28mai 09

La séquence de campagne dans laquelle nous sommes entrés a un air de déjà vu. Ça ne nous rajeunit pas. Elle rappelle de plus en plus la campagne référendaire de 2005. En positif et en négatif. En positif, dans nos salles de meetings, nos distributions, nos échanges avec les salariés en grève ou en lutte dans leurs usines, nous rencontrons le même enthousiasme et la même détermination de ne pas se laisser dicter ses choix par les puissants et leurs perroquets. En négatif, comme en 2005, une certaine machine médiatique à faire taire le Non à l’Europe libérale s’est remise en marche. Certes les vagues contraintes bredouillées par le CSA ne permettent pas d’évacuer complètement les candidats du Front de Gauche du paysage. Mais les plateaux composés exclusivement de partisans du Oui et de défenseur du Traité de Lisbonne se multiplient. Comment une émission de qualité comme Mots croisés a-t-elle pu par exemple organiser lundi un débat en présence uniquement de partisans du Oui (De Sarnez, Cohn-Bendit, Barnier et Harlem Désir) ? Peut-on encore parler de débat dans ces conditions ? Sans parler des journalistes commentateurs soi-disant indépendants eux aussi invités : tous des farouches et parfois très agressifs partisans du Oui !

La France du Non de gauche est aussi passée à la trappe par plusieurs débats régionaux organisés par France 3. Dans l’Est ou dans le Sud-Ouest, le Front de Gauche y est, comme le NPA, privé de participation aux débats entre listes. France 3 a en effet choisi d’organiser ces débats uniquement avec les représentants de listes ayant des sortants ! A quoi bon organiser l’élection elle-même dans ce cas et pourquoi ne pas reconduire directement les sortants sans vote ! Quant aux critères du CSA invoqués pour justifier ces choix ils ont bon dos. Car l’existence de députés sortants n’est qu’un critère parmi d’autres à la disposition des médias pour garantir l’équité de traitement entre listes. Parmi les autres critères, on trouve notamment la dynamique militante de la campagne et la présence sur le terrain pour lesquels le Front de Gauche est en pointe … Mais comme par hasard le choix des critères conduit à nous exclure du débat ! Qui sera discrédité à la fin ? Certainement pas moi lorsque les téléspectateurs qu’ils soient de droite ou de gauche constateront que je n’ai pas été invité sur le plateau du grand Sud ouest où pérorera pourtant la tête de liste du FN. Mais quelle honte pour le service public de télévision ! Où sont passés les petits prix de vertu et d’indépendance, et les parangons de déontologie qui couinent dans les salles de rédaction dès que quelqu’un est soupçonné de porter atteinte si peu que ce soit à l’indépendance d’action de la précieuse corporation ? Où sont passés ceux qui avaient juré qu’on ne les reprendrait plus jamais à faire le service après vente de la propagande officielle comme en 2005 ? Lamentable ! Le service public de la télévision humilie et piétine ses défenseurs et sert la soupe à ses liquidateurs. Ceux qui laissent faire, à l’intérieur, montrent ce que vaut leur prétendue morale professionnelle.

Et s’il vous reste un peu de capacité de dégoût voyez ceci. Dans ses dépêches donnant la composition des listes déposées au ministère de l’intérieur, l’AFP a systématiquement présenté nos listes de Front de Gauche comme étant des listes PCF. Ne vous étonnez donc pas de voir fleurir par ci par là dans la presse, « la liste PCF conduite par Jean-Luc Mélenchon, Jacques Généreux, Hélène Franco, ou même Patrick Le Hyaric, Jacky Hénin, Marie-Christine Vergiat ou Marie-France Beaufils ». Mes lecteurs comprennent que ce n’est nullement l’étiquette PCF qui pose problème. Mais dans le contexte ce qui est en cause c’est l’effacement de la nouveauté politique que représente le Front de Gauche. Et aussi l’apparition dans ces élections d’un nouveau parti politique, le Parti de Gauche. D’ailleurs pour le ministère de l’intérieur, nos listes s’appellent bien « Front de Gauche pour changer d’Europe » et leur étiquette politique est bien « Parti Communiste et Parti de Gauche ». Du côté de l’AFP on objecte sans rire un problème de logiciel qui empêche de faire figurer l’étiquette de deux partis ! Dans cette logique, c’est donc le logiciel qui choisit l’étiquette politique d’une liste et pas les partis qui la portent ! Le paysage politique est reformaté en fonction des exigences du logiciel de la plus grande agence de presse alors que ce dernier devrait précisément s’adapter aux évolutions du paysage politique. Espérons que l’AFP se rendra compte au plus vite de l’énormité de ce problème, qui peut conduire à méconnaître dans de nombreuses présentations médiatiques la réalité politique que représente le rassemblement du Front de Gauche.

Bobards et tromperies

Les listes du Oui (UMP, PS, Europe-Ecologie, Modem) continuent de faire fonctionner à plein régime la machine à promesses toutes plus incompatibles les unes que les autres avec le Traité de Lisbonne qu’ils soutiennent. Les représentants de ces listes le font d’autant plus facilement que certains médias leur permettent de débattre dans une bulle sans représentant du Non de gauche. Parfois les organisateurs de ce genre de débats inventent des subtilités : l’invitation d’un souverainiste pour donner la réplique convenue : quiconque est contre le traité de Lisbonne est forcément un nationaliste.  Ou encore la sanctuarisation du représentant d’une liste du Non dans une intervention enregistrée ou en duplex qui l’isole du débat et l’empêche de porter réellement la contradiction aux listes du Traité de Lisbonne. Ainsi la manipulation s’étend comme au plus beau jour du harcèlement médiatique du référendum de 2005. La machine à promesses impossibles continue donc de plus belle.
Voyez Martine Aubry lundi 25 mai à Rouen qui lancait « nous voulons l’harmonisation sociale et fiscale », alors qu’elles sont empêchées par le Traité de Lisbonne. Je rappelle que les articles des traités (confirmés par le Traité de Lisbonne) traitant de l’emploi (article 129 TFUE), des politiques sociales et de protection sociale (article 137) et de la politique industrielle (article 176 F) comportent des clauses d’interdiction de l’harmonisation. Dans ces domaines, on peut en effet coopérer, discuter, échanger des informations « à l’exclusion de toute harmonisation des dispositions législatives et réglementaires des États membres ». Quant à l’harmonisation fiscale, elle ne peut se faire par le haut parce que le traité de Lisbonne a maintenu la règle de l’unanimité sur ces questions. Combien de temps encore les partisans du Traité de Lisbonne vont-ils donc nous dire qu’ils sont pour l’harmonisation, alors qu’elle est interdite si l’on ne change pas les Traités comme le proposons ?
A l’UMP, Barnier multiplie lui aussi les bobards et les promesses bidons. En meeting à Toulouse mardi 26 mai, il a ainsi proposé de « pénaliser les produits qui concurrencent les produits européens et qui ne respectent aucune norme environnementale ». Dommage pour lui car le traité prône « la suppression des obstacles au commerce international », la « suppression des restrictions aux échanges » et la « réduction des barrières douanières et autres » (article 21 TUE et 206 TFUE). « Et autres » : cela veut dire qu’il est impossible avec ce traité d’imposer des règles écologiques aux importations et aux investissements étrangers. La proposition de Barnier n’a donc aucun espoir de voir le jour avec le Traité de Lisbonne. Barnier multiplie aussi les bobards d’un autre genre dans sa fonction de ministre de l’agriculture. Il réussit le tour de force de dénoncer vigoureusement des mesures qu’il a lui-même approuvées auparavant. Il avait déjà fait le coup avec le coupage du vin rosé, en ayant accepté la déréglementation présentée par l’Union européenne avant de découvrir que c’était scandaleux. Le voilà qui récidive maintenant sur le lait, en se déplaçant à Bruxelles pour défendre les quotas laitiers. Quotas dont la disparition a pourtant été programmée lors de l’accord de Luxembourg sur la réforme de la PAC approuvé en juin 2003 par le gouvernement Raffarin, dans lequel Barnier était justement ministre des affaires étrangères ! Pire, ces principes de la réforme de la PAC, dont la programmation de la fin des quotas laitiers, ont été confirmés dans le bilan d’étape de la PAC adopté en 2008 pendant la présidence française de l’UE sous la houlette du même Barnier !
Mais la palme du plus énorme bobard revient sans conteste cette semaine à Pierre Moscovici, qui a prétendu vendredi 22 mai sur Radio Orient que « le PSE a voté contre M. Barroso et toujours voté contre M. Barroso ». Avant d’ajouter ce mot aimable : « toute voix qui se porte sur le NPA d’Olivier Besancenot ou sur Mélenchon est une voix en moins pour le parti socialiste et donc une voix en plus pour Barroso ». Le journaliste de Politis Michel Soudais relate précisément ce nouvel épisode d’enfumage sur son blog (
http://www.politis.fr/article7142.html ). Il y rappelle que le PSE a très majoritairement voté en faveur de la Commission Barroso le 18 novembre 2004 au Parlement européen. Une Commission Barroso dans laquelle, je le rappelle, le PSE tient des portefeuilles stratégiques comme les affaires sociales, les affaires économiques et financières ou les entreprises, dont il ne fait rien, si ce n’est d’accompagner le libéralisme de Barroso. Michel Soudais a aussi retrouvé cette déclaration de Poul Nyrup Rasmussen, le président du PSE, félicitant chaudement Barroso : « Vous avez modelé une Commission meilleure que celle que vous avez choisi de ne pas présenter au Parlement. Vous méritez la reconnaissance que le président de mon groupe vous a accordée. Je voudrais moi aussi vous accorder la même reconnaissance au nom du groupe socialiste au Parlement européen. »

Je veux attirer votre attention sur l’interview parue aujourd’hui dans l’Humanité Dimanche. J’y poursuis la dénonciation de l’enfumage qui règne dans cette campagne. Voici l’excellent compte rendu qu’en a fait l’AFP (vous constatez que je sais aussi reconnaître ses mérites) :

Mélenchon dénonce "l’enfumage général" autour du Traité de Lisbonne

PARIS, 27 mai 2009 (AFP) – Jean-Luc Mélenchon, tête de liste du Front de gauche dans le Sud-Ouest pour les européennes, a dénoncé "l’enfumage général"  autour du Traité de Lisbonne, jugeant que les partis qui ont voté "oui" à ce Traité étaient en "contradiction totale" avec leurs promesses électorales.
Un des "obstacles" à la campagne des européennes, "c’est bien l’enfumage général auquel se livrent les partis du +oui+ au Traité de Lisbonne pour masquer la contradiction totale entre leurs promesses et les injonctions du Traité qui les interdisent toutes", a déclaré le fondateur du Parti de gauche et allié du PCF, dans une interview à L’Humanité Dimanche à paraître jeudi.
"Voyez quand l’UMP promet dans son programme de +combler le fossé qui existe entre les Etats en matière de normes sociales communes pour ériger un marché du travail plus cohérent+. C’est mot pour mot ce que le traité de Lisbonne interdit. Mensonge, donc!", affirme le sénateur (ex-PS) de l’Essonne.
"Quant au PS, je vois qu’il veut dorénavant s’identifier au PSE, alors même que celui-ci gouverne l’UE avec la droite et cogère la commission avec (Jose Manuel) Barroso", poursuit-il : "nous voulons les obliger à rompre leur l’allégeance à la politique libérale que constitue leur adhésion au Traité de Lisbonne".
Pour M. Mélenchon, en campagne depuis trois mois, "toute une gauche a le sentiment d’être remontée sur la scène politique et qu’elle peut de nouveau faire l’histoire".


130 commentaires à “Le monde du silence”

Pages : [1] 2 3 »

  1. 1
    gardez le moral dit:

    Et chaque matin, sur France Inter (écoutez la déférence !) cela recommence comme en 2005 avec l'insupportable Bernard Guetta qui fait sa propagande eurobêlante. Ne devrait-on pas aussi décompter le temps de parole de ces pseudo journalistes qui, sous couvert d'information, contribuent à l'enfumage généralisé?

  2. 2
    troubadour dit:

    Il est bon, en effet, de rétablir certaines vérités!
    Jean-Luc, j'attire ton attention sur le post d'Olivia, publié hier, et qui mérite que le FdG -ou à défaut, au moins le PG- s'y intéresse de près. Je le copie ci-dessous:

    olivia dit:

    27 mai 2009 à 13:06

    Bonjour,

    pardonnez-moi de rompre avec le fil des discussions portant sur Bové - quoi qu’il y ait un rapport, Bové se réclamant de la vraie paysannerie, il devrait être le premier à évoquer le sujet- pour vous sensibiliser à une directive européenne, directement inspirée des US et qui devrait entrer en vigueur à partir de décembre 2009: le CODEX ALIMENTARIUS. A mon sens, c’est une véritable catastrophe qui se prépare (sous couvert, bien entendu, de protection optimale pour les consommateurs)… mais faites-vous, citoyen(ne)s libres, votre avis par vous-même:

    http://www.google.fr/search?hl=fr&q=codex+alimentarius+&meta=

    http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/codex-alimentarius-la-menace-
    56607

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/Codex+alimentarius

    … il existe des milliers d’informations disponibles; j’ai juste honte de ne pas avoir soulevé le sujet plus tôt car j’étais au courant depuis un moment; toutes mes excuses!

    Amitiés citoyennes!

    Rien à voir, mais voici comment je mène campagne de chez moi, lorsque je ne suis pas dans la rue, le métro...: je me rends sur bon nombre de sites Internet où des articles sur les élections européennes sont disponibles à tous, sans payer (à titre d'exemple, et sans jugement de leur qualité: le Post, Marianne2, Libération, le Monde, Bakchich, la Télé Libre, Rue 89, Agoravox...) et ne manque pas, courtoisement, de signaler la présence des listes du Front de Gauche, en envoyant tous les liens nécessaires (site officiel FdG, site comités de soutien...). Cela prend du temps, certes, mais permet de mener la campagne sur Internet à titre personnel, en parfait complément avec les actions FdG, quasiment 20h sur 24, donc. Bonne campagne à tous!

  3. 3
    aelips cavalcade dit:

    Les sondages (dont on sait ce qu'il convient de penser) viennent de vous refaire passer en tête dans la course à l'échalote avec le NPA. Ex des CUAL et anarcho-décroissant, je pense aller à la pêche le 7 juin:
    1°) parce que je ne sanctuarise pas le vote,
    2°) parce que je pense que le PG et (surtout) le PCF ont une petite responsabilité dans l'échec d'une candidature unique,
    3°) parce que le NPA n'a rien compris de l'impératif catégorique qu'aurait du constituer une candidature unique pour CE scrutin à CE moment,
    4°) parce que l'ami José s'est associé avec des écolos lilis fielleux,
    5°) parce que le PPLD est aussi centralisé et monomaniaque que les orga'susnommées...
    Essayez de faire un peu de prospective électorale et de me donner un argument pour que je me décide... Si le FG fait mieux que le NPA et plus de 7-8%, est-ce que ça change vraiment la donne à gauche ?

  4. 4
    4 Août dit:

    Tout à l'heure à l'assemblée:

    "M. Laurent Wauquiez, secrétaire d’État. …je reconnais le sérieux de vos propositions, l’exigence de vos convictions et la constance de vos positions. Le groupe communiste et révolutionnaire (Rires et applaudissements sur les bancs du groupe GDR)…

    M. Jean-Pierre Brard. Républicain !

    M. Laurent Wauquiez, secrétaire d’État. Vous ne reniez tout de même pas votre caractère révolutionnaire ? (Sourires.)

    M. Jean-Pierre Brard. Vous avez tout compris !"

    http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/provisoire/P20090252.asp

  5. 5
    4 Août dit:

    Au fait, il y avait plus de cars de flics que de manifestants à Paris...

  6. 6
    gilles dit:

    @Jean-Luc Mélenchon
    @toutes et tous

    Je pense que les médias n'ont encore pas saisi ce qu'est le Front de Gauche. Il range cela sous l'étiquette PC, ou parfois n'en parle pas (cite généralement le NPA) ou encore le remplaçant ou le noyant dans un terme générique d'extrème gauche !

    Les médias n'avaient pas prévu la percée, les propositions alternatives et la dynamique unitaire du Front de Gauche. Des politiques situés à gauche et à l'extrème gauche aussi d'ailleurs croyant que cela allait vite se dégonflé se sentent un peu pertubés et percutés dans leurs certitudes du passé.

    Les médias n'aiment pas qu'on pertube leur petit monde bien calibré, bien ordonnancé, bien politiquement correct et autodésigné. Les partisans du NON (opposants résolus au TCE, au traité de Lisbonne) n'existaient plus à leurs yeux (à l'exception de la promotion du NPA) seuls comptés les partisans de l'Europe libérale, du Traité de Lisbonne, du grand marché transatlantique libre et non faussé, de la béatitude l'européiste dans cette campagne (cette non campagne) qu'il orchestraient avec l'aval et le soutien des parties cogestionnèrent de l'Europe (PPE, PSE et démocrates et verts) en France (UMP, PS, Modem, Europe Ecologie).

    Ils ont fait de la propagande "NPA" l'opposition dure qui ne veut pas gouverner ni s'unir, tout en vantant les listes centristes libérales libertaires du Modem et de Europe Ecologie. Ils n'ont pas organisé de réels débats pluralistes, contradictoires, à une heure d'antenne ou d'écoute décente.

    Ils ne cessent de promouvoir le taux d'abstention. Clamant chaque jour, qu'il est en hausse. Invitant inconsciemment les (télé)spectateurs citoyens à ne pas voter lors des élections le 07 juin surtout si ces derniers sont en colère et voudraient exprimé le vote sanction. Par ricoché, ils poussent les électeurs des listes UMP,PS, Modem et Europe-Ecologie à se mobiliser.

    Quand la Télé organise des débats c'est un débat entre partisans du oui (au TCE et au Traité de Lisbonne) encadrés par des intervenants "habituels" qui squatent ce genre d'émission et qui sont eux aussi des propagandistes Sarkozistes et PSEistes ! Le Front de Gauche n'est guère invité ! Il est plutôt évité ! car il n'entre pas dans les schémas habituels ou préconcus avec du Côté gauche : Le NPA à l'extrème gauche, puis le PS, au Centre, les verts d'Europe Ecologie et le Modem ; Côté droit :l'UMP(SARKOZY encore et toujours) et à l'extrème droite le FN.

    Il y a en à Gauche qui pronent l'abstention soit pas choix idéologique absurde, soit par tactique (ne gâchons pas l'avenir), soit parce qu'ils ne représentent plus rien. Ils ont -chez certains- comme raison de s'abstenir : " comme ça Sarkozy et l'Europe de Bruxelles seront désavoués". C'est dérisoire, stérile et en plus c'est une erreur politique. On contraire, il faut mobiliser les citoyens notamment ceux de gauche qui sont dans les luttes, ceux qui sont dans l'indécision pas les conforter dans leur abstention ou les y pousser ! L'abstention dans ce genre de scrutin joue en faveur des grands partis donc des partisans de l'Europe libérale actuelle. Le seull perdant sera le citoyen (le salarié aussi) qui recevra - comme un boomerang - en retour de son abstention, les coups de baton des destructions des droits individuels et collectifs, des services publics, de la souveraineté populaire.

    Le Front de Gauche est le seul outil unitaire, de souveraineté populaire et de rupture avec le capitalisme. Il faut le soutenir et voter pour lui et ses listes le 07 juin prochain. La Révolution par les urnes oui ! L'abstention non !

  7. 7
    Nipontchik dit:

    "Et s’il vous reste un peu de capacité de dégoût voyez ceci. Dans ses dépêches donnant la composition des listes déposées au ministère de l’intérieur, l’AFP a systématiquement présenté nos listes de Front de Gauche comme étant des listes PCF. Ne vous étonnez donc pas de voir fleurir par ci par là dans la presse, « la liste PCF conduite par Jean-Luc Mélenchon"(Jean-Luc Mélenchon)

    ça au moins c'est pas 1 coup des "stals" hi hi

  8. 8
    gilles dit:

    @toutes et tous

    Le Front de Gauche exclu du débat sur France 3 dans plusieurs circonscriptions
    Jeudi, 28 Mai 2009 12:22 Thibault Grac

    Les têtes de liste du Front de Gauche sont exclues de plusieurs débats régionaux organisés ce soir par les rédactions régionales de France 3. C'est le cas notamment pour Hélène Franco dans l'Est et pour moi dans le Sud-Ouest. Cette exclusion est d'autant plus scandaleuse que ces mêmes débats sont ouverts au Front National. Le service public se déshonore par de telles pratiques qui évacuent du débat le Non de gauche au Traité de Lisbonne.
    Peut-on accepter que dans l'Est le représentant de France 3 réponde que l'on n'a qu'à organiser nous-mêmes un débat ?
    Peut-on accepter que le seul critère retenu pour ces débats soit de donner la parole aux seules listes ayant des sortants ? Dans ces conditions, à quoi bon organiser l'élection et la campagne elle-même ?
    Le choix du seul critère des élus sortants pour exclure le Front de Gauche est arbitraire. Il ignore les deux critères principaux  du CSA : la représentation parlementaire nationale et le dynamisme de la campagne. Avec ses groupes parlementaires dans les deux assemblées et sa campagne particulièrement active et remarquée sur le terrain, le Front de Gauche remplissait pourtant parfaitement ces critères. Ce sera donc la seule liste répondant aux critères du CSA à être exclue de ces débats organisés par France 3.
    Ces pratiques du service public sont d'autant plus blessantes que nous en sommes ses principaux défenseurs.

    http://www.lepartidegauche.fr/editos/actualites/704-le-front-de-gauche-exclu-du-debat-sur-france-3-dans-plusieurs-circonscriptions

  9. 9
    gilles dit:

    Dolez et Picquet pour que le Front de gauche perdure au-delà du 7 juin.... (article du Monde)

    jeudi 28 mai 2009.

    Source : http://www.lemonde.fr

    Créer la surprise" : Marie-George Buffet y croit. Le 7 juin, les listes du Front de gauche, alliance du PCF et du Parti de gauche (PG), pourraient faire un joli score. "La campagne unitaire porte ses fruits, les gens écoutent différemment nos propositions parce que nous les portons à plusieurs", raconte la numéro un du PCF. Dans ce concert, elle veut encore faire entendre sa voix, "celle d’une dirigeante nationale" pour parler de ce "plaisir de militer ensemble" que les communistes ont redécouvert.

    La secrétaire nationale du PCF sillonne donc à nouveau la France de gauche, se rend à la porte des entreprises, va sur les marchés et, même si elle n’est pas candidate, accompagne son "camarade" Jean-Luc Mélenchon dans la campagne. Face à une "envie d’unité" qu’elle sent dans le mouvement social, elle veut faire campagne pour ces listes qui ont "une originalité, celle d’être des listes de rassemblement". En rappelant que c’est le PCF qui a lancé, le premier, un appel à constituer des listes unitaires de la gauche du "non" à la Constitution en 2005.

    UNE UNITÉ "PAS COMPLÈTEMENT RÉUSSIE"

    Elle reconnaît qu’avec le refus du NPA, l’unité n’est "pas complètement réussie". Mais elle sent un "élan" que les sondages ont répercuté – le Front de gauche recueille entre 5 % et 6,5 % des intentions de vote.

    Alors elle s’affiche avec ses amis du Parti de gauche, Marc Dolez ou Jean-Luc Mélenchon, avec Christian Picquet de la Gauche unitaire, avec des militants du Mouvement républicain et citoyen qui n’ont pas suivi la consigne de vote blanc donnée par Jean-Pierre Chevènement. Elle tente de s’adresser aux électeurs du PS ou aux écologistes, aux syndicalistes, à tous ceux pour qui la victoire du non au référendum de 2005 "veut encore dire quelque chose".

    Mardi 26 mai, elle a tenu la vedette lors d’un meeting à la grande halle de Martigues (Bouches-du-Rhône). Devant quelque 2 000 personnes, en grande majorité sympathisants communistes, elle a redit la nécessité d’utiliser le 7 juin pour "contrer les politiques libérales de Nicolas Sarkozy et de ses alliés européens".

    Après plusieurs vidéos de manifestations, d’interviews de syndicalistes, une apparition de postiers de Marseille en grève, Mme Buffet a assuré que le 7 juin, pouvait être "une nouvelle journée d’action, un appui formidable pour gagner sur vos revendications". Citant les directives sur les services publics, sur la rétention des étrangers, ou encore les "milliards" donnés aux banques, la députée de Seine-Saint-Denis a lancé : "Il faut les arrêter !"

    "BELLE CAMPAGNE"

    "Le Front de gauche, c’est le mouvement social qui se donne de l’espoir", a-t-elle conclu. Avant elle, les orateurs avaient décliné le même thème : celui de la crise, du mouvement social porteur d’espoirs et de la nécessité d’une alternative à une gauche socialiste, cogestionnaire de l’Europe. "Il faut une gauche fière d’elle et de ses valeurs", a clamé Christian Picquet. "Nous voulons rompre avec le consensus actuel de la construction européenne et avoir une politique de rupture", a martelé Marc Dolez, député PG du Nord.

    Marie-George Buffet, maintes fois saluée, buvait du petit lait. Comme si elle revivait à nouveau la "belle campagne" de 2005. Mais ses interlocuteurs ont pris aussi le soin d’évoquer le lendemain du scrutin, pour souhaiter fermement que le Front de gauche perdure. "L’idée que cela ne doit pas s’arrêter le 7 juin est présente dans toutes nos rencontres", ont insisté tant M. Dolez que M. Picquet. La secrétaire nationale, qui a rendez-vous avec son conseil national à la mi-juin, elle, hésite encore.

  10. 10
    4 Août dit:

    Qui a dit:

    "La France a besoin de l'Europe et l'Europe a beaucoup apporté à notre pays. Imaginons un peu ce qu'il serait advenu de la France et de son débat politique, lorsque nous avions des ministres communistes et des dirigeants socialistes au gouvernement de la France. Heureusement qu'il y avait l'Europe pour empêcher ceux-ci d'aller jusqu'au bout de leur idéologie et de leur logique. C'est aussi cela l'Europe"...?

    http://www.lesmotsontunsens.com/elections-europeennes-europe-sauver-socialistes-sarkozy-pourquoi-voter-4614

  11. 11
    4 Août dit:

    Au fait, ceux qui étaient à Paris aujourd'hui ont eu droit à un scoop: la taxe automobile revient ! (Après les élections, hein ! Faut pas dé***ner non plus !)

  12. 12
    Hold-up dit:

    Ne pourrait -on pas en masse débouler sur les plateaux de télévision lors des fameux " Salons lisbonneu-neux - oui-ouistes " ?

    Ne devrions-nous pas faire un coup d'éclat et s'inviter directement sur les plateaux télés ?

    On s'est fait balader une fois de plus par les médias ! Il faut une réaction à la mesure de leur déni !

    Leur ruse aura été cette fois-ci non pas le matraquage mais le mutisme.

    Ne parler de RIEN pour DÉMOBILISER les forces populaires du NON à l'Europe Libérale. Depuis que le peuple a voté à 55 % contre les libéraux et qu'une autre partie s'est faite roulée dans la farine par l'UMP, la caste médiatique a usé du SILENCE et de l'IGNORANCE pour approcher les élections européennes sans trop de dégâts. Du moins le croient -ils.

    J'en appelle à tous les Front de Gauche de Paris et de la Région Parisienne.
    Allez- y ! Allez vous inviter chez Calvi, chez Chabot et c °!

    NE DEMANDEZ PAS LA PERMISSION D'ENTRER !

    LE SERVICE PUBLIC TÉLÉVISUEL COMME LES UNIVERSITÉS SONT

    AU PEUPLE

    IL FAUT SE FAIRE ENTENDRE EN DIRECT AVANT LE 7 JUIN 2009 !

  13. 13
    Hold-up dit:

    Incroyable !

    Obama nationalise Général Motors et lance la Régie Nationale des Usines GM

    " Le gouvernement américain aurait décidé de nationaliser GM en prenant 70% des parts de la nouvelle entité. "

    Revers de la médaille :

    " Le hold-up des obligataires créanciers

    Si les obligataires créanciers ont refusé d’échanger leurs obligations contre une participation en actions dans le nouveau GM, c'est pour toucher les assurances qui les protégeaient contre le défaut de paiement de General Motors. Une opération beaucoup moins risquée que l’entrée au capital d’une entreprise dont la survie à moyen terme n'est pas assurée, et qui devrait leur rapporter immédiatement près de 2,4 milliards de dollars. "

    http://www.marianne2.fr/Nationalisation-Obama-lance-la-Regie-Nationale-des-Usines-GM_a179977.html

  14. 14
    Hold-up dit:

    Les momies tremblent au PS : "Le pire rival d'Hamon, c'est Mélenchon "

    "En fait, la bête à abattre pour Benoît Hamon est une hydre à deux têtes : elle se nomme Mélenchon-Buffet."

    Article :

    http://www.marianne2.fr/Le-pire-rival-d-Hamon,-c-est-Melenchon_a179976.html

  15. 15
    Jean dit:

    Benoit aux abois....

    B. Hamon dirige ses critiques contre celui qu’il considère être son plus dangereux rival : le dirigeant du Parti de gauche: J L Mélenchon

    Bayrou alors ? Non, pas un mot ne sera prononcé sur le patron du MoDem, n'y d'ailleurs contre les nombreux socialiste passé à droite....
    B Hamont va t'il devenir l'ami intime de M Walls ?
    Franchement.....!

    http://www.marianne2.fr/Le-pire-rival-d-Hamon,-c-est-Melenchon_a179976.html

  16. 16
    jennifer dit:

    Super un concert au Zenith de Toulouse comme ouverture du meeting! J'irais si j'étais de la région..

  17. 17
    Doxine dit:

    Cher Jean-Luc,
    Merci pour votre saine colère face aux obscénités de Lefevre sur le travail pendant un congé de maladie. Pour nous qui n'avons pas de micro, entendre des horreurs pareilles sans pouvoir répondre est de l'ordre de la torture, ça donne une rage impuissante à répétition qui peut pousser à des accès de violence à l'usure ! Vous êtes le seul à avoir réussi à exprimer l'iniquité de cet amendement : on se croit en démocratie, mais ce genre de provocation quotidienne est en train de transformer la France en un enfer de cynisme et de mépris total. Que cherchent-ils ? Au secours...la réponse est sans doute bien au-delà de ce que nous pourrions craindre.
    Continuer de porter la voix de la démocratie, c'est une priorité de santé publique !

  18. 18
    Carol DEBY dit:

    @ Hold up 11

    Voilà une excellente suggestion. Mais il ne faut pas tarder.
    Ici en Belgique, nous n'avons aucun équivalent à Jean-Luc Mélenchon.
    Quel dommage !

  19. 19
    Hold-up dit:

    @ Doxine

    « Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu’ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (…) et de tous les éditoriaux mais (…) l’oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»

    Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes - 1958

  20. 20
    Hold-up dit:

    @ Carol DEBY

    Il y a visiblement des gens très honorables en Belgique :

    http://www.leclea.be/affaire_dhkp-c/proces_de_bruxelles/25-05-09-intervention_porte-parole.html

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/DHKP/video/x9c9oz_appel-aux-amis-et-militants-pour-la_news

  21. 21
    Hold-up dit:

    @ Carol DEBY

    Et M. Jean Cornil ? Il a l'air bien ce gars ? Il a pas envie de créer un Front de Gauche lui ?
    A vous de le bousculer Carol ! Ou à vous de le créer ce Front Populaire ! Par maillage et réseaux. Oui c'est plus facile à dire qu'à faire.
    Car après tout nous ne sommes plus dans l'adulation ni des partis ni des chefs ! Même si certaines personnalités fortes et subtiles aident bien ! J'en conviens. Qui pourraient dire le contraire. La Crise ouvre cependant une opportunité de rassemblement et de réinvention européenne. Il faut en saisir l'occurrence.

    Le procès en cours en Belgique, cela concerne toute l'Europe et tous les Européens :

    Affaire DHKP / Belgique

    Vidéo :

    http://www.dailymotion.com/related/x9c9oz/video/x9etrx_proces-dhkpc-le-procureur-delmulle_news?hmz=74616272656c61746564

  22. 22
    gardez le moral dit:

    C'est plutôt encourageant, de voir sue le site de Marianne tous ces gens disant qu'ils voteront Front de Gauche! J'ai encore convaincu quelqu'un de le faire aujourd'hui! Et pas besoin d'argumenter longtemps!

  23. 23
    BA dit:

    France : les défaillances d’entreprises en hausse de 13,1 % en 2008.

    Avec 49 084 jugements prononcés, l'année 2008 a connu une forte augmentation des défaillances d'entreprises. Les secteurs les plus touchés sont « la construction (12.968 jugements, + 16 %), le commerce (11.959 jugements, + 10,5 %), et à un degré moindre les services aux entreprises et aux particuliers (15.162 jugements, + 12,8 %) », a précisé jeudi l'Insee dans sa note de conjoncture mensuelle.

    Le secteur qui subit le plus fort taux de progression de défaillances reste l'immobilier, soufrant toujours des répercussions de la crise. Il compte une augmentation de défaillances de 41,2 % par rapport à l'année précédente, avec 1982 jugements.

    Le transport connaît également une forte hausse (+ 22 %), avec 1559 jugements.

    Par ailleurs, les industries hors agroalimentaire et alimentaire connaissent respectivement des augmentations de défaillance de 9,7 % (3.136 jugements) et de 6 % (1.160 jugements).

    En revanche, le secteur de l'éducation, santé et action sociale semble parvenir à maintenir la tête hors de l'eau. En effet, il recense moins de défaillances en 2008 que pour l'année précédente, avec une baisse de - 11,4 % (pour 1.158 jugements prononcés).

    La fin d'année 2008 n'augure pas de jours meilleurs. L'Insee ajoute que « le nombre de défaillances d'entreprises jugées au cours du mois de décembre 2008 est en très légère hausse par rapport au mois de novembre 2008 (+ 0,3 %) ».

    Enfin, pour tous les secteurs d'activité confondus, le nombre de défaillances par rapport au nombre total d'entreprises, appelé taux de défaillances, augmente également. Il est passé d'environ 1,5 % en 2006 et 2007, à 1,65 % en 2008, précise l'Insee.

    http://www.lefigaro.fr/lentreprise/2009/05/28/09001-20090528ARTFIG00484-les-defaillances-d-entreprises-en-hausse-de-131-en-2008-.php

  24. 24
    Hold-up dit:

    @ gardez le moral

    Je n'étais pas allé dans la rubrique " commentaires " en rapport avec l'article sur B.Hamon publié sur le site de "Marianne2.fr "

    Merci pour l'info !

    C'est proprement hallucinant. Sur une quarantaine de bloggeurs, 35 ont l'air de vouloir allé voter pour le Front de Gauche - Et la qualité des propos, le démontage des arguments mesquins de " l'idiot utile du PS comme un bloggeur le qualifie " sont vraiment étonnants. Disons plutôt que c'est heureux.

    Un bloggeur relève l'ineptie de l'argument que M. B.Hamon a utilisé hier soir dans un meeting où trois pauvres clampins étaient venus l'écouter hier :
    B.Hamon tout enthousiaste s'est amusé à dézinguer la G.U.E sous prétexte que celle -ci signe 90 % des RAPPORTS. La bonne blague !

    Des rapports !

    C'est tout ce qu'il a trouvé le " playboy " comme argument pour dézinguer la Gauche Européenne ?

    Un Rapport ce n'est pas une LOI !
    Il tentait de discréditer la GUE en essayant d'imiter J.L Mélenchon.

    En effet la Vérité c'est plus de 97 % des LOIS sont votées par le PPE en alliance directe avec le PSE.

    Ce n'est pas la même chose !
    On ne confonds pas des Rapports avec des LOIS !

    Seules ces dernières changent nos existences et nous les subissons directement. Un rapport n'a pas de traduction juridique, les LOIS bien évidemment.

    Pauvre Hamon, pauvre PS !

    Maintenant que les Français sont au courant de l'arnaque, de l'alliance objective entre la droite Européenne et le PSE, les mensonges du PS sont de pauvres caches-sexes : Le roi est à poil et le peuple est en colère.
    Qui va encore croire à leur ridicules embardées lyriques sur l'Europe ?

    Oui, il faut allez lire les commentaires sur le blog à la suite de l'article cité. Il est assez jubilatoire de voir tous ces internautes vouloir voter pour le Front de Gauche mais aussi et peut-être surtout il est heureux de voir comment des arguments fallacieux sont vite démontés avec humour et clairvoyance.

    Deux réflexions émanantes du blog...pour vous donner l'eau à la bouche :

    "Le gros atout de JL Mélenchon, c'est qu'il est le seul à ne pas prendre l'électorat pour une "fleur de nave" - "

    " Le PS est une étoile dont nous percevons encore la lumière mais qui est morte."

    Lien : http://www.marianne2.fr/Le-pire-rival-d-Hamon,-c-est-Melenchon_a179976.html?com#comments

  25. 25
    troubadour dit:

    @ Hold-up, post 23,

    il serait intéressant, si tu ne l'as déjà fait, que tu postes ton commentaire sur le site de Marianne2, d'où émane l'article... les réactions seront peut-être pertinentes...
    Bonne soirée!

  26. 26
    jennifer dit:

    Retour d'un autre meeting "local" du FG, dans une commune proche de la mienne. Toujours la même ambiance constructive, dynamique, créative. On sent qu'on tient le bon bout, qu'une force émergera de toutes ces énergies mises ensemble dans les identités diverses. C'est passionnant de voir ces partis différents, avec des approches vraiment différentes (PCF, PG, GU) et qui pourtant convergent dans un but commun, y compris cette syndicaliste non encartée. Cela donne une grande richesse et nous arme vraiment.

  27. 27
    ramon82 dit:

    @Hold-Up, post 11

    Bonsoir à vous toutes et tous,
    "
    Je suis scandalisé, comme beaucoup parmi nous, par cet ostracisme, poussé avec cynisme jusqu'à l'outrance, qui repousse le Front de Gauche de tout débat contradictoire dans la plus grande partie de la sphère médiatique audio-visuelle. Et ce, malgré les sondages qui progressent, malgré les voix des militants sur les marchés, aux sorties des usines, à leurs affiches et les tracts distribués, les succés repetés et grandissants des meetings, etc..
    Alors devant cet etat de fait, et parce qu'il y a urgence, l'idée d'une irruption sur les plateaux de TV ou dans les debats radio-diffusés, mais ici cela semble plus difficile,car les standardistes "filtrent"...n'est peut-être pas une forme d'action à s'interdire si l'on veut que le Front de Gauche rompe le silence dans lequel on le contraint.
    Il reste 10 jours pour inverser la tendance et mettre en oeuvre des modes d'action appropriés: par exemple rassemblement devant les sièges des différentes chaines publiques nationales et leur antennes régionales, et plus si cela est possible, "ronde des obstinés "sur le thème du droit à l'expression....
    N'est-il pas des moments ou l'action devient prioritaire lorsque les paroles ne suffisent plus? Lorsque le mépris s'affiche avec autant d'ostentation ? Est-il acceptable de se laisser pietiner à nouveau comme en 2005, avant et surtout, aprés le vote rejetant le TCE? Et les laisser aller à leur aise recommencer leur forfaiture versaillaise ?
    Non, je n'ai pas oublié mes promesses, lors de ces jours calamiteux pour notre démocratie, de ne plus les laisser faire...

  28. 28
    Erick dit:

    Je n'ai pas regardé le débat de France 3 Lyon ce soir, écoeuré de n'y voir que l'UMP, le P.S., le MoDem, Europe Ecologie, le N.P.A., tant chouchouté des medias, et...le F.N., surement plus raccoleur et et plus répulsif à l'égard du "non" à l'Europe de Lisbonne.
    Je propose une contre-offensive citoyenne en écrivant aux rédactions des régions de France 3 pour signifier notre écoeurement, notre dégoût, notre sentiment de déchéance du service public, et exiger que de nouveaux débats soient organisés, ne prenant pas que les "sortants". Il y a de l'argumentaire dans le texte de Jean-Luc, je ne l'avais pas lu avant d'écrire cette missive mail énervé à France 3.
    Protestez, tous !

    Mail écrit à la rédaction de France 3 Lyon:

    "Bonjour,

    C'est avec indignation que j'ai pu voir le début du débat sur les élections européennes. Seules 6 listes ont été invitées, et le présentateur s'est excusé de ne pas avoir pu inviter tout le monde, mettant sur un pied d'égalité une liste comme le Front de Gauche, qui réunit à lui seul TROIS partis, avec des listes dont on sait qu'elles apparaissent au moment des européennes pour le folklore.
    En gros, vous avez invité ceux que chouchoutent habituellement les médias afin d'avoir une France la moins pluraliste possible:
    - L'UMP, qui a mis sous sa coupe le service public
    - le P.S., qui vote exactement les mêmes lois que les partis ultralibéraux comme l'UMP au Parlement Européen
    - Europe Ecologie, qui comme l'UMP et le P.S. a ratifié le traité de Lisbonne, rendant son programme inapplicable !
    - le Modem, qui a voté avec les ultralibéraux toutes les lois régressives pour l'Europe au Parlement Européen
    - Le Pen, fachiste qui a volé le mot de "Patrie" pour attaquer l'U.E.
    - Le N.P.A., seul représentant d'une extrême-gauche dont il est pourtant un cavalier seul.

    Vous avez réalisé le rêve de la droite au pouvoir: n'avoir comme adversaire du Traité de Lisbonne QUE le parti d'Olivier Besancenot.
    6 listes, 5 libérales et capitalistes: on sait maintenant ce que veut France 3 comme pouvoir.
    Ceci est un déni de démocratie, une honte pour le service public, qui de plus ne respecte pas les engagements d'équité exigés par le C.S.A. !

    Mon exigence citoyenne est qu'un nouveau débat soit organisé avec les listes absentes, dont celle que vous avez volontairement censurée, celle du Front de Gauche, accréditée de 6 % dans les sondages, et que vous essayez de ne pas faire entendre.

    Avec dégoût et colère, un télespectateur qui découvre que F3 ne vaut guère mieux que TF1,"

  29. 29
    ramon82 dit:

    Bonsoir,

    Voici le courriel envoyé à la radaction de France3Lyon, le 24/05

    "Bonjour,

    Je viens de prendre connaissance de votre intention d'organiser un débat, le 28 mai prochain, sur les européennes auquel ne serait pas invité le Front de Gauche.

    Au delà de la conception d'un vrai débat démocratique que vous dénieriez et qui pourrait être la vôtre si cette décision était avérée, il en va de la crédibilité, que vous mettriez à mal, de votre rôle de journaliste d'information de service public, sans parti pris idéologique et en quête constante d'objectivité, soucieux de donner à tous les telle-spectateurs la meilleure et la plus complète information possible lorsque des enjeux aussi importants sont mis en jeu.

    J'ose espérer que cette position sera revue et que le Front de Gauche, dont l'image et le programme dont il est porteur voient affluer vers lui de plus en plus d'audience(et si vous voulez vous en persuader, suivez ses meetings chez vous comme partout en France) et de personnalités du monde politique, culturel, philosophique, économique ou associatif pour vous en rendre compte.

    Cette requête vous est adressée par un simple citoyen et sera proposée, pour qu'à leur tour ils la propagent et vous en demandent comptes, à toutes les connaissances et autres liens que vous pouvez imaginer pour que cette "probable " décision soit condamnée, et pour que vive enfin dans ce pays une démocratie épanouie et responsable propre à informer dans des conditions d'exemplarité qu'en attend tout usager d'un SERVICE PUBLIC d'iNFORMATION.

    En vous remerciant pour votre attention et pour faire ce que doit,

    J'ai signé."

    Inondons ces infâmes de courriels pour leur montrer leur forfaiture.

  30. 30
    lemexicain dit:

    J'ai assisté tout à l'heure au débat de la circonscription Est sur France 3, où les seuls partis représentés étaient : UMP, PS, Modem, Europe Écologie et FN. Je ne peux que partager cet amer constat de Jean-Luc Mélenchon : le service public de la télévision creuse sa propre tombe. Pire que cela, il fait preuve d'un profond mépris à l'égard de ses derniers défenseurs... J'ose espérer que les électeurs vont finir par se rendre compte qu'on se moque d'eux.

    Petit message adressé à tous les candidats qui prétendent vouloir rendre l'Europe plus démocratique (et ils sont nombreux)... Si ce n'est pas juste des paroles en l'air, alors commencez par exiger de vrais débats, pour partir sur de bonnes bases, avec des élections véritablement démocratiques. Mettez vos actes en accord avec vos paroles, sinon tout ceci ne rime à rien !

    Un grand merci à Nicolas Dupont-Aignan d'avoir consacré une partie des quelques minutes qui lui ont été accordées l'autre soir sur France 2 pour réclamer de vrais débats avec de vrais contradicteurs.

    Je propose de conserver l'idée du principe des "élus sortants" pour la présidentielle de 2012 : organisons un grand débat avec Sarkozy sur un trône, au milieu de journalistes béats d'admiration !

  31. 31
    augusto prieto dit:

    MAIS SI,

    IL S'INVITER, TOUT SEULS, AUX DEBATS

    FAUT FAIRE MEETING AUX PORTES DE LA TV

    EN FAMILLE AVEC LES ENFANTS

    AVEC DES GUIGNOLS JOURNALISTES

    creer l'evenement avec le sourire.

    @ hold up
    certes, en economie,
    les neo clasiques = liberales
    meme golden boys, ecole de chicago
    mais jamais neo-modernes = neo positivistes
    en reponse au postmodernisme
    decadence des modernes et neo modernes
    reste renouer avec la tradition clasique
    sans positivisme belant, donc,
    P O S T C L A S S I Q U E S

  32. 32
    4 Août dit:

    @ Lemexicain

    Il a même déploré qu'il n'y ait pas Mélenchon et Buffet sur le plateau !

  33. 33
    Abel dit:

    Oui quelle honte ! Quand on pense à l'appel de détresse lancé par une large majorité de français pour écarter le "Péril" que représentait Le Pen face au candidat Chirac, il est, pour le moins, scandaleux de voir la télévision se déshonorer en invitant le péril d'hier plutôt qu'un reptrésentant du démocratique Front de Gauche. Et, j'insiste lourdement, pourquoi se sont éteintes ces voix qui défendirent la démocratie face à la "bête noire" (je cite !) ? Il est vrai que, depuis, le Sarkozysme et ses soutiens se sont accommodés, toute honte bue, des voix du Front National !

  34. 34
    maxou dit:

    Bonjour à tous,
    Veillez m'excuser de n'avoir rien à dire pour l'instant, mais la colère me bouffe, m'énerve, je suis vraiment dans une colère folle.
    J'attendrais de recevoir mon journal (l'huma) et le journal quotidien de ma ville pour lire et vous faire partager se qui me semble intéressant.
    À dans quelques instants, le temps que j'aille prendre mon petit café pour me calmer.
    maxou

  35. 35
    marj dit:

    Pour vous énerver un peu plus, les mots de Mme Aubry interviewée sur RTL ce matin et repris sur yahoo :

    "La première secrétaire du PS estime qu'il ne sert à rien de voter pour les petites listes, puisque celles qui seront sous les "8 ou 10% n'auront aucun représentant".

    Le PS ou le mensonge comme seul argument...quelle tristesse d'en arriver là !

  36. 36
    jennifer dit:

    Ce matin, impossible d'entrer sur le blog. Je voulais vous faire partager cette bonne nouvelle. Sur France culture ce matin à 8h30, Oliver Duhamel a beaucoup parlé du Front de Gauche. On commence à en parler. Ca avance. Courage Maxou!
    Je n'arrive pas à trouver le lien de cette chronique mais si vous savez le faire, ce serait bien de nous la donner. Ca remonte le moral!

    Si t'en en colère, Maxou, est-ce à cause de la chasse aux voyous de Sarko et/ou du silence, que dis-je, du baillonnement de notre liste par les medias? Ben tu vois, ça se retourne contre eux. Car à force de nous enlever la parole, on se fait connaître par cela...

    En parlant de chasse aux voyous, je vois que Sarko a trouvé une alliée de marque: Nippontchik qui comme Chevènement faisait la chasse aux immigrés se retrouve encore une fois du mauvais côté de la barrière. Nul n'est parfait!

    Enfin c'est pas nouveau, je me souviens comment il y a un an presque déjà! (on se fréquente depuis un moment!) Nipontchik m'invectivait sur la voyoutophobie ou je ne sais quel autre néologisme pour cracher sur les jeunes des banlieues. Elle regorge d'"arguments" (si on peut appeler cela ainsi) quand elle se branche sur le sujet... Insatiable est la haine de l'autre qu'on devine là-dessous... Allez, vas-y, à ton clavier, Nipon!

  37. 37
    4 Août dit:

    “La première secrétaire du PS estime qu’il ne sert à rien de voter pour les petites listes, puisque celles qui seront sous les “8 ou 10% n’auront aucun représentant”.

    Vivement que le PS soit à 8 ou 10% !

  38. 38
    gardez le moral dit:

    Vous m'avez grillée, 4 Août! J'allais écrire :

    “La première secrétaire du PS estime qu’il ne sert à rien de voter pour les petites listes, puisque celles qui seront sous les “8 ou 10% n’auront aucun représentant”.

    Transformons vite les listes du PS en petites listes!

  39. 39
    jennifer dit:

    C'est bizarre comment dans les diff, un certain nombre de gens, de plus en plus nombreux depuis quelques jours, quand on leur dit "votez contre Sarkozy", s'arrêtent, déversent leur rejet de Sarkozy et disent que c'est sûr qu'ils iront voter, et cela sans demander plus, rien sur le parlement européen, sur l'enjeu, le libéralisme etc... Ils en ont ras-le-bol de Sarko et sont très en colère...

  40. 40
    4 Août dit:

    Désolé Gardez le Moral ! ;-)

    @Jennifer
    La chronique de Duhamel n'est pas encore en ligne...

  41. 41
    P dit:

    Entièrement d'accord avec Jean-Luc sur ce qu'il dénonce. Notre démocratie est bien illusoire quand elle organise un système, auquel participe les médias, qui permet de conserver le pouvoir à la classe dominante, qu'elle soit représentée par les Roses ou par les Bleus, voire les Oranges ou les Verts.

    Le problème (et là je sais que je vais encore une fois être censuré), c'est que Jean-Luc tu t'accomodes trés bien du manque de démocratie quand il s'agit du fonctionnement interne de notre parti, le PG. Elle te semble alors une contrainte inutile.

    Alors un peu de cohérence camarade, comporte toi avec autrui comme tu demandes que les autres se comportent avec nous.

  42. 42
    gardez le moral dit:

    Plus rigolo encore, ce qu'on lit sur le site du Figaro!
    Un exemple, concernant les sondages.

    manipulation
    29/05/2009 à 08:06
    arrêtez de manipuler l'opinion. les instituts de sondages auxquels vous faites références, on le sait, sont tenus par des amis de sarko ou par des gens de droite. Alors, ils gonflent artificiellement les chiffres de l'UMP. JE vous donne les résultats des sondages en ligne du nouvel obs (rubrique avis).

    Le 7 juin, je vais voter :
    17844 réponses

    »Front national :
    4%
    »MPF-Libertas :
    1%
    »Debout la République :
    3%
    »UMP :
    10%
    »MoDem :
    12%
    »Alliance écologiste indépendante :
    2%
    »Europe-Ecologie :
    11%
    »PS :
    23%
    »PCF-Front de gauche :
    13%
    »NPA :
    8%
    »Lutte ouvrière :
    1%
    »Je ne voterai pas :
    13%
    « Avis précédentAvis suivant »

    Ah! Si cela pouvait être vrai, le Front de gauche à 13%!

  43. 43
    Clama dit:

    @maxou

    Tu n'as pas fini d'être énervé, nous n'avons pas fini d'être énervé...

    Tu verras, dimanche soir !
    J'entend déjà les commentaires des politologues avisés (et assermentés) qui passeront la plus grande partie du temps d'antenne à gloser sur le bon score des listes de Bayrou, sur la faiblesse du PS, sur la marginalité des résultas du NPA et surtout sur le taux d'abstention.
    Il ne gâcheront pas notre espoir et je dis déjà merci à Jean-Luc Mélenchon et à tous ceux qui ont fait avancer le front de gauche par leur énergie et leur convictions.
    Je suis persuadé que nous allons faire un bon score.

    Clin d'oeil appuyé pour les "tracteurs" du front de gauche que j'ai vu dimanche dernier sur le marché de mon quartier.
    Mon activité militante est limitée mais je pense toutefois avoir touché 3 ou 4 personnes dans mon entourage qui, si ils ont été convaincu qu'il est utile de se rendre dans les bureaux de vote, mettrons dans l'urne le bulletin de la liste de Marie-Christine Vergiat.

  44. 44
    Razmoket dit:

    Bonjour,

    Je m'étonne que personne n'ait remarqué l'intervention suivante de Daniel Cohn-Bendit, sur Mots-Croisés (vers 1h31 depuis le début). À la question de Yves Calvi "Est-ce qu'on est lié par les traités ?", Harlem Désir répond d'abord : "Non", Daniel Cohn-Bendit ensuite : "On n'est pas lié, c'est un mensonge incroyable !".

    Et ensuite les deux duétistes enchaînent sur "les majorités qui votent les directives". Donc deux questions :

    1. À quoi servent les traités, si on n'y est pas lié ?

    2. Quelle importance de voter "oui" ou "non" à la ratification de ces traités alors ?

  45. 45
    des pas perdus dit:

    @ troubadour : ouvre un blog, c'est fastoche...

  46. 46
    jean dit:

    “La première secrétaire du PS estime qu’il ne sert à rien de voter pour les petites listes, puisque celles qui seront sous les “8 ou 10% n’auront aucun représentant”

    Ben tiens, faisons 2 partis, le ps et l'ump.
    Là encore, le chantage continu.
    L'argument mensonger de l'Europe social socialiste peinerait-il à mobiliser ?
    Mais après tous, quoi de plus logique qu'un parti qui n'est plus à gauche, tape plus sur sa gauche qu'a sa droite.

    Après le vote utile, voici venu le temps des inutiles.

  47. 47
    des pas perdus dit:

    6 % suffisent non pour envoyer un député au parlement

  48. 48
    BA dit:

    Allemagne : le SPD se rallie à la candidature de Barroso. Franz Müntefering, le patron du parti social-démocrate allemand, a estimé hier, à Berlin, que le conservateur José Manuel Durao Barroso, actuel président de la Commission Européenne, est un « homme de confiance, un politicien qui a beaucoup d´expérience. Nous comprenons que nos amis portugais le soutiennent pour un second mandat, ainsi que l´Espagne », deux gouvernements socialistes. « Nous l´assumons », a-t-il déclaré à un groupe de journalistes, selon l´agence Reuters.

    Le Parti Social Démocrate allemand soutient Barroso.
    Le Parti Social Démocrate portugais soutient Barroso.
    Le Parti Social Démocrate espagnol soutient Barroso.
    Au Royaume-Uni, le Parti Travailliste soutient Barroso.

    Conclusion : les OUIstes de gauche et les OUIstes de droite vont ré-élire Barroso comme président de la Commission Européenne.

  49. 49
    jean dit:

    Le Parti Social Démocrate allemand soutient Barroso.
    Le Parti Social Démocrate portugais soutient Barroso.
    Le Parti Social Démocrate espagnol soutient Barroso.
    Au Royaume-Uni, le Parti Travailliste soutient Barroso.

    Sont tous de de gauche, y parait..............

  50. 50
    jennifer dit:

    De toutes façons les critiques ou le mur du silence on n'en a pas fini d'en souper. Plus on sera populaire, plus ils (Sarko et ses sbires) seront colère et sur le pied de guerre. mais nous on ne fait qu'exprimer/faire le relai par les urnes de la colère du peuple, qui la manifeste assez bruyamment dans la rue!
    Puisqu'il a déclaré la guerre, il faudra bien qu'il la mène, Sarko, car on n'est pas prêts de se laisser faire. On l'attend de pied ferme, tous unis et avec le peuple français.

    J'ai vu le deuxième clip officiel de campagne. Encore mieux que le 1er! A consulter sur le site du PG

Pages : [1] 2 3 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive