29août 10

Discours au Remue-Méninges du Parti de Gauche

Ce billet a été lu 12 135 fois.

Cette vidéo enregistrée à Saint-Martin d'Hères (Isère) le dimanche 29 août 2010, permet de revivre dans son intégralité le discours de clôture de Jean-Luc Mélenchon lors de l'université d'été "Remue-méninges" du Parti de Gauche qui a réuni 400 militants pendant quatre jours d'intenses formations et discussions.

 Cette vidéo a été consultée 17 064 fois


66 commentaires à “Discours au Remue-Méninges du Parti de Gauche”

Pages : [1] 2 »

  1. 1
    martinealaplage dit:

    Jean Luc Bravo!

    Un des meilleurs orateurs de la classe politique, et de loin!

    Des raisonnements lumineux et sans failles.

    Et le tout au services d'une vision vraiment enthousiasmante.

    La communication n'est pas une chose secondaire en politique: il faut savoir donner envie et savoir se faire comprendre.

    Re bravo!

  2. 2
    P01550n dit:

    Enfin un mec de gauche qui propose quelque chose au lieu de protester contre tout et nimporte quoi de façon stérile.

    Bravon monsieur Mélenchon, l'electeur de droite que je suis devenu envisage sérieusement de retourner sa veste en 2012.

    Pourriez vous cependant eclaircir un point qui revient dans vos discours :

    Vous dites "bon vent" a ceux qui seraient tentés de partir avant que vous leur "fassiez les poches", selon votre propre expression. N'est ce pas contre productif en matière de recette fiscales et donc de moyens pour votre politique ?

  3. 3
    Bruno dit:

    Salut et Fraternité,

    Ce discours vaut mieux que n'importe quel tract "chiant" à lire.

    Avec cet outil et surtout le contenu et ta force de portage, une adhésion ce jour. J'espère en faire une par jour dans mon entourage jusqu'à ce que...tu passes chez Drucker... hi hi hi! ;)

    J'encourage les citoyen-ne-s à regarder les vidéos des formations et travaux du Remue-méninges il y a beaucoup à apprendre !

  4. 4
    hsyl20 dit:

    @P01550n

    Le nombre de personnes vraiment susceptibles de quitter la France reste très limité même si son gouvernement applique une politique fiscale telle que celle proposée par le PG. Les gens râlent parce qu'ils paient soi-disant trop d'impôts et menacent de partir mais ils n'en feront rien pour la plupart. Il y a beaucoup d'externalités (famille, amis, relations, langue, niveau de vie global, etc.) qui font qu'ils resteront.

    De plus, il ne s'agit pas non plus de les mettre à la rue mais de restaurer les conditions fiscales qui existaient avant 2002 (à peu près). S'ils ne sont pas partis avant 2002, c'est que c'était supportable quand même pour eux.

  5. 5
    bockhorni bernard Nancy dit:

    Etant de gauche et habitué de longues années a vos interventions télévisés que j'ai toujours apprécié par votre franc parlé, je dois reconnaitre que votre dernière prestation m'a fortement plu. je ne dirai plus qu'un seul mot, BRAVO

  6. 6
    Tarek dit:

    Bravo Camarade pour ce discours fédérateur et plein d'espoir. Fini le népotisme, l’affairisme, les combines de ceux qui nous gouverne qui ne jurent que par et pour des intérêts sordides inavouables. Bientôt sera venu le temps du partage, de la solidarité !

  7. 7
    PAGES JEAN LUC dit:

    Un seul mot MERCI

  8. 8
    jjezfm dit:

    Quand on est dans la salle, on ne peut pas entendre un discours galvanisateur Mélenchonien et rentrer sagement chez soi en se disant: "bon, j'ai fait mon devoir citoyen, plus rien à faire jusqu'à ce que j'ai un bulletin à glisser dans l'urne!".
    Ce mec est super efficace pour nous mettre au boulot, Sarkozy devrait en prendre de la graine !

    Après, c'est difficile pour les militants d'être au niveau, les gens s'attendent inconsciemment à ce que nous soyons tous des répliques de Mélenchon, eh ben non...

    Mais le PG est un parti actif, réellement participatif, au sein duquel, malgré les inévitables tensions et chamailleries, on peut agir et se faire entendre. Maintenant, vous faites ce que vous voulez...

  9. 9
    coret dit:

    Bravo pour ce beau discours, ce talent n'occulte pas le fond, mais on reste sous le charme d'un homme qui n'a pas les yeux baissés vers un texte qu'il n'arrive pas à lire, très belle ligne, bon souffle, il manie bien les répétitions, il scande sans être lassant, il a aussi un côté animal très séduisant, parfois on pense à Léo Ferré dans "il n'y a plus rien" en l'écoutant.

    Mélanchon parle aussi en philosophe, et à la différence d'autres ça se tient, c'est très habile, un plaisir de sentir enfin de la cohérence, et non ces appels larmoyants au peuple qui sonnent si faux chez tant d'autres à gauche, qui ont fait leur ce concept de "France d'en bas" qu'il faudrait toucher aux tripes parce qu'ils n'ont pas de cerveau.

    Mélanchon stigmatise à juste titre l'avidité malade de ceux qui nous gouvernent et pillent la société toute entière, ce sont bien eux les déviants, c'est bien ça le capitalisme, en ce sens aussi il réalise un joli tour de force, il s'inscrit dans la continuité à la fois des fondateurs de la première internationale et de ceux du fédéralisme et des coopératives ouvrières, et ça on l'attendait depuis longtemps, trop longtemps?

    Mélanchon n'est pas populiste au mauvais sens du terme, il parle à la raison, l'humain est ce que nous avons à défendre, ça va sembler simpliste à beaucoup de gens, mais ce n'est pas parce que ça se dit simplement que c'est simpliste.

    Néanmoins, je ne peux pas m'empêcher de me demander si Mélanchon n'est pas simplement là parce que ça lui fait plaisir, sans pour autant que ça soit totalement inutile et aucunement condamnable car se faire plaisir comme ça c'est toujours bien, mais n'est-ce pas trop tard (ou trop tôt) pour un nouveau "parti de gauche" ?

    Faut-il attendre de devenir un pays "émergent" pour nous convaincre qu'il faut rompre avec le capitalisme et ses non-valeurs ? Remarque on y arrive : on a déjà la République bananière, le népotisme, la destruction des services publics, la paupérisation partout sauf tout en haut...

    Avant on avait le PC comme frein à la pensée à gauche, maintenant on a le NPA et les écolos, ça ne finira donc jamais?

    Une sympathisante.

  10. 10
    bockhorni bernard dit:

    Comme toujours, à travers vos discours, cette petite pointe d'humour fortement bien formulé qui manque à beaucoup....
    Quelques allusions biens placés et ce qui est formidable c'est que vous n'avez jamais mangé la gamelle de droite comme beaucoup l'ont fait ces derniers mois. Heureux celui qui doit mourir pour n'avoir pas failli à son honneur. respectueusement bockhorni Nancy

  11. 11
    jjezfm dit:

    a P01550n

    Pour compléter le message de hsyl20, d'abord je respecte tes doutes. Je fus moi-même modérée dans ma jeunesse (pas de droite, mais centriste), mais face aux inégalités croissantes et à l'injustice criante, la colère m'a saisie aux tripes et ne m'a plus lâchée.

    Seulement l'idée selon laquelle les très riches contribueraient au système productif et aux ressources fiscales mérite d'être nuancée. D'abord, je rejoins hsyl20, si on les ponctionne davantage, ils ne partiront pas pour autant, pour les raisons qu'il a évoquées. Ensuite, tout le problème, c'est que les actionnaires n'investissent plus assez, et que les gros contribuables font déjà de l'évasion fiscale.
    Alors puisque leur argent n'est pas utilisé au bénéfice de la France, on va pas se gêner pour le faire à leur place. En gros, c'est ça...

  12. 12
    ferouze dit:

    Tant d'intelligence, d'humanisme, de clarté,...merci.
    Enfin une vraie vision de gauche, une stratégie, du pragmatisme, de l'espoir !
    Les "grands médias" parlent si peu de vous.... Tenons bon, un jour ils se bousculeront pour vous accueillir.
    Avec vous, Mr Mélanchon, oui on a envie d'oser !

  13. 13
    sylviane boudeille dit:

    Enfin un "discours de Grenoble" qui lave l'autre ! et qui nous fait sortir de notre trou creusé par la honte
    merci

  14. 14
    Patrick Boriès dit:

    Ah l'efficacité d'un bon plan fixe au service d'un homme éloquent. J'ai pu me concentrer sur le discours, apprécier le contenu et détailler son énonciateur pour voir s'il me disait la vérité ou me mentait. J'en arrive en 57 minutes et 17 secondes à la conviction que cet homme est animé par des convictions profondes comme ses camarades et que leurs solutions sont aussi crédibles qu'une intelligence claire au service d'une éloquence maîtrisée. Cessons de hacher les discours par une alternances de plans qui saucissonnent la pensée comme un produit de supermarché. Jean-Luc Mélenchon, oui ! Justin Bridoux, non ! A contre courant des plans de 3 secondes et des clips de réalisateurs en proie à la danse de Saint Guy (sur fonds d'images tressautantes et autres moniteurs dans le cadre qui nous empêchent de réfléchir à ce que nous voyons) : OSONS LE PLAN FIXE ! A Godard à qui l'on demandait après sa période Marxiste-Léniniste dans quel sens il militait, il répondit, en faisant de la main le geste évocateur d'une bobine de film qui se déroule : "en rond !" et il s'empressa d'ajouter :
    - "Je me suis longtemps préoccupé de faire des images justes, maintenant je fais juste des images !".
    Aujourd'hui, les images justes sont justes des images. Pour ceux que ça intéresse : http://fr.wikipedia.org/wiki/Monoforme
    http://homnispheres.info/article.php3?id_article=38
    "Osons !" "le plan fixe" ! Saint Juste et J.L. Godard. ! ;-).

  15. 15
    Nicolas B dit:

    J'en avais les larmes aux yeux, et je t'en remercie citoyen Mélenchon. Je sais pas si je pourrais le dire comme cela devant ta personne, aussi j'en profite par mail. Quelle émotion, ça fait chaud au cœur, cela donne de l'espoir et de l'envie de participer à ce combat à tes cotés. Encore mille merci, je vais le réécouter encore une fois, et chercher si il y a eu d'autres discours d'autres intervenants pour en savoir plus sur ce Remue Méninges !
    BRAVO !

  16. 16
    leonardo dit:

    Je ne suis pas originellement de votre camp, Mr Mélenchon, mais je dois avouer que si vous continuez comme ça...
    Superbe discours sur la forme, comme évidemment sur le fond.
    Un petit conseil si je peux me permettre: N'hésitez pas à aller chercher les gens, bien loin de ce qui apparait comme votre "fonds de commerce"(désolé...) classique.Sans en changer les mots et laissant intacte votre passion.
    Ca peut toucher des gens qui a priori ne vous auraient pas écouté.
    La preuve, pour ce qui me concerne.
    Bravo.

  17. 17
    Fred dit:

    Parfois drôle, parfois émouvant, toujours sérieux. Quel orateur!
    Pour un autre monde. Osons.

  18. 18
    nicolas dit:

    Ancien électeur de droite, je me suis aujourd'hui reconverti... Chapeau Mr Mélenchon, je crois que c'est la première fois que je suis ému devant un discours politique, j'ai l'impression d'avoir entendu quelqu'un d'HUMAIN. Votre discours est rassembleur, si tous les français pouvaient l'ecouter vous feriez un carton...Demain ma voix ira vers le Front de Gauche

  19. 19
    baffa dit:

    Cette analyse est une lumineuse porte ouverte vers la compréhension et l'envie de se battre pour un véritable avenir républicain et citoyen, comme on en rêve depuis la discussion du programme commun...
    comment peut-on adhérer au Parti de Gauche pour être actif?

  20. 20
    miha dit:

    D'accord avec Leonard (commentaire 16) :
    Monsieur Mélenchon, n'hésitez pas à chercher à atteindre au-delà de la "gôôôche".
    Il n'y a pas que les socialistes déçus qui peuvent avoir envie de vous suivre.

  21. 21
    Vincent Jarry dit:

    Bonjour et bravo pour ce discours dynamique qui nous redonne du coeur à l'ouvrage.

    Cette nouvelle allégorie de la caverne, en plus d'être brillante, met en évidence l'absurdité du système capitaliste et notre devoir de fraternité.
    L'écologie politique telle que nous la proposons concorde avec l'analyse marxiste du travail et de la société et l'enrichit.
    "Maintenant il s'agit de le transformer"
    A bientôt dans la rue.

  22. 22
    Marie Gentilhomme dit:

    Je me retrouve vraiment dans les paroles de Jean Luc Mélenchon : une bonne analyse politique de la situation française et mondiale avec beaucoup de bagout, d'humour et de sincérité.
    Il propose des solutions et surtout ne veut pas de compromis ; tout cela au service d'un discours dans lequel je me retrouve.
    D'accord avec Patrick Boriès : vive le plan fixe et arrêtons avec les afféteries télévisuelles inutiles !
    J'aime et suis d'accord avec l'idée d'une révolution républicaine, laïque et citoyenne.
    De toutes les façons, ce Monsieur a tout compris et il le dit clairement : allons chercher l'argent où il se trouve. Arrêtons de pressurer le petit peuple qui, avec sa force de travail (et qui est la force de ce pays) ne fait que payer ce qui lui est dû.
    Je pourrai parler encore du Parti de Gauche pendant des heures.
    Je crois que je vais adhérer au Parti de Gauche qui est pour moi, la seul voie qui nous reste (entre la gôche et l'extême gôche) ; de toutes les façons, je ne serai jamais de droite, c'est la seule chose dont je suis certaine !
    A plus !

  23. 23
    PBK dit:

    Mr Mélenchon,

    S'il vous plaît, restez dans le politico-social que vous maitrisez parfaitement. Vos analyses et interventions honorent le socialisme et nous vous en remercions tous.
    Mais de grâce, évitez de vous fourvoyer dans les méandres du dogme pseudo-scientifique du réchauffement climatique anthropique qui n'a aucune validité scientifique. Lutter contre la pollution, bien sûr c'est évident; mais adhérer si aveuglément a la religion de la climatologie frise la démagogie. Le climat change, cela fait 4,5 milliards d'années qu'il le fait sur cette planete avec ou sans les hommes. Dire que le CO2 émis par l'humain est responsable du réchauffement global (quand il a lieu) est une idiotie. Je suis surpris et déçu que vous adhériez a ce dogme du politiquement correct, inventé par les capitalistes que vous détestez, comme nous tous, pour produire un nouveau marché dérivatif, celui du carbone, qui remplira encore plus les poches des mêmes parasites en haut de la pyramide sociale, les Al Gore et Pachauri en tête, ceux-la même pour qui le conflit d'intérêt permanent est un art de vivre. Nonobstant les implications politiques et sociales d'une dictature de contrôle de tout le monde par une poignée d'inquisiteurs corrompus.
    Ainsi, si j'admire votre éloquence et adhere a la plupart de vos idées sociales, il ne me sera pas possible ainsi que bien d'autres personnes, de vous suivre pour 2012 dans une démarche écologique étriquée, qui n'est que la représentation du dogme capitaliste a des fins hégémoniques et de plus de destruction sociale.
    Vous avez mentionné dans votre discours les évenements de Russie et du Pakistan en suggérant que nous sommes responsables des causes qui ont engendrées ces catastrophes, pourquoi alors ne pas mentionner les records de froid atteints durant l'hiver austral en cours ? Cela a autant d'intérêt, mais est ignoré de maniere bien convéniente par beaucoup y compris les journaleux a la botte.

    Je vous conjure de vous renseigner un peu plus sur le sujet Mr Mélenchon, mais ce n'est peut-être pas dans l'intérêt du PG de perdre les lampistes de greenpeace et autres écolos a la sauce CAC 40 et CCX ?...

    Dommage de commencer un discours de cette valeur par une fausse note d'amalgame, que d'habitude vous êtes le premier a dénoncer.

    Cordialement,

    PBK

  24. 24
    Annie pensée libre dit:

    @ PBK
    votre intervention m'interesse vivement, pourriez-vous nous donner quelques référencements de vos arguments où les trouvent ton ? j'espère qu'il ne s'agit pas de Allègre.

    que le climat ait changé tout au long des millènaires j'en suis convaincu, mais n'étant pas scientifique je ne sais l'argumenter, je me souviens juste avoir appris à l'école la glaciation, la petite glaciation (fin du moyen-âge > révolution française)

    j'aimerais aussi que vous nous disiez plus de précision sur l'intérêt du capitalisme dans cette affaire.

    merci (en espérant que vous lisiez ma demande)

  25. 25
    JR dit:

    à l'attention de PBK,

    Je vous remercie d'être critique à l'égard d'un discours assez extraordinaire comme beaucoup en conviennent. J'ai été agréablement surpris par le début de discours de Jean-Luc Mélenchon, preuve selon moi d'une bonne plasticité intellectuelle.
    Toutefois, cela fait quelques mois voire années qu'on évoque un changement climatique et non un simple réchauffement. Très renseigné, vous saisissez immédiatement la nuance.
    Et après tout, qu'importe ! A mon humble avis, le changement (encore lui) de paradigme qui s'opère, pour autant qu'il ne serve pas qu'à la croissance verte (ce capitalisme relooké), contribuera à un mieux-être pour l'humanité, sinon à sa survie !
    Nous devons partager les richesses, d'accord. Partager le gâteau pour que chacune de nos empreintes écologiques soit équitable et que plus aucun de nos enfants ne crèvent de faim !

    Encore merci pour vos remarques réfléchies !

    JR

  26. 26
    jorie dit:

    Et oui, je suis fan de jlm après ce remue-méninge. Pourquoi, essentiellement ? Rappel à la république, à ses valeurs, à ses combats et non la république tiédasse sont se regorgent le pouvoir et le ps, bien souvent, en ayant oublié l'un ou l'autre de ses piliers fondamentaux ! enfin un politique qui nous rappelle à l'ordre républicain, ce qui doit nous unir, avant tout et qui a tellement été bafoué, foulé aux pieds, singé, oublié...
    Rappel à la raison : on veut tous du fric....pour vivre, certains plus que d'autres, c'est vrai. Mais on ne veut pas de cette apologie, de ces privilèges exorbitants, de cette orgie au détriment du plus grand nombre et pour le profit névrotique de quelques fadas de l'individualisme à outrance. C'est de la politique ou de la morale ? les deux mon capitaine, parce qu'il faut savoir parler vrai. Sans les autres, ici, comme ailleurs, on e pourra jamais s'en sortir. Ce n'est pas le culte du collectif, c'est juste sa reconnaissance. L'homme est plus efficace, plus pragmatique, moins fou s'il s'inscrit dans un collectif. Seul il n'est plus rien et en proie à toutes sortes d'angoisses et de férocités. J'ai le privilège d'être propriétaire sur le tard de ma vie et je me suis dit: si la société s'était montrée plus intelligente, plus raisonnable, plus collective, je n'aurais franchement pas eu besoin de "m'assurer" ainsi. Je me dis aussi que bien des gens n'ont même pas cette assurance perso et n'ont même plus...celle des autres. Il faut que l'on défende ce pacte social républicain, sinon on est tous condamnés. J'ai apprécié Aubry, c'est celle que je préfère après Mélenchon, sauf que le "Care" ça ne passe pas. On veut des droits. Un système cohérent. C'est Jean-Luc Mélenchon qui le défend.
    Et puis enfin, pour le plaisir, ça fait du bien parfois d'appeler un chat un chat. Jean-Luc Mélenchon a eu raison de traiter les membres de cette droite de bons à rien, d'incapables et d'arrogants. Parce que c'est hélas la réalité et je ne m'en réjouis pas pour mon pays. Tout n'est pas affaire de technique, c'est une affaire de politique, de choix idéologiques et il faut bien comprendre ça, ça aussi fait partie de l'objectivité. Depuis 20 ans,on nous envoûte avec des conneries de fatalisme, de chiffres désincarnés. A un certain moment, il faut identifier les forces qui sont derrière.

  27. 27
    GerarDessi dit:

    Merci de porter haut et avec pertinence une alternative concrête et réaliste.

    Enfin, enfin...

    Merci. GD

  28. 28
    PBK dit:

    @ Annie Pensée Libre,

    Merci de votre intérêt en la matiere. Je ne pense pas que ce soit le lieu et le moment de discuter en détail des turpitudes pseudo-scientifiques du GIEC et de l'affaire du réchauffement climatique anthropique (parce que c'est de cela qu'il s'agit.. depuis le climategate de Novembre 2009, il y a eu un glissement sémantique de "réchauffement climatique anthropique" a "changement climatique", ce qui en dit déja long sur les bases de l'affaire et la solidité des infos présentées, qui n'est que politique et non scientifique ne perdons jamais cela de vue...).

    Néanmoins, je me permets de glisser ici quelques liens en langue française (la littérature est beaucoup plus abondante en anglais, car ce que peu de gens savent en France, c'est que loin du "consensus" de façade, le débat fait rage depuis des années dans les pays anglo-saxons entre les "réchauffistes" et les "sceptiques/hérétiques" et que le climategate de la fin 2009 avant Copenhague n'est pas arrivé par pure coincidence...le timing était parfait pour torpiller le dogme en présentant des informations provenant de l'intérieur même de l'antre inquisitoriale qu'est le GIEC) que j'espere Mr Mélenchon et ses collaborateurs pourront également lire et analyser.

    Beaucoup a dire sur le sujet comme vous pourrez le constater tant sur le plan du "consensus scientifique" que de la fraude politico-économique de l'affaire.

    Ici donc quelques liens intéressants qui ouvrent d'autres perspectives sur le machin, ensuite libre a chacun de rechercher plus et de se faire une idée par soi-même mais en ayant le plus d'éléments d'information en main, ce qui est rarement le cas en France tant le sujet a été muselé des le départ, ce qui est plus facile a faire ici qu'en d'autres pays... Rassurez-vous... Rien d'Allegre ici... Je ne suis pas un "fan" d'Allegre, je lui reconnais néanmoins ainsi qu'a Courtillot, le courage d'avoir parlé dans un contexte français doctrinaire, étouffant et malsain dans la fraude avancée.

    http://www.skyfall.fr/uploads/ManuelDuSceptique2.4.pdf

    http://www.skyfall.fr/uploads/Manuel%20du%20Sceptique%20II-V4.pdf

    http://www.expressionlibre.net/2009/10/01/le-rechauffement-climatique-mis-en-doute/

    cet article a plus de 2 ans:

    http://www.expressionlibre.net/2008/07/30/les-mensonges-du-giec/

    dans cet article scientifique de Chumakov, professeur de géologie a l'académie des sciences de Moscou, publié en 2003 (2004 dans sa traduction anglaise), vous pourrez constater par exemple qu'il y a plus de 400 millions d'années, le taux de CO2 atmosphérique était de 15 a 17 fois supérieur a ce qu'il est aujourd'hui (sans l'humain...), et le monde fut plongé dans un âge glaciaire pendant plus de 40 millions d'années... Ce qui tendrait a démontrer que les effets du CO2 même en quantité énorme, ne sont pas dramatiques en comparaison des autres facteurs naturels...

  29. 29
    PBK dit:

    (suite)

    Ici deux articles sur l'aspect structurel et politique du GIEC, car le GIEC ce n'est que ça: une entité politique chargée d'établir un "consensus" pour faire avancer un agenda POLITIQUE et non scientifique. Grande différence s'il en est.

    http://www.rechauffementmediatique.org/wordpress/2010/03/20/lettre-a-yanick-villedieu/

    et ce transcript du Professeur Paul Reiter de l'Institut Pasteur et spécialiste mondial du paludisme et de ses vecteurs, auditionné par la chambre des Lords en Angleterre (parlement). Le professeur Reiter a bataillé pendant deux ans pour avoir son nom enlevé de la liste des "scientifiques du GIEC" apres qu'il ait constaté la subjectivité et la censure a laquelle les rapports et études des scientifiques sont soumises par les instances inquisitoriales du GIEC. Il dit d'ailleurs a la fin de son audition avoir reçu confirmation du GIEC apres avoir posé la question, que les scientifiques appointés a siéger étaient sélectionnés par... les gouvernements.. On ne peut pas faire plus politique que cela n'est il pas? Tout ceci a d'ailleurs depuis été révélé plus en détail par le climategate de Novembre 2009.

    http://www.skyfall.fr/?p=52

    J'espere ne pas avoir été trop ennuyeux. Merci de lire cette documentation, j'espere que Mr Mélenchon fera de même si ce n'est déja fait. Je peux discuter plus avant par courriel si cela est nécessaire.

    Concernant Al Gore et Pachauri le boss du GIEC, ils sont tous deux parties prenantes dans la création du Chicago Climate Exchange ou CCX (qui a une branche européenne), entité financiere chargée de créer la bulle du carbone pour la haute finance. Gore a créer sa propre compagnie de trading avec l'aide de ses potes de Goldman Sachs, sa fortune personnelle est passée de 7 a 100 millions de $$$ entre 2002 et 2007. Gore fut aussi "Mr Monsanto" au sein de l'administration Clinton, son chef de cabinet était un exécutif de Monsanto: l'avocat Charles Burson, reparti pantoufler a Monsanto a l'issue de "l'aventure Clinton". C'est du reste Gore qui a négocié avec Jospin a l'époque pour introduire les OGM dans l'UE a titre "d'essais"...

    un article intéressant qui analyse la situation de maniere générale en reliant les faits et personnes entr'eux:

    http://legauloisdechaine.blog.lemonde.fr/2010/04/06/on-vaccine-on-genocide-bien-lentement-mais-surement/

    L'info existe sur le sujet, bien sûr il y a a "boire et a manger", comme dans tout... Mais de solides recherches dignes d'intérêt ont été effectuées. Merci de votre ouverture d'esprit.

    Bien cordialement, PBK.

  30. 30
    PBK dit:

    @JR

    Merci de votre commentaire et de votre ouverture d'esprit. Je vous invite a prendre connaissance des infos que j'ai postées ci-dessus a l'intention de Annie Pensée Libre.
    L'escroquerie du RCA est un sujet important car il nous touche toutes et tous, ne serait-ce que par la taxation carbone qui est un retour direct a la taille, dîme et gabelle puissance 10...

    Le féodalisme rampant qui émane du néo-libéralisme nauséabond se doit de nous maintenir sur nos gardes. Halte a la propagande! et dans ce paysage politico-social de morne plaine Jean-Luc Mélenchon est certainement une lumiere d'espoir pour nous le peuple... Mais attention au dogme du "politiquement correct" qui mene droit a la démagogie électorale.

    Le "réchauffement climatique anthropique" est une religion, créée pour asservir plus avant les peuples et recréer une "bulle financiere" salvatrice pour ses grands-prêtres et gourous au service du grand capital. Il est grand temps d'ouvrir grands les yeux et les oreilles et de voir au-dela des rideaux de fumée artificiels.

    Cordialement,

    PBK

  31. 31
    Annie pensée libre dit:

    @PBK

    grand merci (j'ai failli rater)

    je vais étudier toute cette impressionnante documentation et certainement que j'en tirerai un/des articles sur mon blog (pas avant le 7 sans doute du grain à moudre d'ici là)

    dans un premier temps j'avais pris parti pour Allègre faute d'autres informations, car, d'un naturel septique j'avais du mal à accepter cet accord trop acquiescé par des gens qui ne devraient pas naturellement si bien s'entendre (je parle des écolos+NS+al gore+++++ tout un tas de monde, et en particulier toutes les pubs bien pensantes dont on nous accables (dont manger du lait 3 fois par jour pour… Danone)

  32. 32
    Mourad dit:

    Bravo !

  33. 33
    sanches dit:

    courage et perseverence JL.il y a une phrase du CHE que je repetai souvent dans ma jeunesse et qui me revient rt que vous connaissez surement."esa hora ira creciendo cada dia que pasa,esa hora ya no parara mas"

  34. 34
    Marie dit:

    L'Art de l'Orateur est précieux, en ces temps décérébrants de marketeurs...Il y a là, dans ces mots, toute notre culture historique si précieuse, dont nous n'avons pas à rougir. La parole nous entraine vers un désir de re-construction, et de fraternité...Elle nous exhorte à donner le meilleur de ce qu'il y a d'humain en nous, et à oeuvrer ensemble.Elle est vigoureuse, nous engage à la Lutte, et la Dignité de la personne. Quel contraste saisissant avec les mots morts, sans valeur, déconnectés de la vie, chers aux conseillers de l'actuel "gouvernement", qui sont mis là pour nous abrutir, nous tirer vers les bas instincts de l'homme, la haine de l'autre, le système clanique, l'injustice radicale, le regard halluciné de ceux qui ne savent qu'accumuler pour accumuler...
    Il y a de nombreuses années, un riche avocat d'affaire, quelque peu mafieux, au bord de la mort, disait : "mais alors, tout mon argent ne me sert à rien"...tant il est vrai que les personnes assises sur leur tas d'"or"arrivent à l'âge adulte, avec le niveau de maturité d'un petit enfant capricieux : pas de quoi donc les craindre le moins du monde !

  35. 35
    PBK dit:

    @ Annie Pensée Libre

    Servus Annie,

    Toujours un plaisir si cela peut être utile. Si vous lisez l'anglais, il y a une foule d'info de qualité sur la toile.
    Bravo pour votre blog et secouons les cocotiers des îles de luxe et les bananiers de notre république défunte les 4 et 7 septembre !

  36. 36
    Gilles dit:

    M Mélenchon bonjour,

    Je ne ferais pas de commentaire sur le fond, étant tout a fait d'accord et convaincu par vos idées. Aussi me permettrais-je de faire quelques remarques sur la forme:

    - comme vous l'avez dit lors d'une émission (Arrêt sur images il me semble), vous parlez... fort :) Mais parfois cela vous dessert ! Dans votre discours, j'ai ainsi note (a mon avis !) que lorsque vous êtes en verve et parlez d'une voix forte, vous êtes moins convainquant et agreable a écouter que lorsque vous parlez "normalement". Je pense que vous n'êtes jamais aussi fort que lorsque vous expliquez vos idées/propositions au lieu de les "marteler", comme vous aviez l'occasion de le faire lors des Auditoriums.
    - peut être est-ce un effet de la prise vidéo, mais le volume sonore est lors de votre discours très variable ! Un micro-cravate serait peut-être plus approprié si vous continuez a regarder a droite/a gauche lorsque vous discourez.
    - la gestuelle n'est pas importante pour certains, qui comme moi ont tendance a écouter les idées et a passer outre l'image apparente. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde ! Aussi le poing levé est-il si nécessaire ? (au delà du symbole d'une lutte). Je ne peux pas m'empêcher de penser au commentaire de Patrick Rotmann dans son documentaire sur Chirac, expliquant qu'avant 1995 il avait appris et développé une gestuelle de discours (très amerloquaine !) qui lui a bien servi par la suite...

    Vous êtes deja un excellent tribun, mais il je crois qu'il faudrait qu'en plus vous puissiez convaincre ceux qui adhèrent pas encore a votre discours !

    Voila pour le moment !
    Par ailleurs, sans verser dans l'hagiographie, on a besoin de vous ! Vous êtes en effet (a ma connaissance) le seul personnage politique français ayant un discours cohérent et réaliste, intégrant la nécessité de changer profondément de "système" c'est a dire de remettre en cause le libéralisme...

    Tres cordialement

  37. 37
    bernard dit:

    Géant,du grand dans la lignée d'un Robespierre,d'un Jaurès,mobilisateur et émouvant,qui remue les méninges et les tripes

  38. 38
    Marie dit:

    A Gilles,36
    Pas d'accord ! le ton monocorde est trés utilisé, dans le but de nous endormir...ça fait gentillet, douçâtre...
    (la france est un mélange : gens du Nord, gens du Sud, Atlantique et Méditerranée : c'est ce qui fait notre charme !). Le Sud a un don naturel pour le verbe, et parle fort ! et, c'est tant mieux !
    Ce ton monocorde est en usage dans les Entreprises - pas d'affects - pour tuer l'autre, en lui annonçant parfois un brutal licenciement...même les syndicats sont atteints ! comme il est doux de détruire en se sentant "soft" !

    D'ailleurs dans le débat avec Attali, j'avais trouvé pour le moins douteux la réflexion de celui-ci...

    Il est normal d'être indigné par ce qui se passe actuellement ! il s'agit d'une juste colère !

    Les tueurs ont le sang froid !

  39. 39
    vladimir dit:

    Bravo Monsieur Mélenchon. j'aime vous écouter, car vous parlez de socialisme. vous parlez de transformation du monde réel...parce que vous parlez du réel. vous parlez rassemblement. je suis communiste et je n'aime pas les étiquettes...je crois que je ne les ai jamais aimées en fait. continuez. j'ai beaucoup aimé votre réponse à Clémentine (H)autain...On m'a dit qu'Oskar Lafontaine avait réhabilité Marx en Allemagne...quand même les Communistes ne s'y référaient plus. Continuez...pardon, continuons ! Ensemble, et plus nombreux ! Rdv à la fête de l'huma !

  40. 40
    charlotte mourlhon dit:

    d'accord avec Marie,s'il faut parfois controler ses mouvements d'humeur, ne changer rien à ce que vous etes,
    M. Mélenchon.

  41. 41
    Martine COZIC dit:

    Monsieur Mélenchon,
    L'humanité dont vous faites preuve me réconforte. Vous ne faites pas que dénoncer, vous proposez. La gauche manquait cruellement de programme, d'une vraie personnalité.
    J'adhère à toutes vos idées. Je suis "de gauche". Mais, jusqu'à présent, je n'y avais jamais trouvé un politique qui me satisfasse pleinement. Aujourd'hui, c'est chose faite.
    Je reprends confiance en l'avenir et en l'être humain.
    Pour tout cela, je vous remercie et vous implore de continuer dans cette voie. Vous pouvez nous mener loin.
    Que la vie pourrait être belle...

  42. 42
    Claude dit:

    Bravo. Moi aussi j'aime les quartiers sans bagnole, les écoles sans barrière...le droit à l'ordre humain....Il est grand temps de construire un autre développement, une culture de paix, une société solidaire... Modestement, le stand du MNLE à la fête de l'huma proposera à chacun d'y apporter une pierre.

  43. 43
    Sylvain dit:

    Bravo pour cette intervention Jean-Luc Mélenchon, les compliments et les critiques ont déjà été dites. Cependant j'avais une question à 10 points. Vous avez dû déjà remarquer que certains grands chefs d'état comme H.Chavez ou F.Castro reprennent parfois les points de vues du Réseau Voltaire et de ce fameux Thierry Meyssan: 9/11, Géo-ingénérie et HAARP, mise ne place du Nouvel Ordre Mondial des Bush et des "Bilderbergers", politique et objectifs du Pentagone et de la CIA au Proche et Moyen-Orient, etc.
    J'aimerais beaucoup vous entendre vous prononcer sur ces points cruciaux dans la lutte contre l'impérialisme des Faucons néo-cons.
    Cordialement.
    PS: Citer Louis Antoine de Saint Just c'est la classe !

  44. 44
    Christian Michard dit:

    C'est la droite de Thiers, le grand retour des classes dangereuses....160 ans plus tard! Mais ou on vas!?

  45. 45
    Meloku dit:

    Prenant. Puissant. Bouleversant...

    Deux points cependant. Un sur la "colère" dont parlent certains, l'autre sur les destinataires du discours.

    Un orateur effectivement!

    Il en a d'ailleurs toutes les qualités.

    En effet, dans les théories oratoires, depuis l'Antiquité, on sait que l'éloquence doit persuader. Pour cela, le discours doit posséder trois qualités : éthos, logos et pathos. L'ethos doit donner l'envie d'écouter, il doit surtout être présent dans les débuts du discours, en montrant le côté humain de l'orateur, et son éthique. C'est la partie du discours qui va vraiment "plaire".
    Le logos, c'est la partie du discours argumentée, fondée sur les faits, en essayant d'être le plus objectif possible. Cela doit correspondre à la plus grande partie du discours, celle qui permet d'"instruire".
    Au fur et à mesure du discours, le ton doit monter. Pensons à l'éloquence d'Antoine, selon Cicéron, qui se met en colère, tape du pied... Et c'est l'entrée dans la troisième partie du discours : celle fondée sur le pathos, qui va toucher, émouvoir, remuer les consciences.

    En lisant ça, on s'aperçoit tout de suite que M. Mélenchon, dans son discours, fait l'inverse. Il commence par toucher, montrer l'horreur de la situation, en se mettant tout de suite en colère.
    Puis il argumente, il propose des solutions pour améliorer la situation
    Enfin, il dit que lui et le parti ne sont pas parfaits, et qu'il faudrait aussi balayer devant sa porte.

    Ça a une certain cohérence. La colère, en effet, n'est pas usuelle. Et elle va donc intéresser au discours. Le problème, c'est que si on n'a pas déjà une certaine affinité avec quelqu'un qui parle, lorsqu'il est en colère, on se braque. Je comprends bien que cet été a été excédent, épuisant, et donnait la nausée (et ce n'était pas dû seulement à la chaleur), et il faut bien que la colère sorte... Mais elle serait plus bienvenue en fin de discours qu'en début, pour que tous les auditeurs déjà entrainés dans le flux de votre verve, suivent aussi votre révolte.

    D'autre part, peut-être faut-il être un peu plus didactique. Le discours semble s'adresser seulement aux "camarades", aux "amis dans la salle", "aux gens de gauche", et pas à toute la population. Beaucoup de gens de droite adhèrent à vos idée, car ils n'ont jamais su distinguer droite et gauche. Ils sont de droite par tradition. Ils votent à droite sans trop savoir pourquoi, et ensuite ils vont manifester car ils ne supportent pas cette politique.
    Ces gens constituent la majorité du peuple français, une grande partie de la population qui se braque quand on utilise les mots "gauche", pour en faire l'éloge et "droite", pour l'insulter, et qui, pourtant, vous aurait suivi sans cette dichotomie...
    Cela va de paire avec le manque d'explications qui ressort parfois, où seuls ceux qui ont l'habitude de vous suivre comprennent.

    Mais sinon, à part ces deux détails, c'est toujours un plaisir de vous écouter...
    ... autant que c'est une véritable joie de voir qu'encore aujourd'hui, un discours n'est pas qu'une lecture de notes!

  46. 46
    leleu rené dit:

    Merci Camarade, un homme tel que vous permettrait à mes concitoyens de se rendre compte que le fond du problème est économique et que la pensée libérale est en totale inadéquation avec l'intérêt collectif du peuple qu'il soit Flamand ou Wallon. peut on espérer pouvoir vous rencontrer chez nous ?

  47. 47
    Françoise Vincent-Peschet dit:

    merci camarade Ami, de tous et de l'humanité, et bon appêtit ! dès les premières cinq minutes d'écoute, vous emportez le morceau....

  48. 48
    catherine dit:

    des accents Jauressien !....Un espoir est entrain de grandir ! Nous nous devons faire l'echo autour de nos proches de ce discours percutant, analytique et charismatique.....

  49. 49
    Royan dit:

    Le coté "la France est a nous" affirmé aussi coleriquement par une personne née a l'etranger a été moyennement apprécié par les "de souche" (qui,au passage,revent de dire exactement la meme chose...)

    Un culot (pour pas dire une chutzpah) qui passe trés mal...

    http://*********/134273-%C2%AB-nous-sommes-tous-des-enfants-d%E2%80%99immigres-%C2%BB/comment-page-1#comments

    Je vous laisse apprécier les commentaires.

  50. 50
    BREGY Philippe dit:

    Quand j'écoute JL Mélanchon, j'ai l'impression de revenir avant 1789 ! Moi qui n'est jamais fait de politique et qui ne fait confiance à aucun tribun ni à aucun parti, bien qu'ayant toujours eu le coeur à gauche, comme tout humaniste, je sens en moi monter la ferveur militante. Je suis avec vous de tout coeur, Monsieur Mélanchon, j'aime votre courage et votre désir de justice sociale et justice tout court...

Pages : [1] 2 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive