31déc 12

Mes anti-vœux

Ce billet a été lu 88  293 fois.

Je ne ferai pas de petit film. Je ne vais pas me la jouer. Je reste chez moi, parmi les miens comme tout le monde. Je pense à vous, mais pas comme vous croyez. Et je n’attends pas vingt heures dix pour me dépêcher d’oublier qui est censé s’occuper de tout. Voici mes anti-vœux pour tous ! Je vous souhaite la fin d’un monde. Le monde de l’argent roi, le monde des cupides qui pourrissent le ciel, la terre et la mer ! Le monde des lâches et des malins vautrés dans les connivences et les arrangements. Les mauvais jours finiront ! Vienne le temps de cerises et des jours heureux. Un matin se lèvera, couleur de rêves. Peut-être bien le jour même où tant de grands cœurs auront davantage confiance en eux-mêmes que dans les marionnettes à gros fils avec lesquels les puissants détournent leur attention.  

J’ai pensé à vous. On connaît mes sentiments à l’égard de la corvée de vœux. C’est peu dire que ce soit un pesant abattage pour qui se trouve dans la vie publique. J’ai déjà raconté ces montagnes de cartes à trier, j’en ai reçu huit mille une année, parmi lesquelles de rares et émouvantes cartounettes écrites à la main par des cœurs bienveillants, noyées dans ces fleuves de trouvailles plus ou moins grotesques et rétribuées à grand coûts auprès des agences de communication. Mais cette année, il y a du neuf pour moi.

Lire la suite »

Maintenant il pleut aussi des mails et des sms envoyés à la chaîne par des machines sans âme. L’expéditeur sait-il seulement que je suis dans sa liste de diffusion ? Non. Je n’ai pas de doute à ce sujet. D’ailleurs plus des deux tiers sont des hypocrites et ne pensent pas un mot de ce qu’ils me souhaitent, j’en suis certain. Sans compter tous ceux qui achèvent de m’assassiner en se préoccupant de ma santé. Quoi qu’est-ce qu’elle a ma santé ? J’ai encore perdu un jeune camarade il y a quelque jours et aussi un proche familier, donc je suis bien au courant du sujet, de la loterie qu’est la mort. La mort fait du chiffre, un point c’est tout. Et nous, pauvre blé en herbe de tous âges, nous sommes immortels jusqu’à ce qu’elle vienne montrer sa face glacée au carreau. Deviendrais-je misanthrope chaque nouvel an ? Je me répète d’une année sur l’autre. Mais l’industrie des vœux aussi. J’ai voulu lutter contre cette terrible mise à distance qui me gagne quand je n’en peux plus de m’impliquer dans toutes les souffrances. Je me suis demandé de quel côté des vœux seraient autre chose qu’une comédie, un rite contraint. Je veux dire où les utiliser comme un prétexte pour prononcer les mots comme on n’ose pas le faire le reste du temps à des gens en particulier parce qu’on éprouve de la gratitude à leur égard, ou bien une très ardente communion d’esprit. Tout le monde connaît ce sentiment je crois bien. Je voudrais bien dire merci encore à ce jeune guide qui m’a fait visiter les ruines romaines de Saint-Rémy-de-Provence juste pour le son de sa voix accordé en basse aux stridences des cigales, son application à raconter avec justesse, sa volonté de bien faire après déjà quelques heures à se répéter d’un groupe à l’autre. Je suis rentré en moi-même et je me demandais à qui je voudrais dire des mots de cette sorte ? Des mots qui en les exprimant vous emplissent à nouveau d’une situation ou d’un sentiment qui rendent plus fort quand ils vous ont traversé. Ah ! Ça y est, je vous vois mes camarades. Je vous vois, chère Angélique la voix posée devant Sodimédical, votre fillette vous tenant la main, Yvon à Pétroplus qui semble porter la raffinerie sur son dos, Rachid devant les machines à protéger, Xavier Mathieu que les puissants du jour comme ceux de la veille ont laissé sur sa croix, Yves, Nathalie, Lionel, Gérard, Aurélie, Murielle. Je vous vois à mesure que je vous écris. C’est la lutte qui nous a fait nous rencontrer. J’aurais été plus pauvre sans cela, c’est sûr. Après chaque rencontre on discutait entre nous. Comment réglerions-nous le problème si nous étions au pouvoir ? Vous voyez le genre de question qu’on se posait ? Et on y répondait. Dans le wagon, dans la voiture, en cassant la croûte après les réunions c’est comme si le mur de la fatalité reculait. Et nous on devenait d’autres personnes. Le pays était à nous le temps de cette discussion, la vie se réglait, nous n’étions plus en exil ni sous occupation comme tant le ressentent. J’ai aimé ces moments qui sont le véritable sens de la radicalité concrète. C’est une chose d’avoir écrit des kilomètres de textes contre la mondialisation libérale, l’Europe de Merkel et ainsi de suite, et c’est une autre d’avoir vu les visages de la ligne de front mille fois décrite. Oui, voici devant moi vos visages mangés de l’angoisse d’une lutte que les autres croient seulement syndicale alors que c’est la lutte pour le droit de se regarder dans la glace et dans les yeux de ses mômes. J’ai demandé à Laurence Sauvage vos numéros de téléphone et un par un j’ai fait un message. Sous prétexte de vœux je vous ai dit ma gratitude. Depuis combien d’années n’avais-je pas fait de vœux dans ces conditions. Comme je ne peux m’en empêcher, quoi qu’on se moque de cela dans mon foyer, je théorise aussi ce que cet instant m’inspire. Je pense que la sincérité ne s’adresse pas seulement à ses interlocuteurs. Je crois qu’elle nous change nous même quand elle s’exprime. Ça me fait un sujet de gratitude supplémentaire à l’égard de mes destinataires de message.

Une semaine après la fin du monde, Hollande fait des vœux.

Alors comme ça, le président va nous parler pour nous édifier. Je vais écouter ça. Peut-être. Je ne voudrais pas trop lui en vouloir. C’est pourquoi je limite le temps que je passe à le regarder ou à l’écouter. Cet homme dit une chose comme il en dirait une autre. Comment le croire, quoi qu’il dise, même quand on aimerait bien.

Lire la suite »

Il m’avait promis l’amnistie des syndicalistes et des associatifs. Il n’a rien fait. Rien. Pourtant qu’est-ce que ça lui coûtait ? Ces gens ne sont-ils pas ceux qui marchent sur la première ligne ? N’est-ce pas eux qui nous font et nous délèguent ? Il n’a rien fait parce que ses conseillers lui ont dit que ça obligerait parfois les patrons à réintégrer les personnes en cause. Quelle horreur ! Un gars qui revient au boulot la tête haute ! « Sire, nos amis ne le comprendraient pas » disent les grouillots du prince. Nos amis ? Les grands patrons chez qui l’on se rend au congrès d’été à dix ministres, les patrons avec qui l’on dîne, les patrons dont les soupirs de Parisot sont des ordres. Dis-leur bonne année, François, à nos camarades, c’est ton maximum pour eux ! Bonne année, les Sodimédical, ces femmes sans salaires, gagnantes de trente procédures à qui tu avais dit « on ne vous oublie pas ! » quand elles t’ont abordé sur le marché de Châlons. Leur boîte est liquidée. Seuls tes vœux, dans leur fraternelle sincérité, peuvent les réconforter. Dis aussi « meilleurs vœux pour l’année nouvelle » aux ouvriers de Florange, à ceux de Sanofi, à ceux de Thalès. Les vœux c’est ton maximum d’action possible. Dis des vœux à ceux de EADS que tu as abandonné à la finance, et aussi à ceux d’Alcatel livrés à Goldman Sachs, sans que l’Etat n'ait levé le petit doigt ! Dis des vœux pour qu’après ça on ait encore une aéronautique française, une téléphonie, une recherche pharmaceutique. Vas-y François, les vœux c’est ton excellence ! Voici des idées : « Qu’ils mangent de la brioche ! » « Qu’ils n’aillent pas en Belgique s’ils ne veulent pas se mettre minables ! » Qu’ils aillent à Rungis « pour savoir que le pays est gouverné » comme tu l’as proclamé à la face des caissons, des cageots et des carcasses qui semblaient en douter en te voyant faire l’important à quatre heures du matin dans un marché où ton cortège ralentissait le travail. Bref, une semaine après la fin du monde, François Hollande va nous annoncer que l’année prochaine sera pire. Dans un an il redressera la courbe du chômage qui va s’envoler. Moins pire que pire ce sera pire de toute façon. A vingt heures les masochistes seront à la fête !


611 commentaires à “Mes anti-vœux”
» Flux RSS des commentaires de cet article
  1. laurent nancy dit :

    Merci Jean-Luc et merci à vous toutes et tous camarades. Merci aux peuples d'Amérique latine qui nous ouvrent la voie, merci aux peuples d'Afrique qui luttent. Merci à tous ces Humains.

  2. olmaca dit :

    Je n'écouterai pas Hollande ce soir et en attendant que la fiction de Simon Ulrich devienne réalité je vous souhaite à tous une bonne année 2013.

  3. chani dit :

    Merci pour toute cette année 2012 Jean-Luc... merci pour celle qui arrive, merci de nous avoir redonné le courage et l'envie. Merci à la fraternité retrouvée

    Et on ne lâche rien pour l'année qui vient !

  4. Cécile dit :

    Merci pour votre travail d'éveil de consciences.
    Reposez-vous bien pendant cette trêve hivernale, faites le plein de littérature, et surtout, prenez soin de votre belle voix, quelque chose me dit qu'on en aura encore bien besoin en 2013 !

  5. Stéphane Maucorps dit :

    Après t'avoir lu, post après post sur ton blog tout au long de cette année, je n'ai qu'un seul mot à te dire Jean-Luc, en guise de voeux: merci!

  6. jean ai marre dit :

    @ Jean-Luc :
    " Comme je ne peux m’en empêcher, quoi qu’on se moque de cela dans mon foyer, je théorise aussi ce que cet instant m’inspire."

    Je te rassure, tu n'es pas le seul. Mes voeux iront à ton médecin pour qu'il te garde en bonne santé, à ta famille qui te supporte,et à tous ceux qui t'aiment, connus ou inconnus.

  7. Alain dit :

    Merci pour cette belle année 2012. Année d'éléction malheureusement perdue malgré le très beau programme qu'est L'Humain d'abord, mais l'espoir demeure.Bonne année à tous et ne lâchons rien.

  8. prevost dit :

    Meilleurs voeux Jean-Luc ainsi qu'à toute ton équipe. Et que le dieu des urnes soit avec toi aux futures élections! Meilleurs voeux aussi à tous les sympathisants du front de gauche-la vraie gauche. Pour les "amis" socialistes se sera au compte-gouttes!

  9. LINTZ Patricia dit :

    Merci pour tout ! Je vous aime !

  10. Laurent dit :

    Une étincelle brille dans cette nuit libérale ! Préservons là, soufflons dessus Camarades, embrasons les esprits :)
    Tous mes vœux à vous, têtes dures ! Merci pour ce dernier billet Jean-Luc.

  11. vignal dit :

    Merci pour cette année 2012. Une très bonne année 2013, résistance, combat et persuasion.

  12. L'artésien dit :

    Cher camarade, ces "anti-voeux" sont l'occasion pour moi de vous exprimer ma plus profonde gratitude.Gratitude pour avoir réveillé en moi la lumière intérieure qui fait de nous des êtres pleinement humains,gratitude pour avoir incarné la résistance de notre peuple face à l'ultime avatar d'un capitalisme mortifère.Grâce à vous je peux me regarder en face dans la glace et dans les yeux de mes enfants, j'ai adhéré au PG et milite activement depuis cette année.Et pour paraphraser Prévert, en 2013, essayons d'être heureux ne serait-ce que pour montrer l'exemple.

  13. Genialle dit :

    Vous avez tout dit, et bien dit. Je me joins a tous ceux de "votre" blog, pour vous dire merci Monsieur Mélenchon
    et bonne soirée.

  14. hugues dit :

    Merci et bravo pour ce que vous avez réalisé, redonner espoir, montrer qu'un monde Humain était encore possible.
    On ne lâche rien et devant les attaques nous Résisterons.
    Tous mes voeux a vous qui rassembler la vrai Gauche.

  15. dominique dit :

    bonne année de la part de tous ces policiers qui seront sur le pont à défendre la Patrie Républicaine.
    Bonne année à toi Camarade. Tu n'es pas seul même dans la police tu dispose de copain fidèle a nos idéaux.
    Pierre Dominique

  16. mad dit :

    J'écris encore des lettres et cartes parce que je sais des solitudes qui attendent un vrai courrier et pas un SMS. J'écris sur du papier avec de l'encre bleue ou noire, avec une enveloppe et un joli timbre. J'écris parce que j'aime écrire et que d'autres aiment avoir ne serait-ce qu'une fois dans l'année un vrai courrier dans la boite et pas seulement des avis, factures et autres ennuis à répétition. J'écris et je ne m'excuse pas de le faire mais j'écris pas aussi hors période des voeux. J'écris pour sauver les mots du prêt à porter des portables et des écrans.
    Mais à toi Jean-Luc, à vous fidèles de ce blog, je fais un voeu comme au temps des étoiles filantes les soirs d'été.

  17. Sarah Arnaud-Aguilar dit :

    Je ne souhaite pas une bonne année aux hypocrites, aux opportunistes, aux intolérants, à ceux qui portent la haine en étendard, aux égoïstes (dont je fais certainement partie à bien des égards) Bref, je ne souhaite pas une bonne année à grand monde. Mais à vous si, cher Monsieur. Votre message rempli de sincérité et de réalisme me touche bien plus que les dizaines de sms que je recevrai, comme tous les ans, dans quelques heures. Vides de sentiments et envoyé "à la chaîne" comme on accomplirait une corvée journalière, sans même y penser. Je ne vouerai jamais de culte à quelqu'un (question de principe), mais je tenais en ce dernier jour de l'année à vous exprimer toute ma gratitude. Merci d'oeuvrer pour une prise de conscience collective, merci de lutter contre ceux qui cherchent à diviser les humains selon leur sexe, leur orientation sexuelle, leur religion, leur profession, en un mot contre ceux qui cherchent à nier la nature humaine en collant systématiquement des "étiquettes mentales" qui nous divisent et établissent des hiérarchies de valeurs. Merci pour vos idées, votre combat pour un monde plus juste dans lequel tant de gens se reconnaissent. Merci pour votre simplicité, votre modestie, votre sagesse. Une très bonne année à vous Monsieur Mélenchon, j'ignore si mon message sera lu, mais au nom de tous ici, n'abandonnez pas. Le jour viendra où les consciences s'éveilleront. Je vous aime sincèrement pour ce que vous représentez : le courage, la combativité et, par dessus tout, la tolérance. Meilleurs Voeux à vous ainsi qu'à tous ceux qui liront ces lignes.
    Amitiés très sincères
    Sarah

  18. jegou dit :

    Meilleurs voeux de Résistance et d'existence pour 2013.
    on ne lache rien Jean Luc

  19. micmousse dit :

    Bonne année 2013
    C'est ce que m'a appris à dire mes parents et ce que j'ai appris à mes enfants
    J'ai toujours pensé que c'était très con mais je ne sais pas quoi dire d'autre
    Surtout te souhaiter une bonne année 2013 est aussi un encouragement pour moi même et un souhait sincère pour tous ceux qui vont résister

  20. lionel-pg44 dit :

    Merci, camarade Jean Luc, pour la belle campagne de 2012 que nous avons menée ensemble, merci pour ta fougue, ta pugnacité, ta langue, ta plume...
    Les camarades du comité du Parti de Gauche de Saint-Nazaire t'offrent leurs meilleurs voeux, à toi et aux tiens..

  21. BRES Françoise dit :

    J'écoute un CD de HK et les saltimbanques (entendus la première fois par moi à la Bastille!) et je chante avec eux : "C'est pas fini, pas fini, ça ne fait que commencer..." Mes voeux pour 2013 : ne rien perdre de la formidable énergie qui nous a poussés en avant au printemps 2012, énergie communiquée par Jean-Luc Mélenchon (merci!), et avancer et pousser encore loin, loin notre exigence des transformations.

  22. gabelou dit :

    Bonne année à toi Jean-Luc de la part de tous les douaniers qui défendent la République et le service public et qui savent reconnaître en toi un défenseur de notre modèle français, et merci à toi et aux tiens de se battre pour sauver notre belle administration des douanes qui lutte au quotidien contre la fraude !

  23. Colombini Loris dit :

    Je vous souhaite simplement de continuer ainsi mais je ne suis pas idiot. Je sais que tout ne change pas en 1 jour mais qu'il faut énormément de temps pour construire le changement.
    Il faut absolument tenter de faire de 2013, l'année du ras le bol, et que ce ras le bol prenne le bon chemin. L'amour pas la haine.

    Une bonne année de Belgique, même si je sais qu'elle sera dure.

    Loris Colombini

  24. Maximilien R dit :

    « Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer. »
    Donc en 2013....agissons...
    Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.
    Donc en 2013... osons...

  25. Serge Capon dit :

    Merci, Jean-Luc pour tous ces moments de joie et d'enthousiasme que tu propages.Toute cette belle énergie que j'appelle amour, que tu donnes sans compter. Le notre te soutiendra tant qu'il le faudra,ne change rien l'ami, ne lâche rien, que les vieilles rengaines que depuis si longtemps tant d'autres nous bassinent. Prends bien soin de toi,la route est encore longue.

  26. JAVIER FRUTOS dit :

    Bravo Jean Luc... tes paroles sonnent franches et ton verbe redoutable... Je vous est rencontré le 14 N a Paris dans la manif.... j'ai senti votre "aura"... On lachez rien... no pasarán....!

  27. Papa dit :

    C'est un vieux "coco" de 77ans qui te pris d'accepter ses meilleurs de santé et de bonheur pour cette nouvelle année.
    Nous menons tous dans notre "front de gauche"la même démarche afin d'ouvrir les yeux du plus grand nombre paossible de nos compatriotes.Le combat est rude certes,mais la tâche est exaltante.
    Ne jamais se laisser aller par l'aridité d'une tâche et n'avoir en vue que le résultat.Bonne année à toutes et à tous.
    Salutations fraternelles de communiste Français.

  28. Martine13 dit :

    Merci Jean Luc pour cette belle année 2012, merci pour ce que vous êtes, et ce que vous donnez... Vous avez provoqué en moi un éveil et une renaissance, et mon engagement au PG. En 2013 poursuivons notre chemin ensemble pour un monde meilleur.

  29. Magdalakoff dit :

    Jean-Luc, on t'aime ! Grâce à toi l'année 2012 a été moins déprimante que prévu. On s'est même bien marrés, à certains moments. Je te dois un bon paquet de fous rires, et ça, ça vaut mieux qu'un abonnement à Prozac !
    Merci.

  30. Hicham dit :

    J'espère un jour voir l'humanité marcher vers une aube nouvelle, où les mots égalité, fraternité et liberté y seront des leitmotivs.
    Continuez comme vous le faites, vous êtes un modèle pour moi et m'insufflez l'envie de lutter plus fortement encore !
    Que l'an 2013 soit celui de l'Homme et non plus de l'argent !

  31. Emmanuel dit :

    Bonne année Jean luc, luttons !

  32. Jacsparow dit :

    Puisse l’humanisme, la raison et la force de nos idées triompher un jour !
    Ce blog est par l'initiateur des fils conducteurs des diverses réflexions et par la participation énorme des camarades et amis, ce blog est une mine d'or.
    Voilà qu'arrive 2013, la partie ne fait que commencer !

  33. Marie Claude dit :

    Que sur les ailes légères des libellules s'envolent tant de voeux sincères porteurs de l'estime et l'amitié profonde que l'on te porte..
    Je joins les miens avec un immense plaisir afin de te montrer que l'espoir que tu a suscité en tous ceux qui ont eu le plaisir et l'honneur de te rencontrer est bien vivant.
    Tu nous a montré une belle "âme" pleine de fougue et d'ardeur. Ta générosité et tes soutiens toujours remplis de chaleur ont ravi nos coeurs trop souvent échaudés par d'autres personnages hypocrites et tristounets, et bien pire encore...! oui, merci pour cette année 2012!
    Oui on va se bouger, oui on va mobiliser, partout,seuls dans les chaumières, ou groupés dans notre front de gauche si précieux, oui Jean Luc, tu ne seras pas seul, on ne lâchera rien! et... peut-être rvs le 17 mars 2013 à la Bastille...?
    Avec une grande reconnaissance aussi pour ton travail de réflexion remarquable qui de cette lumière éclaire toujours un horizon sans toi si triste ! Merci,Merci et surtout ne changes pas nous avons confiance en toi et ta présence nous est précieuse. Avec tous mes souhaits de bonheur et que tes voeux les plus chers soient exaucés

  34. prunier yannick (pcf79) dit :

    Merci. Bonne année de luttes 2013 à toi, merci à vous toutes et tous camarades. Merci aux peuples d'Amérique latine qui nous ouvrent la voie, merci aux peuples d'Afrique qui luttent. Merci à tous ces Humains.
    Résistance, on ne lâche rien.

  35. Raph dit :

    Merci 1000 fois pour cette année Jean-Luc !
    Nous ne sommes pas prêts d'oublier tes prestations dans des paroles et des actes, tes meetings et surtout la Bastille !
    Merci également pour les notes fournies et documentées que tu rédiges su ce blog.
    2013 sera une année de mobilisation, et nous aurons encore besoin de toi pour porter bien haut l'étendard !

  36. Chris68 dit :

    Bonne Année à tous les camarades du Parti de Gauche

  37. yan amarre dit :

    Meilleurs voeux camarade jean luc, ils sont délirants les journalistes, et d'un ridicule ! Ils n'ont pas compris: on est 4 millions à avoir soutenu le front de gauche et doucement la mayonnaise a pris pendant la campagne, nous sommes nombreux sur le terrain à défendre les positions du front de gauche pour les journalistes. Aussi il va être temps de prendre parti et de faire leur boulot car nous, on trouve l'info, la vraie. Et le bouche à oreille est le meilleur outil de communication. Nous sommes 4 millions de journalistes potentiels, une chaîne s'est créée : en 2013, c'est fini e nous faire avaler des couleuvres! Bonne année à tous les militant(e)s! On lâche rien!

  38. Léo dit :

    Bonsoir Monsieur Mélenchon,
    Un jour, je ne sais plus où, j'ai entendu dire, en des termes dont je ne me souviens plus...Enfin bref, ce que j'en ai retenu, je le restitue comme je peux: "c'est que la bienveillance entre les humains se transmettrait quasi mécaniquement, de proche en proche". J'ai entendu également parler d'un "instinct de porter secours" qui serait présent chez l'homme dès ses toutes premières années de vie. Je me suis plu à retenir ces deux suppositions comme des vérités scientifiques. Je sais que le culte de la personnalité vous agace, mais considérez cela comme une observation, j'ai noté autour de moi que votre discours fait pencher vers moins de cynisme. Vous avez soufflé de l'oxygène. Agir redevient possible, tant pis pour les coups. Je pense que nous ne sommes pas civilisés, que nous sommes des barbares et certains combattants comme vous, nous'autorisent à espérer que nous ne sommes qu'au balbutiement de notre évolution et que l'humain est notre futur. :) En cette soirée, il me fallait exprimer mon soutien, et mes encouragements.

  39. Sampiero Corso dit :

    Jean-Luc et tous mes frères du FdG,
    Pendant toute cette campagne tu nous as donné l'espoir d'un monde meilleur avec plus de fraternité de liberté, je n'avais pas ressenti cela depuis 1981.
    Dans tes anti-vœux tu parles des oubliés "les Syndicalistes brimés, martyrisés, exclus des entreprises pour défendre les salariés"
    Nous devons nous faire entendre et s'il faut reprendre la Bastille et bien nous irons.
    Prends soin de toi et de tous mes amis du PC, préserve toi des coups bas des ennemis du peuple.
    Demain reprenons les étoiles et reprenons le pouvoir.
    fraternellement

  40. patrick macia dit :

    En guise de voeux : merci !

  41. Garnier dit :

    Bonsoir et meilleurs vœux à tous.
    Je suis de l'avis de jack, le temps des mots est révolu, devant l'adversaire spoliateur égoïste, la lutte armée est notre salut,les forces au pouvoir ne comprennent que ce langage, les peuples du sud luttent, bientôt notre tour.
    Tous humains tous égaux

  42. elmatador59 dit :

    "Les mauvais jours finiront".
    Mes voeux citoyens et fraternels au seul vrai "Peuple de Gauche".
    Ce n'est qu'un début... Le combat continue. Jean-Luc, on lâche rien !

  43. levionnois claire dit :

    Très humain, très lucide, et sans hypocrisie.
    Merci à vous Jean-Luc, et bonne année. Je n'écouterai pas les voeux de F Hollande ce soir, Gardons espoir.

  44. Michèle dit :

    Je me joins à tous ceux, et ils sont légion qui vous aiment et qui vous seront à jamais reconnaissants pour cette année de lutte, d'espoir et de renaissance. L'avenir ? On verra bien. Bien à vous.

  45. JC Depoil dit :

    Merci pour cette campagne des présidentielles, souhaitons nous pour l'an prochain, un regain politique couplé à des luttes afin d'engranger des acquis sociaux volés par la droite et abandonné par le PS ; Tous ensemble et vive la fraternité

  46. Rahan dit :

    Je souhaite à Jean-Luc Mélenchon et à toutes celles et ceux qui l'accompagnent dans la lutte une santé de fer un esprit clair et une joie au combat qui finira par faire tomber les murs de l'ignorance de l'autre. J'ai une qualité de vie confortable due à mon salaire mais je ne peux rester impassible à l'injustice que ce monde produit chaque jour, chaque minute. "On ne peut être heureux dans un océan de misère" comme vous le disiez Jean-Luc et comme nous sommes des millions à le ressentir.
    Je souhaite que des millions d'autres gens nous rejoignent et avec nous se retroussent les manches pour continuer à fédérer autour de notre programme "l'humain d'abord"!
    Je souhaite que les paupières, par millions, se soulèvent et permettent à beaucoup d'être fiers de se regarder dans le miroir sans éprouver de nœud à l'estomac en se disant ce que je fais est juste et non simplement égoïste.
    Merci Jean-Luc.

  47. Alain Tétart 60150 73 ans dit :

    Merci pour vos voeux, et les miens en retour pour vous et vos lecteurs.Je préfère vous envoyer ce commentaire plutôt que de regarder la télé, alors oui que votre santé soit bonne car égoïstement j'espère qu'elle prendra soin de la nôtre comme d'habitude

  48. Un immense merci.
    Comme on dit ici au Québec : Y'en aura pas de facile, alors attachons nos tuques avec d'la broche.

  49. Daniel Tribaleau dit :

    Merci à vous toutes et tous, à toi Jean-Luc pour l'année qui vient de s'écouler, et tous mes voeux pour l'année à venir dans l'espoir de voir s'installer une vrai Gauche.

  50. J-jour dit :

    Merci à vous Jean-Luc Mélenchon et à tous ceux qui persévèrent. Que nous gardions la force et l'envie de sourire en 2013. Je voudrais aussi laisser sur votre blog une pensée pour Chavez.


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive