24juil 08

 

Donc, mercredi s’est conclu le parcours de la loi sur le temps de travail, avec le compte rendu de la commission mixte paritaire (députés/sénateurs) et le vote final. Mardi s’était achevée la discussion au Sénat. En me rendant à la séance j’ai croisé la manifestation des cadres CGT et CGC devant le théâtre de l’odéon, à deux pas du Sénat. Un millier de personnes d’après la télé. Chapeau! Il est vrai qu’ils vont trinquer méchamment avec le nouveau temps de travail au forfait. Ce qui va être terrible aussi c’est la nouvelle formule du temps de travail annualisé pour les salariés du rang. Et combien d’autres points sont à hurler! D’après moi la vie des gens va être dévastée par cette affaire. Bon je ne veux pas saouler avec les choses importantes. De toutes façons il faudra bien des semaines pour que le nouveau système s’applique et pour constater des réactions de la base. Je pense qu’à ce moment là on entendra des gros malins, actuellement sur la plage, engueuler «les politiques» sur le thème: «on ne vous à pas beaucoup entendu quand ça se votait tout ça». Mais on n’en est pas encore là. Aujourd’hui il faut parler de ce qui compte. C’est-à-dire de ce qui agite la scène médiatique. J’avais commencé une note en parlant de l’affaire Jack Lang, puis de l’affaire Valls et consort, et ainsi de suite, préliminaires très colorés du congrès du parti socialiste. Comme les feux de la production d’informations ont changé de cible, les mouches ont changé d’âne. Mais je poste cette note quand même. C’est l’été. Un coup d’œil sur le PS. Pour l’instant ce n’est plus un parti, c’est un chenil. Ca aboie sur tous les tons et de tous les côtés. Et suivant une loi bien connue des canidés, chacun cherche à hurler plus fort que son voisin. Pour se faire entendre il va donc falloir une «voix de marchand de chiens» comme on dit très finement dans le Jura pour désigner certaine voix si puissantes qu’elles couvriraient le cri des bêtes les plus bruyantes. Comme donc tant de gens crient si fort, je me demande moins si ce qu’ils disent est cohérent que pourquoi ils le font.

 Si j’en suis là c’est que je crois à l’intelligence de ceux qui crient. Ils savent qu’en commençant ce procès ils aggravent notre défaite à Versailles. Ils savent qu’ils offrent à Sarkozy un triomphe supplémentaire en ajoutant à sa victoire le dividende délicieux du ridicule de nos empoignades. Prétexte que cette scène! Si les dirigeants du parti avaient voulu faire quelque chose, le bureau national du parti aurait été maintenu le lendemain du vote du Congrès de Versailles! Il n’a pas été convoqué. Quand au fond la cause est tout aussi incertaine. Que reprochent-ils qu’ils n’aient eux même fait? Ils sont mieux placés que quiconque pour savoir que la précédente réforme de la Constitution par Sarkozy à propos du traité de Lisbonne n’a été acquise que grâce à eux. Comment reprocher à Lang aujourd’hui une collusion avec la droite qui s’est déjà pratiquée avec pour résultat, tout aussi terrible, de priver les français de référendum? Et pourquoi Lang? Que dire des 4 autres députés autour de Valls qui se déjugent après leur vote et agressent tous leurs camarades en les accusant d’avoir des reflexes "pavloviens" contre Nicolas Sarkozy. Pavloviens! C’est-à-dire des reflexes de chiens! Sévérité et mansuétude sont bien mariées au sommet du PS. Les crieurs sont-ils plus crédibles que leurs cris? Qui crie le plus fort? Julien Dray! Personne ne peut être convaincu parce qu’il dit dans ce domaine. Son nom est attaché à un nombre d’indiscipline tel qu’il est parmi les plus mal placé pour officier dans ce registre. Par exemple l’époque ou il affichait (et moi aussi) notre blâme pour avoir voté contre la guerre du golfe ou contre la banque centrale européenne et s’en vantait dans la presse. Sa colère jouée contre ceux qui sont «un pied dedans un pied dehors», formule tellement connotée, me fait éclater de rire comme je le ferai devant n’importe quel rôle de composition! Tout de même! Quand on se souvient qu’il fut l’organisateur d’une micro scission du PS en 1993 nommée Mouvement Action Egalité (MAE) dont était membre la moitié des membres de la direction de la gauche socialiste c’est-à-dire tous ses proches! Le reste le concernant est à l’avenant et même pire. Dans cette criaillerie, seul Jean Marc Ayrault sonne juste dans son rôle. Cela parce qu’il est le président du groupe et que la fonction crée l’organe: c’est son devoir de mettre le holà. Les autres sont dans le congrès du parti socialiste, rien de plus. Car globalement tout le monde sait que Lang n’est pas celui qui a fait la décision. Il fallait deux voix. Pas une. Deux. Ca n’excuse pas son choix. Ca le met à sa place. Ce sont les radicaux qui ont fait la décision. Ca, ce sont les faits. Vient donc seulement ensuite le reste. C’est-à-dire du bon usage bureaucratique de l’indiscipline de Lang. Quand je faisais la formation de Dray au moment des congrès je lui expliquais une règle de cette maison. La direction crée le sujet du débat de congrès, en dernière ligne droite. Ce n’est jamais celui auquel on pensait d’abord. Ce n’est jamais un sujet global. Jute un angle. Et les malins tirent dessus comme sur un fil. Pendant qu’on parle de ça on ne parle pas du reste. Un congrès sur la discipline, son respect et ainsi de suite est une bonne idée d’appareil. Le prochain premier secrétaire devra être quelqu’un qui ait de l’autorité. Ou qui affirme être prêt à en avoir. Car tout les cadres intermédiaires du parti et les barons locaux en ont par dessus la tête des «querelles des parisiens». «Parisien» veut dire «qui vient du national». Il s’applique donc à des provinciaux avérés comme Martine Aubry du Nord ou comme Hollande de la Corrèze, de Poitou Charente comme qui vous savez, des Landes comme Emmanuelli etc. Ce n’est pas tant la mauvaise image que donnent ces querelles qui est en cause. C’est plutôt que chaque clan national cherche des appuis locaux et offre sa protection aux divers seigneurs locaux qui en ont besoin pour leurs propres rapports de force. Ainsi les «parisiens» exportent les désordres de la lutte pour le pouvoir jusque dans les plus modestes campagnes au lieu de laisser chacun jouir en paix de l’ordre tranquille que procurent la gestion des collectivités locales et leur hiérarchie. Pour affirmer cette autorité dont rêve la nomenclature, Lang est une parfaite tête à claques, si j’ose dire. D’une part il n’a pas de poids spécifique en paquets de carte et votes au congrès. Il n’est donc pas dans la situation d’impunité structurelle comme certains autres. Par exemple Robert Navarro, le premier secrétaire fédéral de l’Hérault. Celui-là et les autres tigres de la jungle des bidouillages fabriquent les victoires dans les «votes des militants». En remerciement, et pour prix du silence, ils sont placés en état d’amnistie permanente. Taper sur Lang ne coute pas un vote et peut rapporter gros. D’abord du prestige. Tuer l’éléphant et manger son cœur, c’est le rêve du pygmée. Ensuite des points au billard à quatre bandes. Lang n’était-il pas au premier rang des soutiens de Martine Aubry avec les autres seigneurs du Nord Pas de Calais au cours d’une conférence de presse très courue? Ceux là ont pris un petit coup sur la tête. Ils ont immédiatement pris leur distance. J’annonce que ce n’est pas fini. Bientôt tous vont revenir à l’étable et la bergère devra suivre le troupeau si elle n’a pas les moyens de changer d’élevage. Enfin taper sur Lang est un commencement facile. S’il est abattu, une chasse plus large sera possible. Je me sens visé. Fabius ferait bien d‘y réfléchir aussi. Et même beaucoup.

Demain je parle du congrès comme il se présente pour la gauche du parti.

 


737 commentaires à “Le rêve des Pygmées”

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 7 8 9 10 1115 »

  1. 201
    4 Août dit:

    “Le parti ouvrier combat pour l’Assemblée constituante
    souveraine, basée sur le mandat et le compte
    rendu du mandat au peuple” (Page 2 du manifeste)

    http://www.conventionouvriereetsocialiste.com/doc/manifeste2.pdf

    C’est pas écrit, mais il me semble que le mandaté est révoquable.

  2. 202
    robert dit:

    je me souviens qu'apres l'election presidentielle le parti radical de beroo avait deja fait une approche du prg de baylet pour une réunification,Aujourd'hui,les liens se sont solidifies.,pour monsieur lang le fait de passer du coté de la lumiere à celui de l'ombre lui etait intolerable,quitte à ce faire critiquer du moment qu'on parle de lui,le resultat etait garanti

  3. 203
    alain 13 dit:

    Recours devant cour instituionnelle.

    J'ai pris connaissance depuis mon pensum envoyé plus avant de la teneur du recours des Verts-PS-PC qui semble en appeler à des valeurs ou à des exégèses morales de la loi plutôt qu'à une argumentation juridique : quelle chance d'aboutir de ce recours? était-il le seul possible (si c'est le cas il relève plus de la pétition indignée que d'une arme)? Une réponse de Jean-Luc Mélenchon praticien de la chose parlementaire serait la bienvenue.

  4. 204
    florent dit:

    pour que l'aile gauche du ps soit unie au congrès, pour faire revivre la gauche

    amicalement, florent

  5. 205
    robespierre dit:

    Ou en est le PS ?

    "Ils sont d'ailleurs d'immenses quantités, dans le parti socialiste que l'on nous a fait, qui n'ont jamais vu dans leurs situations socialistes que des marchepieds pour atteindre à des situations bourgeoises, beaucoup plus sérieuses, qui, pour passer dans l'autre camp, n'attendent qu'un moment favorable, qui vendraient toutes les saintes huiles pour être appointés cinq cent francs par mois, qui enfin donneraient cent cinquante et un ans de la vie de la cité socialiste pour seulement passer au Figaro"

    Charles Peguy, Cahiers de la quinzaine du 19/11/1905
    page 82, La Pleiade Oeuvre en Prose complètes tome 2.

    Quel est le con qui a dit que l'histoire ne se répète jamais ou alors la première comme tragédie et la deuxième comme boufferonnerie ? Marx, Hegel, Nietzsch ? Sais plus

  6. 206
    JM dit:

    Ok, j'ai vu 4aout. Je vais faire une remarque, essentielle je crois, quand il s'agit d'aborder cette notion de Constituante.
    Prend ma remarque amicalement, considèrant ce que j'écris en oubliant un temps tes convictions Poi (qui finit ses meetings sur l'Internationale...) pour te concentrer sur ton statut de citoyen et "Démocratie et République", qui je crois restent tout de même le fondements précieux de notre société, bien au delà de considérations vis à vis des modèles d'organisation plutôt liés à une sensibilité de gauche ou de droite.

    Cette remarque tourne autour de deux points.
    Pourquoi une Constituante?
    Quel doit en être le but d'une Constituante?

    Pour moi, ce besoin de Constituante se fait sentir car nous avons assisté à une déperdition profonde en 30 ans du bon fonctionnement des mécanismes de représentativité. Ainsi mon engagement consiste à redonner de la vitalité à ce mécanisme qui est à la base même de la Démocratie et de la République.
    Ceci exclue toute prise de position quant à l'idéologie qui doit guider le sens de cette Constitution, si ce n'est celle vraiment de base : les représentants représentent les intérêts de ceux qui les ont mandatés (le peuple) et du collectif dans sa grande majorité.
    Car c'est cette représentativité même qui est perdue, venant gangréner tout le reste. J'ai déjà évoqué ce problème, que l'on retrouve d'une manière différente au niveau des syndicats également.

    D'autres points importants sont à prendre en compte, dont ceux ci :
    - la déficience des mécanismes de contrôle de l'activité des politiques et de réorientation des déviances en cours de mandats ;
    - la professionnalisation des politiques qui est devenu un fait mais qui dessert l'efficacité de l'action et la qualité de représentativité déjà évoquée ;
    - le rôle des media, extrêmement important à considérer ;
    - la bipolarisation artificielle PS/UMP qui d'ailleurs devient toute puissante et sans contrepoids pour les possibilités d'accession au pouvoir, est un réel appauvrissement de la Démocratie et de l'efficacité du collectif France à gérer son présent et à penser son avenir ;
    - le contexte européen et international lié à la mondialisation et l'affaiblissement des régulations étatiques qui s'ensuit ;
    - le contexte lié à la montée des pouvoirs des mega-entreprises et des mega-financiers, montée des pouvoirs qui a de très profondes conséquences sur le Politique ;
    - et d'autres choses.

    Ainsi, comme tu le vois, il n'y a rien de partisan au sens gauche/droite dans mon approche, ce qui la différencie de la tienne.
    Mon approche se situe à la base même de tout ce qui conditionne le reste, et notamment l'expression des différentes sensibilités au sein de la République.

    Je trouve mon approche, ne prend pas mal cette remarque..., plus à même de traduire le fondement de la Démocratie et de la République, puisqu'elle s'adresse à tous les citoyens, sans exception.

    Il s'agit finalement de redonner le contrôle de la Cité le plus possible au collectif, en corrigeant ce qui à l'évidence ne fonctionne plus car littéralement dévoyé dans les mécanismes électoraux et Constitutionnels.

    J'espère avoir été clair, ce texte doit être considéré comme un tout, un extrait pour rebondir dessus serait sans aucun sens.

    Amitiés démocrates et républicaines 4aout, et à ceux qui ont lu éventuellement.

  7. 207
    4 Août dit:

    @ JM

    Je ne suis pas "partisan", et le POI n'est pas "mon" POI...

    Mise à part "l'internationale" (chantée sans conviction et sans connaitre les paroles, si t'as vu la vidéo), le POI répond à chacun de tes points.

    C'est le seul qui propose une constituante. On va pas le descendre, si ?

  8. 208
    JM dit:

    Mais non, pas le descendre bien sûr... :)

    Simplement je tenais à préciser la démarche qui est la mienne, au niveau des fondamentaux à présent dévoyés je crois.

    Es tu de cet avis, au delà des partis, au niveau des bases?

  9. 209
    julie dit:

    @maxou
    qui s'est étonné de la disparition de quelques pseudos:
    voilà pour moi où j'étais quelques jours après avoir participé à la journée dans notre région:
    http://www.altertour.net/
    des rencontres étonnantes, des gens qui réagissent, qui rigolent, qui vivent l'espace d'un temps ce qu'ils pensent...
    à la rentrée!

  10. 210
    La Psychologue dit:

    Amis de Bavay et d'ailleurs, bonsoir.

    Je recherche désespérément le malheureux Belgo (dans sa version Belgo 4.0) afin de lui préciser que des actes de résistance précis ont lieu en ce moment même à Bavay.

    Wikipédia n'a pu me renseigner, il apparaît désormais qu'il en est exclu à vie pour antisémitisme, injures etc...de ce site. Balivernes, non ?

    Cet avatar " Belgo 4.0 " n'apparaît qu'ici après de nombreuses recherches en surfant sur la toile. Quelqu'un peut-il me renseigner ? Car la toute première recherche proposée lorsque l'on tape sur son clavier" Belgo 4.0 " sur Google, ce moteur de recherche nous renvoie à un site maçonnique d'où il est exclu également à vie, pour propos antimaçonniques récurrents. Bizarre, bizarre....

  11. 211
    Belgo4.0 dit:

    NOTE AU MODERATEUR
    Je n'suis ni antisémite ni maçonnophobe; J'estime que les gens de la GNLF etc discréditent la maçonnerie par leur communautarisme, mais bon...c'est juste un constat.

    merci de virer les calomnies-injures etc de psychologue-Sanglier-Solitudis etc.
    ....et de faire en sorte que cette ordure droitière soit virée de ce blog.

    Pierre Larcin dit le Belge de Lille

  12. 212
    maxou dit:

    Bonjour a tous,
    Bonjour Julie j'espère que vous avez passée de bonnes vacances, vous avez manquée a ce blog

  13. 213
    Mohand dit:

    Le Belge, est-ce que vous n'êtes pas un peu raciste ?
    Pourquoi cette affirmation je ne suis pas entisémite ni maçonophobe,
    selon moi qui veut trop prouver ne prouve rien. Allons avouez que vous êtes un peu anti-républicain et anti-communiste primaire ! qui êtes vous vraiment ?

    Parlez nous de vous !

  14. 214
    maxou dit:

    @julie
    Julie, merci pour ce magnifique parcours collectif et solidaire
    Max

  15. 215
    maxou dit:

    Boujour à tous, avant de reprendre les hostilités (pour certains),et même a tous, je vous conseils le lien proposé par Julie sur le post 215

  16. 216
    Siné viré de Charlie Hebdo, suite. dit:

    Le « rebond » publié sous ma plume vendredi («Charlie Hebdo : sanctionner l’antisémitisme») a suscité quelque émotion, notamment sur les forums du site Liberation.fr. Bien entendu, nous donnerons la parole dans le journal à ceux qui pensent autrement. Quelques précisions, en attendant. Outre l’emploi dans mon texte d’un mot inapproprié (1), la question principale est factuelle.

    Les défenseurs de Siné clament que son texte n’a rien d’antisémite. Je tiens qu’il l’est : tout est là, l’association du juif, de l’argent et du pouvoir dans une phrase qui stigmatise l’arrivisme d’un individu (il s’allie à une juive riche pour parvenir) fait partie des clichés les plus classiques de cette littérature. Voilà mon raisonnement. Il existe de nombreux livres sur la question, les pétitionnaires peuvent s’y reporter avec profit.

    A partir de là, Philippe Val (directeur de Charlie Hebdo), attaqué depuis avec une violence haineuse qui en dit long sur la mentalité de ses adversaires (il a même été caricaturé en nazi dans l’Express !) a jugé qu’il fallait dissiper le malentendu créé par cette publication. Il a eu raison. Siné l’a d’ailleurs bien senti, puisqu’il est convenu dans un premier temps, avant de se rétracter, d’un texte correctif. Il est vrai qu’il a déjà été traduit en justice en raison de propos plus anciens et que son soutien récent à l’humoriste Dieudonné ne plaide pas en sa faveur.

    Quels propos ? En voici un extrait : « Je suis antisémite et je n’ai plus peur de l’avouer. Je vais faire dorénavant des croix gammées sur tous les murs. Je veux que chaque juif vive dans la peur, sauf s’il est propalestinien. Qu’ils meurent. »

    A l’époque Siné avait affirmé qu’il était ivre et s’était excusé auprès de la Licra (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme). Pourquoi ne s’est-il pas excusé cette fois-ci ?

    (1) L’apparition du mot « race » dans un texte antiraciste n’est pas heureuse. Ainsi, comme la chose a été corrigée immédiatement sur le Net, il faut lire dans mon article de vendredi : « On peut choisir sa religion mais pas son origine. »

    Laurent Joffrin.

    http://www.liberation.fr/rebonds/341552.FR.php

  17. 217
    Claire Strime dit:

    ils iront toujours plus loin sauf si on les arrête:

    "Adidas: retrait progressif de Chine
    Source : AFP
    28/07/2008 | Mise à jour : 08:00 | Commentaires 2.
    Le numéro deux mondial des équipements sportifs, l'allemand Adidas, juge le niveau des salaires en Chine dorénavant trop élevé et va transférer une partie de sa production vers des pays encore plus compétitifs, déclare son patron dans un entretien publié aujourd'hui.

    "Les salaires, qui sont fixés par le gouvernement, sont progressivement trop élevés" en Chine, a dit Herbert Hainer à l'hebdomadaire Wirtschaftswoche. La part de la production de chaussures Adidas en Chine, qui représente pour l'instant la moitié de la production totale de chaussures du groupe bavarois, "va reculer", prédit le patron.

    "Nous avons déjà ouvert une première usine en Inde. Des pays comme le Laos, le Cambodge et le Vietnam s'y ajoutent", a-t-il expliqué. "La production va également revenir dans les pays "

  18. 218
    JM dit:

    Je ne peux que constater que sur ces sujets gravissimes ci-dessous, Jean-Luc Mélenchon, hélas, par son manque de réaction, ne se montre pas digne de se réclamer des valeurs républicaines et démocratiques essentielles. Je perçois chez cet homme un potentiel de résistance, et il n'est jamais trop tard pour bien faire...

    Je ne peux que constater aussi que ce politique d'une autre sensibilité se réclamant de la République aussi, a lui par contre des positions claires sur tous ces sujets qui lui font honneur.
    http://blog.nicolasdupontaignan.fr/index.php/2008/07/28/251-le-fichage-generalise-des-acteurs-publics-autorise-et-encourage?cos=1

    CECI EST DIT SANS AUCUN PARTI PRIS PARTISAN, MAIS EN TANT QUE CITOYEN EN TRAIN DE COMPTER CEUX QUI SONT DIGNES DE CONFIANCE!

    A CEUX QUI S'OFFUSQUERONT DE ME VOIR INTERPELLER UN SÉNATEUR, JE LEUR RÉPONDS : MAIS DE QUEL DROIT NE POURRAIS JE PAS LE FAIRE?!

    C’est la convergence des faits qui donne sens à chacun d’eux.

    Quelques faits :

    - Edvige fichage “susceptibles menaces ordre public” et plus de 13 ans.

    - France Television nomination du président

    - procès FR3 contre Rue 89 au sujet vidéo off à la demande de l’elysée qui “a du insister” (dixit conseiller elysée)

    - Hadopi traquage des Ip hors procédure judiciaire ET filtrage protocoles latent

    - Lopsi filtrage sites “pédophiles” voire plus si liés à “sécurité intérieure”

    - assises des media à l’automne voulue par présidence pour se pencher sur le ”gros problème internet qui à cause de la gratuité de l’information menace la pluralité de la presse et donc la démocratie” (dixit!)

    - laurent solly chez TF1

    - changements actionnariat libération, changements actionnariat du Monde, etc et prises de participation dans de nombreux media et les instituts de sondage de 3 "amis" de ce président là que sont Lagardère/Bolloré/Rotschild.

    Il n’est pas sans signification d’ailleurs qu'un lundi récent aient été déchirées bon nombre de règles ici en région parisienne.

    Il n'est pas sans signification non plus à l'heure du bras d'honneur fait aux français avec l'affaire Tapie de noter que la très respectable Eva Joly disait il y a plus d'un an "Je ne comprends pas un pays qui responsabilise ses enfants et ses fous et irresponsabilise ses élites, et cela me paraît une grave erreur et surtout une absence de compréhension de ce que veut dire la criminalité organisée et économique"

    Il n'est pas sans signification que ces coups de buttoir aux principes de base de nos sociétés se portent au niveau international, et non pas seulement en France. Celà sert à comprendre quels sont les pouvoirs véritablement en train de s'emparer de tous les rouages de nos sociétés.

    Et PIRE QUE TOUT, il n'est pas sans signification et conséquence que la quasi totalité de la classe politique bien installée et de fait collaboratrice car lâche ou idiote garde sur tous ces sujets une position bien en retrait et calculatrice!

    Je suppose que ce post fait partie des troubles à l'ordre public, mais cet ordre là n'est pas respectable et a de réelles connotations d'un fascisme d'un nouveau type.

  19. 219
    Claire Strime dit:

    “Lettre adressée le 15 juillet 2008 aux responsables
    François Hollande (PS), Marie-George Buffet (PCF), Jean-Pierre Chevènement (MRC), Arlette Laguiller (LO), Olivier Besancenot (LCR)"

    Vu l'état du mouvement ouvrier, autant p... dans 1 violon!
    Et les classes moyennes, petites bourgeoises, voire lea patronat lié à la production ou au marché national, qu'est ce qu'on en fait?
    Qu'ils sont bêtes ces lambertistes!

  20. 220
    Claire Strime dit:

    peut-être que ça:

    http://www.initiative-communiste.fr/wordpress/?page_id=489

  21. 221
    JM dit:

    Imaginons une alliance ponctuelle, du type de celle qui a donné naissance au CNR, entre ce lien de Claire et DLR : quelle valeur de symbôle vis à vis des français que ce dépassement des clivages droite/gauche pour renouer avec les fondements de la République et la Démocratie bafouées, et que ce genre de symbôle pèserait lourd!

  22. 222
    4 Août dit:

    @ Claire Strime

    Ce n'est pas l'état du mouvement ouvrier qui est en cause, mais plutôt la vassalisation des représentants syndicaux, qui trimballent leurs syndiqués comme du bétail.
    Nul doute que si les travailleurs avaient la certitude d'obtenir ce qu'ils veulent lors d'une grosse manif générale, y'aurait du monde ! Mais cette manif générale, les Chérèques et autres traîtres ont tout fait pour l'empêcher (on en a déjà parlé au dessus). Passer par les partis, n'y pensons même pas (tout le monde trouve une bonne excuse pour transformer les co-équipiers de gauche en concurrents à dénigrer). Reste donc la solution du 10 novembre: une solution qui vient de la base, et qui permet de se rassembler non pas sous l'égide d'un parti, mais plutôt d'une idée commune de ce que doit être la France. ("Une certaine idée de la France", disent les Gaullistes)

    http://www.conseilnationaldelaresistance.fr/post/2008/07/23/Appel-a-constitution-des-CdR

  23. 223
    maxou dit:

    TU NE PEUT-EMPECHER DE FAIRE LA PUB sous-jacente de celui pour qui tu roule

  24. 224
    Boris dit:

    Bonjour a tous
    connaissez vous un forum politique serieux sur lequel on peut debattre de la politique actuelle avec des gens de differents milieux politique, de differentes orientations religieuses etc... ? merci !

  25. 225
    maxou dit:

    Veuillez m'excuser pour cette erreur de copier coller post 229

  26. 226
    JM dit:

    Max, si ton post s'adresse à moi, laisse moi te dire que TU COMMENCES A ME CHAUFFER LES OREILLES SERIEUSEMENT!

    Je ne roule pour personne, juste la Démocratie + la République ET tous ceux qui ont des couilles et la placent au centre de leurs préoccupations car elles sont en danger!

    J'ai autant de respect pour ce qu'il y a derrière le lien de Claire que pour DA.
    J'espère pouvoir dire prochainement que j'en ai autant pour l'hôte de ce blog, dont les silences sur les sujets dont je parle plus hauts et qui sont gravissimes me rendent méfiant.

    Alors cesse de projeter comme d'autres ici tes fantasmes étroitement partisans sur moi, ok! Fais l'effort de prendre de la hauteur.

  27. 227
    Claire Strime dit:

    "Ce n’est pas l’état du mouvement ouvrier qui est en cause, mais plutôt la vassalisation des représentants syndicaux, qui trimballent leurs syndiqués comme du bétail."(4/08)

    le peuple a les dirigeants qu'il mérite...surtout les prolos bourrés de crédit qui savent plus ce que c'est qu'1 grève sérieuse et "couillue"

    j'ai d'ailleurs comme l'intuition que la manif des "élus des villes de garnisons" du 11/10 aura + de gueule que la journée d'action "européenne" du 7/10

    le centre de la contradiction principale s'est déplacé depuis 1 moment déjà

  28. 228
    maxou dit:

    Ce n'est pas pour défendre François Chérèques, en effet la CFDT n'est vraiment pas ma tasse de thé, Mais pour ce qui est de ce monsieur qui a passé des accords avec le gouvernement Fillon, bien entendu lui aussi a été trahi !

  29. 229
    maxou dit:

    D'un hameçon plus habile que vos potences Nous prendrons notre bien où nous voulons qu'il soit.
    Paul Eluard

  30. 230
    maxou dit:

    @JM, je vois vraiment pas pourquoi tu dit cela !

  31. 231
    4 Août dit:

    "Curieusement, la droite française succombe à un tropisme atlantiste, longtemps refoulé, à l'heure où les thèses néoconservatrices et néolibérales semblent plus mal en point que jamais… Ce contretemps d'une droite française désormais acquise aux intérêts des marchés financiers est la chance historique de la gauche française évidemment, mais sans doute également des gauches européennes… C'est maintenant qu'il nous faut savoir donner une chance au socialisme."

    http://www.marianne2.fr/Donnons-une-chance-au-socialisme-!_a89892.html

  32. 232
    JM dit:

    Je suis plus que dubitatif avec cette analyse faite par Marianne.

    Si effectivement les thèses néolibérales sont mal en point si on prend seulement en compte leur efficacité à générer un fonctionnement sain des sociétés, elles sont plus puissantes que jamais.

    Les tenants de ces thèses ont infiltré ou possèdent aux niveaux nationaux les grands relais (media, grands partis politiques, syndicats majeurs), et aux niveaux internationaux les grandes institutions.
    Par ailleurs, ils déploient face aux difficultés une logique jusqu'au boutiste qui va jusqu'à la propagande et la tentative d'étouffement de toute alternative.
    Ce genre de logique fut appliquée dans le passé par certains régimes communistes, et pris longtemps avant de s'essouffler et être contrecarrée.

    Pour ce qui regarde la thèse néoconservatrice, et son extension religieuse qui est le créationnisme et la ridicule théorie pseudo scientifique du dessein intelligent, elle ne s'est jamais aussi bien portée.

    Quant à la possibilité de chance pour le socialisme, elle révèle d'une croyance et d'un espoir. Qu'on le veuille ou non, pour ne parler que de la France, les idées de gauche touchent plus ou moins la moitié des gens seulement.
    Or ce à quoi nous avons affaire, et qui n'a rien à voir avec l'idée de droite classique tant elle est extrémiste, demanderait un ralliement très large de diverses forces, au delà des sensibilités gauche - droite.
    Sans même parler du fait qu'au sein de la gauche le PS est central et très bien installé de par la puissance de ses réseaux et soutiens financiers, et que ce PS n'a plus aucune valeur en tant que porteur d'idées de gauche, ou ce qui est bien pire en tant que porteur d'idées démocrates et républicaines.

    Conclusion : la stratégie de vouloir remplacer directement dictature du néolibéralisme par le socialisme est pour l'heure une stratégie erronée.

    Seule la fédération large autour d'une idée de base fondamentale telle qu'une Constituante POUR la Démocratie la République la Gauche démocrate républicaine et la droite démocrate républicaine et CONTRE les néolibéraux et leurs collaborateurs UMP/PS.

    Le reste n'est que partisanerie étroite et contre productive!
    Imaginez qu'en 40 quelqu'un dise "il faut instaurer le socialisme".
    Ridicule, et irresponsable!
    Il faut réinstaurer la Démocratie et la République, tout simplement, point final.

  33. 233
    4 Août dit:

    Confirmation qu'on a un gouvernement de bonne droite bien policière:

    Pendant qu'ils sucrent la santé, qu'ils démentèlent le droit du travail et ferment des écoles, ils ouvrent des prisons. +24% de places disponibles en 2012 (63000 au lieu de 50800 aujourd'hui)...

  34. 234
    JM dit:

    Putain, on s'en sortira pas avec ces réflexes conditionnés droite VS gauche devenus non pertinents... :(

  35. 235
    Claire Strime dit:

    @4/08: au moins la création de prisons crée des emplois publics (en principe) et contribue à relancer l'activité en cette approche de récession
    ouvrir des prisons n'est d'ailleurs pas 1 mesure spécialemenr de "droite", car ce sont les classes populaires qui souffrent le plus du afit de laisser des criminels dans la nature
    de même ce n'est pas la droite qui a le plus détruit le droit du travail ces 30 dernières années

  36. 236
    4 Août dit:

    Autant pour moi, je voulais parler de cette droite oligarchique néocon qui aimerait bien foutre les éléments subversifs "susceptibles de..." en taule, afin de protéger sa "liberté" financière et ses intérêts privés.

  37. 237
    JM dit:

    J'ai laissé tomber depuis longtemps ici les posts concernant les logiques sous jacentes de l'Internet, les mutations sociétales très très très très profondes en cours, le besoin de moderniser sa boîte à outils conceptuelle et pratique pour organiser la Cité, etc et etc, mais celui ci de post j'ai vraiment eu envie de le faire :)

    http://www.qorvis.com/blog/index.php/2008/07/23/this-recession-may-be-something-other-than-a-recession/

  38. 238
    JM dit:

    Et bien arrête de parler de droite alors 4aout, parle d'intégristes néo-libéraux.

  39. 239
    4 Août dit:

    "Sur les niches, on attend Christine Lagarde au tournant. «Le contexte économique et financier que nous connaissons exclut un grand soir fiscal, tout autant que l'instauration de dégrèvements d'impôts massifs», a-t-elle résumé. Sachant que ce gouvernement s'active exclusivement à favoriser les Français les plus riches et les mieux insérés en mettant à contribution — voire en dénigrant — tous les autres, bien qu'elle prône à tout bout de champ «l'équité fiscale», la ministre avoue clairement qu'elle ne fera preuve d'aucun courage politique."

    http://www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=3890&mode=thread&order=0&thold=0

  40. 240
    Claire Strime dit:

    De la finance à l'économie réelle...:

    http://www.iht.com/articles/2008/07/28/business/28credit.php

  41. 241
    Lisée dit:

    Hugo disait, en gros, quand on ouvre une école on ferme une prison.
    Sarko dit : quand on ouvre une prison on ferme une école.

  42. 242
    JM dit:

    Résumé, en gros et en français, du lien de Claire.

    http://www.latribune.fr/info/Le-FMI-craint-une-crise-du-credit-et-ses-consequences-sur-l-economie-reelle-~-ID9F0769B44B09486DC1257494004F1004

    Ouhlala, c'est la spirale...
    Baisse du crédit aux particuliers ---> baisse consommation + faillites.
    Baisse du crédit aux entreprises ---> baisse investissements + faillites pour certaines.

    ---> baisse croissance
    ---> baisse des revenus de l'Etat / augmentation des charges de l'Etat

    ---> exploitation à en vomir du credo néo libéral de besoin de baisse de la dette et des dépenses de l'Etat pour privatiser ou supprimer les services collectifs.
    Credo car cette dette de l'Etat comme cause d'un réel problème est une vue de l'esprit, et de très sérieux économistes l'affirment et le démontrent.

    Après tout, auprès de qui l'Etat emprunte t'il?! Vous le savez? Vous savez d'où vient cet argent? Vous savez qui bénéficie des intérêts de cette dette?

    (PS. je ne suis pas loin de là un spécialiste de la question, mais j'ai fais un effort réel pour comprendre comment ces grands principes fonctionnent, et vu que les économistes officiels racontent beaucoup de conneries depuis toujours, vu que j'avais prévu il y a plus de deux ans la crise financière par simple déduction contrairement à eux ceux de la Tv et du figmag, je suis sans complexe vis à vis des soi disant spécialistes, et je me choisis MOI MEME les économistes que je juge dignes de confiance dans leurs analyses. Non mais!...).

  43. 243
    4 Août dit:

    Désolé mais votre navigateur ne supporte pas les cadres locaux.

  44. 244
    4 Août dit:

    Zut, je voulais coller un compteur dynamique...

  45. 245
    4 Août dit:

    Il est là:

    http://g.langue.de.bois.free.fr/les_compteurs/compteur_de_la_dette.html

  46. 246
    4 Août dit:

    "Si vous croyez en particulier que :

    - L'Etat fabrique l'argent qui est garanti par l'or
    - Les banques prêtent l'argent des épargnants
    - On ne peut pas le faire, « ça coûte » trop cher
    - La dette appauvrit la Nation, il faut la rembourser !
    - Toute production ne se justifie que si elle est rentable
    - Il faut soutenir la croissance pour dynamiser l’emploi
    - Baisser les prix, c’est défendre le pouvoir d’achat
    - Il faut lutter contre l'inflation pour sauvegarder l'emploi
    - On vivrait beaucoup mieux si on payait moins d'impôts.
    - La mondialisation, une promesse de prospérité pour tous les peuples"

    http://www.10mensonges.org/index2.html

  47. 247
    JM dit:

    Exploitation à en vomir du credo néo libéral (récité par le PS aussi notons le!) de besoin de baisse de la dette et des dépenses de l’Etat pour privatiser ou supprimer les services collectifs.
    Credo car cette dette de l’Etat comme cause d’un réel problème est une vue de l’esprit, et de très sérieux économistes l’affirment et le démontrent.

    Après tout, auprès de qui l’Etat emprunte t’il?! Vous le savez? Vous savez d’où vient cet argent? Vous savez qui bénéficie des intérêts de cette dette?

    A propos, si un jour je croise cette Lagarde tronche en biais, je lui fous une paire de baffes au moins pour 2 choses : avoir dit que les français réfléchissaient trop, avoir décidé apparemment qu'il n'y aurait pas recours de l'Etat vis à vis de cette histoire Tapie, des dizaines de millions pour acheter plusieurs choses dont une Constitution transformant une république en despotisme.

    Et la prochaine fois que j'entendrai qu'une banque s'est faite braquée sans violence physique, ou qu'une racaille a volé un scooter de fils à papa, j'applaudirai des deux mains et les féliciterai ; au moins ils ont des couilles ceux là, et sont moins néfastes pour le pays que les autres si on y réfléchit deux secondes!

    Des élites irresponsables et dédouanées de tout?!
    Bien.
    Alors un peuple irresponsable aussi!

    Il y a de quoi ruer dans les brancards messieurs les politicards, et ça vous pend au nez. Vos antennes dans la rue vous le disent, n'est ce pas?

  48. 248
    4 Août dit:

    JM, as-tu approfondi le CV de cette miss ? Ses amis, ses fréquentations, ses activités ? Mot clé: Brzezinski.

  49. 249
    robespierre dit:

    @JM
    "Après tout, auprès de qui l’Etat emprunte t’il?! Vous le savez? Vous savez d’où vient cet argent? Vous savez qui bénéficie des intérêts de cette dette?"

    Oui je sais. Il y a toi, moi et beaucoup d'entre nous via le livret A, le livret bleu, le codevi, des contrats d'assurance vie (le mien, le tien, le leur), les banques, compagnie d'assurance (pour leurs fonds propres), des opcvm (sicav), quelques fonds souverains, des banques centrales (Chine notamment), et un petit peu de spéculateurs qui s'en servent pour des produits structurés (franchement trés peu au regard des masses). Depuis quelques années, la part des non résidents détenteurs de la dette francaise augmente compte tenu de la bonne signature de la France. Pour combien de temps ? Aujourd'hui si tu veux spéculer, franchement, évites les titres d'Etat francais. Y-a-(encore) mieux.
    Qui bénéficie des interêts de la Dette ? (ton sous-entendu est quels sont les salauds qui touchent des interêts ?) Ben la réponse est déjà donnée.

    Le problème n'est pas d'ou vient cet argent, qui touche les interêts MAIS qu'a-t-on fait de cet argent de véritablement productif et RENTABLE (socialement, économiquement,...) pour l'Avenir. Il y a aussi une question, l'arbitrage entre emprunter et taxer a-t-il été pertinent d'une point de vue social et économique. Avez-t-on le choix ?

    Autres questions : pourquoi les déficits budgétaires ont une sérieuse tendance à augmenter dans les périodes d'élections (Beregovoy, Balladur, Raffarin entre autre) ?

    Tu as deviné depuis 2 ans la crise actuelle : Bravo. En ce qui me concerne, depuis 8 ans...simplement en lisant la trés bonne analyse de l'ambassade de france aux USA publiée en 2000. Pourquoi rien a été fait ? Une bulle financière explose toujours. Il s'agit simplement de partir avant les autres aux bons moments..

    "Credo car cette dette de l’Etat comme cause d’un réel problème est une vue de l’esprit, et de très sérieux économistes l’affirment et le démontrent."

    L'économie entière est une vue de l'esprit. Certains disent (Fitoussi par exemple) que la dette n'est pas un problème, l'épargne des francais est largement suffisante. Il n'a pas tort. Par exemple, tu as peut être des actions Danone nichées au fond d'un petit contrat d'assurance vie, d'un PEA. En cas de problème, l'Etat pourrait donc décider de prendre TES actions Danone, de les vendre (à qui ? à quel prix ? on ne sait pas) et à la place de te donner un magnifique titre de la République qui sera remboursé on ne sait pas quand, on ne sait pas comment. Une sorte de nationalisation de l'épargne des francais. En général, l'épargne des Bolloré, Bouygues et autre Pinault n'est pas touchée quelque soit le gouvernement. Dans les grandes crises financières les petits sont toujours les plus touchés. Bizarre. Je n'ai jamais rencontré d'ouvrier qui avait des titres Pinay. Pourquoi ? Il appartient au gouvernement de fixer le niveau de mes impots. Il ne lui appartient pas de décider si je dois investir en Danone, en Immobilier ou tout claquer. Il lui appartient de faire en sorte aussi qu'un ouvrier puisse choisir lui aussi d'épargner ou de tout claquer.

    Je vais te donner ma loi économique fondamentale (elle est de moi) : "les économistes sont des girouettes qui se prennent pour des boussoles".

    Dernier point concernant cette histoire de dette. Au nom de quelle caractéristique, valeur, dimension, universalité, l'Etat (QUI N'EST PAS LA FRANCE) pourrait se permettre d'emprunter, d'emprunter......? Il n'y a pas de loi en économie, il n'y a que des rapports de force (de classes si tu préféres).
    Je croies que c'est du Troski ! Sommes nous en situation d'imposer un rapport de force avec le reste de l'Europe, du Monde (Nord et Sud confondus) ? Evitons de le faire. L'allemagne était (aujourd'hui je ne sais pas sa situation par coeur) dans une situation bien plus déficitaire que nous, sauf que elle remboursait son OPA sur la RDA, un bon investissement. Et nous ?

    J'ai un gros différend avec Jean-Luc Mélenchon sur ce point. Il se plante à mon avis.

    J'allais oublier : sur quel critères tu t'appuies pour reconnaitre un économiste digne de confiance, d'un autre ? Ce n'est pas une question piège/

  50. 250
    robespierre dit:

    Dernier point, quand des économistes comme Fitoussi disent que la dette de l'Etat n'est pas un problème car l'épargne des francais est suffisante et "mobilisable", "il scient leur branche" car ils admettent alors que l'Etat peut demain être amené à "mobiliser" (terme financier mais aussi militaire) l'Epargne des Francais car l'Etat serait en banqueroute. Donc il estime que la Banqueroute de l'Etat est possible : personne à l'étranger ne voudrait de titres d'état francais par contre des étrangers pourraient trés bien continuer à acheter des actions ou obligations de BNP, Axa, etc, etc. banqueroute de l'Etat ne signifie pas faillite de la France.

    Marcel Gauchet dit que la Gauche francaise, notamment; ne se rend pas compte à quel point l'eglise catholique a influencé la France. Je m'en rends compte au travers d'opinion de personnes comme Fitoussi sur des sujets comme celui-ci : ce qui est bon pour l'Etat est bon pour la France, comme ce qui est bon pour l'Eglise est bon pour la foi. L'Etat est infaillible comme le pape. L'Etat n'est pas sujet au séculaire pécunier seulement au spirituel.
    L'Etat emprunte et.... dieu vous le rendra....

    Amen

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 7 8 9 10 1115 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive