08avr 13

Le 5 mai, marchons pour la Sixième République

Ce billet a été lu 69 600 fois.

En septembre 2011, Ségolène Royal, exprimait son indignation à propos des affaires qui impliquaient la sphère Sarkozy. Elle s’était exprimée dru et cru : « A ce stade d'accumulation d'affaires et d'atteintes graves portées à la morale publique, la seule solution, c'est un bon coup de balai à ceux qui dirigent si mal le pays, font honte à la France ». Aucune des indignations qui m’accablent ne s’exprima. Les socialistes qui pérorent sur ce mot « balai » pour en faire un épouvantail par référence aux années trente et aux fascistes, ignorent que le thème du balai était précisément le leur dans les années trente ! C’était d’ailleurs aussi celui des communistes dans les années vingt ! D’une certaine façon rien n’est donc plus banal que ce balai que l’on va voir dans la rue d’autant plus nombreux que glapissent les tartuffes : « Cachez ce balai que je ne saurais voir ». En fait ce balai n’a aucune sorte d’importance doctrinale pour nous. C’est juste une expression. Ce qui compte c’est la marche du 5 Mai. Son caractère citoyen. Son contenu : la constituante pour la VIème République. Ceux qui parlent tant du « balai » ne le font que pour ne pas parler d’autre chose. C’est-à-dire pour ne pas avoir à expliquer comment ils comptent sortir de la situation par le haut. La situation est explosive. Autant du fait de la matière accumulée que du fait du nombre d’imprudents affolés qui courent de tous côtés en faisant n’importe quoi.

Cahuzac est allé à la poubelle en passant par le même vide-ordure social et médiatique que Strauss-Kahn. Premier temps, stupeur et compréhension (exceptions faites de Marie-George Buffet, Clémentine Autain, Martine Billard et moi, personne n’évoque le viol pendant les premières heures). Puis ce sont les adieux compréhensifs avec rappel des grandes heures. Enfin c’est le lâchage et lynchage généralisé (phase : « Tout le monde savait depuis longtemps »). Cahuzac est parti avec les compliments de toute la caste pour son œuvre remarquable comme ministre alors même qu’à ce moment « tous » savaient à quoi s’en tenir sur son compte. Et même « depuis longtemps » (dixit Anne Hidalgo !). Comment ces gens font-ils pour choisir de tels responsables pour de telles fonctions alors que « tout le monde savait » et de plus « depuis longtemps » ?

Cette vidéo a été consultée 9 760 fois

Même manque d’originalité dans la façon de me traiter. Si bien que c’est cette banalité qui interroge davantage que les mots qu’elle utilise. Donc, c’est reparti. Mais ce n’est même plus original. En deux jours le grand guignol de mes détracteurs a repassé presque tous les refrains classiques de la haine de caste contre moi. D’abord les photos pourries qui sont autant de caricatures à prétention objectives : violent, méchant, sombre, grimaçant et menaçant à souhait. Ensuite le filet garni : trotskiste (tendance Lambert ce qui est une circonstance aggravante), populiste, et comme antisémite n’avait pas marché, même relayé par l’abject Attali, me voici à présent « purificateur éthique » que je ne développe pas pour ne pas vomir sur mon clavier, « petit Mussolini » et ainsi de suite. Toutes ces fortes pensées morales et modérées sont naturellement proférées par ceux qui me reprochent mes excès langage, mes « outrances », mes positions caricaturales, et ainsi de suite. Leur modération est admirable. Leur stupidité tout autant. Car chacune de ces charges s’enlisent misérablement dans des démentis qui ridiculisent leur fabricant. Passons sur « Libération » que personne ne peut plus prendre au sérieux. Chaque jour une manipulation. Après le démenti de Christian Salmon, manipulé selon la technique habituelle, le coup de grâce est donné par Edwy Plenel contre le faux « scoop du jour » sur Fabius : « Libération perd la tête: demain, il transforme en information une rumeur sur Fabius en prétendant démentir une non-information de Mediapart ». Sans commentaire. Sinon celui-ci : c’est cette équipe minable à Libération qui m’accusaient « d’escalade », de « souffler sur les braises » de « surenchère populiste ».…

Dans la série Rantanplan chef des armées, Harlem Désir a aussi émerveillé son monde. Après s’être donné le ridicule que l’on sait en m’accusant d’antisémitisme, il réédite l’indépassable numéro de l’arroseur arrosé ! D’un côté il m’accuse de donner dans le « tous pourris ». Puis il invente un référendum sur des mesures de « moralisation de la vie publique » sur des sujets tels que le « contrôle du patrimoine des élus», ou encore « l’incompatibilité entre des tâches de lobbying et la fonction d’élu ». Autant déclarer les élus « tous suspects ». Quel aigle ! Mais personne n’en a tenu compte. Ses propres portes-paroles au PS l’ont démenti. Puis le président l’a enterré. Débâcle totale ! Le chef du gouvernement devait être trop occupé à regarder les avions décoller à Nantes, raison pour laquelle personne ne sait ce qu’il pense de quoi que ce soit. Nous n’avons eu qu’à regarder couler Harlem Désir, sans avoir besoin d’user nos munitions. J’ai dit non à son référendum, une heure après il n’y avait plus de référendum. Sic transit gloria mundi !

Dans la série « les pieds dans le tapis », j’accorde aussi une palme particulière au petit génie du « Monde » qui avait cru spirituel de conclure son article « d’information » sur le référendum en Alsace par une petite giclée de fiel contre moi, comme cotisation à la bonne société. Rappelons avec jubilation ces lignes si délicates : «Mais le coup de gueule de Jean-Luc Mélenchon contre la création d’un grand conseil d’Alsace pourrait être un « plus » pour le projet dans cette région ancré à droite. » Et de citer le chef local d’EELV : « En expliquant aux alsaciens pourquoi ils doivent voter non, Mélenchon ne peut mieux faire pour la victoire du « oui », espère Jacques Fernique. » Bref moi je fais des « coups de gueule » quand j’explique pendant une heure l’unité et l’indivisibilité de la République et le sens du patriotisme républicain de gauche. Et ce pécore fait un article d’analyse quand il résume mon propos à un « coup de gueule » ! Rions ! Ces petits prétentieux en ont été pour leur frais. Les sondages donnaient 75% au « oui ». Le « non » l’a emporté justement dans le département du Haut-Rhin où je suis allé avec Pierre Laurent faire un meeting. Et bien sûr le « oui » n’a pas obtenu 25% des inscrits où que ce soit. Echec total de tous nos adversaires. Et aussi de l’extrême-droite, absente de « l’information » donnée par « Le Monde ». Pourtant c’était une occasion de rigolade. Car sur place madame Le Pen était pour le « non » mais ses troupes locales militaient pour le « oui ». Les socialistes étaient divisés dans la région et muets nationalement. Bayrou avait appelé à voter « oui ». Bien évidemment, pour la soirée électorale, sur le plateau de télé locale France 3 et les autres médias éthiques et indépendants pas un des nôtres n’étaient invités. Juste des partisans du « oui ». Tous battus. Un festival de l’entre-soi. Autant dire une préfiguration suggestive de la géographie politique en cours de formation. Une mention spéciale manipulation gagnée une fois de plus par « Libération » qui résume les positions prises sans jamais mentionner le Front de Gauche mais affirme doctement : « Tous les partis étaient divisés sauf EELV. » En oubliant juste de préciser que EELV était d’accord sur le « oui » et fut battu et le Front de Gauche était uni sur le « non » et a gagné ! Sacré « Libération ».

Mais le plus significatif c’est de voir comment le système médiatique et la propagande des socialistes protègent madame le Pen. Cherchez le communiqué du PS condamnant le silence du FN qui « savait » alors que, eux, les socialistes, sont censés « ne pas avoir su ». Cherchez la moindre dénonciation du fait que le conseiller de la madame ouvre des comptes à l’étranger et trafique sur les mines péruviennes : rien. (Les mines péruviennes…. Il n’y a pas eu une histoire sur ce sujet dans le passé ? Personne n’a de mémoire dans ce pays). En tous cas il est frappant de voir de quelle bienveillance elle bénéficie quand pour la première fois depuis tant d’années, madame Le Pen est prise personnellement dans la chaîne des connivences du système de l’argent et de l’entre-soi. Cela a une valeur extrêmement précieuse. Toutes nos hypothèses sur le sujet sont validées. La suite du comportement du FN est donc prévisible : dans cette phase de crise aigüe, ils n’iront pas plus loin que la longueur de la laisse. C’est pourquoi toute l’énergie du système se tourne contre nous et contre nous seuls. Car c’est de là et de là seulement que vient le danger pour lui.


455 commentaires à “Le 5 mai, marchons pour la Sixième République”

Pages : [1] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 »

  1. 1
    roussel dit:

    Acte de rébellion et de résistance passive : Cette année il ne faut plus payer ses impôts, en écrivant une lettre à votre percepteur pour qu'il récupère les montants demandés sur les comptes de Cahuzac.
    On pourra lui pardonner s'il nous rend ce service, n'est-ce pas ?
    Militons pour une justice équitable !
    Le peuple des Indignés

  2. 2
    sylvain dit:

    Jean-Luc, grâce à toi nous avons cassé nos laisses et plus rien ne nous arrêtera. Nous marcherons aussi longtemps qu'il le faudra et laisserons les chiens méchants bêtes et méchants du FN ou les Rantanplan du PS aboyer. Nous resterons sourds à leurs intimidations et nous ferons rentrer tout ce petit monde à la niche pour qu'il se tienne chaud avec ce qu'il reste de l'UMP!
    Vive la VIème République!

  3. 3
    Guilloux dit:

    Je dois dire que je n'approuve pas ceux qui, dans notre camp, critiquent le vocabulaire utilisé par Jean-Luc Mélenchon pour dénoncer le pourrissement du régime. Le temps n'est plus à faire entendre raison aux Socialistes, l'appareil d'Etat est gravement corrompu, l'exaspération des couches populaires et moyennes monte. Alors oui il faut dire les choses avec des mots forts qui, comme le dit Jean-Luc Mélenchon, portent des idées et un programme forts et mûrement réfléchis : la constituante et la VIe République.

  4. 4
    Le Maître des Bouviers dit:

    Le résultat du pseudo-referendum était une évidence pour chacun qui connait un peu la mentalité alsacienne. La question était une contradiction pour nos concitoyens d'Alsace (et pourquoi pas la Moselle d'ailleurs ?) : si nous disons oui "ils" vont nous tripatouiller notre droit local alsacien-mosellan à la sauce Merkel et si nous disons non (comme l'infecte propagande légale et médiatique le disait clairement) nous somme de mauvais Alsaciens et donc de mauvais Français.
    Résultat : les Alsaciens se sont braqués et ont décidé de ne rien dire.
    Pour autant et malgré les pitoyables explications de MM. Richert et consorts ("les Alsaciens ont manqué d'audace" ; "le Haut-Rhin populaire à eu peur du Bas-Rhin bourgeois"), les attaques inouïes d'un Noël Mamère qui nous explique que le FdG était contre parce qu'il a voulu garder ses baronnies en Alsace (Ah, ouais ? Lesquelles ?) et que nous avons perdu une occasion historique de faire "concurrence" au lander Allemand voisin et aux cantons Suisses, les Alsaciens n'en pensent pas moins et un jour ça va péter là-bas aussi.

  5. 5
    flo dit:

    Heureusement que vous réveillez tout ce petit monde-là et que vous nous donnez des perspectives. Merci pour votre énergie à notre service, nous les 99%.

  6. 6
    alinber dit:

    Pour la rigolade Rantanplan chef des armées ça marche bien sur moi. Par contre que cette feuille de chou pourrie est pour titre Libération ça fait mal. Et en parlant de pourris j'aimerais bien savoir quel est le pourcentage de citoyens qui dans son fort intérieur ne s'est pas dit à un moment ou un autre "tous pourris", il s'agit simplement de ne pas donner d'arguments à leur campagne de dénigration basée sur populiste et extrême, mais si on leur fout un coup de marteau sur les doigts je serais curieux d'entendre ce qui sortirait de leur bouche. Ceci dit la vidéo pour la marche citoyenne est bien faite. Les fabricants de balais doivent se demander comment faire face à la demande, heures sup, contrats précaires je suggère le bénévolat ça devrait marcher.

  7. 7
    robin des voix dit:

    L'action de siphonnage des voix de la gauche et de la droite par le FN a été bien instrumentalisée par ses 2 mêmes partis respectifs depuis plus de 20 ans ce qui in fine leur sert aimablement la petite soupe. Fait nouveau, la finesse vicelarde de communication actuelle du FN consiste en une stratégie très efficace de la fille à papa qui se met à nous resservir des propos révolutionnaires de nettoyage tout azimut et même de compassion à l'égard du petit peuple. Une grosse tartufferie qui ne séduit que les pauvres naïfs ou autres obsédés anti-immigrés. N'est-elle pas la fille d'un milliardaire. La baudruche familiale est soudainement devenue bien dégonflée avec l'affaire de son avocat grand conseiller en placement pour Cahuzac en charge au parti socialiste de bien redresser les comptes du bas peuple avant tout. ça suffit les Le Pen de singer les propositions et de faire le perroquet pour la pêche aux voix. On vous a reconnus.

  8. 8
    Arsène dit:

    Bah, ce ne serait pas "coup de balais" ce serait la façon de dire bonjour ou de sourire, n'importe quoi qui occupe le temps d'antenne au lieu de parler du fond. On ne peut plus révélateur de leur malaise vis à vis des sujets abordés. Ça a peut-être marché auprès de certains les premières fois, maintenant la vulgarité de leur démarche est évidente. Il ne cherchent qu'à diviser la gauche et à fuir le débat. Tout ce qu'ils arrivent à faire en persistant sur cette ligne c'est à se ridiculiser.

  9. 9
    Maximilien R dit:

    Le 5 Mai sera la "Marche de l'Indignation" nous verrons alors si les hommages rendues à S.Hessel étaient vraiment sincères. Pour l'instant E.Joly à répondu présente. Quand à Benoit Hamon qui déclare que "le FdG divise la gauche et, en divisant la gauche, on peut être sûr du résultat : à la fin, ceux que nous sommes censés représenter dans l'espace politique, les classes populaires, ceux qui vivent avec 1 000 euros, ceux qu'ont pas de boulot, seront les dindons de la farce", ce qu'il oublie de dire c'est que c'est déjà le cas et ce n'est pas avec la politique que mène son gouvernement que les choses sont prêtes de s'arranger pour les concernés (a propos de pauvreté que fait Mr Chéréque ?). Alors Mr Hamon qui divise la gauche ? Son discours misérabiliste qui se veut de gauche et populaire ne marche plus.
    Et pour finir lors des prochaines élections les électeurs du Front de Gauche ne leur serviront plus de marche pied sur lequel ils s'essuie les pieds une fois élu(es).

  10. 10
    roussel dit:

    Je vous invite à écouter l'interview de Mme Eva Joly ce matin avec le journaliste Bourdin. Entre autre, elle a annoncé qu'elle sera au rassemblement du 5 mai, pour la 6e République. Vu sous un autre angle, c'était aussi un pur chantage à l'intention de Hollande, en lui signifiant que les verts se tourneraient vers le Front de Gauche si le gouvernement ne mettait pas en oeuvre les demandes des verts... A suivre et a encourager...

  11. 11
    PATRICK F 32 dit:

    Le titre de votre billet est "le 5 mai, marchons pour une sixième République"
    Alors SVP restez sur ce thème comme vous l'avez fait avec brio ce soir sur Canal+ dans le Grand Journal, par exemple, et oubliez Le Pen et son national socialisme, Libé avec ses chiens de garde...

  12. 12
    JulienM_77 dit:

    La gauche sera réunie le 5 Mai autour de ses représentants Mélenchon (PG), Laurent(PCF), Besancenot (NPA) et Joly (futur ?) pour ne citer que les plus écoutés. On a tous hâte d'y être pour la démonstration de force et de maturité politique. Attention les absents, il est des trains qu'il faut savoir ne pas manquer !
    Concernant le sujet qui agite nos médias et les commentateurs du blog, le vocabulaire utilisé par notre porte parole (parler dru et cru). Je reconnais, et dans mon entourage je suis le plus mesuré, avoir préféré la période du bruit et de la fureur, du tumulte et du fracas. Après, ces éléments de langage font sans nul doute parti d'une stratégie d'ensemble afin de récupérer positivement la colère de nos concitoyens.
    Cependant, vivement le retour d'Hugo !

  13. 13
    Ray Punian dit:

    M. Mélenchon, ne vous inquiétez pas ! Vos "excès de langage", vos « outrances », c'est cela qu'on aime. Vous n'êtes pas fait pour plaire. Au risque de scandaliser votre auditoire vous n'hésitez jamais à aller au bout de vos raisonnements. On craint en vous, par dessus tout, vos flèches acérées, votre manque de respect pour qui que ce soit, à commencer par ceux qui se sont d'eux-mêmes nommés représentants du peuple.

  14. 14
    jean ai marre dit:

    "Mais le plus significatif c’est de voir comment le système médiatique"

    Ce qui me reste devant cette actualisation de la déchéance démocratique : l'unanimité des média pour protéger le système, la connivence des politiques pour dénoncer l'homme et non le système qui le permet, l'absence de protection des citoyens face à ces lascars. Jean-Luc ce soir à Canal veut faire une constitution, bof, oui peut- être, mais l'essentiel réside dans la volonté d'être honnête. Les politiques jureront, toujours, qu'ils sont "propres" le tout c'est de les croire.
    Longuet, l'ancien ministre de la poste, celui qui avait été soupçonné dans une affaire de villa à St Tropez, défend le principe qu'un parlementaire peut avoir deux fonctions, celui d'entrepreneur et celui d'élu ! Fillon qui dit que ce n'est pas la peine de faire des nouvelles lois etc.
    Pourquoi ne pas passer conventions avec tous les pays, comme l'Allemagne avec la Suisse, qui informent le fisc dès qu'un citoyen français ouvre un compte à l'étranger ? Interdire à un élu de continuer à diriger une entreprise pendant son mandat. Conflit d'intérêt, on connait !

  15. 15
    Marc dit:

    Très bonne initiative et réponse politique que cette marche pour la VIème République. Je ne doute pas de son succès, surtout si on arrive à faire passer le message que ce n'est pas un coup politique mais la réponse concrète à nos problèmes actuels.
    Cependant, attention, il faut veiller à ce que la Constituante ne soit pas composée de politiciens mais de citoyens ! Si l'on veut un réel changement de cadre, la fin des abus de pouvoir, il faut cesser le conflit d'intérêt qui consiste à laisser à des hommes de partis, des hommes politiques "professionnels" (aussi bien intentionnés soient-ils), rédiger les règles suprêmes qu'ils devront suivre (ou leurs collègues de parti) par la suite. La rédaction de la Constitution doit être une affaire d'amateurs - de citoyens - si on ne veut pas un glissement vers une oligarchie !
    Exemple de formation d'un Parlement bicaméral (à 2 chambres) :
    -La 1ère Chambre "citoyenne" tirée au sort parmi tout le peuple pour un mandat court et non renouvelable. Modalités à réfléchir ensembles.
    -La 2ème Chambre "à vision au long-terme" par vote (?) pour un mandat long et non renouvelable. Chambre spéciale qui doit faire respecter des valeurs cardinales que le peuple se donne en contrat social : cohérence de chaque loi dans le dispositif législatif, pour une vision à long-terme, vérification de l'impact écologique de chaque loi, ect. En gros, la mise en place concrète de la planification écologique.
    Ce n'est qu'une esquisse pour donner envie, toutes les variantes sont possibles et imaginables. Réfléchissez-y les amis : c'est notre futur si nous le décidons !
    Salutations fraternelles.

  16. 16
    tchoo dit:

    J'ai trouvé Denisot très, très gentil ce soir, et Aphatie dans ses petits souliers, bien qu'il ait la comprenette en panne. Il n'avait rien compris à ce que était une Assemblée Constituante. Et puis, il vaut mieux marcher avec des balais en symbole, plutôt qu'avec des fourches et des faux !

  17. 17
    Michel Berdagué dit:

    Comme je n'achète pas ces journaux que tu cites, je constate que cela fait partie de la rumeur la plus crasse où l'intellect est utilisé, manipulé pour déverser de la boue, des mensonges comme vérités à un degré tel que les propagandistes les plus obscurs se déversent et visent non pas le politique mais l'homme. C'est très grave la presse est libre mais là c'est d'une saleté repoussante où de balayer ne suffit pas c'est à la Justice de s'en occuper et à la profession de journalistes qui a des droits et des devoirs de respect. Déjà que nous sommes boycottés des médias, les 9 composantes sont inconnues. Le PG et dans une moindre mesure le PC sont à peine visibles, le Programme structurant avec de l'avenir certain, censuré , à remarquer pour la Gauche Unitaire qui tenait son 2ie Congrès, rien. alors notre Unité avec nos différences mais pas tant que ça les fait complètement délirer dans les insultes sur ta personne exposée; D'autres doivent monter au créneau mais c'est sûr que cette cinquième est malade en phase terminale, et complètement dépassée. Constituante et Sixième République et demain le 9 avril une mobilisation pour mettre un bon coup de balai à cet accord du Médef, à la poubelle et je suis poli !

  18. 18
    Spinnaker dit:

    Tous ceux qui trouvent le vocabulaire de Jean-Luc Mélenchon trop excessif n'ont pas compris l'état de dégradation de la situation.
    Oui, il faut une constituante, les constituants étant bien sûr tirés au sort et inéligibles, of course!
    Tous à vos balais.

  19. 19
    Cecile dit:

    Sur que c'est intéressant que personne ne s'attarde sur les liens de Le Pen avec les comptes de Cahuzac. Bon comme d'hab il va falloir faire le travail de propagation de l'information nous-mêmes !
    Vive la VIe Republique !

  20. 20
    thierryb dit:

    J’espère seulement que ce jour le 5 mai, il n'y aura pas d'autres événements extraordinaires et qu'on ne parlera que de cette marche sur toutes les chaines et toutes les infos. L'an dernier ce ne fut pas le cas.
    Je suis avec vous.

  21. 21
    Yoda dit:

    Ne vous laissez pas emporter. Il ne faudrait pas que le sarcasme devienne vulgarité. Vous avez la force des mots justes, continuez à vous en servir et ne donner pas l'occasion à ceux qui vous fustigent de trouver une faille. Pour l'heure, ils n'y sont pas arrivés, certes, mais vous serez forcément amené à faire une erreur, et certaines peuvent être irréductibles, surtout en politique. Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.
    Courage.

  22. 22
    rayana dit:

    Il faut dire que le FN n'est pas un parti politique. C'est une entreprise familiale extrêmement juteuse. Pas besoin de s’inquiéter pour son avenir ou celui de ses enfants quand on s'appelle le pen. Effectivement, nous sommes seuls contre tous les autres, et ça fait du monde ! La bonne nouvelle c'est qu'on se sent de moins en moins seul, l'éducation populaire commence à ouvrir bien des yeux, je l'ai encore constaté hier autour de moi. La parole claire, intelligente, si humaine de Jean Luc se fait entendre jusqu'au fin fond des campagnes. Ses colères, que je partage, sont dites dans une langue que tout le monde comprend. La propagande des médias de la pensée unique sur notre parlé cru ne sert qu'à souffler un écran de fumée sur les vrais problèmes à résoudre.
    Un océan de citoyens en colère doit déferler le 5 mai pour un monde meilleur.
    Avec vous tous : résistance!

  23. 23
    dedifun29 dit:

    Jean Luc, c'est clair que vous n'êtes pas aidé par les journalistes qui n'ont que 2 objectifs. Soit vous limiter l'accès à leur antenne, leur colonne, et dans le cas contraire, créer la plus grande cacophonie afin de vous rendre inaudible à travers leur propos injurieux, outranciers, dégradants et/ou poser une succession de question sans tenir compte de vos réponses. Leur autre ambition, continuer à rendre le plus appréciable possible M. Le Pen en la comparant à quelqu'un de responsable, de notable, proche du peuple qui mérite le crédit.
    Je pense par ailleurs que les nouveaux propos que le camarade Chassaigne tenus ce matin sur France Inter, d'une part, vont donner une nouvelle fois du grains à moudre aux médias. Est-ce que le camarade député prépare dores et déjà un avenir vers une place ministérielle ou un fauteuil doré ? Enfin, sera-t-il présent à la marche du 5 mai ?
    Je vous apporte tout mon soutiens, préservez vous !

  24. 24
    teresa dit:

    Les coups-bas- laids méritent un coup de balai, c'est de bonne guerre. Vos expressions nous plaisent et c'est l'essentiel. De toutes façons ne pouvant vous coincer politiquement, faut bien qu'ils cherchent un no-nos à rogner ! Merci à vous de réveiller les médias qui dans le fond, vivent de vos symboles.
    La VIème naît déjà de par ce fait, et le 5 mai sera une journée mémorable de l'histoire de France faite par le peuple non people !

  25. 25
    gabriela dit:

    J'ai vous ai vu sur Canal, trés bien! (sauf le petit truc sur les années 80 en Angleterre que vous n'avez pas pu répondre). Mais je voudrais vous rappeler une fois de plus qu'avec la rage il faut mettre de l'amour en tout ceci! Que la rage dans votre langage et le notre seulement s'explique par l'amour du peuple quoi! Je crois que cela ferait la difference en ce qui concerne la comm. Pour le reste je me demande, est qu'il n'y a pas de gens au PS prets a faire le saut vers nous maintenant? Qu'est ce que c'est le dernier truc ecrit sur le blog de Dray? Il veut rompre avec la Veme, mais il ne vient pas a la marche? Quelle est la position de la gauche du PS sur le sujet? Si seulement nous arrivions a etre percus encore plus comme un Front, plus large encore, plus accueillant, avec les bras puverts a tous. C'est peut etre le moment de clivage dans la societé, peut etre pas, on le verra bien le 5 mai, il faut qui nous soyons de millions!

  26. 26
    soria dit:

    Bon j'interroge toutes mes connaissances à propos de la manif du 5 mai, tout le monde est d'accord pour y aller, il va y avoir du monde, mais à une seule condition, cela fait l'unanimité que l'on ne refasse pas la petite promenade dans Paris comme contre le traité européen, mais que l'on occupe la rue jusqu'à lundi, jusqu'à ce que Hollande cède et convoque une assemblée constituante. Cela nous coute chère de monter sur Paris, et plus on sera déterminé moins cela durera et enfin on gagnera, cela fera longtemps que la Gauche n'a rien gagné, fraternité camarade

  27. 27
    Jean-Philippe VEYTIZOUX dit:

    Merci pour ce très bon billet. Rantanplan, chef des armées, j'adore ! Et sur le fond, après la Conf de Presse de très haute volée de Pierre Laurent cette après-midi, ça nous replace sur de très bons rails.

  28. 28
    Ginie dit:

    Bonne initiative cette marche. Mais logistiquement, nous en seront encore pour nos frais de déplacements ! Je suppose qu'une fois de plus on ne pourra pas négocier des prix d'avion ou de train.

  29. 29
    placidemuso dit:

    Il semble donc que la position sur la relation entre souverrainete du peuple, nation et republique du PG, à ce congrès s’est clarifiée. Tant mieux. Cela répond donc en partie aux interrogations que certains à gauche avait adressé au candidat Mélenchon lors de la campagne presidentielle. Il faut reprendre comme l'a fait le FdG en Alsace, la défense de la nation en tant que cadre de la souveraineté du peuple. La xénophobie c'est bien l'Europe identitaire des régions défendue de concert par le bloc identitaire, le FN d'Alsace et la classe dominante.

  30. 30
    ouionpeut dit:

    Aujourd'hui une réaction dans mon entourage familial habituellement fataliste et peu motivé par la culture politique "il faut essayer le Parti de Gauche, après tout on a tout essayé sauf cette solution" et de demander si "on peut se joindre à nous (mon époux et moi -même) le 5 à Paris"!
    Depuis des mois, je laisse derrière moi "A Gauche", "l'Huma" quand je rends visite à la famille, je résume les commentaires du blog et voilà, ça a marché !
    Sur ce blog, des contributeurs nouveaux et de plus en plus nombreux, un élan évident pour aller de l'avant (voir l'enthousiasme avec lequel a été accueillie l'annonce de la marche) me font augurer un effet boule de neige fédérateur pour les semaines à venir. La période présente est exhaltante, Mr Mélenchon, la chaîne a craqué semble t'il et vous avez fait un excellent travail, intelligent, sensible et toujours formidablement adapté aux circonstances. Vous occupez maintenant une place centrale sur l'échiquier politique et je vous suis très reconnaissante parce que vous avez fait grandir notre conscience et notre intelligence de la chose publique.

  31. 31
    Michel Matain dit:

    Le Pen père doit sa fortune à l'héritage des Ciments Lambert. L'essentiel de cette fortune se trouvait en Suisse ce qui a permis à Le Pen de ne pas trop payer d'impot sur l'héritage. Déjà. Qui croit une seconde qu'il a fermé en Suisse tous les comptes Lambert dont il a hérité ? Ou peut être a-t-il fait comme Cahuzac, il a fermé des comptes en Suisse pour mieux les ouvrir ailleurs ? Et cette Madame qui hérite du papa et son parti et son argent n'a-t-elle aucun compte là-bas ? Aucun ministre des finances n'a posé la moindre question à la Suisse sur la fortune Le Pen ? Il serait peut être temps de démontrer à quel point les Le Pen sont du côté de l'argent et des traficoteurs. Les temps changent et les masques vont tomber. Les Le Pen vont être démasqués.

  32. 32
    Odile dit:

    Oui, analyse, synthèse et méthode lors de la conférence de presse de Pierre Laurent. Le Front de gauche va bien et ce blog le prouve. Fraternellement.

  33. 33
    Manu dit:

    C'est le moment de pointer du doigt les imperfections de la 5ème république, ses limites et les dégâts qu'elle engendre. Malheureusement, je crois que votre proposition de 6ème république porte en son sein la contradiction qui autorise à terme toutes les dérives oligarchiques que nous constatons depuis longtemps : la constitution sera rédigée par les représentants et pas par le peuple. La constitution est le contre-pouvoir par essence, le premier et le dernier rempart contre les dérives du pouvoir dans un système représentatif. Il y a comme un conflit d'intérêt quand ce sont les élus qui la rédigent, même si ils viennent d'une assemblée constituante, et même si le résultat est soumis à referendum populaire. Tant que ce ne seront pas les citoyens qui la rédigeront, toute solution vaudra cautère sur jambe de bois. La vraie révolution citoyenne passe par la rédaction populaire de la constitution, c'est le B-A BA.

  34. 34
    Christophe dit:

    Quand je lis les réactions sur le référendum en Alsace cela me rappel les réactions après celui pour la constitution européennes. Les gens n'ont pas compris le coté technique. C'est la faute de l'affaire Cahuzac si il y a eu autant d'abstention. En fait ceux qui parlent ne rendent font du déni de démocratie en pensant que le peuple est trop bête pour penser correctement ce qui est bon pour lui. En fait c'est que le paquet cadeau était trop beau mais comme personne ne savait vraiment ce qu'il contenait vraiment beaucoup n'ont pas osé l'ouvrir d'où l'abstention.

  35. 35
    Lyendith dit:

    "Dans la série Rantanplan chef des armées, Harlem Désir a aussi émerveillé son monde. "

    Oulà, attention au dérapage monsieur Mélenchon ! Rantanplan est un chien, vous avez donc traité Harlem Désir de chien ! Ce commentaire ne serait pas un peu raciste sur les bords, des fois ? Excusez-moi, j'essaie de me mettre dans la peau d'un édtocrate ou d'un solférinien, pour comprendre leur mode de pensée si particulier… En vrai, j'étais mort de rire.

  36. 36
    rayana dit:

    On dirait que Jean Luc a une bonne mémoire : après vérification, à propos du conseiller de madame et des mines du Pérou, l'affaire de la mine d'or de Yanacocha. Des noms illustres sont associés à cette vieille affaire.....

  37. 37
    François dit:

    Même le plus grand des princes n'est assis que sur ses fesses.

    Heureusement que vous êtes là pour le leur rappeler monsieur Mélenchon.
    Il n'y a aucun doute là-dessus, vous les battrez à plate couture les uns après les autres.
    Vous avez ma confiance, mon estime et ma motivation.

  38. 38
    Jean Emmanuel dit:

    Je regarde "Mots Croisés", NVB n'a de cesse d'insulter le FdG. Elle insulte M.Delapierre d'impuissant etc. Pauvre fille même pas capable d'assumer, que son parti renonce au non cumul des mandats etc.

  39. 39
    fu dit:

    Il faut expliquer ce qu'est une constituante. Personne ne sais ce que c'est (sauf les initiés). Son procédé démocratique, les débats dans le pays que cela implique, en un mot la bouffée d'oxygène que cela représente ! Personne ne sais ce que c'est, les médias font mine de n'y rien comprendre. L'aspect extrêmement démocratique ne peut que séduire la population, mais il faut expliquer ce dont il s'agit. Merci à vous.

  40. 40
    jerome v dit:

    Bravo Jean-Luc pour le passage chez Canal+ ce soir, et pourtant c'est bien miné là-bas! :)

  41. 41
    damien dit:

    Exellente analyse, nous voyons les mêmes choses. Puisque les médias nous desservent quasiment tous, cette année je leur rend mon écran télévisuel pour ne plus payer ma redevance et leur servir la soupe. Du moment que j'ai internet et ce blog pour me tenir informé.
    Vite et vive la VIème République sociale!

  42. 42
    Red@rt (13) dit:

    Un coup de balai, c'est un minimum syndical. Puis c'est juste avant de passer un grand coup de serpière. Comprenez que le chantier est hors de proportion pour un simple coup d'éponge. Sarkozy en son temps été bien plus ambitieux en prétendant user du karcher... Nous sommes donc moins excessif que Sarkozy. Ceci dit les mots ont un sens et il nous engagent. Nous mesurons parfaitement nos propos. Les quartiers n'ont été netoyé d'aucune manière alors que nous sommes déterminé à passer la sixième. Et cirer des pompes n'est pas sur notre feuille de route.
    Personnellement je ne suis par pour que l'on mette des gants. Je suis pour appeler un chat un chat, soit il voleur ou salopard. Je veux faire remarquer à ceux qui se sentent gêné que nous sommes régulièrement insulté au sens premier du terme, et continuellement qualifié de choses abjectes et dans des proportions proprement hallucinante. Dans ces moments nous sommes souvent bien seul. Alors plutôt que de nous demander de mettre de l'eau dans notre vin alors que nos propos sont mesurés, vous feriez bien de vous faire entendre lorsque nous nous faisons intellectuellement et verbalement agresser (et pas sur la seule question de l'anti sémitisme). Ça remettrait de l'ordre dans les débats et sa nous donnerait certainement l'envie d'user un peu plus de courtoisie. Nous suggérer de freiner alors que nous commençons juste à rendre dent pour dent, peine perdu camarades! On va les manger tout cru, et la chèvre, et le choux!
    Un remède pour conclure, il vous suffira de ne plus rien attendre du PS pour ne plus ressentir de malaise. Il vous faudra également regarder la chose bien en face. Ce système, qui fait les personnalités qui le composent, et inversement, sont pourris dans leurs globalité et ce, jusqu'à la moelle. Ils sont définitivement mort. S'y associer serait une forme de suicide. Enfin, n'oubliez pas qu'une barricade n'est faite que de deux côtés. La question de savoir de quel coté sera l'actuel gouvernement n'a plus besoin d'être posé. Dans le meilleur des cas, il aura implosé et sera au abonné absent. Je ne pousse pas à l'affrontement mais je constate que ça pourrait devenir le cas dans le camp réactionnaire, dont acte. Faites comme nous, vomissez les tièdes! Salutations

  43. 43
    Sylvie dit:

    Jean-Luc, j'approuve cette liberté de penser à propos du décès de M. Thatcher, en tant que personne public, on peut désapprouver son parcous. Le Guardian l'explique bien.

  44. 44
    Le Maître des Bouviers dit:

    Il faut maintenir l'unité de la République et c'est bien pourquoi il fallait voter non au referendum en Alsace.
    Il me vient cependant une idée : pourquoi ne pas appliquer dans toute la France les lois sociales d'Alsace-Moselle ? Jean-Luc Mélenchon en avait parlé (succinctement) dans un meeting à Strasbourg.
    J'apprends aussi que les cotisations des salariés au régime local d'assurance maladie agricole vont baisser de 0,10 % parce qu'il y a trop de sous dans la caisse. Je ne résiste pas au plaisir de faire une petite liste :
    - pas de jours de carence pour un salarié si absence justifiée et indépendante de la volonté de celui-ci (et pas seulement pour maladie : votre avion de retour de vacances est bloqué par un typhon tropical, le salaire est intégralement versé)
    - remboursement des frais médicaux à 90 et 100 % (et pas de ticket modérateur à l'hôpital)
    - budgets des caisses de sécurité sociale équilibrés (mais comment font-ils ?)
    - deux jours fériés en plus
    - clause de non-concurrence indemnisée sinon nulle
    - obligation de secours (logement, énergie, eau, nourriture) à ceux qui ne peuvent toucher le RSA (les 16-25 ans)
    - possibilité d'une faillite civile (dont la loi sur le surendettement s'est inspirée mais pas assez)
    - pas de tribunaux de commerce (ces repaires de vautours)
    - charge de notaires et d'huissiers non-vénales (cette survivance de l'ancien régime)
    - interdiction du travail le dimanche (hors restauration, services d'urgences et sauf les 3 dimanches avant noël pour les commerces)
    - plein d'autres choses sur les associations, le droit de la chasse, les règles d'urbanisme.
    Et le régime concordataire n'est jamais qu'une très petite chose qu'il convient de supprimer, ça ne fera de mal à personne.

  45. 45
    Willy du Sud-Est asiatique dit:

    L'empressement de certains politique à rendre public leur déclaration de patrimoine est à la mesure du désarroi qui les a saisi. Ils ne veulent pas que cela dérape vers la mise en cause des "politiques" et vers celle plus dangereuse d'une critique de la politique libérale et d'une demande de changement de politique. Ce désarroi s'exprime aussi dans les commentaires des bourgeois de la caste dans les médias, pour ce que j'ai pu entendre là où je suis, qui tournent autour de "il ne faudrait pas que la richesse des plus capables (sic) soit aussi suspectée" "il serait insupportable que nous soyons montrés du doigt". Ils espèrent que Hollande saura circonscrire la crise de confiance à "un mouton noir" parmi des gens de bonne compagnie. D'autant que leurs médias parfois sont capables de faire le taff pour ne pas trop perdre pied et faire oublier leur absence sur l'Affaire Cahuzac. Car il est apparu clairement à tous, s'il en était encore besoin, que la" presse" a été au dessous de tout. Il est compréhensible qu'ils deviennent féroces et que les lignes se durcissent. C'est une formidable occasion de pédagogie sur le contenu social du libéralisme financier globalisé d'autant qu'ils ont le culot de célébrer Thatcher. Le 5 mai peut être aussi l'occasion de rassembler plus amplement dans le FdG.

  46. 46
    lessanglotslongs dit:

    Bonjour tout le monde, juste pour dire que je serai à la marche du 5 mai avec plusieurs ami(e)s. J'espère qu'on sera très très nombreux. J'ai été ravi d'apprendre qu'Eva Joly serait avec nous, j'apprécie ses idées et son intégrité.

  47. 47
    Pages dit:

    Bravo pour votre prestation sur Canal+
    Je suis rasséréné
    Dès que la question : la constituante comment on fait? est posée, un coin est enfoncé

  48. 48
    rodolphe13 dit:

    Sur son blog, Julien Dray appelle à manifester pour la VI° République...le 13 mai ! Je ne sais si c'est une erreur de date mais toujours est il qu'il appelle à une VI° !

  49. 49
    Kiergaard dit:

    Ainsi l'Alsace a vôté non. Il faudrait annuler les élections quand le même niveau d'électeurs se déplace pour les élections européennes.
    Concernant la réforme constitutionnelle c'est l'exemple même de ce que la politique politicienne peut faire comme tort à la République, tout comme l'expression des vices de la Veme. La liaison à faire entre les 2 n'est pas vaine.
    Bravo pour cette belle analyse de texte concernant la loi LRU.
    Concernant la marche du 5 mai, il va falloir clairement occuper l'espace et trouver les bonnes prises... toutes celles ci en sont. Il serait sans doute opportun de lier cela à la gouvernance économique européenne actuelle en s'entend bien sur ce qu'elle traduit. Si les représentants de la Veme sont illégitimes pour nous engager dans ce modèle de gouvernance cela justifie de manière encore plus urgente une VIeme République. L'excuse de la période troublée ne pourra être avancée, tout comme celle du "il y a plus important", il n'y a pas plus important que de réformer en profondeur notre pays.
    Pour une réforme structurelle, mais de la Constitution !

  50. 50
    arlette.jaegly dit:

    Ce qui est certain à lire les propos de nos édiles PS/UMP/FN c'est que notre porte-paroles leur fichent une sacré pétoche même Hamon s'y est mit c'est peu dire Alors je ne vais pas faire un long discours vous êtes nombreix à le faire Juste M.Mélenchon continuez de parler si bien et si fort en notre noms

Pages : [1] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive