01juil 10

Soutien à Didier Porte et Stéphane Guillon

Ce billet a été lu 4 959 fois.

Le 1er juillet 2010, La Télé de Gauche était au rassemblement en soutien à Didier Porte et Stéphane Guillon devant la Maison de Radio France à Paris. Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de Gauche et député européen du Front de Gauche était interrogé par quelques journalistes.

 Cette vidéo a été consultée 6 721 fois


16 commentaires à “Soutien à Didier Porte et Stéphane Guillon”

  1. 1
    Scénar&Co dit:

    Un micro directionnel pour la prise de son de la parole aiderait à l'intelligibilité du message.
    Les plans de coupe nuisent au discours qui se retrouve Off et moins convaincant.
    Le cadrage 3/4 arrière affaiblit le propos en affadissant l'image du locuteur.
    Si j'étais votre conseiller en communication je vous aurais recommandé d'abandonner le machouilloux;-) qui connote une décontraction qui sied mal à la gravité de la situation et à l'image d'un candidat à la magistrature suprême (fut-ce le dernier et pour passer à la VIe République)
    Après la fin consommée de la Galaxie Gutenberg enterrée par McLuhan il y a 36 ans, on perd facilement un face à face sur un : "Vous n'avez pas le monopole du coeur" ! même en écrivant "L'abeille et l'architecte".
    J'avais relayé le lien comme à mon habitude avant de le supprimer tant cette vidéo vous dessert.
    Honnêtement, c'est dommage car comme à l'accoutumée, la justesse de l'analyse, la rhétorique percutante et les qualités d'orateur restent vos points forts.
    Un conseiller en communication qui nous veut vraiment du bien@tous : le PG au 2ième tour des présidentielles anticipées.
    Bien@vous.

  2. 2
    langly dit:

    Je crois que les vacances s'imposent... Bien que le moment est critique.

    En ce qui concerne le soutien des deux comiques, vous avez entièrement raison. C'est tout bonnement une honte pour la démocratie. Mais ce n'est hélas pas le seul affront qu'il font à la démocratie et j'aimerais au prochain UMP que vous croiserez dans une émission TV que vous lui demandez de définir le mot démocratie et s'il pense que les actions du gouvernement sont démocratique. Je pense que le pire est à venir puisque le président vient de nommer le directeur de France télévision. Il ne la sûrement pas nommé par hasard...

    Quelques soit les affinités que l'on entretiens avec ces deux malheureux comiques pour le respect de la démocratie et de la libre expression, il faut les soutenir. Pour aller plus loin je trouve qu'ils commencent a attaqué un peu trop Internet. C'est tous de même le dernier espace de liberté et d'échange. Ils veulent maintenant décrédibiliser le web et ses contenus. Pire encore avec Hadopi qui demande de mettre un mouchard sur son PC et qui va filtrer nos connexions (je vous laisse imaginer les dérives possibles). Enfin, il y a quelques temps un député UMP voulait bloquer et contrôler le web comme Chine... Ou va t on? Certainement pas en démocratie. Culte de la personnalité, contrôle des médias, aucunes discutions avec le peuple pour les grandes questions, tous ceci ressemble plus à une dictature. Le peuple n'a plus son mot à dire. Comme je l'ai dit précédemment, la contre-réforme des retraites est un point de non retour. S'il elle passe alors le peuple n'aura plus aucun pouvoir. Le 7 septembre sera je pense décisif non seulement pour la contre-réforme mais aussi pour la démocratie. J'ai hâte d'y être.

    Une question me taraude l'esprit. Vous parliez de 6ème République. Je ne suis pas contre bien au contraire. Pourriez vous développer un peu plus cette idée. Le peuple pourra t il participer à l'écriture de cette nouvelle constitution?

    P.S.: Je voudrais bien m'engager à vos côté mais pas moyen de contacter le comité de ma ville. C'est bien compliqué pour rencontrer des personnes du PG :(

  3. 3
    mon nom dit:

    Sympa et intéressant comme "format" de video.

    Et contrairement a ce que dit Scénar&Co, hormis la prise de son parfois limite, on s'en fou, c'est en manif, c'est pris naturel et basta, le sujet est là sans fioriture.

    Ps: @langly, par rapport a HADOPI, il y a La Quadrature du net qui fait un boulot formidable ainsi que Benjamin Bayart notamment avec http://blog.fdn.fr/
    Bref un bon groupe de personne bien acharné :)

  4. 4
    mon nom dit:

    Ah et j'oubliais, impressionnant de voir qu'il y a autant de filles journaliste.

    On a enfin l'image de ce que J-L Mélenchon a décris suite a l'accrochage avec l'étudiant, la journaliste qui débarque avec ses papier son matos qui fait tout rapidement et enchainement les sujets etc

    Effectivement c'est pas top top comme conditions…

  5. 5
    Zyxowski dit:

    Sur le fond : tout à fait d'accord.
    Sur la forme : pas terrible, le schwing gum !

  6. 6
    bn dit:

    En espérant que Jean-Luc Mélenchon n'aura pas de conseiller en communication aussi conventionnel. C'est pour cela que l'abstention est si haute: ces recettes compassées.
    Dingue! Jean-Luc Mélenchon n'a pas de cravate…

  7. 7
    ab1818 dit:

    Bonjour,
    Et si notre société s’attachait un tout petit peu moins aux techniques de bluff concernant la communication pipeau plutôt qu’au fond de la chose débattue. Il est vrai que lorsque nous voyons et entendons dire que les chantiers indiens travaillent suivant nos mêmes normes et réglementations lors d’un démontage de gros navires (de guerre ou civil)… Il n’y avait pas d’erreur de communication pipeau, le tailleur de la « dame ministre » qui disait cela était impeccable, micro et angle de vue impeccccable. Au fait, j’ai l’impression d’être hors sujet...

  8. 8
    Georges ROULLIER PG 69 dit:

    A Mireille Rivat
    Porte et Guillon sont des saltimbanques sympathiques qui n'hésitent pas à aboyer avec les loups et par principe pour les remercier nous sommes une clientèle fidèle nous les gens de Gauche.
    Mais, oui il y a un mais de 45 au milieu des années 80 à Gauche nous avons lancé un grand nombre d'artistes de toutes les disciplines, les Fêtes Fédérales du PCF, les fêtes de Section quand les municipalités étaient d'Union étaient de véritable relais pour les artistes de la Chansons, souvent trop souvent au détriment de nos artistes militants. Pour le uns Paris s'éveille maintenant à Neuilly, ou d'autres à Casquette et boutons dorés communient avec la grande bourgeoisie, enfin certains trop peu sont restés fidèles à leurs idéaux affichés, les compagnons de Route de la Gauche. Le 13 avril nous perdions le plus grand Jean Ferrat,. Il nous en reste encore beaucoup mais bien peu à comparer avec ceux qui une fois lancés sont partis ailleurs; reviendront-ils lorsque la Gauche sera revenue au pouvoir, probablement. En attendant sachons honorer les notres et espérer que ceux que nous défendons aujourd'hui soient les compagnons d'autoroutes de demain pour la Gauche du Front de Gauche
    RG

  9. 9
    Scénar&Co dit:

    Merci aux spectateurs qui ont réagi à ma provocation : je voulais attirer l’attention sur l’arène médiatique et les règles de cette corrida dans laquelle hélas risque de se jouer encore une fois l’avenir de notre pays.

    « Quand le doigt montre la lune l’imbécile regarde le doigt » dit le proverbe, difficile de parler du doigt sans passer pour l'imbécile aux « recettes compassées », je vais quand même essayer;-)...

    D’abord pour que les choses soient claires, comme « ab1818 » j’appelle de mes vœux une « société s’attachant un tout petit peu moins aux techniques de bluff concernant la communication pipeau » et plus « au fond de la chose débattue ».
    En attendant notre VIe République, je crains que les marchands de canons et autres bétonneurs qui contrôlent les média aux ordres ne déploient des trésors d’imagination pour tenter d’adresser des messages subliminaux à la ménagère de moins 50 ans dont il espèrent mettre à profit le temps de cerveau disponible pour conditionner le vote qui déterminera le second tour.
    Et plus ils sentiront l’issue incertaine et plus leurs efforts vont s’intensifier.

    Ne sommes-nous pas alors contraints de réfléchir à notre image ?

    Revenons sérieusement sur le reportage que j’incriminais de manière lapidaire d’insuffisances techniques pour lancer ce débat.
    Que voit-on en plus et autour de notre candidat ?
    Majoritairement de très jeunes femmes brandissant des enregistreurs vidéos en direction de Jean-Luc Mélenchon et la foule bariolées des manifestants.
    « Mon nom » nous fait pas de sa satisfaction, il exprime sans doute celle de tous ceux qui auraient aimé participer à l’événement : « c'est en manif, c'est pris naturel et basta ! ».

    Je pense que l’intention de réalisation de La Télé de Gauche est plus ambitieuse.
    Je crois avoir lu ici même que Jean-Luc Mélenchon posait fréquemment la question au stagiaire ou pigiste qui l’interrogeait sur la qualité de son statut.
    J’imagine que les petites flèches en surimpression sur l’image précisant le poste ou l’employeur des « filmants » participent de ce décryptage de « qui fait l’info ? » avec une intention évidente : dénoncer là encore la précarité, l’exploitation et les mauvaises conditions de travail comme il convient de le faire chaque fois que c’est possible.
    L’intention est louable et les réactions de vos courriels prouvent encore une fois que l’objectif est atteint.

    Où les choses se compliquent c’est que se superpose encore un nouvel angle de traitement sur l’événement qu’on pourrait résumer par : « voyez comme nos messages commencent à être entendus » / « voyez comme tous les média se précipitent pour recueillir une parole qui désormais compte », jusqu'au « suppôt de l'impérialisme » : le journaliste du Wall Street Journal (à1mn30) qui vient questionner Jean-Luc Mélenchon sur la réaction du PG face à une atteinte à la...

  10. 10
    Scénar&Co dit:

    Où les choses se compliquent c’est que se superpose encore un nouvel angle de traitement sur l’événement qu’on pourrait résumer par : « voyez comme nos messages commencent à être entendus » / « voyez comme tous les média se précipitent pour recueillir une parole qui désormais compte », jusqu'au « suppôt de l'impérialisme » : le journaliste du Wall Street Journal (à1mn30) qui vient questionner Jean-Luc Mélenchon sur la réaction du PG face à une atteinte inqualifiable à la liberté d’expression : entendez « s’inquiéter de la menace sérieuse que nous représentons désormais pour le capitalisme ».
    Ma seule interrogation sérieuse serait : n’est-ce pas trop ?

  11. 11
    COLLONGE Maddy - P.G. 63 - dit:

    Comme je l'ai déjà précisé dans un autre commentaire, lorsque la dictature arrive ou revient, la DEMOCRATIE est en voie de disparition. Pensons à quelques autres censurés : BRASSENS, BEDOS, COLUCHE, j'en passe et des meilleurs. Poésie, ironie, l'art de mettre les gens devant leur conduite, voire leur "caca"... Moi, ils me manquent tous, y compris LE LURON pourtant pas de notre bord. FERRE aurait conclu par les mots de sa célèbre chanson m..... à VAUBAN.

  12. 12
    COLLONGE Maddy - P.G.63 - dit:

    Je redis ce que j'ai écrit dans un autre commentaire du blog : lorsque la censure arrive ou revient, la DEMOCRATIE est en danger. Reprenons quelques noms de censurés au hasard. BRASSENS, BEDOS, FERRE, COLUCHE. Poésie, ironie, chansons, l'art de mettre les mots vulgaires ou grossiers afin que tous s'y retrouvent; Moi, ils me manquent tous, y compris LE LURON pourtant pas de notre bord. FERRE aurait terminé par sa célèbre chanson m.... à VAUBAN !

  13. 13
    Christophe B dit:

    Si les provocations régulières de Stéphane Guillon sonnaient un peu comme une bravade potache et frondeuse les interventions de Didier Porte étaient, elles, à mon avis, beaucoup plus porteuses de sens "politique".
    On trouvait en tant qu'auditeur une vraie satisfaction à entendre, au milieu de toute la soupe tiède consensuelle ambiante, une voix dissonante propre à nous venger un peu des tartuferies et des excès du pouvoir. Il le faisait avec une joie carnassière qui, même si elle révélait avec relief les motifs de nos colères quotidiennes, nous mettait en entrain pour penser que non, décidément non, tout le monde ne se résignait pas devant la fatalité des choses servie comme une évidence.
    Mon soutien est donc total à Didier Porte. Je reconnais à Stéphane Guillon le courage de ses prises de position même si j'ai plusieurs fois trouvé qu'au lieu de se placer sur le terrain des idées, des arguments et de l'intelligence il cédait à une facilité qui desservait son propos (cf. chronique sur D Strauss Kahn... dont je comprends qu'elle l'ait blessé).

    Concernant la vidéo postée ici je partage les propos de Scénar&Co... que cela nous plaise ou non nous devons jouer avec les codes de la communication ou du moins nous devons savoir les maîtriser pour que ce que nous laissons à voir de nous ne desserve pas notre crédibilité et notre message politique.
    J'éprouve une grande affection et un vrai respect pour la personne de Jean Luc qui me semble authentique, entier, sanguin et tenu au tripe par les idées auxquelles il croit. Le détail du "machouilli" n'est effectivement pas terrible sur la vidéo. Si nous ne voulons pas qu'il devienne un clone des icônes politiques consensuelles il n'en demeure pas moins que son image mérite de faire l'objet d'une attention particulière cela afin qu'il ne soit pas l'objet d'attaques faciles et injustes. Nos propos ne doivent pas tomber dans la caricature et sa stature politique doit inspirer les confiance chez ceux qui sont nos sympathisants.

    Dernier point : notre ami expert en communication ne me démentira certainement pas si je rappelle que la pénétration politique de notre message ne sera rien sans une étude approfondie de notre dialectique, des mots que nous choisissons et des champs sémantiques qui sont utilisés. C'est là en partie une des raison du succès de Sarkozy aux dernières présidentielles... cela devrait constituer un axe d'investigation stratégique pour le PG en vue des batailles futures... à méditer

  14. 14
    Jean-Charles Girault dit:

    Ça c'est du reportage, regardez ici : http://latelelibre.fr/index.php/2010/07/le-dernier-coup-de-gueule-de-porte-et-guillon/

  15. 15
    chantal Robillard Puvinel dit:

    Bonjour,
    Je suis déçue, video beaucoup trop confuse pour moi....

    Bonnes vacances !
    C.R

  16. 16
    chantal Robillard Puvinel dit:

    En ce qui concerne la liberté d'expression, il me semble que Sarkozy avait donné le ton dés le départ en disant sans ménagement que des têtes allaient sauter...
    Mais peut-être que pour une société de consommateurs la liberté d'expression est secondaire, le non esprit critique s'est depuis longtemps installé jusque dans les écoles.(collèges, lycées)..Les rappels historiques concernant la révolution de 48 en vaudraient la peine : il était fortement question du respect de la liberté d'expression (du droit au travail également etc...) Bref il est temps que l'école fasse son travail d'éducation : comme disait V.Hugo : "si vous voulez faire des économies, supprimez le bourreau : avec la solde de vos 80 bourreaux, vous paierez 600 maîtres d'
    école (Claude Gueux 1835)....!


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive