23juin 09

 Des gens me demandent de me positionner par rapport aux évènements d’Iran. Je serai suspect. D’abord parce que je n’ai encore rien écrit à ce sujet. Ensuite à cause de Chavez. Chavez donne raison à Ahmadinedjab. Donc je suis censé être partisan de celui-là. Et ceux qui m’invectivent aiment mieux le mollah machin chose. La preuve que c’est mieux, c’est que Jack Lang, Bernard Henry Levy et Marek Alter et SOS racisme  se sont  prononcés pour lui et contre le trucage des élections. Et ainsi de suite. A vrai dire avec un comité de parrainage pareil on change de trottoir en deux secondes, non ? Foutaises. J’étais au bord de la Méditerranée. En vacances comme un petit bourgeois. Et d’une façon générale les théocrates me dégoutent. En général et en particulier. En Iran il n’y a pas d’élections. Il est temps de s’en souvenir. Et Chavez peut bien dire ce qu’il veut à ce sujet je ne suis pas d’accord avec lui. Il se trompe lourdement. 

A BAS LA THEOCRATIE
Je vais passer le moins de temps possible sur cette histoire qui finit par me fâcher même avec mes meilleurs amis qui discutent à perte de vue sur ce que les iraniens sont censés exprimer à cette occasion dans l’un et l’autre camp. Selon moi, les iraniens n’expriment rien qui vaille. Pardon de vous choquer. Cette comédie n’est pas une élection au sens où nous l’entendons et où n’importe qui peut le comprendre. Quand il fait avoir été autorisé par un tribunal religieux pour être candidat, quand on doit choisir entre un ancien premier ministre calotin et ultra réac qui a déjà du sang sur les mains  d’un côté et de l’autre un dangereux illuminé antisémite, ce n’est pas une élection, juste un rite,  comme le vote du sacré collège pour élire le pape alors même que l’église ne prétend pas du tout être une démocratie. Naturellement il faut favoriser le désordre qui peut abattre le régime des mollah. Evidemment. On doit donc soutenir n’importe qui qui contribue a déstabiliser cette odieux système.. Mais il est inutile d’habiller cet objectif du prix de la validation d’un régime radicalement et intrinsèquement pervers et nuisible.  L’Iran est gouverné par une théocratie. La théocratie ne peut arbitrer pacifiquement aucun conflit du type de ceux qui traverse une société complexe comme l’Iran l’est, nécessairement. La théocratie ne peut engendrer que la violence et l’intolérance. C’est ce que nous voyons. Nous ne réclamerions donc qu’au prix du ridicule et de la bêtise des élections « honnêtes » en Iran tant qu’il s’agira de départager des religieux.. Les élections sous contrôle des gardiens de la foi sont nécessairement malhonnêtes. Il ne faut rien attendre de ce régime et rien de plus de ses prétendus opposants enturbannés. Chavez raisonne donc d’une manière totalement primaire et erronée sur ce sujet. Les ennemis de nos ennemis ne sont pas nos amis. Pas davantage cette fois ci qu’en aucune circonstance de cette sorte. Les islamistes sont des fascistes. On ne discute pas avec leur régime. On le combat sans trêve et sans repos. Je n’ai jamais raisonné autrement. Quand un homme aussi respectable qu’Hocine Aït Ahmed composa avec le FIS par les accords de Rome,  je rompis séance tenante avec lui. Je n’ai jamais été partisan dans les livres d’histoire du pacte Hitler-Staline, même si je sais très bien ce que Staline avait en tête. Ici c’est du pareil au même. Tous les théocrates doivent être combattus, en robe blanche, safran ou noire. « Même poil même bête », dit l’adage antillais. En Iran, on ne doit préfèrer personne. On demande le pluralisme inconditionnel pour les partis politique, la liberté de la presse, la laïcité de l’Etat. Et la fin des tueries de rue que produisent les conflits entre religieux au pouvoir.
LA SIESTE
J’ai fait une pause de quatre jours au soleil. Rien ne m’était davantage nécessaire. Pour la première fois depuis bien longtemps (en fait je ne me souviens pas d’une occasion semblable) je pense avoir atteint une limite physique. Etrange état où l’on se sent comme une batterie déchargée. La tête va, tourbillonnante, mais le reste ne suit plus. Les mots viennent plus lentement qu’à l’accoutumé, le rythme se ralentit en tout et pour tout. La pause est alors une promesse que l’on se fait pour atténuer la dureté du moment qui passe, un horizon sur un calendrier, une ligne d’arrivée vers laquelle on se traine dans les derniers mètres. La pause, enfin, est là ! On croit s’y glisser comme dans un bain. Rien de plus simple à première vue. Pourtant, en pratique, la pause est un art très sophistiqué. Mettre à distance, « débrancher », que sais je encore, ne se décrète pas. C’est une construction. Le résultat d’une sorte spéciale d’efforts. Il faut d’abord éteindre, un par un, les moteurs de cette étrange frénésie qui continuent de contaminer tous les compartiments intimes. Toute une rééducation est à l’ordre du jour. Ainsi de l’absurde habitude d’engloutir ses repas dans la crainte de les voir interrompus, de couper ses phrases pour jeter un coup d’oeil sur le téléphone, de passer en revue une fiche en tête pour la réviser où se la mettre en bouche, que sais-je encore, bref un corps et un esprit tout entiers dressés pour la répétition d’un exercice qui a pris fin et qu’il faut apprendre à oublier. Bien des trucs le permettent. Les artistes le savent mieux que moi. Tous ne se valent pas bien sur. On doit admettre que chacun en dispose selon sa manière d’être. Pour ma part, je connais bien mon remède souverain, la cure de désintoxication la plus appropriée à mon cas. C’est la sieste. Art subtil. La sieste. Comme je l’ai détestée étant petit ! Et comme je la vénère à présent que j’en comprends la somptueuse délicatesse. La sieste est suavité pure. Elle ne se consomme qu’en entrant avec tendresse dans ses plis veloutés. Pas la peine de faire du lacanisme à deux balles à propos de ce vocabulaire. La sieste est en réalité l’art le plus pur qui soit, une progression vers un état d’épanouissement que seul les chiots d’une semaine maitrisent correctement et certains chats adultes particulièrement doués pour combiner les étirements et l’anéantissement consentant. J’ai donc pratiqué pendant quatre jours aux heures chaudes, dans une ambiance de fraicheur tiède, légèrement ventilé par une brise très discrète, après avoir chaque fois observé un légèr intermède de décompression et de silence comme c’est de rigueur pour bien commencer son entrée en matière. Cependant le compte n’y est pas. Quatre jours, quatre siestes seulement pour six mois de cavalcade ! le boyau cérébral reste noué. J’en suis encore à réver de résultats électoraux et les personnages du livre de Mac Call dont je m’imprègne avant de sombrer s’emmèlent à ceux que j’ai croisé sur les routes du grand sud ouest. Je vois bien que je m’éveille sans plaisir tandis qu’une bonne sieste s’achève émerveillé ! Et déjà je dois reprendre le harnais. J’y vais à tâton. Entre Bruxelles, Paris et le grand sud ouest, je vais être un nomade à l’empreinte écologique déplorable. Mais surtout les rythmes d’aller et venues me sont encore inconnus. Un calendrier inconnu, voila la jungle incertaine qui s’avance. Et dans ce type de circonstance, le lointain tintamare des animaux qui la peuple ne me dit jamais rien qui vaille . En route, cependant.
 
BOYCOTT EST SERVI
Je ne suis pas allé à Versailles. Je ne dis pas que ce boycott m’enchante. Un reste de purisme doctrinal me fait penser qu’une institution dont on a accepté d’être membre doit être prise comme elle est. Sinon, si seul comptait ce que l’on en pense nous n’irions nulle part, nous, les partisans d’une sixième République. Je n’aurais pas siégé au Sénat, dont l’existence même m’est toujours parue discutable, je n’occuperai jamais dans mon siège au Parlement européen cette babel des bla bla impuissants, et ainsi de suite. Mon idée est que là où l’on va il faut tenir la tranché. Vision de poilu de la politique, en quelque sorte. Mais là ? Non. Là il fallait marquer le coup. Le boycott. C’est la seule façon d’exprimer personnellement et solennellement une opposition trop effacée du paysage par sa cacophonie ordinaire. Je veux rappeler combien nous étions opposés à la réforme constitutionnelle qui a permis notamment cette pantalonnade versaillaise. L’opposition avait sombré dans le ridicule des petits reniements qui permirent à la réforme de passer avec deux voix de majorité. Puis dans la pagaille des arguments contradictoires, tout argumentaire se fut perdu comme eau dans le sable. Passons sur ce déplorable épisode. A présent comment faire pour ré-affirmer notre analyse d’alors.  C’est-à-dire affirmer que cette réforme accentue la plongée de notre démocratie dans le néant autocratique, à rebours de ce qu’il faudrait faire. Les votes de mise en œuvre de la réforme n’ont-ils pas confirmé ce que nous disions pour démentir l’argument selon lequel seraient étendus les pouvoirs du parlement ? Comment faire pour que la gauche ne sombre pas à son tour dans la molle gesticulation résignée que le PS a donné à voir. Résignée. Quel néant ! N’est-ce pas Jean Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l’assemblée qui avait lancé dans la foulée des députés Verts l’idée du boycott ? On sait quelle a été la fin calamiteuse de cet épisode. Sarkozy s’est donc promené. Les commentateurs ont dans un premier temps noté que le président n’avait rien annoncé. Je ne suis pas de cet avis. Pas du tout. Voyons plutôt la scène dans sa réalité institutionnelle. Le monsieur est venu pour la première fois, superbe et dominant, parler sans réplique devant tous les parlementaires du pays. Et que leur dit-il ? Que le modèle social républicain va passer à la trappe !. Moins d’Etat, moins de fonctionnaires, moins d’élus locaux et un bon coup de massue sur le cœur du cœur du modèle, la retraite, qui a donné lieu aux plus violentes empoignades de rue de la dernière décennie ! Il a ricané en quelque sorte : « vous avez le bonjour de novembre décembre 2005 ». Et un emprunt par dessus le marché pour payer la politique de l’Etat. Parce que l’impôt ce ne serait pas la solution. Et parce que la rigueur non plus. Quelle blague ! L’impôt paiera l’emprunt. Et la rigueur ce sera la norme tant qu ‘un fonctionnaire sur deux ne sera pas remplacé. Et ainsi de suite. Il est fort Sarkozy pour le boniment ! Et ils sont nuls ses opposants en peau de lapin ! Lisez ces pitoyables. Cécile Duflot, secrétaire national des Verts : « sur le fond il y avait peu d’annonces précises et nouvelles (…) il ne suffit pas de proclamer le changement pour qu’il ait lieu ». On se pince ! Jean Marc Ayrault : « cela fait pschitt et pschitt. On attendait un discours plus fort et ambitieux, plus concret. Il n’était pas au rendez vous » Oh la ! La ! Par amitié pour les autres je ne cite plus rien. Mais Sarkozy peut se friser les moustaches. Avec de tels adversaires pas besoin de s’encombrer d’amis !
 


146 commentaires à “Election, sieste et boycott”

Pages : « 1 [2] 3 »

  1. 51
    Hold-up dit:

    Bon et pour celles et ceux qui n'ont pas froid aux yeux, il serait grand temps de lire l'ouvrage d'Alain Brossat :

    Le grand dégoût culturel / Seuil - Collection non conforme.

    Exceptionnelle analyse de l'époque. Qui nous change des vues désormais largement intégrées quand à la question de la " Culture " - Le livre de Brossat est tout bonnement INCROYABLE car inédit.

    Où vous comprendrez mieux pourquoi la problématique de " la Culture ", autrefois un enjeu politique révolutionnaire et une thématique de Gauche a été récupérée non seulement par le Marché depuis belle lurette mais parfaitement intégré à la machine de guerre de l'ultradroite.
    Vous comprendrez comment la thématique de la dite " culture " est devenu un enjeu de la droite réactionnaire pour dépolitiser à tout va, tous le champ social.

    La "culture" est devenue ces dernières décennies ce puissant anesthésiant qui endors les psychés afin que tout soit vu sous l'aspect " culturel " et non plus
    " politique " -
    Dès lors après avoir lu cette analyse prodigieuse qui tord les idées reçues quand à la thématique répétée ayant trait à " la culture ", bien des phénomènes contemporains s'éclairent !

    Tout devient parfaitement lumineux ! Si vous vous intéressez à la Politique, il faut lire le livre sur le Culturel et " la Culture "d'Alain Brossat. Car sinon vous ne comprendrez pas pourquoi certaines solutions politiques échouent dans leurs entreprises.

    Pas de conscience politique nouvelle et claire sans avoir lu l'ouvrage d'Alain Brossat. Il n'est pas le seul bien sûr, mais cet ouvrage repère bien des asphyxies et des impuissances dont nous ne connaissions pas toujours la véritable teneur ni l'origine. Ne pas comprendre la récupération de "la Culture " par la machine de guerre capitaliste ne vous permettra pas de comprendre pourquoi certaines initiatives politiques échouent. A suivre donc, mais à lire sans tarder.

  2. 52
    marillion dit:

    Commentaire envoyé sur le blog de P.Moscovici à l'endroit de partisans socialistes qui ne comprennent toujours pas les effets néfastes de l'UMP et le PS durant trois décennies. Eux qui nous seringuent les mêmes discours que l'UMP devraient plutôt s'inquiéter de l'évolution de la dette publique depuis l'application des directives économiques ultra libérales qui ont les choux des financiers mafieux.
    Proposent-ils l'abrogation de l'article interlope 104 du traité de Maastricht devenu 123 du traité anti-démocratique de Lisbonne?
    Proposent-ils un moratoire pour effacer les intérêts de la dette?
    Jusqu'à quand les français vont-ils payer leurs incuries?
    Jusqu'à quand l'UMP et le PS va nous faire croire que la dette est dû au train de vie des français qui galère tous les jours?
    Jusqu'à quand l'UMP et le PS va nous mentir sur les réalités économiques de ce pays qui n'a jamais été aussi riche du travail des français?

    Espérons que ces copier coller ouvriront les yeux de tous ceux qui doutent de la véracité des faits, c'est à dire des effets néfastes de la loi du 3 janvier 1973 et de l'article 104 du traité de Maastricht.

    D'abord le graphique de la dette publique depuis 1978 soit 5 ans après la loi de 1973 (Pour info: en 1974 la France n'était pas endettée)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Dette_publique_france_%25_du_PIB.png

    Ensuite l'arnaque des intérêts de la dette:

    La dette proprement dite, c'est-à-dire le capital dû, était de 1250 milliards d'euros à fin 2007.
    Cela revient à dire que, si nous n'avions pas dû payer ces intérêts
    (de quasiment 1310 milliards d'euros'constants'au 01/10/2008),
    notre pays n'aurait pas de dette aujourd'hui!

    Et pour finir un récapitulatif:

    En cette période de crise financière et économique, le soutien des États aux banques risque d'alourdir encore la dette publique dont les seuls intérêts annuels engloutissent déjà la quasi totalité de nos impôts sur le revenu.

    Peut-être vous interrogez-vous, êtes-vous choqués, dépassés ?

    Comprenez-vous que l'Europe s'apprête à renflouer les banques avec des milliards d'euros alors que des postes sont supprimés dans la fonction publique, que vos retraites diminuent, que l'on vous oblige à travailler plus longtemps, que l'on ferme des petits hôpitaux, maternités, des tribunaux par cause de déficit budgétaire ? Comment se fait-il que l'Europe et les États-Unis soient capables d'imaginer un plan de sauvetage de plusieurs milliers de milliards pour sauver le système financier au prix d'une dette encore alourdie, alors qu'ils restent impuissants à trouver les « petits » 100 milliards qui résoudraient le problème de la faim, de la santé et de l'éducation dans le monde entier?

    Pour beaucoup d'entre nous, c'est parfaitement incompréhensible ! Mais c'est malheureusement l'ignorance dans laquelle les peuples sont tenus en matière monétaire qui permet de telles aberrations.

    Bien sûr on peut se dire que tout cela nous dépasse, que l'on n'y peut rien à notre niveau... Détrompez-vous ! Nous pouvons non seulement résoudre la question de la dette publique dont le montant risque de croître fortement en 2009, mais en plus nous donner les moyens de financer l'immense chantier à mettre en œuvre pour permettre à tous une réelle amélioration de la qualité de la vie, sans oublier personne.

    Pure utopie pensez-vous? Certainement pas ! Savez-vous que :

    - Depuis 1971, plus aucune monnaie n'est liée à un étalon réel (or), ce qui la rend depuis totalement virtuelle et donc potentiellement infinie. Seules les règles définies par les hommes eux-mêmes en limitent l'émission.

    - En 1973, la France s'est légalement obligée d'emprunter sur les marchés financiers cette monnaie dont elle avait auparavant le pouvoir d'émission!

    - Contrairement à ce que croit la majorité d'entre nous, ce ne sont plus les États qui émettent la monnaie, mais le système bancaire privé. La Banque Centrale Européenne a seulement le monopole de l'émission des pièces et billets (soit 15% de la masse monétaire) ; les banques commerciales créent la différence, soit 85%. Comment ? Lorsqu'elles acceptent une demande de crédit. Elles ont donc en main le destin des peuples, puisqu'elles seules décident d'accepter ou de refuser le financement des projets dont les citoyens demandent le financement.

    - Suite au Traité de Maastricht (article 104 qui interdit à la BCE et aux banques centrales nationales d'accorder un quelconque crédit aux institutions ou organes publics de la Communauté), toute l'Europe est dans la même situation. Cela conduit les États à s'endetter pour obtenir, au prix fort, auprès de la finance privée, la monnaie « virtuelle » qu'ils pourraient émettre eux-mêmes par l'intermédiaire de leur Banque Centrale.

    C'est ainsi que dans notre pays, depuis 1973, nous avons déjà payé, au seul titre de l'intérêt, plus de 1300 milliards d'euros, soit une ponction actuelle sur nos impôts et sur le fruit de notre travail de près de 120 millions d'euros par jour, et nous devons toujours 1250 milliards d'euros en principal. Si nous n’avions pas eu à payer d’intérêts, nous n’aurions pas de dette publique !

    Les "élites" européennes ont volontairement abandonné notre droit de création monétaire, au profit exclusif d'une finance privée dont les excès et l'irresponsabilité sont aujourd'hui étalés au grand jour! Cette politique du "tout marché", appliquée à la fonction monétaire, est la cause première de la dette publique, avec son cortège de restrictions budgétaires, resserrement des aides sociales, salaires et conditions de travail qui se dégradent, et recul du service public...

    Alors disons « ça suffit ! ». Ensemble réclamons qu'au minimum la Banque Centrale Européenne (ou à la Banque de France si nécessaire) puisse disposer du droit d'émission monétaire et de crédit au bénéfice des collectivités - Etat, Régions, Départements et Communes - pour financer les investissements nécessaires.

    Et en guise de dessert:

    Coup d'oeil sur l'évolution, seconde par seconde de la dette publique. Impressionnant non?
    http://www.public-debt.org/index.php?lng=fr

    Maintenant vous savez ce qui ruine la France. C'est cela et rien d'autre.

  3. 53
    olivia dit:

    @ HOLD-UP,

    ok, je note, un grand merci... mon oeil a d'abord vu Ian Brossat... mon sang n'a fait qu'un tour tellement le bonhomme est à mes yeux... pitoyable! Ouf, en prenant le temps de te lire, mon oeil a réctifié, faisant ainsi chuter en un millième de seconde sa tension et je suis même très attirée par cette lecture! :-)
    Continuez camarades à faire partager dans la joie et la bonne humeur toutes les lectures qui vous ont transformés, plu, boulversés, éclairés, éduqués...
    A toutes et tous, ma gratitude! :-)

  4. 54
    Hold-up dit:

    @ Olivia

    Merci - pas de soucis et avec joie (C'est qui Ian Brossat ?)

    Quand à Alain Brossat :

    http://www.editions-lignes.com/_Brossat-Alain_.html

    Sur l'IRAN / Site Contreinfo -
    Iran : mouvement populaire et lutte de pouvoirs, par Pepe Escobar

    http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2770

  5. 55
    olivia dit:

    @ Marillion,

    sans manque de courtoisie de ma part, je souhaitais simplement attirer ton attention sur Wikipédia, érigé en référence encyclopédique, (trop souvent) cité et encensé ici-même. L'idée est proprement géniale, l'accès à tous garanti, c'est gratuit et à volonté lorsque l'on dispose d'une connexion à l'Internet... mais... souvenons nous seulement que lors du fameux débat organisé entre Ségolène Royal et N. Sarkozy, ils s'étaient défié à coup de "combien d'epr de 2e ou 3e génération...?" et quid de Wikipédia? Dans la demi-heure qui a suivi, le site s'est empressé de corriger l'information donnée à ce sujet pour donner raison à Sarkozy, tandis que c'était bien Royal qui avait raison (je ne suis pas parano, un lien ici: http://www.actualites-news-environnement.com/20070505-Wikipedia-modifie-Sarkozy-EPR.php)
    pour moi, c'est une preuve suffisante, puisque j'étais allée vérifier le soir même, tandis que la page était "en travaux"... pour ne pas lui faire confiance à 100 %.
    N'y vois aucune offense de ma part, hein! C'est juste pour info!
    Amitiés

  6. 56
    olivia dit:

    @ HOLD-UP,

    lol, tu n'as rien perdu à ne pas en avoir entendu parler... C'est un jeune élu communiste qui siège à Paris et accessoirement prof de lettres depuis 1 an. Je l'ai entendu et vu lors de plusieurs réunions FdG sur Paname et lors de séances du Conseil de Paris, une catastrophe! Nullissime! Un mecton de plus dont les dents rayent le parquet, sous couvert de "coolitude", l'horreur!
    Bon, me diras-tu, des cons et/ou des gens pas à leur place, il y en a partout: c'est vrai! Néanmoins, dommage que lui ait fait de l'ombre, pendant la campagne, à d'autres jeunes élus communistes bien plus compétents et avec de réelles convictions!
    Bien à toi :-)

  7. 57
    marj dit:

    @Olivia et Hold up

    C'est pas pour foutre le bordel...mais je crois que Ian Brossat est le fils de Alain Brossat...

  8. 58
    Hold-up dit:

    @ Olivia

    Bon Ok Olivia - Chacun ses empathies, ses sympathies ou ses inimitiés. j'ai lu son portrait sur le site Wikipédia :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ian_Brossat

    J'aurais envie de dire : Pourquoi tant de haine ? Mais je ne le ferais pas. Chacun ses vues vis à vis des présences en chair et en os. Cela ne me regarde pas.

    Bon et bien sâche le, il est le fils de son père : Alain Brossat.
    Que cela ne t'empêche pas de lire Alain Brossat surtout !
    Allez ! Pas grave dans le fond ces histoires et je veux bien te croire Olivia en ce qui concerne les dents qui rayent le parquet du jeune homme...
    Bonne lecture !
    Oui, il faut lire Alain Brossat !

  9. 59
    olivia dit:

    :-) comme quoi, je ne me prive jamais de dire ce que je pense! On ne pourra m'accuser de complaisance :-)
    Et puis, un père n'est pas son fils et réciproquement, non? Chacun fait son parcours avec ses "armes"... Attention, dans mes propos, aucune inimitié quant à la personne du jeune homme, juste sur son incompétence et sa suffisance, plus quelques témoignages de personnes le fréquentant à Paris (je m'appuie toujours sur des faits pour me faire mon avis, si cela était besoin, je pourrais vous donner la teneur de ses propos, moi d'abord, mais d'autres témoins de PG et GU aussi). Je ne pense pas être la seule à ne pas l'apprécier pour lesdites raisons, puisqu'au sortir de l'une des réunions FdG (dans une fac réputée de gauche: le public le plus exigeant qui soit, les étudiants :-), j'ai filé coller avec des camarades, et qui je rencontre? Des jeunes militants communistes qui avaient assisté à la réu et qui m'ont gentiment dit "qu'il faisait honte aux Communistes". Pouah, allez, ce n'est pas essentiel; ce qui l'est néanmoins est la possibilité pour chacun(e) de donner son avis après avoir collecté des faits,
    no offence, et le bouquin d'Alain a l'air tout à fait pertinent!
    AMitiés

  10. 60
    la yourte dit:

    Merci Marillon pour tes propos dans le post 49 Pour appuyer ce que tu dis, et meme enfoncer le clou allez voir un film d'animation extrèmement pédagogique et particulièrement abordable qui nous délivre un scandale total, jamais dénoncé par quiconque sur les cadeaux monstrueux accordés aux banques sur le dos des citoyens du Monde !
    Je pense que vous ne regretterez pas ces 50 minutes fort enrichissantes sur le fonctionnement de la finance mondiale orchestrée par nos chers amis les capitalistes........pour les capitalistes !
    http://www.vimeo.com:1711304

  11. 61
    la yourte dit:

    Désolé, erreur sur LE LIEN http://www.vimeo.com/1711304

  12. 62
    Pulchérie D dit:

    Quand on ne merche pas dans la ligne imposée, on se fait censurer.
    Voir le blog de Cecil Omet, tant qu’il n’est pas rayé du Net :
    Iran: cessons de prendre nos rêves pour des réalités
    http://comet.over-blog.net/article-32764693.html

  13. 63
    Hold-up dit:

    @ Marillion

    Super ton envoi - Merci. Ce n'est pas que je ne le sache pas mais il est bon de le rappeler et de le rappeler encore et encore en ces temps de crise du capitalisme financier mondialisé.

    Nous avons un temps d'avance désormais. Nous ne sommes pas au PG dans la fétichisation de l'Europe (néolibérale) comme le PS l'est jusqu'à perdre toute hauteur de vue et toute substance politique jusqu'au ridicule.

    La dette payable ad vitam aeternam parce qu'elle est
    " Eternalisée " par les banques n'aura en effet jamais de fin - JAMAIS -

    C'est une fabuleuse arnaque et un formidable instrument politique pour abattre le Projet Social Français et toute forme de Progrès Social quel que soit son lieu d'initialisation ou d'implantation réel.
    C'est en fait l'idée même de la Gauche Politique qui est ainsi annulée par des instruments politiques instrumentalisant l'Économie afin d'en finir avec toute vision différente que celle du Capitalisme triomphant.

    L'article 104 du traité de Maastricht et 123 du traité de Lisbonne est le coeur de notre entreprise de reconquête politique.
    Il faut en finir avec la toute puissance des marchés financiers et du secteur bancaire qui met sous le joug les peuples qui n'en finiront jamais de rembourser.
    C'est la nouvelle religion mondiale : Nous ne paieront jamais "notre" dette. Nous serons toujours coupables de tout et nous devrons toujours internaliser l'injustice d'un système qui broient et assujetti les individus et les peuples sans aucune contre-partie. Toujours débiteurs, jamais bénéficaires. Il n'y a pas de
    " part de dieu " dans ce nouveau totalitarisme.

    (Pour info, "la part de dieu" était dans les anciens temps chrétiens, une part de nourriture que tout chrétien devait laisser aux pauvres du village. Cela pouvait être aussi une partie de la récolte laissée à la disposition des pauvres. Le glanage est directement lié à cet ancien commandement chrétien) -

    Attaquer le cœur des logiques bancaires c'est ainsi pouvoir entrapercevoir un horizon hors système néolibéral, voire hors capitalisme qui marchandise tout, que ce soit les biens ou les liens humains et fait avorter toute dissidence de vue avant même qu'elle eut le temps de pouvoir s'exprimer.

    La crise va s'amplifier. Il n'y a que les mauvais philosophes comme A.Comte Sponville (voire archive : émission sur France Culture : Le capitalisme est -il moral ?) :
    http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/grain/archives.php

    ... pour ne pas s'en apercevoir, en retard sur l'actuel au cœur du temps, et les dirigeants PS plus occupés encore à croire encore à leur rêve de bizounours d'une Europe " Cool ! " et " sympatôche " ne comprennent pas la fureur qui vient.

    Nous n'avons plus le choix. Il faut non seulement abattre le Traité de Lisbonne mais aussi le Traité de Maastricht !

    Sans aucun soucis, nous devons lever tous les tabous idéologiques qui ont été autant de pierres tombales sur les épaules de la Gauche et autant
    d'écrasements des forces sociales depuis bien trop longtemps. Il s'agit de redonner une puissance à la Gauche démocratique et dans ce combat neuf, le PS "châtré" et en quelque sorte satellisé à l'UMP ne nous est désormais plus d'aucune utilité. Nous ne devons compter que sur nos propres forces et nouer de fortes alliances afin de fédérer le peuple autour de nous et le mettre en mouvement.

    Si le NPA nous tend la main, c'est une bonne nouvelle et nous devons fraternellement la saisir. Nous sommes embarqués sur la même galère et il n'y a que les galériens qui œuvrent à l'émancipation - Jamais les capitaines de vaisseaux négriers.

  14. 64
    4 Août dit:

    @ Hold up

    L'idéal est de commencer par "La dissociété" et d'enchaîner sur "Le socialisme néomoderne".

    @ Olivia

    Il ne te manque plus que "L'insurrection qui vient" (tendance anarcho-autonome-d'ultra-gauche-terroriste-que-MAM-elle-aime-pas) :-)

  15. 65
    Pulchérie D dit:

    De la grande difficulté de maintenir une unité parmi les gens de gauche.

    Les gens de gauche sont pour la liberté de pensée de tout le monde ; ceux de droite, pour leur propre liberté de pensée. Mais les gens de droite sont unis par un but commun, éminemment vulgaire : faire du fric pour devenir puissant. Alors, ils ravalent, pour un temps le plus court possible, leurs revendications et critiques personnelles qui vont à l’encontre du gars charismatique qui entraînent les foules pour l’instant, attitude soumise qu’ils abandonneront au plus tôt dès que le leader sera en perte de vitesse.
    Les gens de gauche sont désintéressés par nature. Ils sont généralement peu charismatiques, car cette attitude est typiquement populiste, ce que les vrais gens de gauche détestent.
    Alors, ils sont plus difficiles à manier, et il faut plus de diplomatie pour gagner leur confiance.

    Jean-Luc, attention ! Ne pas s’engager dans des débats dont tu ne connais pas à fond les tenants et aboutissants, surtout si tes informations te sont fournies par la presse écrite ou télévisée.
    Ce matin, c’était cette sortie atrabilaire sur l’Iran.
    Ce soir, je trouve sur le blog de Jean-Michel Arberet Conseiller municipal d’Arcueil, Partenaire du groupe communiste, le poulet suivant :
    « Si Jean-Luc Mélenchon souhaite poursuivre la démarche du Front de Gauche ce n’est certainement pas en invectivant ceux qui auraient du ou pu le rejoindre. Serait-ce là un vieux réflexe lambertiste ? ». S’il te plaît de répondre, voici les coordonnées :
    http://jm-arberet.over-blog.com/
    Je ne connaît le bonhomme « ni des lèvres, ni des dents », comme l’aurait dit Francis Blanche.
    Ce n’est pas s’abaisser que de réfréner, dans un accès de fatigue et d’énervement, une opinion qui t’est dictée par le malencontreux environnement médiatique.
    Nous comptons sur toi. Nous ne voyons aucun autre personnage politique pouvant jouer le rôle de tribun ne se laissant pas démonter par les provocateurs.
    Courage et maîtrise de soi.
    Pulchérie, qui craint comme la pest ou le Sida un échec du FdG.

  16. 66
    Pulchérie D dit:

    Et j'ai écrit la pest comme dans Buda et Pest. Pas tapé assez fort sur ce foutu clavier, car je suis énervée et j'essaye de ne pas taper trop fort. Merde apès tout.
    Mes excuses tout de même.
    Pulchérie.

  17. 67
    maxou dit:

    Bonsoir à tous,
    @Pulchérie D,
    C'est quoi ?
    Jean-Michel Arberet Conseiller municipal d’Arcueil, Partenaire du groupe communiste,
    Oui c'est quoi Partenaire du groupe communiste ?

  18. 68
    Hold-up dit:

    Démocratie à Géométrie variable :

    Haïti : "Extraordinaire acte de résistance pacifique d’un peuple qui, depuis 200 ans, est parmi ceux qui ont le plus souffert "...

    Qui parle encore de nos amis d'Haïti ? Du Peuple Haïtien ? Quel média s'intéresse à Haïti ?

    Maxime du jour : Ce dont personne ne parle, sachons en faire l'écho

    Article inéressant à lire :

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13983

  19. 69
    marillion dit:

    @Pulchérie D

    Tu écris: "Les gens de gauche sont pour la liberté de pensée de tout le monde; ceux de droite, pour leur propre liberté de pensée"

    Alors sache que sieur Benoît Hamon est un mec de droite*. Vu que je suis censuré sur son site et qu'en plus il bloque mon adresse IP. Je crois qu'il n'aime que je lui rappelle qu'il fait parti du "Transatlantic Legislators'Dialogue"

    *Je crois que tu le savais déjà

  20. 70
    Hold-up dit:

    Frédéric Mitterrand : Ministre de la Culture !

    L'enfoiré ! Le fumier de première ! Quel symbole pour Sarko !

    Un " Mitterand" ! Quelle bande de faux-culs !

    Voila pourquoi il faut lire le bouquin d'Alain Brossat :

    LE GRAND DEGOÛT CULTUREL

    [Chez Seuil / collect. Non conforme]

    Et oui beaucoup de choses s'éclairent à la lumière du livre !
    La " Culture" ! Le nouveau soporifique anti-politique !
    Oui, c'est choquant comme idée mais regardez comme c'est bien réel !
    [Ne pas confondre l'art avec la culture est un premier pas vers les illuminations " célestes " intérieures]

    L'Ultra droite l'a parfaitement compris. C'est pourquoi il faut neutraliser ce champ à la droite de la droite. Quitte à soudoyer quelques figures de la
    " Gôche " bien pensante - Le caviar ça se partage entre gens de bonne compagnie.

    Le PS est vraiment mort. L'explosion suis son cours. Imperturbablement et sûrement.

    Le nouveau gouvernement est grotesque ! Le jeu des chaises musicales entre anciens ministres bât son plein. A part le futur sinistre de la culture qui pourra demain nous le faire dans le pipole kitsh pleurnichard des amours de Carla et de Nicolas - dans une France devenue un grand Monaco - rien ne change au pays des richards.

    Mais comme nous n'attendions rien, c'est pas plus grave que ça. Juste symptomatique d'une crise ouverte en France, une crise politique à venir au regard des assauts contre les Françaises et les Français que ce nouveau gouvernement nous concoctent. De la dynamite ! La retraite à 67 ans !

    A quand la Grêve générale ? LKP que ta volonté soit Fête !
    http://www.lkp-gwa.org/

  21. 71
    clarazed dit:

    @ olivia et aux autres
    Naomi Klein "La stratégie du choc - la montée d'un capitalisme du désastre", Léméac. Actes Sud, 2008
    On est en plein dedans... mais sans doute l'avez-vous déjà lu !

  22. 72
    Pulchérie D dit:

    Le courageux Obama a secoué sa carapace d’indifférence : 23/06/2009 | Mise à jour : 18:51 | Obama "sort du bois"!
    http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/non_a_la_guerre_contre_l_ira/
    Barack Obama a déclaré aujourd'hui que les Etats-Unis et le monde entier étaient "horrifiés et indignés" par la répression violente des manifestations en Iran. Le président américain a condamné "les menaces, les coups et arrestations de ces derniers jours".?"Je condamne fermement ces actions injustes", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche.?"J'ai clairement dit que les Etats-Unis respectent la souveraineté de la République islamique d'Iran et n'interfèrent pas dans les affaires iraniennes", a-t-il ajouté. "Mais nous devons aussi témoigner du courage et de la dignité du peuple iranien et d'une ouverture remarquable au sein de la société iranienne. Et nous déplorons la violence contre des civils innocents où qu'elle ait lieu". Barack Obama s’est courageusement tu durant les trois semaines de massacres à Gaza. Le président avait reçu des critique des républicains pour sa passivité devant les événement d’IRAN.
    Entretemps, Guantanamo reste occupé; et les informations sur les tortures interdites.

  23. 73
    maxou dit:

    Oui, l'année dernière Klein à fait un tabac sur ce site !

  24. 74
    BA dit:

    Quelle sera la priorité du gouvernement Fillon 2 ?

    Réponse : supprimer les juges d’instruction.

    Dans l’affaire des frégates de Taiwan, les juges d’instruction Françoise Desset et Jean-Christophe Hullin se rapprochent dangereusement du clan Balladur-Sarkozy :

    http://www.bakchich.info/article4994.html

    http://www.bakchich.info/article6545.html

    Dans l’affaire de l’attentat de Karachi, les juges d’instruction Marc Trévidic et Yves Jannier se rapprochent dangereusement du clan Balladur-Sarkozy :

    http://www.lepoint.fr/actualites/2009-06-19/les-soupcons-concernant-l-attentat-de-karachi-sement-le-trouble/1037/0/354104

    D’où l’importance du remaniement : Michèle Alliot-Marie est nommée numéro 2 du gouvernement, et c’est la seule ministre à avoir le titre de ministre d’Etat. Elle est secondée par Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat.

    Le portefeuille de ces deux ministres : la Justice.

    Le rôle de ces deux ministres : supprimer les juges d’instruction.

  25. 75
    BA dit:

    Quelle sera la priorité du gouvernement Fillon 2 ?

    Réponse : supprimer les juges d’instruction.

    Dans l’affaire des frégates de Taiwan, les juges d’instruction Françoise Desset et Jean-Christophe Hullin se rapprochent dangereusement du clan Balladur-Sarkozy.

    Dans l’affaire de l’attentat de Karachi, les juges d’instruction Marc Trévidic et Yves Jannier se rapprochent dangereusement du clan Balladur-Sarkozy.

    D’où l’importance du remaniement : Michèle Alliot-Marie est nommée numéro 2 du gouvernement, et c’est la seule ministre à avoir le titre de ministre d’Etat. Elle est secondée par Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat.

    Le portefeuille de ces deux ministres : la Justice.

    Le rôle de ces deux ministres : supprimer les juges d’instruction.

  26. 76
    4 Août dit:

    Petite polémique: le chanteur exilé en Suisse va venir faire un concert aux frais du contribuable...

    http://www.marianne2.fr/Johnny-revient-en-France-pour-une-journee-seulement_a181125.html?com#comments

  27. 77
    Benji dit:

    Belle analyse non conventionnelle du remaniement annoncé ce soir :

    http://www.levraidebat.com/article-33018951.html

  28. 78
    Hold-up dit:

    Et oui 4 Août ! La "Culture", la "Culture" ! Aujourd'hui'hui tout est culturel, c'est à dire :

    Désamorcé - Point barre.

    Quoi de plus désamorcé que notre Johnny Halliday National d'origine Belge à passeport Suisse ?

    Personne - Personne ne lui arrive à la cheville quand à cette puissance de désamorçage politique ! Personne !

    La messe néo-monarchique de Lundi du petit Nicolas a coûté 500 000 Euros aux contribuables ! Vous parlez d'une somme aristocratique cramée en 24 heures... pour un discours creux. TF1 aurait tout aussi bien pu faire l'affaire.

    Quand au méga- désamorçage politique du grand concert Halliday " GRATUIT " et GENEREUSEMENT offert aux foules pour définitivement les chloroformer et " que tout le monde aime " selon le ministre du Budget, Eric Woerth, coutera en fait aux Français, à tous les Français... tenez-vous bien :

    500 000 euros ! Et oui ça coute chère la " Culture Gratuite" !

    " Toujours selon Le Point, Johnny Hallyday devrait toucher la modique somme de 500 000 euros sur le budget du Ministère de la Culture (!) pour sa prestation sous la Tour Eiffel " le 14 Juillet prochain( !) -

    http://www.concertandco.com/concert-actu/concert-actu.php?actu=1590

    Sacré Johnny ! Révolutionnaire non ?

  29. 79
    dudu87 dit:

    Bonsoir à vous,

    Puisque nous sommes dans la lecture, je vous recommande les documents mis en ligne par la CGT à la suite de ses Assises sur la POLITIQUE INDUSTRIELLE:
    Pour sortir de la crise, Une vraie politique industrielle.
    http://www.cgt.fr/spip.php?rubrique1262.

    Dans un argumentaire de 8 pages Publié le 16 février 2009 • PDF 1.1 Mo, vous trouverez outre l'analyse de la situation, « Cinq priorités pour une politiques industrielle »
    1 – Priorité au développement des ressources en emplois et en qualifications;
    La politique industrielle doit être une politique territorialisée. La promotion des capacités humaines doit en être l’axe principal. Nous proposons de convertir immédiatement la moitié des allégements de cotisations sociales qui s’élèvent à plus de 33 milliards par an, un plan de promotion du travail industriel et des services liés à l’industrie. Nous proposons en même temps de mettre en œuvre prioritairement la « Sécurité sociale professionnelle » dans l’industrie. L’objectif de « pas un seul ouvrier au chômage dans les bassins industriels » est indispensable si l’on ne veut pas, demain, une industrie réduite à sa plus simple expression.

    2 - Accroître l’effort de recherche et d’innovation;
    Il faut donner aux Pme les moyens de se développer en respectant les droits sociaux des salariés.
    Il serait nécessaire de réduire le nombre de « pôles de compétitivité » et les transformer en véritables « pôles de développement ». Nous proposons de créer des « Fonds régionaux pour l’emploi ».

    3 – Développer une politique cohérente de l’énergie et assurer le droit à l’énergie pour tous;
    La France dispose d’un avantage avec une production d’électricité la moins chère, cela doit être mis au service d’une autre efficacité sociale et industrielle. C’est un levier important pour le développement de l’industrie et de l’emploi.
    Sont avancées une certaines nombres de solutions concernant l'environnement et CO²...

    5 - Recréer les conditions d’une démocratie économique en France et en Europe;
    Se posent d’abord la place et le rôle des pouvoirs publics aux différents niveaux. Les États sont sollicités pour éponger les pertes du système financier. C’est une logique de socialisation des
    pertes alors que les bénéfices restent privés. Pour s’en tenir au seul secteur industriel, les vingt plus grosses entreprises s’apprêtent à afficher 55 milliards d’euros de bénéfices net au titre de l’année passée!
    il est utile de souligner combien le développement des technologies exige que ceux qui les conçoivent, que ceux qui les mettent en œuvre, soient étroitement associés aux évolutions, aux processus de modernisation et aux choix stratégiques. Elle appelle de nouveaux lieux d’intervention, à l’échelle de filières industrielles et de bassins d’emploi pour une anticipation des évolutions
    technologiques et des besoins, la mise en place de comités interentreprises à ces niveaux et le moyen d’une visibilité commune entre donneurs d’ordres et sous-traitants.

  30. 80
    labarriere dit:

    Certes le régime iranien est théocratique mais en politique il faut faire des choix toujours imparfaits et insatisfaisants donc je préfère un Moussavi au pouvoir plutôt qu'Ahmadinejad.Quand Chavez soutient ce dernier c'est en vertu de la réal politique internationale donc je ne peux lui donner tort.
    Quant à la pantalonnade de Versailles c'est déplorable mais elle a été possible grâce à la lâcheté des socialistes l'an dernier. Une de plus! Depuis 1997 au moins ils capitulent sur tous les plans! La construction européenne est le "remarquable" alibi pour liquider toute la régulation républicaine économique et sociale contenue dans le Préambule de la Constitution de 1946 repris dans celle de 1958.Vous savez sûrement qu"il est la traduction du programme du Conseil National de la Résistance élaboré par toutes les forces de la Résistance qu'elles soient gaullistes, démocrate-chrétiens, socialistes et communistes, et royalistes! Ne l'oubliez pas Monsieur Mélenchon! On peut être un progressiste sans être socialiste, ni communiste et sans être à-priori classé à gauche par vous et vos amis.

  31. 81
    4 Août dit:

    Tout à l'heure dans une interview sur France Info, il nous a été rappelé que les intérêts de la dette siphonnaient l'équivalent de l'impôt sur le revenu.
    Mais personne n'a remis en cause le système monétaire qui permet aux banques privées de prendre des intérêts (argent "réel" des travailleurs) en prêtant de l'argent virtuel, créé en 2 clics de souris...

    La "dette" est la pire escroquerie de ce millénaire... Mieux que la ponction "à la source", on devrait payer ses impôts directement aux banques. Ca économiserait le ministère bling-bling de Bercy.

  32. 82
    jennifer dit:

    http://www.gauche-unitaire.fr/2009/06/22/pourquoi-nous-quittons-le-npa-pourquoi-nous-rejoignons-la-gauche-unitaire/

  33. 83
    jennifer dit:

    A Paris, dans le 18e arrondissement, un jeune photographe colombien résidant en France a - selon les informations figurant dans la plainte qu’il a déposée auprès de l’IGS - appelé la police au secours, contre un groupe de huit agresseurs qui l’avaient frappé dans la rue. Ces faits se sont déroulés dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 juin. A son arrivée, la police a invité la victime à partir au commissariat de la Goutte-d’Or. Or, arrivé sur place pour déposer sa plainte, c’est la victime qui a été molestée. Frappé à plusieurs reprises, sur la tête et au ventre, enfermé dans une pièce, le jeune Colombien s’est fait rétorquer suite à ses remarques : « La ferme ! On s’en fiche ! Tu vas le faire, petit latino, sinon je vais te la fermer ! » Conduit le lendemain matin à l’hôpital Lariboisière, la victime a ensuite contacté un médecin spécialiste (oto-rhino) dans le 16e arrondissement. Des deux sources médicales, ainsi que plus tard le constat effectué à l’Hôtel-dieu, une perte auditive de 40 % sur une oreille a été confirmée par les examens médicaux. Elle résulte des coups reçus par la victime, au sein même du commissariat.

  34. 84
    gp91 dit:

    La trouille que j'ai eu dimanche. Je vais à une rencontre d'archéologie et là je tombe sur un camion rouge avec écrit en gros UMP/PS91. Merdalor me dis je à moi meme,car j'ai quelquefois des dialogues intérieurs, ils ont fusionné. Je ne pensais pas que ça ce ferait si vite et aux yeux de tous le monde dans le 91.
    Je m'approche donc et avec quand meme un soupir de soulagement je m'aperçois que ça signifie Unité Mobile de Premier Secours. Ouf, on n'est pas passé loin. :-)))

  35. 85
    Hold-up dit:

    @ gp 91

    Excellent ! Merci j'ai bien ri.

  36. 86
    Chris JOUS dit:

    Chers amis du PG et d'ailleurs,

    Et hop voilà une nouvelle équipe façon "la horde sauvage" que notre empereur vient de nous concocter...

    Sauf deux ou trois d'entre eux pour qui je confesse avoir un peu d'estime ou plutôt un peu moins de ressentiment, ce sont des personnalités de combat.

    HORTEFEUX patron des flics vous avez bien compris le message?

    Eric WOERTH qui récupère la portefeuille de la fonction publique. Vous avez compris le message?

    Rama YADE qui dégage hélas du secrétariat aux DDH, après la sanction de BOCKEL il y a quelques mois, vous avez compris le message?

    Et le pire du pire... LELLOUCHE ministre des Affaires Européennes

    LELLOUCHE c'est la douche...glaciale!

    Bushiste comme on nen fait plus nulle part sauf sur Fox News!
    Va-t'en guerre déterminé mais quand les autres la font et que lui est à l'abri !

    Néoconservateur voir néo-con tout court à moins que ce ne soit archéo-con !

    Partisan de l'Europe des multinationales, des lobbys et de l'inféodation à Washington. Il faut lire d'ailleurs son dernier livre "L'allié indocile : La France et l'OTAN, de la Guerre froide à l'Afghanistan". C'est énorme, c'est hallucinant comme dirait le génial LUCHINI...mais c'est affolant aussi de lire un tel discours belliciste.

    LELLOUCHE c'est ce subtil diplomate devenu un dimanche soir chien enragé qui ne laissa pas Mélenchon dire un seul mot sur Ripostes et qui osa affirmer devant les autres intervenants ébahis "Si on avait été au XIXème siècle, je vous aurais flingué e duel". On appréciera la modération du propos!

    Tout ça parce que Jean-Luc Mélenchon avait osé évoquer un "petit" danger de guerre et sans le dire de tragique renouvellement de ce qui se passa en 1914 puisque un des articles du Traité OTAN prévoit que quiconque parmi les pays membres est attaqué reçoit immédiatement assistance. Exemple signifiant: la France est attaquée dans le golfe Persique par l'Iran et la France est en guerre contre l'Iran mais aussi l'OTAN est en guerre contre l'Iran. Un Etat de l'Europe de l'Est et membre de l'OTAN joue avec le feu et provoque la Russie qui réagit et l'envahit (heureusement que la Géorgie n'était pas dans l'OTAN n'est-ce pas?) on doit entrer en guerre contre la Russie. Charmante perspective! Vous voulez de ca? Moi pas. L'immense majorité des Français non plus mais Jean-Luc Mélenchon fut coupé, empêché de s'exprimé, insulté par un sale roquet qui éructait sans que MOATTI n'intervienne mais avec un Bernard GUETTA qui jouissait sur place de voir Mélenchon autant agressé. la scène ne dura que une à deux minutes, le temps que Jean-Luc Mélenchon, lui-même, abandonne et ne réponde pas à un homme aussi peu respectable et à la conduite aussi détestable.

    Bref, LELLOUCHE aux affaires européennes, c'est une honte pour la voix de la France. Bel attelage que ce duo infernal avec KOUCHNER! Et si on rajoute "le" grotesque MORIN pour qui il ne fallait plus barguigner (sous-entendu refuser l'inféodation aux "Stas Zunis"), on passe du burlesque au tragique.

    Une bonne nouvelle, une seule: puisque SANTINI a dégagé il risque de vouloir redevenir député et, grâce à la nouvelle loi qui donne un droit aux ex ministres déchus de revenir à l'Assemblée ou au Sénat sans élection, dans un mois son suppléant qui lui chauffe la place va sauter et devoir se retrouver une autre circonscription. Vous savez qui c'est ce député suppléant de SANTINI? Frédéric LEFEVRE, le porte-flingues en chef de SARKO et de l'UMP. Désolé mais en ce soir triste, cette nouvelle me donne un peu de joie...

    Amitiés républicaines

    chris.jous@live.fr

  37. 87
    jean-louis50 dit:

    Elections iraniennes

    Pour Pepe Escobar la fraude est avérée mais James Petras, Paul Craig Roberts,Thierry Meyssan et d'autres pensent différemment :

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=14037
    http://www.planetenonviolence.org/Etes-Vous-Prets-Pour-Une-Guerre-Avec-Un-Iran-Diabolise-Pourquoi-Les-US-Veulent-Delegitimiser-Les-Elections-Iraniennes_a1938.html
    http://www.voltairenet.org/article160639.html
    http://www.legrandsoir.info/Le-peuple-iranien-s-exprime-Washington-Post.html

    Etant très laïque j’ai été très longtemps contre tout régime religieux mais je me suis rendu compte que, étant contre Ahmadinejad (qui est l’un des rares à dire la vérité sur Israel), le Hezbolla et le Hamas qui sont des résistants à l’impérialisme israelo-etats-unien on fait le jeu de celui-ci.

    Etant plutôt d’accord avec Petras, Roberts et Meyssan, je préfère être du côté de Chavez et Ahmadinejad en espérant que ce dernier, avec l’appui du peuple iranien, opère un virage vers un état plus laïque et moins corrompu (on peut rêver).

    @ Jean-Luc

    Bravo pour tes articles et analyses, ta campagne et tout ses meetings (j’etais au premier à Cherbourg le 4 mars). Tu as bien mérité un peu de repos car d’autres luttes nous attendent.
    Amitiés

  38. 88
    Chris JOUS dit:

    Ce soir, il y a au moins UNE bone nouvelle:

    SANTINI dégage donc il risque de redevenir député DONC exit son suppléant et vous savez qui c'est? L'inénarrable Frédéric LEFEVRE...

    Finie l'Assemblée pour lui... Houra! Houra! Houra!

    et une très mauvaise: l'arrivée de Pierre LELLOUCHE

    LELLOUCHE c'est la douche...glaciale!

    Bushiste comme on n'en fait plus nulle part sauf sur Fox News!
    Va-t'en guerre déterminé mais quand les autres la font et que lui est à l'abri !

    Néoconservateur voir néo-con tout court à moins que ce ne soit archéo-con !

    Partisan de l'Europe des multinationales, des lobbys et de l'inféodation à Washington. Il faut lire d'ailleurs son dernier livre "L'allié indocile : La France et l'OTAN, de la Guerre froide à l'Afghanistan". C'est énorme, c'est hallucinant comme dirait le génial LUCHINI...mais c'est affolant aussi de lire un tel discours belliciste.

    LELLOUCHE c'est ce subtil diplomate devenu ce soir-là chien enragé qui ne laissa pas Mélenchon dire un seul mot sur Ripostes et qui osa affirmer devant les autres intervenants ébahis "Si on avait été au XIXème siècle, je vous aurais flingué e duel". On appréciera la modération du propos!

    Tout ça parce que Jean-Luc Mélenchon avait osé évoquer un "petit" danger de guerre et sans le dire de tragique renouvellement de ce qui se passa en 1914 puisque un des articles du Traité OTAN prévoit que quiconque parmi les pays membres est attaqué reçoit immédiatement assistance. Exemple signifiant: la France est attaquée dans le golfe Persique par l'Iran et la France est en guerre contre l'Iran mais aussi l'OTAN est en guerre contre l'Iran. Un Etat de l'Europe de l'Est et membre de l'OTAN joue avec le feu et provoque la Russie qui réagit et l'envahit (heureusement que la Géorgie n'était pas dans l'OTAN n'est-ce pas?) on doit entrer en guerre contre la Russie. Charmante perspective! Vous voulez de ca? Moi pas. L'immense majorité des Français non plus mais Jean-Luc Mélenchon fut coupé jusqu'à ce que lui-même abandonne.

    Bref, LELLOUCHE aux affaires européennes, c'est une honte pour la voix de la France. Bel attelage que ce duo infernal avec KOUCHNER!

    chris.jous@live.fr

  39. 89
    Chris JOUS dit:

    oups!

    Il est passé deux fois mon message, désolé. Je ne voulais pas publier le second sur ce blog. Je me suis trompé de site..

    Mille excuses et bonne nut à tous.

  40. 90
    Hervé dit:

    Hortefeux à l'Intérieur... On sait donc que Sarkozy sera candidat pour une deuxième mandat.

  41. 91
    BA dit:

    - De 1993 à 1995, Patrick Ouart est membre du clan Balladur-Sarkozy. Patrick Ouart est conseiller pour la Justice du premier ministre Edouard Balladur. Patrick Ouart connaît l’affaire des frégates de Taiwan, l’affaire des sous-marins vendus au Pakistan, le système des commissions versées aux dirigeants pakistanais, et des rétro-commissions occultes qui revenaient dans les coffres du clan Balladur-Sarkozy.

    - De 2007 à aujourd’hui, Patrick Ouart est le conseiller pour la Justice de Nicolas Sarkozy. Nicolas Sarkozy lui a demandé d’empêcher les juges d’instruction de boucler leurs enquêtes sur l’affaire des frégates de Taiwan, et aussi sur l’affaire des sous-marins vendus au Pakistan. Patrick Ouart propose alors une réforme scandaleuse : supprimer les juges d’instruction.

    Lisez cet article :

    « Discret avec les médias mais efficace, Patrick Ouart s’occupe de tous les dossiers ayant trait à la justice quitte à marcher sur les plates-bandes de la garde des Sceaux, Rachida Dati, qu’il ne peut supporter, pointant son incompétence.

    Parce qu’il est beaucoup plus puissant et écouté que la ministre de la Justice, il met en place de nombreuses réformes. C’est lui, et non le cabinet de la garde des Sceaux, qui rédige le discours sur la disparition des juges d’instruction en janvier 2009 qui provoque de nombreuses polémiques : cette réforme priverait les magistrats de leur indépendance. »

    http://www.politique.net/2009031204-portrait-patrick-ouart.htm

  42. 92
    olivia dit:

    @ 4 Août

    @ Olivia
    Il ne te manque plus que “L'UN DES LIVRES DONT IL NE FAUT PAS PARLER” -que-MAM-elle-aime-pas
    heu... je l'ai... mais chut, hein, camarades? Je l'avais dégoté avant la grave affaire Coupat. Pas envie de me retrouver à la Santé!

    Je sors d'une réunion fort intéressante sur la généralisation écrasante de la vidéosurveillance et vous prie, si vous en êtes d'accord, de signer la pétition suivante:
    http://paris-sans-videosurveillance.fr/

    N'ayez pas peur de "Paris", cela nous concerne tous, le projet étant appelé à s'étendre à l'ensemble du territoire, après le laboratoire qu'a constitué Levallois-Balkany et que va être à présent Paris à une échelle 50 fois supérieure dans les prochaines années!
    Merci, citoyen(ne)s

    En revanche, venant de rentrer de ma réunion, je lis CHRIS JOUS qui nous apprend que Lellouche va oeuvrer aux affaires européennes? Tu es en train de nous dire que l'une de mes prédictions néfastes va s'accomplir ou bien est-ce un canular? Franchement, j'en suis désarçonnée, mais fichtrement!
    En revanche, si c'est bien vrai, pardonne-moi, mais je n'ai pas compris les différents "vous avez compris le message?", soit je suis bête, soit totalement blindée par la violence des derniers gouvernements, va savoir. Peux-tu m'en dire plus, stp? Merci :-(j'ai plus la pêche du tout, là!

  43. 93
    Georges dit:

    Concernant le discours du Congrès du Monarque
    C'était pas la peine de nous faire attendre 150 ans pour nous servir un discours "pour les Nuls" Gaino tu vas te faire jeter à la Rue, au prochain déballage ce sera ton tour. Du discours on remarquera qu'on est pas opposé à de bonnes rémunérations pour les investisseurs, ça non, on est aussi pour une bonne considération des travailleurs, en clair pour les uns l'oseille et pour les autres une bonne poignée de mains. La preuve une augmentation du SMIC de 1,3%. Il a 150 ans Badinguet s'était présenté devant le Congrès avec sous le bras son petit livre Rouge " La Paupérisation " Monsieur Sarkozy, lui rien dans les mains que son papier, "je suis là pour résoudre vos problèmes", c'est bien ça le drame, et ça risque de durer encore si..... en 2012 on ne le met pas hors jeu.....
    Aujourd'hui enfin du Neuf, enfin, tout juste sorti du placard Frédérique Mitterrand le poète de la famille pour endormir les petits pas sages qui ne veulent pas s'endormir le soir. Inclassable même dans la parité, Heureusement le Roi a gardé ses apostats ex socialistes, des fois qu'ils nous feraient le coup d'un retour à Gauche par le centre culturel de la Rue Solférino
    Enfin mes frères, je vous le dis comme ils le pensent d'eux-mêmes, c'est pas avec ceux-là qu'on va redresser la baraque,

    J'en ai marre de pleurer, je viens encore de perdre un membre de ma famille, oui lui aussi pour le Front de Gauche, juste le temps de voter et clac un accident cérébral, un électeur en moins

  44. 94
    Hold-up dit:

    Condoléances Georges - Nous le parti des "avatars ", les "bandits ", les " nuques raides ", " les mauvaises graines " te soutenons dans l'épreuve. Nous devrions un jour organiser un grand banquet pour nous/ te remonter le moral - Est-ce si compliqué ?

  45. 95
    MR dit:

    Sinon ça y est c'est lancé bien officiellement lancé au parlement européen, l'alliance progressiste des socialiste et des démocrates au parlement européen, le nouveau groupe qui regroupe le PSE et le parti démocrate centriste italien...

  46. 96
    Hold-up dit:

    Dans la suite logique du message de Jenifer

    On vient de m'envoyer cette information -

    Quand la milice de Sarkozy tue en plein coeur d'Argenteuil :

    http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=606

  47. 97
    olivia dit:

    @ GEORGES,

    je compatis à ta peine et te prends virtuellement dans mes bras. Courage!

  48. 98
    S.R. dit:

    Appel des Résistants de 2004
    http://www.youtube.com/watch?v=vrA9zvqXW-I

  49. 99
    Annie dit:

    En plus, L'ignoble LELLOUCHE est pour l'entrée de la Turquie en Europe (parce qu'elle est un vassal des USA à travers l'OTAN), tiens c'est pas Sarko qui est sensé être contre ?

    1ère rénion du PPE européen, et l'incompétence Rachida Dati était absente (sans doute dans les boutiques de luxe).

  50. 100
    Colargolette dit:

    "BOYCOTT EST SERVI"

    Oui ça suffit comme ça là aussi !
    La récession est un engrenage implacable. Nous le savons.
    Alors prenons notre destin en main !
    Réunissons un gouvernement de résistance active. Décidons ensemble des toutes premières mesures à mettre en place dès la rentrée de septembre sur la base d'une large planification sociale, économique, écologique.

Pages : « 1 [2] 3 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive