses gènes, il a besoin de règles oui mais pas seulement
    si ont lui dit que ses le meilleur alors qu il voit sont contraire alors il va a sont contraire et puits n oublions jamais un truc, la misère, la précarité les inégalité etc.. sont la source de ceux qui ya de pire chez l humain
    et ceux qui crée cette source sont toujours exempté des horreur, toujours, va t on laissez l histoire perdurez ?
    Jean-Luc Mélenchon fait beaucoup je l en remercie et tout ceux qui milite avec lui et qui le soutienne mais si ont appui pas sur la ou sa fait mal alors sa serra en vain
    oui Jean-Luc Mélenchon et d autre jouerons avec leur fesses ses clair, cette bête la a le pouvoir elle ne laissera pas faire, elle la prouver par le passer et dans le présent

    très mauvaise nouvelle cette histoire d états du sud de l Amérique fédéré, ses exactement ceux qu ils veulent
    ses très mauvais mais ont va y voire le contraire ses aberrant
    ils n ont plus cas renverser les 2 ou 3 qui gênes et hop UE bis enfin ter car n oublions pas les USA

  11. 411
    gaby dit:

    à tous,

    Il est regrettable que les bonnes émissions TV soient diffusées très très tard vers les 2 H du mat, deux émission que j'ai revues par 3 fois car elles valaient leurs pesant d'informations et de surcroît sur FR2 ce qui m'a pour le moins étonné et là, tout y est explicité ne serais-ce que dans les titres : malheureusement je ne sais si elles sont récupérables via le net :
    Le peuple exsangue est couché en général...a ces heures :
    Diffusée le 16 mars 2008 FR2 "Dans le secret du grand bazar européen"
    qui globalement et dans le détail explicite les intérêts particuliers défendus au parlement européen via les lobyistes installée sur la place etc etc etc le sujet est très fouillé

    et surtout le documentaire diffusé sur FR2 il y a moins de 3 ans : "Dans le secret de la spéculation financière" prod : Clotilde Beslon/Roucan/Jacques Cotta/Pascal Martin : sujet ultra fouillé, explicite, avec des données chiffrées :

    expl : en moins de 30 ans de 1979 a 2007/2008 les revenus (dans le monde) des plus riches ont doublés CAD ils détenaient 30 fois plus que les pauvres en 1979 et de nos jours 2007/2008 ils ont 82 fois plus (soit presque X3).
    Les 4 plus grosses fortunes du monde détiennent l'équivalant du P.I.B. de la Chine qui a 1 milliard 2OO millions
    d'habitants...
    le système des fonds de pensions y est très très bien expliqué : les rendements minima demandés par les grosses fortunes mondiales qui placent dans nos Ets fçes et dans le monde entier ce qui ravi le MEDEF car permets les licenciements, le rendement, la flexibilité et la baisse des coût salariaux pour des gains a très court terme et exsangue les populations partout dans le monde. d'ailleurs Strauss K c'est déclaré en faveur de la retraite par répartition CAD SUR LE MEME SYSTEME

  12. 412
    Demetrio dit:

    @ tous

    à lire les échanges entre A

  13. 413
    Demetrio dit:

    @ tous

    à lire les échanges entre Annie et Ydaho on tombe des nues:
    devant la précision historique d'Annie Ydaho insiste et persiste :
    pas de rappels historiques, les moins de 30 ans ne comprennent pas.
    Sachantq que le plus veiux français a (je prends une moyenne) 95 ans,
    so on suit la théorie d'Ydaho, pas d'histoire au délà de 95 ans, les jeunots ne comprendrainet pas !
    Ydaho tu ne serais pas, des fois, l'artisan de la reforme des lycées où
    est dit qu'à p

  14. 414
    TacOTac dit:

    Monsieur Mélenchon,

    pourquoi ne pas vous rapprocher de l’économiste Frédéric Lordon, que vous connaissez peut-être, mais, tout citoyen qui met son nez partout que je suis, je me permets de vous en parler car cela me semble AUSSI politiquement intéressant …

    C’est un spécialiste très compétent de la chose économique qui peut être de bon conseil, vous avez probablement une sensibilité politique commune, dans le sens -et au delà- de désamorcer « la pompe a phynance ».

    En dehors de cette sensibilité politique, ce monsieur voit toujours plus loin que « le bout du nez de la chose économique », en cela il est remarquable. Sa formation en sciences sociales n’y est pour sur pas étrangère…

    Son blog est ici : http://blog.mondediplo.net/-La-pompe-a-phynance-

    pour mes camarades ici commentateurs, on peut aussi s’y rejoindre…

    d'autre part, un éclairage particulièrement didactique et bien documenté de la crise actuelle par le «macroéconomiste de l’ombre» Michel Drac. Son dernier ouvrage « Crise ou coup d’état ?… » (crise ET coup d’état) est de l’or.

    le blog –> http://www.scriptoblog.com/ (on peut y acheter le livre)
    si vous ne voulez pas acheter le livre, vous pouvez visionner le résumé du livre sur Dailymotion d’une heure et demie
    (4 vidéos sur Dailymotion –> http://www.dailymotion.com/video/xcie5g_crise-ou-coup-d-etat-y-par-michel-d_news)

    PS : je ne suis pas une relation de Michel Drac ou son ami, je suis simplement un nouveau lecteur. Je ne vends pas son travail ici, je le trouve simplement d’utilité publique, et je serai heureux que cet homme s’enrichisse un peu avec son travail, car il le mérite.

    Diffusez autour de vous et pour les équipes du PG qui travaillent sur le fond des dossiers et les argumentaires, il y a de la matière a réutiliser. Achetez si vous pouvez pour soutenir cette démarche de Monsieur Drac, sinon les vidéos de Dailymotion survolent le bouquin et se suffisent a elle-mêmes, ce qui prouve la démarche non intéressée de Monsieur Drac.

    bon courage, camarades…

  15. 415
    Demetrio dit:

    @ tous
    @ Ydaho

    à lire les échanges entre Annie et Ydaho on tombe des nues:
    devant la précision historique d'Annie Ydaho insiste persiste et signe :
    pas de rappels historiques, les moins de 30 ans ne comprennent pas !
    La belle affaire ! Emballée pesée ! Annie rappelle un fait économique
    qui pèse lourd sur notre manière de vivre aujourd'hui ? qu'à cela ne tienne : Ydaho ne veut pas
    en parler : les jeunes ne savent pas ! taisez cette histoire... que je ne saurais voir !
    Sachant que le plus vieux français a (je prends une moyenne) 95 ans,
    si on suit la théorie d'Ydaho, pas d'histoire au délà de 95 ans, les jeunots ne comprennent pas !
    Ydaho tu ne serais pas, des fois, l'artisan de la reforme des lycées où
    est dit qu'à partir de la rentrée prochaine on n'enseignera plus l'histoire aux classes de
    première S ? Combien te paye Luc Chatel ?
    Il est vrai que tu as débuté sur ce blog, en répondant à une question de ma part,
    " l'europe c'est pas mon problème ". Je t'en felicite avec un mois de retard !
    Je crois que chacun a la liberté d'avoir une opinion sur tel ou tel autre sujet, mais on ne doit pas confondre liberté et revisionnisme !
    Tu peux continuer à penser ce que tu veux des Jacobins, à condition que, comme l'explique Hold hup, on ne falsifie pas l'histoire !
    Pour ma part j'avais expliqué en quoi je suis jacobin aujourd'hui par rapport aux féodalités nées dans les régions et les départements. tous ceux qui passent des heures à nous ridiculiser et injurier feraient mieux d'une part de revoir l'histoire de la révolution et d'autre part d'argumenter ! L'humour comique troupier est à la portée de tout le monde, et bien sûr cet humour là n'a aucun besoin de connaître l'histoire !

  16. 416
    TacOTac dit:

    @Descartes 393
    @annie

    Sur la loi Pompidou Giscard de 1973, je partage complètement le point de vue d’Annie sur le manque de communication de Jean-Luc Mélenchon sur le sujet, que je qualifierais de déficience dans la dialectique et un manque dans l’argumentaire politique.
    Depuis 1973, les intérêts de la dette payés aux banques privées par l’Etat français (nous) = 700 milliards dont 500 échus et 200 de dette restante (bientôt). Sans ce dispositif anti-inflation GE-NIAL, nous ne serions actuellement (quasiment) pas endettés…

    Dans ton post, Descartes, tu te trompes en ignorant dans le monde actuel les possibilités et apports de l’abrogation d’une telle loi, si tant est que la France souveraine soit sortie de l’Europe et des « griffes » de la BCE (plutôt des « serres », allez). Et tu le fais parce que tu transposes les mauvaises raisons de l’époque pour cette loi (qui sont les raisons officielles) à notre problématique actuelle, ce qui est inapproprié.

    Je m’explique :

    --|ce mécanisme d’escompte des titres du trésor était inflationniste historiquement, parce que la politique monétaire qui en a été faite a été inflationniste. Ce n’est qu’un outil. Une manette qui permet d’agir de façon granulaire sur l’inflation, c’est vrai. La politique inflationniste est liée au contexte économique de croissance post-guerre et non à l’outil. Dire que Pompidou et Giscard ont fait voter cette loi pour réduire l’inflation n’était que leur communication a l’époque pour la vendre, mais en réalité, nous avons affaire à des gens qui avaient en eux l’idéologie et les intérêts du cercle bancaire, il faut être CLAIR. Essayez un peu de vous renseigner sur les états de service de Monsieur Pompidou, sur son parcours, ses idées, son idéologie…

    --| oui, on peut très bien et parfaitement moduler et LIMITER l’inflation avec ce genre d’outil, c’est même ce qui permet de le faire de la façon la plus simple et la plus efficace possible. D’ailleurs, c’est aujourd’hui ce que fait la BCE avec des outils SIMILAIRES (je n’ai pas dit identiques car le monde financier a bien évolué) au niveau Européen, BCE dont la mission officielle première est de garantir la stabilité des prix en Europe (donc de lutter contre l’inflation). Les évènements récents font qu’elle n’est même plus crédible dans cette mission, mais c’est une autre histoire…

    Mais la grande différence de ce genre de dispositif est aussi et surtout que les banques privées ne s’enrichissent pas avec le budget de l’état. La est la réalité. Et le nerf de la guerre pour faire passer cette loi a l’époque, encore une fois.

  17. 417
    TacOTac dit:

    Donc, si les politiques qui abrogeraient cette loi sont assistés par des économistes compétents, un curseur tout-a-fait raisonnable peut être déterminé pour trouver le juste équilibre entre relance de l’économie productive par création de monnaie pour les grands projets (de l’argent, il y en aura aussi a prendre ailleurs avant que le dinosaurus financiarus ne s’éteigne) et taux d’inflation, ceci sans enrichir des banques privées qui n’ont aucune légitimité a le faire dans pareil cas, puisqu’elles ne prennent aucun risque avec les Etats (la contrepartie du gain de l’intérêt par une banque est la gestion du risque, rappelons-le ici).

    Je ne suis pas un spécialiste en économie, mais le bon sens parle…

    Il faut toujours aller voir plus loin que la communication des mass media et Internet nous permet de la faire, même si c’est très chronophage. Ça vaut pour le présent, bien sur, et la nécessité en est plus que jamais impérieuses pour tous les citoyens que nous sommes. Mais ca vaut pour le passé aussi, DANS LA MEME MESURE. Car le passé nous permet d’éclairer le présent et de distinguer le fond de la forme, le dit du non-dit, …

    Pour illustrer mon propos, une vision originale et subversive des énergies géostratégiques en jeu pour la seconde guerre mondiale et son issue, avec Annie Lacroix-Riz, ici : http://www.dailymotion.com/video/x5njza_le-choix-de-la-defaite-annie-lacroi_news

    D’aucuns diront que cela n’a pas grand rapport avec les sujets traités ici, et pourtant…

  18. 418
    Jean Luc Calva dit:

    Peu de personnes ont parlé de l'intervention d'Obama envers Merkel. Pourtant je pense que c'est décisif. Les américains ont tout intérêt à ce que l'Europe et donc l'Euro ne s'effondre pas. Le dollar suivrait immanquablement. Autre chose: je ne voudrai pas être pessimiste mais cette situation rappelle quand même les mécanismes enclenchés dans l'entre deux guerres. N'oublions pas qu'au final, il y a toujours les marchands d'armes qui attendent leur tour. Faisons en sorte que les grands financiers ne trouvent pas intérêt à ce que les peuples se foutent sur la gueule........

  19. 419
    jennifer dit:

    La mairie de Paris et Cuba

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article102180

    Lire aussi les commentaires

  20. 420
    cvnes dit:

    Sortir de l'europe du traité de Lisbonne et celui de Maastricht ! Soit, c'est urgent et nécessaire. Et si je suis pour que le choix des peuples soit respectés, je ne suis pas devenu souverainiste pour autant. En effet, si le peuple français doit rester le seul maitre en son pays, il me semble que nous devons poursuivre le but de créer une "autre" europe au sein de laquelle les échanges économiques, sociaux et culturels seraient équilibrés et partagés. (c'est valable pour nos relations avec tous les pays du globe) Il y a mon sens, l'urgence et les perspectives. Dans les deux cas la radicalité dans les décisions est une obligation, mais nous devons en mesurer les conséquences. Certes,le peuple Français a des attentes qui sont identiques à celles des autres nations, mais chacun d'eux avance à leur rythme, en fonction de leur évolution de la compréhension des problèmes posés, de leur niveau de vie, et leurs besoins immédiats peuvent différer de ceux des français. La veille tradition française, que je comprends, sur l'universalité des droits est souvent interprétée (à tort parfois) comme vouloir imposer son point de vue. Prenons un exemple, la France doit sortir de l'OTAN (je suis d'accord),doit-elle pour autant dans un monde réel abandonner toute idée de défense ? Comment la concevons-nous ? Exclusivement Française ? Quelle composition pour quels buts ? Prenons deux autres secteurs vitaux l'eau et les énergies. Je note que pour l'eau il y proposition de gestion publique avec notion de patrimoine mondial mais quid de Suez qui est impliqué dans ce secteur et dans celui des énergies entre autres. Si on "renationalise" edf/gdf//total ne faut-il pas pour être cohérent, le faire pour Suez ? D'autre part, il faut que nous définissions avec précision quel type de nationalisations nous voulons faire. Dans le cas des énergies faut-il une entreprise intégrée ou sectoriorisée. Non seulement, il faut prendre des décisions concrêtes pour arreter l'engrenage des spéculations financières (vous avez ouvert des pistes et Jean-Luc Mélenchon aussi) mais il faut aussi nationaliser les banques et créer un pôle public. Toutes les banques ? Battre monaie n'est pas une question de droit ou pas c'est vouloir. Mais est-ce souhaitable actuellement s'il n'y pas une monaie commune qui est elle sert aux transactions ? Nos décisions pour sortir du libéralisme doivent avoir un effet d'entrainement pour les peuples et non de rejet. Le capitalisme ne va pas nous laisser faire sans réagir. Donc tout en étant ferme, nous nous devons d'être compris non seulement des français, mais aussi et au moins d'une grande partie du monde. Construire un projet est un question certe primordiale, mais il ne peut se suffire de décider, il faut aussi que chaque étape soit validée, car le monde est fait de mouvement, et si nous savons ou nous devons aller, il faut aussi savoir prendre la bonne route.

  21. 421
    Darthé-Payan dit:

    @ Toto

    Je n'ai jamais dis qu'en 1973, il y avait la monnaie unique.
    Je n'ai jamais dis qu'en 1973 c'était la commission de Bruxelles.

    Je rebondissais sur l'échange entre les camarades Annie et Descartes. Rien d'autre Cher toto.

    Depuis 1973, il y a eu l'élargissement du marché commun, à la Grèce en 1981, au Portugal et à l'Espagne au 1er janvier 1986. Puis l'acte unique et le marché unique européen,la transformation du Maché commun en Union Européenne puis Maastricht et le reste est à l'avenant.

    Pour supprimer la loi de 1973, il faudrait sortir de l'UE, et de la BCE car depuis Maastricht la monnaie est du domaine du SEBC et de la BCE et non plus des Etats nations souverains.

  22. 422
    gueulante dit:

    Bjr Jean-Luc MELENCHON,

    Merci pour ce bon billet où l'on retrouve, un peu, du nôtre pourtant édité un peu avant. Comme quoi, parfois, les bonnes analyses peuvent se croiser non ?

    Au fait, nous avons laissé chez nous http://www.gueulante.fr un ancien billet à votre endroit. Vos présences dans les médias...

    On vient juste d'écouter vos prestations "au fou du roi" à France Inter. Amusant.

    On a cru entendre quelque part qu'en fait, vous touciez plus de gens en passant dans la petite lucarne. Est-ce vraiment une stratégie assumée de votre part ?

    Pourquoi pas, mais à une condition, ne pas prendre trop vite la "grosse tête".

    A plus, on se croissera surement encore bientôt.

    JD
    Les équipes US et France
    http://www.gueulante.fr

  23. 423
    jennifer dit:

    Les égouts des colons ruinent les cultures et l’eau potable des Palestiniens

    http://www.protection-palestine.org/spip.php?article8753

  24. 424
    Darthé-Payan dit:

    @ Demetrio

    Salut mon frère républicain et jacobin
    Oui merci pour ton post ! Tu es en pleine fome ce matin.
    Je le partage clairement.

    Je reviens sur les propros de l'éminent Historien ydaho qui ne veut pas que l'on aille faire quelques rappels historiques. Lui il revisite l'histoire. Il considère que les jeunes ne comprennent pas et que de toute manière cela ne sert à rien d'en parler.

    Oui, le camarade ydaho ne veut plus rien savoir de l'Histoire. Le seul moment historique valable à ses yeux et qui anéantit les autres c'est Mai 68. Là, il nous faut pas l'oublier ce mai 68 merveileux !

    Sinon, quand il nous fait un aperçu historique c'est la même vieille rengaine frelatée de la méchante France républicaine blanche qui colonise, esclavagise le monde.

    Quand on le lit sur le mouvement jacobin c'est purement du révisionnisme.

    Je lui conseille la brochure sur la révolution française faite par le formateur des collectivités qu'anime des proches de Jean-Luc Mélenchon et qui ont réalisé l'expo de PRS "sur la révolution française" à la fête de l'Humanité en 2007. Je lui conseille de se rapprocher du site sur la révolution française de notre camarade historienne Florence Gauthier membre du PG; Un peu de formation et de norriture idéologique lui fera pas de mal. Qu'ill lise un peu des bouquins de Robespierre, de Saint Just et des historiens comme Mazauric, Vovelle, Agulhon, Soboul, Gauthier, Bosc etc;.. qui ont écrit des bouquins remarquables ces trente dernières années.

    La France européiste et décentralisée à forte tendance fédéraliste créee chaque jour des nouvelles féodalités. Il y a les féodalités économiques propre au système capitalisme et aussi les féodalités locales avec petits fiefs et potentas locaux qui sent bon l'anti républicanisme, la contre révolution et au final le retour à l'Ancien régime. La région ou les super régions du projet de loi de réformes des collectivités locales ressemble fortement aux anciennes provinces et généralités, le grand Paris me fait penser au pays d'Etat et d'Election. Il ne manque plus que le retour aux parlements décentralisés, aux juridictions de collecte de l'impôt, de la gabelle. L'échevinage à la place des commune et le pourquoi pas les Fermiers généraux et le retour des barrières ? Aller la nouvelle pensée dominante de droite et de gauche post soixante huitarde, classes moyennes, européistes domestiqués, libertarienne va peut-être remettre au gout du jour la noblesse, le clergé, le tiers état. Avec eux on ne sait jamais... Quand certains disent que la nation c'est Jean-Marie Le Pen à ce rythme, il classerait Robespierre, Saint Just, Babeuf, Blanqui, Louis Blanc, Raspail, Barbès, Ledru Rollin, Jules Ferry Jean- Jaurès, Jean-Moulin, Jean-Luc Mélenchon du côté du FN. Et quand Chavez parle de patrie et de nation lui aussi doit-il prendre sa cotisation au FN ?

    Salut fratenel à toi mon frère républicain...

  25. 425
    jennifer dit:

    Ma mère, cette infiltrée, ou comment on devient sans s'en apercevoir (comme M. Jourdain qui faisait de la prose à son insu) comment on se transforme du jour au lendemain en des illégaux, des clandestins, des hors la loi. Il suffit de vivre sur sa terre, dans sa maison et être palestinien sous l'occupation israélienne...

    http://www.protection-palestine.org/spip.php?article8696

  26. 426
    jennifer dit:

    A vérifier...

    Le député communiste André Gérin, qui avait lancé le débat sur l'interdiction de la burqa et dirigé la commission parlementaire aurait déclaré, dans une interview à la revue « Familles Chrétiennes » : « L'Europe se fera en reconnaissant nos racines judéo-chrétiennes ».

    Si c'était bien le fond de sa pensée, ceci expliquerait cela. Pourquoi à brûle pourpoint, ce Gérin a lancé sa croisade anti burqâ? Ca tombait comme un cheveu sur la soupe en pleine crise économique et préparation des régionales. Et combien sont tombés dans le panneau à commencer par Jean Luc!

  27. 427
    4 Août dit:

    Pov'sarko. A propos de 2012, même sur le fig, plus personne n'en veut. Plus de 170 commentaires qui oscillent entre TSS et TDC.

    http://www.lefigaro.fr/politique/2010/05/12/01002-20100512ARTFIG00685-sarkozysi-j-etais-candidat.php

  28. 428
    vladimir dit:

    La realité de 2010 rappellée par la crise grecque:

    Le volume de la speculation mondiale depasse le volume de la production de biens et de services mondiaux depuis ?.

    Aujourd’hui en Grèce, demain en Espagne et au Portugal, après demain en France.

    Pour dénoncer cette réalité les militants communistes des Alpes Maritimes du PCF ont déployé cet après midi (12 mai) une banderole de 70 m2 sur la tour Bellanda à Nice.:

    FAISONS PAYER LES BANQUES PAS LES PEUPLES !

    http://socio13.wordpress.com/2010/05/12/ca-fait-plaisir-et-ce-nest-que-justice/

    La prochaine initiative se tiendra à Cannes le samedi 15 mai à 15 heures devant l’Hôtel Martinez.

    http://www.pcf06.com/article-festival-des-luttes-le-15-mai-a-cannes-50100259.html

    Malgré le vote recent du Parlement Europeen pour une taxation des flux financiers,aucune mesure institutionnelle pratique pour tracer,mesurer ces flux.:

    “D'un autre côté rien n'a été entrepris pour contrôler et réglementer la "Libre circulation des capitaux" malgré le vote du 11 mars 2010 au Parlement de Strasbourg où il y a eu une majorité de 536 voix contre 86 pour étudier l'impact d'une Taxe Tobin.

    Le Brésil, Taïwan, l'Indonésie, l'Inde, la Russie sont bien plus avancés pour freiner la libre circulation des spéculations sauvages....”

    L'Europe providence bancaire engraisse la spéculation et la libre circulation des capitaux sur le dos des contribuables

    Par Thomas, le Cimbre, le 10 mai 2010, - Economie de bulles, crises systémiques, subprime - Lien permanent

    http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2010/05/10/L-Europe-providence-bancaire-engraisse-la-spéculation-et-la-libre-circulation-des-capitaux-sur-le-dos-des-contribuables

  29. 429
    Darthé-Payan dit:

    @ Jean-Luc Mélenchon
    @ Tous

    Ce matin dans Libé, tu réponds aux questions de Lilian Alemagna au sujet de la décision de la Commission de Bruxelles de mise sous tutelle des Etats nations.

    Je partage certaines de tes réponses mais je reste sur ma faim. Pourquoi rester dans l'Union Européenne ? Tu dénonces à juste titre l'insolence de la commission de Bruxelles, tu veux que notre pays sorte et l'Europe sortent du Traité de Lisbonne c'est très largement insufisant. Car ce qui se passe avec la crise grecque où Bruxelles impose son dicktat et rien d'autres au titre de la concurence lbire et non faussée et des 3 % de déficit et pas plus des critières de Maastricht. Bruxelles imposait ses vues pour faire entrer ou pas tel ou tel état dans la zone Euro bien avant Lisbonne.

    C'est de l'Europe du traité de Rome, de l'acte unique, du marché unique, de Maastricht et de l'Euro, du dicktat de la BCE indépendante (et elle est pleinement souveraine par rapport aux états membres de l'union), des traités d"Amsterdam, de Barcelonne, de Dublin et de Nice puis le TCE et enfin son prère jumeau ripoliné en plus hard le traité de Lisbonne; Donc Jean-Luc, mon frère républicain et jacobin, dénonçait les choses, oui, cent fois oui, propoer ausis et là mille fois oui mais d'abord et avant tout sortir de l'Union Européenne et des traités succesifs, de la BCE et du Grand Marché Transatlantique (dont plus personne ne parle ! Pourquoi ?).

    Le peuple souverain et citoyen décidera de ce qui est bon. Notre pays doit rompre avec l'Europe de la BCE, du GMT et reconstituer et refonder sa souveraineté (politique, monnaie, économie, crédit, lois...), son indépendance. Puis que le l'Etat, le politique et le citoyen se réapproprie l'économie et les marchés. REDEVENONS PATRIE REPUBLICAINE ET REVOLUTIONNAIRE FAISEURE ET RETOURNEURE D'HISTOIRE COMME EN 1789, COMME EN 1792, COMME EN 1793, COMME EN 1848 ET COMME EN QUELQUE SORTE 29 MAI 2005.

    Pour finir je mets ci-après un court extrait du Manifeste Jacobin Pour la République et le Socialisme.
    C'est l'objet de mon post suivant.

  30. 430
    Darthé-Payan dit:

    @ Jean-Luc Mélenchon
    @ Tous

    Voici le court extrait du Manifeste Jacobin :

    "La République Française ne peut tolérer le fait d’être placée sous la tutelle étouffante d’une Union
    Européenne construite et évoluant de manière anti-démocratique. Cet empire libéral de la
    concurrence libre et non faussée, établi contre les peuples souverains, dirigé par une commission
    oligarchique et a-démocratique ainsi que par des dirigeants successifs est dépourvu de cohérence et
    de signification claire pour les peuples.
    Néanmoins la Raison impose aux pays du continent de collaborer. Ainsi, nous soutenons une forme
    nouvelle et volontaire de libre association et de libre coopération pouvant aller jusqu’à une
    confédération d’États-Nations.
    Cette Confédération Européenne permettrait à chaque État de conserver sa liberté concernant les
    affaires qui lui sont propres, car un peuple libre citoyen et souverain doit toujours pouvoir décider
    lui même de ses lois, de son intérêt général et de son devenir. Elle permettra également de mener
    entre eux et ensemble des actions et des programmes communs efficaces, tels que des coopérations,
    des protections mutuelles validés par les peuples.
    La république libre sortira de l’Union Européenne mais également de ses Traités successifs et du
    Grand Marché Transatlantique. Elle fondera son indépendance sur le respect et la coopération et se
    retirera de l’OTAN dont elle réclamera la disparition."

  31. 431
    BA dit:

    Bruxelles veut contrôler en amont les budgets nationaux.

    La Commission de Bruxelles a jeté un pavé dans la mare, mercredi 12 mai. Dès 2011, elle propose que les grandes lignes des projets de budgets nationaux lui soient communiquées au printemps, et examinées par les ministres européens des Finances, avant même que les parlements nationaux se prononcent.

    (Dépêche d'agence)

    Citoyens français !

    Citoyens français, laissez-moi vous présenter vos nouveaux maîtres :

    José Manuel Durão Barroso
    Catherine Ashton
    Viviane Reding
    Joaquín Almunia
    Siim Kallas
    Neelie Kroes
    Antonio Tajani
    Maroš Šefčovič
    Janez Potočnik
    Olli Rehn
    Andris Piebalgs
    Michel Barnier
    Androulla Vassiliou
    Algirdas Šemeta
    Karel De Gucht
    John Dalli
    Máire Geoghegan-Quinn
    Janusz Lewandowski
    María Damanáki
    Kristalina Georgieva
    Günther Oettinger
    Johannes Hahn
    Connie Hedegaard
    Štefan Füle
    László Andor
    Cecilia Malmström
    Dacian Cioloş

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_Barroso_II

    Maintenant, si vous n'êtes pas contents, vous devrez vous adresser aux oligarques cités ci-dessus.

    Fin de la démocratie française.

    Début de l'oligarchie européenne.

  32. 432
    ydaho dit:

    @ Démétrio, darté, descartes et...
    Je respecte ce qu'a dit Annie sur Giscard et la loi de 73, je rappelle juste que l'age moyen du téléspectateur ou auditeur éventuel de Jean-Luc Mélenchon a la télé ou a la radio est d'environ 30/40 ans, et qu'a l'heure ou il faut convaincre, je ne pense pas que Jean-Luc Mélenchon puisse se lancer dans ce type de démonstration alors qu'il n'a que peu de temps pour s'exprimer.. Je ne dit pas qu'il ne doit pas communiquer la dessus sur un blog, ou dans une interview pour un journal, je dis qu'a la télé le temps qui lui est imparti est largement insuffisant pour "attaquer" un tel sujet alors que ceux qui sont susceptible de l'écouter n'était même pas né a l'époque.. Bien sur il peut "glisser" une phrase ça et la mais se lancer dans une démonstration aussi longue et en rapport avec ces faits devrait lui prendre une journée d'antenne !
    Alors les frères Jacobins et Républicains, cessez de prendre un mot ça et là et d'en triturer le sens pour le "tourner" a votre avantage.. Cessez votre entreprise de destruction concertée, et elle l'est concertée, ne serais que par votre aptitude a "noyer" certains post par un flot de paroles...Tombez des nues si vous le voulez, soyez esbaudis autant que vous le voulez, mais ne nous brisez pas les arpions !
    Quand a toi démétrio le penseur, je t'ai dit que l'Europe n'était pas aujourd'hui MON problème, parce que je pense avant tout a mon pays et a mon peuple ! Et aujourd'hui si mon pays et mon peuple disent non a l'Europe, disent non aux mesures anti sociale prise par l'Europe, alors le cycle destructeur s'arrêtera ! Je te rappelle que la plupart des décisions prisent par l'Europe et ses sbires libéraux doivent l'être a l'unanimité, Si mon pays, si mon peuple dit NON ! Ils n'y aura pas de décisions et on pourra voir "venir" ! D'ou je soutient JML dans sa conquête des électeurs et ses efforts pour convaincre qu'une autre voie (voix) existe et qu'on pourra dire NON ! avec l'assentiment d'un gouvernement dont il sera partie prenante ! (malheureusement, je ne peut raisonnablement espérer aux 51 %)..
    Je sais que tu iras encore chercher les poils sur les œufs de ce message et que tu en déformera encore, toi ou tes "accolâtres" malsains, les mots pour les retourner de manières incongrues ! Mais je m'en fout !
    Je n'ai peut être pas ta "culture militante", mais j'ai ma force de conviction, et elle est pas né d'hier, ni même adaptée aux circonstances ça et là.. Je peut me battre pour les "gens", je peux écrire pour les "gens" parce que je les "aime" ! Et non pas parce ce que je veux les convaincre a tout prix ! Continue de thésauriser ! Moi je continuerais d'aimer les gens et d'essayer de vouloir un monde "meilleur" pour eux ! les déshérités ! et je ne crois pas que ce soit le tient !
    Salut !

  33. 433
    ydaho dit:

    @BA :

    nous sommes maintenant sous "tutelle"... et notre gouvernement collabore.. Voilà le monde dont je ne veux pas !

    @ tous : et voilà l'autre monde sous jacent au précédent ! (et lisez bien ce tract infâme)

    http://normandie.france3.fr/info/haute-normandie/des-tracts-racistes-fleurissent-aux-andelys-63041227.html

    Ils "fonctionnent" ensemble et ce depuis toujours ! Ils sont organisés et aujourd'hui on leur a donné une certaine légitimité !

  34. 434
    ydaho dit:

    @ Lettres aux Aveugles : A toi le "spécialiste" des contes et chansons... Une petite Jacobine ?

  35. 435
    ydaho dit:

    Des hommes se promènent dans la rue.
    Certains ont l'œil éteint comme une chaussette sale
    Une morve récurrente leur obstrue les cornets du nez.

    D'autres, brillants, le regard vif
    Tournent leur canne en s'en allant.
    Tous sont des nit-pick !

    Mais il y a deux façons of to nit-pick :
    Avec ou sans leur consentement.
    Boris Vian... ;-)

  36. 436
    Pierre dit:

    comment on adhère au front de gauche ?

  37. 437
    Descartes dit:

    @tacOtac (#423)

    –|ce mécanisme d’escompte des titres du trésor était inflationniste historiquement, parce que la politique monétaire qui en a été faite a été inflationniste. Ce n’est qu’un outil. Une manette qui permet d’agir de façon granulaire sur l’inflation, c’est vrai.

    Non. Le mécanisme d'escompte des titres du trésor est intrinsèquement inflationniste, parce qu'il réduit le "coût politique" que les gouvernants doivent payer pour piquer l'argent au contribuable. Essayons d'être clairs: imaginons que tu étais ministre des finances, que tu as besoin d'un milliard pour financer un programme, et que tu as deux choix pour obtenir cet argent: soit imprimer des bons du trésor et les présenter à l'escompte, soit augmenter l'impôt. Lequel tu choisirais ? Il est évident que la solution de facilité serait l'escompte. Or, dans les deux cas tu prendrais l'argent dans la poche du contribuable: les bons que tu présentes à l'escompte sont rachetés par la BF en faisant tourner la planche à billets, c'est à dire, en enlevant un petit peu de valeur à chaque billet circulant. Mais quand on augmente l'impôt, le politicien qui le fait est obligé de le montrer et de faire voter le Parlement. Tandis que l'escompte des bons est politiquement "indolore", puisque le peuple n'est pas informé. On peut donc entrer dans une spirale inflationnaire sans même s'en rendre compte.

    Dire que Pompidou et Giscard ont fait voter cette loi pour réduire l’inflation n’était que leur communication a l’époque pour la vendre, mais en réalité, nous avons affaire à des gens qui avaient en eux l’idéologie et les intérêts du cercle bancaire, il faut être CLAIR.

    Il faut surtout avoir le souci de la réalité historique. Faire des procès d'intention n'avance pas à grande chose. As tu des documents ou des références qui permettent de conclure sur les intentions de Pompidou ou de Giscard ? Non ? Alors, vaut mieux s'en tenir aux faits: l'escompte des titres avait un effet inflationniste que tous les économistes reconnaissent, et en 1973, avec le choc pétrolier et la fin de la séquence des "trente glorieuses", cet effet était devenu dangereux.

    Essayez un peu de vous renseigner sur les états de service de Monsieur Pompidou, sur son parcours, ses idées, son idéologie…

    Si c'était une question d'idéologie, alors faudrait m'expliquer pourquoi Pompidou, élu en 1969, a attendu quatre ans pour interdire l'escompte des titres. Désolé, mais il faut s'en tenir aux faits: la loi de 1973 est une réponse à une situation économique concrète.

  38. 438
    Michel D. (PG11) dit:

    Le "modèle" américain, la démocratie à l'américaine - plus grand-chose à voir avec les GIs de 44 :

    Training That Makes Killing Civilians Acceptable -Josh Stieber: In boot camp we trained with songs that joked about killing women and children
    (Une forme d'entraînement qui rend la mort des civils acceptable - Au camp d'entraînement nous entonnions des chants dans lesquels le fait de tuer femmes et enfants était un sujet de plaisanterie)
    http://www.commondreams.org/video/2010/05/12-0

    Nul doute que c'est idem en Afghanistan - en notre nom.

  39. 439
    Descartes dit:

    @tacOtac (#423 suite)

    –| oui, on peut très bien et parfaitement moduler et LIMITER l’inflation avec ce genre d’outil, c’est même ce qui permet de le faire de la façon la plus simple et la plus efficace possible.

    On peut, mais c'est très difficile. Cela suppose que les gouvernements, pouvant emprunter sans limite et sans coût politique, y renoncent noblement. C'est certes possible, mais l'expérience montre que ce n'est pas comme cela que les choses fonctionnent. Les élus qui pouvant dépenser sans compter s'en abstiennent, tu peux les compter sur les doigts d'une main, et cela quelque soient les partis...

    D’ailleurs, c’est aujourd’hui ce que fait la BCE avec des outils SIMILAIRES (je n’ai pas dit identiques car le monde financier a bien évolué) au niveau Européen,

    Non, justement. C'est pour la même raison (éviter l'effet inflationniste) que la BCE s'interdit d'accepter des titres de dette nationaux en escompte. Et si elle a accepté récemment de le faire avec la dette grecque, c'est sous une énorme pression politique et pour éviter un mal qui serait pire que le remède. Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'accepter l'escompte des titres du trésor revient à autoriser le gouvernement à emprunter sans limite à 0%, et de transférer le coût à l'ensemble de la zone monétaire via l'inflation.

    Mais la grande différence de ce genre de dispositif est aussi et surtout que les banques privées ne s’enrichissent pas avec le budget de l’état.

    Il y aurait beaucoup à dire sur ça. Mais si tu veux empêcher les banques privées de s'enrichir sur la dette des états, il faut trouver d'autres solutions. Obliger la banque centrale à accepter les titres de dette nationaux en escompte est un remède pire que le mal.

  40. 440
    Descartes dit:

    @le Prolo (PG01) (#401)

    En quoi était-ce si aberrant à la sortie de la guerre et de ses terribles dégâts de tenter de rassembler plusieurs pays en une entité plus forte, plus solidaire, pour mieux assurer la paix et la prospérité en Europe ?

    Cela aurait été une très bonne idée. Mais ce n'est pas avec ces objectifs-là que la CCE puis l'UE ont été faites.

    A échelle humaine, la France est-elle une construction si ancienne et si définitive ?
    Et n’est-elle pas elle-même le rassemblement de plusieurs peuples très dissemblables qui au fil du temps se sont réunis ?

    Non, pas vraiment. La France est le résultat du travail patient et persévérant d'une institution politique, l'Etat, qui a progressivement incorporé des "peuples très dissemblables" autour d'une langue, d'un ordre juridique, d'un ordre politique unifié. En France, l'Etat a précédé la Nation, et c'est ce qui fait la singularité de notre histoire par rapport aux pays historiquement "fédéraux" comme l'Italie ou l'Allemagne.

    Pourquoi juger cette construction indépassable dans son principe même et à jamais ?

    Mais personne ne la considère "indépassable". La question est par quoi on a envie de la voir "dépassée". Si l'alternative est un ordre technocratique dont le but suprême est "la concurrence libre et non faussé", et bien, c'est non.

    Je sais que l’Europe actuelle a été confisquée et orientée par des intérêts qui ne sont pas les nôtres, que les partis de Gauche n’ont pas été à la hauteur et que le projet initial a échoué.

    Au contraire: le projet initial a réussi. C'est bien là le problème. Faut arrêter de croire que les Monnet, Delors et leurs affidés voulaient le paradis et qu'ils se sont trompés. Non, ils ont voulu exactement ce qu'on a.

    Mais de là à prétendre comme tu sembles le faire que le retour au village gaulois (battre sa monnaie, la nation bla-bla, etc …) est par principe et à jamais le chemin le plus efficace pour changer de société, et qu’il faut en réaction à l’échec actuel prendre l’exact contrepied de l’idée de rassembler politiquement des peuples pourtant très voisins par la culture et la géographie …

    Faut être pragmatique. Si la monnaie unique nous coûte plus qu'elle nous rapporte, il faut en sortir. Si ce n'est pas le cas, il faut y rester. Quant à la "proximité" avec les autres peuples d'Europe, permets moi d'en douter. Je peux t'assurer qu'un marseillais est bien plus proche d'un algérien que d'un Finlandais.

  41. 441
    SAXO31 dit:

    Bonjour,

    Je me pose une question que sans doute vous vous etes posée et que vous avez résolue. On nous abreuve des milliards qui manquent pour les retraites,le social, le service public...et beaucoup reprennent ces chiffres en coeur, la chanson devient le tube hard d'un primtemps pourri mais...finalement de combien d'argent disposons nous actuellement pour les retraites? Et divisé par le nombre de retraités combien cela ferait il pour chacun? Ce chiffre la m'interesserait. En clair comme dans les familles combien on a et que choisissons nous d'en faire. Et si la question des retraites s'inversait? Combien faut il pour que tous (tout statut confondu) ayons une retraite digne avec pourquoi pas un plancher et un plafond? Alors combien avons nous pour ça? Je dis bien nous car c'est notre argent, non?

  42. 442
    4 Août dit:

    @ 444 Pierre
    13 mai 2010 à 12h36

    comment on adhère au front de gauche ?

    Facile !

    En ligne:
    http://www.lepartidegauche.fr/paybox/adhesion.html

    Par courrier:
    http://www.lepartidegauche.fr/images/stories/tracts/4p-parti-de-gauche.pdf

    ;-)

  43. 443
    4 Août dit:

    @ 449 SAXO31
    13 mai 2010 à 13h04


    mais…finalement de combien d’argent disposons nous actuellement pour les retraites?

    Depuis que l'oligarchie nous a piqué 10% de PIB au profit du capital, j'ai envie de répondre "ils ne nous en laissent pas assez". La première chose qu'un gouvernement du Front de Gauche ferait s'il était aux manettes, c'est de récupérer ces 10% (plus de 150 milliards d'€uro par ans). Et là vous n'auriez plus à vous poser la question du "combien".

  44. 444
    Denise B. dit:

    Fabrique de billets de banque :

    Le FMI n'est pas un Etat et il peut créer de la monnaie et ensuite il prête à un taux élevé, c’est de l’escroquerie !

    La FED, Banque Fédérale Américaine, cette banque PRIVEE est chargée de fabriquer de la monnaie et de la prêter avec intérêts. A partir de ce moment, plus le gouvernement va s’endetter et plus ces banquiers vont s’enrichir.

    Le système bancaire moderne mondial fabrique de l'argent à partir de rien, c’est de l’escroquerie …

    S’ils fabriquent des billets, alors l’on pourrait régler le problème de la pauvreté, des retraites, des salaires etc …

    Les billets : un coût de fabrication bien gardé
    Depuis l'introduction de l'euro en 2002, la fabrication des billets a été ouverte à la concurrence et se fait à l'échelle européenne. Jusqu'à présent, la Banque de France continue à produire la totalité des billets en euros fabriqués en France. La Banque de France précise :
    « Afin de conserver notre monopole, nous avons énormément investi au début des années 2000 pour être les plus performants et rentables possible. Le but est d'effectuer des économies d'échelle en réalisant des séries en très grand nombre.
    En France, nous fabriquons seulement des billets de 5, 10 et 20 euros. Cela ne serait pas intéressant pour nous de faire des billets de 100 ou 500 euros, puisqu'ils sont très peu utilisés dans notre pays. »
    Pour disposer de l'ensemble des billets, l'institution pratique le « pooling », l'échange de billets produits en surplus. Après avoir approvisionné la totalité du marché de l'Hexagone, les petites coupures restantes sont envoyées dans d'autres pays qui ne produisent pas ces billets. Au contraire, certains pays exportent les billets de 50 euros et plus vers la France.
    En 2008, 2,24 milliards de billets en 2008 ont été créés et distribués. La Banque de France refuse de communiquer le moindre chiffre sur le coût de fabrication et les excédents réalisés. « Nous sommes bénéficiaires », se contente de rapporter la Banque de France.
    Cependant, cette institution n'est pas la seule à fabriquer des billets sur le sol national. En effet, l'établissement Oberthur, situé en Bretagne, est aussi actif dans ce domaine. Mais comme le précise la Banque de France, la production d'Oberthur n'est à destination que des pays hors zone euro :
    « Cette entreprise familiale fait des billets à destination des banques des États d'Afrique centrale, d'Afrique de l'Ouest et de Madagascar. »
    En 2012, au sein de la zone euro, la concurrence sera encore plus rude. La Banque de France commente :
    « Certains pays de la zone, comme la Hollande, n'ont pas d'institution nationale pour fabriquer leurs billets et passent leur commande auprès d'établissements privés. Il y aura un appel d'offre commun à toutes ces entreprises de l'UE afin de ne retenir que les plus compétitives. »
    Demander des...

  45. 445
    Denise B. dit:

    Suite et fin...
    Demander des intérêts pour quelque chose qui n’a pas de valeur, ce pour quoi personne n’a travaillé ni fait aucun effort, c’est de l’usure. Plus encore, c’est tout simplement de l’escroquerie

    L’argent et la dette : Promesses Chimériques

    « Nous ne pouvons plus rien faire, sinon nous endetter toujours plus envers le système bancaire afin de créer les montants grandissants d’argent dont la Nation a besoin pour son expansion. Notre système bancaire est une supercherie…
    Le « pouvoir de l’argent » qui a réussi ostensiblement à dominer les gouvernements responsables n’est pas simplement le pouvoir des super-riches, mais c’est un nouveau moyen de détruire de l’argent en jouant avec les chiffres dans les grands livres bancaires, sans le moindre souci pour les intérêts de la communauté ou pour le vrai rôle que l’argent devrait jouer…
    Laissez ce pouvoir devenir une source de revenus pour les émetteurs privés, c’est créer un gouvernement secret et illicite – un rival assez puissant pour renverser toutes les autres formes du gouvernement.

    …Un système monétaire honnête et intègre est la seule option ».

    La crise financière a été voulue pour imposer un nouvel ordre mondial.
    Leur démocratie est une illusion. Nous vivons dans une oligarchie,

  46. 446
    emma78 dit:

    Surprenant mais autour de moi, les gens ne semblent même pas au courant de ce qui se passe au niveau financier; il s'agit d'un débat d'experts sur la monnaie et la défense de l'euro et, au vu du chômage,, ils se disent que çà va être un peu plus dur, mais sans plus..

    Leur salaire ne va pas baisser (ni leur retraite, s'ils sont retraités) et, pour le reste, ils ne voient pas trop de conséquences.

    Ce désintérêt est stupéfiant mais très lié, à mon avis, au fait que les gens ne votent plus et comme on leur dit que les fondamentaux sont bons alors pourquoi craindre quoi que ce soit?

  47. 447
    Hold-up dit:

    - " Le piège du secret -défense - " Article de F. Ploquin / Marianne.

    "Les contribuables Français ont été condamnés à verser collectivement 1 MILLIARD DE DOLLARS à Taïwan. La cour internationale d'arbitrage a tranché et cette décision est sans appel.De quoi s'agit -il ? Du versement de commissions illégales lors de la vente de six frégates en 1991, afin de calmer, à coups de dessous- de -table, des autorités chinoises chagrinées de voir la France armer son ennemi.
    Pourquoi l'Etat, donc le contribuable, doit -il payer la note ? Parce que le secret -défense recouvre de son voile opaque des petits arrangements que la morale réprouve, mais que le business international exige. Le juge Van Ruymbeke, chargé d'une enquête depuis 2001, avait tout fait pour qu'éclate la vérité. Mais il y a un "petit" obstacle, le même que celui qui bloque la levée du secret dans l'affaire des sous-marins français vendus au Pakistan, entre 1993 et 1995 : en matière de vente d'armes, " commissions " rime " avec rétrocommissions ". Autrement dit, un petit pourcentage de l'argent utilisé pour mettre de l'huile dans les rouages administratifs des pays acheteurs revient par d'obscurs canaux vers la France, où il sert à augmenter la force de frappe des candidats aux élections présidentielles. En l'occurrence, il s'agit des camps CHIRAC et BALLADUR qui s'affrontaient en 1995. A l'heure de s'acquitter de cette gigantesque amende, le contribuable français est en droit d'en savoir plus, sans parler des familles des victimes, puisqu'il y a eu des morts en marge de ces deux contrats. Et si on levait enfin le secret -défense ? "

  48. 448
    laforcedupeuple dit:

    Voila ce qui sera écrit sur ma banderolle le 27 mai et les jours suivants (car je veux encore y croire, au moins jusqu'à fin septembre. Aprés, de toutes façons, il sera trop tard)
    FAIT PAS L'MALIN TOI...
    TOUCHE PAS A NOS RETRAITES!
    SINON... DESCAND S'Y T'ES UN HOMME!

  49. 449
    ydaho dit:

    Y descendra pas....

  50. 450
    Hold-up dit:

    454@ emma78

    Oui, c'est tout à fait ça. Un désintérêt proprement stupéfiant, comme la drogue. TF1 a remporté sa mission lobotomique et les cerveaux sont disponibles et absorbants comme les couches.

Pages : « 14 5 6 7 8 [9] 10 11 12 13 1424 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive