17mar 08

Je sais bien que l’essentiel, à cette heure, c’est l’extension de la crise financière. Peut-être est-ce le tournant de notre temps. Qu’est-ce qui va arrêter ça ? Pas le stupide aveuglement des libéraux de tous poils qui continuent à ânonner leur archaïque catéchisme de recettes dépassées. Et sûrement pas non plus nos gouvernants de droite qui prétendent retenir comme leçon du vote de dimanche qu’il leur serait demandé d’en faire davantage encore côté dérèglementation. Les fous ! Mais nous avons plutôt le nez sur l’évènement électoral qui nous semble plus proche politiquement. C’est bien naturel de consacrer du temps à le comprendre. Je n’ai pas l’intention d’ajouter à la masse des commentaires disponibles à propos des élections municipales et cantonales. Mais je veux insister sur l’idée que l’analyse des résultats est un enjeu. Savoir ce qui se passe. Sinon ce sera le royaume des bavardages. Je note que le repère des élections cantonales est toujours aussi peu évoqué. Pourtant il est absolument clair. Peut-être est ce pour cela, non ? Gauche : 51% droite : 44 %. Un point c’est tout. Et je veux revenir sur le Modem, cette baudruche de confort pour animer la conversation des soirées éléctorales. Au premier tour on avait déjà vu l’absence d’effet positif des cas d’alliance du PS avec le Modem. L’échec de cette stratégie est encore plus manifeste au second. 
Le Modem est inutile là où la gauche est sortante
Là où la gauche était sortante, comme à Grenoble ou Montpellier, l’alliance du PS avec le Modem n’a produit aucune dynamique. Allié au Modem, le PS fait même moins bien dans ces deux villes qu’en 2001. Démonstration supplémentaire: à cette époque  au second tour l’alliance s’était faite avec les Verts et une partie de la gauche radicale ! A Grenoble, la liste PS régresse de 51 % en 2001 à 48 % en 2008 et à Montpellier de 56,3 % à 51,88 %. Dans ces deux villes « laboratoires » de l’alliance socialiste avec le Modem, la colère d’un grand nombre d’électeurs de gauche a renforcé nettement le vote pour les listes de gauche alternativeslorsqu’elles se maintenaient au second tour. A Montpellier le tandem Verts-LCR dépasse ainsi les 18 %. A Grenoble, les Verts alliés aux alternatifs et à la gauche citoyenne s’envolent à 22,5 %. A Lille, autre ville de gauche sortante, le seul effet réel de l’alliance surprise du PS avec le Modem entre les deux tours semble être d’avoir poussé un nombre croissant d’électeurs dans l’abstention. Elle atteint son record historique dans cette ville ancrée à gauche.
 
Le Modem n’apporte rien à la gauche face à la droite
A Marseille, Perpignan, Melun ou Briançon, l’alliance du PS avec le Modem entre les deux tours n’a donné aucune dynamique à la gauche contre la droite sortante. Ainsi à Marseille, en dépit d’une énorme énergie de campagne socialiste, la gauche ne perce que dans le 1er secteur, là où le vote LCR était fort. Ce vote a fourni l’appoint décisif pour la victoire. Mais, à l’inverse, la gauche échoue dans le 3ème secteur de Marseille où la réserve de voix du Modem était pourtant potentiellement bien plus forte.
Autre constat. Les listes PS-Modem obtiennent souvent au second tour des scores plus faibles que l’addition de leurs scores du premier tour. Exemple. A Melun. La liste PS-Modem termine à 48 %. L’addition des scores de premier tour donnait 52 % ! A Briançon le total PS-Modem se tasse de 49 % à 48 % entre les deux tours. L’alliance du PS avec le Modem ne crée donc aucune dynamique pour la gauche. Le brouillage politique qui en résulte peut même parfois plomber complètement le PS. On l’a déjà signalé au 1er tour à Ales où l’alliance du PS avec le Modem a reporté les électeurs de gauche vers le PCF. Tant mieux. Le même phénomène s’est produit au second tour à Brignolles dans le Var où le PCF parvient à l’emporter face à l’UMP sortante en captant tout l’électorat socialiste désemparé par le tandem PS-Modem qui s’écroule à 10 %.
Certes, on trouve de très rares exceptions à ce naufrage général des alliances PS-Modem. Mais il faut alors les regarder de près. C’est le cas à Asnières et Brive la Gaillarde. Mais dans ces deux cas, le PS l’a emporté en fusionnant non seulement avec le Modem mais aussi avec des dissidents de droite, ex-RPR et UMP. Ces cas sont tellement isolés, fantaisistes et peu exemplaires qu’ils n’ont aucune signification généralisable.
 
Là où le Modem gagne, c’est contre la gauche
Le Modem ne conserve ou gagne des villes que contre la gauche. Alliés à la droite, ses listes prennent Mont de Marsan et Saint Brieuc au PS. De même il conserve Arras, Biarritz, Epinay sur Seine et Talence en alliance avec la droite et contre la gauche. 
 
Là où la gauche gagne, c’est contre le Modem ou sans lui
Déjà au 1er tour, la quasi-totalité des villes prises par la gauche à la droite l’avaient été sans le Modem et souvent contre lui : Alençon, Rodez, Laval, Rouen et ainsi de suite. Même phénomène au second tour. A Toulouse, Périgueux, Colombes, Vandoeuvre les Nancy, Niort ou Noisy le Sec, la gauche l’emporte contre des listes de droite fusionnées avec le Modem ou soutenues par lui. A Saint Etienne et à Pau, la gauche l’emporte face au Modem et à l’UMP qui s’étaient maintenus séparément en triangulaire.La gauche gagne aussi sans le Modem à Amiens, Strasbourg, Caen, Evreux où le parti de Bayrou n’avait donné aucune consigne de vote.
 
EN CONCLUSION

Bien sur, l’analyse d’un aspect du résultat ne contient pas l’étude de toutes ses significations. Mais les faits réels à ce sujet doivent être pris au sérieux. Nous avons trop été gavés de commentaires absurdes sur le « réalisme électoral » qui exigerait cette alliance. Puis sur le mythe du Modem « arbitre » du deuxième tour.  Pour la gauche, le deuxième tour s’est joué sur la qualité des alliances et des reports de voix à gauche. Pour le reste, dans tous les cas de figure, le Modem apparait donc dans ces élections municipales sous sa vraie réalité politique : un parti de droite avec lequel la gauche n’a rien à gagner.


370 commentaires à “Sur le deuxième tour, en vitesse”

Pages : « 1 2 3 4 5 6 7 [8]

  1. 351
    Jennifer dit:

    Bon c'est quand même bien que le PS ait protesté contre l'envoi des troupes en Afghanistan. On ne peut pas lui reprocher de faire cela. C'est le minimum qu'il le fasse

  2. 352
    Sicile dit:

    A quand un nouveau message ? Le BN du PS est passé, on se tape dessus en Chine, le SPD est conspué pour ses timides velléités d'alliance avec die Linke, les lycées professionnels grondent, carla bruni vole la vedette à son mari en Grande Bretagne, que sais-je encore ? On attend toujours un petit debriefing qui ne soit pas "en vitesse"... Allez Jean-Luc, un effort !

  3. 353
    Jennifer dit:

    Bruno Guigue

  4. 354
    Jennifer dit:

    Pénible ca bloque sur le blog

  5. 355
    H2 dit:

    @ Sylvain

    Pas grâve, ça peut arriver.

    Saches qu'ici c'est un espace libre.
    Tout le monde quel que soit son appartenance d'origine s'exprime ici comme il le veut.
    Je ne suis pas le modérateur mais à part les problèmes techniques qui surgissent par moment dans l'envoi des messages, il n'y a aucune censure.

    Les seuls à crier à la censure sont ceux qui innondent le blog de messages injurieux, haineux, sans aucun respect d'autrui à la base de tout dialogue pour un juste échange d'idées, fussent-elles antinomiques.
    Tu peux aller voir les anciennes rubriques.
    Tu verras la patience de beaucoup de personnes ici pour tenter d'initier avec certains une juste confrontation sans invectives et sans outrance.

    Devant les tombereaux d'insultes à répétition, devant l'esprit buté d'individus qui ne viennent ici que pour vomir leur haine sans chercher des points de cohérence sinon de convergeance, il semble que leur propos soient effectivement modérés et l'espace restreint.
    Remonte le fil des messages et tu comprendras mieux ce que je suis en train de te dire.
    Saches que le week-end d'après les principaux intéressés, ils reviennent sans aucun problème pour réinsulter tout le monde selon leur bon plaisir et se soulager pour commencer la semaine nouvelle.

    En ce qui concerne ce blog, il me semble que nous cherchons sinon à fédérer du moins à atteindre à des dépassements idéologiques afin de réaffirmer le pôle politique du socialisme démocratique.

    Pas de censure ni de confusion sur ce blog mais une forte volonté de faire entendre des voix discordantes face à la bouillie médiatique et l'idéologie du gouvernement sarkosien. Normal que nos adversaires politiques veuillent empêcher tout échange de vues et viennent détruire toute possiblité de débat.

  6. 356
    H2 dit:

    http://www.politis.fr/Une-crise-de-plus-une-crise-de,3309.html

  7. 357
    H2 dit:

    http://www.fauxmonnayeurs.org/

  8. 358
    Instit dit:

    Une des petites conséquences négatives du libéralisme économique, c'est qu'il détruit la planète.

    Un des petits défauts de Claude Allègre, c'est qu'il ment.

    La réalité fait exploser les convictions de Claude Allègre ? Qu'à cela ne tienne ! Claude Allègre masque la réalité !

    Claude Allègre est une autruche !

    http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2008/03/claude-allgre-m.html#more

  9. 359
    singe dit:

    Il nous faut quand même constater que, malgréla qualité des interventions, ce blog tourne en rond, depuis peu de temps d'ailleurs.
    Il y a de moins en moins de blogueurs différents.
    Moins de dialogues constructifs.
    Pourtant, je peux me servir de copier-coller de Jennifer ou H2 ou instit pour argumenter dans mes listes de diffusion. Ce site peut être très utile.

    Je note que Christian Picquet a été démis de ses fonctions à la LCR.
    De chaque côté, on essaye donc d'empêcher la construction d'une "gauche de gauche" ou d'une "union des gauches".
    Celà justifie d'autant plus ce sur quoi nous nous rejoignons sur ce blog. La méthode restant à trouver...

    Amitiés socialistes et républicaines

  10. 360
    dudu 87 dit:

    @Mistral
    Bonjour
    Il se trouve que j'étais né depuis un petit moment à l'époque de la rue d'Isly.
    Il est vrai que ce fut une boucherie, les historiens parlent de 46 morts d'autre de 80 morts avec X bléssès et ce fût les civils qui "payèrent" la note. L'armée française avait tiré sur des français. Mais voyons sous le "vernis", quels sont les faits historiques? Le 22 mars à Bab El-Oued, des éléments de l'OAS abattent froidement six jeunes appelés du contingent qui refusaient de donner leurs armes. N'oublions pas, que Salan a pris la tête de l'O.A.S et qu'une petite partie de l'armée française est en rébellion contre la nation française et tentative de coup d'état.Il est vrai que si nous n'admettons pas ce fait historique, nous ne pouvons pas aller plus loin dans l'analyse. Pour les faits: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusillade_de_la_rue_d'Isly
    Sur la vidéo, chacun aura reconnu la présence de JM Le Pen à l'Arc de Triomphe

  11. 361
    dudu 87 dit:

    Oui, rendons hommage à ces victimes de la guerre d'Algérie car c'était une Guerre, NON, mais par pitié, pas avec ceux qui les ont entrainés dans la tombe. C'est comme si R. Frey M. Papon et Marcellin avaient rendu hommage aux victimes de Charronne,NON TU NE CROIS PAS... En tout cas, ce petit débat aura permis de rappeler aux jeunes sur faits historiques

  12. 362
    Fabien dit:

    D'après Le Point, Jean-Luc Mélenchon disposerait de deux stratégies pour faire valoir ses idées. Plan A: le regroupement de toute l'aile gauche du PS pour peser sur l'orientation du parti. Plan B: un "Die Linke" à la française. Les chances de succès du plan A sont pour le moins incertaines: la gauche du PS est tellement balkanisée! Mais le plan B est encore plus aléatoire. La LCR est engagée dans une stratégie incompatible avec la construction de ce nouveau parti, les Verts ne sont pas sur la même ligne que nous, à part des minoritaires, et le PC... Admettons que les amis de Mme Buffet soient ouverts à l'hypothèse "Die Linke". Rien n'est moins sûr, mais admettons. L'ennui, c'est que d'autres communistes ne voudront jamais en entendre parler! Alors, avec qui va-t-on le faire, ce "Die Linke"? J'ai vraiment l'impression que nous sommes dans l'impasse. Comment a-t-on pu en arriver là après l'immense espoir né du 29 mai?

  13. 363
    Clama dit:

    La gauche du PS Balkanysée ? voila un scoop !

  14. 364
    Fabien dit:

    On va vous pardonner ce méchant jeu de mot, Clama, mais il faut promettre de ne pas recommencer!

  15. 365
    Claire Strime dit:

    Je viens de lire l'interview de SR dans la dernière édition du Point (journal atlantiste de droite qui ne s'en cache pas),il ne sera pas trop difficile d'être plus à gauche que SR. Elle agite le chiffon rouge du libéralisme "tocquevillo-rocardien".
    Mais c'est vrai que jouer à + à gauche que SR quand on préside le FMI...

  16. 366
    Guy dit:

    Fabien dit: 28 mars 2008 à 9:43
    ""D’après Le Point, Jean-Luc Mélenchon disposerait de deux stratégies pour faire valoir ses idées.
    Plan A: le regroupement de toute l’aile gauche du PS pour peser sur l’orientation du parti. Plan B:
    un “Die Linke” à la française.""

    Ca c'est un vrai scoop, le Point fait fort, il nous avait pas habitués à ça.

    Fabien dit: 28 mars 2008 à 9:43
    Comment a-t-on pu en arriver là après l’immense espoir né du 29 mai?

    1/ à cause de l'esprit de boutique.
    2/ à cause de l'esprit de boutique.
    3/ à cause de l'esprit de boutique qui a fait le reste.
    Je m'explique :

    Pour prétendument éviter une récupération des tétes et des partis sur l'initiative, au départ a été mis de coté le choix des responsables qui devaient porter le projet, pour donner la primauté à un programme.
    Trés bien, c'est la logique, mais une logique qui aurait pu étre menée différemment.
    Résultat, tous les soirs l'esprit de boutique s'endormait en révant de foutre la patte sur le projet une fois rédigé.

    Pour y parvenir il fallait étre maitre du plus de comités possible, l'esprit de boutique va y pourvoir.. en créant des comités de boutiques.

    Enfin arrive ce qui devait arriver, le choix de qui devra porter le projet, l'esprit de boutique a fait le reste.

    L'erreur étant de ne pas avoir compris que si dés le départ n'est pas réglé la question du leadership pour fédérer, divulguer, puis porter, alors il arrive in fine partout ce qui arrive depuis toujours : le bordel et la guerre des places !
    Suffit de regarder dans tous les partis.
    Mais à chaque fois que quelqu'un ose dire cela, il est soupçonné de vouloir un "sauveur supréme".
    La différence entre un leader (fédérateur) et un chef (dirigiste), n'est pas encore bien assimilé à gauche.

  17. 367
    Georges ROULLIER 69 dit:

    En deux mots; je viens d'écouter une seconde fois Jean Luc Mélenchon dans l'émision Ripostes de Moati, je pense que vous êtes d'accord avec moi l'arrogance des gens de l'UMP alors qu'ils viennenet de recevoir une raclée retentissante n'est pas de mise. Bien au chaud dans leur circonscription respective avec devant eux 50 mois au compteur pour mettre en place des reformes qui n'ont que pour seul résultat que de tondre les moutons que nous sommes. Bien entendu l'UMP lachera du lest quand le compteur en sera à 7 mois si d'ici là nous n'avons pas remis un vraie gauche en ordre de marche, nous risquerons le pire. Quand en peu de temps les salariés ont perdu 10 points passés dierectement dans la poche du grand Capitalisme et que Sarkozy dans le même temps tirent de nos poches de contribuables 15 milliards d'euros pour les offrir à ceux qui n'en ont pas besoin, parce que finalement c'est 15 millards avaient dans le Budget des destinations et bien c'est nous qui les paieront pour les rmplacer en plus des pertes de la Société Générale et de la fiscalité des heures supplémentaires défiscalisées. Le Chômage baisse c'est faut, mensonge ! cette affirmation est une insulte aux tavailleurs privés d'emploi. La paupérisation s'est installée chez nous comme un mal incurable alors que les bénéfices des grandes sociétés ne cesse d'augmenter et dans le même temps on licencie en catmini, en ne remplaçant pas pour le moins les départs à la retraite. Les Retraites parlons-en, 1, 1 % d augmentation alors quelles sont indexées au coût de la vie qui ne cesse d'augmenter, en trois ans nous avions perdu 12% de pouvoir d'achat, mais maintenant c'est un braquage organisé en peu de temps c'est sur les produits de grande nécessité c'est du 10 à 43% d'augmentation à la caisse renregistreuse. Ce gouvernement libéral vient de faire un effort en faveur des petites retraites,il s'agit de ceux qui ne touche que 670 euros par mois, ils toucheront une prime exceptionnelle, oui une fois, une seule fois 200 euros et terminé n'espérez pas en toucher plus, Sarko vous aime, il a pensé à vous, sachez économiser et acheter les produits les moins chers, il faut savoir se satisfaire de peu et penser à plus malheureux que soi, cette derniére phrase est de Sarko. Peu à peu notre pays sombre dans la Misère si nous n'y prenons pas garde dans peu de temps nous atteindrons le pire.
    Il est temps que les Etats Majors des Parti de la vraie Gauche s'unissent pour nous offrir autre chose que le néo-libéralisme qui nous écrase et pour nous les militants notre prive de l'avenir pour lequel nous combattons.
    Je le crois fermement qu'une alliance PC- PS de Gauche (Jean-Luc Mélenchon) est possible à réaliser rapidement, véritable levain de construction cette union sera dés le départ à vocation majoritaire dans le Pays avec le ciment du dévouement des militants des deux Partis un avenir meilleur pourrait s'apercevoir ;
    Hier dans la Presse André Gerin Député-Maire Communiste de Vénissieux déclarait vouloir se consacrer au PCF son but étant de redonner à son Parti la place qui lui revient dans la Nation, sollicitant auprès des adhérents du PC la Responsabilité de Secrétaire Général, je souhaite à Andrè Gerin qui il est vrai a parfois été l'homme des coups de gueule, et derniérement j'ai expliqué pourquoi à DUDU 87, je souhaite la réalisation de toutes ses légitimes ambitions . Il va s'en dire que ce que je souhaite par dessus tout c'est l'Union de ces deux Poles qui contre le traité de Lisbonne ont voté et soudé leurs votes NON de Députés et Sénateurs vraiment de Gauche contre ce néo- libéralisme qui nous écrase.
    --------------------------------------------
    N'oubliez pas que demain samedi vers 16 heures devant Louis XIV sur la Place Bellecour à Lyon à 3,4,5 ou plus c'est souhaitable nous construirons ensemble notre Comité pour l'Union
    Fraternellement votre
    Georges

  18. 368
    Georges ROULLIER69 dit:

    Je viens vous dire que je m'en vais et c'est définitif. Je crois réellement qu'il faut changer le Monde, qu'il nous faudrait construire un très grand Parti anti libéral. Le philosophie de la Gauche devrait avoir pour ambition la prise du Pouvoir afin de proposer une autre redistribution des richesses. La Gauche ne peut pas être qu'une force d'opposition et s'en satisfaire.

    Atteint par la limite d'age c'est à vous de construire demain.

    Fraternellement votre, je pourrais dire Paternellement votre vu mon age pour beaucoup je pourrais être leur arrière-grand-père
    Georges

  19. 369
    Mistral dit:

    dudu merci pour la précision.

    Ne mélangeons pas le drame qu'on vécu deux millions de rapatriés d'algérie avec le pen.

    Ca n'a rien à voir

  20. 370
    ?? dit:

    ?,??:?(thank you)

Pages : « 1 2 3 4 5 6 7 [8]


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive