31jan 12

Sarkozy obéit à Standard & Poor's.

Ça va saigner !

Ce billet a été lu 71 439 fois.

10Cette note est rédigée au cœur d’une activité très intense. Impossible d’en rendre compte par moi-même, quelque goût que j’en ai. Le temps me manque. Mais tout ce qui m’est advenu pendant ce temps m’a bien travaillé l’esprit. Ça ressortira de bien des façons, comme d’habitude. Je suis une éponge. Ici, je choisis donc de faire des liens pour permettre à qui le souhaite d’en savoir davantage sur tous ces événements. J’en reste plutôt cette fois-ci à une mission d’argumentaire dont je sais qu’elle est appréciée comme outil de campagne par mes lecteurs. En tous cas je vais commencer par un résumé de ma lecture des décisions annoncées par Nicolas Sarkozy.

En fin de semaine dorénavant il y a beaucoup à faire. J’ai pu le mesurer. J’étais à Grenoble pour le débat organisé par Libération. Avant d’aller dans le grand amphi où j’étais accueilli par Nicolas Demorand et Maurice Szafran, je suis allé rendre visite au quartier de la Villeneuve. Un petit bonheur simple pour moi. Puis une fois le débat fini dans l’amphi, retour à mes chères études pour préparer à la fois l’intervention à faire devant un millier d’animateurs et cadres du PCF à treize heures et l’après-midi, à seize heures quarante, à l’audition de la fédération nature environnement. Je crois que j’ai passé les épreuves correctement. Le lendemain, dimanche, pause grasse matinée, puis préparation des « vœux à la communauté éducative » du lundi. Et soirée au siège de campagne pour écouter Nicolas Sarkozy et réagir à son intervention télévisée. 01Ceux que toute cette activité intéresse et qui veulent la suivre de près peuvent le faire en suivant les liens que j’ai disposés pour chaque événement.

Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche soir un triste et banal plan d’austérité. Standard & Poor’s a été entendue et obéie. Ça va saigner ! « Comme partout en Europe », la TVA va augmenter. Elle passera de 19,6% à 21,2% pour le taux principal. On se souvient que le taux réduit avait été relevé de 1,5 points par le plan d’austérité de novembre. Cette nouvelle hausse de TVA représente 11 milliards d’euros pris aux travailleurs. La hausse de CSG sur les revenus financiers doit rapporter quant à elle 2 milliards d’euros. Les salariés vont dont payer 85% du total alors que les détenteurs de capital payeront 15%. Dit autrement, le peuple payera six fois plus. Du Sarkozy pur 02jus !

La hausse de la TVA est censée compenser l’exemption des cotisations sociales patronales à hauteur de 13 milliards d’euros. Ces 13 milliards d’euros financent la branche famille de la Sécurité sociale. Ils appartiennent donc déjà aux travailleurs. En quelque sorte Sarkozy vient donc de voler 24 milliards d’euros aux salariés : les 13 milliards de cotisations sociales qui ne leur sont plus données et les 11 milliards de TVA qui leur sont pris ! Par contre, comme le signifie le sigle TVA, avec cette mesure, Tout Va Augmenter. C’est donc un très mauvais coup contre le pouvoir d’achat populaire. Faut-il rappeler que la TVA frappe plus fort sur les petites payes que sur les grosses ? D’ailleurs Sarkozy s’est pris les pieds dans le tapis à ce sujet. Il a répété qu’il ne croyait pas à une répercussion de la hausse de la TVA sur les prix. Mais dans le même temps, il a dit son espoir de voir son annonce déclencher des achats par anticipation… avant que la hausse ne soit effective. C’est donc qu’il y a de sérieuses raisons d’avoir peur pour son porte-monnaie.

Sarkozy a annoncé une deuxième très mauvaise nouvelle. Comme d’habitude elle passe à peu près inaperçue dans la mesure où elle est très lointaine pour la classe moyenne supérieure médiatisée. Sous couvert de développement de l’apprentissage, il veut pousser massivement les enfants du peuple hors de l’école pour les placer dans les entreprises. Il veut porter à 5% le quota d'apprentis que doivent embaucher les entreprises de plus de 250 salariés. Il y a un an ce quota était de 3%. Il a déjà été augmenté à 4% il y a quelques mois. Sans effet, heureusement. Le nombre d’apprentis stagne à 1,7% des salariés de ce type d’entreprises. Au lieu de chercher à comprendre la raison de son échec, Sarkozy s’entête et augmente le quota. Il refuse de voir que le nombre d’apprentis 03n’augmente pas. Car il ne sait pas qu’une usine n’est pas une école. L’apprentissage ne correspond pas à tous les métiers et place les jeunes dans des situations beaucoup plus précaires que l’alternance sous statut scolaire. 25 % des contrats d’apprentissage sont rompus dans les trois premiers mois !

Le pire ne s’est pas beaucoup commenté. Dorénavant, les salaires et la durée du travail seront fixés entreprise par entreprise. Et les décisions prise de cette façon auront une valeur supérieure à la loi et au code du travail. Nicolas Sarkozy ouvre ainsi un nouvel âge de la République qui devient en quelque sorte contractuelle. Cette liquidation de l’Etat social républicain annonce un recul généralisé des acquis sociaux. Entreprise par entreprise, les travailleurs n’ont pas la capacité de résister aux menaces et injonctions du patronat. Or le patronat ne manquera pas d’exiger l’augmentation du temps de travail ou la baisse des salaires. Ce que propose Sarkozy c’est ni plus ni moins de généraliser la méthode employée contre les Conti de Clairoix. Les salariés devront à chaque fois faire face à l’odieux chantage à l’emploi. C’est un recul dont chacun doit prendre conscience. Il serait bon aussi que les médias y accordent le temps et l’intérêt que mérite ce sujet central dans la vie quotidienne des gens.

Enfin, Nicolas Sarkozy a repris ses poncifs libéraux en matière de logement. Il a annoncé une nouvelle mesure de dérèglementation. Sarkozy applique au logement la politique de l’offre qui a échouée partout ailleurs. Il a donc annoncé une augmentation de 30% des droits à construire sur tous les terrains, maisons et immeubles. Il a expliqué que cela permettrait d’augmenter la densité et le nombre de logements et donc de faire baisser les prix. C’est un argument ridicule. Si la densité suffisait à faire baisser les prix, Paris serait la ville la moins chère de France en matière de logement et d’immobilier ! Au cas précis, C’est tout l’inverse. La proposition Sarkozy consiste à faire un cadeau aux propriétaires qui ont les moyens de faire des travaux pour agrandir leurs logements. Et sa proposition aura un effet pervers. Puisqu’on pourra construire davantage sur les terrains, les propriétaires de ces terrains demanderont des prix plus élevés pour les vendre. Les 09prix du foncier risquent donc d'augmenter empêchant d’autant la construction de logements à prix abordables. Surtout, il s’agit d’occuper le terrain pour ne pas répondre à l’explosion du prix de loyers et à l’exigence de baisse des loyers.

Ma semaine a été d’autant plus dense qu’en plus de mon programme de travail, je devais avoir un œil sur le déroulement de l’entrée en campagne de François Hollande. Quelques-uns de mes amis s’inquiétaient de la « concurrence à gauche » que pourrait créer la musique du discours du « prochain président ». Pas moi. Toute musique de gauche nous désenclave, vulgarise notre vocabulaire et donc élargit notre espace. La bataille en cours n’est pas un congrès du PS avec ses jeux de rôles. « L’opinion » n’a cure des étiquettes. Et les ruses de couloirs ne lui sont pas perceptibles. Elle se construit sur la perception du caractère et sur les propositions concrètes. Une campagne de cette nature pousse tout le monde au bout de sa logique. Hollande y viendra comme les autres. C’est affaire de délais. Sitôt que Hollande a fait des moulinets contre « la finance », il a lui-même organisé le terrain de la comparaison entre les programmes de lutte contre elle. Le reste est à l’avenant.

La laïcité par exemple ! Les grandes envolées ont déjà produit une demande telle qu’il a dû aussitôt rabattre. Ce n’est pas l’article II de la loi de 1905 qui sera introduit dans la Constitution. Donc pas celui qui constitutionnaliserait vraiment l’idée que contient cet article, la République « ne reconnaît ni ne finance aucun culte ». Au contraire. Il s’agit de l’article I qui ne dit rien de plus que ce que dit déjà la Constitution. Mais on y ajouterait la reconnaissance du régime d’exception qu’est le concordat d’Alsace-Moselle ! Voter Hollande c’est voter pour le concordat. Il fallait l’imaginer ! Cela va se savoir bientôt. Notamment parce que je viens de le dire ici sur ce blog. En agissant comme il l’a fait, Hollande crée un problème comparable à ce que produirait pour un croyant 12la décision de mettre dans le Constitution la formule « Dieu n’existe pas ». Il ne peut pas ne pas le savoir, si faible que soit sa culture laïque. C’est donc volontairement qu’il nous met au pied du mur : non seulement nous devons voter pour lui sans discussion du programme mais de plus nous devons nous renier. 

Cet exemple n’est pas isolé du tout. La musique du Bourget est un leurre. Elle ne pouvait nous inquiéter. Le fond est obligé de remonter à la surface. Comme nous, nous savons ce qu’il en est quant à ce fond, la suite nous était connue. Dès le jeudi, à son émission sur France 2, il en a rabattu sur tous les plans. Cette marche arrière aurait pu faire un coup de douche froide qui abassourdisse toute la gauche et nous ramène dans les miasmes de la reculade et du vote utile. Grâce soit rendue à Alain Juppé, mauvais comme un cochon. En le pliant en quatre, Hollande a pu masquer tout le côté désespérant de ce qu’il disait par ailleurs. Résumé : nous progressons quand la gauche progresse dans son ensemble. La question du leadership ne peut venir que si, pendant que nous avançons, Hollande ne recule pas au point de nous voir resservir le mortifère vote utile. Patience donc, et travail de terrain pour gagner de l’influence et faire reculer celle du meilleur carburant du vote utile : la dame Le Pen !

La gauche officielle est trop souvent intimidée quand Mme Le Pen aboie. Elle craint d’indisposer. Car si depuis peu, plusieurs journalistes en vue comme Lapix ou Cohen ne se laissent pas promener et interrogent clairement et nettement sur les contenus, ils sont encore hélas l’exception de la résistance intellectuelle raisonnée.  La bonne presse m’a déjà demandé si je ne « regrettais pas » d’avoir traité madame Le Pen de semi-démente. Ces gens raisonnables qui lui tendent les micros et lui accordent des « unes » à répétition voudrait bien me 11voir m’excuser auprès de l’extrême-droite. Cela les amuserait tant pour dégoiser dans leurs dîners en ville. Comme d’habitude l’exercice est programmé. Plutôt que de retranscrire mon argumentaire contre Le Pen présenté pendant vingt minutes de meeting, les très intelligents ont juste relevé un mot repris en boucle ensuite par tous les moutons du troupeau médiatique.  La deuxième couche de perversité vient ensuite. Ils regrettent que j’en « reste aux insultes » et prennent des poses intelligentes pour le dénoncer. En fait ils agissent en flancs-gardes de Le Pen. D’après moi, ce comportement s’explique bien sûr d’abord par la paresse et le goût des petites phrases qui évitent d’avoir à travailler. Mais il est impossible de ne pas se demander si ceux qui font cela n’ont pas une accointance avec la Le Pen. Laquelle ? Evidemment la volonté de la complaisance pour ses discours contre les arabes. Ainsi dans le portrait de madame Le Pen présenté dans « Télérama », sous la plume quasi amoureuse de madame Angot, on peut lire qu’on la croyait antisémite et on lui fait répondre qu’elle est seulement « anti-arabe ». Rien de grave donc ? Les parfumés n’ont aucune conscience. Ce sont les muscadins et les merveilleuses de notre temps. Les sociaux-démocrates ne valent pas mieux. Ils n'osent plus parler d'immigration. Il est  vrai que toute la bien-pensance aime mieux regarder ailleurs quand il en est question. Surtout depuis que des gens dorment dehors en bas de chez Marie Jacinthe et Jean Patou : ça fait mauvais genre à la revente ! Mais est-ce que ça ne prouve pas qu’on n’est plus « en état d’accueillir toute la misère du monde ».

Pour ma part j’assume publiquement et très tranquillement mon dégoût de principe contre la xénophobie. J’assume la dénonciation de l’absurdité du discours de haine contre l’immigration. Et même mieux : je voudrais bien « faire France de tout bois » comme je l’ai déjà proclamé à plusieurs reprises. C’est-à-dire que je suis un ardent partisan de la naturalisation 15des étrangers qui vivent en France et surtout de leurs enfants nés et éduqués sur notre sol. Je m’oppose donc frontalement à l’idée que l’immigration soit un problème en France. Je le fais avec des arguments rationnels. Et j’affirme que Madame Le Pen raconte n'importe quoi sur ce sujet. Je vous propose quelques arguments. Faisons le point.

Madame Le Pen parle d'« immigration massive et incontrôlée » qui « déstabilise massivement notre système de protection sociale ». Elle ment : l'immigration c'est 5 % de la population en France. Elle dit que les immigrés coûtent 70 milliards par an à la France. Elle ment. Les chiffres sont clairs : les immigrés reçoivent chaque année pour 48 milliards de prestations mais ils reversent pour 60 milliards de cotisations et impôts. Ils donnent donc 12 milliards de plus par an qu’ils ne reçoivent ! Si l'on régularisait les sans-papiers, le déficit de la Sécu reculerait. 100 000 travailleurs sans-papiers régularisés, c'est 280 millions d'euros de cotisations pour la Sécurité sociale !

La candidate de l’extrême-droite demande « l'expulsion immédiate » de ceux qu'elle appelle "les clandestins". Elle en compte 400 000. Sans dire d’où elle sort ce chiffre à propos d’une population par définition inconnue. Quoiqu’il en soit, elle ment. Pour expulser 400 000 personnes, il faudrait d’abord un délai d’exécution qui rend impossible sa commande d’expulser « tous les clandestins tout de suite ». Il faudrait 15 ans si l’on en reste au niveau actuel d’expulsions de 25 000 expulsions déjà réalisées par une méthode spécialement violente et inquisitoriale. Pour l’humour noir, notons que cela revient à remplir 3 000 Airbus A320. Ils n’existent pas. Il faudra donc faire des navettes. Et supposer que tous ces gens iraient bien tous au même endroit. Le coût aussi représente une somme extravagante. Aujourd’hui il en coûte 25 000 euros par personne expulsée pour surveiller,13 traquer, arrêter, retenir et expulser. Donc « l’expulsion immédiate de tous les clandestins » coûterait 10 milliards d'euros de dépenses. C’est aujourd’hui le montant total du budget annuel de la police nationale ! Un projet semi-dément ou totalement dingue ?

Un mot de plus sur notre meeting de Besançon. Je ne le fais qu’en écho à la colère de mes amis sur place. Mes amis sont un peu des sortes de naïfs. Ils croient aux sornettes sur la  presse « libre et éthique ». Donc, ils sont écœurés. Pourquoi ? Voyez. Nous étions 4500 rassemblés dans la salle du Palais des Sports. Le nombre des présents n’est pas sujet à discussion car la salle était absolument pleine et le nombre des sièges et espaces est connu. Nos acceptons sans problème d’être ramenés partout à « plus de quatre mille », et non « près de cinq mille ». C’est déjà trop beau qu’on ne nous ait pas enlevé la moitié de l’effectif comme ce fut le cas tant de fois. Et nous savons que le Front de Gauche n’est pas le PS qui lui, est capable de rassembler 25 000 personnes dans une salle incapable d’en contenir plus de dix mille. Mais à Besançon le record de négationnisme médiatique a été battu. Pas une ligne ni une photo dans le journal local « l’Est Républicain ». Et « France 3 » ? Une équipe s’était déplacée, les images étaient tournées. Le soir même : rien. Le lendemain soir : rien non plus. L’effacement d’un tel événement serait un fait sans précédent. C’est ce qu’ont 14d’abord cru mes camarades. Renseignement pris, c’est le lendemain midi qu’on pouvait voir les images. Mes amis ne les avaient pas vues. Ils ne regardent que le soir. Comme la plupart des gens. Pour eux c’est une mauvaise manière qui leur est faite.

Moins mauvaise cependant que celle du journal régional. Son comportement c’est tout simplement une manifestation du sectarisme ordinaire de la plupart des grands quotidiens régionaux en situation de monopole. Jugez plutôt. Je suis allé trois fois en Bretagne depuis le début de campagne. Je vous ai déjà raconté les exploits du premier quotidien de France « Ouest-France ». Pas une interview ! Je suis allé à Metz et à Besançon? « L’Est Républicain » regarde ailleurs, les « DNA », prétendues « dernières nouvelles d’Alsace », en font de même. Il est alors bien compréhensible que ces deux journaux, devenus propriété de la banque « Crédit Mutuel »,  soient en ce moment en proie à une énorme vague de départs de leur personnel sous le bénéfice de la « clause de conscience ». Mes amis à Besançon ont fait une manifestation d’indignation devant le siège de « l’Est-répugnant » comme on le surnommait dans les années soixante-dix. Pour ma part je suis très satisfait de tout cela.

Car, de cette façon 4500 personnes de plus dans le département savent que ce que l’on voit à la télé, ne se voit pas, ne se lit pas dans la presse locale : tout est bidon puisque tout est fabriqué politiquement. Donc tout est mensonger. C’est un excellent moment d’éducation populaire. Cette ambiance rend nos amis enragés comme nous l’étions tous en 2005 quand les médiacrâtes nous niaient ou nous couvraient d’insultes. Cela fortifie la conscience politique de notre base et la consolide. Le moment venu la révolution citoyenne dans les médias17 sera mieux acceptée et plus amplement portée. Dans l’immédiat l’inconvénient est faible. Puisque je continue à avoir accès aux grands médias nationaux, ce scandaleux passage à la trappe n’en est que plus violemment ressenti sur place. En effet, ces méthodes d’effacement ne peuvent parvenir à nier l’existence de quelqu’un que les gens connaissent. Et elles ne parviennent pas à nier une présence annoncée par un nombre considérable d’affiches et de tracts. Et enfin le choc sur l’opinion est d’autant plus vif que ce meeting est le plus important rassemblement dans cette salle depuis plus de vingt-cinq ans. Vous avez bien lu. Le plus important meeting politique depuis une génération a été purement et simplement effacé de la réalité médiatique locale. Tel est l’usage que font de la « liberté de la presse » ceux qui sont censés la faire vivre !  


777 commentaires à “Ça va saigner !”

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 10 1116 »

  1. 151
    Séb, c'est bien! dit:

    A ceux qui seraient intéressé, le meeting CGT est visible en diféré sur ce lien.

  2. 152
    bertgil dit:

    Vente de Rafale à l'Inde.
    Rappelez vous, nous devions vendre des rafales au Brésil. Et puis plus rien. Donc, il faut être très prudent.

  3. 153
    Daniel du 93 dit:

    La campagne de Jean-Luc Mélenchon sur le net ne décolle pas !
    Cette semaine au programme de « La Politique c'est Net » sur Public-Sénat présenté par Caroline Deschamps, une analyse de la campagne net de notre candidat que je trouve objective dans sa critique. A lire sur le lien, à partir de 7 minutes.

  4. 154
    le révolté dit:

    Pour ceux qui veulent visionnés en différé le meeting de la cgt avec jean luc Mélenchon sur le sujet des retraites http://www.cgt.fr/article38919.html

  5. 155
    Bonzo dit:

    Malgré quelques déclarations inattendues, on ne peut plus attendre de véritables politiques alternatives au mondialisme libéral de la part du PS. En revanche c’est le moment d’écouter J.P. Chevènement et J. Cheminade et de leur montrer combien leur programme de réforme est proche de celui du front de gauche. Les colloques de Respublica m’ont beaucoup appris et ont poussé beaucoup de gens comme moi à s’intéresser à l’économie. Nous aimerions vraiment les voir comme des alliés et non des concurrents…

  6. 156
    Antigone34 dit:

    @Daniel du 93
    Analyse assez débile, que j'ai entendue sur la chaîne en question et où il a été dit des grosses âneries (volontaires?) pour qui fréquente ne serait-ce qu'un peu ce blog.
    Il suffit de demander au Web de ce site si elle ne décolle pas. je ne sais pas comment vous avez pu la trouver "objective " mais votre lien est cassé personne ne pourra vous contredire.
    Ceci dit, chaque jour maintenant, dans mon entourage, je compte des ralliements objectifs (eux)!
    Résistons à la propagande.

    [Edit webmestre : Ce blog n'est pas le site de campagne ! Il est brièvement évoqué à la fin de cette émission, et sa réussite est saluée avec beaucoup d'objectivité, mais le reste du diagnostic porte sur des élements complètement différents tels que Twitter et Facebook, pour lesquels je n'ai ni compétence, ni intérêt. Donc il est préférable de ne pas me prendre à témoin sur ce coup là.]

  7. 157
    dan38 dit:

    En 2002 c'est parce que qu'il n'était pas socialiste mais socio libéral que le PS a perdu et non par la faute aux autres candidats (en négligeant la question sociale, les notions de République et Nation pour faire bref..). Pas de remise en cause les années suivantes. 2005 le NON était un vote juste et bafoué (il n'y a qu'à voir la situation de l'Europe d'aujourd'hui) et pourtant 2009 le traité de Lisbonne aurait pu être l'occasion pour le PS de se reconsidérer.
    Rien de tout cela n'a été pris en compte (bien au contraire...)
    En s'aggravant la crise va mettre les choses au clair et c'est pour cela que le Front de Gauche fera beaucoup plus.
    Les pays d'Europe sont entrés dans la tourmente et à la sortie l'Allemagne ne sera pas gagnante économiquement et ça va tanguer :Parler d'une Europe sociale et démocratique me parait primordial : Le Front de Gauche doit être le porte parole de cette Europe progressiste :
    Pour finir et participer à cet élan il me parait que :
    - La jeunesse doit être notre souci principal et pas seulement sociétal (le projet ACTA me semble t il doit faire cependant l'objet d'une mise en lumière) : Nous devons leur donner l'espoir dans une France d'avenir où ils se sentent bien.
    - Pour la retraite à 60 ans tout doit être limpide dans les financements.
    - la dernière attaque contre le Code du travail (contrat d'entreprise) et la TVA sociale doit faire l'objet d'une riposte car c'est vraiment une attaque au monde du travail (en droite ligne du traité de Lisbonne...tiens ! tiens !
    - Lier classe moyenne et populaires doit être un souci permanent pour qu'elles se sentent concernées.
    Rien n'est joué à ce jour, continuons ce combat comme en 2005 de cette manière citoyenne qui est celle de la France rebelle..

  8. 158
    micmousse dit:

    @ Tous les Camarades, et à propos de l'Est Républicain.Effectivement dans le doubs il y avait une une sur le meeting du front de gauche mais à Nancy et les éditions voisines, dans tout le canard il n'y avait ni le mot Mélenchon, ni les mots front de gauche nulle part et ne parlons pas de l'édition du web, je ne connais pratiquement personne de la région qui va la consulter.Ce M. P Perotto (n°25) qui conteste le traitement de l'information de l'E.R. sur Mélenchon/front de gauche est un journaliste de l'E R.Par ailleurs de nombreux collaborateurs de l'E R ont démissionné, certains à cause du traitement bridé de l'information.

  9. 159
    Nafissatou dit:

    La préoccupation de l'équipe de campagne du PS semble plus orientée vers les places à prendre qu'au combat à remporter, les "affaires" de ses fédérations révèlent des pratiques calamiteuses. De l'extérieur, la foule, fascinée, observe le mastodonte ressemblant à une formidable machine dont le carburant (les militants?), devenu très rare, est hors de prix. Elle progresse laborieusement, au prix d'un effort gigantesque et de sacrifices inhumains. La faire avancer occupe dans le plus grand secret toute l'énergie de ses concepteurs; "imaginer" sa destination n'est pas d'actualité, il faut l'empêcher de s'arrêter!
    Au contraire, l'agilité du Front de Gauche à trouver des réponses innovantes et ambitieuses, à réagir instantanément aux positions concurrentes par une argumentation toujours précise et convaincante, à être de (presque) tous les combats, séduit beaucoup de ceux qu'il croise sur son chemin de campagne.
    Voltigeur élégant et rebelle du cirque médiatique, il n'est jamais là où l'on le croit, d'une vaste oscillation, son trapèze céleste décrit les arabesques d'un programme dont les hauteurs de vue forcent l'admiration.
    Ses détracteurs en sont réduits à lui rappeler l'antique Loi de Newton, ils insistent sur la taille limitée du chapiteau, affirment que le spectacle ne peut durer infiniment. Qu'importe, les spectateurs, conquis, évincent les Cassandre avant de les plonger illico dans le goudron et de les recouvrir de plumes! Car il est temps maintenant de bâtir partout de grands chapiteaux, et de s'entrainer sans relâche à la réalisation des prochains spectacles!

  10. 160
    Antigone34 dit:

    @157 à la réponse du Web qui botte en touche
    Twiter et FB demandent une certaine adhésion à un système de communication, et on ne peut pas demander à des réfractaires de la pensée dominante d'en utiliser les canaux (voilà pourquoi nos brillants analystes 2.0 ne nous retrouvent pas (trop) sur Twiter ni sur FB).
    Ce blog n'est pas le site de campagne oui... certes, ce n'est pas la "ségosphère", heureusement! Mais il fait quand même partie de la campagne (j'espère!) donc de ce fait, il est normal que nous nous retrouvions plutôt autour de ce blog que sur FB ou Twit et que nous diffusions les idées glanées ici, et pas que celles de Jean-Luc Mélenchon, cela peut être aussi des posts lus à la suite d'un de ses articles, comme ce fut pour le cas pour NON au référendum.
    NON, que nous avons gagné contre les médias, par le net, tout comme cette fois-ci. Donc notre présence sur le web et par le biais de ce blog est très stimulante pour la campagne et plus vraie que celle des partis du système comme L'UMP ou le PS qui eux twitent comme des malades avec leurs bataillons de stagiaires de SC PO.
    C'est aussi un des aspects de notre résistance qui n'est pas du tout vu dans l'analyse éberluante du petit "expert" de Public Sénat.

  11. 161
    françois chaubet dit:

    @ bertgil
    La perspective d'achat par le Pakistan des avions Rafale semble réjouir notre despote et ses valets, mais aussi a gauche ont se félicite. Je trouve tout cela honteux ! On entend dire que ces machines de mort massive ont fait des prouesse en Libye, notamment. Les armées ont toujours été au service des puissants pour mater les peuples. Les profits produit par toutes les guerres atterissent toujours dans les memes poches (Renault, Berliet, Dassault...). Comment des camarades éclairés peuvent-ils se réjouir? La vraie révolution citoyenne serait d'abolir l'armée. Au peuple les armes de la conscience, et s'il le faut, les armes de fer pour defendre nos vrais intérêts et combattre l'arbitraire et l'oppression des puissants.

  12. 162
    Dauphinoise dit:

    @15 Michel Berdagué
    Et non justement. Autrefois c'était comme cela (le droit du sol) mais plus depuis je ne sais plus exactement quelle année mais c'était sous Chirac et il me semble me souvenir que c'est une loi Pasqua (le droit du sang).
    Elle oblige les jeunes de demander la nationalité française à leurs 18 ans (qu'on me reprenne si je me trompe). Et cela crée des situations ubuesques pour certains. Il faudrait donc tout simplement revenir à ce droit su sol. Ce qui me fait penser à Arnaud Klarsfeld qui prétend qu'il est simple pour un étranger en situation régulière de demander la nationalité française. Mes grands-parents l'ont demandée et attendue... 50 ans !

    @J-L Mélenchon
    J'étais à la Villeneuve puis à la MC2 au forum Libération. Il y a une petite chose qui m'a fait tiquer, lors de ce forum, quand vous avez parlé des "benets qui n'ont pas compris et qui se trompent en votant Marine Le Pen". Mais si, au demeurant je partage un peu votre opinion, il me semble que "benets" n'est pas un terme approprié. Je suis persuadée, depuis le temps qu'ils votent pour le FN, que bon nombre sont aussi racistes qu'elle. Cependant, pour les autres qui se sont fourvoyés de "bonne foi" j'ai peur qu'ils ne le prennent mal et se braquent. Loin de moi l'idée de vous donner des leçons, c'est juste une remarque au passage. Les médias se chargent bien assez de vous décrédibiliser pour ne pas tendre un bâton pour se faire battre !
    Ce qui me ramène à un autre débat, toujours à ce forum, un autre jour : "les médias sont-ils crédibles" avec ces mêmes journalistes. Et bien, croyez-le ou pas mais ils ne m'ont pas vraiment convaincue.

  13. 163
    j.lou dit:

    A l'attention d'@ le révolté:

    Merci pour cette vidéo pleine d"espérance et de vie. Dans le même temps se déroulait une manifestation au niveau de l'éducation dans les rues de Paris tout aussi joyeuse. Ca bouge, ça bouge et cela n'est pas fait pour nous déplaire, vous en conviendrez, pour que la finance ne soit qu'un outil au service de l'humanité.

  14. 164
    LaRépubliqueDesCatacombes dit:

    @ Naffisatou (160): bravo, j'ai beaucoup apprécié ton intervention poétique.

    @ Jean-Luc (via le Webmestre): je me permet de relever une contradiction dans ta note du jour: tu indiques des chiffres pour contredire MLP sur le cout supposé des immigrés en France (48 milliards contre 60) sans citer tes sources. Or c'est précisément ce que tu reproches à MLP sur le sujet suivant...

  15. 165
    olive dit:

    Toute la différence entre Jean-Luc Mélanchon et les autres candidats c'est que le Front de Gauche n'a rien à cacher, derrière ses éventuelles formules il y a un exposé précis et argumenté quand d'autres ne font que dire sans le dire tout en le disant pour ne pas se faire comprendre. Une limite, pour faire douter puis faire évoluer l'opinion, la conviction de ceux qui ont peur de l'autre surtout s'il n'est pas né sur notre palier c'est le caractère passionnel de la xénophobie.

  16. 166
    Dauphinoise dit:

    J'oubliais. Pour ceux qui seraient sur Grenoble, demain soir, 1er février, 20 H, à la Maison des Associations, conférence-débat organisée par ATTAC et les indignés grenoblois : Dette, Crise, Austérité, Démocratie avec Henry Sterdyniak (économiste atterré).
    Merci au webmaster de laisser passer le message.

  17. 167
    Baptiste dit:

    Un message made in Switzerland.
    Une petite suggestion d'argumentaire, cher Jean-Luc.
    Régulièrement, des journalistes vous interrogent sur les Agences de notation avec le terme suivant : "Ce n'est qu'un thermomètre". Votre "thermomètre qui donne la fièvre" est efficace, mais peut-être pourriez-vous l'enrichir de l'aphorisme suivant :
    "Un thermomètre qui vous annonce à 41° alors que vous êtes 37, il y a un problème. Mais quand, en plus, la marque qui fournit le thermomètre est la même qui vous vend l'aspirine, le problème tend à s'éclaircir...
    Amitiés prolétariennes de Suisse, cher Jean-Luc. En cas de besoin, soyez sûr que nous vous fournirons le nom des fraudeurs qui déshonorent le nom de ce pays, sans l'enrichir pour autant.

    PS : Standards et Poors, Moody's et Fitch - cela doit absolument se savoir ! - font également du consulting et des placements. Ce qui signifie que leur dégradation et réhausse de notes d'entreprises (SNCF, récemment), profitent pleinement aux détenteurs d'actions des dites entreprises qui prennent leur conseils à la bonne source, à savoir les Agences elles-même. Il est complètement fou qu'une arnaque pareille soit légale. Cela porte un nom : délit d'initié. Dans le célèbre film d'Oliver Stone "Wall street" (1987), Michael Douglas est arrêté à la fin du film précisément pour cette raison.

    Bon courage, camarade. En tant que bi-national, et bénéficiant ici de l'un des meilleurs systèmes politiques du monde, hélas destiné à un peuple qui n'en fera jamais rien, je ne peux que souscrire à votre VIème république et votre Constituante. Je serai peut-être le seul français expatrié à voter pour vous au Consulat de Genève, mais ce sera un honneur, et surtout, un devoir.

  18. 168
    Bélatar dit:

    J'ai écouté vos voeux à la communauté éducative : des rappels forts et justes ont été faits. Seul bémol, pour ma part : par pitié, laissez aux managers de tous poils l'idée de "bonnes pratiques" ! Pourquoi ? Car elles font fi de l'intelligence au travail, elles reposent sur l'idée qu'une bonne pratique ici est forcément une bonne pratiques là, ce qui est faux. Parce que, aussi, elles transforment les enseignants en "applicateurs de bonnes pratiques" ce qui est disqualifiant et n'enrichit pas particulièrement leur travail par plus qu'il le rend plus efficace.

    Il faut s'interroger sur l'acharnement du neo-management à pondre des bonnes pratiques comme avant les bureaux des méthodes pondaient des chronométrages à respecter : c'est la même idéologie taylorienne qui est derrière, avec ceux qui pensent, planifient le travail, qui savent ce que les "opérateurs" doivent faire, et ceux qui exécutent.

    C'est la négation même du travail qui est l'invention de solutions face aux inattendus du réel, en puisant dans les ressources du métier, en en créant de nouvelles par le débat entre collègues, en faisant appel à l'intelligence de chacun !

  19. 169
    Dédé73 dit:

    la TVA "sociale" visant à faire financer la branche famille de la sécu par l'impôt, c'est bien sûr une injustice insupportable, une spoliation de plus des travailleurs et une aggravation des inégalités comme le souligne fort bien Jean Luc dans son billet. Mais c'est aussi le début d'un engrenage voulu par les libéraux visant à l'abandon du principe du financement de la sécu par les cotisations. Rien ne garantit en effet que les produits de cette TVA ne puissent être utilisés à d'autres fins, on connaît des exemples par le passé des taxes qui ont été détournées de leurs buts initiaux, n'importe quel gouvernement pourra alors modifier le curseur à sa guise. C'est en fait à travers cette mesure, la destabilisation puis le torpillage à terme de la sécu qui ne dit pas son nom, et qui vise à dédouaner les entreprises de leurs obligations sociales pour les rendre hors sol, C'est aussi çà qu'il faut dénoncer et combattre haut et fort.

    Avec le pacte de compétitivité, et l'instauration d'une République contractuelle, mettant au dessus des lois les négociations entreprise par entreprise sur les salaires, le temps de travail,les conditions de travail etc..., Il s'agit ni plus ni moins d'abroger le code du travail et gommer les acquis sociaux. Il faut enfoncer le clou pour bien faire entendre celà, car le pire est à venir. Les chantres du dialogue social et de la politique contractuelle dans les entreprises devraient y regarder à deux fois dans le contexte du rapport de force actuel, surtout s'ils sont candidats à la présidentiel ou responsable syndicaux. Vous avez devinez de qui je veux parler ?

  20. 170
    Bernard dit:

    Je me pose une question s'agissant de la destruction de notre "code du travail ", je vous la livre :
    Si demain, dans l'hypothèse où ce dispositif offre au patronat toute latitude pour gouverner " au chantage " (à l'emploi, à la crise, à la délocalisation, etc...), comment seront traités les salariés d'une entreprise rachetée par des Chinois, Indiens, ou autres Pays dont les pratiques,cultures et critères "sociaux" deviendront de fait les références officielles ?
    Coincés entre un patronat, des financiers à qui tout ou presque sera permis, un Etat devenu oppresseur (impôts, taxes, lois insupportables), des médias (à très peu près) qui n'ont d'autre objectif que de " faire le buzz " et l'argent qui vient avec, les "braves" gens n'auront bientôt plus rien à perdre. Même plus les élections.
    C'est ainsi que naissent les insurrections, non ? Quand les " braves " gens se transforment en gens braves.
    En attendant, continuez à défendre votre projet.

  21. 171
    graine d'ananar dit:

    @ zéphir, 19h31
    Vous devez faire erreur avec votre "le 27 février, la Confédération Européenne des Syndicats appelle à une journée d'action dans toute l'Europe contre les politiques d'austérité généralisées". Au meeting de la CGT ce jour B. Thibault annonce la date du 29 février pour cette journée d'action, comme je n'ose imaginer que BT se goure il faut que ce soit vous (ou votre source, que j'imagine assez bien être une dépêche d'agence, ce qui me le fait penser c'est ce "a-t-on appris" typique des perroquets qui nous "informent". Mais peut-être me goure-je à mon tour ?)

  22. 172
    Patrick Sandeau dit:

    Bonjour,
    Webmestre : merci de diffuser en téléchargement sur votre site internet les discours de Jean-Luc Mélenchon au format mp3.
    Pratiques à télécharger sur une clé usb ou sur son lecteur mp3 afin d'écouter notre très grand orateur tranquillement dans la voiture, le train, le métro, le tramway ou tout simplement en marchant tout en rêvant à une vie meilleure après les élections à venir !

  23. 173
    Denis Désirant dit:

    Tout le monde est content, la France va sûrement vendre des avions de guerre à l'Inde!
    Quelle décision prendra le Front de Gauche s'il prend le pouvoir?

  24. 174
    AG91 dit:

    Expliquer à ceux qui veulent voter FN, parce qu'ils sont en colère et ont peur, et qu'ils pensent faire peur à la droite entre autre au pouvoir surtout, eh bien expliquons leur comment ils vont vraiment pouvoir faire frémir sur son piedestal argileux, le pouvoir en place en votant Front de Gauche, leur expliquer que la peur n'évite pas le danger, danger de travailler beaucoup plus pour gagner beaucoup moins etc...car ce qui porte bel et bien atteinte aux pouvoirs oligarchiques, c'est faire vivre le projet de l'Humain d'abord. Là oui ils vont trembler, c'est pourquoi je pense qu'il ne faut plus s'acharner sur le FN, cela ne nous sert à rien on n'y gagnera pas de voix. Plutôt les respecter, les médias idem. Nous gagnerons si tous les militants sont sans cesse sur le terrain jusqu'au bout, à expliquer notre projet, à montrer qu'on peut vivre simplement, partager, travailler mais pas trop, se cultiver, apprendre toujours, construire. Etre dans le positif, ne pas nous laisser plomber par l'ambiance créée à dessein par le pouvoir en place, propagande payée par le contribuable pour faire la campagne du président en exercice, cherchez l'arnaque.

  25. 175
    JR84 dit:

    La plupart des médias et toutes ces belles personnes parfumées ont une terrible frousse de notre candidat, Jean-Luc Mélenchon. Elles craignent de perdre le semblant de pouvoir qu'elles imaginent avoir sur le bon peuple. Craignez, braves gens, la main invisible du pouvoir médiatique et financier, sinon point de pardon? Seulement, le Peuple est de plus en plus instruit (merci les enseignants!) comme le clame Jean- Luc, et dorénavant on ne lui fait plus avaler n'importe quelle couleuvre. Le Peuple s'est émancipé et ne se laissera pas mené par la peur (vote f-utile ou in-utile). Il sanctionnera les menteurs, les manipulateurs, par son vote citoyen.
    Jean-Luc, tes propositions, nos propositions font grincer quelques dents chez tous les "importants" Ils chercheront à t'attaquer sur teneur de tes propos et chercherons à effrayer les électeurs en découpant quelques phrases sorties de tes discours. Ne change surtout rien de ta personnalité (sanguin) de ta colère et ta détermination. Tu es le moteur d'une dynamique humaine dont l'énergie n'a d'égale que l'ampleur de notre mouvement. Chacun-e d'entre nous, besogneux, participons activement à cet objectif. Et dans trois mois, chacun-e de nous aurons le coeur et la conscience de vouloir ce changement pour notre pays. Prenons le Pouvoir!

  26. 176
    jefmergen dit:

    J'en ai marre du "vote utile", il faut en finir avec les faux-semblants... Le PS n'est pas clair sur L'Europe.
    nous n'avons pas le droit de brader nos interets, notre sécurité sociale, nos valeurs humaine de solidarité.
    Malheureusement, l'Europe défini par le traité de Lisbonne, n'est pas en mesure de répondre aux défis de nos pays et ce fiasco co-signé par l'UMP et le PS.après notre refus au dernier référendum va peser lourd dans le scrutin à venir.
    Souhaitons que les Françaises et les Français aient la mémoire courte, car l'Europe protectrice qu'on nous gave avec désespoir est indigeste, voir mortelle! Le geste des ouailles de Hollande, la main droite sous la main gauche exécutant un mouvement de translation rapide, exprime bien ce qui va se passer. Il indique comment... se serrer la ceinture !

  27. 177
    le Prolo du Biolo dit:

    @ - 126 - Breteau Jean Claude
    "Vente des Rafales" :
    Je me suis fait la même remarque que toi. Depuis des années, personne n'en voulait de cet avion et d'un coup Dassault en fourgue 126 à la fois.
    "Bizarre, comme c'est bizarre". Genre les sous-marins de Karashi vendus au Pakistan à perte et contre l'avis de Bercy, et avec le même transfert de technologie et la même fabrication délocalisée, juste parce-que le contrat était générateur de rétro-commissions pour Mr Balladur si l'on en croit l'avocat des victimes.
    En tous cas l'essentiel de ces "Rafales" sera fabriqué en Inde, et c'est donc une belle affaire surtout pour Dassault. Plus en tous cas que pour l'emploi en France, et plus aussi et surtout que pour ceux qui se prendront les futurs bombardements "de haute technologie" sur le coin de la figure...
    Pour ceux-là aussi ça va saigner...

  28. 178
    Invisible dit:

    Je voudrais remercier Marie-Georges Buffet pour sa prise de parole au journal de 13h jeudi dernier. Ouf ! Ça fait du bien d'entendre que chacun est à son poste, prêt, et ne se laisse pas dérouter par les questions imbéciles des journalistes. Marie-Georges Buffet a carrément zappé la question sur MLP et a réussi à placer ce qu'elle avait à dire. Mais c'est pas de la tarte, et il faut faire vite dans le peu de temps qui est consenti au Front de Gauche ! Bravo et merci encore

  29. 179
    jprissoan (69) dit:

    @Martin
    Chacun fait ce qu'il veut effectivement. Mais ne dénaturez pas ma proposition. Je ne vois pas où j'ai pu dire que le texte d'un forumer serait en relation avec sa couleur de peau, le climat de son village et/ou sa religion. Je pense simplement que l'exposé d'un progrès ou au contraire d'une difficulté est enrichi par l'information du lieu où cela se passe.

  30. 180
    naco dit:

    @Disjecta (44)
    Votre propos est très intelligent, et parfaitement étayé. J'ai lu également ce que vous disiez sur le site Agoravox. Merci pour ce concours. Je ne comprends pas trop pourquoi ici personne n'a rebondi. Vous expliquez, exactement ce que je pense, à quelques nuances près. Si je pouvais résumer votre analyse par une image, je dirais que chacune des voix gagnée par le Front de Gauche, est une voix qui justifie enfin la gauche toute entière, et de ce fait donnera peut-être, par contamination, une voix de plus au PS, mais en tout cas ne lui en enlèvera aucune. Ceci est un propos nouveau ici, et totalement utile.
    Seule petite remarque, qui n'est pas une critique, je pense que les distances prises enfin de FH vis à vis de Bayrou, sont davantage dues à des fins de non recevoir, qu'à une intelligence stratégique du candidat et bien sûr encore moins, comme on disait autrefois, à une attitude de classe. Mais c'est un détail.
    Merci pour ce propos crucial en ce moment glacial et austère, ou il est effectivement très difficile de trouver des arguments pour ce bagarrer contre l'idéologie du vote utile. J'espère que nous nous reparlerons.

  31. 181
    kiziltims dit:

    D'accord avec beaucoup de choses, notamment que la gauche doit répondre à Marine Le Pen et ne pas avoir peur d'un débat rationnel sur les contenus, sur le fond : nous avons largement les arguments, et notre définition de la Nation Républicaine est bien plus pertinente (c'est un fils d'immigré qui aime profondément la France qui parle!). Vous êtes un des rares hommes politiques à affronter le FN sur le plan des idées, et vous avez bien raison! Notre pays mérite mieux qu'une définition réactionnaire, frileuse et rétrograde de son identité nationale.

    Vivement les élections, espérons que vous ferez le score que vous méritez et jusque là, merci de faire vivre cette grande sensibilité de la gauche républicaine et révolutionnaire en France, et de nous représenter avec tant de talent!

  32. 182
    Annie Huet dit:

    Non mais le ridicule ne tue pas, hélas. Pour palier au manque de logement et aux prix exorbitants des loyers, Zébulon-Sarko n'a rien trouver de mieux que cette entourloupe de monter un étage ou deux ou trois sur les petits pavillons et les immeubles, pourquoi pas les HLM, allant jusqu'à penser que les enfants (des familles qui ne peuvent pas se loger) pourraient s'installer au grenier ! et pourquoi pas dans la cave ?! Non mais il se fout de nous et c'est un euphémisme. Quant aux mesures remettant en cause les acquis sociaux : 35 h, précarité, formation au rabais et illusoire, augmentation de la TVA, cadeaux supplémentaires aux riches et aux patrons voyous, appauvrissement des plus pauvres, etc, je ne détaille pas, c'est l'horreur. Jean-Luc Mélenchon est de mieux en mieux : utilisant l'humour (une arme extraordinaire) et la rigueur des arguments, des trouvailles concrètes, des exemples précis et judicieux, un vraie pédagogue. Merci, vraiment merci de tout cela. On va y'arriver, c'est pas possible autrement. Tous derrière, ou devant, enfin, ENSEMBLE !

  33. 183
    naco dit:

    Le 29 Janvier, le président décidé que les riches avaient droit de construire en hauteur.
    Donc, depuis le 29 Janvier, tous les pauvres ont le doit de lever la tête.
    Merci président

  34. 184
    Hold-up dit:

    177 - Jefmergen dit : " Le geste des ouailles de Hollande, la main droite sous la main gauche exécutant un mouvement de translation rapide, exprime bien ce qui va se passer. Il indique comment... se serrer la ceinture ! " - C'est très bien vu. C'est l'impensé de "la danse des moutons". A ce propos, le scandale absolu n'est -il pas dans le fait que le PS soit d'accord avec l'UMP sur le fait que devront primer demain les accords d'entreprises sur la loi ? Ce qui revient à dépouiller le peuple et chaque salarié de ses droits légitimes. Le PS serait-il pour l'abrogation de la durée légale du travail, ce seuil à partir duquel sont aussi calculées les heures supplémentaires ? Quand on raccourcit la laisse, l'enfer se rapproche. Lire un article du M'PEP éclaire bien des lanternes ici

  35. 185
    ab dit:

    Juste un mot pour dire qu'il est triste de voir ces politiciens se satisfaire de la vente d'engins de mort dans le monde. La seule chose que les gouvernements savent vendre, ce sont des outils de guerre, de destruction, des armes, contribuant au sentiment d'insécurité générale de nations toutes armées les unes contre les autres. Tant que le pays dans lequel je vis vendra des armes, que son gouvernement sache que je suis son plus dangereux ennemi. Les fous sanguinaires qui nous gouvernent un peu partout dans le monde et leur industrie de l'armement ne sont que le reflet de la dégénerescence tribaliste des êtres humains en nations et groupes conflictuels, alors que nous sommes tous sur la même terre qui nous est commune.

  36. 186
    Nicolas G30 dit:

    126, 178
    Vente de rafales, à quel prix ? Exporter des technologies de pointes dans des pays ou la main d'œuvre est pas chère, corvéable. Pour délocaliser par la suite ? Effet d'annonce pour vanter la réussite de l'industrie Française, se faire mousser ? Est qu'il y aura des rétro-comissions ? pratiques normales pour des milieux autorisés non ?. Et les médias qui vont se suffirent de cette annonce, pouah !
    j'ai regardé le meeting de la CGT en différé, est ce que Jean Luc Mélenchon y est intervenu ? Les témoignages des différents salariés étaient poignants, le discours du premier secrétaire était en résonance avec le programme du Front de Gauche. Ce meeting aurait mérité une retransmission télé, pour connaître et partager sur le monde du travail et des invisibles.
    D'autre part verra t on l'intervention de jean Luc au grand oral du FNE ? (je n'ai trouvé que Hollande et Villepin en vidéo, malheureusement.)

  37. 187
    Menjine dit:

    La remise en cause du droit du travail par les accords de compétitivité, est la pierre de touche pour savoir qui est de gauche ou pas, qui serait tiré sur sa gauche par nous ou pas.
    En bref s'abstenir, ou pire avaliser les propositions Sarkozy qui cherche à les faire passer au forceps, sera pour moi le signe que définitivement le PS n'est plus de gauche, et jamais je ne lui donnerai ma voix ni au 2ème tour, ni aux deux tours des législatives le cas échéant.
    Depuis les lois Auroux notre code du travail devient par degrés non un instrument de protection des travailleurs mais un instrument d'ajustement et de progression des profits du capital.
    Qu'Hollande n'ai pas daigné se montrer au meeting de la CGT sur les retraites est particulièrement scandaleux, du moins s'il prétend être un candidat "de gauche",j'espère que le 29 Février un mouvement de masse se lèvera et que dans les diverses manifestations nous ferons comprendre notre indignation et notre volonté.
    Avec le calendrier Sarkozy, cela urge camarades ! Mobilisons, expliquons, reprenons les analyses de Mélenchon de la CGT et du fdg.
    Le contrat c'est la mort de la protection du travail, de nos droits,, cela a l'air plus souple, sans contrainte, c'est en réalité la liquidation de tous nos droits.Répétons-le,faisons le comprendre.

  38. 188
    siram49 dit:

    Bonsoir Tous,
    Je me réjouis de nous voir tous d'accord dans cet espace de clairvoyance... oops, j'avais oublié cette intrusion d'un frontiste, P Perrotto pour ne pas le nommer... Mais non Marine n'est pas démente, même pas semi-démente mais ce qu'elle propose aux pôvres crédules dans votre genre, M Perroto, c'est un programme inapplicable : non le FN n'a jamais été un parti de pouvoir mais un parti utilisé pour faire pencher la balance politique à droite. En proférant des énôrmités, les manipulations de la bande à Sarkho passent mieux. Inversement, en laissant parler le PS qui se sent menacé sur sa gauche(enfin, très loin de son centre naturel), nous aurons l'avantage si tant est que l'on nous entende pas, d'avoir enfermé Hollande dans ses contradictions. Puisse la chance et le Ciel faire que l'on nous entende.... enfin que suis en train d'écrire ? Camarade c'est en retroussant nos manches, en parlant avec notre voisin que nous le convaincrons de notre pensée, en lui montrant à quel point la droite est ses valets cherche à reconquérir le terrain gagné de haute lutte par nos prédécesseurs. Françaises, Français la République dans ses fondements est notre patrie : préservons-la ! Liberté, Egalité, Fraternité ne sont pas de vains mots et notre lutte préservera non seulements les acquis sur l'Argent Roi mais aussi notre liberté de penser et d'agir. Vive le FdG !

  39. 189
    Hold-up dit:

    187Nicolas G30 :" Et les médias qui vont se suffirent de cette annonce, pouah ! " . Avez-vous entendu la façon dont N.Sarkozy s'est exprimé aujourd'hui lors de ses voeux à la presse ? Il s'adressait aux journalistes comme s'il parlait à Carla.Il disait que lui et la presse formait "un vieux couple" et s'il lui reprochait faussement d'aller voir ailleurs, il précisait "qu'elle revenait toujours vers lui". En langage crypté, N.Sarkozy a carrément réquisitionné l'armée médiatique et à mot couvert, il les appelait bien à la mobilisation générale pour le servir totalement. Ce n'était plus seulement un appel à la compromission, c'était une annexion consentie. Ses propos cependant mi-délirants, mi-raisonnés ont sonné bien étrangement à mon oreille. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai entendu qu'il se faisait aussi passé pour le nouveau " suicidé de la société" : "Je suis le suicidé le plus en forme de France". Il me fait parfois penser à un groom cherchant la sortie du Titanic. En tous les cas, ses propos semblaient friser aujourd'hui la limite de la cohérence mentale. Une bien étrange impression de parade et de confusion. S'effondrerait-il ?

  40. 190
    stephan dit:

    Après la vision de l'émission des paroles et des actes invitant François Hollande, voici mon analyse en une seule phrase : ce n'est pas un changement de société et des réformes courageuses qu'il propose, mais des variables d'ajustement.
    On le remarque d'ailleurs dans son débat avec Alain Juppé, il se querelle sur des détails techniques...

    C'est véritablement affligeant. Je souhaite vivement que le Front de Gauche n'appelle pas explicitement à voter pour lui, après tant de combat et d'initiatives pédagogiques qui ont consisté à démonter tout ce discours creux et sans avenir face au tsunami qui menace. Je ressentirai cela comme une trahison. Le socialisme et son avenir ne mérite pas cela.

  41. 191
    Jérémy dit:

    Jean-Luc Mélenchon invité de Youtube Elections 2012, organisé par le CSJ

  42. 192
    Sylvain dit:

    Il y a une chose sur laquelle j'aimerais revenir. J'en lis quelques uns qui nous racontent à longueur de journée qu'il faut y aller doucement avec le FN sous prétexte de risquer de froisser ses électeurs. Moi je ne suis pas d'accord avec ça. On n'est pas là pour faire des courbettes quand on fait de la pédagogie. Il n'y a rien à tirer de gens qui sont parfois racistes et qui le resteront même si on leur fait risette. De toute façon, ce ne sont pas les électeurs du FN qu'on va chercher parce qu'ils sont ouvriers. NON! Ce qu'on va chercher ce sont les ouvriers qui ne votent pas et qui n'attendent qu'une chose, c'est qu'on défende enfin leurs intérêts avec une VRAIE politique de gauche. Pourquoi? Parce que sur 100% d'ouvriers, 70% ne votent plus et ce sont ceux-là que le Front de Gauche veut toucher! Est-ce que tout le monde a bien compris? LE VOTE DE Gauche EXISTE SI ON PROPOSE UN VRAI PROGRAMME DE Gauche! Ce vote est même resté intact pendant des années mais il a été dénigré, maltraité et considéré pour rien par des courants comme Terra Nova qui est le réservoir à idées des socialistes. Voilà, c'est tout! Pas la peine d'aller se casser la tête avec 30% d'ouvriers qui voteront de toute façon à droite. Il suffit de rester poli et correct avec tout le monde et de ne pas perdre son temps inutilement. De toute façon on n'a pas que ça à foutre vu le travail qu'il reste à accomplir.
    Vive le Front de Gauche!

  43. 193
    JACQUES dit:

    La hausse de la TVA est censée compenser l’exemption des cotisations sociales patronales

    si les cotisations patronales disparaisent (elles représentent à peu près 60% des cotisations):
    qui va payer les retraites et les remboursements secu ?
    sûrement pas la tva:elle se perdra dans les méandres du budget

    j'ai déjà connu la vignette automobile pour les vieux
    les vieux n'en ont jamais vu la couleur

    et qui va négocier avec les représentants des salariés ?
    le ministre des finances ?

    le bateau coule mais le capitaine reste à bord jusqu'au bout
    et en rajoute pour le faire couler plus vite
    et laisser à son successeur une épave bien pourrie !

  44. 194
    KRSDP dit:

    Je me souviens du Traité de "Constitution" européenne : quasi tous les médias, y compris Libé et Charlie Hebdo (depuis, on a vu de quelle radio son rédac chef a été "ordonné" Patron !) n'en avaient que pour les partisans du "oui". les arguments contre (pourtant solides, et on mesure aujourd'hui à quel point nous avions raison !), étaient, soit complètement occultés, soit balayés avec mépris ! (ouh, les vilains xénophobes qui veulent pas de l'Europe qu'on leur a si fort préparée !)?
    Hé bien, malgré ce boycott médiatique à la limite de la caricature, rappelez-vous, le "Non" l'a emporté !
    Quel régal ça a été de voir leurs mines sinistres et abasourdies, au soir des résultats !
    C'est grâce à une campagne de très grande qualité, de terrain, à la rencontre des gens.
    Partout autour de moi (au bureau, en faisant mes courses...) les gens s'intéressent de plus en plus aux propositions du Front de Gauche : ils posent des questions, s'interrogent eux-même sur le caractère pas si inéluctable que ça, de la "crise", sur la réalité de la "dette". Dans mon quartier déshérité de banlieue, ils subissent de plein fouet la baisse des effectifs, donc de la qualité, des services publics (écoles, santé, etc...). Les excellents passages télévisés de M. Mélenchon ont créé comme des électrchocs. Les "experts politologues" (Nouveaux Chiens de Garde", chez Yves Calvi et ailleurs !), voudraient nous faire croire que seules les"NTIC" font une campagne électorale, en fait, elles sont un outil utile, qui permet d'éveiller l'intérêt de plus de gens (les jeunes, notamment) certes, mais sans ce travail de fourmis, de terrain, et la qualité des échanges de proximité, le blog, les "twits" et "partages" s'effacent plus vite des mémoires qu'une "vraie" rencontre avec...

  45. 195
    Max Linder dit:

    Nous revenons avec mon épouse du meeting de Toulouse de ce soir en présence de 2000 personnes !, du jamais vu dans un meeting "départemental" comme on dit, sans Jean-Luc Mélenchon, mais avec C. Autain (FASE), D. Obono (C et A), M. Billard (PG), C. Piquet (GU), et P. Laurent (PCF).
    Des grèvistes de différentes entreprises sont intervenus pour demander le soutien du FdG, les luttes rejoignent les urnes...
    Le prochain meeting de Toulouse aura lieu début Avril, sur la PLACE DU CAPITOLE (devant la Mairie), elle fait 12.000 m2 !, avec JL Mélenchon, plusieurs milliers de sympatisants (1 par m2 ferait 12.000 !) sont d'ors et déjà attendus...

  46. 196
    julie dit:

    @max Linder
    super! j'étais de tout cœur avec vous,mais la vie associative a aussi toute son importance dans ces moments cruciaux. Reste que 2000 personnes sans Jean-Luc, il se passe vraiment quelque chose.
    Pour le RV place du capitole, je crois c'est le 5 avril, il est marqué en rouge sur mon agenda!

  47. 197
    ErikleRouge dit:

    @jeremy/192 merci pour le lien - excellente émission, un modèle de pédagogie encore une fois ! à diffuser très largement car y sont abordé des thèmes singuliers (en particulier passage sur internet !) -

  48. 198
    Jean-Michel Hureau dit:

    Camarade Mélenchon,
    Tu es fatigué, tu l'as dit. Mais nous comptons sur toi pour défendre nos valeurs. Alors, ne baisse pas les bras et continue! On sera avec toi le moment venu.
    Un fuerte abrazo chileno
    JMH

  49. 199
    ugolin dit:

    Un argument utile, qui marche, avec les prolos qui envisagent le vote le pen : "quand un milliardaire et un ouvrier vote de la même façon, il y en a un qui se trompe; ce n'est pas le (la) milliardaire!"

  50. 200
    ErikleRouge dit:

    Trop révélateur ce soir sur le plateau du Grand Journal, la réaction tellement méprisante envers les 500 promesses de signatures d'élus du peuple présentées par J.Cheminade - sans doute une de ces rares fois où ces belles personnes n'auront pu dissimuler leur irrespect consommé du peuple et de ses représentants ! ces gens là ne sont plus des républicains, leur esprit a été trop contaminé par la vision oligarchique du monde - comment voulez vous qu'un grand républicain comme Jean Luc Mélenchon ne provoque pas en eux une réelle aversion !

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 10 1116 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive