31jan 12

Sarkozy obéit à Standard & Poor's.

Ça va saigner !

Ce billet a été lu 71 439 fois.

10Cette note est rédigée au cœur d’une activité très intense. Impossible d’en rendre compte par moi-même, quelque goût que j’en ai. Le temps me manque. Mais tout ce qui m’est advenu pendant ce temps m’a bien travaillé l’esprit. Ça ressortira de bien des façons, comme d’habitude. Je suis une éponge. Ici, je choisis donc de faire des liens pour permettre à qui le souhaite d’en savoir davantage sur tous ces événements. J’en reste plutôt cette fois-ci à une mission d’argumentaire dont je sais qu’elle est appréciée comme outil de campagne par mes lecteurs. En tous cas je vais commencer par un résumé de ma lecture des décisions annoncées par Nicolas Sarkozy.

En fin de semaine dorénavant il y a beaucoup à faire. J’ai pu le mesurer. J’étais à Grenoble pour le débat organisé par Libération. Avant d’aller dans le grand amphi où j’étais accueilli par Nicolas Demorand et Maurice Szafran, je suis allé rendre visite au quartier de la Villeneuve. Un petit bonheur simple pour moi. Puis une fois le débat fini dans l’amphi, retour à mes chères études pour préparer à la fois l’intervention à faire devant un millier d’animateurs et cadres du PCF à treize heures et l’après-midi, à seize heures quarante, à l’audition de la fédération nature environnement. Je crois que j’ai passé les épreuves correctement. Le lendemain, dimanche, pause grasse matinée, puis préparation des « vœux à la communauté éducative » du lundi. Et soirée au siège de campagne pour écouter Nicolas Sarkozy et réagir à son intervention télévisée. 01Ceux que toute cette activité intéresse et qui veulent la suivre de près peuvent le faire en suivant les liens que j’ai disposés pour chaque événement.

Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche soir un triste et banal plan d’austérité. Standard & Poor’s a été entendue et obéie. Ça va saigner ! « Comme partout en Europe », la TVA va augmenter. Elle passera de 19,6% à 21,2% pour le taux principal. On se souvient que le taux réduit avait été relevé de 1,5 points par le plan d’austérité de novembre. Cette nouvelle hausse de TVA représente 11 milliards d’euros pris aux travailleurs. La hausse de CSG sur les revenus financiers doit rapporter quant à elle 2 milliards d’euros. Les salariés vont dont payer 85% du total alors que les détenteurs de capital payeront 15%. Dit autrement, le peuple payera six fois plus. Du Sarkozy pur 02jus !

La hausse de la TVA est censée compenser l’exemption des cotisations sociales patronales à hauteur de 13 milliards d’euros. Ces 13 milliards d’euros financent la branche famille de la Sécurité sociale. Ils appartiennent donc déjà aux travailleurs. En quelque sorte Sarkozy vient donc de voler 24 milliards d’euros aux salariés : les 13 milliards de cotisations sociales qui ne leur sont plus données et les 11 milliards de TVA qui leur sont pris ! Par contre, comme le signifie le sigle TVA, avec cette mesure, Tout Va Augmenter. C’est donc un très mauvais coup contre le pouvoir d’achat populaire. Faut-il rappeler que la TVA frappe plus fort sur les petites payes que sur les grosses ? D’ailleurs Sarkozy s’est pris les pieds dans le tapis à ce sujet. Il a répété qu’il ne croyait pas à une répercussion de la hausse de la TVA sur les prix. Mais dans le même temps, il a dit son espoir de voir son annonce déclencher des achats par anticipation… avant que la hausse ne soit effective. C’est donc qu’il y a de sérieuses raisons d’avoir peur pour son porte-monnaie.

Sarkozy a annoncé une deuxième très mauvaise nouvelle. Comme d’habitude elle passe à peu près inaperçue dans la mesure où elle est très lointaine pour la classe moyenne supérieure médiatisée. Sous couvert de développement de l’apprentissage, il veut pousser massivement les enfants du peuple hors de l’école pour les placer dans les entreprises. Il veut porter à 5% le quota d'apprentis que doivent embaucher les entreprises de plus de 250 salariés. Il y a un an ce quota était de 3%. Il a déjà été augmenté à 4% il y a quelques mois. Sans effet, heureusement. Le nombre d’apprentis stagne à 1,7% des salariés de ce type d’entreprises. Au lieu de chercher à comprendre la raison de son échec, Sarkozy s’entête et augmente le quota. Il refuse de voir que le nombre d’apprentis 03n’augmente pas. Car il ne sait pas qu’une usine n’est pas une école. L’apprentissage ne correspond pas à tous les métiers et place les jeunes dans des situations beaucoup plus précaires que l’alternance sous statut scolaire. 25 % des contrats d’apprentissage sont rompus dans les trois premiers mois !

Le pire ne s’est pas beaucoup commenté. Dorénavant, les salaires et la durée du travail seront fixés entreprise par entreprise. Et les décisions prise de cette façon auront une valeur supérieure à la loi et au code du travail. Nicolas Sarkozy ouvre ainsi un nouvel âge de la République qui devient en quelque sorte contractuelle. Cette liquidation de l’Etat social républicain annonce un recul généralisé des acquis sociaux. Entreprise par entreprise, les travailleurs n’ont pas la capacité de résister aux menaces et injonctions du patronat. Or le patronat ne manquera pas d’exiger l’augmentation du temps de travail ou la baisse des salaires. Ce que propose Sarkozy c’est ni plus ni moins de généraliser la méthode employée contre les Conti de Clairoix. Les salariés devront à chaque fois faire face à l’odieux chantage à l’emploi. C’est un recul dont chacun doit prendre conscience. Il serait bon aussi que les médias y accordent le temps et l’intérêt que mérite ce sujet central dans la vie quotidienne des gens.

Enfin, Nicolas Sarkozy a repris ses poncifs libéraux en matière de logement. Il a annoncé une nouvelle mesure de dérèglementation. Sarkozy applique au logement la politique de l’offre qui a échouée partout ailleurs. Il a donc annoncé une augmentation de 30% des droits à construire sur tous les terrains, maisons et immeubles. Il a expliqué que cela permettrait d’augmenter la densité et le nombre de logements et donc de faire baisser les prix. C’est un argument ridicule. Si la densité suffisait à faire baisser les prix, Paris serait la ville la moins chère de France en matière de logement et d’immobilier ! Au cas précis, C’est tout l’inverse. La proposition Sarkozy consiste à faire un cadeau aux propriétaires qui ont les moyens de faire des travaux pour agrandir leurs logements. Et sa proposition aura un effet pervers. Puisqu’on pourra construire davantage sur les terrains, les propriétaires de ces terrains demanderont des prix plus élevés pour les vendre. Les 09prix du foncier risquent donc d'augmenter empêchant d’autant la construction de logements à prix abordables. Surtout, il s’agit d’occuper le terrain pour ne pas répondre à l’explosion du prix de loyers et à l’exigence de baisse des loyers.

Ma semaine a été d’autant plus dense qu’en plus de mon programme de travail, je devais avoir un œil sur le déroulement de l’entrée en campagne de François Hollande. Quelques-uns de mes amis s’inquiétaient de la « concurrence à gauche » que pourrait créer la musique du discours du « prochain président ». Pas moi. Toute musique de gauche nous désenclave, vulgarise notre vocabulaire et donc élargit notre espace. La bataille en cours n’est pas un congrès du PS avec ses jeux de rôles. « L’opinion » n’a cure des étiquettes. Et les ruses de couloirs ne lui sont pas perceptibles. Elle se construit sur la perception du caractère et sur les propositions concrètes. Une campagne de cette nature pousse tout le monde au bout de sa logique. Hollande y viendra comme les autres. C’est affaire de délais. Sitôt que Hollande a fait des moulinets contre « la finance », il a lui-même organisé le terrain de la comparaison entre les programmes de lutte contre elle. Le reste est à l’avenant.

La laïcité par exemple ! Les grandes envolées ont déjà produit une demande telle qu’il a dû aussitôt rabattre. Ce n’est pas l’article II de la loi de 1905 qui sera introduit dans la Constitution. Donc pas celui qui constitutionnaliserait vraiment l’idée que contient cet article, la République « ne reconnaît ni ne finance aucun culte ». Au contraire. Il s’agit de l’article I qui ne dit rien de plus que ce que dit déjà la Constitution. Mais on y ajouterait la reconnaissance du régime d’exception qu’est le concordat d’Alsace-Moselle ! Voter Hollande c’est voter pour le concordat. Il fallait l’imaginer ! Cela va se savoir bientôt. Notamment parce que je viens de le dire ici sur ce blog. En agissant comme il l’a fait, Hollande crée un problème comparable à ce que produirait pour un croyant 12la décision de mettre dans le Constitution la formule « Dieu n’existe pas ». Il ne peut pas ne pas le savoir, si faible que soit sa culture laïque. C’est donc volontairement qu’il nous met au pied du mur : non seulement nous devons voter pour lui sans discussion du programme mais de plus nous devons nous renier. 

Cet exemple n’est pas isolé du tout. La musique du Bourget est un leurre. Elle ne pouvait nous inquiéter. Le fond est obligé de remonter à la surface. Comme nous, nous savons ce qu’il en est quant à ce fond, la suite nous était connue. Dès le jeudi, à son émission sur France 2, il en a rabattu sur tous les plans. Cette marche arrière aurait pu faire un coup de douche froide qui abassourdisse toute la gauche et nous ramène dans les miasmes de la reculade et du vote utile. Grâce soit rendue à Alain Juppé, mauvais comme un cochon. En le pliant en quatre, Hollande a pu masquer tout le côté désespérant de ce qu’il disait par ailleurs. Résumé : nous progressons quand la gauche progresse dans son ensemble. La question du leadership ne peut venir que si, pendant que nous avançons, Hollande ne recule pas au point de nous voir resservir le mortifère vote utile. Patience donc, et travail de terrain pour gagner de l’influence et faire reculer celle du meilleur carburant du vote utile : la dame Le Pen !

La gauche officielle est trop souvent intimidée quand Mme Le Pen aboie. Elle craint d’indisposer. Car si depuis peu, plusieurs journalistes en vue comme Lapix ou Cohen ne se laissent pas promener et interrogent clairement et nettement sur les contenus, ils sont encore hélas l’exception de la résistance intellectuelle raisonnée.  La bonne presse m’a déjà demandé si je ne « regrettais pas » d’avoir traité madame Le Pen de semi-démente. Ces gens raisonnables qui lui tendent les micros et lui accordent des « unes » à répétition voudrait bien me 11voir m’excuser auprès de l’extrême-droite. Cela les amuserait tant pour dégoiser dans leurs dîners en ville. Comme d’habitude l’exercice est programmé. Plutôt que de retranscrire mon argumentaire contre Le Pen présenté pendant vingt minutes de meeting, les très intelligents ont juste relevé un mot repris en boucle ensuite par tous les moutons du troupeau médiatique.  La deuxième couche de perversité vient ensuite. Ils regrettent que j’en « reste aux insultes » et prennent des poses intelligentes pour le dénoncer. En fait ils agissent en flancs-gardes de Le Pen. D’après moi, ce comportement s’explique bien sûr d’abord par la paresse et le goût des petites phrases qui évitent d’avoir à travailler. Mais il est impossible de ne pas se demander si ceux qui font cela n’ont pas une accointance avec la Le Pen. Laquelle ? Evidemment la volonté de la complaisance pour ses discours contre les arabes. Ainsi dans le portrait de madame Le Pen présenté dans « Télérama », sous la plume quasi amoureuse de madame Angot, on peut lire qu’on la croyait antisémite et on lui fait répondre qu’elle est seulement « anti-arabe ». Rien de grave donc ? Les parfumés n’ont aucune conscience. Ce sont les muscadins et les merveilleuses de notre temps. Les sociaux-démocrates ne valent pas mieux. Ils n'osent plus parler d'immigration. Il est  vrai que toute la bien-pensance aime mieux regarder ailleurs quand il en est question. Surtout depuis que des gens dorment dehors en bas de chez Marie Jacinthe et Jean Patou : ça fait mauvais genre à la revente ! Mais est-ce que ça ne prouve pas qu’on n’est plus « en état d’accueillir toute la misère du monde ».

Pour ma part j’assume publiquement et très tranquillement mon dégoût de principe contre la xénophobie. J’assume la dénonciation de l’absurdité du discours de haine contre l’immigration. Et même mieux : je voudrais bien « faire France de tout bois » comme je l’ai déjà proclamé à plusieurs reprises. C’est-à-dire que je suis un ardent partisan de la naturalisation 15des étrangers qui vivent en France et surtout de leurs enfants nés et éduqués sur notre sol. Je m’oppose donc frontalement à l’idée que l’immigration soit un problème en France. Je le fais avec des arguments rationnels. Et j’affirme que Madame Le Pen raconte n'importe quoi sur ce sujet. Je vous propose quelques arguments. Faisons le point.

Madame Le Pen parle d'« immigration massive et incontrôlée » qui « déstabilise massivement notre système de protection sociale ». Elle ment : l'immigration c'est 5 % de la population en France. Elle dit que les immigrés coûtent 70 milliards par an à la France. Elle ment. Les chiffres sont clairs : les immigrés reçoivent chaque année pour 48 milliards de prestations mais ils reversent pour 60 milliards de cotisations et impôts. Ils donnent donc 12 milliards de plus par an qu’ils ne reçoivent ! Si l'on régularisait les sans-papiers, le déficit de la Sécu reculerait. 100 000 travailleurs sans-papiers régularisés, c'est 280 millions d'euros de cotisations pour la Sécurité sociale !

La candidate de l’extrême-droite demande « l'expulsion immédiate » de ceux qu'elle appelle "les clandestins". Elle en compte 400 000. Sans dire d’où elle sort ce chiffre à propos d’une population par définition inconnue. Quoiqu’il en soit, elle ment. Pour expulser 400 000 personnes, il faudrait d’abord un délai d’exécution qui rend impossible sa commande d’expulser « tous les clandestins tout de suite ». Il faudrait 15 ans si l’on en reste au niveau actuel d’expulsions de 25 000 expulsions déjà réalisées par une méthode spécialement violente et inquisitoriale. Pour l’humour noir, notons que cela revient à remplir 3 000 Airbus A320. Ils n’existent pas. Il faudra donc faire des navettes. Et supposer que tous ces gens iraient bien tous au même endroit. Le coût aussi représente une somme extravagante. Aujourd’hui il en coûte 25 000 euros par personne expulsée pour surveiller,13 traquer, arrêter, retenir et expulser. Donc « l’expulsion immédiate de tous les clandestins » coûterait 10 milliards d'euros de dépenses. C’est aujourd’hui le montant total du budget annuel de la police nationale ! Un projet semi-dément ou totalement dingue ?

Un mot de plus sur notre meeting de Besançon. Je ne le fais qu’en écho à la colère de mes amis sur place. Mes amis sont un peu des sortes de naïfs. Ils croient aux sornettes sur la  presse « libre et éthique ». Donc, ils sont écœurés. Pourquoi ? Voyez. Nous étions 4500 rassemblés dans la salle du Palais des Sports. Le nombre des présents n’est pas sujet à discussion car la salle était absolument pleine et le nombre des sièges et espaces est connu. Nos acceptons sans problème d’être ramenés partout à « plus de quatre mille », et non « près de cinq mille ». C’est déjà trop beau qu’on ne nous ait pas enlevé la moitié de l’effectif comme ce fut le cas tant de fois. Et nous savons que le Front de Gauche n’est pas le PS qui lui, est capable de rassembler 25 000 personnes dans une salle incapable d’en contenir plus de dix mille. Mais à Besançon le record de négationnisme médiatique a été battu. Pas une ligne ni une photo dans le journal local « l’Est Républicain ». Et « France 3 » ? Une équipe s’était déplacée, les images étaient tournées. Le soir même : rien. Le lendemain soir : rien non plus. L’effacement d’un tel événement serait un fait sans précédent. C’est ce qu’ont 14d’abord cru mes camarades. Renseignement pris, c’est le lendemain midi qu’on pouvait voir les images. Mes amis ne les avaient pas vues. Ils ne regardent que le soir. Comme la plupart des gens. Pour eux c’est une mauvaise manière qui leur est faite.

Moins mauvaise cependant que celle du journal régional. Son comportement c’est tout simplement une manifestation du sectarisme ordinaire de la plupart des grands quotidiens régionaux en situation de monopole. Jugez plutôt. Je suis allé trois fois en Bretagne depuis le début de campagne. Je vous ai déjà raconté les exploits du premier quotidien de France « Ouest-France ». Pas une interview ! Je suis allé à Metz et à Besançon? « L’Est Républicain » regarde ailleurs, les « DNA », prétendues « dernières nouvelles d’Alsace », en font de même. Il est alors bien compréhensible que ces deux journaux, devenus propriété de la banque « Crédit Mutuel »,  soient en ce moment en proie à une énorme vague de départs de leur personnel sous le bénéfice de la « clause de conscience ». Mes amis à Besançon ont fait une manifestation d’indignation devant le siège de « l’Est-répugnant » comme on le surnommait dans les années soixante-dix. Pour ma part je suis très satisfait de tout cela.

Car, de cette façon 4500 personnes de plus dans le département savent que ce que l’on voit à la télé, ne se voit pas, ne se lit pas dans la presse locale : tout est bidon puisque tout est fabriqué politiquement. Donc tout est mensonger. C’est un excellent moment d’éducation populaire. Cette ambiance rend nos amis enragés comme nous l’étions tous en 2005 quand les médiacrâtes nous niaient ou nous couvraient d’insultes. Cela fortifie la conscience politique de notre base et la consolide. Le moment venu la révolution citoyenne dans les médias17 sera mieux acceptée et plus amplement portée. Dans l’immédiat l’inconvénient est faible. Puisque je continue à avoir accès aux grands médias nationaux, ce scandaleux passage à la trappe n’en est que plus violemment ressenti sur place. En effet, ces méthodes d’effacement ne peuvent parvenir à nier l’existence de quelqu’un que les gens connaissent. Et elles ne parviennent pas à nier une présence annoncée par un nombre considérable d’affiches et de tracts. Et enfin le choc sur l’opinion est d’autant plus vif que ce meeting est le plus important rassemblement dans cette salle depuis plus de vingt-cinq ans. Vous avez bien lu. Le plus important meeting politique depuis une génération a été purement et simplement effacé de la réalité médiatique locale. Tel est l’usage que font de la « liberté de la presse » ceux qui sont censés la faire vivre !  


777 commentaires à “Ça va saigner !”

Pages : « 15 6 7 8 9 [10] 11 12 13 14 1516 »

  1. 451
    Colonel walter Kurtz dit:

    Encore une fois, il en fallait des tripes à Jean-Luc Mélenchon, et une colossale maitrise de soi, alors que le marathon électoral l'épargne assurémment moins que les autres, pour répondre au questions, que dis-je, à cet interrogatoire, à cette "inquisition" du petit groupe de médiacrates poltrons d'LCP, aussi méprisant, arrogant, sournois et plus préoccupés par le timing de l'émission que par les réponses concrètes et sérieuses de Jean-Luc Mélenchon, et totalement béat d'admiration devant un modèle allemand inepte, tel "Mossieu" Aziza.

    Bien que quelques fois à la limite de rupture, Jean-Luc Mélenchon a toujours gardé le fil de son raisonnement, tout en cinglant finement et intelligemment par moment le "père" Aziza et sa clique de hyènes, histoire de renvoyer tout ce "beau monde dans les cordes", afin, l'espace de quelques secondes, de reprendre son souffle, et en retirer l'énergie suffisante pour continuer à ascéner ses arguments implaccables pour finir par sortir victorieux d'un combat médiatique dominé néanmoins par la partialité grotesque et vulgaire de tous ses chiens de garde qui relèvent finalement plus du caniche que du doberman.

    Chapeau bas Monsieur Mélenchon !

  2. 452
    ElGuido dit:

    Jean-Luc, tu dois te reposer. Ces derniers 10 jours, tu as eu une activité extrêmement intense. Ce que tu devais faire, tu l'as fait et de très belle manière. Tu as labouré. Tu as semé et avec l'aide de dieu, tu récolteras.
    Le mépris affiché au début. L'inquisition dans ta vie privée actuellement, tu le savais et tu l'avais même écrit dans un de tes billets.
    Dans tes interventions dans les médias, je souhaite que tu adoptes la posture tu as eu dans l'émission "On n'est pas couché". Tu as fait passer toutes les idées avec un air joyeux et amusant.
    Nous avons tous la rage contre ce qui arrive mais comme tu l'as dit, une élection peut se gagner à deux ou trois choses près.
    De toutes façons, même si les résultats ne seraient pas à la hauteur, il faut te dire que tu nous a honoré et que tu as porté la voix des invisibles très haut.
    Il faut faire le maximum pour les législatives.

    Respectueusement.

  3. 453
    Nafissatou dit:

    Les sondages, les journaux, mon boucher, mes voisins, ma belle-mère, tous, m'affirment qu'Hollande a une bonne bouille de présidentiable et caracole en tête!
    C'est pas la preuve, ça, que le vote PS est parfaitement I.N.U.T.I.L.E. ?

    2 février 2012: On a retrouvé le 3eme "A" que l'agence St.ndard et Poor's a chipée à ce pauvre S.rko. Il arrive en force chez MelAaanchon, que ceux qui le découvrent lui attribuent presque systématiquement!

  4. 454
    lilou 45 dit:

    @Présidentielles 2013 (455).

    Les médias et l'absence de conscience de classe générée par l'inculture politique. Il y a surement mille autres raisons mais ce sont celles qui me semblent les principales.

  5. 455
    FRUITIER dit:

    Après lecture du blog de ce jour, je dois avouer que je n'ai pas bien saisi le paragraphe intitulé " La Laïcité par exemple" qui commente un poins de la prestation de Nicolas Sarkozy.
    J'aimerais que le texte soit plus explicite.
    Merci par ailleurs pour ce développement qui permet en effet d'avoir un argumentaire pour dialoguer avec les crânes intoxiqués par le médias.

  6. 456
    ventdebout-38 dit:

    Oui, c'est comme le "tous pourris". Mais à qui doit-on cette penssée? Au PS évidement qui depuis 30 ans n'a céssé de décevoir.

  7. 457
    marj dit:

    @Pilvia 416

    Sur l'immigration, les chiffres viennent d'un rapport du ministère du travail, de l'emploi et de la santé paru en juillet 2010.
    Je te renvoie aussi à deux bouquins trés intéressants :"Immigration:fantasmes et réalités" sous la direction de Claire Rodier et E terray et "Le temps des immigrés" de François Héran.
    Ensuite, il y a une contre vérité évidente dans le discours du FN, en effet celui ci suppose que les immigrés "piquent" le travail et le logement aux Français...déjà, allez dire aux Lejaby et autres boîtes qui subissent des plans de licenciement que c'est la faute aux immigrés si leur usine ferme, ils vont bien rire !
    Le raisonnement du FN implique que la quantité de population du pays a une influence sur le chômage et la qualité de vie en général...dc si l'on suit ce raisonnement débile,les habitants de Haîti petit pays, faible population devraient mieux vivre que les Américains, les Chinois. En Europe, les Grecs ou les Roumains devraient mieux vivre que les Allemands ou les Français...
    Bon, il faut expliquer à ts les Le Penistes que c'est un peu plus compliqué que ça et qu'au contraire, les pays riches se sont souvent développés avec et grâce à la "main d'oeuvre étrangère " qui a été et est le plus souvent exploitée.
    Le chômage n'est pas lié à la démographie, le chômage est intrinsèquement lié au fonctionnement du système capitaliste et il augmente quand celui-ci est en crise.

  8. 458
    Michel Berdagué dit:

    Bonjour,
    Pour nous ces derniers jours avec des heures intenses de réflexions et d'actions ne sont pas grand chose par rapport à ce que notre Candidat porte parole a si brillamment assuré,une intense sollicitation (personne ne s'en plaindra mais que c'est dur),radios,télés,meetings,solidarités avec tout le monde du travail et le boulot comme Député, bref une présence telle que le Front de Gauche est visible et se fait entendre, enfin, nous sommes représentés et écoutés.Mais au vu de ces démonstrations vraies arrachées pour éclairer la population,tant l'interdit de parole est manifeste pour seulement présenter le programme,l'existence d'une alternative avec des solutions efficaces pour continuer la marche en avant,l'agenda permet la récupération nécessaire. Donc récupérer,et dès à présent Jean-Luc Mélenchon a gagné.Rien ne pourra être comme avant,: l'ignorance,le mépris,le détournement du regard,les lâchetés, presque tout a été posé sur la table pourtant interdite d'expression : c'est une sacrée Victoire. Merci.
    Comme seule consigne: l'engagement pour la Victoire.

  9. 459
    Alain Tétart (60)(73 ANS) dit:

    C'est quoi une révolution ?
    Une révolution c'est remettre tout à plat, c'est repartir à zéro, c'est changé la façon de vivre, à l'évidence on ne fait pas une révolution pour le plaisir, il faut donc un but et pour atteindre ce but il nous faut des objectifs avec un calendrier, et pour mener à bien cette mise en place il nous faut quelqu'un de capable,qui va diriger et canaliser toute l'énergie qui va ressortir de cette fin de vie dans laquelle nous vivons et surtout tout l'espoir qui va naître de cette nouvelle majorité pour une nouvelle vie !
    L'homme nous l'avons ! Jean Luc est le seul de l'échiquier politique à avoir les capacités à mettre sur les rails l'idéologie de "l'humain d'abord " tous les autres sont à bannir car, avec elles ou eux notre vie ne changera pas et c'est tellement vrai et bien ancré dans mon esprit que si Jean Luc n'est pas au deuxième tour, je n'irai pas voter pour quelqu'un d'autre, si le peuple ne comprends pas aujourd'hui alors qu'il est dans la mouïse, c'est que notre société est foutue et qu'il n'y a plus rien à faire, donc j'attendrai ma mort tranquillement ! mais restons optimiste !
    Pour remettre en route notre économie donc notre vie Jean-Luc Mélenchon aura besoin de beaucoup d'argent, donc son premier magot se trouvera dans le NON REMBOURSEMENT des intérêts de notre dette, nous sommes dans une guerre économique donc il faut nous battre avec les armes que nous avons, donc avec l'argent qui est nerf de la guerre,et puisque cet argent on le doit aux banques, il faudra leur faire comprendre que nous allons rembourser le capital emprunté, mais qu'à période exceptionnelle moyens exceptionnels donc oui pour rembourser le capital mais non pour les intérêts, les banques devront donc les passer aux profits et...

  10. 460
    59Jeannot dit:

    @astroflip dit:
    2 février 2012 à 1h16
    Je me permets de te rappeler qu'itélé est une filiale de canal+. Faut pas s'attendre à des compliments de leur part.
    Jean Luc sera autant méprisé que sur la chaine mère; quant à la déontologie journalistique? encore faudrait-il qu'ils aient fréquenté une école de journalisme. Quand on voit l'émission qu'ont produite les élèves journalistes à laquelle Jean Luc a été invité; itélé n'a plus qu'à mettre la clef sous le paillasson, ses journaleux avec.

  11. 461
    ddmm dit:

    @ sovar(442)
    Vous dites : "On a bien compris que vous voulez éliminer Hollande au premier tour, mais si par hasard vous vous retrouvez au second tour, pensez vous pouvoir battre Sarkozy ? Je demande ca parce que ce serait un comble de voter Front de gauche pour avoir Sarkozy."

    Je vous renvoie au commentaire (454 de Presidentielle 2012) : "Si les français sont assez dupes pour aller voter pour elle, c'est qu'ils ne méritent peut-être pas mieux... Un peuple qui a mis un super menteur face à un super facho a certainement un problème, mais je ne sais pas lequel..."

    Et j’ajouterai pour répondre à votre interrogation : Un peuple qui remettra un super menteur face à un super sincère aura certainement un problème. Je ne sais pas non plus lequel…

  12. 462
    gerlub dit:

    Bonjour,

    Un argument macro-économique simple et que tout le monde peut comprendre à éventuellement développer par JLM:

    Le meilleur argument est la répartition plus équitable de la richesse produite !

    ex. PIB 2000 mds d'€ moins prélèvements obligatoires env. 55 %: restent 900 mds d'€, divisés par 66 000 000 = 13800 € NETS par an (c à d tous impôts, taxes et contributions déduits) par personnes, bébés de 1 mn ou personne allant décéder dans la seconde, compris !

    Soit pour une famille de 4, env 55000 euros pour ses dépenses quotidiennes !

    Question : combien y a t il de familles dans ce cas là ? réponse, pas beaucoup ! Donc c'est qu'il y a un certain nombre de personnes qui ramassent bcp + que ça ! et qu'il convient de ré-équilibrer cette répartition de manière, si ce n'est plus égalitaire au moins plus équitable.

  13. 463
    Damien dit:

    Félicitations Jean-Luc pour ta prestation sur LCP qui fut aussi brillante que la meute d'Haziza était nullissime.
    Ces 4 chiens de gare me faisaient presque pitié par moment tellement leur assise idéologique et intellectuelle est défaillante et à coté de la plaque, obnubilés par garder la porte du temple bien fermée alors que les murs et le toit se sont écroulés depuis bien longtemps.
    Leur arrogance médiocre et misérable ne donne que plus de retentissement aux paroles de raison et d'humanisme qui jalonnent notre programme.

  14. 464
    cultive ton jardin dit:

    "J'ai choisi en toute liberté le FdG parce que je suis d'accord sur l'essentiel de ses orientations et de ses propositions, mais je n'ai pas envie, sans tomber dans un suivisme niais, alors que la bagarre médiatique fait rage, de mettre en valeur les doutes et les interrogations qui me sont propres (Jean Louis Charpal, 438):

    Ma foi, libre à toi qui as déjà choisi, de mettre sous cloche tes idées pour ne pas affaiblir ton candidat. D'une part, ce n'est pas mon cas, je n'ai pas encore choisi. D'autre part, je pense que parler de ses doutes et de ses interrogations est vital dans un parti, un front en construction. Le Front de Gauche est composé de gens extrêmement divers, s'ils ne débattent pas entre eux de leurs divergences, quand le feront-ils? Dans l'urgence? Après les élections? Mais surtout COMMENT le feront-ils? Quelle démocratie, si on n'a plus le temps de débattre ou si les jeux sont déjà faits?

    Si je me donne la peine d'intervenir dans ce blog, c'est bien parce que j'imagine qu'on peut y exprimer des doutes et des divergences, et que ça peut stimuler la réflexion de TOUS. Possible que je me trompe, vu le nombre de contributions qui ne font qu'approuver et encourager (il en faut aussi, certes) et qui s'interdisent les remises en question.

    Je viens d'écouter l'émission sur LCL, la position de Jean-Luc Mélenchon exprimée là me convient nettement mieux que celle sur France Inter qui m'avait vraiment consternée. D'autant que l'actu, ce matin là, parlait du logement et des maisons de santé, Jean-Luc Mélenchon aurait été bien inspiré d'envoyer bouler, comme il sait bien le faire, la question des rafales pour parler du premier sujet qu'il connaît bien (et qui était traité de manière plus vraie que d'hab) et du second, un peu plus nouveau, mais passionnant pour...

  15. 465
    jeffph22 dit:

    J Luc bosse et donne tout pour convaincre les consciences de voter FdG. Nous avançons dans cette prise de conscience, mais ce n'est pas suffisant car la route est longue. Alors, à vous toutes et tous, mettons nous en mouvement, amplifions ce dernier.Partout mobilisons nous et allons sur le terrain (porte à porte, réunions de quartiers, rencontres dans les entreprises....). La bataille de proximité doit être renforcée.Chaque contact est un plus.Soyons offensif avec "L'Humain D'abord". Tout est possible maintenant.

  16. 466
    ventdebout-38 dit:

    @ sovar(442)
    Je pourrais aussi dire:
    On a bien compris que Hollande et le PS veulent éliminer Mélenchon et le FdG au premier tour, mais si par hasard Hollande se retrouvé au second tour, pense t'il pouvoir battre Sarkozy sans le FdG?
    Je demande ca parce que ce serait un comble de voter Hollande au 1er tour pour avoir Sarkozy.

  17. 467
    MichelP dit:

    je conseille vivement, à ceux qui n'ont pas eu encore la possibilité de la regarder, l'émission sur LCP. Au moins à partir de la 20eme minute, l'échange sur la réquisition des logements par l'état. Surréaliste! je me demande comment les dirigeants de la chaine peuvent se satisfaire d'une telle incompétence. Autant qu'ils donnent d'ors et déjà leur chance à de jeunes journalistes comme ceux du CFJ, ce ne pourra être que mieux. Je pense que M.Mélenchon a du se demander un instant si c'était sérieux....

  18. 468
    Pulchérie D dit:

    @ Hold-up (452) à 1h29
    Je ne suis absolument pas pessimiste.
    L’histoire du 2e millénaire nous confirme une progression de l’humanité.
    Il est très probable que cette courbe ascendante continuera.
    Mais le danger de guerre ne sera certainement pas éliminé ce siècle-ci.
    Il nous faut continuer à entretenir une défense efficace.
    Je suis donc absolument en accord avec ton billet.
    @ sourdon (475) à 9h25
    « …nous devenons humains avec fulgurance.. ». Ah, oui ? !
    Nous évoluons lentement vers l’humanité. Ce n’est guère un feu d’artifice.

  19. 469
    redline69 dit:

    certains ici s'interrogent encore sur la meilleur stratégie pour d'un coté faire perdre Sarkozy en soutenant Hollande au 1er tour et de l'autre des personnes qui souhaitent absolument installer le FdG à la meilleur place possible.
    après tout beaucoup, comme moi d'ailleurs se dépense à expliquer les risques du vote futile et les pièges de l'état major de Hollande contre le FdG.
    maintenant, je regarde les choses avec du recul et je me dis que les Français sont en train de se poser les questions, mais par contre, ils sont pas forcement avec toutes les clés que normalement les journalistes devraient leurs fournir.
    j'avoue être encore surpris que les électeurs du PS ne réagissent pas plus au manque de programme, de perspective de leur candidat.
    dans le meeting où FH à été enfariné (je condamne se type d'attitude) en réalité un peu avant, il avait été hué par la foule venu l'écouter. faut-il y voir les premiers signes de défiance.
    de toute manière, et en imaginant sa présence au 2ème tour et donc à la tête de l'Etat. je lui donne moins de 100 jours pour décevoir l'ensemble de la gauche.et là le FdG s'installera à la place du PS

  20. 470
    jeanmarc dit:

    446 Jacques Bounoume
    Pour moi, 4 axes:
    1 je vois très peu de personnes, mais j'en ai convaincu UNE (abstentionniste depuis 12 ans) progressivement; premier temps, Mélénchon qui c'est? Puis c'est la retraite qui a fait mouche; puis elle a visionné certains discours de Jean-Luc Mélenchon et les a diffusés à ses amis; l'une d'elles diffuse à son tour
    2 Par internet, j'envoie à 50 personnes, je pense que la plupart étaient convaincus, mais je leur envoie les liens et j'ai des retours, ils apprécient et deviennent plus optimistes
    3 Je distribue 200 tracts dans mon quartier pavillonnaire
    4 Je vais participer à une manifestation organisée par le FdG sur un problème local et j'essaye d'y faire participer mes contacts

  21. 471
    Pierre Nocroi dit:

    La production d'armement est, à mon avis, un bon exemple de la nécessité de réorienter la production et de la contrôler.
    Tous les emplois ne sont pas à conserver car bien que toutes les marchandises sont équivalentes dans le capital, elles devront être soumises à la critique sociale et le temps de travail ainsi libéré affecté à une production utile(que l'on se souvienne de Mina-mata et des heurts entre pêcheurs et syndicalistes - voulant sauvegarder leurs emplois - de l'usine voisine qui rejetait en mer du mercure, transformant les pêcheurs et leur famille en légumes, sans parler des nouveaux nés... horrible!).
    L'activité humaine ne se confond pas avec le travail (droit à la paresse ! " Là où il n'y a pas de contraintes, le travail est fuit comme la peste !" (K Marx - L'idéologie allemande).
    Jean Luc Mélenchon a mêler dans sa réponse la vente des rafales et la défense nationale : que la nation se dote des moyens de sa défense est une chose, que ses moyens deviennent des marchandises en est une autre (pourquoi ne pas vendre des bombes H...)

  22. 472
    ddmm dit:

    SOS ! Je viens de voir aujourd’hui dans mon petit village tranquille, une chose que je n’avais absolument jamais vue au par avant. Deux affreux du FN sont sur le parking du super marché, des tracts dans une main, de petits drapeaux tricolores dans l’autre.
    Les amis ! Il faut occuper le terrain. C’est là que ça se passe ! C’est bien beau les assemblées citoyenne, mais j’ai bien pu me rendre compte que nous y sommes entre convaincus d’avance. On ne touche pas les gents de la rue parce qu’ils ne rentrent pas dans la salle…
    Allez ! Dehors! même si on se les gèle…

  23. 473
    adisl dit:

    Beaucoup de posts se focalise sur les jeux politiciens. Commentaires de turfistes, sondages, moral du candidat, traitement médiatique et j'en passe...

    Souvenez-vous du referendum de 2005.
    Est ce que les sondages (tous) qui donnaient le OUI à 60% et le NON à 40% nous ont gêné certains d'entre nous à expliquer convaincre sur le fonds que ce traité était une escroquerie ?
    Avons nous focalisé sur un candidat pour porter l'étendard ?

    Ceci pour dire une fois pour toute. C'est le fonds qui compte.
    comment convaincre que nous vivons la fin de ce modèle capitaliste? Que nous marchons sur la tête? Qu'il y a de la souffrance partout?...

    Mélenchon ou pas, et je ne suis pas le seul à le penser, la situation dépasse tout le monde. On court à la catastrophe. La machine s'emballe et ils sont incapables de la maitriser. Elle détruit tout sur son passage les personnes et l'environnement. On atteint la limite.
    Chavez a dit : " el socialism o la muerte" Le socialisme ou la mort.
    C'est à ce choix auquel nous avons à faire face.

    Sources : Laba si j'y suis discours de chavez repris par antoine Chao.
    http://media.la-bas.org/mp3/060303/17-Socialisme_ou_la_mort-Hugo_Chavez.mp3

  24. 474
    J-jour dit:

    @Spinnaker, '"Le combat actuel est donc faire exploser cette ligne de partage dans le PS et de convaincre tous les gens de gauche prêts à voter Hollande qu’ils se trompent, et que les « Hollandais » fondent un parti avec Bayrou !
    Mr Mélenchon est clairement un homme de conviction, de grande culture, un grand tribun, un grand débatteur et entraîne avec lui de plus en plus de sympathisants socialistes. Il doit être au second tour ! Je ne risque pas de voter pour Hollande même au 2ième tour !"

    Bien d'accord avec vous, d'ailleurs le compromis (sic) me paraît même inclure l'UMP, si j'en juge les propos de Montebourg hier sur Bourdin 2012.
    Quand je lis les participations sur Internet, çà et là, j'ai bien l'impression que le vote Hollande du deuxième tour n'est pas systématique du tout pour les sympathisants du Front de Gauche, ce qui me fait questionner encore plus l'échantillonnage des sondages, où le taux de report de voix sur Hollande est donné proche de 100%! Les sondages ne sont donc pas en train d'interroger ceux qui votent Mélenchon au premier, deuxième et troisième tour!

  25. 475
    Poncet dit:

    A cultive ton jardin (485) : le fait est que les bombardements ont un effet terrifiant sur la population. Le fait est, aussi, que leur "rendement militaire" est faible : il faut beaucoup de moyens pour peu de résultats. Ce qui explique peut-être, d'ailleurs, l'enthousiasme des militaires pour les bombes guidées, leurs fameuses "frappes chirurgicales"... Mais elles n'ont pas envoyé les B52 à la réforme. La doctrine terroriste semble avoir encore de beaux jours devant elle.

  26. 476
    jean ai marre dit:

    La prestation de Jean-Luc sur LCP a été encore une fois performante. Quel brio, Difficile de tout dire, face à des journalistes qui vous coupent la parole et sautent sans cesse d'un sujet à l'autre.Effectivement le Rafale, est bourré de concepts de haute technologie et au delà de l'avion militaire il y a tous ces brevets qui marquent l'intelligence de nos ingénieurs.
    Dommage que la question sur " faire fabriquer ailleurs"posée par la journaliste n'est pas été plus explicitée.

    Le transfert de technologie est le pb qui est posé à notre industrie. Dans le système actuel du libre échange, évidemment que c'est choquant cette façon de brader, matériel, brevets, savoir, connaissances, compétences, au prix de la ferraille.
    Heureusement que Jean-Luc a positionné l'économie dans le temps. En soulignant l'actuel où les dérives sont possible (la preuve) et le futur, après son élection, où il mettra en place la planification écologique sans oublier les visas environnementaux et sociaux sur les marchandises .
    Ouf ! Le point essentiel, si l'on veut rester en cohérence avec le programme du Front de Gauche.

    Si nous voulons réindustrialiser notre pays et lutter contre les délocalisations, il faut pouvoir continuer à sortir des brevets, les exploiter au maximum et garder notre compétence,et protéger notre matière grise.
    Ne pas faire du clé en mains, en bradant les bureaux d'études aux prix de la ferraille.
    Sans cela, c'est l'appauvrissement de notre tissu industriel, et le chômage assuré.

  27. 477
    Michel Berdagué dit:

    Quand même nous ne découvrons pas que notre pays est un producteur et vendeur d'armes.C'est sûr qu'avec notre Programme L'Humain d'abord contre les finances à seul but spéculatif pour l'argent, nous voilà avec l'Humain d'abord contre les proliférations d'armes les plus perfectionnées possibles ,dans un projet de Planification écologique (où la science et vérité avec les savoirs et découvertes en éthique seront articulés) seul possible pour toute Humanité dans le malaise aggravé. ça perturbe et ça confirme avec responsabilité de nos choix de ne pas nous économiser à la tâche tant elle est rude;
    Avec les avis à la population et les conseils de Jacques Bounoume et jeanmarc ('481) et ddmm(487),je vais de ce pas de marche finale me les geler.

  28. 478
    dudu87 dit:

    Bonjour,
    Armement, rafale...
    J'ai fabriqué du matériel militaire, moteurs de char, camions militaires...
    En tant qu'ouvrier et syndicaliste et non "stalinien", quelle était notre position au delà de la charge de travail et d'emploi que ces programmes nous procuraient?
    1° La France a un réel besoin d'une industrie de l'armement pour son indépendance nationale. Si la France est membre du conseil de sécurité avec...droit de veto, ce n'est pas un hasard. Ceux qui critique, seront heureux d'appartenir à un pays qui possède ce privilège lors de la venue de nos idées au pouvoir.
    2° Faut-il vendre à l'étranger nos armes? Un pays comme le Vénézuela, s'il était attaqué, serait heureux de savoir que la France pourrait lui fournir l'armement nécessaire à sa défense. A celui qui parle de "stalinisme", il aurait sûrement fait partie en Espagne, de ceux qui refusaient l'aide soviétique en 36 et les républicains espagnols auraient bien aimé avoir des armes françaises pour lutter contre Franco!
    Maintenant, fabriquer de l'armement demande un savoir-faire et de la technologie de pointe, rien à voir avec "fabriquer des camions". Faut-il faire supporté la totalité des coûts de recherche et d'industrialisation aux seuls contribuables français. Bien sûr, nous savons tous que l'armement est très "juteux" dans le domaine des dividendes, en gros ces matériels sont vendus entre 2 à 3 fois leur prix de revient. Mais c'est aussi valable pour toute commande d'état ou de collectivités territoriales pour le civil.
    3) De quel armement avons-nous besoin? Armes de défense ou armes d'attaque? La Suède, pays pacifiste, possède une armée et vend ses moteurs pour équiper le VBCI français. Ce pays possède aussi une aviation militaire, très performante, SAAB, VIKKIN et autre...

  29. 479
    Poncet dit:

    Les mots d'Adisl (488) sont sages. Notre préoccupation devrait être : comment faire en sorte que ceux qui ont voté non en 2005, soient convaincus que Jean-Luc Mélenchon est leur candidat ?

    Une remarque s'impose : critiquer les interventions publiques de Jean-Luc n'a pas beaucoup d'intérêt. En général, elles sont plutôt bonnes. Chacun peut trouver un ou deux arguments moins convaincants que d'autres, mais ce n'est pas à ça que ça se joue. Les gens qui l'entendent n'ont pas besoin d'être en accord à 100% avec lui pour décider de voter pour lui. Le problème, c'est qu'à ce jour il n'y a "que" 3,5 millions de personnes qui l'ont écouté à la télévision. En cumulant toutes ses apparitions, sans doute un peu plus, peut-être 4, peut-être 5... et puis il y a ceux à qui les militants s'adressent directement : quelques centaines de milliers de personnes... Tout ça compte, mais n'oublions pas que le "ticket" d'entrée au second tour se situe normalement à plus de 5 millions d'électeurs, et même sans doute davantage encore s'il y a peu de candidats et peu d'abstention.

    Donc, notre principal problème n'est pas la "qualité" des interventions de Jean-Luc, mais le nombre de personnes qui l'auront entendu ou qui auront eu connaissance de notre programme. Et nos moyens, par rapport à la télévision, sont faibles. Des tracts, des affiches, sans oublier internet... mais, tout comme en 2005, on peut le faire.

  30. 480
    gerlub dit:

    @ 483 luc 2 février 2012 à 10h12

    J'ai pris le PIB, car on n'entend que ça et que c'est + simple car + connu et que ça prend la plupart "des chiens de garde" à leur propre jeu! Qui connaît le PNN ?

    Mais même en prenant vos données soit 34000 € nets par an pour 4, l'exemple reste pertinent ! cela fait presque 2 salaires médians/famille de 4. ce qui est loin d'être le cas dans la réalité!

    Quand on vous dit que le revenu de Mr X ou de Mme Y a augmenté de 300 millions d'€ en une année, ça vient d'où d'après vous ? et est-ce normal ?

    Ceci étant, si mon exemple devait être repris je plaiderai pour le PIB et non le PNN

  31. 481
    J-jour dit:

    Tant pis, je vais faire une petite observation sur Questions dinfo sur LCP, malgré votre remarque, Poncet, que je trouve juste.
    Ce qui a pu mettre mal à l'aise certains au visionnage de cette émission, je crois, a à voir avec le rapport au temps: Il m'a semblé que Jean-Luc Mélenchon s'est soumis au tempo des journalistes alors que d'habitude, c'est lui qui impose la mesure.
    Je crois que l'impression désagréable que certains ont pu éprouver peut venir de là.

  32. 482
    Jean Louis CHARPAL dit:

    @ 474 cultive ton jardin
    Je respecte ton point de vue, et en bon démocrate, ton droit de l'exprimer. Je le partage dans l'absolu, mais les choses étant ce qu'elles sont, je ne le partage pas du tout dans le moment présent. Pourquoi ? Parce qu'il suffit de jeter un regard critique sur le Monde, l'Europe, la France pour se rendre compte que les souffrances parfois insupportables, endurées par les peuples sont dûes à l'application criminelle d'un dogme qui s'appelle la sauvagerie économique mondialisée,alias ultra libéralisme, alias dictature des marchés. Système fort bien décrit par Hold-up (@456 - 2h13). La clochardisation à la grecque va forcément s'étendre aux autres pays d'Europe si un coup d'arrêt n'est pas donné aux exactions de l'Internationele des accumulateurs de fric. Or en France une seule formation politique peut, parcequ'elle le veut combattre et terrasser " le monstre ". Si un autre parti voulait le faire ça se saurait. Nous sommes dans la situation où il y a le feu et péril en la demeure. Autant je conçois fort bien l'utilité et même la nécessité de discuter en dehors des périodes où il y a un incendie à éteindre, de la marque des voitures de pompiers, du diamètre des tuyaux, des meilleurs produits à utiliser, du perfectionnement du système d'alerte ou de l'amélioration de la formation des personnels, autant discuter de cela alors que la maison est en feu et que des gens sont sur le point de sauter dans le vide, me paraît difficile à comprendre. Maintenant, à quelques semaines du réglement de compte à OK corral, il faut foncer, toutes sirènes hurlantes ! Si nous ratons les ultra libéraux, eux ne nous raterons pas !

  33. 483
    ab dit:

    A ceux qui s'inquiètent de l'état de fatigue du candidat, rassurez-vous, des plages de sommeil ont été prévues dans son agenda. Pour preuve, session au Parlement Européen, aujourd'hui même.

    Quant à ceux qui vantent le joli "joujou" français de chez Dassault et la performance de cette industrie peu recommandable, sachez que si après la guerre l'on n'avait pas interdit de force aux allemands de se doter de leurs propres flotte aérienne, l'industrie allemande aurait certainement produit des avions bien plus efficaces que les "Rafales".

    Facile de dominer un marché quand on empêche ses concurrents de produire...

  34. 484
    jprissoan (69) dit:

    à Gerlub
    le taux de prélèvement obligatoire n'est-il pas de 45% et non de 55% comme vous le dites ?

  35. 485
    Zapping dit:

    Le passage de Jean-Luc Mélenchon à "Question d'infos" sur la Chaîne Parlementaire (LCP) est publié sur le Blog :
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/02/01/invite-de-questions-dinfo-sur-lcp/

    Au menu autour de la table, quatre" journalistes de plateaux" que l'on sent un peu tendus devant les bons coups de fourchettes du candidat du Front de Gauche : Haziza, Fressoz, Maligorne et Malouines se jettent des regard en coin comme écrevisses au bord de la casserole. A questions vagues et orientées, réponses précises et engagées. Faut suivre car pas une miette qui ne soient reprise de volée !

    Hauts les coeurs ! Ardents à la lutte !

  36. 486
    pichenette dit:

    Toutes les microactions sont à prendre, surtout les paroles échangées lors de la distribution de tracts.
    L'air venu des hivers premiers, une fois que le corps est laineusement protégé,tête, pieds, mains (plus difficile pour le don de tracts), donc cet air est revigorant, mais ne pas prendre racine. Retrouver l'échange de paroles, s'aider de pétitions sur des actions locales comme point d'entrée ou de débats..
    Avoir peut-être en tête le score, mais d'abord l'éveil, le réveil, la nécessité de contrecarrer l'apathie généralisée. Créer quelques étincelles....
    Se lancer dans la planification écologique, l'expliquer, c'est elle qui est porteuse d'avenir, nouvelles formations, nouveaux métiers, nouvelles approches sociétales, environnementales, isoler les habitats, utiliser l'inertie thermique des matériaux, imaginer,en contrepartie ne pas rester isolé(e), ne pas être inerte: stopper la confusion entre le monde des objets et celui du vivant. Les organes non utilisés, disparaissent peu à peu, alors les jambes pour marcher, le cerveau pour réfléchir, les yeux pour bien voir..
    Oui cette période est décisive, certains disent, "ah on a connu la guerre et on en est sorti", ceux qui sont au cimetière sont heureux de l'apprendre! "Quelle connerie la guerre.."
    Sachons voir les tragédies actuelles, que les Etats dits en paix, à l'instant t nourrisent de fusils, missiles et autres saloperies pour combler leurs budgets troués, les obus vecteurs de démocratie.
    Le "il faut s'adapter" a coupé les jambes, transformé en petites taupes myopes terrées,les femmes, les hommes, les adolescents pourtant si alertes, si intelligents et beaux quand ils le décident.
    S'ouvrir, tout en se protégeant, bien que notre ére nucléaire ôte toute protection!

  37. 487
    gerlub dit:

    @ 504 jprissoan (69)
    Il y a débat là dessus et j'ai donc pris la situation qui était la plus défavorable pour bien montrer que malgré tout il y avait de la marge pour une redistribution bcp plus équitable.
    Il évident que si je prends votre exemple la situation d'injustice est encore plus flagrante !
    De toutes façons et quelque soit le ratio d'ailleurs (55% ou 45 %) je pense que c'est un argument à faire valoir et qui est facilement compréhensible par tous !

  38. 488
    Damien dit:

    France Nature Environnement vient de me répondre concernant l'absence de la vidéo de l'intervention de Jean-Luc:
    "Bonjour Damien,
    Je peux vous répondre très simplement : ce n'est pas un oubli, mais la mise en ligne est en cours, comme cela est indiqué en haut de page. Nous mettons les vidéos en fonction de ce que nous fournit notre prestataire chargé de les filmer, par ordre d'arrivée, et vous pourrez la voir dès aujourd'hui puisque nous l'avons reçue !
    A très bientôt sur notre site et merci pour l'intérêt que vous portez à France Nature Environnement
    Bénédicte"

  39. 489
    ddmm dit:

    @jprissoan (493) Suite à mon commentaire 487.
    Mon village vote dans la moyenne nationale aux différentes élections. Il y a des FN à peu prés dans les mêmes proportions, mais ce qui me frappe, c’est que je n’ai jamais vu jusqu’ici des militants FN se pavaner ainsi...Juste quelques affiches collées de nuit mais ça n’allait guère plus loin.
    Je pense qu’ils se sentent légitimés par la propagande médiatique qui s’obstine à « dédiaboliser » Jean Mari le Pen en perruque blonde. Du coup, ils n'ont plus aucune crainte d'etre trés visibles.

  40. 490
    jean 28 dit:

    A J-jour @ 508
    Villeurbanne, c'est un meeting public, c'est à dire que l'on appelle la population à s'y rendre pour écouter un ou plusieurs orateurs, à la différence du meeting que la CGT a organisé au Zenith de Paris, sur la retraite, où les 6000 participants syndiqués devaient avoir un badge récupéré préalablement auprès de leurs instances.
    Par contre je te conseille de te présenter à l'entrée au moins 1/2 heure avant le début pour avoir une place assise...
    Bonne soirée et bon meeting!

  41. 491
    rom dit:

    humanité, humain, vente d'armes et FdG:
    la Grande idée soutenue par ce que j'appelle (peut être a tort) les "altermondialistes" ne peut provenir directement de la politique, qui n'est qu'un reflet des peuples et de ce qu'ils choisissent, tolèrent ou parfois subissent par abandon.
    le seul moyen réel et durable de parvenir à ce qui est considéré comme une utopie par tous les matérialistes, à savoir des chances égales pour tous dans la paix et l'amour -peut être au travers d'une gouvernance mondiale- réside dans un changement profond des humains. changer notre façon d’interagir en tout, abandonner l'utilisation de la Force.
    cela passe par tous les secteurs: économique avec abandon du capitalisme et de la propriété telle qu'on la connait, abandon du "contrat" qui lie deux personnes et qui peut finir en justice si l'un des deux brise ce contrat, totale transparence à tous les niveaux... bref abandon de tout usage de la force, quel que soit le problème. alors et seulement alors la force armée disparaitra d'elle même. changement du mode de perception des impôts, basé sur le volontariat plutôt que l'obligation.. donc la force... l'harmonie avec la nature plutôt que de la plier sous notre volonté... l'humanité doit changer en premier lieu, c'est la seule voie possible.
    en ce sens je soutient la démarche globale du FdG qui si elle est à mille lieues d'une telle société a cependant vocation a réveiller ce qu'il y a de meilleur en nous, à retrouver une démarche d'émancipation humaine, bref une goutte d'eau dans ce à quoi nous aspirons mais un (bon) début quand même.
    en attendant, abandonner seulement la force armée sans évolution des consciences serait tragique.

  42. 492
    Michel Matain dit:

    @ 503 ab
    Facile de dominer un marché quand on empêche ses concurrents de produire...

    Dans l'aéronautique civil et militaire, le concurrent ce sont les USA (principalement Boeing) pas l'Allemagne. Aujourd'hui l'Allemagne est alliée dans le programme Airbus.

  43. 493
    luc dit:

    @ gerlub
    - Actuellement, le revenu moyen net est de 27 700 € par famille, la taille moyenne d'une famille est de 2,3.

    Le revenu moyen net inclut les salaires, les retraites et les revenus du capital.
    Soit 1 000 euros net par mois et par personne ou 48 000 € nets par an pour une famille de 4 personnes.
    Nous sommes déjà au dessus de 34000 € nets par an pour 4.

  44. 494
    orero ramon82 dit:

    @459 ElGuido
    "Tu as labouré. Tu as semé et avec l'aide de dieu, tu récolteras."
    Je vous les dis, en vérité, je ne sais ce que "dieu" vient faire là !
    Par contre la force du peuple éclairé par la raison et poussé par les mauvais traitements auxquels il est soumis viendra à point nommé soutenir sinon provoquer cette Révolution Citoyenne à laquelle nous aspirons.
    Bravo pour la prestation de J-L devant les jeunes journalistes. Quelle bagarre devant le "tribunal" de LCP: repliques au couteau ! Attention vous êtes filmé, alors un petit sourire de temps en temps pour décrisper ceux qui vous regardent et qui vous trouvent, en dépit de l'adversité, trop agressif avec vos interviewers et qui, hélas, ont tendance à privilégier cet aspect au détriment de la profondeur de votre programme, "l'Humain d'abord".

  45. 495
    J-jour dit:

    Merci, Jean28 et jprissoan (69)! J'espère que 1/2h ça suffira, mais c'estpas grave, si on peut y être debout, de toute façon, car il y a chances pour qu'on ait envie de se lever et de rester debout!

  46. 496
    Omar dit:

    A propos de l'émission sur LCP : JL M brillant : Le passage sur les loyers est hilarant...Mélenchon parle de réquisitionner les apparts vides qui représentent quand même 2 millions de m2 inutilisés...le pauvre Haziza catastrophé, et vraisemblablement sous valium concentré à haute doses commence à s'offusquer et utilise le terme de "vol" (sic!)...On peut être journaliste politique et ignorer qu'une des déterminations (essentielles) de l'Etat s'appelle la souveraineté.
    Mélenchon lui rappelle que le vol est illégal, mais que la réquisition est on ne peut plus légale et déjà prévue par la loi...
    Haziza frôlant l'abime de la plus noire dépression demande alors du ton accablé de celui qui a perdu tout espoir où irons les loyers et visiblement il est surpris que Mélenchon lui réponde que les sommes des loyers reviendront bien entendu aux propriétaires...Pour Haziza qui ignore et le droit et l'histoire, "réquisition" signifie expropriation, nous voilà revenus à la confiscation des biens non de l'église mais du bourgeois...
    Je ne souhaite qu'une chose c'est que les étudiants qui se destinent au métier de journaliste aient une réelle ambition intellectuelle, ça nous changera du paysage journalistique actuel, qui oscille entre idéologie grossière et flagrante et ignorance consternante...
    Dans le même temps leur agressivité ne parvient même plus à dissimuler leur médiocrité, alors que c'est la finalité principale de la chose...La forme inquisitoriale est censée voiler la vacuité affligeante des questions...Mais cette dernière saute à la figure, avec l'ignorance et la pauvreté intellectuelle qui va avec...Haziza qui ne trouve rien d'autre à dire que revenir (pour la Mille et unième fois) sur la pique du pédalo...Il n'a rien à dire ni à demander...Et ça...

  47. 497
    Daniel du 93 dit:

    On connaît ici un ensemble de solutions pour lesquelles le FdG plaide depuis longtemps :
    - nouveaux pouvoirs pour les salariés et les citoyens, qui leur permettent de participer à une sélection rigoureuse, au niveau local et régional, de projets favorables à l’emploi, à la croissance réelle, au développement des nouvelles technologies ;
    - mobilisation des crédits bancaires pour le financement sélectif de ces projets, avec l’incitation de garanties ou de bonifications d’intérêt apportées par des Fonds régionaux et par un Fonds national pour l’emploi et la formation ;
    - relais donné à ces initiatives par un pôle financier public ;
    - redéfinition des missions et du statut de la Banque centrale européenne en vue de pratiquer une politique monétaire sélective : les crédits sélectionnés comme indiqué plus haut bénéficieraient de taux d’intérêt fortement réduits, les placements financiers seraient au contraire pénalisés ;
    - traitement des problèmes posés par la mauvaise orientation des liquidités à l’échelle internationale : coopération entre l’Europe et les pays émergents pour faire reculer la domination du dollar et aller vers la mise en place d’institutions appropriées, telles qu’un FMI profondément transformé pour réguler l’émission d’une monnaie commune mondiale.
    Jamais la pertinence de ces propositions n’a été plus directement suggérée par les faits. C’est bien que la crise actuelle appelle à un progrès de civilisation. C’est bien, me semble t-il ce que propose "l’Humain d’abord !" et porte notre candidat anti-austérité Jean Luc Mélenchon dans toutes ses interventions.

  48. 498
    cultive ton jardin dit:

    @ Poncet 491: c'est certainement une erreur que de croire que des frappes aériennes qui tuent la population font brûler les maisons, détruisent les réseaux d'eau et les cultures sont d'une efficacité limitée. Au contraire, elles détruisent plus que la terre, l'âme d'un pays, et ont des conséquences très longtemps après, y compris lorsque le peuple est finalement victorieux. Voir les ravages, encore aujourd'hui, de la dioxine au Vietnam.

    Et quant aux "frappes chirurgicales", c'est de l'intox pure et simple. Ils ne cherchent pas du tout à cibler, mais à nous faire croire qu'ils ciblent pour éviter que nos âmes sensibles s'émeuvent trop de leur sauvagerie. Quand ils le peuvent, ils poursuivent au contraire les civils un par un comme le montre un documentaire de Chris Marker (je crois), où on voit le pilote canarder des gens qui fuient et se réjouir de les avoir, comme une vidéo récente montre le meurtre systématique de civils autour d'un camion.

    Pourquoi, en 1943, des bombes incendiaires sur Modane, détruite à 90%, alors qu'il suffisait de couper la voie ferrée à l'écart de la ville? Pourquoi Dresde et autres villes allemandes, pourquoi Hiroshima et Nagasaki?

    Il s'agit bel et bien de terroriser la population. Participerons-nous à cela avec notre admirable technologie, avec notre recherche de haut niveau?

  49. 499
    Sylvain dit:

    Bonjour! De discussions passionnées en discussions passionnées, nous arrivons à des points de vue de plus en plus convergents dans mon quartier. Mes gamins qui s'y mettent avec moi arrivent aussi à faire briller le message du Font de Gauche. Juste un petit problème: tout le monde veut voir Mélenchon et on sera plus de 17 au Capitole au mois d'avril si tout se passe comme prévu. Seul problème: le transport. Des gosses ont pris contact avec leurs cousins de Toulouse et certains envisagent de dormir sur place. La plupart d'entre eux travaillent et sont en âge de voter mais tous n'ont pas le permis de conduire. J'envisage d'aller discuter avec les parents(1 famille s'est déjà proposée pour le transport) pour voir ce qu'il y a moyen de faire de ce côté-là mais je crains que nous soyons un peu court. Est-ce que quelqu'un sait si Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche envisagent de faire un autre meeting en Gironde après celui de Talence à la Médoquine?

  50. 500
    gerlub dit:

    @ 515 luc 2 février 2012 à 12h12

    Je suis surpris de vos chiffres ! 48000€ net de revenu moyen par famille de 4 ! impôts et taxes déduits ?

    j'aimerai bien savoir qu'elles sont vos sources (Piketty, je suppose ?). Je ne pense pas que cela concerne une majorité de familles, ni même une minorité importante !

    Mais je suis sûr que Jean-Luc Mélenchon pourra faire examiner tout cela par les experts éco du PG et voir si ma proposition est pertinente ou pas !

    cordialement,

Pages : « 15 6 7 8 9 [10] 11 12 13 14 1516 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive