17nov 08

Deux communiqués ont tenu lieu de note sur ce blog. Comme ils ont été commentés ! Que de messages, que d’encouragements ! Les jours ont filé et les charges qui résultent de la décision de quitter le PS et de fonder un nouveau parti, le Parti de Gauche n’ont pas laissé une seconde de répit. Je ne dis pas que ce soit littéralement une seconde mais c’est de cet ordre, du moins pour ce que j’en ressens du moment où je me lève jusqu’à celui où je me couche. Ce dimanche permet une brève pause. Venir devant ce clavier est presque une obligation. Ce blog est-il toujours le même depuis que je me trouve devoir par ailleurs endosser une mission de porte parole d’une nouvelle organisation politique ? Je devrai définir un style à ce sujet. A moins qu’il ne se définisse de soi même, à mesure que j’irai sur ce nouveau chemin. A cet instant je veux seulement faire quelques commentaires de situation, par courtoisie pour ceux qui s’interressent à ce blog.

PAR LE HAUT

Pendant que roulaient nos affaires ici et que l’attention de bien des nôtres se concentrait sur les mésaventures de la gauche en général, et du PS en particulier, se tenait le G20. Celui-ci est une bien mauvaise affaire pour le monde. Il n’en est rien sorti qui vaille la peine d’un tel déploiement de moyens et de médias. Sinon l’illusion cosmétique d’une concertation des pays qui concentrent la richesse du monde. Au bout du compte rien ne s’est décidé qui soit mieux qu’une addition de bonnes intentions, d’ailleurs elles-mêmes très discutables, que chaque nation est chargée d’interpréter à sa manière. Rien n’est dit ni fait qui aille plus loin que ce que la puissance impériale des Etats-Unis d’Amérique est prête à accepter. C’est-à-dire rien qui aille contre la concurrence libre et non faussée. Dès lors la marche des évènements suivra son rail. La crise financière devenue crise économique va devenir une crise sociale et celle-ci, à son tour produira une crise politique. Les tensions qui se creusent dans les sociétés se creuseront de même entre les nations. Je n’en écris pas davantage à cet instant faute de temps pour le faire avec le soin que cela exige de moi. Je le mentionne cependant pour rappeler dans quel cadre prévisionnel s’inscrivent tous les actes que je pose avec mes amis du nouveau Parti de Gauche. Il s’agit pour nous d’affronter la crise de la société humaine dans laquelle le collaps du capitalisme nous entraine. Notre propos n’est donc pas seulement "politique" au sens habituel du terme. Il implique une vision de la civilisation et de la société qui doit succéder à celle dans laquelle nous vivons, la société du «tout marché» et du «tout marchandise», du chacun pour soi, de l’indifférence écologique. Pour l’instant cette exigence d’une refondation de la société n’est pas présente dans le discours politique dominant. Mais inéluctablement elle s’y installera, venant du commun des mortels qui se préoccupe du quotidien et butte de tous côtés sur les impasses concrètes que fabriquent le néo libéralisme et le capitalisme. Le scénario le plus envisageable est celui qui a prévalu en Amérique latine: un jour un incident met à nu ce fait que le système est à bout de souffle, qu’il ne permet plus d’assurer le quotidien minimum. On ne sait pas ce qui déclenche cet effondrement. C’est si divers! Une banque est en défaut de paiement? Un hôpital cesse de fonctionner, un réseau de transport se paralyse? Et le château de carte s’écroule. Un ami Argentin m’a dit un jour: «nous n’avons pas gagné parce que nous sommes les plus intelligents mais parce que les autres ont rendu ce pays invivable, y compris pour eux-mêmes!». Aux Etats-Unis des milliers de personnes dorment dorénavant dans la rue. Les suicides augmentent en flèche. La société est déjà asphyxiée en d’innombrables points. Le vote Obama est une tentative de sortie par le haut. Les commentateurs d’ici en font une question sans contenu social, une question de couleur de peau, et ainsi de suite. Le vote Obama est une réplique politique à la crise sociale. Cette réplique aura lieu ici aussi, en France et en Europe,  et ce ne sera pas une affaire de couleur de peau non plus. La création du "Parti de Gauche" est une tentative de sortie par le haut de la crise qui résulte de l’inutilité du PS en tant que parti dominant de l’opposition face au gouvernement des libéraux, au moment où ceux-ci et leur ombre portée social démocrate s’approchent du point où ils auront rendu ce pays aussi invivable pour eux que pour tout un chacun.

LA FIN D’UN MONDE

Du congrès du PS je ne dis rien que je n’ai déjà eu l’occasion de dire sur les médias qui m’ont donné la parole. J’observe que la gauche du parti socialiste a beaucoup flotté sur le contenu de ses positions et mis beaucoup d’eau dans son vin en vue de réunir une improbable unité autour de sa candidature. Henri Emmanuelli n’a pas hésité à dire que les trois motions étaient «d’accord sur l’essentiel» et qu’il restait «un petit écart sur l’Europe»… Benoit Hamon s’est ressaisi. Il affirmé son opposition à l’Europe du traité de Lisbonne et à l’alliance au centre parmi bien d’autres points. Certes cela ne le rend pas moins impuissant à peser sur le cours des évènements comme le démontre ce fait qu’un front a fini par se constituer autour de Martine Aubry, autant contre lui que contre Royal. On lui reprochera sans doute, en maintenant sa candidature, de favoriser la victoire de Royal. Mais il aura du moins sauvé l’existence d’une gauche au PS capable de contester de l’intérieur tout ce qui se décidera. Ce travail sera profitable pour prolonger les vagues de sortie de cadres et de militants socialistes vers le Parti de Gauche d’ici aux élections européennes. De plus, sa défaite va ouvrir les yeux de tous ceux qui croient qu’il est possible de faire mieux que du témoignage au Parti Socialiste. Je m’attends donc à une nouvelle vague d’adhésion au Parti de Gauche après le vote de jeudi et de vendredi prochain. J’attends avec impatience les cadres politiques qui viendront nous aider. Car la besogne ne manque pas et elle est exaltante. Je n’exclus pas que le jour vienne vite où Henri Emmanuelli lui-même et même Benoit Hamon finiront par être excédés du rôle de figurants auquel le système actuel du PS les condamne. Car avec l’élection européenne, tout le monde sera mis au pied du mur de ses convictions. A conditions d’en avoir.

Je ne finis pas ce court chapitre sans pointer à quel point l’élection du premier secrétaire au suffrage universel a faussé le sens d’un congrès socialiste. Dorénavant il est évident aux yeux de tous que le vote des textes ne fait plus la décision. La désignation du "chef" est tout. La présidentialisation du parti parvient à son terme. J’en reste là sur ce sujet aujourd’hui. Les votes de cette semaine au PS et leur suite pitoyable seront la meilleure des démonstrations à ce sujet … En toute hypothèse c’est la fin d’un monde dans cette organisation. Depuis le vote du 6 novembre le PS est un alien. Une page est tournée. Pas un instant je n’ai eu de regrets de ne plus en être, ni d’être à distance de la comédie du congrès à Reims. J’ai même réussi a rire en entendant tant d’entre eux parler gauchiste avec tant d’ardeur  ou bien pomper mes tours de phrases, expressions et analyses hier encore qualifiées de marginales. Quels pitres ! Je souffre surtout en pensant à tous ceux qui s’accrochent à leurs illusions et à ceux qui consentent, qui pour une médaille en chocolat, qui parfois pour occuper mon banc mis aux enchères, à se mentir à eux mêmes. Ils sacrifient leur dignité si chèrement bâtie dans la controverse à la pauvre religion du Parti qui remplace celle de leurs convictions dorénavant logée au Parti de Gauche.

UN TRAVAIL TRES CONCRET

Depuis une semaine les taches de constructions du Parti de Gauche nous dévorent sur pied. 4700 soutiens sont parvenus à l’heure à laquelle j’écris. Il faut trier, répondre, prévoir de toute urgence des rencontres locales et pour cela trouver des salles. Il faut aussi identifier ceux qui écrivent. Elus, citoyens, syndicalistes tant de gens sont là qui représentent une incroyable richesse de savoir faire et de compétences. Comment accueillir dignement chacun. Ce sont des courageux, des audacieux. Comment leur faire signe à chacun? Une lettre de liaison se met en place. Ce n’est pas idéal. Mais on ne peut qu’avancer par étape concrète. La première est notre meeting de lancement du parti le 29 novembre. Je pense que c’est un acte dont la portée symbolique est destinée à faire date. Nous le concevons de cette façon. Et c’est la réplique à ceux qui vont répétant: «vous n’êtes que deux» (Dolez et moi) quoiqu’ils sachent très bien qu’il n’en est rien. Cependant on ne doit pas laisser cela sans réponse. Il faut faire preuve de force pour entrainer. Le meeting sert aussi à cela. Ce dimanche soir on n’a toujours pas de salle. Un groupe de camarade passe son temps à téléphoner et visiter des lieux. D’autres visitent des lieux pour trouver le local du Parti. Des groupes se forment aussi qui se projettent directement dans l’action. Ils tractent le texte de la déclaration publiée sur le site du Parti de Gauche ouvert en début de semaine au prix de quelques nuits blanches. Bien sûr tout cela est organisé depuis Paris et par les équipes de militants politiques qui nous entourent Dolez et moi. Ce n’est pas l’idéal non plus. Mais comment imaginer dans un tel calendrier des réunions «démocratiques» pour décider de l’action? Le congrès fondateur du Parti de Gauche, en février prochain, définira les règles de fonctionnement. D’ici là nous ferons du mieux que nous pouvons en avançant. Nommer le Parti, lui donner des visages, entrer dans l’action : tout a dû commencer en même temps. Tout cela était indispensable pour être tout simplement identifiables, avec la dose d’imperfections et d’erreurs qui va avec ce rythme d’action et le fait que nous assumons personnellement, par la force de la situation, la responsabilité et l’initiative politique de cette action. L’important est d’être actifs contre la droite, sur le terrain. Le Parti de gauche est un Parti d’action. Il doit se donner la culture de l’action par opposition aux cénacles verbeux que nous avons subi au Parti socialiste mais aussi dans maints autres rassemblements. Dans le même esprit le Parti de gauche n’est pas une fédération de groupes petits et grands, de fractions et de collectifs. D’entrée de jeu, tous ceux qui rejoignent le Parti de Gauche y dissolvent leurs anciennes solidarités pour que chacun des arrivants puisse être à égalité de participation et de responsabilité, se fasse connaître et reconnaître pour sa propre valeur et contribution personnelle à l’action de tous. Chacun prends une tâche. Nous ne sommes pas un club de commentateurs. La plus petite participation compte. La force du parti de gauche viendra de l’implication personnelle de chacun de ceux qui l’intègre, de notre nombre, de la diversité de notre insertion dans la société. Tout cela est dessiné ici à grand traits. Le concret quotidien est bien sûr plus complexe. Je me contente ici de donner ma vision de ces questions. Ce n’est qu’une façon de voir. D’autres sont possibles évidemment. Mais ce n’est pas ici, sur ce blog que s’organisera ce débat. C’est sur le site du Parti de gauche et sous sa responsabilité, dans ses comités et ses cercles que tout se discutera et se décidera.

PROPOSER

Dans la mesure où je viens d’évoquer les aspects concrets du travail qui nous occupe j’ai évidemment reporté les mots que j’ai à l’esprit à propos des taches d’élaboration politique qui sont le cœur d’un Parti comme le notre. Ici évidemment c’est le règne absolu du collectif et de l’argumentation qui doit être la règle. Nous voyons bien cependant les écueils. Laisser la parole aux seuls premiers arrivants qui figeraient l’identité du parti, laisser se mettre en scène d’obscures querelles qui détournent du Parti la masse de ceux qui n’en ont pas le gout, d’un côté. De l’autre, et à l’inverse, tout improviser d’un jour sur l’autre sans jamais rien fixer qui soit identifiable et partageable par le très grand nombre. Un autre écueil est de vouloir en un seul coup fixer les formes définitives de la doctrine parfaite du parti parfait. Encore une fois je crois qu’il faudra être concret, c’est-à-dire inscrit dans un calendrier qui fait face aux évènements et s’efforce d’y répondre. Ensuite nous devrons éviter par-dessus tout le dogmatisme qui oblige chacun à être d’accord en tout et pour tout sur tous les points d’une doctrine pour pouvoir être membre du parti et admis à participer à son action. Une bonne façon d’avancer souvent est de partir de la préparation du programme. Dans notre cas ce serait une très bonne façon d’accomplir le travail sur nous même qui est aussi à l’ordre du jour. Car il s’agit de «réinventer la gauche» selon l’expression de nos camarades de Die Linke. Cela signifie que nous ne devons pas nous contenter de reproduire ce qui nous semble avoir été abandonné par le social libéralisme. Il s’agit de synthétiser ce que la société, ses mouvements et ses combats, ont mis à l’ordre du jour et d’ores et déjà bien abouti en termes de propositions. D’autre part nous savons aussi que nous ne pouvons plus ignorer la mutation intellectuelle que la crise écologique exige de nous pour être capable de répondre sérieusement à ce qui s’avance ! Si je cite cette question c’est parce qu’elle est le plus souvent l’angle mort des programmes de gauche et davantage encore de leur cadre de pensée. Encore une fois, mes lignes n’ont d’autres but que de donner une indication d’état d’esprit et certainement pas d’énoncer un programme ou une «ligne» car ce n’est pas ma responsabilité ni le lieu pour le faire. Surtout je voudrai stimuler l’idée d’une responsabilité individuelle devant ce qu’il faut accomplir et faire comprendre que chacun apportera beaucoup s’il part de l’idée qu’il lui revient aussi de proposer.

FAIRE FACE

Oskar Lafontaine, auprès de qui j’ai beaucoup pris conseil, m’a prévenu. Il faut s’attendre au pire en matière de contre offensive. Il a vu. Sitôt qu’il a quitté le SPD, il fut brocardé de toutes les façons possibles. On a souligné qu’il partait absolument seul de son parti. On a dit qu’il était devenu fou et dépressif depuis l’attentat qui avait failli lui coûter la vie. Puis qu’il était un instable comme le prouvaient ses trois mariages et l’âge de sa compagne. On a dit que les raisons de son départ étaient un prétexte car en réalité il voulait régler un compte personnel avec Shroëder.. On a dit qu’il était un hypocrite parce qu’il prenait des vacances coûteuses. Et ainsi de suite. "L’ennemi n’attaque jamais sur le programme, me dit-il, mais sur la personne". Pour la disqualifier. A bon entendeur salut. «Bon, lui demandais-je, est-ce qu’on a dit de toi aussi que tu est impraticable à cause de ton mauvais caractère?». Il a ri. Le camarade qui l’accompagnait a dit: «il a du caractère, ce n’est pas pareil!» François Delapierre qui était avec moi, a ri aussi. Il a dit «nous avons une idée de ce que cela peut être». Pour changer de sujet j’ai demandé: «que doit-on faire quand tout cela se déverse sur soi?». Oskar a répondu «il faut faire face". "Comment fais-tu ?", ai-je ajouté. Il a ri bien fort. "C’est simple: je ne m’en occupe pas!». Hum ! On va essayer.


555 commentaires à “Le jour d’après”

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 7 8 9 10 1112 »

  1. 201
    Patrice dit:

    Je suis d'accord avec H2 sur l'ouverture aux autres.

    L'identité n'est pas un repli fermé, ou ne devrait pas l'être. Nous avons tous une identité plurielle : selon nos origines, notre lieu de vie, notre région, notre nationalité, nos langues (au pluriel si possible), et notre choix entre toutes ces influences et d'autres influences ailleurs qui nous plaisent aussi, et en plus on a le droit d'y renoncer et den changer, c'est pour tout ça que l'identité doit être "ouverte".

    Mais pour qu'on puisse assumer tout ça, et continuer à choisir, il faut que ces références continuent à exister, et ne soient pas aussitôt détruites dans un grand creuset, républicain en théorie, qui comme par hasard ne produirait que des clones tous pareils, bien français et bien monolingues...

  2. 202
    jennifer dit:

    4 août
    je parle de ce que je crois important. Arrête avec ton paternalisme, stp

  3. 203
    jennifer dit:

    4 Août
    Dans quel monde vis-tu que tu ne vois pas qu'il y a de l'islamophobie autour de nous en France? Avec quelles lunettes vois-tu la réalité?

  4. 204
    jennifer dit:

    Merci H2 pour ce post très juste.

  5. 205
    Pierre L dit:

    islamophobie ?

  6. 206
    Pierre L dit:

    Jennifer voit de l'islamophobie où il n'y a que de la liberté d'expression.

  7. 207
    jennifer dit:

    Ce week end: des élections municipales et régionales au Venezuela. Pour la première fois, le nouveau parti le PSUV présente des listes. Il y a des régions "séparatistes" dirigées par l'opposition, notamment l'Etat de Zulia dirigé par Rosales. A suivre...

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=11044

  8. 208
    paul dit:

    Cà devient le jenni-blog ici: les groupies de jennifer d'un côté, et de l'autre les jenniphobes, pour utiliser son néologisme.

    Notez bien que la vie réelle continue.

    Au fait, le Parti de Gauche, parti laïcard, je sais, a rencontré le PCF en vue d'un partenariat pour les européennes.

    Cà avance...

  9. 209
    jennifer dit:

    Mon pauvre Paul
    Et si tu arrêtais de faire une fixation sur moi? L'autre fois c'était mes romans fleuves et maintenant parce qu'on parle d'islamophobie, je deviens l'initiatrice de ce problème de société. Pourrais-tu un peu te décentrer et reconnaître qu'il y a là un vrai problème, indépendamment de Jennifer ou non.

    Vraiment va voir le post de Pierre L (213) j'ai eu l'impression de te reconnaître.
    Je te l'avais déjà recommendé: saute mes posts qui ont l'air tant de t'incommoder. Je suis sûre que tu t'en porteras mieux! Ou alors rien que pour toi, je devrais changer de pseudo car j'ai l'impression que je te rends malade

  10. 210
    Pierre L dit:

    Depuis la chute du mur il fallait trouver un nouvel ennemi, alors va pour le Musulman. Il est dès lors logique de stigmatiser le bougnoul ou autre niakoué mahométan.

    Bonne nuit tout le monde.

  11. 211
    Emma26 dit:

    Bonsoir à tous,

    Super interview de Jean-Luc Mélenchon sur RMC. Une force de conviction peu commune.

    http://www.rmc.fr/podcast/podcast.php?id=49

  12. 212
    H2 dit:

    Météorologie économique et sociale : Excellente initiative.

    " Avec vous, Eco89 tient à jour la carte de la crise sociale " :

    http://eco.rue89.com/2008/11/19/avec-vous-eco89-tient-a-jour-la-carte-de-la-crise-sociale

    Il y a deux mois environ un internaute était passé sur ce blog et nous racontait que les milliards partis en fumée n'étaient que de l'argent virtuel, que cela n'aurait aucune incidence sur le commun des mortels, que l'on était complètement idiots et archaïques....

    Le jour où les banques ont été renflouées par Paulson aux USA, que le langage et les discours ont changé et que l'on a mis à contribution les citoyens- lambda pour financer les pillards, cet internaute n'est jamais réapparu.

    On comprend pourquoi.

  13. 213
    H2 dit:

    @ paul

    Il s'agit de la construction d'un parti politique pas d'un changement de programme à " Star'académie ".

    Un peu de sérieux SVP.

    Je vous rappelle que plus d'un million de civils musulmans ont été exterminé en Irak par les fondamentalistes chrétiens du fait de l'invasion américaine.

    La guerre civile planifiée par l'administration Bush n'a fait qu'exacerber les concurrences confessionnelles et ne laisse pas présager du meilleur dans les mois qui viennent. Ni même les années.
    La " libanisation" de l'Irak préparée et entretenue par le Royaume - Unis et les USA présage plutôt d'un scénario " à la Rwandaise " sitôt la puissance occupante américaine partie... dans... trois ans !

    Le fiasco américain, l'effroyable de cette guerre est loin d'être fini. Des milliers de personnes vont encore mourir. Alors si nous pouvions déplacer nos vues vers des perspectives plus modérées, sereines et heureuses cela vaudrait mieux me semble t-il pour nous tous.

    En tous les cas il me semble que LE PARTI DE Gauche a là une carte à jouer, différente en tous les cas de celle de l'UMP et le PS.

    C'est à nous de construire cet architecture politique.
    Cette vision internationaliste revue et corrigée devrait nous aider à penser et non pas à sortir son révolver identitaire ni même à dégainer à tout bout de champ un flingue humoristique plus que douteux.

    Le débat démocratique ce n'est pas l'idéologie " du maillon faible " -
    J'ose l'espérer.

  14. 214
    Anne dit:

    @Régis
    Moi aussi, j'ai découvert ça lors du référendum, en 2005: Bon sang mais c'est bien sûr, voilà ma famille politique, je suis une socialiste de gauche! Le problème était qu'au PS, ils me semblaient paralysés, inaudibles. Mais aujourd'hui je vais enfin pouvoir adhérer à un parti, à 39 ans.

  15. 215
    H2 dit:

    @ Anne

    Enchanté !

  16. 216
    Sinné Bis dit:

    H2 : un petit débloquage là " musulmans ", " chrétiens ".
    Bizarre tu ne dis rien sur les chrétiens massacrés (au quotidien ou presque) en Inde, en Indonésie, en Irak, par tes gentils adorateurs du prophète pédophile...

  17. 217
    H2 dit:

    Le Temps Des Cerises :

    http://www.youtube.com/watch?v=cD3rBPBXY1c

  18. 218
    Sinné Bis dit:

    Pierre Larcin (218) : à mourir de rire ça ! Note, rasée en-dessous mais pas sur le dessus de la lèvre comme le disait mon oncle qui a fait l'Algérie durant son service (planqué, comme il se devait).
    Ceci dit, notre Obama a été très clair : dérouiller les afghans, tant et plus ! Désolé chère Hachich2, les chrétiens mécréants vont encore liquider quelques barbus...
    That's all, folk !

  19. 219
    H2 dit:

    H2 @ Sinné Bis

    "...par tes gentils adorateurs du prophète pédophile…"

    Non mais ça va pas la tête ? Ne pourrais-tu pas t'exprimer différemment pour envoyer tes messages ?

    Pourquoi ce : " TES GENTILS ADORATEURS " ?
    Pourquoi " PROPHETE PEDOPHILE ? "

    Tu veux quoi ?
    D'autres massacres de masse demain ? Au zyklon " B " POUR TOUS !?

    PAUVRE CON !

    Solidarité avec la communauté chrétienne indienne ostracisée et massacrée bien évidement ! La bonne blague !

    Et bien dites moi, ça frise l'intelligence de John Wayne parfois sur ce blog.

    Je demande AU MODERATEUR de laisser le message de " Siné bis ", il représente bien certains psychismes malades abreuvés à la désinformation de masse qui manipule les haines et nous conditionne à aimer ceci et à détester celà.

    Si le MODERATEUR en décidait autrement alors qu'il jette aussi ma réponse qui n'aurait plus lieu d'être et serait incompréhensible. Merci.

    Pour conclure :

    Je rappelle à tout le monde que je me considère comme athée - ce qui ne m'empèche pas de lire Maître Eckhart ou Jean-Claude Guillebaut - que je ne préjuge pas du fondamentalisme religieux d'où qu'il vienne.

    D'OU QU'IL VIENNE !

    Je n'oublie pas la mort de Théo Van Gogh, réalisateur hollandais assasiné par un illuminé fondamentaliste musulman.

    Mais je ne préjuge pas non plus des manipulations politiques qui misent sur la haine de l'autre, la division et empêche les convergences politiques !

    Je n'oublie pas non plus que le maire de Rotterdam s'appelle Ahmed Aboutaleb.

    http://www.lalibre.be/actu/europe/article/453729/ahmed-aboutaleb-maire-de-rotterdam.html

    A bon entendeur...

  20. 220
    H2 dit:

    @ Siné bis

    Qu'est ce que la haine, cet éternel impensé ?

    " Interviewé samedi 27 septembre dans le 12/13 de France3 Lorraine, M Philippe Leroy, Sénateur et Président du Conseil général de la Moselle, a promu de bien curieuse manière la "nécessité" d'un site d'enfouissement des déchets radioactifs.

    C'est ainsi que, à propos des déchets nucléaires, M. Leroy a affirmé "On est embêté aussi avec les populations de Gitans" et a ajouté "Nous avons à accueillir, sur nos territoires, des populations difficiles, des logements sociaux, les déchets nucléaires, etc"

    Le Réseau "Sortir du nucléaire", qui est mobilisé sur des valeurs éthiques et humanistes, se déclare profondément choqué par ces propos : il n'y a aucune comparaison possible entre les déchets radioactifs, qui sont de véritables horreurs environnementales, et des êtres humains quels qu'ils soient.

    Pour le Réseau "Sortir du nucléaire", il n'est pas si étonnant que des propos aussi choquants soient tenus par quelqu'un qui se déclare favorable à l'enfouissement des déchets radioactifs : stigmatiser des êtres qui vivent aujourd'hui est finalement cohérent avec le fait de léguer aux générations future un piège radioactif.

    Il apparait que, après avoir tenu des propos aussi indignes, M Leroy devrait démissionner de tous ses mandats et éventuellement être condamné à des travaux d'intérêt général "

    http://videos.sortirdunucleaire.org/spip.php?article128

  21. 221
    H2 dit:

    « Aujourd’hui, alors que notre planète est « minée » par d’innombrables conflits entre groupes, entre Etats, et même entre sphères culturelles, nous avons un énorme besoin d’un « journalisme de la paix » qui nous offre des clés pour comprendre ces conflits, qui nous donne des éléments pour saisir les contradictions qu’ils reflètent, et qui nous propose des pistes de réflexion sur la manière de les transformer et transcender. »

    Article à lire : Islam : L’ennemi fabriqué / Un devoir de vérité par Silvia Cattori

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10983

  22. 222
    regis dit:

    Faut-il rappeler que la laïcité est un formidable instrument de liberté ? La laïcité réside dans un refus raisonné d’introduire la (ou les religions) dans l’espace public. Seul moyen de garantir la liberté de conscience ou, plus simplement, la vie en société puisqu’elle refuse de se prononcer sur les croyances de toutes natures qui sont de l’ordre privé.
    Ce faisant, elle se heurte nécessairement à tous ceux qui veulent faire primer des principes religieux dans la vie publique de la même façon que les mêmes (ou d’autres) prônent l’individualisme économique contre le bien commun.
    En clair : les lois de la République « ne subventionnent ni ne reconnaissent AUCUN culte » : abrogation de toute loi contraire (Debré, Guermeur, statut Alsace-Lorraine …) mais aussi, interdiction des signes religieux dans la fonction publique et à l’école.
    Près de 30 années d’offensive du capital contre les peuples ont permis le « retour du religieux », je ne doute pas qu’une politique inverse le fera refluer.
    Un dernier mot : Huttington avec son « choc des civilisations » n’a fait que fournir une idéologie justificative des politiques d’agression qui ont souvent des motifs réels bien plus prosaïques ; raison de plus pour ne pas en prendre le contre-pied.

  23. 223
    Wieland dit:

    Bravo et merci infiniment MM Mélenchon et Dolez.

    Ca avait été un jour heureux pour moi lorsque MM. Mélenchon et Dolez claquèrent la porte du PS. Leur annonce de créer un autre parti de gauche m'a donné encore plus de joie.
    Enfin des gens biens au PS qu'on ne connaissait pas et qui ont le courage de recommencer une vie de bâtisseurs. Combien d'autres de ses personnes qui auraient pu, depuis longtemps, commencer à reconstruire une autre société, une autre Europe que celle de l'exploitation de l'homme par le marché et la finance ?

    Merci MM. Mélenchon et Dolez, je ne vous connais pas personnellement, mais j'ai eu l'occasion de connaître vos positions dans les objets importants qui devaient engager tout un pays, tous les travailleurs de l'UE, à travers le TCE, le conflit au Tibet, les guerres d'occupations avec les Américains etc.
    Je ne doute pas une seconde que la création de votre nouveau Parti de Gauche était le maillon indispensable qui manquait pendant longtemps pour jeter un pont vers les autres formations de gauche et faciliter leur ponctuelle union dans l'action.

    J'ai le pressentiment que Benoît Hamon, même s'il parvient à la tête du PS, son aile gauche qu'il représente, sera pris dans le piège de l'hostilité qui la cassera, car les coups bas ne manqueront pas.
    Ou alors, l'ardent gauchisant Hamon se fondra dans le moule idéologique libéral de la Démocratie Chrétienne; Ou pire, lui-même finira pas faire taire les siens pour avoir un peu de répit.
    Dans le cas d'une défaite que je ne souhaite pas pour lui, j'espère qu'il mettra son orgueil au vestiaire et qu'il vous rejoindra. Dans tous les cas, je souhaite qu'il garde de bonnes relations avec le Parti de Gauche.

    A distance, je vais suivre l'évolution de ce Parti de Gauche. Qui sait si un jour, des volontés de ce côté de la frontière francophone, s'expriment et se décident de lui fonder un petit frère. (En Suisse, les déçus du PS comme du Parti du Travail ou de l'extrême-gauche se trouvent toujours plus nombreux qui disparaissent dans l'anonymat).

  24. 224
    jai_une_idée dit:

    Puisque à moyen terme, les différences avec le npa sont irréductibles mais qu'il est impératif de s'unir pour faire basculer le centre de gravité de la gauche, il est aussi impératif de TOUT faire pour convaincre le npa de faire front tout en cultivant nos identités politiques.

  25. 225
    Sam dit:

    Pour ceux que la problematique du voile chez les jeunes musulmanes en France interessent... :

    "Lettre à ma fille qui veut porter le voile", Leïla Djitli, Paris, Éditions de La Martinière, 2004, 126 pages.

    Ces debats vaseux sur l'identite plurielle, l'ouverture, l'islamophobie, etc ne font pas honneur a ce blog.
    Personne ne nie que l'islamophobie soit une forme de racisme utilisee a des fins strategiques de manipulation des masses, surtout depuis 9/11.

    Neanmoins si l'on accepte que, suite a 200 ans et plus de combats politiques et sociaux acharnes pour l'emancipation de la chose publique du giron de l'Eglise on ne saurait transiger avec la laicite qui est, qu'on le veuille ou non, une manifestation historique du progres social; alors la sous-representation des musulmans laiques dans la sphere publique est ce qui devrait attirer notre attention.
    Reflechir a cela me semble un exercice complique, certes, mais plus porteur de pistes, dans ce monde embrouille, que ces foutaises deconnectees de la complexite des realites humaines et sociales.

    Respecter sa copine ou collegue qui porte le voile est une chose, mais en defendre le port en france d'une maniere generale est faire preuve d'une meconnaissance totale des realites sociales de la france d'aujourd'hui. Le simple fait d'en parler autant fait de nous les jouets des tenants du "choc des civilisations". Pour les etroits d'esprit quand je dis france j'inclus tout etre humain ayant ses deux pieds a l'interieur du sol francais.

    A titre personnel je suis scandalise que des gens comme Ramadan beneficient d'une telle mediatisation.

    Quand les problemes economiques et sociaux tenderont a se resorber, on verra que les manifestations de racisme et d'intransigeance de toute part tendrons a diminuer et que la laicite reprendra le dessus.

    Salutations et bonne chance a tous.

  26. 226
    jennifer dit:

    Merci H2 pour le temps des cerises. Les gagnants/perdants est encore mieux, tout à fait d'actualité avec le sujet d'hier soir sur ce blog!
    Incroyable comment la haine se déchaine quand on parle d'islamophobie et de racisme. Comme quoi c'est toujours au fond de chacun dormant et prêt à se réveiller.
    La haine et le sexisme le plus cru. Ainsi Sine bis qui te traite de femme. (chère Hachisch 2). Forcément pour certains, être une femme est la pire des insultes!
    C'est Paul qui nous sort: "C’est vrai qu’on est con d’etre laïques au lieu d’aller trifouiller sous les voiles…" Ou Sine bis "Note, rasée en-dessous mais pas sur le dessus de la lèvre comme le disait mon oncle qui a fait l’Algérie" Tous les fantasmes y vont et les agressions sexistes qui vont bientôt les rapprocher des talibans. C'est sûr cela doit être excitant les belles orientales!

  27. 227
    jennifer dit:

    post 228
    Incroyable ce Leroy! On peut atteindre des sommets dans le racisme. Mine de rien, j'avais oublié combien l'imagination humaine peut faire preuve d'inventivité dans le racisme. Hitler l'a prouvé.

  28. 228
    patricia dit:

    Je trouve dommage qu'au moment où enfin se crée un nouvel espoir à Gauche, avec la création du PG, ce blog parte en vrille à cause de T Ramadan ! !
    Vous allez finir par faire fuir des adhérents potentiels, dommage !
    Il me semble qu'il y a d'autres sujets plus essentiels à l'heure actuelle comme la crise sociale, les suppressions d'emploi dans le public et le privé, la politique de Sarkozy (merci d'ailleurs à ceux qui alimentent ce blog en informations)...

    Et vivement le 29/11 à Saint Ouen !

  29. 229
    jennifer dit:

    Je recommande vivement l'article en lien post 229 pour ceux qui réfutent l'idée de l'islamophobie (Paul, Grosse claque etc...). Il pose bien le lien entre cette manipulation médiatique et du pouvoir comme prétexte et milieu ambiant permettant aux puissances occidentales d'engager leurs guerres coloniales. Même aujourd'hui où on critique le fiasco irakien, et où plus de gens sont pour un retrait des troupes, il reste que pour l'Afghanistan on continue à "vouloir y être" (occupation qui n'est pas que passive mais bien une guerre) pour lutter contre les talibans.

    Je cite l'article:
    « On est dans un moment épouvantable. Le milieu intellectuel parisien est dans une dérive parareligieuse, dans une islamophobie latente (…) Il n’y a aucune raison d’avoir peur de l’Islam » répondait l’intellectuel français Emmanuel Todd au journaliste qui lui demandait s’il n’avait pas "peur des musulmans".

    Pourtant, en Occident, cette peur des musulmans est bien là, palpable.

    Il a suffi aux idéologues, adeptes du « choc des civilisations », d’associer l’Islam au « terrorisme », le port du voile au « fanatisme », pour distiller insidieusement un sentiment d’insécurité et créer un profond rejet contre cette religion. On doit malheureusement constater que la majorité des grands médias ont fait largement écho à leurs arguments racistes – délibérément ou par ignorance – contribuant ainsi à amplifier cette vaste intoxication.

    Nous en sommes les témoins directs. Des journalistes, des journaux à grand tirage, des présentateurs télévisés, ont abusé de manière stupéfiante de leur position.

    Chacun de nous peut se souvenir de tel ou tel commentateur, ou envoyé spécial en Irak ou en Palestine, qualifiant de « terroristes » ceux qui se dressaient contre l’envahisseur, alors qu’il s’agissait de résistants. Ou encore de tel autre journaliste faisant systématiquement passer des idées grotesques, sur le voile et la « charia » (la loi musulmane), pour entretenir l’impression que les musulmans « ne sont pas comme nous », n’acceptent pas « nos » valeurs, saisissant toute occasion de les associer au « fanatisme », à l’« arriération », à l’« oppression » de la femme."

  30. 230
    H2 dit:

    @ patricia

    Rassurez-vous Patricia nous y pensons !
    Revenez dans le temps au sein des différentes rubriques de ce blog... une vraie mine !

    Certains sont là depuis longtemps et tout le monde a profité de leurs vues.
    Il n'est pas question de fuir, il est question de comprendre et d'écouter.

    Je ne doute pas que vous ferez cet effort de recherche dans les archives et que vous comprendrez que cet espace est éminemment vivant.

    J'ose espérer que l'intérêt pour les Classes Populaires dans leurs pluralités sociales et culturelles vous sensibilisera à certaines problématiques et ne vous aveuglera pas au point de réduire la question à certaines caricatures dont se targuent certains sur ce blog.

    J'ose espérer aussi que nous saurons fédérer de nouvelles énergies pour convaincre de notre juste combat.

    Bonne Grève ! Vive La Sociale !

  31. 231
    maxou dit:

    Bonjour à tous,
    Le chiffres du jour du 13 500 suppressions de postes dans l'Éducation nationale dont
    3000 suppression dans les rased sur 9000 maîtres spécialisés pour aider les élèves en difficultés, (profs,spycologues, kinésithérapeutes, etc...) ils sont indispensables et dévoués
    aidés les à aider, SVP signés la pétition wwwsauvonslesrased.org.

  32. 232
    maxou dit:

    toutes mes excuses pour le lien 236, sauvons les rased il ne fonctionne pas j'ai fait une erreur, en voici un autre http://www.sauvonslesrased.org.

  33. 233
    4 Août dit:

    @ Jennifer

    Tu vois du -isme partout, ça en devient une obsession paranoïaque... Même une simple faute de genre (chère au lieu de cher) te permet de balancer le verdict qui tue, sans appel ni discution possible: sex-isme !

    Il est où l'échafaud ?

    T'es-tu posée la question suivante: que pensent les internautes qui ont découvert Jean-Luc Mélenchon dans les médias, ont trouvé en lui une réponse à leur "quête de gauche" et à leurs problèmes, foncent sur son blog pour en savoir plus, et se retrouvent à lire des discutions dans lesquelles on distribue des bon points aux -istes et aux -phobes, de savoir si ramadan il est gentil, si l'autre il est méchant...

    Ca le fait pas n'est-ce pas ?

    PS: au moment où j'écris ça, je vois que Patricia fait le même constat.

    Au lieu de tergiverser, prends ta carte PG, va sur le site du nouveau parti et anime une section "lutte contre les -isme et les -phobies" dans le forum qui va être créé.

    PS2: Naann ! C'est pas parce que j'écris tout ça que je suis raciste et sexiste !

    Bisous.

  34. 234
    paul dit:

    @ H2

    Mais au contraire, je pense que le Parti de Gauche pour lequel je milite a toute sa place :
    - pour refuser le choc des civilisations
    - pour oeuvrer pour la paix dans le monde
    - pour refuser tous les conflits ethnicistes, y compris sur notre territoire
    - pour combattre le capitalisme et ses méfaits sur les couches populaires
    - pour représenter ces classes poupulaires
    - pour ne pas les laisser s'enfermer dans les divers opiums (catholicisme, Islam ou foot et télé) qui prolifèrent sur la misère sociale et l'acculturation.

    C'est tout un programme et je suis sérieux, même si je réponds parfois par la boutade à des discours lourds et redondants.

    "Il n'y a pas de sauveur suprême, ni dieu, ni Cesar ni tribun"

  35. 235
    Nipontchik dit:

    "Pourtant, en Occident, cette peur des musulmans est bien là, palpable."(jennifer)

    vision "occidentiste", l'intégrisme musulman est 1 menace réelle et très grave aussi dans le Xin jiang chinois, c'est même 1 menace plus dangereuse que la marionnette de Dharamsala pour la sécurité de la République Populaire de Chine

    au départ ces "séparatistes ouigours" (en fait la pire vermine
    intégriste, héritage de la période où la CIA et l'Arabie saoudite armaient les contre-révolutionnaires en Afghanistan, y compris les djihadistes arabes genre Ben Laden) ont été soutenu par les Américains, ça doit tjrs être le cas même si certains sont passés par Guantanamo

    On vit dans 1 monde vraiment dangereux.

  36. 236
    Bruno dit:

    Bonjour tout le monde,

    Comme (presque) tous les matins je découvre les échanges de la veille.
    Je ne suis pas sûr que ce débat sur la laïcité et la prise en compte des "questions identitaires" par le PdG soit au coeur des préoccupations de la population. Il semble cependant exister ici un vrai clivage (a priori ?) qui risque de torpiller le nécessaire rassemblement à gauche. D'où l'urgence pour les futurs dirigeants du PdG de créer les conditions d'une élaboration sereine de propositions en la matière. Comme je l'ai déjà écrit d'autres fois, la forme du blog est peu adaptée à ce travail délicat : l'échange est décousu et ne passe pas par les étapes préalables à toute élaboration honnête et sérieuse, dont celle consistant à clairement définir les catégories utilisées, souvent brandies à seules fins d'épouvantail destiné à enfermer l'autre et l'exclure du débat.

    Donc à défaut de quelque-chose de plus construit, ci-dessous quelques réactions et questions.

    1) Arrêtons de tout mélanger : dans le même échange on mêle Tariq Ramadan, les langues régionales, le voile, la République, la question Palestinienne, le racisme, la colonisation... Je crois que cela alimente la confusion en suggérant des raccourcis et accentuant artificiellement des clivages : quel sens cela a-t-il de chercher à rassembler dans un même "camp" la défense des Palestiniens, celle du droit des femmes à "choisir" le voile et la promotion des langues régionales ?

    2) Il est nécessaire de distinguer l'affirmation des principes et l'organisation du dialogue avec les personnes. Je rejoins là ce que dit H2 (post 207). Le lien avec l'affaire du "béret", sans me prononcer sur le cas précis, illustre à mon avis très bien la complexité de la question et à mon avis l'impasse de l'approche actuelle de la question du voile.

    3)Sur le plan théorique il me semble que l'une des questions à explorer est celle de l'articulation entre "sphère publique" et "sphère privée". Le principe de la laïcité repose sur cette distinction, renvoyant les convictions et pratiques religieuses à la sphère privée, et en en protégeant la "sphère publique", mais dans les faits cette distinction n'est pas aussi facile que cela à établir. Comment est défini le caratère public d'un espace ?
    Une autre question théorique est encore plus délicate, elle renvoie à l'univers des signes : à partir de quand "un signe" peut-être considéré comme un acte prosélyte. Là aussi, l'exemple du "béret" (lien 207) montre bien la complexité de la question.

    4) Arrêtons l'usage des mots-valise genre "islamogauchisme", "islamophobie" car leur construction même faite de flou et d'ambivalence ne permet en rien de faire avancer le débat. Par exemple que désigne "islamophobie" ? au sens littéral, peur de l'Islam, mais concrètement ? A la limite je pourrais m'y reconnaître au sens de "je redoute la volonté de certains acteurs de l'Islam de vouloir influcencer les lois qui nous gouvernent au profit de prescriptions religieuses", - je redoute, c.a.d., éventuellement je suis prêt à combattre cette idée - au même titre que je pourrais me reconnaître dans un certain "anti-cléricalisme" au sens de "je redoute la volonté de certains acteurs de l'église Catholique de vouloir influcencer les lois qui nous gouvernent au profit de prescriptions religieuses". Par contre, si "islamophobie" renvoie à l'idée de racisme, ou à une quelconque vélléité d'interdire aux individus d'exercer leur culte, je refuse fermement à quiconque le droit d'utiliser ce terme pour qualifier mes idées.

    Voilà, au suivant...

  37. 237
    Nipontchik dit:

    " pour refuser le choc des civilisations
    - pour oeuvrer pour la paix dans le monde
    - pour refuser tous les conflits ethnicistes, y compris sur notre territoire
    - pour combattre le capitalisme et ses méfaits sur les couches populaires
    - pour représenter ces classes poupulaires
    - pour ne pas les laisser s’enfermer dans les divers opiums (catholicisme, Islam ou foot et télé) qui prolifèrent sur la misère sociale et l’acculturation."(paul)

    oui je pense que le rôle d'1 parti politique socialiste ou communiste ou travailliste n'est pas seulement d'attendre et préparer une (lointaine?) prise du pouvoir central mais aussi d'agir "ici et maintenant" en jouant 1 rôle d'"éducation populaire", pour combattre les obscurantismes, améliorer la vie des gens dès maintenant

    je ne crois pas non plus que le grand soir sera accéléré si on laisse pourrir la société, l'abrutissement télévisuel et/ou religieux n'a jamais conduit à l'émergence d'une conscience socialiste et je ne crois pas non plus (foutaise libérale) à l'autorégulation spontanée de la société ou à la toute puissance de l'éducation (même si cette dernière est nécessaire): des mesures énergiques contre l'abrutissement des masses sont nécessaires

  38. 238
    Nipontchik dit:

    @Bruno: tout parti politique, surtout en cette période de "glocalisation", doit prendre position sur les grands sujets mondiaux (comme la Palestine, les guerres impérialmistes dans le Caucase, l'OTAN et et son extension) et aussi sur les diverses formes d'offensive obscurantiste

    ce ne sont pas là des questions artificielles, mettre un voile sur toutes ces questions n'apportera rien au débat à gauche, c'est même 1 position confusionniste

    ben visiblement le PCF et le PG ne sont pas sur la même longueur d'onde sur une série de questions... Et alors? on n'est pas en 1948 en Pologne ou en Allemagne orientale, ils vont pas fusionner pour créer 1 POUP ou 1 SED!

  39. 239
    Alliance Mélenchon / PCF aux européennes dit:

    Je recopie une nouvelle fois cette information très encourageante :

    Alliance Mélenchon / PCF aux élections européennes.

    Source : AFP.

    18/11/2008 | Mise à jour : 16:58 |

    La secrétaire nationale du PCF Marie-George Buffet et le sénateur Jean-Luc Mélenchon, qui vient de quitter avec fracas le PS pour former un nouveau parti, ont annoncé aujourd'hui vouloir constituer un « front commun » aux élections européennes de 2009.

    « C'est la première nouvelle souriante de la semaine et peut-être même de la quinzaine pour les gens de gauche, qui, depuis le week-end dernier, avaient un peu le moral dans les chaussettes », a déclaré M. Mélenchon lors d'une conférence de presse à l'Assemblée Nationale aux côtés de Mme Buffet et de plusieurs élus.

    La formation de M. Mélenchon, le Parti de Gauche, a commencé à discuter avec le PCF à la constitution de listes communes afin de monter un « front commun contre l'Europe du Traité de Lisbonne », a ajouté le sénateur.

    « Nous voulons créer de l'espoir pour ceux qui voient que la gauche est en crise et qui veulent s'en sortir », a déclaré pour sa part Marie-George Buffet. « Nous commençons le travail, et peut-être d'autres voudront-ils se joindre à cette belle aventure ».

    Jean-Luc Mélenchon a affirmé vouloir également discuter avec le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) d'Olivier Besancenot, le Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) de Jean-Pierre Chevènement, et avec les Alternatifs (altermondialistes).

  40. 240
    Bruno dit:

    @Nipontchik
    Tout à fait d'accord sur la nécessité du PdG de se positionner sur des sujets comme la Palestine ou l'Afghanistan...
    Cela n'empêche pas de s'attacher à traiter avec soin les questions complexes qui divisent la gauche (je pense notamment à ce qui touche aux "identités").

  41. 241
    Medvedev imite Sarkozy. dit:

    Quand Medvedev se moque de Sarkozy.

    Le très court passage était passé inaperçu. Il vaut pourtant le détour. Lors de sa conférence de presse devant le Conseil des relations étrangères, le 16 novembre dernier, le président russe Dmitri Medvedev s’est lancé dans une imitation assez cocasse de Nicolas Sarkozy. L’insolent a d’abord plaisanté sur l’attirance de notre Président vers les lumières de la scène. Puis, encouragé par les rires de l’auditoire, Dmitri Medvedev poursuit son show en balançant la tête d’avant en arrière et en mimant de grands gestes. Toutes les personnes présentes ont reconnu le Français…

    Sarkozy est bien une star mondiale.

    http://desourcesure.com/politiqueaffaires/2008/11/quand_medvedev_se_moque_de_sar.php

  42. 242
    Bruno dit:

    M. Mélenchon, je viens de vous écouter en différé sur RMC (je n'écoute jamais cette station habituellement et je ne rsique pas de le faire vu le niveau des journalistes !), bravo, voilà du discours clair, même le passage délicat sur le mandat de sénateur a été bien géré.

    J'ai apprécié aussi que vous n'ayez pas oublié d'évoquer les écologistes de gauche, je pense vraiment qu'il faut insister sur cette question : beaucoup d'électeurs socialistes désemparés risquent de ce tournée vers l'étoile filante Cohn-Bendit, il faut pouvoir les convaincre, à l'inverse, une partie des Verts va se sentir encore plus mal à l'aise dans cet attelage avec Waechter au service d'une liste pro Traité de Lisbonne.
    Le rassemblement avec le PCF (voire avec le NPA) est une très bonne chose, mais je crains qu'à défaut d'une mise en avant plus forte des questions écologiques le centre de gravité du positionnement du PdG ne le prive d'un nombre important de soutiens et d'électeurs.

  43. 243
    Bruno dit:

    post245 Medvedev imite Sarkozy
    excellent !

  44. 244
    Souvarine dit:

    Bonne chance à toi Jean-Luc,

    Je reste encore au PS, on verra bien le résultat du vote.

    N'oublie pas qu'en Allemagne, le succès de Die Linke s'explique aussi par le fait qu'il n'y avait pas grand chose à sa gauche. En France, le PCF bouge encore et le NPA sera plus médiatisé que le PG. Et ses deux organisations ne te feront pas de cadeau.

    Je te souhaite de ne pas connaître le même sort que Chevennement. Il a quitté le parti, et il ne sert à rien car il est groupusculaire.

    Bonne chance camarade!

  45. 245
    Adam dit:

    Cher Jean-Luc Mélenchon, vous avez toujours été pour moi une référence par l'originalité et le bon sens de vos points de vue et le ton de vos interventions. Comme pour beaucoup de "gens" de gauche, je me demandais ce que vous pouviez encore bien trouver au sein du PS.
    Je crains pour vous, comme pour moi, car je me reconnais beaucoup dans vos prises de position, que vous ne subissiez une "chevènementisation".
    Quant à ceux qui restent au PS pour cirer des strapontins qu'on leur jette comme autant d'os à ronger, ils me donnent juste envie de vomir...
    Bon courage et pensez à nous dire comment adhérer et soutenir le PG

  46. 246
    Mano dit:

    @ Adam 249

    Pour rejoindre le PG c'est ici

    http://www.lepartidegauche.fr/

    Et puis pour vous et pour les autres, cette petite info passé inaperçue: comment Sarkozy à donné10 milliards au banques...

    ***

    Serge Maître, le secrétaire général de l'AFUB (Association Française des Usagers des Banques).

    Les 10,5 milliards d'euros : "un superbe cadeau"
    de l'Etat aux banques

    [les 10,5 milliards d'euros vont probablement prendre la forme d'un titre super subordonné à durée indéterminée (TSSDI), a avancé Serge Maître, en se basant sur des informations ayant filtré de Bercy. Cela veut dire que les banques verseront d'abord des dividendes à leurs actionnaires avant, éventuellement, d'acquitter les intérêts de 8% annoncés, dit-il. En outre, comme c'est un titre "perpétuel", la banque n'est tenue de rembourser l'intégralité du capital qu'en cas de dissolution.] (...)

    http://www.afub.org/edito_21oct2008.php

  47. 247
    paul dit:

    Pour plus d'infos, adhésion ou soutien au Parti de Gauche:

    http://www.lepartidegauche.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=85:ca-suffit-comme-ca-&catid=42:editoriaux&Itemid=90

  48. 248
    Bruno dit:

    Parti de Gauche :
    Il serait bien de mettre sur le site quelque-chose permettant de suivre le nombre de soutiens, les résultats de l'appel à dons... C'est encourageant !

  49. 249
    Lisée dit:

    "Pétition pour le maintien du vote papier"

    Non au vote électronique et ses risques de magouilles.
    Plus de 100 000 signatures. Pour signer :

    http://www;ordinateurs-de-vote.org/

  50. 250
    Lisée dit:

    rectification : http://www.ordinateurs-de-vote.org/

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 7 8 9 10 1112 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive