05fév 10

Les marchés à l'assaut

Après le voile, les banques

E n ce moment j’ai promis une diète médiatique, parce que dimanche je vais au Grand Jury de RTL (il ya aussi Le figaro et LCI) qui est une sorte de podium central médiatique sur lequel je ne suis plus monté depuis les européennes ! Je bosse mes fiches comme un fou. Ca n’empêche pas de faire le reste. Par exemple un aller retour à Bruxelles pour les auditions et rapports de la Commission des affaires étrangères. Mais ce vendredi ma journée a commencé sur fond maussade. En effet,  j’ai été privé du moment hebdomadaire de bonheur qu’est ma lecture du billet de Pierre Marcelle dans «Libération». Malaise. J'en parle. Et j’ai eu la grosse colère en lisant ce qui se passe entre « les marchés » et le pauvre peuple grec. Je vais parler aussi des banques, ces parasites.

FOND DE L'AIR

Je n’achète systématiquement «Libération» que ce jour là et pour cette raison là. Ce n’est pas que le billet soit mauvais. Tout au contraire. Comme tous les autres il fait son métier en obligeant à réfléchir, d’accord ou pas d’accord. Ce n’est pas que je ne supporte pas qu’il me critique. Je n’aime pas trop les critiques en général. Mais c’est que je sois en partie d’accord avec la critique qui m’est faite. Voila qui me coince. Ne pas être tout à fait d’accord avec soi-même me rend maussade quand cela se produit. Marcelle a tort de dire que je me laisse engluer dans la critique radicale de la burka. Mais il a raison, mille fois raison, de dire que le fond de l’air est délibérément tourné à l’obsession contre les pratiquants de la religion musulmane. D'après moi, les musulmans d'aujourd'hui sont les juifs d'avant guerre en matière de bouc émissaires. Comment maintenir ses convictions et ses principes sans se prêter au jeu qui en détourne toute la signification. Je rumine. Et je parle d’autre chose dont je m’énerve de ne pouvoir parler nulle part : les banques. 

LA LIGNE DE DEFENSE

Donc je voudrais bien faire la pause à propos des burkas, voiles et ainsi de suite. Car je suis bien d’accord pour constater que pendant qu’on parle de ça, le reste de ce qui est souvent plus brûlant, vit sa vie dans la douceur de la pénombre. Mais comment faire ? Il faut réagir quand on vous interroge. Il faut tenir la tranchée. Pas question de faire comme si les campements religieux au milieu de la scène publique étaient une mode parmi d’autres. Pour moi c’est la lutte des Lumières qui continue. C’est la ligne ultime de résistance. J’ai vu passer par-dessus bord le socialisme. Puis la République, rendue subsidiaire, défigurée en régionalisme européen, ridiculisée en adjectif du maintien de l’ordre. Sur ces thèmes, on joue en défensive, à reculons. Sur les Lumières on est encore vainqueurs et ce sont nos lois qui s’appliquent. Pas question d’en lâcher un centimètre carré. Dans l’affaire de la candidate voilée j’ai lu dans l’Humanité que c’était l’état major du NPA qui avait lancé l’affaire avec un communiqué pour en informer tout le monde. C’est vraiment de l’ostentatoire. J’avoue que je ne comprends pas le motif. Je croyais que c’était une affaire locale remontée par les médias. Non. C’est dans l’autre sens que ça s’est passé. J’ai dit ce que j’avais à dire dans Marianne 2. Je n’ai pas le gout d’en faire davantage. Je ne comprends rien à ce que fait le NPA avec cette histoire ni pourquoi ça lui a paru important d’en faire un argument de campagne et un thème de débat. Je me contente de constater que ça va faire beaucoup de malheureux. Pluriel qui ne doit pas masquer la proportion de féminin qu’il contient. Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !

LES MARCHES C'EST QUI ?

Depuis plusieurs jours «les marchés financiers défient les Etats» selon le titre du journal "les Echos". En effet. Pour l’instant, la Grèce, l’Espagne et le Portugal sont sous le feu. Cet assaut peut tourner au désastre général. Ou au désastre localisé. Mais il y aura  désastre. Désastre social à coup sûr si les remèdes de cheval que les libéraux de la Commission et les autres chiens gardes demandent aux grecs sont appliqués. Peut-être alors ce pays, ou bien l’Espagne, ou bien le Portugal sera le premier à entrer dans le scénario latino-américain du bug qui déclenche l’avalanche. Notons qu’il s’agit de trois gouvernements sociaux-démocrates. Les trois sont mis en demeure de faire subir une saignée à leur peuple.  Comme cela s’est passé au Venezuela, en Argentine, en Bolivie et autres contrées tellement exotiques. Examinons un point de détail à présent. Qui sont ces « marchés ».  Les banques. Un point c’est tout. C’est elles qui exigent des taux insupportables. Les banques, hier sauvées par les Etats viennent aujourd’hui les assaillir. Les banques, sauvées par les contribuables viennent les saigner ! En Europe la situation est particulièrement croquignolesque. Car les banques ont été renflouées par les Etats et gorgées par la Banque centrale elle-même. Voyons

MAMIE LA BANQUE

La BCE a multiplié les initiatives pour refinancer les banques dans des conditions extrêmement avantageuses, sans imposer de contreparties pour limiter la spéculation et les risques. On voit la reconnaissance ! Ces facilités ont artificiellement gorgé les marchés financiers de liquidités. La BCE a ainsi fourni pour plus de 800 milliards de liquidités en 2009 contre 450 milliards en 2007. Combien de ces milliards sont devenues des munitions qui sont aujourd’hui tirées contre les Etats ? Résultat, le bilan de la BCE s’est envolé grâce aux volumes des prêts consentis et des actifs pris en pension. Ce bilan c’était 1 200 milliards d’actifs en 2007 et 1 500 milliards en 2008. En 2009 il dépasse  les 2000 milliards et se maintient  autour de 1800 milliards début 2010. Cette somme c’est 16 % du PIB de la zone euro. Et La Grèce ? 3% de la zone euro ! Compris ?

DES CADEAUX ENCORE ET ENCORE

Voyons le détail de ces bontés faites aux banques. Je commence par le plus technique et je finis par le plus croustillant et le plus honteux. La BCE a accepté depuis octobre 2008, de recevoir des actifs de plus en plus risqués en garanties des prêts qu’elle fait aux banques. Ca s’appelle les opérations de prises en pensions. Elle accepte désormais les actifs notés BBB-, alors qu’elle n’acceptait pas de garanties en dessous de A- jusqu’alors. Courrez pour obtenir de déposer votre voiture d’occasion en garantie d’emprunts ! Ce n’est pas tout. La BCE a offert aux banques des nouvelles possibilités de financement « non conventionnelles ». On va retrouver les Grecs au bout de ce fusil là. La BCE a élargi ses offres de financement des banques au-delà du court terme qui est pourtant l’essentiel de sa mission de refinancement. Elle a ouvert des lignes illimitées et à taux fixe, à 3 mois, à 6 mois et même à 1 an. Le tout aux conditions de refinancement de court terme : 1 % ! Une aubaine pour les banques qui ont ainsi pu reprendre à plein régime leurs jeux sur les marchés financiers. Ces prêts longs ont en effet obtenu un énorme succès : 1 120 banques bénéficiaires, plus de 600 milliards pour les 3 adjudications successives de juin, septembre et décembre 2009. Dont 442 milliards rien que pour celle de juin, la plus importante opération de refinancement jamais effectuée par la BCE en une seule fois ! Et comme quand on aime on ne compte pas, elle a accepté d’acheter aux banques des titres de dettes pour 60 milliards, pour soutenir leurs émissions obligataires sur les marchés. Vous aussi éditez des titres et proposez-les à votre banque ! Une fois qu’elle vous aura acheté ça courez avec vos sous les mettre en garantie d’emprunt pour une somme multipliée par dix. C’est ça qu’on fait les banques. Mais pas vous, bien sûr.

LES BOULES

Et maintenant le cœur de l’affaire. Celle qui met les boules par terre comme on le dit si efficacement ! La BCE a baissé ses taux directeurs à un niveau très très bas. Elle a ainsi rendue les liquidités quasi gratuites pour les banques. Ainsi le taux principal (dit Refi) est passé de 4,25 % à l’été 2008 à 1 % depuis mai 2009. Il est inchangé à 1 % en janvier 2010. Qui ne rêverait d’un taux à 1% pour faire ses achats ! Rêve ! Car du côté des banques, les taux d’intérêt aux particuliers ont certes baissé mais sans commune mesure. Elles encaissent évidemment l’essentiel de la différence. Et c’est beaucoup, beaucoup  d’argent. Alors que les banques françaises se refinancent à 1 % contre 4,25 % à l’été 2008, voyons comment ont évolué les taux qu’elles pratiquent, selon la Banque de France. Taux moyen sur découverts ménages : passé de 11 % à l’été 2008 à 10 % fin 2009 ! Dans l’intervalle la banque a bénéficié de trois points et demi d’économie. Total : elle vous en prend deux et demi de plus ! Voyons le taux moyen des crédits aux ménages. Ils passent de 6 % à l’été 2008 à 5 % fin 2009. Même calcul simple. Il y a pire. Les taux de crédit « revolving » subis par les ménages modestes. Ils sont à 18 % ! Premier facteur de surendettement ! Christine Lagarde a refusé toute suppression de cette sorte de crédit revolving proposée par amendement à l’Assemblée nationale. Pourtant le surendettement des ménages a progressé de 17 % en 2009. Lagarde veut maintenir le crédit revolving, car selon elle c’est un moteur décisif de la consommation : « 40 % des achats par correspondance à la Redoute ou aux Trois Suisses se font par crédit revolving. Ce sont des milliers d’emplois à la clef ». 

Et les entreprises ?

Ces chères entreprises et leurs emplois au nom desquels sont infligés tous les tourments, que sont elles réellement devenues ? Taux moyen des crédits aux entreprises : passé de 5,5 % à l’été 2008 à 3 % fin 2009. Là où la banque mangeait un point et demi, elle en mange deux à présent. Sympath, non ? Pour autant le zèle n’a guère été de mise. Fin 2008, les banques françaises s’étaient engagées de manière informelle avec le gouvernement à permettre une progression des crédits entre 3 et 4 % en 2009. Nicolas Sarkozy avait fait de beaux mouvements de mentons ! Résultat ? Source Banque de France : l'encours du crédit a baissé de 0,9 % pour les entreprises en 2009 (moins 14 % pour les seuls crédits de trésorerie). Voila les faits. L’encours du crédit aux entreprises a atteint en décembre 2009 son plus bas niveau depuis mai 2005. Les banques françaises ont donc utilisé les aides publiques pour investir sur les marchés financiers plutôt que pour financer l’économie. Les grecs disent merci. Et, en vue d’une nouvelle réunion à Bercy le 10 février 2010, les banques ont déjà prévenu qu’elles refuseraient pour 2010 tout nouvel engagement chiffré avec le gouvernement. Pour ce qu'elles ont fait du précédent "engagement!" Pendant ce temps l’incroyable monsieur Trichet déclare : « nous n’accepterons pas qu’il y ait des restrictions au niveau de l’offre de crédit ». Sur ! C’est Sarkozy qui va déguster si jamais tonton Trichet se rend compte de ce qui se passe en France ! 


731 commentaires à “Après le voile, les banques”

Pages : « 12 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 1215 »

  1. 301
    jennifer dit:

    Sur l'interdiction de la burqâ on a eu pour: Jean Luc, et Martine Billard donc sans doute le PG (bien que le débat n'ait pas eu lieu dans nos rangs et que le secrétariat semble avoir trouvé une loi irréaliste)
    Contre: le PCF, le NPA, le PS

    Ca ne suffisait pas. Alors Le Figaro lance une offensive anti NPA (voile d'une candidate noyée dans une liste NPA pour les régionales).
    Là les choses avancent: Jean Luc (donc le PG?), PC (mollement mais quand même), PS contre le NPA!

    Ca a donc mieux marcher ce coup-là!

    De toute façon ce n'est pas fini car Sarko l'a promis: on attend la fin des régionales et là on relance l'offensive pour une loi sur la burqâ... et sans doute autre chose.

    Par ailleurs 1 million de chômeurs sont en fin de droit, et les licenciements continuent...

    Hitler n'a-t-il pas fait la même chose? Il a d'abord affaibli significativement la classe ouvrière: attaquer les juifs d'abord, détruire les organisations de classe après, puis dans cet état de déconfiture du mouvement ouvrier, il a pu engager une guerre mondiale. Allons-nous tirer les leçons? Les musulmans ce n'est que le hors d'oeuvre, mais un hors d'oeuvre absolument nécessaire pour diviser et affaiblir les travailleurs. Car le mouvement ouvrier est divers et comprend des musulmans. Ce sont des travailleurs d'abord qui sont attaqués comme le dit sans cesse Hold-up. C'est la première contradiction: la contradiction de classe ou comme le dit Hold-up des riches et des pauvres. On pourrait même dire que le premier racisme est le racisme de classe. Les musulmans sont aussi nos frères de classe. Ne l'oublions pas et quand on les laisse se faire attaquer c'est nous-mêmes que nous affaiblissons.

  2. 302
    4 Août dit:

    @ Annie

    Grace à toi, j'ai appris une nouvelle citation:

    ""Arlette Chabot est connue pour ses questions acérées, qui doivent avoir à peu près le tranchant d'une asperge""

  3. 303
    Annie dit:

    @Hold up post 286 : l'émission avec Jorion est effectivemet impeccable, j'espère que tu as vu celle dont je parle avec Lordon. Il y a encore des économistes qui voient l'intérêt général.

  4. 304
    jennifer dit:

    Reikj on thames reprend les termes de l'extrême droite. A propos des musulmans en France, elle parle de "colonisation de peuplement et l’islamisation subies par la France et l’Europe."
    C'est vraiment insupportable ce type d'idées selon lequel les arabes et les noirs envahissent la France et menacent sa civilisation de blancs occidentaux etc.... Avec Reikj-on-Thames on a vraiment un exemple typique d'islamophobie et de racisme qui s'assument et se revendiquent haut et fort! Reykj se dit-elle de gauche? C'est ma crainte qu'elle se revendique de gauche parce qu'alors on a vraiment du souci à se faire sur la gauche.

  5. 305
    julie dit:

    bonsoir Jennifer,
    concernant Reikj, je crois qu'il n'y a plus personne sur ce blog qui a le moindre doute sur ses options politiques...
    vaut mieux lui demander par exemple point de vue sur exigence de la Grande Bretagne par rapport à l'Islande
    (v. mon p.295)

  6. 306
    lola dit:

    A force de ne fixer son regard sur la laïcité, laisserions-nous passer d'autres communautarismes?

    Le communautarisme religieux n'est pas plus détestable que le communautarisme capitaliste ou que
    n'importe quel autre communautarisme.

    Certains prétendent que nous gagnerions à ajouter la laïcité à la devise de la république.

    Pour moi, je ne le pense pas, l'égalité de tous les citoyens contient la laïcité indiquant que si nous
    sommes tous égaux, la politique ne saurait être sous le signe de l'interêt privé, individuel ou communautaire.

    Alors pourquoi une telle attention pour la laïcité? La laïcité est un combat noble mais qu'il convient d'inscrire
    dans la perspective d'un dépassement de tous les communautarismes.

    Après tout, les communautarismes sont structurellement identiques, en politique, ils sont tous
    contradictoires avec l'idéal républicain oû seul le bien collectif compte.

    D'un côté, la transcendance divine ou non d'un interêt non universel et de l'autre, la radicale
    destitution de l'interêt privé justement.

    Chacun, nous appartenons à d'innombrables communautés, d'ailleurs la commuanuté nationale française ne
    représente pas elle même transitivement la communauté universelle, l'interêt national n'est juste que conforme
    à l'interêt universel, il n'est pas juste parce que national.

    Mais appartenant à diverses communautés, notre fidélité à l'interêt général ne se déduit pas
    machinalement de nos apparences. Une telle approche aveugle des signes extérieures est un fétichisme
    puéril.

    Proclamer sa fidélité aux Lumières, à l'émancipation des Hommes, à la république n'est pas une preuve.

    L'universel n'est pas l'abolition du particulier, il est dans la médiation du particulier lui même,
    notre Commun. L'humanité nue avec ou sans voile, avec ou sans tablier.

    J'en conclus que notre difficultée à nous projeter nous-même dans femme voilée tient d'abord à
    notre propre incapacité à viser "l'humanité générique" par delà cet humanité particuliere.

  7. 307
    bastille dit:

    @Carlo : c’est amusant le jeu d’interprétation des petites phrases de Jean-Luc Mélenchon, le mieux ce serait de l’entendre mais je ne crois guère me risquer en l’interprétant par : la social-démocratie est à la croisée des chemins : soit elle choisit de sauver son pays, son peuple (ce en quoi il croit peu – quel mécréant ! -) ; soit elle se raccroche à l’UE et ses critères de Maastricht.

  8. 308
    lola dit:

    @jennifer

    Tu as raison, et il est remarquable que ceux qui n'ont que le mot fraternité à la bouche ne sachent pas respecter les principes élémentaires de la fraternité.

    Pourtant, ici, nous ne jouons pas notre pain ou nos vies, juste des idées...entre nous.

    Cependant, je ne demande moi aucune censure et je trouve au contraire fort bon qu'ils fassent eux-même la démonstration de leur inconséquence. Le ridicule dont ils se couvrent suffit.

    Merci à toi et continue de te préoccuper de la xénophobie dont je crois, le capitalisme n'est qu'un avatar.

  9. 309
    Louise dit:

    Je viens de voir Le Grand Jury, suivi de Lordon dans Arrêt sur Image après l'avoir lu
    dans Le Monde Diplo hier,
    ça fait du bien.

    Moi aussi j'ai beaucoup aimé l'image du tranchant d’asperge des questions d'Arlette Chabot!

  10. 310
    Annie dit:

    @André Assiétoi, l'Homme revenu de tout et à qui on ne la fait pas, post 284 : pour reprendre le mot de bastille "c’est amusant le jeu d’interprétation des petites phrases de Jean-Luc Mélenchon, le mieux ce serait de l’entendre", je rajouterai : entendre jusqu'au bout.
    Comme il avait en face de lui un journaliste du Figaro, il en profite à la fin pour critiquer le journal d'instrumentaliser la candidate "polémique" du NPA. Il est très clair sur d'éventuelles alliances, notamment les conditions de participation aux exécutifs.
    Pendant toute l'émission, son intelligence a été de justement ne pas distribuer les bons et mauvais points de gôchistes, ou les certificicats de vraie gauche, mais de détailler sa vision, et de le défendre avec des arguments rationnels et en proposant à la France une projection vers l'avenir (projection réalisable, au contraire du Grand Soir aux conséquences incertaines), qui fait que même les journalistes n'ont pas pu le contrer efficacement, voire on les a sentis impressionés.

    Pour DSK, je trouve plus intelligent de parler du FMI et d'expliquer pourquoi les politiques du FMI ne sont absolument pas souhaitables pour la France, en rappelant ce que cet organisme international fait ou s'apprète à faire à certains pays d'Europe. ça me semble plus éclairant que la "franchise anti-langue de bois" du genre : "DSK est un Agent de l'Etranger ! DSK n'est pas un gôchiste !".
    Ce n'est pas une question de personnes, mais de solutions politiques. Jean-Luc Mélenchon passe plus de temps à détailler et mettre en avant les siennes, et comme il s'adresse à la raison de chacun, il le laisse libre de choisir.
    En ce qui concerne sa proposition de projection ambitieuse dans l'avenir ou sa conception sur la grandeur comme contribution à l'humanité, si des ouvriers, techniciens ou ingénieurs peuvent l'entendre, je suis sûre qu'ils seront plus sensibles à ce type de discours (qui est de gauche) que ceux sur la vraie et fausse gauche anti-langue de bois de gars revenu de tout.

    @Louise et Hold-up : à diffuser parout les vidéos de Lordon et Jorion (tous deux ayant la capacité d'avancer des arguments rationnels, d'être denses et éclairants, tout en restant très courtois).

  11. 311
    carlo dit:

    @Bastille (304)

    "c’est amusant le jeu d’interprétation des petites phrases de JLM"

    Parce qu'on n'a pas le droit de chercher à comprendre? N'est-ce pas là justement le propre d'une attitude religieuse?

  12. 312
    Tiago_Jaïme dit:

    Merci Jean Luc Mélenchon
    Depuis hier soir je bois du petit lait! Je ne cacherai pas ma joie, mon bonheur, mon espérance générés par la prestation de Jean Luc au grand jury Aphatie. Cela peut paraître exagéré à certains, pas ici, je l'espère.

    Un discours de Gauche comme on en entend peu avec la volonté la détermination d'assumer et de conduire cette politique. j'étais chez une amie, que je n'ai guère écoutée, et que je n'ai vraiment "recalculée"que lorsque j'ai pris conscience qu'elle me signalait que j'applaudissais comme si j'étais avec une foule d'autres militants!

    Dans l'euphorie du débat, euphorie entretenue par plein d'arguments entrainant mon aprobation...je planais...au point de ressentir que Jean-Luc Mélenchon s'était imposé aux journalistes, dont j'ai ressenti le respect que l'on porte à un homme de valeur.

    De la retenue et de la déterminantion tant sur Frêche (problème du PS) que sur le voile candidat...Par miracle la burqua nous fut épargnée! Merci à qui de droit!

    Merci Jean Luc Mélenchon

  13. 313
    Michel Matain dit:

    Juste pour dire qu'hier soir, nous étions un petit groupe franco-chileno-argentin devant la télé à écouter Jean-Luc Mélenchon et nous l'avons trouvé excellent. Il y a longtemps que nous n'avions pas vu et écouté un représentant de la gauche qui soit pugnace, qui ne se laisse pas démonter par les journalistes, qui argumente et arrive à convaincre.
    (Après nos discussions ont dévié sur l'Amérique Latine, mais c'est un autre débat.)

  14. 314
    carlo dit:

    @ Annie (300)

    "la neutralité républicaine des élus et des candidats en ce qui concerne leur option spirituelle personnelle quand ils sont dans l’exercice de leurs fonctions."
    Cette formule implique-t-elle qu'un musulman n'a pas le droit de jeûner dans l'exercice de ses fonctions pendant le ramadan ou qu'un catholique n'a pas le droit de se signer à l'intérieur d'une église alors qu'il est dans l'exercice de ses fonctions (par exemple s'il assiste aux funérailles d'un chef d'Etat)?

  15. 315
    Michel Matain dit:

    Il y a quelques années, c'étaient les Etats qui décidaient de la valeur de leur monnaie. Et qui décidaient du changement officiel de cette valeur par des dévaluations ou des réévaluations. Cette prérogative a été abandonnée totalement aux "marchés". En quelques jours, l'euro a perdu près de 10 % de sa valeur face au dollar. C'est une sacrée dévaluation. Mais qui n'est décidée par "personne". Et dont "personne" n'est responsable.

    Pour revenir sur la pauvre Grèce qui serait "coupable" par sa dette d'avoir déclenché cette spéculation. L'Europe officielle se plaignait que l'euro soit trop élevé par rapport au dollar. On peut se demander s'il n'y a pas là une manipulation cachée pour faire baisser l'euro sans avoir l'air d'y toucher.

  16. 316
    Milena dit:

    Annie

    Ca n'aide pas de dire mes questions sont stupides. Mon ton sarcastique etait le resultat de ta position dans ton commentaire precedent. Tu me montre du respect et tu en recevras. Simple.

    Je suis completement honnete: je n'ai aucun probleme que les gens montre leur point de vue religieux a travers leurs habits. Ca ne me fait aucune difference. C'est strictement leur affaire. Ca ne me mets pas sous influence, sous pression ou quoi que ce soit. Les laicards constipes (ta formulation pas la mienne, je les appellent integristes) presument que, parce que ces habits sont portes, ils mettent en danger la nature laique de la republique. Je ne suis pas d'accord, point final. La republique n'est pas en danger de desintegration a cause de ca!

    Je trouve cette hysterie au sujet du voile dangereuse a cause de la montee du racisme en France et ailleurs. Je la denonce chez tous ceux qui se laissent envahir par cette hysterie, y inclus Jean-Luc Mélenchon. Je pense qu'il n'a pas raison d'etre aussi extreme la dessus. Je pense qu'il aide, involontairement surement, la montee de l'intolerance. Je pense que ceci n'est pas une bonne chose. Apres ca, je sais et j'admire ses positions progressistes sur l'Amerique Latine et d'autres sujets qui m'interessent aussi. J'aimerais lui rendre louange, je te promets! Je voudrais qu'il cesse de s'obsceder sur le voile (dans cet article il attaque le hijab). J'interviens car je trouve que le point de vue a l'oppose devrait etre aussi entendu.

    Maintenant, petite Annie, ne t'enerves pas. Ne me traite pas de stupide. Montre du respect et on peux discuter. Sinon, c'est franchement pas la peine de m'addresser.

    Jaures, je le lirais, toujours en Hongrie et pas le temps de le faire. Tu as lu l'article que j'ai poste? C'est en anglais doncn je ne sais pas si tu pourras.

  17. 317
    jennifer dit:

    Bonjour Julie

    Bien sûr que nous avons remarqué les positions racistes et islamophobes de Reykj-on-thames, tout cela au nom du féminisme, mais j'ai l'impression qu'on a fini par banaliser. Certes discuter avec elle ne sert à rien, certainement pas à la convaincre et en plus elle manque singulièrement de courteoisie dans les débats (j'en ai fait l'expérience personnellement). Mais quand même laisser passer cela c'est comme consentir que dans un blog de gauche s'exprime ce genre de pensée étroite et réactionnaire: les musulmans et les arabes nous envahissent, nos valeurs occidentales sont en danger etc...

    C'est grave qu'on ne réagisse plus à ce déversement de xénophobie et occidentalocentrisme qui vénère l'occident, ces pays qui représentent 1/4 de l'humanité et exploitent, oppriment, massacrent les 3/4! C'est quoi les valeurs occidentales si universelles: c'est quand même en Europe que la plus grande barbarie a eu lieu: le génocide des juifs. Il ne faudrait pas l'oublier!

    L'occident c'est aussi la barbarie comme Bush nous l'a montré et comme Obama n'arrive pas à démontrer le contraire quand il engage toute l'économie nord-américaine d'abord dans l'effort de guerre. J'ai l'impression qu'on oublie quand on parle de crise économique qu'une partie sans précédent de l'économie US est consacrée aux dépenses militaires. L'économie US est devenue une économie de guerre!

    Là aussi il faut lier les problèmes car ils le sont: c'est parce que les USA ont décidé de tourner leur économie vers une économie de guerre qu'ils ne pourront pas résoudre la crise, investir. C'est un choix politique.

    De même que nous devons lier la question des banques ici à celle des débats sur le voile, burqâ, identité nationale. Ce n'est pas: après le voile, les banques comme dit Jean-Luc Mélenchon. Ce n'est pas: arrêtons de discuter du voile, pour parler des sujets "sérieux". C'est: menons la bataille contre l'islamophobie pour unir les travailleurs et la population et mieux se battre contre le fait que Sarkozy veut faire payer la crise aux pauvres. Je répète que dans les quartiers populaires le chômage a crû de 50% dans les 6 derniers mois.Ceux qui paient la crise des riches sont les pauvres, oui, et parmi eux, ce sont les immigrés, gens de couleur, gens au nom pas très francisé etc... Alors en faire les boucs émissaires de la société pour des raisons "musulmanes" (je répète que tout arabe n'est pas forcément musulman) c'est les écraser encore plus et permettre de légitimer leur mise au chômage.

  18. 318
    jennifer dit:

    Bonjour Milena

    Contente de te voir sur le blog. Tes contributions sont importantes. Malgré le fait que beaucoup ici veulent intimider des points de vue différents, je trouve que toi, Lola, Ermler, Carlo, Langue Rouge etc... vous avez absolument votre place dans le débat d'idées ici. Ce n'est pas en nous faisant taire que les idées peuvent évoluer, ni en "criant", nous diabolisant ni en nous insultant.

    Juste pour dire que Jean Luc lit les posts, pas tous bien sûr, mais une grande partie.

  19. 319
    toto dit:

    ermler 238 à propos de mon 228

    Je sais de quoi je parle puisque je suis moi-même intégriste laïc. Athée, je ne reconnais rien de la religion des autres.
    Je suis laïc vivant dans un espace laïc, aux croyants de tous ordres de s'y adapter. Pourquoi devrais-je renier la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l'Etat.
    Ce n'est pas à moi de prouver la non existence d'un dieu. C'est a ceux qui y croient d'en faire la preuve et à mon avis ce n'est pas demain la veille!
    Comme il existe des maisons de tolérance pour le plus vieux métier du monde définissons des espaces de tolérance bien démarqués de l'espace de la République laïque. Que se développent des lieux de culte je n'y trouve rien à redire puisque ce sont des espaces bien délimités.
    Il existe déjà des espaces de tolérance tels les camps de nudistes intégralement sans voile, pourquoi ne pas s'en inspirer?
    Disant tout cela je reconnais être quelque peu provocateur mais je suis profondément blessé dans ma non croyance et je m'élève contre ceux qui croyant à un dieu quel qu'il soit pensent avoir un supplément d'âme!
    Je les considèrerais plus crédibles s'ils se mettaient d'accord sur l'existence d'un seul dieu au lieu de çà il sont prêts à s'étriper pour que prévale leur seul dieu.
    Amen.

  20. 320
    toto dit:

    Par Maurice Ulrich Huma de ce jour.

    Extraits,
    ............."Les Pigs, les porcs. C’est ainsi que les Docteurs Folamour des marchés et des banques désignent désormais les pays les plus fragiles de la zone euro en jouant sur leurs initiales. Portugal, Irlande, Grèce, Espagne (Spain en anglais). Les porcs !… Dans la véritable guerre financière qui vient d’entrer dans une nouvelle phase avec l’agression des marchés contre les États et les peuples, les mots en disent long. Mépris, humiliation, dépréciation, c’est le vocabulaire des soudards, fussent-ils en cravate et col blanc, à l’égard de ceux qu’ils entendent saigner......

    http://www.humanite.fr/Pigs

  21. 321
    turmel jm dit:

    Mélenchon,bravo pour vos interventions hier soir sur RTL.Pas de polémiques politiciennes,que des réponses concretes facile à comprendre,meme si Apatie ou Mougeotte,peut etre ennuyés par la clarté des perspectives proposées,prétendaient le contraire.En 5 ans plus 1 camions sur les routes,nationalisation de l énergie edf gdf etc..Sur le PS en LANGUDOC ROUSSILLON, pas d ambiguité,sur le NPA et la candidate dont tout le monde parle,réponse claire sans en rajouter,le peuple est capable d en tirer ses propres enseignements.Oui cde J LUC, la politique de cette maniere j adhere totalement.Cela change du comportement de certains responsables du PG Girondins trop gourmand..pas tres responsables,du moins c est ma part de vérité

  22. 322
    stephanie dit:

    Les prises de position du NPA défendu par Olivier Besancenot sont désopilantes. Personne ne l'a remarqué mais dans le communiqué de presse du NPA pour justifier ce choix lamentable, le rédacteur confond les mots laïc et laïque ce qui illustre bien l'inculture totale de nos militants trotskystes patentés en matière de laïcité. Notre amie néosocialiste Fillipetti recommande à Besancenot de réviser son Marx. Personnellement, je me permettrai de lui recommander de réviser son Michel Onfray lequel l'avait soutenu dans une élection précédente avant de l'envoyer promener. On comprend pourquoi maintenant.

  23. 323
    marsouin dit:

    Bonjour,

    20/20 pour ta prestation au grand Jury sur RTL !

    juste une toute petite remarque, celle d'éviter d'employer des mots qui font peur un seul hier : collectivisme !
    les amalgames sont si vites faits et exagérés que ce serait bête pour un mot ;
    Allez le chemin emprunté est le bon il faut persévérer.

  24. 324
    Michel LM dit:

    Derrière la Loi foulardière, la peur.

    Un article écrit en février 2004 dans le Monde par Alain Badiou au moment de la première offensive. Dense, argumenté il inscrit la question du voile dans la situation Brulant d'actualité, pas seulement pour la question du voile.

    A lire sur le grand soir

  25. 325
    Michel LM dit:

    le lien sur le grand soir

  26. 326
    jennifer dit:

    SAMEDI 13 FEVRIER A 15H RENCONTRE DES MIGRANTS ET CONSULS LATINOAMERICAINS EN FRANCE Table ronde et Fête de la solidarité

    PREMIERE RENCONTRE DES MIGRANTS ET CONSULS LATINOAMERICAINS EN FRANCE

    TABLE RONDE

    “Les nouvelles politiques migratoires de la France et de l’Union européenne

    Samedi 13 février à 15h

    Centre Résistance - 50 Avenue de la Résistance

    93100 Montreuil - Mº Croix de Chavaux, ligne 9

    PROGRAMME :

    15H00 – Conférence d’ Emmanuel TERRAY (EHESS)

    16H00 – Intervention des représentants consulaires latinoaméricains

    18H00 – Pôt de l’amitié

    Et pour clore cette première rencontre

    FETE DE LA SOLIDARITE, MUSIQUE ET RESTAURATION TYPIQUE

    Avec la participation de RICARDO DELGADO, Sikuris de Paris, Quechua sonq’oy, Nayra, Son Andes. TUKA WARA, MORENADA DE BOLIVIA, BOLIVIA SIN FRONTERAS (danses), BANDA DE COBRES et DJ HUGO DE MEXICO.

    ORGANISATEURS : Action pour les Enfants des Andes (AEA), ALBA –FRANCIA, Cercle Bolivarien de Paris, Los Cipotes, Asociación de Estudiantes y Creadores colombianos en Francia (COLCREA), Colectivo de Peruanos en Francia, Colectivo Paraguay, Collectif Haïtien d’Aide aux Victimes d’Haïti (CHAVIHA), Consejo Pro-Bolivia, Coordinadora Popular Colombiana en Francia (CPCF), Federación de Asociaciones Peruanas en Francia, Federación Euro-ecuatoriana de Asociaciones, France –Amérique Latine (FAL), Mouvement Contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP), Nuestra América en Marcha, Petite Amérique, Unión de Asociaciones Latinoamericanas en Francia (UNION), Universidad Popular Mariátegui –Francia (UNIPOMA).

  27. 327
    Michel LM dit:

    nouvel essai pour lire l'article "Derrière la Loi foulardière, la peur."

    http://www.legrandsoir.info/Derriere-la-Loi-foulardiere-la-peur.html

  28. 328
    carole G dit:

    Effectivemnt,tres bonne intervention hier au soir:je me réjouis que Jean-Luc Mélenchon ait abordé la désindustrialisation,le pillage par les financiers.Si le PG veut s adresser au plus grand nombre,c est sr ce terrain là qu il faut aller,en s entourant d économistes solides.

  29. 329
    carlo dit:

    @ toto
    "Comme il existe des maisons de tolérance pour le plus vieux métier du monde définissons des espaces de tolérance bien démarqués de l’espace de la République laïque".

    Ceci n'a rien à voir, heureusement pour les croyants, avec l'esprit de la loi de 1905. Celle-ci n'interdit nullement de pratiquer sa religion en public.

  30. 330
    Mario Morisi dit:

    @ tous

    Il vient de me revenir quelques codicilles secrets de l'infâme traité de Lisbonne...

    Je m'explique... les intégristes de tout poil et autres anti-laïcs (le pape Benoît XVI a déclaré à la presse italienne que la lutte contre les trois fléaux de l'humanité moderne concernait le fascisme, le communisme... et ce qu'il appelle le'lluminismo" !) jouent au go.

    Ils glissent leurs sales petites pierres noires à des points stratégiques de notre monde laïque. Ils les relient savamment, font grossir les verrues... habituent l'opinion publique... jouent la carte de l'oecuménisme...

    Pour le jour où les moins bien intentionnés feront à peine aux dispositions européennes, qui théoriquement ne permet pas la discrimination religieuse et... met la séparation de l'Eglise et de l'Etat de 1905 HORS LA LOI !

    On devrait anticiper, non ?

  31. 331
    jennifer dit:

    2 Palestiniens d'un comité populaire contre la construction du mur en Palestine font une tournée de meetings en France

    ici on en voit un qui prend la parole à la manifestation nationale du 6 février à Paris en soutien à Gaza:

    http://www.protection-palestine.org/spip.php?article8292

    DEUX REPRESENTANTS DU COMITE DU VILLAGE D’ AL MASSARA SONT EN FRANCE DANS LE CADRE D’UNE TOURNEE NATIONALE, POUR PRESENTER LA RESISTANCE DU VILLAGE CONTRE LE MUR ET L’ OCCUPATION ISRAELIENNE
    Voici les prochaines villes où il passe:

    - Ce soir, 8 février à Alfortville 94: 108 rue Véron à partir de 19H30
    9 février : Tours

    - demain, à Tours : mardi 9 Février 2010 à 20h. Halles de Tours Salle121 Entrée C

    - 10 février : Caen

    - 11 février : Montreuil, Demi Lune, 66 rue de la Demi Lune,Bus 129 arrêt de la Boissière, bus 102 arrêt rue des Roches, bus 301 arrêt la Boissière ou Salvador Allende

    - 12 février : vendredi à Orléans AUDITORIUM MARCEL-REGGUI MÉDIATHÈQUE D’ORLÉANS,
    1 PLACE GAMBETTA 45000

  32. 332
    4 Août dit:

    http://www.opinion-way.com/pdf/barometre_opinionway_fiducial_des_elections_regionales_8_fev.pdf

  33. 333
    carole G dit:

    Sur la monaie,une interview de Jaques Sapir:
    http://www.legrandsoir.info/Causes-reelles-de-la-crise-et-chomage-1-2.html

  34. 334
    Descartes dit:

    @Carlo (#269)

    « En portant son voile, la candidate a choisi de nous transmettre un message: elle nous dit clairement « je mets les règles issues de ma communauté et de ma religion par dessus les règles habituelles du vivre-ensemble » ». Je ne vous suivrai pas sur ce point. Le voile n’est pas en soi un message,

    Je n'ai pas dit le contraire. Je n'ai pas dit que "le voile est en soi un message", j'ai dit que le choix de le porter dans le contexte d'une liste électorale en fait un message. C'est le choix de l'exhiber dans un certain contexte qui transforme un objet en symbole. Une croix dans un formulaire n'a pas le même "message" qu'une croix dans une église.

    Porter un voile, ce n’est donc pas nécessairement « choisir de … transmettre un message » ; cela peut être tout simplement une façon de vivre sa foi en obéissant à ce qu’on croit être une prescription religieuse.

    Pas nécessairement, non. On revient ici au débat qu'on avait eu entre les infractions "intentionnelles" et "non-intentionnelles". Mais une militante politique qui fait le choix de porter son foulard dans un contexte électoral (qui relève clairement de la sphère publique) n'est pas simplement en train de "vivre sa foi". Sauf à considérer que la foi est une question qui relève de la sphère publique, et alors on n'est plus dans une République laïque.

    Mais justement, la religion n’est pas une activité privée comme les autres et c’est bien là qu’est le problème.
    En effet, la foi accompagne tous les moments de la vie du croyant.

    C'est le cas de n'importe quelle conviction philosophique. La République ne fait aucune différence entre les convictions religieuses et n'importe quel autre conviction philosophique ou spirituelle. Seul le culte occupe une place particulière. Mais personne n'a prétendu que le voile fasse partie du culte musulman.

    Le chasseur cesse d’être chasseur dès qu’il range son fusil; le croyant demeure croyant, quoi qu’il soit en train de faire.

    Le chasseur cesse de chasser quand il range son fusil, mais demeure chasseur (avec tous les éléments historiques, étiques et politiques) qui s'attachent à cette activité et à son environnement. Lorsque "les chasseurs" votent ou saccagent le bureau du ministre de l'environnement, on continue à les désigner comme "chasseurs" alors même qu'ils ne portent pas de fusil. Il y a un "vote chasseur" comme il y a un "vote religieux". Faire des "croyances" religieuses une catégorie à part ne me paraît pas pertinent...

    Et c’est la raison pour laquelle il me semble que, face à une candidate voilée, dont l’appartenance religieuse est nécessairement connue de tous, on est en droit d’exiger qu’elle explique, dans le cadre de sa campagne, comment elle entend concilier sa foi et l’exercice du mandat électif qu’elle brigue.

    On a certainement ce droit. Comme on a le droit d'exiger du parti qui lui accorde son investiture qu'il nous explique comment il compte garantir cette "conciliation". Mais ces "explications" ne peuvent que détruire la candidature en question. La contradiction entre l'acte d'amener un signe communautaire ou religieux dans l'espace public et le discours de la représentation est trop flagrante pour qu'une "explication" soit convaincante.

    On ne saurait donc, en effet, demeurer indifférent au message qu’elle n’a pas choisi d’adresser aux électeurs, certes, mais qu’elle leur adresse néanmoins, en quelque sorte malgré elle.

    Je refuse ce "malgré elle", qui reviendrait à considérer en quelque sorte la candidate comme une personne mineure, irresponsable de ses choix. Elle fait le choix de porter le voile dans un contexte qu'elle connait. Elle choisit donc de transmettre un message. Je ne peux pas porter une croix gammée sur moi et déclarer que si cette croix transmet un message, c'est "malgré moi" sous prétexte que ce n'est pas ma faute si les nazis l'ont choisie pour symbole.

    Les deux explications ne sont pas antinomiques. Il me semble qu’on peut difficilement expliquer l’initiative du NPA en faisant totalement abstraction du climat de division qui règne au sein de l’autre gauche et dont on peut mesurer les effets ici même.

    Tout à fait. Mais la question du "coup médiatique" m'intéresse moins (après tout, qu'un parti cherche à faire un "coup", c'est de bonne guerre) que le peu de conscience que les militants et la direction du NPA ont eu de franchir une ligne blanche. Pour un parti politique, censé avoir les yeux et les oreilles bien ouvertes sur la société, c'est une contradiction importante.

    A force de refuser d’écouter toute voix discordante et de n’accepter le débat qu’entre convaincus, on finit par croire que tout le monde pense comme vous. ». Entièrement d’accord, mais ce n’est pas le cas ici, tout particulièrement en ce qui concerne ce sujet.

    Je crains que vous soyez très optimiste. On ne peut que se féliciter de la liberté que Jean-Luc Mélenchon laisse sur son blog pour l'expression de points de vue divers. Mais l'expression de points de vue divers ne font pas un débat: encore faut-il que chacun écoute l'opinion de l'autre et cherche à contre-argumenter logiquement. Je trouve que les échanges d'arguments entre défenseurs et adversaires de la candidate voilée ont été particulièrement pauvres, chacun se contentant de répéter des affirmations ou des positions de principe. Je suis peut-être trop exigeant, mais pour moi les échanges d'étiquettes ("raciste", "communautariste") et la répétition d'affirmations péremptoires ne constitue pas un débat.

  35. 335
    Véro dit:

    "Pas de stratégie du npa" (Ravinel, le Figaro) (la journaliste ayant publié l'article, oui elle même)
    source http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=7070

    "Non, il n'y a pas de stratégie de la part du NPA pour faire sortir cette information". Ravinel est catégorique et insiste sur l'existence d'un débat au sein du parti à propos de cette candidature. Un débat désormais public. Pour Olivier Besancenot, venu s'expliquer sur le plateau d'i-Télé, la discussion est "complexe", "ça fait débat, y compris dans nos propres rangs", a-t-il reconnu. "C'est un débat qu'on va trancher dans le cadre de notre congrès".

    Le blog du Monde.fr consacré aux élections régionales (et réalisé par la rédaction du site) rappelle par ailleurs qu'"en 2004, lors du débat sur la loi sur le voile à l’école, la LCR s’était déchirée entre partisans et adversaires de l’interdiction. La candidature d’Ilham Moussaïd risque de créer des remous en interne". Donc pas de "stratégie" à proprement parler, un travail journalistique qui semble classique, mais une présence médiatique renforcée pour le NPA à six semaines des élections régionales.

  36. 336
    le Prolo du Biolo dit:

    @ Darthé-Dayan

    J'ai bien compris que l'écologie n'était pas dans ton logiciel et que tu avais du mal à articuler le mot.
    Mais un truc que je me demande, c'est pourquoi tu te crois chaque fois obligé de rajouter "bobo" après "écolo".

  37. 337
    Descartes dit:

    @le prolo du biolo (#271)

    et anti-nucléaire …

    Beurk!

    Mais certains me diront certainement que Paris vaut bien une messe... et qu'on attire pas les Billard avec du vinaigre.

  38. 338
    le Prolo du Biolo dit:

    @ Hold-Up - 288

    Juste une précision, E.Woerth n'était pas PDG de Enron en France, mais de la Sté d'audit Anderson en France.

    Cette Sté d'audit qui avec d'autres agences de notation pourries de ce genre ont d'abord camouflé la réalité de la situation comptable d'Eron et ensuite aidé à précipiter sa chute.

    Mais ce qu'on peut en déduire de E.Woerth et de son rôle et tendances actuels au sein du gouvernement français, cela ne change rien évidemment.

  39. 339
    le Prolo du Biolo dit:

    @ 336 - Descartes

    "et antinucléaire... beurk !"

    Ton argumentation faiblit...

  40. 340
    Pulchérie D dit:

    Actualités afghanes

    Drôle de flirt.

    Vers le 26 janvier (c'est le flou), Nikolaï Makarov, chef d'état-major de l'armée russe, a rencontré à Bruxelles l'amiral di Paola, président du comité militaire de l'Alliance. Il fut question d'un accroissement de l'aide russe en Afghanistan.
    Jusqu'à présent, la Russie s'était bornée à une collaboration passive, permettant un certain transit de cargaisons de l'OTAN par son territoire, permettant d'éviter partiellement l'arrivée des convois par la passe de Khyber.
    " Un accord cadre sur la coopération militaire entre la Russie et l'Alliance a été conclu lors de la rencontre Makarov-Paola. Cet accord et le programme détaillé de la coopération entre les deux parties doivent être adoptés le 6 mai 2010, au cours d’une nouvelle rencontre des chefs d'états-majors généraux." (RIA-NOVOSTI).
    Mais des points de friction sérieux demeurent : : la poussée de l’OTAN vers l’Est, la question épineuse de la Géorgie et celle de l'Ukraine. " Le Secrétaire général de l'OTAN a déclaré que l'Alliance ne ferait pas de concessions à la Russie sur le problème géorgien et qu'elle ne retirerait pas de l'ordre du jour la question de l'admission éventuelle de la Géorgie et de l'Ukraine à l'OTAN" (RIA-NOVOSTI).
    Moscou affirme que l'OTAN demande beaucoup, mais ne cède rien."ce qui suscite des doutes sérieux sur les perspectives réelles de coopération étroite entre la Russie et l'OTAN en tant qu'organisation. Si les dirigeants de l'Alliance maintiennent leur stratégie actuelle, ces rapports resteront probablement à l'état « d'incertitude et de neutralité » car actuellement aucune des parties ne veut et n’est en mesure d’entrer en confrontation directe.".
    Que demande l'OTAN ?
    Un transit accru des cargaisons de l'OTAN par le territoire de la Russie, une aide apportée par la Russie à l'armée afghane pour entretenir son parc d'hélicoptères composé presque entièrement d'hélicoptères soviétiques/russes; des pilotes russes d'hélicoptères.

    Mais ces perspectives demeurent hypothétiques et Ilia Kramnik, le journaliste de RIA-NOVOSTI, prédit que :" la forme principale de coopération entre la Russie et l'OTAN sera probablement une participation à toutes sortes de sommets et de séminaires consacrés à différentes questions où elles échangeront des déclarations polies sans prendre de décisions concrètes, en alternant leurs débats avec des manœuvres communes d'ordre humanitaire et pacificateur."

    http://fr.rian.ru/letters/

  41. 341
    jennifer dit:

    Article de l'Humanité

    À la Marquise, on décolonise les esprits

    Relancée depuis quelques années, la bataille idéologique néocoloniale a pris un tour inquiétant avec la loi de 2005 sur les bienfaits de la colonisation ou la pose de plaques en « mémoire des morts de l’Algérie française ». Depuis mardi, la Marquise, l’immeuble de la place des Vosges (Paris), occupé par le collectif Jeudi noir, a pris le contre-pied en se proclamant « ministère de la Décolonisation et de l’Égalité des droits ». Les militants y ont vu un double symbole puisque « la propriétaire de cet immeuble est l’héritière du fondateur de la Banque du commerce extérieure », s’est amusé Stéphane Roques, de Jeudi noir. De fait, en plein débat sur l’identité nationale, des intellectuels seront auditionnés à la Marquise dans les prochaines semaines afin d’élaborer des propositions et de « déconstruire l’imaginaire colonial », selon Frédéric Sarkis, du collectif Anticolonial. Aux côtés de vingt chercheurs, ils s’associent à la demande de suppression du ministère, très officiel celui-ci, de l’Identité nationale et de l’Immigration, avec pour point d’orgue la manifestation du 27 février prochain. « Il y a quelque chose de très profond dans l’idéologie dominante qui est liée au colonialisme. Ils se réservent le droit de dire qui sont les bons musulmans. Il s’agit d’une tentative pour les “civiliser” à condition que ces derniers y mettent du leur », suggère Laurent Lévy, auteur du Spectre du communautarisme. Inaugurer un ministère de la Décolonisation, en 2010, permet également de rappeler que, cinquante ans après les indépendances africaines, le pillage est toujours à l’œuvre. Comme l’explique Jean-Claude Amara, de Droits devant ! :« En plus de la surexploitation, ils servent à opposer les travailleurs entre eux en les faisant venir au Nord et à mettre à mal les droits ici. »

    Lina Sankari

  42. 342
    des pas perdus dit:

    286 André Assiétoi : on ne t'en veut pas... moi-même je lis rarement tes commentaires entièrement.

    297 Jennifer : le fils Jadnov est moins efficace que son paternel pour censurer.

    319 Toto : Bien dit !

  43. 343
    jennifer dit:

    pas très logique ce que dit Jean Luc. Il critique toutes les tracasseries qu'on fait contre les immigrés, refuse tous ces serments qu'on devrait faire pour devenir français etc... et pourtant est d'accord d'interdire la nationalité à une femme que son mari force à porter la burqâ. Enfin c'est ce que j'ai compris mais je suis malade donc j'ai peut être mal compris. Si quelqu'un peut préciser que c'est bien ce qu'il dit. Merci. Jennifer

  44. 344
    jennifer dit:

    des pas perdus
    C'est qui le fils Jadnow? Pas compris...

  45. 345
    lola dit:

    ça continue dans l'indifférence:

    "La mosquée de St-Etienne profanée
    AFP
    08/02/2010
    Des croix gammées et des inscriptions racistes et islamophobes ont été découvertes à la grande mosquée de Saint-Etienne (Loire), annonce aujourd'hui le Conseil français du culte musulman (CFCM).

    Le CFCM "dénonce avec force la profanation de la grande mosquée de Saint-Etienne, qui fait suite à une série de profanations de lieux de culte musulmans". "Des croix gammées, des inscriptions racistes et islamophobes ont été peintes dans la nuit du dimanche à lundi sur les murs", précise le CFCM dans un communiqué. "Le CFCM exprime sa profonde indignation face à ces actes de profanation qui se sont multipliées de façon très inquiétante".

    "Au moment où le gouvernement s'apprête à faire le point sur le débat sur l'identité nationale, le CFCM demande solennellement de faire figurer parmi ses préconisations la mise en place d'une mission d'information parlementaire sur la montée de l'islamophobie en France", ajoute le CFCM.
    "

  46. 346
    lola dit:

    "le voile, ce n'est pas 10 centimètres de tissu" mais le signe d'un "projet politique, de l'oppression des femmes et de la confiscation des droits des femmes" dit Amara.

    Amara est une sotte qui non contente de pratiquer la haine de soi veut jeter le discrédit sur une pratique vestimentaire largement sécularisée et peu signifiante.

    Elle n'y connaît rien ou fait semblant pour justifier son recrutement à l'ump sans passer pour une vendue, elle en fait des tonnes.

  47. 347
    Lisée PG dit:

    à le Prolo du Biolo

    Je crois aussi, sauf erreur de ma part, que l'épouse de Woerth est la conseillère financière de la femme la plus riche de France, Madame Bettencourt (propriétaire de l'Oréal).
    Il y a de ces hasards !

  48. 348
    carole G dit:

    @Jennifer(342)
    Il s agit de ne pas accorder la nationalité au mari.La femme est française.

  49. 349
    jennifer dit:

    Merci Carole

    Effectivement j'avais compris tout de travers. OK personne ne peut être d'accord avec lui, mais comment peut-on inventer comme cela une nouvelle règle? Etait-ce dans les critères de naturalisation qu'un homme qui opprime sa femme ne peut avoir la nationalité? J'ai l'impression qu'avec l'islam on invente des règles tous les jours. Certains avaient inventé que si on ne voit pas le visage de quelqu'un c'est illégal. Drôle de critère! On est en dehors du droit sans arrêt dans l'urgence de punir une seule religion. L'invention et la créativité se développent pour punir cette religion seule, au mépris des principes les plus élémentaires du droit.

    Ce qui est vraiment étonnant c'est qu'on fait une publicité énorme sur un musulman qui opprime une femme mais personne ne parle de toutes ces attaques contre les musulmans. Sur cela on est particulièrement silencieux. C'est ce traitement médiatique anti musulman qu'il faut bien avoir en tête. Il y a une lutte des classes et la classe dominante utilise le racisme contre la classe dominée, pour la diviser. N'oublions pas cela!

  50. 350
    Pierre L dit:

    à Hold-up (7 février 2010 à 23h42)

    Jorion sur France 3 :
    http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=947

Pages : « 12 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 1215 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive