05fév 10

Les marchés à l'assaut

Après le voile, les banques

E n ce moment j’ai promis une diète médiatique, parce que dimanche je vais au Grand Jury de RTL (il ya aussi Le figaro et LCI) qui est une sorte de podium central médiatique sur lequel je ne suis plus monté depuis les européennes ! Je bosse mes fiches comme un fou. Ca n’empêche pas de faire le reste. Par exemple un aller retour à Bruxelles pour les auditions et rapports de la Commission des affaires étrangères. Mais ce vendredi ma journée a commencé sur fond maussade. En effet,  j’ai été privé du moment hebdomadaire de bonheur qu’est ma lecture du billet de Pierre Marcelle dans «Libération». Malaise. J'en parle. Et j’ai eu la grosse colère en lisant ce qui se passe entre « les marchés » et le pauvre peuple grec. Je vais parler aussi des banques, ces parasites.

FOND DE L'AIR

Je n’achète systématiquement «Libération» que ce jour là et pour cette raison là. Ce n’est pas que le billet soit mauvais. Tout au contraire. Comme tous les autres il fait son métier en obligeant à réfléchir, d’accord ou pas d’accord. Ce n’est pas que je ne supporte pas qu’il me critique. Je n’aime pas trop les critiques en général. Mais c’est que je sois en partie d’accord avec la critique qui m’est faite. Voila qui me coince. Ne pas être tout à fait d’accord avec soi-même me rend maussade quand cela se produit. Marcelle a tort de dire que je me laisse engluer dans la critique radicale de la burka. Mais il a raison, mille fois raison, de dire que le fond de l’air est délibérément tourné à l’obsession contre les pratiquants de la religion musulmane. D'après moi, les musulmans d'aujourd'hui sont les juifs d'avant guerre en matière de bouc émissaires. Comment maintenir ses convictions et ses principes sans se prêter au jeu qui en détourne toute la signification. Je rumine. Et je parle d’autre chose dont je m’énerve de ne pouvoir parler nulle part : les banques. 

LA LIGNE DE DEFENSE

Donc je voudrais bien faire la pause à propos des burkas, voiles et ainsi de suite. Car je suis bien d’accord pour constater que pendant qu’on parle de ça, le reste de ce qui est souvent plus brûlant, vit sa vie dans la douceur de la pénombre. Mais comment faire ? Il faut réagir quand on vous interroge. Il faut tenir la tranchée. Pas question de faire comme si les campements religieux au milieu de la scène publique étaient une mode parmi d’autres. Pour moi c’est la lutte des Lumières qui continue. C’est la ligne ultime de résistance. J’ai vu passer par-dessus bord le socialisme. Puis la République, rendue subsidiaire, défigurée en régionalisme européen, ridiculisée en adjectif du maintien de l’ordre. Sur ces thèmes, on joue en défensive, à reculons. Sur les Lumières on est encore vainqueurs et ce sont nos lois qui s’appliquent. Pas question d’en lâcher un centimètre carré. Dans l’affaire de la candidate voilée j’ai lu dans l’Humanité que c’était l’état major du NPA qui avait lancé l’affaire avec un communiqué pour en informer tout le monde. C’est vraiment de l’ostentatoire. J’avoue que je ne comprends pas le motif. Je croyais que c’était une affaire locale remontée par les médias. Non. C’est dans l’autre sens que ça s’est passé. J’ai dit ce que j’avais à dire dans Marianne 2. Je n’ai pas le gout d’en faire davantage. Je ne comprends rien à ce que fait le NPA avec cette histoire ni pourquoi ça lui a paru important d’en faire un argument de campagne et un thème de débat. Je me contente de constater que ça va faire beaucoup de malheureux. Pluriel qui ne doit pas masquer la proportion de féminin qu’il contient. Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !

LES MARCHES C'EST QUI ?

Depuis plusieurs jours «les marchés financiers défient les Etats» selon le titre du journal "les Echos". En effet. Pour l’instant, la Grèce, l’Espagne et le Portugal sont sous le feu. Cet assaut peut tourner au désastre général. Ou au désastre localisé. Mais il y aura  désastre. Désastre social à coup sûr si les remèdes de cheval que les libéraux de la Commission et les autres chiens gardes demandent aux grecs sont appliqués. Peut-être alors ce pays, ou bien l’Espagne, ou bien le Portugal sera le premier à entrer dans le scénario latino-américain du bug qui déclenche l’avalanche. Notons qu’il s’agit de trois gouvernements sociaux-démocrates. Les trois sont mis en demeure de faire subir une saignée à leur peuple.  Comme cela s’est passé au Venezuela, en Argentine, en Bolivie et autres contrées tellement exotiques. Examinons un point de détail à présent. Qui sont ces « marchés ».  Les banques. Un point c’est tout. C’est elles qui exigent des taux insupportables. Les banques, hier sauvées par les Etats viennent aujourd’hui les assaillir. Les banques, sauvées par les contribuables viennent les saigner ! En Europe la situation est particulièrement croquignolesque. Car les banques ont été renflouées par les Etats et gorgées par la Banque centrale elle-même. Voyons

MAMIE LA BANQUE

La BCE a multiplié les initiatives pour refinancer les banques dans des conditions extrêmement avantageuses, sans imposer de contreparties pour limiter la spéculation et les risques. On voit la reconnaissance ! Ces facilités ont artificiellement gorgé les marchés financiers de liquidités. La BCE a ainsi fourni pour plus de 800 milliards de liquidités en 2009 contre 450 milliards en 2007. Combien de ces milliards sont devenues des munitions qui sont aujourd’hui tirées contre les Etats ? Résultat, le bilan de la BCE s’est envolé grâce aux volumes des prêts consentis et des actifs pris en pension. Ce bilan c’était 1 200 milliards d’actifs en 2007 et 1 500 milliards en 2008. En 2009 il dépasse  les 2000 milliards et se maintient  autour de 1800 milliards début 2010. Cette somme c’est 16 % du PIB de la zone euro. Et La Grèce ? 3% de la zone euro ! Compris ?

DES CADEAUX ENCORE ET ENCORE

Voyons le détail de ces bontés faites aux banques. Je commence par le plus technique et je finis par le plus croustillant et le plus honteux. La BCE a accepté depuis octobre 2008, de recevoir des actifs de plus en plus risqués en garanties des prêts qu’elle fait aux banques. Ca s’appelle les opérations de prises en pensions. Elle accepte désormais les actifs notés BBB-, alors qu’elle n’acceptait pas de garanties en dessous de A- jusqu’alors. Courrez pour obtenir de déposer votre voiture d’occasion en garantie d’emprunts ! Ce n’est pas tout. La BCE a offert aux banques des nouvelles possibilités de financement « non conventionnelles ». On va retrouver les Grecs au bout de ce fusil là. La BCE a élargi ses offres de financement des banques au-delà du court terme qui est pourtant l’essentiel de sa mission de refinancement. Elle a ouvert des lignes illimitées et à taux fixe, à 3 mois, à 6 mois et même à 1 an. Le tout aux conditions de refinancement de court terme : 1 % ! Une aubaine pour les banques qui ont ainsi pu reprendre à plein régime leurs jeux sur les marchés financiers. Ces prêts longs ont en effet obtenu un énorme succès : 1 120 banques bénéficiaires, plus de 600 milliards pour les 3 adjudications successives de juin, septembre et décembre 2009. Dont 442 milliards rien que pour celle de juin, la plus importante opération de refinancement jamais effectuée par la BCE en une seule fois ! Et comme quand on aime on ne compte pas, elle a accepté d’acheter aux banques des titres de dettes pour 60 milliards, pour soutenir leurs émissions obligataires sur les marchés. Vous aussi éditez des titres et proposez-les à votre banque ! Une fois qu’elle vous aura acheté ça courez avec vos sous les mettre en garantie d’emprunt pour une somme multipliée par dix. C’est ça qu’on fait les banques. Mais pas vous, bien sûr.

LES BOULES

Et maintenant le cœur de l’affaire. Celle qui met les boules par terre comme on le dit si efficacement ! La BCE a baissé ses taux directeurs à un niveau très très bas. Elle a ainsi rendue les liquidités quasi gratuites pour les banques. Ainsi le taux principal (dit Refi) est passé de 4,25 % à l’été 2008 à 1 % depuis mai 2009. Il est inchangé à 1 % en janvier 2010. Qui ne rêverait d’un taux à 1% pour faire ses achats ! Rêve ! Car du côté des banques, les taux d’intérêt aux particuliers ont certes baissé mais sans commune mesure. Elles encaissent évidemment l’essentiel de la différence. Et c’est beaucoup, beaucoup  d’argent. Alors que les banques françaises se refinancent à 1 % contre 4,25 % à l’été 2008, voyons comment ont évolué les taux qu’elles pratiquent, selon la Banque de France. Taux moyen sur découverts ménages : passé de 11 % à l’été 2008 à 10 % fin 2009 ! Dans l’intervalle la banque a bénéficié de trois points et demi d’économie. Total : elle vous en prend deux et demi de plus ! Voyons le taux moyen des crédits aux ménages. Ils passent de 6 % à l’été 2008 à 5 % fin 2009. Même calcul simple. Il y a pire. Les taux de crédit « revolving » subis par les ménages modestes. Ils sont à 18 % ! Premier facteur de surendettement ! Christine Lagarde a refusé toute suppression de cette sorte de crédit revolving proposée par amendement à l’Assemblée nationale. Pourtant le surendettement des ménages a progressé de 17 % en 2009. Lagarde veut maintenir le crédit revolving, car selon elle c’est un moteur décisif de la consommation : « 40 % des achats par correspondance à la Redoute ou aux Trois Suisses se font par crédit revolving. Ce sont des milliers d’emplois à la clef ». 

Et les entreprises ?

Ces chères entreprises et leurs emplois au nom desquels sont infligés tous les tourments, que sont elles réellement devenues ? Taux moyen des crédits aux entreprises : passé de 5,5 % à l’été 2008 à 3 % fin 2009. Là où la banque mangeait un point et demi, elle en mange deux à présent. Sympath, non ? Pour autant le zèle n’a guère été de mise. Fin 2008, les banques françaises s’étaient engagées de manière informelle avec le gouvernement à permettre une progression des crédits entre 3 et 4 % en 2009. Nicolas Sarkozy avait fait de beaux mouvements de mentons ! Résultat ? Source Banque de France : l'encours du crédit a baissé de 0,9 % pour les entreprises en 2009 (moins 14 % pour les seuls crédits de trésorerie). Voila les faits. L’encours du crédit aux entreprises a atteint en décembre 2009 son plus bas niveau depuis mai 2005. Les banques françaises ont donc utilisé les aides publiques pour investir sur les marchés financiers plutôt que pour financer l’économie. Les grecs disent merci. Et, en vue d’une nouvelle réunion à Bercy le 10 février 2010, les banques ont déjà prévenu qu’elles refuseraient pour 2010 tout nouvel engagement chiffré avec le gouvernement. Pour ce qu'elles ont fait du précédent "engagement!" Pendant ce temps l’incroyable monsieur Trichet déclare : « nous n’accepterons pas qu’il y ait des restrictions au niveau de l’offre de crédit ». Sur ! C’est Sarkozy qui va déguster si jamais tonton Trichet se rend compte de ce qui se passe en France ! 


731 commentaires à “Après le voile, les banques”

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 1115 »

  1. 251
    DELAGE GUY dit:

    élections régionales LANGUEDOC-ROUSSILLON le 7-2-2010

    cher(e)s ami (e)s

    L'analyse que vous avez faite, concernant, la présence de madame Mandroux ne m'apparait pas judicieuse, pour l'existence d'une deuxiéme liste du parti socialiste..., le ps a toujours deux fers au feu, et ce qui l'inquiétait le plus, c'était la possibilité d'un front de gauche à plus de 10%, au premier tour, ainsi que les verts ; Madame MANDROUX va donc piocher ses voix dans ces deux organisations, et ainsi les affaibirs...
    CHERS AMIS....je vous invite à lire l'article du jounal l'humanité ,du vendredi 5 février 2010, article de
    madame le maire de PROUVY (NORD), page 22 , vous y verrez ce que sont devenus 745000 euros...d'aide à la création d'emplois.........
    J'attire, votre attention que dans notre pays, il va falloir être plus pertinents, si nous voulons faire avancer.... la compréhension des problémes économiques, et la vie de citoyens qui a été dévoyée volontairement au cours des 35 derniéres années et dont MONSIEUR JOSPIN a été un des piliers ; la vie c'ést précieux et sérieux, tant que ce MONSIEUR amusait le peuple avec ses lois sur le PACS, il ouvrait le capital de toutes nos belles entreprises : AIR-FRANCE...SNECMA..etc....Il ouvrait la voie à ceux qui sont en place aujourd'hui..et au libéralisme...
    J'attire votre attention sur le fossé qu'il y a entre notre peuple, et sa possibilité de compréhension des problémes auxquels nous sommes confrontés ...lavage de cerveau permanent, formation citoyenne inexistante, malgré la poursuite de la scolarité............Avant d"être électeur nous aurions besoin nous tous, d'une formation citoyenne...à savoir bilan économique de notre pays , situation économique de notre région, notre droit a être informé dans la pluralité, le res pect des temps d'antenne, par le csa etc....
    ...........Dans cette situation il va nous falloir être perspicaces si nous voulons être au-delà des 6%..

    Eclairer quels rôles jouent messieurs BESSON,LANG,ALLEGRE,CHARASSEetc.....................................
    Les plans actuels de monsieur SARKOZY n'ont-ils pas été elaborés avec l'aide de ces élus,que serait
    SARKOZY sans l'aide bienveillante d'une moitié du parti socialiste, et de l'organisation syndicale CFDT..
    CHERS AMIS je fais connaitre le blog de Jean-Luc Mélenchon le plus possible; dans cette confusion comment nos concitoyens peuvent-ils faire la part du bon grain et de l'ivraie.........

  2. 252
    Hold-up dit:

    @ JEAN LUC MELENCHON

    Je vous écoute en ce moment à la radio......MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII! Ne changez rien ! C'est du petit miel !
    BRAVO !

  3. 253
    jean ai marre dit:

    @ 243 Carole G,
    Rassurez vous pas d'ironie, seulement dépité. Surpris qu'à par de grandes théories, des idées philosophiques à n'en plus finir, dès qu'on laisse les béquilles, vous êtes démunies -es -

    C'est pourquoi, je reformule ma question : Doit on attendre que les politiques proposent des solutions, ou devons nous au contraire faire preuve de responsabilité et définir nos opinions ?
    Est ce cela la démocratie ?.

    Salut Hold up.

  4. 254
    Rande dit:

    Bravo, monsieur Mélenchon !
    Nous avons ecouté le débat !
    bravo.

  5. 255
    le niglo dit:

    Merci jean-luc pour ton excellente prestation au grand journal. Ne change rien ;

    Bon courage à tous les militants de Gauche pour le mois à venir.

  6. 256
    le Prolo du Biolo dit:

    @ 250 - Hold Up

    Du miel

    Bien profité moi aussi. Pas facile à déstabiliser le père Mélenchon !...
    Les journaleux obligés de jouer franc-jeu et de revoir leur copie. Super.

  7. 257
    Posta dit:

    Comme je l'ai dit sur un autre blog, Noël en Décembre,Les Rois en Janvier, les Gras en Février, Les Régionales en Mars (avec toute le gauche + le parti du centre droit (PS) en tête), dans la foulée La Grève Générale en Avril (sous la pression du peuple, les syndicats pourront se refaire une conscience!), et pendant qu'on y est l'Insurrection en Mai?(Joli mois de Mai.. dans un esprit 68 mais avec plus de conscience politique radicale.). On peut rêver, non? Toute la population sera dans la rue, les gens n'en peuvent plus des mensonges Sarkozyens et des banques qui se gavent sans fin, et Notre Royale Eminence Barjadingue sera boutée hors de France (ou alors enfermée à La Lanterne avec son croc de boucher inutilisé!).
    On renationalise tout, on retrouve nos vrais Services Publics, on quitte cette Europe Néo-libérale que le peuple ne veut pas (voir 2005) et on remet les banquiers au travail à la réfection des routes et des voies de chemins de fer. Comme çà ils pourront tenir le haut du pavé, eux qui adorent çà, qui se croient au dessus des lois, de l'intérët général et du bien commun. A poser comme fondamentaux: défense du bien commun dans l'intérêt général, remise en route de la politique sociale du CNR de 1946. Que du bonheur, et tout le monde se retrousserait les manches dans l'enthousiasme partagé!

    Viva Pachamama

  8. 258
    Pulchérie D dit:

    @ 246 Hold-up

    Voilà une peinture géniale, qui convient également à ceux qui ont monté les médersa où ont été couvé les talibans, à coups de centaines de millions de dollars.
    Ne pas perdre de vue que Kissinger est Prix Nobel de la paix (1973).

  9. 259
    le Prolo du Biolo dit:

    @ 249 - Hold-Up

    Après tout on a bien cette grande brêle de Lagarde meilleur économiste de l'univers etc.. et accessoirement issue d'un cabinet d'avocats d'affaires américain.

    Ca ne dépare pas sur la photo de famille.

  10. 260
    Hold-up dit:

    Bonjour à vous tous ! @ jean ai marre @ le Prolo du Biolo @ le niglo

    Oui, un grand moment, y'a pas photo, du grand Jean-Luc Mélenchon.

  11. 261
    Darthé-Gilles dit:

    @Jean-Luc Mélenchon

    Salut mon frère républicain,

    Tu as été excellent au grand jury. Chapeau bas !

    Merci pour ton rappel sur les fondemmentaux républicains et laïques notamment par rapport à l'affaire de la candidature d'une représentante npa qui fait de l'ostentaton religieuse. Merci d'avoir émis le point de vue de refus d'accorder la nationalité française à l'homme dont la femme porte la burqa. Je suis tout à fait d'accord avec ce point de vue républicain et laïque.

    Merci aussi d'avoir rappeler l'histoire de ta facherie avec Aït Hamed chef de file du FFS. Le responsable du FFS qui négocia et proposa alliance avec les intégristes du FIS. A la suite tu te rapprocheras du RDC.

    J'approuve aussi ta position sur les retraites et sur ta proposition de calcul sur les dix meilleures années. J'en avais déjà formulé l'idée il y a quelques temps d'où ma satisfaction de l'entendre dire.

    Que du bonheur. Du grand Mélenchon, Républicain, socialiste, laïque, jacobin, patriote, internationaliste et universaliste.

    Merci à toi frère républicain.

    Salut et fraternité.

    Fabien

  12. 262
    Hold-up dit:

    @ 255 le Prolo du Biolo

    On me dis que notre Président viendrait de la planète Kripton, vous y croyez vous " le Prolo du Biolo " ?

  13. 263
    ermler dit:

    @ hold-up (250)
    (Jean-Luc Mélenchon sur RTL)

    Oh là, camarade. Gardons là tête froide !
    Moi je trouve qu'il y a au moins... trois ou quatre "i" en trop dans ton cri du coeur. ;-)

    Ceci dit, c'est vrai qu'il était excellent, le bougre ! Comment qu'il arrive à leur claquer le museau aux journaleux !
    J'ai particulièrement apprécié son ton mesuré pour parler cette histoire de voile de m... Ouf...!
    Pour le reste, rien à dire.
    C'est un grand !

  14. 264
    4 Août dit:

    Que du bonheur !

    http://www.rtl.fr/fiche/5932768471/jean-luc-melenchon-invite-du-grand-jury-rtl.html

  15. 265
    le Prolo du Biolo dit:

    @ "Tout" sur Eric Woerth, "notre bouclier contre les financiers voyoux"...

    http://sarkofrance.20minutes-blogs.fr/archive/2009/01/31/qui-est-eric-woerth.html

    Amusant.
    Et peut-être bien à faire circuler à l'extérieur de ce blog ?...

  16. 266
    Darthé-Payan dit:

    @ Modérateur et webmaster

    Désolé, j'ai essayé de mettre dans le pseudo mon père qui partage ce post à Jean-Luc. Mais, il est possible qu'il soit invalidé. Donc, je le reposte avec mon pseudo. Désolé et toutes mes excuses. Bien fraternellement à vous.

    Fabien

    @Jean-Luc Mélenchon

    Salut mon frère républicain,

    Tu as été excellent au grand jury. Chapeau bas !

    Merci pour ton rappel sur les fondemmentaux républicains et laïques notamment par rapport à l’affaire de la candidature d’une représentante npa qui fait de l’ostentaton religieuse. Merci d’avoir émis le point de vue de refus d’accorder la nationalité française à l’homme dont la femme porte la burqa. Je suis tout à fait d’accord avec ce point de vue républicain et laïque.

    Merci aussi d’avoir rappeler l’histoire de ta facherie avec Aït Hamed chef de file du FFS. Le responsable du FFS qui négocia et proposa alliance avec les intégristes du FIS. A la suite tu te rapprocheras du RDC.

    J’approuve aussi ta position sur les retraites et sur ta proposition de calcul sur les dix meilleures années. J’en avais déjà formulé l’idée il y a quelques temps d’où ma satisfaction de l’entendre dire.

    Que du bonheur. Du grand Mélenchon, Républicain, socialiste, laïque, jacobin, patriote, internationaliste et universaliste.

    Merci à toi frère républicain.

    Salut et fraternité.

    Gilles et Fabien

  17. 267
    Hold-up dit:

    @ Pulchérie D

    Merci Pulchérie D, en m'amusant je n'arrêtais pas de penser à Ben Laden, effectivement. L'ancien agent secret
    d'Arabie Saoudite aidé pendant des décennies par la CIA contre les russes et dans d'autres contrées, et qui soudainement devient l'ennemi public n° 1 tandis que sa famille est encore en train de prendre le thé avec la Reine d'Angleterre et que son petit frère se tape un méga super big - mac dans le ranch de la famille Bush... pardon hein, mais on n'écrirait un tel scénario pour le cinéma qu'on se ferait sortir à coup de pied dans le cul tellement que c'est invraisemblable et abracadabrant comme trame.......et super lourd comme style.
    Il est où déjà le garçon à grande barbe en ce moment ? Toujours pas capturé après 10 ans de recherche ? C'est con ça ! Le christ ressuscite et les suprématistes sont même pas foutus de le trouver sous prétexte qu'il est armé ! En 2000 ans il a compris le gars qu'il fallait changer un truc s'il revenait sur terre...... Méfiant le bougre !

    (humour) - On continue à rire ?http://www.legrandsoir.info/Ben-Laden-est-de-retour.html

  18. 268
    fred dit:

    ARRETEZ UN PEU tout ca c est du cinema voile burka etc... ce sont des problemes qui doivent etre réglé, certes mais pas aussi mediatisés, certains en font leur choux gras, juste avant les elections.j ai ecouter rtl aujourdhui le grand jury apathie, Mélenchon a tenu la barre, je pense qu il doit se presenter contre Sarkozy.et le capitalisme

  19. 269
    carlo dit:

    @ Descartes (203)

    "En portant son voile, la candidate a choisi de nous transmettre un message: elle nous dit clairement « je mets les règles issues de ma communauté et de ma religion par dessus les règles habituelles du vivre-ensemble »".

    Je ne vous suivrai pas sur ce point. Le voile n’est pas en soi un message, même s’il dit quelque chose à propos de l’appartenance religieuse de la femme qui le porte, pas plus que les nuages ne sont en soi un signe, même s’ils annoncent en effet le mauvais temps. Porter un voile, ce n’est donc pas nécessairement « choisir de … transmettre un message » ; cela peut être tout simplement une façon de vivre sa foi en obéissant à ce qu’on croit être une prescription religieuse.

    Vous reprochez à la gauche radicale d’admettre que « la religion n’est pas une activité privée comme les autres, qu’il est plus « légitime » d’exiger qu’un chasseur laisse son fusil au vestiaire idéologique que d’exiger de quelqu’un qu’il enlève voiles, croix ou kipas, ce qui fait revenir les religions dans l’espace public par la petite porte ».

    Mais justement, la religion n’est pas une activité privée comme les autres et c’est bien là qu’est le problème. En effet, la foi accompagne tous les moments de la vie du croyant. Le chasseur peut « laisse(r) son fusil au vestiaire » mais le croyant ne peut pas faire la même chose avec sa foi. Le chasseur cesse d’être chasseur dès qu’il range son fusil; le croyant demeure croyant, quoi qu’il soit en train de faire.
    Certes, il existe des formes de religiosité plus intérieures qui ne révèlent pas l’appartenance religieuse des croyants et d’autres plus extérieures qui se traduisent par des agissements ayant un caractère public. Mais même dans le premier cas, l’activité religieuse n’est pas une activité privée comme les autres.
    Et c’est la raison pour laquelle il me semble que, face à une candidate voilée, dont l’appartenance religieuse est nécessairement connue de tous, on est en droit d’exiger qu’elle explique, dans le cadre de sa campagne, comment elle entend concilier sa foi et l’exercice du mandat électif qu’elle brigue. On ne saurait donc, en effet, demeurer indifférent au message qu’elle n’a pas choisi d’adresser aux électeurs, certes, mais qu’elle leur adresse néanmoins, en quelque sorte malgré elle.

    "Mais quand on est un parti de témoignage, on choisit ses candidats pour transmettre des messages. La « garantie du parti » n’a donc aucun intérêt dans l’espèce."

    Bien sûr, mais dans ce cas le problème dont nous parlons ne se pose pas.

    "Une candidate élue avec son voile pourrait se prévaloir d’un mandat des électeurs pour privilégier le retour des symboles religieux dans l’espace public, par exemple".

    Dans ce cas, on pourrait toutefois lui opposer la position de son parti -qui lui avait servi de "garantie"- ainsi que son propre discours de campagne.

    « Je pense que les décideurs du NPA ont investi cette femme parce qu’elle portait un voile. Non pas pour provoquer un scandale médiatique, ou même de faire un coup, mais parce que dans le climat idéologique postmoderne qui règne dans les cénacles de la gauche radicale, investir une « victime » parée de ses attributs ne leur posait aucun problème. »

    Les deux explications ne sont pas antinomiques. Il me semble qu’on peut difficilement expliquer l’initiative du NPA en faisant totalement abstraction du climat de division qui règne au sein de l’autre gauche et dont on peut mesurer les effets ici même.

    « A force de refuser d’écouter toute voix discordante et de n’accepter le débat qu’entre convaincus, on finit par croire que tout le monde pense comme vous. »

    Entièrement d’accord, mais ce n’est pas le cas ici, tout particulièrement en ce qui concerne ce sujet.

  20. 270
    carlo dit:

    @ Annie (239)

    "em>La phrase sur laquelle tu bloques est juste un clin d’oeil aux socio-démocrates français qui se sont récemment amusés à parler de la retraite à 62 ans et sont eurobornés (ont fait passer le TCE et persistent dans le « projet européen »)".

    Va pour le clin d'oeil mais je persiste à trouver obscure la phrase de Jean-Luc Mélenchon.
    Merci d'avoir pris la peine de me répondre.

  21. 271
    le Prolo du Biolo dit:

    @ 266 - Darthé-Payan

    "Que du bonheur. Du grand Mélenchon, Républicain, socialiste, laïque, jacobin, patriote, internationaliste et universaliste".

    et anti-nucléaire... ;-)

  22. 272
    le Prolo du Biolo dit:

    P.S. (post scriptum...)

    Dommage que le site de Télé de Gauche ne propose pas systématiquement et rapidement toutes les interventions de Jean-Luc Mélenchon et des autres camarades.
    Cela permettrait d'aiguiller les sympathisants ou hésitants vers des vidéos (largement) plus éloquentes qu'un tract et de se faire une première idée de ce que le PG propose vraiment.

    Malheureusement actuellement on y trouve en général que des "vieilleries".
    Et on est obligé de ramer à chercher les vidéos en question dans tous les recoins du web, pas classées par date, encore moins par sujet.

  23. 273
    Annie dit:

    Je me joins au concert de louanges, et Jean-Luc Mélenchon arrive à déjouer les chausses-trappes avec humour ("C'est un plateau très à gauche !" en intro quand est déclinée la feuille de présence -des journalistes de droite-, "vous avez remarqué qu'un homme comme moi propose le retour du gosplan" quand l'autre caricature son emploi de l'expression collectif, "une fois que vous avez fait trop peur au capital, il n'y a plus personne à tondre", "nous reviendrons sur les déficits, la passion personnelle de M. Aphatie..." suivi très vite de "mais Monsieur Aphatie vous êtes un bolchévique terroriste !" en imitant sa manière de caricaturer les propositions collectives faites par Jean-Luc Mélenchon résumées par un "ce qui a de bien chez vous, c'est votre sens de la nuance" ; et il me semble même avoir entendu une reprise d'un mot de Marchais : "Ce n'était peut être pas la question, mais c'est ma réponse").

    Jean-Luc Mélenchon ne cesse de parier qu'il peut arriver à convaincre Aphatie, et une fois qu'il s'est lancé sur sa conception de la grandeur républicaine française dans son discours sur la sortie du nuclaire en fixant aux ingénieurs et travailleurs français des objectifs scientifiquement stimulants ("donner un esprit de grandeur, pas dans le sens militaire, mais de contribution à l'histoire de l'humanité") : aucune interruption et un silence respectueux du "plateau très à gauche", bien joué ;-)

    J'espère que les non-unitaires suspicieux ont bien entendu ce qu'il a dit à propos de la discipline républicaine et de la participation aux exécutifs.

    Mais au delà de la rhétorique habile, on sent qu'il bosse vraiment ses sujets (que ce soit les clarifications sur le caractère soit disant encore public de EDF, sur Airbus, la Célanèse, la culture de gouvernement en France, etc), c'est pour ça que pour illustrer son discours politique qui ressort comme très dense, ces exemples servent d'appui. Les journalistes qui veulent le contredire n'en sont qu'à caricaturer les propositions collectives par des oppositions d'un autre âge : gosplan/liberté, déficits/rationnalisation, etc. Mais à la fin, ils en arrivent à respecter leur interlocuteur.

  24. 274
    Darthé-Payan dit:

    @ Le Prolo du Biolo

    Oui il a dit sortie du nucléaire progressivement.

    Alors qu'il y a 6 mois environ, Jean-Luc Mélenchon avait dit qu'il fallait l'abandon rapide du nucléaire.

    Donc, il y a évolution de son propos.

    De toute manière, la sortie du nucléaire se fera en fonction de la réalité lors que nous serons au pouvoir (nous en sommes loin non ? et plus le nucléaire sera indispensable et majoritaire utilisé plus cela sera impossible d'en sortir. On ne pourra que diversifier). ce qui montre clairement que les choses ne sont pas simples.

  25. 275
    Claudie58 dit:

    Nous avons suivi le débat sur LCI:Jean-Luc reste pugnace face au trois renards à l'affût;il connaît les dossiers,ne laisse rien passer ;répond avec brio et sincérité. Voilà un élu digne de la République! Et de la Gauche telle qu'on la rêve.

  26. 276
    Annie dit:

    @Darthé-payan post 273 : dès sa sortie du PS, il a parlé de sortie progressive du nucléaire et de la géothermie. Quand il a dit "abandon rapide" c'est par rapport à la situation actuelle.

  27. 277
    Darthé-Payan dit:

    @ Le Prolo du Biolo

    Tu as dit remarqué qu'il a très peu parlé d'écologie. Alors qu'en décembre le PG n'avait que ce mot à la bouche au momment du sommet de Copenhague.

    Jean-Luc Mélenchon a parlé de la sortie du nuclaire en fixant aux ingénieurs et travailleurs français des objectifs scientifiquement stimulants (donner un esprit de grandeur, pas dans le sens militaire, mais de contribution à l’histoire de l’humanité). ça nous change de la pensée unique écolo-bobo. Jean-Luc Mélenchon parle d'objectifs scientifiquement stimulants qui serve l'humanité. Nous sommes dans la pensée universaliste d'un ardent républicain. Le développement équilibré par le progrès scientifique, social et humain. J'en suis très satisfait.

  28. 278
    Darthé-Payan dit:

    @ Le Prolo du Biolo

    Tu as du remarqué qu'il a très peu parlé d'écologie voir pas du tout. Alors qu'en décembre le PG n'avait que ce mot à la bouche au momment du sommet de Copenhague.

    Jean-Luc Mélenchon a parlé de la sortie du nuclaire en fixant aux ingénieurs et travailleurs français des objectifs scientifiquement stimulants (donner un esprit de grandeur, pas dans le sens militaire, mais de contribution à l’histoire de l’humanité). ça nous change de la pensée unique écolo-bobo. Jean-Luc Mélenchon parle d'objectifs scientifiquement stimulants qui serve l'humanité. Nous sommes dans la pensée universaliste d'un ardent républicain. Le développement équilibré par le progrès scientifique, social et humain. J'en suis très satisfait.

  29. 279
    Darthé-Payan dit:

    @Annie

    Oui,peut-être mais il parle de sortie progressive ou d'abandon progressif donc ce n'est plus l'abandon rapide.

    De toute manière la sortie ne peut être que progressive à part des inconséquents et des irresponsables. Mais, la pensée écologique était fort absente. Car, il parle de sortie progressive il parle en objectifs stimulants sur le plan scientifique et pour une forme d'universalité.

    IL n'y a plus tout le tralala de réchauffement climatique, d'avenir de l'écosystème, de écomachin que l'on nous a servi à toutes les sauces il y a quelques semaines. C'est déjjà un progrès et c'est déjà plus digeste.

  30. 280
    Annie dit:

    @Darthé-payan post 275 : il n'y a aucune différence avec ce qu'il a dit ce soir et ici à la création du PG, notamment sur le nucléaire et la planification écologique http://humyo.com/F/53471-271587145

  31. 281
    Darthé-Payan dit:

    @ Annie

    Avec la sortie progressive du nucléaire JL Mélenchon revient à ce qui avait été décidé lors du congrès de la fin janvier 2009 et qui est présent dans le texte d'orientation et les 29 mesures d'urgence. Sortie réfléchie et progressive. C'est quand même différent d'un abandon rapide. L'un sort progessivement; l'autre abandonne rapidement ! Il y a plus que des nuances.

  32. 282
    Darthé-Payan dit:

    Aller demain transfert vers le Lubéron pour souffler un peu en famille.

    Bonne fin de soirée à tous et à bientôt.

  33. 283
    Ifig dit:

    @Descartes
    Ton discours donne l'impression que, pour toi, la République est une forme achevée d'organisation politique, indépassable, même si nous ne sommes pas forcément aujourd'hui dans une république idéale. Pourquoi est-ce que cette référence républicaine a perdu de son pouvoir d'entraînement ? C'est uniquement la faute de la gauche qui cède aux communautaristes ? Ou bien c'est que la République ne résout pas la question sociale ? Ou aussi parce que, tant que le passé colonial de la République n'est pas complètement révolu, certains français se trouvent moins égaux que d'autres ? A quelle époque pour toi l'organistion politique de la France s'est le plus rapproché d'une république idéale ?

    Je constate comme toi une montée des communautarismes et je regrette la perte de références communes. Mais si la seule référence que nous pouvons donner, c'est "Nos ancêtres les gaulois", cela n'ira pas en s'arrangeant. Les institutions républicaines devraient chercher à produire ces références communes, bien sûr dans le respect du travail des historiens. L'histoire de l'esclavage par exemple devrait être enseigné, en se basant sur les travaux de Petre-Grenouilleau bien sûr, et je condamne ceux qui l'attaquaient.

  34. 284
    Milena dit:

    Annie dit:

    7 février 2010 à 16h40

    @Milena post 193 : quand tu auras compris que la position de Jean-Luc Mélenchon est pour les élu(e)s en re-présentation de l’ensemble de la société française la neutralité républicaine, tu pourras peut être contre-argumenter avec plus de fair-play et de finesse, au lieu de voir chez lui des attaques contre la communauté musulmane, et t’auras peut être remarqué que depuis le 07/01/2010 Jean-Luc Mélenchon a parlé de choses bien plus importantes et qui concernent tout le monde. Tu parles à peu près comme Sylvain C post 171 qui le traite de façon détournée de raciste (avec tes injonctions à « ouvrir les yeux » sur les racismes dans le monde, pour soutenir le droit à un(e) élu(e) ou candidat(e) à afficher des signes religieux quand il(elle) est en re-présentation). C’est bas, même si je suis sûre que c’est animé de bonnes intentions maternalistes avec toutes les victimes du monde.

    C'est bien la le probleme, ma "petite" Annie (desolee, je me sens tres maternelle envers toi, tout d'un coup, la victime republicaine de toutes ces hordes de femmes envoilees qui mettent en danger mortel, ta republique si fragile! Mais ca devient de plus en plus ridicule cette histoire. Tout d'abord, vos elus ne prepresentent pas l'ensemble de la societe francaise, ni la classe ouvriere, ni les communautes minoritaires . Comment peux-tu te permettre de me donner des lecons de "fair play", je ne sais pas. Cette idee, absolument ridicule, que la republique est neutre me donne des frissons dans le dos. Ce n'est pas representatif, et c'est surement pas "fair". Reponds la question: le foulard rend-il cette jeune femme incapable de representer PACA? N'est-ce pas le contenu de son cerveau qui la qualifiera pour le poste?

  35. 285
    Hold-up dit:

    @ Darthé-Payan

    Bonjour à Gilles. Que la force soit avec lui.

  36. 286
    André Assiétoi dit:

    Pour ma part, j'ai vite décroché en écoutant Mélenchon sur RTL. La bonne vieille langue de bois traditionnelle, j'en ai marre. Quand il dit "le PS dans les régions, n'a pas tout a fait construit la barrière qu'il aurait fallu faire" (sous entendu : "soyons pas trop méchants, on va s'allier avec eux au deuxième tour"), quand il dit, quand on l'interroge sur Strauss-Khan, quand on lui demande s'il est de gauche : "s'il dit qu'il est de gauche, c'est qu'il est de gauche même si on peut s'interroger sur ce qu'il met derrière" (ça, c'est le discours de son "ami" Filoche, qui, lui, est resté au PS), je décroche. Manque de radicalité, préparation à l'alliance avec le PS (au deuxième tour au lieu du premier, quel grand progrès !), c'est insupportable pour qui attend une vraie rupture.

    Désolé si je n'arrive pas à être aussi idolâtre que la plupart d'entre vous.

  37. 287
    jennifer dit:

    APRES LE VOILE, LES BANQUES c'est le titre que donne Jean Luc à son billet. Je ne pense pas qu'il faille arrêter de discuter entre nous de la question du voile et de l'islamophobie qui est en train d'exploser avec ce débat, mais oui il faut lier cela à la question des banques. Je proposerai donc un slogan qui synthétise la situation: punissons les banques plutôt que les femmes qui portent la burqâ. Ou pour être plus précis:

    INTERDISONS LES BANQUES ET PAS LA BURQA

    Mais peut être y-a-t-il un meilleur slogan qui montrerait le glissement que nous force à faire le gouvernement pour passer des banques à la burqâ ou pour évacuer la question de la responsabilité des banques dans la crise actuelle et faire porter l'origine de tous nos maux à la burqâ.

    Pierre L, as-tu un beau slogan à nous proposer?

  38. 288
    Hold-up dit:

    De Closet qui glousse comme une vierge folle, l'ancien PDG de la Firme ENRON en France, M. E.Woerth qui fait semblant de ne pas savoir qu'il travaillait à l'une des plus vastes escroqueries de la planète et à côté de lui un Dominique Reynié complètement livide....IL faut voir comment Paul Jorion les écrase tous ! Un beau lion dans
    cette arène de bouffons !

    Vous noterez dans la seconde vidéo la mauvaise foi totale du ministre UMP, E.Woerth vis à vis de Paul Jorion et qui tente grotesquement de lui faire dire le contraire de ce qu'il est en train de démontrer sur le système social Français ! Mais P.Jorion ne se laisse pas faire et tacle le ministre et ancien PDG d'ENRON qui commence à bredouiller et à suer comme un mec en difficulté pris la main dans le pot de confiture....Il faut voir ces deux extraits en espérant que FR3 ne censurera pas cette vidéo étrangement invisible sur son site depuis déjà 4 jours...
    Média libre ?

    Le « Ce soir (ou jamais !) » du jeudi 4 février
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=7689

  39. 289
    Hold-up dit:

    @ Jennifer

    J'y travaille depuis plusieurs jours. C'est une incroyable coïncidence que Jean-Luc Mélenchon les aie réunit ici sur son blog ! On est vraiment sur une plateforme télépathique, c'est fou ! Je donnerais le lien bientôt, sur le site, du petit article que je peaufine. Oui, j'ai le slogan....du moins un bon titre, je crois. Compliqué cet article à écrire, il faut tenir les deux bouts de la carpe et du lapin... pas facile facile...mais bon ça va le faire. haaaaaaa..... Chimère, chimère, je te tiens !

  40. 290
    vincent de Lyon dit:

    Bravo Monsieur Mélenchon,

    Encore une fois, j'ai suivi le débat auquel vous étiez convié (face à trois journalistes de droite, ça n'était pourtant pas facile) et j'ai été enthousiasmé. " Je suis du côté de ce qui est humain" : quelle belle conclusion ! Vous n'êtes tombés dans aucun des pièges tendus par vos interlocuteurs (ah l'agument spécieux et absurde de Môssieur Aphatie concernant la possibilité d'une alliance avec un parti dont l'un des membres se présentera, a posteriori, avec un voile !) Vous avez tenu bon. Et c'est ainsi que l'on vous aime : batailleur, combatif, acharné, avec pour armes la Raison, la République et l'intérêt général, autant de mots que l'on n'entend plus guère de nos jours. Un seul regret : la prochaine fois qu'on vous interroge sur la burqa, sachez leur dire à ces idiots qu'on en a soupé de leur burqa ! Qu'ils se la mettent sur la tête et aillent faire les clowns entre eux. Refusez d'en parler - ou alors juste une phrase ou deux. Les retraites, le chômage, la politique économique, l'écologie, l'éducation... ! il y a tant de sujets qui importent aux français. Faut il donc qu'on nous bassine tous les jours de l'année avec quelques centaines de femmes voilées ?! Certes, la République condamne l'humiliation faite à ces femmes et fera ce qu'il faut pour y mettre un terme. Mais qu'on cesse par pitié de nous farcir le cerveau de ces faux débats. N'est ce pas une insulte faite aux Français que de leur imposer sans arrêt ces questions-là, tandis que les usines ferment, que la pauvreté s'accroît, que l'éducation et l'hôpital se désagrègent et que la planète dépérit ?! Fort heureusement, vous avez été magistral sur le reste des questions et plus que clair sur celle des alliances et de la stratégie. Un dernier conseil (en tant que humble auditeur) : vous êtes parfois bien trop technique : on sent que vous maîtrisez vos sujets mais certaines explications vont trop dans le détail. La briéveté de ces émissions imposent, hélas, de simplifier et de recourir aux images ou aux pourcentages symboliques. Mais une fois encore, merci. Ce sont des paroles qui réconfortent et qui donnent du courage.

    Cordialement

  41. 291
    Reykj-on-Thames dit:

    Mr Jean-Luc Mélenchon bosse ses fiches comme un fou pour une émission de radio hexagonale et assure que cela ne l’empêche pas de faire le reste. Oui mais fait-il bien “ce reste” notamment le travail au PE pour lequel il a été mandaté (à temps plein ?) qui finalement ne vient qu’en annexe. Il a raison, les médias et la prestation médiatique avant tout !

    Attention toutefois au surmenage. La prochaine fois que Mr Jean-Luc Mélenchon a une intervention au Parlement européen ou dans les médias, il devrait nous faire prendre part à la préparation. Oui, c’est ça l’expression de la démocratie participative !

    D'après moi, les musulmans d'aujourd'hui sont les juifs d'avant guerre en matière de bouc émissaires.

    Je ne suis pas de cet avis. Je ne crois pas que sur ce blog quelqu’un ait mentionné la disparition de Yitzhak Aharonovitch, le capitaine de l’Exodus, ce bateau qui avait transporté des immigrants juifs, ayant survécu à l’internement dans les camps nazis, vers la Palestine. A cette période, j’ai aperçu sur ce blog des posts sur le conflit israelo-palestinien, ou plus exactement sur un mouvement en faveur des Palestiniens. Et j’ai été frappé d’une part par l’analogie entre l’immigration des Juifs d’Europe suivie de la création de l’Etat d’Israel et les flux migratoires avec une forte composante musulmane qu’expérimentent la France et l’Europe de l’Ouest depuis quelques années. D’autre part, j’ai noté que ceux supportant avec passion la cause de Palestiniens qu’ils considèrent colonisés et opprimés ne reconnaissent pas la colonisation de peuplement et l’islamisation subies par la France et l’Europe.

    Non, pour moi, les musulmans ne sont pas les juifs de la période précédant la seconde guerre mondiale. Je vois plutôt un risque de conflit comparable à ceux qui ont ravagé l’Ulster et certains pays des Balkans (Kosovo, Bosnie).

    La ligne de défense

    Je ne parlerai pas du NPA, le petit postier n'a jamais vraiment attiré mon attention, je préfère parler des autres pipols de la popol, les socialo-imposteurs (l’identité nationale, le voile, et la pédagogie) :

    Les socialo-imposteurs, et leur chef qui aménage des heures de piscine pour les femmes de confession musulmane, et ont clamé haut et fort qu’ils sont opposés à une loi sur l’interdiction du port du voile car ce serait stigmatiser les femmes voilées et la communauté musulmane. Quelques jours après, ils n’hésitent pas à dire qu’ils rejetteraient une femme “enfoulardée” ou voilée si elle osait se présenter dans leur parti.

    Rappel des propos surprenants de Mme Aubry "Je n'aurais pas accepté que sur les listes socialistes, il puisse y avoir une femme voilée" parce que "c'est une annonce d'une religion qui doit rester du domaine privé et qui ne doit pas rentrer dans le champ de la République", déclare-t-elle au Grand Journal de Canal+.
    Source :
    http://lci.tf1.fr/politique/2010-02/ilham-candidate-npa-voilee-besancenot-silencieux-5671378.html

    Martine du PS vient en fait de nous faire une belle démonstration de la conception socialiste de la pédagogie qu’ils prônent à la place de la loi interdisant le port du voile sur le territoire de la République. A noter aussi que c’est le même parti qui accuse George Frêche de dérapage et d’anti-sémitisme ! C’est le même parti qui à travers V. Peillon, député européen a créé encore une fois la polémique tout d’abord à Dijon puis à propos d’un débat sur une chaîne de TV publique. Un débat auquel il n’a finalement pas participé et durant lequel il envisageait paraît-il de faire la promotion de son dernier bouquin.

    V.Peillon c’est aussi le député européen qui disait à propos de l’identité nationale : ““…Un débat qui fait honte à la France et stigmatise plusieurs millions de nos compatriotes…” Rejeter une femme voilée du PS ce n’est en revanche pas stigmatiser ou discriminer !
    Quelques semaines auparavant V. Peillon déclarait qu’à l’"identité nationale..la gauche répond(ait) : intégration scolaire"… que l'identité nationale "ne se définit pas par rapport à l'étranger, l'immigration, la race ou le sol"... "elle se définit par rapport à l'école". Ils viennent de démontrer qu’ils n’accepteraient pas au sein de leur parti certains étrangers affichant leurs coutumes.
    Le même V. Peillon déclare aussi lors d’une interview dans
    Le Monde, 23/01/2010, à propos de débats télévisés sur l’identité nationale et l’immigration : “…Un débat qui fait honte à la France et stigmatise plusieurs millions de nos compatriotes.” Ainsi ils seraient plusieurs millions, ce que l’on savait, mais combien y en a-t-il dans les médias et les partis politiques ? Il est temps qu’ils se manifestent massivement dans les médias et la politique, et qu’ils démontrent leur volonté d’intégration en s’installant dans des villages,des villes et quartiers où ils sont absents ou peu nombreux.
    Le multiculturalisme, la diversité et la tolérance des manifestations de la culture (telles que les foulards et voiles) de ces millions de compatriotes c’est pour le petit peuple mais certainement pas pour le PS, les journalistes et les bien-pensants de la société française.

    Quant à leur pédagogie pour les femmes voilées, on attend toujours de savoir par qui elle serait faite et auprès de qui (femmes voilées mais aussi entourage ?), si ce serait du bénévolat ou si cela nécessiterait un budget conséquent. Je me demande aussi si ceux de gauche comme de droite (partis politiques et leurs cotisants et sympatisants) ont envisagé la possibilité que le processus pédagogique pourrait être inversé, i.e. que les pédagogues pourraient se laisser endoctriner, convertir par les femmes voilées, leur entourage masculin et imams au lieu de réussir à les détourner de leur idéologie et de ses rites.

    Pour terminer, étrange et confus aussi ces propos de Martine : «J'ai l'impression, a-t-elle conclu, que les Français se rendent compte que nous frétillons à nouveau.»
    http://www.lefigaro.fr/politique/2010/01/13/01002-20100113ARTFIG00059-vote-des-etrangers-aubry-tentede-diviser-la-droite-.php

    Oui, la gauche frétille en effet et dans la plus grande confusion !

  42. 292
    jennifer dit:

    Descartes post 203
    Je vois que tu parles des "bêtises" de Jennifer. Je te signale que je ne dis pas cela de toi. Tu as une pensée politique de droite que je qualifie en tant que telle car tu reprends grandement les thèmes de la droite: la colonisation qui aurait modernisé les pays sous développés et autres beautés. Mais je ne me permets pas de te "traiter" comme disent les enfants. Pourrais-tu aussi respecter ce code de conduite dans nos échanges?
    Quand on a un combat d'idées encore faut-il être loyal dans le choix des armes.

  43. 293
    jennifer dit:

    Oui c'est cela qu'il faut faire Hold-up car "après le voile, les banques" n'est pas un titre qui corresponde à la situation objective puisque Jean-Luc Mélenchon parle encore du voile. Ce sont les deux ensemble qu'il faut mener: pas le voile mais les banques! Il y a un lien qu'il faut vraiment trouver et en faire un slogan central pour qu'on ne soit pas laminé par ce débat qui suscite l'islamophobie.

    Ce n'est pas un hasard que tu y aies aussi pensé car c'est évident que c'est pour noyer sa responsabilité politique et économique que Sarkozy lance ce débat. N'oublions pas que sa popularité est tombée à 31%!

  44. 294
    Mario Morisi dit:

    @ Assiétoi

    Lève-toi, je t'en prie. Les rassis ne nous seront d'aucune utilité au moment de l'assaut contre nous tous.

  45. 295
    Reykj-on-Thames dit:

    A propos des banques et de la BCE

    Concernant la Grèce, pourquoi la BCE ne pourrait-elle pas prêter directement à un parlement composé de citoyens, entrepreneurs et fonctionnaires jugés fiables via une sorte de « Grameen bank » ou un système de « transferts conditionnels en espèces» ? Ceci permettrait de court-circuiter les banques traditionnelles et le gouvernement qui se sont montrés irresponsables et incompétents ?
    Ce prêt s’accompagnerait bien sûr d’un contrôle étroit, de mesures quantitatives et qualitatives de l’utilisation des fonds.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Transferts_conditionnels_en_esp%C3%A8ces

    Selon le groupe de pression Open Europe, des millions de £ de subventions agricoles auraient en fait été affectées à des institutions financières et des banques internationales. En 2007 (donc pas de rapport avec la crise financière), l’UE aurait versé £88 millions à diverses banques et institutions financières en Europe sans que l’on sache vraiment pourquoi. La liste des banques inclut :

    - en Belgique, ING (£618,000) / Dexia (£93,000) / KBC Bank (£10,900,000)
    - en Belgique et Hollande, Fortis (£1,785,000)
    - en Suède et au Danemark, Nordea (£522,000)
    - en France, BNP Paribas (£577,000) / Crédit Agricole (£62,400,000) / Crédit Mutuel (£6,780,000) / Banques Populaires (£3,630,720) / Crédit Lyonnais (£360,000)
    http://www.openeurope.org.uk/research/top50waste.pdf

    Le groupe cite ce site comme source d’info : http://www.farmsubsidy.org
    A lire les noms des compagnies qui ont reçu des fonds européens dans le cadre de la politique de subventions agricoles (rien que pour la France) !
    http://www.farmsubsidy.org/FR/browse

    Dans ce rapport de 2008, Open Europe dit aussi qu’ils n’ont pas pu savoir combien d’impôts les députés européens payaient, ils n’ont pas non plus pu obtenir d’info sur un “fonds de retraite complémentaire” (?) du Parlement européen.
    Par souci de transparence, Mr Jean-Luc Mélenchon satisfera peut-être ma légitime curiosité ?

  46. 296
    lola dit:

    L'opinion du Grand Orient sur le voile intégral:

    http://www.godf.org/?q=node/592

  47. 297
    jennifer dit:

    Je suis étonnée que le modérateur n'ait pas censuré la bordée d'injures ignobles du post 212 de Darthé Payan envers Lola. Je cite : "Ce que tu écris c’est vraiment du n’importe quoi ! Comme je pense qu’il y a plus grand chose à faire avec toi...mais toi là c’est tellement qu’un torchon d’ineptie...
    A savoir ; « Parle à mon c.. ma tête est malade (de t’entendre et de lire tes inepties).
    Le vide sidéral de tes idées et la diarhée verbeuse que tu sers ne sers qu’à ton plaisir de tenir ta posture.
    Voilà c’est dire et maintenant continue de déblatérer si cela te chante, tout le monde va s’en foutre !"

    Non seulement ce genre de propos sont indignes mais il sert à quoi le modérateur? N'y a-t-il pas de règles de conduite et de courteoisie pour participer aux débats? Comment peut on écrire de telles horreurs sur les interlocuteurs et que ça passe?

    Remarquez c'est le propre de la rumeur: calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose. Il me semble que dans un blog qui se dit de gauche, ce genre de pratiques devrait être bannies surtout quand elles viennent de gens qui se disent Jacobins Républicains Laïques Vertueux, Purs et Vaillants.

  48. 298
    julie dit:

    Banques: le cas de l'Islande:
    "Prenons d’abord les exigences du Royaume-Uni et des Pays-Bas. Ces pays sont concernés par la faillite des banques islandaises car ils avaient accueilli à bras ouverts leurs filiales et succursales, alors même que leurs autorités avaient été alertées au moins partiellement des risques qui pesaient sur ces banques. Ils exigent aujourd’hui que l’Islande leur verse des sommes astronomiques (plus de 2.7 Mds d’euros pour le Royaume-Uni et plus de 1.3 Mds d’euros pour les Pays-Bas), assorties d’un taux d’intérêt de 5.5%. Ils estiment que c’était à elle de garantir les dépôts réalisés auprès d’Icesave, une succursale Internet de Lanbanski qui offrait des taux défiant toute concurrence. Ils ont eux-mêmes décidé de fixer cette garantie non pas à 20.000 euros environ par dépôts, comme le prévoyaient les textes européens et islandais au moment de la faillite de Landbanski – ce qui était déjà impossible à tenir pour le gouvernement islandais, qui avait très vite annoncé après avoir nationalisé ses banques qu’il ne pourrait garantir que les dépôts réalisés en Islande même – mais à 50.000 euros, à 100.000 euros par dépôt, voire au-delà. Par ailleurs leurs mesures pour l’y contraindre sont scandaleuses. Le Royaume-Uni a ainsi commencé, dès le tout début du mois d’octobre, par une mesure de rétorsion extrême : le gel des avoirs de la banque Kaupthing, qui n’avait elle-même aucun rapport avec Icesave, en usant de sa législation anti-terroriste. Ce faisant, il mettait les Islandais, ses alliés au sein de l’Otan, dans la même catégorie que des organisations comme Al Qaida… Et depuis il semble peser de tout son poids pour qu’aucune aide internationale ne soit réellement mise en place au profit de l’Islande avant qu’il ait obtenu satisfaction. Gordon Brown a ainsi indiqué devant son Parlement travailler « avec le FMI » pour déterminer au mieux ce qu’il estimait être en droit de réclamer à l’Islande. Quant au FMI lui-même, non content de tarder à mettre ses prêts à disposition de l’Islande, il les assortit de conditions que l’on trouverait grotesques s’il s’agissait d’une fiction. C’est le cas avec l’objectif de ramener le déficit public de l’Islande à zéro d’ici 2013, un objectif impossible à tenir mais qui n’en entraînera pas moins d’énormes coupes dans les dépenses les plus indispensables que sont l’éducation, la santé publique, la sécurité sociale, etc. Enfin, de manière générale, l’attitude de l’UE comme d’autres Etats européens n’est guère plus recommandable. La Commission européenne a clairement pris fait et cause pour le Royaume-Uni, puisque son Président a indiqué dès le mois de novembre qu’il n’y aurait pas d’aide européenne tant que le cas Icesave ne serait pas résolu ; il est vrai que M. Barroso, trop occupé par sa propre campagne et terrorisé à l’idée de se mettre à dos son principal soutien, Londres, est comme à son habitude dépassé par les événements. De même les pays absence scandinaves, pourtant hérauts de la solidarité internationale, brillent avant tout par leur de réaction face au chantage dont est victime l’Islande – ce qui a de quoi nuancer la générosité de l’aide qu’ils lui ont promis."
    article complet : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=14693

  49. 299
    4 Août dit:

    @ Annie

    Merci pour ton lien. La 4ème vidéo m'a fait marrer, et fera certainement rire Jean-Luc Mélenchon.

    http://www.lelotenaction.org/rubrique,j-ai-theorise-ma-condition-de,450879.html

  50. 300
    Annie dit:

    @Milena post 282 : Pour tes injonctions à répondre à ta question si stupidement posée, je te rappelle que personne ici n'a contesté les qualifications de la candidate. Moi j'ai surtout exprimé ma gène de voir OB la réduire à "une image de l'intégration de son parti dans les quartiers".

    Je constate une énième fois que tu es incapable de répondre sur la position de fonds de Jean-Luc Mélenchon à savoir : la neutralité républicaine des élus et des candidats en ce qui concerne leur option spirituelle personnelle quand ils sont dans l'exercice de leurs fonctions.

    Assume plutôt le fait que tu n'es pas défavorable pour les élus et candidats à l'absence d'étanchéité entre sphères publiques et privées quand ils sont en représentation, mais alors il faudra bien assumer que c'est la porte ouverte à l'affichage des croix, kippas, turbans, de tous les autres élus. Il ne faudra pas s'offusquer si un élu français pro-israélien affiche un signe distinctif du Shass ou un autre du Temple du Soleil.

    Si tu assumes cette position d'absence d'étanchéïté, ce sera plus clair, plus honnête intellectuellement, et ce serait bien que tu l'argumentes au lieu de faire la liste des racismes dans le monde, qui ne sont que du chantage émotionnel et qui ne tiennent pas lieu d'arguments.

    La position défendue par le "laïcard constipé" est basée sur l'histoire de France qui a finit par conclure que pour ne plus retrouver la période des siècles de tueries anti-protestants, anti-mécréants, etc, il fallait que, comme le dirait Jaurès, "L'état chez lui, l'église chez elle" http://www.ufal.info/media_flash/2,article,760,,,,,_Jaures-et-lremancipation-laique.htm. J'ose espérer que tu liras ce décryptage de la pensée de Jaurès jusqu'au bout. D'autres pays ont développé d'autres formes de sécularité, mais je te ferais remarquer que les pays développés où on peut autoriser la démonstration de signes religieux des élus en fonction connaissent des phénomènes de ratonnades anti-immigrés. Donc je ne vois pas en quoi céder au différentialisme culturel à l'anglo-saxonne serait une solution chez nous.

    Ah au fait, je te rappelle que depuis le 07/01/2010, le "laïcard constipé" a parlé et développé des tas d'autres sujets plus importants et qui concernent tout le monde. Depuis l'existence de ce blog également, au passage.

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 1115 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive