10mai 10

Marchés financier, Merkel, grand casino financier!

Enfin! On a retrouvé 750 milliards qu’on n’avait pas!

Ce billet a été lu 35 928 fois.

R ésumons. Les Etats de la zone euro viennent de creuser de 440 milliards leur dette publique en une nuit. Ca c'est fort! Alors qu'on ne trouvait pas le premier euro pour les Grecs! Là, d'un coup, hop! 750 milliards sont disponibles que le contribuable est prêt à donner pour sauver qui on voudra: des fainéants grecs, des irresponsables espagnols, des gréviculteurs français, bref tous les "pigs" du monde sont dorénavant à l'abri. On croit rêver! 

Il a fallu un mois pour trouver 25 milliards dont la Grèce avait besoin à un taux non prohibitif. Entre temps, le mal s’étant aggravé, il fallu en rassembler putativement 110, moyennant primes et récompenses pour les généreux sauveteurs. Il ne fallut pas moins d'une semaine supplémentaire de tergiversations. Et comme ces sottises ont trop duré, le sytème a failli s'effondrer parce qu'un trader a mal tapé sa commande sur son clavier! Génial! A partir de là, ça devenait sérieux. Plus question des fichus grecs et de leur retraite à 43 ans, à moins que ce soit à 33 ans! Le trouilomètre s'est dégradé chez les belles personnes qui se régalaient la veille encore de voir les grecs privés de leur treizième mois à 750 euros bruts par tête. Là ce sont les milliards des précieux qui étaient en cause.

Il n’aura donc fallu que deux nuits pour trouver 750 milliards. Et  pour sauver qui ? Ceux là même qui ont déclenché une nouvelle fois l’incendie. Les pauvres banques, les malheureux assureurs, les pitoyables traders! Ainsi, les Etats ne sont plus seulement les garants et les exécutants de la construction du merveilleux marché libre et non faussé. Ils en sont directement protagonistes. Ils fabriquent des lignes de crédits chaque fois que le casino coule ! Les mêmes ahuris qui se régalaient des mesures de sanction contre les paresseux grecs ne disent plus mot quand les Etats creusent leur dette publique de 440 milliards supplémentaires au seul profit du système financier international.

Et les sanction contre les « marchés » voyous? Nul n'en propose. Les 27 ne trouvent pas une seconde pour édicter la moindre règle, même minime, pour lutter contre la spéculation. Par exemple pour avancer la date d’application des mesurettes concernant les agences de notation déjà en route dans les interminables tuyaux institutionnels européens. Ou pour avancer la date d’application  des petites réglounettes européennes contre la titrisation des assurances sur le défaut des dettes publiques. Rien ! Rien de rien. Du fric, de l’oseille, des montagnes de fric pour le système et des sacrifices pour les peuples. Tant et si bien que la démonstration qui devait être faite selon laquelle les déficits étaient la faute des peuples et que le marché, dans son infinie sagesse et grâce à sa merveilleuse main invisible libre et non faussée, les sanctionnaient objectivement, se retourne en son contraire. Les marchés c’est n’importe quoi et les sacrifices il n’y a pas de raison de les faire !

Jusqu'à la Banque Centrale Européenne et ses mannequins en plomb, Trichet le bien nommé et les autres faces de pierre,  qui commencent à faire, trop tard, ce qu’ils auraient dû faire au début et ce pourquoi on nous a bien ri au nez : acheter elle-même les obligations des Etats ! Où sont passés les super intelligents qui nous narguaient ? Les super économistes qui glosaient sur les dettes publiques excessives et le rempart de la banque centrale ? Pschitt ! Disparus ! On ne tardera pas à les revoir sur tous les plateaux de télé réciter la leçon ! Et quand je m’y trouverai, peut-être,  pour expliquer les évènements autrement, surement qu’on me retaillera un plateau spécial du type Guillaume Durand avec sept personnes, sept, pour me contrer en psalmodiant comme des moulins la vulgate libérale ! Notons que dans cet épisode particulièrement misérable de la vie de l’économie de casino que défendent sans trêve ni repos toutes les élites, quelques personnages surfaits sont ramenés à leur juste proportion.

Ainsi de la Merkel et de son équipe de lourdauds. La super madame Merkel, avait été encensée par tous les commentateurs en mal de maman-qui- donne-la-fessée  pour avoir refusé de financer ces fainéants de grecs ! Un mois après sa sottise rustique éclate aux yeux du commun ! Elle est la principale responsable, du point de vue de l’Europe actuelle, du désastre en cours. Tous ses atermoiements n’avaient d’autres causes que son horizon borné par la survie de sa coalition dans une élection locale. Bien sûr, maints petits malins voyaient bien, cependant,  comment l’agonie grecque profitait sans le dire au modèle économique allemand tout entier fondé sur l’export en améliorant le taux de change. Un euro un chouia plus faible de quelques dollars, c’est autant de gagné en compétitivité sur le marché des marchandises libres et non faussées.  Cela, bien sûr en dépit  des discours de façade. Sans oublier que les grands comptes qui se retiraient de la dette grecque, espagnole et portugaise se repliaient sur les titres français et allemands générant de savoureuses économies de poche par la baisse des taux auxquels ils étaient admis ! Passons !

Tout cela « c’est de la technique » et il n’y a pas le temps de l’expliquer aux idiots que les rédactions médiatiques pensent avoir au bout de leur porte voix. Reste l’essentiel : la Merkel s’est pris une rouste ! Evidemment les griots prétendent que c’est à cause de sa faiblesse pour la Grèce. Malfaisant et égarant ces commentateurs ne quittent pas une seconde la ligne argumentaire qu’ils répètent depuis le début des évènements. Se risquent-ils à dire ce qui se serait passé, inclus dans cette élection, si la Grèce avait été mise en cessation de paiement ? Combien de banques allemande et française auraient bu la tasse ? Ouf ! C’est fini ! Elle a enfin perdu ses élections locales ! Elle consent donc à signer le bon de sortie des pompiers !  Trop tard pour sa réputation. Ce n’est pas trop grave ! Mais trop tard peut-être pour nous tous !


1 177 commentaires à “Enfin! On a retrouvé 750 milliards qu’on n’avait pas!”

Pages : « 13 4 5 6 7 [8] 9 10 11 12 1324 »

  1. 351
    Le webmestre dit:

    Bon, je me demande pourquoi je m'acharne à répondre à des questions qui ne me concernent pas, mais c'est la dernière fois, promis...

    Déjà, Toto, je serais plus à l'aise si je pouvais m'adresser à vous autrement qu'en utilisant ce pseudo. Enfin, c'est votre choix.

    La première chose serait d'éviter des précautions oratoires inutiles. Je n'ai pas l'habitude de juger les gens à leur maîtrise de l'orthographe ni de mettre "tout le monde dans le même sac". Le fait de le suggérer à la fin de votre message relève d'un subtil procès d'intention.
    Remarquez, à la réflexion, je mets quand même "tout le monde dans le même sac", à savoir qu'en ce qui me concerne, vous avez tous un droit égal à la parole.

    Bref, je viens de vérifier.
    Les deux premiers liens que vous citez n'ont pas du tout été effacés: votre commentaire est en bonne place à la suite du billet "Je vais à Bibracte! sur la route d’Athènes", porte le numéro 106, le 9 mai à 10h18.
    Quant au troisième, je n'en retrouve aucune trace, pas plus que je me souviens de l'avoir vu passer. Je n'ai aucune explication sur son éventuelle "disparition".

    En tout état de cause, je vous rappelle que je ne suis pas modérateur!
    Si vous n'avez insulté personne, traité aucune chancelière ou président de Nazi, accusé aucune jeune maman d'avoir un petit pois à la place du cerveau... je n'ai jamais eu aucune raison d'effacer vos écrits.
    Pour la dernière fois, je ne "juge" le contenu de vos commentaires qu'à la mesure du tort qu'ils pourraient me causer si les personnes mises en cause prenaient l'idée de nous poursuivre pour diffamation ou insultes.
    Pour le reste, j'ai mes convictions, mais elle n'interfèrent en aucun cas avec mon boulot.
    Qu'on se le dise.

  2. 352
    L dit:

    Retour de Jacques Généreux sur son blog:
    http://jacquesgenereux.fr/

    Programmé dans Parlons net pour le vendredi 14 mai.

  3. 353
    Descartes dit:

    @jean ai marre (#327)

    Les blogueurs, aux tirades interminables ou expliquant tout, qui sont sur ce blog tendent à entretenir la confusion, l’embrouillement avec méthode rigoureuse, pour faire passer leur idéologie et convaincre.

    Je pense que "faire passer son idéologie et convaincre" est (ou devrait être) le but de tout militant politique. Pourquoi le reprocher aux jacobinisme (et non pas au "jacobisme") ?

    Leur stratégie est de récupérer l’esprit de résistance des français, pour le diriger vers leur idéologie.

    Bien sur. Exactement comme toi.

    Le slogan qu’ils empruntent : » le Droit des peuples à disposer d’eux même « est de ce point de vue significatif.

    Je ne me souviens pas que ce "slogan" ait été beaucoup emprunté par les "jacobins" ici. Ce serait plutôt le contraire: le slogan du "droit des peuples à disposer d'eux mêmes" est plutôt la vulgate des régionalistes et autres nostalgiques brettonnants, corsisants ou basquisants...

    Sur l’Europe, ils veulent en limiter le contour, oubliant que c’est leur idole : De Gaulle qui a dit : » de Dunkerque à Tamanrasset et de l’Atlantique à l’Oural !. »

    La, tu mélanges deux phrases du Général: il a bien parlé de "l'Europe de l'Atlantique à l'Oural", mais certainement pas "de Dunkerque à Tamanrasset"... En fait, cette dernière formule s'appliquait à la France, et non pas à l'Europe...
    Comme quoi, les jacobins ont bien raison "d'oublier" ce que leur idole n'a en fait jamais dit!

    Ces jacobins, dans un même élan de fraternité englobent Seguin, Chevènement, Villepin, Dupont- Aignan,

    Après avoir dénoncé la "confusion" entretenue par les jacobins sur ce blog, je vois que tu as recours aux mêmes procédés que tu dénonces. Les jacobins englobent peut être Séguin, Chèvenement et Dupont-Aignan... mais que fait Villepin dans cette liste ? Pas joli, de procéder par amalgames...

    Nous voyons bien que notre camarade JL Mélenchon se démarque de ce modèle jacobin.

    On verra bien...

  4. 354
    Darthé-Payan dit:

    @Demetrio

    Salut à toi mon frère républicain et jacobin.

    Merci d'avoir poster ton commentaires à propos de la magistrale démonstration de Abel !

    L'anti jacobinisme à toutes les sauces en somme !

    Au moins qu'ils lisent le Manifeste Jacobin Pour la République et le Socialisme !

    A très vite de te lire.

    Salut fraternel et républicain.

    Fabien

    @ ydaho, Abel, jean ai marre et pulchérie

    Et oui, Jean-Luc Mélenchon se déclare Républicain et Jacobin comme il a redit en fin de matinée sur France Inter, à l'émission "le Fou du roi". Cela date pas d'aujourd'hui. Si vous lisez un temps soit peu, ses bouquins, ses tribunes (Marianne, Politiis...), ses éditoriaux dans A gauche depuis 1979 (oui depuis 1979), ses interviewes dans la presse notamment dans le mensuel Regards, ses discours y compris de Ministre et aussi son intervention au forum social de Porto Alegre et au forum monidal sur l'éducation (2002). La belle tribune "Jacobin justement " dans Marianne à propos de la question corse en 2000 puis il y a son livre "causes républicaines" paru il y a un peu plus de 6 ans aux éditions du Seuil (il est en photo sur ce blog), Les chapitres sont nombreux et même les titres de chapitre où il y a jacobin, nation (et même vive la nation !), patrie, république et socialisme. Alors pouquoi tout ces procès d'intention à l'égard des Républicains, des Jacobins, des patriotes.

    Certains ici on découvert que JL Mlélenchon était républicain, puis ardemment laïque, puis récemment chez Guilaume Durand ils l'ont découvert patriote maintenant ils se rendent compte qu'il est jacobin.

    Et oui tout cela les républicains jacobins nous le savons. Mon père Gilles côtoie notre Camarade depuis aller fin 1986. Il a découvert au congrès de Toulouse en 1985 l'excellent tribun et orateur et aussi l'ardent républicain. Tous deux étaient des mitterrandistes joxistes et laïques jacobins.

    Notre Manifeste Jacobin Pour la République et le Socialisme est l'espace de réflexion, de propositions et d'éducation populaire pour servir l'action. Tout cela Jean-Luc le respecte et l'encourage. N'a-t-il pas fait de même avec PRS ?

    Accuser Les Jacobins de tous les maux et turpitudes, tous les privillèges de çi et de là, d'aujourd'hui ou d'hier c'est un peu le vieux fonds contre révolutionnaire et anti républicain qui ressort ! Le jésuitisme les guette ! Bientôt des abbés Barruesl vont ressurgir pour crier au complot jacobin, au complot franc maçon ! Le mot consortium est laché et pourquoi pas le comité invisible quand ils y sont !

    Comme le disait Jean-Jaurès "Ici, sous ce soleil de Juin 1793 qui échauffe votre âpre bataille, je suis avec Robespierre, et c'est à côté de lui que je vais m'asseoir aux Jacobins". et bien moi aussi que je vais m'asseoir à côté de Robespierre, j'y retrouverai Jean-Jaurès et aussi Jean-Luc Mélenchon.

  5. 355
    Descartes dit:

    @4 aout (#303)

    « les intervenants sur ce blog ne représentent qu’une section du PG (et pas nécessairement la plus présentable) »… »J’ai envie de participer à un débat riche et à une construction politique, et le PG n’offre pas cela. » Mais alors, pourquoi rester accroché à ce blog comme un bernicle à son rocher ?

    Peut-être avec l'espoir que le PG l'offre un jour ?

  6. 356
    bric à brac baroque dit:

    Bon, camarades, avançons....
    Ne nous laissons pas embarquer dans des débats d'arrière-garde sur le blog... en avant!
    Soutien au webmester qui a un boulot ENORME...
    Difficile de tout lire maintenant, tant ce blog amène de commentaires, mais je dois dire que je suis ravie par le "style" Jean-Luc Mélenchon. D'ailleurs, je vais peut-être lui faire un petit texte sur mon blog.
    Bon, je n'ai pas pour autant le culte de la personnalité... horreur de ça même... mais, quand un HOMME (je vous rassure, les autres, il y en a beaucoup d'autres...) surgit, dans la foule courbée, il faut le saluer!
    Donc, disais-je, difficile de lire à présent tous les commentaires tant il y en a, mais j'ai pu voir grâce au site de Filoche (un ancien camarade à moi... y a longtemps, qui m'envoie des mess aussi) que le meeting de Paris, le 6 mai a été un succès.
    Beaucoup d'hommes et de femmes valeureux ont pris la parole, qui se battent et qui sont beaux dans ce combat, bien plus beaux et sexy que le moindre spéculateur fiévreux, du type éjaculateur précoce, qui tire dès qu'il voit sa proie sur son petit ordi froid et sec...!
    Excusez-moi, mais les blagues douteuses sont parfois les meilleures politiquement, pour toucher l'ennemi au plus bas...quand on n'est pas connu, bien sûr... après, ça craint.
    Alors, j'en profite... pendant que je ne suis pas connue. Après, faut être un peu sage... je vois bien tous ceux qui disent à Jean-Luc Mélenchon de se calmer, de ne pas trop s'énerver... mais moi, je ne le dirai pas. On n'échappe pas à sa nature, je suis bien placée pour le savoir. Et je pense qu'un homme en colère doit montrer sa colère... et une femme donc...
    Cela dit, le jour où le monde accepte une femme en colère, c'est déjà la révolution... elles s'appellent toutes Louise Michel, ou La Passionaria, etc.
    Allez, bon courage à tous au jour le jour pour construire le FRONT UNI des gauches!

  7. 357
    Demetrio dit:

    @Darthe-Payan post 361
    Fabien
    salut et fraternité
    je ne voulais pas intervenir pour défendre nos idées révolutionnaires,
    mais j'avais un frite d'enfer car à midi, dans ma voiture, au retour d'un
    travail avec des camarades sur le Rôle du Département,(l'article que je prépare
    pour une tribune libre à paraître sur un hebdo parisien) j'ai eu un grand plaisir
    à entendre le frère Jean-Luc Mélenchon affirmer: " je suis un républicain jacobin" !
    Pour le reste je me soucie très peu de ces" revisionistes" qui ecrivent
    l'histoire de France comme s'ils racontaient les avatars de leur bonne !
    salutations fraternelles,
    demetrio

    PS merci à Descartes pour sa clarté à rétablir la verité !

  8. 358
    TOTO dit:

    autant pour moi
    TOTO est mon diminutif , prénom Tony , je comprend que sa prête a confusion vue le nombre de ToTo et qui ne connait pas les blagues a ToTo
    enfin désoler de vous avoir froisser en pensant que vous me preniez pour un autre, encore une fois je comprend la difficulté
    vous me voyer encore plus gêner si en plus les 2 lien sont toujours la, je comprend pas je les est chercher pour écouter et je les trouvais plus
    par contre je pense vraiment que vous devriez mettre un lien direct pour vous contacter (des fois que)
    sa évite ceux genre de désagrément

    pour en revenir aux débat sur la gauche

    Descartes dit:
    12 mai 2010 à 19h34

    @michel matain (#284)

    Juste sur un point : si on veut que nos élus soient aussi divers que la population française, il est nécessaire d’avoir un statut de l’élu qui garantisse chomage en cas de non-reélection, retraite,…

    Le risque, c’est que des individus se fassent élire seulement pour pouvoir bénéficier du « statut » en question…

    il me semble que ses déjà le cas, et même sur sa il est clair qu il faudrait revenir a plus raisonnable
    si ma mémoire ne fait pas trop défaut ya quelques année pas si lointaines les élus se sont augmenter gracieusement ainsi que dans la duré (chômage etc..)
    beaucoup de Fr sur le net ont vue ces infos et je doute qu ils les bien prit
    pour que le bas suives le haut doit montrer l exemple, hors ils font le contraires, aussi bien la gauche que la droite et oui quand ses pour leur intérêt a tous ya plus de partie qui tienne
    si les gens doivent suives ils leur faut des exemples
    il me semble que le 1 er exemple ses quand même de ne pas dire jaune et de faire vert quand faut passez aux votes
    les gens n ont plus confiance parsque sa fait 40 ans qu ont leur fait le coup
    depuis De Gaule en gros, De Gaule avais ses défaut et ses qualité mais il tenez parole et la franchisse aussi
    il ne faut pas recommencer comme depuis 40 ans
    hors quesque ses que cette histoire sur la Burga ?
    m**** depuis 2 ans j ai regarder ceux que Mr Jean-Luc Mélenchon voter avec ceux qu il disez et sa me conforter dans mon choix et la boum le PG fait comme le Ps etc..
    ses une erreur, les citoyens n ont pas les mémoire courtes

    que les gens du PG le comprenne bien une bonne fois pour toute
    ses soit jaune soit vert , quand ont joue comme le Ps ont met dans l embarras ses Chef
    je croit qu ont as pas encore prit l importance de cette histoire ici même, comment allez vous rattraper sa ?
    vous vous rendez compte que des gens comme moi qui voies l histoire ceux répétez pour une bourde aussi grosse que celle la ceux pose des question maintenant ?
    le PG etc.. ceux rend ils compte de cette bourde ? et toujours aucune explication clair
    pourtant va falloir la trouver car avec cette bourde ne croyez pas que sa va passez avec un verre d eau, je ne comprend pas le PG et le PC etc.. ont il réfléchit a ceux genre de chose ?
    le pourquoi du...

  9. 359
    Hold-up dit:

    " Arrestations, mandat d'arrêt international, annonce mercredi d'une plainte pour détournement de deux milliards de dollars: les banquiers islandais tenus pour responsables par l'opinion publique de l'effondrement de l'économie du pays en 2008 sont rattrapés par la justice.

    Les banques Kaupthing, Landsbanki et Glitnir en faillite ont été nationalisées en octobre 2008 et, depuis, leurs dirigeants et propriétaires vivaient confortablement, souvent à l'étranger.Mais les choses ont commencé à mal tourner pour eux avec la publication le 12 avril d'un rapport parlementaire accusant les principaux actionnaires d'avoir abusé de leur position en touchant des prêts «inappropriés».Mercredi, les administrateurs de Glitnir ont annoncé avoir porté plainte le 11 mai devant la cour suprême de l'Etat de New York pour réclamer 2 milliards de dollars, affirmant que la banque avait été "dévalisée de l'intérieur" ".

    Voilà ce que devrait faire le peuple Grec et un gouvernement du peuple digne de ce nom . Aller y voir de plus près, vérifier les comptes, trouver ceux qui ont organisé le pillage de leur économie et se sont rendu complices des corsaires Néolibéraux. Qui a volé le Peuple Grec ?

    Un lien vers l'article qui rectifie le tir à l'heure où le comique troupier Bernard Accoyer vient d'appeler ce soir à France Inter [face à un M.Emmanuelli mi vif - mi somnolant] "à la responsabilité " en ce qui concerne les retraites... pas celles à " chapeau ", non, celle à "nue -tête". LA " RESPONSABILITÉ " VOUS ENTENDEZ LES PAUVRES et LES GOGOS ? Monsieur Accoyer à l'heure où ses amis voyous truandent les contribuables Grecs, Islandais, Irlandais, Lituaniens, Britanniques, Espagnols, Portugais, a parlé de RESPONSABILITÉ et d'un "Taux de confiance" ... le jour où il parlera d'un " Taux de connerie ", on verra le " bout du tunnel " comme disait
    l'économiste comique, l'artiste de cabaret, M.Raymond barre.

    http://www.liberation.fr/monde/0101635072-il-ne-fait-pas-bon-etre-banquier-en-islande

  10. 360
    Hold-up dit:

    "Excusez-moi, mais les blagues douteuses sont parfois les meilleures politiquement, pour toucher l’ennemi au plus bas…quand on n’est pas connu, bien sûr… après, ça craint."

    Pas de soucis ! Le tout c'est de ne jamais atteindre ce grotesque là : http://www.slate.fr/story/21175/carla-bruni-sexe-livre-michelle-obama

  11. 361
    maxou dit:

    Bonsoir à tous,
    @lepierrot,post 326, le 12 mai 15 h 37,
    merci pour le lien de l'émission « le fou du roi ».
    à tous, A +.
    maxou

  12. 362
    Annie dit:

    @argeles39 post 263 : tu poses 2 voies :
    1. Sortir du système économique globalisé (la mondialisation), rétablir la souveraineté de la France, restaurer notre industrie et notre agriculture, restaurer et amplifier les services publics (nationalisations), consommer ce qui se produit en France et faire des échanges commerciaux uniquement sur ce qui nous manque de fondamental (pétrole, gaz, uranium) et non sur ce qui est « moins cher » ailleurs.
    C’est une voie difficile, un mode de vie « à la cubaine » mais dans un pays riche…. Resterait aussi à traiter le problème de la dette (spoliation des créanciers ou remboursement ?). A mon sens la France a le potentiel pour rentrer dans cette voie, mais ce serait difficile.
    2. Revenir à la structure initiale, c’est à dire une France avec sa monnaie mais isolée dans la mondialisation de l’économie. Cette voie me paraît suicidaire car nous n’avons pas la taille (moins de 1 % de la population mondiale) pour jouer en solo au jeu de la mondialisation.

    Bien évidemment, je suis favorable à la première car pour moi la démocratie ne peut se passer de souveraineté, mais pourquoi ce ton un peu "catastrophique" ? Je te signale que jusqu'à la fin des années 1960, on agaçait britanniques et américains, et qu'on n'en est pas mort... Pourquoi comparer à Cuba ? Pourquoi "se limiter à ce dont on a juste besoin" ?
    Je suis favorable à ce que la France prenne sur elle l'audace de créer un nouveau rapport de force au niveau continental par des mesures unilatérales de récupération de sa souveraineté nationale, la sortie O-BLI-GA-TOI-RE et DE-FI-NI-TI-VE de l'ignoble OTAN, la taxation des marchandises produites à bas coût de salaire qui servirait à subventionner nos exportations pour rendre la monnaie de leur pièce aux dirigeants allemands, le changement de statut de la Banque de France, le développement d'autres alliances internationales (Amérique du Sud, Magreb), etc, etc.

    @emma78 : tout ce que tu mets en avant c'est sortir de facto de l'UE. Il faut arrêter de raconter des salades et cesser d'être timoré : si on propose d'exclure tous les services publics du champs de la marchandisation et de la "concurence libre et non faussée", de créer un pôle public énergétique incluant Total renationalisations d'EDF/GDF, etc, c'est qu'on brise les chaines institutionnelles européennes, c'est la voie de la sortie de l'UE.

  13. 363
    Hold-up dit:

    Un jour pour effacer la saloperie de L.Jospin un soir de 20H00 à la télé, ce cri du cœur : " L'Etat ne peut pas tout " comme si les citoyens le lui avaient jamais demandé de " Tout " garantir à cet olibrius (!)à cet impudent... ; cette parole lamentable qui lui a fait perdre pitoyablement les élections présidentielles de 2002, cette saloperie crachée à la tête des Françaises et des Français pour faire plaisir aux tenanciers du marché, il faudra que Jean - Luc Mélenchon surenchérisse : " Non seulement le Marché ne peut rien garantir mais on voit bien qu'il est faillible, perméable à l'esprit moutonnier, à l'aveuglement, à l'à peu -près et à l'irrationalité absolue sans compter la corruption et la cupidité obtuse, addicte. Non seulement le marché ne peut rien garantir mais en plus il est destructeur de l'économie, ravageur des identités humaines, de genres, diversifiées ou de générations et de pas mal d'autres choses ".

    Il trouvera l'excellente formule, je n'en doute pas. Ainsi notre honneur sera racheté, notre humiliation enfin lavée. Et en public ! Ce jour là, on rira de bon cœur et on boira du champagne !

    A l'heure où le MEDEF réitère sa proposition de " retraites-par-capitalisation " (entendu sur France Inter à 7H00 ce matin), il ne sera pas inutile de le clamer et de proclamer l'ineptie de marché quand celui-ci tente de s'absolutiser , et dont l'une des conséquences a été que la plupart des retraités sont ruinés aux USA, ceux-ci cherchant des petits boulots à 85 ans voire plus... s'ils sont encore vivants.

  14. 364
    TOTO dit:

    comment ?
    pour reconstruire une gauche il faut comprendre déjà pourquoi ont en est la
    la t ont comprit ?
    avec cette histoire de Burga je me dit que non
    ici même ont sait que si ont ne comprend pas ont avance pas
    cette bourde doit être expliquer aux citoyen et éviter svp les mot que seul les politicien connaisse, les citoyen aime comprendre

    malgré cela je pense que Jean-Luc Mélenchon a comprit qu il faut reprendre les combat sur les bases
    le combat de la retraite est un point plus qu important, rappelons nous de 2002, les médias et beaucoup d autres ont dit la gauche a perdu a cause de sont étirement , 11 parties
    pour moi qui suit de loin et qui as l œil de simple citoyen, je dit que ses une des partie de sa défaite ceux n est pas la base
    la base ses les retraites et oui qui est tomber dans le pieges des retraites 1 mois avant les presidentiel 2002 ?
    pourtant les même journaliste actuel racoler leur propagande pour rappeler tous les jours jusqu a l élection ses a dire a peine 1 mois avant
    et ont ceux demande après pourquoi le Ps a perdu (Jospin)pourquoi Jospin est tomber aussi bêtement dans ceux piège que la droite lui a tendue ?
    les gens du Ps croyez vraiment que les citoyens déjà déboussoler par la peur engendrez de certain évènement important comme ceux de l année précédente aux Usa allez quand même donner leur votes aux Ps après sa ?
    Jean-Luc Mélenchon la comprit les retraite sont la base de cette défaite, combien l ont comprit ?
    sa touche tout le monde les retraites, donc il est plus qu important de ceux battre pour ne pas régressez aussi sur sa et de montrer que quand ont veut ont peut , si le FdG veut avancer il lui faut gagner ses combats face aux idées et aux paroles préconçue aux moins d essayer ses un minimum
    et par pitié arrêtons les même erreur du passer
    ses erreur doives nous faire avancer, les analysez comme pour les retraite que Jean-Luc Mélenchon a très bien analysez
    a t il parler de sa ?
    non et pourtant pour moi ses l erreur FATAL qui a fait perdre le Ps en 2002, j en reste persuader a peine 2 jours après les élections 2002 j en était déjà persuader et pourtant je fessez partie de cette abstention ses pour dire sa m empêcher pas d analysez
    combien de centaines de milliers de fr se sont dit, ha bon tu nous fait sa 1 mois avant les élection, tient prend mon bras d honneur alors
    fessons attention toute erreur du passer non identifier coute cher surtout aujourd huit avec le Net qui nous donne énormément d information divers et varier
    moi je pose la question comment le PG et ses allié vont il faire pour récupérez les bourdes ?
    et oui ses Jean-Luc Mélenchon qui va manger par cette fautes et personnes d autres
    Jean-Luc Mélenchon dit jaune et le PG et ses alliée dises vert
    ya pas un problème la ?
    un problème tellement déjà vue et tellement pointer chez le Ps par exemple
    le genre de problem que les Fr voies depuis 40 ans et qui leur fait dire ?
    ses pourquoi je me permet de la ramener

  15. 365
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ 361 – Darthé-Payan

    « Et oui, Jean-Luc Mélenchon se déclare Républicain et Jacobin comme il a redit en fin de matinée sur France Inter, à l’émission « le Fou du roi » »

    Apparemment il y a plusieurs sortes de jacobins … Certains moins liberticides que d’autres … Personnellement je pencherais plutôt vers le jacobinisme de Jean-Luc.

    «Tous deux étaient des mitterrandistes"

    Vu comment la République a évolué sous Mitterrand, je me demande si c’était vraiment une qualité … et entièrement conforme à l’idéal jacobiniste et républicain.

    P.S.
    Sans vouloir contredire à tout prix tes grandes tirades à sens unique, j’ai aussi entendu dans la même émission que Jean-Luc resservait le couvert en faveur de l’écologie.
    Serait-il lui aussi un de ces libertariens que tu dénonces ici à perdre haleine ?

  16. 366
    Annie dit:

    @FLTX post 339 : tu as parfaitement raison de rappeler ça :
    Il y a deux questions, très simples, qui ne sont jamais abordées et débattues dans les médias.
    1- Pourquoi ne parle t on jamais de la loi du 3 janvier 1973.
    2-A qui doit on la dette? et pourquoi?
    Le 3 Janvier 1973 Ms Pompidou et Giscard d’Estaing ont privatisé, en partie, la Banque de France, mettant un coup d’arrêt au programme du Conseil National de la Résistance. Par cette loi l’état cède, aussi, son droit régalien à créer la monnaie au bénéfice des banques. L’état doit, à partir de cette date, emprunter, obligatoirement, auprès des banques commerciales et privées et leur verser des intérêts. C’est le début de la dette.(voir l’emprunt Giscard en 1974: 8 milliards récoltés, 80 milliards remboursés 8 ans plus tard). Cette loi est à l’origine des articles 104 et 123 des traités de Maastricht et Lisbonne.
    La dette,donc, nous la devons aux banques, ou plutôt à leurs actionnaires. Les états, par les intérêts versés(nos impôts) leur permettent d’accumuler des sommes colossales.

    Mais je corrigerai ton intro, par mais : pourquoi à ce jour, je n'ai jamais entendu Jean-Luc Mélenchon parler et dénoncer ouvertement la Loi Giscard de 1973 ?
    En général, il prépare très bien ses interventions basées visiblement sur des fiches qu'il a bachotées et vérifiées. Mais pourquoi la dénonciation de la privatisation de la création monétaire, qu'on doit à Giscard, Architecte du TCE et mentor de Sarkozy, n'est, à ma connaissance, jamais mise en avant dans ses interventions médiatiques ? (s'il l'a fait, je m'excuse alros de ce reproche, car je ne suis pas toutes ses interventions)
    Il y en a qui passent leut temps à supplier Jean-Luc Mélenchon de changer d'avis sur vous-savez-quoi, alors que moi, j'aimerai bien l'entendre parler plus souvent du droit régalien de créer sa monnaie.
    Jean-Luc Mélenchon, c'est bien beau de nous faire sourire à propos du Giscard "sorti de son placard naphtaliné", mais il serait bien que vous vous positionniez politiquement par rapport à ce qu'il a fait en 1973.

  17. 367
    ydaho dit:

    @ Annie : parce que c'est du passé... Dépassé.. Voilà tout.. On va pas sortir giscard du placard pour démontrer des trucs qui sont aujourd'hui évident par d'autres "voies"..

  18. 368
    Darthé-Payan dit:

    @ Annie

    Merci pour tes posts dont je partage le contenu.

    Alors que Pompidou malade, Giscard préparait déjà les évolutions européistes de l'acte unique, du marché unique et du traité de Maastricht quelques années plus tard. C'est par cette loi de dépossession de la gestion de la monnaie par les autorités gouvernementales,la seconde entaille dans l'indépendance et la souveraineté de la France. La première étant le traité de Rome. A quand la gauche dans son ensemble comprendra que le pouvoir de battre monnaie, le pouvoir de gérer cette monnaie et le crédit doivent appartenir à la nation et devenir compétences gouvernementales sous contrôle de la réprésentation nationale ? C'est le ba ba de la souveraineté d'un Etat nation et du peuple citoyen que d'avoir la souveraineté sur son monnaie, sur son crédit, et de battre monnaie. Ne pas le comprendre c'est en quelque sorte rendre impossible tout projet et programme socialiste de rupture avec le capitalisme et de refondation républicaine.

    Sortir de l'UE, de la BCE et du GMT, retrouver la pleine souveraineté nationale, la pleine souveraineté monétaire, se réapproprier l'économie et les marchés. Cest ce que propose les républicains socialistes jacobins. Nos propositions sont elles si absurdes que le disent certains ?

    Qui a t'il à part cela pour faire face à la crise ?

    Jean-Luc Mélenchon doit franchir le rubicon sur l'Europe et aussi demander l'abrogation de la loi scélérate du 03 janvier 1973. Le 1er janvier de la même année, le Royaume uni, l'Irlande et le Danemark rentraient dans le Marché commun. La porte de l'Atlantique enfonçant les frontières et protections des Etats nations. La conquête libérale,libre échangiste, politique et idéologique Etats-uniennes de l'Europe commençait. L'ultime finition sera le Grand Marché Transatlantique en 2015. Où sont les anti américanistes et anti impérialistes (Afghanistan, Irak, Otan etc..) de la gauche radicale sur ce sujet ? sur cette question du GMT ? on ne les entend pas !

  19. 369
    Annie dit:

    @ydaho 287, tu demandes @Aux autres : en particulier a tous les post qui viennent fleurir ici a propos de N.D.A (c’est tellement surprenant pour moi, que je me suis demandé qui ou quoi c’était : NDA ?..)

    Mon intervention ne concernait pas cette personnalité politique (Nicolas Dupont-Aignan pour le nommer) en elle-même, mais un article du Plan B qui m'a fait réfléchir (alors que l'article en question parlait du NPA). Au lieu de dire, haro, on évoque un mec de droite, ya pas d'intérêt, on devrait réfléchir sur la question pertinente posée par le Plan B : ben oui, comment se fait-il que NDA arrive à dépasser Besancenot ? Et moi je me suis aussi dit : en Essonne, le même NDA nous dépasse également, alors qu'il n'est "que" député-maire dans ce département où Jean-Luc Mélenchon a été un important élu pendant 15/20 ans !
    Et par pitié, pas de réponse toutes faites du genre : les meRdias ont torpillé OB et sa camarade Moussaoui, il y a un complot de la droite qui a porté NDA, blablabla, c'est une fuite en avant.

    On parle d'une personnalité politique pas "charismatique", que les médias évoquent très peu -le Plan B a d'ailleurs comptabilisé le nombre de fois où il a été évoqué par rapport à OB et Pierre Laurent- (seuls les gens très politisés savent qui est NDA), mais dont il faut avoir l'honnêté intellectuelle d'admettre que sur certains points, il a des arguments qui font mouche. D'où ma "fureur" au visionnage de l'émission "Mots Croisés" de devoir admettre qu'il surclasse beaucoup de leaders à gauche dans le débat d'idées.

    Descartes post 208 connait visiblement mieux le blog de NDA, et donne son opinion, et il a raison de dire qu'on devrait réfléchir sur ce cas, car personnellement, je doute que NDA soit une fusée, il m'a l'air de savoir prendre son temps et de batir son truc. J'ai déjà eu affaire à ses militants, et ils sont bons et déterminés.
    Par contre, je le trouve caricatural quand il dit que Jean-Luc Mélenchon est obligé de proclamer son amour pour l’écologie, le féminisme, la bouffe bio et l’antinucléaire sous peine d’être condamné par la bienpensance de gauche, je ne l'ai jamais entendu faire ce genre de proclamations stéréotypées.

  20. 370
    le Prolo (PG 01) dit:

    Bonne question :

    Dans une étude du M'PEP :
    Faut-il rassurer les marchés et les spéculateurs, ou bien les démanteler ?

    http://www.m-pep.org/spip.php?article1689

    Où il est notamment question d'un nouveau type de solidarité apparemment prônée par le "candidat à stature internationale et incontournable des socialistes modernes que le monde entier nous envie" : celle des peuples européens en faveur des banques qui les étranglent.

    La modernité de ce socialisme-là n'est pas flagrante, mais bon...

  21. 371
    ydaho dit:

    @ Annie post 374 : désolé pour la brièveté du com, mais sur l'instant je n'ai pensé qu'a répondre.. En gros, je vois mal Jean-Luc Mélenchon revenir sur les années giscard, alors que la plupart des gens qui vont l'écouter a la télé ou a la radio ne savent même pas qui c'était.. Nous on peu en parler, moi du moins j'ai plus de 50 balais, mais un jeune de même 30 ans.. Il était pas né.. Alors a la télé c'est un "discours" vide de sens.. Alors que pour les minots d'aujourd'hui on a tout ce qu'il faut pour leur parler d'arnaque avec l'actualité.. Voila ce que je voulais dire un peu trop brièvement..

    NDA, tu en pense ce que tu veux, pour moi c'est du vent, comme villepin ou bayrou.. Qui, a priori, sont autrement plus "convainquant" que lui.. Il surfe sur une "vague".. Tout comme d'autres surfent sur cette même vague "euroscepticiste", ce qui est bien "normal" puisque ceux qui surfent sur la vague "Europe /cabri" ne se privent jamais de dire "c'est la faute a l'Europe", nous on n'y est pour rien.. (c'est Bruxelles qui dicte sa loi!)... Un enfumage de plus..
    D'autre part plus je trouve que faire un mix / NDA/ FN/ ou d'autres simplement parce qu'ils sont anti européens, ou qu'une partie de leur "message" se rapproche de celui du PG, cela fausse le message de la (vraie)gauche, cette gauche ici, qui a par contre de vrais arguments contre l'Europe et aussi de réelles solutions ! et aussi un projet de société.. il me semble !

  22. 372
    Annie dit:

    @ydaho post 374 tu dis parce que c’est du passé … Dépassé.. Voilà tout.. On va pas sortir giscard du placard pour démontrer des trucs qui sont aujourd’hui évident par d’autres « voies »...

    Non ydaho, un bon éclairage du passé nous permet de mieux anticiper l'avenir. Nous devons également faire notre travail d'éducation populaire. On subit un bombardement meRdiatique ahurissant sur la dette, la dette, la dette, la dette, et FLTX a bien raison de rappeler où et comment elle a commencé, et François ducau post 354 de nous rappeler ce droit régalien.

    On entend Jean-Luc Mélenchon parler du cas US où la Fed rachette les bons du trésor, du scandale des intermédiaires bancaires privés, des administrations de droite en France après Mittérand qui ont creusé le plus la dette publique, mais jamais de 1973, qui comme le rappelle FLTX posait déjà les jalons du Traité de Maatricht, ni même du droit régalien pour un Etat de créer sa monnaie. Dire "je vais rendre coup pour coup" je veux bien, mais faudrait préciser en quoi consistent les contre-coups, parce que mis à part dire qu'on exige que la BCE prête directement aux états, ou même rappeler qu'elle l'a fait avec la Hongrie, c'est encore une fois, croire au Père Noël.

    Il me semble plus pertinent de se positionner par rapport à Giscard, en rappelant les conséquences de ses actes politiques en 1973, et donc sa filiation avec le TCE et Sarkozy aujourd'hui, que de faire de l'humour sur la naphtaline (et l'un nempêche pas l'autre).

  23. 373
    ydaho dit:

    J'ai "trouvé" une curiosité... Ce sont des descendant de la tribu houma en Louisiane.. Il doivent "dater" de 1682 a peu prés, je vous met le lien, c'est sans intérêts par rapport au billet de Jean-Luc Mélenchon, mais comme je pensais a zemmour et a sa "définition" du bon français, je me suis dit que ceux la qui sont américains, se sentent très français et le revendiquent..Un drole de métissage..

    http://www.youtube.com/watch?v=35SrHI-gTUA

    (pour ceux que ça intéresse seulement, je veux pas barber..)

  24. 374
    Annie dit:

    @ydaho post 378 : désolée, encore une fois, tu n'as pas compris le sujet de mon intervention à propos de NDA, dont personnellement je m'en fous (sa personne, son projet politique). Mais pour moi, il faut réfléchir sur les capacités à toucher et à donner envie à la population de donner quitus à notre projet (qui reste à bâtir...).
    Et justement, le cas NDA est très parlant car il n'est pas du tout médiatisé, donc ton argumentation selon laquelle il surferait sur une vague ce qui expliquerai son score honorable tombe à l'eau, car il faudrait déjà que les gens soient massivement au courant de son existence et donc de son surf sur la vague anti-TCE.

    Et NON, il ne faut pas balayer le passé giscardien (ou mittérandien, ou gaulliste, ou tout ce que vous voudrez) d'une main, il faut faire l'éducation populaire our expliquer comment on en est arrivé là. Il faut aussi rappeler comment on été rompus les accords de Bretton Woods, toutes ces choses, car les meRdias veulent nous donner à penser à des explications qui sont quasi de l'ordre du mystique (Marché avec des lois qui ne seraient pas humaines).

  25. 375
    ydaho dit:

    Annie, je ne "balaye", je pense qu'il faudrait plus d'une journée d'antenne a Jean-Luc Mélenchon pour parler de ça.. Je ne dis pas que c'est inutile.. Je dis que le public aujourd'hui a environ une trentaine d'année..

  26. 376
    ydaho dit:

    A nous ça nous empêche pas d'en parler..

  27. 377
    laforcedupeuple dit:

    Entendu et/ou vu et entendu aujourd’hui…
    1) Le premier ministre (ou sinistre ?) de France :
    Je me contrefous de la récession !
    [Et oui, c’est le peuple qui paiera pour ses amis bangsters]
    2) Des éconosjournaleux de plateaux tvsarkozystes :
    l’économie mondiale connais la grande dépression des années 1920 !
    [vous voyez ou cela a conduits les peuples dans les années 30/40
    3) Dans l’affaire de Karachi, la « justice » depuis 10 ans butte sur la rétention de documents prouvant les liens entre l’arrêt des rétro-commissions occultes de la campagne "présidentielle" de balladur(ian) ainsi que des implications directes de qui l’on sait, (et ils sont plusieurs) au titre de secrets défense. Mais de qui se fout-on ?
    4) Dans l’affaire Musulin, la banque de France déclare au procès avoir remis aux convoyeurs
    49 sacs de billets dont les numéros n’ont pas étais enregistrés (sic!) et pour une somme totale de 9 milliards € alors que la société de convoyages déclare avoir reçu 51 sacs pour un montant de 11,5 milliards € !
    C’est fou non ? En plein marasme économique, 2,5 milliards qui ne sont pas comptabilisés !
    A moins que cet argent ne devait pas apparaître. De l’argent fantôme quoi !
    Oui, mais alors pour qui et pour quoi faire ?
    Hum…Vous voulez toujours attendre 2012 ? La solution immédiate est ailleurs et pas par les urnes !
    Mr- Mélenchon, pour ma part c’est OUI à un Front de TOUTE LA Gauche ANTICAPITALISTE (et pas
    uniquement à un FdG) et DEFINITIVEMENT NON à une quelconque alliance PS et ce, quelque soit sont "présidentiable".
    Comme dit la pub-…ILS NE PASSERONT PAS PAR MOI !

  28. 378
    argeles39 dit:

    @ annie #369
    Bien évidemment, je suis favorable à la première car pour moi la démocratie ne peut se passer de souveraineté, mais pourquoi ce ton un peu « catastrophique » ? Je te signale que jusqu’à la fin des années 1960, on agaçait britanniques et américains, et qu’on n’en est pas mort… Pourquoi comparer à Cuba ? Pourquoi « se limiter à ce dont on a juste besoin » ?

    Bonsoir Annie.

    Je n'ai pas voulu adopter un ton carastrophique, j'ai seulement voulu indiquer que le monde d'aujourd'hui est différent de celui de 1960, aujourd'hui les économies sont plus inter-dépendantes, les transactions commerciales se font dans la nano seconde. Jouer le jeu de la mondialisation avec la structure de 1960 risque d'être suicidaire et se révéler pire que ce que nous vivons actuellement.
    La comparaison avec Cuba n'a rien de péjorative (j'ai beaucoup d'estime et d'admiration pour les Cubains), le blocus voulu par les USA les contraints à une certaine autarcie, si on sort de l'UE il nous faudra aussi adopter une certaine forme d'autarcie, acheter ce que nous n'avons pas ou ne savons pas faire pour justement privilégier nos emplois et notre prospérité.
    La mondialisation c'est un système de vase communiquants, si on veut jouer avec des pays où les coùts salariaux et les normes sociales sont inférieures on ne peut que s'appauvrir, je n'ai aucune notion d'économie mais ça me semble assez évident.

    Je pense que notre pays a assez de richesses, de potentiel, de talents pour adopter la première voie (sortie de la mondialisation pour adopter une forme d'autarcie, ou de protectionnisme), c'est une mutation qui serait longue et difficile mais j'ai la conviction que c'est possible. Pour construire le socialisme nous n'avons pas le choix, il faut d'abord le faire chez nous, ensuite on verra si on peut entrainer d'autres peuples. Vouloir faire une société socialiste sans rompre les liens économiques qui nous lient à la mondialisation, au système libéral globalisé, me paraît voué à l'échec, mais sommes nous prêts à faire le pas ?

  29. 379
    Descartes dit:

    @lemexicain (#307)

    Je ne vois pas de quel droit tu affirmes : « les intervenants sur ce blog ne représentent qu’une section du PG (et pas nécessairement la plus présentable) ».

    D'abord, du droit que chacun de nous a à exprimer son opinion. Et ensuite, de la comparaison entre les intervenants sur ce blog et ce qu'on peut entendre dans les réunions et les meetingues du PG.

    Chacun peut défendre ses opinions, à condition toutefois de ne pas dépasser certaines limites. Dans tous les cas, ce n’est ni à toi ni à moi de décréter qui est « présentable » et qui ne l’est pas.

    Tout à fait d'accord. C'est pourquoi moi je ne me permettrai pas de suggérer à un autre participant de "se faire petit" ou de réduire sa participation. C'est à Jean-Luc Mélenchon de mettre les "certaines limites", pas à toi. Ni a moi, d'ailleurs.

    Je ne te reproche pas d’exprimer tes idées : ce n’est pas tant le fond qui me dérange, c’est surtout la forme.

    Une idée qui ne dérange pas, ce n'est pas une idée. Mais j'aimerais connaître la "forme" que tu me proposerais pour faire passer mes idées sans les dénaturer. J'attends ta proposition...

    Tu continues de verser dans les critiques caricaturales du PG, en récitant ton couplet sur l’absence de débat et sur « l’OPA gauchiste et écolobobo » censée s’être déroulée lors de l’arrivée de Martine Billard…

    Il n'y a rien de "caricatural" la dedans. Pour ce qui concerne l'absence de débats, c'est une remarque qui m'ont fait de nombreux amis qui militent au PG, avec des exemples précis et aisément vérifiables. Est-il concevable que dans un parti qui donne une importance capitale au débat les congrès programmatiques soient reportés par deux fois sans explication ? Je ne le crois pas. Pour ce qui concerne l'OPA de Martine Billard, je te conseille la lecture des déclarations du PG à l'époque. Le summum était celle ou le PG annonçait que "Martine Billard a décidé de coorganiser le congrès du PG", comme s'il incombait aux personnalités extérieures de "décider de coorganiser" les congrès du PG sans que ses militants aient leur mot à dire.

    Pour ce qui est de l’écologie, sache qu’elle a été mise en avant dès la création du PG

    C'est exact. Mais à l'époque, elle était à sa place, c'est à dire, une question politique parmi d'autres. Ce n'est qu'avec l'arrivée de Billard que Jean-Luc Mélenchon a commencé à se commettre avec "Sortir du nucléaire", que l'emblème du PG a été "mis au vert" et autres bêtises du même genre.

  30. 380
    Descartes dit:

    @lemexicain (#307 suite)

    La « main de fer » s’est montrée plus indulgente que prévu, ce n’est pas une raison pour se livrer à tous les excès

    La "main de fer" s'est montré, pour ce qui me concerne, aussi juste que prévu. Que le choix de Jean-Luc Mélenchon de laisser des gens comme moi s'exprimer puisse te gêner, je le comprends tout à fait. Mais cela ne te donne pas le droit de te substituer à lui pour dire qui doit "se faire petit" sur ce blog.

    J’ajoute pour finir que je suis navré de voir ta réponse tourner à l’invective…

    J'ajoute que je suis navré que tu voies des choses inexistantes.

    Je ne crois pas avoir été agressif ou avoir outrepassé mes droits de lecteur lambda du blog en te faisant remarquer que tu occupais beaucoup d’espace dans les commentaires du blog,

    Eh bien, je te suggère de relire ton message avec un peu de distance. Tu verras qu'il est inutilement "agressif", et que tu outrepasses largement tes droits en te faisant l'interprète des désirs du propriétaire de ce blog. Je te le répète, il ne t'appartient pas de donner des leçons de maintien sur ce blog.

  31. 381
    TOTO dit:

    ydaho dit:
    12 mai 2010 à 21h43

    @ Annie : parce que c’est du passé … Dépassé.. Voilà tout.. On va pas sortir Giscard du placard pour démontrer des trucs qui sont aujourd’hui évident par d’autres « voies »

    bien sur qu elle as raison, expliquer la dette, expliquer les déficit tout est lié a la politique d hier et actuel, non ceux n est pas dépasser ceux qui ses passer sous l ere Pompidou, quel drôle de coïncidence quand même, que juste après l ere De Gaule ont est privatisé notre économie
    ont le sait que De Gaule ne l aurez pas accepter
    je rappel qu aujourd huit le 12. 05.2010 aucun médias n explique pourquoi nôtres pays est obliger d emprunter aux banque privé, qui as privatisé notre économie ?
    le même qui as fait la constitution Europeen
    quel médias en parle ?
    tout sa est le départ, ses plus la base la ses carrément le départ de tout le reste
    la dette abyssal depuis , les déficits etc...
    2 choses dirige nos vie et nos société ; le sexe et le fric
    le fric est contrôler par qui depuis 1973 dans notre pays ?
    par les banque privé, auquel les états emprunte a des taux qui varie celons leur bon vouloir
    comment peut ont faire semblant de croire qu ont peut occulter le fait que les état ne cré plus d argent et qu il n est pas primordial qu il doit le faire pour le bien commun
    comment peut ont dire ses le passer alors que le présent et futur et sur la base de l économie des pays
    comment peut ont ceux dire que les politique n ont plus le pouvoir car ils n ont plus l économie
    depuis quand les politique n ont plus ceux pouvoir ?
    les gens ceux rende compte que les politique leur mentes depuis un bail, qu ils n ont plus la main, qu il manipule
    mais combien de médias essaye de comprendre ?
    aucun, et même s il le fessez allez expliquer que depuis 37 ans ont leur as cacher la vérité
    qu encore en 2008 ont fait croire que l état prête ou donne aux banques, alors que l états ne crée plus, qu il est obliger d emprunter a ces même banque
    annie a raison si ont ne veut pas parler des choses qui fâches, qui font que
    alors cette gauche n existera jamais, mais aucun partie n existera temps qu ont continuera a cacher les vérités aux citoyens
    si ont veut avancer, que les citoyen reprenne leur pouvoir, ya 1 moyen
    1 SEUL
    lui redonner ceux pouvoir qu est l économie
    les politique ne suives que leur maitres, et ceux n est plus les peuples, ont la comprit maintenant
    si la gauche veut réussir ceux tour de force elle doit dépasser les tabous, elle doit ceux faire violence et expliquer aux peuples le pourquoi du comment
    Jean-Luc Mélenchon serrez surement argumenter sans choquer pour expliquer ceux fait invraisemblable qui débloquerez tout le reste

    mais bien entendue 2 choses serrez en jeux, d abord les conscience serrez frapper par de tel information encore une fois cacher aux citoyens depuis 1973 , 37 ans de mensonges et manipulation en tout genre (de...

  32. 382
    Descartes dit:

    @ydaho (#316)

    qu’un homme ou une femme politique dotés d’un peu de courage, et je pense que Mélenchon peut et fait déjà ça, sorte du langage consensuel et électoral et tente un tant soit peu de remettre les pendules a l’heure et ça basculera rapidement ! qu’un type comme JML viennent a la télé et dise enfin « Moi je veux bien être votre élu, mais les idées a la con comme les immigrés voleurs d’emploi, les riches seuls capables de mettre sur pied une politique financière et toutes les « fadaises qui vont avec vous pouvez vous les gardez ! » hé bien je crois que ça ira mieux aprés !

    Mieux pour qui ? Cela te fera certainement plaisir d'entendre un homme politique dire ça, mais crois tu vraiment que dire aux gens "moi je veux bien être votre élu, mais ce que vous pensez j'en ai rien à foutre" est la meilleure façon de gagner leur adhésion ? Je ne le crois pas. Pour espérer un jour gouverner, il faut convaincre. Pour convaincre, il faut argumenter. Et dire aux gens "vos fadaises vous pouvez vous les garder", ce n'est pas un argument.

  33. 383
    ydaho dit:

    Merci Descartes d'avoir si bien traduis mes pensées..

  34. 384
    Hold-up dit:

    A propos de Giscard, il a dit en 1981 :

    " Ce n'est pas la Grèce qui rentre dans l'Europe, mais l'Europe qui rentre dans la Grèce "

    Parole prémonitoire non ?

    [Après T.I.N.A.[M.Thatcher]......................The Game Is Over [H.Paulson]

  35. 385
    Abel dit:

    Ben, voilà, maintenant les choses sont claires. Les jacobins sortent peu à peu de l'ombre et vont faire régner la terreur verbale. Ce n'est surement pas la meilleure méthode pour recueuillir des adeptes.
    Ce blog est devenu une déception pour moi et je n'y retrouve plus ma famille de gauche.
    N'ayez crainte je ne vous ennuierai plus et n'en serai pas triste.

  36. 386
    Descartes dit:

    @Annie (#373)

    Mais je corrigerai ton intro, par mais : pourquoi à ce jour, je n’ai jamais entendu Jean-Luc Mélenchon parler et dénoncer ouvertement la Loi Giscard de 1973 ?

    Peut-être parce que Jean-Luc Mélenchon a compris pourquoi cette loi était nécessaire, et difficile d'éviter dans le contexte de l'époque ?

    Comme d'habitude, je pense qu'on se précipite a condamner cette loi, sans essayer au préalable de comprendre quel était le problème que la loi était censée résoudre. Pendant de très longues années, la France avait financé le déficit fiscal au moyen de la planche à billets. C'étaient les "avances" de la Banque de France pendant la IVème, puis l'escompte des titres du trésor sous la Vème. Ce mécanisme est puissamment inflationniste, puisqu'il permet au gouvernement une émission illimitée de monnaie sans véritable contrôle. Si l'on peut emprunter à 0%, il n'y a plus aucune corde de rappel pour pousser l'Etat à faire des choix rationnels en matière fiscale.

    Ces mécanismes pervers de financement ne posaient pas trop de problèmes pendant les "trente glorieuses": avec une expansion forte de l'économie, on pouvait s'accommoder d'une inflation relativement importante. Mais lorsque la croissance diminue, et le premier choc pétrolier s'annonce, la question devient délicate: la dévaluation continue de la monnaie renchérit le pétrole à un moment ou celui crève tous les plafonds. Il faut donc un acte qui empêche l'Etat de puiser sans limite dans la planche à billets. Ce sera la loi de 1973, qui effectivement oblige l'Etat à payer le "vrai" coût de l'argent qu'il emprunte, au lieu de le repasser aux contribuables d'une façon déguisée à travers l'inflation.

    L'abrogation de la loi de 1973 conduirait à financer le déficit budgétaire par l'inflation. Le déficit fiscal étant de l'ordre de 8% du PIB, cela suppose par un calcul rapide un taux d'inflation de l'ordre de 10% annuel... est-ce tolérable ?

  37. 387
    4 Août dit:

    "Ce n’est qu’avec l’arrivée de Billard que Jean-Luc Mélenchon a commencé à se commettre avec « Sortir du nucléaire »

    Faux. Dès le départ, Jean-Luc Mélenchon a parlé de remplacer le nucléaire par des centrales géothermiques. Je m'en rappelle parce qu'il a un peu séché sur la technique face à un journaliste, et j'étais furax.

    "Que l’emblème du PG a été « mis au vert »"

    Je n'ai jamais compris pourquoi l'emblème n'avait pas été choisi vert/rouge dès le départ. Ceci dit, entre coloriser un logo et faire une OPA...

  38. 388
    TOTO dit:

    l immigration, fonctionnaire fainéants, chômeur glandeur etc..)
    tout ses mensonges donner aux citoyen qui ne demande cas vivre justement
    pour l instant je n est entendue aucun partie, aucun chef d aucun partie parler de la base de toute économie
    ni Jean-Luc Mélenchon, ni besancenot, ni NDA etc...
    pourtant va bien va falloir remuer les conscience si ont veut que les choses changes
    si ont veut réussir l ambition qui va avec le paroles, il faut les moyens
    oui par ici ou par la ont entend qu il faut nationalisez certaines banques

    FAUX IL FAUT RENATIONALISEZ LES BANQUES CENTRAL DE CHAQUE PAYS ET AINSSI LES ETATS SUIVES ET LEUR POLITIQUE

    sans sa le reste n est qu obsolète
    si la gauche veut reprendre le vrai pouvoir dans les sociétés elle doit faire tomber ceux mur
    et non pas fédérer encore et encore les pouvoir pour donner aux banques qui ont déjà temps de pouvoir sur nos société
    temps qu ont aura ces escrocs comme pilote du navire oublions de fédérer les économie car ces ceux qui veulent
    ils veulent tout contrôler et ils contrôles ! bien qu ils est encore très difficile encore de l admettre
    alors svp les histoire de donner le pouvoir de toute les économie europeen a des gens qui de surcroit non élue qui de toute façon élue ou pas obéisse aux pouvoir de ceux qui crée l argent
    ses ceux mettre une balle dans la tête carrément

    ydaho
    le publique na pas une trentaine d année, d ou vient cette infos ?
    ya de tout age et de toute nationalité de toute culture et religion

    je suis d accord avec annie a 100 %
    parlons des tabous qui pourrisse nos société et pour lequel ont alimente la haines de notre voisin en évitant surtout de parler de ceux qui mettes ces politique destructrice de nos états et de tout ceux qui touches nos société
    oui ils faut cette gauche la
    pas la gauche guimauves ses clair ni une droite suiveuse ou le contraire comme disez couche
    bonne soirée

  39. 389
    Louis XVI dit:

    Je suis de retour, je n'en veux à personne.
    Mais vous voyez bien que la roture, les boutiquiers et les sans-culottes ne peuvent rien pour vous.
    Il vous faut une Monarchie constitutionnelle, des Monarques éclairés...
    Finalement, vous m'avez coupé la tête mais ceux qui me remplacent ne valent guère mieux que moi.
    Essayons de passer l'escopette, mon sang sèchera bientöt...
    Qu'en penses-tu Louis XVIII?

  40. 390
    Louis XVIII dit:

    @ Louis XVI

    Quelle divine suprise, tu tombes à pic, on m'a beaucoup parlé de toi...
    tu as raison, le peuple a de nouveau besoin de nous
    Avec quelques aménagement, le centralisme et la souveraineté restaurée, de bonnes relations avec nos cousins les rois d'Angleterre, de Prusse, d'Autriche...
    Et puis une autre politique monétaire
    Fini l'euro, frappons à nouveau monnaie françoise

  41. 391
    Charles X dit:

    @ Louis XVI

    Alors là non, je m'oppose à ce retour, c'est à cause de vous que nous sommes...

  42. 392
    La Monarchie de juillet dit:

    L'expérience est finie...
    Avec quelques pseudos, ou quelques copains.
    En étant plus malin, on peut encadrer des dizaines de posts...
    Quelle garantie entre un vrai "Louis XVI" et un faux jacobin ?

  43. 393
    Hold-up dit:

    @ Abel

    Ce blog est pluriel, tout le monde vient, repart et revient. Reste présent. Nous aurons sans doute loisir de distinguer un jour entre Bonapartisme et Jacobinisme. N'oublie pas que les Bonapartistes ont réécrit l'histoire puisqu'il furent vainqueur sur les Jacobins après leurs coup d'État du 18 brumaire (An VIII, 9 novembre 1799)- Je n'idéalise rien ni personne et n'ai aucune sensibilité pour le culte de la personnalité, mais franchement les tares dont tu parles ressemblent à s'y méprendre au pouvoir Bonapartiste : total, liberticide, impérialiste, obtu, antidémocratique, esclavagiste, colonialiste, sécuritaire, hyperbourgeois et "divinement" personnifié. Encyclopédiste aussi....certes... il fallait faire tourner la machine et on ne pouvait pas cracher sur la science. A condition que les fruits de celle-ci ne soient jamais partagé avec le peuple. On est héroïquement racé ou on ne l'est pas n'est-ce pas ? (Joke).

    Réfléchis un peu et tu verras que la dite " Terreur " a été décuplé sous l'Empire, dans d'infinis guerres impériales. Bon, c'est sûr Napoléon n'avait pas encore inventé le chewing-gum et si cela avait été le cas, la gueule du monde en aurait été complètement changé. Juste pour dire que la Droite, " Les Droites ", ont réécrit l'histoire à leur entier et unique profit. Les indiens sont les "méchants" et les cow-boys sont les " gentils ". T'a pas déjà vu ça quelque part ? Sur "Télé-Brumaire" peut-être. Quand on se penche un tout petit peu plus sur les faits, les choses ne sont pas aussi limpides, manichéennes, simplistes. Loin de là ! Beaucoup d'intox. L'arme de destruction passive mais imparable de la Droite, c'est de toujours décontextualiser les conflits, raboter les contingences et les enchainements historiques, crier que le barbare c'est toujours l'autre, le gueux, le sale, le mécréant. Pas étonnant qu'ils sentent tous la rose les types au final et que le sang coule à flot dans l'autre camp. C'est bien connu, le vampire c'est toujours " EUX ". Il faut aller lire les livres Des Vrais Historiens pour renouer les fils, et pas les livres de ceux hyper -médiatisés qui passent chez Guillaume Durand, qui ne sont là que pour vendre leurs chiures de mouches bâclées dans un service après-vente complaisant, oublieux sinon ignare et chevrotant. Il n'y a cas entendre le commercial " d'Esprits Libres " (!) pour comprendre. Il ne sait même pas parler. Il annone. La lobotomie a atteint même ceux qui se targuent de dire le " bon goût " et le " bel esprit d'aujourd'hui ". Mon cul. Ce sont les censeurs d'hier habillés par Dior..... (400 euros le jean premier prix : pas cher ! http://www.raffaello-network.com/francais/mode-details/152061/483/Vêtements-Christian-Dior-pour-Homme.html) -

    Me prends pas pour un fou. On a le droit d'y mettre aussi un peu d'esprit sinon...

  44. 394
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ 375 - Darthé-Payan

    Chacun chez soi...

    En quoi était-ce si aberrant à la sortie de la guerre et de ses terribles dégâts de tenter de rassembler plusieurs pays en une entité plus forte, plus solidaire, pour mieux assurer la paix et la prospérité en Europe ?

    A échelle humaine, la France est-elle une construction si ancienne et si définitive ?
    Et n'est-elle pas elle-même le rassemblement de plusieurs peuples très dissemblables qui au fil du temps se sont réunis ?
    Pourquoi juger cette construction indépassable dans son principe même et à jamais ?

    Le replis sur son pré-carré national et l'opposition par principe à tout rassemblement au-delà des frontières actuelles comme étant LA solution n'est en tous cas pas si évident que ça pour tout le monde.

    D'autres avec qui nous avons pas mal d'atomes crochus ont choisi de tenter la voie opposée apparemment :
    http://www.unasur.fr/2009/08/07/traite-unasur/

    Je sais que l'Europe actuelle a été confisquée et orientée par des intérêts qui ne sont pas les nôtres, que les partis de Gauche n'ont pas été à la hauteur et que le projet initial a échoué.
    Je sais aussi que d'un point de vue tactique il nous faut aujourd'hui sortir de ce machin devenu monstrueux, et reprendre notre liberté d'action pour construire autre chose.

    Mais de là à prétendre comme tu sembles le faire que le retour au village gaulois (battre sa monnaie, la nation bla-bla, etc...) est par principe et à jamais le chemin le plus efficace pour changer de société, et qu'il faut en réaction à l'échec actuel prendre l'exact contrepied de l'idée de rassembler politiquement des peuples pourtant très voisins par la culture et la géographie...

    Quand on se dit universel et solidaire des autres peuples en lutte, c'est non seulement faire un contresens mais c'est aussi se priver des moyens de son ambition.

    Mais je peux me tromper.... ;-)

  45. 395
    Hold-up dit:

    ...........sinon d'humour. A la revoyure !

    [3000 signes - 30 = 2970]

  46. 396
    ydaho dit:

    audiences tv...

    http://www.docnews.fr/data/document/actualites-1088-479.pdf

  47. 397
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ 375 – Darthé-Payan

    P.S.
    Faudrait aussi préciser cette histoire d‘Etat-Nation », de Nation Française. J’ai un peu de réticences vis-à-vis de ces trucs-là.

    Pour l’étymologie et sauf erreur la « Nation », c’est la « portée », le « même sang ».
    Ca sonne un peu Le Pen, non ?
    Dans un pays mélangé comme la France, je me demande si ça veut dire quelque-chose …

    Quand les grand-parents ne sont pas français, on y a droit quand même à la « Nation Française »?

  48. 398
    ydaho dit:

    tin.. y'a même les rois de retour... ;-)..

  49. 399
    ydaho dit:

    On vit une drôle d'époque tout de même... Jacobins, bonapartistes, royalistes... Finalement les milliards "trouvés", c'est peut être Musulin qui les a distribués..?

  50. 400
    Darthé-Payan dit:

    @ Annie
    @ Descartes

    La loi du 03 janvier 1973 ne peut être abrogée qu'en sortant des traités européens. Donc d'une sortie de l'UE et de la BCE.

    La loi n'a pas empéché grand chose car l'inflation galoppée dans les années 70 et jusqu'à fin 1985. Après c'est soit la désinflation soit la maitrise de l'inflation par les règles du marché. La France reste dans le Marché commun en 1983. Mauroy, Delors, Fabuis, Rocard (qui a retourné sa casaque), Beregovoy (pourtant au départ pour le retrait du Franc apppliquera après le départ de Delors à la commission européenne, la méthode libérale et monétariste) l'emporte sur les Chevènement, Jean Riboud, Louis Mermaz, Pierre Joxe, Louis Dreyfus. Attali,lui, navigait entre deux eaux.

    L'inflation sous Barre frolait les 14 %. Le meilleur économiste de France devenait Monsieur 1 4 %. La gauche ne fit pas mieux mais la relance par la consommation (trop faiblement pour ce qui concerne la relance de l'invesissement des entreprises. Il y avait des investissements publics mal financés d'ailleurs donc qui souvent n'aboutiront pas), excita les tensions inflationnistes qui étaient vivaces partout dans le monde à l'époque. Déjà la dévaluation de 1981 n'avait rien empéchée et le Franc était attaqué. Les premières mesures anti inflationnistes furent prises à l'été 2002 Blocage des prix et des salaires (à l'exception du SMIC) durant quatre mois. Cela commernça à cassé la machine inflationniste. Mais la spéculation contre le franc redoublait, les déficits du commerce extérieur et de la balance des paiements allertés et les spéculateurs en profitaient. L'arrivée de la droite en RFA avec Kohl parracheva la chute du franc. Après, le choix de mars 1983 de rester dans le système monétaire européen bloquait toute évolution protectionniste et de reprise de souveraineté. La parenthèse jamais remercé et qui mène à l'acte unique, au marché unique,à Maastrich, à l'euro,à Amsterdam, et puis le reste la course éffrénée à la libre concurence libre et non faussée.

Pages : « 13 4 5 6 7 [8] 9 10 11 12 1324 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive