22juil 10

Emission "Auditorium" n°1

Les plans d’austérité voués à l’échec

Ce billet a été lu 10 697 fois.

Dans cette première émission "Auditorium" réalisée par la Télé de Gauche, je montre que le plan coordonné d’austérité impulsé par l’UE et le FMI en Europe va aggraver le problème qu’il prétend résoudre. Aucune leçon n’est tirée des expériences passées à ce sujet. D’autres solutions simples et expérimentées existent pourtant pour éviter ce désastre. Je vous invite à commenter cette nouvelle forme d'expression vidéo que nous avons baptisée "Auditorium". Indiquez moi deux choses qui vous ont plu, deux qui vous ont déplu. Sur la forme ou sur le fond. Cela m'aidera à faire évoluer cet objet. Nous avons réalisé les deux premiers enregistrements avec l'aide du journaliste Michel Soudais qui a bien voulu animer ces émissions. Je vous donne rendez-vous dans 15 jours le 5 août où nous publierons ici-même la vidéo de la deuxième émission sur le thème : "La souveraineté en question dans la crise".

 Cette vidéo a été consultée 12 577 fois


168 commentaires à “Les plans d’austérité voués à l’échec”

Pages : [1] 2 3 4 »

  1. 1
    boyer dit:

    M'ont plu: le contenu, bien sur et le ton général, sérieux, posé.
    Me posent question: (ce sont des détails): les personnes qui occupent (font) le décor et la façon dont elles sont éclairées trop visiblement étudiée.
    Sinon je me permets un bravo "pour l'ensemble de votre œuvre", continuez, on a besoin de vous, et on a besoin de changer la societe.

  2. 2
    Simon Bolivar dit:

    Excellente "émission". On ne voit pas passer les presque trois quart d'heure.

    Donc, si j'ai bien compris la règle du jeu.

    Les deux "plus":

    - Le sujet est clairement défini (l'inefficacité des plans d'austérité) et clairement traité. Rien ne me semble oublié et grâce à la pédagogie habituelle de Jean-Luc Mélenchon, on "ressort" convaincu.

    - Michel Soudais est bon dans cet exercice. Il relance adroitement le fil de la démonstration en posant les bonnes "questions". Même s'il ne se livre pas à une véritable interview, ses interventions claires et concises ponctuent agréablement ce qui serait sinon un monologue. On sent que, contrairement à certaines "pointures" du PAF, il comprend ses propres questions ;-)

    Les deux "moins":

    - J'avoue avoir été très gêné par la présence du "public". Je sais, pour avoir parfois tenu ce rôle, qu'il est difficile d'adopter une pose naturelle lorsqu'on se sait filmé sans prendre part au débat. Mais là, ils sont figés dans des poses abstraites, limite zombies, et finissent par attirer l'attention de façon dérangeante. J'aurais plutôt mis le public de dos, face aux deux protagonistes, quitte à intercaler quelques plans de face pour varier.

    - Il m'a manqué une petite introduction sur le sujet qui allait être traité, et une rapide présentation du journaliste et de son invité, même si les présentations ne sont plus véritablement à faire. On rentre trop vite dans le sujet, que l'on découvre au fil de l'interview. Il manque un "apéritif"...;-)

    J'aurais d'autres remarques (surtout en "plus"), mais la règle c'était 2 et 2.

  3. 3
    ab1818 dit:

    Bonjour. Voici 2 points moins (-) et 2 points plus (+) concernant forme et fond comme vous l’avez sollicité.
    1 (-) Forme. Une durée de vidéo de 20-25 à 30 mn MAX me semblerait plus adaptée. (Il est vrai que dans cette vidéo le spectre des sujets est large).
    2 (-) Forme. Sur le plan image, les personnes passives en arrière plan pourraient être un peu plus éloignées tout en étant plus nombreuses.
    1(+) Forme. Présentation agréable structurée au sens où elle donne envie de s’appliquer à l’écoute.
    2 (+) Forme. Absence de bruit de fond et coupure’s’ de la parole de J-L M.
    1 (-) Fond. Pas suffisamment insisté sur l’aspect « bidon et papier » des monnaies virtuelles des banques. La (crise) est un truandage bancaire et non pas une calamité cosmique qui nous tombe du ciel.
    2 (-) Fond. … (moi-même, je dois me calmer)… Humour
    1 (+) Fond. Merci de mettre aussi vos convictions et votre énergie dans « AUDITORIUM ».
    2 (+) Fond. Encore une fois merci !
    Bien cordialement.

  4. 4
    Rosa dit:

    Excellente idée et bonne première émission.
    les moins :
    - le public qui est très statique, peut-être faudrait-il qu'il intervienne dans l'émission d'une manière ou d'une autre ?!
    - laissez tomber la cravate, c'est les vacances :-)
    les plus :
    - l'accessibilité du discours avec des exemples concrets et faciles à comprendre par le "tout-venant" pour reprendre un de vos termes (!) dans l'émission
    - mélange équilibré d'humour et de sérieux

  5. 5
    Henri-Georges NATON dit:

    Bravo pour ce magnifique exercice pédagogique

  6. 6
    Nono dit:

    Formidable Jean Luc Mélanchon.
    Quelle compétence !
    Que c'est libérateur d'entendre un politique passionné et pas à l'ouest.
    Quelqu'un qui explique.
    Fabuleux
    Merci aussi pour la longueur de la vidéo.
    Il y a de la matière au moins ça nous change des débats d'Arlette Chabot et autres...
    Ca donne de l'espoir pour la prochaine élection.

  7. 7
    DUFOUR Jean-Pierre dit:

    SVP pensez au "tout-venant" qui dispose de l'ADSL petit débit et qui ne peut suivre la vidéo en continu.
    En ce moment je charge le fichier : à 40 ko/s j'en ai pour une heure avant de pouvoir le visualiser !
    Donc des séquences d'une demi-heure me faciliteraient l'accès.
    Surtout que je ne veux pas rater ça !

  8. 8
    micmousse dit:

    mon apport :
    _ sur la forme:
    1) je trouve aussi que les spectateurs sont trop sages, trop rigides, avec les mains croisées sur les genoux, sans aucune participation, bref, de très mauvais acteur qui ne rendent pas service à la vidéo.
    2) Jean-Luc Mélenchon ne regarde que le journaliste (qui connait la réponse et suist ses notes) et ne s'adresse jamais à nous spectateurs même dans ses conclisions.
    - sur le fond
    1) pas assez développé les idées d'appauvrissement de l'état (comme la privatisation des banques) et des français (comme le niveau d'éducation et d'enseignement).
    2) Je pense comme lui que c'est la puissance publique qui est souveraine, mais, à l'heure actuelle, c'est Sarkozy et sa bande secondé par les niaiseries du PS et relayé par les médias qui la représente cette souveraineté.Nous n'avons pas le gouvernement grec mais les financiers sont les mêmes et les gouvernants majoritaires (se) couchent pour en profiter, donc il faudra que Jean-Luc Mélenchon approfondisse comment y arriver..

  9. 9
    le Prolo (PG 01) dit:

    Ce qu'il y a de bien dans la formule:

    1.-la question est une question de fond, et donc intéressante et utile.

    2.-l'intervenant ne se voit pas couper la parole dès la première phrase, et a le temps de terminer son argumentation.

  10. 10
    Stalingrad dit:

    Sur le fond, RAS la démonstation est limpide, l'argumentation est claire, un grand BRAVO.
    Sur la forme, c'est vraiment dommage d'adopter le même fond de salle que toutes les émissions de TV habituelles, il représente quoi ce public ? le citoyen de base auquel on est sensé s'identifier ? le public décervelé des émissions TV qui est "payé" pour faire la claque au spectacle de diverstissement ? les groupies des émissions "people" ?
    Encore sur la forme, c'est dommage que cela ressemble à du Sarközy / Pujadas, c'est à dire à un homme politique qui "répond" aux soit-disant questions d'un journaliste. Mr Mélanchon, vous voulez faire une démonstration et bien pas de faux semblant montez en chaire ou faites une présentation comme dans un amphi d'université, mais de grâce épargnez nous l'hypocrisie du pseudo journaleux qui vous sert les plats, vous (nous) méritez (méritons) mieux que cela.

  11. 11
    Nono dit:

    Très d'accord avec Stalingrad au dessus.
    On s'en fout du public et du style interwiew.
    L'amphi bonne idée.

    M'enfin c'est le fond qui compte.
    Et là il y a du fond.
    Ce sont les commentaires qui m'ont fait penser à regarder la forme.
    Donc le plus important c'est ce qui est dit et fait.

  12. 12
    Nicole RIOU dit:

    Si j'ai bien compris que "L'Auditorium" est une idée pour répandre les idées de la vraie gauche dans les masses populaires, c'est une très bonne idée
    Néanmoins, si Jean-Luc Mélenchon, malgré son expression orale parfaite, appuyait ses explications avec un Diaporama genre Power Point ce serait encore bien mieux. C'est un merveilleux outil l'informatique quand on sait bien s'en servir ! pourquoi ne pas faire appel à de grands pédagogues et de très bons informaticiens pour établir de très bons supports aptes à capter l'attention, la compréhension et l'intérêt du plus grand nombre.

  13. 13
    jean 28 dit:

    Jean-Luc, voici mes réponses aux questions posées:
    Sur la forme:
    Points positifs:
    1-La manière de parler, sereine et calme, le rythme mesuré, font que l'argumentaire est mieux suivi et analysé par l'auditeur,

    2-Le principe de l'intervenant extérieur posant des questions est à retenir, (même si dans cette vidéo le journaliste lit trop ses notes pré-écrites).

    Points négatifs
    1-Une table trop petite pour les deux participants qui réduit et confine l'espace, avec des participants trop statiques.

    2-Il faut changer le cadre, je pense que la notion "d'auditorium" est bonne, ce seront des conférences, donc l'intervieweur et l'orateur devraient être en face des auditeurs qui prennent, ou non, des notes.
    La caméra se situant de face parmi le public.

    Sur le fond:
    D'accord sur l'ensemble de cet exposé, le seul bémol concerne le grand nombre de privatisations qui aussi,malheureusement, ont été menées en son temps par Lionel Jospin...

  14. 14
    wave dit:

    Très bien. On aimerait voir des émissions comme ça a la télé, c'est à dire une interview où le journaliste n'oblige pas à tronquer la réponse pour passer au sujet suivant. Ca donne un ton posé et explicite, et le timing adapté pour expliquer clairement votre message. La durée n'est pas un inconvénient, au contraire: ça rend le discours bien plus intéressant, c'est bien l'avantage par rapport à la TV. Même en n'écoutant que 10 minutes, on apprend davantage que dans une interview TV de 10 minutes où chaque sujet est tronqué.
    Pour moi la principale "amélioration" à faire n'est pas sur le fond ni la forme, mais sur le moyen de faire partager ce genre de vidéo au plus grand nombre.
    Par exemple, comment utiliser les médias classiques (presse écrite et TV) pour annoncer, si ce n'est diffuser, ces vidéos.
    Je n'ai pas de réponse toute faite, mais la généralisation de ce genre de pratique serait un énorme gain pour la démocratie.
    J'en profite pour glisser une petite remarque à propos du média internet:
    Je vous ai entendu dire que votre électorat ne compte pas une grande proportion d'internautes, parce qu'étant issu d'un milieu social peu aisé, dans lequel seuls les plus jeunes (et pas tous) sont familiarisés avec ce mode de communication.
    Mais je constate autour de moi qu'il reste heureusement pas mal de gens de gauche parmi des milieux relativement aisés, disons (pour simplifier) la classe moyenne qui a eu le temps de faire carrière avant la crise et qui est aujourd'hui relativement à l'abri.
    Seulement, quand on pense être à l'abri de la crise, on ne se rend pas toujours compte de la dérive idéologique des parti socialistes. Si on ne fouille pas pour analyser les causes profondes des problèmes actuels, le discours d'opposition à Sarkozy d'un PS français qui n'est plus aux commandes depuis longtemps peut suffire. Beaucoup se contentent de penser que le problème est uniquement que le PS n'est plus au pouvoir et que les PS sont minoritaires au parlement européen.
    Facile de penser que comme avant, les "anti-européens" et les partis minoritaires de gauche sont des agitateurs non-constructifs qui cherchent juste à exister et ne veulent ou ne savent pas gouverner.
    Quand on ne voit pas de changement dans sa situation parce qu'on est en fin de carrière, propriétaire, et pas menacé de licenciement, facile d'imputer la dérive actuelle à la majorité actuelle et ne pas voir que les repères ont changé dans la social-démocratie. Pas facile, en écoutant toujours les mêmes d'une oreille distraite ("ils ne sont pas au pouvoir, on sait bien qu'il faut qu'ils reviennent, patientons jusqu'aux prochaines élections...", de réaliser qu'ils ne répondent plus aux questions essentielles et que les "agitateurs-emm****urs" qu'on n'écoute pas ont des propos plus pertinents.
    Bref, il reste beaucoup de gens qui votent social-démocrate en ayant des convictions profondes...

  15. 15
    James3306 dit:

    Concernant la formule de l'auditorium :

    Deux choses excellentes :
    1) Le principe de l’émission (Belle initiative !)
    2) la pédagogie du discours (Bravo M. Mélenchon !)

    Deux aspects à améliorer :
    1) le côté « Michel Droit » (journaliste qui apparaît de complaisance)
    2) le modèle unique de transmission (homme-tronc en discours oral)

    Cela dit, le positif l’emporte très haut la main sur les détails à améliorer éventuellement.

  16. 16
    BAB64 dit:

    Les 2 (+):
    -Sur le fond, clair et pédagogique comme à l'accoutumé...
    -Bonne relance de l'interviewer évitant de tomber (trop) dans le monologue

    Les 2 (-):
    -Sur la forme, public de décoration un peu figé contribuant à accentuer le caractère guindé de l'interview
    -Forme d'interview ultra classique favorisant l'exposé de thèses plutôt que le dialogue contradictoire. Cela pourrait être très ennuyeux sans le talent de JLM

  17. 17
    Nicolas dit:

    Je suis gêné par la forme. Cela se dit une "émission", avec un "journaliste" (dixit wave précédemment) ? Pour moi ce n'est qu'une séquence vidéo où un public fait décor, un animateur joue le jeu de la question que vous attendez pour pouvoir développez vos idées M. Mélenchon. Je ne pense pas que vous ayez besoin de ces faux artifices. Je trouve que c'est un mauvais mélange entre un lieu d'expression libre et un interview/débat contradictoire.
    Une note de blog ou une tribune à un rassemblement est bien plus sincère et bien plus efficace à mon gout. Et répondre à une question pointue voire piquante est bien plus intéressant intellectuellement (quand on vous en laisse le temps).
    Autant je peux diffuser une de vos bonnes notes de blog ou une interview intéressante (comme la dernière avec Laurent Bazin) à des amis moins convaincu que moi, autant cette vidéo je ne peux pas, j'entends déjà les premières remarques du genre "vidéo de propagande"...

    Sinon comme toujours, sur le fond, je suis en phase avec vos idées, continuez !

  18. 18
    langly dit:

    Bon rythme. On a le temps d'assimiler les messages.
    Personnellement, je trouve le public trop près de vous et cela me déconcentre.
    Sinon, peut-être ai je mal compris mais vous dites régulièrement un "gouvernement de gauche". Je pense que c'est une erreur, il vaut mieux parler d'un gouvernement front de gauche. Parce qu'un gouvernement PS ou autre, ferrait il la même chose? J'en doute. Il faut en finir avec le PS et leurs casseroles.

    Sinon, je pense à une chose le 7 septembre nous serons tous dans la rue. C'est bien la première fois que je vois une grève avoir son propre site web. Ceci signifie quelques choses. Je pense que le rassemblement sera énorme. Cependant, comme vous le dites c'est la politique du FMI qu'ils veulent appliquer en France et la contre-réforme des retraites n'est que le prémisse de cette politique. Faudra t il redescendre dans la rue pour chaque contre-réforme? Je pense que le peuple va se lancer. C'est pour cela que je pense par rapport à ce que vous dites, qu'il faut une grève reconductible qui mette à plat cette contre-réforme mais également toute cette politique. Ne serait il pas mieux si Sarkozy démissionne?

  19. 19
    langly dit:

    Tiens je pense à une autre chose pourquoi ne pas reprendre les fameux slogans du gouvernement (travailler plus, gagner plus...) et argumenter dessus. Comme cela à chaque fois que l'on entendra l'un des slogans on pensera à vous...

  20. 20
    Eric dit:

    Félicitations pour cette première émission.
    les moins :- En ce qui me concerne, la vidéo était indisponible sur dailymotion pendant plusieurs minutes (certainement lié à l'afluence)
    - Les questions du journaliste n'étaient pas assez pugnaces. Suivre le plan prévu et vous laisser le temps d'exprimer vos arguments certes, mais j'aurais aimé plus de contradictions afin de vous pousser dans vos retranchements (comme lorsque Mr Soudais a pointé l'incompatibilité du fonctionnement de la BCE avec vos propositions. C'est suite à cette objection que je vous ai trouvé le plus convaincant).
    Les plus :- Le temps de cet auditorium permet de développer vos idées sur le fond. La forme écrite me convient aussi parfaitement, mais le format visuel et la présence d'un journaliste (avec la réserve exprimée ci-dessus) sont un plus pour convaincre.
    - La présence du public. Je comprends les remarques sur le coté figé et trop présent(surtout au début de l'émission), mais il me semble important que vos auditorium soient publics. Il ne tient qu'à vous de faire en sorte que celui-ci montre plus d'entousiasme à votre écoute ;).

  21. 21
    langly dit:

    Dans mon billet #18

    une coquille je voulais dire: Je pense que le peuple va se lasser. au lieu de Je pense que le peuple va se lancer.

  22. 22
    Joe Liqueur dit:

    Toujours pas de monopole d'Etat sur le secteur bancaire… toujours pas d'article 50 du traité de Lisbonne… Par moments Jean-Luc Mélenchon semble prêt de franchir le Rubicon, mais bien sûr… il ne le fait jamais. C'est navrant. Il n'y a pas besoin de "gros bâton" ; il suffit d'annoncer que la France va sortir de l'Union européenne, et qu'ensuite la nation décidera souverainement de ce qu'elle va faire. Jean-Luc Mélenchon fait bien de souligner que la France n'a pas été dissoute, mais il se refuse à en tirer toutes les conclusions.

    Cela dit je note son mea culpa (renouvelé) concernant Maastricht, c'est tout à son honneur. Mais là encore, pour ce qui est de tirer les conclusions, il se vautre dans l'ambiguïté.

  23. 23
    Philippe VILLARD Paris13 dit:

    Petite contribution mais sur la forme uniquement et au sujet du son.

    Comme le son de mon portable était à fond et que je tendais un peu l'oreille (c'est le handicap de quelques quinquas) j'ai connecté un casque de balladeur. Du coup j'ai perçu quelques détails à améliorer:
    le son micro de Jean-Luc Mélenchon est pollué par un "cheu" quasi permanent. Son tabouret grince en début de vidéo. Un "bic" tout simple évitera la tentation de faire des clic clac avec le stylo.
    2/ Le "public" est trop passif et sérieux. Il fait trop "tapisserie". Il faudrait prévoir des échanges avec l'orateur rt le journaliste (salut en début, échanges de regards, bon mot du début d'interv qui met les rieurs salut est un exercice difficile. Sans aller jusqu'au chauffeur de sale Je les perçois un peu coincés. Même si le sujet est sérieux

  24. 24
    Bouboune dit:

    Cher Jean-Luc,

    Points positifs :

    1. le format de l'émission (durée et déroulé)

    2. le ton posé et le langage accessible au plus grand nombre

    Points négatifs :

    1. sur la forme, la présence de ce petit public me rappelle certains Sarko-show (sur TF1 par exemple). Pourquoi ne pas voir les choses en plus grand et utiliser un véritable auditorium (comme suggéré par d'autres contributeurs), ce qui permettrait également la projection de quelques graphiques (2 à 3 maxi) appuyant vos dires ? A titre d'exemple, un graphique montrant l'évolution de la part des salaires dans la richesse produite au cours des 40 dernières années serait le bienvenu. La mémoire graphique est importante, il faut l'utiliser.

    2. sur le fond, dans les mesures d'urgence à prendre, les stratégies de réindustrialisation du pays ne sont pas abordées, or c'est un point clé pour la population salariée. Trop mettre l'accent sur la relance de la structure publique ouvre un boulevard aux critiques du "tout Etat" qui vont dérouler leur argumentaire standard "la dépense publique c'est pas bien, l'Etat c'est dispendieux, etc". Il faut aussi attaquer sur leur terrain, i.e. proposer des solutions pour rebâtir un tissu industriel privé puissant.

  25. 25
    traban vicit dit:

    Les plus :

    L'exposé est clair, précis, talentueux. Il peut se développer sans interruption intempestive. C'est reposant.

    Il est question du fond des choses, pas de la mousse politicienne affectionnée par les médias habituels, ouf.

    Les moins :

    Le journaliste est mauvais (pléonasme). C'est du Pujadas. Au lieu de vous titiller, de vous pousser dans vos retranchements, on a trop l'impression qu'il ne sert qu'à vous faire-valoir. C'est votre défaut (le même que sur votre blog, tiens...) On dirait que vous ne tolérez aucune contradiction, comme si vous en aviez peur, alors que vous avez du répondant et que vous n'êtes jamais meilleur que lorsqu'on vous bouscule)

    Le décor convenu et sans originalité, les plans de coupe incessants et stériles sur votre "interviewer"

    En conclusion ça me fait penser, en plus long, à ces clips de campagne électorale présidentielle où le candidat répond aux questions... des membres de sa campagne électorale. C'est de la contre-propagande. Certes légitime. Mais par là vous montrez que vous cautionnez les deux. Il me semble que c'est une erreur.

  26. 26
    elgaucho dit:

    les plus plus
    - les médias dominants pensent pouvoir tout contrôler et mettent le paquet d'argent et d'énergie pour nous livrer l'info toute chaude à tout heure avec sa petite moutarde d'analyse, son petit sel, quand ce n'est pas de la mauvaise mayonnaise : il font le menu, ils font les plats, ils font les assiettes où manger les plats, ils vous mettent la cuillère dans la bouche, ils vous étalent en permanence leur petite tarte dans le même moule : voyez Sarkozy face à pujadas, on dirait que le dispositif a mille ans sauf que maintenant c'est en numérique : le prince en majesté un peu égratigné par son courtisan et qui fait la moue, balaye d'un revers de main les soucis du petit peuple qui l'empêche de rejoindre au plus vite le cap nègre... Donc, bravo de pouvoir réaliser une émission à votre propre sauce de la réaliser et de la diffuser comme bon vous semble à vous et vos amis.
    - l'autre plus c'est l'idée d'appeler ça l'auditorium. Quel beau générique! mais ça pourrait être aussi bien "L'amphi" avec plus d'interlocuteurs ou encore "l'agora" et il y aurait du passage, tout ça rapport à l'écoute à la conversation

    Les moins moins
    - le cadre formel de l'emission fonctionne comme un receptacle de la parole en majesté : pas seulement les figurants à la peine et le journaliste pas tout a fait à l'aise, tout, la pièce feutré, les lumieres, les cadrage, le montage, la repartition du temps de parole : Cette pièce a déjà été jouée mille fois, il faut inventer des dispositifs différents à l'opposé de ceux du genre de chabot qui assigne à la parole sa place en fonctions d'intérêts supérieurs rien ne sert de singer la télé, cette Bastille qu'il faut prendre!
    - le manque d'interactivité, de contradictions, de paroles qui font entendre un autre son de cloche bref tout ce qui fait le nerf de la pensée pour celui qui ecoute et regarde : Vous devriez intervenir parmi avec à coté d'autres qui ont des choses à dire sans être des spécialistes de la communication politique.

    Impatient donc de voir la suite non pas les épisodes 2 et 3 et 4... mais de nouveaux dispositifs, des choses qui aiguisent l'esprit sans fioritures ni effets de scène

  27. 27
    Petirrojo dit:

    Je suis tellement d'accord avec Jean-Luc Mélenchon que je ne perçois que les défauts.
    - Il manque les questions, les contradictions, les arguments UMP pour chaque question. Ça nous rapprocherait des situations rencontrées sur le terrain.
    - Trop long... trop complet. Attention à conserver l'attention... il faut certainement traiter moins de questions à la fois. Il faut penser que celui qui est intéressé par la question des retraites ne l'est pas obligatoirement par la banque européenne, par exemple.
    Pour le décor, l'essentiel a été dit précédemment.
    Bien sûr le Fond correspond à mon attente, et bien sûr la Pédagogie est exceptionnelle.

  28. 28
    JPR78370 dit:

    Excellente émission, mais pour qui ? Et pour quoi ? Pour ceux qui sont déjà convaincus et veulent renforcer leur argumentaire personnel… Oui, mais alors, à quoi sert ce cadre formel (j'allais écrire "formaté") emprunté aux médias dominants ? Par contre s'il s'agit de convaincre, de faire adhérer aux idées des couches nouvelles, lesquelles sont exactement visées par la forme et la qualité de l'argumentaire ? Sûrement pas les abstentionnistes dégoûtés du discours politique et probablement pas ceux qui sont déjà arc-boutés sur de fortes convictions idéologiques personnelles. Première difficulté : définir la cible de communication ; de là découlent les questions de formes que je ramènerai à deux : longueur et type d'interaction. La longueur et la rigueur du propos conviennent au militant formé que je suis, mais je dois dire que quand j'ai vu, avant de commencer la vidéo, qu'elle durait plus de 40 minutes, je ne l'ai lancé QUE parce que ce que dit Jean-Luc Mélenchon m'intéresse toujours et que je suis en quête d'arguments pour renforcer mon propre discours. Donc si le public visé est le militant qui veut s'informer, très bien, sinon ?
    En ce qui concerne l'interaction, je ferai la même remarque : le ton calme, les bonnes relances de Michel Soudais (qui ressemblent souvent à des enchaînements préparés) sont à la fois des + et des - selon le public : encore une fois, à moi, cela convient, mais un ton plus polémique, une contradiction réelle, seraient plus de nature à interpeler un auditoire plus large (sans toutefois tomber dans les excès du ruquierisme).
    Cela étant, l'initiative est excellente. Un détail : je n'aime pas l'espèce d'écho déformé de l'annonce du titre "Auditoriuuuuuum" ni ce qui suit "de JLM" qui fait un peu autopromotion. Toujours ce vieux principe : les idées avant les hommes (même si ce n'est pas dans la logique des institutions présidentielles ni de la personnalisation de l'élection… car c'est aussi de cela qu'il s'agit, j'imagine).

  29. 29
    toto dit:

    Sur le fond R.A.S, le message passe, avec des longueurs cependant. Un format de 25 à 30mn me paraît suffisant.

    Sur la forme tout est trop convenu, il y a un manque de naturel. Seul Jean-Luc Mélenchon parait être à sa place, toute la mise en scène autour du personnage central est à revoir.

    Suggestion: Puisqu'il s'agit d'un audit ou Jean-Luc Mélenchon donne son expertise je verrais plutôt le journaliste dans un rôle d'avocat du diable avec des arguments illustrés par des séquences vidéo extraites de l'actualité. En l'occurrence les déclarations de Frèdéric Lefebvre porte parole de l'UMP seraient une mine inépuisable.

  30. 30
    PascalL dit:

    Très belle émission
    voici mes remarques:
    Point -
    Le public, je trouve cela un peu veillot.
    La cravate, un peu plus décontraté ne ferait pas de mal

    Point +
    J'ai particulièrement apprécié l'analyse du pourquoi de la situation actuelle. Je vous encourage à toujours analyser aussi finement la logique qui prédomine. Car on ne le dira jamais assez, ces gens (les capitalistes) ne sont pas des idiots et leurs logiques a un sens.
    J'en ai assez d'entendre'Ils n'ont pas les bonnes solutions', car c'est faux, Ils ont les bonnes politiques MAIS POUR EUX !

    Je souhaite aussi que vous analysier plus finement, les concéquences d'un programme du PG, vis à vis de nos partenaires Européens. Il est important de bien comprendre à quelle niveau nous sommes lié par nos traités antérieurs et la marge de manoeuvre qu'ils nous restent. Soyons clair sur les risques et les concéquences de chacune de vos promesses de campagnes.

    Merci d'avance pour la suite
    Pascal L

  31. 31
    PascalL dit:

    Juste un détail:
    Changez cette satanée chaise qui grince (ca déprime) ;)

  32. 32
    florence dit:

    sur le fond je suis d'accord avec Toto, un format de 30mn maximum ça serait bien, sinon le discours est clair, naturel, allant de soi et pédagogique.

    sur la forme, à vrai dire le bien, c'est à dire l'endroit où se trouve Jean-Luc Mélenchon et le journaliste, est clair vivant, mais alors autour l'auditorium me fait un peu penser aux salles d'attente des morgues, vraiment, c'est triste, c'est sombre ça donne l'impression qu'il n'y a pas de vie, les personnes semblent comme le disait plus haut je ne sais plus qui des morts vivants, limite ils font peur, les visages sont fermés, sans réaction, même pas un hochement de tête en signe d'acquiescement, ce qui rend le tout pas naturel, pas vivant, peut-être aurait-il fallut que certaines personnes de l'auditorium posent des questions, parce que finalement c"est le peuple que tout cela concerne et là il semble être passif, en spectateur, pas acteur de ses choix, ni de ses convictions, c'est comme si il subissait sans prendre part, alors que le message,(hormis celui d'expliquer pourquoi les choix politiques que nous subissons de la part du gouvernement actuel sont des mauvais choix) c'est d'abord que le peuple prenne part au changement, qu'il s'implique sur le terrain comme dans ses réflexions ou ses questionnements et là ça donne l'impression du contraire, mais bon je suis pas Speilberg non plus, mais c'est comme ça que j'ai ressenti l'ambiance de ce débat.

  33. 33
    max dit:

    points positifs :
    - le discour est precis,les arguments solides et sans concession,facile a comprendre.
    points negatifs :(j'en mettrai 3 car n'ai mis qu'un positif (-: )
    -decor,public, interwieveur beaucoup trop rigide,comme l'a dit qqun on croirait un clip de campagne qu'on trouve sur tous les sites des partis !
    - je prefererais une discussion a batons rompus avec des gens quelconques ou un journaliste qui apporte une certaine contradiction a Jean-Luc Mélenchon
    - Jean-Luc Mélenchon devrait aussi limiter son expression favorite " attendez je vais vous expliquer " ca rappelle vraiment cette expression utilisée un temps par SARKO et qu'il a vite arrete d'employer car vraiment trop pedante (moi je sais et vous vous etes nuls)
    maintenant j'espere simplement que d'autres personnes que les convaincus habitues du site ecouteront ces infos !
    je ne sais pas si cette video passe sur autre chose qu'ici mais peut etre qu'il serait interressant de la mettre en ligne sur d'autres supports.

  34. 34
    ermler dit:

    Merci se solliciter notre avis sur la maquette d'auditorium.

    Le +
    - le talent et la force de conviction de Jean-Luc Mélenchon.
    - Quarante minutes de vraies paroles politiques sans interruptions par de pseudos reportages ou "questions-missiles" de l'interviewer, ça nous change et ça fait du bien.

    Le -
    - L'absolu académisme de la forme. Ambiance plateau, figurants-mannequins, interviewer passeur de plat, cadrages convenus, régie paresseuse etc... On pourrait, pour une télé de gauche alternative, rêver d'autre chose qu'une pâle copie des modèles dominants.
    - Sur le fond. L'analyse et les propositions alternatives auraient plus de force si elle étaient articulées sur l'affirmation d'un projet global Front de gauche. Bref, il manque la dynamique d'un Programme de Gouvernement commun à l'ensemble de la gauche radicale.

    Merci pour votre engagement.

  35. 35
    Agnès dit:

    J'ai regardé cette vidéo et bien que n'appartenant pas au même parti politique, je donnerai un avis dessus en espérant que cela pourra vous intéresser.
    Sur la forme : étant donné, comme je le suppose, qu'il s'agit d'un entrainement pour 2012, il ne faut rien changer à la forme. ça ressemble bien à ce que propose Arlette Chabot. En revanche, il manque des contradicteurs pour tester le calme, la cohésion et la cohérence du discours.
    Sur le fond : il y a une grosse contradiction qui jusqu'alors ne me semble pas avoir été relevée. Jean-Luc Mélenchon dit à la décharge des sociaux démocrates qui pratiquent la même politique que les libéraux je le cite qu' "ils voient dans le capitalisme un horizon indépassable". Mais, à part les constats et certaines analyses avec lesquelles je peux être tout à fait d'accord. Dans le discours, ce qui est proposé par Jean-Luc Mélenchon c'est de "domestiquer" les capitalistes, de leur imposer des sacrifices pour pouvoir vivre avec eux en bonne entente. Derrière cela en fait il y a très fort le risque que cela ne se passe comme en 1983, c'est-à-dire que ce n'est pas le gouvernement de gauche qui a imposé ses vues mais bel et bien les capitalistes qui ont fait plier le gouvernement à leur volonté.
    Donc où sont les garanties que cela ne se reproduise plus à part le bonne foi de Jean-Luc Mélenchon que je ne remets pas en doute par ailleurs. Car si comme je le pense sa démarche est sincère, elle ne manque pas d'un certain courage.

  36. 36
    ermler dit:

    Reste à savoir qu'elle est l'objectif d'"auditorium".
    Préparer Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle ?
    Créer un espace de diffusion et de débat pour populariser (au bon sens du terme) les idées de l'autre gauche ?

    Je regarde les sujets proposés par la Télé de Gauche réalisatrice de la maquette d'"auditorium" et visiblement animée par des militants du PG.. Belle initiative !
    Je me mets à rêver de ce que pourrait être l'embryon d'une télé de "gauche" vraiment alternative, pas seulement parce qu'elle diffuserait des discours ou des analyses propres au PG ou au Front de gauche, mais parce qu'elle réinventerait un tant soit peu le rapport téléspectateur/producteurs.
    Une forme vraiment différente pour un contenu politique vraiment alternatif. Impliquer dans cet espace des créateurs qui mettraient leur talent au service, non pas d'un Parti, mais d'un Projet politique. Celui de toute l'autre gauche qui reste encore à construire.
    Il y a trente ans ou quarante ans, des hommes de télés aussi talentueux que Marchand, Sangla réalisaient des documentaires pour le Parti Communiste. Ca avait quand même une autre gueule que la sous-télé façon école de journalisme dont la Télé de Gauche semble peu ou prou s'inspirer. Pardon aux camarades du PG qui ont le mérite de faire exister cet outil. Mais d'un Parti-creuset, on pourrait rêver de voir émerger un projet de télévision-creuset !
    Non ?
    Ca ne nuirait en rien au parcours politique de Jean-Luc Mélenchon. Au contraire.

    Que les talents s'épanouissent et que les idées neuves viennent dévorer les vieilles idées !
    Monsieur Mélenchon, n'hésitez pas à solliciter les artistes (je ne parle pas des people) et les créateurs pour faire avancer notre combat ! Comme a su le faire jadis le Front Populaire.
    L'"imagination au pouvoir" n'est pas le pire des slogans de 68. ;-)

  37. 37
    Kévin 34 dit:

    + : Le fond, le contenu est très valable et clairement exposé aux novices de ce blog, même si ces idées sont déjà connus ils faut compter avec ceux qui se rallient a ces opinions.
    + : Le travail d'éducation de Jean Luc Mélenchon qui nous fera gagner au mieux et qui au pire ramènera dans le giron de la Gauche de nombreux socialistes égarés.
    - : La forme, je ne connais pas le journaliste, si ce journaliste était engagé par le PG, et avait toutes libertés sur les questions posé (dans le sujet) ce serait mieux, enfin voila j aurais aimé un Elkabach ou un Bourdin bref un ennemi Pour porter la contradiction car l'ambiance générale ici ressemble a celle d'un consensus alors que Jean-Luc se révèle dans l'adversité.
    - : Comme d'autres je voudrait encore signaler l'obsolescence de ce public qui ne s'exprime pas, qui pose telle des statues grecques, il existe des contradiction au sein du "parti creuset"; j'espère, pourquoi ne pas les mettre en valeur afin de connaitre les réactions du peuple de gauche et ainsi avoir des éléments de compréhension.

    Pour conclure je dirais que je suis d'accord avec le contenu de cette vidéo et que je serai d'autant plus d'accord si elle émergeai au sein d'un "vrai" débat contradictoire.

    Allez salut et tient jusqu'à 2017, un Sarkozy qui joue sur le registre du gars posé et sérieux comme lors de sa de dernière intervention télévisé ne peux pas perdre dans 2 ans ;'(

    Ps : je ne suis pas astrologue, et je n'ai pas pu regardé jusqu'au bout donc je veux bien croire qu'il puisse perdre
    Personnellement c'est quand il a annoncé le grand chantier du handicap 2 jour après avoir gelé l'augmentation de la pension pour ces même handicapés, que la nausée m'as pris m'obligeant a zapper frénétiquement. Que ceux qui ont tenu jusqu'au bout me jette la première pierre.

  38. 38
    Hold-up dit:

    Même avis qu'el gaucho : " Rien ne sert de singer la télé, cette Bastille qu'il faut prendre "
    Même encouragement à tout repenser. Même motivation. Bonne chance.

  39. 39
    Zapping dit:

    hé hé hé !

    la satanée chaise qui GRINCE quand on a commencé de l'entendre elle GRINCE ENCORE PLUS FORT !

    ça me rappelle quelque chose comme le caillou dans la chaussure

    ou encore le chewing gum dans l'interview

    on pourrait inventer une série sur ce principe !

  40. 40
    Nicolas B dit:

    Mes 2 +
    Habitué à suivre les interventions de Jean-Luc Mélenchon, j'ai plaisir à retrouver d'une manière complète les idées et thèmes défendus sur un sujet précis.
    Les questions sont précises pour nous amener à des réponses de qualité. Ouf ! on évite la recherche habituelle de la petite phrase par le journaliste. Celle qui fera la une des journaux ou reportages pour résumer "l'interview".

    Mes 2 -
    L'aspect habituel des interview TV, avec le public inactif derrière me déplait, je verrais quelque chose de plus vivant, intimiste, convivial.(terrasse d'un café, promenade en parc, peut-être je délire ?)
    En sous titre je verrais bien le thème de la question abordé, ou d'illustrations des propos pour compléter le mvt des caméras. cela me fait dire aussi : avez vous penser aux sourds et mal-entendant ?

    Voilà, j'ai pris plaisir à participer à mon niveau, j'espère que l'Auditorium pourra être vu par le plus grand nombre.

  41. 41
    Dominique dit:

    Très bien, Jean luc gagnerait à être aussi "cool" avec les autres journalistes.

  42. 42
    Jean Philippe dit:

    Bonjour,

    mes 2 + :

    - sujet traité en profondeur
    - professionnalisme de la présentation, du moins pour l'aspect image.

    mes 2 - :

    - son un peu caverneux (reverb de la piece à revoir)
    - bruit des sièges bien audibles.

  43. 43
    Humaniste dit:

    Super pour une première et je pense que les suivantes ne failliront pas à la qualité d'orateur et du sérieux de Jean-Luc Mélenchon.

    Par contre sur le plan technique quelques petites remarques.

    Le studio est trop petit :

    Le peu de représentant en arrière plan altère les cadres en plan serré de Jean-Luc Mélenchon qui ne se détache pas assez du fond et laisse trop paraître de détail sur les auditeurs qui attestent par leurs hochements de tête des arguments de Jean-Luc Mélenchon.
    De plus, sur le plan de la composition de l'image il se trouve qu’en plan américain les 5 têtes forme un cinq de domino pas très esthétique.

    Le plan le plus adapté est celui ou l'on voit les deux personnages de profil.

    Je pense que le public devrait être sur ce plan et que l'arrière de Jean-Luc Mélenchon en plan serré devrait être plus neutre et sans mouvement pour que téléspectateur soit uniquement concentré sur Jean-Luc Mélenchon.

    Je "pinaille" un poil mais un photographe ça aime le cliché bien "léché" ; mais aussi, je souhaite tellement que la victoire soit au bout qu'il faut montrer que dans notre approche de la "Com" on c'est faire et en PRO.

    Vive le Front de Gauche

  44. 44
    Humaniste dit:

    J'ai oublié :

    Graissez le tabouret ou de Jean-Luc Mélenchon ou du présentateur mais le "Couinnement ou grincement" est quelque peu désagréable.

  45. 45
    didom dit:

    Bonjour,

    Pour les points négatifs, je m'associe aux commentaires de Nicolas (commentaire 17).
    On connaît bien ce format dans lequel on sait que vous excellez Mr Mélenchon, mais dans lequel un contradicteur réel est utile pour vous obliger à puiser dans vos forces. Cela a aussi l'avantage de tenir le spectateur en haleine. Là, le fond m'a intéressé, mais j'ai été moins attentif que d'autres fois...

    Je m'attendais à un format différent : quelque chose de plus pédagogique, plus proche d'un format reportage, avec des cartes, des graphiques, des diagrammes, des commentaires. Je pense à l'Argent Dette (P. Grignon), quelque chose de ce genre. Des explications simples pour des phénomènes complexes, voire carrément des explications complexes ; sans aller trop forcément trop loin (je pense cette fois au dessous des cartes...)
    Cela dit, même des petits documentaires ou tutoriels, tels que je suis en train de les réclamer, ont besoin d'être encadrés par une discussion sur un plateau comme c'est le cas ici. Mais il me semblerait utile de le faire à plusieurs voix. L'un rappelle l'histoire de la BCE, l'autre explique la politique du FMI (avant DSK, depuis DSK), un 3e est expert de la politique économique de l'amérique du sud et Mr Mélenchon fait le bilan pour en tirer les conséquences sur la politique à mettre en place en France. Même si toutes ces personnes sont d'accord entre elles, représenter les différents points de vue ou les différents éléments d'analyse par des personnes différentes est un plus pour aider à structurer (en mémoire veux-je dire, pour l'auditeur).

    (Une requête au passage. Si vous pouviez faire, sur ce mode, un sujet : "En quoi le nabot n'est pas gaulliste", je pourrais le faire suivre à mon vieux papa qui confond tout.)

    Pour les points positifs, déjà la seule initiative de faire une télé de l'autre gauche me semble très bien. Pour bien communiquer, il faut d'abord communiquer !
    Deuxièmement, j'aime entendre des arguments. Je veux dire par là que la plupart des interventions télévisées de politiciens me semblent plus proches du prêche dogmatique que de l'argumentaire. Et Jean-Luc Mélenchon tend à distinguer les deux et à assumer chacun séparément (1. l'analyse aussi objective que possible, puis 2. l'action guidée par des principes idéologiques clairement exprimés) ce qui me semble indispensable (pour convaincre mon vieux papa gaulliste). Donc j'adore ce que vous faites, mais j'en voudrais plus, plus clair, plus argumenté, plus cinglant, etc. pour faire suivre autour de moi.

    Sinon, le gros point positif c'est la présence sur le web, qui permet l'archivage et la consultation à volonté en différé. Et c'est pour cela que des tutoriels m'intéresseraient. L'archivage permet la structuration, et plutôt que de recevoir des sujets plus ou moins déconnectés les uns des autres, j'aimerais avoir des sujets organisés : quels sont les sujets...

  46. 46
    Christian dit:

    Très bonne idée la télé !

    quelques remarques :

    - Reculer le public
    - Éclaircir la voix de Jean-Luc Mélenchon et du journaliste (plus de médium aigus)
    - Ça ronronne un peu trop, c'est bien quand jlm s'énerve un peu, ça accélère le rythme et on a moins l'impression d'être à un cours de politique économique !

    Pour le reste, bravo, bravo et encore bravo !

  47. 47
    de ANDRADE Roger dit:

    la présence statique sans intéraction d'un "public" peut être remplacée par des pots de fleurs...

    - sur les Nationalisations : manque développement, en 1982 j'ai subi les nationalisations bidons misent en place pour faciliter la restructation du secteur bancaire, et c'est dès 1983 que les ingrédients de la crise actuelle ont été infiltrés par les socialistes...: demain on nationalise qui, quoi, comment, pourquoi faire ? et l'industrie ?...
    - pas un mot sur la nécessité d'une 6ème République...le partage, la coopération, la gratuité...?
    - Tout ceci devrait découler de "Cahiers de Doléances" sous une forme actualisée....

    -Quand à l'Europe : on y reste ou en en sort ? comment ?

    Bref j'ai apprécié...modéremment...et pourtant "j'en suis" !

  48. 48
    claire dit:

    je n'aime pas la forme : le décor sombre, le costard sombre, les figurants à l'arrière (s'il reste totalement statique et muet, pas la peine de mettre un public), ensemble sinistre.
    je trouve tout ça trop centré sur la personne de JL Mélenchon, que j'estime, mais s'il veut mettre en accord ses paroles et ses actes, la télé de gauche ne doit pas être la tété de Jean-Luc Mélenchon. Ou alors d'autres vidéos seront centrées sur d'autres intervenants peut-être ?
    L'auditorium, OK, mais d'autres doivent y passer, M. Généreux, peut être ?
    Ou alors changer de principe : laisser tomber le côté binaire du principe journaliste/invité et passer à 3 intervenants, de différents horizons. Pour que ça vive un peu, que ça rebondisse. J'avoue m'être un peu ennuyée.. je commence à connaitre l'argumentaire Mélenchonesque ! surtout face à un journaliste aussi consensuel et mou que celui là, ou peut être est-ce le rôle qu'on lui a demandé de jouer.

    Autre chose : trop de thèmes sont abordés. Il me semble qu'il serait plus percutant d'en choisir un : par exemple, le système bancaire, ou la production agricole en France, ou les délocalisations, et de le décortiquer à fond, avec force exemples, images, graphiques... de cette manière, un internaute pourrait piocher le thème qu'il l'intéresse en tapant des mots clef, serait subjugué par la limpidité et l'humanité des idées du front de gauche et visionnerait du coup toutes les vidéos/thèmes de la télé de gauche.

    Voilà. L'actualité est déprimante, notre gouvernement est déprimant, je suis fatiguée de voir l'avenir du genre humain en noir. Je vois un espoir dans le front de gauche et tous ses gens qui se démènent pour faire émerger leurs idées humanistes.
    merci, s'il vous plait, allez, ça m'importe, etc.

  49. 49
    demain dit:

    j'ai écouter jusqu'au bout l'emission, très intéressant, on apprend beaucoup sur le systhème financier des états,
    mais, ils va falloir se battre pour partager vos idées un long chemin a faire pour que le peuple puissent penser d'une
    autre manière, et apprendre à partager, le capitaliste pure et dure à contaminé le monde entier, alors sa va être très
    dure mais moi je crois au FRONT de Gauche merçi M. Mélenchon à Demain

  50. 50
    Ardechoise dit:

    Il faut beaucoup de concentration pour les personnes qui n'ont qu'un CAP pour tout comprendre ! Dommage. j'attend avec impatience la seconde émission, en esperant des exemples plus concret.
    Je vous préfère plus virulent, et là, vous me faite penser a Ségolene Royal.
    Continuer vos efforts, cela fait du bien que l'on pense a la société dont nous faisons parti.

Pages : [1] 2 3 4 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive