29mar 15

Pour une nouvelle alliance populaire

Ce billet a été lu 30 125 fois.

Cette vidéo a été consultée 14 940 fois

Ce soir, L’extrême droite, et la droite à sa remorque, remportent un succès écrasant. Mais c’est davantage qu’un résultat électoral.

Leur victoire montre que notre culture de la fraternité humaine, notre idéal de liberté personnelle, notre aspiration à l’égalité sociale et au partage des richesses, notre conscience de l’intérêt général humain face à la catastrophe écologique qui s’avance, tout cela n’est plus la culture commune dominante de la société française.

Hélas, hélas, il en est de même ailleurs.

Une mauvaise saison de l’Histoire recommence en Europe. 

Apres le Danemark, la Norvège, la Hongrie et combien d’autres pays, la face obscure du vieux continent gagne du terrain partout comme chez nous.

La cruelle politique imposée par l’Union Européenne en est la cause commune.

En France, le quinquennat de François Hollande et la primature de Manuel Valls sont ceux de la soumission sans condition à ses diktats. C’est la principale cause du résultat de ce soir.

Tant de souffrances sociales, tant de médiocrité politicienne, tant de mépris du peuple ont épuisé toutes les patiences.

Notre pays est menacé de dislocation.

Mais il ne suffit pas de critiquer. Il faut ouvrir un nouveau chemin. 

Il faut refonder notre République

Ne vous laissez pas imposer leur soit disant tri-partisme qui méprise nos 11% et ignore les 50 % d’abstention.

Je lance un appel. Ne nous résignons pas ! Ne laissez pas François Hollande et Manuel Valls réduire la gauche à néant. En décembre prochain nous serons appelés aux urnes, une nouvelle fois. 

Offrons à notre peuple une nouvelle alliance populaire, crédible, indépendante de ce gouvernement avec lequel rien n'est possible, sans alliance à géométrie variable, une alliance visible, c’est-à-dire ayant le même sigle dans tout le pays pour que chacun puisse l’identifier. 

Une alliance clairement ancrée dans l’intérêt général humain, avec Les partis et personnalités de l’opposition de gauche, avec des assemblées citoyenne ouverte à tous. 

C’est leur responsabilité historique. 

Cette semaine, je vais proposer aux partis concernés de se rencontrer pour cela. 

Mes chers concitoyens, le résultat des urnes doit être respecté.

Mais si vous ne vous sentez représentés ni par les vainqueurs de ce soir ni par le gouvernement qui à permis leur victoire, alors agissez !

Imposez le rassemblement citoyen auquel j’appelle, ne désertez pas le combat qui s’impose à vous, ne renoncez pas à l’amour de notre pays et de nos valeurs.

Résistez ! Ne lâchez rien ! 

Vive la République ! Vive la France !


165 commentaires à “Pour une nouvelle alliance populaire”

Pages : [1] 2 3 4 »

  1. 1
    Max dit:

    Bonsoir,
    Alors que devons nous faire maintenant?
    Serrer les rangs et les dents?
    Joyeuses Pâques, route qui s'ouvre dans la mer pour échapper, comme les hébreux, à l'esclavage...

  2. 2
    GaM dit:

    Je n'ai pas voté PS et je m'en félicite sans aucune joie. Triste triste triste, mais ne me demandez plus jamais d'être la roue de secours de l'insignifiance ou du cynisme électoraliste.

  3. 3
    Darfons dit:

    On ne lâche rien, Jean Luc, une alliance visible de toutes celles et ceux qui portent le coeur bien ancré à gauche, ne peut que donner l'espoir. Ceux qui se disent frondeurs, les écologistes, ceux qui se sont encore une fois acoquinés avec les solferiniens, tous ces funambules de la politique doivent faire enfin le choix entre marcher sur un fil élastique pour tomber et disparaître ou marcher sur une poutre. On ne lâche rien et plus forte sera la Résistance.

  4. 4
    Barré dit:

    Avec la moitié du peuple Français qui ne vote pas, les vainqueurs n'ont q'une légitimité toute relative. Je tiens a vous dire que vous gardez toute ma confiance. Je vous remercie pour votre combat et de vos efforts à nous persuader. C'est grand. Salutations Monsieur Mélenchon

  5. 5
    marti dit:

    Allez ! à la raison toute !

  6. 6
    Trinita dit:

    Et comme prévu, Mr Valls interprète le résultat, abstention comprise, comme un encouragement à continuer sa politique. Mépris. Injure. Dans mon canton, qui voyait s'opposer l'UMP-UDI au PS rejoint par EELV, le PC et le PG, encore qu'il y ait semble-t-il un litige concernant l'utilisation du logo, j'ai préféré voter blanc plutôt que d'obéir à l'injonction de rassemblement de Mr Valls.

  7. 7
    katoune dit:

    Pour la 1ère fois de ma vie, j'ai 54 ans, je ne suis pas allée voter (entre la droite UMP et la droite DVD sans moi). La semaine dernière j'ai voté blanc (entre la droite UMP et les EELV PS non merci) et il est bien là le problème ces alliances pour les places la moitié des Français a compris. J'ai mis du temps à le comprendre aussi. J'aspire à autre chose mais quand je vois tous ces gens le nez dans le guidon à juste essayer de faire survivre leur famille, à se tuer (oui c'est le mot) au travail, je ne vois pas comment ils auraient le temps d'aller voir le mouvement pour la 6ème république. Le peuple n'en peut plus de se lever soit tous les jours à 3h du matin pour mettre en rayon dans les hyper, de faire les 3X8 à l'usine et ça pour un smic qui n'augmente pas et pour cause, les patrons sont exonérés de cotisations. Alors voilà, j'en suis juste à me dire pourvu que l'âge de la retraite ne soit pas une fois encore relevé. Car comme beaucoup, j'en ai marre du boulot qui n'est plus le travail au sens noble de ce mot. On sert juste à faire profiter les profiteurs de la finance.

  8. 8
    Ludovic dit:

    Il ne sert à rien de lancer de nouvelles perspectives sans être capable de tirer un bilan, daté, détaillé, circonstancié des conditions du lancement du FdG et du désastre survenu puisque visiblement Jean-Luc Mélenchon et le PG tournent cette page en proposant à des milliers de militants profondément déçus une autre aventure. Qui dénonçait les dangers d'une irrésolution politique face au gouvernement Hollande ? Qui disait que l'échec annoncé du GVT Hollande ne verrait pas le succès du FdG mais celui du FN ?

  9. 9
    christiane 60 dit:

    Vous avez raison Jean-Luc, les valeurs qui nous animent sont diluées -j'espère pas encore anéanties- dans le consumérisme outrancier, la propagande médiatique jusqu'à l'écoeurement, la sous-culture télévisuelle et publicitaire, la méconnaissance de l'Histoire et que sais-je encore. Pourtant en 2012, les électeurs gavés de Sarkozysme avaient manifesté un désir de gauche, mais on leur a servi la même bouillie libérale. Ils se sont abstenus, et la droite et l'extrême droite triomphent à peu de frais. Oui, nous ne lâcherons rien, nous les convaincus, comment faire autrement ? Bon courage à tous.

  10. 10
    marco polo dit:

    Merci Jean-Luc de votr courte mais claire intervention. On peut dire que le Parti socialiste a fourbi les armes de la victoire des droites et en particulier du FN. Un parti dit socialiste qui appuie sa politique et la politique européenne où la finance règne en maîtresse quasi absolue, bafouant tous les droits citoyens, qui se comporte comme la droite. Seule une alliance des citoyens, de partis et de mouvements établissant de nouvelles règles démocratiques pourront produire le changement que nous souhaitons, il faut radicalement changer de politique générale, il faut mettre en place une constituante pour établir une sixième république. Si un échec doit nous servir, c'est au moins de rebondir pour aller de l'avant !

  11. 11
    Isa dit:

    J'étais candidate pour le Front de gauche au 1er tour dans un département PS. Nous n'avons pas donné de consigne de vote pour le 2nd tour, après avoir réuni ceux de nos électeurs qui souhaitaient en débattre et décidé ensemble de laisser chacun libre de son vote. De ce débat, il est ressorti qu'il faut cesser d'être à la remorque du PS, qu'un programme contre l'austérité, pour l'humain d'abord au 1er tour ne pouvait pas conduire à appeler au rassemblement autour du PS au 2nd. Les candidats PS et SE ont gagné sur mon canton, de peu devant l'UMP (triangulaire avec FN), mais sans la caution du FdG.

  12. 12
    mickael dit:

    Je pense que le PS n'a de socialiste que le noms du parti. Je suis d'accord avec votre discours. Et vous m'avez convaincu à vous rejoindre. Il faut ce rassemblé et convaincre les 50% qui ne sont pas allés aux urnes seul le peuple changera les choses. Vive la vraie gauche.

  13. 13
    Phil dit:

    Je n'ai pas voté non plus, j'avais le choix au 2ème tour entre le PS et l'UMP et c'est la droite qui est passée. C'est un coup pour moi, mais qui n'est pas insurmontable, puisque maintenant le rationnel va reprendre ses droits. C'est comme on dit, un mal pour un bien, car si les mecs du PS n'ont pas compris la branlée qu'on vient de prendre, ces buses vont maintenant être obligés de statuer sur leurs réelles opinions et arrêter de penser comme des petits banquiers. Frondeurs et autres, à bon entendeur, salut. François la balle est à tes pieds ne la mets de nouveau dans tes buts.

  14. 14
    Bracci Béatrice dit:

    Dans ma petite commune de Fourques dans le Gard, au 2è tour s'opposait l'UMP au FN, et bien non je n'ai pas pu voter pour l'un de ces deux partis qui me donnent envie de vomir. Je suis écoeurée de cette politique gouvernementale qui sois-disant menait à un vrai changement même si je n'ai pas voté pour les socialistes. J'ai plains de tout cœur tous ces électeurs et électrices qui croyaient en Hollande. Eh bien savez-vous quoi ? j'ai remis un bulletin FdG. Vive la 6è république et le combat continue pour moi.

  15. 15
    StJust dit:

    La victoire annoncée de la droite revancharde et le terrible constat de la progression d'un Front natioanl sont en effet les fruits empoisonnés de plus de deux ans de trahison des valeurs de gauche par le PS et de la politique d'austérité aggravée du gouvernement Valls-Macron-Hollande. Toutefois la grande question est bien celle de savoir pourquoi tous les déçus de gauche, et au-delà, ne se sont pas tournés vers nous le FdG rendu invisible et peu crédible, par ses adversaires comme par lui-même, et pourquoi ils ont préféré l'abstention massive ou le vote blanc plutôt que l'engagement citoyen pour changer vraiment l'état d es choses ?

  16. 16
    Jauresist dit:

    C'est bien Jean-Luc de rester combatif. J'aime bien le ton solennel. La gravité de l'époque fait que c'est le ton de circonstance. Nous sommes face à de terribles enjeux et nous perdons notre temps à faire du sur-place. Je regrette néanmoins que le peu d'entrain populaire que suscite le FdG depuis la présidentielle n'ait pas provoquer plus d'introspection et de remise en cause de la ligne suivie.
    Je regrette que pour combattre le FN, vous et vos amis en restiez à une traduction stigmatisante qui vous arrange et vous évite tout compromis: "la peste brune" comment vous y allez ! Plutôt que d'essayer de leur parler en respectant leur intelligence...à tous ces petites gens, ces ouvriers ne vous en déplaise. Le temps n'est plus seulement de rassembler les électeurs instruits de la gauche antilibérale. La droitisation a fait son chemin. Il faut proposer une solution qui réponde aux préoccupations qui se dégage de la dynamique FN.
    Continuez à se pincer le nez, c'est laisser gagner le Front National, et avec lui le capital qui tient là un nouveau cache-nez.

  17. 17
    thierry dit:

    "La cruelle politique imposée par l’Union Européenne en est la cause commune."

    Quelle leçon en tirons nous ? Quelle leçon de la manière dont les Grecs sont en train de se faire mettre la corde au cou ? Quel plans pour s'en sortir ? Comment la VIème république se sortira-t-elle de celle malédiction dont on analyse à juste titre quelle est une des racines du mal ? De quelles marges de manoeuvres une hypothétiques VIème république disposera-t-elle face aux forces de la finance et des "marchés" soutenus comme aujourd'hui par Bruxelles ? Tout plan pour défendre ces valeurs qui nous sont chères de liberté, d'égalité et de fraternité, qui ne soit pas centré sur ce problème, n'est qu'utopie et poudre aux yeux.

  18. 18
    julie dit:

    Bonsoir Jean-Luc,
    C'est une belle déculottée pour le PS et bien méritée ! Voila où nous en sommes. Je regarde LCP et oui tu as raison Jean-Luc, nous resistons et ne lachons rien et ne lacherons rien. Le PS qui fait appel à une gauche réunie ! Ca fait mal une défaite. Il fallait y penser bien avant. Nous ne sommes pas ridicules, loin de là et ce n'est pas fini. Dans mon canton c'était UMP/FN, quel choix royal ! Rien pour ce qui me concerne ce n'était même pas envisageable. Garde le moral, Jean-Luc nous sommes toujours là.
    Bises à tous

  19. 19
    Vassivière dit:

    Le rassemblement citoyen appelé de ces vœux ce soir par JL. Mélenchon doit être le moment du partage des eaux que nous sommes nombreux à attendre depuis les municipales. Rien à voir avec le rassemblement autour d'alliances de circonstances après des manipulations de langage qui déshonorent autant ceux qui les pratiquent que ceux qui les écoutent. Seul discours cohérent et respectueux des citoyens que celui de JL. Mélenchon ce soir. J'en parle en connaissance de cause puisque suppléante PG d'un binôme PC/PC sous la bannière anti-austérité, le seul PC s'est empressé d'apposer le logo FdG sur l'appel du PS au 2ème tour alors que dans ce canton, où il n'y avait aucun danger FN, le PS est un élu notoirement pro-Hollande.
    Par pitié que cela cesse !

  20. 20
    l'écossais dit:

    Bonsoir à tous, bonsoir Jean-Luc.
    Merci pour ces paroles justes, merci pour ce message qui va droit au coeur de ceux qui souffrent et espèrent en silence. Vous incarnez notre espoir, mais il faut encore marcher sous les invectives. Sous le rouleau compresseur de la bêtise libérale sans limite du CAC 40 et du MEDEF, seule une voie de justice sociale donnant au peuple une vraie opportunité de réaliser par lui-même des projets peut redresser la barre. Sinon faudra-t-il encore quitter ce pays pour aller chercher réconfort ailleurs ?

  21. 21
    genshenku dit:

    Oui tout est dit, mais aussi "Offrons à notre peuple une nouvelle alliance populaire, crédible, indépendante de ce gouvernement avec lequel rien n'est possible, sans alliance à géométrie variable, une alliance visible, c’est-à-dire ayant le même sigle dans tout le pays pour que chacun puisse l’identifier" avec qui, car quand le PC appelle au front républicain en votant PS ou UMP, alors là se trouve la géométrie variable, il faut en finir avec ces tambouilles politiciennes car le risque de ne pas être crédible est fort. Pour ma part je ne voterai plus PS ni pour ceux qui appelleront à voter pour eux, la droite n'en parlons pas.

  22. 22
    Maca Dame dit:

    Durant cette campagne nous avons eu l'occasion de croiser des électeurs désarçonnés, désabusés, nous avons croisé la souffrance, et surtout le besoin d'espoir. Nous devons créer ce rassemblement citoyen qui prouvera que non le FN n'est pas le seul parti face à l'UMP et le PS. Nous devons investir le terrain partout, sans relâche. Comme a dit Alexis Tsipras lors de son élection : "Nous n'avons pas le droit de nous tromper, nous n'avons pas le droit de pas réussir". Non nous n'avons pas le droit !

  23. 23
    Guillaumeb66 dit:

    Jean-Luc, le Front de Gauche est mort, les alliances mortifères du PC avec le PS, Pierre Laurent, main dans la main avec J-C Cambadélis l'a achevé. Vite, il nous faut autre chose, le M6R ou autre. Mais ce soir le gout présent dans la bouche est très amer. On lâche rien !

  24. 24
    vallerustie dit:

    Un seul mot. Bravo Jean Luc !

  25. 25
    opus71 dit:

    Les alliances au sommet des partis que préconise Jean-Luc Mélenchon je veux dire, ne régleront pas totalement le problème, certes cela serait pas mal et c'est son rôle de le revendiquer. Mais regardons clairement ces élections. Pour ce qui me concerne, des candidats Front de gauche de mon canton (Chagny en Saone et Loire) ont fait une seule réunion en tout début de campagne sur une seule commune !? Ils n'ont peut être pas pensé important de venir rencontrer les électeurs. Moi j'aurai voulu rentrer en contact, les soutenir, tracter pour eux, bref prendre ma place. Mais pas de contact identifiable, pas d'adresse pas de téléphone sur leur tract. Alors qu'il y à des gens, dans ma commune, qui votent pour le FN, nous pourrions les inviter à des rencontres, voir avec eux ce qu'il y à de possible, bref faire de l'action militante. Au lieu de cela quatre personnes inconnues sur un tract. Alors je pense que FdG n'est pas une marque ou un label mais un mouvement et un mouvement à besoin d'action et donc de militants et de sympathisants.
    Alors à bientôt j’espère.

  26. 26
    Francis dit:

    Il faut dissoudre le Front de gauche qui a été efficace pour l'élection présidentielle (et inadapté depuis) et lancer un vaste mouvement citoyen dans lequel chacun compte pour un. Les partis doivent se mettre au service des citoyens et non l'inverse. De tout manière si ceux-ci ne choisissent pas clairement cette voie ils seront rayés de la carte (c'est déjà bien parti)
    Bonne proposition de Jean-Luc. La seule possible. Chacun doit maintenant prendre ses responsabilités sur la base d'une analyse précise des causes de la dérive extrême droitière. Clairement la CE est un puissant vecteur de l'exaspération qui anime les peuples d'Europe et particulièrement le notre. Pas certain que cette analyse soit partagée par ceux à qui s'adresse l'appel de ce soir.

  27. 27
    Lilly54 dit:

    Merci Jean-Luc. Que le temps est cruel et long ! On ne lâche rien !

  28. 28
    mco dit:

    Que fait Pierre Laurent ? Je ne comprends pas. Il est sur les plateaux TV, pas une seule fois je l'ai entendu évoquer le FdG ! Ai-je manqué un épisode ? Triste. Grave.

  29. 29
    ano(kv) dit:

    Affligeant épisode électoral. Les municipales n'avaient pas suffi. Les cantonales en rajoutent en illisibilité, incohérence (dans mon canton au 1er tour, un bulletin majorité départementale (PS sans le dire), un bulletin EELV+PG, un bulletin FdG !) Entre des FdG autonomes, s'alliant au PS, hésitant, ceux pointant ou escamotant le problème européen (du genre réfréner la CE de l'intérieur tel Sénèque tentant de brider Néron on connait le résultat !), je ne veux et peux plus choisir. Marre de voir à gauche, des associations boiteuses, des calculs d'appareils de partis. Devant une telle impéritie y compris des politiques à gauche (ça me fait mal de l'écrire mais force est de le constater), il faut se prendre en mains (Jean-Luc Mélenchon l'a dit et redit, mais trop en avance, prêchant dans le désert), plus qu'un seul et dernier espoir, sortir par le haut : M6R ! Un peu à l'image des sources d'info. Fini la presse "dominante", fini Médiapart (pas de déontologie sur le mot "gauche", traitement "aligné" de leurs soirées électorales), il ne reste que son courrier des lecteurs et ce blog !

  30. 30
    Spinoza dit:

    Sarkozy n’a rien gagné ! Les électeurs rejettent les ultralibéraux qui ont le pouvoir au PS ! Qui font une politique contre les intérêts des salariés, des étudiants, de l’hôpital comme service public. Valls à collaboré avec Sarkozy pour imposer,contre la volonté de Français, exprimé par le référendum de 2005, un traité ultralibérale pour l’Europe. Hollande également il a collaboré ! Ce traité a délocalisé «légalement». Voilà la montée du chômage ! Ce sont trois antidémocrates qui doivent partir.

  31. 31
    meyer dit:

    Je ne suis pas allez voté au deuxième tour UMP et PS, a quoi bon ! Vous gardez toute ma confiance mr Mélenchon. On lache rien. Résistance encore et toujours.

  32. 32
    Dji dit:

    Beau discours optimiste ça fait du bien on lâche rien !
    Changer de nom j'ai crus lire. C'est peut être la solution pour créer la curiosité chez les gens et en particulier ceux de l'abstention. Je vois mal de doute façons un quelconque espoir de re-créer une nouvelle majorité a gauche de la gauche sans passer par la. Faut penser 21eme siecle et c'est aussi l'opportunité de souder des alliances (verte) qui aurait dus a mon goût s'allier bien Plus tôt avec nous (et vis-versa) tellement les deux réunis représentent la solution, et surtout l'avenir.
    Aujourd'hui était mon premier vote blanc (UMP / PS). Les barrages faut plus m'appeler, ça donne les voix a un partis qui après ce les appropries et s'en sert pour nous rabaisser !

  33. 33
    oberon dit:

    Cher Jean-Luc,
    Très bon constat aussi noir soit-il. Très bonne analyse et surtout, très bonne proposition. Rencontrer nos partenaires, élargir et enfin définir un sigle commun pour les régionales. Après, il faut réfléchir à pourquoi le "ça suffit", "qu'ils s'en aillent tous" profitent au FN et non à nous. Ca fout les boules, non ?

  34. 34
    Nicole dit:

    Merci pour cette déclaration.
    Il faut une 6ème République, il faut un mouvement populaire avec des citoyens convaincus que l'on peut changer la situation catastrophique de notre pays. Le Parti de gauche, le mouvement pour la 6ème République, des mouvements comme Alternative A l'Austérité etc. doivent s'allier.
    Mon département (91) passe à droite. Dans mon canton le PC s'est allié au PS. Il faut que le PC soit clair. Un jour il est Front de gauche, un autre non,selon les places à prendre. Comme beaucoup, je pense que le Front de Gauche doit disparaître au profit d'un rassemblement citoyen.
    Merci encore. Repartons sur de nouvelles bases. On ne lâche rien et résistons avec Jean-Luc Mélenchon.!

  35. 35
    Jean RAGE dit:

    Merci pour votre analyse. Il faudra maintenant l'expliquer à René Revol, Parti de Gauche, maire de Grabels dans l'Hérault qui a appelé à voter socialiste dans le canton N°20 et qui a participé à la réunion publique du PS avant le 2ème tour en prenant la parole à la tribune. La crédibilité du discours se mesure aussi à de telles erreurs politiques.

  36. 36
    Geraud dit:

    Seul Jean-Luc Mélenchon mérite considération et soutien. J'admire votre courage, Monsieur, merci pour votre ténacité et la grandeur de votre âme.

  37. 37
    cleony dit:

    Dans ma commune, le 1er tour, la droite 49.5 %, le FN 26%, le reste insignifiant mais j'ai quand même voté pour le 2ème tour (du papier toilette dans l'enveloppe pour dire qu'on était dans la m....). L'UPM et ses comparses sont passé à 76%, mais le département est resté rose. Et je suis d'accord avec Jean, SVP Jean-Luc marche devant, nous te suivront toujours mais laisse le PC? Avec eux nous marchons sur des planches pourries, si je puis me permettre, et pourtant je les ai suivis depuis que je vote mais comme je n'oublie pas d'où je viens (suis ancienne très pauvre ouvrière) contrairement à certains qui votent FN.
    Bonne journée à tous, la vie continue.

  38. 38
    dumas catherine dit:

    Vive la Lozère bel exemple !
    Alors ! le FN devait tout remporter ! quel bourrage de crâne. La droite revient en force, malgré toutes les casseroles de ses élus qui devraient peupler les prisons. Marre de constater qu'il n'y a pas de place pour les gens honnêtes en France. Et pourtant des juges d'instruction se battent tous les jours pour leur retirer leur droits électoraux.

  39. 39
    mamdu44 dit:

    Bonjour,
    Même si c'est avec tristesse de voir le pays retourner vers la droite, je pense qu'il faut rester dans la direction que vous désignez pour nos enfants. Nous aurons, je l’espère pour moi, d’autres victoires.
    [...]

  40. 40
    fernand dit:

    Bon, Le PS a pris sa raclée. N'oublions pas que Hollande vise 2017 en espérant un 2e tour FN / PS et un vote utile pour le départager. Qu'il comprenne bien que c'est fini, qu'il ne faut pas qu'il compte la dessus. Il faut les faire flipper et plier un tant soit peu. Un peu de gauche sinon rien. Pas de Gauche avant décembre, et ce sera une belle rouste aux régionales et la dégelée pour 2017. Pas très intello comme positionnement mais bon. Pas pire que le cynisme et la fourberie PS. N'oublions pas non plus qu'il y a 50% d’électeurs a aller chercher.

  41. 41
    Nicks dit:

    Le moment des vrais choix est arrivé et comme Jean-Luc Mélenchon, je pense qu'il consiste en un rassemblement citoyen hors du PS, même si aucune porte ne doit être fermée aux individus partageant la volonté de redonner à notre pays sa capacité de se gouverner elle-même et de choisir la voie d'un développement solidaire, respectueux de l'environnement et des citoyens.

  42. 42
    JeanLouis dit:

    Triste, Mr Mélenchon, nous le sommes tous ici et ailleurs les vraies personnes de gauche avec un idéal, au PS ils n'ont plus d'idéal, c'est d'abord cela qui manque. Mais ensuite il faut je pense être beaucoup plus précis, concret, à la fois sur le monde comme il va, pour faire bref la main mise d'une poignée infime d'individus sur les peuples, par l'intermédiaire des gouvernements qui organisent le dépouillement, et sur les solutions alternatives, chasse aux paradis fiscaux, fiscalité adaptée aux objectifs de limitation des revenus et de redistribution, politique économique et industrielle. Et aussi combattre les autres sur le terrain de leurs idées et de leur projets, en particulier le FN mais aussi le PS, comment peut on imaginer que 60% des français approuvent le loi Macron, ils ne l'ont pas lu bien sûr et ils n'ont aucune culture historique sur comment les choses ont été construites par nos anciens, on en revient au besoin d'éducation populaire. Après mais en connaissance de cause le peuple décidera de son destin. Aujourd'hui il décide de couper la branche faiblarde sur laquelle il est assise..

  43. 43
    killevan dit:

    Ça y est, c'est fait, pour moi aussi et parmi tant d'autre je ne suis pas allé voter pour la première fois en 41 ans, la boule au ventre, je me suis obligé a rester chez moi sans gloire ni satisfaction aucune. La droite progresse peut-être mais c'est surtout la gauche qui a su miner le moral de ses électeurs. A l'instar des socialistes, les communistes, ne cessent de se ridiculiser et de ridiculiser la gauche, la vraie gauche. Quand je vois P.Laurent faire un Front de gauche avec Cambadélis, j'ai honte d'avoir était l'électeur de ce parti durant des décennies. Et puis, si j'ai eu ce moment de faiblesse politique, c'est aussi parce que je pense de plus en plus que les Français ne méritent pas qu'on s'occupe d'eux, que l'on continue a leur faire des stades flambant neufs, durant une saison sportive, ils sont plus nombreux a hurler leur amour insensé pour leur dieux du stade qu'ils ne sont a hurler leur colère dans la rue pour défendre la sécu.

  44. 44
    delyelle dit:

    Je suis moins pessimiste que toi, Jean-Luc. Les votants ont eu la sagesse de ne pas élire le FN, malgré le matraquage médiatique de la pensée unique social-démocrate qui nous gouverne. Quant aux abstentionnistes, j'en connais bon nombre qui sont avec nous autres, les 83 600 citoyens pleins d'espoir, de solutions, d'amour et de fraternité, qui avançons au sein du Mouvement pour la 6ème République ! Le peuple Français n'est pas si défait que cela. A nous de continuer, partout, à convaincre que la seule issue possible est, non pas à la remorque mais avec le soutien des partis et des alliances qui vont se faire, dans la prise de pouvoir des choses de la politique par le peuple lui-même. J'invite tous ceux qui suivent ton blog, s'il ne l'ont déjà fait, à nous rejoindre sur la plateforme de "Nous le Peuple", au m6r.fr !

  45. 45
    DMc dit:

    Je ne sais pas si un mouvement à la Podemos est la seule solution (j'ai trop vu de seule solution), mais au moins c'est une proposition. Une chose est sûre, le FdG n'est plus le système approprié, voir Pierre Laurent acoquiné avec Bartolone ou Cambadelis, c'est très contre productif, pour rester poli. Moi qui étais des 2% qui votèrent pour Marie-Georges, ça fait mal de voir la dérive boutiquière de ce vieux parti. Alors, oui, un autre mouvement est urgent, sans les étiquettes des partis, même si ceux-ci en sont le point d'appui nécessaire comme l'a si bien dit Martine Billard sur son blog la semaine dernière. Puisse cet appel solennel de Jean Luc Mélenchon créer l'appel d'air salvateur.

  46. 46
    richard30 dit:

    @ killevan
    Les peuples, les citoyens, bougent un peu partout dans le monde. Pourquoi en est-il ainsi ? Probablement parce qu'il sont victimes d'un ennemi commun qui utilise les armes de l'ingérence, l'abus de pouvoir, la loi du plus fort qu'il a soigneusement rédigée lui-même, l'argent frauduleux, etc.. Nous pouvons nous considérer en état de conflit dont les armes utilisées sont celles décrites précédemment. En état de conflit armé déclaré, l'unique solution est la mobilisation de tous les citoyens. La question est donc : les citoyens sont-ils capables d'admettre que notre pays subit un conflit armé ? Dans l'affirmative, notre pays doit s'adresser à tous les citoyens, qu'ils soient de droite, de gauche, de toutes les religions, pour combattre son ennemi clairement identifié. Le rôle essentiel du M6R et des Assemblées Citoyennes serait donc d'informer les citoyens que nous sommes victimes d'un conflit armé, que les seules armes que nous pouvons utiliser sont celles de l'écriture d'une nouvelle Constitution et que c'est à eux-mêmes qu'incombe la tâche de fabriquer ces armes.

  47. 47
    agatha5116 dit:

    Espérons que cette claque nécessaire à un PS qui n'est plus de gauche nous permettra de faire triompher notre gauche en 2017. D'ici là, le PC parviendra peut-être à ouvrir les yeux et nous rejoindre enfin. Résistons malgré les trahisons. Bravo Jean-Luc et merci.

  48. 48
    Alfred G. dit:

    Hollande et Valls ont fait très fort. En 3 ans ils ont réussi à tuer la gauche. Il y a urgence à proposer selon JL Mélenchon :"une nouvelle alliance populaire, crédible, indépendante de ce gouvernement avec lequel rien n'est possible, sans alliance à géométrie variable, une alliance visible, c'est à dire ayant le même sigle dans tout le pays pour que chacun puisse l'identifier."
    D'aucuns penseront qu'il y a plus urgent, je considère néanmoins qu'il importe d'identifier au plus tôt cette alliance. Je raisonne à voix haute et me viennent à l'esprit des appellations combinant les termes : alliance populaire, pour une nouvelle République, pour et avec le peuple. Les mots ont leur importance.
    Bravo Jean Luc pour votre lucidité et combativité.

  49. 49
    LE BRIS RENE dit:

    Les manoeuvres politiciennes commencent. Cela a commencé hier sur les chaines de télévision, notamment ce triste spectacle où on a pu voir le couple Laurel et Hardy rêver d'une nouvelle union pour aller au plus vite au gouvernement ! Nous n'avons rien à faire dans cette tambouille politicienne. L'appel de Jean Luc est donc plus que bienvenue. Espérons que toutes les composantes du Front de Gauche aient la même attitude. Oui investissons nos forces dans la réussite des chantiers d'Espoir, c'est cela l'avenir de la gauche !

  50. 50
    archerducher dit:

    @killevan
    Je comprend la déception que vous avez des Français, je suis dans le même cas que vous, sauf que quelquefois se faire plaisirs dans le sport fait du bien au moral, en tant que supporter ou pratiquant (faites du tir à l'arc). Ceci dit J-Luc a raison. Résister, ne pas baisser les bras, ne pas s'endormir, garder les contacts. Ne pas pleurer sur notre sort, cela était prévisible, Valls l'a dit dit hier soir nous continuerons notre politique (de droite évidemment) et l'UMP nous proposera quoi ? Si ce PS en avait, il demanderait la démission du gouvernement, les frondeurs bouillonnent mais couineront un peu plus tard, sauf si ceux-ci realisent qu'il faut changer de cap. Je fais partie des 50% d’abstentionnistes, j'en suis pas fier, mais cela était indispensable, il aurai fallu que je vote UDI pour faire barrage au FN et puis quoi encore. Courage killevan.

Pages : [1] 2 3 4 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive