02mar 12

Vu du bord de la Manche

Les riches et les puissants. TF1 et le CSA

Ce billet a été lu 111 750 fois.
Exporter ce billet au format pdf Envoyer ce billet à un ami Imprimer ce billet

flor-21Cette note est rédigée à la va vite. L’air autour de moi est plein de fils glacés. Une brume sans fond s’est étendue sur les rives de la Manche. Le regard ne passe plus le mur cotonneux qui nous entoure. A peine si j’entends le bruit de la mer, là-bas. Ici, il y est question rapidement de la signature du nouveau traité européen. Puis un mot sur la campagne. En général. Puis d’une enquête très édifiante sur l’incapacité morale des riches ! Jubilatoire. Ensuite, je parle de notre temps de présence médiatique. Et de notre protestation contre le sort que nous a réservé TF1 pour son émission « Parole de candidat ». Puis enfin il est question de ce blog. Et de la toile avec laquelle se confond notre liberté réelle actuellement.

Pour illustrer ce billet un récit en images, de nouvelles photos de Remy Blang depuis la Moselle. Les sidérurgistes d'Arcelor-Mittal de Florange continuent la lutte, bloquent les voies ferrées et se font repousser par les forces de police et de gendarmerie.

Nicolas Sarkozy vient de signer le nouveau traité européen. Il a infligé aux dirigeants socialistes la mordante ironie des maîtres face aux excès de servilité. Il compte sur l’abstention habituelle de ces opposants en peau de lapin pour faire flor-13passer ce traité au parlement comme est passé le précédent. Il n’en reste pas moins qu’à présent le « projet européen » c’est officiellement l’austérité pour tous et pour toujours. Le modèle allemand devient la norme pour toute l’Europe. Avec la règle d'or, le contrôle préalable des budgets nationaux par la Commission européenne et des sanctions automatiques, ce traité frappe le cœur de la souveraineté du peuple français, la souveraineté budgétaire. C’est donc un traité odieux. Dans l'immédiat, la signature de la France est engagée. Mais le traité n'est pas pour autant ratifié. Il est insupportable que Nicolas Sarkozy et François Hollande refusent de soumettre la ratification à référendum ! Pourquoi le font-ils? Parce qu’ils savent que les français ne veulent pas de cette Europe. Ils le savent ! Leur préoccupation est de passer outre ce qu’ils savent être la volonté populaire. Le souverain n’est donc plus le maître chez lui, trois siècles après la naissance de Jean-Jacques Rousseau qui le premier discerna son identité et ses pouvoirs inaliénables. Pour nous commence donc une lutte sans répit. Quoi qu’il arrive, la résistance face à ce coup de force est désormais un devoir. Le contraire de ce qu’ont écrit contre moi Daniel Cohn-Bendit et ses amis José Bové et Pascal Canfin sous le titre « Pour l’Europe, ni Merkozy ni Mélenchon ». Je me fais bien sûr un devoir de vous donner le lien pour flor-14lire la réplique qu’y ont donné mes deux camarades Eric Coquerel et Corinne Morel-Darleux. Je le fais en me disant que certes nous avons beaucoup de mal à faire entrer le débat européen sur la scène publique.

Vous avez vu comment le système médiatico-politique s’est arc-bouté pour faire passer inaperçu le vote du Sénat après celui de l’Assemblée Nationale. C’est sans aucun doute un échec pour nous. Mais cependant je sais que nous avons aussi marqué des points. La nouvelle a circulé. Les courriers adressés aux parlementaires ont eu leur impact sur la nomenclature. Et surtout, et c’est l’essentiel à mes yeux, des milliers de gens se sont liés à notre campagne sur une base informée et consciente. De la sorte se fortifie le socle solide d’une culture politique commune spécifique, hors de portée des retournements d’humeur ou de mode. C’est sur ce fond que se construira et s’amplifiera la réplique le moment venu. En particulier le 18 mars puisque le thème en est la démocratie et les institutions qui doivent l’organiser. Je me réjouis de lire les mille et une initiatives qui se prennent de tous flor-22côtés pour organiser le succès de cette journée si peu banale. Je crois que nous allons faire ensemble une démonstration de force sur un mode tout à fait sans précédent ce jour-là.

Comment mesurer le succès d’une campagne comme la nôtre ? Aux sondages ? Non. Evidemment non. Pour moi, le succès se constate au nombre des thèmes et des mots que nous aurons diffusés et inscrits dans le vocabulaire ordinaire de l’actualité. Car avec les mots s’incrustent la syntaxe et la grammaire de la pensée qui les absorbe. A cette étape de la renaissance de notre courant politique, notre bataille est d’abord culturelle. Quand « usine », « ouvrier », « riches », « puissant », « capitalisme », « finance », « partage » deviennent les mots clefs du vocabulaire dominant d’une campagne électorale, nous savons que le reste nous sera donné par surcroît. Ici ou là quelqu’un finit toujours par faire une surenchère verbale qui raccourcit le trajet qui nous reste à faire. Ainsi quand Ségolène Royal dit que l’enjeu de l’élection c’est « la lutte de classe », je l’enregistre comme un indice de l’airflor-28 du temps. Et je sais que, pour finir, la pente est prise dans notre sens. Les mots déforment l’espace politique et lui donne des plis et des pentes qui déterminent ensuite le cours des pensées et des choix du grand nombre.

C’est de cette façon aussi que je reçois ce papier que j’ai découvert avec gourmandise dans le journal « Le Monde ». Une hirondelle, en quelque sorte. Il est paru sous la signature de Stéphane Foucart. Ce n’est pas seulement son contenu qui me réjouit. C’est qu’il soit paru. C’est qu’il ait ce titre. C’est que le journal l’ait publié. Toute une époque commence ! Le titre sonne comme celui d’un tract maoïste des années 70 : « Plus on est riche, moins on a de morale, c'est prouvé ». Je pense à cet instant à ces tracts où les amis de « La Cause du Peuple » prétendaient que le flor-2notaire de Bruay-en-Artois était l’assassin du fait de sa position sociale et du fait qu’il avait fait son repas d’un très gros steak. Mais là, c’est du sérieux et scientifique. « Dans un climat politique où il est tant question d'opposition entre les "élites" et le "peuple", commence Stéphane Foucart, voici une étude qui devrait faire couler beaucoup d'encre. Et pour cause : des chercheurs américains et canadiens documentent, dans l'édition du lundi 27 février de la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), l'existence d'une relation inverse entre élévation dans la hiérarchie sociale et éthique du comportement individuel. C'est-à-dire, exprimé de manière un peu plus directe, que plus vous êtes riche, plus vous êtes susceptible de vous comporter de manière moralement lamentable. L'équipe américano-canadienne menée par Paul Piff (université de Californie à Berkeley) a quelques arguments. Les chercheurs ont mené pas moins de sept protocoles expérimentaux différents, qui concluent tous dans le même sens. » Cette affaire ira loin. Car comment s’en remettre aux riches, à leur « patriotisme » où quoique ce soit de semblable, comme le suggère le « not dangerous » François Hollande, pour gérer les flor-29intérêts communs de la société ? On se posera donc la question différemment à la fin de la lecture.

Donc sept protocoles expérimentaux ont été testés. « Le premier est simple : il s'est simplement agi de se poster à un carrefour et d'observer les véhicules pris en flagrant délit de refus de priorité. La deuxième expérience, très semblable, a, quant à elle, consisté à relever les situations dans lesquelles un piéton engagé sur un passage ad hoc se fait couper la route par une voiture. Dans les deux cas, les chercheurs ont classé les véhicules en cinq catégories, des épaves roulantes (groupe 1) aux berlines de luxe (groupe 5). Résultat : près de 30 % des véhicules du groupe 5 forcent le passage aux voitures prioritaires, un taux quatre fois supérieur aux groupes 1 et 2, et trois fois flor-3supérieur aux groupes 3 et 4. Corrélation quasi identique pour le respect dû aux piétons… Mais, direz-vous, ce n'est pas parce qu'on a une belle voiture qu'on est nécessairement riche. Ce qui n'est pas faux. Aussi, les chercheurs ont complété ces deux expériences par d'autres, menées en laboratoire. A chaque fois, une centaine d'individus ont été invités à prendre connaissance de divers scénarios ou situations : atteinte d'un objectif au prix d'une entorse à la morale, captation d'un bien de manière indue au détriment d'un tiers, mensonge au cours d'une négociation, caution d'une faute dans le cadre professionnel. Puis les participants ont rempli un questionnaire répondant à la question de savoir dans quelle mesure ils seraient prêts à reproduire ces comportements. A chaque fois, une corrélation entre le statut social des participants et leur capacité à enfreindre l'éthique est mise en évidence. » Ainsi il est prouvé que les riches sont spontanément mauvais et enclins à l’abus de flor-30pouvoir. Pour sauver les riches et les protéger d’eux-mêmes, une seule solution : la taxation qui les soulage de la surcharge pondérale qui les pousse au vice a-social ! Mais ce n’est pas fini !

« Une dernière expérience a consisté à placer près de 200 personnes devant un jeu informatique de lancer de dés : une somme d'argent leur était promise si le score atteint après cinq lancers était élevé. Mais, bien sûr, le jeu était pipé et le score ne pouvait excéder 12 points. Ceux qui ont rapporté des scores supérieurs aux expérimentateurs ont donc triché. Même en tenant compte de nombreux paramètres comme l'ethnie, le sexe, l'âge, la religiosité, l'orientation politique, il n'y a rien à faire, "la classe sociale prédit positivement le fait de tricher". A quoi tient ce lien entre hauteur sociale et bassesse morale ? En partie, répondent les chercheurs, "à une perception plus flor-31favorable de la cupidité". » Les riches trouvent positif d’être guidés par l’appât du gain et cette appétence maladive les conduit à pratiquer banalement le mal. De tout ceci nous ne tirerons aucune autre leçon sinon celle de nous être bien amusé à cette lecture. Cependant je recommande d’utiliser abondamment cette étude. Elle me paraît être une juste réponse au mépris ordinaire des élites médiacrâtes qui ne manquent jamais une occasion de stigmatiser le peuple, la bassesse supposée de ses passions, et ainsi de suite. Et on y puisera aussi un argument contre l’idée que notre idée de « tout prendre » au-dessus de 30 000 euros par mois serait déraisonnable car elle démotiverait les importants. Cette expérience démontre au contraire qu’elle pourrait les soigner contre une addiction qui les conduits aux comportements immoraux et anti-sociaux. Prouvé scientifiquement ! J’en viens à flor-32notre traitement dans les médias.

Voici la leçon des relevés du temps d'antenne au 24 février publié par le CSA. En résumé : la situation se dégrade pour le Front de Gauche à la télé. 6% du temps pour le Front de Gauche alors qu'on trouvait 7% au précédant relevé le 10 février dernier. A la radio la situation frémit légèrement en notre faveur : 6,6% du temps contre 5% au 10 février. Mais nous bénéficions toujours de moins de temps que les Verts ! Et le cumul PS/UMP est toujours très élevé 68%. Dans ces conditions, Eric Coquerel a renouvelé notre protestation au CSA. Avec juste ce qu’il faut d’ironie pour souligner que nous ne sommes pas dupes de l’effet de ses prétendues recommandations. « Dans votre communiqué commentant la dernière livrée des résultats au 24 février, écrit-il, vous constatez « que la concentration des temps de parole sur deux candidats s’est atténuée ». Après ce constat optimiste vous insistez cependant pour que les efforts des médias « soient poursuivis » afin que le principe d’équité soit respecté au 19 mars. » Il faut le lire pour le croire ! Ces lignes signent ce qu’est cette commission et les personnages qui la composent. Pour faire croire qu’ils servent à quelque chose et que quelqu’un se flor-34soucie de ce qu’ils disent les voici réduits à se réjouir d’évolutions insignifiantes qui laissent intact un océan d’abus ! C’est ce qu’ils nomment « progrès » !

Bien sûr ils comptent les attribuer à leurs recommandations ! Eric Coquerel relève cette bouffonnerie dans le courrier qu’il a adressé à cette piteuse « commission ». « A 24 jours de cette issue, nous estimons, Monsieur le Président, que vous faites preuve de beaucoup d’optimisme. En effet fin janvier nous constations 75 % de temps de parole cumulé sur les TV pour les deux candidats du PS et de l’UMP et 73 % sur les radios. Un mois après il est de 68 % sur les TV et les radios. Il y a certes un progrès mais à ce rythme, nous doutons fortement que vous soyez parvenus à vraiment réduire cette bipolarisation excessive sur les médias audiovisuels d’ici la fin de la période d’équité. » Le moment venu il faudra dissoudre cette commission qui vient de faire la flor-35preuve de son inutilité coûteuse. Le programme du Front de Gauche prévoit la création d’un Conseil National des médias qui remplacera honorablement cette lamentable parodie d’autorité « indépendante » !

Après cela j’en reviens à l’émission de TF1 « Parole de candidat ». TF1 me donne généreusement une demi-heure de temps de parole en soirée. Mais auparavant vous aurez dû subir une heure et demie de madame Le Pen ! N’oubliez jamais, mes amis lecteurs, cette offense ! N’oubliez jamais que cette chaîne a donné la parole à la candidate du parti qui applaudit debout un collabo assassin et antisémite et m’a réduit à passer sous ses pieds pour moitié moins de temps. Cela vaut pièce d’identité ! Surtout quand il est évident que notre temps de parole est déjà grossièrement sous-estimé. Surtout quand l’intéressée elle-même dit qu’elle n’est pas sûre d’être candidate ! Regardez les visages des journalistes qui acceptent ce rôle. Retenez leurs noms. Ces gens sont capables de tout sur ordre. En tous cas personne ne pourra dire que nous avons laissé faire. Nous avons évidemment flor-37protesté, y compris auprès du CSA. Mais TF1 nous a expliqué que c’était comme ça ou rien. Il faut donc subir. Comme on subit l’occupant privé d’une ancienne télé publique en lui résistant du mieux qu’on peut.

Nous pensons là encore que le CSA devrait intervenir. Eric Coquerel a donc repris la plume. Bien sur, le CSA ne fera rien, comme d’habitude. Il n’est là que pour faire croire qu’il y a quelqu’un, une règle et une police pour la faire respecter. Voici ce qu’écrit Eric Coquerel : « Nous souhaitions vous alerter sur le problème posé par l’émission « Parole de candidat » sur TF1. Cette émission politique sera la seule de la première chaîne française durant la période d’équité. Elle est donc d’importance. Six candidats ont été retenus par elle. Deux, Nicolas Sarkozy et François Hollande, bénéficient d’une émission entière. Les quatre autres se partagent le temps d’antenne, flor-4François Bayrou et Marine Le Pen en « prime time », Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon en 2ème partie de soirée derrière les deux premiers nommés et avec un temps de parole bien moindre. Il s’agit pour nous clairement d’un choix politique qui évidemment ne peut qu’influencer les électeurs. Il a une conséquence inédite : trois des quatre candidats à bénéficier de la case « prime time » sont de droite ! Rien ne justifie cette répartition. Nous vous rappelons par exemple que les derniers sondages placent François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon à 1% d’écart ! ». Que va-t-il se passer ? Rien. Le monde va sa route. Ces gens nous méprisent. Nous ne sommes rien à leurs yeux. Pleins de flor-41morgue et de suffisance ils ne comprennent peut-être même pas de quoi il est question. La réplique est donnée par notre hymne, non ?

J’ai évoqué ici déjà, à de nombreuses reprises, la puissance de l’outil de contournement du verrouillage médiatique qu’est la toile. J’en juge par les résultats de notre équipe, celle qui est constituée autour de ce blog. Elle est évidemment très étroitement articulée avec celle du site « Place au Peuple » et celle du site du Parti de Gauche. Mais elle fonctionne de façon parfaitement autonome et j’en suis le rédacteur en chef très vigilant et très directif. Tout part naturellement de ma connivence avec le webmestre qui est le chef d’orchestre et metteur en scène de mes coups de cœur et trouvailles. Comme vous le savez j’ai la passion des médias. J’ai participé à pas mal d’expériences dans ce domaine depuis les années 70 et j’en ai créé quelques-uns. Mais jamais je ne suis parvenu à la force d’impact de celui-ci, acquise avec aussi peu de moyens. Nous voici rendus à trente mille visites quotidiennes. La lettre du blog compte 56 000 destinataires et leur nombre s’accroît de 2000 par semaine dorénavant. Dans ces conditions toute mon équipe est survoltée. De nombreuses branches s’ajoutent au rameau principal dans une ambiance où les trouvailles s’ajoutent les unes aux autres. Je vais en raconter quelques-unes, en hommage aux femmes et aux hommes de l’ombre qui gravitent autour du vaisseau amiral flor-42qu’est la publication de ma note, une deux ou trois fois par semaine selon les latitudes que me laisse ou non mon calendrier.

Une équipe de camarades autour du webmestre s’active chaque jour pour que les vidéos et enregistrements audio des émissions de télé et de radio, des meetings, des manifestations de toutes sortes où je prends la parole, soient publiées et proposées aux visiteurs de ce blog. Ils s’efforcent de le faire aussi vite que possible, une fois l’émission diffusée ou le discours prononcé, pour permettre au plus grand nombre de participer à ce que nous construisons. C’est la plateforme de diffusion en ligne « Dailymotion » qui héberge nos vidéos et supporte donc le poids flor-44de tous ces fichiers d’images qui, même compressés, restent très volumineux. Une heure de discours ou d’émission c’est près de huit heures ensuite de traitement numérique, conversion du format de fichier, compression, export, encodage. Sans parler du montage. Car si nous publions l’intégralité des passages télé et radio, un travail de montage est toujours nécessaire pour caler le début et la fin du programme, ôter les tunnels publicitaires ou tel intermède d’actualité ou de divertissement sans lien avec des commentaires qu’on peut solliciter de moi. Au-delà de ce flux quotidien de vidéos lié au rythme soutenu de la campagne, l’objectif est aussi de constituer et de préserver nos propres archives. Ce dernier chantier est immense. Et nous manquons d’aide pour tout classer, résumer, et équiper de sommaires. Mais ce qui est fait est déjà magique pour élargir l’audience dans le temps d’un événement passé et pour garder mémoire de ce qui a été entrepris depuis que le Parti de Gauche et le Front de flor-48Gauche sont nés. Pour tout cela, les camarades ont le souci de la qualité de restitution des enregistrements, à commencer par une bonne définition des images, et une synchronisation parfaite de l’image et du son. Ce n’est pas simple, croyez le bien.

Depuis novembre 2008 et le lancement du Parti de Gauche, plus de 250 vidéos ont été publiées sur mon blog. En tout 45 discours prononcés en meeting et réunions publiques et 135 passages dans des émissions des chaînes de radio et de télévision. S'y ajoutent une quarantaine de vidéos d'interventions diverses : conférences de presse, réactions lors des soirées électorales, reportages de la "Télé flor-49de Gauche" dans les manifestations, invitations à des forums, réunions des Front de Gauches thématiques, prises de paroles en soutien à des travailleurs en lutte.

Je vous dis un mot de l’audience de tous ces documents. Car elle se compte en milliers de « vues » cumulées dans le temps. L’audience moyenne des vidéos du blog est passée depuis septembre 2011 de 7000 à 16000 vues. Et cela semble s’accélérer. A ces chiffres s’ajoutent les audiences du même contenu diffusé sur le compte du média invitant, sur le compte d’internautes qui choisissent de le télécharger et, évidemment, sur le compte de « Place au Peuple ». Ainsi, le meeting de la place Stalingrad à Paris qui a marqué le lancement de la campagne présidentielle du Front de Gauche en juin 2011 a été vu 28 000 fois. A titre de comparaison mon passage à l’émission de Drucker en novembre 2010 a été vu 15 000 fois. L’émission « Parole directe » de TF1 en octobre en est à 19 000 vues, le duel avec Copé sur France 2 en décembre à 30 000. La petite vidéo des vœux faite par l’équipe de « Place au Peuple », reprise dans des articles de presse, atteint le score de 50 000 vues. Mon passage à « Des paroles et des actes » sur France 2 en janvier a dépassé les 50 000 vues. Et de courts extraits de cette émission mis en ligne par l’équipe du blog le soir de l’émission sont chacun au-delà des 20 000 vues. Enfin mon vrai–faux duel avec Marine Le Pen sur France 2 de jeudi 23 février est déjà, après quelques jours, à des chiffres considérables. En effet, un extrait mis en ligne le soir même par le site du journal « Le Monde » a flor-52été vu 280 000 fois. A comparer avec les 290 000 en un an et demi de la vidéo de « l’apprenti journaliste ». Et l’intégralité de l’émission publiée sur le blog est au-delà des 50 000 vues.

Les vidéos des discours connaissent aussi de fortes audiences. Celui de la Fête de l’Humanité filmé par un camarade de la « Télé de Gauche » grimpé sur la grande scène est à près de 20 000 vues. En comptant les audiences cumulées du blog et de « Place au Peuple », mon discours à Talence en décembre est à 24 000 vues, Metz à 25000, Nantes à 30 000, Besançon 28 000, Villeurbanne 28 000, Montpellier 34 000. Sans compter la diffusion en direct et en streaming que nous avons expérimentée avec succès lors des deux derniers meetings : 5400 connexions pour Villeurbanne et 7800 pour Montpellier. Et combien d’écoutes collectives à chaque fois dans toute la France qu’elles aient été organisées dans des lieux publics ou bien chez soi entre amis, camarades ou voisins.

Toutes ces audiences peuvent paraître faibles si on les compare aux 7 millions de personnes qui ont vu mon passage sur TF1 en octobre dernier, aux 3,5 millions qui m’ont suivi à « Des paroles et des actes » sur France 2 en janvier et aux 6 millions qui étaient devant leur poste lorsque j’ai affronté Madame Le Pen sur France 2. Mais elles reflètent un usage différent de la diffusion unique en direct par les grandes chaînes. D’abord ils sont vus par tous ceux, en particulier les plus jeunes, qui ne regardent presque plus la télévision. Ensuite les vidéos du blog sont visionnées sur le temps long, à tête reposée. Elles sont partagées sur les réseaux sociaux, reprises dans des articles, leurs liens circulent, chacun peut les intégrer à son propre site. Et flor-9beaucoup des visiteurs de mon blog n’entrent pas d’abord sur le dernier billet publié mais vont et circulent dans les archives, y compris les plus anciennes.

Je vous dis un mot enfin d’une nouveauté apparue sur mon blog il y a quelques semaines. Peut-être l’avez-vous déjà remarquée. Mes camarades ont commencé à créer des « blogcasts » de mes discours. Le mot est de leur invention, composé de « blog » et de « podcast ». Ces blogcasts permettent d’écouter la bande audio de mes discours au format mp3, de la télécharger pour l’emporter avec soi ou pour la partager. Bref d’écouter le contenu d’un discours sans être scotché à un écran. Quinze discours les plus récents sont déjà disponibles et petit à petit, ils le seront tous. On dirait que ce système a trouvé plusieurs milliers d’amateurs, plus de 20 000 utilisateurs déjà en tout. Depuis fin janvier, ces discours ont été écoutés 8000 fois depuis le blog. Et 13000 fois téléchargés. Pour Villeurbanne, c’est plus de 2600 utilisations de l’outil des blogcasts, et 4300 pour Montpellier. Pour mon discours du Blanc-Mesnil 3400. Mes vœux à la communauté éducative et le discours de Besançon chacun 2000.

Dans ces conditions, c’est un très grand changement du sens d’un événement qui rassemble pendant des mois autant de personnes différentes. J’en ai conscience au moment même où j’entreprends mon discours ou ma conférence. Je sais que le public qui l’écoute est non seulement celui que je vois mais aussi ces milliers, bien plus nombreux, que je ne vois pas et dont la plus grande quantité n’est pas encore intéressée au moment où je parle et ne le sera pas avant plusieurs jours et parfois semaines ! Cette déformation du temps politique, cette rupture de la simultanéité des causes et des effets politiques est une des grandes nouveautés de l’espace-temps politique à l’ère du net. A cela s’ajoute la vie devenue autonome des produits « dérivés » du blog. Ainsi quand nous éditons des « blogcasts » tels que je viens de les décrire. Mais aussi quand la lettre hebdomadaire du blog compte 56 000 destinataires. Un vrai hebdomadaire qui fonctionne comme une plateforme d’accès au contenu global du blog. Car les articles renvoient sur tous les niveaux chronologiques du blog. C’est bien sûr l’occasion pour moi d’inviter ceux qui ne l’ont pas encore fait à s’inscrire au registre de diffusion de ce « Petit courrier du Blog » ou à y inscrire ceux que vous souhaiteriez associer à nos réflexions. On verra bientôt quel levier est aussi ce moyen d’action comme le pressentent déjà ceux qui s’en servent comme outil de développement.

Ici je vous propose quelques liens. L’un mène à un petit film tourné sur le meeting de Montpellier du Front de Gauche pour le compte de la Télé de Gauche par les bénévoles, pas vraiment amateurs, de la région. C’est un regard sur les à-côtés militants de la soirée. J’aime y retrouver l’ambiance un peu spéciale de l’attente de l’événement que l’on sent gronder sous ses pieds. Les regards croisés qui en rendent compte ne me lassent pas. J’y découvre aussi des choses que je n’ai pas vues. Que puis-je voir d’ailleurs dorénavant. Peu de choses car chaque minute est comptée, chaque pause organisée et bien remplie, chaque déplacement soigneusement balisé. Il ne peut en être autrement en ce moment. Les visages des copains, je les vois furtivement, ici, puis là. Je devine les tâches et les postes occupés. Et pour finir considérez que je suis le sujet de l’action. Et comme je n’ai guère le goût de me regarder vivre, comprenez que du coup je ne vis la scène à laquelle vous avez peut-être participé qu’en seconde main, après coup et toujours de l’extérieur. D’où ce lien si spécial que j’ai noué avec notre équipe de photographes. Ils ont dorénavant leur espace réservé dans le site « Place au Peuple ». Je voudrais que vous y jetiez un œil. Depuis le début de ce blog, j’ai voulu qu’il intègre une dimension de création culturelle. Ce ne pouvait être que dans un domaine visuel. J’ai pensé publier des tableaux. Mais c’était un exercice trop lourd, trop exigeant. Il me supposait une capacité d’appréciation que je n’ai pas. J’ai étrenné l’idée plus modestement en publiant mes propres photographies. Mon projet était de convaincre d’autres personnes de me confier leur création. Cela s’est fait comme vous l’avez vu. Mais le plus important pour moi est d’être parvenu à lancer l’équipe de photographes que coordonne Stéphane Burlot. D’abord c’était la rubrique « l’œil de la campagne ». Depuis, il y a la page « place aux photos » installée dans le site « Place au Peuple ». Je crois que vous serez intéressé non seulement par leur travail mais aussi par les biographies des auteurs. Le tout est à l’image de notre campagne.  

Au fil de mes ballades sur la toile, je trouve des perles que je voudrais partager. Elles me permettent de m’éviter de trop longs développement. Tout y est dit de ce que je pense, plus simplement et plus efficacement que je ne le ferais. Par exemple, ici, ce décryptage de la guerre que nous mène « Le petit Journal ». Là, voici un montage qui m’a bien fait sourire. Il s’agit de ce que l’auteur de cette vidéo appelle « Le saut d'obstacle médiatique » auquel je suis astreint du fait du caractère moutonnier des gens de médias et du poids de l’idéologie dominante sur leur façon de regarder la réalité.


1 133 commentaires à “Les riches et les puissants. TF1 et le CSA”

Pages : « 113 14 15 16 17 [18] 19 20 21 22 23 »

  1. 851
    JM77 dit:

    Petit message avant de partir à Rouen -merci aux camarades pour les infos pratiques-.
    Sarkozy doit vraiment être bas dans les sondages car j'ai trouvé les journalistes et les intervenants plus que très mordants avec LePen ce qui ne fut pas pour me déplaire.
    Nous concernant, et ce n'est pas la première fois que je le dis sur ce blog, ils ont été certes piquant (Field) voir méprisant(économiste) mais au final peu insistant -avantage de passer en second?- et notre candidat a su, pu, développer ses arguments assez facilement.
    TF1 défendra Sarko le plus longtemps possible pour le reste ils ne feront pas de cadeau à Hollande et LePen... pour nous dans un jeu de billards à trois bandes il y a peut-être un peu de place -j'ai dit un peu !-.

  2. 852
    breteau jean claude dit:

    R S A et minima sociaux, si c est cela notre horizon non merci il faut viser la liquidation de ces instruments mais aussi en finir avec les resto du coeur et le reste.Redonnons de la dignite aux victimes du capitalisme, par l emploi, la formation, la securite emploi, c est cela la revolution citoyenne.Sortons des schemas colmatages du ps et de l u m p .Finissons en avec l humiliation, y a encore du boulot pour sortir de la mediocrite, bien ancree meme ici...!

  3. 853
    clarazed dit:

    @ 848 l'hallebardier_95 à 14h45
    Heu... il faudra le convaincre de "travailler" avec les FdG, car voici ce qu'il dit de la réponse de Jean-Luc Mélenchon :
    Patrick LAMORT DE GAIL
    "Satisfait ? Sans plus. Je suis en désaccord avec Jean-Luc Mélenchon sur deux points : d'abord l'Education nationale qui est pour moi d'un immobilisme épouvantable depuis cinquante ans, et d'autre part, j'ai regretté qu'il mette une association en compétition avec l'Education nationale. Nous sommes avant tout complémentaires et surtout pas rivaux."
    Mais à coeurs vaillants rien d'impossible.

  4. 854
    adeheurtaumont dit:

    voila le message laissé à l'instant sur le blog de JP Chevènement

    Monsieur le Ministre

    J'apprends par la voix d'Internet que vous avez finalement décidé de rallier le clan Hollande.
    Sachez, même si finalement vous n'en aurez que faire, que je désaprouve ce renoncement à vos idéaux. Vous auriez pu vous retirer de la vie poitique avec panache, vous avez choisi de partir par la petite porte des bassesses politiciennes... renoncer à votre engagement et à votre combat qui fut le vôtre dans le paysage politique depuis toujours pour 8 malheureuses circonscriptions piétine l'action de ceux, véritables, qui avaient pris votre rélève dans la lutte. Adieu camarade, en souhaitant qu'il ne vous soit pas trop pénible, depuis vos charentaises, de constater les dégats...

  5. 855
    naif dit:

    Inconsciemment ils conscientisent ces politologues des sondages.

    "Il y a une véritable progression dans la durée de Jean-Luc Mélenchon", note Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos. Il pourrait également bénéficier de l'égalité stricte du temps de parole, qui débute le 20 mars."

    Ils se préparent à revoir leur copies ! Il faut bien sauver leur crémerie.

    Anticiper une progression des sondages lors de "l'égalité" de parole des candidats c'est valider que notre candidat a un potentiel qui ne s'est pas exprimé dans l'opinion. Et l'opinion est fabriquée par l'information diffusée par les médias qui elle même s'appui et commente les sondages. Ces mêmes sondages répètés à l'envie gavent ces mêmes médias qui forgent l'opinion et nourissent les sondages....etc.
    Mr Teinturier a travaillé pour Louis Harris, l'IFOP, TNS SOFRES et IPSOS... Il n'a pas fait Opinion Way, c'est un bon point pour lui. Il fréquente régulièrement le plateau de C'dans l'air c'est à mon avis un mauvais point pour lui.
    En attendant nous aurons perdus des mois à expliquer aux français qu'une autre voie est possible. Et que si les sondages avaient été plus réalistes en prenant la marge haute par exemple, nous aurions pu nous exprimer en prime time sur TF1 pendant prés de deux heures et avoir plus de temps dans d'autre médias. Et réciproquement pour d'autres candidats à qui on a attribuer les marges hautes.

  6. 856
    redline69 dit:

    les deux vidéos en bout de billet sont absolument édifiante de vérité sur le monde des médias qui sert la soupe de quelques grands groupes et dont plus aucune vision ne permet d'entrevoir de changement.
    les questions de ses journalites leurs sont dictés ! çà se voit comme le nez au milieu de la figure grâce à ces deux vidéos.
    de plus que des journalistes soit" la femme de " est absolument scandaleux et terni l'image de journaliste indépendant et lucide sur les questions politiques.
    çà finira très mal pour les journalistes de ce système car ils sont les bras armés de la misère, des gouvernements du système et du recul démocratique.
    OUI ! les journalistes sont bien coupable de complicité avec le foucquet, le diner du siecle, les vacances avec le conseillé de l'Elysée (voir arrêt sur image où l'on reparle d'Aphatie), etc...! ces 2 vidéos en sont indéniablement la preuve.

  7. 857
    breteau jean claude dit:

    un sondage exclu deuxieme tour :J L Mélenchon 62% N Sarkozy 38%. Notre candidat meilleur rassembleur au second tour, une confirmation

  8. 858
    Jonathan L. dit:

    J'ai mis un point d'honneur à ne jamais parler de Jean-Luc Mélenchon à ma copine, sauf lorsque elle me posais des question...
    ...et j'ai bien fait: c'est ainsi qu'elle vint seule vers le FdG!
    La lumière rayonne...

  9. 859
    Fred dit:

    Dommage qu'il n'y ait pas un forum où l'on puisse s'exprimer... Je le fais donc ici. Une fois encore, bravo M. Mélenchon pour votre intervention hier sur TF1 ! VOUS êtes celui qui me fera voter réellement pour des idées et un candidat et non dans une espèce de dépit rituel, lequel m'a tout de même toujours amené aux urnes.
    L'humain d'abord ! Slogan derrière lequel je ne comprends pas que tut le monde ne se rallie pas !

  10. 860
    carlo dit:

    @ Langue rouge
    "Et sur l'essentiel attention à ne pas oublier Sarkozy dans la campagne. Si comme le préconisent certains Mélenchon doit concentrer son objectif sur le fait de piquer les électeurs de Hollande, le seul résultat risque d'être la victoire de Sarkozy."

    Critiquer FH parce qu'il est trop à droite peut lui faire perdre des voix au profit de Jean-Luc Mélenchon (ce qui doit être, selon moi, l'objectif) mais n'en fait pas gagner à NS.
    Par ailleurs, même si FH baisse (et que Jean-Luc Mélenchon monte à due proportion), cela n'hypthèque en rien les chances de victoire du candidat du PS (à condition, bien sûr, qu'il soit devant Jean-Luc Mélenchon au soir du 1er tour). Compte tenu des sondages actuels de MLP, même si FH et Jean-Luc Mélenchon arrivaient à peu près à égalité (aux alentours de 20%), la gauche serait de toute façon qualifiée pour le second tour. Enfin, il n'est nullement nécessaire d'être en tête à l'issue du 1er tour pour gagner (FM était arrivé second à la présidentielle de 1981).

  11. 861
    Antraigues dit:

    Publié sur le site du Monde à 12H16 :
    "Bonne nouvelle pour Jean-Luc Mélenchon, de retour de vacances : dans le sondage Ipsos pour Le Monde, France Télévisions et Radio France, le candidat du Front de gauche progresse de 1,5 point et frôle la barre symbolique des 10 % d'intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle."
    C'est tout de même extraordinaire, Jean Luc Mélenchon s'approche des "10 pour cents" dans les sondages depuis un bon moment, ne cesse de progresser mais continue de "frôler" la "barre des 10 pour cents" sans jamais l'atteindre... C'est comme l'age de la retraite, ça ne cesse de reculer au fur et à mesure que l'on avance.

  12. 862
    adeheurtaumont dit:

    Carlo
    Et Chirac derrière Jospin en 1995

  13. 863
    l'hallebardier_95 dit:

    @855_clarazed
    En effet, je viens de lire son appréciation, un peu faux c*l, le gaillard, pas vraiment franc du collier. En effet, il commente une réponse qui n'est pas en rapport avec la question qu'il avait posée. Comme quoi ce type d'émission est trompeuse. En tout cas merci pour ce lien qui me fait du coup rembobiner mon post précédent, nul et non avenu.

  14. 864
    jacques chanéac dit:

    Regretter que Jean-Luc Mélenchon n'ait pas pu aborder certains thèmes dans l'heure qui lui a été "concédée" est une chose. Constater tout ce qu'il a pu dire, faire passer avec quel talent, quelle profondeur, quel coeur, en est une autre. Une fois encore le candidat de notre FdG a marqué des points et surtout touché nombre de gens qui ne le connaissaient pas ou mal. A ce titre, j'ai moi aussi reçu aujourd'hui des sms ou des appels de personnes qui hésitaient encore et qu'il a convaincues. C'est pourquoi je pense que plus que jamais la priorité est à jouer groupés, à mettre de côté nos éventuelles et légitimes divergences pour nous réunir sur ce qui nous rassemble et fait et fera notre force dans l'ultime ligne droite : solidarité, redistribution et partage des richesses pour un monde plus juste, plus généreux ce que résume notre slogan qui, croyez moi, touche les gens quand ils le découvrent : l'humain d'abord.
    Les semaines qui nous séparent du premier tour vont nous permettre de progresser largement. A chacun d'entre nous de convaincre un par un nos contacts comme nous le faisons avec succès depuis des mois en persuadant ceux -et ils sont encore nombreux- qui "hésitent à voter Jean-Luc Mélenchon de crainte de revivre 2002" que le candidat du PS est déjà qualifié pour le 2e tour et que ce factice "vote utile" doit céder la place au vote du coeur, au vote de nos espoirs en une société meilleure, et surtout au seul vote de gauche, celui qui permettra au FdG de peser de plus en plus lourd dans les mois et les années qui viennent. Là est l'essentiel, le moteur de notre combat.
    Amitiés fraternelles

  15. 865
    Célia dit:

    @ Redline69 (858)
    "que des journalistes soit "la femme de" est absolument scandaleux et terni l'image de journaliste indépendant et lucide sur les questions politiques."

    Que veux-tu dire ? Que quand une journaliste a le malheur d'avoir épousé un homme politique, elle devrait rester à la maison ? Ne plus exercer son métier ?

  16. 866
    poppa dit:

    L'idéal : la 6ème République et Jean Luc Mélenchon Présidons de l'Europe.
    Le cauchemar : en avril la 3ème Guerre mondiale, nous ne votons pas et Sarko reste président.

  17. 867
    Daniel dit:

    Merci à Jean luc et à vous toutes et tous les militants, il va falloir mouiller le maillot, donner le maximum. Les médias ne feront pas tout.

  18. 868
    adeheurtaumont dit:

    Célia
    Non, il ne s'agit pas de la renvoyer à la maison, mais au moins de la retirer des rubriques politiques pendant le temps de la campagne.
    Non ?

  19. 869
    pedro dit:

    Tout d'abord, bravo pour votre prestation sur TF1 hier soir. Grandiose. Après les fleurs, une critique :
    M. Mélenchon, j'aimerais vous interpeller sur la taxation des français vivant à l'étranger. Je n'y suis pas opposé. Bien que je n'ai pas compris votre analogie avec les états-unis puisque à vous entendre vous comptez taxer tous les français vivant à l'étranger alors que les états-unis ne pratique la taxation différenciée qu'au dessus d'un certain montant de revenu avant leur expatriation (environ 150 000 $ / an) et ayant en plus un patrimoine supérieur à 2 millions de dollars (Source: http://www.irs.gov/irb/2009-45_IRB/ar10.html#d0e186). Envisagez-vous également de telle garde-fou pour traquer les évadés fiscaux ? Mais là n'est pas vraiment le problème. Ce que je vous conseille (c'est en toute modestie que je vous donne un conseil), c'est d'arrêter de prendre votre cas personnel pour expliquer ce qu'est la taxation différenciée (je vous ai déjà entendu le faire lors de plusieurs de vos interventions). Vous prenez votre propre exemple, mais vous n'êtes pas un français vivant à l'étranger. Vous vivez en France la plupart du temps. Vous avez donc plutôt une situation qui se rapproche des frontaliers. Qui travaille dans un pays et y perçoive leur salaire, mais vivent dans un autre pays. Je pense donc que votre mise en scène personnelle sur ce question n'éclaire en rien l'électeur sur le bien fondé de cette proposition. S'il vous plait essayer de trouver un autre exemple que celui du député européen pour défendre cette mesure (auprès des vrais français de l'étranger, vous l'aurez compris - car au même titre qu'il ne faut pas monter les français les uns contre les autres, il ne faut pas non plus monter les français de France contre les français de...

  20. 870
    jprissoan (69) dit:

    sur le thème de la décroissance, je crois qu'il faut avoir quelques biscuits pour aller l'expliquer aux huit millions de pauvres dénoncés par Jean-Luc Mélenchon et le FdG...

  21. 871
    olivier dit:

    Pris le site d'un journal bien connu :
    " le candidat du Front de gauche progresse de 1,5 point et frôle la barre symbolique des 10 % d'intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle." on y est 9,9999 mais pas 10 c'est trop dur à dire pour un candidat du Front de Gauche. Alors allons y pour 15 c'est plus facile.

  22. 872
    lentendu dit:

    Tous le jours : on peut constater sur ce blog l'arrivée de nouveaux venus charmés par les prestations de notre candidat préféré dans les médias ou dans les meeting.
    @Tous : Merci et permettez moi de trinquer avec vous pour l'apéritif virtuel de bienvenue.
    J'espère que l'effet boule de neige jouera à fond et que c'est Jean-Luc notre bonhomme de neige du FdG qui apparaitra sur nos écrans à 20h au soir du premier tour.

  23. 873
    Menjine dit:

    Concision et à propos.
    Cette émission a été vraiment réussie, passer en dernier vous a été profitable, a réveillé les téléspectateurs et parce que vous avez su mettre en évidence l'essentiel, a permis de faire progresser idées, réflexion et perspectives.
    Vous avez su nettoyer les écuries d'Augias, Hollande ne fait que la moitié de l'analyse s'il pense que cela lui sera tout bénéfice et que c'est pour lui que vous avez dégagé la place : non c'est au front de gauche que s'ouvre la voie.
    Les choses sont claires maintenant :
    1- La politique du PS est "l'abstention dynamique", la nôtre "le combat offensif"
    2- La politique du PS est "l'ajustement avec la Finance", la nôtre "l'union en marche vers la rupture."
    3- La politique du PS est "l'aménagement de la Vème République", la nôtre "la Viéme République, la planification écologique, la Révolution citoyenne"
    Il faut continuer à pousser, occuper les 22 mètres de l'adversaire de droite, et aller aplatir avec Mélenchon entre les poteaux, comme le dit la langue de l'ovalie !

  24. 874
    gabriela dit:

    Ce que je ne comprends pas: comment c'est possible que Le Pen, après ses pitoyables prestations télé à France 2 et hier à TF1 soit encore en progression dans les sondages. Quelqu'un peut m'expliquer ça?

  25. 875
    Maurice dit:

    Encore une prestation grandiose de notre pédagogue favori. Clair, concis, percutant...la barrière psychologique s'estompe et le second tour s'approche

    Merci J-L

  26. 876
    nath35 dit:

    Du grand art quand même, j'imagine deux heures de prime avec des intervenants objectifs et constructifs... On peut rêver!
    Sinon,
    Alexis Corbières sur beur fm le 2 mars pour les gourmands et pour ceux qui veulent des précisions sur la façon de combattre le FN ailleurs qu'à la TV.
    Toute l'équipe de campagne est sur le terrain et travaille d'arrache-pied.
    Merci à eux tous

  27. 877
    ElGuido dit:

    Regardez bien la manipulation de Europe1
    Mélenchon affiché à 7,5% et la flêche rouge indiquant une baisse. Il n'y a que Sarkozy et MPL qui sont en hausse.
    En plus si on fait le total des voies de gauche, on voit qu'ont est très très loin de la droite. Ils sont à 60% et nous à 40%. C'est incroyable!
    C'est ici.

  28. 878
    juju dit:

    Ecoutez moi les gens, comme dirait Jean -Luc.Pour le front de gauche c'est 10% acquis des dernières élections, plus 5 à 8%(on va dire 7)alliance pc, plus 5% des meetings,plus 5% passage télé, plus 5% des socialistes déçus, c'est à la louche,bien sûr, mais ça nous fait 32% n'en déplaisent aux sondages, aux médiacrates et surtout aux marchés financiers. Et c'est pas fini. Rendez vous à rouen, Bonne soirée à tous.

  29. 879
    Pazmany dit:

    Peu importe le temps qu'on vous accorde dans une émission même si je trouve anormal que le temps n'ait pas été équitable hier soir. L'important est l'utilisation et ce qui ressort de ce temps de parole et l'impression est largement positive relayée via les réseaux sociaux.

  30. 880
    olivier dit:

    Concernant le 18 Mars avez-vous des nouvelles sur un éventuel TGV Toulon-Marseille-Aix, je suis intéressé pour le dept 04.
    Merci

  31. 881
    Altaïr dit:

    Les convictions de Jean Luc se nourrissent de nos actions. Aussi, après sa brillante démonstration de "l'humain d'abord" sur TFun, je joints le geste à sa parole et soutiens financièrement le FdG avec mon obole pour qu'il puisse accueillir un maximum de personnes lors de ses meetings. J'y crois, j'agis.

  32. 882
    Antigone 34 dit:

    @ 874jprissoan (69
    Mais justement c'est ce que les productivistes de gauche ne veulent pas comprendre, autant au PC qu'à la gauche extrême. La décroissance ce n'est pas la restriction par la misère comme nous le connaissons aujourd'hui, c'est au contraire la mise en place d'un modèle très différent de la société de consommation, du gaspillage, de la déprédatipn des ressources, de la'ccumulation des déchets, des inégalités Nord-Sud dans une compétition frénétique et égoïste. La décroissance, c'est la croissance d'autres valeurs, d'autres modes de travail, la satisfaction des besoins de base pour tous, la taxation du luxe, du superflu. Lisez car c'est très facile, clair et bien expliqué : Pour une société d'abondance fruagale de Serge Latouche ; ça vaut 4 euros et vous allez vous réconcilier avec la planification écologique, la décroissance est la voie de sortie du capitalisme. L'édication populaire loin de l'intoxication des médias est nécessaire aussi sur ce thème où l'on répète toujours ce même argument.

  33. 883
    gronours dit:

    882 juju : tout a fait la bonne analyse que je fais moi meme depuis pas mal de temps, nous avons toutes les chances d arriver au second tour, j en suis persuadé.
    une observation sur l emission d hier soir : apres l avoir regardée (la derniere heure bien sur) j ai eu l impression bizarre de me sentir un peu plus intelligent (celui qui dit moins con je lui envoie un ours dans la tronche !)
    quel pied que d ecouter Jean-Luc Mélenchon et je vais encore me regaler ce soir a 20h
    a ce propos c est dommage que dans l agenda en haut a gauche de la page les retransmissions eventuelles ne soient pas affichees.. webmaster....? de mon coté, je prosélyte (ca se dit ?) a fond.

  34. 884
    Louis St O dit:

    « le candidat du Front de gauche progresse de 1,5 point et frôle la barre symbolique des 10 % d'intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle. » (le Monde)
    ça y est, vous êtes à 9,999999 mais pas encore à 10 encore 8 ou 10 jours à une progression de 0,5 ou 1,5 par jour, et peut-être arriverez-vous à 10. Enfin normalement !

    Marechal et les autres, j’ai bien entendu votre message, je suis très pris en ce moment, mais je ne vais pas vous lâcher. A bientôt - Louis

  35. 885
    Thomas dit:

    Vous êtes courageux et vous supportez beaucoup de choses peu agréables en ces temps de campagne (parfois peu pris au serieux par les medias), bon courage !

  36. 886
    claude dit:

    Parler plus d'argent que d'êtres humains...quel misère ce monde journalo-politique (ils ne savent que compter, même les morts de Homs..., mais côté idéologie ils n'entendent rien, ou ne veulent rien entendre).

    Merci de porter nos aspirations à un monde plus juste mr Mélanchon.

  37. 887
    Catherine dit:

    D'électrice "utile" prête à voter Hollande au premier tour pour faire barrage à Sarkozy, je passe à électrice active, après vous avoir vu hier soir sur TF1 dans Parole de candidat. Vous m'avez convaincu que vous êtes le candidat que la France mérite... que ce soit dès cette année ou dans cinq ans. Car je ne doute pas que votre sincérité et votre intelligence continueront de rallier toute la gauche et parviendront même grignoter à droite tous les gens de bonne volonté.

  38. 888
    Dauphinoise dit:

    2ème partie de soirée, 1H seulement mais quelle heure ! je n'ai qu'un mot BRAVO ! Encore une fois c'était d'une clarté, d'une précision implacable. Que même que les journaleux finalement z'avaient rien à répondre que même que c'est pas faute d'avoir essayé.
    Honnêtement, je ne me suis pas farcie encore une fois MLP mais en lisant les commentaires je me demande si j'aurais pas dû....
    Ce matin, on m'a dit "tu as regardé Mélenchon hier soir ? Il était bien. Vraiment bien !" Et je ne suis pas certaine que celui qui m'a dit cela était, a priori, un convaincu de base.
    @849 l'hallebardier_95
    Si vous allez sur le lien qu'un commentateur a déposé où il est question de savoir comment les participants à l'émission en sont ressortis, ce monsieur Lamort de Gail n'a pas été convaincu par Jean-Luc Mélenchon. On se demande vraiment pourquoi. C'est pas le tout de "faire l'école subsidiaire" même si c'est tout à son honneur, encore faut-il comprendre ce que les gens disent. Parce que moi j'ai trouvé que ça l'était convainquant !
    Pour en revenir à l'émission, excusez si cela a été évoqué, car trop de commentaires à lire et je manque de temps, mais au sujet du RSA. Même si nous partageons tous cette idée que c'est du travail avant tout qu'il faut, et payé à sa juste valeur, j'ai peur que les gens ne retiennent que le fait que Jean-Luc Mélenchon soit contre et pas la raison pour laquelle il est contre. J'espère que cela passera inaperçu...
    Merci MichelP pour le lien. Je vais garder cette phrase sous cloche:
    Le maître dit : "Ne réfléchissez pas, obéissez." Le financier dit : "Ne réfléchissez pas, payez." Le prêtre dit : "Ne réfléchissez pas, priez." Et le spectateur engagé dit : "Ayez le courage de penser."

  39. 889
    daniel martin dit:

    a 888. on peut dire ca comme ca !
    je ne comprends pas pourquoi le FdG n organise pas lui meme son propre sondage independant, ne serait-ce que pour un usage interne ou mieux encore pour galvaniser les gens ?

  40. 890
    naif dit:

    gabriela (878)

    Comment c'est possible que Le Pen, après ses pitoyables prestations télé à France 2 et hier à TF1 soit encore en progression dans les sondages.

    En politique, c'est comme dans le sport équestre, quand t'as choisi un cheval ou un candidat tu t'y tiens quoiqu'il fasse. En France, de tout temps le pays est partagé en deux camps 55/45% en fourchette haute. Les 10% flottants représentent environ 4 000 000 d'électeurs auquels il faut soustraire 30% d'abstentionnistes. Soit 2 800 000 électeurs indécis. C'est ceux là qu'il faut capter et pour attirer leur attention il faut les connaître. Hier soir la sociologie des télespectateurs est en majorité celle de TF1. C'est à dire beaucoup de personnes agées et retraitées branchées Bleu/Blanc/Rouge (logo TF1). Biberonnée aux bulletins champêtre (env: 8 000 000) de JP Pernault et aux oeuillades de C.Chazal et L Ferrari. Les nombreux reportages de leurs journaux respectifs (13h et 20h) s'ouvrent régulièrement sur des problèmes d'insécurité où l'immigration est en image subliminale. Les séries qui suivent sont soit policière ou à l'eau de rose. Mimie Mathy fait 10 000 000 de télespectateurs !.... ne l'oublions pas.
    Il existe une proportion d'électeurs auto-captifs de ce matraquage sauce TF1 qui ont des prédispositions fortes, de fait, aux idées de droite ou Le Penistes. (env: 8 000 000) Il ne changeront pas!

  41. 891
    Nicks dit:

    Le 18 Mars peut voir le tournant de la campagne. Le thème principal, qui sera je crois la démocratie et les institutions est le coeur, à mon sens du programme du Front de gauche, celui qui, en outre, peut résonner avec la lutte contre le TCE et tous les traités qui dérobent en ce moment la souveraineté citoyenne. Si à la Bastille nous sommes innombrables, alors ce thème portera enfin et le second tour pourra être entrevu. L'espoir est désormais réel...

  42. 892
    Menjine dit:

    @ Au ou à la webmestre
    Chouette l'alternance message blanc, message bleu/gris, c'est bien plus lisible, on repère plus aisément l'argumentation et les grandes lignes.
    Merci

    [Edit webmestre : Ah bon ? Mais j'ai rien changé moi ! Vous voulez dire qu'il y a une différence d'aspect ? Bizarre...]

  43. 893
    marechal dit:

    @ Langue rouge post 837
    Mais attention à ne pas vouloir sauter les étapes, on risque de trébucher. Il faudra plus de temps avant de contester réellement l'hégémonie électorale du PS sur la gauche. Faire plus de 10% voir approcher les 15 ce serait déjà ça.
    Donner trop d'illusions aux gens sur la possibilité réelle de dépasser Hollande c'est prendre le risque de les décourager même en cas de très bons résultats du FdG à 15% par exemple.

    Késako ? j'ai rien pigé. il faudrait mettre un frein à notre élan sous prétexte que les poules mouillées du vote utile risqueraient de se tromper de poulailler ? ça n'a pas de sens un truc pareil, les poules mouillées on s'applique à les sécher et puis c'est tout. Après elle vote pour nous par reconnaissance d'avoir été soignée par la vraie gauche. Camarade non seulement ta trop grande prudence me fait penser à celle d'un minaudier socialiste, mais en plus tu sous-estime l'intelligence des gens qui ont le cœur à gauche et qui le savent. De mémoire une enquête BVA datant d'un mois environ donnait un potentiel de 15 % d’électeurs susceptible de voter FdG en plus de son socle assuré (8 % à l'époque selon cette enquêté; ça c'est nous : les têtes dures) total possible 23 %. Les 15 % en question ne sont pas des chichiteux cela est certain.
    De plus Sarkozy fait sa tambouille avec la Le Pen, on peut les laisser "mariner" ensemble ou s'autodétruire à force de dire tout et n'importe quoi c'est pas nous que ça les dérange... comme il disait l'autre.

  44. 894
    GONZALES dit:

    @892 daniel martin

    Vous voulez fournir à nos adversaires et concurrents toutes nos billes et pourquoi pas détailler toute notre stratégie de campagne en PDF sur ce blog pendant qu'on y est ! Faites confiance aux années d'expérience acquises au fil des élections de tous nos caramades du FdG et de nos organisations respectives l Un petit secret : je pense que c'est fait, chut...

  45. 895
    sebidf dit:

    sur le thème de la décroissance, je crois qu'il faut avoir quelques biscuits pour aller l'expliquer aux huit millions de pauvres dénoncés par Jean-Luc Mélenchon et le FdG... (message 874)

    Pour la décroissance, c'est réduire l'impact de la consommation des riches pour améliorer la condition des plus pauvres par la redistribution et le partage. (Enfin, il me semble et ce n'est pas si éloigné de "l'humain, d'abord"))
    Sinon, c'est également réduire notre impact environnemental, l'empreinte écologique (pays riches) drastiquement pour permettre l'essor des pays les plus pauvres et vivre sur une planète non exploitée mais en aucun cas décroissance du niveau de vie des plus pauvres cela n'aurait aucun sens.
    Enfin, c'est mettre l'accent sur plus de lien social et moins de biens matériels qui ne sont en aucun cas générateurs de bonheur. Donc, le programme du fdg pourrait tendre à moyen ou long terme vers cela. Non?

  46. 896
    Tiago_Jaïme dit:

    le sondage Ipsos-Logica Business du 6mars 2012 vague12 se trouve à l'adresse ci dessous.
    http://www.scribd.com/fullscreen/83936656.

    la dernière question qui se trouve en page 21 sur la nécessité absolue de réduire les déficits très rapidement me parait fort intéressante.
    on peut y voir que les électeurs qui ont l'intention de voter l'humaind'abord se démarquent nettement des autres électeurs.

    Pour le FdG 65% pensent que c'est une erreur contre seulement
    46% pour FH,
    35% pour FB,
    22% pour NS,
    38% pour MLP

    j'en conclue que notre stratégie d'informer d'argumenter et d'expliquer aux français que le spectre de l'insupportable dette est une grossière manipulation pour leur faire peur est la bonne stratégie.Il faut donc poursuivre d'arrache-pied même si cette tâche de faire comprendre nos raisonnements aux citoyens qui sont éloignés de la finance et de l'économie. est très difficile.

    Au vu des chiffres ci dessus j'ai la conviction que bon nombre de ceux qui prendront conscience de l'arnaque à la peur pourraient bien voter pour nous.

  47. 897
    bibi dit:

    896 @Menjine
    [Edit webmestre : Ah bon ? Mais j'ai rien changé moi ! Vous voulez dire qu'il y a une différence d'aspect ? Bizarre...]

    Non, tout est comme avant !

  48. 898
    Gilles Duval dit:

    Bonjour, désolé s'il s'agit d'une redite... Je pense qu'il est temps de soigner notre discours et nos actions à l'adresse des jeunes des milieux populaires très durement touchés par le chômage, et par les chômeurs en général, un peu perdus dans ce que nous appelons à juste titre "classe ouvrière". Ces concitoyens le plus souvent ne s'identifient à aucun des groupes sociaux auxquels nous nous adressons. Merci. PS: ce blog me fait parfois peur, quand je lis par exemple "confiance dans notre guide"... Traduisez le mot "guide" en italien ou en allemand", vous devinerez pourquoi j'ai peur...Mais bravo à Jean-Luc Mélenchon. Fraternellement.

  49. 899
    olmaca dit:

    Merci à Jean Luc d'avoir lancé le pavé du "déremboursement de l'IVG" dans la mare. Du coup tout le monde s'y met et MLP en prend un coup.
    C'est peut être ainsi qu'il faut faire : trouver des idées non exposées et plutôt négatives dans les programmes des autres candidats afin de les mettre sur la place publique.

  50. 900
    Binational dit:

    Pour une fois, j'ai regardé TF1 avec délectation. Les vacances vous font du bien, cher Jean-Luc Mélenchon. Les esprits chagrins s'arrêtent à la rudesse de l'écorce alors qu'il faut voir l'arbre. Vos analyses sont justes et votre clairvoyance, roborative. Votre campagne est claire, pédagogique et généreuse. Vous la menez avec beaucoup d'intelligence et savez laisser parler votre cœur. Bravo et merci !

Pages : « 113 14 15 16 17 [18] 19 20 21 22 23 »

Blog basé sur Wordpress © 2009/2013 INFO Service - V4
AscreeN