28mai 12

Les jours après la mine

Ce billet a été lu 86 735 fois.

Et bien entendu, les paroles de cette chanson, à télécharger.

Dans cette note il est question de ma circonscription dans le Pas-de-Calais sur un mode impressionniste. Puis je viens sur la réunion de l’OTAN à Washington où le nouveau président français a signé un document atlantiste que je désapprouve formellement. Il dit que ses réserves ont été levées par les conclusions du sommet de l’organisation. Je montre qu’il n’en est rien. Enfin, je reviens sur ce que j’ai noté de ma lecture de ces médias devenus si curieusement favorables à la dédiabolisation de madame Le Pen.
facades_08Dimanche 3 juin c’est la Fête des mères. Une invention du régime de Pétain, prolongée dans l’objectif commercial que l’on devine. Emilienne Mopty aussi était mère. Les nazis l’ont torturée et décapitée pour avoir organisé une marche de solidarité avec les mineurs en 1941, grève contre l’occupant, pour les rations et la paie. Sa fille vit toujours. Mercredi j’étais à Dourges dans la cité minière Bruno. Une jeune femme que j’invitais à participer à la marche que nous organisons le 3 juin prochain m’a dit toute émue : « Mon grand-père était dans cette grève ! Il vient de me le dire. Il ne l’avait jamais dit avant. Il y était. Moi je viendrai avec vous. Je viendrai. » Le 3 juin on marche ! Et vous ? Nous partirons de la commune de Montigny-en-Gohelle dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. On démarre à 15h30 du Puits Dahomey, rue de la Libération. En chemin, il y a deux haltes. Puis on arrive aux Grands bureaux des mines sur la commune de Billy-Montigny. C’est le trajet qu’ont fait les femmes avec Emilienne Mopty. Nous ce sera la marche « l’Humain d’abord ».

Pour illustrer ce billet des images de maisons prises à Rouvroy, une ancienne cité minière dans le Pas-de-Calais. Photos : S. Burlot.

Comment ont-ils pu supporter tant de malheurs ? Les guerres, les deux, sur place ! Avec la ligne de front à domicile pour la première, ses villes rasées et ses ossuaires monstrueux que gardent encore aujourd’hui les associations de vigilants. La seconde aussi ne fut guère moins terrible. L’occupant nazi créa une zone spéciale et fusillait à tour de bras. Une génération a eu la mine et la silicose qui tuait les hommes comme des mouches parfois avant même la quarantaine. Puis ce fut l’amiante. Et aussi les effluves liquides et gazeuses de l'usine Metaleurop qui ont pourri l’eau, la terre et l’air. Et toute l’activité sinistrée à tour de facades_01rôle : l’agriculture, le textile, la mécanique. Tout, absolument tout. Et ça continue. A partir du quinze du mois les commerçants survivent presque aussi chichement que leurs clients.

Ici la légende de la mine est omniprésente. On en parle sans cesse, à tout propos. Pourtant, personne n’aurait envie d’y retourner. Mais la mine vit encore de toutes les façons possibles. Souvenirs de famille, centre de soins, présence des morts, « partis » si jeunes souvent. « Mon mari est parti à trente-cinq ans monsieur Mélenchon. La silicose. C’était un très bel homme ». Les hommes vivaient dans la poussière de charbon au fond avant qu’on commence à injecter de l’eau sur le front de taille et qu’on ait des protections. De toute façon en surface, la poussière y était aussi. Partout. On m’a raconté que les hommes étaient payés à la tâche. Ils s’exténuaient donc. En mairie de Dourges, après l’accueil officiel, le maire Patrick Defrancq m’a montré dans son bureau une gayette, petit morceau du charbon arraché de cette façon. Curieuse boucle de l’histoire : le premier puits ouvert a été le dernier à fermer. Ça se passait à Oignies. Le maire socialiste Jean-Pierre Corbiset m’a raconté ça comme si j’y étais. La mine. La mine. C’est d’elle que sont venues toutes les conquêtes ouvrières qui ont ensuite construit ce que les pédants nomment notre « modèle social ». La première reconnaissance du syndicat, le premier délégué syndical, la première convention collective, la première obligation de pause hebdomadaire, la première limite aufacades_03 travail des enfants. Tout est parti de là, de ce périmètre dont les hauts lieux sont dans cette partie du bassin minier où je suis candidat. Tout. Même Robespierre. Sa mère est née à Carvin. Ici.

La mine partout. Les ayant-droit, les survivants en quelque sorte, ont le logement. Ce sont les anciens de la mine ou leurs épouses veuves. Les plus jeunes y vivent donc souvent avec les plus anciens. Les toutes petites retraites prennent le relai des indemnités en fin de droit. Le potager est redevenu vital. On le trouve collé à la maison, là où le logement mineur le prévoyait. Quand on revient dans le monde du salariat, qui paraît parfois si loin, on revient encore souvent à la mine. Ainsi quand il s’agit des aides à domicile. Qui en a besoin de façon si pressante sinon les veuves et les derniers mineurs les plus âgés ? Mais celles qui font le métier, car ce sont des femmes, courent après les heures pour tâcher de boucler des temps et des payes complets. Le précariat à l’état pur. Cadences inhumaine pour l’employé comme pour le bénéficiaire, temps de transport toujours moins pris en compte, et ainsi de suite.

Le plus curieux de ma campagne ici c’est la quantité de tracts anonymes que je dois subir. Certains sont de très petite taille. Des huitième de feuille, recto verso. Le dernier dénonçait mes revenus. Une obsession du Front national depuis un an. D’après moi c’est du traitement préventif. On m’attribue des revenus immenses pour contrecarrer le moment où il pourrait être question de la situation de la châtelaine de Montretout. Ou de son papa, dont un journal suisse prétend qu’il a des comptes en banques dans ce paradis de l’argent sale. A côté de ce type de tract j’ai droit aussi au demi-format. Un A5 comme on dit. Celui-ci est imprimé en vert et blanc et signé en arabe. Il enjoint « votons Mélenchon ». On peut y lire une phrase tirée de mon discours de Marseille « il n’y a pas d’avenir pour la France sans les arabes et les berbères du Maghreb ». On comprend l’intention. Cela doit révulser quelques abrutis. Mais fort heureusement ils ne votent pas. Soit parce qu’ils ne facades_04sont pas en état de le faire ou parce que pour eux, c’est bien connu, « tous pourris sauf maman ». Mais peut-être que ça fait plaisir aux enfants de la deuxième et troisième génération de l’immigration : ce sont de bons français, qui ne boivent pas, mais qui votent contre les racistes. Ceux que ma phrase dénonce et ceux qui ont fabriqué et distribué ce tract anonyme.

Une « nécessité pragmatique ». Tel est le terme sophistiqué choisi lors du sommet de l'OTAN de Chicago des 20 et 21 mai par François Hollande pour justifier une reculade dont on n’a pas fini de mesurer l’impact. Il a donné son accord pour le lancement de la première phase d'un « bouclier anti-missile ». Ce projet consiste pour les USA et leurs alliés de se doter d'un système de surveillance et d'interception de missiles qui seraient tirés contre des intérêts ou des territoires de ces pays. En fait, ce bouclier est un vieux projet national des Etats-Unis. Ils se sont évertués depuis des années à le greffer sur l'OTAN. Dans sa partie européenne, ce projet vise théoriquement à protéger l'Europe de tirs de missiles depuis le Moyen-Orient et en particulier l'Iran. En fait l’intention vise large. C’est bien pourquoi la Russie y voit une étape supplémentaire de la surenchère militaire des Etats-Unis à ses frontières. L'installation en Pologne et en Roumanie de missiles du fameux bouclier n’est pas vraiment un gage de paix donné à la Russie. Et de même à propos de leur prédisposition sur des navires nord-américains en Méditerranée et surtout en Mer Noire. Des lieux qui peuvent aussi bien servir à facades_02parer une attaque hypothétique de l'Iran qu'à menacer très concrètement la Russie et ses alliés.

François Hollande avait exprimé il y a à peine un mois, le 10 avril 2012, sur I>télé, son opposition au lancement d'un tel projet par l'OTAN : « Je suis réticent à l'égard de cette évolution. La première raison, c'est que nous n'avons aucune possibilité de participer industriellement à cette affaire et deuxièmement ça met en cause l'idée même de la dissuasion. » Deux bonnes raisons que je partage. Depuis, il justifie son revirement par le fait que ses réserves ont été levées par la déclaration finale du sommet de Chicago. Or cette déclaration n'a strictement rien changé au projet en question. Et cela tout simplement parce qu'il existait déjà avant ! Les principes ont été fixés en 2010 lors du sommet de Lisbonne de l'OTAN. A l'époque, Nicolas Sarkozy avait accepté que soit inscrit dans le concept stratégique de l'OTAN, un document de référence, la création d'une « capacité de défense anti-missile ». Le sommet de Chicago auquel vient de participer François Hollande a donc seulement lancé la première phase opérationnelle. En réalité, il s’agit de faire entrer en phase opérationnelle la prise en charge par tous les alliés d'un programme américain de défense anti-missile qui existe déjà lui aussi. Celui-ci a été décidé au Congrès américain par le vote de la loi sur le National Missile Defense Act de 1999. Il est d’ores et déjà géré par une énorme agence états-unienne, la « Missile Defence Agency ». Cette défense anti-missile repose sur plusieurs boucliers qui, en se recoupant, sont censés défendre le territoire des facades_05Etats-Unis et celui de leurs alliés. Avant même la décision du sommet de l'OTAN, les Etats-Unis avaient déjà commencé à déployer la partie européenne de ce bouclier, notamment en envoyant en méditerranée des croiseurs spécialement équipés de missiles d'interception.

La greffe de l'OTAN sur ce dispositif répond à deux objectifs des Etats-Unis. Le premier est politique. Il conforte la légitimité internationale d'un projet vivement contesté par la Chine et la Russie et potentiellement contradictoire avec les traités internationaux de désarmement. Le second est financier et industriel, car avec l’accord de la réunion de Washington les européens vont devoir contribuer à un projet dont le coût faramineux ne peut plus être supporté par les seuls Etats-Unis. C’est une sorte de relance de l’industrie américaine comme l’est tout grand projet d’armement dans ce pays !

Loin des objectifs qui sont affichés face à la menace théorique de l'Iran, ce projet est donc avant tout une démonstration politique et industrielle des Etats-Unis. C'est d'ailleurs exactement ce qu'en disait le rapport parlementaire de 2001 de Paul Quilés, adopté à l'époque par la commission de la défense. Humour de situation : François Hollande faisait partie à cette époque de ladite commission ! Ce rapport affirmait ainsi : « La défense antimissile est, avant toute chose, un projet idéologique, largement déterminé par des considérations politiques, technologiques et industrielles. Il répond au souci des Etats-Unis, non de rompre avec la logique de la guerre froide, mais d'en préserver un apport qu'ils considèrent comme fondamental : le maintien de leur supériorité technologique et de leur prééminence stratégique. » J’approuve absolument cette façon d’analyser le projet. Le rapport évoquait ensuite « les conséquences industrielles de premier plan qui découlent de ce rôle majeur de la défense antimissile dans la préservation de la supériorité technologique américaine. Quatre entreprises de première importance sont en l'occurrence concernées : Lockheed Martin, Boeing, Raytheon et TRW. Elles bénéficient de 60 % des crédits alloués par le Pentagone pour ce programme. [...] les industriels n'ont pas ménagé leurs efforts pour favoriser la défense anti-missile et un système d'influence impliquant les congressistes, les industriels et les militaires existe sur ce programme dont le coût a été évalué entre 50 et 60 milliards de dollars. » Autrement dit, sous l’appellation euphémisante de « lobby », il s’agit d’un groupe de corrupteurs disposant d’un budget faramineux. On suivra donc avec beaucoup d’intérêt les prises de position, les tribunes et autres « conférences » qui vont assurer la promotion de cette belle, noble et pure idée ! On peut craindre le pire. Surtout dans un gouvernement qui compte huit membres qui sont passés par la facades_06« french american fondation ». Ce machin est une sorte de club « le Siècle » pour « young leaders » que le rêve américain et autres fadaises prétextes fascinent. Bref le gouvernement le plus atlantiste et le plus sous influence depuis bien longtemps.

Passons maintenant en revue les quatre questions qui motivaient les « réserves » qu’exprimait auparavant François Hollande. Puisqu’il prétend en être libéré à Chicago, voyons ce qu’il en est. D’abord « la maîtrise des coûts ». On vient de le voir : c'est précisément parce que les coûts d'un tel projet sont incontrôlables et incontrôlés aux USA que ces derniers y font participer les Européens. L'ensemble des rapports parlementaires sur le sujet soulignent d'ailleurs que la participation de la France à un tel « bouclier » évincera budgétairement d'autres projets de défense. Aucune raison d’être rassuré donc. Ensuite François Hollande serait dorénavant tranquillisé sur la part de « l'intéressement des industriels français à la réalisation des équipements nécessaires ». Là encore on se demande comment il a pu arriver à une conclusion positive. Car l'histoire du projet lui-même montre qu'il est conçu pour soutenir l'industrie d'armement nord-américaine. D'ailleurs les équipements d'ores et déjà déployés sur lesquels se greffe l'OTAN sont états-uniens. Les radars et les missiles intercepteurs positionnés en Méditerranée sont fabriqués par la firme Raytheon. Et les systèmes d'armes qui équipent les croiseurs et guident les missiles sont fabriqués par la firme Lockheed Martin. Il s'agit donc d'une technologie 100 % états-unienne, fruit de 40 ans d'efforts de facades_07recherche et de développement du Pentagone. A supposer qu'ils en grappillent des miettes, les groupes européens seront cantonnés dans ce projet à des missions de sous-traitance. Et celles-ci seront, de toute façon, financées par les Etats européens au détriment d'autres priorités de leurs propres budgets de défense.

Voyons à présent le plus important. Il s’agit de la remise en cause par ce bouclier de la capacité de dissuasion nucléaire autonome de la France. Cela concerne le cœur du raisonnement qui soutient la dissuasion. L’adversaire n’entreprend rien car il sait que la réplique sera dévastatrice. Il n’y a pas de petite bataille préalable ni de tentative d’aucune sorte qui soit réputée supportable ou acceptable ou possible. Tout ce qui atténue l’idée du choc unique et désastreux affaiblit le concept de dissuasion. Ici, du moment où l'on considère que la France a besoin d'être protégée concrètement d'attaques de missiles, on accrédite l'idée qu’il existe un pallier intermédiaire de guerre. On sous-entend donc aussi que sa force de dissuasion ne la protège plus intrinsèquement et qu'elle est donc vulnérable. Il y a donc une contradiction stratégique majeure entre une dissuasion nucléaire indépendante et la participation à un bouclier anti-missile états-unien. Une contradiction politique qui vient d'être rappelée par Pascal Boniface. D'ailleurs, sur le sujet, on peut lire des choses très claires dans le livre blanc de la défense nationale française. On ne peut pas dire que la doctrine soit imprécise, même si le vocabulaire est aussi codé que n’importe quel vocabulaire spécialisé. Voici ce qui est écrit concernant les menaces balistiques : « La France adoptera une stratégie de prévention active visant à limiter la prolifération balistique, tout particulièrement dans les zones les plus dangereuses. Elle s'appuiera sur sa capacité de dissuader toute intention d'un État de porter atteinte à ses intérêts vitaux par des moyens de ce type. » Et à l'inverse, la participation à un éventuel bouclier de l'OTAN n'y est évoquée que pour envisager des études à son propos. Un enterrement diplomatique. Car au-delà des études, et une fois opérationnel, ce bouclier constitue par définition une prolifération balistique considérable. Il remettrait donc sérieusement en cause la doctrine de défense française dans ses objectifs de dissuasion et de participation au désarmement multilatéral. Signalons qu’il percuterait aussi le droit international du désarmement en portant une nouvelle atteinte au traité sur le facades_10désarmement balistique. Cela tombe bien pour les USA qui essaient de l'enterrer depuis 2001 au grand dam de la Russie.

Enfin, la dernière réserve de Hollande concernait « le contrôle politique de l'utilisation du bouclier ». Or sur le plan opérationnel, rien ne permet de penser que quoi que ce soit ait changé. La raison en est technique. C’est simple à comprendre. Un rapport parlementaire cosigné par des sénateurs UMP et PS en juillet dernier le pointait : « Les délais de riposte à une attaque balistique seront extrêmement brefs et n'autoriseront pas de procédure de consultation et de coordination préalable ». Les règles d'engagement seront donc codifiées à l'avance et activées automatiquement sans contrôle politique préalable. Une codification qui est pour l'instant entièrement aux mains des USA alors qu'elle est extrêmement délicate. Car l'utilisation du bouclier pose des difficultés techniques lourdes. Comment gérer les détonations et les retombées lors de l'interception d'un ou plusieurs missiles. Ce n’est pas une question secondaire pour ceux qui se trouvent dans le secteur où le missile est intercepté. Car imaginez qu’il comporte une charge nucléaire ou chimique ? Sans oublier le problème que posent aux riverains des bases d'implantation du bouclier puisqu’ils deviennent eux-mêmes des cibles. Qu'il s'agisse de zones terrestres (en l'occurrence la Turquie, la Roumanie et la Pologne) ou marines (en l'occurrence l'est de la Méditerranée et la Mer Noire dont une partie sont des zones naturelles protégées).

Aucune des quatre réserves évoquées par François Hollande n'a donc été réellement levée. François Hollande a tout cédé aux américains, un point c’est tout. Et j’en suis désolé. Car je pensais que la fonction créant l’organe, il verrait vite quel sottise impériale est ce bouclier. A supposer qu’il fonctionne réellement un jour. Le bouclier anti-missile est comme l'OTAN elle-même : ce sont des projets des Etats-Unis, conçus par les Etats-Unis et pour les Etats-Unis. Du moment où la France ne remet pas en cause son appartenance à l'OTAN et sa participation à son commandement militaire intégré, elle n'a pas d'autre solution que de se soumettre à ce que l'OTAN, et donc les USA, décident. La dangerosité et l'inutilité pour notre facades_09pays du bouclier anti-missile sont donc une raison supplémentaire de défendre la sortie de la France de l'OTAN comme le propose le Front de Gauche. A ma connaissance, seul le journal « Libération » a traité ce sujet.

Il y a deux campagnes dans les quatorze communes de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. Il y a la campagne d’ « Henin-Beaumont », comme persiste à le dire, pour faire simple compte tenu du niveau intellectuel de leurs consommateurs, quelques-uns des médias parmi l’incroyable nuée présente sur place. Ceux-là viennent contempler sur place le miroir de leurs fantasmes. Ils viennent voir la brillante madame Le Pen, adorée du peuple, recevoir un formidable accueil et patati et patata. Lire « Le Monde » et les articles d’Abel Mestre. Parmi les votifs on notera cependant les étranges mœurs professionnelles de quelques-uns d’entre eux. Ce sont de purs agents de l’extrême-droite. Un petit groupe de provocateurs qui passent de l’un à l’autre sur place colportant ragots et médisances pour recueillir ensuite des réactions outrées et ainsi de suite. Naturellement ce n’est pas le cas de tous. Loin de là. Car il y a la deuxième campagne. Celle qui a lieu dans les quatorze communes. Des tas de gens de presse sont là, aussi perplexes que moi devant ce que nous découvrons ici. D’abord l’étendue des sacs d’embrouilles entre les notables socialistes locaux. Ensuite un Front national concentré dans une seule ville, absent de toutes les autres, payant ses distributeurs de tracts et colleurs d’affiches, magouillant avec certains socialistes sur le dos de leurs concurrents respectifs comme l’a révélé « Rue 89 ». C’est-à-dire le contraire de la légende dorée en vigueur dans certaines rédactions. A l’inverse notre réseau local qui s’appuie sur un Parti communiste actif et des syndicalistes omniprésents nous permet de tout voir tout entendre. Notre petit PG local et l’escouade venue avec moi de Paris quadrille aussi à merveille. Ainsi sommes-nous en état de repérer les arrivées de minibus parisiens avant les descentes de la grande madame sur les marchés. Pour autant le Front national, à 31 % dans la circonscription, est bien présent comme facades_12courant électoral. Comment entre-t-il dans les familles ? Par la radio, la télé, les reportages apologétiques. Bref, par toutes ces assignations de soi-disant « observateurs » dont le travail fonctionne en réalité comme une propagande.

Reste que le harcèlement de quelques mirmillons nous a déjà assez pourri la vie, comme pendant la présidentielle, pour que j’ai pris la décision, comme en pleine campagne présidentielle, de ne plus publier une bonne partie de mon agenda et m’éviter ainsi leur présence. Je pense bientôt tarir purement et simplement l’information sur mes occupations. Car la présence médiatique si elle a un intérêt évident a aussi parfois un inconvénient majeur. Celui de la manipulation. Elle peut changer le cours de la campagne. En tête du classement de ceux qui inventent la moitié de leurs informations en vue de recueillir l’autre moitié, les journaux proches du Front national du fait de leurs lecteurs : « Le Parisien » et « L’Express ». Un bon exemple pour éclairer le propos. Le « journaliste » du « Parisien » tweete que je me cache dans une voiture plutôt que « d’affronter » madame Le Pen sur le marché. Un pur bobard du genre « montre que t’es un homme, va te battre ». Le même se délecterait à coup sûr de pouvoir décrire, comme l’annonce tel autre de ses collègues une « bataille de coqs » dont je serais le responsable. D’ailleurs une évaporée munie d’une caméra, totalement surexcitée, m’a accueilli sur le marché en me demandant de commenter une poterie où deux coqs s’affrontent. Ce n’est pas beau le journalisme d’investigation chez les indigènes ch'tis ? Donc, je me serais caché selon « Le Parisien ». Aussitôt l’AFP reprend l’information et dix journalistes la recopient dans leur merveilleux papiers tellement facades_11couleur locale ! Problème de détail : je ne me cachais nullement. Mais où étais-je à l’heure où les vampires vont boire du sang sur le marché de Hénin-Beaumont ? Voilà la question que leur insondable curiosité professionnelle ne leur suggère pas de se poser quand il est si facile de recopier sans réfléchir. Vous allez voir jusqu’où va l’aveuglement de ces gens. A cette heure-là, j’étais à dix minutes de là, en urgence dans une usine, Meryl Fiber, dont les ouvriers avaient appris la veille qu’elle passera en redressement judiciaire mercredi qui vient. Plusieurs centaines de salariés sur le carreau. J’ai pris la parole devant eux, perché sur une estrade improvisée. Cela faisait une bonne occasion pour des images, pour du son, pour du papier, pour des tweets, non ? Quelqu’un d’entre vous a entendu parler de Meryl Fiber dans la journée ? Macache ! Pas un de ces grands Rouletabille n’a fait autre chose que de se monter sur les pieds dans les allées étroites du marché en piétinant les gens. Et de recopier les inventions de leur « collègue » du « Parisien », bon facho patenté qui ricane ensuite dans ses réponses à ceux qui l’interpellent sur ce curieux procédé. Je vous raconte tout cela pour que vous compreniez dans quelle ambiance une fois de plus nous évoluons.  

Naturellement toute cette prose n’a aucun impact local car personne ne la lit. Il s’agit juste de la campagne nationale de ces organes de presse. Ce qu’ils publient n’est pas destiné au public local mais à celui du reste de la France. C’est de cette façon qu’il faut l’analyser. Qu’ont-ils à vendre ? Le « nouveau » Front national. Ici nous retrouvons le problème posé depuis le début de l’opération de « dédiabolisation » de l’extrême-droite. Une partie de la droite médiatique joue un rôle très actif dans le facades_13rapprochement entre l’extrême-droite et la droite classique. Elle a accompagné avec enthousiasme le glissement progressif de Nicolas Sarkozy dans cette direction. Elle entoure avec intérêt le travail de la droite « populaire ». Pour que l’opération fonctionne, il faut que son pendant soit mis en scène. C’est-à-dire créer une équivalence entre le Front national et le Front de Gauche. C’est la ligne que la droite cherche à construire. Ainsi quand Xavier Bertrand affirme que je ne suis pas républicain. Puis Copé lorsqu’il déclare que les programmes du Front de Gauche et celui du FN sont semblables. Parfois l’outrance explose davantage. Ainsi quand Copé, de nouveau, met sur le même plan Brasillach et Robespierre ! Sur le même plan l’homme qui voulait la déportation des enfants juifs et celui qui le premier a donné la citoyenneté aux juifs de France. On attend toujours la protestation du CRIF. Mais comme je suppose que, pour monsieur Prasquier, je suis surtout un « ami des arabes », il doit penser que tous les coups sont permis contre moi. Il devrait plutôt se méfier. Comme certains de ceux qu’amusait la polémique sur la viande hallal : ils se sont réveillés douloureusement quand ils ont réalisé qu’elle visait aussi la viande casher !  


546 commentaires à “Les jours après la mine”

Pages : « 1 [2] 3 4 5 6 7 8 9 10 11 »

  1. 51
    CN46400 dit:

    Hollande à la télé ce soi. Qui va poser la question de l'OTAN (il avait voté contre le retour en tant que député...)? et celle du "bouclier antimissile" ? Ou bien l'interview, comme au temps de Sarko, ne sera-t-elle que de connivence?

  2. 52
    marius dit:

    Bonjour. Pour attaquer les pouvoirs financiers, définissons le taux d'usure à 1,5% !

  3. 53
    rocher jean dit:

    M Mélenchon, le pays, les medias et les politiques sont sur la Grèce, l'eurobond, la croissance ou la récession, en bref sur le fric : pas sur le FN. On n'entend plus le FdG.

  4. 54
    la pavana dit:

    Bonjour Jean Luc,si je comprends bien tes commentaires sur L'OTAN et l'accord du Président FH, nous sommes l'Europe et la France en particulier sous la coupe des décisions USA/OTAN !
    Si on regarde du côté de l'Iran que va t'il passer t'il d'ici quelques mois?
    Si l'industrie américaine est relancée par les armes, je suppose que ce n'est pas pour les entreposer.

  5. 55
    robin des voix dit:

    Le grand front de gauche peut se réaliser dès aujourd'hui, Besancenot ce matin au 4 vérités a été le clone de Jean-Luc pour traiter le mal de notre société. Il propose de se regrouper ensemble à gauche, pour être plus fort face à la droite et aux caviars gôchos. Il est temps d'agir maintenant.

  6. 56
    loulou13 dit:

    Bonjour à tous,
    S'attaquer frontalement "aux le Pen et au FN" n'est il pas se tromper de cible ? Le FN est il la cause ou l'effet ? S'attaquer aux personnes n'est il pas contre-productif ?
    Mettre en évidence un territoire, son histoire, ses problèmes actuels (Meryl Fiber), notre positionnement dans l'OTAN, tel que vous le faite si bien dans ce superbe billet, n'est il pas là, le terreau de propagation positive des idées du FdG ? Education Populaire et Humain d'abord ne sont ils pas les objectifs du FdG ?
    Et pourquoi ne pas mettre plus en évidence les classes moyennes, les commerçants, les PME directement impactés, eux aussi, par ce marasme ?

  7. 57
    Salem dit:

    Cité par Georgette ELGEY (Histoire de la 4ème République, tome 1, page 403), à propos des 700 mineurs grévistes de 48 licenciés, jamais réintégrés.
    "Avec la bonne conscience d'un patron de choc, un des principaux responsables des Houillères nationalisées nous dit:
    Nous avons choisi de laisser à ces grévistes condamnés au chômage les maisons des Houillères. Vivant au milieu de leurs camarades qui voyaient leurs difficultés, ils sont devenus pour tout le bassin minier les témoins vivants et permanents des conséquences d'une grève, de la misère qu'elle entraîne. Ce fut un enseignement salutaire qui porte encore ses fruits. Maintenant, cela va mieux pour ces grévistes abusifs. Leurs enfants ont grandi et peuvent gagner leur vie. L'ostracisme ne s'étend pas à toute la famille. Et puis, ils ont vieilli. Ils ont atteint l'âge de la retraite. Evidemment, elle est très faible, puisque proportionnelle. Mais c'est mieux que rien... "

  8. 58
    democrate dit:

    Il est inconcevable qu'un fait énorme de cette nature ne soit pas repris par la presse de notre pays "démocratique" et que ce soit Jean-luc Mélenchon qui devient le lanceur d'alerte?
    Une « nécessité pragmatique ». Tel est le terme sophistiqué choisi lors du sommet de l’OTAN de Chicago des 20 et 21 mai par François Hollande pour justifier une reculade dont on n’a pas fini de mesurer l’impact. Il a donné son accord pour le lancement de la première phase d’un « bouclier anti-missile ». Nous nous devons d’arrêter cette engrenage mortelle.
    [...]

  9. 59
    Espéranza dit:

    Je voulais simplement intervenir sur le début de vos propos.
    Sur votre précédent billet, il y avait sur un lien: Votre intervention à Courière que j'ai regardé avec attention et émotion. Ce que je voulais dire, c'est qu'il y a en France d'autres creusets de cette même histoire ouvrière et qu'elles sont trop méconnues. J'apprécie cette façon que vous avez de faire le lien avec cette histoire et d'en faire une perspective.
    La pensée dominante avait réussi a nous culpabiliser et nous faire occulter cette histoire,notre histoire (et pourtant mes origines ne sont pas française) mais nos racines, le refus de la misère et des injustices n'ont pas de nationalités.
    C'est pourquoi votre discours de Marseille a été universellement compris et apprécié. On comprend pourquoi les fachos du coin vous attaquent, ils ne peuvent supporter l’universalité des sentiments.
    Ce mouvement que vous avez collectivement initié(comme vous l'avez dit) dépasse nos propres organisations.
    Je suis sûr qu'il influe bien au delà de nos rangs, nos idées la manière que vous avez de les développer irriguent tout le discours politique.Vous parlez souvent des médias je suis certaine là aussi que vous forcez l'admiration.
    Beaucoup ne pourrons marcher avec vous dimanche. SVP il faudrait prévoir, si cela est possible une retransmission via internet. Sachez que nous serons de tout coeur avec avec vous et nous penserons trés fort a toutes les Emiliennes
    Mopty.

  10. 60
    jacques G. dit:

    Comment parler au nom des miens, comment vous parler des rouges qui jouent au loto pour être riche, comment vous parlez de la misère qui rend aveugle, comment vous parlez de la galère qui passe, qui reste et qui s'installe. Mes frères ne connaissent pas Trosky, c'est une avenue à Gennevilliers (derniere bastion communiste des Hauts de Seine), Victor Hugo c'est une station de métro, c'est ainsi, messieurs les analystes de la finance et des bonnes paroles, pourtant nous sommes rouges, a l'apéro et tous les jours, nous n'avons connu que cette bataille qui nous habite et nous rend libre quelque part, nous haissons l'euro et ceux qui l'accumule, nous préférons partager,nous préférons donner; a nos cousins, nos voisins, nous sommes de gauche parce que nous avons les bars ouverts, et jamais au grand jamais nous ne pourrons les refermer... a moins qu'il est quelqu'un dedans. Mon plaisir de vous lire reste entier. Avec vous jean luc

  11. 61
    Nathanaël Uhl dit:

    Rappeler l'histoire c'est raviver l'espoir, éclairer le chemin... Et, visiblement, les réactions des citoyens du Pas-de-Calais sont à la hauteur des attentes. Du coup, j'ai cru comprendre que tu mets du temps à traverser les marchés. En attendant de te voir demain à la Goutte d'or avec Ian Brossat, je te dis à ce soir à Viry-Chatillon.

  12. 62
    cadena j. dit:

    Après t'avoir écrit comme a un ami très cher, je voulais juste te dire que pour moi tu es un camarade. Un comme le chantait Ferrat " c'est un joli nom camarade..) Merci pour le travail de partage de tes connaissances, et surtout, tu as
    raison protège toi, protège ton intimité, ne la partage qu'avec tes amis, tes camarades, tous ceux qui depuis le début de la campagne sont des humains d'abord. N'appelle plus la "madame Le Pen". A la réunion ou vivent les petits enfants
    dire la Madame ou Le monsieur, c'est avoir du respects pour la personne à qui on s'adresse. C'est une vieille habitude créole. Là nous avons affaire à tout, pas à un humain respectable.

  13. 63
    Jonathan dit:

    Bonjour les amis, bonjour Monsieur Mélenchon,

    "Ce qui est bon pour Lockheed Martin est bon pour les Etats-Unis" affirment les aigles du complexe militaro-industriel américain. Cela les regarde mais qu'en est-il alors pour la France? Je suis effaré de constater que chaque jour un peu plus notre pays glisse vers un atlantisme irréfléchi, au nom de notre pseudo-appartenance à la civilisation occidentale, cette pure invention des partisans du "choc des civilisations". Nous n'avons rien à faire dans cette histoire, et notre pays n'a certainement pas à participer à l'exacerbation des tensions avec la Russie et ses alliés. Au reste, contribuer au financement de ce projet mirobolant, outre qu'il représente un transfert de richesse vers le portefeuille des actionnaires américains, porte définitivement atteinte à la crédibilité de notre dispositif de dissuasion nucléaire. Bref toutes les raisons étaient réunies pour rejeter absolument ce projet fou de l'empire nord-américain. Et c'est bien pourquoi François Mitterrand, le modèle de notre "président normal", avait fait en sorte de préserver la France des ambitions de Reagan dans ce domaine. Ah! Il a fier allure le socialisme de ces gens là! En à peine quinze jours, les voilà qui refusent de recevoir notre camarade Alexis Tsipras, allant jusqu'à menacer le peuple grec par l'organe de Laurent Fabius, tandis qu'ils multiplient les signes d'allégeance aux maîtres du capitalisme mondial. J'en ai la nausée.
    Vite, la...

  14. 64
    marianne31 dit:

    quand je loue le FdG et JL Mélenchon on me sort Robespierre et tous les "millions de morts" du regime sovietique.
    Du coup je me renseigne sur Robespierre et j'ai appris qu'il n'etait pas le sanguinaire que les livres d'histoire decrivent qu'il voulait l'abolition de la peine de mort etc
    merci monsieur Mélenchon continuez a nous instruire on est avec vous de tout coeur

    les ennemis de Robespierre sont aussi les ennemis du parti de gauche et de nous memes.(genre Copé)

  15. 65
    Fan de canard dit:

    Je ne sais pas comment vous arrivez à trouver le temps de tout faire, et en plus de tout coucher par écrit sur votre blog.
    Dans tout les cas, vous y arrivez, et c'est tant mieux pour nous.
    Donc, merci, tout mon soutien, et je vous souhaite amicalement bon courage.

    FdC

  16. 66
    Jake B dit:

    L'information, papier et télé, n'a été créée que pour alimenter les divergences politiques
    Et la politique n'a été créée que pour détourner les peuples des vrais problèmes
    Et l'information, tout comme la politique, sont majoritairement contrôlées par la finance
    Et pendant ce temps là, on ne parle pas de la finance, j'entends la vraie, celle qui enrichit 1% de la planète au détriment des 99% restants.
    En faisant le buzz à Hénin-Beaumont, les journalistes ne font que remplir la mission qui leur a été donnée par les financiers. Qui parle de faits, de vérité ?
    C'est le même métier que les voleurs à la tire. Il y a ceux qui détournent notre attention pendant que les autres nous font les poches.

  17. 67
    Chistine dit:

    Merci de rappeler, dans votre billet,la place centrale des mineurs dans les conquêtes ouvrières.Et votre allusion à la mère de Robespierre, née à Carvin, deux siècles plus tôt est touchante, car, en effet, l'esprit de Résistance incarné par Robespierre a été prolongé en quelque sorte dans les luttes sociales des mineurs.
    Merci de le remettre en lumière.
    La droite a retrouvé ses épouvantails préférés, mais renvoyer dos à dos Robespierre et Brazillac,Front de Gauche et FN, c'est infect, les socialistes devraient eux aussi réagir.Avant qu'il ne soit trop tard.
    Je viendrai moi aussi marcher pour honorer Emilienne Mopty.

  18. 68
    Jean Jolly dit:

    En ce qui concerne la FAF (French American Fondation) il n'est pas simple de trouver une enquête ou un article sérieux qui ne soit pas lié de près ou de loin au FN ou encore à la théorie du complot "judéo-maçonnique", j'ai cherché pendant une heure et je n'ai trouvé que celui-ci qui me semblait le plus indépendant et informel, même s'il se termine par une inutile remontrance destinée à Jean-Luc. Mais justement, l'actuel billet sera en quelque sorte une bonne occasion de répondre à ce journaliste.
    Donc nous voilà confortés sur l'idée que l'UMP et le PS fonctionnent sur la même vision politique de l'avenir de la France, y compris sur l'OTAN et la géopolitique en général, d'ailleurs nous n'avions aucune illusion sur le programme pseudo-gauchiste du PS.
    La plus jeune recrue PS de la FAF au sein du gouvernement étant Najat Vallaud-Belkacem et avant elle le "démondialiste" Arnaud Montebourg et pourtant très atlantiste... comble du paradoxe. Je ne citerai pas les liens étroits entre la FAF, le CFR, le Bilderberg ou la Fondation Rockfeller etc.
    N'y voyons pas un quelconque complot mais une vision ultralibérale qu'il nous faut combattre.

  19. 69
    Antraigues dit:

    Merci Jean-Luc Mélenchon pour ce billet, une mention spéciale pour votre analyse de l'OTAN qui me laisse penser que vous en savez long sur la question.
    A l'attention de ceux qui l'ignore, Arnaud Montebourg est membre de cette fameuse "French american foundation" où il fut élu en 2000 dans le cadre du programme "Young leader". En voilà un vrai gauchiste.

  20. 70
    fabrice dit:

    Cohérent, précis, local et planétaire, je me joins à tous les autres pour dire le plaisir (le bonheur ?) qu'il y a à lire le programme FdG décliné au jour le jour dans ce blog et s'en trouver plus perspicace, toujours plus ému, et toujours plus déterminé pour ne plus jamais rien lâcher.
    Bien sûr que je regarde ce qui se passe à Hénin, je suis du 62, et il me faut dire aussi, comme les autres ch'tis, combien c'est bon de voir remonter à la lumière d'aujourd'hui tous les faits (autant de vraies légendes) qui ont formé mon coeur de gauche et me mettent, de manière parfois gênante,si facilement la larme à l'oeil.
    Mais c'est dans toutes les circonscriptions qu'il faut gagner et c'est pour çà que je voudrais savoir demain, la journée de soutien aux candidats du Front de Gauche à Paris, où trouver des infos dessus ?
    Est ce que c'est çà dont parle Nathanaël Uhl à la Goutte d'Or demain ?

  21. 71
    jo5k dit:

    Fce Inter maintenant "la marche de l'histoire" : le bassin minier Pas-de-Calais XIX-XXe s
    Le virus de l'histoire des ouvriers : ça prend ! Merci JLM

  22. 72
    Genialle dit:

    Puis je rappeler à tous (sans distinction) que ce blog a été fermé pendant 24 heures a cause de stupidités sur le PC et le FdG... Stop il y a mille et mille conversations intéressantes non ?
    Courage à tous.

    [Edit webmestre : Petite correction, le blog n'a jamais été fermé. Seulement les commentaires. Et j'ai le doigt sur le bouton, vous faites bien de le rappeler.]

  23. 73
    Carol Deby dit:

    Excellente, l’analyse faite par J-LM, du comportement de Hollande face à l’OTAN.
    « Aucune des quatre réserves évoquées par François Hollande n'a donc été réellement levée. François Hollande a tout cédé aux américains, un point c’est tout. Et j’en suis désolé. Car je pensais que la fonction créant l’organe, il verrait vite quel sottise impériale est ce bouclier. »
    Cette attitude hollandaise prouve que la réussite électorale du nouveau président, prévue dès la fin janvier, et attribuée à la puissante influence de l’oligarchie transatlantique, satisfait les espoirs que celle-ci avait basés sur la mollesse et la malléabilité de ce candidat. Il a été préféré finalement, face à cet écervelé qui ne suivait pas toujours les ordres qu’on lui donnait. Pour l’oligarchie, le nouveau président est plus fiable.
    Le problème principal qui est l’avenir de l’Europe, reste irrésolu.

  24. 74
    Philippe dit:

    J'ai lu que tu aurais dit du FN local "quatre alcooliques et dix dégénérés". C'est décevant. Car ce ne sont pas les racistes que tu insultes, mais les alcooliques.
    L’alcoolisme est une pathologie très sournoise, qui se caractérise par une dépendance sévère, très difficile à soigner. Des centaines de milliers de personnes en souffrent en France, et en ont souvent leur vie détruite, 35.000 en meurent chaque année, dans la méconnaissance, l’indifférence, voire le mépris général.
    De ce point de vue du reste, les politiciens de tous bords feraient bien de noter que le cannabis, impitoyablement criminalisé, semble relativement bien moins destructeur, que l’alcool qui présente les caractéristiques d’une drogue dure.
    Cela dit, écrasons le FN, et envoyons Jean-Luc Mélenchon à l’Assemblée.

  25. 75
    Jean Jolly dit:

    J’essaie de passer un commentaire depuis ce matin à propos de la « French American Fondation » dont fait allusion Jean-Luc dans son billet, mais a priori il semblerait que celui-ci ne puisse être publié, sans doute à cause de mots clefs refusés par le correcteur robotique programmé à cet effet (donc rien à voir avec une interdiction du webmestre me semble-t-il).
    Dans ce commentaire je me suis efforcé de démontrer la connivence de pensée libérale entre le PS et l’UMP qui est actuellement l’ennemie des peuples sans tomber dans le « complotisme » qui pourri l’argumentaire des débats démocratiques de nos jours. J’aurais cependant aimé soumettre ce commentaire tout à fait neutre mais peut être éclairant sur le capitalisme néo-esclavagiste.

  26. 76
    Jean-robert Franco dit:

    Jean Luc,
    On parle du Smic et de la retraite a 60ans et on a raison, mais on n'entend jamais parler d'une revalorisation des petites retraites actuelles...

  27. 77
    marechal dit:

    @ cocu
    Parce qu'il ne reste pas le cul devant son ordinateur mais qu'il voit tous les jours les dures réalités des plus pauvres. Je ne parle pas là, de ceux dont c'est le métier de bosser devant un ordinateur.
    Je conseille donc à certains de prendre l'air de temps en temps pour s'aérer le cerveau. Un pinceau et un pot de colle

    Tu as tout à fait raison mon cher camarade, et même rajoute un peut de pigment pour faire de belles couleurs et de belle formes sans attendre les consignes, et faire un peu d'arts plastiques in situ : discipline bien plus politique qu'il n'y parait quand elle est en plein air.
    Je dis cela car je suis blessé du début de ton post. Si tu savais tout ce que j'ai à faire sur mon fichu ordinateur ici... c'est la récré "aération" que ce blog pour distraction... comme tant d'autre camarades je suis autoentrepreneur le jour, et un autre boulot qui m'occupe parfois tard la nuit, comme préparer une formation le 8 em jour de la semaine des 72 h par exemple... et reste à caser de coller des affiches la nuit en dormant debout... le banquier et son ami monsieur agio dorment tranquille au clair de la lune mon ami pierrot cela va de soit... (j'ai l'air de me plaindre, mais malheureusement pour les autres, je ne suis pas un cas isolé depuis une génération au moins...!)
    sue ce : j'y retourne au turbin...

  28. 78
    COLLONGE Madeleine (Maddy) dit:

    Merci Monsieur Mélenchon pour ces beaux portraits de "gueules noires" dans ce billet avec rappel de toutes les difficultés ou maladies subies par eux ou leurs familles. Merci pour l'hommage que vous leur rendez à travers la marche programmée dimanche.
    Mon beau-père, grand'père de mes enfants était originaire d'Auchel, tous ses frères comme lui sont descendus au fond de la mine où les coups de grisou emportaient ceux qui résistaient à la silicose.
    J'ai connu les corons avec leurs jardins qui reviennent à la mode par obligation et nécéssité.
    Merci de nous décortiquer ce de quoi la presse est capable. Merci de faire sortir au grand jour, les tripatouillages de l'extrême-droite.
    Merci de nous donner des cours à chaque nouveau billet. Soyez sur que vos troupes restent bien motivées sur le terrain et qu'elles contribuent sans faillir à essayer de donner au Front de Gauche le plus de députés possible.

  29. 79
    Ydaho dit:

    Bonjour, lors de l'écoute de l’interview faite a France 3, (Dimanche 27 Mai) il se trouve qu'il y avait un peu de monde chez nous, et "la", les bras m'en sont tombés : Certains ne savent même pas ce qu'est une motion de censure et encore moins le 49.3 ! Comment leur expliquer qu'elle serait l'attitude du FdG a l'assemblée ! Je ne sais pas ce que feront ceux qui ont la "chance" de passer sur les "ondes" des médias, mais il va falloir expliquer cela, et le faire avec les mots qu'il faut.. Outre le fait que c'est dramatique, je suis "sidéré" qu'en a peine plus de 20 ans, des gens ait pu oublier a ce point une certaine culture politique..
    Ariane Walter a écrit un nouvel article sur agora vox, bien que certains trouvent le "lyrisme" excessif, je pense que celui la, devrait satisfaire beaucoup, d'autant qu'il aborde des exemples concrets ! (je précise ici, qu'avec la CMU, on ne se fait pas refaire les dents, des soins oui, mais des chicots en porcelaine, non...)
    Tout ça pour dire, que je pense que le "message" présidentiel passait relativement bien, mais qu'il faudrait être plus précis, pour le "message" législatif.. Il faut descendre de plusieurs crans, et vite, parce qu'il reste peu de temps !

  30. 80
    Jacsparow dit:

    Bonjour à tous !
    Bravo encore Jean-Luc Mélenchon pour tes billets, tes meetings bref pour ton savoir que tu nous dispenses !
    En ce qui concerne le courant "Robert Hue ", courant dont j'ai eu connaissance sur le blog, votre serviteur militant PCF doit vous rassurer, un courant certes mais de très très basse tension.
    Amities fraternelles à toutes et tous !

  31. 81
    Hélène dit:

    Cette sorte de tolérance autour du front national est malsaine et préoccupante, qu'elle vienne de certains médias ou du P.S..
    Pourquoi personne ne parle-t-il de ce livre de Claire Checcaglini "Bienvenue au front - journal d'une infiltrée". Ce témoignage est édifiant, effrayant et renseigne bien sur les mécanismes de dédiabolisation avec, derrière, toujours les memes valeurs et stratégies.
    Courage à nous tous du Front de Gauche et merci à J.L. Mélenchon de faire quelque chose.

  32. 82
    Zapping dit:

    Cher Jean-Luc, sans attendre les consignes, une vaillante équipe de huit personnes travaillent depuis plusieurs mois et à mis sur pied un outil vidéo d'éducation populaire contre les puissances qui cherchent à nous enmagasiner dans leur langage : ça s'appelle "le grand réinventaire" et c'est d'aspect plutôt gai comme on dit en Belgique : http://www.legrandreinventaire.fr

    Parmi les mots de la semaine un utopiste de chez Utopia traite de la Constituante et de l'Equateur, une gynecologue-obstétricienne nous laisse le Choix, un philosophe explore comment le Cheval de Troie du capitalisme s'insinue en nous, un ancien conseiller référendaire de la Cour des Comptes revient aux sources vitales du mot Valeur, une syndicaliste de chez EDF arpente la Sous-traitance dans l'industrie nucléaire, et un écrivain impertinent brosse le mot Peluches, offertes comme objet d'amour aux enfants des pays riches et fabriqué par les enfants des pays pauvres...

  33. 83
    arlequin dit:

    Les défenseurs de la liberté ne seront que des proscrits, tant que la horde des fripons dominera.
    Ultime discours du citoyen Robespierre
    Robespierre est honni par les politiciens et intellectuels mous, sans talent oratoire, sans vision du monde et sans amour du peuple.
    Il faut les entendre lancer "terreur" dès que ce nom est prononcé, eux qui restent placides devant les centaines de milliers d’assassinats perpétrés par leurs amis politiques, partout dans le monde, au Vietnam, en Amérique latine, en Irak, en Afghanistan. Et quelle retenue exquise de nos beaux messieurs quand des continents entiers sont décimés par la maladie et la famine, mieux que par mille guillotines fonctionnant jour et nuit !
    Que personne ne s’y trompe, les campagnes de dénigrement contre Robespierre ne sont pas dues à sa brutalité, mais à son combat pour la République et la liberté, une liberté qui s’étendrait jusqu’au peuple. Combat inacceptable, non ?...
    http://www.legrandsoir.info/ultime-discours-du-citoyen-robespierre.html

  34. 84
    jean 28 dit:

    Aujourd'hui sur" La marche de l'Histoire" sur le bassin minier concernant la 11ème...

  35. 85
    Dim dit:

    Des militants FN distribuent des faux tracts du Front de gauche à Hénin Beaumont
    Faites tourner l'info !

  36. 86
    Jean Jolly dit:

    Entre autres, dans ce billet, j'ai aussi été choqué par la puissance de nuisance du FN qui n'hésite pas à investir lourdement dans la propagande mensongère dans la 11 ème circonscription du Pas de Calais, je cite un passage du billet de Jean-Luc:
    j’ai droit aussi au demi-format. Un A5 comme on dit. Celui-ci est imprimé en vert et blanc et signé en arabe. Il enjoint « votons Mélenchon ». On peut y lire une phrase tirée de mon discours de Marseille « il n’y a pas d’avenir pour la France sans les arabes et les berbères du Maghreb ». On comprend l’intention.
    Une idée m'est venue à l'esprit pour répondre à moindre frais à ce genre de coup bas en me rappelant du "sticker" "cass'toi'pov'con" du PG en retour de la célèbre sortie du leprechaun élyséen lors du non moins célèbre Salon de l'agriculture. Il suffirait d'un "sticker", sur lequel il serait inscrit "Cherchez vos origines Gauloises", à coller simplement sur le tract FN et redistribué tel quel... mais le temps et l'argent nous manquent cruellement, dommage.

  37. 87
    Patrice C. dit:

    L'interview dans la matinale de France Bleu de ce matin de Jean-Luc Mélenchon.

  38. 88
    Aurél dit:

    Ah, l'affaire des faux tracts... L'extrême-droite mesquine et manipulatrice dans toute sa splendeur !
    Avec ses méthodes mensongères et fielleuses, le clan de la grande bourgeoisie lepéniste prouve une fois encore qu’il trempe dans la peste brune jusqu’au cou. Leurs agissements pervers les trahissent.
    Evidemment, on ne manquera pas de nous accuser de bien-pensance (!) devant notre indignation légitime. Après tout, nous ne sommes que des "bobos poilus de la gueule" à la mode "F.L.N." selon Le Pen père... Quand ce n'est pas "bobo", c'est "bolcho", et quand ce n'est pas "bolcho", c'est "islamo"-machin-chose... Tous dans le même wagon !
    Bon courage et bonne continuation, camarade(s). Le front de la haine finira par se prendre les pieds dans sa propre bave.

  39. 89
    ESCAFFRE dit:

    La Grèce berceau de notre civilisation et de notre démocratie
    Le north america et celui de la connerie humaine.

  40. 90
    Didier Bernard dit:

    Bien le bonjour, Camarade !
    Et cours ! On est derrière toi....
    Mais en excellent orateur tu vas arrêter de dire "ainsi de suite ", je sais que tu peux faire bien mieux.
    Chez nous, en Limousin, on a des chances de nous envoyer des députés. On y va bulletin au canon !
    Courage !

  41. 91
    Hold-up dit:

    Qui est pour la solidarité ? Nous ! Le Front de Gauche ! A condition que cela se fasse dans la concertation et pas dans l'affolement et l'injustice et à condition que l'on ne travestisse pas les mots en leur contraire. Car on ne peut confondre la solidarité avec le travail forcé non rémunéré ! Il faut que le FdG rappelle au nouveau gouvernement que la seule solidarité viable c'est la solidarité républicaine : 14 Tranches d’imposition et non pas une journée d'esclavage outrancièrement dénommée «  journée de solidarité ». Rappel : Tout travail mérite salaire. Dérogé à ce principe revient à dévaloriser la notion même de travail. Quand on sait que Madame Lagarde ne paie pas d'impôt sur le revenu, on peut se dire qu'il y a quelque chose de pourri au royaume du FMI. Avec cette journée de travail forcé que l'UMP nous a obligé de subir depuis dix ans, il est grand temps de rappeler le principe de l'égalité devant l'impôt qui est partout bafoué. La taxe sur un travail forcé présenté comme le moyen de financer le cinquième risque de la Sécurité Sociale, fait peser ce nouvel impôt de manière quasi exclusive sur les salariés et cela ne peut plus être toléré ! Pour quelles raisons un cardiologue, un rentier gagnant du loto ou un gros céréalier ne participent-ils pas au financement de la dépendance, alors qu'une caissière de grande surface, disposant d'un faible revenu, se voit ponctionner d'une journée de travail ? Scandaleux ! Boycottons la journée du travail forcé !

  42. 92
    Joëlle dit:

    Ces souvenirs sur les mines du Nord auraient pu être écrits sur les mines de la Loire. Âgée seulement de 45 ans (si on peut dire), j'ai côtoyé, enfant, des cousins de mon père mineurs et les quartiers miniers proches de St-Etienne, semblables à ceux du Nord avec leurs jardins ouvriers. Avant de lire Germinal, je ne me doutais pas de ce qu'ils vivaient dans la mine car ils ne parlaient que des bons côtés de leur travail. J'imagine que les anciens mineurs et leur famille sont contents d'avoir à leurs côtés quelqu'un qui parle de ce qu'ils ont vécu et de rappeler leurs batailles qui ont fait changer tant de choses.
    La haine des autres est devenue banale, un quotidien pour certains. Que c'est bon d'entendre des discours, de lire des paroles qui ramènent du respect et de l'espérance...
    Continuez. Merci!

  43. 93
    Ydaho dit:

    Ce soir vous pourrez suivre le meeting de Jean-Luc Mélenchon à partir de 22h30 sur public sénat et LCP, c'est un meeting de soutient a François Delapierre a Viry-Chatillon !

  44. 94
    Jean Jolly dit:

    Si j'ai bien compris l'explication de Jean-Luc à propos de l'inutilité intrinsèque du bouclier antimissile reprochée à notre nouveau "monarque", différente de celle géopolitique et par conséquent économique, elle est surtout dangereuse humainement... nous allons voir ça.
    Je vais tenter de résumer ma propre compréhension avec les caractères qui sont impartis. Nous avons déjà "notre propre bouclier" et depuis longtemps, c'est la "dissuasion nucléaire". Seulement, l'entente atlantiste (l'OTAN) rétorque que cette défense est jugée dangereuse car par définition "définitive". Ce qui n'est pas faux d'un côté mais complètement contradictoire d'un autre.
    Si nous soutenons les ricains pour installer une barrière à nos frais devant les frontières amies... Que vont-ils se dire nos amis ? A mon avis ils vont prendre ça mal et interpréter cet acte comme étant une rupture d'amitié (je ferais pareil à leur place).
    Nous allons donc contribuer au complexe militaro-industriel américain, dénoncé par Eisenhower, pour auto-détruire l'Europe... et surtout les européens qui y vivent, sans compter les dégâts collatéraux... avec nos sous.
    Enfin bon, les couillons se comptent par milliards paraît-il, depuis notre grand-mère "Lucie".

  45. 95
    Léo dit:

    Bonsoir, je suis un vieux croûton, misanthrope, désagréable, fatigué et partageant ma solitude avec quelques animaux. De temps en temps, il y a des paroles humaines qui sortent mes dix neurones de la torpeur.
    C'est le cas du discours de Mr Mélenchon. On dirait bien qu'il est vivant, cet homme. Yen a pas trop des humains vivants. Il doit se sentir un peu seul parfois...
    On a dit qu'il aime pas les bouddhistes. C'est qu'il les connaît pas. Il s'entendrait bien avec eux. Il me semble qu'il connaît bien la compassion. Peut-être que je me trompe. Comme le suggèrent ces médias, ne serait-il qu'un "égo surdimensionné"? En tous les cas, son discours fait du bien et réchauffe.
    Ceci est donc ma petite contribution à votre mouvement, un message de soutien à Monsieur Mélenchon et à ses camarades. Réveillez les vieilles carnes et battez la poussière. On vous attend à l'assemblée.

  46. 96
    jacques bounoume dit:

    Dans les années cinquante (je crois) les mineurs de Montcombroux et de Bert se mirent en grève, une grève dure et longue, les patrons comptaient sur l'épuisement, l'étranglement financier de ces pauvres gens, alors des paysans, les rouges évidement, prirent chez eux les enfants des mineurs, ils n'étaient pas plus riches qu'eux, mais il y avait toujours à manger sur la table et le partage était une règle de vie pour eux, et les mineurs ne cédèrent pas ! Voilà ce que mes anciens m'ont transmis !
    Les "young leader" du PS qui sont allés aux states apprendre "le rien sans rien" des boutiquiers du crif ont reçu une autre éducation !
    Vive la sixieme, on lâche rien et qu'ils s'en aillent tous!

  47. 97
    cerise verte dit:

    Je viens d'écouter Hollande.
    " croissance... croissance... copain copain avec les ricains... croissance, croissance..."
    Le bouclier anti missile, l'OTAN j'ai pas entendu, ou peut-être quand j'ai été manger une fraise du jardin.
    Bon je remets la télé au grenier ! Merci à Jean-Luc Mélenchon pour ses précieuses info.

  48. 98
    jprissoan (69) dit:

    Jacques bounoume excuse mon ignorance mais où se trouvent Montcombroux et Bert ?

  49. 99
    dan dit:

    Lire de tels textes et des commentaires toujours aussi pertinents est vraiment un réconfort.

  50. 100
    Jean-Luc T dit:

    Un journal de gauchiste bien connu : Challenges fait état de 2,6 millions de foyers français millionnaires (en dollars) plus qu'en Allemagne. A Part ça, tout va bien, le partage des richesses, c'est pas possible et bla bla bla.

Pages : « 1 [2] 3 4 5 6 7 8 9 10 11 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive