09oct 12

Jean-Luc Mélenchon s'adresse aux Français après l'adoption par l'Assemblée nationale du TSCG le 9 octobre 2012.

 

Cette vidéo a été consultée 28 744 fois


36 commentaires à “Commentaires de J.L. Mélenchon après l’adoption du TSCG”

  1. 1
    Jonathan L. dit:

    Je suis très triste de cette nouvelle. Cette France n'est pas le monde auquel j'aspire. Nous sommes tant à vouloir construire une société profondément humaine et fraternelle, et justement parce que c'est celle qui fera émerger les grands projets de ce siècle et de ceux à venir. En effet, si nous plongeons dans l'austérité aveugle, et ce sous le joug des banksters impunis, alors personne n'aura l'énergie ni le matériel pour transmettre cette volonté flamboyante du progrès aux générations futurs.
    Je continuerai d’espérer et d'agir, mais pour le moment, je suis en deuil.

  2. 2
    Madeleine dit:

    "L'austérité à perpétuité"...

  3. 3
    jackent... dit:

    Faut que ça s'arrête. ça suffit !
    Ils me font tous penser à des frelons asiatiques en vol stationnaire pour attraper les abeilles devant les ruches à la fin de l'été. Les financiers eux, sont à l'affut de tout ce qu'ils pourraient prendre à la nation en se libérant des parts de marché...
    Les frelons bloquent toute possibilité d'activités des abeilles (sans pitié et avec détermination). Par manque d'activité, elles cessent de se reproduire et les ruches meurent durant la période hivernale par manque de population d'hiver valides. Nos dirigeants nous enlèvent tous nos outils de production, ils cassent notre système de santé et d'éducation, ils nous affaiblissent et nous empêchent de nous rétablir.
    Le destin qu'ils nous tracent est le même que celui que les frelons imposent aux abeilles. Et maintenant, ils nous imposent un destin avec une règle du jeu. On n'est pas des animaux ni des insectes qui eux ont un comportement naturel. Ils n'ont pas le droit de nous traiter de cette façon.

  4. 4
    grya26 dit:

    Cette adoption du TSCG est l'égale d'une trahison du peuple français qui avait fondé son espoir de changement sur l'étiquette socialiste dont se sont affublés les fossoyeurs de notre souveraineté et de notre héritage Républicain. La Démocratie et la citoyenneté sont ainsi bafouées et cela ne manquera pas de laisser des traces dans le pays tout entier. D'autres temps s'ouvrent à nous pour rassembler le plus largement possible afin que cesse cette tragédie.

  5. 5
    Christophe JUDET dit:

    Je suis bien sur consterné mais franchement pas du tout étonné, malgré la magnifique démonstration de solidarité de la manifestation du 30 septembre, j'étais bien convaincu que le gouvernement ne daignerait même pas faire un commentaire là-dessus. Pour moi François Hollande n'a de socialiste que le statut, c'est en fait un centriste de gauche et là je suis sympa, je pense que nous ne sommes pas près de sortir du marasme ou nous sommes, je regrette même d'avoir voté pour Hollande au second tour et j'aurais mieux fait de m'abstenir car je ne vois pas ou est le changement comme promis. En plus nous avons été méprisé, sans le Front de Gauche Sarkozy repassait haut la main. Maintenant nous partons pour des jours sombres, peut-être que l'exemple espagnol ou grec fera bouger un peu les choses mais je crains que par mentalité en France qui reste quand même traditionnelllement de droite rien ne bouge vraiment, tant que les gens auront à manger et de l'essence tout ira pour le mieux. J'ai peu être une vision très pessimiste de la chose, j'espère que je me trompe mais je suis convaincu que non. En plus il se passe beaucoup d'événements très graves dans le monde, es médias n'en parlent pas ou très peu, j'ai peur que nous nous trouvions proches d'un troisième conflit mondial et plus vite qu'on le pense, j'espère que la folie des hommes pour une fois n'ira pas jusque là non plus mais j'en doute aussi. Il faut regarder les dépêches AFP, REUTERS ou d'autres chaines qui ne soient pas TF1 M6 et compagnie qui ne nous parlent que de choses franco-françaises pour nous endormir mais ce n'est pas le sujet, en tout cas il serait bien que les gens se mettent à réfléchir un peu et s'informent par eux même puisque personne ne le fera pour eux. Souvenons-nous des deux dernières guerres mondiales c'est tout ce que je peux dire et l'histoire se répète toujours et de plus en plus dangereusement à chaque fois.

  6. 6
    Olmo dit:

    Il y avait l'appel du 18 juin il y aura maintenant l'appel du 9 octobre. Merci Jean-Luc pour cet appel à la résistance. Nous sommes avec toi.

  7. 7
    michel dit:

    Ben oui, mais il serait peut-être temps d'en tirer les conclusions! Yenamarre d'entendre "l'europe sociale est pour bientôt". Ça ne remonte pas à 2005, j'avais déjà voté contre Maastricht. À l'époque le discours journalistique était de dire qu'avec l'euro les voyages à l'étranger permettraient de ne pas changer de monnaie. Ça a manifestement convaincu ceux qui ne partaient jamais à l'étranger, quant aux autres il ont oublié qu'un des intérêts du voyage c'est le dépaysement: bref ça ne volait pas haut!
    Depuis que je suis en age de voter (+ de 30ans) j'entends le refrain sur l'europe sociale "pour bientôt"
    Et là comme tu le dis, "il n'y a pas de terme à cette contrainte". Leur compétitivité étant basée sur la paupérisation du peuple, l'europe sociale ne sera jamais là. C'est même certainement le pire qui nous attend (écoutez Mme Lagarde)!
    Alors une bonne fois pour toute quittons cette europe et batissons-en une parallèle avec ceux qui nous suivront (au hasard Grecs, Espagnols, Portugais, Italiens...) Pas sûr qu'ils soient nombreux à vouloir rester avec l'Allemagne et le Luxembourg.
    Il y aurait peut-être une alternative qui serait de virer les Allemands (en toute amitié, bien sûr)

  8. 8
    V. Ortiz dit:

    Bravo M.Mélenchon, nous sommes plus nombreux qu'on ne le dit à avoir conservé notre dignité de citoyens, aujourd'hui nous étions des dizaines de milliers à défiler dans la rue pour dire non au TSCG. Au fur et à mesure que ce traité montrera son inefficacité et son caractère injuste, les sympathisants du Front de Gauche seront de plus en plus nombreux.
    En attendant, nous, les militants, membres du PG ou du PCF et des jeunesses de gauches, allons nous mettre au travail, pour convaincre nos concitoyens, primo, qu'une autre politique que celle de l'austérité est possible, deuzio, que vous, et pas les le Pen, êtes l'alternative valable à l'austérité.

    à dans cinq ans.

  9. 9
    Blaise CHABANIS dit:

    Sur France Inter aujourd'hui 19H : "François Hollande a réussi à avoir une majorité avec seulement les voix socialistes à l'assemblée donc Hollande n'a pas eu besoin de faire alliance avec la droite pour le faire passer". Cette fois c'est directement les argumentaires du PS qui sont diffusés ou quoi ? Autre type d'argumentaires : "si peu de vote contre ? On nous annonçait un psychodrame et on se rend compte que c'était si facile en fait... ça valait pas la peine de s'épuiser à en parler avant..." Dans les jours à venir, c'est donc le silence absolu sur le sujet dans les médias, il y aura tant de sujets extrêmement graves ! Quand les indignés espagnols ont fait une manifestation monstre, pas un mot, mais quand quelques centaines d'intégristes ont défilé dans le monde, alors ils en ont fait des heures. Le chemin tracé se voit si bien. Mais nous sommes là. Et nous ne lâchons rien, dans la limite de nos possibilités humaines. Amitiés. Blaise.

  10. 10
    Patricia.L dit:

    Un référendum aurait démontré combien le peuple est hostile à ce traité. Quoique les médias d'Etat aient pu affirmer, la population française ne veut pas de ce traité et cette austérité qui ne dit pas son nom !
    Comment les députés censés représenter le peuple sont à ce point méprisants de ceux qui les ont élus ?
    Elle est belle l'Europe sociale et fraternelle que l'on nous promettait où les pays "bons élèves" au regard des injonctions ratifiées désormais pourront à souhait dénoncer les pays en difficulté. Bravo la solidarité !
    Le Front De Gauche est il dans la majorité ou dans l'opposition ? Dans cette "bipolarisation" politique je dirai que le FdG avait appelé à voter contre Sarkozy et non pour Hollande. Cependant le président Hollande élu avec nos 4 millions de voix gouverne en nous ignorant tout comme Chirac qui en 2002 avait gouverné comme si les 82% du 2ème tour lui était acquis (et c'est irresponsable). Mais la politique socialiste étant proche de celle du précédent gouvernement alors le FdG c'est la gauche donc l'opposition ! Mais attention à ne pas nous retrouver systèmatiquement contre au même titre que le FN où l'UMP (pas cette fois puisque ce traité avait été fait par eux et Merkel).

  11. 11
    Bernard Gilleron dit:

    Cet appel du 9 octobre de Jean-Luc Mélenchon a été prononcé avec la gravité qui convient à un acte aussi fort.
    Il s'agit, ni plus ni moins de l'acte de décès de ce qu'on a longtemps appelé en France "La" Gauche.
    Il nous est nécessaire de RÉSISTER à cette politique, autant que nous avons résisté à celle de l'UMP. Et sans nul doute dans des formes identiques (Pétitions, manifestations, défense non violente, occupations, grèves).
    Revoyons notre vocabulaire en conséquence: il y a désormais deux forces largement antagonistes:
    1/ le "Social-libéralisme", qui n'a gardé de Gauche que l'adjectif qu'il usurpe,
    2/ et la "Gauche de transition vers une société socialiste" qu'incarne le Front de Gauche et d'autres forces sociales, associatives,et courants de pensée divers.
    je soutiens -et c'est un crève-cœur, car j'ai des amis parmi les sociolibéraux- que la rupture sur tous les plans (idéologique, organisationnelle, d'objectifs politiques) est aujourd'hui autant consommée qu'elle ne l'était au soir du Congrès de Tours(plus même, car à Tours les socialistes étaient dans les deux camps).

  12. 12
    Adrien CHATELIN dit:

    C'est désormais l'application d'une doctrine politique et économique ultra-libérale, qui se voit une fois de plus agrémentée et durement imposée au mépris de toute consultation populaire, au détriment du respect démocratique le plus fondamental !
    L'Europe, ce merveilleux fantasme de l'union des peuples réunis autour de valeurs communes; fondée sur la solidarité et le partage d'un caractère proprement européen et universaliste s'achève ici; tel un dur rappel à la réalité.
    De nouvelles normes toujours plus compétitives et aliénantes seront instituées, l'écart entre les classes socio-économiques s'aggravera jusqu'à atteindre un nivellement inégalitaire considérable, le délitement des infrastructures de l’État (dont les services publics) s'accompagnera d'un chômage record et d'une baisse de la production liée elle-même au déficit des flux commerciaux d'importance, enfin rien n'encouragera jamais la consommation devant une terrifiante perspective, celle de la récession et de l'inflation durables/permanentes.
    Si de nombreux agents de notre société seront des laissés pour-compte; il paraît encore plus intolérable de sacrifier des institutions sociales et formatrices, d'avantage encore de creuser un fossé culturel et social. Nous voici rendu à l'approche d'une sombre ère nouvelle, dans laquelle la misère de l'individu ne saura trouver d'échos afin de lui prêter assistance, à présent seules des contraintes et non point d'espoirs et de libertés.
    Nous n'entendrons pas de sitôt de réjouissantes annonces; et les enjeux de notre avenir à tous (Réchauffement et catastrophes climatiques, Transports Écologiques, Indépendance Énergétique, Alimentation mondiale, Innovations scientifiques et médicales, accessibilité des soins...)
    Et surtout ce sentiment de perte immense de notre part d’humanité, de cohésion, de relations tant individuelles que collectives; l'émancipation de l'esprit et la foi en la Raison, la poursuite d'un idéal de satisfaction auto-suffisante non dépendante d'une consommation à outrance peu soucieuse de ses conséquences dans les mœurs et l'environnement.
    Je déplore la fin d'un Humanisme Moderne et de ce Nouveau Socialisme-Ecologique/républicain qui aurait pu se révéler La véritable alternative aux dérives d'un système avilissant pour l'Homme, amoral, inhumain, décadent et sources de profondes et douloureuses divisions inexpugnables.

  13. 13
    MICHAUD Bernard dit:

    Il est évident que l'austérité va entrainer inexorablement une récession qui aboutira au naufrage de l'Europe et de l'euro.
    Dans aucune région du monde si des plans ambitieux de relance de l'économie ne sont pas pris, c'est à un effondrement de l'activité économique mondiale auquel nous assisteront.
    Ils ne faut pas laisser les spéculateurs et les financiers ruiner l'Europe et la planète et confisquer les richesses à leur seul profit.
    C'est à une véritable guerre économique entre les spéculateurs et les financiers d'un coté et de l'autre tous les pays auquel nous asistons et en Europe, après la Grêce qui est un laboratoire, l'Espagne, l'Italie, l'Irlande, l'Angleterre, puis la France, la Belgique, l'Allemagne, et tous les pays de l'Europe qui vont sombrer.
    La révolution écologique et sociale peut et doit être le puissant moteur d'une nouvellle logique de croissance "vertueuse" c'est à dire respecteuse des hommes et des femmes, donc sociale et des ressources de la planète.
    Il est grand temps de balayer et de mettre à la raison et de faire payer ces affameurs égoïstes des peuples que sont les spéculateurs et les financiers. A t'on, par exemple, mis à contribution en Grêce l'énorme fortune et les revenus des armateurs et de l'Eglise orthodoxe ? non. Pourquoi ? Les biens et les revenus de ces suceurs de fric qui sont estimés à plusieurs centaines de milliards d'€ sont bien planqués dans des paradis fiscaux (dont la Suisse, le Luxembourg, les Iles Caïmans etc..).et soigneusement "protégés" et utilisent la spéculation pour faire grossir leur magot.
    Le libéralisme sauvage sans limite toujours irresponsable et jamais mis à contribution, ça suffit, or ce sont eux qui ont provoquer la crise, et qui en sont seuls responsables, ils doivent payer

  14. 14
    jouan dit:

    J'ai peur, je vois se profiler la guerre et la misère. La décadence nous y conduit car viendra le jour où les peuples ne pourront plus supporter l'injustice, les inégalités, les pénuries, leurs voisins. La démocratie est une chimère. C'est la Finance qui gouverne, tous les dirigeants politiques, ces pleutres, passent sous ses fourches caudines pour retarder l'échéance, et les marchands d'armes se frottent les mains.... L'histoire est un éternel recommencement.

  15. 15
    sandrine dit:

    Le PS a voté pour le TSCG.. Il a eu ce qu'il a voulu... J'espère que tous les militants PS vont ouvrir leurs yeux maintenant ! Il fallait peut être une grosse connerie comme ça pour qu'ils réalisent de la gravité de leur parti. Ecoeurement, tel est le ressenti du moment. Je ne suis pas déçue du PS vu que je n'en attendais rien ! et je sais ce qu'ils valent depuis très longtemps ! Rien ! On va devoir être courageux face aux catastrophes qui nous attendent. Nous en avons eu qu'un avant goût. La France est de droite et facho. Voilà le pays dans lequel on vit. Une honte ! Hey Hollande, ce n'est pas la peine que tu promettes quoi que ce soit dans tes discours tu n'es pas crédible !
    Si les manifestations ne font pas le poids face au gouvernement que reste t-il donc pour convaincre et faire pression ? La violence ? Il va falloir réagir autrement ! Il va falloir que le peuple se soulève et cesse de se dire que notre pays n'est pas dans un cas aussi grave que l'Espagne ou la Grèce. Nous sommes dans le même bateau et nous devons nous révolter comme eux. Nous allons droit vers une grosse catastrophe et je doute que les gens prennent ce qui vienne au sérieux et mesurent la gravité de leurs actes. Telle est la France d'inconscients !

  16. 16
    Noël dit:

    Avec ce traité, ils nous prennent pour des imbéciles. Le déficit de 3% du PIB pour être un bon élève a été décidé sur le bord d'une table en effet, pouquoi 3% et non 4%.
    Pour la France qui a un PIB de 2000 Milliards d'euros (si on suppose que ce PIB reste inchangé pendant 10 ans, nous avons:
    Pour une dette de 3% (bon élève) sur 10 ans la dette augmente de 600 Milliards d'€ (2000*3%)*10.
    Pour une dette de 3.5% (Mauvais élève) sur 10 ans la dette aumente de 700 M d'€ (2000*3.5%)*10.
    Ou est la différence? Dans un cas on atteint les 600 M en 10 ans, dans l'autre cas on ateint les 600 M dans 8.5 ans.

  17. 17
    Pierre dit:

    Le PS a adopté la logique néolibérale depuis de nombreuses années déjà. Aujourd'hui, cela va encore plus loin, le nouveau gouvernement a marqué son territoire, à droite à partir des deux marqueurs principaux de la droite depuis dix ans que sont l'orthodoxie budgétaire (TSCG, et aussi Medef, pigeons) et l'ordre sécuritaire (Roms, terrorisme). Hollande veut montrer qu'il est meilleur que Sarkozy sur son terrain, c'est sa stratégie idéologique, qui conduit au désastre.
    Je me demande si le Front de Gauche pourra longtemps tenir le discours de ceux qui veulent faire pression pour mettre ce gouvernement un peu plus à gauche, car à gauche il ne l'est pas du tout, un abîme nous sépare de cette politique.
    En tout cas merci à Jean-Luc Mélenchon de nous représenter si bien et si fièrement, car on est encore pluss dominé quand on ne se sent pas même représenté.

  18. 18
    Lalande dit:

    Pas la peine d'avoir crié, hurlé, supplié pendant la campagne électorale que vous étiez de gôche que l'UMP ne valait rien, qu'ils ne racontaient et faisaient que des conneries pour qu'une fois élus, bras dessus, bras dessous mélangeons nous et votons ensemble le texte des Sarkozy-Merkel.
    Certes il y eut des récalcitrants ce qui démontre un certain courage Républicain, mais vous qui avez suivi la meute sans barguigner, ne vous dites pas socialistes. Un vrai socialiste n'est pas un béni-oui oui, comme ceux qui se prélassent à l'assemblée. C'est une femme, un homme qui réfléchi, qui cherche laes solutions pour ceux qu'il représente, qui fait pour le mieux pour que la classe sociale dont il est (théoriquement) issu, ne prenne tous les coups comme le fait la droite.
    Et bien non, ils ont sagement appuyé sur le bon bouton pour condamner la France à l'austérité "ad vitam éternam". Bravo, mais attendez vous à des retours de baton, car, c'est historique, ceux qui trompent leurs mandants ne font pas long feu en politique. Le donneur de leçons à base de pains au chocolat doit se frotter les mains après de pareilles comportements de ses adversaires.

  19. 19
    Jay Lucien. dit:

    Je propose que l'on arbore un crêpe noir au revers de nos vêtements. Le PS a osé voter pour ce traité qui instaure l'austérité et promet la misère aux citoyens français. Es-ce cela le socialisme ? Ne baissons pas les bras.

  20. 20
    Sylvie - PG03 dit:

    Jamais deux sans trois d'après le dicton ? Le compte est bon : ratification du traité de Lisbonne en 2008 sans opposition nette et franche du PS, abstention dynamique sur le MES en février dernier, vote pour le traité Sarkozy – Merkel hier. On peut leur reconnaître de la constance dans la dérive. Dans mon département, les deux députés PS et le RDG qui avaient bien "accompagné" en 2008 et début 2012 ont été réélus en juin. Nous sommes pourtant dans un département réputé "rouge"… Du travail, encore du travail pour faire grandir et grossir le Parti de Gauche et le Front de Gauche. L'élection de Chavez, envers et contre tout, mets un peu de baume au cœur. On lâche rien.

  21. 21
    martine dit:

    Je suis révoltée!

  22. 22
    Invisible dit:

    Les dés sont jetés. On verra ce qu'on verra. Le destin, c'est étrange. Il a fallu que Jean-Luc soit hispanisant en deuxième langue. C'est prédestiné.
    On dirait que les socialos sont frappés par un sort qui leur met des œillères et les conduit fatalement à réaliser la prophétie comme en Espagne, Grèce, etc.! C'est dingue. Pourquoi sont-ils si pressés de signer les projets de Sarkozy et sa bande ? Qu'est-ce qui les pousse à en faire toujours plus dans le genre sécuritaire ? Pourquoi mettre en exergue les islamistes et les juifs alors que finalement il ne s'est pas passé grand chose sauf de faire respecter l'ordre public, ce qui est normal dans un pays en paix ? Pourquoi les socialos ne disent-ils pas qu'ils ont tout simplement fait leur boulot et que la loi s'applique à tous les Français sans exception même aux bons commerçants du Var qui fraudent en bande organisée tels des petits délinquants? Pourquoi les socialos sont-ils les pantins des médias ? Pourquoi n'osent-ils pas être de gauche ? Pourquoi sont-ils si consensuels ? C'est quoi cette malédiction ? On croirait qu'ils exécutent les dossiers préparés par les chefs de cabinet sans réagir que c'est à l'opposé de leur promesse électorale. Où ont-ils la tête ? Ils font de la gérance au lieu de la Politique. Et ils y vont tous comme un seul homme, ou presque. Moutons. Troupeau. Gentils. Et cons.

  23. 23
    Ludovic dit:

    La trahison de la "gauche" élue et maintenant bien concrète et le sera bientôt encore plus. Nous avons mangé notre pain blanc, il va falloir maintenant se serrer la ceinture afin de soulager les actionnaires et les banquiers! Comme en Grèce et en Espagne, faut il se préparer à se retrouver face aux barricades des CRS? Je pense que c'est malheureusement pour bientôt. On va prendre des coups de tonfa (matraque)... mais on y sera et on lâchera rien !

  24. 24
    Ferté dit:

    Pour obliger le gouvernement Hollande à faire une vraie politique de gauche, il faut un nouveau Front Populaire, comme en 1936.

  25. 25
    Annie dit:

    Bonjour !
    Je me demande si "Lalande" ne s'est pas trompé de blog et destinait son message à F. Hollande et son équipe.
    Au PG et au Front de Gauche, avec Jean-Luc Mélenchon, nous nous opposons depuis longtemps au TSCG. Mr Lalande, avant de dire que Jean-Luc est un "suiveur de meute", consultez son blog, son site et regardez ses vidéos. Oui, je pense vraiment que vous vous êtes trompé de blog.

  26. 26
    Dascotte dit:

    Nous rentrons dans une période difficile mais ne baissons pas les bras ! Restons solidaire, proche des gens, brisons la solitude, collaborons et partageons. C'est aussi par tous ces gestes que nous construirons un avenir humainement acceptable.

  27. 27
    Poison Rémi dit:

    Salut les camarades !
    On a retranscrit par écrit les propos de Jean-Luc pour en permettre la diffusion par mail, réseaux sociaux etc. Servez-vous !
    No Pasaran !

  28. 28
    Diogene dit:

    Les Girondins nous ont encore tue Robespierre...
    Il est temps de reprendre le pouvoir et faire en sorte que nos futurs élus ne puissent plus représenter autre chose que l'intérêt général ; non cumul, non renouvellement, et tirage au sort partiel  ou général des candidats... Je relisais il y a peu la constitution Cubaine, mise a part le parti unique, je l'échangerait sans barguigner avec la notre. Nous aurions alors les outils pour destituer légalement en moins de 2 mois ces valets hypocrites qui nous gouvernent.
    Vive la constituante, vive la démocratie ! Demain est entre nos mains ! 

  29. 29
    brandon dit:

    Moi ce qui me déprime, ce n'est pas seulement la ratification du traité, c'est plus le fait qu'autour de moi, soit les gens n'en ont pas entendu parler, soit sont pour. Entre les « La politique ça ne m'intéresse pas » et les « C'est la crise, il faut se serrer la ceinture et après ça ira mieux. » je suis désemparé. Même le peuple se fout de son sort.

  30. 30
    azvedo dit:

    @brandon
    C'est la pollution mentale du moment : "vous êtes responsables d'un train de vie au-dessus de vos moyens".
    Et quand on réalise la perversité du raisonnement et sa généralisation idéologique et médiatique, on réalise la dictature de la pensée. C'est effrayant.

  31. 31
    bracco dit:

    Merci J-Luc pour l'appel du 9 octobre. Il fallait s'y attendre, bonnet blanc et blanc bonnet de la part de la social democratie. Les prochaines étapes : la sécurité sociale, l'age de la retraite et son financement etc. Les héritiers de Sarko sont au pouvoir Sarkoland en représentation pour combien de temps !

  32. 32
    jean sur dit:

    D'accord avec @11 qui constate que le vote du TSCG marque l'acte de décès de la gauche.
    C'est le 11 septembre 1789, lorsque les députés opposés au veto royal décident de s'installer à la gauche du président de l'Assemblée constituante, qu'est apparu pour la première fois le terme de "gauche" dans notre pays.
    Quiconque a accepté, par le vote du TSCG, de rétablir un droit de veto au profit de la Commission européenne, n'est plus digne de se référer à cet épisode de notre histoire et ne peut donc plus se prévaloir d'être de gauche

  33. 33
    Alain Guillou dit:

    Il va falloir résister, et dans cette résistance, accueillir aussi les citoyens qui se pensent socialistes, encartés ou non sous ce drapeau PS, mais ce n'est pas la première fois que les dirigeants sociaux-démocrates de France trahissent Jaurès. Ne soyons pas de faux naïfs, nous le savions bien ! Cependant la gauche reste ce qui identifie le peuple qui ne renonce pas à ce rassemblement majoritaire possible, et qui est bien en opposition frontale à la gouvernance des dominants capitalistes européens. J'ai hate de pouvoir lire l'appel de Jean-Luc, mon modeste ordi ne gobant pas les vidéos.

  34. 34
    Pierre de Marseille dit:

    @Diogene 10 octobre à 23h14
    Je retrouve enfin des mots d'espoir "Vive la constituante, vive la démocratie ! Demain est entre nos mains !" Je rajoute Vive la 6ème République. Osons nous en avons le talent!

    @jean sur à 18h24
    Je resterais assis à cette place pour le symbole, la seule qui à mes yeux mérite cette appellation contrôlée "rouge". La gauche. Fabriquée avec le coeur, ouverte au réalisme et aux rêves à pars égales. Ne la cédons pas, elle nous appartient en propre, et nous en délogerons tous les locataires illégitimes en temps venus!
    Vive l'avenir radieux! Vive la 6ème République

  35. 35
    Michèle dit:

    Cher Jean-Luc, ta présence en Argentine camarade signe notre réponse à la ratification du traité à savoir que la solution pour se sortir de là est possible. L'espoir et la mise en œuvre s'autorisent mutuellement dès lors que la volonté populaire s'en saisit. L'argent souverain c'est le malheur assuré comme le TSCG. Le chemin du bonheur c'est celui de la destitution de ce despotisme et la construction de la VI ème

  36. 36
    Jacky dit:

    Il est clair que Hollande est un traite. Il est clair qu'il est le symbole type da la gauche caviar. Celle du sexe, du fric et du bling bling du "mais qu'est-ce que je fou ici, je veux rentrer dans mon château".
    En tout cas, félicitations à toi Jean Luc pour ta visite en Argentine.

Blog basé sur Wordpress © 2009/2013 INFO Service - V4
Générateur de miniatures