17juil 08

Ne dites pas qu’il ne se passe rien au Sénat. Hier soir il manquait onze voix à la majorité de droite pour atteindre la majorité des 3/5 au Sénat. Donc, le président Sarkozy n’a pas à cette heure la majorité des 3/5 pour sa réforme constitutionnelle. Ses sergents recruteurs vont donc devoir "faire du social" comme me l’a dit l’un d’entre eux pour convaincre … Et servir des pressions amicales. Bref : la gamelle ou le baton. On verra qui l’emporte entre ces deux instruments. Aujourd’hui dans cette note je parle du débat au Sénat sur la loi à propos du temps de travail. Et aussi d’une évolution dans la préparation du congrès du Parti socialiste.

La loi sur le temps de travail est la sixième loi sur ce thème depuis la défaite de la gauche en 2002. Celle-ci fait s’effondrer le pilier central de l’ordre public social qu’est la hiérarchie des normes. Il faut bien comprendre ce point essentiel. Par exemple, dans la nouvelle loi, la fixation du contingent annuel d’heures sup, leur taux de majoration et les repos compensateurs seront désormais fixés par des accords d’entreprises ou d’établissement et seulement à défaut par la loi ou un accord de branche. La hiérarchie des normes issue du Front populaire et de la Libération voulait au contraire que l’accord d’entreprise ne puisse déroger à l’accord de branche ou à la loi que s’il était plus favorable.
Avec ce renversement de la hiérarchie des normes la loi devient donc subsidiaire. L’accord d’entreprise devient la source de droit commun des règles du temps de travail. On en revient à la situation du droit du travail avant les conventions collectives (1936) et les lois sur le marché du travail. On fait ainsi comme si la négociation dans l’entreprise était libre et égalitaire. Ce n’est jamais le cas en raison de la nature déséquilibrée de la relation de travail qui implique un lien de subordination du salarié à l’employeur.
Cette primauté de l’accord d’entreprise va conduire à une anarchie générale des normes applicables en matière de temps de travail et à une concurrence sauvage entre entreprises poussée au dumping social. C’est tout le système des négociations de branche qui est aussi déstabilisé, alors que grâce au mécanisme d’extension, la France avait atteint le record de l’OCDE en matière de couverture des salariés par les conventions collectives (97 % des salariés couverts). Les entreprises ayant les mains libres pour négocier en interne, elles n’auront plus de réel intérêt à s’entendre au niveau de la branche.
Cet article crée aussi un précédent dangereux. Si cette logique de primauté de l’accord d’entreprise était étendue aux autres secteurs du droit du travail la plupart des conquêtes historiques des travailleurs gravées dans la loi depuis 2 siècles pourraient être annulées.
En effet, pas une grande conquête sociale en France n’a été faite sans qu’une loi l’impose :
- l’encadrement du travail des femmes et des enfants au 19ème siècle, c’est la loi.
- l’indemnisation des accidents du travail en 1895, c’est la loi.
- la généralisation des retraites ouvrières et paysannes en 1910, c’est la loi.
- la création des congés payés et la semaine de 40 heures en 1936 c’est la loi.
- la création des comités d’entreprises et de la sécurité sociale en 1945/46, c’est la loi.
- l’instauration du salaire minimum en 1950, c’est la loi.
- la retraite à 60 ans en 1981, c’est encore la loi.
A l’inverse personne ne peut citer une grande avancée de la condition des travailleurs qui auraient résulté des négociations d’entreprise …

C’est assez pour aujourd’hui sur ce point. J’y reviendrai bien sûr. Mais si je fixe sur cette question de la hiérarchie des normes c’est parce qu’une nouvelle fois est faite la démonstration des limites terribles pour les travailleurs du régime du contrat par rapport à celui de la loi. J’ai déjà évoqué ce sujet sur ce blog. Il fait la différence entre la stratégie sociale-démocrate et la stratégie sociale-républicaine. Si les deux pouvaient être considérées comme équivalentes et même complémentaires, on voit qu’il en va tout autrement dans le contexte du nouvel âge du capitalisme où l’individualisation des rapports sociaux est le grand véhicule du mécanisme de pulvérisation du lien social.

LE CONGRES SOCIALISTES COMMENCE A COAGULER

Il y a un lien entre cette question du rapport entre la loi et le contrat et le congrès socialiste. En effet la majorité du parti, et très spécialement son axe central – la "ligne claire" de Collomb et Guérini – est totalement acquise à la logique contractuelle. Mais bien sûr ce débat n’est pas sur la table. Comme tous les autres il est masqué par les rideaux de fumées égotiques que le courant démocrate déploie pour que le débat se réduise à une question de personnes. Il est donc impossible de rendre compte de l’évolution d’un débat qui ne peut avoir lieu. J’en resterai donc à l’élucidation des positionnements byzantins qui se produisent ces jours-ci. L’analyse matérialiste que j’ai proposée sur ce blog fonctionne. La "société des socialistes" est un monde que les intérêts concrets travaillent plus profondément que les pirouettes idéologiques. Monsieur Normand du journal Le Monde dit cela avec élégance. Il constate que les "courants traditionnels ne parviennent plus à façonner un congrès socialiste et qu’en conséquence les grands élus tendent à prendre le pas sur les éléphants."
Mais ceux qui suivent les méandres de la préparation du congrès socialiste peuvent se fier aux informations de mon blog. J’avais annoncé que la contribution des grands féodaux serait le véritable centre de gravité sur lequel cristalliserait la myriade de poussières issues de l’ancienne majorité du parti. En faisant sa jonction avec Collomb et Guérini, Pierre Moscovici a eu l’habileté de muter le premier. Il en cueillera les fruits le moment venu. Son projet initial d’être le coeur d’une nouvelle majorité est à l’eau. De ce côté donc, les mouvements browniens vont s’accélérer. Une fois réduit Emmanuelli, Hamon, Aubry, Fabius, l’attelage sera placé devant une obligation. Ou bien expulser de leur texte les ambiguités que la présence des ultimes strauss-kahniens ne sont plus en état d’exiger. Dès lors le texte basculera à gauche. Alors pourquoi maintenir les exclusives contre le reste de la gauche du parti ? Il restera cependant à nous donner satisfaction sur le contenu et les objectifs dans le congrès. Cette discussion n’est pas la plus simple et sa conclusion n’est pas acquise. Mais si ces ambiguités demeurent, à quoi, à qui servira ce texte ? Il sera pris en tenaille entre le pôle central et nous, la gauche du parti qui s’assume et se compte.


329 commentaires à “Temps de travail et congrès socialiste”

Pages : « 1 [2] 3 4 5 6 7 »

  1. 51
    JM dit:

    Dignes d'un poisson vos arguments le Rouget...

    Tu vois H2, j'avais raison : avec les cons, les arguments et la raison ne servent à rien, puisqu'ils se situent en deça, dans les croyances.

  2. 52
    JM dit:

    Hé Le Poisson, que tu n'aies pas d'arguments pour faire l'analyse critique du texte de Robert ne m'étonne pas.

    Mais tu sais, on peut lutter contre les lobotomisés en tout genre sans être gauchiste. J'en ai griffés quelques uns des gauchistes lobotomisés aussi ici.

  3. 53
    JM dit:

    Maxou.

    C'est fou ce qu'il y a comme devoirs qu'on impose aux gens depuis quelques temps...
    Et plus on en impose aux peuples, moins les gouvernements et les grands acteurs économiques et financiers en ont à respecter!

    Franchement, si ils descendent du 93 vers le 16e, par exemple, on ne pourra pas leur en vouloir de ne pas être sages... On leur donne si peu le bon exemple! :)

  4. 54
    H2 dit:

    @Rouget de Lille

    "Mais mon bon JM, nous sommes en 2008, plus en 1936 ! Ok ?"

    Vous en êtes si sûr mon bon " Rouget de Lille " ?
    Mais alors vous manquez de gnac si vous ne voulez pas viser un tel objectif qui donna la dignité aux millions de travailleurs de France à l'époque.

    Remarquez en 1936 les Etats-Majors ont été dépassé par LES BASES, c'est une des idées que je partage avec JM ici, il se pourrait bien que nous ayons à faire demain avec les bases, les " réality based community " en langage de 2008 !

    Contre les nouveaux dieux qui se croient tout permis. Des champs élysées à la grande olympie américaine.

    Peuples du Monde / Réality bases community contre toutes les Tyrannies, anciennes, présentes, à venir.

    1936 en grand en somme, à l'échelle mondiale.

  5. 55
    JM dit:

    Ce Rouget, ce Asse, ce sont des drogués, ni plus ni moins... :)

    Ils se shootent à l'opium des grandes phrases des politiques sans légitimité.
    Ils se shootent tellement qu'ils n'ont pas remarqué ce qu'il se passait vis à vis des fondements de la république et de la démocratie, et qui a commencé bien avant Sarkozy d'ailleurs, et qui ne concerne pas que la France!

    Les mecs, c'est des ringards bigots, ils vivent encore dans les 70S avec leurs schémas gauche/droite, et prient Gauuuuuuche Ségooo, Gauche Moscooooo...

    Des lobotomisés, c'est vraiment le terme! Hydrocéphales leur irait pas mal aussi. :)

  6. 56
    Rouget de Lille dit:

    H2, en 36 les bases ont tellement dépassé qu'il s'est en fait avéré être un cuisant échec pour la gauche, finalement ! Réfléchi avant de tapoter ton clavier bêtement.
    petit rappel : les grands rendez-vous, légilsatives ou Présidentielles, ça ne sa pass pas avec le facteur, la grosse Buffet, le faucheur de maïs nationaliste de gauche anti tiers-mondiste ? Ce sont des istrïons à faire perdre le Parti, et rien de plus.
    D'ailleurs, qui est militant ici ? Pas grand monde, à part Asse42.
    Des parasites, des trolls en fait.

  7. 57
    JM dit:

    Bon allez, re les deux piqûres de rappel pour commencer à ouvrir les yeux, et je fais pause…

    ————-
    PIQURE1.
    Petite piqûre de rappel pour les ”croyants” bigots. C’est à lire, c’est compliqué je sais, il y a tout plein de lettres collées les unes à côté des autres, et en plus ça dit des choses désagréables, mais vraies.
    http://www.monde-diplomatique.fr/2008/05/ROBERT/15902

    —————
    PIQURE2.

    Autre piqûre de rappel, pour bien comprendre qu’ILS se sont infiltrés partout, et que ca semble bien dater d’il y à environ 25/30 ans le début de la Chose.

    Corruption des syndicats, l’enquête qui dérange, avec un extrait de “L’Argent noir des syndicats” suivi d’une interview vidéo de Jean-Luc Touly.
    lien : agoravox.fr/article.php3?id_article=40701

    La logique, implacable et simple : le nombre de syndicalistes baisse pour des raisons sociologiques notamment, les syndicats manquent de fonds, les transnationales+grandspôlesfinanciers subventionnent, les syndicats deviennent donc liés pour survivre, le syndicats ne représentent plus les syndicalistes et les travailleurs.
    Point final!
    Et c’est pareil en gros pour le système politique (cf lobbies privés etc, dénoncé MEME par woerth il y a quelques jours dans une video disponible sur le net).
    Quant aux media…

    Voilà où nous en sommes : ILS ont pris le pouvoir, ils imposent leur vision de la société basée sur le darwinisme social et la prédestination des leaders façon Calvin, ils détruisent la planète et les individus, ils détruisent la pensée, et ce n’est certainement pas les politiques actuels qui le leur enlèveront ce pouvoir usurpé, puisqu’ils dépendent d’eux!

  8. 58
    Rouget de Lille dit:

    ce sont réalité quelques rares individus comme vous, NON MEMBRES DU PARTI, qui ont fait, quelque part, élire Sarko en 2007.
    En ânonnant qu'il fallait voter Bayrou, ou le facteur....

  9. 59
    Rouget de Lille dit:

    Je vous remercie de me préciser votre section respective, camarades militants du Parti, Jm et h2.
    A défaut, MSN, Agoravox, les chats, çà existe, pour tapoter le clavier et noircir l'écran à longueur de journée ou de nuit ! Votre existence doit être bien pénible et misérable, je vous plains quelque part.
    Evoluez que diable !

  10. 60
    maxou dit:

    A l'article 17
    (droit de grâce):
    Le président de la république a le droit de faire grâce à titre individuel.
    commentaire
    outre le fait de pouvoir faire plus de deux mandats consécutifs (art.6; aucun président n'a été dans ce cas de figure), le président de la république est soumis au contrôle par le parlement de ses nominations. Un veto virtuel, puisqu'il faut le vote des trois cinquièmes des commissions, impossible sas l'aval de la majorité en place; toute dévouée au chef de l'État. Les pouvoirs exceptionnels demeurent en place, sans aucun contrôle durant deux mois.

    A l'article 18
    (message du chef de l'état au parlement):
    Le président de la république peut prendre la parole devant le parlement réurni à cet effet en congrès. Sa déclaration peut donner lieu, hors sa présence, à un débat qui ne fait l'objet d'aucun vote.
    commentaire
    C'est le véritable motif de la réforme. Il entérine la volonté du président de venir s'exprimer au parlement, au mépris du principe démocratique de séparation des pouvoirs. dans les faits, le chef de l'état se substitue ainsi au premier ministre pour les déclarations de politique générale, mais, alors que celui-ci était responsable devant le parlement, qui vote sur sa déclaration, le chef de l'état demeure intouchable (interdiction de lui répondre et de voter), alors qu'il conserve le pouvoir de dissolution de l'assemblée (art.12)

    A l'article 24
    (composition du parlement):
    Le parlement contrôle l'action du gouvernement. Il évalue les politiques publiques. Le nombre des députés ne peut excéder 577. Le Sénat ne peut excéder 348 membres, élus au suffrage indirect. Il assure la représentation des collectivités territoriales de la république. Les Français établis hors de France sont représentés à l'Assemblée nationale et au sénat.
    commentaire.
    Derrière cet article se cache le refus du Sénat de réformer son mode de scrutin, qui garantie une majorité inamovible à la droite grâce à une répartition des grands électeurs particulièrement injuste. Les sénateurs ont fait retirer du projet la seule mention qui ouvrait la voie à un scrutin plus équitable. Le Sénat présente les collectivités en tenant compte de leur populetion. Des sièges spécifiques de députés seront crées (douze) pour les Français de l'étranger, corps électoral traditionnellement favorables à droite, au détriment des circonscriptions traditionnellles, le nombre de députés étant limité à 577.

  11. 61
    maxou dit:

    Article 1 de la constiyution
    (souveraineté)
    Est ajouté : la loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu'aux responsabilités professionnelles et sociales.
    La loi garanti les expressions pluralistes des opignons et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocartique de la nation.
    commentaire.
    L'introduction de la parité professionnelle est une vraie avancée, mais elle ne doit rien au gouvernement. Cette disposition, qui ne figurait pas dans le projet de loi, a été introduite par un amendement voté par la gauche et une part de la droite, contre l'avis de la gardes sceaux, Rachida Dati. La seconde phrase complète simplement l'article 4 sur le rôle des partis, en actant la notion de pluralisme, à l'initiative des centristes et de la commission des lois.

    Article 6
    (mandat du chef de l'état):
    Le président de la république ne peut exercer que deux mandats consécutifs.
    A l'article 11
    (référendum):
    Le président peut soumettre au référendum toutes réformes relatives à la politique environnementale.
    Un référendum peut-être organisé à l'initiative d'un cinquième des membres du parlement, soutenue par un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales. Une loi détermine les conditions de sa présentation.Si la proposition de la loi n'a pas été examinée par les deux assemblées dans un délai fixé par la loi organique, le président de la république la soumet au référendum.
    commentaire.
    c'est le fameux référendum d'initiative populaire, bien mmal nommé, puisqu'il est organisé à l'initiative d'un cinquième des membres du parlement. Même soutenue par un dixième des électeurs (soit plus de quatre millions), la la proposition de loi devra d'abord être soumise au parlement, qui pourra la rejeter, et l'épisode sera clos. C'est seulement au cas où le parlement oublierait de s'en saisir que le référedum aurait lieu, c'est-à-dire une possibilité quasi nul.

    A l'article13
    (pouvoir de nomination du chef de l'état):
    Le pouvoir de nomination du président de la république pour certains emplois ou fonctions s'exerce après avis public de la commission permanente compétente de chaque assemblée.
    Le président de la république ne peut procéder à une nomination lorsque l'addition des votes négatifs dans chaque commission représente au moins trois cinquièmes des suffrages exprimés au sein des deux commissions.

    A l'article 16
    (pouvoir exceptionnels):
    Après trente jours d'exercice des pouvoirs exceptionnels, le Conseil constitutionnel peut être saisi par le président de l'assemblée nationale, le président du sénat, soixante députés ou soixante sénateurs, aux fins dexaminer si les conditions demeurent réunies. Il se prononce dans les délais les plus brefs par avis public. Il se prononce dans les mêmes conditions au terme de soixante jours d'exercice des pouvoirs exceptionnels et à tout moment au delà de cette durée.

    A l'article 17
    (droit de grâce):
    Le président de la république a le droit de faire grâce à titre individuel.
    commentaire
    outre le fait de pouvoir faire plus de deux mandats consécutifs (art.6; aucun président n'a été dans ce cas de figure), le président de la république est soumis au contrôle par le parlement de ses nominations. Un veto virtuel, puisqu'il faut le vote des trois cinquièmes des commissions, impossible sas l'aval de la majorité en place; toute dévouée au chef de l'État. Les pouvoirs exceptionnels demeurent en place, sans aucun contrôle durant deux mois.

    A l'article 18
    (message du chef de l'état au parlement):
    Le président de la république peut prendre la parole devant le parlement réurni à cet effet en congrès. Sa déclaration peut donner lieu, hors sa présence, à un débat qui ne fait l'objet d'aucun vote.
    commentaire
    C'est le véritable motif de la réforme. Il entérine la volonté du président de venir s'exprimer au parlement, au mépris du principe démocratique de séparation des pouvoirs. dans les faits, le chef de l'état se substitue ainsi au premier ministre pour les déclarations de politique générale, mais, alors que celui-ci était responsable devant le parlement, qui vote sur sa déclaration, le chef de l'état demeure intouchable (interdiction de lui répondre et de voter), alors qu'il conserve le pouvoir de dissolution de l'assemblée (art.12)

    A l'article 24
    (composition du parlement):
    Le parlement contrôle l'action du gouvernement. Il évalue les politiques publiques. Le nombre des députés ne peut excéder 577. Le Sénat ne peut excéder 348 membres, élus au suffrage indirect. Il assure la représentation des collectivités territoriales de la république. Les Français établis hors de France sont représentés à l'Assemblée nationale et au sénat.
    commentaire.
    Derrière cet article se cache le refus du Sénat de réformer son mode de scrutin, qui garantie une majorité inamovible à la droite grâce à une répartition des grands électeurs particulièrement injuste. Les sénateurs ont fait retirer du projet la seule mention qui ouvrait la voie à un scrutin plus équitable. Le Sénat présente les collectivités en tenant compte de leur populetion. Des sièges spécifiques de députés seront crées (douze) pour les Français de l'étranger, corps électoral traditionnellement favorables à droite, au détriment des circonscriptions traditionnellles, le nombre de députés étant limité à 577.

  12. 62
    JM dit:

    Rouget.

    Et d’une, je n’aime pas qu’un inconnu m’appelle camarade. Je n’aime d’ailleurs aucun des tics et des uniformes! Ok, croyant bêlant?!

    Et de deux, je n’aime pas qu’on présume de mes appartenances X ou Y, surtout quand celà vient de quelqu’un d’apparemment aussi inculte (le coup de Tocqueville, franchement, pathétique…).

    Et de trois, si tu savais quelles sont mes implications, tu la bouclerai je pense!

    Et de quatre : je ne souhaite pas échanger avec toi ou asse ou d'autres miliatnst du genre lobotomisés serviles croyants, car je n'aime pas écouter les récitations inconséquentes :)

  13. 63
    JM dit:

    Heu Maxou, tu es dur là... :)

  14. 64
    Rouget de Lille dit:

    quelle section du Parti troll Jm parasitant ce blog ?

  15. 65
    JM dit:

    Merci pour tous Maxou. Tu as fait un super boulot dis donc!

    Sur l'article 18, sérieux!, il me semble que De Gaulle avait écarté cette option fermement en souvenir de la manière dont Napoléon avait pris le pouvoir... en levrette!
    Tu confirmes?

  16. 66
    JM dit:

    En complément du post de max, ce blog que j'ai déjà donné et où sont analysées en 3 parties très complètes les éléments de réforme institutionnelle.

    http://rakotoarison.over-blog.com/article-21072091.html

  17. 67
    H2 dit:

    @Rouget de Lille

    Vous avez dit : "Evoluez que diable !"

    Je savais bien que vous pensiez à mal !

    Bon vous ne répondez pas au problème posé par votre "étrange et banal " verbiage politique. Les mots sont importants. Vous le savez. Je n'en doute pas.
    Etat Préventif ? Alors rien ?
    Prévenez-moi la prochaine fois que vous penserez et cessez de faire la morale et de vous conduire en petit procureur vous apparaissez subitement un tantinet staliniste sur le coup !

    Vous avez dit : " A défaut, MSN, Agoravox, les chats, çà existe, pour tapoter le clavier et noircir l’écran à longueur de journée ou de nuit ! Votre existence doit être bien pénible et misérable, je vous plains quelque part."

    Dites donc, vous y êtes pas mal sur le blog aujourd'hui, dois je en conclure que vous trouvez difficile la vie, que la dépression vous guette vous aussi et que vous vous faites chié ?
    Je n'ai donc aucune légitimité en tant que citoyen de venir ici donner mon avis? C'est bien ça ? Belle idée du libre débat. Continuez comme ça vous tenez le bon bout.

    " ça ne se passe pas avec le facteur, la grosse Buffet, le faucheur de maïs nationaliste de gauche anti tiers-mondiste ? Ce sont des istrïons à faire perdre le Parti, et rien de plus."

    La faute aux autres quoi !
    Vu comme ça c'est assez simple effectivement.
    Et bravo pour fédérer les esprits et les énergies ! Super !
    Vous vous y prenez très bien.
    Minables vos insultes et assez ridicule en ce qui concerne José Bové.
    Vous êtes décidemment comique !
    Beaucoup apprécieront vos arguments massues ! Ah ! Ah!

    Et puis changez de Pseudo Jacques Julliart, on vous a définitivement reconnu !

  18. 68
    maxou dit:

    hors sujet,
    Mort de fatigue à plus tous

  19. 69
    JM dit:

    Tu étais en plein dans le sujet max, la République et les équilibres démocratiques!
    A+

    En complément du post62 de max, ce blog que j’ai déjà donné et où sont analysées en 3 parties très complètes les éléments de réforme institutionnelle. Très intéressant.

    http://rakotoarison.over-blog.com/article-21072091.html

  20. 70
    Rouget de Lille dit:

    H2, autre troll nuisible : dans quelle quelle section du Parti êtes vous donc affilié ?
    Le troll JM l'a reconnu implicitement : coco, P.O.I., LCR ou autre stupidité machine à perdre...Bref il n'est pas membre du Parti.
    Comment peut-on vouloir, ne fut-ce que virtuellement, influencer le Parti (même une toute petite faction de ce Parti) lorsqu'on en n'est pas membre ?

  21. 71
    JM dit:

    Tiens Rouget le poisson bouche bée,, une revue pour toi avec de l'eau de mer en plus, vu que Tocqueville te passe au dessus de la tête. :)

    http://www.20minutes.fr/article/172399/Media-Accalmie-entre-Segolene-Royal-et-Paris-Match.php

  22. 72
    JM dit:

    Dugland Rouget, je t'ai dit de ne pas réfléchir à mes éventuelles appartenances X ou Y, tu n'es pas taillé pour réfléchir, juste pour réciter!
    Ceux qui me connaissent ici souriront que cet abruti me suppose LCR ou un truc dans le genre :)

  23. 73
    Rouget de Lille dit:

    A choisir je préfère Ségolène que Martine Aubry ou Marie-Noelle Lieneman, non ?
    Mais ça ne concerne en fait que les membres du Parti, troll JM....

  24. 74
    H2 dit:

    @Poisson rouge

    Vous avez dit :

    "Comment peut-on vouloir, ne fut-ce que virtuellement, influencer le Parti (même une toute petite faction de ce Parti) lorsqu’on en n’est pas membre ?"

    Non mais je rève !

    Comme si vous, vous n'influenciez pas les Français avec votre machine à perdre et vos idées ramollies qui ont amené au pouvoir qui vous savez!

    Les partis pourraient ainsi influencer les citoyens libres mais ceux-ci en retour ne pourraient pas influencer les partis ou les militants de ces partis ?

    Vous vous rendez -compte des conneries que vous assénez !

    Vous tournez en rond comme un poisson rouge, en vase clos votre truc !
    Vous vous méfiez visiblement des contaminations.

    Je ne suis d'aucun parti. Et vous me prétez, c'est flatteur, beaucoup trop de pouvoir d'influence cher ami !

    Mais vous avez très exactement écrit en langage chatié :

    "H2, autre troll nuisible "

    Nuisible ?
    Comme les animaux en somme.
    Et bien allez-y enfumez moi pour voir !

  25. 75
    JM dit:

    Mais oui Rouget, c'est çaaaaa, le pari sans parties ;)
    Parle à ma main comme disait quelqu'un.
    Je t'ai déjà dit que je ne souhaite pas échanger avec des récitants sans intérêt. Je les connais par coeur, c'est sans surprise. Stérile.

  26. 76
    JM dit:

    Ce con de Rouget pas frais n'a pas lu le texte de Robert... Ou il refuse d'en saisir la belle analyse et d'en comprendre la cruelle vérité pour les larbins tels que lui, qui prient à genoux leur maître ou maîtresse sans légitimité populaire.

  27. 77
    Rouget de Lille dit:

    h2, JM, les trolls extrémistes, de droite ou de gauche ?
    Quoiqu'il en soit, ne sont pas membres du Parti.
    Dont acte, les trolls.
    Msn, Facebook, non vraiment pas ?

  28. 78
    JM dit:

    Bah, il faut composer avec les cons comme avec un ennemi supérieur en nombre...

    Ca ralentit, c'est tout.

    Bon, un petit lien pas du tout sérieux, qui peut servir à avoir des idées quand on coince ou hésite.
    http://music.hyperreal.org/artists/brian_eno/oblique/oblique.html

    a+

  29. 79
    dudu 87 dit:

    Bonsoir à tous/tes
    Allez c'est les vacances et début de week-end, faut bien rigoler!

    EH! Avec quoi vous l'avez ferré ce "rouget"? Avec du 6... non plutôt avec du 1! Il est bien trop petit! Un militant? De quoi? Attention je suis un ancien et depuis le 7 fevrier ici et d'autres depuis bien plus longtemps; Alors quand on arrive, on dit Bonjour et on prend l'air du temps autrement... bizutage! C'est le Stéphanois (asse42) qui t'a ramené dans ses bagages!

    Au faite vous savez à quoi, il passe son temps celui-là!
    A draguer C. Autain OH! pas pour la séduction sentimentale, heureusement pour elle, elle a ce qui lui faut....Mais "bonjour Clémentine, comment allez-vous aujourd'hui" ou encore, "comment va le petit Oscar? Bien, j'espère" Et puis " "quand est-ce que vous rejoignez SR? Nous vous offrirons un bon poste, vous verrez!
    Vous êtes une femme de grandes qualités, vous savez"...ect...
    Alors assez de parasite!
    Comme disait Flo un jour: "Quel bordel sur ce blog, foutais-moi le feu à tout ça!"
    PAS VRAI? tu veux que l'on remonte le blog de Clémentine!

  30. 80
    S.M dit:

    Je suis contente de voir tant d'enthousiasme et vigilance. Mais, connaissant l'histoir de 20ème siécle de la France, j'ai plutot l'impression qu'il ya les signes avant coureurs d'une 4ème révolution socialist (3 ratés en 20ème) en Manque de vrais dirigents! Ce pendant la bourgeoisie s'y prépare, pour la controler ou la contourner ou la contre ataquer.
    JM voit la préparation de coup d'Etat par la loi, mais, il n'est pas serieux quand il parle de Sarkosie comme si, il agissait seul ou que cela sufirait d'éliminer qqns de pouvoir pour retrouver la République saine et sauve. Cette naifté est visible dans tous les articles sauf ce de Deni Colin! Je puisse m'imaginer que la naifté de camarade le sénateur soit plutot de façade; Mais je pense que le moment est arriver à enlever le casque de protection, et prendre le courage de prise de pouvoir d'un leader politique, ou bien de le laisser à un plus audacieux et à devenir son conseiller.
    Camarade le Senateur, votre République de tous, n'est que une Machine hyper pérformente capitaliste!
    J'aime bien quand vous vous moquez de la sociale-démocratie, Mais vous oubliez que vous étes plein la dedans: de la "supermarché" Républiquaine. Sauf si vous donniez des moyens de prononcer son nom en plein titre: "République Socialist". C'est ainsi que le peuple verra en vous un "gauche" "décomplexé". Car, moi, je vous vois de moins en moins décomplexé. et de plus en plus en proie de peur et de l'intimidation des bureaucrates. Vous etes Un formidables agitateur, certainement, et un humaiste extra ordinaire; Mais, à ce stade la nous avons besoin d'un leader! Ne voyez vous pas le changement des réactions dans votre blog? Et encore ceux ci sont de ceux qui savent controler leurs emotions!
    J'ai encore beaucoup à vous dire mais, je m'arrete parce que moi aussi je peux gérer mes sentiments!

    S.M

    Excusez moi, pour mes fautes français!

  31. 81
    dudu 87 dit:

    Plus sérieusement, j'ai commencè le bouquin de Naomi Klein (j'avais déja lu différentes déclarations pour le 1° forum social mondial à Porto-Allègre). La Stratégie du Choc mais aussi La montée d'un capitalisme du désastre....
    Qui Il, c'est bien le CAPITALISME. Elle donne la réponse d'entrée de jeu!

  32. 82
    maxou dit:

    Hors, sujet, je j'ai vu un petit nouveau ?

  33. 83
    rosay dit:

    Hé oui les gars faut ce bouger le cul.Rosay.

  34. 84
    asse42 dit:

    Aux modérateurs

    Si vous voulez un vrai débat et si vous pensez que le débat de fond est préférable aux attaques de personnes alors vous pouvez publier mon post.
    Il n'est pas injurieux et il répond à des questions de fond. Je suis socialiste pas terroriste.

  35. 85
    4 Août dit:

    Rouget, Asse42, vous êtes en service commandé ?

  36. 86
    4 Août dit:

    Vous atterrissez sur ce blog, pour expliquer que vous, vous êtes les gentils et détenez la vérité, et que tous les autres y sont méchants à pas vouloir rejoindre ségolène.

    Au lieu de dénigrer la LCR, le POI, le PCF et leurs militants, vous feriez mieux de vous poser la question: pourquoi des gens de gauche sont-ils obligés de créer un parti différent du PS ?
    Le POI par exemple a été fondé par beaucoup de gens plutôt intelligents: profs, délégués syndicaux,... Ca ne vous fait pas tilt ?

    Et puis franchement, si vous pensez "rassembler" à coup de kärcher, bon courage.

    PS:
    Jean-Luc Mélenchon, contrairement à vous, ne claque pas la porte à ces gens-là.
    Jean-Luc Mélenchon, contrairement à vous, n'exige pas la possession de "la carte du Parti" pour octroyer le droit aux internautes de s'exprimer sur son blog.

    Finalement, les trolls sur ce blog, c'est qui ?

  37. 87
    dudu 87 dit:

    @asse42, Bonjour
    "Si vous voulez un vrai débat et si vous pensez que le débat de fond est préférable aux attaques de personnes alors vous pouvez publier mon post."
    Le bonhomme, on s'en fout...quoi au travers de ses pratiques, nous devinons qui il est!
    As-tu OUI ou NON fait du « racolage » auprès de C. Autain?
    Un vrai militant, qu'il soit politique, syndical ou associatif, doit avoir une déontologie, à savoir « honnèté intellectuelle et arguments vérifiables » par la personne d'en face. Ensuite cette même personne décide en « âme et conscience ».

    Pour remplir ta carte de visite pour que chacun se fasse une opinion, voici un commentaire que tu as posté chez Clémentine, je l'ai pas inventé, il est bien de toi?
    Commentaire de asse42
    Date: 7 juin 2008, 11:07
    Personnellement je n’ai rien contre le principe idéologique de cette construction politique… Mais je n’arrive pas bien à voir comment se définir anti-capitaliste dans un système sociétal où c’est l’argent qui régit les relations commerciales humaines. Tant que l’argent existera je ne vois pas comment on pourrait se dire anti-capitaliste. Peut-être manque-je d’imagination…

  38. 88
    robespierre dit:

    "Cet article crée aussi un précédent dangereux. Si cette logique de primauté de l’accord d’entreprise était étendue aux autres..."

    Effectivement cher Sénateur, d'ailleurs nous pouvons constater que cela a déjà commencer avec l'affaire Tapie. Un "tribunal" arbitrale relevant du contract strictement privé s'impose malgré et au delà de plus haute juridiction de la République: le Conseil d'Etat....

  39. 89
    Diogène ! dit:

    Bravo !

    Mais si une certaine classe politique ne se ressaisie pas, je crains que tout ça finisse dans la rue...

    En tous cas, vous relevez le niveau !

    Bien cordialement.

  40. 90
    RépublicainPasDopérette dit:

    Cet article dit ce qu'il y a à dire : quoi qu'il en soit, ce qui se passera à Versailles Lundi est un bras d'honneur fait à la majorité des citoyens français de la part des élus PS / UMP / autres groupes représentés, un bras d'honneur qui une fois de plus vient prouver à quel point ces soi-disant élites consanguines méprisent la République et la Démocratie, le Peuple.

    Je les invective vertement avec mon plus grand mépris de citoyen démocrate et républicain, car ils ne méritent plus rien d'autre. Mépris oui!

    http://www.renovation-democratique.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=678

    extrait :
    "Voilà comment les représentants de 58% des suffrages exprimés (moins de 50% du corps électoral total) s’arrogent le droit de réécrire la Constitution qui concerne 100% des Citoyens. Dans ce contexte de déni caractérisé, qui refuse à l’ensemble de la population le droit de s’exprimer sur la révision de la Constitution, les débats parlementaires de ces derniers mois se sont résumés – pour l’essentiel – à de petites tractations entre les deux grands partis."

  41. 91
    4 Août dit:

    http://www.marianne2.fr/-L-armee-du-Senat-ramenee-a-cent-grognards-!_a89304.html

  42. 92
    Rép&Démo dit:

    ...
    je méprise les socialistes, ou les gens de gauche, ou les gens de droite, ou qui que ce soit, quand il oublie en écrivant ce genre de sottise tortueuse à la Belgo que AVANT TOUT il faut être républicain et démocrate, et que ce projet de réforme est fascisant par son contenu, tout simplement!

    Quant au reste, lire le lien ci-dessous, ou celui vers l'article de Anne-Cécile Robert proposé plus haut par un posteur, et qui en disent long pour ceux qui veulent bien ouvrir les yeux, sur cette mascarade devenue insultante pour la grande majorité des français.

    http://www.renovation-democratique.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=678

  43. 93
    Joe Liqueur dit:

    Cette fois ça marche. Je ne veux pas sombrer dans la paranoïa, mais le fait est que la censure existe sur ce blog, je l'ai déjà expérimenté. J'avais même défendu contre elle un certain Véritas, qui pourtant n'est pas une lumière… Bref.

    Je remets donc ce que j'ai dû couper :

    Lisez aussi ça :

    http://www.bakchich.info/article4338.html

    (Je sais, cette femme a été socialiste révolutionnaire. N'empêche, la France devrait avoir honte).

    Au fait, Mélenchon ferait bien de préciser, un jour, s'il est révolutionnaire ou réformiste, ça va mieux en le disant.

    Et je m'excuse auprès des lecteurs et commentateurs de ce blog pour la gêne éventuelle occasionnée par mes posts successifs rapprochés.

  44. 94
    moderateur dit:

    @Joé liqueur

    en fait nulle censure, simplement un nombre trop élevé de lien hypertext et de fait le poste est bloqué.

    Je vais donc me permettre cher Joe Liqueur, de supprimer les différents tests de "mots sensibles". D'ailleurs si tu avais pris le temps de lire les posts des autres contributeurs - voir même les tiens propres écrits sous d'autres pseudos, - tu aurais constaté que les "mots clés" que tu essaies sont déjà présents ailleurs...

    Ainsi va la vie …

  45. 95
    JM dit:

    Bonjour Modérateur.
    Puisque vous travaillez aujourd'hui, puis je vous demander de supprimer de la blacklist (suite à demande d'un certain roullier) l'adresse ip sous laquelle je postai il y a quelques semaines.
    Elle est en effet assez confortable à utiliser.
    Merci par avance.

  46. 96
    asse42 dit:

    Dudu 87

    Merci de diffuser mes posts... Oui c'est moi qui ait écrit ça et alors? Où est le racolage?
    C'est comme les demandes répété de 4 Août demandant si on est en service commandé... J'ai mis un post en 71 qui te répondait point par point à tes interrogations idéologiques de fond mais je ne sais pas s'il a été publié. J'attends une décision qui devrait venir de dieu lui-même peut-être. J'attends pour voir comment vous considérez un débat d'idées entre socialistes. Pour l'instant je constate: racolage.

    Cela explique mieux le fonctionnement interne du PS. Chacun se replie sur ses petites chapelles, regarde l'autre en chiens de faïence et si possible avec haine tout en revendiquant avec des trémolos dans la voix, des larmes dans les yeux, la nécessaire fraternité humaine dans une république sociale écologique...
    Commencez par mettre vos paroles en accord avec vos idéaux. Ce n'est pas en dénigrant tous ceux qui ne vous soutiennent pas que vous parviendrez à construire. Alors moi et d'autres on se déplace de clémentine Autain, que j'aime bien, à Bayrou. Car j'aime bien sentir l'atmosphère de la gôche. Mais partout où je passe je parle sans insulter, mais je sais me défendre à l'occasion, avec une seule idée en tête: débattons des idées, du fond. Parlons-nous pour mieux nous comprendre. Lorsque je lis JM j'ai l'impression qu'il sort de DA! Toutes ses analyses ont les a faites depuis longtemps parce que nous étions frontalement opposés au clan sarkosy et à sa main mise sur les médias. Nous avons constaté de visu que nous n'étions plus dans une démocratie.
    Tiens un exemple frappant aux socialistes de passage: Vous pensez vraiment que ségolène Royal s'est déplacée en Chine pour vanter la justice chinoise? Sincèrement? Alors vous voyez que les médias aux ordres vous bourrent le mou sur les bourdes pendant que l'autre les accumulent vraiment...

  47. 97
    Joe Liqueur dit:

    @ Modérateur

    Je reconnais que je suis allé un peu vite en besogne. Mea culpa, modérateur qui tollis peccatta mundi, miserere mei…

    Tu peux évidemment supprimer ces tests, et même ce post-ci bien sûr.

    A bientôt…

    PS (il s'agit d'un post-scriptum, cela va de soi, et non d'un parti…) : merci de laisser les deux liens sur Bakchich.

  48. 98
    Joe Liqueur dit:

    Dis donc Modérateur, tu m'as quand même bouffé la première partie de mon post…

    PS : C'est quand même con de ne pas pouvoir mettre autant d'hypertextes que l'on veut.

  49. 99
    Joe Liqueur dit:

    Difficile de reprocher à H2 de ne pas adhérer au parti "socialiste" (rires). Je rappelle que dans le socialisme il y a deux courants principaux : le socialisme révolutionnaire et le socialisme réformiste. Je suis un socialiste réformiste (autant le dire, ce sera plus clair).

    J'emprunte ces rires à l'excellent blog Vive le feu, accessible depuis Bakchich :

    http://www.bakchich.info/article4318.html

    Au parti "socialiste" (rires), il n'y a plus guère de socialistes, révolutionnaires ou réformistes. Il n'y a plus guère que des "socialistes" (rires)… non socialistes.

  50. 100
    JM dit:

    Quel âne ce asse, sûr de son bon droit à se réclamer de toutes les vertues!…

    Il n’a toujours pas lu ni l’article de Anne Cécile Robert, ni le lien vers renov-demo donné plus haut, ni certainement rien de non certifié conforme par ses maîtres d'ailleurs, alors il croit dur comme fer qu’il est du côté des gentils démocrates contre la méchant Sarkozy.

    que faire façe à ce genre de lobotomisés…? pas grand chose… il n’y a pas plus de raison dans leurs analyses que celles d’un créationniste dans les siennes : il CROIT, point final, et il prie, à genoux.

    beurk… des mi-individus à langage, du bétail en troupeau…

Pages : « 1 [2] 3 4 5 6 7 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive