05jan 11

Matinale de France Inter

Ce billet a été lu 17 119 fois.

Mercredi 5 janvier, Jean-Luc Mélenchon était l'invité la Matinale de France Inter

Partie 1

Cette vidéo a été consultée 31 373 fois

Partie 2

Cette vidéo a été consultée 27 588 fois


115 commentaires à “Matinale de France Inter”

Pages : [1] 2 3 »

  1. 1
    L R dit:

    Quel plaisir d'entendre clairement tout haut ce que beaucoup pense tout bas de manière parfois confuse.

  2. 2
    gautheron gilles dit:

    Bonjour,
    Malin le journaliste termine l'émission sur Cuba. Reste 30 secondes pour défendre son opinion sur le sujet. L'objectif...Laisser l'auditeur sur un sujet mal traité et pourtant essentiel qui touche aux libertés d'expression, à la libre circulation des personnes etc. et ainsi diminuer la portée des propositions et des desmonstrations de JL Mélenchon.
    Les journalistes sont dressés à jouer ce genre de sport ou seul ce qui n'a pu etre dit clairement comptera.

  3. 3
    Pakontan dit:

    M. Mélenchon, toujours très roboratif de vous voir et surtout de vous entendre.
    Bien malgré ma terreur de risquer le retour du Sarko, je vais peut-être voter pour vous.

  4. 4
    marco polo dit:

    C'est vraiment tout un art de répondre aux questions de journalistes qui ne laissent comme temps de réponse le temps d'une inspiration sans attendre le temps de l'expiration. Le Front de gauche est celui par qui le changement pourra arriver...la doite devra compter avec ! mais le ps aussi !
    Intéressant,la défense de Cuba, désserrer l'étau non de l'embargo mais des idéologues de tous poil qui comparent ce pays à une dictature même si cla n'en fait pas une démocratie (définir ce mot semble difficile à beaucoup de media...). À quelque chose malheur est bon, le paradoxe de l'embargo a conduit Cuba a passer son agriculture au bio. Grâce au Vénézuela, Cuba est depuis très peu de temps désenclavé à propos d'internet, ce qui va donner des ailes aux échanges. Si les états-uniens cessaient l'embargo depuis 1962, l'essor de Cuba serait d'un autre ordre !

  5. 5
    Guillaume dit:

    Merci M. Mélenchon. Quel début d'année ! Continuez !

  6. 6
    BOYER Patrice dit:

    Brillant orateur, pour moi c'est cela la politique, la vraie.

  7. 7
    Adam dit:

    Merci d'avoir mis les points sur les "i" à propos de Cuba ce matin sur France Inter qui généralement décrit ce pays comme la pire des dictatures sans faire aucune analyse.
    Je suis belge et pour la première fois, j'aimerais être français pour voter pour vous.
    ADAM

  8. 8
    claude dit:

    Un seul mot: Vérité, en l'entend enfin, enfoui depuis plus de deux décennies par ceux dont on était en droit de penser qu'ils nous éclairent sur sa recherche, nous donnant quelque clefs utiles pour comprendre, mais aveuglés par leur intelligence ils en sont arrivés à peaufiner le mensonge. JL. Mélenchon fait parti des intellectuels et de hommes politiques pour qui la recherche de la Vérité n'ai pas une chose vaine, son courage vaincra. Nous allons mettre toutes nos forces dans cette bataille qui paraît disproportionnée mais non désespérée,nous ne manquons pas d'arguments, les événements nous sont favorables et une avance stratégique grâce aux grandes lignes d'un programme politique qui a laissé sur place l'adversaire est un avantage sinon décisif mais évident.

  9. 9
    citoyen33 dit:

    Depuis un an, je saoule ma copine avec le PG et Mélenchon, et son raz le bol commence à se faire sentir même si, de part ailleurs, elle partage la ligne politique. Toujours est-il que ce matin, comme tous les matins depuis la rentrée, je rate mon réveil et que j’en écrase une grosse encore à 8h15 alors que j’avais une surveillance d’exam prévue à 8h45. Et là, coup de fil de ma copine, qui me réveille en sursaut, pour m’annoncer le passage de Jean-Luc Mélenchon sur France Inter. Merci donc à Jean-Luc Mélenchon, à France Inter et à ma copine qui m’évitèrent un sérieux savon en ce début d’année.

  10. 10
    chbeno dit:

    Bonjour Mr Mélenchon,
    Je vous écoute depuis quelques mois, j'essaye de faire partager mon enthousiasme pour vos idées avec mes amis, ma famille. Petit à petit, les choses évoluent: d'un sourire goguenard hier, on discute maintenant sur des questions de fond. Restera le verdict des urnes, où chacun dans l'isoloir prendra ses responsabilités.
    Par ailleurs fidèle auditeur de France-inter, je suis content qu'on vous ait enfin convié à participer à la matinale.
    J'ai l'impression que les médias évoluent aussi petit à petit, ils ne peuvent plus vous ignorer : votre ténacité, votre bonne connaissance des dossiers vous rendent sérieux et crédible, dans le cadre d'une candidature du FdG.
    Sur la forme, changez de cravate (elle a l'air de vous démanger, ou elle ne vous plaît pas...) plutôt que d'essayer de la cacher.
    Merci à vous

  11. 11
    Jonathan L. dit:

    @ citoyen33 [9]: sympathique anecdote ^^

    N'empêche que j'en ai marre! Assez! Je fait que ça, rhô...bon, jle dis quand même: Merci Jean-Luc Mélenchon :)

    Déjà parce que vous avez su prendre le taureau par les cornes et, encore une fois à votre habitude, vous ne lâchez pas la corde du bon sens. Même lorsque parfois je sent qu'une question est bel et bien pertinente alors qu'elle présuppose un contre-sens à vos arguments citoyens, je sais, comprends, constate dans les faits qu'il n'en est rien. Et quelle habileté! Il semble qu'elle découle de votre coeur, et non l'inverse. Merci et bravo.

    Je l'avais me semble-t-il déjà évoquer auparavant mais sachez si vous me lisez cher Jean-Luc Mélenchon que sans vous je serai encore apolitique car seul la corruption ressortait des médias. Merci de chercher la Vérité et de nous en faire partager votre point et angle de vue.

  12. 12
    F.P-A. dit:

    "Le patriotisme, c'est l'amour des siens,
    le nationalisme, c'est la haine des autres."

    Romain Gary.

  13. 13
    Fred Barbosa dit:

    De la castagne... et dans la bonne humeur en plus!
    Déjà plusieurs passages dans les médias en 2011. Faut continuer.
    Je suis de gauche et cela ne m'empêche pas d'être un patriote pour la république une et indivisible. Je n'ai aucun complexe là-dessus
    Mille fois merci. Pourquoi? Surtout pas par admiration béate comme le disent sottement certains sur ce blog. Mais parce que vous, Mr Mélenchon, vous allez au charbon et vous mettez les mains dans le camboui.

  14. 14
    A.R dit:

    Vous êtes "le bruit et la fureur, le tumulte et le fracas". Pour de plus en plus de monde vous êtes aussi "le tracas" et c'est trés bien ainsi. Continuez !

  15. 15
    germain B. dit:

    C'est, plus que clairement énoncé, les évidences que pensent les citoyens de gauche (il en existe encore !)
    Et en plus l'apparition dans les médias est parfaitement rodée.
    Un vrai plaisir. Encore et encore. Courage

  16. 16
    Serge dit:

    Qu'est-ce qu'ils m'énervent ces journalistes. L'un d'eux a réussi à glisser "vous êtes prétentieux mais quand même !", sans que Jean-Luc n'ait eu le temps de réagir ou seulement jugé utile de le faire.
    Jean Luc Mélenchon n'est pas prétentieux, il est simplement brillant, et ces messieurs vont devoir s'habituer à mettre un mouchoir sur leur amour propre.

  17. 17
    Sylvie Auboire dit:

    Merci Monsieur Mélenchon et vive la révolution citoyenne.

  18. 18
    Cyrano dit:

    J'ai visionné vos intervention sur BFM et France Inter.
    Engagement et virtuosité, fougue et clarté.
    Bourdin a changé de ton.
    La castagne démarre avec panache.
    Mes vœux d'être représenté sont exhaussé pour le mieux en ce début d'année.
    Grand merci!

  19. 19
    Marie dit:

    Il ne faut jamais critiquer l'Union européenne et pourtant, il y a tant à dire que les médias taisent, par exemple :
    Les absurdités de l’Europe. Le traité de Lisbonne – en vigueur depuis le 1er décembre, après le oui irlandais et la ratification tchèque – étend les pouvoirs de Bruxelles à soixante-huit nouveaux domaines de compétence, consacre la supériorité absolue des lois européennes sur toute loi nationale et fait de l’Union européenne un quasi-État, doté de la personnalité juridique, d’un président du Conseil et d’un super-ministère des Affaires étrangères. Au risque d’aggraver ses vices de comportement : 95 % du budget communautaire sont consacrés à « l’Europe providence ». Depuis près de quinze ans, la Cour des comptes européenne émet un avis défavorable sur 80 % de ces dépenses, jugées illégales ou irrégulières. Celles-ci, à la discrétion de la commission européenne, lui attachent une clientèle d’obligés au détriment des États payeurs, donc des contribuables. Et leur efficacité économique est faible. Dans ce numéro, vous découvrirez comment l’Europe gaspille votre argent, comment des fraudeurs le détournent, et comment la réglementation européenne ubuesque, absurde ou scandaleuse se mêle de tout. Pour les contribuables français, l’enjeu européen est important. Dans la monographie de Contribuables Associés de juillet 2008 intitulée « Ce que nous coûte l’Europe », notre expert Christophe Beaudouin rappelait que le solde budgétaire officiel net de la France visà- vis de l’UE – elle en est le deuxième contributeur avec 19 à 20 milliards d’euros par an – est négatif de 7 milliards par an, une fois déduits les « retours » communautaires (12 milliards d’aides agricoles et structurelles). Ce solde négatif se dégrade rapidement. À cela s’ajoutent d’autres dépenses européennes directes, les charges d’administration déconcentrée assumées de l'article 18 prédécent par l’État et les collectivités locales au nom de l’Union, ainsi que le coût de la législation européenne pour les entreprises. Soit, par an, déjà 60 milliards d’euros de coûts directs quantifiables pour notre pays, et plus de 2 000 euros par Européen. Une étude britannique publiée neuf mois après celle de Contribuables Associés l’a corroborée, selon une autre méthode : elle évalue précisément à 2 460 euros le coût par habitant de l’UE pour 2008. Les français devraient instaurer une démocratie directe !

  20. 20
    NEO GAB dit:

    Mélenchon continu a me convaincre, le parler vrai est de son côté, tous les autres candidats son fade et sans saveur et surtout soumis au nouvel ordre mondial qui fait tant de mal aux peuples du monde, A. Montebourg m'intéresse aussi, je suis entrain d'approffondire le personnage, Mélenchon attaque le bon côte du problème la redistribution des richesses jusque au bas du bas du peuple France et le déssaisisment du pouvoir des lobbys de toutes horizons qui ont la main mis sur le pays et sur le monde, ses lobbys sont organisé mondialement contre les nations et le peuples et oeuvre essentiellement pour leur propre intêret personnel qui est l'enrichissement par l'explotation et le controle de toutes ressources naturel jusque ça disparition, la destruction des valeurs humaines et l'aliénation totale des masses. il est temps de neutralisé cette spirale infernale qui pousse les gens à tué père et mère et enfant, animaux, nature pour le diable nommé fric qui mène le monde au choas et le choas je ne le souhaite a personne,il est tant de changer radicalement d'homme et de femme la gauche comme la droite oeuvre pour des intêrets précis et méne des politiques en faveur des lobbistes puissants de tout poil (MELENCHON les appels l'oligarchie) et non pour le peuple il est temps de mettre en oeuvre des politiques de bonheur pour le plus grand nombres rmdh revenu minimun de decence humain,.l'objectif de vie futur a atteindre, ne peut étre qu'un contrat de vie pour la décence et la justice pour les hommes et les femmes de toutes horizons quel noble tache il est tant de si attelé. NEO GAB

  21. 21
    Claude 33 dit:

    Bonjour,
    Vos interventions dans les médias sont un réconfort pour celles et ceux qui ne peuvent s'exprimer sur les ondes.
    Si le combat citoyen évolu contre les opposants au progrés. Les plus fragiles de la classe des opprimés prendront-ils conscience?
    La lutte des classes est toujours d'actualité pour celles et ceux qui l'aurait oublier.
    Vive le combat pour la justice humaine.

  22. 22
    didier dit:

    Bonjour Mr Mélenchon.
    Pas facile votre intervention sur France Inter ce matin, mais, comme d'habitude, c'est clair, concis et ça donne l'envie de se battre à vos côtés ! continuez ainsi et meilleurs voeux à vous et tous les amis du F.G.

  23. 23
    SCHEPS dit:

    Je vous ai écouté, ce matin, comme toujours avec plaisir et amitié; néanmoins votre jugement sur Cuba me pose problème. Sur le sujet je me permets de vous renvoyer à la lecture de " Loués soient nos seigneurs" de Régis Debray, peu suspect d'anti-communisme. Le PCF a regretté pendant longtemps son "retard" à juger convenablement le bilan des "pays socialistes". Je me demande à quoi bon prendre le chemin inverse....

  24. 24
    sam dit:

    Bonsoir Jean-Luc, j'ai écouté, ta derniére intervention avec Nicolas D. ce soit disant journaliste, qui ne vaut rien, qui ne comprend rien à la politique et qui se prétend journaliste politique. Tu as eu raison de lui dire que tu vas te présenter à la presidentielle pour lui clouer le bec. Bravo toi au moins tu défends le peuple francais. ce qui fait peur à la classe politique et aux journalistes c'est qu'une nouvelle voix de la Gauche se fait entendre. Et cette voix, parle bien, parle trop bien, parle vrai, parle intelligement. La classe politique et les médias n'avaient plus l'habitude d'entendre un discours intelligent de personne de Gauche.
    On te soutient. Bravo. God bless you.
    SAM du 68

  25. 25
    Pascal Busnot ( PB Héloup - 61) dit:

    M'a déçu le journaliste : a pas pu tout lire le billet sur la castagne qu'il a dit (pourtant l'un des plus courts jamais rédigé sur ce blogue me semble-t-il !). Il avait juste compris (de travers) que Mélenchon allait castagner le PS ! Alors que pas une seule fois il n'est question de ça dans le billet ! Jean-Luc Mélenchon dit juste que la droite va cogner dur et que le PS s'adonne aux joies de la partie de gifles ! Là le journaliste il ajoute l'incompétence à la mauvaise foi ; crasses toutes les deux ;) M'a déçu, j'avais une meilleure opinion de lui que ça !

  26. 26
    Counch dit:

    Tant que la politique (de gauche comme de droite...) n'aura pas traduit en programme, la question essentielle de la (re-) définition du bonheur, alors, elle parlera dans le vide.

    Ce sens du "but à atteindre", de l'Utopie, qui permet à toute une population de ramer dans le même sens a-t-il seulement été formulé? Un peuple ne doit-il pas savoir ou on l'emmène avant de se laisser guider?
    Le dogme de la richesse matérielle et de la croissance économique sans fin n'arrive-t-il pas à son terme?
    Si oui, ce que je pense profondément, que met-on alors à la place ?
    Si la richesse ne mène à rien, alors ou va-t-on maintenant ?

    Si certains courants de pensées à gauche essayent désépérement de répondre à cette question depuis plusieurs années sans jamais aboutir, c'est qu'il est bien trop facile de résoudre tous les problèmes du monde avec de l'argent !
    Et comme dirait Zazie : "Et je tourne en rond, je tourne en rond..."
    La politique ne pourra expliquer comment atteindre le but qu'une fois le but défini et désigné comme tel.

    Le monde, en ce moment, n'a pas besoin de politique, il a besoin de philosophie.
    Mais je voterais pour vous quand même!

  27. 27
    Corto14 dit:

    Je viens aussi de visionner la vidéo de l'interview de Jean-Luc Mélenchon par Demorand. Si tant est qu'on puisse appeler une interview tant sa volonté de "se payer" Jean-Luc Mélenchon est flagrante.
    Avec comme clou final, la fausse indignation sur le coup du "doigt" (geste très habituel de Jean-Luc Mélenchon). L'attitude de Demorand est absolument détestable et méprisable. Europe 1 est l'écrin qu'il lui fallait pour accomplir cette "carrière" qu'il pense tant méritée...

  28. 28
    ploumosaure dit:

    Rien à ajouter !

  29. 29
    jc de seraing dit:

    J'ai écouté votre derniére intervention avec Nicolas D. sur Europe1.
    Je suis belge, de Liège et je souhaiterais presque que la Wallonie soit rattachée à la France car en Belgique, on aurait vraiment besoin d'un homme de votre envergure.
    Jean-Luc Mélenchon président de la république!
    Avec lui, on est certain que le monde du travail serait défendu avec fermeté contre l'oligarchie au service des puissants qui veulent nous mettre par terre, nous écraser. Oui, il est l'homme qu'il nous faut pour se dresser contre les DSK et compagnie, contre les commissaires non élus de l'UE, vermines qui ne défendent que le fric d'une poignée de milliardaires.
    Il est celui qui pourrait inverser le rapport de force entre le vampirisme des représentants du capital et la dignité des travailleurs et de la population en général. Tous, avec le Front de gauche et derrière JL Mélenchon.

  30. 30
    solange dit:

    Ah bravo pour ce matin sur France Inter : c'était clair, très clair, juste, et me semble-t-il le ton était exactement celui qu'il faut.
    Cela m'a rendue un peu plus optimiste pour les combats qui nous attendent et j'ai commencé la journée de très bonne humeur. Je n'ai pas boudé mon plaisir de voir les journalistes se faire renvoyer méthodiquement dans les cordes : c'est quand même plus facile pour eux de baver sur toi, quand tu n'es pas là.
    Et les questions? un peu sélectionnées non?. Mais au fond tant mieux cela t'a permis d'argumenter sur toutes les âneries qu'on entend à longueur d'antenne.
    Merci bonne année, ménage toi, et compte sur nous.

  31. 31
    Louise LM dit:

    On ne peut pas dire que Demorand se soit amélioré en passant de France Inter à Europe !
    Il cherche la provocation, ne se souvient même pas qu'il a devant lui un député européen élu au suffrage universel !
    Il est très méprisant.
    Mais il y a un point sur lequel il a raison: le livre de Frank "pourquoi les pauvres votent à droite" est très intéressant.
    Il montre comment les conservateurs aux USA ont réussi à faire voter pour eux les ouvriers, alors qu'il n'y avaient aucun intérêt, au contraire. En leur racontant des histoires, américaines certes, sur les moeurs, la religion, la grandeur de l'Amérique, etc... l'équivalent en France sont les histoires distillées par l'UMP et reprises par la plupart des medias (n'en déplaise à ND) sur la sécurité, le terrorisme, l'islam, la burqua et toutes ces choses...
    Ce que fait Jean-Luc Mélenchon, et avec quel talent, c'est de construire un autre discours, qui montre aux gens où est leur intérêt, qui explique la situation et propose des moyens d'en sortir. J'ai bien aimé quand il explique dans l'interview la difficulté, la lenteur de la prise de conscience.

  32. 32
    gynogege dit:

    Deux remarques sur cette intervention:
    - les 32 heures c'est atteignable, je suis à EDF aux 32 heures et je m'en porte très bien. Bien sûr il faut défendre les 35 heures mais quand on reste sur une ligne défensive l'expérience montre qu'on perd très souvent parce qu'on donne l'impression qu'on a rien à proposer. Aucune honte à afficher les 32 heures comme objectif !
    - sur Cuba, à ma connaissance Raul Castro tient depuis des deux ans des discours à côté desquels Sarkozy fait figure de gauchiste: il veut licencier les fonctionnaires, revenir sur la gratuité des soins, "remettre les cubains au travail", etc... et tous les "gauchistes" restent muets comme si la famille Castro était intouchable. Est-ce qu'on peut vraiment supposer que de telles prises de positions sont le résultat d'un débat démocratique ? A mon sens, le problème du trop d'Etat c'est qu'il est très facile pour un régime de détricoter un régime protecteur qu'il a lui-même établi (comme le fait remarque Mélenchon à propos des sociaux démocrates). Est-ce qu'il ne serait pas temps pour Cuba d'avancer dans un autre modèle de démocratie ?

  33. 33
    orero ramon82 dit:

    Année de la castagne ? Oui et bien augurée et avec brio sur BFM-tv, France-Inter et Europe1 malgré l'innommable Demorand.
    Nous sommes semble-t-il de plus en plus nombreux à vous soutenir ce qui prouve la pertinence de vos commentaires et analyses.
    Continuez ainsi, nous sommes avec vous, avec vos défauts (mais vous êtes perfectible, non?) et avec vos qualités, qui vous permettent de tenir le seul et vrai discours de gauche audible et recevable, au profit du plus grand nombre et donc du seul intérêt général. Vous lire et plus encore vous écouter (ou l'inverse !) sont de nature roborative et nous font croire que la politique peut redevenir l'affaire de tous et de chacun.
    Que Force et Vigueur vous accompagnent dans ce combat.
    Bonne Année 2011, pour vous-même, pour le PG, pour le Front de Gauche afin qu'advienne la Révolution Citoyenne.

  34. 34
    Louise LM dit:

    A France Inter ce matin, je vous ai trouvé très bon sur Sarkozy, sur le PS.
    A propos de Cuba, je pense que vous n'avez pas fini d'en entendre parler, comme pour la Chine. Je suis tout à fait d'accord avec vous sur la Chine, et sur Cuba aussi. Sur le fait qu'il faut comparer le niveau de vie avec des pays comparables des Caraïbes, sur le blocus, etc..
    Il se trouve que j'étais à Cuba en février dernier, et j'ai trouvé que les cubains s'exprimaient très librement sur leur pays, ce qui va et ce qui ne va pas, selon eux.Il reste qu'il n'y a pas de multipartisme, ni de presse critique, ni d'élections libres. Ce n'est donc pas une démocratie. Si ce n'est pas non plus une dictature, alors qu'est-ce que c'est?
    La transition vers la démocratie me semble inévitable, mais difficile : comment éviter la formation rapide d'une oligarchie, que les cubains riches en exil s'achètent les moyens d'expression, TV, journaux et faussent le jeu politique ?
    D'ailleurs, ce n'est pas qu'une question pour les cubains !

  35. 35
    FLEURDELYS dit:

    Je suis pour une république une et indivisible comme vous aimez le dire le plus souvent possible. Je partage avec vous les mêmes analyses sur bien des sujets. Par sur tous, non pas que ne sois pas d'accord avec vous, mais souvent parceque je ne suis pas assez cultivée pour juger. Mais vous êtes le seul homme politique que je comprends parfaitement. Je sais aussi que vous aurez du mal à réunir autour de vous toute la gauche d'aujourd'hui dans ce pays. Vous avez de plus en plus de voix qui vous soutiennent et qui voteront pour vous.

  36. 36
    Mandaroui dit:

    Dans ces interviews nerveuses et faussement décontractées, il faut répondre du tac au tac en trois phrases à des questions piège préparées à l'avance.
    Parfois, la réponse n'agrée pas le journaliste qui reproche alors que la réponse est trop courte. "C'est un peu court jeune homme" dit M.Demorand.

  37. 37
    MS dit:

    Belle prestation matinale ! Mais plusieurs points peuvent laisser sur la faim... et la critique de la droite et de la sociale democratie est redondante a force... orientations journalistiques oblige. Mais bon, pas obligé de toujours tomber dans le panneau. En effet,concernant cette "revolution citoyenne", son objectif et ses modalités ne sont pas assez expliquées. L'intervention de Mr Halphen au programme partagé sur la question de la corruption et de la necessité de cette refonte du pacte republicain est a mon avis tres tres rassembleur (independance des juges, cumuls des mandats, la representativité, les institutions, la responsabilite penale des elus ect) ce qui parait a la pensee unique populiste est a ce sujet sinistrement veridique.
    La question des langues regionales aurait aussi pu temoigner d'un soutient plus positif de la part d'un elu rassembleur dans le sens ou elle decline (ainsi la vraie question est: est on pour ou contre leur disparition puisque la tendance en prend le chemin) et que l'auditeur ne soulevait pas un propos regionaliste integriste comme la reponse de Jean-Luc Mélenchon peut l'evoquer au sujet de son usage.
    Au sujet des primaire, nous pouvons clairement exposer que c'est une pratique etatsunienne et que cela suffit a la discrediter dans cette fausse democratie corrompue par les grands lobbyes. Parallele? Sanofi a la premiere place du CAC...Mediator, dire que je joue avec a la guitare. Je les ai renommé depuis, question d'ethique!
    L'éthique républicaine doit donc dominer le debat pour changer rapidement la realité des francais qui s'annonce difficile vu les previsions de 2011 et les voeux hypocrites de Mr Sarkozy...combattre Les privilèges de cette 5e republique périmée qui ne fait pas voir ni ressentir cette realite a la majorité des parlementaires...

  38. 38
    Hamid Benamra dit:

    Année lumineuse Monsieur,
    Vous avez du talent, un verbe ciselé, un regard honnête et de la clarté dans les idées.
    Enfin un homme pour qui mon bulletin de vote sera donner avec confiance.

  39. 39
    Mickaël Dessalles dit:

    J'ai envi de réagir sur le cas Emmanuel Valls, car je pense qu'il vient de donner définitivement le coût de grâce au parti socialiste, sur cette affaire des 35 heures. En effet, c'est sidérant d'entendre une chose pareille. Il m'est arrivé dans ma jeune vie de voter socialiste, mais je ne le ferais plus jamais.
    Je ne suis pas Madame Soleil, mais je suis certain qu'en 2012, le front de gauche va mettre une pilée au parti socialiste, car il va compter en plus de ses sympathisants, les déçus du Parti socialiste et faire retourner aux urnes les nombreuses personnes qui s'abstiennent de voter.

  40. 40
    rodfab dit:

    Bonjour,
    Très bonne interview sur France inter, bravo.
    Au sujet de Cuba, n'ayant pas la connaissance de l'histoire des caraïbes, j'aimerai beaucoup que vous fassiez une petite note (ou une grande ^^) pour nous expliquer pourquoi ce n'est pas une simple dictature qui opère là-bas.
    Je sais que ce régime ne vous convient pas pour autant, alors si vous pouviez partager vos lumières pour nous montrer toute la complexité géopolitique de cette ile ce serait très intéressant.
    Merci d'avance

  41. 41
    marc dit:

    99 % d'accord avec vous mais le 1% de desaccord porte sur cuba
    vous rejetez le terme de dictature. on peut jouer sur les mots mais pour moi tout pays, quelque qu'il soit, qui condamme et enferme pour des raisons politiques,en est une.
    A ce titre, ce pays vous devez le condamner au moins sur ce point.
    cela renforcerait le credit et les points positifs qu'a apporté la revolution cubaine

  42. 42
    Victor dit:

    Cela fait plus de 35 ans que j'attendais une réaction, une voix, un homme capable d'exprimer avec fougue, intelligence et surtout sincérité tout le désarroi qui se trouvait en moi (et en bien d'autres personnes, j'en suis convaincu!). Mr Mélenchon, chapeau bas pour votre démarche citoyenne, car vous êtes le seul à faire passer au premier plan l'être humain avant la finance.

  43. 43
    Christian Michard dit:

    Comme artiste je travaille beaucoup pour gagner peu. Mais ça fait rien, je fais ce qui me plait et c'est bien la, la chose la plus importante. Mois comme salariés de tout poil, je ne vois pas l'intérêt de s'abimer à la tache pour des clopinettes. Laissons la mécanique prendre le relais, le robot s'activer et écrivons des poèmes sur des billets de banque. Il n'y a pas de fatalité au bonheur.

  44. 44
    LEMAIRE dit:

    Bah, ce Demorand dans son interview avec vous complètement révoltant ce mec. Rien qu'un petit pet dans tout cette m**** que vous devez affronter, absolument irrespectueux, nargant, bête comme on dirait chez nous à manger du foin. Je sais pas comment vous arrivez à garder votre calme. Moi je crois que c'était pas mon doigt que je lui pointais, mais mon poing dans la gueule. Franchement vous n'avez pas un rôle facile, je vous tire mon chapeau, mais ne vous inquiétez pas, vous faites du très bon travail et nous sommes de plus en plus derrière vous car là je vous le dis si les français ne comprennent pas, on est morts !

  45. 45
    miele dit:

    Jean-Luc est un winner, grande connaissance sur tout les sujets, sur un ring, il gagne a tout les coups, je pense qu'il gagne des voix à chaque intervention.

  46. 46
    David dit:

    Au taquet Jean-Luc ! ça fait plaisir !
    Continuez, vous nous redonnez notre dignité en étant notre porte-parole.

    Fraternellement,

    David,
    Nîmes.

  47. 47
    Papa dit:

    Citoyens,
    Après avoir écouté le passage de Monsieur Jean-Luc Mélenchon sur Europe1 par cette "petite ****" de Demorant, une seule chose reste à faire : ne plus écouter Europe1 !
    Scandalisé par cette ****, je comprend parfaitement Jean-Luc qui a réagit de bonne façon.
    Cette **** qui a quitté France-Inter pour aller vendre sa couanne au plus offrant,vient de se griller définitivement du paysage journalistique.
    Si cette **** s'était trouvé en face de moi,et bien malgrè mes 75 ans, je lui aurait mis un pain dans sa petite gueule!
    Au fait, qu'attend Sarko pour lui filer la légion d'honneur?
    J'ai bien envi d'aller rue François Ier pour lui en mettre une dans sa tête de ****!

    [Edit webmestre : Avertissement. Même lorsqu'ils sont proférés au sens figuré, les qualificatifs homophobes et les insultes sont rigoureusement interdits.
    D'un manière générale, la grossièreté n'est certainement pas une manière satisfaisante de répondre aux agressions que vous dénoncez.]

  48. 48
    tchoo dit:

    C'est un peu fatiguant ce coté brillant, cette répartie et ces idées claires que vous avancées JL Mélenchon.
    Je rêve que vous ayez un jour, un contradicteur à votre hauteur que le débat s'élève un peu au niveau des idées et que vous ne soyez pas le seul dans cet exercice.
    Ces pauvres journaliste rament toujours un peu et se retrouvent constamment à faire un peu de provoc pour vous faire sortir de vos gonds.
    Pauvre petite chose...
    et ce doigt pourfendeur que ce pauvre Nicolas Demorand à eu du mal à supporter, surement un trauma de la petite enfance, tiens, sa maitresse d'école à due l'envoyer au piquet d'un doigt vengeur.
    Et là c'est le journaliste qui pète un cable, avec un simple index.
    Pauvre petite chose...

  49. 49
    claude dit:

    je fais miennes les deux commentaires suivants tellement le comédien est mauvais:
    "Dans ces interviews nerveuses et faussement décontractées, il faut répondre du tac au tac en trois phrases", 27 corto
    "Si tant est qu'on puisse appeler une interview tant sa volonté de "se payer" Jean-Luc Mélenchon est flagrante", 36 mandaroui,
    Je me demande si cet épouvantail a lu l'excellent livre qu'il a cité, il y a de bon résumé chez Agone? Il aurait pu citer du même auteur aux mêmes éditions le livre suivant: "Le Marché de droit divin,Capitalisme sauvage et populisme de marché" et on aurait aussi parlé de choses intéressantes. Cet exécuteur des basses oeuvres sait lire semble-t-il plus de trois lignes, je lui conseille toujours aux remarquables éditions Agone un autre livre: " Le Petit Bourgeois Gentilhomme, Sur les prétentions hégémoniques des classes moyennes de A.Accardo", qui l'aidera, j'en suis sûr, à préparer et poser des questions sur l'état catastrophique des sociétés américanisées et surtout à faire beaucoup plus preuve de professionnalisme et de fait respecter son invité.

  50. 50
    David95 dit:

    Bonjour Jean-Luc, bonne année et bonne continuation.
    J'ai des remarques (constructives je l'espère) sur cet interview :
    - à un moment le journaliste indique (bien que vous parliez des démocraties) que
    "Nous avons quelques pays autoritaires quand même où la liberté de la presse est muselée. [...] Je pensais plutôt à la Biélorussie ou à d'autres territoires de...", et vous le coupez pour finir sa phrase en disant qu'il va parler de "la Chine, machin, sortez votre liste comme ça on est tranquille."
    Si je comprends votre agacement envers les journalistes en général et peut-être celui-ci en particulier, j'ai trouvé que cela faisait un peu procès d'intention et vous faisait passer pour quelqu'un qui se sent agressé et qui est sur la défensive. C'est peut-être le cas à juste raison, mais un simple : "je parle des démocraties" suffisait à mon avis.
    - concernant Cuba et bien que cela n'ait rien à voir avec le fait que cela soit ou non une dictature, juste une petite information qui est passée sous silence, Cuba est le pays qui a fourni la plus grande aide à Haïti après le tremblement de Terre. Cette information a été largement censurée, notamment aux USA, c'est ce qui a été mis en évidence par le Project Censored (cliquez sur ce lien pour plus d'infos).
    - sur la question de l'auditeur "accéder au pouvoir", que le journaliste saisit pour vous faire dire que vous voulez personnellement accéder au pouvoir (c'est comme ça que je l'ai ressenti), répondez plutôt que vous vous battez pour que vos idées arrivent au pouvoir. Comme ça on dépersonnalise et ils ne peuvent pas titrer le lendemain "Mélenchon veut accéder au pouvoir!"

    En + positif :
    - j'ai bien aimé le "C'est du Sarkozy++"

    Et sinon c'est vrai qu'il y a des redites d'interviews en interviews, mais c'est...

Pages : [1] 2 3 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive