02mar 12

Vu du bord de la Manche

Les riches et les puissants. TF1 et le CSA

Ce billet a été lu 113 949 fois.

flor-21Cette note est rédigée à la va vite. L’air autour de moi est plein de fils glacés. Une brume sans fond s’est étendue sur les rives de la Manche. Le regard ne passe plus le mur cotonneux qui nous entoure. A peine si j’entends le bruit de la mer, là-bas. Ici, il y est question rapidement de la signature du nouveau traité européen. Puis un mot sur la campagne. En général. Puis d’une enquête très édifiante sur l’incapacité morale des riches ! Jubilatoire. Ensuite, je parle de notre temps de présence médiatique. Et de notre protestation contre le sort que nous a réservé TF1 pour son émission « Parole de candidat ». Puis enfin il est question de ce blog. Et de la toile avec laquelle se confond notre liberté réelle actuellement.

Pour illustrer ce billet un récit en images, de nouvelles photos de Remy Blang depuis la Moselle. Les sidérurgistes d'Arcelor-Mittal de Florange continuent la lutte, bloquent les voies ferrées et se font repousser par les forces de police et de gendarmerie.

Nicolas Sarkozy vient de signer le nouveau traité européen. Il a infligé aux dirigeants socialistes la mordante ironie des maîtres face aux excès de servilité. Il compte sur l’abstention habituelle de ces opposants en peau de lapin pour faire flor-13passer ce traité au parlement comme est passé le précédent. Il n’en reste pas moins qu’à présent le « projet européen » c’est officiellement l’austérité pour tous et pour toujours. Le modèle allemand devient la norme pour toute l’Europe. Avec la règle d'or, le contrôle préalable des budgets nationaux par la Commission européenne et des sanctions automatiques, ce traité frappe le cœur de la souveraineté du peuple français, la souveraineté budgétaire. C’est donc un traité odieux. Dans l'immédiat, la signature de la France est engagée. Mais le traité n'est pas pour autant ratifié. Il est insupportable que Nicolas Sarkozy et François Hollande refusent de soumettre la ratification à référendum ! Pourquoi le font-ils? Parce qu’ils savent que les français ne veulent pas de cette Europe. Ils le savent ! Leur préoccupation est de passer outre ce qu’ils savent être la volonté populaire. Le souverain n’est donc plus le maître chez lui, trois siècles après la naissance de Jean-Jacques Rousseau qui le premier discerna son identité et ses pouvoirs inaliénables. Pour nous commence donc une lutte sans répit. Quoi qu’il arrive, la résistance face à ce coup de force est désormais un devoir. Le contraire de ce qu’ont écrit contre moi Daniel Cohn-Bendit et ses amis José Bové et Pascal Canfin sous le titre « Pour l’Europe, ni Merkozy ni Mélenchon ». Je me fais bien sûr un devoir de vous donner le lien pour flor-14lire la réplique qu’y ont donné mes deux camarades Eric Coquerel et Corinne Morel-Darleux. Je le fais en me disant que certes nous avons beaucoup de mal à faire entrer le débat européen sur la scène publique.

Vous avez vu comment le système médiatico-politique s’est arc-bouté pour faire passer inaperçu le vote du Sénat après celui de l’Assemblée Nationale. C’est sans aucun doute un échec pour nous. Mais cependant je sais que nous avons aussi marqué des points. La nouvelle a circulé. Les courriers adressés aux parlementaires ont eu leur impact sur la nomenclature. Et surtout, et c’est l’essentiel à mes yeux, des milliers de gens se sont liés à notre campagne sur une base informée et consciente. De la sorte se fortifie le socle solide d’une culture politique commune spécifique, hors de portée des retournements d’humeur ou de mode. C’est sur ce fond que se construira et s’amplifiera la réplique le moment venu. En particulier le 18 mars puisque le thème en est la démocratie et les institutions qui doivent l’organiser. Je me réjouis de lire les mille et une initiatives qui se prennent de tous flor-22côtés pour organiser le succès de cette journée si peu banale. Je crois que nous allons faire ensemble une démonstration de force sur un mode tout à fait sans précédent ce jour-là.

Comment mesurer le succès d’une campagne comme la nôtre ? Aux sondages ? Non. Evidemment non. Pour moi, le succès se constate au nombre des thèmes et des mots que nous aurons diffusés et inscrits dans le vocabulaire ordinaire de l’actualité. Car avec les mots s’incrustent la syntaxe et la grammaire de la pensée qui les absorbe. A cette étape de la renaissance de notre courant politique, notre bataille est d’abord culturelle. Quand « usine », « ouvrier », « riches », « puissant », « capitalisme », « finance », « partage » deviennent les mots clefs du vocabulaire dominant d’une campagne électorale, nous savons que le reste nous sera donné par surcroît. Ici ou là quelqu’un finit toujours par faire une surenchère verbale qui raccourcit le trajet qui nous reste à faire. Ainsi quand Ségolène Royal dit que l’enjeu de l’élection c’est « la lutte de classe », je l’enregistre comme un indice de l’airflor-28 du temps. Et je sais que, pour finir, la pente est prise dans notre sens. Les mots déforment l’espace politique et lui donne des plis et des pentes qui déterminent ensuite le cours des pensées et des choix du grand nombre.

C’est de cette façon aussi que je reçois ce papier que j’ai découvert avec gourmandise dans le journal « Le Monde ». Une hirondelle, en quelque sorte. Il est paru sous la signature de Stéphane Foucart. Ce n’est pas seulement son contenu qui me réjouit. C’est qu’il soit paru. C’est qu’il ait ce titre. C’est que le journal l’ait publié. Toute une époque commence ! Le titre sonne comme celui d’un tract maoïste des années 70 : « Plus on est riche, moins on a de morale, c'est prouvé ». Je pense à cet instant à ces tracts où les amis de « La Cause du Peuple » prétendaient que le flor-2notaire de Bruay-en-Artois était l’assassin du fait de sa position sociale et du fait qu’il avait fait son repas d’un très gros steak. Mais là, c’est du sérieux et scientifique. « Dans un climat politique où il est tant question d'opposition entre les "élites" et le "peuple", commence Stéphane Foucart, voici une étude qui devrait faire couler beaucoup d'encre. Et pour cause : des chercheurs américains et canadiens documentent, dans l'édition du lundi 27 février de la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), l'existence d'une relation inverse entre élévation dans la hiérarchie sociale et éthique du comportement individuel. C'est-à-dire, exprimé de manière un peu plus directe, que plus vous êtes riche, plus vous êtes susceptible de vous comporter de manière moralement lamentable. L'équipe américano-canadienne menée par Paul Piff (université de Californie à Berkeley) a quelques arguments. Les chercheurs ont mené pas moins de sept protocoles expérimentaux différents, qui concluent tous dans le même sens. » Cette affaire ira loin. Car comment s’en remettre aux riches, à leur « patriotisme » où quoique ce soit de semblable, comme le suggère le « not dangerous » François Hollande, pour gérer les flor-29intérêts communs de la société ? On se posera donc la question différemment à la fin de la lecture.

Donc sept protocoles expérimentaux ont été testés. « Le premier est simple : il s'est simplement agi de se poster à un carrefour et d'observer les véhicules pris en flagrant délit de refus de priorité. La deuxième expérience, très semblable, a, quant à elle, consisté à relever les situations dans lesquelles un piéton engagé sur un passage ad hoc se fait couper la route par une voiture. Dans les deux cas, les chercheurs ont classé les véhicules en cinq catégories, des épaves roulantes (groupe 1) aux berlines de luxe (groupe 5). Résultat : près de 30 % des véhicules du groupe 5 forcent le passage aux voitures prioritaires, un taux quatre fois supérieur aux groupes 1 et 2, et trois fois flor-3supérieur aux groupes 3 et 4. Corrélation quasi identique pour le respect dû aux piétons… Mais, direz-vous, ce n'est pas parce qu'on a une belle voiture qu'on est nécessairement riche. Ce qui n'est pas faux. Aussi, les chercheurs ont complété ces deux expériences par d'autres, menées en laboratoire. A chaque fois, une centaine d'individus ont été invités à prendre connaissance de divers scénarios ou situations : atteinte d'un objectif au prix d'une entorse à la morale, captation d'un bien de manière indue au détriment d'un tiers, mensonge au cours d'une négociation, caution d'une faute dans le cadre professionnel. Puis les participants ont rempli un questionnaire répondant à la question de savoir dans quelle mesure ils seraient prêts à reproduire ces comportements. A chaque fois, une corrélation entre le statut social des participants et leur capacité à enfreindre l'éthique est mise en évidence. » Ainsi il est prouvé que les riches sont spontanément mauvais et enclins à l’abus de flor-30pouvoir. Pour sauver les riches et les protéger d’eux-mêmes, une seule solution : la taxation qui les soulage de la surcharge pondérale qui les pousse au vice a-social ! Mais ce n’est pas fini !

« Une dernière expérience a consisté à placer près de 200 personnes devant un jeu informatique de lancer de dés : une somme d'argent leur était promise si le score atteint après cinq lancers était élevé. Mais, bien sûr, le jeu était pipé et le score ne pouvait excéder 12 points. Ceux qui ont rapporté des scores supérieurs aux expérimentateurs ont donc triché. Même en tenant compte de nombreux paramètres comme l'ethnie, le sexe, l'âge, la religiosité, l'orientation politique, il n'y a rien à faire, "la classe sociale prédit positivement le fait de tricher". A quoi tient ce lien entre hauteur sociale et bassesse morale ? En partie, répondent les chercheurs, "à une perception plus flor-31favorable de la cupidité". » Les riches trouvent positif d’être guidés par l’appât du gain et cette appétence maladive les conduit à pratiquer banalement le mal. De tout ceci nous ne tirerons aucune autre leçon sinon celle de nous être bien amusé à cette lecture. Cependant je recommande d’utiliser abondamment cette étude. Elle me paraît être une juste réponse au mépris ordinaire des élites médiacrâtes qui ne manquent jamais une occasion de stigmatiser le peuple, la bassesse supposée de ses passions, et ainsi de suite. Et on y puisera aussi un argument contre l’idée que notre idée de « tout prendre » au-dessus de 30 000 euros par mois serait déraisonnable car elle démotiverait les importants. Cette expérience démontre au contraire qu’elle pourrait les soigner contre une addiction qui les conduits aux comportements immoraux et anti-sociaux. Prouvé scientifiquement ! J’en viens à flor-32notre traitement dans les médias.

Voici la leçon des relevés du temps d'antenne au 24 février publié par le CSA. En résumé : la situation se dégrade pour le Front de Gauche à la télé. 6% du temps pour le Front de Gauche alors qu'on trouvait 7% au précédant relevé le 10 février dernier. A la radio la situation frémit légèrement en notre faveur : 6,6% du temps contre 5% au 10 février. Mais nous bénéficions toujours de moins de temps que les Verts ! Et le cumul PS/UMP est toujours très élevé 68%. Dans ces conditions, Eric Coquerel a renouvelé notre protestation au CSA. Avec juste ce qu’il faut d’ironie pour souligner que nous ne sommes pas dupes de l’effet de ses prétendues recommandations. « Dans votre communiqué commentant la dernière livrée des résultats au 24 février, écrit-il, vous constatez « que la concentration des temps de parole sur deux candidats s’est atténuée ». Après ce constat optimiste vous insistez cependant pour que les efforts des médias « soient poursuivis » afin que le principe d’équité soit respecté au 19 mars. » Il faut le lire pour le croire ! Ces lignes signent ce qu’est cette commission et les personnages qui la composent. Pour faire croire qu’ils servent à quelque chose et que quelqu’un se flor-34soucie de ce qu’ils disent les voici réduits à se réjouir d’évolutions insignifiantes qui laissent intact un océan d’abus ! C’est ce qu’ils nomment « progrès » !

Bien sûr ils comptent les attribuer à leurs recommandations ! Eric Coquerel relève cette bouffonnerie dans le courrier qu’il a adressé à cette piteuse « commission ». « A 24 jours de cette issue, nous estimons, Monsieur le Président, que vous faites preuve de beaucoup d’optimisme. En effet fin janvier nous constations 75 % de temps de parole cumulé sur les TV pour les deux candidats du PS et de l’UMP et 73 % sur les radios. Un mois après il est de 68 % sur les TV et les radios. Il y a certes un progrès mais à ce rythme, nous doutons fortement que vous soyez parvenus à vraiment réduire cette bipolarisation excessive sur les médias audiovisuels d’ici la fin de la période d’équité. » Le moment venu il faudra dissoudre cette commission qui vient de faire la flor-35preuve de son inutilité coûteuse. Le programme du Front de Gauche prévoit la création d’un Conseil National des médias qui remplacera honorablement cette lamentable parodie d’autorité « indépendante » !

Après cela j’en reviens à l’émission de TF1 « Parole de candidat ». TF1 me donne généreusement une demi-heure de temps de parole en soirée. Mais auparavant vous aurez dû subir une heure et demie de madame Le Pen ! N’oubliez jamais, mes amis lecteurs, cette offense ! N’oubliez jamais que cette chaîne a donné la parole à la candidate du parti qui applaudit debout un collabo assassin et antisémite et m’a réduit à passer sous ses pieds pour moitié moins de temps. Cela vaut pièce d’identité ! Surtout quand il est évident que notre temps de parole est déjà grossièrement sous-estimé. Surtout quand l’intéressée elle-même dit qu’elle n’est pas sûre d’être candidate ! Regardez les visages des journalistes qui acceptent ce rôle. Retenez leurs noms. Ces gens sont capables de tout sur ordre. En tous cas personne ne pourra dire que nous avons laissé faire. Nous avons évidemment flor-37protesté, y compris auprès du CSA. Mais TF1 nous a expliqué que c’était comme ça ou rien. Il faut donc subir. Comme on subit l’occupant privé d’une ancienne télé publique en lui résistant du mieux qu’on peut.

Nous pensons là encore que le CSA devrait intervenir. Eric Coquerel a donc repris la plume. Bien sur, le CSA ne fera rien, comme d’habitude. Il n’est là que pour faire croire qu’il y a quelqu’un, une règle et une police pour la faire respecter. Voici ce qu’écrit Eric Coquerel : « Nous souhaitions vous alerter sur le problème posé par l’émission « Parole de candidat » sur TF1. Cette émission politique sera la seule de la première chaîne française durant la période d’équité. Elle est donc d’importance. Six candidats ont été retenus par elle. Deux, Nicolas Sarkozy et François Hollande, bénéficient d’une émission entière. Les quatre autres se partagent le temps d’antenne, flor-4François Bayrou et Marine Le Pen en « prime time », Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon en 2ème partie de soirée derrière les deux premiers nommés et avec un temps de parole bien moindre. Il s’agit pour nous clairement d’un choix politique qui évidemment ne peut qu’influencer les électeurs. Il a une conséquence inédite : trois des quatre candidats à bénéficier de la case « prime time » sont de droite ! Rien ne justifie cette répartition. Nous vous rappelons par exemple que les derniers sondages placent François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon à 1% d’écart ! ». Que va-t-il se passer ? Rien. Le monde va sa route. Ces gens nous méprisent. Nous ne sommes rien à leurs yeux. Pleins de flor-41morgue et de suffisance ils ne comprennent peut-être même pas de quoi il est question. La réplique est donnée par notre hymne, non ?

J’ai évoqué ici déjà, à de nombreuses reprises, la puissance de l’outil de contournement du verrouillage médiatique qu’est la toile. J’en juge par les résultats de notre équipe, celle qui est constituée autour de ce blog. Elle est évidemment très étroitement articulée avec celle du site « Place au Peuple » et celle du site du Parti de Gauche. Mais elle fonctionne de façon parfaitement autonome et j’en suis le rédacteur en chef très vigilant et très directif. Tout part naturellement de ma connivence avec le webmestre qui est le chef d’orchestre et metteur en scène de mes coups de cœur et trouvailles. Comme vous le savez j’ai la passion des médias. J’ai participé à pas mal d’expériences dans ce domaine depuis les années 70 et j’en ai créé quelques-uns. Mais jamais je ne suis parvenu à la force d’impact de celui-ci, acquise avec aussi peu de moyens. Nous voici rendus à trente mille visites quotidiennes. La lettre du blog compte 56 000 destinataires et leur nombre s’accroît de 2000 par semaine dorénavant. Dans ces conditions toute mon équipe est survoltée. De nombreuses branches s’ajoutent au rameau principal dans une ambiance où les trouvailles s’ajoutent les unes aux autres. Je vais en raconter quelques-unes, en hommage aux femmes et aux hommes de l’ombre qui gravitent autour du vaisseau amiral flor-42qu’est la publication de ma note, une deux ou trois fois par semaine selon les latitudes que me laisse ou non mon calendrier.

Une équipe de camarades autour du webmestre s’active chaque jour pour que les vidéos et enregistrements audio des émissions de télé et de radio, des meetings, des manifestations de toutes sortes où je prends la parole, soient publiées et proposées aux visiteurs de ce blog. Ils s’efforcent de le faire aussi vite que possible, une fois l’émission diffusée ou le discours prononcé, pour permettre au plus grand nombre de participer à ce que nous construisons. C’est la plateforme de diffusion en ligne « Dailymotion » qui héberge nos vidéos et supporte donc le poids flor-44de tous ces fichiers d’images qui, même compressés, restent très volumineux. Une heure de discours ou d’émission c’est près de huit heures ensuite de traitement numérique, conversion du format de fichier, compression, export, encodage. Sans parler du montage. Car si nous publions l’intégralité des passages télé et radio, un travail de montage est toujours nécessaire pour caler le début et la fin du programme, ôter les tunnels publicitaires ou tel intermède d’actualité ou de divertissement sans lien avec des commentaires qu’on peut solliciter de moi. Au-delà de ce flux quotidien de vidéos lié au rythme soutenu de la campagne, l’objectif est aussi de constituer et de préserver nos propres archives. Ce dernier chantier est immense. Et nous manquons d’aide pour tout classer, résumer, et équiper de sommaires. Mais ce qui est fait est déjà magique pour élargir l’audience dans le temps d’un événement passé et pour garder mémoire de ce qui a été entrepris depuis que le Parti de Gauche et le Front de flor-48Gauche sont nés. Pour tout cela, les camarades ont le souci de la qualité de restitution des enregistrements, à commencer par une bonne définition des images, et une synchronisation parfaite de l’image et du son. Ce n’est pas simple, croyez le bien.

Depuis novembre 2008 et le lancement du Parti de Gauche, plus de 250 vidéos ont été publiées sur mon blog. En tout 45 discours prononcés en meeting et réunions publiques et 135 passages dans des émissions des chaînes de radio et de télévision. S'y ajoutent une quarantaine de vidéos d'interventions diverses : conférences de presse, réactions lors des soirées électorales, reportages de la "Télé flor-49de Gauche" dans les manifestations, invitations à des forums, réunions des Front de Gauches thématiques, prises de paroles en soutien à des travailleurs en lutte.

Je vous dis un mot de l’audience de tous ces documents. Car elle se compte en milliers de « vues » cumulées dans le temps. L’audience moyenne des vidéos du blog est passée depuis septembre 2011 de 7000 à 16000 vues. Et cela semble s’accélérer. A ces chiffres s’ajoutent les audiences du même contenu diffusé sur le compte du média invitant, sur le compte d’internautes qui choisissent de le télécharger et, évidemment, sur le compte de « Place au Peuple ». Ainsi, le meeting de la place Stalingrad à Paris qui a marqué le lancement de la campagne présidentielle du Front de Gauche en juin 2011 a été vu 28 000 fois. A titre de comparaison mon passage à l’émission de Drucker en novembre 2010 a été vu 15 000 fois. L’émission « Parole directe » de TF1 en octobre en est à 19 000 vues, le duel avec Copé sur France 2 en décembre à 30 000. La petite vidéo des vœux faite par l’équipe de « Place au Peuple », reprise dans des articles de presse, atteint le score de 50 000 vues. Mon passage à « Des paroles et des actes » sur France 2 en janvier a dépassé les 50 000 vues. Et de courts extraits de cette émission mis en ligne par l’équipe du blog le soir de l’émission sont chacun au-delà des 20 000 vues. Enfin mon vrai–faux duel avec Marine Le Pen sur France 2 de jeudi 23 février est déjà, après quelques jours, à des chiffres considérables. En effet, un extrait mis en ligne le soir même par le site du journal « Le Monde » a flor-52été vu 280 000 fois. A comparer avec les 290 000 en un an et demi de la vidéo de « l’apprenti journaliste ». Et l’intégralité de l’émission publiée sur le blog est au-delà des 50 000 vues.

Les vidéos des discours connaissent aussi de fortes audiences. Celui de la Fête de l’Humanité filmé par un camarade de la « Télé de Gauche » grimpé sur la grande scène est à près de 20 000 vues. En comptant les audiences cumulées du blog et de « Place au Peuple », mon discours à Talence en décembre est à 24 000 vues, Metz à 25000, Nantes à 30 000, Besançon 28 000, Villeurbanne 28 000, Montpellier 34 000. Sans compter la diffusion en direct et en streaming que nous avons expérimentée avec succès lors des deux derniers meetings : 5400 connexions pour Villeurbanne et 7800 pour Montpellier. Et combien d’écoutes collectives à chaque fois dans toute la France qu’elles aient été organisées dans des lieux publics ou bien chez soi entre amis, camarades ou voisins.

Toutes ces audiences peuvent paraître faibles si on les compare aux 7 millions de personnes qui ont vu mon passage sur TF1 en octobre dernier, aux 3,5 millions qui m’ont suivi à « Des paroles et des actes » sur France 2 en janvier et aux 6 millions qui étaient devant leur poste lorsque j’ai affronté Madame Le Pen sur France 2. Mais elles reflètent un usage différent de la diffusion unique en direct par les grandes chaînes. D’abord ils sont vus par tous ceux, en particulier les plus jeunes, qui ne regardent presque plus la télévision. Ensuite les vidéos du blog sont visionnées sur le temps long, à tête reposée. Elles sont partagées sur les réseaux sociaux, reprises dans des articles, leurs liens circulent, chacun peut les intégrer à son propre site. Et flor-9beaucoup des visiteurs de mon blog n’entrent pas d’abord sur le dernier billet publié mais vont et circulent dans les archives, y compris les plus anciennes.

Je vous dis un mot enfin d’une nouveauté apparue sur mon blog il y a quelques semaines. Peut-être l’avez-vous déjà remarquée. Mes camarades ont commencé à créer des « blogcasts » de mes discours. Le mot est de leur invention, composé de « blog » et de « podcast ». Ces blogcasts permettent d’écouter la bande audio de mes discours au format mp3, de la télécharger pour l’emporter avec soi ou pour la partager. Bref d’écouter le contenu d’un discours sans être scotché à un écran. Quinze discours les plus récents sont déjà disponibles et petit à petit, ils le seront tous. On dirait que ce système a trouvé plusieurs milliers d’amateurs, plus de 20 000 utilisateurs déjà en tout. Depuis fin janvier, ces discours ont été écoutés 8000 fois depuis le blog. Et 13000 fois téléchargés. Pour Villeurbanne, c’est plus de 2600 utilisations de l’outil des blogcasts, et 4300 pour Montpellier. Pour mon discours du Blanc-Mesnil 3400. Mes vœux à la communauté éducative et le discours de Besançon chacun 2000.

Dans ces conditions, c’est un très grand changement du sens d’un événement qui rassemble pendant des mois autant de personnes différentes. J’en ai conscience au moment même où j’entreprends mon discours ou ma conférence. Je sais que le public qui l’écoute est non seulement celui que je vois mais aussi ces milliers, bien plus nombreux, que je ne vois pas et dont la plus grande quantité n’est pas encore intéressée au moment où je parle et ne le sera pas avant plusieurs jours et parfois semaines ! Cette déformation du temps politique, cette rupture de la simultanéité des causes et des effets politiques est une des grandes nouveautés de l’espace-temps politique à l’ère du net. A cela s’ajoute la vie devenue autonome des produits « dérivés » du blog. Ainsi quand nous éditons des « blogcasts » tels que je viens de les décrire. Mais aussi quand la lettre hebdomadaire du blog compte 56 000 destinataires. Un vrai hebdomadaire qui fonctionne comme une plateforme d’accès au contenu global du blog. Car les articles renvoient sur tous les niveaux chronologiques du blog. C’est bien sûr l’occasion pour moi d’inviter ceux qui ne l’ont pas encore fait à s’inscrire au registre de diffusion de ce « Petit courrier du Blog » ou à y inscrire ceux que vous souhaiteriez associer à nos réflexions. On verra bientôt quel levier est aussi ce moyen d’action comme le pressentent déjà ceux qui s’en servent comme outil de développement.

Ici je vous propose quelques liens. L’un mène à un petit film tourné sur le meeting de Montpellier du Front de Gauche pour le compte de la Télé de Gauche par les bénévoles, pas vraiment amateurs, de la région. C’est un regard sur les à-côtés militants de la soirée. J’aime y retrouver l’ambiance un peu spéciale de l’attente de l’événement que l’on sent gronder sous ses pieds. Les regards croisés qui en rendent compte ne me lassent pas. J’y découvre aussi des choses que je n’ai pas vues. Que puis-je voir d’ailleurs dorénavant. Peu de choses car chaque minute est comptée, chaque pause organisée et bien remplie, chaque déplacement soigneusement balisé. Il ne peut en être autrement en ce moment. Les visages des copains, je les vois furtivement, ici, puis là. Je devine les tâches et les postes occupés. Et pour finir considérez que je suis le sujet de l’action. Et comme je n’ai guère le goût de me regarder vivre, comprenez que du coup je ne vis la scène à laquelle vous avez peut-être participé qu’en seconde main, après coup et toujours de l’extérieur. D’où ce lien si spécial que j’ai noué avec notre équipe de photographes. Ils ont dorénavant leur espace réservé dans le site « Place au Peuple ». Je voudrais que vous y jetiez un œil. Depuis le début de ce blog, j’ai voulu qu’il intègre une dimension de création culturelle. Ce ne pouvait être que dans un domaine visuel. J’ai pensé publier des tableaux. Mais c’était un exercice trop lourd, trop exigeant. Il me supposait une capacité d’appréciation que je n’ai pas. J’ai étrenné l’idée plus modestement en publiant mes propres photographies. Mon projet était de convaincre d’autres personnes de me confier leur création. Cela s’est fait comme vous l’avez vu. Mais le plus important pour moi est d’être parvenu à lancer l’équipe de photographes que coordonne Stéphane Burlot. D’abord c’était la rubrique « l’œil de la campagne ». Depuis, il y a la page « place aux photos » installée dans le site « Place au Peuple ». Je crois que vous serez intéressé non seulement par leur travail mais aussi par les biographies des auteurs. Le tout est à l’image de notre campagne.  

Au fil de mes ballades sur la toile, je trouve des perles que je voudrais partager. Elles me permettent de m’éviter de trop longs développement. Tout y est dit de ce que je pense, plus simplement et plus efficacement que je ne le ferais. Par exemple, ici, ce décryptage de la guerre que nous mène « Le petit Journal ». Là, voici un montage qui m’a bien fait sourire. Il s’agit de ce que l’auteur de cette vidéo appelle « Le saut d'obstacle médiatique » auquel je suis astreint du fait du caractère moutonnier des gens de médias et du poids de l’idéologie dominante sur leur façon de regarder la réalité.


1 133 commentaires à “Les riches et les puissants. TF1 et le CSA”

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 7 8 9 10 1123 »

  1. 201
    olivier dit:

    "Les trucages du « Petit Journal » sont-ils efficaces ? Sans doute auprès des publics qui ne sont pas avertis." source :

    Et comment pourrions nous etre averti si les média se comportent de cette facon? En étant présent sur les lieux ? en étant des proches des intervenants? A un moment donné, il faut bien trancher. Mais avec quel outil si tout ceux qu'on nous proposent n'ont pas de manche mais que 2 lames à double tranchants de chaque coté de la garde.
    Se rendent-t-ils compte qu'ils sont la première source d'abstention aux élections, la première source de l'oisiveté citoyenne ? ou est-ce un but qu'ils suivent inconsciemment tel des oiseaux migrateurs dont on ne sait qui est le chef. Je n'ose même pas envisager qu'ils le fassent consciemment.

  2. 202
    jeannine dit:

    @curcumabio
    bravo ,bon travail, on avance, on avance,
    jlm , bon repos, car nous avons besoin de vous et de toute l'équipe de notre si belle et veritable gauche.
    quand nous chanterons,
    le temps des cerises.......
    espoir, espoir quand tu nous tiens.....courage et bon vent camarades !

  3. 203
    langoureau dit:

    Je tiens à signaler à Jean Luc Mélenchon, que mes questions sur le site de TF1, pour son émission "paroles de candidat", ont été systématiquement effacées par ces grands démocrates de TF1. Ma question portait sur la démocratie, les médias et les institutions. Comment retrouver une véritable démocratie ? Par exemple, Pour éviter que Monsieur Mélenchon ne dispose, dans l'émission "paroles de candidat, que du tiers du temps de la fille qui soutient les propos de son père qui cite allègrement des Fascistes et considère les chambres à gaz comme un détail de l'histoire...

  4. 204
    olivier dit:

    Alors Gaulliste de droite ou Gaulliste de gauche... ça commence à se compliquer tout ça. Moi je reste sur l'humain d'abord, répartition des richesses, laïcité, fraternité et solidarité. Bref la République programme du Front de Gauche.

  5. 205
    Omar dit:

    @ Curcumabio (207) Cher Fred.
    Je tiens à te féliciter pour le super boulot sur les deux vidéos. Je les ai mises sur ma page Facebook, et j'ai eu quelques commentaires outrés par l'attitude des chiens de garde. Merci pour toutes ces heures consacrées à la lutte... Bien à toi.

  6. 206
    jihel dit:

    Que cela fait du bien de lire Ariane Walter !

  7. 207
    Mauguy dit:

    @135-139-157-166-JN93

    Bonsoir,

    Je partage votre avis sur la conclusion de l'étude cf. plus avant 41-(02/03).
    C'est une vision manichéenne de penser que les sages et les vertueux se trouvent rassemblés sous la bannière des gueux et que leur font face, dans le camp adverse, les amoraux.
    Devraient-ils tous disparaître que se lèveraient, des rangs de ceux que nous défendons, des légions pour les remplacer.
    Sans conscience, sans éthique nous sommes condamnés à nous battre tel Don Quichotte sans espoir d'aboutir comme de voir les yeux de Dulcinée.
    J.L.M. est trop intelligent et avisé pour commettre ce raccourci réducteur. S’il est tentant de s'accorder un plaisir partagé pour éveiller les consciences, il est nécessaire de l'assortir de sous-titres afin d'éviter les fourvoiements.
    Vous avez raison, il faut de la rigueur dans l'analyse, la pensée et les actes c'est ce qui nous différencie et ce qui nous fait tenir.

  8. 208
    jean 28 dit:

    Et voici le mien envoyé ce jour à TF1:

    Bonjour,
    Monsieur Mélenchon va passer sur votre chaine Lundi 5 mars à partir de 22h20. Vous lui accordez 30 minutes. C'est un candidat à l'élection présidentielle dont les sondages le créditent de près de 10% et qui a ses 500 signatures.
    Madame Le Pen qui indique ne pas avoir ses 500 signatures et n'est pas sûre de les avoir, passera à l'antenne après le journal de 20h et ce pour 1h30.
    Mr Bayrou qui lui aussi est au même niveau des sondages que Monsieur Mélenchon (autour de10%) passera également en début de soirée et pour une durée de 1h30.
    Pouvez-vous m'expliquer la raison de cette différence de traitement entre les candidats qui se situent eux même à la droite de l'échiquier politique et Monsieur Mélenchon qui se situe clairement à gauche de cet échiquier?
    Je souhaite que TF1 puisse accorder le même créneau horaire et la même durée à Monsieur Mélenchon sinon je penserai que votre décision est destinée à favoriser la Droite, marquant nettement votre préférence dans cette élection présidentielle
    Courtoisement

  9. 209
    Jean-Philippe dit:

    Bonsoir !
    Ces hyper-riches sont de grands malades qui s'ignorent. Le seul traitement "valable" (efficace pour eux-mêmes et leur environnement qu'ils détruisent assez bêtement) semble bien être le sevrage. Il faudra probablement les y "aider". Après une phase de décompression, je pense qu'ils redécouvriront le bonheur, comme nous tous.
    Amitié et courage à tous !

  10. 210
    Hold-up dit:

    @ Curcumabio
    Je viens de regarder les deux vidéos sur "le saut d'obstacle médiatique" - Oui, quel excellent travail - Clair, ciselé et éveilleur de consciences. Et aussi, pardon, mais quelle nausée (!)... quand on voit le traitement subit par notre candidat du Front de Gauche, M.Jean-Luc Mélenchon. Où l'on voit toute une caste bien lotie et solidaire d'elle même, répéter en boucle les mêmes mots d'un identique bréviaire, adopter les mêmes formules, les mêmes expressions, les mêmes attitudes, siffler les mêmes petites pensées pauvres ou assassines, cracher les mêmes blagues, avoir les mêmes codes, blatérer les mêmes inepties, user des mêmes tactiques et des mêmes clichés, bref, colporter un même discours, une même idéologie. Que cette caste agisse sur le « service public » ou sur le « service privé », un même robinet d'eau tiède coule et tente de formater une à une, chacune des consciences paresseuses ou peu averties. Caste médiatique choyée par ses mandants qui compte précisément sur une possible léthargie, la désespérance tranquille et qui se fait fort de nous l'inoculer 24 H sur 24, (sans pouvoir de rémission, pense-t-elle). Cette richissime corporation médiatique triée sur le volet selon le degré de soumission acquis et dont M. Mougeotte est la mascotte vivante, tape sur le même clou à longueur de journée pour écraser les esprits dans leur boîte crânienne respective, afin que s'annule toute possibilité de construction politique différente. Tout imaginaire différent. Oui, vraiment deux vidéos de Salut Public !

  11. 211
    Jeannot dit:

    Ma réponse à TF1 est que nous serons +2 le 18 mars à Paris.
    Dénonçons bien entendu cet ostracisme au regard du candidat du Front de Gauche.
    Mais faisons en sorte que la foule soit incommensurable ce jour là.
    Un signal très amical de deux provinciaux de l'extrême ouest aux habitants de l'Ile de France

  12. 212
    PATRICK F 32 dit:

    Au lieu de s'en prendre à TF1, au CSA qui ne bougeront pas d'un iota, il serait peut être bon de recommander des médias, des émissions moins hostiles au FdG comme Médiapart, comme "Là bas si j'y suis" de Mermet sur FI.
    Le 18 mars à La Bastille sera, j'espère, le grand envol populaire... nous devons le réussir, le préparer c'est dans 15jours.

  13. 213
    graine d'ananar dit:

    Pourquoi Jean-Luc Mélenchon appelle-t-il le CSA une "commission" ? Il emploie le mot à plusieurs reprises. Pourtant CSA, Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, non ? Alors quid ? Serait-ce parce qu'il songe, le concernant, à une... rosse commission ? (je plaisante, bien sûr...)
    Bon courage (il vous en faudra) pour lundi sur TF1. Profitez-en pour saluer votre chère (c'est le mot...) Laurence Ferrari (et son papa...) mais attention ne lui parlez pas de ses vacances. Dédicacez-lui plutôt vos livres...

  14. 214
    Yves Resse dit:

    @ Alain Tétart
    Je rejoins tout à fait l'idée de donner du sens aux impôts 100 % ou au dessus d'un certain pourcentage. Cela pourrait être par exemple des obligations ou actions d'état au choix de ces contribuables qui seraient une forme de placement (avec dividendes) sur l'avenir du pays et qui seraient non pas une "confiscation" mais un investissement citoyen.Il faut inclure les citoyens les plus riches dans la nation en les intégrant aux stratégies économiques, industrielles et écologiques de leur pays.

  15. 215
    Paton dit:

    Non, il n'est pas anecdotique de décrire le comportement des riches. Cette étude n'a pas des résultats forcément surprenant. Mais il fallait la faire, car les plus fortunés sont affublés des meilleurs traits par l'idéologie dominante : ils sont assimilés à l'élite, au sommun de la compétence. N'emploie-t-on pas le terme de génie pour désigner des gens simplement malins, genre Steve Jobs, Warren Buffet ou George Soros ? Comme Beethoven ! Ce que d'autres études commencent à montrer, c'est que les riches eux-mêmes s'attribuent de l'assurance, de l'audace, du leadership, du "fighting spirit" autant de traits plutôt compatibles avec le mensonge... s'ils deviennent dominants. Tout ça est en tout cas davantage caractéristique d'une oligarchie bien en place et sûr d'elle qu'une élite de référence. Mélenchon a donc raison de mener ce combat des mots et de séparer oligarchie et élite, car c'est l'une des clefs de la reproduction du système. On a tendance à voir de la compétence respectable là où il n'y a qu'un culot monstre. Et on baisse les yeux. Evidemment, la droite a tout intérêt à faire passer ce combat pour une posture morale désuète. Pour ne pas se faire avoir, il faut reprendre la sortie de Hollande sur les riches : "je n'aime pas les riches" avait-t-il dit. Le milliardaire BHL, essayiste culotté plutôt que philosophe compétent, lui en a beaucoup voulu pour ça. Eh bien moi, j'assume ! Paton n'aime pas les riches ! Simpliste, mais offensif. Et après on discute. Ce que je n'aime pas ce n'est pas tant leur personne que le dispositif social qui les rend riches et auquel ils se conforment, etc... après, on peut dérouler.

  16. 216
    Eurocalypse dit:

    Au moins on peut compter sur un journaliste qui n'est pas adepte de la com, des frasques médiatiques, des apparences trompeuses, du conformisme ambiant et qui sait reconnaître qui redonne ses lettes de noblesse à la démocratie... c'est à dire au populisme pour Dominique Reynié, Plantu, Pascal Perrineau, BHL, Duhamel, Elkabach et tous ces déchets médiatiques pathétiquement incapables de différencier l'extrême droite post-fasciste de notre courant politique. Loué soit Christophe Salmon enfin on lui rend un culte laïque tout ce qu'il y a de républicain bien sûr

  17. 217
    F Caron dit:

    "Je continue à penser qu'il faut à tout prix éviter de tomber dans les pièges d'une lutte contre les personnes (Le Pen ou les médiacrates). C'est absolument contre-productif. J'ai plein d'échos négatifs à ce sujet."

    En ce qui me concerne, c'est exactement l'inverse. Je n'ai que des échos échos positifs sur la façon dont Mélenchon affrontent les médiacartes. Des gens qui attendaient le jour où ils auraient quelqu'un comme Jean-Luc Mélenchon pour les exposer comme perroquets professionnels.
    Ils se servent exactement des mêmes ficelles depuis toujours : comment font-ils pour ne pas se donner la nausée à eux-mêmes? Leur patrimoine d'origine, leur entre-soi et leur rémunération actuelle (qu'ils savent trop élevée par rapport à leur contribution réelle) : je ne vois pas d'autres raisons pouvant expliquer ce grégarisme grotesque.

  18. 218
    micmousse dit:

    Il faudrait également diffuser les adresses des "blogcheviks" ces blogs de camarades en faveur affichée du front de gauche dont le leader en termes de publications est jesuiscethomme ou gauche de combat à qui vient de passer en tête du classement wikio, ce qui prouve aussi l'intérêt pour les positions du front de gauche.
    Leur implantation se fait également sur Facebook et twitter et je pense qu'il faudrait aussi développer les groupes amis sur Facebook et les followers sur twitter ou au moins diffuser la connaissance de ces réseaux en plus de ce qui concerne Jean-Luc Mélenchon, le FdG, le PCF, car il est surprenant de voir la rapidité des renseignements par ces amis.

  19. 219
    Boris dit:

    Un message de plus à TF1 et au CSA !
    Bravo pour Le travail de montage des deux petits films qui circulent maintenant sur le net. Tous a la Bastille le 18 Mars prochain et positivons la campagne par notre enthousiasme qui est la meilleure réponse au mépris habituel des médias qui deviennent peu à peu la caricature d'eux-mêmes.
    Le socialisme du XXIeme siècle se construit dans cette campagne. Aujourd'hui le mur du vote utile craquelle et Demain la mince barrière s'écroulera emportant avec lui nombres de citoyens que rien ne pourra retenir.
    Résistons...

  20. 220
    Alexandria 34 dit:

    Envoyé à TF1 contact :

    Mesdames et Messieurs les journalistes de TF1,
    J'ai appris que M. Mélenchon, candidat du Front de Gauche, serait l'invité de l'émission Parole de candidat lundi 5 mars vers 22h30, et ce pour quarante minutes, juste après Mme Le Pen, disposant, elle, de quatre-vingt-dix minutes.
    Je m'étonne, en pleine période dite d'"équité" (surveillée, sinon sanctionnée, par le CSA), d'un traitement aussi médiocre.
    Vous n'êtes pas sans savoir que Mme Le Pen, à ses propres dires, n'est même pas assurée d'obtenir les 500 signatures indispensables à sa candidature, mais vous la traitez avec des égards qui ressemblent fort au bouche-à-bouche à un noyé.
    Vous n'êtes pas sans savoir que M. Bayrou ne dispose à l'heure actuelle dans les sondages (certes, il ne valent que ce qu'ils valent, mais eu égard à l'usage constant que vous en faites, et au crédit que vous leur consentez, je me crois permis de les mentionner) que d'une faible avance en pourcentage sur M. Mélenchon, qui n'aura pourtant que la moitié du temps imparti à cet estimable candidat.
    Pensez-vous que la notion si galvaudée d'"équité" puisse retrouver quelque lustre dans les tristes conditions auxquelles vous la soumettez ?
    Je sais que ma remarque aura sur vous autant d'impact qu'une pichenette sur un bunker, mais je garde l'espoir que, du moins le temps de sa lecture, elle puisse produire un effet, fût-il infime, sur le cours de vos réflexions.
    J'ajouterai, enfin, que le Front de Gauche a su se choisir le candidat le plus impressionnant par son honnêteté, sa rigueur, son engagement, et sa prodigieuse capacité de clarté et d'entraînement – sans même parler du fait que c'est, dans cette campagne, le seul orateur digne de ce nom. J'ai la profonde conviction que les quarant minutes qui lui sont dévolues seront démultipliées, même à une heure tardive, par leur impact sur votre auditoire (voire sur votre audimat...).
    Veuillez croire, Mesdames et Messieurs, à ma vigilante attention, ainsi qu'à ma considération distinguée.

  21. 221
    F Caron dit:

    "L'amoralité des riches, ok. Mais par pitié, ne tombez pas dans ce genre de clichés. "

    Non. Il est essentiel de contrecarrer le cliché voulant que le riche mérite d'être riche, cliché admis et promu sans relâche, par l'ensemble de la classe politique dirigeante et leurs passeurs médiacratiques.
    Dans quelle mesure ce cliché n'est-il pas, en fait, le plus grand des obstacles à la prise de conscience politique et à l'action collective des dominés? comparable au symbole de l'appartenance au sang aristocratique dans la société féodale?
    Les riches se gênent-ils pour signifier, quasi quotidiennement, aux pauvres et aux "non-riches" qu'ils sont ignorants, égoïstes, flemmards, ont des mentalités d'assistés et qu'ils sont remplaçables, et n'ont qu'à se la boucler?
    De cela découle pour eux l'idée que détruite la vie de masses de gens ne pose pas vraiment de problème.
    Il y un lien entre la vision qu'ont les riches de leur propre importance, de leur caractère indispensable, et la manière dont ils commentent la crise.
    À leur niveau, 20 ans de marasme et de misère ne représente rien de tragique pourvu qu'un jour, la crise soit surmontée à leur avantage c'est à dire qu'ils conservent leur pouvoir et leur patrimoines intacts. Beaucoup de spéculateurs font plus d'argent qu'ils n'en ont jamais fait et misent sur le chômage et l'écrasement des salaires. Et politiquement, sur notre écrasement.

  22. 222
    Daniel dit:

    "Ainsi il est prouvé que les riches sont spontanément mauvais et enclins à l’abus de pouvoir."

    Non, c'est l'inverse, c'est parce certains sont spontanément mauvais et incapable d'un minimum d'empathie qu'ils sont riches. Quelqu'un de normalement constitué n'atteindra jamais les sommets de concentration d'argent et de pouvoir qui caractérisent les ultra riches, pourquoi faire ? C'est une sorte de maladie mentale qui devrait être reconnue et soignée comme n'importe quelle autre affection psychiatrique...

  23. 223
    F Caron dit:

    "C'est parce certains sont spontanément mauvais et incapable d'un minimum d'empathie qu'ils sont riches."

    Pas tout à fait exact. Soyons plus cléments !
    Les jeunes riches sont élevés dans l'idée qu'ils méritent leur argent et qu'ils ont droit à plus.
    Je me souviens du documentaire sur les jeunes "nappies" (habitants des quartiers Neuilly-Auteuil-Passy) : ces jeunes étaient terrifiés à l'idée d'aller boire un café dans un lieu "ordinaire". Pour ces jeunes de 16 ans, le 14e arrondissement, c'était le début des "favelas".

  24. 224
    xuxu dit:

    Super le lien vers le CSA. Savent-t-ils lire ces promotions canapé?
    En passant, pour le nerf, mon petit prout rien que pour eux, ça passe! ça passe pas! mof !

    Sur l'antenne de France Inter, vendredi 2 mars 2012, à 19h 35, lors d'une émission "partout ailleurs" ayant pour sujet les élections présidentielles qui se déroulent actuellement en Russie, Patrick Weill, animateur, posait cette question fondamentale à Iliana Moriousseff, sa correspondante à Moscou:
    "Y a t'il eut des débats comme chez nous où tous les candidats ont pu s'exprimer ?"
    En temps que sympathisant du Front de Gauche, dont vous avez, oh combien, ménagé la sensibilité, je tenais à souligner le délicat hommage que cet animateur indépendant rendait là à l'énergique surveillance déployée par vos services afin que dans notre exemplaire démocratie, à laquelle le monde entier se réfère, l'équité des idées soit respectée.
    Grâce vous soit rendue, nous ne sommes pas chez Poutine.
    Avec mes compliments

  25. 225
    l'hallebardier_95 dit:

    @198_curcumabio (Duo "Fred")

    On imagine mal le temps qu'il vous a fallu pour faire les sélections par thème et pour réaliser le montage de cette video "Sauts d'obstacles médiatiques". Vraiment bravo. Je l'ai même visionné une deuxième fois...
    En effet, de manière complémentaire avec le film documentaire "les nouveaux chiens de garde" votre video met en évidence de façon flagrante le mode opératoire voulu par ces pseudo journalistes en service commandé ou à leur insu tellement ils sont imprégnés de pensée unique (en particulier à l'émission ONPC de Ruquier).
    Merci à vous pour cet outil fort utile dont il faut diffuser le lien largement pour rendre compréhensible par le plus grand nombre en quoi consiste "la deuxième peau du système".
    Merci à Jean-Luc Mélenchon de l'avoir mis en bonne place pour la meilleure visibilité.

  26. 226
    maris dit:

    A propos des riches...
    Je ne tomberai pas dans la blague qui consiste à taxer les riches d'incivisme car on trouve, même dans les médias habituels (A2, par exemple) des informations très intéressantes. On nous a présenté cette semaine au "20 heures" une enquête sur l'évolution des revenus. J'en viens immédiatement à la conclusion : en moyenne, les plus hauts revenus seraient 6,7 fois plus importants que la moyenne des plus bas. Et que, blague à part, ils seraient passé de 6,1 fois à 6,7 au cours des deux dernières années. "No comment" du journaliste ! Même en trafiquant les chiffres ces gens-là n'arrivent pas à masquer l'ampleur du fossé et aussi que le fossé se creuse.
    Tout de même, sans vouloir faire du misérabilisme, si le salaire moyen bas était à 2000 €, le salaire moyen haut est à 13400 €.
    Donc ces chiffres sont faux sinon rares sont ceux qui gagnent plus de 30000 € mensuellement, à moins qu'on ne m'explique comment ces "statistiques" ont été bricolées.
    A part ma petite remarque je n'ai encore entendu, pourtant je suis toutes les interventions de Jean-Luc Mélenchon, mais peut-être l'ai-je loupé, la position du FdG quant à la situation du monde paysan. Les petits qui galèrent et parfois se suicident quand ils n'arrivent plus à s'en sortir, et les gros qui continuent à s'engraisser grâce aux subventions de l'Europe.
    Toujours à propos des paysans je n'ai pas entendu d'opinion autre que celle communément admise : les paysans voteraient Sarkho. C'est marrant, il me semble que j'ai un copain, viticulteur de surcroît, qui a voté communiste pendant longtemps et qui va voter pour notre candidat.
    Non, décidément les médias sont bien verrouillés dans leur discours et ne mordront pas la main qui les nourrit et les flatte.

  27. 227
    Nafissatou dit:

    Jean-Luc Mélenchon écrit
    "trois des quatre candidats à bénéficier de la case « prime time » sont de droite ! Rien ne justifie cette répartition."

    Pourquoi n'ajoute-il pas: "et la quatrième est d'extrême droite" ?
    Un autre étonnement de ma part : ceux qui dénoncent ici la servilité des grands médias et leur dépendance aux grandes fortunes, se révoltent également contre le sectarisme de TF1 et la fermeture d'une télé de droite par Chavez au Vénézuéla.
    Moi, je douterais de Mélenchon s'il était choyé par TF1... et je pense que ça va empirer à partir de mardi prochain... Après Poutou qui dénonce en direct sur TF1 la fortune indécente de M. Bouygues, et la prestation à venir de Jean-Luc Mélenchon, ils vont finir par se lasser!

  28. 228
    Claude46 dit:

    "Les riches et les puissants, TF1 et le CSA".
    L'ostracisme à l'égard de Jean-Luc Mélenchon à propos de l'émission "Parole de candidat" m'insupporte. Pourtant de la part d'une télé privée entre les mains du groupe Bouygues de Martin Bouygues, un des amis du président-candidat, on ne pouvait pas s'attendre à autre chose. J'ai donc adressé ce mail à TF1 :

    « Messieurs,
    Pourriez-vous m’expliquer les raisons qui vous ont conduit à accorder, dans une série d’émissions « Parole de candidat », un temps d’antenne de 1h30 en « prime time » à 4 candidats à l’élection présidentielle (M. François Hollande, M. François Bayrou, M. Nicolas Sarkozy et Mme Marine Le Pen) et seulement 40 minutes à un candidat (M. Jean-Luc Mélenchon).
    A cette discrimination sur le temps de parole vis-à-vis de M. Jean-Luc Mélenchon s’ajoute une inégalité de traitement puisque le passage de ce candidat à l’antenne est prévu à une heure tardive à la suite de la candidate du Front National ce lundi 5 mars.
    Ce comportement de la direction de TF1 à l’encontre de M. Jean-Luc Mélenchon relève-t-il d’une décision politique ? D’une volonté de vouloir minimiser, voire étouffer la voix d’un candidat dont chacun s’accorde à dire qu’il rassemble beaucoup de monde dans ses meetings ? Et dont la dynamique de campagne est remarquée.
    La direction de TF1 cherche-t-elle à escamoter les idées du candidat du Front de Gauche qui tranchent avec celles des autres candidats ?
    Si c’est le cas, il est inadmissible qu’une chaîne de télévision -certes privée- puisse ainsi soumettre des millions de citoyens à une injustice et à une inégalité aussi flagrante devant le droit à l’information.
    En agissant de la sorte, croyez-vous favoriser la vie citoyenne ? Croyez-vous jouer correctement votre rôle pour mettre en main tous les éléments d’appréciation aux téléspectateurs afin qu’ils puissent se déterminer en toute connaissance de cause ?
    Drôle de méthode pour une chaîne de télévision dont le slogan « On se retrouve tous sur TF1 » se veut rassembleur ! Slogan aujourd’hui mis à mal.
    Ne pensez-vous pas fouler au pied la déontologie du métier de journaliste en agissant de la sorte ?
    Les pressions du groupe Bouygues, celles du Président directeur général nommé en 2007 M. Nonce Paolini sont-elles si fortes pour que vous en arriviez à de telles discriminations ?
    Merci de bien vouloir répondre à mes interrogations. Et si cela relève d’un choix délibéré, merci d’avoir le courage d’en informer vos téléspectateurs.
    Cordialement »

  29. 229
    carre dit:

    Je viens de passer 3 heures à la lecture des vidéos et des commentaires intercalés d'un envoi de mail à TF1, et je vous remercie de tant de travail, Fred et merci aussi à votre amie, vous êtes formidables je ne veux pas parler de moi même si ça me démange. Brave jeunesse, je vous envie, mes jeunes années sont loin mais j'ai assurée la relève et je remercie mon fils de m'avoir ramenée dans le droit chemin pour aller voter, voter pour le FdG.

  30. 230
    eric91 dit:

    De plus en plus de réactions a ton blog toujours aussi brillant.
    Si le culte de la personnalité n'a heureusement pas cours au FdG, un leader charismatique est indispensable : tu es l'indispensable porteur de la voix de la vraie gauche.
    La droite, du P a la Le Pen l'ont compris qui évitent le débat avec toi et font donner leurs chiens de garde pour t'effacer du paysage politique. Je dis ici mon ecoeurement de itele, je ne parle même pas de BFM. Après avoir cire les pompes de Hollandozy, la presentatrice parle des autres candidats et ne cite avec la complicité de cet abruti de la famille de Michael Darmon, que Le Pen et Bayrou. Pas un mot de ta campagne ! Honte a ces journaleux indignes. Quand le FdG sera aux commandes il sera une mesure de salut public que de mettre de l'ordre dans cette mafia.
    Vivement le 18 mars. Plusieurs centaines de milliers de manifestants sans doute, qui ne seront pas mentionnés par les medias. Combien de reportages mériteraient d'être faits sur la mobilisation qui se prépare...
    Liberté, égalité, fraternité.
    Gouvernons et vite !

  31. 231
    F Caron dit:

    Pour Aristote, dans la Politique : "Partout c'est l'inégalité qui cause la sédition". Toutefois dans la deuxième partie de la phrase, il poursuit "on se révolte pour l'égalité et en état d'égalité, pour avoir la supériorité."
    Les élites dominantes savent que le système est profondément inégal, et que plus il est inégal, plus leurs richesses et leur pouvoir sont perçus comme illégitimes.
    Ils ne peuvent admettre ouvertement la justesse de la première partie de la phrase d'Aristote (les gens qui font le lien entre violence et inégalité sont aujourd'hui traités de "staliniens" ou de "sociologues" (!) par la masse des éditocrates tels que Finkielkraut même si ce lien est admis depuis l'Antiquité) mais ils appuient la deuxième partie, terrifiés qu'ils sont à l'idée que des "séditieux" les éjectent de leur siège.

  32. 232
    Lizerunn dit:

    Une petite remarque sur les études publiées.
    Elles montrent une corrélation entre riches et comportements amoraux.
    Mais une corrélation n'a jamais été une relation causale et dans le meilleur des cas, il est impossible de déterminer dans quel sens ça marche.
    La conclusion clivante c'est : les riches sont amoraux parce qu'ils sont riches (pathologie du riche).
    Mais on pourrait concevoir aussi une position darwinienne : les riches deviennent riches parce que les êtres amoraux réussissent plus facilement dans ce monde de m****.

  33. 233
    Sylvain dit:

    Reprenons la Bastille le 18 mars!

    Vive le Front de Gauche!

  34. 234
    Poncet dit:

    À propos des "échos positifs" ou "négatifs dans mon entourage", j'invite les camarades à regarder leur entourage d'un œil critique. Est il au cœur de l'électorat auquel doit s'adresser le discours de notre candidat ? Ces "échos" justifient-ils qu'il modifie son attitude ?

    En ce qui me concerne, non. Je travaille dans un milieu de cadres et d'ingénieurs, social-démocrates ou de droite par un déterminisme sociologique des plus élémentaires. Changer de façon d'être exprès pour eux ne produirait aucun effet sur leur vote (leurs critiques envers Jean-Luc Mélenchon masquent leurs vraies et inavouables raisons de voter pour un autre) mais produirait peut être un effet négatif sur d'autres électeurs récemment conquis.

    Je préconise de ne rien changer.

  35. 235
    ouax dit:

    Lors de son intervention lundi sur TF1, Mr Mélenchon et son équipe ont évidemment leur stratégie.
    Il me semble opportun de signaler en préambule (sereinement et calmement, en tant que prochain président rassembleur de tous les Français) la triple pénalisation infligée au FdG:
    - Temps de parole passant d'1h30 à 40mn (rapport 2.25). Sur quelles bases?
    - Intervention à une heure tardive, quand les gens qui se lèvent tôt sont couchés.
    - Nouvelle association/confrontation, sans doute fortuite, du FdG avec FN.
    Mr Mélenchon doit demander l'accord des 14 Français qui vont l'interroger qu'ils fassent l'effort citoyen de compenser l'injustice qui lui est faite en posant les questions les plus courtes possibles, sachant que l'exercice imposé par TF1 ne lui laisse que trop peu de temps pour y répondre

  36. 236
    amilcar dit:

    Bonsoir,
    Rapport à la richesse je me suis toujours tenu à ce que me disait un vieil ami décédé aujourd'hui: "il n'y pas de richesse qui soit innocente". J'en avais accepté la vérité intuitive avant que sa réalité contingente nous explose à la figure quotidiennement depuis les années fric ("vive la crise" disait monsieur Montand).
    Cordialement.

  37. 237
    Poncet dit:

    Bonne remarque de Lizerunn (234) mais c'est une interprétation erronée de Darwin. Sa théorie ne parle pas du développement des individus, mais de l'évolution des espèces. C'est à l'espèce que s'applique la notion d'adaptation au milieu, non à l'individu. Autrement dit, une espèce peut comporter des individus inadaptés à leur milieu, mais qui présentent pour elle une opportunité d'adaptation rapide à un changement de milieu. C'est ce qui se produit dans toutes les espèces à reproduction sexuée, par le jeu des caractères dominants et récessifs (les caractères récessifs réapparaissent périodiquement chez certains individus, qu'ils soient ou non adaptés au milieu).
    La transposition de la vraie théorie de Darwin à l'étude qui nous intéresse serait donc beaucoup plus complexe que cela.
    Par ailleurs, on ne peut pas méconnaître qu'on ne devient pas riche par ses qualités propres (amoralité ou autre), mais surtout par héritage.
    Revoyez votre copie...

  38. 238
    Beranger dit:

    Il faut absolument réparer le lien vers "Le saut d'obstacle médiatique". Un beau boulot de montage qui décrypte admirablement les entourloupes médiatiques. Un cours magistral !

  39. 239
    jeanne dit:

    @173
    Je viens de visionner le discours de Bordeaux, je suis frappée par la violence, la morgue et le cynisme du "candidat" qui se révèle encore plus dangereux, éviter qu'il revienne, c'est pour moi le seul but. Pour cela, utiliser complètement le temps de parole disponible, dès maintenant et sans se perdre en vaines discussions.

  40. 240
    Lizerunn dit:

    @Poncet (239)

    Non, le terme Darwinisme ne se réfère pas à la théorie de darwin mais au principe sous-jacent de selection par l'environement. D'ailleurs il existe une théorie dite du darwinisme social.

    Mais quoi qu'il en soit, je n'avais pas pour objectif d'en faire une thèse ici-même.
    J'emploi le terme Darwinisme au sens faible pour signifier l'importance de la structure environementale sur le développement des individus. Un environement où la réussite passe par l'éviction ou l'élimination du plus faible produit nécessairement une "élite" violente et peu altruiste. Un peu comme en politique où il est plus aisé de parvenir au sommet en écrasant l'autre et en prenant sa place.

    Quoi qu'il en soit, je ne théorise en rien le sujet des riche puisque, au contraire, je signalais qu'on ne pouvait pas établir de relation causale en se contentant d'observer des corrélations. La relation causale s'établit uniquement par l'expérimentation. Nous ne pouvons donc que nous en tenir à une conjecture qui repose sur ces corrélations.
    Bien que cela soit déjà très intéressant, c'est à relativiser fortement. Personnellement, je me désengagerais sur le champ d'une idéologie qui prétendrait que les riches sont mauvais parce qu'ils sont riches. Mais je veux bien entendre que l'oisiveté est mère de tous les vices.

    Au passage, la théorie de l'évolution de Darwin ne repose absolument en rien sur des principes de brassages chromosomiques mais sur la sélection par l'environement des individus les plus aptes et qui finiront par être les seuls à se reproduire de façon pérenne sur une période de temps suffisament longue.

  41. 241
    Jérémy dit:

    @jihel(206)

    Pour compléter cette lecture, je conseille de lire les archives en ligne de Liberation.fr depuis 1995 en recherche avancée. Mélenchon qui critique Hollande, rien de nouveau, mais c'est sur l'orientation politique. En tout cas, le point de rupture a eu lieu en 2008. Tout ça permet peut-être de resituer de manière cohérente ses propos à savoir qu'il ne participera qu'à un gvt du Front de Gauche dirigé par lui en tant que président. En tout cas, Jean-Luc Mélenchon a la force et le courage de ses convictions, et en tant que citoyen de Gauche, c'est quelque chose que j'aime tout particulièrement.

  42. 242
    Gilles Avaullée dit:

    Respect, gratitude à M. Mélenchon et son équipe pour le fardeau historique de nos résistances.
    Mon petit courriel à TF1.
    Bonjour,
    conformément aux principes de l'égalité républicaine et de la transparence démocratique, l'émission "Parole de Candidat" prévoit une part égale de temps de parole aux postulants déclarés à la fonction suprème.
    C'est pourquoi, en toute logique, la diffusion du Lundi 04 Mars 2012 est-elle bâtie selon cette même conviction : 1h30mn de "prime time" pour Mme Le Pen, 0h40mn en fin de soirée pour M. Mélenchon.
    Ce choix rédactionnel illustre la neutralité politique exemplaire de votre chaîne et honnore les engagements culturels inclus dans la concession qui lui est accordée. C'est avec reconnaissance que j'assiste à cette belle "entreprise" d'élévation des consciences politiques de nos concitoyens, et plus particulièrement des retraités dépourvus d'Internet ou des productifs qui se couchent/lêvent tôt.
    Par sa participation active aux évènements historiques ayant lieu actuellement, TF1 nous fait comprendre tout le sens de l'expression "aimer ses chaines".
    Bien à vous, qui lisez ces lignes.

    Résistance ! Mélenchon aux deux tours !

  43. 243
    Chris68 dit:

    J'ai repris à quelques changements près le mail de Jean 28 que j'ai envoyé moi aussi à TF1.
    Tous à la Bastille le 18 mars et faisons de cette journée un tsunami d'enthousiasme et une journée festive d'amour et de fraternité. Nous sommes dans le vrai avec le meilleur candidat, la meilleure campagne et le meilleur programme... Montrons le à la France entière!

  44. 244
    Alain Tétart (60)(73 ANS) dit:

    @Yves Resse
    Je rejoins tout à fait l'idée de donner du sens aux impôts 100 %

    Merci pour votre appréciation, en effet je crois qu'il faut impliquer les riches dans l'économie de gré ou de force car ce sont eux qui détiennent le capital !

    @maris
    il me semble que j'ai un copain, viticulteur de surcroît, qui a voté communiste pendant longtemps et qui va voter pour notre candidat.

    Il y a bien deux sortes de paysans et on peut aussi obliger les très riches céréaliers à investir une partie de leurs terres, et la trésorerie nécessaire, dans des EARL qui seraient chargées de faire des produits fermiers de proximité, beaucoup de couples d'ouvriers agricoles sont capables et prêts à gérer 5 à 10 hectares en fermes traditionnelles pour le maraîchage et les animaux de basse cour, ce que les gros céréaliers ne savent plus faire ou ne font plus ! les gros sont des industriels de la terre qui tuent les petits pour s'agrandir sans cesse !

  45. 245
    Michèle dit:

    C'est la Montagne qui inspire ma réaction à ce que vous décrivez: les plus gros obstacles on les contourne. A croire que vous êtes ou représentez ce qu'il faut éviter et ce faisant vous êtes désigné comme un gros obstacle pour l'ordre prescrit à ceux que je nomme les achetés-vendus car je garde encore un peu pour moi et pour nous le sens des mots richesse, puissance.
    En montagne, en hiver, l'air "plein de fils glacés" travaille au renouveau printanier et c'est ainsi que dans la prétendue adversité se construisent les forces qui font l'héroïsme. Nous le savons et ils font semblant de ne pas le savoir car leur avenir ne tient pas compte de l'histoire. Ils n'ont comme perspective que l'immédiateté sans morale ni héroïsme.
    Dans mon imaginaire le18 mars s'inscrit dans la série "Mon peuple ce héros!"

  46. 246
    Dunizel dit:

    Bonjour à tous !
    J'ai commencé ma journée en écrivant au CSA (c'est la 2ème fois, mais comme ils ne m'ont pas répondu, je ne lâche rien !).
    L'énergie ici puisée et ramenée chaque jour (je suis addict à vous tous !) nourrit mon énergie militante, ma réflexion, mon information et ma confiance en l'être humain.
    Camarades, merci à tous !

  47. 247
    Alain Tétart (60)(73 ANS) dit:

    @webmestre
    Merci d'avoir remis en bonne forme mon message 244, et désolé du travail que je vous donne, mais surtout merci pour nous tous pour le travail que vous faîtes pour notre candidat

  48. 248
    natnev dit:

    Le 18 mars à la Bastille: vigilance extrême pour la sécurisation de la manifestation. Des débordements de casseurs infiltrés et autres dérapages commandités seraient catastrophiques pour l'image du Font de Gauche à un mois du 1er tour.

  49. 249
    Dunizel dit:

    Hop, histoire de motiver les troupes, j'ai aussi légèrement modifié le mail à TF1 de Jean 28. Envoyé à l'instant :
    "Bonjour,
    Monsieur Mélenchon va passer sur votre chaine Lundi 5 mars à partir de 22h20. Vous lui accordez 40 minutes. Candidat à l'élection présidentielle, les sondages le créditent de près de 10% et il a ses 500 signatures.
    Madame Le Pen qui indique ne pas avoir ses 500 signatures et n'est pas sûre de les avoir, passera à l'antenne après le journal de 20h et ce pour 1h30.
    Mr Bayrou qui lui aussi est au même niveau des sondages que Monsieur Mélenchon (autour de10%) passera également en début de soirée et pour une durée de 1h30.
    Pouvez-vous m'expliquer la raison de cette différence de traitement entre les candidats qui se situent eux même à la droite de l'échiquier politique et Monsieur Mélenchon qui se situe clairement à gauche de cet échiquier?
    Je demande que TF1 accorde le même créneau horaire et la même durée à Monsieur Mélenchon sinon je penserai que votre décision est destinée à favoriser la Droite, marquant nettement votre préférence dans cette élection présidentielle et usant d'un droit que je ne vous reconnait pas : prendre en otage les électeurs par manque "d'équité de traitement".
    Je suis outrée, et je fais circuler l'information de votre partialité.
    Si vous daignez me répondre, je ferai circuler aussi, par éthique personnelle...
    Citoyennement..."

    Sinon, je ne serai pas surprise que des militants d'ailleurs tentent de saborder notre reprise de la Bastille... Il va falloir être très très vigilants au coeur de la fête.

  50. 250
    bronx69 dit:

    "bonjour, des nouvelles de Marine ?" phase d'approche détonante pour distribuer le tract sur MLP
    Réaction d abord interloquée de mes interlocuteurs, je précise vite "nous aussi on ne l'aime pas !" sourire, prise du tract, discussion...
    C'est tout ce que j'ai trouvé sur ce marché d'un quartier populaire de l'est lyonnais pour accrocher les jeunes et moins jeunes d'origine étrangère. C'est ainsi que je suis passé du refus poli à un sourire une prise de tract quelques mots...
    De partout, les mêmes réaction: Sarko et Le Pen c'est pareil et beaucoup ont apprécié comment Jean-Luc Mélenchon a mouché la fille à papa sur France 2. On n'en est pas encore au vote FdG mais ça avance !

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 7 8 9 10 1123 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive