31jan 12

Sarkozy obéit à Standard & Poor's.

Ça va saigner !

Ce billet a été lu 71 439 fois.

10Cette note est rédigée au cœur d’une activité très intense. Impossible d’en rendre compte par moi-même, quelque goût que j’en ai. Le temps me manque. Mais tout ce qui m’est advenu pendant ce temps m’a bien travaillé l’esprit. Ça ressortira de bien des façons, comme d’habitude. Je suis une éponge. Ici, je choisis donc de faire des liens pour permettre à qui le souhaite d’en savoir davantage sur tous ces événements. J’en reste plutôt cette fois-ci à une mission d’argumentaire dont je sais qu’elle est appréciée comme outil de campagne par mes lecteurs. En tous cas je vais commencer par un résumé de ma lecture des décisions annoncées par Nicolas Sarkozy.

En fin de semaine dorénavant il y a beaucoup à faire. J’ai pu le mesurer. J’étais à Grenoble pour le débat organisé par Libération. Avant d’aller dans le grand amphi où j’étais accueilli par Nicolas Demorand et Maurice Szafran, je suis allé rendre visite au quartier de la Villeneuve. Un petit bonheur simple pour moi. Puis une fois le débat fini dans l’amphi, retour à mes chères études pour préparer à la fois l’intervention à faire devant un millier d’animateurs et cadres du PCF à treize heures et l’après-midi, à seize heures quarante, à l’audition de la fédération nature environnement. Je crois que j’ai passé les épreuves correctement. Le lendemain, dimanche, pause grasse matinée, puis préparation des « vœux à la communauté éducative » du lundi. Et soirée au siège de campagne pour écouter Nicolas Sarkozy et réagir à son intervention télévisée. 01Ceux que toute cette activité intéresse et qui veulent la suivre de près peuvent le faire en suivant les liens que j’ai disposés pour chaque événement.

Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche soir un triste et banal plan d’austérité. Standard & Poor’s a été entendue et obéie. Ça va saigner ! « Comme partout en Europe », la TVA va augmenter. Elle passera de 19,6% à 21,2% pour le taux principal. On se souvient que le taux réduit avait été relevé de 1,5 points par le plan d’austérité de novembre. Cette nouvelle hausse de TVA représente 11 milliards d’euros pris aux travailleurs. La hausse de CSG sur les revenus financiers doit rapporter quant à elle 2 milliards d’euros. Les salariés vont dont payer 85% du total alors que les détenteurs de capital payeront 15%. Dit autrement, le peuple payera six fois plus. Du Sarkozy pur 02jus !

La hausse de la TVA est censée compenser l’exemption des cotisations sociales patronales à hauteur de 13 milliards d’euros. Ces 13 milliards d’euros financent la branche famille de la Sécurité sociale. Ils appartiennent donc déjà aux travailleurs. En quelque sorte Sarkozy vient donc de voler 24 milliards d’euros aux salariés : les 13 milliards de cotisations sociales qui ne leur sont plus données et les 11 milliards de TVA qui leur sont pris ! Par contre, comme le signifie le sigle TVA, avec cette mesure, Tout Va Augmenter. C’est donc un très mauvais coup contre le pouvoir d’achat populaire. Faut-il rappeler que la TVA frappe plus fort sur les petites payes que sur les grosses ? D’ailleurs Sarkozy s’est pris les pieds dans le tapis à ce sujet. Il a répété qu’il ne croyait pas à une répercussion de la hausse de la TVA sur les prix. Mais dans le même temps, il a dit son espoir de voir son annonce déclencher des achats par anticipation… avant que la hausse ne soit effective. C’est donc qu’il y a de sérieuses raisons d’avoir peur pour son porte-monnaie.

Sarkozy a annoncé une deuxième très mauvaise nouvelle. Comme d’habitude elle passe à peu près inaperçue dans la mesure où elle est très lointaine pour la classe moyenne supérieure médiatisée. Sous couvert de développement de l’apprentissage, il veut pousser massivement les enfants du peuple hors de l’école pour les placer dans les entreprises. Il veut porter à 5% le quota d'apprentis que doivent embaucher les entreprises de plus de 250 salariés. Il y a un an ce quota était de 3%. Il a déjà été augmenté à 4% il y a quelques mois. Sans effet, heureusement. Le nombre d’apprentis stagne à 1,7% des salariés de ce type d’entreprises. Au lieu de chercher à comprendre la raison de son échec, Sarkozy s’entête et augmente le quota. Il refuse de voir que le nombre d’apprentis 03n’augmente pas. Car il ne sait pas qu’une usine n’est pas une école. L’apprentissage ne correspond pas à tous les métiers et place les jeunes dans des situations beaucoup plus précaires que l’alternance sous statut scolaire. 25 % des contrats d’apprentissage sont rompus dans les trois premiers mois !

Le pire ne s’est pas beaucoup commenté. Dorénavant, les salaires et la durée du travail seront fixés entreprise par entreprise. Et les décisions prise de cette façon auront une valeur supérieure à la loi et au code du travail. Nicolas Sarkozy ouvre ainsi un nouvel âge de la République qui devient en quelque sorte contractuelle. Cette liquidation de l’Etat social républicain annonce un recul généralisé des acquis sociaux. Entreprise par entreprise, les travailleurs n’ont pas la capacité de résister aux menaces et injonctions du patronat. Or le patronat ne manquera pas d’exiger l’augmentation du temps de travail ou la baisse des salaires. Ce que propose Sarkozy c’est ni plus ni moins de généraliser la méthode employée contre les Conti de Clairoix. Les salariés devront à chaque fois faire face à l’odieux chantage à l’emploi. C’est un recul dont chacun doit prendre conscience. Il serait bon aussi que les médias y accordent le temps et l’intérêt que mérite ce sujet central dans la vie quotidienne des gens.

Enfin, Nicolas Sarkozy a repris ses poncifs libéraux en matière de logement. Il a annoncé une nouvelle mesure de dérèglementation. Sarkozy applique au logement la politique de l’offre qui a échouée partout ailleurs. Il a donc annoncé une augmentation de 30% des droits à construire sur tous les terrains, maisons et immeubles. Il a expliqué que cela permettrait d’augmenter la densité et le nombre de logements et donc de faire baisser les prix. C’est un argument ridicule. Si la densité suffisait à faire baisser les prix, Paris serait la ville la moins chère de France en matière de logement et d’immobilier ! Au cas précis, C’est tout l’inverse. La proposition Sarkozy consiste à faire un cadeau aux propriétaires qui ont les moyens de faire des travaux pour agrandir leurs logements. Et sa proposition aura un effet pervers. Puisqu’on pourra construire davantage sur les terrains, les propriétaires de ces terrains demanderont des prix plus élevés pour les vendre. Les 09prix du foncier risquent donc d'augmenter empêchant d’autant la construction de logements à prix abordables. Surtout, il s’agit d’occuper le terrain pour ne pas répondre à l’explosion du prix de loyers et à l’exigence de baisse des loyers.

Ma semaine a été d’autant plus dense qu’en plus de mon programme de travail, je devais avoir un œil sur le déroulement de l’entrée en campagne de François Hollande. Quelques-uns de mes amis s’inquiétaient de la « concurrence à gauche » que pourrait créer la musique du discours du « prochain président ». Pas moi. Toute musique de gauche nous désenclave, vulgarise notre vocabulaire et donc élargit notre espace. La bataille en cours n’est pas un congrès du PS avec ses jeux de rôles. « L’opinion » n’a cure des étiquettes. Et les ruses de couloirs ne lui sont pas perceptibles. Elle se construit sur la perception du caractère et sur les propositions concrètes. Une campagne de cette nature pousse tout le monde au bout de sa logique. Hollande y viendra comme les autres. C’est affaire de délais. Sitôt que Hollande a fait des moulinets contre « la finance », il a lui-même organisé le terrain de la comparaison entre les programmes de lutte contre elle. Le reste est à l’avenant.

La laïcité par exemple ! Les grandes envolées ont déjà produit une demande telle qu’il a dû aussitôt rabattre. Ce n’est pas l’article II de la loi de 1905 qui sera introduit dans la Constitution. Donc pas celui qui constitutionnaliserait vraiment l’idée que contient cet article, la République « ne reconnaît ni ne finance aucun culte ». Au contraire. Il s’agit de l’article I qui ne dit rien de plus que ce que dit déjà la Constitution. Mais on y ajouterait la reconnaissance du régime d’exception qu’est le concordat d’Alsace-Moselle ! Voter Hollande c’est voter pour le concordat. Il fallait l’imaginer ! Cela va se savoir bientôt. Notamment parce que je viens de le dire ici sur ce blog. En agissant comme il l’a fait, Hollande crée un problème comparable à ce que produirait pour un croyant 12la décision de mettre dans le Constitution la formule « Dieu n’existe pas ». Il ne peut pas ne pas le savoir, si faible que soit sa culture laïque. C’est donc volontairement qu’il nous met au pied du mur : non seulement nous devons voter pour lui sans discussion du programme mais de plus nous devons nous renier. 

Cet exemple n’est pas isolé du tout. La musique du Bourget est un leurre. Elle ne pouvait nous inquiéter. Le fond est obligé de remonter à la surface. Comme nous, nous savons ce qu’il en est quant à ce fond, la suite nous était connue. Dès le jeudi, à son émission sur France 2, il en a rabattu sur tous les plans. Cette marche arrière aurait pu faire un coup de douche froide qui abassourdisse toute la gauche et nous ramène dans les miasmes de la reculade et du vote utile. Grâce soit rendue à Alain Juppé, mauvais comme un cochon. En le pliant en quatre, Hollande a pu masquer tout le côté désespérant de ce qu’il disait par ailleurs. Résumé : nous progressons quand la gauche progresse dans son ensemble. La question du leadership ne peut venir que si, pendant que nous avançons, Hollande ne recule pas au point de nous voir resservir le mortifère vote utile. Patience donc, et travail de terrain pour gagner de l’influence et faire reculer celle du meilleur carburant du vote utile : la dame Le Pen !

La gauche officielle est trop souvent intimidée quand Mme Le Pen aboie. Elle craint d’indisposer. Car si depuis peu, plusieurs journalistes en vue comme Lapix ou Cohen ne se laissent pas promener et interrogent clairement et nettement sur les contenus, ils sont encore hélas l’exception de la résistance intellectuelle raisonnée.  La bonne presse m’a déjà demandé si je ne « regrettais pas » d’avoir traité madame Le Pen de semi-démente. Ces gens raisonnables qui lui tendent les micros et lui accordent des « unes » à répétition voudrait bien me 11voir m’excuser auprès de l’extrême-droite. Cela les amuserait tant pour dégoiser dans leurs dîners en ville. Comme d’habitude l’exercice est programmé. Plutôt que de retranscrire mon argumentaire contre Le Pen présenté pendant vingt minutes de meeting, les très intelligents ont juste relevé un mot repris en boucle ensuite par tous les moutons du troupeau médiatique.  La deuxième couche de perversité vient ensuite. Ils regrettent que j’en « reste aux insultes » et prennent des poses intelligentes pour le dénoncer. En fait ils agissent en flancs-gardes de Le Pen. D’après moi, ce comportement s’explique bien sûr d’abord par la paresse et le goût des petites phrases qui évitent d’avoir à travailler. Mais il est impossible de ne pas se demander si ceux qui font cela n’ont pas une accointance avec la Le Pen. Laquelle ? Evidemment la volonté de la complaisance pour ses discours contre les arabes. Ainsi dans le portrait de madame Le Pen présenté dans « Télérama », sous la plume quasi amoureuse de madame Angot, on peut lire qu’on la croyait antisémite et on lui fait répondre qu’elle est seulement « anti-arabe ». Rien de grave donc ? Les parfumés n’ont aucune conscience. Ce sont les muscadins et les merveilleuses de notre temps. Les sociaux-démocrates ne valent pas mieux. Ils n'osent plus parler d'immigration. Il est  vrai que toute la bien-pensance aime mieux regarder ailleurs quand il en est question. Surtout depuis que des gens dorment dehors en bas de chez Marie Jacinthe et Jean Patou : ça fait mauvais genre à la revente ! Mais est-ce que ça ne prouve pas qu’on n’est plus « en état d’accueillir toute la misère du monde ».

Pour ma part j’assume publiquement et très tranquillement mon dégoût de principe contre la xénophobie. J’assume la dénonciation de l’absurdité du discours de haine contre l’immigration. Et même mieux : je voudrais bien « faire France de tout bois » comme je l’ai déjà proclamé à plusieurs reprises. C’est-à-dire que je suis un ardent partisan de la naturalisation 15des étrangers qui vivent en France et surtout de leurs enfants nés et éduqués sur notre sol. Je m’oppose donc frontalement à l’idée que l’immigration soit un problème en France. Je le fais avec des arguments rationnels. Et j’affirme que Madame Le Pen raconte n'importe quoi sur ce sujet. Je vous propose quelques arguments. Faisons le point.

Madame Le Pen parle d'« immigration massive et incontrôlée » qui « déstabilise massivement notre système de protection sociale ». Elle ment : l'immigration c'est 5 % de la population en France. Elle dit que les immigrés coûtent 70 milliards par an à la France. Elle ment. Les chiffres sont clairs : les immigrés reçoivent chaque année pour 48 milliards de prestations mais ils reversent pour 60 milliards de cotisations et impôts. Ils donnent donc 12 milliards de plus par an qu’ils ne reçoivent ! Si l'on régularisait les sans-papiers, le déficit de la Sécu reculerait. 100 000 travailleurs sans-papiers régularisés, c'est 280 millions d'euros de cotisations pour la Sécurité sociale !

La candidate de l’extrême-droite demande « l'expulsion immédiate » de ceux qu'elle appelle "les clandestins". Elle en compte 400 000. Sans dire d’où elle sort ce chiffre à propos d’une population par définition inconnue. Quoiqu’il en soit, elle ment. Pour expulser 400 000 personnes, il faudrait d’abord un délai d’exécution qui rend impossible sa commande d’expulser « tous les clandestins tout de suite ». Il faudrait 15 ans si l’on en reste au niveau actuel d’expulsions de 25 000 expulsions déjà réalisées par une méthode spécialement violente et inquisitoriale. Pour l’humour noir, notons que cela revient à remplir 3 000 Airbus A320. Ils n’existent pas. Il faudra donc faire des navettes. Et supposer que tous ces gens iraient bien tous au même endroit. Le coût aussi représente une somme extravagante. Aujourd’hui il en coûte 25 000 euros par personne expulsée pour surveiller,13 traquer, arrêter, retenir et expulser. Donc « l’expulsion immédiate de tous les clandestins » coûterait 10 milliards d'euros de dépenses. C’est aujourd’hui le montant total du budget annuel de la police nationale ! Un projet semi-dément ou totalement dingue ?

Un mot de plus sur notre meeting de Besançon. Je ne le fais qu’en écho à la colère de mes amis sur place. Mes amis sont un peu des sortes de naïfs. Ils croient aux sornettes sur la  presse « libre et éthique ». Donc, ils sont écœurés. Pourquoi ? Voyez. Nous étions 4500 rassemblés dans la salle du Palais des Sports. Le nombre des présents n’est pas sujet à discussion car la salle était absolument pleine et le nombre des sièges et espaces est connu. Nos acceptons sans problème d’être ramenés partout à « plus de quatre mille », et non « près de cinq mille ». C’est déjà trop beau qu’on ne nous ait pas enlevé la moitié de l’effectif comme ce fut le cas tant de fois. Et nous savons que le Front de Gauche n’est pas le PS qui lui, est capable de rassembler 25 000 personnes dans une salle incapable d’en contenir plus de dix mille. Mais à Besançon le record de négationnisme médiatique a été battu. Pas une ligne ni une photo dans le journal local « l’Est Républicain ». Et « France 3 » ? Une équipe s’était déplacée, les images étaient tournées. Le soir même : rien. Le lendemain soir : rien non plus. L’effacement d’un tel événement serait un fait sans précédent. C’est ce qu’ont 14d’abord cru mes camarades. Renseignement pris, c’est le lendemain midi qu’on pouvait voir les images. Mes amis ne les avaient pas vues. Ils ne regardent que le soir. Comme la plupart des gens. Pour eux c’est une mauvaise manière qui leur est faite.

Moins mauvaise cependant que celle du journal régional. Son comportement c’est tout simplement une manifestation du sectarisme ordinaire de la plupart des grands quotidiens régionaux en situation de monopole. Jugez plutôt. Je suis allé trois fois en Bretagne depuis le début de campagne. Je vous ai déjà raconté les exploits du premier quotidien de France « Ouest-France ». Pas une interview ! Je suis allé à Metz et à Besançon? « L’Est Républicain » regarde ailleurs, les « DNA », prétendues « dernières nouvelles d’Alsace », en font de même. Il est alors bien compréhensible que ces deux journaux, devenus propriété de la banque « Crédit Mutuel »,  soient en ce moment en proie à une énorme vague de départs de leur personnel sous le bénéfice de la « clause de conscience ». Mes amis à Besançon ont fait une manifestation d’indignation devant le siège de « l’Est-répugnant » comme on le surnommait dans les années soixante-dix. Pour ma part je suis très satisfait de tout cela.

Car, de cette façon 4500 personnes de plus dans le département savent que ce que l’on voit à la télé, ne se voit pas, ne se lit pas dans la presse locale : tout est bidon puisque tout est fabriqué politiquement. Donc tout est mensonger. C’est un excellent moment d’éducation populaire. Cette ambiance rend nos amis enragés comme nous l’étions tous en 2005 quand les médiacrâtes nous niaient ou nous couvraient d’insultes. Cela fortifie la conscience politique de notre base et la consolide. Le moment venu la révolution citoyenne dans les médias17 sera mieux acceptée et plus amplement portée. Dans l’immédiat l’inconvénient est faible. Puisque je continue à avoir accès aux grands médias nationaux, ce scandaleux passage à la trappe n’en est que plus violemment ressenti sur place. En effet, ces méthodes d’effacement ne peuvent parvenir à nier l’existence de quelqu’un que les gens connaissent. Et elles ne parviennent pas à nier une présence annoncée par un nombre considérable d’affiches et de tracts. Et enfin le choc sur l’opinion est d’autant plus vif que ce meeting est le plus important rassemblement dans cette salle depuis plus de vingt-cinq ans. Vous avez bien lu. Le plus important meeting politique depuis une génération a été purement et simplement effacé de la réalité médiatique locale. Tel est l’usage que font de la « liberté de la presse » ceux qui sont censés la faire vivre !  


777 commentaires à “Ça va saigner !”

Pages : « 16 7 8 9 10 [11] 12 13 14 15 16 »

  1. 501
    cultive ton jardin dit:

    dudu87 (495):

    Il n'est pas question du Venezuela, mais de l'Inde. De même, l'Espagne de Franco, le pacifisme (?) de la Suède sont hors sujet. Je ne souhaite pas débattre ici du pacifisme en général, de l'utilisation de la violence "en général", de la non violence "en général", il est évident que, surtout au Front de Gauche, ça provoquerait une préjudiciable cacophonie (je ne suis même pas sûre d'être d'accord avec moi même sur ces thèmes).

    Je dis juste, et là je suis tellement d'accord avec moi-même que je n'imagine pas changer d'avis, que vendre des rafales à l'Inde est une saloperie. Je comprends que quelqu'un qui a travaillé dans ce domaine ait du mal à mordre la main qui l'a nourri. Ce n'est pas un reproche, seulement, quand la main qui te nourrit est la même que celle qui a mené tes ancêtres et te mènera toi même à l'abattoir, faut te demander pourquoi elle te nourrit.

  2. 502
    jprissoan (69) dit:

    à Omar.
    c'est exactement, ce que j'ai ressenti. cet Haziza est d'une nullité crasse, il ne sait pas ce qu'est une réquisition ! et c'est journaliste responsable d'une émission et qui parle du logement. Ce mot de réquisition, que l'on soit pour ou contre, fait partie du champ lexical -comme disent les profs de français- d'une conversation sur le logement.
    encore une fois, un journaliste qui n'a pas préparé son émission vient provoquer Jean-Luc Mélenchon. c'est scandaleux.
    et des journalistes qui agressent un parlementaire sur LCP = la chaîne parlementaire !

  3. 503
    cultive ton jardin dit:

    @ Jean Louis Charpal (501)

    Ma foi, si tu veux convaincre, faudra bien débattre. Et avant les élections, parce que personnellement, je ne voterai pas en fermant les yeux sur des trucs aussi fondamentaux que les ventes d'armes. Ceux qui sont déjà convaincus, les membres du FdG, je comprends bien qu'ils n'aient pas envie de s'empailler entre eux en ce moment.

    Mais moi, je suis dehors. Et je veux savoir où je mets les pieds. J'ai déjà accepté le référendum sur le nucléaire, et pourtant c'était un très gros morceau à avaler. Je ne suis pas seule sur ces positions. Ce serait quand même paradoxal de nous faire le coup du vote "utile", tu crois pas?

    Et puis là, j'arrête, hein, je crois que j'ai dit tout ce que j'avais à dire. Que ceux qui ont des yeux pour lire et un cerveau pour réfléchir en fassent usage comme ils l'entendent.

  4. 504
    Michel Berdagué dit:

    Geler,en suite de cogitation,le blizzard en rafales m'a permis de m'interroger sur notre place de l'arme nucléaire -de la décision de l'Homme du 18 Juin d'être en mesure de "parler" dans le concert patriarcal dangerous des nations. La place de tout notre arsenal dit dissuasif,redoutable au sein de cet Otan Car sans vote parlementaire la stratégie de notre dite "force de frappe" a été offerte,clé en main dans tout l'arsenal gigantesque de destruction. Après la non prise en compte de notre souveraineté du Non de notre peuple à cette U.E. cette présidence actuelle a complètement réorienté notre Défense et nous soumettre aux décisions leader ship Américain qui s'inscrit dans une perspective programmatique dans le G.M.T. -grand marché transatlantique-.
    Là, nous pouvons qu'inscrire toutes les prises de pouvoir des financiers ultra ex tripatouilleurs de comptes en Grèce,à la B.C.E.,et en Italie où un milliardaire/millionnaire a été débarqué et pourquoi ? je n'ai toujours pas compris,le vatican?pas assez moral?les frasques ne sont pas admises par ces financiers avides de remplacer toute souveraineté populaire?.
    Dans ces conditions,on comprend la prudence de Hollande après le Bourget, les finances l'ont choisi même à payer une petite gabelle Tobin genre TVA là sociale sur les transactions boursières et financières déconnectées du réel de l'entreprise, ou le N.S.avec ses dernières slaves offensives ultra saignantes du fin de règne qui ne peut pas se représenter avec help d'une ultra Merkel,un Bayrou ? là trop marqué au goupillon,Villepin trop sur son rocher à crocheter le radeau de la méduse en perdition, donc c'est le vide le plus complet.
    Et arrive, la chance Notre Candidat Jean-Luc Mélenchon et NOUS !
    C'est gagnant tout ça!

  5. 505
    ab dit:

    513-Michel Matain, si les USA sont des concurrents et que l'Allemagne est associée avec les USA, alors l'Allemagne est également un concurrent, n'est-ce pas? Bref, tout cela est un peu de l'enfumage. Il y a d'autres choses plus intéressant dans la vie que de construire ou vendre des armes, ou de parler d'armes. Mais il ne s'agit pas non plus de fuir le problème ou la contradiction, qui je le maintiens, provient du système des nations actuel, car il s'agit d'un système. En Allemagne, les gens croient qu'ils sont "allemands", en Inde, ils croient qu'ils sont "hindous", en France, "français", etc. Et selon l'étiquette qu'ils se donnent, ils se cognent sur la tête ou s'envoient des bombes à la figure, comme les "arabes" et les "juifs" ou les "hutus" et les "tutsis", ou les "sunnites" et les "chiites", etc.

  6. 506
    Fred Barbosa dit:

    @cultive ton jardin
    Après une longue réflexion(pour ma part) et en utilisant un sens critique aiguisé on se rend compte que c'est le Front de Gauche qui est le seul mouvement qui évitera à la France de courir à la catastrophe. J'espère que vous vous en rendrez finalement compte.
    Bien à vous

  7. 507
    jean ai marre dit:

    @ 495 dudu87
    Maintenant, fabriquer de l'armement demande un savoir-faire et de la technologie de pointe, rien à voir avec "fabriquer des camions".
    Ta réflexion me fait penser au groupe Lagardère qui fabriquait de l'armement Les ingénieurs étaient en conflit idéologique interne avec ce qu'ils faisaient, aussi le groupe a décidé de muter cette matière grise et c'est ainsi qu'est née la Matra.. voiture automobile

    Dans mes posts @ 392 et @ 492 je me rapproche de tes réflexions sur la technologie embarquée.
    J'ajouterais que l'armement est un sacré terrain d'expérience à l'échelle 1. D'ailleurs la médecine militaire en étant présente sur les terrains et en gérant l'urgence a permis de faire avancer la recherche.
    Ceci dit je ne fait pas l'apologie de la guerre pour faire avancer la recherche.
    Pour ce qui est du Rafale, il ne faut pas oublier que cet avion a été vendu en dessous de son prix, que le gouvernement l'avait sur les bras et comble, le nouveau porte avion a été dimensionné par rapport à la longueur de la piste qu'il faut pour cet avion. La solution aurait été de fabriquer un nouvel avion bien plus performant ce qui aurait rendu le porte avion lui aussi performant. Mais subventions obligent....
    Ceci étant le PB de la défense militaire Européenne pourrait être posée. Chaque état Européen doit il se doter de moyens militaires ? La mutualisation des moyens de défense ne doit elle pas être discutée ?

  8. 508
    leniglo dit:

    Notre priorité est d'attaquer le FN.Comment accepter une modification de la règle des parrainages qui deviendrait anonymes.Un élu qui donne son soutien par sa signature doit avoir le courage d'assumer son engagement.Pourquoi cette règle mise en place par le législateur?Tout simplement pour que le candidat recueille un minimum de CREDIBILITE Marine le Pen est elle crédible?La réponse est évidemment négative vu ses propositions si fluctuantes et incohérentes.Donc pas de signature.
    Samedi dernier ses nervis avaient envahis notre petite ville.Ils avaient collés sur nos murs leurs flammes tricolores et les slogans anti immigrés.Ma femme et moi sommes allés immédiatement reprendre les murs avec nos affiches du front de gauche.
    Peu après nous tractions avec notre groupe front de gauche sur le marché.Les nervis se sont ramenés pour distribuer leur papier de haine.Nous les avons éjectés de notre espace.Et surtout nous avons exposé aux ménagères que cette bande étaient contre les femmes: attaques sur le planning familial; revenir sur le droit d'avortement le retour à la peine de mort.Ces arguments font mouche vis avis de la population.RESISTONS AU Front de LA HAINE

  9. 509
    Antigone 34 dit:

    @530 cultive ton jardin
    ce qu'il faut bien comprendre, puisque vous voulez savoir où vous mettez les pieds, c'est que la VI République à laquelle on aspire avec une nouvelle constitution va donner des pouvoir renforcés au peuple et que ne ne sera pas un ou des partis et encore moins un homme seul qui vont trancher ces questions.
    Il est inutile de se formaliser pour l'instant sur des réactions (de circonstance) alors que nous ne sommes pas au pouvoir. Dans les pays où la révolution citoyenne est en marche, avec une constituante et une nouvelle constitution (Venezuela Equateur Bolivie) le peuple a été sollicité par le biais de mini-assemblées de quartier (Consejos Locales de Participacion) qui elles mêmes se retrouvées dans des assempblées plus vastes et ce jusquà la prise de décision. Ce qu'il faut c'est d'abord de changer votre logiciel et comprendre que nous allons vers une toute autre façon de décider et diriger. Et c'est ce qui est exaltant surtout qu'en France, il ya a déjà beaucoup d'associations et autres groupes de réflexions qui sont prêtes sur ces questions à relayer les pseudos experts qui asfyxient notre vie démocratique(nucléaire, armement, écologie etc.) J'espère que cette approche vous permettra de passer outre et de nous accompagner dans cette grande perspective de chagement radical. La seule qui pourra nous laisser une chance.

  10. 510
    luc dit:

    @ gerlub
    Mes chiffres viennent de l'INSEE
    http://www.salairemoyen.com/france.php
    http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?ref_id=NATCCF04205&reg_id=0
    Le revenu net médian par ménage est bien de 2 314 euros par mois pour 2,3 personnes.
    2 314 euro avant impôt et sans compter les revenus autre que les salaires, les retraites et les revenus du capital.
    Dans le détail, il faut regarder le type de famille et comptabliliser tous les revenus comme le RMI.
    En comptant tous les revenus, les ménages dont la personne de référence a moins de 65 ans, ont un revenu annuel moyen de 42 400 euros avant impôt.
    Pour une famille de 4 personnes avec 1 salaires et 2 enfants, un revenu annuel moyen de 44 210 par an.
    Pour une famille de 4 personnes avec 2 salaires et 2 enfants, un revenu annuel moyen de 61 120 par an.

  11. 511
    Marie dit:

    Bravo à Jean Luc pour son intervention sur LCP, bien qu'étant interrompu constamment, il a dit l'essentiel en un minimum de temps avec toute la conviction qu'on lui connaît, il est rompu à ce type de prestation, et a une grande expérience de ce type de média.
    En ce qui concerne le Vénézuéla, nous sommes en permanence désinformés de façon systématique,
    en contrepartie, je signale d'aller voir sur internet : "Etienne Chouard : Hugo Chavez" pour en savoir plus sur la constitution du Vénézuéla, pour se faire une autre idée.

  12. 512
    citoyenne21 dit:

    Pendant que Hollande se fait enfariner, Jean-Luc Mélenchon, lui reçoit des pots de miel (clin d'oeil) : - Mélenchon au pays de la désindustrialisation

  13. 513
    paul dit:

    merci Antigone (539) ! Pour ma part je selectionne cet excellent commentaire parmis tant d'autres pour me constituer une liste d'arguments afin d'encourager mes proches à voter front de gauche... merci donc à tous les contributeurs de ce blog et tout ceux qui se déménent dans cette campagne, y compris jean-Luc Mélenchon !

  14. 514
    ab dit:

    Le logement et le pouvoir d'achat est un vrai problème, car bon nombre de gens préfèrent avoir une bonne paie à construire des engins de mort, à semer des OGM (Terminator ou non) ou à entretenir des chaudières nucléaires (parfois plus apparentées à des passoires), que de se retrouver SDF et au RSA. Sans compter que ceux qui protègent le capital sont souvent des gens qui bénéficient de rentes (location de biens immobiliers, investissements divers, etc) qui leur permettent aisément de vivre sans travailler, alors que les plus démunis sont accusés de fainéantise, d'assistés et poussés dans les usines ou les entrepôts de manutention s'ils échouent à l'école. Mais tout le monde n'a pas la chance d'être né avec une cuillère d'argent dans la bouche, et valoriser le travail comme moyen d'égalité est tout simplement dépassé quand ce même travail ne sert que les intérêts guerriers et antidémocratiques et antihumains du capital tel qu'il existe aujourd'hui, dans la plus grande inégalité, fragmentation et injustice tant à l'échelle locale que globale.

  15. 515
    MichelP dit:

    Je viens de voir le racollage de M."de" Montebourg pour avoir le soutien de M.Chevènement. C'est tout simplement imbuvable tant cela transpire l'hypocrisie et la flagornerie. Je me suis déjà exprimé sur ce que l'on pouvait penser de ce monsieur lors de sa candidature aux primaires socialistes, mais plus on l'entend, lui et d'autres au PS, plus je sais que, si contrairement à ce que je crois un peu plus chaque jour, M.Mélenchon n'était pas présent au second tour, alors non décidément non, mon vote restera FdG même au second tour.

  16. 516
    jprissoan (69) dit:

    à ab : je suis né avec une cuillère d'aluminium dans la bouche. la psychose anti-nucléaire ne doit pas faire dire n'importe quoi. Les chaudières nucléaires françaises ne sont pas des passoires. laissons l'irrationnel aux écolos qui ne pensent qu'à faire peur. En héritiers des Lumières, donnons la priorité à la raison.

  17. 517
    stephan dit:

    Monsieur Jprissoan : "En héritiers des Lumières, donnons la priorité à la raison."

    Alors sans alimenter la polémique du pour ou contre, je ne suis pas certain que les milliers de victimes de Tchernobyl et de Fukushima partagent le même point de vue sur ce qu'est la Raison.
    Et si vous souhaitez débattre autour du nucléaire sur des chiffres et des points de vue RAISONnables, je suis à votre disposition.

    Quant à la position de Jean Luc Mélenchon et du Front de Gauche sur les présidentielles et son rapport au ps, il me semble qu'il est assez clair :
    1) Le fdg et son représentant Jean Luc Mélenchon se présente pour gagner la présidentielle
    2) Jean Luc Mélenchon n'acceptera pas de poste de ministre au sein d'un gouvernement socialiste.
    3) Le Fdg étant un front et non un parti, chaque parti qui le compose décidera de son attitude au second tour au cas de défaire au premier.
    Je me trompe ?

  18. 518
    GAZEAU dit:

    Cher Jean luc,

    Je ne sais si qq lira cet argument à propos des taux d'intêrets exhorbitants appliqués aux dettes des états, c.a.d aux contribuables de ces mêmes états ; ne pourrait on pas décréter un "taux de l'usure" au dessus duquel les emprunts seraient déclarés abusifs...Ma préférence serait evidemment que la BCE prête aux états au taux "bancaire de 1%.

  19. 519
    jean Eliez dit:

    Le seul candidat qui a lucidement analysé la situation et proposé des solutions claires et précises.
    Un véritable programme de gauche qui représente actuellement le seul espoir pour les français.
    Bravo Jean-Luc.
    Courage !

  20. 520
    jean louis dit:

    mme Le Pen dit que Mélenchon fera que 2% et dit aussi que notre candidat a dit qu'il appelera a voter hollande!
    il faut une explication politique devant les militants!
    a savoir le conseil constitutionnel se réunit sur une demande du front national et il va y donner raison et pour les travailleurs, c'est non et non!pourquoi on dépose pas des recours aussi plus souvent!
    il faut aussi qu'il est pas honte de dire combien il gagne par mois et que proposer que les deputés, senateurs?conseillers regionaux;;;;;; et maires des grandes villes baissent leur salaire de 20 ou 30%!
    on as besoin de lisibilté car vivre avec 4000.5000 euros c'est pas apreil qu'avec 800
    et là mme Le Pen sera contrainte de dire combien elle gagne ! car elle qui se dit defendre les salariés et retraités et fille d'un heritier milliardaire!

  21. 521
    redline69 dit:

    @547
    non ! tu ne te trompes pas..

    le PS et le FdG sont deux entités absolument indépendantes l'une de l'autre ! c'est d'ailleurs même mr Sapin qui à toujours soutenu cette thèse lors d'une rencontre avec Jean-Luc Mélenchon sur un plateau télé.
    ceci dit le choix du vote pour le FdG reste fondamental et permet d'inscrire nos batailles dans le temps. celle qui vient nous promet une belle visctoire (quoi qu'il arrive)
    après le travail de fond sur l'Humain d'abord va s'enraciner et les partis qui nous composent seront a même d'aller plus loin et de chercher toutes les passerelles possibles pour étendre notre mouvement.
    cette élection est un challenge dans le sens où elle propose une réelle alternative citoyenne à gauche.
    au deuxième tour chacun d'entre nous opérera son choix en conscience. mais mr Hollande doit mesurer quel risque il prend en oeuvrant pour le modèle Libéral de mme Merkel qu'il soutient.

  22. 522
    Jean Louis CHARPAL dit:

    @ 531 cultive ton jardin

    J'avoue humblement n'avoir pas le pouvoir de te faire rejoindre le Front de Gauche si tu ne le souhaites pas. J'en reviens à mon premier message : tu ne trouveras jamais un programme et un candidat avec lesquels tu seras d'acccord à 100%. Ca n'a jamais existé et ça n'existera jamais au pays de la démocratie représentative. Si c'est ce que tu attends, les ultra libéraux, qui eux ne repassent pas les plats, auront été reconduits (peu importe le nom du cheval qui aura gagné le tiercé) et tu pourras contempler tout à loisir les dégâts humains et sociaux qu'ils vont engendrer. Dis toi que tu n'as encore rien vu (regarde du côté de la Grèce). Ceux qui auront refusé pour toutes sortes d'excellentes raisons de glisser un petit bulletin JL Mélenchon dans l'urne, vont après, se lamenter, pleurnicher, s'indigner (la belle affaire !). Eh bien, il pourront toujours s'en mordre les doigts, il sera trop tard !

    NB : @ 542 citoyenne21. Merci pour le lien, excellent article !

  23. 523
    adeheurtaumont dit:

    J'ai bien esayé d'activer les liens pour voir les interventions de Jean-Luc Mélenchon à l'appel des 3000 et au meeting cgt, mais à l'appel des 3000 la vidéo ne fonctionne pas, et au meeting CGT, j'ai tout le film sauf l'intervention de Mélenchon... Qq'un a t)il d'autres liens ? Merci, sinon j'attends, elles arriveront bien sur le blog ou sur Place au peuple...
    A part ça, et puisque les questions sont posées dans les diférents posts,
    - Est ce que je me trompe en affirmant que Jean-Luc Mélenchon ne touche que ces 6000 euros de député européen, et reverse au parti de gauche sa retraite de sénateur ?
    - Est-ce que je me trompe en affirmant que Jean-Luc Mélenchon avait validé l'utilisation des avions français uniquement dans le mandat de l'ONU qui consistait à interdire l'espace aérien libyen aux avions de chasse de Kadhafi et avait exprimé son refus de participer à l'intervention de l'OTAN ?

  24. 524
    Sylvain dit:

    Pour le gentil participant qui ne veut pas de la banalisation de la guerre à travers des propos "franchement belliqueux" qu'aurait tenu Jean-Luc sur les avions de Dassault, je lui suggère bien aimablement d'aller voter UMP...Là au moins il sera tranquille....ppffff, qu'est-ce qu'il faut pas lire parfois!

  25. 525
    mrben dit:

    @jean louis 547

    J'ai entendu Mélenchon expliquer plusieurs fois que le front de gauche avait proposé au parlement européen de baisser le salaire des députés (donc de Mélenchon lui-même si je ne m'abuse), et que ce projet a été rejeté par la majorité du parlement (dont PS, UMP) pour ensuite proposer à la place d'augmenter le salaire (et qui a été approuvé à la majorité).

    Maintenant si quelqu'un est assez compétent pour trouver le document attestant tout cela et qu'il soit pas en charabia technique (j'imagine que oui malheureusement), ça mettrait pas mal de choses au clair.

  26. 526
    le Prolo du Biolo dit:

    @ - 552 - adeheurtaumont

    "Est ce que je me trompe en affirmant que Jean-Luc Mélenchon ne touche que ces 6000 euros de député européen, et reverse au parti de gauche sa retraite de sénateur ?"

    A titre personnel, il touche 6000 euros, comme tous les autres députés européens. La demande d'une réduction de 10% de cette indemnité a été repoussée par le Parlement Européen.
    Et il ne touche pas de retraite de sénateur, vu qu'il n'a pas l'âge de la retraite.

    Pour l'OTAN, il est comme nous tous pour que la France sorte de cette association de malfateurs, et donc n'a pas pu approuver son intervention en Lybie. Seule une intervention sous mandat de l'ONU, et strictement limitée à la protection des civils bombardés, avait été validée.

  27. 527
    Ardéchoise dit:

    M. Mélenchon, par pitié, si vous voulez gagner l'élection présidentielle, arrêtez de serrer des mains à tort et à travers et de boire le café avec n'importe qui.
    Ignorez vos collègues au parlement européen, faites attention à vos voisins, aux commerçants de votre quartier.Ils ne votent pas tous pour le Front de Gauche.
    Depuis que Sarkozy a ignoré la main de D Cameron, vous n'êtes pas sans savoir que serrer la main de quelqu'un n'est plus un signe de politesse, mais un signe de connivence.
    Faites comme lui: installez des barrières autour des salles de meeting. Triez les gens que vous allez rencontrer. Si vous êtes quand même tenté de tendre la main, résistez: enfoncez les mains dans vos poches.Contentez-vous de hocher la tête pour dire bonjour.
    Même quand vous levez le poing à la fin de vos meeting, ne relachez pas votre attention. On sent bien que l'émotion vous gagne et que vous seriez prêt à prendre dans vos mains toutes les mains qui se tendent vers vous.
    Oubliez "l'humain d'abord". On ne vous demande pas d'être poli, ni humaniste. On vous demande juste de ne pas donner prise aux journalistes. On veut gagner! On veut gagner! On veut gagner!

  28. 528
    le Prolo du Biolo dit:

    @ - 546 - jp rissoan

    "Les chaudières nucléaires françaises ne sont pas des passoires. laissons l'irrationnel aux écolos qui ne pensent qu'à faire peur".

    Tu n'as sans doute jamais entendu parler de celle de Fessenheim...

  29. 529
    jean 28 dit:

    @ 552 adeheurtaumon,
    La direction de la CGT a organisé un meeting pour ses adhérents; elle a invité les candidats à la présidentielle qui sont à gauche ou qui se disent de gauche à assister à leur meeting et aucun d'entre eux n'y a pris la parole, donc il n'y a pas de vidéo de Jean-Luc à la tribune.

  30. 530
    jprissoan (69) dit:

    à Stephan : vous oubliez Three miles Island (USA).
    je parle du nucléaire français. je comprends bien votre fuite vers l'URSS et le Japon. mais ce qui nous importe c'est le nucléaire français.

  31. 531
    ab dit:

    Concernant le logement, je pense qu'il faut tout simplement briser la spéculation. Après un simple calcul, les statistiques de l'INSEE sur le logement, donnent une très large proportion de logements loués par rapport aux logements de propriété. Toutes surfaces confondues, le rapport moyen est de 1 logement de propriété pour 4,9 logements loués. Et concernant les petits salaires (donc petites surfaces de 1 à 3 pièces), le rapport est de 1 logement de propriété pour 7,5 logements de location en 2011. La loi dispose déjà des outils nécessaires: l'impôt sur les revenus fonciers. Au-delà de disons la valeur de deux smic pour les revenus de location, il faudrait augmenter sérieusement l'impôt sur le revenu foncier, sans doute par tranches, et dans le même temps plafonner les prix de location, c'est-à-dire prendre les spéculateurs au collet dans un étau, jusqu'à ce que mort de la mentalité spéculative s'en suive.

  32. 532
    MichelP dit:

    A propos du logement social, en tant qu'élu, j'ai toujours dit: "moins de 30% de logement social dans le projet?, pas de marché." Il me semble que le FdG est sur la même ligne et peut-être même au- delà.

  33. 533
    Jean-Philippe VEYTIZOUX dit:

    Sur les Rafales vendus à l'Inde; Jean-Luc Mélenchon a été clair et j'ai cru en comprendre ces deux ou trois choses:
    -On peut s'en féliciter car c'est d'abord la preuve que la France est un lieu d'intelligence technique et technologique. Ce n'est pas rien pour notre volonté de planification écologique qui passe par de la réindustrialisation. Un pays qui "seul" peut faire des outils ayant 20 ans d'avance dans un domaine aussi technologique peut évidemment faire beaucoup.
    - Rien à voir avec des envies guerrières et hégémoniques, la position sur la Syrie a été on ne peut plus claire.
    - Rien à voir avec du surarmement, la France à son échelle prendra toute sa part dans une future politique de désarmement, y compris nucléaire.
    - Pas de naïveté ni de bradage de l'outil de défense; la France de la Révolution Citoyenne aura plein d'amis mais aussi sans doute des ennemis et dans le cadre de négociations internationales, les biscotos, ça compte.

  34. 534
    Stanislas dit:

    Afin de remettre les pendules à l'heure, voici
    Pour mémoire, un extrait de l'article d'Hervé Le Bras intitulé:" Le FN, partis des ouvriers"?

    "Depuis que le politologue, Pascal Perrineau, a forgé l'expression de gaucho-lepénisme, le FN est de plus en plus souvent présenté comme le parti des ouvriers.

    D'ailleurs, la proportion de ces derniers attirés par l'extrême-droite croit d'élection en élection. De 25% à la présidentielle de 2007, les sondages l'estiment maintenant à 35% pour celle de 2012. Cette insistance à faire du vote FN un vote ouvrier n'est toutefois pas justifiée dans les faits. Qu'une proportion importante d'ouvriers vote FN ne signifie pas qu'une proportion importante des votes FN provient des ouvriers. Dans le dernier recensement, on a compté 24% d'ouvriers dans la population active, soit environ 6,6 millions. La population âgée de 18 ans et plus s'élevant à 50 millions environ, les ouvriers n'en constituent donc que 13%. Comme cette catégorie sociale s'abstient un peu plus que la moyenne et comporte plus d'étrangers, l'électorat ouvrier se monte au plus à 13% de l'électorat total.

    Que 25% ou 35% des ouvriers votent FN signifie en terme de suffrages 3% et 4% du total respectivement. Marine Le Pen étant créditée de 17 à 21% des voix selon les instituts de sondage considérés, les ouvriers représentent donc entre un quart et un cinquième des électeurs du FN. Il serait instructif de se pencher sur les trois quarts ou les quatre cinquièmes restant, ces non-ouvriers qui forment le gros de la troupe lepéniste."

  35. 535
    LaRépubliqueDesCatacombes dit:

    Je veux vous faire part d'un petit évènement. Cet après-midi, sur le point de quitter mon poste de travail, 1 collègues est venu discuter avec moi et nous avons abordé évidement le sujet de l'élection présidentielle. Ce collègue est "ami Facebook" avec moi et comme je partage régulièrement des vidéos FdG et autres liens utiles sur la Crise de la dette etc avec mes amis Facebook, ce collègue bien plus jeune que moi et que je sais de centre ou centre droit m'a sincèrement remercié des derniers liens que j'ai posté. Il m'a ensuite demandé des précisions sur la situation actuelle, notamment sur tout se qui a trait à la fascination débile de Sarkozy pour Merkel et le paradis allemand et j'ai senti un vrai intérêt et une vraie interrogation sur les recettes prônées par NS, FH et FB. Quand je les ai mis dans le même sac, il n'a pas bronché et à chaque fois qu'il me relançait sur un sujet j’ai pu à chaque fois argumenter et il m'a semblé assez convaincu par notre position sur toute la problématique de l'austérité instaurée par l'UE et la BCE et ses conséquences. Je ne peux pas dire qu'il votera assurément pour Jean-Luc Mélenchon mais après la discussion, j'ai eu le sentiment d'avoir pour la 1ere fois vraiment œuvré concrètement à la propagation du message du FdG. ça m'a fait un bien fou !

  36. 536
    jean louis dit:

    sarko veut casser le code du travail et les conventions collectives avant le 1er tour, va t'on laissez faire!
    méme en campagne electorale indignons nous, pour çelà l'appel de la cgt du 29 fevrier tombe bien !
    la rigeur imposée aussi, çà fait beaucoup !
    pour casser çelà il veut l'accord des syndicats, la régle d'or, la cgt déjà dit NON, poussons les autres à dire NON
    le 29 fevrier les sympatisants du front de gauche doivent etre dans la rue !
    les elections sont une chose mais prendre ses affaires en main c'est bien aussi ! si on veut que çà change et que çà bouge apres les elections !

  37. 537
    LaRépubliqueDesCatacombes dit:

    @ Jean-PhilippeVEYTIZOUX (564): "Les biscotos ça compte" J'ai adoré ! sinon ce que tu écris semble en effet assez justement la position du FdG sur le sujet et la mienne par la même occasion. Ce que j'apprécie particulièrement chez Jean-Luc c'est qu'il rappelle sans cesse à chaque intervention ou interview que sur chaque sujet, il y a souvent une position commune du FdG mais qu'il arrive aussi qu'il y ait divergence entre ses composantes car le FdG est d'abord un rassemblement et pas un groupe homogène qui marche au pas derrière un leader autocratique.

  38. 538
    Angevin dit:

    à ab (562)
    Sur les "spéculateurs" qui louent des apparts: Je n'ai pas les stats en mains, mais les appartement en location sont souvent la propriété de personnes de classe moyenne, qui arrondissent ainsi leur fins de mois. On parle ici de compléments de revenus qui se comptent en centaines d'euros mensuels. Les rendements tournent autour de 4-5 %, rien de monstrueux. En effet, il faut enlever la taxe foncière et les travaux de rénovation qu'il faut régulièrement faire pour que le logement ne perde pas de valeur. On est dans le "placement de bon père de famille" et le "capitalisme à papa". Les "spéculateurs" ne louent pas, il achètent le plus souvent pour revendre très vite, et ne veulent pas s’embarrasser de locataires. Ils sont à l'origine du scandale des logements vide. Le particulier propriétaire dans le locatif met en location son ou ses quelques appartements pour en tirer un revenu, et il ne les vends que rarement. Le même appartement peut rester ainsi dans une famille pendant plusieurs générations. Le plus simple est d'imposer ces revenus (qui sont de la rente, bien entendu) comme les autres. Ils seront taxés à un barème dépendant du revenu global. Je crois que cela correspond à l'état actuel du programme du FG, et ça me parait juste.
    Vouloir faire baisser le pourcentage d’appart's en location n'est pas loin de la "France des propriétaires"... Dans un système équilibré (i.e. où le loyer n'est pas prohibitif), il y de réels avantages à être locataire. Les travaux de gros entretiens sont à la charge du propriétaire. Les sommes importantes liés à des charges de copropriété peuvent être parfois difficiles à débourser si l'on est modeste.

  39. 539
    kevin20ème dit:

    A propos des notices pour comprendre les sondages il en faudrait absolument une pour comprendre cette question posée dans le sondage TNS Sofres du 1er février:

    "Au fond de vous-même, qui souhaiteriez-vous voir élu président de la République en Mai 2012 ?"

    Moi "le fond de mon moi même"j'ai encore du mal avec la notion.

    Un autre sondage en passant réalisé pour le coup par mon "moi même" (enfin je m'y perds un peu).
    Famille et amis : 100% Front de gauche.
    Ce sondage en vaut bien d'autres...

  40. 540
    marianne du 76 dit:

    c'est super cette campagne,mais jean luc a un mandat, celui du front de gauche !
    qu'il arrete de serrer la main a mme Le Pen ,qu'il arréte de parler en coulisse avec cette droite et extreme droite !
    car on arrive a un moment de la campagne,ou il faut capitaliser , fideliser les electeurs!
    pour le 2e tour,il suffirait simplement de dire, il y a un premier tour et les adherents du fdg choisiront entre les deux tours!
    pas de délégations de pouvoir, eventuelement au 1er tour on choisit, et aprés on élimine!
    mais là franchement si le curseur de hollande va pas plus sur la gauche, çà sera sans nous à la maison! le 2 e tour!

  41. 541
    ab dit:

    569-Angevin, merci du commentaire, et je vais vous dire en quoi je ne suis pas d'accord. Nous parlons de Sans-Domiciles Fixes, de mal-logés, de tarifs exorbitants des loyers, de manière générale. Les précaires, qui n'ont parfois que quelques centaines d'euros pour vivre, et les bas salaires, sont plus exposés à ces problèmes que les classes moyennes et supérieures qui sont déjà ou ont la capacité de devenir propriétaires beaucoup plus facilement. Les logements vides d'accord, c'est à prendre en compte, mais ce n'est pas suffisant. Pour moi, la location indéfinie de choses est de la spéculation, quand elle sert à l'enrichissement personnel. Augmenter les impôts sur les revenus fonciers (au-delà de deux smic par exemple) tout en plafonnant les prix ne pénaliserait pas les personnes qui louent pour arrondir leurs fin de mois en-deçà de la somme fixée, ou même pour vivre de cette rente, mais les personnes qui louent de multiples logements pour leur enrichissement personnel, qui quant à eux font vraiment de la spéculation.

  42. 542
    Fred dit:

    Bravo pour ce billet, long à lire mais fort interessant.
    Je partage votre constat sur les médias.
    Preuvent qu'ils ont peur et que nous sommes dans le juste.
    Continuons !

  43. 543
    Zapping dit:

    Notre camarade Schneckenburger, casseur de brique et auteur acéré, sera sur le plateau du Grand Journal de Canal+ ce soir 19h : http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3349-c-le-grand-journal.html

    Tiens ! L'url indique la catégorie "divertissement". C'est le moment de faire goûter à Aphatie - Grand journaliste éconduit - un peu de la farine du tatami ! Avant l'arène de dimanche au Grand Jury...

    Le dernier livre de Benoît Schneckenburger "Populisme le fantasme des élites" est dispo ici :
    http://www.bruno-leprince.fr/213.html

    Hauts les coeurs ! Ardents à la lutte !

  44. 544
    Zapping dit:

    Un bref extrait mais quelques propositions consistantes sur le logement - farine complète bio ++ - par Jean-Luc Mélenchon, hier lors de l'assemblée de la fondation Abbé Pierre :
    http://www.dailymotion.com/video/xoab8f_jean-luc-melenchon-devant-la-fondation-abbe-pierre_news

    Hauts les coeurs ! Ardents à la lutte !

  45. 545
    Sylvain dit:

    J'aimerais savoir si Jean-Luc Mélenchon prévoit de faire un nouveau meeting en Gironde après celui de Talence du mois de novembre dernier, s'il vous plaît?

  46. 546
    ab dit:

    Que penser de personnes qui louent une dizaine d'appartements à prix élevé, ou d'autres qui possèdent carrément des immeubles un peu partout et s'enrichissent de ces rentes alors que des personnes dorment dans la rue? Il y a de l'abus, et la politique du logement actuel est une sérieuse niche fiscale pour spéculateurs. Il faut briser le cou à ces monopoles locatifs qui font qu'une multitude de logements sont loués par une poignées d'individus qui s'enrichissent sur la misère sociale.

  47. 547
    Angevin dit:

    à ab (572)
    Nous sommes d'accord sur le fond. Les logement sont trop chers.
    Sur la forme: intégrer simplement les revenus des loyers au revenu général revient à le taxer, via l'impôt sur le revenu,en fonction du revenu global. Le système fiscal doit être simple et progressif (à mon avis).
    Sur le mal logement, il faut ici revenir à une loi économique de base : l'offre et la demande. Pour faire baisser les loyers, il faut et il suffit de construire de nouveaux logements. Le résultat sera que ces logements couteront moins cher, à l'achat comme à la location. Le mal logement en France est avant tout un problème de pénurie.
    Plafonner le prix des logements créera de nombreux effets pervers (du marché noir, des propriétaires qui cesseront de mettre en location, par exemple) tant qu'il y aura cette pénurie. Ce qu'il faut c'est faire cesser la pénurie. Construire des ensemble locatifs denses, de bonne qualité, et en centre ville. De beaux logements, pour tous, et pas des barres perdues au milieu de nulle part, pour les pauvres. Des logements sociaux de qualité feront concurrence aux propriétaires privés et leur feront baisser le prix à la location. Mieux mêler aussi les "zones résidentielles" et les zones commerciales/industrielles, afin que les gens puissent vivre près de leur lieu de travail. Il y a ici l'occasion (surtout avec l'actuelle forte présence de la gauche et des écologistes au niveau des instances locales) de réaliser un réel développement écologique.

  48. 548
    dudu87 dit:

    @jean ai marre
    Ceci dit je ne fait pas l'apologie de la guerre pour faire avancer la recherche.

    Nous sommes bien d'accord, je pense particulièrement à la conquête de l'espace bien que là aussi, le complexe militaro-industiel US n'a pu s’empêcher de venir faire des dividendes juteux dans un milieu qui aurait du rester pacifique.
    "Chaque état Européen doit il se doter de moyens militaires ?" A titre individuel, je te répond oui, dans une nation, c'est une fonction régalienne. Je vois mal que nous ayons une justice commune avec un autre pays. Qu'il y ait coopération entre 2 armées d'accord mais sur le plan industriel, difficile. Nous étions, la CGT, toujours très pointilleux lorsqu'on parlait de coopération industrielle avec d'autre pays, voir souvent hostile. Un exemple, les allemands, MAN, ont équipé en moteur pendant longtemps le VAB, véhicule que tu vois à la télé en Afghanistan. La raison est que SAVIEM, mon entreprise n'avait pas de moteur de cette puissance. Lors du regroupement BERLIET-SAVIEM devenu RVI, nous avons mené la lutte pour monter un moteur BERLIET qui avait la puissance et je pense pas qu'il reste de MAN en circulation sur ce type de véhicule.
    Un sujet important, si nous fabriquions du matériel militaire, à chaque fois que la nécessité le demander, la CGT était à la pointe pour la défense de la paix. Peu d'organisations syndicales peuvent en être aussi fière!
    Pour les rafales en Inde, je reviendrai, plus de place.

  49. 549
    olivier dit:

    Tout comprendre sur la dette publique en 5 minutes.

  50. 550
    Max Linder dit:

    Il serait temps que l'Humanité, journal qui devrait, sans exagérer, être le flambeau et la courroie de transmission de la campagne du FdG, le fasse et sans coup bas. A quoi jouet-il, ce quotidien de la vraie gauche, qui a commandé un sondage à IFOP ! à paraître demain, et qui "démoli" la position du Front de gauche et de JL Mélenchon chez les "actifs", en laissant entendre que MLP serait "loin devant" nous dans le vote des travailleurs, et patati et patata.... Au moment où la quasi totalité de la presse et de ses chiens de garde sortent les crocs comme jamais, c'est de notre "propre camp" que viennent les mauvais coups. J'espère que le directeur de l'Humanité, P. Le Hyaric, dans le même temps que la diffusion de ce "sondage IFOP" proposera une analyse contradictoire de ces résultats insupportables pour nous qui militons jour et nuit pour faire disparaître ce système capitaliste mortifère, et les néo-fascistes de l'extrème droite qui en sont la plus virulente expression politique.

Pages : « 16 7 8 9 10 [11] 12 13 14 15 16 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive