06juin 08

"Si les Irlandais votent Non au traité de Lisbonne ils vengeront notre peuple de la forfaiture de Nicolas Sarkozy et de la trahison des parlementaires socialistes qui ont permis de faire passer le traité de Lisbonne sans référendum en France.
Une nouvelle fois il sera prouvé que cette Europe là n’est pas l’Europe des citoyens mais seulement celle des élites ivres du libéralisme dont le bilan et les méthodes finiront par enlever à tous la moindre envie d’Europe.
Les Irlandais ne peuvent pas bloquer définitivement le traité de Lisbonne. Leur vote ne comptera pas plus que celui des français ou des hollandais. Mais ils peuvent ridiculiser ses auteurs et leurs méthodes d’enfumage des peuples."

Je vous invite à lire sur le site de PRS le récit que François Delapierre, le délégué général de PRS, fait de sa participation à la campagne pour le Non en Irlande.


122 commentaires à “Référendum en Irlande le 12 juin sur le traité européende Lisbonne”

Pages : « 1 [2] 3 »

  1. 51
    C6 dit:

    Le transfert, l'angoisse excessive, le mépris ou l'indifférence, que de dégâts !

    Voilà pourtant les mobiles des associations qui se revendiquent "féministes", pensant par la simple autoproclamation être les porte-paroles de la majorité des femmes. Nenni !

    Tant que ces associations ignoreront le droit, qu'il soit civil, pénal, en connaissent-elles seulement la différence essentielle ? constitutionnel, administratif et du travail, elles continueront d'envoyer à la déprime, à la vindicte populaire et à une terrible solitude, les femmes et les hommes qui ne passeront pas par leurs catalogues sans débats.

    Mme Caroline Fourest dans le Monde récemment citait le cas d'un mari battant sa femme dans la limite du supportable, mais là précisémént, n'y a-t-il pas confusion entre le civil et le pénal ?

    Nous évitons de nous alourdir sur cette afligeante histoire d'hymen qui est un cas d'espèce, comme on le dit en droit. Nous avons dit par ailleurs que nous sommes plus révulsés par sa mise en pâture en France, en Navarre et jusqu'aux deux pôles, tandis que l'attitude de la jeune femme est très digne.

    Mais que vaut la dignité aujourd'hui ? Peu de chose devant les formidables machines à égalité que sont les institutions, le parquet et autres joyeusetés qui vous broient une réputation pour le bien soidisant du plus grand nombre.

    Et que vaut l'égalité sans la liberté et la fraternité ?

    Pire que bien.

  2. 52
    C6 dit:

    Quant à l'Irlande, nous attendons le résultat du vote lui-même.

    Les sondages étant pour nous encore plus menteurs que deux fururs mariés.

  3. 53
    Pierre L dit:

    C'est une Irlandaise qui fait non, non, non, non
    Toute la journée elle fait non, non, non, non
    Elle est tellement jolie
    Que j'en rêve la nuit.

    C'est une Irlandaise qui fait non, non, non, non
    Toute la journée elle fait non, non, non, non
    Personne ne lui a appris
    Qu'on pouvait dire oui.

    Sans même écouter elle fait non, non, non, non
    Sans me regarder elle fait non, non, non, non
    Pourtant la propagande tourne plein pot
    Pour qu'elle dise oui.

    C'est une Irlandaise qui fait non, non, non, non
    Toute la journée elle fait non, non, non, non
    Personne ne lui a appris
    Qu'on pouvait dire oui.

    Non, non, non, non...

    la poupee qui fait non

  4. 54
    césisse dit:

    Pardon à France Gall, l'interprète, et Serge Gainsbourg, l'inspirateur, mais cette chanson de la poupée qui fait non peut être vue comme la plus sotte et la plus anti femmes que nous connaissions !

  5. 55
    sedreen dit:

    note que France Gall et Serge s'en fichent totalement vu qu'ils n'y sont pour rien dans cette chanson... par contre l'homme aux lunettes blanches risque de faire la gueule lui.

  6. 56
    brigitte dit:

    la poupée de Serge et France, elle ne faisait pas Non non, elle était de cire et de son... Remarque, son, ça rime avec non, c'est peut-être ça que tu as tout confusionné, pôv césisse.

  7. 57
    Pierre L dit:

    Ben oui, "la poupée qui fait non", paroles et musique de
    Michel Polnareff.
    Alors cécisse, avant de confondre "la poupée..." de Polnareff avec
    "les sucettes à l'anis" de Gainsbourg/France Gall,
    on essaie de se renseigner, ça évite de passer pour un(e) con(ne).

  8. 58
    dindane dit:

    j'interviens suite a votre conference sur la laicité.et je vous dis que sur le principe je suis d'accord avec vous et beaucoup de gens le serait aussi. seulement la reference au PS quand on sait ce qu'il vaut du point de vue ideologique, je ne suis pas du tout d'accord avec vous. tout recement le PS a laisser passer le vote sur la constitution et vous le savez tres bien, et ce qui est encore plus grave c'est que cette constitution "Lisbone" fait reference a la religiosité chretiene de l'europe et le PS le sait mais quand meme il la laisse passeé ? a quoi jouez vous ? alors pour camoufler la trahison vous inventer l'hitoire du projet Balladur qui serait rejeter par le PS et cela dans cinq ans quand il sera soumis au vote ?

  9. 59
    cèciréson dit:

    Exact. Les deux poupées sont aussi sottes l'une que l'autre.

    Polnareff est mieux dans d'autres chansons.

  10. 60
    saisissent dit:

    Et comme nous n'évaluons pas nos talents sur ce type de connaissances, le nombre de chansons sans intérêt, le qualificatif de c... nous glisse dessus...

  11. 61
    Obama et Hillary Clinton dit:

    Selon certains reportages, Barack Obama et Hillary Clinton se sont retirés afin de tenir leur tant attendue rencontre privée dans un endroit très spécifique – non pas à la résidence officielle d’Hillary Clinton à Washington – mais plutôt dans le nord de la Virginie, qui justement sert de lieu à la réunion des Bilderberg de 2008.

    Robert Gibbs, le porte-parole de Barack Obama, a déclaré aux médias que Obama et Hillary Clinton ont eu une rencontre privée hier soir, mais il a refusé de révéler où elle s’était tenue, excepté qu’elle n’a pas eu lieu à la maison des Clinton à Washington, comme cela avait été largement diffusé. Le directeur de campagne d’Hillary a également refusé de divulguer l’endroit de ce rendez-vous.

    « Des journalistes voyageant avec Obama ont senti que quelque chose se passait entre les deux candidats lorsqu’ils sont arrivés à l’aéroport international Dulles à la suite d’un événement dans le Nord de la Virginie et Obama n’était pas à bord de l’avion » selon Associated Press.

    L’aéroport Dulles est à deux pas de l’hôtel Westfields Marriott à Chantilly où Henry Kissinger, David Rockfeller et le reste des mondialistes du groupe Bilderberg sont convoqués.

    Questionné également pour savoir où se trouvait le sénateur de l’Illinois, Robert Gibbs a souri et s’est refusé à tout commentaire, ajoute le reportage.

    Quel est l’unique « événement » politique qui se déroule actuellement dans le nord de la Virginie ?

    La réunion du groupe des Bilderberg bien entendu. Plutôt que de prendre l’option la plus facile de se rencontrer à la résidence des Clinton à Washington, Obama et Hillary se sont retirés afin d’honorer de leur présence les Bilderberg.

    Le site Internet néo-libéral Wonkette, qui avait ridiculisé « les théoriciens de la conspiration » pour avoir donné du pouvoir aux Bilderberg, semble adopter un ton un peu différent lorsqu’il fait le lien entre la rencontre d’Obama et d’Hillary et le groupe des Bilderberg.

    « Devinez qui a une conversation très privée (peut-être) romantique ce soir dans le nord de la Virginie, probablement à la réunion du Groupe des Bilderberg à Chantilly? Barack Obama et Hillary Clinton! Ils se sont réellement rencontrés et ils ont discuté en privé, jeudi soir. Vraiment, il semble qu’ils l’ont fait à cette horrifiante rencontre du groupe des Bilderberg qui se déroule actuellement et qui est tellement secrète que personne n’admettra y être allé et ce, même si tout le monde sait qu’il s’agit d’une personne qui va aux Bilderberg, » affirme le blog Wonkette.

    Le fait que les potentiels futurs président et vice-président des États-Unis assistent à une conférence que les « debunkers » [ceux qui discréditent] ont présentée comme un simple endroit où pouvaient discuter entre eux de vieux hommes blancs, laisse plutôt transparaître une fois de plus l’influence réelle des Bilderberg.

    Aucun média des États-Unis n’a fait le lien entre l’endroit de la rencontre du groupe des Bilderberg de cette année et de la décision d’Obama et d’Hillary de s’aventurer à Chantilly pour leur entretien confidentiel.
    Aucun média des États-unis n’a encore prononcé un mot sur les 125 personnes les plus influentes au monde qui se réunissent à huis clos pour discuter de l’avenir de la planète sur le sol des États-Unis et ce, alors qu’ils rencontrent le potentiel futur président des États-Unis.

    Hillary et Obama ont de profondes racines au sein du groupe des Bilderberg. Bill Clinton a assisté à la réunion de 1991 en Allemagne peu de temps avant de devenir président et il y a assisté de nouveau en 1999, lorsque la conférence s’est tenue à Sintra, au Portugal (en dépit du mensonge de Clinton voulant qu’il n’y ait pas assisté au cours des 15 dernières années).
    Hillary elle-même aurait assisté à la réunion de 2006 à Ottawa, au Canada.

    La participation d’Hillary et d’Obama à la réunion des Bilderberg de 2008 est un événement qui n’est pas couvert par la presse marchande et qui une fois de plus trahit la nature extrêmement secrète et la réputation d’influence que cette organisation maintient toujours 54 ans après sa création.

    http://prisonplanet.com/articles/june2008/060608_hillary_obama.htm

  12. 62
    Lisée dit:

    A propos de virginité, sujet d'actualité :

    Entendu sur I télé une définition de la virginité qui m'a bien amusé, dont l'auteur est Alexis Piron, poète Français décédé au 18 ème siècle :

    " la virginité est un oiseau sans queue, qui s'envole dès qu'on lui en met une".

  13. 63
    Arthur dit:

    Hahaha elle est bien bonne. Dites donc Jennifer, Lisée, Cerise, Brigitte : pouvez-vous me donner la recette du gratin dauphinois tant que vous y êtes là ?

  14. 64
    Lisée dit:

    Cher Arthur,

    Comme je ne vous confonds pas avec Madame Arthur, (qui comme chacun sait était une femme qui fit parler d'elle longtemps...), sachez que Lisée est un homme et que c'est un des personnages de Louis Pergaud, un braconnier en l'occurence. Désolé, j'aime le gratin dauphinois, mais je n'en connais pas la recette.

    Sans rancune, il faut bien sourire de temps en temps.

  15. 65
    H2 dit:

    " Les travailleurs de Chicago, malgré les efforts de leurs organisations, vivaient pour la plupart dans les pires conditions. Beaucoup travaillaient encore quatorze et seize heures par jour, partant au travail dès quatre heures du matin, ne revenant à la maison qu'à sept ou huit heures du soir, même plus tard, de telle sorte qu'ils ne voyaient jamais leurs femmes et leurs enfants à la lumière du jour. Les uns couchaient dans des corridors ou dans des greniers, les autres dans des taudis où trois ou quatre familles s'entassaient. Les sans-logis abondaient; on en voyait ramasser des débris de légumes dans les poubelles, comme les chiens, ou acheter chez le boucher quelques centimes de rognures. D'un autre côté les employeurs avaient, en général, une mentalité de cannibales. Les journaux à leur dévotion écrivaient noir sur blanc que le travailleur devait se guérir de son orgueil et être réduit au rôle de machine humaine." Ils trouvaient que le plomb était "la meilleure nourriture qu'on puisse donner aux grévistes". Le Chicago Times osa écrire : La prison et les travaux forcés est la seule solution possible de la question sociale. Il faut espérer que l'usage en deviendra général. "
    1 mai 1886 Chicago, Increvables anarachistes

    Voir " Le complexe du larbin" :
    http://blog.monolecte.fr/post/2008/06/06/Le-complexe-du-larbin

  16. 66
    H2 dit:

    http://www.rue89.com/2008/06/08/rage-against-the-machine-la-revolution-est-de-retour

  17. 67
    Arthur dit:

    H2 : et toi la recette du gratin, tu l'as ?
    Parce que le sujet de ce post, c'est le " non " irlandais espéré lors du référendum organisé le 12 sais tu ?

  18. 68
    4 Août dit:

    Un papier très intéressant sur les spéculateurs dans le "marianne" de cette semaine: on y explique comment le bonheur des traders de Chicago fait le malheur de la planète. Comment, en jouant avec la nourriture, les quelques milliards gagnés à gauche vont se traduire par des milliers de morts à droite. (Oui, ça s'appelle un crime contre l'humanité, mais ça s'appelle avant tout "le marché"...). On y apprend comment les états s'appauvrissent parce qu'ils sont obligés de subventionner la bouffe pour éviter les émeutes.

    Et que va-t-on encore essayer de nous faire gober? Que le système va se réguler tout seul? Oui, quand les crèves-la-faim seront tous morts, la "demande" retombera, ainsi que les prix, c'est sûr !

    Ce système est une honte. Mettre les ressources vitales entre les mains des financiers est une honte. Elire des politicards qui ne font rien contre ce système (au contraire !) est une honte.

    Le traité de Lisbonne imposé par Sakozy, qui adule et entérine ce système est une honte.

    Espérons que le 12 Juin soit le début de la fin de ce système en Europe.

  19. 69
    4 Août dit:

    Concernant le pétrole, NDA pose la question sur son site:

    "Mon collègue le Député du Pas-de-Calais, Jean-Pierre Kucheida, a ainsi calculé que l’augmentation du baril en euros réels (c'est-à-dire en intégrant l’appréciation de ce dernier sur le marché des changes) est de 15,5% entre 2000 et 2008, tandis que l’augmentation du gasoil sur la même durée dépasse les… 70% !

    Où donc est passée la différence, qui l’a discrètement engrangée ?"

    http://www.blog.nicolasdupontaignan.fr/index.php/2008/06/05/228-crise-de-l-energie-double-jeu-de-l-etat

    Ici encore, on peut remarquer que même si nos pantins de dirigeants daignaient arrêter de nous baiser, Bruxelles s'y opposerait ! C'est pas Barnier qui me contredira...

  20. 70
    Frédéric VIALLE dit:

    Tu as raison 4 août, éffectivement il y a des intermédiaires dans le système qui se "sucrent" au passage, mais cela n'a rien de bien nouveau... Le capitalisme, que ca soit avec le pétrole, ou avec d'autres marchandises, ou avec les humains sa doctrine c'est l'exploitation de l'homme par l'homme, sa seule logique c'est le business et il évident que jusqu'a la dernière goute de pétrole sur cette planète ils nous la vendrons au max!

  21. 71
    dudu 87 dit:

    Bonjour à vous
    Souhaitons que les Irlandais disent NON à cette foutue constitution et apportons leur notre soutien!
    Mais après dans le cas de victoire du NON et surtout, en préparation des élections européennes, quelle stratégie adoptons-nous? Pour ma part, je dirai que nous devons rassembler sur la même liste tous ceux qui veulent une Europe démocratique. Lancez un projet de société européenne, pourquoi pas? A mon avis, pour la France, la difficulté ne devrait pas être insurmontable. Mais ce n'est pas suffisant. Les forces progressistes françaises doivent engager le débat avec toutes les forces progressistes européennes pour avoir une plate-forme commune à présenter devant les électeurs européens et la nature du scrutin changera de visage. Vous comprendrez aisément que ce 2° volet est de la plus haute importance!

  22. 72
    GeorgesROULLIER (69) PRS.... dit:

    Moi j'aime l'histoire, je ne peux rien y faire c'est comme ça, j'aime l'histoire !
    Par contre je n'aime pas les verbes irréguliers, moi ça m'endort," Papy fais moi réciter mes verbes irréguliers ! Non Romain !, arrête d'embêter ton grand père, tu sais bien qu'il n'aime pas les anglais ! c'est pas tout à fait exact j'ai des amis Anglais oui ; Républicains ! et ils adorent le gratin dauphinois et les patites françaises.

    irrégulars verbs five minutes, ensuite Romain nous réviserons les batailles de la République et de L'Empire des Républiques,......
    Il s'en est fallu de peu que dans cette Europe tout le monde parle français, même les belges, quand du haut de la colline de Dunkerque Napoléon 1ER jeune Empereur des Républiques envisageait l'Angleterrre de sa Longue vue, 4000 chaloupes attendaient chargées chacune de 200 jeunes soldats français.
    La grande armée était prête a effacer à tout jamais les verbes irréguliers du black board nous étions le 21 octobre 1805. Soudain l'histoire chavira. Qui y a-t-il Berthier ! Sire c'est Villeneuve qui s'est fait niquer la Flotte à Trafalgar ! Le Con ! " mais il a eu le Nelson, découpé en 3 bouts, l'excuse le petit et le 21, c'est depuis ce temps là que dans nos écoles on torture les lycéens français avec l'apprentissage de l'anglais. ! Et vlan Napo se retoune " La Grande Armée part filer une bonne toise aux coalisés à Austerlitz.
    Avouez que ce n'est pas de pot, la Capitale de L'Europe serait à Lyon si nous avions envahit l'Angleterre.Oui, Non ce n'est pas Charles Napoléon qui s'est présenté dans la région de Amiens sous l'étiquette Bayrou qui serait maître de l'Europe, c'est un Con ! La République serait devenue Universelle et on se ferait pas chier aujourd'hui à attendre les réultats de l'Irlande .
    On va leur percer le fla rata plan rata plan plan plan !

  23. 73
    julie dit:

    on est pas les seuls à y croire:

    Lundi 2 juin 2008
    Le plan B des Tchèques si le traité de Lisbonne n'est pas signé
    La République tchèque a envoyé à Bruxelles le programme de sa présidence de l’Union européenne... en deux versions. Ce qui est assez original : la première compte avec l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, et la seconde version prévoit la situation où le Traité ne serait pas ratifié par tous les pays de l’Union avant la fin de cette année. La Tchéquie qui présidera l’Union européenne au 1er semestre 2009 n'a toujours pas ratifié le Traité de Lisbonne. Celui-ci doit être examiné par la Cour constitutionnelle qui prend tout son temps. Verdict en octobre.
    par NGV publié dans : Traité européen - CIG 2007

  24. 74
    dudu 87 dit:

    BILDERBERG, quésaco ce bidule?

    Alors je suis allé voir! Pas déçu de ma découverte, je n'ai pas tout lu par manque de temps mais j'y reviendrai car c'est une vraie mine de renseignement et d'enseignement... très long à lire surtout avec ses multiples liens de renvoi. Prenez votre temps, ça vaut tous les discours! Vous y trouverez aussi l'organigramme de toute ses organisations.
    http://www.syti.net/Organisations/Bilderberg.html

    La Fondation Saint-Simon est une organisation très similaire au Siècle. Elle s'est dissoute en 1999 après avoir beaucoup contribué à la conversion idéologique de la gauche française au libéralisme.

    ORGANISATIONS DES MAITRES DU MONDE
    http://www.syti.net/Organisations/SaintSimon.html

    L'IFRI est un "club de réflexion" consacré à la politique internationale, ce qui inclut des questions comme l'économie, la mondialisation, ou les méthodes de "gouvernance". L'IFRI rassemble des personnalités politiques de droite et de gauche, des patrons de grandes entreprises, et quelques universitaires. http://www.syti.net/Organisations/LeSiecle.html

    Les architectes du social-libéralisme
    http://www.monde-diplomatique.fr/1998/09/LAURENT/10967

    En conclusion, je dirai que je n'ai rien à faire avec tous ces personnages dit »de gauche » qui appartiennent à ce bidule de »BILDERBERG » et ses filiales: organisations anti-démocratiques, secrètes et de pression où siègent les représentants de services secrets...Je dirai qu'ils doivent être combattus avec vigueur!

  25. 75
    dudu 87 dit:

    Dans un autre domaine, un texte qui me parait intéressant:

    Diplômé d'histoire, Paul-Éric Blanrue a entrepris depuis vingt ans un travail de démystification qui œuvre pour la promotion de l'hygiène préventive du jugement. Ce que l'on appelle dans un langage moins ésotérique : l'esprit critique. Pour lui, il est important de ne pas se satisfaire des réponses toutes faites qui masquent et soutiennent les intérêts suspects de groupes qui ne le sont pas moins.
    illusion altermondialiste ou Résistance sociale, républicaine, patriotique, internationaliste et anti-impérialiste ?DE LA CONTESTATION MONDIALE BOBO-DOCILE ET DU SOUVERAINISME DE LIBERATION Par Paul-Eric Blanrue
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article63

  26. 76
    regis dit:

    Oui, souhaitons de toutes nos forces que le Non l’emporte à Dublin. N’oublions pas, non plus que, comme l’écrit Jean-Luc Mélenchon, cela ne suffira pas pour « bloquer définitivement le traité de Lisbonne » ; cette Europe étant ce qu’elle est.
    Il faut noter, sur ce sujet, la timidité des propositions politiques du PS très majoritairement européiste, au PC « réorienter l’Europe » et l’inaudibilité de Besancenot sur ce sujet, pour ne parler que des principales formations.
    Peut-on concevoir un monde meilleur sans réclamer la suppression de l’autonomie, de la mission quasi unique de la BCE « contre l’inflation » et de sa politique d’euro « fort », par exemple ?
    Peut-on réaliser des politiques sociales avec le carcan du traité de Maastricht ?
    Qui propose clairement la dénonciation de ces traités ?

  27. 77
    dudu 87 dit:

    BILDERBERG, quésaco ce bidule?

    Alors je suis allé voir! Pas déçu de ma découverte, je n’ai pas tout lu par manque de temps mais j’y reviendrai car c’est une vraie mine de renseignement et d’enseignement… très long à lire surtout avec ses multiples liens de renvoi. Prenez votre temps, ça vaut tous les discours! Vous y trouverez aussi l’organigramme de toute ses organisations.
    http://www.syti.net/Organisations/Bilderberg.html

    La Fondation Saint-Simon est une organisation très similaire au Siècle. Elle s’est dissoute en 1999 après avoir beaucoup contribué à la conversion idéologique de la gauche française au libéralisme.
    http://www.syti.net/Organisations/SaintSimon.html

  28. 78
    Frédéric VIALLE dit:

    Sans tomber dans des querelles de boutique, concernant Maastricht il me semble que le PCF avait appelé à voter contre, se qui n'est pas le cas du PS. Je trouve que les citoyens en général on tendance à oublier leurs propres participation aux évenements, combien de militant, d'électeurs socialistes ont à l'époque voter oui à Maastricht?, en pensant qu'il fallait la construire cette Europe Beaucoup je crois, y compris Jean-luc. Mais il n'est jamais trop tard pour bien faire... Nous avons un problème délégataire trés fort en France et en Europe, je pense que les citoyens s'imagine qu'il suffit de voter pour candidat socialiste voir communiste pour qu'une politique de gauche voit le jour, mais si nous n'intervenons pas en cours de "mandat" pour veuiller au respect du programme ou de la parole donnée, nous irons inévitablement à un nouvel échec!

  29. 79
    dudu 87 dit:

    d@MODERATEUR
    Censure quand tu nous tiens!
    Pourquoi avoir supprimé mes 2 posts concernant l'organisation citée au post 30?
    Lorsque Véritas venait sévir et insulter tous les blogueurs ici vous êtiez moins prompt à la paire de ciseaux!
    J'attends de vous une explication, mes commentaires n'avaient rien d'injurieux,c'était de la pure information. Merci.

    @A TOUS LES BLOGGUEURS/ES, de quoi s'agit-il?
    Concernant cette organisation citée post 30, j'avais fait des recherches et je vous fournissais 4 liens avec un petit commentaire. Lorsque j'ai posté mes commentaires, le modérateur m'a aussitôt informé que mes posts étaient en attente pour validation et ils ont été effacés. Cette organisation est bien secrète, anti-démocratique et de pression. La preuve!

  30. 80
    BA dit:

    Je recopie un article du traité de Lisbonne. C’est l’article 282 :

    1. La Banque centrale européenne et les banques centrales nationales constituent le Système Européen de Banques Centrales (SEBC). La Banque centrale européenne et les banques centrales nationales des États membres dont la monnaie est l'euro, qui constituent l'Eurosystème, conduisent la politique monétaire de l'Union.

    2. Le SEBC est dirigé par les organes de décision de la Banque centrale européenne. L'objectif principal du SEBC est de maintenir la stabilité des prix. Sans préjudice de cet objectif, il apporte son soutien aux politiques économiques générales dans l'Union pour contribuer à la réalisation des objectifs de celle-ci.

    3. La Banque centrale européenne a la personnalité juridique. Elle est seule habilitée à autoriser l'émission de l'euro. Elle est indépendante dans l'exercice de ses pouvoirs et dans la gestion de ses finances. Les institutions, organes et organismes de l'Union, ainsi que les gouvernements des États membres respectent cette indépendance.

    Traité sur le Fonctionnement de l’Union Européenne, article 282, page 218. Le traité de Lisbonne est lisible à cette adresse :

    http://consilium.europa.eu/uedocs/cmsUpload/st06655.fr08.pdf

    En clair : la Banque Centrale Européenne et les banques centrales des pays ayant l’euro conduisent la politique monétaire de l’Union Européenne. C’est inadmissible.

    Leur objectif principal est de maintenir la stabilité des prix. C’est inadmissible.

    La Banque Centrale Européenne est seule habilitée à autoriser l’émission de l’euro. C’est inadmissible.

    Les gouvernements des 27 pays membres de l’Union Européenne doivent respecter l’indépendance de la Banque Centrale Européenne. Ils ne peuvent pas lui donner de conseils, ils ne peuvent pas lui donner d’ordres, elle fait ce qu’elle veut.

    Rappel : le 7 février 2008, à l’Assemblée Nationale, 121 députés du Parti Socialiste ont voté OUI à ce traité de Lisbonne.

    Seulement 25 députés du Parti Socialiste ont voté NON à ce traité de Lisbonne.

  31. 81
    dudu 87 dit:

    @Frédéric VIALLE
    Bonjour
    "Nous avons un problème délégataire très fort en France et en Europe, "
    Merci de soulever ce problème très important, je crois et nous croyons tous les 2, enfin je le pense, que les "masses" doivent s'impliquer dans la vie politique de leur pays, de leur citées, de leur entreprise. Je persiste et je signe: NOUS DEVONS REGLER LE PROBLEME DE DEMOCRATIE, DE NOTRE DELEGATION DE POUVOIR, de notre démocratie par représentation. C'est une urgence, sans cela nous n'avancerons pas. Est-ce que INTERNET ne pourrez pas participer à cette prise de conscience tout en sachant que seulement 50% de foyers français en sont équipés?

  32. 82
    Frédéric VIALLE dit:

    Je pense comme le dit dudu87 que nous avons un problème de démocratie, mais comment changer? Avec le prochain redécoupage électoral toutes les forces qui seront en dehors du PS ou de l'UMP seront éffacées de l'assemblée nationale! Alors comment faire? si se n'est en lancant les fondations d'une nouvelle force de gauche qui dépasserait le clivage PS/PC,avec comme objectif la sixième république et qui serait en mesure si, bien sur le peuple lui donne le poids politique de constuire les transversalités nécessaires entre ce nouveau parti ou mouvement, les institutions, les associations, les citoyens. J'espère beaucoup du prochain congrès du PC, mais j'ai des inquiétudes entre les "orthodoxes" et les "refondateurs" quant au PS, malheureusement, là aussi je ne crois pas en sa rénovation ou sa reconstruction la gauche à décue dans ce pays comme dans beaucoups de pays de l'union europenne et je ne vois pas d'autres issue que dans la construction d'autre chôse... mais laquelle?

  33. 83
    moderateur dit:

    @dudu 87
    vos commentaires n'ont pas été supprimés, ils ne sont tout simplement jamais parus.

    La cause : trop de liens.

    Je viens de les valider à l'instant même.

  34. 84
    Le Groupe de Bilderberg dit:

    Barack Obama et Hillary Clinton se sont rendus à la réunion du Groupe de Bilderberg il y a trois jours : lors de cette réunion, ils ont eu une conversation, mais leurs entourages n'ont pas voulu raconter le contenu de leur conversation aux médias américains. Comme chaque année, le Groupe de Bilderberg se réunit à huis-clos. Les micros sont interdits. Les caméras sont interdites. Les participants n’ont pas le droit de prendre de notes. Toutes les discussions doivent se tenir en langue anglaise. Voici quelques-uns des participants au Groupe de Bilderberg pour l’année 2008 (réunion à Chantilly, près de Washington, du 5 juin au 8 juin 2008) :

    Alexander Keith B. Directeur de la NSA (“ National Security Agency ”)

    Almunia Joaquín, un des 27 commissaires de la Commission Européenne

    Baverez, Nicolas, essayiste, journaliste, chroniqueur de l’hebdomadaire « Le Point »

    Bernanke, Ben S, patron de la Banque centrale des USA

    De Castries, Henri, patron des assurances AXA

    Collomb, Bertrand, patron des Ciments Lafarge

    Fischer, Joschka, ancien ministre allemand des Affaires Etrangères

    Holbrooke, Richard

    Hoop Scheffer, Jaap G. de, secrétaire général de l’OTAN

    Jouyet, Jean-Pierre, ministre français des Affaires Européennes

    Kissinger, Henry

    Kroes, Neelie, une des 27 commissaires de la Commission Européenne

    Mandelson, Peter, un des 27 commissaires de la Commission Européenne

    Margerie, Christophe, patron de Total

    McCreevy, Charlie, un des 27 commissaires de la Commission Européenne

    Montbrial, Thierry de, patron de l’IFRIS (Institut Français des Relations Internationales et Stratégiques)

    Ockrent, Christine, épouse de Bernard Kouchner, ministre français des Affaires Etrangères

    Perle, Richard

    Pérol, François, député, secrétaire général en charge des Affaires Economiques

    Rice, Condoleezza, ministre étatsunienne des Affaires Etrangères

    Rockefeller, David, Chase Manhattan Bank

    Trichet, Jean-Claude, patron de la Banque Centrale Européenne

    Valls, Manuel, député membre du Parti Socialiste

    Védrine, Hubert, ancien ministre des Affaires Etrangères

    Wolfowitz, Paul

  35. 85
    dudu 87 dit:

    Peut-être que celui-là ne sera pas censuré!
    http://911nwo.info/2008/06/06/pour-france-5-la-chaine-du-savoir-et-ses-experts-voici-la-liste-des-participants-au-bilderberg-2008/
    Toujours dans le ordre d'idées!
    http://www.pcinpact.com/actu/news/44018-filtrage-internet-neutralite-FAI-operateurs.htm
    « Signalement automatisé des infractions
    Les FAI, opérateurs et éditeurs en ligne devront volontairement signaler aux autorités les contenus et comportements interdits (racisme, haine raciale, crimes contre l’humanité, etc.) et les cas de pédophilie. Un comportement identique leur sera réclamé en cas de risque « immédiat pour la sécurité des personnes et des biens ». Un dispositif déjà annoncé à demi-mot par Alliot-Marie. «
    Jusqu'ou va la sécurité des personnes et des biens?

  36. 86
    dudu 87 dit:

    @Modérateur
    Merci de votre réponse mais je viens de poster (post 86) avec 2 liens et j'ai le même problème... 1 lien seulement alors?

  37. 87
    Frédéric VIALLE dit:

    Le Groupe de Bilderberg?
    En voilà une belle bochette, avec une équipe pareille on ne va pas changer grand chôse!

  38. 88
    GeorgesROULLIER (69) PRS.... dit:

    @74
    Cher Monsieur DUDU,
    Je crois que dans la vie on peut faire les choses sériensement sans se prendre trop au sérieux, j'ai toujours essayé de me situer dans cette tranche là, je constate que vous vous situez aussi de cette bonne cuvée..
    Mais là cher DUDU 87 est-ce fortuitement que vous montrer extrait d'un document du Comité Valmy cette très jolie paire de fesses dans son écrin Bikini ornée du portrait du Ché sur la fesse Gauche. Ché aurait aimé !.

    Je m'apprêtais à commémorer le le 80 eme anniversaire de la naissance de Ernesto Guévara de la Serna dit le "Ché"né à Rosario en Argentine le 14 juin 1928, tout d'abord il faut en finir avec le faut usage du mot ché, en espagnol argentin c'est une interjection qui ne veut dire que "hé Alors" comme peuchère à Marseille ou bosègne à Saint Etienne.
    Né d'un père el senor Guévara comptable de son état et d'une mère militante évangéliste laïque (chrétienne protestante) la sénora Célia de la Serna était issue d'une vieille famille basque et française 4eme d'une fratrie de 5 enfants Ernesto reçu comme ses frères et sa soeur l'éducation protestante, c'est à dire de rendre service à tout le monde dans son quartier son école sans demande en retour une quelconque avancée religieuse. La régle Laïque avec obligation existe toujours, déformée il est vrai aux USA. Toute sa vie durant Ernesto vouera à sa mère un culte hors du commun, même dans les plus durs moments de sa vie Célia restera toujours sa confidente, elle en mère consciente des risques encourus le poussera toujours à aller plus loin dans ses options politiques. A 4 ans frappé par l'asthme cette maladie que maintenant on soigne couramment, sa vie durant il en souffrira mais passera toujours outre ses souffrances (Yannick Noah qui refit le voyage initiatique l'évoque beaucoup dans Charenga voir le Net). Poète, écrivain, sportif nageur de longue distance malgrè son handicap, photographe filmeur pour se payer ses études de Médecine après ses 14 certificats passés à Mexico, il reçoit son diplôme de médecin spécialiste des maladies tropicales dont la lèpre ; avec son ami vêtérinaire ils traverseront ensemble toute l'Amérique Latine sur une vieille moto (voir le film du voyage initiatique) il est déjà marié et père d'une petite fille qu'il adore quand à Mexico il fait la connaissance de Fidel Castro qui prépare l'invasion de son ile de Cuba, Ernesto est à l'époque un modéré de Gauche sa femme est plus révolutionnaire elle, lui enseigne Marx, Lénine, Fidel est bon orateur il projéte de libérer tout le continent south américa de la misère dont est issu Ernesto. Puis c'est l'embarquement à 82 sur la Gramma (vous le verrez derrière le Palais Pésidentiel devenu Musée de la Révolution) Le voyage aurait du durer 20 heures il dura plus de 2 jours dans le tempêtes des caraïbes puis c'est le débarquement dans la région des Marais de Bayamo infestée de crocodiles de mer . Une semaine plus tard des 82 il n'en reste que 10, certains ont été dévorés par los crocodilos d'autres plus nombreux ont été pris et fusillés par les gens de Fulgence Batista à la solde des USA, la CIA avait eu connaissance de la préparation du projet de Castro. Le peuple de Cuba n'attend pas les guérilleros barbus, écrasé par la plus grande misère imposée par l'Amérique, à l'époque Cuba cultivait la canne à sucre et le caféier, le riz et surtout le tabac. Les 10 barbuzos s'infiltrent dans la Sierra Maestra et là commence "La guerra dela Guerilla" livre de Ernesto Guévara de la Sernà). De partout ou ils passeront ils implanterons des écoles des dispensaires, tous les guerilléros sont tenus d'étudier Ernesto fait passer des examens, les recalés redoublent, on est tenu aussi de jouer aux échecs qui avec le bése-ball sont les jeux nationaux de Cuba.Ernesto avec sa respiration difficile et l'accent gutural qu'il tient de son Argentine natale, invente Radio Rebelde los cubanos i las cubanas attendent l'heure de l écoute qui émet tous les jours à la même heure le soir à 20 heures, le Matériel a été payé par les ouvriers américains. Ernesto est l'animateur de Radio rebelde, il est aussi médecin chef, peu à peu d'autres medecins ont rejoint les colonnes, professeur y compris de français, langue que lui avait apprise sa mère, Castro est à l'époque le Chef militaire, Ernesto s'avère être un combattant hors paire,(aimant l'odeur de la poudre, les cons qui ont écrit ça n'ont jamais tenu une arme dans un combat, ou l'on tue pour ne pas être tué) Lors d'un affrontement avec les colonnes de Battista, les camarades tombent de partout Ernesto laisse tomber sa trousse de medecin et prend un colt dans chaque main et c'est là qu'il devint le Chè, le monde entier fait la connaisssance de ce Médecin devenu El Commandante Ché Guévara, mais pour tous ses amis "Ché" tout court. Les partisans de tous côtés ont rejoint les colonnes de Barbusos qui sont au nombre de 5, un tout jeune homme à rejoint la révolution c'est "Bénigno" Dariel Alarcon Ramirez sa famille et sa fiancée ont été assassinées devant lui par les commandos de Battista, complètement illettré à 17 ans (Bénigno sera de tous les combàts avec le Ché jusqu'au dernier à la Higuera en Bolivie, un des 2 rescapés sauvé par De Gaulle, Béni passera tous ses concours avec succès, jusqu'à deux licences une de Droit l'autre d'Histoire contemporaine "uno grande Abrazo Colonel", il vit maintenant en France avec sa famille, devenu Français d'adoption Béni donne des conférences, il est aussi employé d'ambassade) Puis c'est la Bataille de Santa Clara ou le Chè y trouve sa seconde épouse Alaïda March Militante Evangéliste Protestante et guérillera, Ché vole de Victoire en Victoire par la Radio tous le connaissent, le monde entier le connait . Puis c'est la ruée sur la Havane ou il arrive le premier au abords de la Capitale le Commandant en Chef Fidel Castro Ruzz donnera ordre à Ché Guévara de ne pas rentrer le premier dans la Havane mais de céder sa place à son meilleur ami devenu Commandant lui aussi. Nous sommes en fin d'année 1959 et Ernesto Guévara de la Serna dit le Ché un mois plus tard sera promu Directeur de la Banque de Cuba puis ministre de la moyenne industrie, devenu communiste il accueillera les premiers soviétiques. Dans son Discours d'Alger en 1965 en Français pour être compris de tous il dénoncera L'Union Soviétique
    Il ne lui restera que 2 ans à vivre. Ché n'avait pas compris que la Révolution en principe ne s'exporte pas, malgré les promesses de Monje et de Fidel qui l'envoyerent à la mort. Des 10 rescapés de la Gramma il n'en reste que 2, les frères Castro Ruzz, tous les autres sont morts de morts violente, 2 français ont pris part à la révolution, l'un mort au combat d'origine Algéroise le second à disparu on ne sait ou.
    Le Ché est l'exemple même de l'abnégation de l'intellectuel au service d'un Peuple qui veut conquérir sa liberté. Vous connaissez tous l'Histoire de sa fin, à l'isue de la campagne de Boliyie, assassiné sur ordre de la CIA par Téran ce sergent Bolivien à qui on avait promis le grade de lieutenant, Téran vit encore, mis à la porte de l'armée pour alcoolisme, rétrogradé.
    Le Mode Entier connait le Ché, son drapeau appartient à la jeunesse du Monde entier. Le Ché est un exemple Vivant!

    El Ché Vive

    Merci Dudu avec toute mon amitié et les tiens
    ;

  39. 89
    jennifer dit:

    Hugo est un salaud (c’est pas en France qu’on verrait ça !)

    dimanche, 8 juin 2008 | par Sébastien Fontenelle

    Le régime du président Hugo Chavez prend décidément des allures de tyrannie policière. C’est Le Monde qui le dit et ça doit (forcément) être vrai, parce que Le Monde est, comme on sait, un journal de référence - où chaque mot, par conséquent, est (longuement) pesé. Le Monde affirme ainsi, dans son édition d’aujourd’hui, que le président « Hugo Chavez impose une loi obligeant les Vénézuéliens à collaborer avec les services secrets ».

    On lit ça, on est pris d’effroi, et on se rassure en se disant que c’est pas en France qu’on verrait ça, dieu merci.

    Que dit cette loi qui « tente d’imposer » au Venezuela « des pratiques policières ordinairement en vigueur dans les Etats autoritaires » ? Que dit cette « loi Gestapo » qui vise à "transformer tout citoyen en un délateur potentiel" ? Cette loi « contraint toute personne, entreprise ou organisation, quels que soient sa nationalité ou son statut, à collaborer, si besoin, avec les services de renseignement » - et « les récalcitrants risquent jusqu’à quatre ans de prison ».

    Fichtre.

    C’est pas en France qu’on verrait ça - n’en déplaise au journaliste Guillaume Dasquié, placé en garde à vue en décembre 2007 pour avoir publié des morceaux de pièces confidentielles de la DGSE, et que des barbouzes ont pressuré pour lui faire dire qui lui avait transmis ces documents, et qui, pour n’avoir pas collaboré avec les services de renseignement, a finalement écopé d’une mise en examen pour « détention de documents ayant le caractère d’un secret de la défense nationale ».

    Autre exemple - autre preuve, d’après Le Monde - que le président Hugo Chavez est un natural born caudillo : désormais, « la publication d’informations considérées comme confidentielles ou secrètes entraîne », au Venezuela, « des responsabilités civiles, pénales ou administratives ».

    Et là encore : c’est pas en France qu’on verrait ça.

    N’en déplaise au camarade Guillaume Dasquié, mis en examen, aussi, pour « divulgation de documents ayant le caractère d’un secret de la défense nationale » : une infraction passible, au pays de Sarkozy, non de quatre ans de prison, comme dans la triste « loi Gestapo » du président Hugo Chavez, mais bien plutôt de cinq ans d’incarcération.

    Enfin, et c’est pour Le Monde la mère de toutes les preuves de la brutalité mussolinienne du président Hugo Chavez : la même loi autorise « les services à agir sans ordre judiciaire, notamment en matière d’écoute téléphonique et à utiliser des "preuves secrètes", "dans l’intérêt stratégique national ».

    Encore un fois : c’est pas en France qu’on verrait çà - n’est-ce pas ?

    Sauf, bien sûr, dans les cas, nombreux, où des écoutes téléphoniques « administratives » sont faites sans ordre judiciaire. Et dans le cas, évidemment, où de vaillants juges antiterroristes assomment des « Français de Guantanamo » de « preuves secrètes » issues des fichiers de la DST…

    On l’aura compris : dans la vraie vie, le Venezuela du président Chavez vient de se doter d’une loi qui le met, pour ces matières, (presque) au niveau de la France du président Sarkozy - et qui, naturellement, est une plaisanterie pour cour de récré de maternelle, au regard de la (très) liberticide scélératesse du « PATRIOT Act » étatsunien.

    Mais du point de vue du Monde, ce n’est manifestement pas la même chose, et en effet il y a une différence de poids : c’est que jamais ce respectable journal de référence n’a dénoncé, en France, « des pratiques policières ordinairement en vigueur dans les Etats autoritaires », ou des « lois Gestapo » destinées à « transformer tout citoyen en un délateur potentiel. »

    Et que, bien sûr, jamais Le Monde n’aurait osé un titre aussi impertinent que : « Nicolas Sarkozy maintient des lois obligeant les Français à collaborer avec les services secrets ».

    Nicolas est sympa, Hugo est un salaud : le monde, vu par Le Monde, est d’une simplicité qui émeut…

    http://www.bakchich.info/article4046.html

  40. 90
    jennifer dit:

    Ce qu'en dit la LCR

    "Le jugement du tribunal de Lille annulant un mariage car la mariée « avait menti sur sa virginité » constitue une atteinte gravissime aux droits des femmes et à leur liberté individuelle. En acceptant la démarche de l’époux, qui déclarait avoir été « trompé » sur une « qualité essentielle » de sa future épouse, censée être « chaste et vierge », le tribunal a cautionné une vision machiste des rapports hommes-femmes. Quelle que soit la volonté des époux, ni la loi, ni la jurisprudence ne peuvent consacrer le symbole de la domination masculine qu’est la virginité.

    La procédure d’annulation du mariage, censée protéger des citoyens et des citoyennes, notamment contre des mariages forcés, a servi à cautionner une conception de la sexualité portant atteinte à l’égalité entre hommes et femmes, à la dignité des femmes. Cette interprétation du code de procédure civil est venue nous rappeler que, dans le domaine de la sexualité, contrairement aux hommes, les femmes restent sous contrôle social.

    Après ce jugement, quel a été le sort de cette jeune femme ? Les pressions familiales existent malheureusement pour de nombreuses jeunes filles et jeunes femmes, qui ne peuvent assumer librement leur vie affective et sexuelle. Un jugement comme celui-ci va renforcer cette situation. La garde des Sceaux, Rachida Dati, a demandé au parquet de Douai de faire appel, après avoir tergiversé en déclarant qu’un jugement comme celui-ci pouvait permettre de « protéger la femme ».

    Néanmoins, la LCR met en garde tous ceux qui voudraient profiter de l’indignation légitime suscitée par ce jugement pour relancer une campagne de stigmatisation des personnes musulmanes. Dans toutes les religions, la virginité est une norme réactionnaire destinée à contrôler le corps des femmes et à exercer un pouvoir sur leur vie. N’oublions pas que le pape réaffirme régulièrement la condamnation du droit des femmes à disposer de leur corps. À l’heure où le gouvernement commence à mettre en cause le principe de mixité à l’école, et qu’il cherche à démanteler le service des droits des femmes, plus que jamais, nous devons défendre sans concession le droit des femmes à disposer de leur corps.

    Anne Leclerc.

  41. 91
    jennifer dit:

    Ce qu'en dit Algérie-news:
    "Comme prévu, la une des journaux et l’ouverture des journaux télévisés français reprend avec une belle unanimité l’affaire de l’annulation d’un mariage par un juge lillois au motif qu’il manquait, selon la formulation du Code civil « une qualité essentielle » à l’épouse. Que cela signifie- t-il en l’espèce ?
    Lors de sa nuit de noces, le nouveau marié découvre que son épouse n’est pas vierge. Il s’estime trompé. Sa femme avait eu manifestement, au contraire de ses déclarations antérieures, des relations sexuelles avant mariage. Devant le juge, l’épouse reconnaît avoir menti. La demande d’annulation, pour laquelle les deux conjoints s’étaient accordés, la précision s’impose aussi, a été décidée par le tribunal de grande instance de Lille le 1er avril dernier sur la base du mensonge reconnu par la jeune épouse. L’affaire aurait pu en rester là, s’il ne s’agissait d’un couple de musulmans et si l’origine de la tromperie ne résidait pas dans la non-virginité de l’épouse. Et ce que les observateurs – même pas particulièrement avertis – de la scène médiatique française attendaient avec un sourire amusé ne manqua pas de survenir.

    Les premières salves sont lancées par le site web d’un hebdomadaire de « gauche » et l’émission d’information d’une chaine de télévision « culturelle ». Elles sont tirées par Madame Élisabeth Badinter, présentée comme philosophe et membre essentiel du conseil d’administration de Publicis, le très influent groupe de publicité dont le siège parisien jouxte l’Arc de triomphe.

    La philosophe des beaux quartiers ouvre le bal
    Vibrante d’indignation, cette dame déplore avec véhémence la « régression » de la justice française qui entérinerait ainsi une vision du monde archaïque, violemment attentatoire à la liberté des femmes. L’omniprésente philosophe des beaux quartiers s’émeut du sort fait aux jeunes musulmanes et s’alarme de l’afflux massif prévisible de ces dernières vers les hôpitaux dans le but de reconstruire des hymens perdus.

    Dans un énergique mouvement de menton, Mme Badinter conclut qu’en France la sexualité des femmes est libre ! L’angle d’attaque est fourni par une autorité médiatique incontestée, une sorte de responsable de la question des femmes musulmanes au Commissariat Politique de la Bien-Pensance. Il est immédiatement repris sur tous les registres.

    D’honorables représentants du peuple, des experts, des spécialistes, etc., expriment leur horreur devant cette atteinte insupportable au droit des femmes. Jusqu’à l’ineffable Mme Amara, sous-ministre des ghettos, qui n’hésite pas à parler de « fatwa » pour qualifier la décision de la justice républicaine.

    Certains iront jusqu’à demander, comble de l’absurde, à ce que l’État se substitue à l’ex-épouse pour faire appel de la décision et annuler l’annulation… Les déclarations du porte-parole du ministère de la Justice, selon qui ce n’est pas la virginité mais le mensonge qui a été l’objet du jugement, sont repoussées avec mépris.

    Dans ce tintamarre parfaitement orchestré, il faut en effet faire oublier que le fond de la chose jugée n’est pas la virginité mais réside bien dans le mensonge. Le mari se considérant comme trompé par les fausses déclarations de sa jeune femme. Le juge a estimé qu’au regard du Code civil ce mensonge était constitutif d’un manquement à ces fameuses « qualités essentielles » que chacun est libre d’apprécier à sa convenance dans le cadre d’une relation entre deux adultes. Mais l’affaire est trop belle pour ne pas être exploitée sur le ton de l’émotion, et tous les amalgames sont autorisés.

    Contrevérités et stigmatisation
    Les contrevérités les plus éhontées sont proférées avec une assurance impressionnante. Ainsi, seuls les musulmans sont désignés à la vindicte en tant qu’adorateurs pathologiques de la virginité féminine qui ferait partie du corpus de leur religion. Bien sur, il n’en est rien, aucune disposition du droit musulman ne fait état de l’obligation de virginité pour le mariage, il s’agit d’un héritage patriarcal en évolution. Il demeure néanmoins que la condamnation des relations sexuelles hors mariage est l’un des éléments que l’on peut déplorer mais qui est commun à de nombreuses traditions, la catholique n’étant pas en reste de ce point de vue.

    Mais personne ne s’y trompe, dans cette fabrication polémique ce n’est pas la virginité qui est en cause. Ni la situation des femmes. Pas plus que le droit français, dont les dispositions relatives aux modalités de dissolution d’un PACS ont l’allure d’une répudiation en bonne et due forme. Il est intéressant de noter que le jour même ou cette « polémique » est lancée, l’INED – l’Institut français des études démographiques — publie un rapport accablant sur les violences faites aux femmes en France. Ce rapport est sobrement présenté dans la presse, personne ne s’attardant outre mesure sur un état des lieux particulièrement peu flatteur pour ceux qui présentent leur modèle social comme l’indépassable zénith de l’humanisme.

    On l’aura compris sans grandes explications : l’objectif de cette nouvelle campagne de stigmatisation et d’amalgames, est le maintien d’un climat d’hostilité à l’endroit des musulmans. Par le recours au discours et aux techniques éprouvés de la mission civilisatrice et de sa compulsive propension au « dévoilement des mauresques ». Quels intérêts cela sert-il aujourd’hui ? On le comprend également sans peine.

    Saïd Mekki

  42. 92
    H2 dit:

    @ Jennifer : merci pour le sujet (Chavez/ Le Monde).

    Bonne analyse de ta part ! Le torchon " Le Monde " qui se tait sur les prisons secrêtes de la CIA, sur la torture, le Patriot act, les bateaux prisons et j'en passe, veut nous faire larmoyer sur le Vénézuéla ! Comme c'est gros ! Quelle bande de pourris !

    Cela me fait penser qu'il y a 15 ans j'achète "Le Monde" (c'était avant l'affaire Péan et consors) :

    Dix pages intérieures à la gloire de la dictature d'Arabie Sahoudite !

    Je me dis que ce n'est pas possible, que "Le Monde" ne peut pas s'amuser à faire ça, que c'est proprement ignoble.
    Discrètement écrit au dessus des articles j'aperçois le mot : " publicité ".
    Non seulement "Le Monde" l'a fait, mais en plus il s'est fait payé pour le faire !
    C'est ça qu'il appelle leur agiornamento ?... Les salauds !

    Et à l'heure où leur homme de main vient d'enterrer la démocratie Française en piétinant le vote de 2005 sur la constitution Européenne de 55 % des Français, et accélèrent la répression contre les étrangers (18 mois de prison pour un étranger clandestin qui n'a commis aucun délit ni aucun crime !) les journalistes du Monde s'amusent à salir la démocratie Vénézuéliennne et leur Président plusieurs fois réélu !

    N'achetez plus ce journal !
    Les marchands ce canon sont derrière :
    Que le Journal "Le Monde " crève ! Il y a longtemps qu'on ne le lit plus !

    Quand au délire généralisé du fichage des Citoyens qui s'emparent de la Belgique et de L'Europe entière, on se demande bien pourquoi "Le Monde" est toujours aux abonnés absents :

    http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=158

  43. 93
    jennifer dit:

    H2
    ce n'est pas moi qui ai écrit le texte critique sur l'article du Monde

  44. 94
    dudu 87 dit:

    Concernant BILDERBERG, je ne peux pas résister:

    "Au pouvoir déclinant des gouvernements des états-nations s'est substitué un nouveau pouvoir, planétaire, global, et échappant au contrôle de la démocratie. Les citoyens continuent d'élire des institutions nationales alors que le pouvoir réel a été déplacé vers de nouveaux centres."
    ou encore:
    "De plus, la Commission Européenne est entièrement sous l'influence des lobbies industriels qui sont les grands inspirateurs de la réglementation européenne. La politique européenne est élaborée en étroite collaboration avec l'European Round Table qui rassemble les dirigeants des grandes multinationales européennes. L'European Round Table est associée à toutes les grandes décisions en matière économique, financière, sociale, ou environnementale. Enfin, beaucoup de Commissaires Européens sont très liés à des multinationales ou à des réseaux d'influences favorables au libéralisme et à la mondialisation."
    http://www.syti.net/Organisations.html

  45. 95
    dudu 87 dit:

    Une dernière source, celle-ci vient d'Attac:
    David Rockefeller est le principal fondateur du groupe Bilderberg, puis de la Commission Trilatérale et du Concil on Foreign Relations (Geuens, 2003 : 30) [4]. Celui-ci déclarait à Newsweek international : “Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire” (Rockefeller, 1999). Ce même personnage avait déclaré, huit ans plus tôt, devant la Commission Trilatérale : "la souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers est préférable au principe d’autodétermination des peuples” (Jennar, 2005 : 17). En effet, ces derniers sont considérés par certaines élites, tels les experts de la gouvernance européenne comme “ignorants, émotifs et versatiles", comme nous le rapporte Hermet (2003 : 16) [5]. C’est donc pour leur éviter de commettre des erreurs nuisant à l’intérêt du peuple lui même que les élites proposent d’ériger la gouvernance par les seuls experts et les élites économiques et politiques.
    http://www.alternativeunitaire2007.org/spip/article.php3?id_article=2003

  46. 96
    Bernard Kouchner prévient les Irlandais dit:

    En cas de victoire du NON, les Irlandais devront revoter !

    Sur RTL, Bernard Kouchner a prévenu les Irlandais :

    Les Irlandais doivent absolument voter OUI « pour développer leur commerce, leurs industries florissantes depuis qu'ils sont au cœur de l'Europe ; il faut que l'Europe se développe, qu'elle aille dans le sens du traité de Lisbonne", a-t-il fait valoir, assurant que "l'espoir" à propos de ce référendum pourrait faire place à "une gigantesque incompréhension" si le "non" l'emportait.

    Dans ce cas, le traité ne pourrait "théoriquement" pas être appliqué. La France, à la présidence de l'Union Européenne de juillet à décembre, devrait "continuer, s'acharner" sur les "priorités" définies dans ce cadre, et la France devrait "tenter de convaincre les Irlandais" de "remettre ce traité sur le métier", a expliqué le ministre.

    Mais à Paris, certaines inquiétudes commencent à poindre plus franchement. "En cas d'échec, on est dans la m**** la plus totale. Ca va mettre par terre la présidence française" qui commence dans trois semaines, s'alarme en privé un proche du chef de l'Etat. »

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20080609.OBS7711/ue__bernard_kouchner_met_en_garde_les_irlandais.html

  47. 97
    dudu 87 dit:

    Vous parliez du "Monde", il y a quelques instants. Son patron JM Collonbani, avec d'autres, fait partie du "Siécle", filiale de "Bilderberg".

    D'autres membres du Siècle...
    Gérard Worms président de la banque Rothschild, administrateur de la Société générale de Belgique (une banque présidée par Etienne Davignon, un membre éminent du Groupe de Bilderberg).
    Ernest-Antoine Seillière président du MEDEF, président des holdings Wendel Investissement et CGIP. membre du Groupe de Bilderberg.
    Jean-Claude Trichet président de la Banque Centrale Européenne, ancien gouverneur de la Banque de France, Membre du Groupe de Bilderberg et de l'IFRI.
    Jean Peyrelevade président du Crédit Lyonnais
    Jean-Yves Haberer ex-président du Crédit Lyonnais
    Daniel Bouton président de la Société Générale
    Claude Bébéar ex-président d'Axa
    Louis Schweitzer président de Renault, membre du Groupe de Bilderberg, de l'IFRI, et du Forum de Davos
    Michel Bon ex-président de France Telecom
    Alain de Pouzilhac président d'Havas (groupe de médias et de publicité)
    Maurice Levy président du groupe Publicis
    Édouard de Rothschild banquier, homme d'affaires, principal actionaire du journal Libération
    Louis Gallois président de la SNCF
    Antoine Guichard PDG du groupe Casino
    Jean-Marie Messier ex PDG de Vivendi
    Martine Aubry membre du Parti Socialiste, ministre dans plusieurs gouvernements socialistes successifs
    Olivier Schrameck directeur de cabinet du premier ministre Lionel Jospin de 1997 à 2002
    Lionel Jospin membre du Parti Socialiste, premier ministre de 1997 à 2002
    Dominique Strauss-Kahn membre du Parti Socialiste, ancien ministre des Finances de Lionel Jospin. Membre du Groupe de Bilderberg.
    Hubert Vedrine, membre du Parti Socialiste, ancien ministre des Affaires étrangères de Lionel Jospin, ancien Secrétaire Général de l'Elysée sous François Mitterrand. Membre du Groupe de Bilderberg et de l'IFRI.
    Jean-Pierre Chevènement, membre du Parti Socialiste, ministre dans plusieurs gouvernements
    Laurent Fabius, membre du Parti Socialiste, ex premier ministre, ex ministre des finances
    Elisabeth Guigou, membre du Parti Socialiste, ministre dans plusieurs gouvernements
    Bernard Kouchner membre du Parti Socialiste, ministre dans plusieurs gouvernements de gauche et de droite, membre du Groupe de Bilderberg
    Nicolas Sarkozy leader de l'UMP (principal parti de droite), ministre des finances et de l'intérieur
    Rachida Dati ministre UMP de la justice
    Alain Minc consultant, conseiller auprès de plusieurs grands chefs d'entreprises et ministres
    Jean-Pierre Raffarin membre de l'UMP, premier ministre de 2002 à 2005
    Thierry Breton ex-PDG de France Telecom, ministre UMP des finances de 2005 à 2007
    Jean-François Copé ex-ministre UMP du budget
    Corinne Lepage ancienne ministre de l'environnement
    Nicole Notat secrétaire général du syndicat CFDT de 1992 à 2002
    Renaud Denoix de Saint Marc membre du Conseil constitutionnel, ex vice-président du Conseil d'état
    Christian Noyer président de la Banque de France, ex directeur de cabinet d'Edouard Balladur, puis d'Edmond Alphandéry et de Jean Arthuis au ministère des finances
    Richard Decoings directeur de l'Institut d'études politiques de Paris
    Anne-Marie Couderc député UMP et directrice générale du groupe de médias Hachette-Filipacchi
    Teresa Cremisi PDG du groupe d'édition Flammarion, ex n°2 des éditions Gallimard
    Odile Jacob présidente des éditions Odile Jacob
    Michèle Cotta ex-directrice générale de France 2, et ex-directrice du service politique de France 2
    Anne Sinclair journaliste, productrice TV
    Franz-Olivier Giesbert ex directeur général du Figaro, présentateur de l'émission "Culture et Dépendances" sur France 3
    Jean-Marie Colombani directeur du journal Le Monde
    Denis Jeambar directeur des éditions du Seuil, ex directeur et éditorialiste du magazine L'Express, ex directeur général d'Europe 1
    Claude Imbert ex directeur général et éditorialiste du magazine Le Point
    Patrick Poivre d'Arvor journaliste, présentateur du journal télévisé de 20h sur TF1
    David Pujadas journaliste, présentateur du journal télévisé de 20h sur France 2
    Marc Tessier ancien président de France Télévisions
    Serge July ex-directeur du journal Libération
    Laurent Joffrin directeur du journal Libération, ex directeur du Nouvel Observateur
    Emmanuel Chain journaliste
    http://www.syti.net/Organisations/LeSiecle.html

  48. 98
    H2 dit:

    “Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire” (Rockefeller, 1999).

    Mercatie contre Démocratie : demain, le futur !

  49. 99
    Le Militant dit:

    Une excellent et grande nouvelle : le blog du sinistre Pierre Larcin (Belgo 3.0) vient d'être fermé.
    Décision de Justice ou de net-étiquette ?
    Une grand pas en avant pour la Démocratie, camarades.

  50. 100
    Lilian dit:

    Vous concoctez des listes pour la guillotine ? ;-)

Pages : « 1 [2] 3 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive