31déc 12

Mes anti-vœux

Ce billet a été lu 86 243 fois.
Exporter ce billet au format pdf Envoyer ce billet à un ami Imprimer ce billet

Je ne ferai pas de petit film. Je ne vais pas me la jouer. Je reste chez moi, parmi les miens comme tout le monde. Je pense à vous, mais pas comme vous croyez. Et je n’attends pas vingt heures dix pour me dépêcher d’oublier qui est censé s’occuper de tout. Voici mes anti-vœux pour tous ! Je vous souhaite la fin d’un monde. Le monde de l’argent roi, le monde des cupides qui pourrissent le ciel, la terre et la mer ! Le monde des lâches et des malins vautrés dans les connivences et les arrangements. Les mauvais jours finiront ! Vienne le temps de cerises et des jours heureux. Un matin se lèvera, couleur de rêves. Peut-être bien le jour même où tant de grands cœurs auront davantage confiance en eux-mêmes que dans les marionnettes à gros fils avec lesquels les puissants détournent leur attention.  

J’ai pensé à vous. On connaît mes sentiments à l’égard de la corvée de vœux. C’est peu dire que ce soit un pesant abattage pour qui se trouve dans la vie publique. J’ai déjà raconté ces montagnes de cartes à trier, j’en ai reçu huit mille une année, parmi lesquelles de rares et émouvantes cartounettes écrites à la main par des cœurs bienveillants, noyées dans ces fleuves de trouvailles plus ou moins grotesques et rétribuées à grand coûts auprès des agences de communication. Mais cette année, il y a du neuf pour moi.

Lire la suite »

Maintenant il pleut aussi des mails et des sms envoyés à la chaîne par des machines sans âme. L’expéditeur sait-il seulement que je suis dans sa liste de diffusion ? Non. Je n’ai pas de doute à ce sujet. D’ailleurs plus des deux tiers sont des hypocrites et ne pensent pas un mot de ce qu’ils me souhaitent, j’en suis certain. Sans compter tous ceux qui achèvent de m’assassiner en se préoccupant de ma santé. Quoi qu’est-ce qu’elle a ma santé ? J’ai encore perdu un jeune camarade il y a quelque jours et aussi un proche familier, donc je suis bien au courant du sujet, de la loterie qu’est la mort. La mort fait du chiffre, un point c’est tout. Et nous, pauvre blé en herbe de tous âges, nous sommes immortels jusqu’à ce qu’elle vienne montrer sa face glacée au carreau. Deviendrais-je misanthrope chaque nouvel an ? Je me répète d’une année sur l’autre. Mais l’industrie des vœux aussi. J’ai voulu lutter contre cette terrible mise à distance qui me gagne quand je n’en peux plus de m’impliquer dans toutes les souffrances. Je me suis demandé de quel côté des vœux seraient autre chose qu’une comédie, un rite contraint. Je veux dire où les utiliser comme un prétexte pour prononcer les mots comme on n’ose pas le faire le reste du temps à des gens en particulier parce qu’on éprouve de la gratitude à leur égard, ou bien une très ardente communion d’esprit. Tout le monde connaît ce sentiment je crois bien. Je voudrais bien dire merci encore à ce jeune guide qui m’a fait visiter les ruines romaines de Saint-Rémy-de-Provence juste pour le son de sa voix accordé en basse aux stridences des cigales, son application à raconter avec justesse, sa volonté de bien faire après déjà quelques heures à se répéter d’un groupe à l’autre. Je suis rentré en moi-même et je me demandais à qui je voudrais dire des mots de cette sorte ? Des mots qui en les exprimant vous emplissent à nouveau d’une situation ou d’un sentiment qui rendent plus fort quand ils vous ont traversé. Ah ! Ça y est, je vous vois mes camarades. Je vous vois, chère Angélique la voix posée devant Sodimédical, votre fillette vous tenant la main, Yvon à Pétroplus qui semble porter la raffinerie sur son dos, Rachid devant les machines à protéger, Xavier Mathieu que les puissants du jour comme ceux de la veille ont laissé sur sa croix, Yves, Nathalie, Lionel, Gérard, Aurélie, Murielle. Je vous vois à mesure que je vous écris. C’est la lutte qui nous a fait nous rencontrer. J’aurais été plus pauvre sans cela, c’est sûr. Après chaque rencontre on discutait entre nous. Comment réglerions-nous le problème si nous étions au pouvoir ? Vous voyez le genre de question qu’on se posait ? Et on y répondait. Dans le wagon, dans la voiture, en cassant la croûte après les réunions c’est comme si le mur de la fatalité reculait. Et nous on devenait d’autres personnes. Le pays était à nous le temps de cette discussion, la vie se réglait, nous n’étions plus en exil ni sous occupation comme tant le ressentent. J’ai aimé ces moments qui sont le véritable sens de la radicalité concrète. C’est une chose d’avoir écrit des kilomètres de textes contre la mondialisation libérale, l’Europe de Merkel et ainsi de suite, et c’est une autre d’avoir vu les visages de la ligne de front mille fois décrite. Oui, voici devant moi vos visages mangés de l’angoisse d’une lutte que les autres croient seulement syndicale alors que c’est la lutte pour le droit de se regarder dans la glace et dans les yeux de ses mômes. J’ai demandé à Laurence Sauvage vos numéros de téléphone et un par un j’ai fait un message. Sous prétexte de vœux je vous ai dit ma gratitude. Depuis combien d’années n’avais-je pas fait de vœux dans ces conditions. Comme je ne peux m’en empêcher, quoi qu’on se moque de cela dans mon foyer, je théorise aussi ce que cet instant m’inspire. Je pense que la sincérité ne s’adresse pas seulement à ses interlocuteurs. Je crois qu’elle nous change nous même quand elle s’exprime. Ça me fait un sujet de gratitude supplémentaire à l’égard de mes destinataires de message.

Une semaine après la fin du monde, Hollande fait des vœux.

Alors comme ça, le président va nous parler pour nous édifier. Je vais écouter ça. Peut-être. Je ne voudrais pas trop lui en vouloir. C’est pourquoi je limite le temps que je passe à le regarder ou à l’écouter. Cet homme dit une chose comme il en dirait une autre. Comment le croire, quoi qu’il dise, même quand on aimerait bien.

Lire la suite »

Il m’avait promis l’amnistie des syndicalistes et des associatifs. Il n’a rien fait. Rien. Pourtant qu’est-ce que ça lui coûtait ? Ces gens ne sont-ils pas ceux qui marchent sur la première ligne ? N’est-ce pas eux qui nous font et nous délèguent ? Il n’a rien fait parce que ses conseillers lui ont dit que ça obligerait parfois les patrons à réintégrer les personnes en cause. Quelle horreur ! Un gars qui revient au boulot la tête haute ! « Sire, nos amis ne le comprendraient pas » disent les grouillots du prince. Nos amis ? Les grands patrons chez qui l’on se rend au congrès d’été à dix ministres, les patrons avec qui l’on dîne, les patrons dont les soupirs de Parisot sont des ordres. Dis-leur bonne année, François, à nos camarades, c’est ton maximum pour eux ! Bonne année, les Sodimédical, ces femmes sans salaires, gagnantes de trente procédures à qui tu avais dit « on ne vous oublie pas ! » quand elles t’ont abordé sur le marché de Châlons. Leur boîte est liquidée. Seuls tes vœux, dans leur fraternelle sincérité, peuvent les réconforter. Dis aussi « meilleurs vœux pour l’année nouvelle » aux ouvriers de Florange, à ceux de Sanofi, à ceux de Thalès. Les vœux c’est ton maximum d’action possible. Dis des vœux à ceux de EADS que tu as abandonné à la finance, et aussi à ceux d’Alcatel livrés à Goldman Sachs, sans que l’Etat n'ait levé le petit doigt ! Dis des vœux pour qu’après ça on ait encore une aéronautique française, une téléphonie, une recherche pharmaceutique. Vas-y François, les vœux c’est ton excellence ! Voici des idées : « Qu’ils mangent de la brioche ! » « Qu’ils n’aillent pas en Belgique s’ils ne veulent pas se mettre minables ! » Qu’ils aillent à Rungis « pour savoir que le pays est gouverné » comme tu l’as proclamé à la face des caissons, des cageots et des carcasses qui semblaient en douter en te voyant faire l’important à quatre heures du matin dans un marché où ton cortège ralentissait le travail. Bref, une semaine après la fin du monde, François Hollande va nous annoncer que l’année prochaine sera pire. Dans un an il redressera la courbe du chômage qui va s’envoler. Moins pire que pire ce sera pire de toute façon. A vingt heures les masochistes seront à la fête !


611 commentaires à “Mes anti-vœux”

Pages : [1] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 1113 »

  1. 1
    gardes dit:

    Bonne année de luttes 2013 à toi, à tous et à toutes.
    Résistance, on ne lâche rien.

  2. 2
    proletaire dit:

    Merci à tous et surtout à Jean-Luc pour cette année écoulée qui a permis au moins une prise de conscience! Comme on dit :"le monde ne s'est pas fait en un jour". Le Nouveau Monde reste à bâtir et nous en sommes aux prémisses (du moins je l'espère). Mes pensées en cette fin d'année vont particulièrement pour Hugo Chavez qui pour l'instant affronte un ennemi insidieux. La santé d'abord et à l'année prochaine les amis !

  3. 3
    Mohamed dit:

    Que ce message est triste! Mais il sonne très juste! Meilleurs voeux tout de même à vous, qui redonnez du sens à la politique dans notre pays. Je nous souhaite une bonne année de luttes et, cette fois, de victoires. Je suis actuellement à Madrid où la situation est calamiteuse, mais la révolte gronde, les grèves se succèdent et les gens ne supporteront pas longtemps l'arrogance des puissants. Le rapport de force finira par basculer, c'est certain.
    Merci pour ces idées et pour cette combativité qui donne du baume au coeur à ceux qui luttent pour (sur)vivre ou tout simplement pour un monde meilleur.

  4. 4
    Espéranza dit:

    Votre message est boulversant d'humanité et de lucidité.Oui il y a un énorme fossé entre ceux qui vivent d'apparences,de superficiel, et nous qui luttons depuis tant d'années avec abnégation et courage.Une pensée fraternelle à ceux qui sont aujourd'hui à la pointe du combat.et à ceux qui vivent dans l'angoisse du lendemain.Une fraternelle pensée pour vous également qui éclairé si bien notre chemin.

  5. 5
    PU389 dit:

    Merci Mr Mélenchon, particulièrement pour l'année écoulée, où vous avez encore contribué à ce que des citoyennes viennent (ou reviennent, comme moi) en résistance...
    Merci à celles et ceux qui sont en prermière ligne et que vous évoquez si justement !
    Continuons notre tâche,certes délicate, mais indispensable, de convaincre qu'un autre monde et qu'une autre politique est possible, et même indispensable !
    En 2013 comme en 2012, ne lâchons rien et prouvons encore que "nous, on peut !".
    Merci encore, camarade(s).

  6. 6
    jean dit:

    Parce qu'elle est juste, la victoire de notre combat est inéluctable. Les gesticulations malsaines de ceux qui ont, ou ont eu le pouvoir n'y feront rien.
    Mes vœux ? que 2013 soit une avancée vers cette victoire; tous fraternellement unis, nous y participerons, avec toi camarade et ami ; toi, dont les textes, ici, régulièrement, nous aident à mieux voir et mieux comprendre.
    Prends soin de toi, nous prendrons soin de nous pour faire progresser notre idéal.
    Merci pour tout, merci d'être là, de nous éclairer si souvent,par tes textes,dans la nuit de désinformation dans laquelle ils veulent nous enfermer.
    Bien à toi, cher Jean-Luc.

  7. 7
    paco de la lutte dit:

    vos mots me vont droits aux coeurs. oui au pluriel, parce que quand on est de la vraie gauche on en a un a la bonne place, le vrai qui nous permet de vivre notre vie et de nos passion, et un second, sis en place du cerveau. il ne nous empeche pas de réfléchir bien sur. mais il nous guide dans notre reflexion, a prendre les bonnes décisions en fonction des autres. mon cher jean luc, vous qui nous avez fait tant vibrer cette année, mes chers camarades de lutte, passer une bonne année. et redoublez vos efforts car la hollande qui mene ce grand pays, le flétrit chaque jour un peu plus, alors qu'il ne mérite que de se rebeller, de se relever de sa puissance qui reste de ses cendres.

    courage a tous ! Resistance ! On lache rien ! et Bonne année !

  8. 8
    Khajidu dit:

    Une bonne année à toi, camarade partageux.

  9. 9
    Maxime dit:

    Merci pour avoir laissé l'espoir de la lutte Jean-Luc. Tu nous a donné cette année la force de lutter, en première ligne. Je ressens de l'agacement et surement de la fatigue aussi dans ce message. Profites-en pour te reposer même si le combat continue!
    Prend soin de toi camarade, je ne te souhaiterai pas "meilleurs voeux", comme tu le dit c'est hypocrite, je nous souhaite nous les peuples, les précaires, les gens vivant dans le besoin juste le bonheur d'être ensemble, et les joies de la vie simple comme tu l'avais si bien dit lors d'un meeting.

    Mes amitiés, Camarade.

  10. 10
    steffie dit:

    bonne année, grâce à vous en 2012 j'ai vécu une année extraordinaire, rencontré des militants passionnants et voyagé pour aller voir des meetings.

  11. 11
    libre62 dit:

    Un matin se lèvera, couleur de rêves.
    A toi ami poète, camarade fidèle, et à tous les amis et camarades prêts à lutter en 2013 et au-delà, je complète par cette belle espérance d'Aragon chantée par Ferrat:
    Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
    Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

    On ne lâche rien...merci de penser à nous!

  12. 12
    jp dit:

    J'irai dire au compteur du temps qui inventa le calendrier que le temps qui passe n'est pas d'argent....souhaitons nous du rêve, de l'utopie, pour changer cette réalité avec la force de nos coeurs réunis
    Merci jean luc pour avoir su nous réunir......maintenant, ici et la bas demain. En 2013, rallumons les étoiles !

  13. 13
    Jean-Luc T dit:

    Finir l'année ou commencer la nouvlle avec Jean-Baptiste Clément, Louis Aragon et le Consei National de la Résistance, que pourrait-il nous arriver de mieux? Merci pour tes anti-voeux Jean-Luc. On continue l'année prochaine, et après.

  14. 14
    Ariane Walter dit:

    J'avais accompagné Remy Blanc lorsque vous étiez allé soutenir les Sea-France.
    je me souviens de ces chaises qui avaient été disposées, formant un cercle et vous, vous étiez assis parmi eux. Ils attendaient des nouvelles de leur avocat.
    je me souviens de cette angoisse qui se lisait sur leur visage. Nous les plaignions, certes, mais le soir nous rentrions dans notre nid douillet. Mais eux..Ils ont cette pâleur de vie foutue sur le visage.
    Et tout à coup, l'un d'eux, la réunion était finie, est monté sur une chaise et a dit "J'ai des nouvelles"... Et là encore leurs regards étaient tendus vers lui avec espoir et angoisse, ce visage humain marqué par une crainte que rien ne vient guérir.
    je comprends tellement ce que vous ressentez. ces efforts, en vain. ou plutôt qui paraissent vains. Laurence Sauvage vous accompagnait et il n'y a pas fille plus décidée, plus engagée.
    je suis très amusée quand j'entends ceux qui disent que les politiques sont "pourris". Certains, certes. Bien en place.mais il y en a d'autres, dont vous faites partie, dont elle fait partie, qui sont, sur la brèche sans cesse avec cette énergie qui semble inépuisable.
    Merci en tout cas pour cette campagne d’Hénin-Beaumont que l'on vous reproche et pendant laquelle vous avez fait tellement avancer la cause du FdG dans le Nord.
    Pour les vœux multiples que nous devons envoyer, je serai moins sévère. car chaque année, les évènements, nos passions, nos engagements nous font faire des rencontres et rencontrer de nouveaux amis. Leur envoyer un mot, répondre au leur est une joie. Soyez sûr de l'amitié que vous avez fait naître.
    Cette année a été immense. J'attends un billet réjoui par la joie de cette certitude!
    2013, nous voici!

  15. 15
    Pascale DE dit:

    Je me joints a mon fils pour vous présentez tout nos voeux de réussite pour 2013, je me demande si cette année il faut payer ces factures ou manger ? je n'y vois pas beau, j'espère du fond du coeur que 2013 sera LE changement car perso, j'en ai marre, j'ai 50 ans après 10 ans de droite j'aimerai enfin vivre et non survivre, Jean Luc, un gros bisou et on lâche rien et vivement le 7, j'espère qu'ils ne vont pas encore se défiler.

  16. 16
    Victoria dit:

    Mr Mélenchon, je vous lis et vous aime sincèrement. Malgré que vous ne souhaitiez pas le culte de la personne,
    vous ne pouvez nié que sans vous la gauche aurait un autre visage!r
    Reposez vous bien parmi les vôtres!

  17. 17
    Pfeiffer dit:

    C'est pas l'heure on s'en fou de l'heure, c'est surtout que l'an c'est lent parfois, juste le tems de te dire que je sais à qui et pourquoi j'ecris ici que le temps devienne enfin celui qui depuis si lontemps traine à nous rendre tous heureux de e plus voir les ans venir etouffer nos envie de vivre. J'ecouterai pas le président mon président c'est toi, mais je suis certain que tu m'en fera un resume exact.
    Au fait moi je prefere toujors feter l'an passé que l'an prochain et me souvenir des moments de magie que des espoirs de promis et cette annee puree que j'en reve encore que ce jour de Bastille, il a contruit ma vie et emporte mes rêves surprs encore d'avoir osé d'avoir permis tant d'ouverture d'esprit.......alors à demain prochain je vais boire en copain ce soir un verre de rouge bien sur.

  18. 18
    Tom dit:

    Pas de vœux, mais une prière, et surtout un grand merci pour cet élan de Résistance que tu as su nous insuffler. Une icône de la Vierge pleure ses larmes d'huile à Garges-lès-Gonesse depuis 2 ans. La rue où Elle a choisi de se manifester, dans cette commune modeste, multiculturelle et multi-confessionelle, n'est point anodin : la rue Jean Moulin. Résistance : qu'elle soit laïque ou religieuse, elle est d'abord profondément humaine.
    Tom, catholique pratiquant (et militant PG)

  19. 19
    Cambus Yves dit:

    Merci
    A notre tour nous vous souhaitons tout le courage possible pour l'oeuvre de rassemblement que vous avez entreprise.

  20. 20
    Jean-Luc T dit:

    Finir l'année ou comencer la nouvelle avec Jean-Baptiste Clément, Louis Aragon et le Consei National de la Résistance, que pourrait-on demander de mieux? Merci pour tes anti-voeux Jean-luc. On continue l'année prochaine, et après!

  21. 21
    Jean-Louis dit:

    " Bref, une semaine après la fin du monde, François Hollande va nous annoncer que l’année prochaine sera pire "
    Mort de rire. Te bile pas trop, Jean-Luc, on les aura. Bientôt. 2013 pourrait même être un bon crû, finalement. C'est mon voeu.
    Abrazos (Une pensée pour Hugo)
    Meilleurs vieux pour les anciens et bonne acnée aux jeunes..

  22. 22
    Jimmy Azogué dit:

    "Les camarades" : un excellent film sur une grève dans une usine fin 19ème, avec Mastroianni, Blier, F. Perrier, qui finit mal, mais qui nous dit tellement de choses. On a loué le dvd à la médiathèque, faites en autant. Il n'y avait pas de voeux là dedans, sauf ceux de pauvres gens pour une vie meilleure et ceux des nantis qui en veulent toujours plus. Oui bien sûr que ça vous fait penser à quelque chose d'actuel. Alors mes anti-voeux, c'est que dans 80 ans personne ne refasse le même film par rapport à notre époque.....

  23. 23
    Ludo dit:

    Merci pour toutes ces lectures dont vous nous avez gratifié cette année!
    Comme vous je vais écouter notre cher président ce soir, en essayant de ne pas trop taper sur mon écran, sachant ce que je sais, en partie grâce a vous. Sachant toutes ces promessses abandonnées bien trop rapidement pour qu'elles aient été même pensées. Juste avant je regarderai encore la video "rallumons les étoiles" pour bien me mettre dans le bain, un vrai bonheur...
    Bonne année 2013! En espérant que se sera l'a ne de la 6eme République! (On peu rêver, pour le réveillon c'est autorisé) Une constitution avec un Référendum d'Initiative Populaire pour pouvoir virer les gros menteurs!
    Merci encore pour votre combat.

  24. 24
    André dit:

    Salut,M. Mélenchon,
    Merci de votre présence au cours de l'année. J'adore votre coup de gueule sur les voeux de Hollande, jajaja.
    Ca termine bien et ça commence... Je vous souhaite le meilleur.

  25. 25
    Isabelle dit:

    Vous êtes l'avenir Monsieur.
    Mes meilleurs Voeux

  26. 26
    Nico dit:

    Cette fin d'année 2012 a été marquée par mon adhésion au Parti de Gauche malgré mon vote PS aux deux tours de la présidentielle! Cette année 2012 a été la révélation qu'un mouvement populaire peut s'incarner politiquement grâce au Front de Gauche. Vive 2013 et en avant vers la révolution citoyenne... Et merci pour ce que vous faites M. Mélenchon car vous êtes aussi notre force et source de motivation!

  27. 27
    jeannine de sète dit:

    Il y a seulement un an, nous avions tous la rage au ventre pour virer sarko de toute urgence. C'est fait et bien fait; ici du même coup nous avons viré le député et son jumeau qui n'est autre que lemaire de sète. pas étonnant que nous soyons
    fatigués. Un peu de repos et nous allons repartir de plus belle.. avec tous ceux et toutes celles qui partagent nos idées..
    nous avons fait de bellesrencontres en 2012, nos idées avancent, nos semences sont partout, dans les têtes, dans les coeurs..partout dans le pays et au delà.. c'est juste un peu l'hiver.. les jours rallongent..nous allons vers de beaux jours
    j'en suis certaine...et tu y es pour beaucoup cher jean luc

  28. 28
    Val Mau dit:

    Meilleurs voeux Jean-Luc Mélenchon
    Je (ma femme se joint à moi) et nous vous souhaitons une bonne santé surtout pour 2013 et aussi que le Front de gauche s'agrandise même si on n'a pas les sondeurs et beaucoup de médias avec nous. Que 2013 soit une année de prise de conscience de tous les peuple d'Europe et résistance.
    Un militant qui vous a vu à la fête de Lézan dans le Gard.

  29. 29
    Lilly54 dit:

    Bonsoir Jean-Luc, Ce dernier billet 2012 traduit tout ce qui taraude nos cerveaux et pince nos coeurs de gauche. Nous sommes tous à l'unisson ! Résistance ! 2013 oui Jean-Luc nous les rallumerons ces étoiles ! Tu peux compter sur nous ! A l'année prochaine !

  30. 30
    Eric Jamet dit:

    Un beau titre qui fait penser à Malraux...

  31. 31
    Hervé dit:

    Merci pour tout cher Camarade Jean Luc, en 2013 on ne lâche rien.

  32. 32
    cheul dit:

    bientôt la victoire. Biz.
    marie

  33. 33
    Jean dit:

    Merci pour les portes de la compréhension que vous m'avez ouvertes !
    Portez vous bien et bonne année 2013

  34. 34
    Victor dit:

    Mr Mélenchon et à tous ceux qui portent nos idées avec courage et sincérité, je vous souhaite de maintenir cette flamme qui a ranimé en chacun de nous l’espoir nécessaire à entrevoir un monde plus juste et de nous avoir permis d’approfondir certains sujets « sensibles », n’en déplaise à certains, afin que cesse cette comédie politicienne, où le dernier acte se jouera en 2013 !
    Les femmes ne doivent pas être oubliées dans notre tâche à améliorer notre société, et je ne puis m’empêcher de citer cette phrase prononcée par quelques-unes d’entre-elles lors de la révolte paysanne d’Alsace le 8 février 1525 : « Longtemps vous avez mangé notre pain, maintenant c’est à nous de manger à votre table. ».
    Bonne et heureuse année à toutes et tous.

  35. 35
    Bernard FERY dit:

    Je ne regarderai sans doute pas les voeux du Président. Vous avez tout dit: ces voeux seront creux et vides d'espoir. En fait ce que je souhaite aujourd'hui à nos compatriotes, c'est une prise de conscience collective de la situation actuelle et surtout de la possibilité d'y remédier par d'autres moyens que ceux proposés par ce gouvernement. Je suis bien persuadé que ces remèdes existent mais qu'ils nécessitent essentiellement volonté et courage politique. Pour cette nouvelle année, c'est de vous que nous attendons l'espoir. Vous M. Mélenchon, mais aussi tous les responsables ou animateurs des organisations qui constituent le Front de Gauche. Je fais partie de ceux qui pensent qu'un grand rassemblement populaire est nécessaire en cours d'année, le 17 mars ou un autre jour. Pas seulement pour se faire plaisir mais surtout pour montrer qu'il existe une force alternative à gauche, qu'elle rassemble et qu'elle ne baisse pas les bras.
    En 2013, pas plus qu'en 2012, on ne doit rien lâcher!

  36. 36
    PARDO RAFAEL dit:

    ¡Adelante camarada, los pueblos que luchan contra el sistema capitalista agonizante son los que escriben la historia de la humanidad!

  37. 37
    Marie-jo dit:

    Meilleurs voeux Jean Luc ! On a bien besoin de toi en grande forme en 2013 pour s'opposer à ce gouvernement libéral qui n'en finit plus de nous décevoir. Et si tu n'as pas le temps de faire une vidéo comme le PC, la Télé de Gauche s'en est chargée avec une super vidéo bilan de 2012 sur le Hollandisme et ses renoncements... Le pire c'est qu'elle est déjà presque datée puisqu'en 10 jours, il y en a eu un de plus avec ces 75% baclés et retoqués. Bref, bravo la Télé de gauche et une bonne année tous les camarades.

  38. 38
    Mathieu dit:

    Jean-Luc, nous sommes prêts, en ordre de bataille rangés derrière toi, brulant d'indignation, chargé de tant d'espoir!
    Nous savons comment rendre le monde meilleur et nous allons le faire et s'il faut se battre pour que la vérité et l'amour soient respecté sur cette terre qui devrait être si belle, nous allons le faire!
    On t'aime Jean-Luc, bonne année du fond du coeur comme une prière à ce qu'il y a de plus beau dans l'homme: notre humanité!
    Au nom de l'Humain d'abord, au nom du Bonheur et de l'Amour, Place au Peuple!

  39. 39
    bobbola dit:

    Juste pour dire que Hélène Grimaud vient dans ces madeleines nous faire écouter " Les poètes" d'Aragon.
    J'écoutais en te lisant. Ecouter Aragon en lisant du Mélenchon, un grand moment.
    Bon réveillon à toi et a ceux qui luttent et c'est sûr pour l'étoiles... nous les rallumerons.

  40. 40
    Jerome dit:

    Cette année 2012 a été une révélation sur moi même grâce à vous Mr Mélenchon.
    Moi, père d'une famille tranquille, avec un job qui paie, dans une grosse boîte côtée à Wall Street, et qui fait des montagnes de fric qu'elle nous redistribue quand même un peu. C'est toujours ça n'est ce pas ?
    J'aurai tout pour profiter et ne pas me soucier des autres. Voter pour les niches fiscales et autres moyen de protéger mon dû.
    Et puis début 2012 j'ai commencé à vous écouter. Un peu, puis un peu plus, jusqu'à me dire : mais c'est qu'il a l'air de savoir de quoi il parle ce type. Un de mes amis était dans votre service d'ordre de campagne et m'a dit : Non, Mélenchon, je te promets, il croit ce qu'il dit, il le vit. La misère le rend malade, l'injustice aussi.
    J'ai été au 35ème sous sol de nos résultats de campagne et pourtant, qui aurait donné cher d'une candidature à gauche du PS avant vous ? Personne. Mes collègues se sont un peu foutus de moi et m'ont dit : espèce d'idiot, tu aurai du voter utile, regarde, on a gagné.
    Et aujourd'hui, je regarde qui a gagné... Personne à part les éternels même puissants qui se gavent et se repaissent par tout temps.
    Je vous remercie pour avoir fait naître en moi cette envie de rebellion éclairée, de creuser dans l'histoire de mon pays comme la Commune ou la Grande Révolution de 1789. Mes gamins de 6 et 8 ans vous avaient même envoyés une carte de remerciement pour avoir'donné la pêche'à leur papa. J'espère que vous l'avez reçu.
    Vous êtes un grand homme. Vous êtes droit dans vos godasses. Vos arguments font mouche parce que rien ne peut s'y opposer. Vous avez appris aux gens à relever la tête. Alors en 2013, continuez. Continuez parce que la tour de Babel s'effrite. Jusqu'à ce qu'elle craque et s'effondre, laissant à mes enfants une France meilleure et plus humaine.
    Jerome et sa famille au complet

  41. 41
    Philippe bouts dit:

    " J'aime mieux mon pays avec vous que sans vous ", vous vous souvenez ? J'ai vu ça en direct, pour moi c'est le plus beau moment de l'année, cela veut dire tellement de choses ! Un grand merci car, grâce à vous, je me suis engagé politiquement et c'est passionnant !

  42. 42
    durandal dit:

    L'année commence et comme vous le dites dans vos conférences et meetings, réunions,de la survenue de l'imprévu, un évènement s'est déroulé qui parait dans les semaines à venir, pouvoir révéler plus amplement que son simple caractère, en lui-mème monstrueux et si répandu en ces lieux; l'assassinat de cette jeune étudiante indienne qui soulève les populations... Bonne santé! disons nous, qu'une jeune femme destinée à la profession médicale, ne puisse engager son existence à soigner et guérir les autres soulignent, qu'avec le viol qu'elle a subi par cette horde et son meurtre qui a suivi, se cristallise le passé de ce pays, ses structures et le présent d'une économie dévastatrice pour l'environnement et la dignité des hommes

  43. 43
    Denis F dit:

    @ Jean-Luc Mélenchon et @ tous mes camarades

    Je fais miens les vœux d'Edouard Martin, un vrai syndicaliste, un homme de courage tout comme vous.

    « Ne vous taisez pas! Combattez, luttez ! Ne laissez pas faire cette classe dominante qui essaie de nous mettre à terre. »

  44. 44
    Counch dit:

    Bon ben.
    Des anti-voeux pour moi aussi.
    La fin d'un monde, oui. Et vite.

  45. 45
    PAQUEREAU Alain dit:

    Merci Monsieur Mélanchon.
    Depuis votre meeting de Nantes je suis "retourné" en politique.
    Je m'informe à nouveau, milite un peu...
    Je tente de comprendre et de convaincre qu'un autre monde serait possible.
    Encore merci.

  46. 46
    marie therese de charleville mezieres dit:

    Bonsoir Jean-Luc,
    L'année 2012 s'achève et ne nous laisse aucune illusion pour l'année à venir mais nous continuerons a nous battre a tes cotés dans l'espoir d'un monde meilleur.

  47. 47
    jacques chanéac dit:

    L'avalanche des réactions touchantes aux "anti-voeux" de Jean-Luc résume bien l'année que nous venons de partager. Au delà de discussions voire de divergences éventuelles parfois de doutes sur telle ou telle décision, que de moments forts partagés, de rencontres, d'émotions au cours des 365 jours qui viennent de s'écouler. Du meeting inaugural dans notre ville de Nantes à celui de la porte de Versailles avec son "serment" si fort entre tous les participants, avec au milieu tous ceux partagés en famille (Villeurbanne, Lille, Montpellier, Vierzon, Limoges, Toulouse, Marseille...j'en oublie !) la certitude de nous battre pour une juste cause, l'envie et l'espoir revenus pour notre génération, le bonheur et la fierté de voir des jeunes de plus en plus nombreux nous rejoindre avec leur enthousiasme rayonnant et leur foi en un monde meilleur, plus juste, un monde de partage, un monde où l'humain sera toujours "d'abord". Ne lâchons rien en 2013. Fraternellement à tous.

  48. 48
    Vincent Martin dit:

    bonnes fètes Mr Mélenchon ! un regret.... que vous ne soyez pas a la place de celui qui renie ses promesses actuellement ! vous voyez qui ? la taxe a 75%....!... saisir les entreprises qui délocalisent et font des plans sociaux alors qu'elles sont bénéficiaires et ont profitées des aides de l'état (notre argent).......et celui qui va mème abandonner l'idée de séparer les banques d'affaires des banques de dépot....! ces banksters qu'on a sortis de la crise en 2008 (encore NOTRE argent !). ne perdez pas espoir, votre temps viendra a l'aube de la colère du peuple....! votre force de conviction force le respect en ces temps de soumission et de délitement de la classe dite "politique" ! merci Mr Mélenchon de nous avoir redonné espoir ! amicalement. vincent Martin.

  49. 49
    Jack dit:

    Bonjour et meilleurs voeux à toutes et tous !
    Sauf qu'il ne s'agit plus de résister... mais d'attaquer ! Il n'y aura que par un putch que nous parviendrons à nos fins ! Nous sommes tenus nous-mêmes par la violence des diverses polices de ce monde de flics : il y en a marre ! On ne fera

  50. 50
    Claudie63 dit:

    Merci Monsieur Mélenchon pour ce beau printemps 2012 plein d'espoir et d'amour. Grâce à vous, les étoiles sont encore dans nos coeurs. Avec vous, on se sent moins seuls et à chaque lecture de vos billets les petites lumières scintillent de nouveau. Vous éclairez notre route. Je vous souhaite le meilleur pour 2013.

Pages : [1] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 1113 »

Blog basé sur Wordpress © 2009/2013 INFO Service - V4
Générateur de miniatures