31jan 12

Sarkozy obéit à Standard & Poor's.

Ça va saigner !

Ce billet a été lu 71 439 fois.

10Cette note est rédigée au cœur d’une activité très intense. Impossible d’en rendre compte par moi-même, quelque goût que j’en ai. Le temps me manque. Mais tout ce qui m’est advenu pendant ce temps m’a bien travaillé l’esprit. Ça ressortira de bien des façons, comme d’habitude. Je suis une éponge. Ici, je choisis donc de faire des liens pour permettre à qui le souhaite d’en savoir davantage sur tous ces événements. J’en reste plutôt cette fois-ci à une mission d’argumentaire dont je sais qu’elle est appréciée comme outil de campagne par mes lecteurs. En tous cas je vais commencer par un résumé de ma lecture des décisions annoncées par Nicolas Sarkozy.

En fin de semaine dorénavant il y a beaucoup à faire. J’ai pu le mesurer. J’étais à Grenoble pour le débat organisé par Libération. Avant d’aller dans le grand amphi où j’étais accueilli par Nicolas Demorand et Maurice Szafran, je suis allé rendre visite au quartier de la Villeneuve. Un petit bonheur simple pour moi. Puis une fois le débat fini dans l’amphi, retour à mes chères études pour préparer à la fois l’intervention à faire devant un millier d’animateurs et cadres du PCF à treize heures et l’après-midi, à seize heures quarante, à l’audition de la fédération nature environnement. Je crois que j’ai passé les épreuves correctement. Le lendemain, dimanche, pause grasse matinée, puis préparation des « vœux à la communauté éducative » du lundi. Et soirée au siège de campagne pour écouter Nicolas Sarkozy et réagir à son intervention télévisée. 01Ceux que toute cette activité intéresse et qui veulent la suivre de près peuvent le faire en suivant les liens que j’ai disposés pour chaque événement.

Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche soir un triste et banal plan d’austérité. Standard & Poor’s a été entendue et obéie. Ça va saigner ! « Comme partout en Europe », la TVA va augmenter. Elle passera de 19,6% à 21,2% pour le taux principal. On se souvient que le taux réduit avait été relevé de 1,5 points par le plan d’austérité de novembre. Cette nouvelle hausse de TVA représente 11 milliards d’euros pris aux travailleurs. La hausse de CSG sur les revenus financiers doit rapporter quant à elle 2 milliards d’euros. Les salariés vont dont payer 85% du total alors que les détenteurs de capital payeront 15%. Dit autrement, le peuple payera six fois plus. Du Sarkozy pur 02jus !

La hausse de la TVA est censée compenser l’exemption des cotisations sociales patronales à hauteur de 13 milliards d’euros. Ces 13 milliards d’euros financent la branche famille de la Sécurité sociale. Ils appartiennent donc déjà aux travailleurs. En quelque sorte Sarkozy vient donc de voler 24 milliards d’euros aux salariés : les 13 milliards de cotisations sociales qui ne leur sont plus données et les 11 milliards de TVA qui leur sont pris ! Par contre, comme le signifie le sigle TVA, avec cette mesure, Tout Va Augmenter. C’est donc un très mauvais coup contre le pouvoir d’achat populaire. Faut-il rappeler que la TVA frappe plus fort sur les petites payes que sur les grosses ? D’ailleurs Sarkozy s’est pris les pieds dans le tapis à ce sujet. Il a répété qu’il ne croyait pas à une répercussion de la hausse de la TVA sur les prix. Mais dans le même temps, il a dit son espoir de voir son annonce déclencher des achats par anticipation… avant que la hausse ne soit effective. C’est donc qu’il y a de sérieuses raisons d’avoir peur pour son porte-monnaie.

Sarkozy a annoncé une deuxième très mauvaise nouvelle. Comme d’habitude elle passe à peu près inaperçue dans la mesure où elle est très lointaine pour la classe moyenne supérieure médiatisée. Sous couvert de développement de l’apprentissage, il veut pousser massivement les enfants du peuple hors de l’école pour les placer dans les entreprises. Il veut porter à 5% le quota d'apprentis que doivent embaucher les entreprises de plus de 250 salariés. Il y a un an ce quota était de 3%. Il a déjà été augmenté à 4% il y a quelques mois. Sans effet, heureusement. Le nombre d’apprentis stagne à 1,7% des salariés de ce type d’entreprises. Au lieu de chercher à comprendre la raison de son échec, Sarkozy s’entête et augmente le quota. Il refuse de voir que le nombre d’apprentis 03n’augmente pas. Car il ne sait pas qu’une usine n’est pas une école. L’apprentissage ne correspond pas à tous les métiers et place les jeunes dans des situations beaucoup plus précaires que l’alternance sous statut scolaire. 25 % des contrats d’apprentissage sont rompus dans les trois premiers mois !

Le pire ne s’est pas beaucoup commenté. Dorénavant, les salaires et la durée du travail seront fixés entreprise par entreprise. Et les décisions prise de cette façon auront une valeur supérieure à la loi et au code du travail. Nicolas Sarkozy ouvre ainsi un nouvel âge de la République qui devient en quelque sorte contractuelle. Cette liquidation de l’Etat social républicain annonce un recul généralisé des acquis sociaux. Entreprise par entreprise, les travailleurs n’ont pas la capacité de résister aux menaces et injonctions du patronat. Or le patronat ne manquera pas d’exiger l’augmentation du temps de travail ou la baisse des salaires. Ce que propose Sarkozy c’est ni plus ni moins de généraliser la méthode employée contre les Conti de Clairoix. Les salariés devront à chaque fois faire face à l’odieux chantage à l’emploi. C’est un recul dont chacun doit prendre conscience. Il serait bon aussi que les médias y accordent le temps et l’intérêt que mérite ce sujet central dans la vie quotidienne des gens.

Enfin, Nicolas Sarkozy a repris ses poncifs libéraux en matière de logement. Il a annoncé une nouvelle mesure de dérèglementation. Sarkozy applique au logement la politique de l’offre qui a échouée partout ailleurs. Il a donc annoncé une augmentation de 30% des droits à construire sur tous les terrains, maisons et immeubles. Il a expliqué que cela permettrait d’augmenter la densité et le nombre de logements et donc de faire baisser les prix. C’est un argument ridicule. Si la densité suffisait à faire baisser les prix, Paris serait la ville la moins chère de France en matière de logement et d’immobilier ! Au cas précis, C’est tout l’inverse. La proposition Sarkozy consiste à faire un cadeau aux propriétaires qui ont les moyens de faire des travaux pour agrandir leurs logements. Et sa proposition aura un effet pervers. Puisqu’on pourra construire davantage sur les terrains, les propriétaires de ces terrains demanderont des prix plus élevés pour les vendre. Les 09prix du foncier risquent donc d'augmenter empêchant d’autant la construction de logements à prix abordables. Surtout, il s’agit d’occuper le terrain pour ne pas répondre à l’explosion du prix de loyers et à l’exigence de baisse des loyers.

Ma semaine a été d’autant plus dense qu’en plus de mon programme de travail, je devais avoir un œil sur le déroulement de l’entrée en campagne de François Hollande. Quelques-uns de mes amis s’inquiétaient de la « concurrence à gauche » que pourrait créer la musique du discours du « prochain président ». Pas moi. Toute musique de gauche nous désenclave, vulgarise notre vocabulaire et donc élargit notre espace. La bataille en cours n’est pas un congrès du PS avec ses jeux de rôles. « L’opinion » n’a cure des étiquettes. Et les ruses de couloirs ne lui sont pas perceptibles. Elle se construit sur la perception du caractère et sur les propositions concrètes. Une campagne de cette nature pousse tout le monde au bout de sa logique. Hollande y viendra comme les autres. C’est affaire de délais. Sitôt que Hollande a fait des moulinets contre « la finance », il a lui-même organisé le terrain de la comparaison entre les programmes de lutte contre elle. Le reste est à l’avenant.

La laïcité par exemple ! Les grandes envolées ont déjà produit une demande telle qu’il a dû aussitôt rabattre. Ce n’est pas l’article II de la loi de 1905 qui sera introduit dans la Constitution. Donc pas celui qui constitutionnaliserait vraiment l’idée que contient cet article, la République « ne reconnaît ni ne finance aucun culte ». Au contraire. Il s’agit de l’article I qui ne dit rien de plus que ce que dit déjà la Constitution. Mais on y ajouterait la reconnaissance du régime d’exception qu’est le concordat d’Alsace-Moselle ! Voter Hollande c’est voter pour le concordat. Il fallait l’imaginer ! Cela va se savoir bientôt. Notamment parce que je viens de le dire ici sur ce blog. En agissant comme il l’a fait, Hollande crée un problème comparable à ce que produirait pour un croyant 12la décision de mettre dans le Constitution la formule « Dieu n’existe pas ». Il ne peut pas ne pas le savoir, si faible que soit sa culture laïque. C’est donc volontairement qu’il nous met au pied du mur : non seulement nous devons voter pour lui sans discussion du programme mais de plus nous devons nous renier. 

Cet exemple n’est pas isolé du tout. La musique du Bourget est un leurre. Elle ne pouvait nous inquiéter. Le fond est obligé de remonter à la surface. Comme nous, nous savons ce qu’il en est quant à ce fond, la suite nous était connue. Dès le jeudi, à son émission sur France 2, il en a rabattu sur tous les plans. Cette marche arrière aurait pu faire un coup de douche froide qui abassourdisse toute la gauche et nous ramène dans les miasmes de la reculade et du vote utile. Grâce soit rendue à Alain Juppé, mauvais comme un cochon. En le pliant en quatre, Hollande a pu masquer tout le côté désespérant de ce qu’il disait par ailleurs. Résumé : nous progressons quand la gauche progresse dans son ensemble. La question du leadership ne peut venir que si, pendant que nous avançons, Hollande ne recule pas au point de nous voir resservir le mortifère vote utile. Patience donc, et travail de terrain pour gagner de l’influence et faire reculer celle du meilleur carburant du vote utile : la dame Le Pen !

La gauche officielle est trop souvent intimidée quand Mme Le Pen aboie. Elle craint d’indisposer. Car si depuis peu, plusieurs journalistes en vue comme Lapix ou Cohen ne se laissent pas promener et interrogent clairement et nettement sur les contenus, ils sont encore hélas l’exception de la résistance intellectuelle raisonnée.  La bonne presse m’a déjà demandé si je ne « regrettais pas » d’avoir traité madame Le Pen de semi-démente. Ces gens raisonnables qui lui tendent les micros et lui accordent des « unes » à répétition voudrait bien me 11voir m’excuser auprès de l’extrême-droite. Cela les amuserait tant pour dégoiser dans leurs dîners en ville. Comme d’habitude l’exercice est programmé. Plutôt que de retranscrire mon argumentaire contre Le Pen présenté pendant vingt minutes de meeting, les très intelligents ont juste relevé un mot repris en boucle ensuite par tous les moutons du troupeau médiatique.  La deuxième couche de perversité vient ensuite. Ils regrettent que j’en « reste aux insultes » et prennent des poses intelligentes pour le dénoncer. En fait ils agissent en flancs-gardes de Le Pen. D’après moi, ce comportement s’explique bien sûr d’abord par la paresse et le goût des petites phrases qui évitent d’avoir à travailler. Mais il est impossible de ne pas se demander si ceux qui font cela n’ont pas une accointance avec la Le Pen. Laquelle ? Evidemment la volonté de la complaisance pour ses discours contre les arabes. Ainsi dans le portrait de madame Le Pen présenté dans « Télérama », sous la plume quasi amoureuse de madame Angot, on peut lire qu’on la croyait antisémite et on lui fait répondre qu’elle est seulement « anti-arabe ». Rien de grave donc ? Les parfumés n’ont aucune conscience. Ce sont les muscadins et les merveilleuses de notre temps. Les sociaux-démocrates ne valent pas mieux. Ils n'osent plus parler d'immigration. Il est  vrai que toute la bien-pensance aime mieux regarder ailleurs quand il en est question. Surtout depuis que des gens dorment dehors en bas de chez Marie Jacinthe et Jean Patou : ça fait mauvais genre à la revente ! Mais est-ce que ça ne prouve pas qu’on n’est plus « en état d’accueillir toute la misère du monde ».

Pour ma part j’assume publiquement et très tranquillement mon dégoût de principe contre la xénophobie. J’assume la dénonciation de l’absurdité du discours de haine contre l’immigration. Et même mieux : je voudrais bien « faire France de tout bois » comme je l’ai déjà proclamé à plusieurs reprises. C’est-à-dire que je suis un ardent partisan de la naturalisation 15des étrangers qui vivent en France et surtout de leurs enfants nés et éduqués sur notre sol. Je m’oppose donc frontalement à l’idée que l’immigration soit un problème en France. Je le fais avec des arguments rationnels. Et j’affirme que Madame Le Pen raconte n'importe quoi sur ce sujet. Je vous propose quelques arguments. Faisons le point.

Madame Le Pen parle d'« immigration massive et incontrôlée » qui « déstabilise massivement notre système de protection sociale ». Elle ment : l'immigration c'est 5 % de la population en France. Elle dit que les immigrés coûtent 70 milliards par an à la France. Elle ment. Les chiffres sont clairs : les immigrés reçoivent chaque année pour 48 milliards de prestations mais ils reversent pour 60 milliards de cotisations et impôts. Ils donnent donc 12 milliards de plus par an qu’ils ne reçoivent ! Si l'on régularisait les sans-papiers, le déficit de la Sécu reculerait. 100 000 travailleurs sans-papiers régularisés, c'est 280 millions d'euros de cotisations pour la Sécurité sociale !

La candidate de l’extrême-droite demande « l'expulsion immédiate » de ceux qu'elle appelle "les clandestins". Elle en compte 400 000. Sans dire d’où elle sort ce chiffre à propos d’une population par définition inconnue. Quoiqu’il en soit, elle ment. Pour expulser 400 000 personnes, il faudrait d’abord un délai d’exécution qui rend impossible sa commande d’expulser « tous les clandestins tout de suite ». Il faudrait 15 ans si l’on en reste au niveau actuel d’expulsions de 25 000 expulsions déjà réalisées par une méthode spécialement violente et inquisitoriale. Pour l’humour noir, notons que cela revient à remplir 3 000 Airbus A320. Ils n’existent pas. Il faudra donc faire des navettes. Et supposer que tous ces gens iraient bien tous au même endroit. Le coût aussi représente une somme extravagante. Aujourd’hui il en coûte 25 000 euros par personne expulsée pour surveiller,13 traquer, arrêter, retenir et expulser. Donc « l’expulsion immédiate de tous les clandestins » coûterait 10 milliards d'euros de dépenses. C’est aujourd’hui le montant total du budget annuel de la police nationale ! Un projet semi-dément ou totalement dingue ?

Un mot de plus sur notre meeting de Besançon. Je ne le fais qu’en écho à la colère de mes amis sur place. Mes amis sont un peu des sortes de naïfs. Ils croient aux sornettes sur la  presse « libre et éthique ». Donc, ils sont écœurés. Pourquoi ? Voyez. Nous étions 4500 rassemblés dans la salle du Palais des Sports. Le nombre des présents n’est pas sujet à discussion car la salle était absolument pleine et le nombre des sièges et espaces est connu. Nos acceptons sans problème d’être ramenés partout à « plus de quatre mille », et non « près de cinq mille ». C’est déjà trop beau qu’on ne nous ait pas enlevé la moitié de l’effectif comme ce fut le cas tant de fois. Et nous savons que le Front de Gauche n’est pas le PS qui lui, est capable de rassembler 25 000 personnes dans une salle incapable d’en contenir plus de dix mille. Mais à Besançon le record de négationnisme médiatique a été battu. Pas une ligne ni une photo dans le journal local « l’Est Républicain ». Et « France 3 » ? Une équipe s’était déplacée, les images étaient tournées. Le soir même : rien. Le lendemain soir : rien non plus. L’effacement d’un tel événement serait un fait sans précédent. C’est ce qu’ont 14d’abord cru mes camarades. Renseignement pris, c’est le lendemain midi qu’on pouvait voir les images. Mes amis ne les avaient pas vues. Ils ne regardent que le soir. Comme la plupart des gens. Pour eux c’est une mauvaise manière qui leur est faite.

Moins mauvaise cependant que celle du journal régional. Son comportement c’est tout simplement une manifestation du sectarisme ordinaire de la plupart des grands quotidiens régionaux en situation de monopole. Jugez plutôt. Je suis allé trois fois en Bretagne depuis le début de campagne. Je vous ai déjà raconté les exploits du premier quotidien de France « Ouest-France ». Pas une interview ! Je suis allé à Metz et à Besançon? « L’Est Républicain » regarde ailleurs, les « DNA », prétendues « dernières nouvelles d’Alsace », en font de même. Il est alors bien compréhensible que ces deux journaux, devenus propriété de la banque « Crédit Mutuel »,  soient en ce moment en proie à une énorme vague de départs de leur personnel sous le bénéfice de la « clause de conscience ». Mes amis à Besançon ont fait une manifestation d’indignation devant le siège de « l’Est-répugnant » comme on le surnommait dans les années soixante-dix. Pour ma part je suis très satisfait de tout cela.

Car, de cette façon 4500 personnes de plus dans le département savent que ce que l’on voit à la télé, ne se voit pas, ne se lit pas dans la presse locale : tout est bidon puisque tout est fabriqué politiquement. Donc tout est mensonger. C’est un excellent moment d’éducation populaire. Cette ambiance rend nos amis enragés comme nous l’étions tous en 2005 quand les médiacrâtes nous niaient ou nous couvraient d’insultes. Cela fortifie la conscience politique de notre base et la consolide. Le moment venu la révolution citoyenne dans les médias17 sera mieux acceptée et plus amplement portée. Dans l’immédiat l’inconvénient est faible. Puisque je continue à avoir accès aux grands médias nationaux, ce scandaleux passage à la trappe n’en est que plus violemment ressenti sur place. En effet, ces méthodes d’effacement ne peuvent parvenir à nier l’existence de quelqu’un que les gens connaissent. Et elles ne parviennent pas à nier une présence annoncée par un nombre considérable d’affiches et de tracts. Et enfin le choc sur l’opinion est d’autant plus vif que ce meeting est le plus important rassemblement dans cette salle depuis plus de vingt-cinq ans. Vous avez bien lu. Le plus important meeting politique depuis une génération a été purement et simplement effacé de la réalité médiatique locale. Tel est l’usage que font de la « liberté de la presse » ceux qui sont censés la faire vivre !  


777 commentaires à “Ça va saigner !”

Pages : « 1 2 [3] 4 5 6 7 8 9 10 1116 »

  1. 101
    madeleine dit:

    Je viens lire régulièrement votre blog. Jusqu'à ce jour je n'étais pas encore sure de mon vote mais maintenant je sais que je voterai au premier tour pour vous. Vos explications sont claires et je vous remercie de prendre tout ce temps pour m'aider à "ouvrir mes yeux".

  2. 102
    gronours dit:

    @daniel du 93
    Je te trouve pessimiste dans l'appreciation des sondages qui sont bidonnes de a a z
    Meme Audrey Pulvar a reconnu implicitement que jlm depassait actuellement les 12% et si ses sources sont celles que je crois il y a de quoi se rejouir
    nous sommes sur la bonne route et pour ma part dans mon "reseau" de connaissance, de plus en plus de gens se disent prets a voter pour lui. ce matin meme a l hosto ou j etais alle passer un examen j ai discute avec une infirmiere qui m a dit la meme chose. idem pour mon facteur qui est meme pret a distribuer des tracts du fdg. j ai mis un autocollant "qu ils s en aillent tous !" sur ma voiture et je me suis deja fait interpeller gentiment plusieurs fois : tien ! vous aussi ? et j en passe....
    l espoir existe et le courant est en marche, nous allons, non pas figurer, mais gagner ! j en suis convaincu et je fais tout pour cela ! amities a tous

  3. 103
    pmousque - pg82 dit:

    Je fais appel à un connaisseur de l'imprimerie en France.
    Que répondre aux interrogations concernant l'impression en Italie de notre programme que je diffuse ?
    Merci

  4. 104
    jprissoan (69) dit:

    gronours
    Il est dommage que vous n'indiquiez pas votre département. C'est sans doute mon statut de géographe, mais j'ai besoin de savoir où ça bouge, où ça stagne, etc.
    Par exemple, que se passe-t-il en Alsace ? en Moselle ? Où le Fn a bcp d'électeurs, dans le bassin minier du Pas de Calais où MLP veut se présenter, etc.
    En Limousin où Terre de Gauche a fait un tabac aux cantonales, peut-il faire plus ?
    etc.

  5. 105
    Red'@rt dit:

    @102 Quel ridicule!
    En même temps tout est dit. François Hollande est un comique, et de surcroit un mauvais comédien (Notamment dans le rôle de François Mitterrand).
    Ce livre le situe à sa juste place, un rigolo, un amuseur, un clown. Quel bon moyen pour être pris au sérieux!
    Ce personnage n'est définitivement pas crédible. Les électeurs PS apprécieront tout le mal que se donne FH pour se rendre utile...
    Le PS est une machine a perdre!

  6. 106
    Dr F dit:

    NS (rapporté du Figaro) : «La question n'est pas de savoir si c'est bon pour moi. La question est de savoir si c'est bon pour la France. Cela doit être notre boussole.»

    Avec un bon matraquage médiatique bientôt à venir, cela va rentrer dans toutes les têtes, comme le coup du président courage malgré ses mesures assassines. Et comme le vote ressemble un peu à la star'ac il risque de ramener des voix à lui grâce à son charisme d'homme d'état (pervers je rajouterai). Tout le monde peut être un homme d'état, si Bush l'a été...
    Personnellement je me fiche de ce qui bon pour la France, je me préoccupe plutôt de ce qui est bon pour les Français et les étrangers de ce pays. Il y a une grosse différence qu'il faut bien rappeler.

  7. 107
    phiphi the biker dit:

    Bravo Jean Luc pour la clarté de vos explications !(vous permettez que je vous appelle Jean Luc ?).
    Bon je retourne dans mon environnement personnel (famille, et notamment auprès de mon fils et de ses copains étudiants ,au travail, à mes amis) :

    Bref, à mon humble niveau : je diffuse, j'infuse (comme je peux)

    Faites attention à vôtre santé, d'abord pour vous même et vos proches, bien évidemment!
    Mais aussi pour tous ceux qui vont voter Front de gauche.Vous êtes un être politique rare pour nous, un vrai !

  8. 108
    ErikleRouge dit:

    Depuis la participation de J.Généreux à l'émission Mot Croisés de Fr2 du 24 octobre, aucune présence du Front de Gauche sur le plateau depuis, mais de la droite, du PS, du Front National et des Ecolos autant qu'on veut... il ne s'agit pas d'une chaîne privée, mais du Service publique, c'est tout de même insupportable cette censure ! si la TV ne fait pas une élection, elle influence les opinions, sinon nos adversaires n'agiraient pas ainsi - alors comment faire pression pour obtenir au moins un minimum d'équilibre ?

  9. 109
    ab dit:

    Le parti socialiste a défendu après des sociaux démocrates allemands l'idée d'un smic européen, mais qui serait "bien évidemment" différent en fonction des pays, selon les termes de Madame Guigou dans une émission de LCP, qui m'ont fait bondir de ma chaise:

    Pourquoi donc "différent"? Comment se fait-il qu'alors que tous les pays de la zone euro ont la même monnaie, un smic européen serait différent selon la latitude et longitude géographique de son habitation au sein de cette zone euro?

  10. 110
    Mario Morisi 39 dit:

    Pour tous ceux que l'éducation oblige...
    Quelle intervention de fond hier !

  11. 111
    gronours dit:

    @jprissoan (105)
    je suis du 33 et tu peux me tutoyer !

  12. 112
    Lyendith dit:

    @ab113

    En l'état actuel des choses ça me paraît quand même assez évident qu'il doit être différent selon les pays... 1700€ en France ça n'est pas la même chose que 1700€ en Roumanie. D'où la nécessité d'une harmonisation sociale si on veut que la construction européenne, et par extension l'euro, soient un tant soit peu viables.

  13. 113
    heifara dit:

    J'ai trouvé formidable la façon d'ouvrir les yeux aux journalistes (Nicolas et Maurice mais pas seulement je pense) sur leur travail au quotidien à savoir que si MLP est en hausse dans les sondages, c'est par la radio et la télé qu'elle est rentrée chez les français et c'est pas faux car on l'a voyait partout ça devenait soûlant surtout à entendre des âneries! J'espère qu'ils retrouveront un peu de leur crédibilité en nous livrant de réelles infos et non pas leur avis personnel. Bref, je remarque aussi dans le programme de MLP qu'elle souhaiterai sortir de l'Europe. C'est même devenu une obligation (après les expulsions des clandestins et travailleur sans papiers bien sûr) pour éviter la faillite. Vu la situation actuelle de celle-ci (l'UE), ne pourrai-tu pas continuer à "instruire" le français de base sur notre appartenance à l'Europe et ses pays qui la constituent? Je pense bien que les arguments doivent manquer mais beaucoup de commentateurs n'y croient plu en une Europe Unie malgré les différentes cultures qui y règnent donc très enrichissant.
    Je remercie le Front de Gauche d'exister car je pensais réellement que la France était perdue mais vous avez réussi à redonner ESPOIR
    Front de Gauche : le peuple au pouvoir, osons !

  14. 114
    ab dit:

    @ 113 Lyendith, comment allez-vous expliquer à votre camarade roumain ou grec ou suédois ou slovène ou peu importe, que vous n'avez pas le même smic européen alors que vous avez la même monnaie ? C'est totalement incohérent, injuste, et inégalitaire!

  15. 115
    Julien dit:

    @ Tous les Camarades, et à propos de l'Est Républicain, en quelques clicks j'ai compris le dilemme qui anime le débat autour du traitement du meeting de Besançon.
    Alors voilà, il se trouve que l'Est Répu. ne propose pas moins que 12 Unes différentes quotidiennement selon qu'on l'achète à Nancy ou dans le Doubs.
    Jean-Luc Mélenchon est bien en une du numéro du 25 janvier mais la Une de l'édition du Doubs - Haut-Doubs. Les éditions de Verdun, Toul ou Montbéliard par exemple, proposant des Unes toutes différents.
    Voici donc la vérité rétablie. 1 Une sur 12 dans le journal régional. On pourra discuter là dessus. Mais si on ne peut pas accuser l'Est Répu. de n'avoir pas traité le sujet, on peut toujours s'interroger sur la restriction du lectorat qu'aura touché le journal.
    Vous pourrez voir ladite Une dans les versions.pdf du journal sur le site du quotidien. Mais dès demain elle sera effacée au profit d'un roulement hebdo.
    Bon, moi j'habite Toulouse. Donc je ne risquais pas de tomber dessus. Salut Camarades! A ce soir à Toulouse!

  16. 116
    remjea dit:

    Merci, M. Mélenchon, de votre prestation à "On n'est pas couché". Serein, même si parfois ce n'était pas facile - ça se voyait un peu pour un ex-pro du face-à-face, vous avez utilisé des arguments si difficiles à réfuter que les journalistes comme les témoins ne les reprenaient même pas. Vous étiez très attendu, savez-vous, par des gens comme moi, et nous avions grand-peur que vous ne vous engagiez dans des polémiques stériles.
    Je crois que vous avez éveillé l'intérêt - et plus si on vous donne d’autres occasions chez bien des participants à l'émission, chez les spectateurs et téléspectateurs. Je l'ai senti autour de moi depuis samedi. Continuez ; je ne sais pas pourquoi je vous le dis, je sais que vous le ferez.

  17. 117
    Philippe Huguet dit:

    Mille excuses - défaut de lien dans mon commentaire de ce matin. Voici le blog de Panagiotis Grigoriou édifiant sur ce que sont en train de vivre nos amis grecs.

  18. 118
    Daniel du 93 dit:

    Soutiens de Jean-Luc Mélenchon, douze syndicalistes et économistes détaillent un programme alternatif de lutte contre le chômage: «soustraire les entreprises à la logique financière», «engager la transition écologique», développer «l'emploi public», mettre en place une «sécurité sociale professionnelle» et «reprendre le mouvement historique de réduction du temps de travail». A lire sur le lien.

  19. 119
    Gilbert Duroux dit:

    "Le moment venu la révolution citoyenne dans les médias17 sera mieux acceptée et plus amplement portée" nous dit Jean-Luc Mélenchon.
    Puisqu'il est question des médias, dans ce billet, il faut savoir que le Front de gauche est la seule formation politique qui a des propositions pour une véritable réforme du paysage médiatique. On peut en prendre connaissance ici (tribune de l'Humanité.fr).
    Il en sera question demain à 19h à Malakoff (salle des fêtes, 13 av. Jules Ferry). Le Front de Gauche organise une rencontre Médias sur le thème "Pour une appropriation populaire des médias". Avec Henri Maler, d'Acrimed, et un réalisateur des Nouveaux chiens de garde.

  20. 120
    Babu2012 dit:

    Bravo pour votre campagne ! Elle est remarquable de par sa force et ses vérités. Continuez, on vous écoute et vous observe depuis la Belgique, avec bcp d'envie !

  21. 121
    martine dit:

    Ce matin, on a sonné à ma porte. Pensant qu'ils s'agissait du facteur, j'ai ouvert et accueilli.
    C'était une jeune femme qui tentait de me vendre un abonnement à un journal de la PQR appartenant au groupe Hersant.
    "On vous le porte et on fait travailler des vrais gens (comme si la Poste ce n'était pas des vrais gens) comme pour le lait quand vous étiez petite..." m'a-t-elle dit.
    Où va donc se loger le marketing de m**** me suis-je dit, sans le lui dire à elle.
    Cette jeune femme était cultivée et pleine d'entrain mais sans autre travail que celui-là, sous la pluie froide.
    Je lui ai dit non, étant moi-même saturée et en demi salaire.
    Si je n'avais pas été au chômage, je lui aurais tout simplement fermé la porte au nez (...).
    Nous avons pu nous apercevoir ensemble, durant le quart d'heure où je l'ai accueillie, bien que j'ai refusé son offre, que nous étions sur une même longueur d'onde.

  22. 122
    jean ai marre dit:

    @ 70 Annie
    Jean-Luc tu me donnes l'occasion de parler de ce qui me chagrine et m'obsède : tu as dit que tu voterais pour Hollande et appellerais à voter pour lui au 2d tour.

    Et bien, quelle mouche te pique ? Pas vu ni entendu ce que tu dis .
    Il n'est pas question de déposer un bulletin Hollande dans l'urne. Ni au second tour.
    La stratégie est simple et pas besoin de faire polytechnique pour l'appliquer.
    Si notre leader disais cela, il serait affecté dans la camp P S dès le premier tour et notre vote du premier tour ne servirait à rien.
    Je préfère te lire ailleurs.

  23. 123
    Philippe Bonnet dit:

    Une précision concernant les journalistes des journaux de l'Est qui quittent leur journal en faisant valoir leur clause de "cession" et de non de "conscience". Ce n'est pas pareil.

  24. 124
    ab dit:

    115
    Je pense qu'il est plus raisonnable qu'il y ait une harmonisation fiscale du smic européen, qui à son tour entraînera une harmonisation sociale de la zone d'activité économique. Un smic européen identique pour tous, et vers le haut, qui tuera dans l'oeuf la spéculation sur le travail et le dumping social au sein de la zone euro. Tout le contraire, en somme, de l'austérité prônée par la gauche libérale compétitive et ses avatars de droite.

  25. 125
    breteau jean claude dit:

    Dassault aurait vendu des rafales...et si c etait un mirage ?sinon est ce que cela a ete negocie comme les sous marins pakistanais qui ont coute une fortune a l etat, mais avec retrocommissions.A quelques semaines des elections quelle aubaine...financiere ! Joli coup

  26. 126
    M.B. dit:

    Bonjour, je me permets de signaler que je suis en train de traduire le meeting de Besançon en Anglais, et je sous-titre la vidéo.
    - La première tranche de la vidéo est disponible ici.
    - Le texte intégral est disponible ici.
    Pour m'aider dans cette tâche, les lecteurs du blog peuvent m'écrire à cette adresse: frontdegauchesubtitles@gmail.com

  27. 127
    Annie dit:

    Merci @ maréchal, jorie, anne, redline69, jean ai marre de vos réponses.
    Cependant ce n'est pas ce que je lis partout sur le net. Je lis (trop souvent à mon goût) qu'il faut "se rallier" à Hollande au 2d tour. La grande peur que nous fait le PS d'un autre mandat Sarko…
    Je pense qu'il faut plus dénoncer donc l'oligarchie du PS. Les militants PS le plus souvent n'en sont pas conscients, la tête dans le sac qu'ils ont… mais il est délicat de dénoncer cette oligarchie sans être là accusé de populisme et cette fois dans le "bon sens" càd dans le sens qu'on peut être entendu "politiques tous pourris" ce qui n'est pas toujours le cas (les maires des petites communes par ex. qui se croient fidèles à Jaurès, j'en ai croisé, et pensait que DSK était le sauveur des classes populaires, maintenant ils doivent être sûr que c'est Hollande). Les fachos qui commentaient sur mon blog nous pensent égaux à eux. Quelle niaiserie pour ne pas dire plus (ils sont le plus souvent incultes, et ne connaissent rien de l'histoire de la France ni du monde, on dirait qu'ils ont "évité" l'école).
    Notre révolution citoyenne ne va pas arriver à son but parce qu'il y a des élections présidentielles. Notre tâche est à longue échéance (enfin pas trop quand même), c'est ainsi qu'il faut donc l'entendre. Si ce n'est dans 3 mois ce sera peut-être dans 6 mois. Car le temps compte dans le genre de trou dans lequel nous emmène les oligarques et nos gouvernants actuels.
    Relire l'histoire de l'Europe depuis sa naissance : sans cesse le cas s'est présenté (Egypte, Rome, Rois en France etc.. à Rome cela dura 100 ans (133 à 29 av JC)

  28. 128
    Jean Louis CHARPAL dit:

    L'économie est vraiment dirigée par des cinglés ! Voilà ce que dit une dépêche AFP de 16h46 concernant les records de chômage atteints en Europe : " Le taux de chômage dans la zone euro a atteint des sommets fin 2011, une situation aggravée par la politique d'austérité suivie par de nombreux gouvernements, estiment mardi des analystes à l'heure où les dirigeants européens s'engagent vers encore plus de discipline budgétaire."
    On a pas besoin des ces "analystes" pour comprendre qu'un malade anémié au point d'en mourir a besoin de recevoir du sang et pas d'en donner. Or les ultra libéraux sont en pleine schizophrénie: d'un côté ils ne rêvent que
    d'austérité, de serrer la ceinture à des peuples qui comptent de plus de gens dans la pauvreté, et d'un autre côté ils s'étonnent que des millions de gens qui ont à peine de quoi survivre ne fassent pas tourner l'économie !
    Quand comprendront-ils qu'il faut relancer l'économie par le partage de richesses et donc par une augmentation massive des salaires de la majorité de ceux qui travaillent dans l'économie réelle ?
    La création de la TVA anti sociale, comme l'a très bien démontré Jean-Luc, participe de cette schizophrénie en retirant du circuit 11 milliards d'euros.
    Mais rien n'arrête les austéritaires : la Grèce s'enfonce toujours plus, et maintenant le Portugal la suit de près.
    Je le dis et je le répète : la Révolution citoyenne et la dernière chance avant la Révolution tout court, avec les risques qu'elle peut comporter quand la colère explose.

  29. 129
    kawan dit:

    Merci pour cet argumentaire, et cette explication chiffres à l'appui que la soit disant invasion des immigrés n'en est pas une et que leur expulsion immédiate est impossible.
    Les annonces de Sarko font froid dans le dos et j'espère que les gens vont enfin réagir (Mais 16 millions de téléspectateurs sur un même programme ça donne quand même à réfléchir sur la puissance de la télé).
    Pour ce qui est des gesticulations de Hollande à propos des marchés financiers, j'ai entendu une brève qui disait que le brave homme a envoyé un de ses communicants pour rassurer les financiers à DAVOS.
    C'est bizarre mais je ne vois pas François pourfendeur des héros du CAC 40.
    Le front de Gauche a t'il envoyé quelqu'un ?

  30. 130
    sansebar dit:

    Mine de rien, ce qu'a annoncé Sarko, c'est la fin du droit du travail, le retour au début du 19ème siècle, avec la contractualisation lors d'une "discussion équilibrée" entre l'employeur et le salarié...!
    Il faut oser ! Et le PS n'est pas encore grimpé aux rideaux pour protester ! c'est très inquiétant.....

  31. 131
    dudu87 dit:

    @jprissoan (69)

    Désolé, je ne suis plus dans le 87 depuis 2ans mais dans le 58, un peu perdu politiquement, coupé de tous mes contacts. pas facile...

  32. 132
    martin dit:

    @ tous et notamment JP Rissoan (105),
    A propos de l'origine géographique des intervenants (il y a plusieurs suggestion d'ajouter le numéro de département au pseudo) :
    Ça peut être intéressant de savoir d'où écrivent les gens, mais ne mettez pas la pression, personne n'est obligé, j'espère!
    Et puis, entre nous, nous ne sommes pas plus définis par notre lieu de résidence que par la religion, la couleur de peau, le genre, etc. (ne le prenez pas mal; je sais que nous sommes d'accord bien sûr) Par exemple, je voudrais mettre en garde fraternellement le camarade géographe JP Rissoan. On peut être lillois et mieux connecté à Londres qu'au bassin minier... Et puis vous écrivez depuis le 69... Lyon, Villeurbanne, Villefranche-sur-Saône? C'est pas pareil, et pourtant c'est un département minuscule (par la superficie uniquement!).
    Amitiés depuis là où je me trouve actuellement et vive l'Internationale!

  33. 133
    antoniewski dit:

    @ Jean-Luc Mélenchon et @tous
    J'ai écouté ton intervention au forum Libération. Bravo pour la pédagogie. Beaucoup d'entre nous devraient aller voir cette performance : une de plus !
    Tu as évoqué les Scop en fin d'intervention en répondant aux questions : dans le même sens que celui qu'on retrouve dans le Programme "l'Humain d'abord".

    Ne crois tu pas qu'il faudrait, dans cette démarche de multiplications des Scop, de veiller à ce que ces organisations soient limitées à l'entreprise dont elles vont être issues et surtout qu'elles ne se développent pas en absorbant d'autres Scop : j'ai vu un docu sur LCP sur le problème Fagor-Brandt qui m'a donne froid dans le dos. La grande coopérative MCC (Fagor) serait devenue aussi rapace que les capitalistes.
    J'ai recherché sur ton blog si tu avais évoqué ce problème Fagor-Brandt mais j'ai rien trouvé ? Ai-je mal cherché ?
    Ce documentaire est il objectif ?
    Merci

  34. 134
    marechal dit:

    @Annie
    Je pense qu'il faut plus dénoncer donc l'oligarchie du PS. Les militants PS le plus souvent n'en sont pas conscients, la tête dans le sac qu'ils ont… mais il est délicat de dénoncer cette oligarchie sans être là accusé de populisme et cette fois dans le "bon sens"
    oh que j'aime ce propos là !
    Depuis que Jean-Luc Mélenchon s'est désolidarisé du PS après la duplicité de ce parti avec les partisans du oui au TCE, ce même parti qui n'a de socialiste que le nom s'est rendu complice d'un déni de démocratie, ses dirigeants devront un jour rendre des comptes devant le peuple (peut-être que par le voie référendaire il serait possible d'encadrer les pouvoirs de ses élus, pour reprendre l'idée générale du camarade Glières)
    Mais on en est pas là. Ce qui a conduit les apparatchiks de ce parti à se comporter et à penser en deçà du peuple doit pour l'instant être dénoncé, purement et simplement, comme étant dans le sillage de la droite.
    (Et on peut se demander ce qu'un pédalo peut bien foutre à suivre bêtement de tels desseins)

  35. 135
    delemontez dit:

    Le front de gauche est effectivement la seule alternative pour un républicain de gauche que je suis, mais combien pesons nous ?
    Maintenant il y a lieu d'amener le PS à réviser ses vues ultra libérales le contraindre à abroger les dernières lois le plus anti-sociales.
    Un scrutin au premier tour UMP/ FN serait le pire. La colère semble grande donc attention au scénario de 2002.
    Les rangs du front de gauche grossissant voici le 3em point.
    Etre obligé de voter PS par défaut sous entendra qu'un nombres d'élus du Front de gauche devront prendre des places dans le gouvernement prochain.
    Amitiés

    jacques

  36. 136
    dudu87 dit:

    @Gilbert Duroux
    Enfin! Un débat sur les médias, il était temps! Merci pour l'info.

  37. 137
    gronours dit:

    @ 135 delemontez
    "Etre obligé de voter PS par défaut sous entendra qu'un nombres d'élus du front de gauche devront prendre des places dans le gouvernement prochain."

    En aucun cas ! Et Jean-Luc Mélenchon est formel sur ce point, pas d'alliance avec le PS !
    De toutes façons la question ne se pose même pas : nous allons gagner ! le courant est en marche.

  38. 138
    Michel Berdagué dit:

    Excellent accueil à la manif parisienne de la communauté éducative au Front de Gauche en force. Tous les Programmes disponibles " L'Humain d'abord " ont été vendus.
    Un grand merci Mario (111) pour le lien, Quel enseignement ! Du lait et du miel, exceptionnel !

  39. 139
    Papa dit:

    Fillion nous a fait un gros numéro à l'AN sur le soit disant vente de rafales à l'Inde. Il a oublié de dire que seulement 16 de ses appareils seront construits en France, le reste en Inde!
    Il y aura donc transfert de technologie et cela ne créera aucun emploi de masse pour le personnel de Dassault!
    Par ailleurs rien n'est encore signé définitivement, il s'agit d'option ! Alors qu'ils arrêtent de nous faire du pipeau !

  40. 140
    araquirit dit:

    Il faut pousser la logique jusqu'au bout et forcer la négociation du temps de travail au cas par cas (càd pour chaque contrat de travail signé). Ah bon, tu pars déjà ? Ah oui, moi, je suis aux 55 heures par semaine seulement !

  41. 141
    jonopap dit:

    Je viens de lire le petit courrier du blog et les particulièrement la rubrique intitulée "les 4 mensonges de M Lenglet".
    Je me souviens que lors de cette émission, JL Mélenchon m'avait semblé un peu déstabilisé. Pour rétablir cette équilibre ne serait-il pas possible d'avoir à A2 une intervention (droit de réponse) sur ces fameux graphiques. Il me semble que J Genéreux soit de taille à démontrer publiquement les erreurs de M Lenglet.

  42. 142
    Sylvain dit:

    Bonsoir! Je suis très heureux de voir la progression du Front de Gauche mais j'aimerais qu'on se penche un peu plus et tous ensemble sur ce qu'ont dit les syndicats cet après midi, au Zénith. Depuis que je me suis familiarisé avec ce blog, le meeting de Talence, le livre "Qu'ils s'en aillent tous" et le programme du FdG, j'ai radicalement changé mon point de vue sur la politique et j'envisage de m'engager à fond dans une démarche citoyenne. Je veux me syndiquer et contacter au plus vite une organisation du FdG dans ma région. Est-ce que quelqu'un a un lien sur le Zénith?

  43. 143
    Un libertaire dit:

    Appreciez votre succès, Jean-Luc: vue 10 000 dans la journée.
    De tout coeur avec vous, votre campagne est merveilleuse, vos discours aussi.
    Ce serait bien que vous fassiez un meeting le 18 mars, datte anniversaire de la grande Commune qui nous est si chère. Et ces réactionnaires qui les ont fusillés par centaines de milles, l'UMP et le FN y auraient été.
    Saviez-vous que Bruno Gollnisch a qualifié votre "opération de nettoyage" à Metz de technique de la Tchéka, et vous a traité de "sovietoïde"? Ah, le FN, un beau ramassis d'anticommunistes primaires.
    Je réitère ma demande encore une fois, et je continuerais: faites comme Arthaud et Ppoutou,demandez l'interdiction de tous les licenciements. Là le FN ne pourra plus vous dire intégré dans le Système (même si vous ne l'êtes déjà pas).
    Vive le drapeau rouge et noir !

  44. 144
    Marie dit:

    J'ai lu dans Télérama, n° 3237, p.11, un étrange article, intitulé : "La campagne présidentielle n'est pas à la hauteur des espoirs. On attend le sursaut... Vivement 2017 ?", où son auteur nous parle de la campagne présidentielle en termes suivants : " Qu'est-ce qu'on s'ennuie! Rien à voir, rien à se mettre sous la dent. Aucune vision, presque pas d'analyse, à peine des idées! C'est plat, vide, sans force etc...."
    A aucun moment, à aucune ligne, cet auteur ne nous parle de Jean Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche, mais peut-être, n'en a-t-il jamais entendu parler ou bien s'agirait-il d'un boycott ou d'un petit oubli ? En revanche, il nous cite deux fois François Hollande et une fois Marine Le Pen.

  45. 145
    ab dit:

    @ Jean-Louis Charpal, oui, je vous le confirme.

    Devant le chaos actuel, Le Président Mélenchon donnera assez rapidement la correcte direction à l'Europe, qui est celle du peuple en attente d'une réelle harmonisation fiscale et salariale au sein de la zone euro. Il est probable que d'autres pays (hors UE actuellement) s'inspireront ou joigneront également ce mouvement d'émancipation sociale assez vite.

  46. 146
    LaRépubliqueDesCatacombes dit:

    @ Delemontez (135)
    Cher ami, vous n'avez pas du bien entendre FH à DPDA.
    Ceux qui veulent le rejoindre doivent accepter son programme, seulement son programme et tout son programme. Il n'y aura acune négociation possible. FH l'a dit et répété.
    Or le programme du FdG est l'antithèse de celui du candidat PS (ce n'est d'ailleurs pas le programme du PS mais seulement celui de son candidat, vous noterez la nuance). Pourquoi donc irions-nous dans un gouvernement PS alors que nous n'y n'aurions aucune latitude (les postes donnés seront de toute façon subalternes et les ministres devront de toute façon jouer la carte de la solidarité gouvernementale).
    Le FdG doit jouer le 1er tour pour être devant FH. Point.
    "Quand on laisse ses convictions à l'entrée du bureau de vote, il ne faut pas s’attendre à les retrouver à la sortie!" JLM

  47. 147
    Jean-Jacques dit:

    Bravo Jean-Luc, ne cède pas !

    Question élections : tout le monde s'indigne, légitimement, des chiffres d'abstention. Sans évoquer les raisons pourtant essentielles de la dépolitisation et de la "politique spectacle", une chose me semble d'une grande iniquité, pourquoi les votes blancs ne sont-ils pas comptabilisés ? (je parle du deuxième tour)
    Nous risquons tous d'avoir à nous prononcer, au pire des scénarios imaginables, entre deux candidats de droite officielle, de centre (c'est à dire de droite) et de gauche dite molle. Que devrons-nous alors faire ? Voter pour "le moins pire" ? Si le vote blanc était comptabilisé il y aurait de drôles de difficultés à faire l'analyse des suffrages "exprimés" !
    J'ai connu des meetings ou Jacques Duclos parlait de "bonnet blanc et blanc bonnet". Je n'ai pas oublié et si je vais toujours voter, j'ai du mal parfois à donner ma voix à d'aucun alors qu'avec un bulletin blanc je pourrais exprimer qu'aucun ne me satisfait mais que mon devoir (et non pas seulement mon droit) s'est bien exprimé.
    Courage à tous. Chaque voix compte !

  48. 148
    pierre dit:

    C'est vrai que devant la façon de faire des médias, il faut changer la manière de parler. L'exemple du pédalo est significatif, les interviewers, ne parlent que de cela, pas de la phrase qui précédait et qui suivait, le premier ministre des morts n'est jamais évoqué, dire de Mme LE Pen qu'elle est semi-démente est une erreur car on ne retient que cela dans les commentaires, le front national adore se faire insulter, il n'y a qu'a voir la réaction de la dame, plus à l'aise pour répondre à ce mot que pour expliquer comment elle envisage la retraite. Insulter le FN ne sert à rien, cela fait trente ans que beaucoup essaient sans résultat! Mais leur retourner leur argument est plus significatif. J'écoutais ce matin à la radio, un de leur porte-parole, qui nous ressortait sa sempiternelle jérémiade sur le système électoral, comme quoi, s'il y avait la proportionnelle le FN aurait plus d'élus. Prenons à ce propos les élections cantonales, il y a eu plusieurs de leurs candidats au deuxième tour, et si ma mémoire est bonne, aucun ou un seul a été élu, c'est bien la preuve que proportionnelle ou pas, les gens n'en veulent pas! leur bon score aux présidentielles ne vaut que parce qu'ils ont de bons passages à la télé, mais aucune implantation dans le local. Les expériences de Toulon et Vitrolles n'ont été que de malheureux accidents.

  49. 149
    zéphir dit:

    Le 27 février, la Confédération Européenne des Syndicats appelle à une journée d'action dans toute l'Europe contre les politiques d'austérité généralisées, a-t-on appris hier lors de la grève générale en Belgique. En effet, c'est ensemble, les peuples européens, que nous pourrons empêcher nos dirigeants ultra-libéraux de plonger notre Continent dans la misère (sauf pour les plus nantis). Dans ce sens, l'action du Front de Gauche est exemplaire et un signe d'espoir, bien au-delà des frontières françaises.

  50. 150
    Lisa Sion dit:

    Monsieur Mélenchon,
    Je vous encourage à prendre connaissance de Monsieur Étienne Chouard auteur de deux vidéos, l'une de 6.51 m l'autre de 1.25.00 très explicative en matière de connaissance sociétales. Une fois pris connaissance de ses propos d'exception, n'hésitez pas à le contacter ou même le rencontrer pour émettre un nouveau document de la qualité des vôtres.

    merci.L.S.

Pages : « 1 2 [3] 4 5 6 7 8 9 10 1116 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive