26mai 09

Aprés demain, je suis à la une de l’Humanité Dimanche. Un évènement dans ma vie de militant politique de gauche. Donc, ça vaut la peine cher lecteur que vous vous procuriez ce collector. Hum ! C’était une pub gratuite. Mais ce n’est pas la meilleure nouvelle de cette journée.  Voici la vraie bonne nouvelle politique de ce jour : non, José Bové n’a pas renié sa participation active à la campagne du non. La phrase parue dans l’interview de « Politis » de la semaine passée a souffert d’une erreur de ponctuation reconnue par le journaliste responsable de l’erreur. Ouf ! On se souvient, et on peut aller le vérifier : j’ai écrit sur le champ que je trouvais que quelque chose ne tournait pas rond dans cette histoire et que je ne savais pas quoi. En tous cas je suis soulagé. Et dès que je l’ai appris, c’est à dire vers midi, aujourd’hui 26 mai, par un coup de fil d’un proche de José Bové, François Simon, j’ai tenu à lui en donner acte sur ce blog. C’est le sens de ces lignes. Ce qui compte c’est que José Bové n’ait pas sombré comme son interview le laissait croire dans le déni de réalité. Pour bien faire je produis à la suite de ces lignes le communiqué du journaliste qui a fait le bouquin et l’interview. De cette façon chacun saura à quoi s’en tenir, de la bouche de l’intéressé. Quand à moi, je préfère avoir gardé un ami que de l’avoir perdu. Il n’empêche, quand même, selon moi, José Bové n’a rien à faire avec Cohn Bendit et les partisans du « oui » au Traité de Lisbonne. Mais ça c’est de la politique. C’est le fond de notre divergence. Et, bien sûr, cette divergence se suffit à elle-même, sans qu’on ait besoin d’y ajouter des motifs d’infamie s’ils sont, comme c’est le cas, sans fondement. Bonne leçon pour ne jamais croire ce qui est marqué dans le journal, même dans un bon journal comme Politis, quand ça va contre le sens commun. A la suite je donne aussi mon interview parue aujourd’hui dans « Les Echos ». Je crains en effet que ce journal ne soit pas votre lecture ordinaire. Non ?  Faites connaissance.

Un rectificatif bienvenu
Lundi 25 mai 2009 à 21:05, quatre jour après la publication du journal Politis concerné, le communiqué suivant du journaliste qui a publié l’interview est paru sous le titre « José Bové victime d’un tragique bug informatique par Claude-Marie Vadrot ». Voici le texte intégral de ce communiqué: « Le dernier numéro (1052) de Politis est paru le jeudi 21 mai avec un extrait du livre fait des conversations que j’ai eues avec José Bové pour le livre "José Bové, un paysan pour l’Europe". Un bug informatique (dont je suis peut-être le responsable au moment de la transmission du fichier d’origine) fait dire à José "Je n’ai pas fait campagne". Ce qui ne correspond pas à la réalité et est exploité depuis quelques heures par ses amis et ses ennemis. Il suffit de se reporter à la page 157 du livre qui est en librairie (éditions Delachaux et Niestlé) pour retrouver la réponse exacte à ma question, réponse qui devrait ramener le calme dans les esprits mal intentionnés qui peuvent faire l’effort de lire tout le bouquin avant de grimper aux rideaux : "Effectivement, j’ai voté non au traité constitutionnel, mais je n’ai pas fait campagne, une campagne très écoutée, au nom de vieux principes archéo-souverainistes qui nous ramèneraient au repli identitaire sur l’Etat-nation : c’est effectivement un schéma qui ne peut plus fonctionner, qui n’a plus de sens, qui nous ramène à ce qu’il y a de pire dans le nationalisme". Fin de la polémique, donc. ». Fin, bien sur. Volontiers. A la condition de ne pas accuser ceux qui ont pris l’interview au sérieux d’avoir réagi, et non « exploité » une information aussi inouïe. Et la meilleure des preuves qu’il ne s’agissait pas « d’exploiter » c’est que je suis heureux de publier ces lignes.

UN VOTE DE GARANTIE
Les Echos: "Comment jugez-vous la première partie de la campagne électorale?"
JLM- "Je suis assez stupéfait d’entendre les généralités égrainées tant par l’UMP que par le PS. Ils font, l’un et l’autre, des promesses incompatibles avec le Traité de Lisbonne qu’ils veulent voir ratifier. Par exemple, l’UMP, je cite, veut « combler le fossé qui existe entre les Etats en matière de norme sociale commune ». Sauf que l’harmonisation sociale est interdite par le Traité de Lisbonne ! Quant au PS, il dit qu’il faut changer de majorité pour chasser les libéraux. Pourtant, il vote presque tout le temps avec eux au Parlement européen. Il l’a fait, par exemple, pour la directive sur la dérégulation du marché de l’énergie. Et le MoDem! Lui, il prétend limiter la libre circulation des capitaux et instaurer une taxe de type Tobin… C’est intéressant… surtout si l’on se souvient que les députés du Modem ont voté contre la taxe Tobin et que le Traité de Lisbonne interdit toute restriction aux mouvements de capitaux. Tout cela, c’est un l’enfumage généralisé! Cela interdit un débat sérieux entre des gens responsables. Je comprends que l’on puisse être libéral, mais je ne comprends pas qu’on ne l’assume pas. De la même façon, je comprends que l’on soit favorable au Traité de Lisbonne, mais je n’admet pas qu’on le dissimule."

Les Echos: "Mais vous, que proposez-vous ?
JLM- "Tout d’abord, nous voulons que soit respecté le vote des Français qui ont rejeté en 2005 le Traité constitutionnel. Nous les appelons donc à voter contre les partis qui, eux, le soutiennent. Ensuite, comme homme de gauche, face à la crise, j’estime essentiel de mettre en place un bouclier social. Nous devons harmoniser les différentes législations sociales des pays de l’Union afin de rendre impossible le dumping social. Cette proposition seuls peuvent la faire sans se moquer du monde ceux qui s’opposent au traité de Lisbonne. Le troisième point essentiel est la volonté d’indépendance de l’Europe à l’égard des Etats-Unis. Enfin, il est fondamental que l’Europe soit indépendante vis a vis des Etats Unis! Stop a l’intégration militaire avec eux. Et dans le domaine économique, aussi, nous sommes contre la création du « grand marché unique transatlantique » dérégulé qu’a décidé  le Parlement européen. Si les libéraux du PPE et les socialistes du PSE, qui ont voté ce texte, l’assumaient aujourd’hui, nous pourrions avoir un vrai débat sur l’avenir de l’Europe".

Les Echos: "Le PS et l’UMP c’est donc bonnet blanc et blanc bonnet ?"
JLM- "Non, bien sur. Mais en ce qui concerne l’Europe l’un et l’autre interprètent ici une comédie. Ils ont des postures d’opposition, et, dès qu’ils sont au Parlement européen, ils s’entendent comme d’habitude: ils cogèrent le Parlement mais également la Commission européenne".

Les Echos: "Vous ne critiquez pas le NPA d’Olivier Besancenot. C’est un oubli ou c’est volontaire ?"
JLM- "J’évite! Je constate que l’autre gauche dépasse dans les intentions de vote les 15%. C’est beaucoup. Cela montre que nous pourrions être devant le PS, si nous étions unis. Hélas, nous ne le sommes pas, en dépit de tous les efforts effectués par le Front de Gauche. J’espère que les électeurs vont nominé la gauche unitaire plutôt que la gauche solitaire. C’est l’enjeux pour l’avenir de la gauche."

JLM "C’est la première fois que le PS a une attitude aussi sectaire. Vincent Peillon a même dit que ce serait une aide pour Nicolas Sarkozy!… Leur calcul électoral est faux. Par exemple, en Île-de-France, si l’on tient compte des intentions de vote actuelles et que l’on effectue une projection, on se rend compte qu’il y a un siège qui reviendra soit à l’UMP soit au Front de Gauche. Le vote utile dans ce cas de figure est le vote en faveur du Front de Gauche. De toutes façons, nous aurons de nombreuses voix d’électeurs du PS car, nous, nous sommes en cohérence avec leur rejet du Traité constitutionnel. Et puis, les gens veulent sanctionner les querelles d’ego de la rue de Solferino. Enfin, en votant pour nous, les électeurs de gauche ont une garantie contre les tentations d’alliance au centre." Propos recueillis par Renaud CZARNES


158 commentaires à “José Bové n’a pas dit ça”

Pages : [1] 2 3 4 »

  1. 1
    baluzo24 dit:

    une mauvaise info et un démenti ça fait 2infos
    et pendant ce temps la on ne parle pas du reste

  2. 2
    Dominik dit:

    Bové-rification !

    Je me trompe peut-être mais le vote du 7 juin n'a-t-il pas pour objet principal de faire élire des députés au Parlement européen?

    Parce que si tel est le cas il vaut mieux se demander quelle est la position "Cohn-Bendit-Bové" sur l'Europe qu'ils nous proposeraient ensemble le lendemain de l'élection (le Traité constitutionnel? "Bien sûr mais pas du tout parce que oui mais non..." ça dépend à quel membre de la liste on le demande!).

    Le fait que Mélenchon (et bien d'autres derrière lui) se trompent ou pas d'une virgule me semble regrettable mais secondaire. Il n'y a certes pas d'ERREUR POLITIQUE! comme on le crie déjà, avec la même précipitation, dans certaines études réfléchies.

    OUI: Cohn-Bendit et Bové sont opposés sur l'Europe!
    NON: Le Front de Gauche ne vient pas de perdre l'électorat des profs de français vétilleux.

    Je n'enlève donc pas, pour ma part, une virgule à mon message précédent et les lumières paloises.
    Point.

  3. 3
    jennifer dit:

    une analyse des journées d'action intéressante mais si pour aujourd'hui de mon point de vue c'est un bide. J'ai vaqué à mes propres affaires ne sachant pas où manifester mon opposition à Sarkozy

    http://www.gauche-unitaire.fr/2009/05/26/deux-ans-de-lutte-contre-le-sarkozysme/

  4. 4
    demetrio trunfio dit:

    pour jennifer,

    à partir de la troisième ligne de ta réponse : " je suis internationaliste etc "
    je peux en toute tranquillité écrire les mêmes mots et défendre l'esprit de tes lignes !
    alors ? tu vois ? l'appel à moi marche quand même !
    salutations fraternelles et internationalistes
    demetrio

  5. 5
    Pulchérie D dit:

    Je le répète, les sottises publiées sur Agoravox ont produit un cyclone dans un dé à coudre de whisky.
    Mais il faut lire l’article du Post :

    http://www.lepost.fr/article/2009/05/19/1542535_l-imposture-de-cohn-bendit-et-de-bove.html

    L'IMPOSTURE de Cohn-Bendit et de Bové...qui, dans leur programme n’abordent jamais le traité de Lisbonne, sur leur site Euro-Ecologie
    « Daniel Cohn Bendit est un européiste convaincu, il a tout voté, il a soutenu de toutes ses forces la Constitution européenne et son copié-collé le Traité de Lisbonne ».
    Et José Bové s’est allié avec ça !
    Certains disent que Lisbonne étant voté, il « faut faire avec ».
    Lisbonne peut encore être combattu !

  6. 6
    marsouin dit:

    bonjour,

    Et cela change quoi sur le fond ?

    J.Bové s'est fait récupérer par Cohen-bendit qui n'est pas idiot car il a trouvé le filon pour se faire des électeurs!
    Ne pas oublier que Cohen-bendit à commencé à l'extrême gauche.....................et que maintenant il en vient à trouver des mérites à Sarkozy !

    faut le faire quand même ? !

    Quand à J.Bové, apparemment il est prêt à vendre lui aussi son âme pour un poste à Bruxelles, car on ne peut avoir voté "NON" et se retrouver sous les ordres de Cohen-bendit qui a lui voté "OUI", et des deux mains !

    Question à J.L Mélenchon (si toutes fois "il" revient faire un tour sur son blog, car le temps doit être minuté à la seconde en ce moment) êtes-vous invité à l'émission d'Arlette Chabot du 04/06 ?

    merci, bonne continuation à toutes et tous pour cette campagne.

  7. 7
    andré 69 dit:

    Quand Jean Louis Bianco reconnait que le PS est un "un peu mou"... une analyse fort pertinente à faire connaitre. A lire sur http://horizons.typepad.fr/accueil/2009/05/quand-jean-louis-bianco-reconnait-que-le-ps-est-un-un-peu-mou.html

  8. 8
    Adrien dit:

    Un article de Marianne (Philippe Cohen) est disponible en ligne sous le titre:
    "Hier soir à France 2, y avait match sur l'Europe!"
    Bravo au commentaire humoristique sur ce match unilatéral du MPSDeco sous le beau nom inaugural de NIQUEL (N'Importe QUoi pour l'Europe de Lisbonne), où l'arbitre avait malheureusement oublié d'inviter l'équipe adverse...
    Le commentateur a tout de même loupé quelques belles phases de jeu, ô combien significatives:
    Interrogés sur les négociations avec la Turquie, les meilleurs défenseurs firent étalage de toute leur virtuosité.
    Ainsi lorsque qu'un des attaquants fit un tackle rageur en lançant à son vis à vis Barnier: "hypocrisie", celui-ci se précipita à terre dans une roulade du plus bel effet simulateur:
    Négociations, certes...mais pas sur l'adhesion, pas sur l'ADHESION, PAS SUR L'ADHESION!...dit-il, en se retournant vers l'arbitre pour montrer le coup bas ainsi porté à un ami.
    De même, Marielle de Sarnez, aprés un beau déboulé à l'encontre de l'adhesion, fit preuve d'un sacré sang froid en glissant en bout de course la balle en corner :...pas pour le moment! L'arbitre, qui avait tout vu, lui fit la remarque: "Voulez-vous dire par là que ces quatre mots forment l'essentiel de votre nouvelle position?" La réponse se perdit dans les bruits de protestation émanant des tribunes.
    Les autres défenseurs furent plus à la peine. On retiendra notamment le coup de pied désespéré de Harlem Désir, fatigué, en fin de partie: "Je recommande de voter utile..."
    C'est sur ces paroles décevantes que l'arbitre siffla la fin du match.
    A notre avis, ils n'iront pas en finale!

  9. 9
    jennifer dit:

    Demetrio
    On n'a certainement pas la même notion de l'internationalisme et cela vaudrait un débat. Ca a agité pendant longtemps la gauche (entre trotskystes et communistes pendant les années 30-40) donc c'est possible de le faire. néanmoins je pense qu'à l'heure actuelle, il y a plus urgent. L'essentiel est de faire score qui soit remarqué aux élections malgré le baillonnage du FdG, pour que dans l'arène politique ils sachent dorénavant qu'ils doivent compter avec nous, avec une vraie gauche. Mais si on n'a pas un bon score on trouvera quand même le moyen de faire parler de nous après... Ce serait juste un bon départ. Ils doivent vraiment avoir peur de nous pour nous acculer au silence! Effectivement nous sommes les seuls à s'opposer vraiment et de façon crédible (puisqu'on accepte d'aller gouverner) à Sarkozy!

  10. 10
    jennifer dit:

    Super interview de Jean-Luc Mélenchon dans les Echos. Merci Sénateur!

  11. 11
    Pulchérie D dit:

    Sénateur !
    Ne te laisse pas accrocher par ces attaques ridicules d'Agoravox.
    Tu n'es pas responsable des déficiences intellectuelles de quelqu'un qui a réussi à se faire passer pour un héros.
    Maintenant, on le récupère. Il est trop sot pour s'en rendre compte.
    Et tous nos adversaires, nos ennemis (bien pesé le terme est valable) en profitent.
    Ne marche pas dans ces intimidations !
    Tu en connaîtras d'autres, d'attaques ridicules, mais impressionnant des sots.
    Avanti !

  12. 12
    carlo dit:

    "Nous devons harmoniser les différentes législations sociales des pays de l’Union afin de rendre impossible le dumping social". Et comment faire si les pays qui pratiquent le dumping social ne le veulent pas? Et comment pourraient-ils le vouloir étant donné que c'est le moteur de leur dynamisme économique... Cette proposition n'est pas plus sérieuse que celle du PS et de l'UMP.
    D'accord par contre avec le reste de l'article et félicitations à Jean-Luc Mélenchon pour son excellente campagne.

  13. 13
    Pulchérie D dit:

    José dit n'importe quoi !

    " Donc, Bové ne nie pas. Il se renie seulement."
    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article86390
    Maxime Vivas

  14. 14
    BA dit:

    L'Unedic s'attend à près de 640.000 chômeurs de plus en 2009.

    Le chômage touchera près de 640.000 personnes supplémentaires en France cette année selon des prévisions actualisées de l'Unedic, alors qu'environ 2.500 suppressions de postes ont été annoncées sur la seule journée de mardi.

    L'organisme qui gère l'assurance chômage s'attend à 591.000 destructions nettes de postes dans le secteur privé cette année, et à une augmentation de 411.000 du nombre de demandeurs d'emploi indemnisés, sous l'hypothèse d'une contraction de l'activité de - 3 % en 2009 conforme à la prévision gouvernementale.

    Le nombre total de chômeurs, toutes catégories confondues, augmenterait ainsi de 639.000 sur l'année. Il était de 3.647.800 à la fin décembre 2008 et avait augmenté de 251.800 personnes à la fin mars pour atteindre 3.899.600.

    Le chômage, toutes catégories confondues, frapperait ainsi près de 4,3 millions de personnes à la fin de cette année, selon l'Unedic.

    http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=e4171116287627c13f0c0043f0623da8

  15. 15
    Hold-up dit:

    POUR QUELQUES RAFALES DE PLUS :

    Question :

    Vous sentez-vous " Ami- Ami " avec la dictature des Emirats Arabes Unis?

    Non ?
    Moi, non plus.

    Pourtant M.Sarkozy a dit :

    "Soyez assurés que la France sera à vos côtés si votre sécurité devait être menacée",

    Ah bon ? On va défendre la dictature des Émirats Arabes Unis maintenant ?

    On pourrait faire la guerre pour mieux faire perdurer cette monarchie absolutiste héréditaire et dont la législation est basée sur "la charia" pour les cours fédérales de justice civile, criminelle ou de Haute Cour ?

    On ferait la guerre pour ces souverains confits dans leurs milliards qui bafouent les droits de l'homme et ne laisse que peu de marge de manœuvre à leur peuple à part celui d'être soumis à la clique en place ?
    Mais qu'en dit Madame Rama Yade la belle potiche droits-de-l'hommesque de l'Elysée ? A t-elle depuis des mois acquis le don d'invisibilité ?
    Qu'elle démissionne au moins ! Un peu d'honneur ça ne ferait pas de mal au sein du clan en place.

    Article :

    http://observers.france24.com/fr/content/20090504-emirats-arabes-unis-video-choquante-emir-tortionnaire

    Savez-vous que les travailleurs étrangers ne peuvent plus repartir une fois rentrés pour cause de confiscation de passe-ports ? Les damnés une fois arrivés sur le sol pour travailler se voient contraints d'y rester plus qu'ils ne voudraient car l'exploitation est si féroce et en même temps si rentable que les maître refusent de les laisser repartir.

    Quand on sait que les migrants, et en partie les travailleurs, constituent une majorité (environ 80%) de la population de ce pays, et constituent quelque 90% de sa force de travail, n'est-il pas étonnant que ceux-ci n'aient pas de droits ?

    Mais le Président- de- tous- les- Français- inscrits- à- l'UMP s'en fout !

    Il a dit : « cette implantation permanente ne vise personne »

    La bonne blague !

    Je voudrais savoir si cette "nouvelle alliance" a été débattu
    au PARLEMENT FRANÇAIS ?

    Sert-il encore à quelque chose, ce parlement ?

    Je n'ai pas souvenir d'avoir entendu un quelconque débat vis à vis de l'alliance militaire Française avec la dictature des Émirats Arabes Unis.

    Nicocacolas Sarkozy ne nous préparerait-il pas plutôt une guerre avec l'Iran depuis que notre proconsul va chercher ses ordres à Washington ?

    Et les Français ? Ils pensent quoi de tout ça ?
    Ils s'en foutent comme de la guerre que l'on fait en notre nom en Afghanistan ?
    Mais leur demande t-on leur avis ?

    voir article suivant sur Dassault et c° :
    Après le sauvetage des amis de TF1 en lui refilant tout le marché publicitaire de France 2, voila que " Le Président " sauve son copain Dassault : le mec qui achète les voix des électeurs avec son pognon où comment la commune de Corbeil-essonne a comme un petit air " Emirati "...

    "Saviez-vous que si l'Iran attaquait les émirats arabes unis...la France serait attaquée" :

    http://www.peuples.net/post/Le-saviez-vous%3A-%22-si-l-Iran-attaquait...nous-serions-attaqu%C3%A9%22

  16. 16
    BA dit:

    En 1992, les partisans du OUI au traité de Maastricht nous ont répété pendant des mois de belles promesses.

    En 1992, les partisans du OUI nous ont juré que si la France sacrifiait sa monnaie, le franc, au profit d'une monnaie unique, l'euro, les Français connaîtraient la prospérité.

    En 1992, les partisans du OUI nous ont promis que si nous adoptions une monnaie unique, nous aurions la prospérité, le plein-emploi, le progrès social.

    Nous devons lire et relire toutes les belles promesses que les partisans de la monnaie unique nous ont faites en 1992. Je recopie quelques citations du livre " Le bêtisier de Maastricht ", édition Arléa.

    - « Si le traité était en application, finalement la Communauté européenne connaîtrait une croissance économique plus forte, donc un emploi amélioré. » (Valéry Giscard d’Estaing, 30 juillet 1992, RTL)

    - « L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)

    - « Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie. » (Michel Rocard, 27 août 1992, Ouest-France)

    - « Les droits sociaux resteront les mêmes – on conservera la Sécurité sociale –, l’Europe va tirer le progrès vers le haut. » (Pierre Bérégovoy, 30 août 1992, Antenne 2)

    - « Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage. » (Michel Sapin, 11 septembre 1992, France Inter)

    - « C’est principalement peut-être sur l’Europe sociale qu’on entend un certain nombre de contrevérités. Et ceux qui ont le plus à gagner de l’Europe sociale, notamment les ouvriers et les employés, sont peut-être les plus inquiets sur ces contrevérités. Comment peut-on dire que l’Europe sera moins sociale demain qu’aujourd’hui ? Alors que ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion. » (Martine Aubry, 12 septembre 1992, discours à Béthune)

    - « Si aujourd’hui la banque centrale européenne existait, il est clair que les taux d’intérêt seraient moins élevés en Europe et donc que le chômage y serait moins grave. » (Jean Boissonnat, 15 septembre 1992, La Croix)

    Dix-sept ans après toutes ces belles promesses, nous pouvons faire le bilan.

    Dans la réalité, l’euro ne nous a pas protégés des délocalisations.

    Dans la réalité, l’euro ne nous a pas protégés de la désindustrialisation de la France.

    Dans la réalité, l'euro ne nous a pas protégés de l'appauvrissement du peuple français.

    Dans la réalité, des centaines de milliers de Français ont basculé dans la pauvreté.

    Dans la réalité, l'euro ne nous a pas protégés d'une régression sociale historique.

  17. 17
    Hold-up dit:

    Front de Gauche :

    http://www.nordeclair.fr/Actualite/2009/05/26/le-front-de-gauche-veut-creer-la-surpris.shtml

    http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2009/05/26/article_le-front-de-gauche-notre-difference-l-u.shtml

  18. 18
    Hold-up dit:

    Front de Gauche :

    Taverny: le Front de gauche débat le 28 mai

    http://www.vonews.fr/article_6553

    Elections européennes du 7 juin 2009 - Front de gauche :

    Xavier Compain éleveur, présente le projet de politique agricole porté par le mouvement :

    http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article-elections-europ%C3%A9ennes-205-56043.html

  19. 19
    jennifer dit:

    Merci Hold up pour toutes ses nouvelles directes du Front. On en a bien besoin pour se faire une idée!

  20. 20
    maxime vivas dit:

    Donc, Bové ne nie pas. Il se renie seulement.

    Nous sommes quelques-uns à avoir cité une transcription (erronée et plausible) par Politis d’une phrase du livre de Bové: « José Bové, un paysan pour l’Europe », éditions Delachaux et Niestlé.

    Le problème est que :

    - Bové a déjà menti avec une assurance inouïe (je rappelle sa fausse expulsion de Cuba, claironnée sur deux chaînes de télévision). La survenance d’un autre mensonge, aussi gros que le premier, aussi méprisant du public en est devenue crédible. Qui ment le matin est soupçonné de mentir à midi et le soir.

    - La phrase exacte de Bové est si ambiguë, que même en la citant sans bouger une virgule, deux interprétations sont possibles. Or, il ne s’agit pas d’une phrase dite, mais écrite (donc réfléchie) dans son livre. « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement… »

    - Cette ambiguïté arrangeait son auteur. Il ne soutient pas devant ses anciens compagnons de combat, aujourd’hui adversaires, qu’il n’a pas fait campagne pour le non, mais les électeurs novices, les électeurs à la mémoire courte, les lecteurs insuffisamment concentrés, peuvent comprendre le contraire.

    Citation (page 157, j’ai vérifié, un peu tard, je le confesse) : « Effectivement, j’ai voté non au traité constitutionnel, mais je n’ai pas fait campagne, une campagne très écoutée, au nom de vieux principes archéo-souverainistes qui nous ramèneraient au repli identitaire sur l’Etat-nation… »

    Variante imaginaire : « Effectivement, j’adore les hamburgers, mais je n’ai pas fait l’éloge du McDo de Millau, un fast-food très fréquenté, au nom de vieux principes archéo-gastronomiques qui nous ramèneraient au repli identitaire sur le tripou aveyronnais… ».

    D’où l’on peut conclure que l’auteur n’a pas fait de pub pour le McDo de Millau, quitte à confesser crânement son repli archaïque. Et on le félicitera pour ce choix assumé, plus que pour la clarté de sa phrase.

    Autre variante : « Effectivement, j’ai voté pour Chirac en 2002, mais je n’ai pas fait campagne, une campagne très écoutée, au nom de vieux principes archéo-gauchistes qui nous ramèneraient, etc. » Accrochons-nous pour comprendre ici que l’auteur fictif dit avoir fait campagne pour Chirac.

    Dans la déclaration de Bové et dans les variantes ci-dessus, seul le temps du verbe « ramener » alertera les exégètes qui débusqueront, en s’y arrêtant, le sens que Bové dit avoir voulu donner à sa phrase.

    Allez, il n’a pas écrit qu’il n’a pas fait campagne, Claude-Marie Vadrot a cru lire le contraire jusqu’à mal reproduire la phrase alambiquée. Ceux qui commencent à connaître José Bové et qui observent sa dérive politique se sont dits : « C’est tout lui, ça ! ».

    Politiquement, l’événement n’est pas dans la reprise d’une erreur compréhensible de Politis, mais dans le fait que personne n’ait pu s’étonner du sens spontanément donné à la phrase incriminée.

    Suggestion de réécriture pour le prochain tirage du livre de Bové : « Effectivement, j’ai voté non au traité constitutionnel et j’ai fait campagne, une campagne très écoutée. Mais je ne l’ai pas faite au nom de vieux principes archéo-souverainistes qui nous ramèneraient au repli identitaire sur l’Etat-nation… ».

    Pas difficile d’être clair… quand on le veut.

    Un Internaute m’a communiqué un mail circulaire de Jean-Marc Desfilhe, directeur de Campagne Europe Ecologie Sud-ouest, qui assure qu'il est faux de dire que « José Bové renierait son implication dans la campagne contre le Traité Constitutionnel Européen. » D’accord, donc, si l’on s’en tient à le lecture attentive et décryptée (dans le sens le plus favorable) de la phrase qui lui est reprochée.

    Mais le reniement n’est-il pas tout entier consommé quand l’ex-noniste Bové s'associe aujourd’hui à une figure emblématique du oui ?

    Maxime Vivas

    PS. Je suis allé à Millau soutenir José Bové lors de son procès après le démontage du McDo en 1999, puis, avec ATTAC-Toulouse devant sa prison de Villeneuve-Lés-Maguelonne. Je lui ai envoyé un livre en prison, j’ai pétitionné pour lui. Si je ne marche plus, c’est parce que je n’ai pas changé d’avis sur quelques idées fortes qui nous rapprochaient naguère.

  21. 21
    jennifer dit:

    Bonjour Maxime
    Pourquoi t'acharnes-tu sur Bové. C'était une erreur, l'affaire est close. On trouvera toujours des mauvaises intentions et des défauts chez les autres pourvu qu'on cherche bien. Cette façon de douter un max et de tout décortiquer n'est pas bonne dans le débat politique. On peut lui reprocher ouvertement et simplement son alliance avec Cohn Bendit sans en rajouter et se la jouer parano-méticuleux-qui-cherche-la-petite-bête et qui forcément la trouve!

  22. 22
    BA dit:

    Taux d’abstention aux élections européennes : entre 61 % et 65 % selon un sondage Ipsos.

    A deux semaines du scrutin, l'institut Ipsos évoque une abstention supérieure à 60 %.

    Au niveau des intentions de vote, le PS n'est plus crédité que de 20 %, son score le plus bas depuis le début de la campagne.

    Plus la date du scrutin approche, et moins les électeurs semblent avoir envie de se déplacer jusqu'aux urnes.

    C'est en tout cas ce que révèle un sondage Ipsos pour SFR/LePoint/20minutes rendu public mardi, qui prévoit un taux de participation situé entre 35 % et 39 % pour le 7 juin, soit deux points de moins en seulement une semaine.

    http://www.lefigaro.fr/elections-europeennes-2009/2009/05/26/01024-20090526ARTFIG00538-vers-une-abstention-record-aux-europeennes-.php

  23. 23
    Hold-up dit:

    @ Jennifer

    Oui merci pour ces mots - L'incident est clos. Passons à autre chose.

    "Quoi de neuf dans cette morne campagne européenne ? Mélenchon ! Eh oui, ce fier orateur qui fait vibrer la gauche profonde, cet audacieux scissionniste qui s'est risqué hors de la vieille maison PS tel un Don Quichotte de la vraie gauche pour tenter une équipée solitaire au nom de l'orthodoxie socialiste et unitaire, effectue une percée inattendue."

    http://www.lepartidegauche.fr/actualites-du-front-de-gauche/699-lu-dans-liberation--alternative

  24. 24
    Lionel PG dit:

    Lefèvre : le corps a l'air de fonctionner mais un psychiatre devrait lui imposer un arrêt de déconner, avec obligation de ne plus bouger de chez lui. Décidément, il ne sont pas tous enfermés !
    Où encore : comme il est un récidiviste des idées qui "franchissent la ligne jaune" MAM pourrait lui consfiquer le cerveau !

    Il va falloir qu'ils fassent quoi de plus pour que les gens aillent voter ?
    j'ai l'impression qu'il y aura des surprises le 7.

  25. 25
    Hold-up dit:

    Oui et à travers l'émission de Karl Zero qui invite P. Le Hyaric (Front de Gauche)
    Julien Coupat répond bien à la question (interview / Le Monde) :

    Mettre à bas ce régime !

    http://www.dailymotion.com/video/x9ecod_p-le-hyaric-karl-zero-25052009_news

  26. 26
    Abel dit:

    @ Jennifer, Hold-Up,
    Non, non, non l'incident n'est pas clos. C'est à cause de " tolérances " de ce genre que la confusion s'installe dans la tête des gens. Un chat est un chat et J.Bové a changé de camp depuis qu'il s'est rangé aux côtés de S.Royal après le premier tour des présidentielles. C'est son droit, mais je ne l'excuse pas plus que les socialos qui ont rejoint Sarko. Ceci étant, il aurait pu écrire en termes simples : "j'ai voté non, mais pas pour les mêmes raisons que Le Pen ".

  27. 27
    troubadour dit:

    Merci à toi, Hold-up, pour le lien!
    Je cherche désespérement à visionner le débat contradictoire entre le Hyaric et Barnier, mais ne parviens pas à trouver un lien qui fonctionne... si un(e) internaute avait cela sous le coude...
    Merci!

  28. 28
    Hold-up dit:

    Vidéo officielle :

    http://www.dailymotion.com/video/x9e850_front-de-gauche-film-officiel-1_news

  29. 29
    Hold-up dit:

    vidéo officielle N° 2

    http://www.dailymotion.com/video/x9ed0w_front-de-gauche-film-officiel-2_news?from=rss&hmz=706c61796572

  30. 30
    Hold-up dit:

    Debat Patrick Le Hyaric - Michel Barnier :

    http://www.frontdegauche.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=506&catid=506&Itemid=54

  31. 31
    augusto prieto dit:

    BOVE EST CONTRE COHN BANDIT SUR L'EUROPE

    CELA ME RESTE CLAIR APRES LA CAMPAGNE
    POUR LE NON AU TRAITRE CONSTITUTIONNEL

    CE QUI ME TAQUINE EST PLUTOT POURQUOI
    ILS SONT ENSEMBLE AUX EUROPEENNES

    IL Y A QUELQUE CHOSE QUI NE VA PAS
    QUI REND LA LISTE VERTE-LIBERAL INDIGESTE
    POUR QUELQ'UN QUI A VOTE NON COMME MOI

    MAIS SUREMENT AUSSI POUR DES COHN-BANDITS FORCENES

    P.S. LA POLEMIQUE DE AGORAVOX EST MINABLE
    BOVE S'EST RENIE EN REJOINANT COHN-BANDIT
    PAS EN NIANT LA REALITE
    C'EST EN L'ASSUMANT.

  32. 32
    marj dit:

    Bové est un électron libre, il faut le prendre comme tel, il a mené de courageux et utiles combats à certains moments... s'il change de cheval aujourd'hui c'est certainement par opportunisme et ça ressemble un peu d'ailleurs au parcours d'un certain Cohn Bendhit reniant sa jeunesse ! Qui se ressemble s'assemble pourrait-on dire.
    Certains, comme M Vivas,avaient compris plus tôt sans doute, même si c'est pas la peine d'en faire des tonnes là-dessus. Toutefois, faire comme si l'alliance Bové /Cohn Bendhit était un épiphénomène sous prétexte qu'on l'a soutenu à certains moments n'est pas mieux ;en politique, il faut savoir se remettre en question même si c'est pas toujours agréable, ça permet d'avancer.Accepter le compromis sans lequel aucune majorité n'est possible n'empêche pas l'exigence : celle tournée d'abord envers soi-même mais aussi envers les autres !

    Par contre la question de Carlo (post 12) qui est importante semble revenir souvent sur le tapis, certains d'entre nous ne sont pas au clair sur le sujet et se réfugient vers des solutions souverainistes :

    “Nous devons harmoniser les différentes législations sociales des pays de l’Union afin de rendre impossible le dumping social”. Et comment faire si les pays qui pratiquent le dumping social ne le veulent pas?

    La question que tu poses vaut pour toutes les législations, il n'est pas facile de faire bouger l'Europe étant donné les institutions et vu que nous sommes minoritaires pour l'instant. cela n'empêche pas de faire des propositions et essayer de faire des alliances. Ensuite les pays en question accepteront si l'Europe les aide financièrement car, pour beaucoup, le dumping vient de la différence de développement entre les pays mais aussi de l'entretien de cet état de fait par les grands groupes comme Renaud au d'autres qui profitent des législations de ces pays.
    Je pense que les peuples de ces pays, eux, par contre, ne verront pas d'inconvénients à ce que leur niveau de vie et leurs salaires augmentent !cf les grèves qu'il y a eu chez Renaud justement en Roumanie par ex.

  33. 33
    jennifer dit:

    Il fait quoi le mec sur la photo? Il va embrasser notre sénateur?

  34. 34
    jennifer dit:

    Lionel PG
    Oui il déconne le Lefevre mais petite précision de langage et de fait: les fous, contrairement à ce que voudrait Srakozy, on ne les enferme pas, on les soigne (ce qui ne veut pas dire qu'on les guérisse, mais si on essaie!). Il y a deux siècles, oui, on les enfermait, on les éloignait des "normaux", nous simples névrosés, par peur de contamination sans doute (ou de se reconnaître en eux). Depuis Foucault, on comprend mieux cela. Mais c'est vrai qu'on est sur le chemin du retour au début du 19ème siècle: voilà le programme tout sécuritaire de Sarkozy en matière de psychiatrie.
    L'humanité d'une société se juge à la façon dont elle traite ses fous.

  35. 35
    jennifer dit:

    Ce matin sur France Culture, Catherine Clement trouve la candidature de Jean Luc Mélenchon très intéressante. On ne l'a pas laissée poursuivre. A-t-elle signé dans la liste de soutien?

  36. 36
    Nipontchik dit:

    1 brin de scepticisme après discussion avec 2 "vieux" électeurs socialistes (de milieux populaires) et très remontés contre les divisions de leur parti, et son absence de combat contre Sarkozy. Mais je doute qu'ils aillent voter FG...déjà s'ils s'abstiennent ce sera pas mal; mais je crains hélas qu'il leur soit diificile de surmonter le blocage gauche = PS. J'en ai hélas bcp vu ces 30 dernières années de vraies-fausses prises de distance avec le bilan catastrophique du PS. Espérons qu'1 saut qualitatif a bien eu lieu sur tous les plans il y a 4 ans avec le 29 mai 2005.

    Sur Bové, le sénateur Mélenchon rend avant tout hommage à la subtilité et à la précision de la langue française (à défendre face aux assauts de la mondialisation et des particularismes féodaux, les 2 bouts d'1 même bâton d'ailleurs). Et c'est tout à son honneur.

    Parce que sur le plan politique, le Bové de 2009 a peu à voir avec celui de 2005. Bové a mené de grans et justes combats sociaux et là il ne s'est pas planté; mais politiquememnt il s'est à peu près toujours planté et là son voisinage avec Cohn-Bendit c'est autre chose qu'1 erreur.
    Donc avant comme après l'article de Politis rien de nouveau sous le soleil.

  37. 37
    jennifer dit:

    Abel
    Tu mélanges. Ce que je dis c'est que l'incident de ce que Bové "aurait" dit, est éclairci et clos. Le reste n'est bien sûr pas clos: c'est un débat politique à avoir avec lui.

    Par ailleurs, je te signale que voter socialiste au 2ème tour, une majorité de gens du FG le feront. C'est une question principielle de mettre l'intérêt du plus grand nombre, du peuple, avant toute chose.
    Le premier et le deuxième tour ce n'est pas la même chose du point de vue de ce qui se passe pour le peuple. Certes cela aurait été terrible si Royal aurait été élue, mais cela n'a rien à voir avec ce qu'on doit subir avec Sarko. Il faut mesurer l'ampleur de la guerre qu'il nous mène. Et cette différence-là, le peuple la sent, la sait.

    Ce qui ne veut pas dire qu'on accepte la politique du PS de capitulation totale à Sarko, son acceptation du libéralisme. On doit les combattre sans relâche et les démontrer.

    Par contre la différence c'est que si ils étaient au pouvoir, ils seraient obligés de céder quelque chose après nos immenses mobilisations, ils ont toujours le cul entre 2 chaises et réagissent aux pressions du bas (comme du haut d'ailleurs). Sarkozy lui, ne cède rien. Ils réagissent au rapport de forces. C'est une différence pragmatique que le peuple sait apprécier.

  38. 38
    jennifer dit:

    Je n'hésite pas à citer de nouveau cette note de l'article de la Gauche unitaire:

    Les Echos (19/05/09) « La crise fait progresser les adhésions aux syndicats » Depuis janvier, les principaux syndicats CGT, CFDT, FO (l’article ne donne pas d’informations sur la FSU et Solidaires) ont constaté un afflux d’adhésions plus important : « les gens viennent chercher un coup de main, des informations, une protection ». La CFDT revendique 15 600 nouveaux adhérents depuis janvier 2009 contre 6000 sur l’année 2008. la CGT avance un rythme d’adhésion au 1er trimestre de 50% supérieur à l’année précédente

    http://www.gauche-unitaire.fr/2009/05/26/deux-ans-de-lutte-contre-le-sarkozysme/

  39. 39
    jennifer dit:

    A lire aussi, l'excellente analyse sur Bayrou

    http://www.gauche-unitaire.fr/2009/05/27/du-bon-usage-de-bayrou/

  40. 40
    Alain dit:

    La démocratie progresse : article publié dans le Canard Enchainé du 20 mai :

    Le ministère de l’Intérieur planche sur les élections législatives à un tour …

    Jour après jour, Sarkozy savoure à l’avance son « triomphe », ou du moins celui de l’UMP, le 7 juin au soir. « Ce sera ma revanche sur 1999 » exulte t-il déjà. Aux européennes de cette année là, la liste conduite par Sarkozy avait obtenu un calamiteux 12,8%.

    « Vous allez voir, je vais être le premier président dont le parti cartonne à une élection de mi-mandat », a-t-il lancé le 14 mai, aux dirigeants de la majorité. Et de développer son raisonnement : « Même s’il y a un record d’abstentions, on ne retiendra qu’une chose : l’UMP est arrivée en tête, devant le PS. Tous les sondages le disent : j’ai gardé mon socle de 2007, alors que le PS est mangé des deux côtés, à droite par Bayrou et à gauche par Besancenot. »

    Du côté du PS, on n’a pas évidemment la même analyse : 28% des voix, ce serait peut être, pour l’UMP, un bon score de premier tour, mais le parti Sarkozyste est sans réserves et sans alliés. « L’UMP à 28% ? Ca veut dire que 72% des français ne sont pas avec Sarkozy », tranche déjà François Bayrou. Même Jean-François Copé (en privé) s’en inquiète. Dans la majorité, on a d’ailleurs fait des projections sur des élections à deux tours : dans le cas d’un second tour virtuel, le rapport entre Sarkozystes et antisarkozystes serait de 42 à 52%.

    Du coup, le Ministère de l’Intérieur a déjà fait tourner ses ordinateurs pour les élections législatives. Avec une hypothèse testée en priorité : le scrutin majoritaire à un tour, « à l’anglaise ».

    Une idée soufflée par le conseiller de Sarkozy, Patrick Buisson, et reprise sur RTL, le 14 mai, par Jean-Pierre Raffarin.

    Résultats : le PC conserve ses fiefs et se détache ainsi de PS, le Modem est toujours laminé et l’UMP conserve évidemment la majorité absolue.

  41. 41
    vert chez moi dit:

    ouf des fois Mélenchon reconnait ses tords...

    mais on en saura pas plus sur son programme sur la construction européenne
    tout ce qui compte (comme pour ses partisans acharnés sur ce blog via leurs commentaires c'est : Lisbonne Lisbonne Lisbonne...
    on dirait du De Villiers avec son Turquie Turquie Turquie...)
    ça en devient malhonnete surtout quand on sait le parcours de Mélenchon
    http://www.lariposte.com/Les-faiblesses-du-Front-de-gauche-1188.html

    enfin bon continuez...
    vous ne savez même pas ce que vous comptez faire : si le traité de Lisbonne ne passait pas ou si ce traité passait
    Europe Ecologie au moins (et c'est la seule formation dans ce cas) propose une solution permettant de continuer (valable dans les 2 cas) la construction européenne :
    l'écriture d'une constitution (si possible via constituante) voté par TOUT les citoyens européens le même jour ensuite

    j'attends toujours la proposition du Front de Gauche, et je ne la vois pas : car il n'y a pas de plan B visiblement...
    dans la suite logique des promesses faites en 2005 sur le TCE
    (ni du coté du Oui ni du coté du Non il y a eu un réel sérieux pour aborder une alternative suite à notre vote : pas étonnant que certains ex Non sont partis voir ailleurs, non ?)
    ni dans la suite : échec candidature unitaire en 2007, puis nouvel échec en 2009
    il faudrait faire le bilan de ces échecs non ?

  42. 42
    Nipontchik dit:

    et en juin 40, une fois que Weygand a dit qu'on ne combattait plus, que fallait-il faire?

    bon revenons au XXIème siècle, il y a une réponse républicaine simple, on ne s'asseoit pas sur le vote de 3 peuples qui ont dit et redit NON, et quand les gvts veulent passer par dessus leurs votes on RESISTE

    si Lisbonne-TCE est abrogé, on engage immédiatement les discussions pour faire autre chose que le traité de Nice, et entre temps il y a bien des mesures d'urgence à prendre au niveau national, le + pertinent d'ailleurs quand les critères de convergence de Maastricht ont explosé

    je n'engage évidemment que moi et aucune organisation ou coalition que ce soit

  43. 43
    julie dit:

    @Jennifer, Nipontchik...
    petit aparté: peut-tu m'éclairer sur position par rapport à la marche mondial pour la paix et la non-violence (voir site):
    http://www.theworldmarch.org/index.php?secc=

    - Mouvement de la paix (proche PCF) m'avertit qu'il s'agit d'une "secte" à l'origine du projet
    - Evo morales et plein d'autres gens honorables se déclarent solidaires
    Le mouvement vient d'Argentine, je crois savoir que tu as des potes là bas
    Toutes mes excuses pour aparté, mais le fil sur Bové me semble largement commenté, rien à ajouter.
    @Nipontchik p 36
    je partage ton scepticisme concernant rapatriement de voix de chez militants/sympathisants PS, pourtant c'est de là que peut venir la surprise (Jean-Luc Mélenchon l'a d'ailleurs intégré dans ses derniers discours de campagne). Il faut persévérer! C'est en tout cas la campagne que je mène à mon niveau, effectivement duuuuur, duuuuuuuuur, j'ai suis sûre de 4 voix arrachées, dont une élue locale. Et s'il fait beau pour la Pentecôte, le barbecue pourra faire merveille et éclairer les esprits en errance!

  44. 44
    marj dit:

    Vert chez moi continue sa désinformation ou son ignorance...car biensûr,des propositions et des alternatives il y en a, suffit de savoir lire...par contre, ce que nous n'avons pas et n'avons jamais eu: c'est le pouvoir pour les appliquer et , au cas ou ça vous aurez échappé,c'est un petit détail d'une grande importance !
    Comment faire appliquer le non au référendum ? Comment mettre en place de nouvelles règles qui ne soient pas uniquement régies par le principe de la "concurrence libre et non faussée" inscrite dans les différents traités quand nous n'avons jamais eu les moyens de le faire ?
    Que je sache, aux dernières nouvelles ce sont les libéraux qui détiennent le pouvoir en Europe et Sarkozy, l'un d'entre eux qui l'a présidé il y a peu !
    Si ces gens là ont évacué le non des Français, des Néerlandais et des Irlandais, déniant ainsi la démocratie , c'est à eux qu'il faut demander des comptes.
    On voit d'ailleurs ou leurs politiques nous mènent : nullepart et pourtant, il se trouve encore des gens comme Vert chez moi pour nous dire que c'est trés bien et qu'il faut continuer. J'espère que ces gens là reconnaitront un jour leurs responsablitités dans le désastre écologique, social et économique vers lequel nous nous enfonçons et arrêteront de se défausser et de mentir!

  45. 45
    Nipontchik dit:

    c'est pas 1 enième avatar du véritable parti orange, le PH, parti humaniste (qui a fait il y a peu alliance avec le PC au Chili)
    oui ça a 1 côté secte (qu'il faut relativiser), en fait j'en ai pas vu des masses en Argentine, même si leur fondateur, Silo, vient de là, il a été controversé pour avoir été toléré (ou +?) par la dictature argentine
    avant ils avaient pas mal de monde ds le XIè arrdt de Paris, ça fonctionnait par cercles concentriques (et très forte rotatio- turn over): seuls les initiés connaissent les fondements de la "secte" Silo
    ça doit être sur wikipedia
    Mais s'il y a Penelope Cruz, je serais prêt à allaer n'importe où!

  46. 46
    maxou dit:

    Bonjour à tous,
    Je suis complètement désabusé par l'article que je vais vous réécrire, si dessous, en effet, hier avait lieu un meeting (80 km de chez moi) de Jacky Hénin pour le Front de gauche au parc des expositions de Rouen, hélas je n'est pas eu la possibilité d'y aller pour raison de santé, mais ce matin j'ai lu cet article peu encourageant, même si je ne connais pas la capacité d'accueil de la salle ?

    Le Front de gauche en rangs serrés.
    MEETING. Le Front de gauche réunissait ses sympathisants hier soir au parc des expositions de Rouen. Ambiance.
    700 militants et sympathisants du Front de gauche ont participé hier soir au meeting régional de Jacky Hénin au parc des expos de Rouen. L'eurodéputé PC sortant et ancien maire de Calais était notamment entouré des suivants de sa liste : Michèle Ernis, de Gauche unitaire (courant du NPA) élue à Saint-Etienne-du-Rouvray, Laurence Sauvage, du parti de gauche, venue du Nord. Dans la ligne de mire, l'Europe ultralibérale de de Barroso ainsi que le traité de Lisbonne, catégoriquement rejeté par les orateurs face à une salle plutôt sage, avant de se réchauffer. « Il est urgent de se faire entendre en sanctionnant la politique de Sarkozy et ses amis de droite en Europe » a résumé Daniel Paul, député communiste du Havre.

    Plutôt légé non ?

  47. 47
    Nipontchik dit:

    sur Silo leMH et la campagne pour la paix:

    http://farennes.free.fr/brochure5e.html

  48. 48
    Nipontchik dit:

    idem:

    http://archivosilo.nuovastradaonlus.org/espanol/entrevis/en84000_.rtf

  49. 49
    olivia dit:

    Bonjour,

    pardonnez-moi de rompre avec le fil des discussions portant sur Bové - quoi qu'il y ait un rapport, Bové se réclamant de la vraie paysannerie, il devrait être le premier à évoquer le sujet- pour vous sensibiliser à une directive européenne, directement inspirée des US et qui devrait entrer en vigueur à partir de décembre 2009: le CODEX ALIMENTARIUS. A mon sens, c'est une véritable catastrophe qui se prépare (sous couvert, bien entendu, de protection optimale pour les consommateurs)... mais faites-vous, citoyen(ne)s libres, votre avis par vous-même:

    http://www.google.fr/search?hl=fr&q=codex+alimentarius+&meta=

    http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/codex-alimentarius-la-menace-
    56607

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/Codex+alimentarius

    ... il existe des milliers d'informations disponibles; j'ai juste honte de ne pas avoir soulevé le sujet plus tôt car j'étais au courant depuis un moment; toutes mes excuses!

    Amitiés citoyennes!

  50. 50
    julie dit:

    merci nipontchik pour l'info, je vais essayer de m'y retrouver

Pages : [1] 2 3 4 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive