05mai 08

Je vais changer de sujet. Car mardi je siègerai au Sénat pour la discussion de la loi visant à transposer l’accord calamiteux entre les syndicats et le patronat sur le contrat de travail. J’en rendrai compte ici. Je pense qu’il s’agit d’une modification terrible de la condition salariale dans notre pays. Si le MEDEF se réjouit d’un accord qu’il dit « révolutionnaire » on peut imaginer le genre de révolution dont il est question. Une discussion commence aussi sur la réforme constitutionnelle. Pour l’instant, à quelques exceptions près, mes camarades socialistes tiennent bon. Il semble acquis que nous ne mettrons pas la main dans des combinaisons avec l’UMP. Il y a aussi la discussion sur la nouvelle déclaration de principe du PS. De nombreux amis me demandent mon analyse car ils ont seulement entendu dire que je me serais abstenu lors du vote du bureau national. Mais il n’y a pas eu de vote, ni au bureau national ni à la commission de rédaction… Je dois prendre le temps d’expliquer tout cela en public après que les notes du courant dans lequel je milite au PS ( il s’appelle trait d’union ) l’a fait pour ceux qui partagent notre engagement. Bref, cette note va donc clore un long chapitre de politique internationale. Mais je ne veux pas le faire sans une brève note d’ensemble à propos de l’embardée en cours dans l’ordre actuel du monde.
POUR FINIR
Il y a dorénavant un mois que j’ai provoqué, sans l’avoir prévu, un débat à propos du Dalaï Lama et de ses revendications concernant le Tibet, sujet sur lequel semblait régner un consensus en béton armé. Certes, je ne crois pas avoir fait bouger l’opinion dominante à ce propos. Cependant je pense avoir donné une voix à la réserve ou à l’opposition que de nombreuses consciences ont ressentie en voyant la « machine à penser pareil » se mettre en marche, surtout  sous la houlette de personnages aussi interlopes que Robert Ménard et son barnum « reporter sans frontière ». Je crois aussi, pour l’avoir constaté partout et dans tous les milieux, inclus les milieux médiatiques, que de nombreuses personnes ont apprécié ma prise de position publique parce qu’ils n’osent pas ou ne peuvent pas s’exprimer eux-mêmes, de crainte d’être aussitôt assimilés et assaillis comme  partisans du gouvernement communiste chinois. Il est possible enfin que des lecteurs ou auditeurs de mes propos aient, du coup, voulu s’informer davantage ou qu’ils aient commencé à réfléchir différemment sur cette question. Je suis donc reconnaissant à ceux des professionnels des médias qui m’ont donné la parole dans des conditions très souvent plutôt confortables. Sur ce blog, des centaines de contributions et plusieurs dizaines de débats ont eu lieu. J’ai lu ce que je pouvais, à mesure. Avec mes amis nous avons décidé d’en faire une version imprimée qui nous permette de travailler les idées et informations qui ont été données qu’elles soient favorables ou défavorables. Je réfléchis à la suite que je pourrai donner à ce débat car il constitue un vrai matériau de travail. Je n’oublie pas dans ce bilan les très nombreux débats qui ont eu lieu sur d’autres sites à partir de ma prise de position. J’ai participé moi-même à un échange un peu serré avec Robert Ménard. Voici, pour les amateurs de grosses cognes seulement, les liens pour y accéder.
Robert Ménard répond à un site qui l’interroge à mon sujet et à propos d’Eric Zémour. Son appréciation délicate mérite d’être connue. Je ne dis pas que ma réplique, faite à la demande du site de Marianne, soit très légère mais du moins est-elle argumentée. La satisfaction d’avoir eu accès aux médias ne me fait pas perdre de vue la disproportion du traitement à charge contre la Chine. Cela ne fait que commencer. Jusqu’au mois d’aout, date des jeux, la pression va monter, changer de thèmes peut-être, mais rester dans le même sillage : diaboliser la Chine.  Non pour la nature de son régime avec lequel toutes les puissances s’entendent sans aucune difficulté. L’enjeu est autre. Il s’agit d’une mise en condition des opinions. L’ordre du monde entre dans une bifurcation. La modification de la hiérarchie de la puissance qui est à l‘œuvre ne peut pas s’accomplir sans résistance.
 
LA BIFURCATION
J’utilise le mot bifurcation plutôt que celui de transition à dessein. Dans le vocabulaire courant une transition peut être douce. Elle peut être graduelle. Rien de tel à l’horizon. Une bifurcation est un changement de trajectoire. A l’ordinaire, au volant, une bifurcation peut conduire à un point extrêmement éloigné de celui que l’on visait au départ. Dans le vocabulaire qui s’applique aux  systèmes en mouvement la bifurcation peut induire un changement complet de tous les paramètres à l’œuvre et donc du système lui-même. Je ne suis pas assez féru de sciences dites dures pour faire une description assez correcte de ce phénomène pour en tirer une analogie irréprochable. Mais le mot me parait mieux adapté pour désigner la soudaineté et la profondeur du phénomène qui se présente. L’ordre du monde, à condition politique constante, c’est-à-dire s’il n’y a ni guerre ni catastrophe écologique majeure, conduit mécaniquement à la suprématie économique de la Chine et de l’Inde. Mais cette situation ne signifie pas seulement un changement du classement. Plus exactement le changement de l’ordre du classement annule toute la construction de l’ordre mondial dont les Etats-Unis sont la clef de voute.  Cet ordre a été maintes fois analysé. Il permet aux Etats-Unis d’être le consommateur final du monde en étant son emprunteur final. Certes cette vie à crédit permet à toute la machinerie économique mondiale d’avoir une locomotive. Mais elle a pour condition un approfondissement permanent du gouffre des dettes publiques et privées et la production d’une masse abyssale de capitaux fictifs. Cette pente folle est admirablement illustrée par la crise des supprimes qui est la crise des prêts faits à des gens dont on savait qu’ils ne pourraient pas rembourser et dont on comptait aussi recycler la faillite. L’immense masse monétaire ainsi continuellement abondée ne rencontre jamais l’épreuve de sa confrontation à la valeur réelle qu’elle est censée représentée. Je me souviens d’un calcul fait dans les années quatre vingt qui montrait comment pour obtenir la valeur acquise avec soixante dollars un américain aurait du payer cent trente. Je suppose que le ratio n’a pas dû s’améliorer. Tout le système repose sur la confiance qu’on lui fait et davantage encore sur le fait que tout le monde ait intérêt à ce qu’il tienne et continue parce que tout le monde est impliqué. Jusque là c’est ce qui s’est passé. C’est encore ce qui se passe quand les fonds souverains viennent à la rescousse des canards boiteux de la finance des pays du centre tous liés les uns aux autres. Naturellement cette méthode a ses limites. Il faut bien que les avoirs qui se transfèrent d’un point à l’autre pour colmater les brèches ne soient pas à leur tour engloutis. De la sorte ce système fonctionne en permanence à la limite de l’équilibre. Il est en équilibre instable. Une pichenette peut le faire totalement dévier de sa trajectoire, le faire bifurquer. Dans la crise actuelle la pichenette est venue de je ne sais quel acheteur qui a commencé à perdre pied dans son achat de maison à crédit. C’est le fameux effet papillon. Alors commence le processus qui confronte l’hyper puissance à la surévaluation absolue de sa position. Surtout quand à côté ont surgi des géants qui produisent l’essentiel des biens réels et qu’ils ont constitué des marchés intérieurs capable de sinon de prendre le relais du moins d’amortir plus que puissamment les chocs extérieurs. Face à un ensemble humain comme la Chine dont la classe moyenne consommatrice actuelle est égale à la population totale de l’Europe et dont elle a l’équivalent de pouvoir d’achat, les anciens différentiels d’avantages qui permettaient à la voiture de tête du convoi de garder sa place ne fonctionnent plus. Pire. Dans les conditions actuelles, techniques, productives, scientifiques, comme dans le domaine crucial de l’échange monétaire par quoi tout commence et tout finit, l’avantage partout a changé de camp. Dans ces conditions le seul avantage comparatif incontesté des Etats-Unis est sa puissance militaire. Dés lors certains, c’est-à-dire les néoconservateurs américains, ont décidé d’en user comme l’instrument en dernière instance du rapport de force.

L’ORDRE GLOBALITAIRE
Ce n’est certes pas la seule politique possible pour les Etats-Unis. Mais c’est celle qui s’applique aujourd’hui et nous implique tous. Cette stratégie est une géopolitique des tensions. Jamais autant qu’à présent ne s’applique la formule qu’elle porte en elle la guerre comme la nuée porte l’orage. Elle trouve son expression construite dans la théorie du choc des civilisations de Samuel Huntington. La solidarité de civilisation légitimerait un  leadership sinon injustifié et de plus en plus visiblement contreproductif pour ceux qui s’y lient. On sait que les civilisations dans cette théorie ont pour fondement essentiel la religion.  Les individus ainsi ne peuvent échapper ni a l’appartenance collective qu’ils n’ont pas choisi mais qui leur est donnée à la naissance dans leur groupe humain et constitue leur identité ultime ni au mouvement irrépressible de la foi qui partant de l’intérieur de leur être les rattache à cet ensemble. Cette vision globalitaire est rabâchée sur tous les tons et à tous propos non seulement outre atlantique mais chez nous par les discours dorénavant bien connus du président de la République française, a Latran, à Ryad et ainsi de suite.
 
UNE ALTERNATIVE RAISONNEE
Cette logique des violences n’est pas la seule possible. Plutôt que la préservation d’une suprématie finalement sans justification, plutôt que la compétition sans fin des moins disant sociaux et humains qui va avec, on peut imaginer sans difficulté que faire, qui soit à portée de main. Tout commence par le fait que cesse d’abord la course à l’ouverture sans fin des flux et transferts. Les ensembles économiques intégrés du monde ont intérêt à la clôture pour se constituer en marché intérieur maitrisé.  Que cela soit synonyme d’une moins grande consommation d’objets au total pendant une phase de transition ne peut que soutenir la transition vers une économie durable et obliger à repenser le contenu du modèle de développement. Mais cela signifiera une relance des productions et des consommations de base de bien réels et l’apurement de la monstrueuse bulle de l’économie fictive. Pour rester sur l’objet de ma note je finis en faisant remarquer que ce modèle géopolitique alternatif tourne le dos à la logique du fractionnement sans fin des empires et des nations à laquelle la politique de puissance des Etats-Unis conduit aujourd’hui. Le séparatisme, la maladie de l’ethnicisation des Etats et de l’augmentation encouragée de leur nombre y prennent fin. C’est le contraire de ce qui est voulu au Tibet, aux marches de la Russie et ainsi de suite. Pour ne rien dire de ce qui est provoqué actuellement en Bolivie et comploté au Venezuela où des mouvements indépendantistes bidons sont chargés d’abattre ceux  qui s’opposent à l’Empire.


176 commentaires à “Avant de passer à la suite …”

Pages : « 1 [2] 3 4 »

  1. 51
    singe dit:

    Ok, mais sur le vieux port, à Marseille, donc. Avec Jennifer ?

  2. 52
    singe dit:

    Allez, bonne nuit, tout le monde. Et à la revolulu...

  3. 53
    Jean-Marc dit:

    Salut Dudu, et pourquoi pas...
    Je précise une chose, une fois de plus, car celà semble ne pas prendre...

    Internet (les réseaux, léco des services et de la connaissance, le virtuel, etc et etc et re etc), c'est deux choses :
    1. Internet comme outil de communication et d'échange ; ca celà commence à devenir évident pour la plupart, ca a pris 10 ans en gros, mais c'est acquis. Je ne dis pas que c'est "bien" acquis par tous, mais on a avancé au moins.
    2. Internet comme modèle d'organisation économique et sociale qui dépasse internet, parcequ'il est l'expression de logiques sous-jacentes profondes et qui le dépassent. Alors là, par contre, à part quelques personnes de ci de là chez les "seniors" français (Lévy, Attali en font partie, et quelques grosses dizaines à peine), on est très très extrêmement loin du début de la compréhension de la première lettre de l'histoire...

    Moi les deux m'intéressent...

  4. 54
    Jean-Marc dit:

    Ah mince, ça va être dur pour le resto, il est de l'essone je crois le Jean-Luc. ;)

  5. 55
    dudu 87 dit:

    "L'internationaliste" a été remis sur le devant de la scène aux differrents "Forum social mondial".
    Pour ce qui est de notre système démocratique français, est-il suffisant pour le 21° siècle?

  6. 56
    jennifer dit:

    Singe
    J'ai un peu de mal à me retrouver dans tes idées. Ce n'est pas une question de peur des mots car gaullistes ou centristes ce ne sont pas que des mots mais des réalités et des classes différentes. Par contre je salue le fait que contre Sarkozy des gaullistes et centristes se mobilisent contre lui. Tu vois sur la question du Tibet beaucoup de Sarkozystes ont écrit pour soutenir Jean-Luc Mélenchon et là je trouve que c'est bien. Son cadre (à Sarko) si anti démocratique et qui s'appuie sur la manipulation médiatique suscite des critiques au sein même de son propre camp.
    On peut aussi trouver des gaullistes qui seront contre l'alignement de Sarkozy sur les USA et c'est très bien.
    Excuse moi, c'est tout ce que j'arrive à comprendre de ce que tu avances mais c'est sans doute parce que je ne me définis pas comme républicaine mais comme de gauche. La république on l'a, je ne vois pas pourquoi je vais me battre pour elle. Ce n'est pas comme en Espagne où être républicain avait un sens très dynamique. En France comme tu le dis républicain veut dire se retrouver dans le même camp qu'avec des centristes et des gaullistes. Or moi je ne me retrouve pas dans leur camp, sauf pour des questions très étroites, très tactiques comme quand ils prennent position contre les tests ADN, qu'ils critiquent les méthodes anti démocratiques de Sarkozy. Ce sont des accords ponctuels mais je ne vais pas les chercher, ils s'avèrent qu'on peut être d'accord sur certains trucs et que plus on est, mieux c'est.

  7. 57
    Jean-Marc dit:

    Heu Dudu...
    Notre système démocratique tel qu'il est devenu est insuffisant pour le... XVIIIe siècle non?!
    Les noires puanteurs de Calvin ont obscurci les esprits des leaders politiques, qui en ont oublié les Lumières et Jefferson.

  8. 58
    jennifer dit:

    Jean Marc,
    Tu blagues? Et toi tu m'évites ou quoi? Pourquoi tu ne causes pas de mes thèmes? Marseille ça me tente mais c'est trop loin et trop de boulot...

  9. 59
    dudu 87 dit:

    Bonsoir Jean Marc
    Parle-moi clairement tu sais bien qu'avec Calvin, je n'ai pas été en vacances!

  10. 60
    Jean-Marc dit:

    Mais moi je suis à Paris :) C'est Singe qui vit dans la belle cité marseillaise.

  11. 61
    jennifer dit:

    Bon allez je vais reposer mes neurones. A +

  12. 62
    dudu 87 dit:

    Concernant l'hégémonie militaire des USA, une réaction même si le bonhomme...
    http://www.voltairenet.org/article145320.html

  13. 63
    dudu 87 dit:

    Et m**** je suis du centre!

  14. 64
    Jean-Marc dit:

    Dudu, je te colle ci-dessous un échange lancé par H2 qui m'a fait connaitre Audier, et qui rejoins Calvin je trouve.
    Celà éclaircira ma phrase pas très claire c'est vrai.
    Tu en tireras tes propres conclusions, mais en ce qui concerne il ny a pas photo : nous en sommes bien là.

    ------------------------------------------------------

    H2 dit:

    5 mai 2008 à 21:01

    @ Jean-Marc

    “Mais que fait donc la gauche? Elle prépare lâchement son avenir électoral… à défaut de l’avenir de ses idées puisqu’elle a perdu le courage d’en avoir. ”

    Je n’ai rien à rajouter. Bonne soirée.

    PS : Un livre que je trouve indispensable à lire ces temps-ci pour le décryptage de 40 ans de politique Française et de stratégie idéologique :

    ” La Pensée Anti -68 ” Essai sur les origines d’une restauration intellectuelle ” de Serge Audier - Ed : La découverte. 21,50 euros

    On comprend à la lecture de ce livre parfaitement clair et concis où nous en sommes TRES EXACTEMENT et pourquoi nous en sommes là (politiquement parlant).
    Il est interessant de le lire aussi pour une foultitude d’autres choses. Vraiment je vous le recommande. C’est le livre à lire pour vos prochains jours, il est passionnant ce qui ne gâche rien.
    Par ce qu’il clarifie les enjeux et parce qu’il montre bien les articulations des différents champs idéologiques de droite et de gauche, il est utile pour mieux comprendre ce qui nous est tombé sur la figure il y a un an et pour mieux comprendre ce qui va nous tomber sur la tronche ces QUATRE prochaines années !
    Il explique bien comment les Néo-conservateurs ont repris la main dés la fin des années 60 par un travail de PRODUCTION IDEOLOGIQUE afin de reprendre le pouvoir partout sur la planète.

    Leur but inavoué sur la place publique mais très clair dans leurs cercles aristocratiques : abattre la Modernité et tous ses présupposés constituants qui la fonde depuis le XVIIIème siècle, en finir avec la Post-modernité ” gauchiste ” et reinstaurer la hiérarchie politique et ” morales” des instances dirigeantes contre l’esprit démocratique qui a explosé en Mai 68 à Paris et ailleurs dans le monde afin de revenir à la ” loi naturelle ” d’ avant la Révolution Française.

    Instructif. Très instructif. On s’aperçoit aussi que le terme de ” libéral” est éminemment problématique, pluriel, contradictoire.
    Et où l’on voit qu’il existe un Libéralisme de Gauche que les exegèses de Droite du Libéralisme nient pour mieux qu’on l’oublie dans ses dimensions foncièrement démocratiques et sociales et créateur de nouvelles occurences.

    Bref, nous assistons à une réécriture de l’Histoire de la pensée politique pour mieux nous assommer et nous faire perdre la mémoire afin que l’on ne se réapproprie rien - sauf ce que l’on nous commande de prendre - pour mieux nous faire perdre notre temps et notre énergie et que l’on recommence incessamment à réinventer l’eau chaude, jusqu’ à la fin des temps, pendant qu’une minorité conservatrice relookée ” libérale ” (de droite) garde ad vitam aeternam le pouvoir et tous les fruits que les moutons leur concèdent.

    --------------------------------

    Jean-Marc dit:

    5 mai 2008 à 22:56

    Merci H2 pour la référence Audier. Je l’ai notée. Etant donné ce que tu en dis, je pense que c’est un ouvrage plus qu’intéressant. D’après ce que j’en ai compris de ton résumé, je souscris totalement à son analyse, et ça m’en donne la nausée.

    De mon côté, je la conçois cette idéologie comme largement inspirée du répugnant Calvin, et trouvant son expression dans le type de libéralisme promu par les neo-conservateurs et suivi chez nous par SonIgnoranceNS (et peut être bien une bonne part des PSiens de Solférino parmi lesquels SaSuffisanceSR).

    Bref, le contraire des Lumières, du contrat social, et de la Démocratie.

    J’apprécie énormément ta remarque sur le libéralisme, qui met l’accent sur le fait qu’il puisse et même doive je crois être habité par la gauche. Bien entendu rien à voir avec le libéralisme tel que réalisé à ce jour, ou avec celui du Labour ou de ce que croit penser petit Valls.
    Comme quoi tu n’es pas un gauchiste optu façon XXeme siècle optu qui passe son temps à penser révolution/dirigisme/collectivisme/partage par le haut. N’est ce pas…?

    Quant à Chouard, je le connaissais pour avoir lu ses docs afin de me faire une idée sur la pseudo-constitution européenne. Un homme plus que valable, cultivé et intelligent, qui remplacera avantageusement 80, non disons 90% des fats qui prétendent gérer notre pays (décidemment, ces derniers mois, est née en moi une forme de colère vis à vis d’eux ; pas bon ça, je crois que je vais remettre au sport et sorties marrantes à tout va, et oublier ma conscience citoyenne).

    A+ et merci encore pour Audier.

  15. 65
    Jean-Marc dit:

    Salut Jennifer... Faites de beaux reves.

  16. 66
    Jean-Marc dit:

    Alors Dudu, votre avis à chaud sur cette "hypothèse""?

  17. 67
    dudu 87 dit:

    Tout à fait ça, notre 1° n'a t-il pas dit: "Il faut liquidé 68" et D. Kesseler: "En finir avec le programme du CNR".
    J'essairai de lire ce bouquin!
    En attendant je vais dormir mes yeux A+

  18. 68
    touslibéraux dit:

    :) :) :) :)

    TOUS LIBERAUX !

    L'OPA idéologique de Jean-Marc sur le blog Mélenchonien est en bonne voie.

    H2 et Dudu 87, qui découvrent que le capitalisme déploie une stratégie,
    vont-ils bientôt tomber dans l'escarcelle ?

    La fougueuse Jennifer se laissera-t-elle séduire ?

    Au bal des naîfs, Jean-Marc mène la danse...

    Vivement la suite.

    TOUS LIBERAUX !
    (Et le monde sera plus beau)

    :) :) :) :)

  19. 69
    Jean-Marc dit:

    Tiens, un âne vient de passer à 0h22 sur ce blog, accompagné de toute la force de ses arguments, comme il se doit.
    Aaaah simplettes certitudes et postures arcboutées, quand vous tenez un homme, vous détruisez un individu!

    Bonne nuit les bloggers...

  20. 70
    Jean-Marc dit:

    Je me lavais les dents (oui oui), et je repensais au passage de l'âne de 0h22, et plus particulièrement au pseudo TousLibéraux.

    Celà m'a fait penser à deux choses.

    La première est Les Mots et le sens des mots. L'art de l'élocution politique notamment. Ainsi, le mot libéral, qui recouvre des idées bien riches et humaines dans le fond, est à ce jour inaudible par de nombreuses personnes, particulièrement à gauche bien sûr. Une simple aversion épidermique, hors de toute raison, confondant le seul mot et ses sens multiples, accolant le mot aux maux du délire qu'est la financiarisation totalitaire des systèmes sociaux et des activités humaines.

    La seconde, c'est que d'une certaine manière je crois que oui, fondamentalement, si nous étions tous plus ou moins"libéraux" dans nos modes de pensée et nos activités productives, ce serait un mieux pour tous.

    Traduire celà en projet cohérent et réaliste, en langage audible et compréhensible pour une majorité est un bel enjeu pour un véritable homme de gauche humaniste, progressiste et moderne.

  21. 71
    titi dit:

    "... la bifurcation peut induire un changement complet de tous les paramètres à l’œuvre..."
    C'est plutôt les lois qui sont à l'oeuvre, non? On pourrait plutôt dire "paramètres en jeu"? ou quelque chose comme ça.
    En sciences on utilise (ou on cherche) des lois immuables régissant l'évolution d'un système en termes de la variation en fonction du temps des valeurs des paramètres qui le décrivent. Pour une trajectoire les paramètres sont la position, la vitesse, la direction.
    A proprement parler on ne change pas de lois, de "paramétrisation" ou de système mais plutôt d'état du système. Mais bon difficile de trouver mieux que le terme bifurcation.

  22. 72
    augusto prieto dit:

    Melenchon,

    La mondialisation c'est a la fois le meilleur et le pire,
    La chine ce n'est pas la meme nature que l'Inde. Elle pose beaucoup plus trop de problemes au capital militaro industrial anglosaxon. Celui ci ne renonce pas a engluotir des nouveaux marches.
    Toutes les grandes marques ont deja des made in chine,
    meme si les negociations qui ont arranges sur la repartition du benefice avec l'etat chinois ne leur sont pas aussi favorables qu'ailleurs,
    c'est le volumen et la qualite de travail qui fait la diference.
    Le rapport de explotation de l'homme par l'homme s'etablit a l'echelle de la planete.
    Certes il est plus juste dans l'ìle dela democratie qui est l'europe mais il est affecte par celui chinois chaque fois que un produit chinois est brade en europe

  23. 73
    Jean-Marc dit:

    Petit passage rapide. Y a t'il des bloggeurs ici qui pourraient donner leur avis, argumenté, sur les démarches de SR en ce qui concerne ce qu'elle appelle la démocratie participative : +, -, perspectives, prolongements possibles, manière dont c'est mené, etc.

  24. 74
    mixman dit:

    D'ailleurs, Jean-Marc, vous pourriez commencer par donner le
    votre, d'avis.

  25. 75
    Jean-Marc dit:

    Bonjour mixman. Voyez vous, je passe ici pour celui qui parle du net depuis deux mois, de ses logiques sous-jacentes en me faisant régulièrement moquer sur ce dernier terme mais jamais sur les idées. Dommage...
    Ca ne me pose pas plus de soucis que celà, je bosse dans le domaine depuis bientôt 15 ans, et franchement je suis rodé aux cécités dans le domaine. Mais les choses ont un peu avancé ces 18 derniers mois, accouchement très lent, normal...

    Voilà pourquoi je préfererai ne pas être le premier à m'exprmier sur le sujet, mais plutôt réagir éventuellement sur ce qu'expriment les gens ici, s'il y en a. Cette démarche se défend je crois non?
    Vous mixman, une analyse sur ce qu'a fait SR dans le domaine?

  26. 76
    Le Canard Enchaîné dit:

    Le Canard Enchaîné, 7 mai 2008, page 2 :

    Ségolène Royal, en vacances en Toscane, s'est arrêtée prier à Florence, dans l'église du Saint-Esprit, devant les objectifs des photographes de Paris-Match (2 mai). Que ne faut-il pas faire pour avoir sa photo dans la presse people !

  27. 77
    Claire Strime dit:

    Pas de vacances en ce mois de mai:
    "CONFERENCE-DEBAT

    LES AMIS DU MONDE DIPLOMATIQUE
    L’ ASSOCIATION CULTURELLE L’ATELIER
    LA COORDINATION POPULAIRE COLOMBIENNE DE PARIS
    LES EDITIONS « LE TEMPS DES CERISES »

    Vous invitent à une conférence –débat de Hernando CALVO OSPINA, journaliste au « Monde diplomatique »
    autour de son livre

    COLOMBIE, DERRIERE LE RIDEAU DE FUMEE. HISTOIRE DU TERRORISME D’ETAT
    avec la participation de Maurice LEMOINE, rédacteur en chef du « Monde diplomatique » et de Georges LABICA, Professeur émérite des Université

    Mardi 13 mai 2008 à 19 h au Foyer de Grenelle

    17 rue de l’Avre 75015 Paris (métro La Motte-Picquet-Grenelle)"

  28. 78
    Jean-Marc dit:

    Dans le même genre que la question conernant les initiatives SR, j'informe pour ceux qui ne le savent pas encore que Delanoe vient de lancer un blog. Pour info, celui-ci fait ricaner les spécialistes du net par son côté dinausoresque ; son conseiller net et lui-même sont des analphabètes du domaine, c'est clair.

    Un lien... : http://www.clarte-courage-creativite.com/index.php?module=Utilisateurs&func=register

  29. 79
    Francois dit:

    "Tout commence par le fait que cesse d’abord la course à l’ouverture sans fin des flux et transferts. Les ensembles économiques intégrés du monde ont intérêt à la clôture pour se constituer en marché intérieur maitrisé. "

    Enfin un socialiste qui commence a comprendre qu'un protectionnisme (ou le gros mot...) moderne est la seule solution. Vous êtes beaucoup au PS à penser comme ça? parce que ça vaudrais peut être le coup de reprendre la carte alors. Lire les analyses d'Emmanuel todd ou jacques Sapir sur le sujet.

  30. 80
    JPP dit:

    pas évident de se retrouver dans tous les courants qui existent au PS, pour l'instant je suis via internet l'évolution de NPS, Trait d'Union et Forces Militantes.
    Les réunions de section se font rares et avoir un avis sur la déclaration de principes?
    On n'entend plus parler de TIPP flottante en ces temps de hausse du prix de l'essence, bizarre de la part du PS.

  31. 81
    Election présidentielle de 2012 dit:

    Ségolène Royal, en vacances en Toscane, s'est arrêtée prier à Florence, dans l'église du Saint-Esprit, devant les objectifs des photographes de Paris-Match (2 mai). Je rappelle que Marie-Ségolène Royal sera peut-être la candidate de la gauche à l'élection présidentielle de 2012.

  32. 82
    Pierre L dit:

    "Jean-Marc dit:
    7 mai 2008 à 8:55 post 73

    ...Y a t’il des bloggeurs ici qui pourraient donner leur avis, argumenté, sur les démarches de SR en ce qui concerne ce qu’elle appelle la démocratie participative... "

    Le comportement de Madame Royal au congrès de Versailles et plus généralement son attitude concernant la ratification du Traité de Lisbonne par
    voie parlementaire est éclairante...
    Elle n'a pas hesité à s'asseoir sur le "non" de 55% des français.
    Un beau déni de démocratie ça !

    Alors comment lui accorder le moindre crédit en ce qui
    concerne la "démocratie participative" ?
    Dans sa bouche cette expression transpire la pose, l'hypocrisie et
    l'attrape-nigaud.

    Beurk.

  33. 83
    dudu 87 dit:

    @Jean Marc
    Bonjour
    Au delà du contenu politique des 2 sites que tu nous proposes, je vais tenter de donner mon avis.
    Site de B Delannoé:
    1° impressions: rouge vif, couleur agressive (ergonomie) et il est demandé tout de suite l'identité au blogueur, repoussant! Opacité des commentaires si pas inscrit!
    2° impression: Un site pour qui? Des notables, voir la liste de soutien. Et pourquoi faire? Les débats sont bien pauvres et une tentative démocratique sera t-elle à l'ordre du jour? Aucuns moyens en vu!
    3° impression: Textes souvent courts mais trop « saucissonnés » pour se faire une opinion d'ensemble, désagréable!
    Site de Ségoléne Royal:
    1° impression: Site de bonne présentation mais un peu trop papier glassé et la personne, SR, trop voyante, je dirai marketting.
    2° impression: Pas très accessible pour le néophite, il est vite perdu pour trouver l'essensiel. A vouloir tout mettre, ce site est devenu une « usine à gaz ».
    3° impression:Je n'ai pas trouvé de débat libre comme ici et difficile de trouver les quelques commentaires présents. Les textes sont souvent bien trop longs bien qu'écrit dans un langage simple.
    4° impression: La démocratie participative semble être présente mais n'ayant pas de mot de passe, pas pu rentrer pour me faire une idée à moins que j'ai raté une porte!
    J'espére ne pas être le seul à donner mon avis.

  34. 84
    BipBip dit:

    "J’espére ne pas être le seul à donner mon avis."

    Et bien moi aussi j'espère.
    Ce comparatif des sites Delanoe-Royal est vraiment
    P-A-S-S-I-O-N-N-A-N-T.

  35. 85
    dominique dit:

    MME Royal, bien que parfaitement incompétente dans beaucoup de domaines est néanmoins et de loin, la meilleure candidate des socialistes !

    Le reste on ne veut même pas voir...

  36. 86
    Belgo4.0 dit:

    Je suppose que le post 85 est de l'humour droitier...
    La droite n'est pas mieux lotie : la droite a mis un incompétent à l'Elysée, et comme "c'est le meilleur", forcément les autres...

    le Belge

  37. 87
    Pierre L dit:

    au Belge

    Oui c'est Dominique. Une chrétienne (catholique ?) qui cite la Bible et
    se réfère aux apparitions maritales.
    Mais qui ne manque pas d'humour (droitier bien sur).

    C'EST BIEN VOUS MAAME DOMINIQUE ?

  38. 88
    4 Août dit:

    @ Jean-Marc

    SR ou un(e) autre, c'est pareil. Mêmes ouiouistes, mêmes pro-oligarchiques, mêmes bourgeoisies cyniques déconnectés de la vraie vie. Et je l'ai entendu ce matin sur France Info... Elle veut bien les 41 ans de cotisation, mais avec la vaseline. Elle entérine donc le fait que les travailleurs se soient faits piquer le fric, et doivent alors "travailler plus" pour survivre. Soit elle est idiote, soit elle est de droite.
    En 2012 comme en 2007, pour moi ce sera un noniste. S'il peut s'aligner....
    Jean-Luc Mélenchon ?

  39. 89
    Pierre L dit:

    @ 4Aoùt

    "Soit elle est idiote, soit elle est de droite."

    Les deux ! :twisted:

  40. 90
    Jean-Marc dit:

    Concernant les questions sur les blogs/sites web, j'attends ce soir pour écrire un truc, sauf imprévu, vu que pour le moment à part dudu qui a fait l'effort de réfléchir, les 2 ou 3 autres réactions ne sont que des expressions d'affects. Sans intérêt, désolé.
    Et vraiment dommage dans la mesure où c'est fou ce qu'il y a comme mécontents ici de la manière dont se mène la politique de nos jours, des atteintes à la démocratie, etc etc. Blah blah quoi...

    Sinon Dudu, tu t'es vachement penché sur les aspects graphiques et ergonomiques. Quid du processus d'ensemble de la démocratie participative et de ce qu'on peut inférer de la conception qu'en ont ces deux personnes et leurs équipes. Là c'est intéressant je trouve!

  41. 91
    Jean-Marc dit:

    WEBMASTER.
    Si j'étais vous je viderai le dossier images-emoticons sur le serveur et décocherai la case de configuration wordpress"utiliser emoticons".
    Ca n'empechera pas les gens de faire des smileys et autres, mais ca fera moins sapin de noel si ca se généralise.
    Non...?

  42. 92
    Jean-Marc dit:

    Puisque nous avons ici des xroits de l'hommisme et des vrais gens de gauche à tire la rigot, s'ils pouvaient se saisir de ce qui se passe du côté des chambres en ce moment autour du projet Olivennes.
    Parce qu'en plus d'être très con vis à vis de la mise sur les bons rails de l'économie des échanges, ça porte sérieusement atteinte à des droits fondamentaux en démocratie.

    Même l'europe a rejeté ce texte, grâce au travail de Rocard, pour dangerosité.

    Je vais l'écrire clairement ici, car trop c'est trop, et je n'ai aucun respect à avoir pour lui : c'est un connard dangereux ce nabot (je vous laisse trouver le nom...)

  43. 93
    Barit dit:

    Melenchon - "J'ai participé à toutes les luttes pour la démocratie.............. dans les pays de l'Est"

    Et le Tibet ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

    Melenchon continue, en remet une couche.
    La Démocratie c'est l'acceptation des urnes et donc l'acceptation de l'autre.

    Au Tibet - pas de démocratie mais des hommes au bagne.

    Melenchon continue sa croisade -
    "faire le bonheur des gens, malgrés eux."

    Avant il y a eut - les Mayas, les Amérindiens, les Algériens, Vietnamiens, Cambodgiens, Communistes, Nazies etcetera......

    Coninuez Mélenchon........

  44. 94
    Jean-Marc dit:

    Enfin, à garder en réserve pour le cas où SonIgnorance se décide malgrè tout (voilà un effet très positif du mauvais état des finances françaises) à mettre en place ce vaste projet de vidéosurveillance.

    La vidéosurveillance est un « véritable fiasco »
    source AFP - 06/05/2008 14:26 - L'Expansion.com

    C'est l’avis d’un responsable de la police britannique (.......)

    http://www.lexpansion.com/economie/actualite-high-tech/la-videosurveillance-est-un-veritable-fiasco_152539.html

  45. 95
    dudu 87 dit:

    Faut vraiment gardez son calme!
    Y a pas photo, celui de SR se rapproche le plus de la démocratie participative avec ses veilleurs, débatteurs et créateurs mais c'est un site de "riche" qui n'a pas les résultats auquel je m'attendais

  46. 96
    Jean-Marc dit:

    J'oubliais.

    Pour voir à quel point SR et Hollande sont de gauche, il faut regarder les courtes video où Bourdieu (homme de gauche), à la fin de sa carrière et de sa vie et donc certainement dégagé de toute prudence à avoir, en parle : en gros, ça dit ceci : il les a connus et leurs semblables à l'époque fac ; ils sont allésà gauche parcre que pour faire carrière la conjoncture était plus favorable, c'était plus"open" ; ils sont autant de gauche qu'un volant de voiture anglaise (ca c'est de moi).

    On trouve tres facilement ces videos sur dailymotion.

    Dans le même genre, il y en a une tres courte sur cet abruti sans nom de BHL (qui je le rappelle a été appelé par SaSuffisanceSR il y a quelques mois, pour des conseils en comm'et philosophie de salon parisien certainement). Là Bourdieu il n'y va pas de main morte.

  47. 97
    Jean-Marc dit:

    Rapidement dudu, ne pas confondre démocratie participative et sondage géant!

  48. 98
    Belgo4.0 dit:

    @ Pierre L
    Merci...

    tiens au fait...Sanglier, ce gros c... réactionnaire, est sur notre blog...

    et si ça intéresse quelqu'un : j'y parle du Rotary...du péché nazi du Rotary...
    Demain 8 mai : l'affiliation nazie du Rotary International

    Si vous avez un p....de Rotary Club dans votre coin....A SAVOIR !

    A-S
    Pierre le Belge de Lille

    http://bea.hautetfor.tcom

  49. 99
    Belgo4.0 dit:

    pardon revoici l'URL : http://bea.hautetfort.com/

    et bon WE à tous ! Ca fait du bien de ne pas travailler pour ces profiteurs !

  50. 100
    Barit dit:

    1938 - affiliation des communistes au pact germano-soviétque.

    affiliation des "futurs" socialistes à Pétain.

    Vous faites du cinéma.....

Pages : « 1 [2] 3 4 »

Blog basé sur Wordpress © 2009/2013 INFO Service - V4
Thumb de site