24oct 10

Dimanche Soir Politique

Ce billet a été lu 14 026 fois.

Dimanche 24 octobre, Jean Luc Mélenchon était l'invité d'I-télé et de France Inter pour l'émission Dimanche Soir Politique. Il a évoqué la poursuite de la mobilisitation contre la réformes des retraites.

Cette vidéo a été consultée 15 220 fois


83 commentaires à “Dimanche Soir Politique”

Pages : [1] 2 »

  1. 1
    Ramtani dit:

    Salut à tous,

    Un moment jubilatoire cette émission. La cohérence des propos de Mélenchon, a une fois de plus, désarçonné ses contradicteurs. J'ai particulièrement apprécié la manière dont Bertolus, avec les grands airs de celui qui détient le monopole du bon sens, a été remis à sa place. Ce type est tout sauf journaliste.
    Un regret cependant. Mélenchon aurait dû insister sur le fait que Guillaume Sarkozy est président de Malakoff-Médéric, au lieu de laisser Fressoz balayer la question qui gêne. En tout cas, chapeau. Le discours de Mélenchon commence à trouver un écho de plus en plus favorable dans la rue. Il doit continuer de surfer sur cette bonne dynamique, en évitant de s'enfermer dans le cliché de la grande gueule, du bon client de plateaux télé, et devenir ainsi une caricature... Ce serait dommage de gâcher un tel talent...

  2. 2
    F.P-A. dit:

    Bravo, c'est lumineux, cristallin. L'une de vos meilleures interventions média depuis des semaines. C'est probablement dû à l'équipe de journalistes qui vous a plutôt laissé -peut-être par manque de niac, mais bon...- vous exprimer en notre nom. Ca change du peloton d'exécution radiophonique à l'argumentation puérilement formatée de l'autre jour...

    Franck (PG86)

  3. 3
    Mougeon dit:

    On pourrait aussi parler de l'autre frère Sarkozy, Olivier qui est codirigeant de l'activité mondiale de services financiers de la société d'investissement The Carlyle Group. Dont les familles Bush et Ben Laden sont actionnaires

  4. 4
    Fred Barbosa dit:

    @ Mr Mélenchon

    Encore une bonne prestation.

    L'introduction de début d'émission était d'une stupidité confondante. Vous l'avez balayé d'un revers de main.
    Maintenant je me permets quelques critiques: - quand vous dites "j'aime la Chine" ça me fait tiquer. La chine possède un régime politique abominable et il faudrait peut-être le préciser.
    - quand vous vous emportez vous le faites toujours à juste titre(les injustices que le peuple endurent sont trop fortes pour que l'on prenne des gants) mais faites le sur les bonnes personnes. Ces deux journalistes(surtout celle du monde) méritaient quelques mises au point mais d'autres non. Je pense à Daniel Schneiderman sur le plateau d'arrêt sur image alors que vous avez été un peu trop courtois avec cet horripilant attali présent sur le même plateau.
    - Je ne comprends pas les propos flatteurs que avez eu à l'égard de Tapis sur le plateau d'on est pas couché. Ce type représente tout ce que je déteste chez les hommes publiques.
    - Parler de policiers déguisés en policier c'est tomber dans un piège de journalistes qui ne feront après que caricaturer vos propos. Pendant ce temps, on ne parle pas du fond.

    Ceci étant dit, la gauche a besoin d'homme de votre trempe

  5. 5
    Henri-Georges NATON dit:

    Encore une fois, une prestation magistrale face à trois roquets du capital... Moi qui n'ai pas la télé, je suis toujours abasourdi par la bêtise des journalistes... Pourquoi faut-il toujours qu'ils placent leur question sur 2012... ça devient lassant !

    Bon je viens de finir ton livre, camarade intellectuel (clin d'oeil à tes interventions ces derniers temps), ça se lit vite mais c'est assez rafraichissant. Et me voilà rassuré sur tes intentions...

    Avanti popolo...

  6. 6
    Anne dit:

    Il me semble aussi qu'il serait important de préciser votre position vis à vis de la Chine, et ce que vous aimez dans ce pays. Ce n'est certainement pas les conditions de travail des chinois mais tant que ce n'est pas dit, la formule peut refroidir...

    Sinon, encore une fois je suis épatée de vous voir si bien vous défendre face à une coalition de journalistes déterminés à vous faire tomber. Ce qui m'écœurent c'est de les voir qui s'acharnent, qui vous agressent et vous accusent... d'être agressif !

  7. 7
    Rok Feller dit:

    Les lâches quand on parle vraiment de la dette ou qu'ils sont en difficultés et que vous dites la vérité, ils s'enfuient....
    Technique du zapping qui passe du coq à l'âne.

    France, d'après Reporter Sans Frontière 44ieme rang mondiale pour la liberté de la presse. A fournir a vos prochains interlocuteurs !

    Bravo Mr. Mélenchon luttons contre l'oligarchie.

  8. 8
    Elias dit:

    Heureusement que Jean-Luc Mélenchon est là, franchement...

    On voit la haine de classe dans les yeux et dans les glapissements de ces journaleux. Il faut la force de caractère, la gouaille et le calme de Jean-Luc Mélenchon pour leur répondre.

    Imagine-t-on un seul instant ces trois mêmes guignols interrompre incessamment un Eric Woerth ou un François Bayrou ? Les imagine-t-on aussi méprisants face à un quelconque représentant de la droite ?

    Les sans-voix ont besoin de grandes gueules qui savent répondre à ces bourgeois arrogants, mais surtout qui ne sont pas terrifiés par ces gens qui font tout, absolument tout pour intimider médiatiquement les petits, les représentants des travailleurs, les prolos, les syndicalistes, ceux qui ne croient pas à leur évangile médéfiste. Souvenons-nous de Bourdieu montrant de façon éclatante la différence de traitement entre les représentants de la bourgeoisie et les syndicalistes par JM Cavada dans la Marche du siècle, lors du mouvement de l'hiver 1995...

    Il faut des Mélenchons pour déjouer ce piège ! On vous soutient ! Qu'ils s'en aillent tous !

  9. 9
    micmousse dit:

    T'as encore du boulot pour convaincre ces saints journalistes.
    pour en revenir aux flics dans les manifs, sur BFM,'ai vu vers 20 h chez M'âme Elkrief Birenbaum et ce gradé de la police qui porte plainte contre toi.
    Moi j'affirme, contrairement à ce que ce policier dit, qu'il ne faut pas remonter au début du 20éme siècle pour avoir vu des policiers casseurs (j'en ai vu, arrêtés par le service d'ordre de la CGT et j'ai 59 ans) et à la dernière manifestation à Nancy, j'ai filmés des policiers en civil (malheureusement de dos car j'ai eu peur qu'ils s'en prennent à moi).
    Ils ne faisaient peut-être que leur travail,en tout cas ils n'avaient pas de brassard contrairement à ce qu'affirme ce fonctionnaire de police sur BFM et il y a eu que de légers débordements avec les jeunes le matin, la police ayant agit avec la CGT pour rétablir le calme.
    A noter la présentation des propos de JLM

  10. 10
    lejeanot dit:

    Bravo vous avez été très clair, votre ton maitrisé et vos arguments bien développés...mais comment ne pas reconnaitre que ces journalistes se comportent en militants (de l'idéologie dominante bien sûr!) et non en observateurs et commentateurs? et ça prétend nous donner des leçons de démocratie et d'objectivité!

    Au boulot pour que ça change!

  11. 11
    Salva dit:

    Encore une fois une prestation excellente. Je signe une fois de plus sur toute la ligne.
    Concernant la grève et les manifestations. Je craints hélas (j'espère me tromper) qu'elle ne s'essouffle après les vacances. Les coup de boutoirs que donne le gouvernement avec ses réquisitions vont mettre à mal un pilier dans ce mouvement.
    C'est pourquoi je propose qu'une manifestation soit organisée 1 fois par mois jusqu'en 2012, pour que ce gouvernement n'oublie pas, que NOUS, nous n'oublions pas ce qu'ils nous imposes par la force.

  12. 12
    Thomas dit:

    Monsieur Mélenchon,

    Je ne ferai qu'une petite remarque sur cette émission que j'ai écoutée hier sur France Inter: j'ai tiqué sur la formule "les gens préfèreront l'original à la copie" que vous avez prononcée vers la fin de l'émission. Vous veniez de qualifier la comparaison avec Le Pen d'"infâmante" d'une manière tout à fait convaincante; or, vous utilisez quelque minutes après une expression qui fait immédiatement penser à Le Pen! Je pense que vous devriez éviter d'utiliser cette expression à l'avenir.

    Avec mes meilleures pensées et tout mon soutien.

  13. 13
    lemaire dit:

    monsieur Mélenchon
    oui en effet,vous étes l homme de la situation,faire face à ces bitbulls..ce bertolis prétencieux,qui ne semble n étre là que pour casser du Mélenchon,le faire plonger dans je ne sais quelques questions piége,du style "alors,vous affirmez que des policiers sonr envoyés par le gouvernement,pour casser "....heureusement le fin renard que vous etes ne se laisse pas piéger,fort de témoignages heureusement en photos,des faits si dessus
    moi je vous dis bravo !
    nous le peuple ouvrier français avions besoin d un homme de votre trempe,!
    vous dites vraiment ce que nous pensons et surtout ce que nous subissons.." LA MISERE ! le peuple à faim !attention monsieur sarkosy...nous femmes et surtout MAMAN nous ne vous laisserons pas affamer nos enfants,

  14. 14
    Doudou dit:

    Très bonne émission à une heure de grande écoute.
    S'agissant du PS et d'Aubry, je rappelle que celle-ci a dit que non seulement elle était favorable à l'allongement de la durée de cotisation, mais qu'elle trouvait normales les décotes (instituées par Fillon en 2003).
    Il faudrait refuser de défiler dans les manifs avec les socialistes!

  15. 15
    jacques dit:

    J'ai beau réécouter l'enregistrement au sujet des accusations contre les policiers, je ne trouve pas de "montage" de la part des journalistes. M. Mélanchon a bien accusé des policiers de se déguiser en manifestants pour aller jeter des pierres. La question n'est pas de savoir si ils le font de leur propre chef, ou bien sur instructions! la question est de savoir si il est vrai que des policiers en civil commettent ces faits ! Et là, je suis désolé, mais l'accusation de M. Mélenchon et parfaitement claire et sans aucune ambiguité ! Et je ne vois pas ce que la photo sur ce site a de probante! on voit un type avec un brassard orange à cote des flics en uniformes, oui, et alors? on ne voit pas de brassard " police" sur un mec qui jette des pierres!

  16. 16
    David et Isa dit:

    Bonsoir,

    Nous sommes très inquiets de la façon dont les médias reprennent vos propos, nous craignons que certaines déclarations faîtes à propos des policiers casseurs ne vous soient préjudiciables pour longtemps, et dans un souci de "progression de carrière", nous pensons qu'il faudrait éventuellement se montrer plus nuancé sur certains sujets brûlants. Il ne s'agit pas de renier ses opinions, ni d'être "couille molle", mais simplement garantir un avenir politique réel. On veut vous voir Président ! Il serait dommage de gâcher tout ça à cause d'un franc-parler trop prononcé. D'autant plus que vous êtes dans l'oeil du cyclone des médias. Ce qui est bon signe car vous comptez dans le paysage politique, mais il faut d'autant plus être prudent dans vos propos car les médias ne vous rateront pas. Ils essayent sans cesse de vous piéger.

    Encore et toujours, toute notre confiance, nos encouragements et notre foi en vous.

  17. 17
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ 15 - Jacques

    "on voit un type avec un brassard orange à cote des flics en uniformes, oui, et alors? on ne voit pas de brassard " police" sur un mec qui jette des pierres !"

    Sur une seule photo, effectivement on ne peut pas voir tout ça et tous les épisodes en même temps !...
    Mais sur la vidéo, on peut par contre parfaitement repérer le trajet très étonnant de ce type.

  18. 18
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ David et Isa

    "On veut vous voir Président ! Il serait dommage de gâcher tout ça à cause d'un franc-parler trop prononcé."

    D'un autre côté, ne pas non plus confondre sérieux et constipation.
    Pourquoi un président devrait-il forcément se montrer compassé et timoré ?
    Jean Jaurès était parmi les plus grands, et ses discours étaient pourtant loin d'être des éteignoirs à chaisières...

  19. 19
    jacques dit:

    @" le prolo" ben je vois la photo fixe, mais ou puis je vois la video dont tu parles sur laquelle on voit ce type au brassard orange avant qu'il ne le mette à son bras?

  20. 20
    Anne Roux dit:

    Du haut vol !

    Surtout d'avoir réussi à faire entrevoir à ces journalistes franco-français pourquoi le monde est dans cet état ! Et au public, bien sûr, sachant que quand on comprend ce qui se passe, on a déjà 80% de la solution.

    --- Ca sent le buzz... ou le gaz lacrymo ? 1000 lectures / heure de l'extrait sur les flics-casseurs actuellement !

    Il est extrêmement courageux d'avoir parlé des flics-casseurs, parce qu'effectivement, les témoignages sont plus que troublants, et que 9 vidéos sur 10 sont supprimées d'internet dans les 2 heures, ce qui est tout aussi... troublant !

    Police publique ou PRIVEE, d'ailleurs ? (genre "Compagnies de Sécurisation", créées par Sarkozy en 2003 dans la discrétion médiatique la plus totale)
    Aucune idée... mais si c'est des privés, déjà, ce ne sont pas des fonctionnaires...

    (au fond ça ne change pas grand chose, car il n'y a pas "diffamation" s'il y a "bonne foi", or comment démêler de quel type de police viennent ces gens, si eux-mêmes se déguisent !^^)

    Par contre, comme dit dans son dernier post, il est urgent que tous ceux qui ont assisté à ce genre de scènes (ou aux fameuses "garde-à-vue à ciel ouvert" sur des places transformées en pièges (parce que les CRS laissent les gens y entrer mais plus en sortir) à Paris, Lyon ou dans d'autres villes) envoient leurs témoignages (pour les "pièges", très important préciser au bout de combien de temps, et surtout de qui sont venues les 1ères provocations: CRS ? manifestants ? infiltrés ?), afin:

    1. Qu'on sache ce qui se passe.
    2. Que ça cesse !
    3. Au cas où, de pouvoir prouver qu'il n'y a pas, dans les propos de JL Mélenchon, "diffamation" mais "information" et "bonne foi".

    Parce qu'il est certain que l'oligarchie n'a pas apprécié DU TOUT son ouverture de gueule sur ce sujet, qui a toujours été tabou.

    Là ils bougent pas (silence radio) car ils réfléchissent : soient ils ne font rien et maintiennent le black out des grands médias sur le sujet en espérant que ça va pas trop buzzer-radiobistroter, soit ils le poursuivent en justice, mais là, problème : car tout le monde va en parler, et ça, c'est très très mauvais pour eux, surtout si c'est avéré, ce dont je suis, personnellement, persuadée.

    Bref : ils sont coincés, et arf, je me marre ! (ça change, hein ?^^)

    Très courageux néanmoins, car ils seraient ravis de traîner notre plus grand espoir en justice.
    Pour l'y condamner, bien sûr.

    Condamner - au propre - l'espoir des gens, parce que, justement, il est réel et bel et bien vivant, ce serait un joli coup, ça, non ?

    Sauf que ça peut se retourner contre eux. Car s'ils ajoutent la victime au type brillantissime qu'ils ont déjà sur les bras, l'oligarchie française, elle est cuite et recuite.^^

    Bref : il faut que les témoins témoignent, et ne plus partir en manif sans appareil photo / caméscope !

    PS : je suis au Kazakhstan en ce moment, et je confirme que le monde entier...

  21. 21
    Gilles V. dit:

    Monsieur le Député européen tout ce que vous avez dit est juste! Vous savez ce qu'il faut faire et savez le dire, je ne crois pas qu'il faille rien changer à votre remarquable dialectique, certains commentaires suggèrent la prudence, il me semble au contraire que votre ligne politique requiert cette énergie, cette franchise et rien de plus.
    Méfions-nous de toute forme de crainte ou de resignation, nous vivons sous le régime de la fin du monde perpetuelle (climat, surpopulation, chimie, terrorisme) et du fatalisme alors qu'une société plus juste et moins dispendieuse est possible et que l'avènement de celle-ci est sans doute proche. Vive le parti de gauche! L'espoir augmente chaque fois que vous parlez. Je souhaite que vous soyez Président de la République, il serai bon que le peuple élise un homme incorruptible pouvant dire "je suis du peuple, je n'ai jamais été que cela, je ne veux être que cela ". Merci.

  22. 22
    Detram dit:

    Bonsoir Monsieur,

    Toujours rafraichissant de vous écouter, ça devient juste usant de voir avec quel acharnement les "portes micros" (je les appellerais journalistes quand ils se souviendront de leur fonction) essaient désespérément de vous coincer et essaient de vouloir faire passer le message de l'oligarchie... je me demande même s'ils y croient.

    Passons...

    Je ne reviens pas sur votre position sur le financement des retraites que je soutiens et j'approuve sans réserve l'action que vous menez avec votre parti (que je viendrais peut être à rejoindre :) afin de collecter des fonds via des caisses de grève... dont on ne parle pas assez. Une idée en passant, en plus de des collectes dans la rue un compte paypal ou une souscription via sms peuvent aussi être efficace (surtout avec 70% de soutient).

    Un sujet abordé dans cette interview, qui n'est pas d'actualité immédiatement m'intéresse particulièrement ; c'est l'impact de la mondialisation et l'externalisation de la création de richesse. Quelques lignes en passant et à creuser :

    L'externalisation de la production vers les pays à bas coût a été précédé de la signatures d'accords internationaux (OMC/ADPIC/Berne/Madrid) portant notamment sur la reconnaissance des droits de propriété intellectuelle. Ainsi la création de richesse née de la production d'un boulon en Chine, retombe dans les mains de celui qui en détient les droits (brevets), ne reste au niveau local qu'une part infime de la valeur créée due à la seule transformation du minerai en boulon.

    Via l'accord de Kyoto (gaz à effet de serre) ces mêmes pays où ont été externalisés les productions vont devoir rembourser encore une partie de la richesse produite en payant cette pollution externalisée car cela coûtait moins cher de créer des usines non polluante chez nous.

    Le droit de la propriété intellectuel est à double tranchant, par nature il favorisait la création il est actuellement détourné de ces finalités pour servir les intérêts de la production et de la surveillance (mais c'est un autre sujet). L'écologie reste à faire, seule la planification la permet... je vous rejoins aussi ici.

    En ce qui concerne le protectionnisme à avoir, même si vos interlocuteurs avait l'air de s'effaroucher tout le monde le pratique avec différentes armes (nb : depuis longtemps les Etats Unis avec le dollar, et dans un autre registre la semaine dernière le gouvernement français avec l'attribution du marché des train à Siemens qui est remis en question).

    Continuez !

    Ils vont tous partir ! on va les mettre dehors !

  23. 23
    val dit:

    bonsoir mr melenchon
    vous m impressionnez de plus en plus dans vos interview
    il esy vrai que j avais plutot un penchant socialiste mais que je suis de plus en plus seduite par votre perspective
    continuez et felicitation pour votre franc parler et votre intelligence d analyse

  24. 24
    Nicolas dit:

    Encore une excellente prestation ! Merci Jean-Luc !

    Je profite de cet espace pour te rendre compte des résultats de sondage en ligne de Jean-Luc Mélenchon sur http://www.sondages-politiques.fr/sondage-jean-luc-melenchon/ (*)

    progression du mois +100%
    votes positifs : 38%
    Qui dit mieux ?

    (*) Je ne connais pas ce site n'étant tombé dessus qu'à l'instant et ne puis garantir sa fiabilité, mais... c'est beau à voir quand même nan ? ;o)

    Pour les sondages plus officiels : http://www.sondages-en-france.fr/sondages/Popularit%C3%A9/Jean-Luc%20M%C3%A9lenchon

    Aller, bon courage pour cette nouvelle semaine de lutte. On est à tes côtés !

  25. 25
    Ericalin dit:

    I télé : la tv d'info qui traite le moins mal les manifestations. Je suis souvent surpris, voir inquiet pour ses journalistes de terrain et leurs commentaires plutôt discordants avec toutes les autres tv.

  26. 26
    Jonathan L. dit:

    Enfin une voix sage résonne dans les médias, et elle promet je pense un retentissement inévitable et sans précédent concernant la crise sociale et morale dont le monde souffre actuellement dont le feu est atténué par l'endormissement programmé précédant la tonte...

    J'ai tout bonnement découvert récemment votre existence et c'est avec joie et optimisme que je vous soutient. Ma vision de l'homme politique a changer à travers les critiques objectives (n'en déplaisent à vos détracteurs) que vous osez faire face à des prétendus professionnels de l'information. On le remarque une fois de plus: vous inspirez le respect le plus honnête qu'un homme franc à mon sens se doit de prétendre et nous le savons aujourd'hui rien ni personne ne saurait vous regarder dans les yeux en disant "vous avez faux" car en effet votre voix est celle du peuple.

    J'aime également l'énergie que vous mettez à terrasser l'hypocrite tiédeur de dirigeants/décideurs socialistes et centristes qui confondent compromis et dialogue avec amalgames et riposte. Au côté du Front de Gauche je sais que le bien commun est prôné et mis en valeur comme il se doit.

    Auparavant je me trouvait "apolitique", aujourd'hui c'est pour vous, pour nous que je monterait aux urnes aux prochaines élections.

    P.S :J'ai 21 ans, et quand j'entends que les jeunes ne devraient pas s'exprimer (qu'importe le support espéré censuré pour eux) eh bien moi je vois rouge !

  27. 27
    Christophe dit:

    Bravo pour votre courage. Habituellement de droite, je salue votre courage politique de dénoncer les manoeuvres policières destinées à discréditer les mouvements sociaux actuels. Une majorité silencieuse de français vous remercie pour votre engagement. A bientot

  28. 28
    Pat dit:

    Bravo pour cette prestation digne d'intérêts qui résume parfaitement ma façon de penser. Enfin j'entends parler de la notion de lutte des classes, disparu du discours politiques de la gauche. Un certain nombre d'arguments employés dans cet entretien était déjà les miens lors des grèves de 1995 époque où j'étais délégué syndicale.
    La comparaison avec Georges marchais me semble flatteuse à une différence près : il employait toujours un langage plutôt familier alors que toi Jean-Luc, tu sais t'adapter en fonction de l'interlocuteur, passant aisément d'un vocabulaire familier à soutenu. Lors de débat télévisé cela permet des réponses plus précises tout en restant à la portée de tous.
    La grande majorité des Français a besoin d'un "port- parole" plutôt qu'un dirigeant politique, toi tu sais représenter les deux à la fois.
    Je vais en profiter au passage pour dire que je suis très déçu par la mollesse et le manque de convictions des autres représentants d'organisation politique ou syndicale opposés à la réforme des retraites. C'est pourquoi je serai certainement dans les rangs du PG très prochainement.

  29. 29
    François Lacoste dit:

    Après le discours prononcé à au théâtre Dejazet puis l’interview sur I-télé et de France Inter dimanche, un grand homme politique existe désormais à gauche.
    On trouve chez JL Mélenchon cette certitude que le bien commun et l’intérêt général sont les préalables à toutes réflexions et décisions politiques. C’est un véritable espoir qui nait.
    Outre sa stature d’homme politique capable de rassembler le plus grand nombre, cela ne fait, désormais aucun doute, on entend dans la voix de Jean-Luc Mélenchon les accents de la sincérité, de l’honnêteté et de l’indépendance.
    JL Mélenchon nomme et dénonce les forces qui s’opposent à une politique citoyenne. Puis il propose ce que nous attendions depuis trois dizaines d’années. Trois dizaines d’années durant les quelles nous avons constaté la mise à bas des avancées du CNR (Conseil National de al Résistance en 1945) et de toutes les conquêtes sociales qui s’ensuivirent jusque dans les années soixante dix.
    Nous lutterons tous ensembles à ses côtés pour que la révolution citoyenne, quelle belle formule, advienne contre la minorité des spoliateurs du bien commun et de leurs serviteurs, monstrueusement avides et insatiables.
    Ma colères à enfin une voix et une raison.
    Je retrouve la fierté d’être de ce pays.
    Un citoyen de soixante ans...Gaulliste depuis l'adolescence!

    PS : On nous dit qu’EDF est contrainte d’augmenter ses tarifs pour palier les surcouts des équipements éoliens, est-ce si sûr ? EDF n’aurait t’elle pas par exemple, quelques soucis financiers provoqués par des investissements aux USA dans la société CONTELLATION ? (Les Echos du 22 oct 2010).

  30. 30
    Emmanuel l'Echassier dit:

    Camarade Mélenchon, camarades,
    Les sondages le montrent: ça passe ou ça casse: ceux qui appréciaient notre président l'adorent et ceux qui s'en méfiaient le détestent.
    Nous sommes donc bien dans un combat d'idées qui se radicalise, tant mieux !
    En sortant du consensus mou, de la "soupe" idéologique que les dominants ou les indécis essaient
    machiavéliquement de nous servir, nous avons l'opportunité d'assumer fermement notre beau programme : Écologie, Socialisme, République. Nous, militants, pouvons fièrement, la tête droite (mais attention, pas le menton en avant, hein ?), rallier des électeurs déjà sympathisants, marquer l'essai pour parvenir au pouvoir.
    Monsieur Mélenchon, conservez ce lien (mais depuis 40 ans je sais que vous êtes heureusement restés loyal à ces idées) avec le fond, avec l'argumentation, dans vos interventions. Merci de continuer à mettre votre talent au service du programme : Écologie, Socialisme, République, que nous diffusons sur le terrain. Grâce à cela, il progresse dans les esprits avec ampleur, lentement, progressivement mais surement; continuons.

    Vous faites connaitre nos idées, nous faisons voter pour elles.

    Fraternellement, à tous.
    Emmanuel, l'échassier, à fond les ballons.

  31. 31
    durandal dit:

    La stratégie des néolibéraux est,comme vous pourriez le dire (je vous fait parler),d'effacer avec le temps, les décennies à venir, la présence effective de la représentation législative, les débats contradictoires, et c'est,sous cet aspect gestionnaire qu'ils proclament l'apolitisme comme "état de fait", "c'est moi, de fait". "Ni droite, ni gauche", la formule de ce brouillard recouvre toute argumentation afin que personne ne s'y retrouve,que confusement tout s'équivaut, pauvre et riche, président et simple citoyen. Cette pensée unique concentre sa volonté d'hégémonie, à ce que celà serait prétendument raisonnable d'offrir des propositions certaines, pondéré par le ton de la réplique, voilà son axe central comme le nez au milieu de la figure, à se présenter, se représenter en sçène: "la france se gouverne au centre" de ce coté, cour ou jardin!
    Mais que voilà, aujourd'hui, la personne de F Bayrou, centriste ne fait plus l'actu, cet "acteur unique au centre" la cible et le point central d'un jeu de fléchettes,a disparu; disait on qu'il ne savait pas choisir son camp, que cette posture égotiste concentrait un flot de détracteurs.
    De tout votre naturel,vous avez surgi, qualités et défauts, (ni plus ni moins que chacun), êtes sorti de la troupe des éléphants socialistes, au galop de l'argumentation, avec et au coeur de nos exaspérations.
    La machine à vous diaboliser s'est mise en marche, qu'avoir éclipsé l'ange centriste, ils s'acharnent à vous faire endosser la bête en eux, leur couteau sous la gorge, à ces gens qui ont entamé de bizarres rapprochements d'avec le pc chinois.
    Le centre a muté, vous voilà entre la "gauche de droite" DSK, Royal, Aubry et "l'extrême gauche de gauche" Besancenot. Aucun terme pour situer l'entre-deux, que par association inconsciente, l'image d'être plus à droite que Besancenot, plus à gauche que DSK.., que de l'équation de ces équivalences résulte un raccourci, dont ils (les communicants, publicistes) tirent la ficelle avec profusion de symboles "gauche d'extrême-droite", selon le vieil adage d'un raccourci benêt "les extrêmes se rejoignent" et leur habile rouerie, à ces propagandistes est de les faire fusionner "même combat" et le reportage du 13 heures du dimanche 17 octobre (vous apparaissiez dans un morceau de viande) conforte ma démonstration. Notons,à cet effet, l'histoire qu'ils appellent sournoisement à la rescousse, les votes socialistes au plein pouvoir, Doriot,etc...
    Ainsi, là où F Bayrou fait diverger, (on ne peut être ici et ailleurs), vous faites concentrer, on ne peut être un temps passé (le communisme et votre présence au ps) et un temps futur (leur capitalisme et l'alliance du ps avec, les futures alliances)
    D'où, pour vous, d'échapper, comme une anguille, à leur schéma déplaçant le centre à gauche, centre de politique hors-sol, hors idées, abstrait.

  32. 32
    Vincent dit:

    Encore une fois vous avez été brillant
    Encore une fois nous avons eut droit à une brochette de journaleux d'une incompétence crasse (normal sinon ce seraient des journalistes). Cléricature médiatique poisseuse.

    Le Monde et le couplet évident "oui mais tous les autres le font" et ensuite "oui mais on vit plus vieux" l'autre s'y met "oui mais la mondialisation".
    Pour cette dernière n'ont ils tout simplement pas honte d'oser dire "les agences de notation nous menacent" "la mondialisation et la fiscalité"

    Créfieux ! et depuis quand le peuple souverain doit se faire imposer sa loi par d'autre que lui même (par le truchement de ses élus) et ceux qui s'en rendent complices sont coupables de haute trahison, ne leur en déplaise.

    Monsieur Mélenchon, je tenais à vous faire part d'une chose, lorsqu'un journaliste, qui doit faire preuve de circonspection, de retenue et de réserve, vous accuse, répondez lui: "assertion insidieuse, tendancieuse et prosélyte, reformulez votre question" (ou une phrase du genre)
    Nous n'acceptons plus la manipulation médiacratique fallacieuse.

  33. 33
    Morel JJ dit:

    Vos convictions sont plus que respectables. Je souhaite aux idées que vous exprimez un avenir concret. Votre capacité et votre talent à les incarner sont évidents.
    Jean-Luc Mélenchon est qualifié d'une façon très réductrice de "populiste" mais un néologisme lui sied mieux celui de "Citoyenniste".

    Les idées économiques sont particulièrement cohérentes et proches de la pensée économique des esprits les plus libres de notre siècle, des personnes les plus reconnues dans leurs compétences (économistes, sociologues, démographes...) sur les thématiques de la financiarisation de l'économie, de la dérégulation. En cela vous êtes tout particulièrement indépendant sur le plan politique. J'admire le calme qui vous habite lorsqu'un journaliste entreprend un parallèle avec Le pen. Cette insulte est bien plus grave que les mots de votre réaction face à l'image de la soumission d'un Pujadas déjà reconnu comme incompétent face à Sarkozy en pleine contre-vérité.
    Je note avec amusement l'empressement de la journaliste à vous couper lorsque vous citez le frère Guillaume Sarkozy qui s'inquiète tant pour notre retraite depuis qu'il n'est plus vice-président du MEDEF. Incroyable en tout cas que ce genre d'information pourtant très aisément et personnellement vérifiable (surfer sur le site de Malakoff-Mederic pour regarder la vidéo de promotion de la boîte par son délégué général, surfer sur le BALO pour confirmer l'exactitude de vos déclarations écrites dans votre blog) ne filtre pas davantage.

    Bien le bonjour au citoyen Mélenchon et les citoyens du parti de gauche.

  34. 34
    Diogene dit:

    Merci pour la force des convictions clairement exprimées malgré une presse composée de journalistes majoritairement incultes et/ou aux ordres et qui essaient de vous ringardiser en faisant le parallèle avec Georges Marchais.
    Deux choses qui méritent d'être précisées :
    -Il y a allongement de la vie mais il faut tenir compte de l'espérance de vie en bonne santé. Or il est démontré au point de vue statistique qu'à partir de 62 ans la majorité des gens développent une maladie qui fait qu'ils ne profitent pas beaucoup de leur retraite
    -G20 : Parmi ses rodomontades, Sarko vait péroré qu'il n'y avait plus de paradis fiscaux (sic)

  35. 35
    aouichi dit:

    Bravo.
    Quand je voit la facilité avec laquelle vous dialoguez avec ces ânes du gouvernement, je me demandais si vous n'étiez pas las de parler avec des petites gens, votre place n'est pas sur ces plateaux M. Mélenchon. Allez dialoguer avec des gens qui en ont dans la tête, ceux la sont de tristes journailleux a la solde de Sarko... vous perdez votre temps.
    M. Mélenchon respect a vous.

  36. 36
    Fierde Laitre dit:

    Du haut niveau. Il faut vraiment avoir une tête bien faite pour ne pas se laisser déstabiliser par ces journaleux à courte vue, leurs petites méthodes vislardes (v l'a que je t'interromps, que je pouffe, etc.). Insupportable. Comment ces gens-là ont-ils été formés ? Spécialisés dans rien, mauvais dans tout.

    A leur stade de nullité et c’est étrange, ils me donnent l’impression de ne plus avoir réellement conscience de faire un travail idéologique. Leur défense du système capitaliste est devenue comme machinale, sans argument autre que leur irritation personnelle. Sur le plateau, ils jouent aux bourgeois qui s’offusquent, parce que directement attaqués dans leurs privilèges. Fressoz et Bertolus ont visiblement envie de frapper, l'autre feint le calme (assez mal). Seul contre trois, notre poulain. Mais pas seul contre tous.

    Une défense machinale du système financier, aussi parce que chez les libéraux, depuis la chute du mur de Berlin, on ne s’encombre plus de dialectique (cf, Minc, Fukayama, etc.).

    On note aussi que leurs questions sont souvent des injonctions directes du capital (la question « Vous ne regrettez pas ? » revient à l’injonction « Nous vous donnons une chance de faire amende honorable »). L'épisode Pujadas-Mathieu est édifiant. Cette insulte perpétuelle pour l’esprit ne peut, en aucun cas, être assimilée à du journalisme.

    Mais je veux croire qu’ils ne s’en rendent plus compte. Ce sont de réels incultes (bien fringués) défendant leur bifteck comme les chacals leur territoire, avalisés dans leur stupidité par une rétribution sociale avantageuse (le valet est rétribué pour persister dans son être, un bon salaire confirme une connerie dans son être). Ils défendent donc le capital de manière sourde et loyale, envers et contre toute logique (cette interview le montre à nouveau).

    Regardez la gestuelle Françoise Fressoz. Sans un seul argument probant, mais éructant devant les vérités qui s’accumulent, elle n’arrête plus de se passer la main dans les cheveux, avec une mine détachée, dans le petit rôle de la bourgeoise effarouchée… Foutons-nous de la gueule des capitalistes, s'il vous plaît, reprenons confiance, ils sont ridicules et dangereux de surcroit. La description scrupuleuse de leur connerie pourrait presque faire office de manifeste pour la gauche entière.

    La droite décomplexée… je l'emm****. Les lumières me manquent, à moi le fils de prolo qui fut si enchantée de les découvrir par l’école républicaine ?

    Par les temps qui courent, la simple existence de Monsieur Mélenchon tient au miracle et je pèse mes mots, car d’ordinaire très prudent quant au concept de « miraculeux ». Élevé par l’école républicaine, je vous dis !

    Il est certain, Monsieur Mélenchon, qu’une masse encore silencieuse – et des talents nouveaux – sauront bientôt renforcer les rangs. Poursuivez la bataille de la raison et de la justice sociale au 21ème siècle.

  37. 37
    bernard dit:

    Jean Luc,
    Il faut te faire une raison,tu es dans le collimateur des journalistes,tes motivations sont vraies,tu as raison,mais c'est comme ça,quoique tu dises,il n'y a pas de contradiction en face,tu dois surfer pour revenir dans ta vague,à mon avis mets les points sur les i au début de toute émission,parlons du sujet pas de mes rapports avec les journalistes,ou alors demande systématiquement quel est le ratio d'intermittents et de CDI sur le plateau...Courage

  38. 38
    bernard dit:

    NB:J'ai cessé de lire "Le Monde",de regarder LCI,BFM,je m'en tiens à l'instantané(comme dit P Virilio)et à oublier leur carabistouillage (c'est ton mot)" propagandisque" dans un soutien inconditionnel à ce qu'il considère comme la plèbe par l'engagement citoyen

  39. 39
    Corto459 dit:

    J'adore votre style !
    Mais j'espère que vous resterez plus crédible que Marchais ou Krazuck dont beaucoup de journaleux se moquaient....à juste titre souvent.
    C'est bien de parler du problème de la police qui s'immisce, sème le trouble, mets de l'huile sur le feu, car cela existe, et pas seulement chez nous, c'est une vieille technique opportuniste et vicieuse.
    Evidemment il ne s'agit pas de CRS ni de ripoux mais de policiers obéissant à des instructions un peu particulières, ce qui explique que votre déclaration publique exaspère l'ensemble de la profession de l'intérieur qui fait normalement son job.
    Quant à l'affaire Malakoff et du frère du Président, effectivement, personne ne parle dans les médias que l'on nous prépare en parallèle à cette réforme, une retraite par capitalisation et qu'en réalité dans cette réforme, on veut implicitement signer l'arrêt de mort du système par répartition.... !
    Merci, restez comme ça, vous avez raison sur (presque) tout.

  40. 40
    jojo dit:

    Bravo Mrs Mélenchon et encore une fois de plus des journalistes pas bon du tous car après l'émission le résumé du journaliste cela a été que vous aviez dit que la police dans les manifestation bla bla bla...... alors que vous avez parlé de choses très intéressantes C'est a croire qui vous font un interwiew à charge. Enfin nous ont croient en vous ! Encore bravo.

  41. 41
    jose dit:

    Les interventions intempestives de ces journalistes a votre encontre denote de leurs part un orgueil mal placé de ne pas vouloir perdre la main sur le débat.
    Malgré tout vous êtes comme toujours aussi convaincant, pragmatique et sérieux dans vos argumentations.
    Je ne crois absolument pas que vos interlocuteurs soit incultes ou incompétents et c'est cela le plus grave. Mais avec vous ils sont tompés sur un os sur lequel ils se cassent les dents.
    Bravo je souhaite sincèrement pouvoir glisser votre bulletin dans l'urne en 2012 car la tournure que prend la situation de notre pays me fait peur.

  42. 42
    CNR dit:

    Renaud Dely et les autres journaleux du système Sarkozyste éructent pour faire plier Jean-Luc, ils ont perdu et c'est tant mieux.

  43. 43
    Guy dit:

    Tu a été excellent Jean-luc....
    Attention quand même à la Chine, tes positions pourraient être mal comprises !

  44. 44
    Doumé dit:

    Les déclarations de Jean Luc Mélenchon au sujet de sois disant policiers casseurs ne sont pas aussi infamentes que le disent les syndicats de droite de policiers. Je ne sais s'il y avait des policierrs en civils pour "casser" dans les différentes manisfestations ces jours ci mais pour contre ce que je sais ppour l'avoir vécu c'est que çà a déja existé. Il faut se rappeler de la grande manifestation des sidérurgistes du 23 Novembre 1979, ou le pouvoir Giscardien avait organisé une grosse provocation ou le service d'ordre de la cgt avait interpellé un policier casseur.
    Donc je suis d'accord sur la commission d'enquête parlementaire qui clarifiera la situation. Je suis policiers cgt à la retraite et je considère que lorsqu'il y a une manifestation la police qui est avant tout au service du peuple et non du pouvoir doit en priorité protégé la manifestation. Sur les casseurs s'il y a vraiment une volonté politique les casseurs peuvent être neutraliser sans qu'il y ait de la casse. Moi je ne me sens nullement humilié par les déclarations de JL Mélenchon. D'ailleurs il a eu raison de préciser que les policiers de plus en plus nombreux en on marre de la politique de Sarkozy.

  45. 45
    Humaniste dit:

    Super notre leader, il marque des points de jour en jour. Sa prestation sur le plateau du Monde, France inter, Itélé, Dalymotion, a été au "top"
    En plus on ne parle que de lui dans les médias certes souvent en mal mais encore une fois certains journaleux se tirent une balle dans le pied mais cela ne les changera pas tant ils rampent depuis si longtemps !

    Alors rappelons le proverbe de Léon Zitrone :
    "Qu'on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L'essentiel, c'est qu'on parle de moi !"

    La différence c'est que Jean-Luc Mélenchon est intraitable sur la transparence et l'integrité qui en fait un personnage très apprécié.
    Ceux qui le critiquaient commencent à le trouver "pas mal" pour plus tard j'espère le considérer comme incontournable.

  46. 46
    lorenzo dit:

    Une grande partie de la presse papier et l'ensemble de l'info des media audio-visuels sont des relais d'une idéologie d'exploitation. Qu'ils le sachent ou non, consciemment ou non. Nous y sommes tellement habitués qu'il n'est pas si facile de s'en défaire. (C'est un ensemble parfois insidieux de détails ou d'énormités). Donc observons, réfléchissons, dénonçons. Les changements passent par là.

  47. 47
    Gérard dit:

    C'est extraordinaire !
    Quand les journalistes posent des questions (parfois l'on se demande où ils vont les chercher tellement elles sont parfois idiotes), Jean-Luc Mélenchon, avec pédagogie et une grande mansuétude, répond, argumente et explique devant la mine pantoise, sidérée et ébahie de ces mêmes journalistes qui se vautrent dans le plus facile, c’est à dire la répétition de raisonnements fallacieux de la majorité dominante et de ses intérêts financiers d’égoïstes, et sont incapables de contre-argumenter à leur tour de manière intelligente.
    Monsieur Mélenchon, Jean-Luc, cela fait beaucoup de bien de vous écouter pour les millions de gens qui toute la journée entendent un discours de réalisme que tout le monde parle et non la langue de bois truffée de mensonges de la plupart de nos politiciens ! S’il vous plait…continuez comme cela !

  48. 48
    Albert dit:

    ... merci Monsieur Mélenchon.
    De Belgique, je vous regarde ce matin.
    Ca me fait du bien.
    Merci.
    Albert.

  49. 49
    Mariane dit:

    Clair et net sans langue de bois...on n'aime.

  50. 50
    Eustache dit:

    Mes félicitations!
    Comme de coutume, les voilà mis au tapis ces journaleux avec leurs idées préconstruites et leurs questions bien apprises.
    Ce qui me sidère, c'est le mépris avec lequel ils vous ont traîté. Toujours à glousser, voire à piaffer, à se lancer des petits sourires, comme s'ils pensaient tout haut "mon petit Mélenchon, au fond t'as bien raison, mais on ne peut plus penser comme cela aujourd'hui", et ce nonobstant votre formidable réussite à convaincre votre audimat.
    Car vous les avez sans doute bien convaincus ces trois pantins! Seulement ils sont tout entiers corrompus par l'argent, par la position confortable qu'ils craignent tant de perdre ou de partager, par un système qui n'a de légitimité que pour la minorité qui se goinfre et dont font partie les dirigeants de notre pays. Ainsi leur cupidité les persuade que vous avez tort, quand bien même vous invoquiez des arguments d'une grande justesse.
    Ils me dégoûtent! Qu'ils s'en aillent tous, eux aussi!

Pages : [1] 2 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive