04fév 12

En campagne à fond

Le nouveau traité européen arrive

Ce billet a été lu 133 089 fois.

grenoble-20Cette note s’est écrite pour partie dans le train de Bruxelles à Paris. Il y est question de la campagne en cours. Puis je viens sur l’affaire Xavier Mathieu qui vient d’être condamné de nouveau et je vois le lien avec ce qui s’est dit dans le discours de Nicolas Sarkozy l’autre soir à la télévision. Je vous donne des informations que vous n’aurez nulle part ailleurs sur ce qui se trame en Europe et je vous apprends comment votent en votre nom ceux que vous avez élus parfois sur une autre intention. Je dis encore un mot sur l’extrême-droite. Et quelques petites choses sur ce blog.

Journée à Grenoble le vendredi 27 janvier dernier. Forum Libé sur "Vivre la République", Rencontre publique et visite au quartier de la Villeneuve. Photos de Bruno Arbesù

Je commence par quelques mots sur la campagne. Beaucoup s’accordent pour me dire qu’elle est bien menée. Parfois d’aucuns ont des surprises quand ils m’entendent parler dans des domaines où ils ne nous croyaient pas aussi préparés et présents. Ainsi à l'assemblée de l'appel des 3000 au congrès de France Nature Environnement. Notre travail se constate aussi à l’affluence dans nos réunions, aux prises de matériel, à l’afflux des dons et aux propositions d’action sur le terrain. Et pas seulement quand je m’y trouve, c’est d’ailleurs le plus important. Au Meeting de Toulouse deux mille personnes se serraient autour de nos grenoble-19orateurs et oratrices dont Pierre Laurent, Martine Billard et Clémentine Autain. C’est assez fort pour que deux instituts de sondages aient pensé en rendre compte en m’attribuant 9 % des intentions de vote. Mais tout le monde ne voit pas les choses de cette façon.

Je vous propose donc un sourire. Lisez les lignes que voici. Toute la profondeur de l’analyse ne peut manquer de vous atteindre. Pas plus qu’une certaine dose de lèche-botte prudente à l’endroit du prochain président déjà entouré, hélas, de mauvais conseillers. « François Hollande a affirmé une certaine présidentiabilité. Il n'est plus "flou", ni "mou". Mais attention, il peut y avoir un péché réel d'arrogance, pas chez le candidat PS lui-même, mais dans son équipe. Le candidat peut aussi se "fracasser" contre la crise économique et sociale. Pour l'instant il est sorti de l'ornière: il est sur la route mais il est loin d'avoir gagné. De son côté, Nicolas Sarkozy s'est laissé aller à quelques confidences : il peut perdre… Rassurez-vous, il s'agissait seulement pour lui de réattirer l'attention avant son rendez-vous télévisé de dimanche. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il est beaucoup trop agressif et pas assez crédible pour l'instant. Pourtant, c'est un partenaire possible pour François Hollande. Mais ce n'est pas en levant le poing et le mettant – symboliquement – dans la figure de ses adversaires, qu'il pourra augmenter son score et éventuellement espérer arriver au second tour de l'élection présidentielle. » C’est noté monseigneur. Car c’est un cacique de la presse qui parle. Ces lignes sont en effet celles du médiacrâte Christophe Barbier, directorissime de la rédaction de l’Express, le journal qui dénonce à la une les francs-maçons qui « manipulent » les candidats à la présidentielle, mais pas ceux qui en font sans doute autant augrenoble-21 sommet de la rédaction de l’Express. A son actif aussi l’invention d’un deuxième tour « Bayrou / Le Pen », la semaine avant que les deux ne baissent dans les sondages. Ceci explique peut-être cela. 

Notre campagne a pris son rythme de rentrée. J’ai exigé de mon équipe un tableau des vacances pour être certain que chacun prenne le temps de reconstituer son énergie. Un roulement va donc se mettre en place dans les prochaines semaines. Je m’inquiète car j’en vois trop aller trop loin. Du coup la maladie arrive et la surcharge pour les valides les affaiblit à leur tour. L’épidémie de gastro a sévèrement fauché dans nos rangs par exemple. Quant aux orateurs et oratrices voyez leurs mines ! Mon ami Pierre Laurent a spécialement tiré sur la corde avec un meeting par jour pendant près de dix jours. Résultat il est sur le flanc. Martine Billard et Clémentine Autain ne s’en tireront pas longtemps avec du maquillage. Il n’y a qu’à voir la tête des autres pour le savoir. François Delapierre, le directeur de campagne, était au lit avant-hier. Quarante de fièvre. Mais il a guéri en vingt-quatre heures ! Je ne suis pas médecin mais ça ressemble beaucoup à une grève surprise du corps! Naturellement nous nous sentons portés en ce moment. Le plus spectaculaire est l’arrivée de centaines de syndicalistes qui viennent donner le coup de main. Eux nous ouvrent des milliers de portes au propre et au figuré. La bataille contre la Le Pen est leur grande affaire. Le tract du Front de Gauche contre le Front National est parti à sept millions d’exemplaires. Vous avez bien lu : sept millions. Vous comprenez le problème financier qui se pose à nous ? Je m’amuse de voir les petits je-sais-tout faire des mines et des pauses méprisantes pour s’étonner de nos prétentions quand « Marine Le Pen est si haut chez les ouvriers ». Encore heureux les jours où on ne me reproche pas de n’arriver à rien ! Comme si j’aurais dû régler un problème enkysté depuis quarante ans en dix jours ! Ce qui est certain c’est que nous, nous sommes au travail. Livres, conférences, tracts, on recommence tout à zéro. Pendant ce temps la bonne société à l’air de redécouvrir seulement la nature réelle de Marine Le Pen à l’occasion d’un bal viennois. Depuis l’adoubement par le chef du lobby juif républicain à San-Francisco, et celui par  l’ambassadeur d’Israël révélé par un reportage de France 5, combien avait fini par croire que l’extrême-droite n’était plus elle-même, ou « seulement anti-arabes » comme l’a écrit madame Angot dans Télérama ! Rude retour au réel pour ceux qui avaient tellement envie de grenoble-15croire autre chose. Les liens avec les pires groupes en Europe, confits de racisme et d’antisémitisme n’ont jamais cessés. Le Front National c’est juste la suite de l’extrême-droite historique. Le récent discours de madame Le Pen à Perpignan a fonctionné comme un retour aux sources. Nous allons redoubler d’énergie.

La méthode et les objectifs doivent être clairement énoncés pour que chacun puisse s’en emparer et travailler sérieusement à leur mise en œuvre. Notre angle de combat est de reconstruire une conscience de classe argumentée et informée. Ce n’est donc pas seulement un effet d’adhésion par défaut ou de pur calcul électoral que nous visons. Nous laissons cela à François Hollande. Il s’agit d’instruire, d’éduquer, de donner des raisons claires et compréhensibles d’agir avec nous plutôt que de déserter en s’abstenant ou de s’abandonner au vote des enfumés avec l’extrême-droite. Pour ce faire, notre programme est notre meilleure arme de conviction massive. Parce que lui parle clair et ouvre des perspectives concrètes dans la vie quotidienne de ceux à qui il est proposé. Il parle salaire, logement, école, projet pour l’avenir commun. Ce discours parle aux ouvriers et aux cadres techniciens. Autre chose que les fumées xénophobes et racistes qui sont l’essentiel du potage lepéniste. Et par-dessus tout cela, nous sommes dans la lutte avec ceux qui luttent pour leur gagne-pain. Là où les héritiers des chemises brunes ne sont jamais.

Ce vendredi 3 février, Xavier Mathieu a été condamné en appel. Il est condamné à 1 200 euros d'amende pour avoir refusé de se faire prélever son ADN par la police à la suite d’une action syndicale dans les locaux de la sous-préfecture dont on se souvient. Pourtant lors du procès en première instance en juin 2010, Xavier Mathieu avait été relaxé. C'est le parquet, donc le gouvernement, qui a fait appel de la relaxe. Lors de l'audience en appel le 4 janvier dernier, j'étais allé à Amiens, avec beaucoup d’autres responsables, sauf François Hollande, lui apporter le soutien du Front de Gauche. On se souvient que le « Petit Journal » avait retenu de ce moment de lutte le problème central de mon prétendu évitement d’Eva Joly. Bonjour la diversion. Mais « tellement drôôôôle, ma chère Marie-Jacynthe grenoble-14» ! Ce jour-là, pourtant, une grosse partie juridique se jouait. A la surprise de beaucoup, le parquet avait requis une amende de 1 000 à 1 500 euros. Mauvais signe. Car dans les Pyrénées-Orientales, notre camarade Galéano, lui aussi réfractaire au fichage ADN, avait écopé de 150 euros d’amende ! Le juge d'appel a donc obéi à un souci particulier en direction de Xavier Mathieu. Cet acharnement judiciaire est insupportable. Car il a un sens très politique.

Pour le comprendre il faut se souvenir que l'obligation faite à Xavier Mathieu de donner son ADN est la conséquence de sa condamnation à 4 000 euros d'amende par la Cour d'appel d'Amiens pour les dégradations de la sous-préfecture de Compiègne. Vous vous souvenez aussi de cet épisode ? Il avait donné lieu quelques mois plus tard à un autre épisode de buzz lorsque Pierre Carles m’avait projeté la scène de l’interview de Xavier Mathieu par David Pujadas. Condamné, la loi l'obligeait à subir un prélèvement ADN. Xavier Mathieu a refusé. Il a eu raison. Car un syndicaliste ne peut pas être assimilé à un violeur ou un assassin ! Or le fichage des empreintes génétiques devrait rester strictement limité aux criminels dangereux. C'est dans cet esprit qu'il a été créé en 1998. Mais la droite l'a bien vite élargi à de nombreux autres crimes et délits en 2003 et 2010, dans une surenchère que chacun connaît. A présent, les camarades autour de Xavier Mathieu pensent aller en cassation. Et si cela ne suffit pas il y a aura une saisine de la Cour européenne. On ne lâche rien. Il faudra être vigilant et voir ce qui va se dire dans la bien-pensance d’habitude si prompte à grimper au rideau sur la liberté au Venezuela. Que se passe-t-il quand un ouvrier résiste avec son syndicat face un abus de pouvoir visant à criminaliser l’action syndicale ? Tant qu’un médiacrâte ne sera passé par cette humiliation je crains qu’il ne se passe rien dans les grandes grenoble-17orgues de l’indignation.

Pourtant cette affaire retrouve selon moi une actualité très brûlante depuis le discours de Nicolas Sarkozy l’autre dimanche. On se souvient qu’il a donné l’ordre aux syndicats de s’accorder avec le patronat d’ici deux mois sur la possibilité de redéfinir entreprise par entreprise le temps de travail, la durée du travail quotidien et les salaires. Il s’agit d’une véritable institutionnalisation du chantage patronal sous le nom « d'accords compétitivité-emploi ». C’est précisément une situation de ce genre qui a déclenché toute l’affaire des Conti. Xavier Mathieu et ses camarades luttaient pour sauver les 1 120 emplois du site de Continental à Clairoix, dans l'Oise. Ils avaient été abusés par un patron voyou. En 2007, la direction avait proposé aux salariés de passer aux 40 heures payées 37,5 en échange du maintien de l'emploi. Pris à la gorge, une petite majorité de salariés avait fini par céder au chantage. Deux ans plus tard, Continental annonçait la fermeture de l'usine. Aujourd'hui, sur les 1120 salariés, seuls 212 ont retrouvé un CDI. Pour les 900 autres, c'est la galère et la précarité. On ne compte plus les drames personnels et familiaux. Encore lundi 16 janvier dernier, un ancien salarié de Conti s'est jeté sous un train. Dès lors c’est une justice de classe qui est ressentie quand elle condamne Xavier Mathieu. Relaxé en première instance il n’est poursuivi de nouveau que sur ordre du gouvernement. Aujourd'hui, il est condamné « pour l'exemple » en quelque sorte. Car il n'a jamais cédé, jamais baissé ni les yeux ni les bras. C'est une tête dure. C'est une grenoble-18fierté pour tout le mouvement ouvrier de le compter parmi les siens. Nicolas Sarkozy et son gouvernement cherchent par tous les moyens à casser les résistances et à intimider les salariés. C'est la seule raison de la condamnation de Xavier Mathieu. Nous ne l’oublierons pas à l’heure des comptes.

Mercredi et jeudi, on était en séance à Bruxelles au Parlement européen. Le principal sujet de débat était une fois de plus le traité intergouvernemental « sur la stabilité, la coordination et la gouvernance dans l’union économique et monétaire » (« TSCG »). Ce document est finalisé. La version finale de ce traité a été rendue publique (en anglais bien sûr) mardi midi après que 25 Etats membres de l’UE sur 27 se soient mis d’accord pour le signer. J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de ce traité. Vous trouverez sur mon blog européen une note sur son contenu final. Les modifications qu’il a subies depuis sa première version, présentée le 16 décembre par monsieur Van Rompuy sont pour la plupart marginale. La « règle d’or » renforcée et sa constitutionnalisation sont toujours à l’ordre du jour. Les sanctions automatisées aussi. La Cour de grenoble-10Justice de l’Union européenne pourra même désormais appliquer des sanctions financières si un Etat refuse de transposer la « règle d’or » dans sa Constitution. Quant aux possibilités de modification du Traité, elles ne sont pas évoquées. Ce Traité ne serait donc modifiable qu’au moment où les Etats parviendraient à se mettre d’accord pour le transposer dans le Traité de Lisbonne. Notez qu’une telle modification est loin d’être acquise car elle requiert une ratification par l’ensemble des Etats-membres. Mais les rédacteurs de ce pacte d’austérité ont pensé à tout. Si on lit attentivement les « considérants », on découvre que la Commission prépare la transposition  des dispositions du Traité dans le droit européen via la « méthode communautaire ». Tout le monde évidemment ne sait pas ce que cela veut dire. Cela signifie qu’il y a un pouvoir d’amendement et de rejet du Parlement européen et que les représentants des Etats-membres au Conseil, votent à la majorité qualifiée et non plus à l’unanimité. Dans ces conditions particulières, ce qui est décidé de cette façon s’applique vite à tous sans avoir besoin d’être gravé dans le marbre des constitutions. Jeudi donc, le Parlement européen devait se prononcer sur le Traité finalisé. Avec mon groupe, la GIUE/NGL, nous avons rédigé une résolution qui a été soumise au vote. Elle  dénonce le contenu du Traité et appelle à la tenue de référendums sur sa ratification partout où c’est possible. De plus elle demande la mise en place de consultations populaires partout où des mécanismes de référendums ne sont pas prévus par la loi nationale. C’est le cas en Allemagne par exemple. Nous l’avons voté seuls et nous avons été battus. Puis nous sommes passés à l’examen de la deuxième motion sur le sujet. Celle du programme commun de la droite et des sociaux-démocrates.

Comme lors de la séance précédente, la droite, les libéraux, les sociaux-démocrates et les verts ont présenté une résolution commune. L’Europe du « Oui » à son programme commun : l’austérité. Ils y ont réitéré leur accord avec le fond du Traité et ont à nouveau appelé à son inscription dans le Traité de Lisbonne. Ils n’ont pas envisagé la possibilité d’un référendum. Toute la social-démocratie européenne a voté pour grenoble-13ce texte. Vous êtes donc prévenus : si leurs représentants arrivent au pouvoir vous n’aurez pas le droit de donner votre avis sur ce Traité. Ils transposeront la « règle d’or » dans la Constitution et la feront appliquer. Côté français il n’en ira pas autrement. Car les députés du PS se sont contentés de s’abstenir. Le coup de l’abstention est un grand classique du PS. C’est grâce à cela que le Traité de Lisbonne est passé au congrès de Versailles. Nous avions été 115 parlementaires socialistes à voter contre. Si le reste du groupe avait voté contre, comme nous, au lieu de s’abstenir, le Traité était repoussé et le président était obligé de faire un référendum pour le faire passer. Dans ce cas, de nouveau, c’est la même mascarade qui s’annonce. Car c’est un comble annonciateur que cette abstention. François Hollande en effet, affirme qu’il veut renégocier le Traité. Si c’est bien son intention pourquoi ne commence-t-il pas par désapprouver la version actuelle ? J’ai noté que Vincent Peillon a voté contre. Pourquoi ? Il le dira sans doute. Par contre, les députés de la gauche du PS qui siégeaient se sont abstenus. Ici gît le « Non socialiste » de 2005. Depuis le rappel à l’ordre de François Hollande, ce qui restait de la gauche du PS s’est fait hara-kiri. Quant aux députés d’Europe-Ecologie-Les Verts, leurs votes sont allés du pour au contre en passant par l’abstention. grenoble-08José Bové a voté. De loin on s’est fait un signe d’amitié avec José Bové car il voté contre cette résolution. Nous aussi. Elle a été adoptée.

Un dernier mot encore sur l’actualité européenne. Cela vous a sans doute échappé mais lundi dernier ce n’est pas un mais deux traités qui ont été validés par le Sommet de l’Union européenne. La règle en Europe est de faire compliqué pour que personne ne s’y retrouve. Le second Traité institue la mise en place du Mécanisme européen de Stabilité dit « MES ». Ce MES, c’est l’institutionnalisation de l’actuel Fonds européen de stabilité financière. Les prêts qu’il propose aux Etats en difficulté  ou « à titre de précaution » sont subordonnés à l’application de plans d’austérité infligés par l’Union et le FMI.  Ceux-ci sont à l’origine du martyre actuel de la Grèce. Mais le Portugal et l’Irlande mangent bon eux aussi. Sachez que ce Traité est par ailleurs conçu comme « complémentaire » du Traité sur la rigueur budgétaire (TSCG). Vous ne suivez pas j’espère ? Apprenez ainsi que les rédacteurs des deux traités ont poussé le chantage à l’austérité au point qu’à partir du 1er mars 2013, un Etat n’ayant pas ratifié le Traité TSCG n’aura pas droit à une assistance financière. Le Traité MES donne en outre un droit de véto à l’Allemagne, à la France et grenoble-05à l’Italie pour décider quel pays aura droit à une assistance financière d’urgence. Il donne aussi un droit de véto à l’Allemagne, la France, l’Italie et l'Espagne pour la date de son entrée en vigueur, d’où l’importance des votes de ratification de ces quatre pays.

Or j’ai été alerté par ma camarade et co-présidente du Parti de Gauche Martine Billard que ce second Traité serait soumis à la ratification de l’Assemblée Nationale dès le 21 février prochain. Il sera soumis à ratification en même temps que l’amendement au Traité de Lisbonne qui permet l’inscription de ce mécanisme et donc du FMI dans le droit primaire de l’Union européenne ! Je rappelle que conformément à l’article 11 de la Constitution française « Le Président de la République, sur proposition du Gouvernement pendant la durée des sessions ou sur proposition conjointe des deux Assemblées, publiées au Journal Officiel, peut soumettre au référendum tout projet de loi portant sur l'organisation des pouvoirs publics, sur des réformes relatives à la politique économique ou sociale de la nation et aux services publics qui y concourent, ou tendant à autoriser la ratification d'un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions. Un référendum (…) peut être organisé à l'initiative d'un cinquième des membres du Parlement, soutenue par un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales».  Ce Traité entrainant un engagement économique conséquent de la France, le peuple français devrait pouvoir être consulté. Il n’en sera rien bien sûr. Les amis de la liberté au Venezuela et à Cuba n’ont pas l’intention de se rebeller contre un déni de démocratie aussi flagrant. Du temps de l’URSS, grenoble-06les pays du Comécon n’étaient pas traités aussi grossièrement. De toute façon, François Hollande a prévenu qu’il ne demanderait pas de référendum. « Le prochain président » ne sera donc guère différent de l’actuel sur ce point.

Rions un peu. Que s’est-il passé dans la nuit du lundi 30 au mardi 31 janvier ? Selon l’IFOP, la structure de l’électorat du Front de Gauche a en effet complètement changé en l’espace d’une journée. Cet institut publie un sondage sur les intentions de vote tous les soirs à 18h. Le 30 janvier, l’IFOP annonce 8% d’intention de vote pour le Front de Gauche et le lendemain 7,5%. Mais ce qui est intéressant, c’est de regarder le détail de ces intentions de vote. Le 30 janvier, l’IFOP annonce que 2% des moins de 35 ans voteraient pour le Front de Gauche. Le lendemain, ils seraient le double, 4%. Les « inactifs hors retraités » – selon la dénomination de l’IFOP – étaient 3% à voter pour le Front de Gauche le lundi, puis 7% le lendemain. Le Front de Gauche réalisait un score honorable dans l’agglomération parisienne avec 9% le lundi, mais le lendemain les parisiens n’étaient plus que 5% à voter pour le Front de Gauche. L’IFOP a poussé le vice jusqu’à nous annoncer mardi que seulement 1% des ouvriers voteraient pour le Front de Gauche… L’IFOP annonçait pourtant une semaine auparavant, le mardi 24, que 13% des ouvriers voteraient pour le Front de Gauche. Heureusement, selon l’IFOP, la classe ouvrière change rapidement d’avis et le Front de Gauche réalisait de nouveau un bon score à la fin de semaine avec 12%, le vendredi 3 février. Si l’on en croit l’IFOP, le score total du Front de Gauche ne varierait quasiment pas, quant bien mêmes les intentions de votes d’une des catégories sociales les plus nombreuses grenoble-07du pays baisseraient ou augmenteraient de plus de 10 points. Comme l’a fait remarquer le Canard enchainé, IFOP est aussi l’anagramme de « OPIF ». Cela explique bien des choses.

Vous aimez les images qui illustrent mon blog ? Vous avez remarqué qu’elles viennent de nombreuses sources ? En effet, j’ai lancé le premier appel à contributeurs le 4 janvier 2011. Il y a donc un peu plus d’un an. « Il s'agit de me faire parvenir, avais-je alors écrit, par messagerie électronique, une petite série de photographies qui, selon vous, apportent un regard original, personnel ou tout simplement esthétique sur la vie. Je sélectionnerai ce qui me convient, selon mon humeur et ce que vos images m’auront inspiré de connexions lointaines avec mes thèmes. » J’ai été entendu. De janvier à octobre, quelques deux cent séries de photos nous sont parvenues. Parfois d’une petite dizaine d’images, parfois près de cinquante. Une somme considérable d’images à trier, à stocker, à ordonner. Ce n’est pas moi qui ai fait ce travail, vous le devinez, mais plusieurs camarades à tour de rôle, dont mon fidèle et inépuisable Webmestre. Quarante galeries ont été sélectionnées et finalement publiées, illustrant chacune une publication de billet. Dans ces images d’amateurs éclairés, des visages, de luttes et de manifestations, de pancartes et de slogans. Et surtout beaucoup de paysages, proches et lointains, de friches, de montagnes, mais aussi d’arbres, d’animaux, de jeux d’eaux sur le sable, de ponts, de cabanes, d’escaliers, de trains et de bateaux. En novembre 2011 j’ai précisé ma demande. En résonance avec les thèmes de la campagne, j’ai dit que je souhaitais recevoir des images d’ouvriers et ouvrières, de machines, de gens au travail, de gestes de travail. Et bien sûr tout ce qui montre « le peuple » en marche, en action. Mon objectif est de rendre « visible » les invisibles. Et d’esthétiser leur image. « On comprend donc qu’il ne s’agit pas seulement de montrer le travail, avais-je écrit, mais de faire sentir qu’il est une œuvre. » grenoble-03Une petite vingtaine de galeries ont été reçues et parmi elles, seules cinq ont été publiées. Choisies parce qu’elles contenaient suffisamment d’images pour composer une série. Et surtout parce que, comme ces charpentiers de marine occupés à reproduire un canot à vapeur, elles célébraient avec bonheur les gestes et les outils du travail. J’espère bien continuer à recevoir ces sortes d’images. Je n’écris ces lignes que pour cela.

La rubrique « L’œil de la campagne » sur le blog a été lancé au même moment que l’appel à contribuer à l’illustration de mon blog en janvier 2011. Depuis cette date, le photographe Stéphane Burlot et un petit groupe de photographes militants constitué chemin faisant, suivent partout en France les initiatives et les déplacements de campagne. Tous ont un métier hors de la photographie. Mais elle est leur passion et ils sont le plus souvent déjà très avancés dans leur art.  Ils sont bénévoles. Ici, soixante galeries ont été publiées, composées de vingt, vingt-cinq images en moyenne. Plus d’un millier de photographies donc, ont été légendées et ordonnées, pour composer un récit des rencontres, des prises de paroles, des visages, des meetings, des soutiens qui font vivre la campagne du Front de Gauche. Tout cela est la contribution de notre action à l’art de la photographie. Art contemporain, création permanente, univers de subjectivité totale puisqu’une même scène absolument vraie peut être rendue de cent manières si différentes ! Notre campagne essaie d’être aussi une œuvre d’art en se prêtant comme matière première aux artistes. Avis aux amateurs !

 


1 372 commentaires à “Le nouveau traité européen arrive”

Pages : « 14 5 6 7 8 [9] 10 11 12 13 1428 »

  1. 401
    lepierrot dit:

    Le comédien Jacques Weber votera J L Mélenchon en 2012 (sur RMC dans les grandes gueules)

  2. 402
    Lupi jean-claude dit:

    @ à tous,
    Bien des choses nous sont cachées, non dites plusieurs d'entre vous dénonce ce nouveau machin à fabriquer des pauvres le MESet avec des statuts en béton puisque ces gens nous pillent et font ce qu'ils veulent aprés.Je suis pas sur mais je crois que cela porte un nom crime organisé. Je ne sais plus quoi penser sur jusqu'où vont ils oser aller?Nous souhaitons tous une révolution citoyenne mais pourrons nous attendre car aujourd'hui il y a urgence et cette urgence c'est le peuple grec.Si on en croit les différentes brides d'information qui nous parviennent des enfants commence à aller à l'école le ventre vide, je pense que partout en europe c'est pareil et que chaque jour les choses sont pires pour des million de personnes sur le continent le plus riche.J'ai une malheureuse question vas t on laisser ces crimes contre l'humanité impunis ?

  3. 403
    dudu87 dit:

    50 auteurs de polars soutiennent JL Mélenchon, qu'on se le dise !

  4. 404
    Mario Morisi 39 dit:

    "Notre voeu pour que Paris rompe avec les agences de notation a été présenté. PCF-PG-Verts votent pour, UMP et PS contre."
    Signé un élu de Paris de chez nous.

    C'est clair et net, le PS dans son ensemble, en tant qu'organisation politique prétendument de gauche, est pour le bras armée de la finance, les agences de notation. Elle est pour les agences et elle s'abstiendra dans le vote pour la ratification du nouveau traité... en nous vendant que plus tard, Hollande, qui tient de plus en plus de Ganelon, ira renégocier avec Merkel et UE. Alors voilà, Jean Luc, je crois que je comprends tout, mais pour ma part, je vois d'un mauvais oeil la perte de fermeté pour le deuxième tour (le troisième sera décisif aussi, les législatives). C'est chez les abstentionnistes, chez nos camarades d'extrême gauche, chez les jeunes citoyens primovotants issus de l'immigration que nous allons trouver des alliés. Pas au centre.
    Quant à moi, je le dis fermement, je ne voterai pas pour Hollandreou.

  5. 405
    henri dit:

    J'ai écouté "en différé" Jean Luc Mélenchon sur LCI, j'étais intervenu il y a quelques jours sur les traitements budgétaires des fonctionnaires par rapport au SMIC et je suis étonné de l'embarras du chiffrage du SMIC à 1700,00 € pour les fonctionnaires. D'abord le SMIC s'est substitué au SMIG car au delà de la garantie d'un salaire minimum on a introduit la notion de croissance c'est à dire qu'à l'époque les législateurs ont pensé qu'on pouvait avec un salaire avoir des dépenses qui vont bien plus loin que celles de subsistance. En ce qui concerne le traitement budgétaire des fonctionnaires et la hausse du SMIC, je rappelle que les fonctionnaires ont un salaire inférieur en janvier 2012 au salaire de décembre 2011 (-0,43% en moyenne- hausse des cotisations CSG et retraite), d'autre part le salaire de base revalorisé pour les indices inférieurs au SMIC n'est pas une mesure d'augmentation générale des salaires des fonctionnaires et ne s'applique qu'aux plus petits salaires, donc oui un SMIC à 1700,00 € dans la fonction publique est une obligation n'ont pas pour un nouveau privilège mais pour vivre simplement.

  6. 406
    cobalt(19) dit:

    Je crois que, petit à petit,le PS se radicalise...au centre. Il ne va pas être possible de voter pour eux, comme on le fait depuis 1970. Ça suffit. C'est à désespérer de la politique logique, si on met un mec comme ça (100% Papandréou), au pouvoir. L'esprit de révolte, maintenant, avant qu'il vote le nouveau traité, avec tous ces amis, doit prévaloir dans notre campagne. Il y a un nouveau souffle, une respiration dans notre paysage, grâce au FdG, ne le laissons pas refluer.
    Un corrézien qui a appris à connaitre mimolette et qui préfère le pavé corrézien.

  7. 407
    dudu87 dit:

    Le travail pédagogique de Marine pour faire progresser des idées du FdG est fantastique et au lieu de lui taper dessus on devrait l’encourager à aller + loin dans ce sens. Elle est à la limite de la rupture idéologique dans son parti, la vielle garde du FN s’empressera de remettre de l’ordre en cas d'échec.
    Ah! Oui, OUF! C'est pour ça qu'elle est allée au bal de l'extrême-droite à Vienne...Qu'elle dit qu'elle renie rien du combat de son père? Tu es en pleine magouille politicarde, là, tu penses qu'en favorisant la Marine le FdG va gagné des voix, pourquoi pas aussi demandez à nos élus de la mandater pour les présidentielles? Ça va pas...
    la vielle garde du FN s’empressera de remettre de l’ordre en cas d'échec Ouais et si y a pas échec, comment tu fais? Tu mets la tête dans le sable!

  8. 408
    henri dit:

    Rappelons à Jean Luc Mélenchon que l'URSS n'existe plus (cf son entretien avec BOURDIN).

  9. 409
    Hold-up dit:

    M. Mélenchon, il vaut faut répondre à la petite provocation ce soir au journal de 19 heures de France Inter. Après que l'on vous entende à l'antenne à propos des contre- réformes à venir sur l'apprentissage, de M. Sarkozy, qui verrait des enfants de 14 ans quitter les bancs du collège et tandis que vous rappelez à juste titre "qu'une usine n'est pas une école", on donne la parole à quelqu'un qui visiblement ne vous connait pas et qui monte sur ses grands chevaux. Cet obscur individu ne sait même pas au vu de ses grotesques paroles et son ton désinvolte que vous avez été ministre de l'Enseignement Professionnel et que l'on vous doit une vaste réforme de cet enseignement dans l'intérêt des élèves en formation et dans l'intérêt subséquent de la formation professionnelle. Ce triste sire n'a non seulement rien compris sur vos états de service mais il n'a rien compris non plus à l'essentiel de vos propos sur l'apprentissage. Il s'est sentit visé et a repris vos propres réformes accomplies pour vous les jeter comme un camouflet à la figure ! Il n'a pas compris que vous attaquiez les prochaines contre -réformes de M. Sarkozy ! Il s'énerve à l'antenne tandis qu'il ne comprend rien à rien.Un droit de réponse devrait vous être donné sur France Inter car l'effet ce soir nous a, par ignorance, inutilement et stupidement desservi.

  10. 410
    le métayer dit:

    A Gérard Blanchet. Bien sûr. "Eveilleurs de Conscience" qui que nous soyons, nous souhaitons le faire. C'est exactement ça. Mais je voudrais quand même préciser une chose, tu peux parler de tes convictions avec les Indignés avant ou après l'AP en tant que militant de Front de Gauche ou anticapitaliste, là n'est pas le soucis. C'est juste quand les débats publics sont commencés et qu'ils s'adressent à tout à chacun que l'on ne prône pas l'appartenance, c'est tout. D'ailleurs sur le site facebook ou à nos amis Indignés, il n'est pas interdit de dire ou d'exprimer notre intention d'aller aux assemblées citoyennes du front de gauche ou au meeting ou aller voir un débat dans les locaux du NPA.... Cela contribue à nos discussions ou enrichissements en dehors des AP. Vive le lutte d'où qu'elle viennent mais ne nous baillons pas entre nous, ce serait dommage, je suis d'accord avec toi.

  11. 411
    Antigone34 dit:

    Bon sang! Je viens de réaliser que Marine Le Pen aura ses signataires par le PS, car seul le vote dit "utile" peut les sauver et faire oublier qu'ils se situent sur un axe néo libéral de moins en moins masqué.
    Commencer un lundi avec JL Mélenchon sur RMC, c'était le cadeau du jour! Résistons! tous au meeting à Montpel!

  12. 412
    maxou dit:

    Henri,
    Qui n'a jamais entendu un homme politique bafouiller ou plutôt commis l'erreur après beaucoup de meetings et de fatigue prononcer le mot "URSS" ? Oui Jean-Luc sait que l'URSS n'existe plus.
    Par contre, vous avez de la chance de passer au travers des foudres du Webmestre en publiant deux fois le même message.
    Amicalement.
    Max

    [Edit webmestre : Le compte n'y est pas. Henri n'a relevé le lapsus qu'une seule fois. La seconde intervention sur le même sujet crucial n'est pas de lui.]

  13. 413
    dan38 dit:

    Le nouveau traité arrive. C'est donc avec intérêt que j'ai lu ces informations : Il est en effet difficile de savoir quelque chose par nos médias officiels mais quand même là ils font forts, et ne comptons pas sur le PS pour nous en dire un peu plus. Comme dit M.Aubry que lorsque c'est flou c'est qu'il y a un loup !
    Il y a qu'un truc qui me gêne. Comme le dit charles (353) très peu de commentaires justement sur cette question. Aussi merci à lui pour les 2 liens qui permettent d'approfondir cette question et qui vont m'occuper pour cette soirée.
    Cela m'évitera d'écouter Merckel / Sarkozy car quelle plus belle illustration que cette intervention commune ! on est entrain de nous embrouiller et je suis impatient de la réponse du PS.
    Nous devons réaffirmer notre désir d'une Europe progressiste, sociale, démocratique écologique. Nous devons démontrer que sortir de l'euro serait une catastrophe pour tous (pour ceux qui seraient tentés par le FN)
    Les dernières mesures, assouplissement et flexibilité, tva sociale sont les premières applications que préconisent le futur traité, réformes des retraites, attaque des services publics (hôpital, santé, éducation et autres) tout cela n'est qu'un plan européen.
    Et si ça ne suffit pas reste l'arme financière : les intérêts augmentent, la dette publique devient insupportable, nécessité de serrer les boulons, croissance en berne, moins de recettes fiscales, plus de dette et rebelote sans fin.
    La Grèce, le Portugal, l'Espagne, l'Italie (?) la Hongrie partout le même schéma.
    Alors oui parlons de l'Europe et JL Mélenchon connait son sujet, d'autant qu'on me dit qu'il était bien sur BFM et Itélé.
    Et c'est avec impatience que je l'attend dans une prochaine intervention.

  14. 414
    Alzieu Pierre dit:

    J'ai bataillé toute une journée pour réussir a envoyer un mail à JL Mélenchon. L'informatique n'est pas ma tasse de thé pour informer notre candidat qu'il a en main un outill à profiter. J'ignrais cette possibilité. J'indique dans ce courriel l'importance que représente le monde sportif. A ce propos, JL a reçu un document important sur la faillite du sport français, accompagné de propositions concrêtes par l'auteur, pédagogue des sportifs de haut nuveau.
    Je lui propose que son secrétariat de campagne "épluche" ce livre qui rencontre par ailleurs un grand écho parmi les sportifs, à seul fin qu'il soit le seul candidat à aborder ce problème en n'oubliant surtout pas que le monde sportif est une grande famille qui doit être comme le monde du travail a pratiquer une remarquable solidarité. Pédagogue et chrétien, il cite par trois fois MG Buffet, alors Ministre du sport pour sa bonne polique en direction de ce phénomème social qui depuis Sarko n'a été qu'une liste de Ministres au garde-à-vous devant la politique restrictive de son Gouvernement.

  15. 415
    un révolté dit:

    Sur LCP, une émission sur l'évolution du salariat : Jean Pierre Durand (sociologue) pense que pour résoudre la crise une solution serait le remise en question de la dette publique et souhaite que notre pays soit le "mauvais éléve" et ose rompre avec le fonctionnement actuel de l'Europe et certains traités et qu il pourrait être suivi par d'autres pays. Elise ne lui a pas demander pour qui il voterait, et puis d ailleurs... J ai beaucoup aimé le soutien et les paroles de J Weber.
    Amitiés

  16. 416
    Sonia Bastille dit:

    @ Jean-Luc Mélenchon

    Quelques observations et remarques à propos de votre note et du projet de nouveau traité européen (TSCG-UEM). Le projet est de l'ordre de l'Intergouvernemental mais nécessitera sur plusieurs points, pour notre pays, une révision constitutionnelle ("règle d'or", transfert du contrôle de la discipline budgétaire, procédure de sanction par la CJCE, etc...). Pour permettre la ratification du nouveau traité, par le Chef de l’État, une Loi Constitutionnelle devra être votée par le Parlement selon les dispositions de l'Article 89 et non pas selon l'Article 11 comme vous l'écrivez dans votre note. Le Président Sarkozy aura deux possibilité pour faire accepter la révision : la voie parlementaire : le vote par les 3/5 du Parlement réuni en Congrès ou bien la voie référendaire, le vote du peuple à la majorité absolue des suffrages exprimés.

    Le futur traité grave dans le membre, d'une part la fin de la souveraineté budgétaire des États et d'autre part le processus de l'unicité budgétaire européenne. Il complète les phases de l'Acte Unique et du Traité de Maastricht qui eux gravaient dans le membre d'une part la fin de la souveraineté économique et monétaire et d'autre part l'unicité économique et monétaire. Le systématique devient totalitaire !

    Je viens de regarder votre passage hier à RTL-LCI. A propos de la crise de l'euro et notamment sur ce que vous feriez avec l'Allemagne. Si la Chancelière Allemande refusait vos propositions et bien j'ai constaté que vous n'avez pas de "solutions de rechange" un plan "B"! Vous avez répondu d'ailleurs : "Nous verrons bien..." Vous maintenez toujours la France dans l'UE et l'euro et, c'est là, hélas, la limite de votre démarche.

  17. 417
    jorie dit:

    Quelles belles prestations de Mélenchon sur BFM,lci, au forum libération, au FNe, je ne sais pas comment il fait pour être aussi percutant partout et pour répondre à toutes ces questions parfois corporatistes des uns et des autres. Non seulement,il a réponse à tout, mais cela prouve surtout que son système d'appréhension générale de l'organisation humaine est cohérent de bout en bout. Bon sang, jamais aucun commentaire après ces prestations. Par contre, la LCP se dépasse en matière de promotion de Me le Pen, france 3 aussi. Et maintenant, on nous sert la diversion de la polémique Guéant. Pour nous distraire les amis. Attention, bientôt, on aura le coup de caméra sur toutes les formes d'insécurité. Merci Monsieur Mélenchon de nous fournir autant de "carburant" intellectuel pour réfléchir et débattre. Et ces gogos desmédia qui n'arrêtent pas de scander les uns après les autres "oui, mais il faudrait que les politiques parlent des vraies questions,comme la laïcité par exemple, c'est pour ça que Me le Pen fait des émules". C'est d'un révoltant, parfois.
    Au fait, moi aussi, j'ai envoyé un message d'alerte aux économistes atterrés. Ils ne vont pas s'y mettre eux aussi dans la censure du front de gauche ! Allez sur tous lesmédia sur internet et défendez notre cause. Moi,je fais tout ce que je peux. Mêmechez ceux qui m'énervent.

  18. 418
    marco polo dit:

    Je me demande comment ne pas perdre patience avec ces vieux chevaux Revel, Mougeotte, Aphatie tirant péniblement leur char suranné... ce sont des gens d'une autre époque ! Jean-Luc Mélenchon, vous parliez de journalistes accoucheurs et de journalistes de traquenard. Je crois que ces vieux de la vieille sont de la deuxième sorte ! Comment faire pour ne pas sauter du coq à l'âne avec ces gens-là, rester à fond sur un sujet pour que ce soit clair ?Ils cherchent à vous déstabiliser, ne faudrait-il pas les éviter ? peut-être n'avez-vous pas le choix...
    En tout cas merci de vos interventions, elles m'aident aussi à argumenter pou convaincre d'autre d'aller vers le FdG.

  19. 419
    Siamy dit:

    Une réaction suite au passage de JL Mélenchon chez Mr Bourdin, et sa réaction face au problème Syrien, lorsqu'il regrette que la Russie et la Chine s'opposent à des sanctions type embargo. Ne serions-nous pas une nouvelle fois en train de nous faire manipuler, tout comme nous nous sommes puissamment faits manipuler lors de l'insurrection Lybienne ? Qui croire braves gens.

  20. 420
    nanou 72 dit:

    Etant salarié précaire, j'y croyais plus,préte à voter blanc! je bosse 6 jours sur 7 et je gagne 1200 euros par mois! Je n'y arrive pas, quand j'ai mal a la gorge je me soigne seul! Donc je coute rien et on me taxe et on veut me taxer encore plus! Mon pére vieux militant vient de m'encourager a voter Jean-Luc Mélenchon !
    Mais au 2e tour si c'est Hollande, Sarkozy non merci !
    J'ai 30ans et je bosse depuis l'age de 18ans et je subit, bien que syndiquée et allant de temps à autre en manif! Oui nous sommes des jeunes sacrifiés et les patrons en profitent!
    Résistons, oui ! Même après juin sinon on est fouttu!

  21. 421
    DD dit:

    Bonjour,

    Je ne suis pas d'accord avec l'analyse à l'emporte pièce qu'a fait Jean Luc Mélenchon chez Bourdin sur la Syrie. Nous avons été habitué à des analyses bien plus inspirées: si, bien entendu, "la démocratie ne s'exporte pas par les armes", il convient, avant même de donner un avis, d'observer et de comprendre la situation. Voilà un pays, la Syrie, dont le régime n'a pas changé après le "printemps arabe"(rien que l'expression, son origine, son histoire, doit prêter à réfléchir). D'ailleurs, rien ne s'est passé en Syrie (pas plus qu'en Lybie) dans les premières semaines de contestation. Si le pouvoir baasiste a bien entendu une opposition (plusieurs oppositions d'ailleurs), elle ne s'est réveillée qu'avec retard. Pour pouvoir comprendre la situation en Syrie, il convient de prendre un peu de hauteur: qu'est ce que la Syrie? sur le plan diplomatique, un allié de l'Iran, de la Russie, et de la Chine (et donc un adversaire des états unis et d’Israël, nous sommes aujourd'hui dans un contexte de "guerre fraiche" entre les deux ex superpuissances). sur le plan géographique, le pays qui est entre la Turquie, l'Iran et Israël. Sur le plan géopolitique, un obstacle dans la constitution du "grand moyen orient", projet géostratégique américano-européen dans la région. Si on s'attarde sur cette problématique, et si on s'interroge, on voit aussi que l'Iran est également une épine dans le pied du "grand jeu" américain dans la région. Or, quels sont aujourd'hui les pays que l'on nous présente comme les méchants du moment? La Syrie, l'Iran et, depuis peu la Russie (qui est, si on en croit les médias occidentaux soit disant impartiaux, en passe de revivre une "révolution de février"!.. on y croit à fond!).

  22. 422
    Michel Matain dit:

    @ franck fouquet,
    ...à moins que les communistes n’envisagent de reprendre le discours anti-émigration qu’ils avaient dans les années 80 ?

    Pourquoi une fois de plus des lieux communs anticommunistes ? On a eu droit aux communistes qui votaient Le Pen (eh oui, le PCF baissait, le FN montait, c'était évidemment le résultat d'un vase communicant direct), aux élus communistes qui ne pensent qu'à aller à la soupe et sont prêts à toutes la bassesses avec les socialistes, etc etc... Nous sommes aujourd'hui engagés dans une bataille décisive autour et pour le Front de Gauche et son candidat commun Jean-Luc Mélenchon, tous ensemble avec toutes nos différences, alors ce genre d'agression contre une partie de nous-mêmes, les communistes, n'a pas lieu d'être.

  23. 423
    Un libertaire dit:

    Je me permets de faire un autres post, en espèrant qu'il soit publié.
    Demain vous êtes en meeting à Villeurbanne, chose que j'attends avec impatience. J'espère une chose, pour montrer aux Le Pen comment on lutte contre le capital avec sérieux: que vous honoriez à travers votre discours la grève générale gracque qui aura eu lieu, avec notamment le PAME. Je me rappelle les 19-20 octobre derniers en Grèce, grands jours de lutte. Si malheureuesement vous venez à ne pas gagné les éléctions en France, nous pourrons compter sur le KKE grec qui j'en suis sûr, fera un score magnifique, et lui s'en prendra véritablement aux capitalistes, pas le LASO ou le Jobbik, grands amis du FN.
    Interdiction de tous les licenciements ! Vive le Socialisme !

  24. 424
    Michel Matain dit:

    Une SCOP a d'autant plus de chances de se maintenir de façon pérenne si elle s'est créée sur des bases saines. C'est pourquoi, comme insiste Jean-Luce Mélenchon, l'avenir et le développement des SCOP ce ne sont pas les tentatives de reprise en cas de faillite, c'est la reprise d'entreprises en bonne santé économique et financière.

    Il existe un avantage fiscal peu connu. Un patron propriétaire de sa PME ne paie pas d'impôts sur le bénéfice de la vente de son entreprise s'il la vend au moment de son départ à l'age légal de la retraite (plus ou moins deux ans). Suggestion : que cet avantage soit réservé uniquement à ceux qui vendront à leurs salariés organisés en SCOP.

  25. 425
    le Prolo du Biolo dit:

    @Meeting de Villeurbanne. Mardi 7/2. Pierre Laurent et J.L.Mélenchon.
    Quand on n'habite pas Lyon et la proche région, on ne sait pas forcément que Villeurbanne c'est Lyon.
    Il serait bon d'indiquer "Lyon-Villeurbanne", pour que les sympathisants qui habitent un peu plus loin et qui ne situent pas forcément et exactement Villeurbanne soient eux aussi au courant.

    [Edit webmestre : Et Cosne d'Allier, Talence, Lézan, Lanester, ça vous a pas posé de problèmes ?]

  26. 426
    cazabeau dit:

    Ah, mes amis enfin France inter, ce soir au journal de 19h00, a prononcé le nom de Mélenchon. Ils ont même fait passer un extrait d'une intervention de JL sur l'apprentissage. Si, si,si. Vous connaissez la maxime: qu'on en parle en bien ou en mal mais qu'on en parle. C'est fait ! France inter l'a fait.
    Bon, c'était pour dézinguer. Ils ont trouvé un apprenti en master marketing responsable de l'association nationale des apprentis de France, en apprentissage à la SNCF, pour faire savoir que l'apprentissage ne s'effectuait pas qu'en usine et qu'il existait des apprentis bac+2,3... et ce garçon de 25 ans qui répond au nom de Morgan Marietti, en a assez que Mr Mélenchon propage partout (oui partout - y'a t-il un média qui émet sur une fréquence à laquelle je n'ai pas accès?) une image négative sur l'apprentissage. Na! Je vais tenté de lui faire parvenir le discours complet tenu devant la communauté éducative de notre candidat.

    @cincinnatus35 - 391
    D'accord avec vous. Aujourd'hui, je me suis tapé Maître Collard au 7/9 qui n'est pas FN mais qui était à Vienne et qui est d'accord sur tout le programme FN sauf l'avortement préventif. Puis le quotidien des journaux avec le problème des signatures du FN et "C'est dans l'air" sur les maigrichonnes signatures du FN (1h00) avec Yvan Roufiol du figaro qui ne partage pas les idées du FN mais qui pense qu'il serait dommageable qu'il ne soit pas présent car il est le seul a poser les vrais problèmes. Le FN n'est pas ci n'est pas là, par contre à l"extrème gauche il y a des antisémites. J'en ai ma claque pour aujourd'hui - Vivement demain.

  27. 427
    Gilbert Delbrayelle dit:

    Sonia Bastille dit:
    Je viens de regarder votre passage hier à RTL-LCI. A propos de la crise de l'euro et notamment sur ce que vous feriez avec l'Allemagne. Si la Chancelière Allemande refusait vos propositions et bien j'ai constaté que vous n'avez pas de "solutions de rechange" un plan "B"! Vous avez répondu d'ailleurs : "Nous verrons bien..." Vous maintenez toujours la France dans l'UE et l'euro et, c'est là, hélas, la limite de votre démarche.

    Et bien, si la France refuse, il y a blocage et on rediscute. Vous parlez de plan B pour Mélenchon mais inversons la réflexion : que fait Merkel si Mélenchon dit non ? Quel est son plan B ?
    Et en effet, nous verrons...
    Il s'agit d'un rapport de force pour lequel Sarkozy se couche parce qu'il est libéral.
    Vous avez toujours des réflexions "technocratiques" le nez sur le guidon des textes (ceux dont on ne veut plus)
    Comprenez qu'on est tous là parce qu'on veut renverser la tendance et mettre l'humain d'abord.

  28. 428
    albireve dit:

    On entend de plus en plus d'étranges compliments à droite à l'égard de notre champion. Ah! si seulement Mélenchon était à droite!

  29. 429
    Franck Balmary dit:

    Oui, tout à fait d'accord. Relayons, il y a urgence.
    C'est ce que j'ai d'ailleurs fait sur mon blog à l'instant. Pour que survienne une authentique démocratie : http://larocheauxloups.wordpress.com/2012/02/06/front-a-gauche/.

    Car oui, il y a encore l'espoir de quelque chose de neuf et authentique.

    M'siô Mélenchon, amis du Front, bien le bonsoir!

    FB

  30. 430
    Disjecta dit:

    @ Messaoud (379) et Siamy (420)
    Messaoud, je comprends ta méfiance par rapport à la situation syrienne. Je te fais cependant remarquer que ce n'est pas parce que 70% des syriens seraient sunnites (définition religieuse des êtres) que le corps politique qui les dirige doit nécessairement être sunnite. N'oublie pas que l'un des piliers du parti Baas, dont fait partie El Assad, c'est la laïcité.
    Le problème syrien n'est pas tant de savoir qui tue qui (quoiqu'il ne fasse pas de mystère qu'il s'agit là d'une guerre de basse intensité menée par l'OTAN, destinée à dégénérer en guerre civile), le problème est surtout de savoir ce qui permettra au peuple syrien d'avancer. Après les précédents afghans, irakiens, libyens, je pense qu'on est suffisamment en mesure de comprendre que la volonté de l'occident n'est absolument pas de soutenir les valeurs d'égalité et de liberté dans ces pays. Mais même sans ça, qui pourrait croire que l'OTAN, les US, l'occident ont seulement le début du commencement d'une volonté de promouvoir, par les armes ou par de fausses révolutions (cf. les pseudo-révolutions colorées d'Ukraine et de Géorgie), l'instauration d'une démocratie?
    En laissant ne serait-ce qu'un instant supposer que le vote de la résolution de l'ONU est autre chose qu'un passe-droit pour l'OTAN d'aller massacrer tranquillement en Syrie et d'installer des bases militaires, on fait preuve d'un angélisme sinon coupable, du moins niais. Pour cette raison, suffisante, le veto de la Russie et de la Chine (quelque arrière-pensée qu'il ait), qui va empêcher - au moins un temps - l'invasion de la Syrie par les forces néo-colonialistes de l'OTAN et la mort de dizaine de milliers de syriens (cf. la Libye), est une bonne chose.

  31. 431
    maxou dit:

    Toutes mes excuses à vous et à Henri Webmestre...!

    [Edit webmestre : N'exagérons rien, il n'y a pas mort d'homme...]

  32. 432
    Michel Matain dit:

    @ Sonia Bastille
    A propos de la crise de l'euro et notamment sur ce que vous feriez avec l'Allemagne. (...) Vous avez répondu d'ailleurs : "Nous verrons bien..."

    Franchement que peut-il répondre d'autre ? Nous sommes le 6 février et nous ne savons pas comment et à quelle vitesse va s'aggraver le crise de l'euro, la crise grecque... Jean-Luc Mélenchon n'est pas un devin. Les négociations en cours entre la Grèce, la troïka et les banques privées n'ont toujours pas abouti. Que va-t-il en résulter ? Un clash ? Une sortie de la Grèce de la zone euro ? Et dans ce cas dans quelles conditions pour la Grèce ?... Personne n'en sait rien. Merkel et Sarkozy veulent donner l'image de tout faire pour "sauver" la Grèce. Mais, peut-être, ont-ils aujourd'hui même dans le plus grand secret scellé son sort ? Tout le monde navigue à vue. A part affirmer des principes et des valeurs, il est impossible de donner un plan précis.

  33. 433
    orero ramon82 dit:

    @418 sonia bastille
    Bonsoir,
    Mais quelle étrange sculpture vous nous indiquez là. Il me semblait qu'il s'agissait de pérenniser dans le "marbre" des réglements et autres articles ou lois iniques ! Mais bon quelque chose à dû m'echapper à moins queue...Quant à ce plan B, vous auriez certainement aimé que J-L Mélenchon sache user d'un pouvoir de divination et que son "Nous verrons bien..." soit déjà construit comme réponse du tac au tac: drôle de conception de la négociation car en effet c'est la seule réponse à faire: "Nous verrons bien...", je pense d'ailleurs que c'est Mme Merkel qui verra bien que le tapis à changé ses poils pour des épines.

  34. 434
    j-jour dit:

    Dites, Sonia Bastille, c'est pour voir si les cancres au fond de la classe suivent et lisent, vous avez écrit "le futur traité grave dans le membre"? (2 fois) Très drôle, sur un sujet qui ne fait pas du tout rire, hélas.

  35. 435
    Ardéchoise dit:

    Oui, merci au webmestre pour son dévouement et pour sa vigilance (dur, dur, des fois le week-end...). Et merci aussi à tous les autres qui accompagnent J L Mélenchon dans la campagne du Front de Gauche. Il a su s'entourer de gens talentueux et fidèles qui mouillent leur chemise. Grâce à eux, nous vivons la campagne quasiment en direct. J'ai regretté au début que J L Mélenchon ne soit pas plus entouré d'"intellectuels", mais j'ai compris au fur et à mesure de la campagne, qu'il préférait les gens qui font marcher à la fois leur tête et leurs mains, c'est-à-dire la majorité des gens pourvu qu'on leur en donne l'occasion et qu'on leur fasse confiance. Encore une belle leçon d'humanité.
    Je suis contente que 50 auteurs de polars appellent à voter pour lui. Ce ne sont peut-être pas non plus des "intellectuels", mais à travers leurs intrigues, ils parlent aussi de l'humain et des problèmes de société. J'aime ce genre littéraire.
    Je ne pourrai pas être à Lyon demain. Je souhaite une bonne soirée à ceux qui auront la chance d'y être.

  36. 436
    le Prolo du Biolo dit:

    @ - 427 - Modérateur

    Moi, ce que j'en dis, c'est pour qu'il y ait le plus de monde possible.
    Et vu le froid polaire qui règne ici à Lyon, ce n'est pas gagné, surtout avec un retransmission en parallèle sur ce blog.

    Les villes que vous citez, j'ignore où elles se situent, et je suppose qu'il en est de même pour Villeurbanne pour d'autres lecteurs alors que peut-être ils habitent à portée de voiture.

    C'est vous qui voyez, comme dit l'autre...

  37. 437
    farfouille dit:

    @418 Sonia Bastille,

    Je vous invite à lire "Nous On Peut" J. Généreux, économiste du FdG, les différentes stratégies y sont parfaitement décrites.
    Pour résumer, il propose de créer un rapport de force avec les états austéritaires type Allemagne de Merkel, en invoquant le Compromis de Luxembourg qui permet de ne plus appliquer des parties de traitées (Lisbonne entre autre) qui empêcheraient la mise en oeuvre d'un programme (celui du FdG) validé par les élections nationales (p. 126 de "Nous On Peut".
    Voila le principe. L'idée étant de provoquer un ralliement des états du sud afin de peser sur les négociations avec les pays rentiers (Allemagne, Pays-bas, etc)

  38. 438
    albert dit:

    Cher Monsieur Mélenchon,
    cher camarade, cher ami,
    Je viens d'écouter votre interview sur RTL. Je vous tire une nouvelle fois mon chapeau. Je bouillais sur ma chaise en écoutant les petits Aphatie, Mougeotte et Revel, toujours habités par la même médiocrité sournoise.
    Vous me donnez du courage. Mes amitiés sincères. Je vous embrasse très fraternellement.
    Albert

  39. 439
    Jean Jolly dit:

    @ lepierrot.
    Si tu savais le nombre de vrais artistes qui soutiennent le Front de Gauche, tu serais scié.
    A l'époque du "maccarthysme", il faut se souvenir que les artistes proches du peuple étaient considérés comme des "renégats", c'est à dire comme de vulgaires saltimbanques proches du "régime" de Castro... Charlie Chaplin faisait partie de cette "vulgarité".
    Je supplie tous les artistes qui soutiennent le Front de Gauche de rester eux-mêmes, qu'ils n'aillent pas tomber dans ce piège aussi flagrant.

  40. 440
    UGOLIN dit:

    Quoi? Que Chine et "URSS", signent une enième résolution hypocrite, pour valider, par combine, une intervention militaire de plus ? Ressaisissez-vous Mélenchon!

  41. 441
    Ève Marseille dit:

    Vous êtes brillant et pédagogue Monsieur. Plus je vous écoute et vous lis, mieux je comprends les orientations que veulent nous faire prendre toutes ces "belles" personnes que vous avez si bien nommées. Je ne pourrais pas admettre que le FdG disparaisse par manque de moyens. Aussi bien que les temps soient difficiles, je vous envoie une trés modeste contribution car nous avons besoin de vous et de votre équipe pour avancer sur le chemin de la liberté. Je veux une belle et digne vie pour mes enfants. Continuez en vous faisant seconder.

  42. 442
    JR84 dit:

    Jean-Luc a raison quand il écrit que l'UMP fera tout pour que MLP n'ai pas ses 500 signatures. S'il est impossible pour elle de se présenter à la Présidentielle, alors l'UMP fait le pari que son électorat se reportera sur Sarko, d'où les sorties ignominieuses de Guéant. Le petit nicolas peut ainsi, annoncer sa candidature, après l'agitation provoquée par ses sbires de ministres ou secrétaires d'état. Il sera le seul sur la scène politique française a représenter tout ce que la France compte de xénophobes et racistes et pro-capitalistes. Pour nous au Front de Gauche, on ne lâche rien sur ce terrain là, certains électeurs-trices du FN sont pour la plupart des français-es qui souffre au quotidien, nous avons le devoir de leur dire qu'ils font fausse route en croyant aux thèses fascistes. A nous de les convaincre que la solution pour la France, les Françaises et les Français se trouve dans le programme "l'humain d'abord" et dans la capacité de notre candidat commun, Jean-Luc Mélenchon, de nous amener au changement radical de la politique en France.

  43. 443
    Jean Jolly dit:

    @ UGOLIN.

    Excuse moi si je suis lourd mais je n'ai pas trop compris le sens de ton commentaire en ce qui concerne le véto de la Chine et de la "Russie"... Faut-il être pour, contre et pourquoi ?

  44. 444
    PascalL dit:

    Bonjour Mr Mélenchon

    En tant que chef d'entreprise, j'aimerai bien que vous me donniez la recette miracle pour faire ce bon du SMIC (1700 Euros). Je ne reviens pas sur le faite que cette augmentation soit parfaitement justifié (au vue de la difficulté de vivre avec le SMIC actuel) et souhaitable (afin de relancer la consomation et donner l'impulsion qui entrainera l'augmentation de tous les salaires).
    Inutile de vous rappeler le peu de marge dont disposent les entreprises. Ne pensez-vous pas mettre un peu la charrue avant les boeufs? Prévoir une augmentation en deux temps (200 Euros) et si (et seulement si) la croissance est au rendez-vous appliquer le reste du programme.
    Comprenez bien, Mr Mélenchon, que nous sommes nombreux à croire en vous et espérez que votre programme relance effectivement la croissance et les carnets de commande. Mais si ce n'est pas le cas, ou si cela demande plus de temps que prévu?
    Vous rendez-vous compte de la situation si nous devions encaisser cette augmentation de charge...

  45. 445
    Cyrano de Gauche dit:

    Monsieur Mélenchon ne lachez rien!
    Enfin un homme politique, un vrai, qui n'a pas peur de se mouiller pour le peuple!
    Seul le front de gauche parle vrai et propose les seules solutions valables et nécessaires pour une France juste et solidaire. Les gens qui se disent aujourd'hui socialistes sont comme les radis: rouges dehors mais blancs dedans!
    En ce qui me concerne je voterais front de gauche et je l'espère 2 fois plutôt qu'une pour la victoire!
    Vive la révolution citoyenne! Aux urnes camarades!!

  46. 446
    rodfab dit:

    Attention, ojo, vigilance, 1 à 2 millions de français vont payer l'impots alors qu'ils en étaient dispensés. Nouveau. Il faut avertir nos concitoyens.

    @PascalL
    C'est 1700 euros brut, ce qui fait une augmentation de 234 euros net je crois, c'est pas si loin de vos 200 euros.

  47. 447
    Jean Jolly dit:

    @ PascalL.
    Il s'agit tout simplement de miser sur deux et seulement deux principes d'économie, l'esclavage ou l'humanité.
    Si Sarkozy, Hollande, Bayrou, deux Villepins, deux Villiers, les Le Pen pensent que l'esclavage est leur futur, il est logique qu'ils le fassent savoir.
    Question humanité ils ont des progrès à faire... c'est le moins que l'on puisse dire !

  48. 448
    pascalgauche dit:

    On cherchait un hymne.
    J'ai eu un tilt tout à l'heure.
    La chanson qui a marqué les 15 dernières années: "Foule sentimentale" de Souchon ! Les paroles sonnent très bien Front de Gauche il me semble:"Faut voir comme on nous parle!"
    A Montpellier ça va être chaud!
    On boulègue!

  49. 449
    Jean Louis CHARPAL dit:

    @ 389 BJ

    Merci beaucoup pour le lien concernant la situation de la Grèce. Ce qui s'y passe révèle au grand jour cette réalité monstrueuse de l'ultra libéralisme : il tue ! Ceux qui font l'effort de s'informer auprès des rares vrais journaux (Le Monde Diplomatique par exemple) le savent depuis de nombreuses années. Mais les autres ne pourront plus dire qu'ils ne savaient pas !
    Lors des prochaines élections il faudrait mettre sur la propagande des partis austéritaires une mention inspirée de celles figurant sur les paquets de cigarettes : " voter pour l'austérité nuit gravement à la santé" ou " voter pour l'ultra libéralisme tue".

  50. 450
    j-jour dit:

    @ PascalL, j'ai lu des commentaires de ce blog qui évoquaient la question qui vous préoccupe dans les pages précédentes, ils y mentionnaient des "caisses de solidarité" destinées à aider les entrepreneurs dans cette augmentation de salaire, en cherchant sur Internet j'ai trouvé ce projet en rapport avec ce sujet.

Pages : « 14 5 6 7 8 [9] 10 11 12 13 1428 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive