10mai 10

Marchés financier, Merkel, grand casino financier!

Enfin! On a retrouvé 750 milliards qu’on n’avait pas!

Ce billet a été lu 35 928 fois.

R ésumons. Les Etats de la zone euro viennent de creuser de 440 milliards leur dette publique en une nuit. Ca c'est fort! Alors qu'on ne trouvait pas le premier euro pour les Grecs! Là, d'un coup, hop! 750 milliards sont disponibles que le contribuable est prêt à donner pour sauver qui on voudra: des fainéants grecs, des irresponsables espagnols, des gréviculteurs français, bref tous les "pigs" du monde sont dorénavant à l'abri. On croit rêver! 

Il a fallu un mois pour trouver 25 milliards dont la Grèce avait besoin à un taux non prohibitif. Entre temps, le mal s’étant aggravé, il fallu en rassembler putativement 110, moyennant primes et récompenses pour les généreux sauveteurs. Il ne fallut pas moins d'une semaine supplémentaire de tergiversations. Et comme ces sottises ont trop duré, le sytème a failli s'effondrer parce qu'un trader a mal tapé sa commande sur son clavier! Génial! A partir de là, ça devenait sérieux. Plus question des fichus grecs et de leur retraite à 43 ans, à moins que ce soit à 33 ans! Le trouilomètre s'est dégradé chez les belles personnes qui se régalaient la veille encore de voir les grecs privés de leur treizième mois à 750 euros bruts par tête. Là ce sont les milliards des précieux qui étaient en cause.

Il n’aura donc fallu que deux nuits pour trouver 750 milliards. Et  pour sauver qui ? Ceux là même qui ont déclenché une nouvelle fois l’incendie. Les pauvres banques, les malheureux assureurs, les pitoyables traders! Ainsi, les Etats ne sont plus seulement les garants et les exécutants de la construction du merveilleux marché libre et non faussé. Ils en sont directement protagonistes. Ils fabriquent des lignes de crédits chaque fois que le casino coule ! Les mêmes ahuris qui se régalaient des mesures de sanction contre les paresseux grecs ne disent plus mot quand les Etats creusent leur dette publique de 440 milliards supplémentaires au seul profit du système financier international.

Et les sanction contre les « marchés » voyous? Nul n'en propose. Les 27 ne trouvent pas une seconde pour édicter la moindre règle, même minime, pour lutter contre la spéculation. Par exemple pour avancer la date d’application des mesurettes concernant les agences de notation déjà en route dans les interminables tuyaux institutionnels européens. Ou pour avancer la date d’application  des petites réglounettes européennes contre la titrisation des assurances sur le défaut des dettes publiques. Rien ! Rien de rien. Du fric, de l’oseille, des montagnes de fric pour le système et des sacrifices pour les peuples. Tant et si bien que la démonstration qui devait être faite selon laquelle les déficits étaient la faute des peuples et que le marché, dans son infinie sagesse et grâce à sa merveilleuse main invisible libre et non faussée, les sanctionnaient objectivement, se retourne en son contraire. Les marchés c’est n’importe quoi et les sacrifices il n’y a pas de raison de les faire !

Jusqu'à la Banque Centrale Européenne et ses mannequins en plomb, Trichet le bien nommé et les autres faces de pierre,  qui commencent à faire, trop tard, ce qu’ils auraient dû faire au début et ce pourquoi on nous a bien ri au nez : acheter elle-même les obligations des Etats ! Où sont passés les super intelligents qui nous narguaient ? Les super économistes qui glosaient sur les dettes publiques excessives et le rempart de la banque centrale ? Pschitt ! Disparus ! On ne tardera pas à les revoir sur tous les plateaux de télé réciter la leçon ! Et quand je m’y trouverai, peut-être,  pour expliquer les évènements autrement, surement qu’on me retaillera un plateau spécial du type Guillaume Durand avec sept personnes, sept, pour me contrer en psalmodiant comme des moulins la vulgate libérale ! Notons que dans cet épisode particulièrement misérable de la vie de l’économie de casino que défendent sans trêve ni repos toutes les élites, quelques personnages surfaits sont ramenés à leur juste proportion.

Ainsi de la Merkel et de son équipe de lourdauds. La super madame Merkel, avait été encensée par tous les commentateurs en mal de maman-qui- donne-la-fessée  pour avoir refusé de financer ces fainéants de grecs ! Un mois après sa sottise rustique éclate aux yeux du commun ! Elle est la principale responsable, du point de vue de l’Europe actuelle, du désastre en cours. Tous ses atermoiements n’avaient d’autres causes que son horizon borné par la survie de sa coalition dans une élection locale. Bien sûr, maints petits malins voyaient bien, cependant,  comment l’agonie grecque profitait sans le dire au modèle économique allemand tout entier fondé sur l’export en améliorant le taux de change. Un euro un chouia plus faible de quelques dollars, c’est autant de gagné en compétitivité sur le marché des marchandises libres et non faussées.  Cela, bien sûr en dépit  des discours de façade. Sans oublier que les grands comptes qui se retiraient de la dette grecque, espagnole et portugaise se repliaient sur les titres français et allemands générant de savoureuses économies de poche par la baisse des taux auxquels ils étaient admis ! Passons !

Tout cela « c’est de la technique » et il n’y a pas le temps de l’expliquer aux idiots que les rédactions médiatiques pensent avoir au bout de leur porte voix. Reste l’essentiel : la Merkel s’est pris une rouste ! Evidemment les griots prétendent que c’est à cause de sa faiblesse pour la Grèce. Malfaisant et égarant ces commentateurs ne quittent pas une seconde la ligne argumentaire qu’ils répètent depuis le début des évènements. Se risquent-ils à dire ce qui se serait passé, inclus dans cette élection, si la Grèce avait été mise en cessation de paiement ? Combien de banques allemande et française auraient bu la tasse ? Ouf ! C’est fini ! Elle a enfin perdu ses élections locales ! Elle consent donc à signer le bon de sortie des pompiers !  Trop tard pour sa réputation. Ce n’est pas trop grave ! Mais trop tard peut-être pour nous tous !


1 177 commentaires à “Enfin! On a retrouvé 750 milliards qu’on n’avait pas!”

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 7 8 9 10 1124 »

  1. 201
    4 Août dit:

    Suite au plan de "sauvetage", les taux d'emprunt des Etats ont fondu comme neige. Pourtant, les CDS correspondants ont à peine bougé. Etrange.

    http://www.businessweek.com/news/2010-05-11/bank-swaps-libor-show-doubts-on-europe-bailout-credit-markets.html

  2. 202
    23 janvier 93 dit:

    bonjour à tous,

    n'ayant jamais vu d'argent disparaître par magie, je me pose cette simple question :

    Où sont les milliards d'euros dont le manque oblige cette intervention délirante dont on nous rabat les oreilles ?

    Dans quelles poches ? Pas dans la mienne, ni la vôtre j'en suis certain... Mais rien ne se crée, rien ne se perd, Lavoisier aurait-il la réponse à cette question naïve ?

  3. 203
    ydaho dit:

    Écoutez bien la réponse de Fillon.. ça vaut le "déplacement" et ça montre aussi qu'on ne pactise jamais avec la droite ! sinon après la crédibilité est foutue !

    C'était cet après midi a l'assemblée !

    Lors des questions au gouvernement, le Premier ministre a répondu à une question de Jean-Marc Ayrault, le président du groupe socialiste, sur les mesures de rigueur annoncées jeudi dernier. François Fillon a accusé le Parti socialiste de céder à "la facilité et à la démagogie". Il a également ironisé sur les propositions de la première secrétaire du PS.

    http://www.lcpan.fr/Austerite-echange-Francois-Fillon-03747.html

  4. 204
    4 Août dit:

    Le second hold-up des marchés financiers

    Le « plan de sauvetage » de la Grèce fait penser à cette bouée jetée à un homme à la mer, qui l’assomme et finalement le conduit à la noyade. Et pourtant la bouée ne sera pas perdue pour tout le monde. En tout cas, pas pour les marchés financiers, qui commencent à s’habituer à (sur)vivre sur le dos des salariés de tous les pays. Car ce « sauvetage » est avant tout celui des...

    http://ellynn.fr/dessousdebruxelles/spip.php?article118

  5. 205
    emma78 dit:

    Le PS s'est vautré dans la collaboration avec le libéralisme pur et dur et n'est donc plus crédible pour la majorité des électeurs.
    Il reste le F-Haine et l'autre Gauche si elle est visible et unie !

  6. 206
    yhakov dit:

    reponse a FRED 71 tu ne voteras pas DSK mais il sera elu avec une partie des voix de la droite desolé faut avancer Le jlm

  7. 207
    ydaho dit:

    Le P.S. a voté pour le plan d'austérité en Grèce.. Pour celui du Portugal.. Donc maintenant pourquoi ferait il la fine bouche pour la France ! c'est un résumé de ce que leur a lancé fillon ! c'est du cynisme pur !

    @ yhakov : et ben s'il est élu, encore que voter pour la "copie", on voit pas bien l'intérêt que pourrait y avoir la droite..Ce sera sans moi ! et tout plein d'autres !

  8. 208
    laforcedupeuple dit:

    @ Hold-up 179/180,
    Chapeau bas camarade. Un commentaire très pertinent et oh combien réaliste!
    .

  9. 209
    Darthé-Payan dit:

    @Descartes

    "J’ai trouvé Dupont-Aignan très bon sur ce coup. Ce n’est pas un grand tribun, contrairement à Jean-Luc Mélenchon, mais il tient un discours qui est bien plus articulé et rationnel. Il manie avec beaucoup d’à-propos les références historiques (la comparaison de la situation actuelle avec la déflation Laval était particulièrement réussie). "

    Oui, Dupont-Aignan était le seul sur le plateau de Mots croisées a être cohérent et aussi républicain. Le duo européiste Lelouche-Moscovici parlaient parlaient ensemble sans s'opposer ni trop se contredire. Ils sont tous deux dans la pensée unique et sont de surcroit des fédéralistes européens. L'Europe mène le continent à la ruine, il devient le fossoyeur des Etats nations et des peuples souverains et eux ils en redemandent !

    La gauche "radicale" n'est vraiment pas à la hauteur des enjeux politiques et historiques du moment. Ils sont dans le verbe anticapitaliste (et rien d'autre) mais ils se refusent à vouloir rompre avec l'Europe libérale, l'Europe de la concurrence libre et non faussée. Il faut rompre avec cela et retrouver la pleine souveraineté nationale. Il préfère démocratiser (sic), l'Europe, faire que le peuple contrôle la BCE (faudra que cette gauche radicale m'explque comment ils s'y prennent avec l'Europe des 27 Etats). Car pour eux redevenir souverain et national c'est viré nationaliste et xénophobe. Et c'est pour cela que JL Mélenchon ne franchit pas le Rubicon. Il est limité, ankylosé par la gauche "radicale" bien pensante qui n'a de radicale que le mot et qui se satisfait du libre échange, de la disparition des Etats-nations, des protections et au final la disparition de la République. Ces gauchistes ou gauchards bien pensants stérilisent la gauche dans son ensemble d'ailleurs ils rejoignent bien volontiers la droite libérale et européiste sur tout cela.

    Tu sais libertariens, libéraux, libertists sont des cousins très proches.

    Même le journal l'Humanité d'aujourd'hui s'y met en parlant de tournant institutionnel pour l'Union Européenne. Et la Député Européen Patrick le Hyaric a appelé à engager des réformes radicales (sic) avec qui ? Avec la droite européenne et le PS européen ? avec la Gue-Ngl ? Tous ensemble ? Il est dans la logique du traité de Lisbonne et de Maastricht vu qu'il veut des réformes radicales s'en vouloir rompre avec le système de la concurence libre et non faussée. Lui aussi ne semble pas comprendre que pour faire le plan de relance (je doute fort que cela soit possible dans l'Etat actuel de la crise et surtout de la crise du système européen). Il veut un plan de relance de quoi ? Il ne parle pas d'investissements dans l'industrie lourde et il ne parle pas protectionnisme. C'est au mieux, un propos convenu ou au pire l'aveu de l'incapacité du PCF a redevenir pleinement communiste. Cela montre aussi qu'il ne veut pas sortir de l'Europe.

  10. 210
    LutoPick dit:

    Ils veulent presser le citoyen jusqu'au trognon, encore ne leurs suffira pas, ils voudront plus, toujours plus. Et c'est à NOUS de dire: STOP !
    ResPublica

  11. 211
    ydaho dit:

    super le discours de jacobins..

  12. 212
    Darthé-Payan dit:

    @Descartes
    (suite et fin)

    "Je le pense aussi. Mais Jean-Luc Mélenchon est malheureusement prisonnier d’un conformisme de gauche qu’il est très difficile de briser. Celui qui oserait suggérer que ce qui est véritablement important ce sont les idées, et non pas les étiquettes, est mort. Chevènement a bien essayé, et on a vu le résultat. Jean-Luc Mélenchon est trop intelligent pour retenter cette expérience. On se trouve donc coincés: dans la mesure ou il n’est pas possible de traverser la ligne droite/gauche, Jean-Luc Mélenchon aura le choix entre un mariage avec les « gropuscules », ce qui veut dire adieux à la moindre influence sur la politique réelle, et un concubinage avec le PS, ce qui implique avaler des couleuvres tous les jours…

    Tant qu’il existera un « tabou » qui empêche tout rapport entre la gauche et la droite « jacobines », le pays ne pourra qu’être gouverné par les girondins (qui, eux, se parlent…)."

    Et oui, le politiquement correct, la pensée unique libertarienne, issue de mai 68 font que les républicains jacobins de gauche sont dans l'incapacité ou l'impossibiltié de se parler, d'argumenter autour de la république, de la souveraineté populaire, autour d'un retrait de notre pays de l'UE, autour d'un volontarisme politique notamment en matière industrielle.

    Quand Dupont-Aignan dit sa positiion sur l'Europe, la gauche républicaine et jacobine devrait s'en féliciter. Hélas, en raison du "terrorisme" intellectuel de la gauche radicale ou domestiquée, girondine, européiste et fédéraliste plus ou moins affirmée, cette gauche républicaine et jacobine a la trouille au ventre d'être étiquettée nationaliste, raciste, xénophobe, islamophobe par cette gauche libertarienne qui elle n'a aucune peur et crainte de se situer dans l'Europe de la concurence libre et non faussée, de la fin des Etats nations et des peuples souverains.

    La gauche radicale ne parle même plus du Grand Marché Transatlantique. Pourquoi ?

    Je pense qu'abordait les conséquences du GMT et dons s'y opposer entraine de facto la sortie de notre pays de l'UE, de la BCE et le retour au national, à la souveraineté populaire.

    C'est pourquoi, avec d'autres, nous avons relancer l'esprit jacobin et par le manifeste jacobin pour la République et le Socialisme nous voulons de nouveau que l'esprit républicain de salut public soit de nouveau présent et devient le nouveau paragdime de l'action politique et civique. Nous nous situons clairement à gauche. Les Républicains jacobins qui se situent à droite peuvent aussi contribuer à ce nouvel esprit. Oui nous devons nous parler même si chacun évolue du côté gauche ou du côté droit. Les girondins des deux bords s'entendent bien, les libertariens rejoignent les libéraux et partagent la même haine de la République souveraine, de l'Etat nation. Est-ce que JL Mélenchon et Dupont-Aignan doivent se parler ? Oui car l'urgence de la crise le nécessite ! Le...

  13. 213
    rosette siclis dit:

    Jean Luc :à l'émission de G.Durand,vous aviez en effet un drôle d'aéropage face à vous...mais qu'importe, le but n'était pas de les convaincre mais de saisir l'occasion qui vous était offerte pour étayer vos arguments aux telespectateurs ; vos analyses:nous sommes nombreux à les trouver justes. Continuez.
    Ce qui m'agace au plus haut point:on présente Nicolas Sarkozye comme le Rambo de l'Europe, alors qu'il vient de la livrer aux spéculateurs; ce plan de "sauvetage" est un véritable scandale:
    - en 2005 55% des Français rejetent le traité Européen par référendum ; un des arguments est non seulement le manque de fonds communs pour venir en aide a un pays en difficulté,mais aussi le manque de mesures pour lutter contre les speculations financières de toute sorte.N. SARKOZYE A PASSE OUTRE.
    Nicolas Sarkozye a entraîné les ministres européens à voter 750 milliards >sans mettre en place la lutte antispéculation. CHAPEAU l'ARTISTE!et sa cote de popularité monte...et la gauche ne dis rien.Remuons nous Jean Luc et dénonçons ce scandale.
    Je viens d'apprendre qu'un ministre Belge propose même de mettre les décisions budgetaires des pays de la zone Euro SOUS CONTROLE de l'Europe. JE REVE!Nous avons du grain à moudre!

  14. 214
    Darthé-Payan dit:

    @ Descartes
    (fin)
    Le feront-ils un jour ?

  15. 215
    LutoPick dit:

    @ yhakov:
    Je ne suis pas sûr que si le PS présente DSK (l'un des délinquants constitutionnels du 92200) les voix gagnées à droite combleront le manque des voix de gauche. Non, pas sûr du tout.

  16. 216
    Hold-up dit:

    N ° 210 @ laforcedupeuple
    Merci à toi.
    Que la force [sensible] t'accompagne longtemps.
    Les temps sont "historiques". Préparons-nous mentalement déjà à les recevoir frontalement.

  17. 217
    Carol DEBY dit:

    Je suis très fier.
    L’université de Liège (la mienne) osera décerner le titre de docteur « honoris causa » à JEAN ZIEGLER, le grand humaniste suisse, le 18 mai 2010.
    Jusqu’à présent, seules l’Université de Paris VIII, celle de Mons et l’Université de Savoie, ont eu le courage de braver le monde capitaliste qui a été profondément malmené par ce sociologue profondément enraciné à gauche depuis sa jeunesse (il est maintenant âgé de 76 ans).

    L’argent rapporté par les nombreux ouvrages de Ziegler, publiés en grand nombre d’exemplaires, a couvert difficilement les frais des nombreux procès intentés par diverses banques qu’il avait osé attaquer nommément.
    Pour moi, c’est une sorte de héros des temps modernes

    Consulter :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Ziegler

  18. 218
    Hold-up dit:

    @ laforcedupeuple

    Un d'article : « 200 Bastilles »/ LAURENT JACQUA

    "On enferme, on enferme jusqu'à ce que cela déborde, jusqu'à la lie, jusqu'à ce que toutes les taules indécentes en soient pleines à dégueuler de tous ces nouveaux détenus « économiques » issus de cette éternelle crise qui s'éternise."

    http://laurent-jacqua.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/05/10/200-bastilles.html

  19. 219
    laforcedupeuple dit:

    @rosette siclis,
    Lorsque le premier responsable qui se prend pour le président de tous les Français (11%, mord de rire...jaune évidement) ordonne le contraire de la majorité qui se dégage après la consultation du Peuple par référendum, moi j'appel un chat un chat, et donc il ne peut s'agir que d'une décision émanent d'un dictateur!
    Je demande Haut et FORT sa démission ainsi que celle de son gouvernement de guignols même pas risibles. J'invoque aussi selon mon droit le plus élémentaire de citoyens, l'article 35 de la déclaration des droits de l'homme.

  20. 220
    jean-jacques dit:

    Pour ma part j'ai signé la pétition de NDA concernant le retrait de l'euro, le seule et unique voie est celle du retour aux sources de la République et à des valeurs qui parlent au peuple. Entre les incantations gauchistes, les élucubrations des verts, le manque de conviction du PS, il y a une place pour le projet républicain, socialiste et jacobin.
    Jean-Luc Mélenchon a fait une partie du chemin, il reste à oser la rupture avec la pensée unique, il y a un rendez-vous avec l'Histoire qui s'approche, mais face au peuple et avec lui il faudra proposer un projet rassembleur.

  21. 221
    rosay dit:

    A tous bonsoir,
    @ prolo.197 à 18 h 15.

    Je sais très bien qu'il est difficile de faire un effort pour changer ses propres habitudes.
    La phrase que tu as écrite ne correspond pas à l'esprit du propos, tant mieux cela obligera certains à la gamberge.
    Bayrou est comme il est.!

    Tous les autres de Gauche à droite et ou de Droite à Gauche, sont eux aussi incomplets.
    Mais l'essentiel n'est-il pas dans la réussite d'un projet mené par la Gauche en premier lieu.
    La base de ce projet,qui peut être commun, passe ou passera par le respect Républicain des fondamentaux
    du Conseil National de la Résistance = (acquis sociaux)

    Ta phrase sortie du contexte de mon propos, rejoint le ridicule des journaleux malheureux !

    la République pour tous, tous pour la République. à + Rosay salut et fraternité.

  22. 222
    laforcedupeuple dit:

    @Hold-up 220,
    Merci camarade. 1789, je connais sur le bout des doigts. Je suis né dans le berceau où est née la Révolution contre l'affameur de l'époque, et tu as raison, elle a été étouffée et c'est vue appropriée par une caste qui n'avait qu'un seul but, la détournée à leurs profits particuliers. Aujourd’hui rien n’à changer et l'affameur de corps et d’esprits est toujours là. Il a de multiples visages, mais poursuit toujours avec détermination le même objectif: Nous soumettre toujours plus. Alors OUI, AUX ARMES CITOYENS!

  23. 223
    Hold-up dit:

    En Grande Bretagne pendant que la droite s'en va, une autre droite arrive au pouvoir.

    Rien ne change et tout continue.
    N'y a t-il pas des républicains britanniques pour mettre à bas cette monarchie d'opérette qui se goinfre sur le dos du peuple anglais et se fait l'arbitre désigné du vote populaire au sein d'une pseudo -démocratie et autre assemblée de Lords aristocratiques ?
    Entre trois partis de droite, le choix royale a dû être sacrément difficile.
    Quelle fut le taux d'abstention aux dernières élections anglaises ?
    Quelqu'un aurait -il les chiffres ?

  24. 224
    dorant dit:

    taux de participation aux élections britanniques : 67 %
    et des milliers d'électeurs n'ont pas pu voter en raison de la fermeture impérativ
    e des bureaux de vote à 22 heures.

  25. 225
    Ifig dit:

    @Rosette
    Je viens d’apprendre qu’un ministre Belge propose même de mettre les décisions budgetaires des pays de la zone Euro SOUS CONTROLE de l’Europe.

    C'est la logique de la situation ; puisqu'un pool important d'argent est mis à disposition des états européens par un ensemble d'états, il est normal de contrôler leurs dépenses. En France, les collectivités territoriales voient leur emprunts garantis par l'état. En contrepartie, elles n'ont pas le droit de présenter des budgets en déficit. Comme une institution interétatique se crée, qui dispose de gros moyens (les fameux 750 milliards d'euros), c'est logique que cette institution souhaitera contrôler l'usage des fonds mis à disposition.

  26. 226
    jean-marc dit:

    @ Ifig
    "C’est la logique de la situation ; puisqu’un pool important d’argent est mis à disposition des états européens par un ensemble d’états, il est normal de contrôler leurs dépenses

    et par contre coup nous voila avec un début de gouvernement économique, une sorte de prise en main par les "marchés" si l'on veut.
    Il y a deux façon de voir:
    1- soit l'europe réagit à de l'imprévu en faisant comme elle peut, cela se verra dans les décisions futures
    2- soit l'europe s'est elle meme programmé pour en arriver là.
    C'est pour cela que la décision de sortir de l'euro ou de mettre un coup de pied dans la fourmiliere, n'est pas a prendre uniquement pour des considérations économiques.

    JM

  27. 227
    Darthé-Payan dit:

    @ Jean-Jacques

    Salut fraternel à toi,

    Oui il y a une place car la gauche est d'abord et avant tout républicaine et la république c'est la pleine souveraineté du peuple dans une patrie souverainne et indépendante, Le socialisme historique de Jaurès, prend sa source dans les idéaux des Lumières et de la grande Révolution 1789-1793, dans la pensée Robespierriste et Babouviste est avant tout républicain, jacobin, laîque, patriote, internationaliste et universaliste.

    La crise économique et européenne, l'urgence politique du moment, vont -ils permettrent (et pousser) JL Mélenchon a franchir le Rubicon et à demander le retrait de la France de l'Union Européenne et de la BCE. En tout cas, je me battrais ici, là pour le convaincre, que c'est la seule voie possible pour sortir notre pays et notre peuple de cette nouvelle prison fossoyeuse des Etats nations et des peuples qu'est l'UE. En 2015, cela sera trop tard, nous sommes prisonniers, devenus petits vassaux des Etats Unis, simple territoire marché offert aux marchands et aux impératifs de la concurence libre et non faussée à savoir le Grand Marché Transatlantique. IL FAUT SE REVEILLER ! LE GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE (Cela vous dit quelque chose Camarades ?) C'EST PAS DANS CENT ANS MAIS EN 2015 !

  28. 228
    Annie dit:

    J'ai eu honte et j'étais furieuse au visionnage de l'émission de Mots Croisés avec le bien nommé Le-Louche, Moscivici et Dupont-Aignan, car ce dernier était plus convaincaint, quand il s'agit de parler d'UE, que la majorité des leaders de gauche (j'y inclus l'autre gauche).

    Franchement ça fout la honte pour la gauche.

    Le Plan B va malheusement cesser de publier, mais ils ont publié dans leur dernière édition un article à méditer : NDA VS NPA, 1 - 0, la bataille qu'il ne fallait pas perdre, ou comment le "gaulliste born again" NPA, sans pub, sans promo médatique réussit à faire un meilleur score que OB en IDF. Le PG a tout intérêt aussi à méditer sur cet article (NDA fait aussi un meilleur score sur le fief de Jean-Luc Mélenchon d'ailleurs).

  29. 229
    TOTO dit:

    bonjour, quelqu un peut me traduire ceux refus svp :
    Burqa: Mélenchon ne votera pas
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/05/11/97001-20100511FILWWW00534-burqa-melenchon-ne-votera-pas.php

    Nous ne participerons pas à cette mauvaise comédie" et "nous déplorons que le Parti socialiste s'y associe", ajoute le PG. "Le Parti de gauche condamne le port du voile intégral comme un traitement dégradant. Pour autant, il n'acceptera pas de délivrer un blanc seing à toutes les initiatives qui se servent de cette situation comme d'un prétexte pour faire valider des positions ou des silences tout aussi condamnables", ajoute le communiqué.

    je ne comprend pas, sa fait des mois qu ont nous gave avec sa et ont sait tous que ses cette histoire d identité national et tout ceux qui pourrez alimenter le FN
    bon Mr Jean-Luc Mélenchon ses dit pour, ces argument pouvez facilement être approuver et quand le texte s amène le PG etc ne vote pas ou vote contre ?
    qu elle est le vrai problème dans tout sa ?

    autre chose

    http://www.lcpan.fr/Austerite-echange-Francois-Fillon-03747.html

    je suis désoler de l admettre mais pour une fois filon a raison, le Ps dit oui aux plan d austérité pour les autre pays mais pour le notre il ne veut pas ?
    ses le double langage la, ses vraiment de la démago ses clair
    ceux qu ils veulent pour les autres il ne le veulent pas pour eux ou plutôt ceux mettre une balle dans le pied politiquement aux yeux des classes qui vont morfler, ses a dire comme dab les plus nombreux mais les moins écouter
    je peut pas blairer filon et ses acolyte mais si ont pouvez arrêter de jouer les hypocrites de temps en temps et d arrêter d excusez du foutage de gueule a grande vitesse sa serrez super et sa éviterez les retournement de cranes
    oui le Ps prouve encore une fois ceux double langage

    et sa serrez bien qu ont nous explique le vrai non pour la burga car de 1 beaucoup ne doivent pas comprendre et de 2 sa peut laissez a confusion pour des citoyens qui le sont déjà beaucoup ils me sembles
    a moins que les mémoires ne font défauts !
    désoler pour mon fr, bonne journée

  30. 230
    Rok Feller dit:

    Entierement d'accord avec votre analyse.

  31. 231
    Annie dit:

    Je tiens à remercier l'internaute qui a publié les interventions récentes de Bricmont à Montpellier sur ce qu'il appelle "La Gauche Morale" : ici http://www.montpellier-journal.fr/2010/04/la-gauche-morale-est-devenue-le-substitut-de-la-religion.html et la suite http://www.montpellier-journal.fr/2010/04/avec-leurope-les-socialistes-ont-cree-les-conditions-dimpossibilite-de-leur-propre-politique.html

    Totalement d'accord avec ce passage en particulier :
    (...)L’astuce la plus scandaleuse, c’est qu’on a perdu la classe ouvrière. Parce que, en même temps qu’il y a ce processus de création la gauche morale, on a eu les pertes d’emplois, les délocalisations, les fermetures d’entreprises. Alors qu’a-t-on dit aux travailleurs ? « Écoutez, c’est l’économie, c’est géré scientifiquement, on ne peut rien y faire. Mais surtout ne soyez pas racistes, n’allez pas voter pour le Front national. » Et s’ils vont voter pour le Front national – et les statistiques montrent qu’ils le font – on dit : « Voyez, ça c’est des Dupont la joie, des beaufs, etc. » Et donc on a renforcé la stigmatisation du peuple qu’on était en train justement d’abandonner de toutes les façons possibles dans le programme même de la gauche. [...] On s’est mis dans une situation de plus en plus insupportable : la gauche du discours sur les valeurs, les gens qui font claquer leur bretelles en disant qu’ils sont des bons démocrates. Comme le dit Régis Debray : « La morale c’est quelque chose qu’on s’impose à soi-même, pas quelque chose qu’on fait aux autres. » Or, dans le discours dominant, c’est quelque chose qu’on fait aux autres, au peuple essentiellement à qui on dit : le racisme… Je ne conteste pas qu’il y a beaucoup de racisme mais je ne suis pas convaincu que l’anti-racisme du discours dominant fasse avancer les choses. On a fait un retour en arrière gigantesque : avant 1845, avant les premières critiques que Marx faisait, dans l’idéologie allemande, à ce qui était la gauche morale de son temps. C’est Marx et les autres qui ont dit : « Le problème ce n’est pas la morale, les idées, la dialectique hégélienne, la religion. Ce n’est pas de ça dont il faut parler. C’est des structures sociales. Si vous voulez changer les choses, vous devez vous attaquer aux structures sociales. » Ils étaient tous comme ça. Ils avaient raison. Et tout ça, on l’a perdu. On l’a oublié. (...)

    Sinon, il nous épargne une vision policière des années Mittérand quand il l'évoque, car pour lui son programme dans le fonds n'était surtout pas adapté, et au lieu de corriger ça, la gauche a accouché...

  32. 232
    Hold-up dit:

    @ Annie

    M'PEP : " 60e anniversaire de la Déclaration Schuman : la débâcle"
    http://www.m-pep.org/spip.php?article1685

  33. 233
    CHAYNES Regis dit:

    Debout La Republique et Nicolas Dupont-Aignan lancent une petition pour sortir de l'Euro.

  34. 234
    Darthé-Payan dit:

    @ Annie

    Rien ne ma surpris dans le débat à Mots croisés.

    NDA était le plus cohérent, le plus républicain, le plus progressiste de tous !

    Rappelle toi le débat de mai 2005 sur France 2, il y avait Ségolène, Simone Veil, un ministre du Gouvernement Rafarin ou un député de l'UMP (dont je me rappelle plus le nom...) qui étaient partisans du OUI au TCE. De l'autre, les partisans du NON avec notre camarade JL Mélenchon, NDA et un écologiste votant non (dont je me rappelle plus le nom) et bien déjà on voyait les convergeances des partisans des OUI et les convergeances des NON. NDA et JL Mélenchon étaient d'accord sur pratiquement tout !

    @ Toto
    C'est ce que j'expliquais plus haut. C'est le poltiiquement correct des partisans libertariens - gauchistes et communautaristes - qui bloquent, stérilent, et ankylosent la démarche de JL Mélenchon. Le PG vraiment c'est le PSU et rien d'autre. Vivement qu'il soit dépassé et qu'un véritable Parti républicain socialiste et jacobin voit le jour. En tout cas je me battrais pour cela. Mi juin, sera adressé à JL Mélenchon par 150 (à ce jour) camarades partisans adhérents du PG (qui travaillent depuis quelques temps) un projet concret de dépassement du PG et de fondation d'un PRS.

  35. 235
    Hold-up dit:

    N° 228 @ Jean-marc

    Pour alimenter la réflexion :

    Edouard Balladur, le type qui a ruiné les finances publiques dans les année 90 a dit :

    "Il est souhaitable que l’Eurogroupe, qui rassemble les ministres des finances des seize membres de la zone, reçoive le pouvoir d’approuver les projets de budget élaborés par les gouvernements avant que ceux-ci ne soient soumis à leurs Parlements respectifs. Bien entendu, il ne s’agirait pas d’une approbation dans le détail des mesures prévues dans celui-ci, elle se limiterait pour l’essentiel au volume global des dépenses publiques, celles de l’Etat, des collectivités territoriales, des organismes sociaux. L’Eurogroupe serait invité à se prononcer sur le caractère crédible, pour tout dire honnête, des chiffres qui lui seraient soumis et des mesures envisagées pour l’atteindre "...

    (Je n'ai rien à voir avec le dit mouvement et tout est à prendre avec esprit critique -merci)
    " Balladur : une dictature de l’Eurogroupe sur l’Europe " 20 février 2010
    http://www.solidariteetprogres.org/article6363.html

    " Le président de l’Europe et porte-parole du groupe Bilderberg, Herman van Rompuy, qui a appelé lundi, lors de l’ouverture de l’édition «Europe» du World Economic Forum (WEF), les gouvernements européens à une réforme radicale de l’Union : « Nous allons maintenant accélérer notre travail en vue de fonder une gouvernance économique forte, c’est notre tâche principale pour les semaines à venir "

    "L’Europe donne son feu vert aux spéculateurs" / Mecanopolis
    http://www.mecanopolis.org/?p=16869

  36. 236
    brassweb dit:

    je doute que ce plan améliore nettement notre économie, et il ne sortira certainement pas l'Europe de la crise; essayons d'en rire, une chronique amusante à ce sujet:
    http://www.youtube.com/watch?v=YQpPCHHBxfE

  37. 237
    4 Août dit:

    @ annie

    "« Écoutez, c’est l’économie, c’est géré scientifiquement, on ne peut rien y faire. Mais surtout ne soyez pas racistes, n’allez pas voter pour le Front national. » Et s’ils vont voter pour le Front national – et les statistiques montrent qu’ils le font – on dit : « Voyez, ça c’est des Dupont la joie, des beaufs, etc. » Et donc on a renforcé la stigmatisation du peuple qu’on était en train justement d’abandonner de toutes les façons possibles dans le programme même de la gauche."

    C'est exactement ça. Le FN, c'est la dernière case avant l'abstention, pour ceux qui se sentent abandonnés.

  38. 238
    Darthé-Payan dit:

    @ Hold-up

    Et avec tout cela ils y en a qui défendent l'union européenne et y rester y compris dans la gauche radicale et au PG !

    Qu'attendons-nous, nous miltiants du PG pour lancer le débat sur le retrait de notre pays de'l'UE et de la BCE ?

    Les critiques dures pour rien faire ou rester dans l'Europe de la concurence libre et non faussée, de la négation des Etats nations et des peuples souverains, ça suffit !

    JL Mélenchon et le PG doivent franchir le Rubicon ! Sinon garre au désaveu et à terrme la fin de la crédibilité de JL Mélenchon.

    Pour ma part, je martelle ici comme ailleurs cette voie de survie, de refondation qu'est le retour à la pleine souveraineté de notre patrie républicaine. Vu qu'il n'y a aucune position ni choix au PG sur cette question de l'Europe dans cette affaire et bien, je fais de ma position, celle du PG et quand je vais sur les marchés, à la porte des usines, dans la campagne auprès des paysans abandonnés, dans les réunions publiques ou d'appartements et bien je mets en avant le mot retrait, rupture et le mot retour à la souveraineté.

  39. 239
    Hold-up dit:

    226 @ Dorant

    "Taux de participation aux élections britanniques : 67 %" - Merci pour l'info -
    Il nous manque cependant les bulletins nuls ou blancs. 67 % on pourrait se dire que ce n'est pas mal, mais il faudrait un comparatif avec la dernière élection. Lire en parallèle aussi le texte "de defensa.org "...un vote populaire particulier qui va affaiblir le prochain gouvernement comme si le peuple britannique commençait à douter de son propre système politique et de son élite " aristocratique "... un peu comme chez nous, quoi...

  40. 240
    Hold-up dit:

    " C’est cette mission impossible, vu l’ampleur de la tâche et les contraintes dans lesquelles il faudrait l’exécuter, qui forme désormais la toile de fond sur laquelle va se poursuivre la crise, annonçant son rebondissement tôt ou tard. Actuellement européenne, elle n’est que la manifestation avancée de ce qui se prépare à l’échelle mondiale. Tout en étant paradoxale, car de tout le monde occidental, les pays européens sont les moins endettés. C’est précisément à ce titre que d’ailleurs elle fait peur, car elle est annonciatrice d’autres désastres potentiels et impasses, en plus grand, qui de jour en jour se rapprochent inéluctablement. "

    UN MONDE FERME OU OUVERT par François Leclerc
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=11466#more-11466

  41. 241
    clarazed dit:

    Sauver les banques jusqu’à quand ? par Frédéric Lordon.

  42. 242
    CHAYNES Regis dit:

    @ Emma 78(post 202)
    Pour 2012 il y a Nicolas Dupont-Aignan. Je suis entierement d'accord avec les post de Darthé-Payan
    Chaynes Regis. PRG de 1993 a 2002, JPC2002. Union des Republicains Radicaux(U2R),Pole Republicain,VLR. à DLR depuis fevrier 2006.

  43. 243
    Mario Morisi dit:

    Bonsoir,

    C'est un message sérieux.
    Je prends mes responsabilités.

    Qu'est-ce qui explique, hormis une très abstraite défiance envers la censure, que trois ou quatre péquins particulièrement collants empestent ce blog avec leurs jeux de rôle divers et variés ?

    Ce matin, après un petit test un peu viril, la vérité est apparue dans toute sa nudité : ils se disaient terrifiés que le Pg et ses supporters puissent arriver au pouvoir, se disant effrayés par la violence inouï d'un message test dont ils n'ont pas vu le but, pour une fois...

    Franchement, il faudra que je, que nous comprenions un peu plus.

    Je n'ai aucun droit ici, juste celui de comprendre ce qui permet à quatre blaireaux hydrocéphales et pervers de polluer tout ce qu'ils touchent en appliquant une stratégie bien étudiée de quadrillage à la chinoise...

    Qu'est-ce qui explique qu'on les laisse faire les racoleuses ici, allant même jusqu'à recommander à l'hôte des lieux d'adhérer à un parti complètement délirant, fruit de je ne sais quel délire DPA-PGA et pourquoi pas FN et Devillieriste ?

    Vous savez, vous, ceux pour qui le Front de Gauche compte au delà de la pratique de la tétracapillectomie ?

  44. 244
    Hold-up dit:

    "Le partage ruineux entre le capital et le travail", par Jean-Luc Mélenchon

    Article : http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/05/11/le-partage-ruineux-entre-le-capital-et-le-travail-par-jean-luc-melenchon_1349772_3232.html

  45. 245
    EVE37 dit:

    A Rosette Siclis
    "Jean Luc :à l’émission de G.Durand,vous aviez en effet un drôle d’aéropage face à vous …mais qu’importe, le but n’était pas de les convaincre mais de saisir l’occasion qui vous était offerte pour étayer vos arguments aux telespectateurs ; vos analyses:nous sommes nombreux à les trouver justes. Continuez".

    Il semblerait que le producteur de "l'objet du scandale" recrute les "intervenants" d'une manière plus que douteuse.
    Lors d'une émission précédente à laquelle participait le ministre de la culture actuel, un intervenant devait être sous les critères suivants : pauvre et déclarer que la culture c'est trop cher.
    voir la deuxième partie de la chronique de Didier Porte au fou du Roi du 11 mai

    Les protagonistes intervenants du public étaient caricaturaux, c'est ce que souhaitaient les producteurs de l'émission.
    Ils voulaient tous la peau de Mélenchon, sauf une qui souhaitait vendre son livre, JlLuc n'a pas eu trop de mal à surnager au milieu de la médiocrité ambiante. L'objet du scandale c'est l'émission elle-même, indigne du service public

  46. 246
    Descartes dit:

    @Mario Morisi (#244)

    Ce matin, après un petit test un peu viril, la vérité est apparue dans toute sa nudité : ils se disaient terrifiés que le Pg et ses supporters puissent arriver au pouvoir,

    Non. Il se sont dit terrifies que des gens comme toi puissent arriver au pouvoir. Personne n'a parlé "du PG et de ses supporters", et heureusement, tous les supporters du PG ne sont pas comme toi. Il y a parmi eux beaucoup qui respectent ceux qui ne sont pas d'accord avec eux, et qui ne proposent pas d'utiliser la violence pour les réduire au silence.

    se disant effrayés par la violence inouï d’un message test dont ils n’ont pas vu le but, pour une fois…

    Mais voyons... d'habitude, quand on dit une connerie et on veut ensuite la renier sans se renier, on dit que c'est une plaisanterie. Là, tu as trouvé une autre méthode: c'est de dire "c'était un test dont personne n'a vu le but". C'est bien tenté... mais il ne faudrait quand même pas essayer de prendre les gens pour des imbéciles. Ça n'avait rien d'un "test". Pour quelqu'un qui commence son message en disant "je prends mes responsabilités"...

    Je n’ai aucun droit ici, juste celui de comprendre ce qui permet à quatre blaireaux hydrocéphales et pervers de polluer tout ce qu’ils touchent en appliquant une stratégie bien étudiée de quadrillage à la chinoise…

    Tu veux dire Pulchérie, de Jennifer, de Hold-up et de toi même ? En effet, moi aussi j'ai du mal à comprendre...

    Va falloir que tu comprennes un jour que défendre la liberté, c'est toujours défendre la liberté de l'autre. Il n'y a aucun mérite à exiger que ceux qui sont d'accord avec nous puissent s'exprimer. Ce qui est méritoire, c'est de défendre le droit de celui dont nous n'aimons pas les idées. Rappelle toi que toi aussi tu est le "blaireau hydrocéphale" pour quelqu'un d'autre...

    Ceux qui en permanence appellent à la censure et/ou menacent de "casser les dents" à ceux dont les opinions leur déplaisent devraient se souvenir des mots de Neruda: "malheur à celui qui s'est levé pour défendre son grenier/ et ne s'est pas levé pour défendre le blé de tous en premier". Le jour ou quelqu'un te cassera les dents pour avoir défendu tes idées, souviens toi de ce que tu as écrit ici.

  47. 247
    4 Août dit:

    "Personne n’a parlé « du PG et de ses supporters »

    Exact. Il ne s'agissait pas du "PG" mais du "parti-creuset".

    et heureusement, tous les supporters du PG ne sont pas comme toi.

    Et il ne s'agissait pas seulement de gens comme Mario, mais bien des "tenants du parti creuset"


    "Ça donne une petite idée de la conception qu’ont les tenants du « parti creuset » du débat politique. Ca fait froid dans le dos d’imaginer ce que ces gens feraient si demain ils détenaient les leviers de l’Etat…"
    (Descartes, 13h22)

  48. 248
    4 Août dit:

    @ Descartes

    Tu suscites beaucoup de braquages. Si tu avais été prof, je suis sûr que les élèves t'auraient déjà "niker". Tu devrais revoir ta pédagogie avant de tenter d'imposer "ta méthode".

  49. 249
    simplesanstete dit:

    PERSONNE NE SAIT, MEME CE LUNDI MATIN, ce qui s'est passé à Wall Street. Mais il y a des pistes, et c'est ce que je vous avais annoncé, Ben Bernanke a sauvé le marché: "the so-called "bull market" was in fact not much more than a handful of institutions buying shares with free Fed money and passing them between one another hoping to distribute them to you". La montée des bourses n'est qu'un artifice, celui d'un système impuissant et ruiné à qui la Fed achète des pilules de Viagra par milliards, et cela avec la planche à billets. C'est un raccourci, mais c'est ça :-) Voici ce qu'écrit Karl Denninger: "Si vous avez besoin encore d'autre preuves, après ce qui s'est passé jeudi, pour comprendre que tous ces "algos" ne font que créer un risque systémique et permettre à une poignée de grandes banques de siphoner, avec un aspirateur géant sous stéroïdes, ce qui vous reste d'argent dans vos poches, vous avez besoin d'une lobotomie..." Ha ha ha... On dirait qu'il écrit aussi pour les boursicoteurs de Boursorama. Sortez votre argent des places financières tant qu'il est encore temps... Karl Denniger écrit "There was no glitch yesterday. What happened was a simple bid collapse". Et il dit que le monde est devenu fou, et qu'ils continuent à endetter des systèmes qui sont déja en faillite... "You can fix an illiquid system with more liquidity. But if the problem is insolvency - that is, firms have more debt than they have assets and are in fact bankrupt then more liquidity makes the problem worse! Why? Because all liquidity is in fact debt". C'est vrai, on ne peut pas endetter un surendetté ! De même on ne peut raser un oeuf, etc. Ca tombe sous le sens... Lire l'excellentMarket Ticker. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2010

  50. 250
    lemexicain dit:

    Descartes... Nous sommes beaucoup ici à être en désaccord avec nombre de tes prises de position, tu le sais très bien et c'est sans doute la raison pour laquelle tu n'es pas au Parti de Gauche. Les usagers de ce blog feraient sans doute preuve d'une plus grande tolérance envers tes idées si tes interventions étaient moins envahissantes... Sur les deux derniers billets, tu as posté à toi tout seul 10% des commentaires : 47 messages sur le précédent (soit 13,6%) et 18 sur celui-ci (soit 7%). J'ai autre chose à faire de mes nuits, mais si on rajoutais tes "comparses" dans ces statistiques on atteindrait bien vite un quart des commentaires du blog. Je pense ne pas être seul à déplorer le fait que 25% des commentaires soient monopolisés par trois ou quatre personnes en marge du PG, qui font la promo d'un obscur groupuscule jacobino-machin-chose et qui critiquent régulièrement Jean-Luc et/ou son parti. Certaines de vos interventions sont intéressantes, mais vous avez tendance à vous incruster dans toutes les réflexions, vouloir vous exprimer sur tout et faire absolument valoir votre point de vue, ce qui s'avère parfois gênant. Ce blog n'a pas pour vocation d'amener les visiteurs à disserter sur vos prises de position personnelles à grands coups de pseudo-débats, mais sur celles de Jean-Luc Mélenchon. Je vous invite donc à vous faire plus petit, par respect pour notre hôte et ses nombreux invités, quitte à lancer votre propre blog et à nous convier régulièrement à sa lecture.

    @ Jean-Luc Mélenchon : Je suis honoré de voir mon (très modeste) article en lien dans ce billet. Merci !
    Batiste G. (PG25)

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 7 8 9 10 1124 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive