30juin 11

Place au peuple !

Discours de lancement de la campagne présidentielle du Front de Gauche

Ce billet a été lu 17 119 fois.

Mercredi 29 juin 2011 se tenait place des martyrs de la bataille de Stalingrad, au pied du métro Jaurés, le 1er meeting de la campagne présidentielle du Front de Gauche. Voici l'intervention prononcée lors de cette soirée devant plus de 6 500 personnes par le candidat commun Jean-Luc Mélenchon.

Cette vidéo a été consultée 26 650 fois


190 commentaires à “Discours de lancement de la campagne présidentielle du Front de Gauche”

Pages : [1] 2 3 4 »

  1. 1
    mylydy dit:

    J'étais là hier soir, et c'était noir de monde, hallucinant!
    Très belle mise en bouche, dommage que vous ne parliez pas assez des lois comme hadopi et de la neutralité du net, ce qui attirerait plus de jeunes (comme moi)
    Continuez en tout cas !

  2. 2
    Pierrot dit:

    Un grand merci et félicitation pour ce moment que nous ne sommes pas prêts d'oublier.
    C'était un vrai plaisir de pouvoir constater que le FdG touche toutes les catégories d'âge, tous les types de gens, tout le peuple !
    Cela m'a gonflé d'espoir, c'est maintenant à chacun d'entre nous de faire campagne! Partout, avec tout le monde, jusqu'à ce que victoires s'en suivent.
    Merci à tous...

  3. 3
    Douaglin dit:

    Bonjour Jean-Luc,
    Et merci pour votre discours d'hier soir. J'avais chaud au coeur et j'étais ému de vous voir et vous entendre en direct pour la première fois. En vous saluant de loin à votre sortie de scène, et recevant parmi la foule votre salut, je me suis rendu compte que c'était à un ami que je disais à bientôt.
    Pour ce qui est du programme du Front de Gauche qui sera publié à la fête de l'Huma. en septembre, pourriez-vous y mettre des clauses de défense et de promotion de la langue française sur notre territoire ?
    Ce n'est pas la première fois que je parle à ce sujet et encore une fois, ma question n'a pas pour but d'écraser encore plus nos langues et parlers régionaux qui ont tellement souffert.
    Non, l'ennemi est pour moi l'anglais, et l'idôlatrie qui l'accompagne.
    Le mépris et le dénigrement dont ont fait les frais nos langues régionales -sous prétexte qu'elles n'étaient pas utiles- conduit aujourd'hui à la même logique, celle qui consiste à dire que l'anglais étant lui aussi plus utile que le français, il faudrait lui faire la part belle, et dénigrer notre langue nationale et la laisser tomber.
    Pour s'en convaincre il suffit d'écouter les hallucinants commentaires des journalistes de France Inter le mercredi 29 juin au matin, quand l'essentiel de leurs propos consistait à dire que la seule qualité nécessaire pour devenir ministre de l'économie, était de savoir parler anglais. Comme si les métiers de traducteurs n'existaient pas, comme si parler la langue de son pays et la défendre n'était pas une priorité !
    Ainsi, j'aimerais beaucoup que vous mettiez dans le programme à venir la défense par la loi de notre langue. L'interdiction par exemple que celle-ci soit écrite en caractère plus petit sur un panneau d'affichage, qu'elle soit la langue de communication dans les entreprises, etc... Peut-être faut-il s'inspirer de ce qui a été fait au Québec.
    A très bientôt. Merci de votre combat qui est aussi...

  4. 4
    Rémi dit:

    Je viens de visionner le discours de Mélenchon place Stalingrad... Je pensais ne plus avoir l'espoir de changer quelques choses dans ce monde pourri... Et bien le Jean Luc, il m'a fait pleurer d'émotion ! Et il peut compter sur le militant communiste que je suis depuis 40 ans pour mener campagne...
    Courage, volonté, clarté, programme partagé et union, avec Mélenchon, ça va faire un carton !

  5. 5
    Sans terre dit:

    Emphase lyrique, lisais-je par ailleurs. Oh ! Oh ! Poète, prends ton luth… Gaullien, pouvait-on lire encore. C’est vrai que des intonations… Et pourquoi pas Malraux, du temps qu’on y serait ? Non ! C’était du Mélenchon ! Une tournure un peu différente du discours de Fralib, en petit comité, et en salle. Normal ! Quant à savoir s’il faut fréquenter LCP pour comprendre… Personnellement j’ai compris que nous avions besoin de « caractères » ! « Si c'est l'heure des caractères, vous avez besoin de moi. Si ce n'est pas l'heure, surtout passez-vous de moi parce que c'est mieux d'avoir des gens plus tranquilles qui vont vous arranger ça, des François Hollande et tous les autres fromages lyophilisés que vous pouvez trouver ! » (Mélenchon dixit). Un regret ! Que Mélenchon n’ait pas évoqué la couleur fétiche d’Aubry, le bleu ciel ! Et un immense bravo quant à la Lybie. Il est plus que temps que des voix s’élèvent enfin pour dénoncer avec force ce qui se passe là-bas !

  6. 6
    Michel Gaillard dit:

    Bravo pour ces paroles magnifiques, accordées à l'enthousiasme de tous ceux qui étaient sur cette place.
    Il m'est arrivé un petit message prophétique en l'écoutant.
    À 36mn50, lorsque Jean-Luc Mélenchon prononce : "Nous, le Front de gauche...", voici que j'entendis : "Nous le ferons de gauche".
    Très bon signe, non ?

  7. 7
    Michel Matain dit:

    Accents gaullistes ? Lyriques ? Plein d'émotion ? Et qui s'adressent à l'intelligence ?
    Oui, il y avait tout ça hier et encore plus, très bien, bravo, c'est une excellente entrée en campagne.
    Notre candidat est à la hauteur de nos ambitions.

  8. 8
    Maria dit:

    4 Douaglin
    Je souscris absolument vos félicitations à J. L. Mélenchon comme vos pétitions.
    La langue est le véhicule de l'idéologie. Il faut protéger les langues minoritaires.

  9. 9
    patricia dit:

    Bravo pour cette entrée en campagne ! Quel monde et quelle émotion quand tous nous nous sommes mis à crier résistance
    en écho à une de tes paroles !
    Il faut maintenant aller sur le terrain pour convaincre et encore convaincre de la justesse de nos propositions, ce n'est qu'un début.

  10. 10
    rose- marie raymond dit:

    Magnifique discours ! Que ça fait du bien de te voir prendre la réelle dimension qui est la tienne.

  11. 11
    Guillaume ( pas le frère de l' autre ! ) dit:

    Nous étions quinze-cent nous étions des milliers !
    Très belle soirée. Je crois que c'est bien parti. Comme il est dit populairement parlant, il en faudrait beaucoup des comme ça !
    Une pensée pour nos journalistes libérés, ceux encore emprisonnés. Ceux qui ne revivront jamais vivants dans leur famille.
    Ces jeunes qui se battent pour nos valeurs républicaines bafouées chaque jour par nos dirigeants dépourvus de tout scrupule, de tout sens républicain.

  12. 12
    jacques87 dit:

    Bonjour à tous,
    Moi, dans ma province j'étais devant mon ordinateur, mais quand même avec vous.
    Une question vers nos structures ou un appel aux volontaires est-il prévu de transcrire le discours, ou bien y a -t-il des volontaires pour le recopier, pour s'en servir de tract ? Je pense que l'écrit peut être plus efficace, car il permet de relire, plusieurs fois, d'y revenir, de le diffuser plus facilement et d'ailleurs il y a plein de vidéo de Jean-Luc ou d'autres qui mériteraient d'être retranscrite par écrit.
    D'ailleurs, je trouve que le texte "Place au peuple" du site http://www.placeaupeuple2012.fr est aussi une bonne introduction à la campagne, et je le trouve bien mieux que la synthèse.
    Avec Jean-Luc, Militons !

  13. 13
    JeanClaudeVandale dit:

    Depuis hier soir, je sens encore le souffle de ce merveilleux espoir qui, loin de s'affaiblir, va au contraire tout emporter sur son passage.
    La France refait enfin de l'ombre à la Sarkozie.

  14. 14
    Citoyen93 dit:

    Merci pour votre discours, à vous M Mélenchon mais aussi à tous les porte-paroles qui se sont succédés à cette tribune unitaire, tous ont eu leur importance, et c'est dommage que LCP ne retienne que la dernière dans sa vidéo.
    Oui c'était surprenant, un peu déroutant parfois par rapport à une certaine habitude, mais c'est comme si une prise de conscience plus large encore s'opérait, plus profonde, plus mystique. L'évocation de Jaurès ou 1936 n'étaient plus des formules ou des postures si classiques de manif : elles sont devenues hier plus lourdes de sens, plus réelles. Nous avons intériorisé comme une nouvelle responsabilité. J'ai ressenti cette perplexité, cette exhortation implicite à ce que nous grandissions pour nous mettre à hauteur d'une histoire et de tout un peuple qui s'ignore, là-bas en dehors de cette place.
    L'émotion m'a gagné quand vous avez rappelé les altermondialistes de Porto Allegre, car comme beaucoup d'autres j'ai commencé petitement à m'engager par le mouvement associatif, et surtout la lutte contre l'expulsion des sans-papiers. Merci pour cette modestie collective que vous avez exprimé et qui vous honore quand vous dites que "le Front de Gauche tâche de mettre ses pas dans les vôtres".
    Et enfin, j'ai vraiment été convaincu hier par l'amour de notre patrie républicaine et de son drapeau. Il a fallu que vous disiez aimer la France parce qu'elle est républicaine et universaliste pour que plusieurs d'entre nous finissent de le comprendre, et c'est une force nouvelle pour nous. Merci de n'avoir pas personnalisé et d'avoir appeler nos ennemis politiques par leur nom. Le problème n'est pas Sarkozy, c'est l'UMP, et ce n'est pas Marine Le Pen, c'est le Front National. Le combat prend ainsi de la hauteur de vue. Nous avons bloqué le FN dans sa tentative de hold-up de la justice sociale, allons maintenant lui disputer le patriotisme lui-même.
    Un mot de Jaurès : "Un peu d'internationalisme éloigne de la patrie, beaucoup y...

  15. 15
    laforcedupeuple dit:

    Vivement le programe pour que chaque Français puisse se reconnaiître et enfin ouvrir grand les yeux.
    Merci au Front de gauche, ce peuple uni.

  16. 16
    sylver dit:

    Quel souffle, quelle chaleur,quelle émotion, quelle intelligence !
    Il y avait bien longtemps que nous attendions cela.
    Oui, ce soir nous avons cru à une belle histoire collective qui peut redonner de l'espoir.
    Merci, merci, merci.

  17. 17
    Nicolas B. dit:

    Pour ceux qui ne l'ont pas vu, un interview de Jean luc Mélenchon sur politis.fr, parlant du futur meeting et de l'élargissement du Front de gauche par l'assise populaire, indispensable à la réussite de cette bataille. Ce petit retour en arrière est plaisant au vu de la réussite du meeting. En attendant les vidéos des autres intervenants.

  18. 18
    Olivier_44260 dit:

    Bonjour,
    J'étais devant ma télévison hier soir. Les amis se sont appeés pour être certains de ne pas vous manquer.
    Merci Jean-Luc, quel pied ! Des frissons partout dans le dos.
    Quand je pense aux tranches de rigolades que je vais me payer en vous regardant, programme contre programme, exploser la sociale-molle-démocratie.
    Vite un débat télévisé. Quand prévoyez vous les meetings en Bretagne (44 et 35) ?
    Merci, ça nous réchauffe réellement le coeur de nous rappeler quel grand peuple nous sommes !
    Jean-Luc président, vite !

  19. 19
    Boutheïna dit:

    Cela fait un moment que je me reconnais dans vos propos, que j'apprécie le ton et les mots que vous employez et que je suis convaincu que nous n'avons d'autres alternatives. J’attendais avec impatience de vous voir au devant de la scène politique. Une entrée en scène au delà de mes espérances. Merci. Enfin, je respire ! Et, de toute évidence, je vous soutiens !

  20. 20
    Jean-Pierre Métail dit:

    laforcedupeuple(14),
    A moins que je sois complètement à côté de la plaque, il me semble que le programme existe ! Pourquoi est-il si difficile de se le procurer ? Ça vaut bien des discours.
    http://reseau.dynamique-frontdegauche.fr/document/programme-populaire-et-partag%C3%A9-du-front-de-gauche

  21. 21
    Bernard Mazille dit:

    J'ai regardé ton discours sur le net. Des larmes me sont venues. j'ai tenté de les retenir. Je n'y suis pas arrivé.
    Présidons... enfin !

  22. 22
    Gus dit:

    Tous derrière toi camarde Jean-Luc pour porter nos idées au pouvoir !

  23. 23
    Gilbert LA PORTE dit:

    Il était 22h45 bien passées à l'Ile de La Réunion, ce qui ne m'a pas empêché de rester devant LCP à attendre ce grand moment, intense. Je n'ai pas regretté, des moments comme ceux-là ne se produisent pas souvent dans la vie d'un homme, j'en suis persuadé. D'autant que je suis sûr maintenant que ce moment est le début d'une longue série de conquêtes pour la gauche, mais aussi pour tout le peuple, pour toute la France belle et rebelle. J'ai réellement la certitude que nous écrivons une page importante de l'Histoire de notre nation.

  24. 24
    Christian B dit:

    Magnifique moment hier soir à Jaurès.
    Mille merci à tous les intervenantes et intervenants pour leurs messages forts dans l'unité. Beau moment, entendre et voir Jean-Luc Mélenchon, dans ce contexte historique particulier. Ses mots et ceux de tous les orateurs, étaient portés par la chanson sublime de Jean Ferrat à la fin du meeting, Ma France La Belle, la Rebelle.
    ça raisonne dans les coeurs, toutes et tous ensemble vers l'Humain.

  25. 25
    cyril dit:

    Je regrette de ne pas avoir été à ce rassemblement, vivant loin de Paris. Bravo a Jean-Luc Mélenchon, il a le charisme d'un veritable chef d'état.

  26. 26
    Gus dit:

    Un meeting à St-Etienne est-il prévu ?

  27. 27
    fabrice Leiser dit:

    Les fous, ils ne savent pas ce qu'ils font, en s'attaquant ainsi au peuple grec, c'est à moi, c'est à nous qu'ils s'attaquent, au berceau de la démocratie, de la philosophie, des sciences, du théâtre, de la mythologie dont nous utilisons si souvent les mots et les concepts sans nous en rendre compte et qui ont inspirés tant d'oeuvres majeures dans l'histoire. Et puis, cette langue, à l'origine de tant et tant de mots qui nous servent tous les jours.
    Mais que peuvent donc apporter à l'histoire de l'humanité le FMI, les banquiers, les agences de notation et tout leur cortège funèbre ? Rien !
    Sachons utiliser tous les figures de cette mythologie pour illustrer le combat à venir. Sisyphe, résigné, ne supportant pourtant plus de pousser son rocher ad vitam aeternam, décida, à l'écoute du programme du Front de Gauche, de balancer l'objet de sa punition à la face des dieux auto-proclamés du marché et du monde. Que cela lui fit du bien, vous ne pouvez pas savoir.

  28. 28
    maxou dit:

    Bonjour à tous,
    Superbe discours. Attention camarades, ne pas trop personnaliser, Jean-Luc le dit lui-même, il faut penser Front de gauche avant tout.

  29. 29
    gerald rossell dit:

    Large revue de presse ce matin sur la presse nationale.
    Eh bien, c'est un lancement réussi.

    Vamos

  30. 30
    Yann dit:

    Je suis venu, et c'était top. Très convivial, il faisait beau et les gens étaient beaux.
    Mélenchon est très bon. Ce n’est pas la première fois que je le vois, mais c’est une première pour un meeting. C’est un virtuose.
    Bon, j’ai quand même une seule critique :
    Mieux vaut éviter qu’il promettre de l’énergie en abondance, parce que nous sommes sur le plateau de production pétrolier depuis 2005, et que si nous rentrons en déplétion, adieu la croissance. En plus, cela va choquer les écologistes du front de gauche. Notamment parce que dans le programme, il y a la transition énergétique et que la sobriété y est inscrite (scénario négawatt).
    A part cela, pas grand-chose à dire. De l’humour, de la pertinence, de la voix, et très peu de lecture du discours. Top, je vous dis.
    Si vous pouvez remonter la remarque, merci.

  31. 31
    Samy dit:

    Excellent!

  32. 32
    ermler dit:

    Moi aussi, j'étais scotché devant LCP hier soir.
    Avec le furieux désir d'en être, d'étre mêlé à cette foule (malgré mes tendances agoraphobes). D'être au milieu de ces justes décidés, avec vous, à redresser la tête comme à Athènes, Madrid, Reijkjavik...
    Vous êtes l'honneur de la politique, monsieur Mélenchon ! Une dignité qui émerge de cet océan de médiocrités mesquines, de soumissions abjectes, d'hypocrisies, de calculs, de postures, d'égos frétillants sous les pacotilles de leurs mises-en-scène narcissiques, et loins, si loins de nous !
    Dans cette dignité-là, sachez faire entendre encore ce bruit et cette fureur, parce ce que ce sont les nôtres.
    Ne vous laissez pas trop troubler par les commentaires et les comparaisons paresseuses. Ni De Gaulle, ni Mitterrand...
    Soyez vous. Soyez nous !
    Fraternellement.

  33. 33
    Pulchérie D dit:

    Quelle superbe entrée en campagne.
    Ravie que J-LM ait pris une position claire vis-à-vis de la Libye, et réitéré sa volonté de sortir de l'OTAN.
    Avanti !

    @ Fabrice Leiser
    Nous avons, je crois, déjà échangé des points de vue proches sur le forum de Marianne consacré à l'intervention de l'OTAN en Yougoslavie, il y a 12 ans, en 1999 !

  34. 34
    mathilde dit:

    Bravo pour votre discours et une pensée pour les journalistes qui ont été libérés.

  35. 35
    STEPH dit:

    Magnifique synthèse ! Je suis fier de ce parti.
    Je reste toutefois étonné que les dirigeants oublient de souligner encore et encore certaines évidences qui fédèreraient encore plus pour la présidentielle.
    Dire et redire encore que :
    - Il existe des croyants qui soutiennent le front de gauche !
    - Le front national est un parti autoritaire qui changera puis gèrera le pays par la peur et que de très nombreux royalistes votent pour eux.
    - Que le front de gauche n'est pas du communisme à la papa travesti en parti moderne, que la rupture est faite depuis Robert Hue, et que Mélenchon met en plus de cela l'accent sur l'amour du genre humain au-delà des clivages même internes.
    Il faudrait dire, dire, dire et encore redire tout cela sans cesse. Ces évidences parlent à tous et en profondeur !
    A mon humble avis...

  36. 36
    elle dit:

    Par moments, je me surprends à rêver de ce que ce pays deviendrait si vous étiez élu (et si vous teniez vos promesses). Ce serait presque trop beau !

  37. 37
    Fabrice Leiser dit:

    @ Pulchérie D
    Exact. Heureux de vous retrouver pour ce nouveau combat. Vous savez, les premiers mammifères, de tous petits rongeurs, ont attendu longtemps, très longtemps avant de prendre la place des dinosaures au moment où ils disparurent, certainement à la suite de la chute d'une comète ou d'un astéroïde, un gros caillou quoi, comme celui de Sisyphe. Soyons des Sisyphes révoltés, au sale caractère et à la tête dure.
    Amitiés d'ex Purifié.

  38. 38
    BENQUET dit:

    Enfin ! Décidément Jean-Luc Mélenchon est bien l'homme de la situation. Tremblez poltrons sociaux-démocrates. Un seul bémol, bien que cela ne soit pas une surprise : la couverture médiatique (journaux, TV, radios s'étaient apparemment donné le mot pour regarder ailleurs). En revanche on a eu droit à un matraquage en règle sur les otages, et mille autres choses insignifiantes. La médiacratie serre les rangs derrière l'oligarchie et applique l'omerta contre le FdG. Quand donc prendrons-nous cette Bastille-là ?
    Delenda est Cartago.

  39. 39
    citoyenne21 dit:

    Il va falloir trouver un moyen pour donner l'assurance au peuple que les promesses seront tenues. C'est souvent ce qui revient dans la conversation "les programmes c'est bien beau mais une fois élus, ils oublient" et donc à lire le programme qui, actuellement, n'aurait pas envie qu'il soit appliqué ? Qui n'aurait pas envie que le front de gauche gagne ? A part les gavés bien sur. Pour beaucoup c'est trop beau pour etre vrai. Alors il faut qu'ils soient convaincus que c'est réalisable et que leur vie sera vraiment améliorée et là on gagne à tous les coups.

  40. 40
    Quousque tandem dit:

    Formidable !
    Le punch, l'éloquence, la force et l'union.
    L'émotion....
    Il va falloir garder tout cela pendant de longs mois et faire face à des attaques meurtrières.
    Donc nous avons besoin que tu gardes cette énergie, cette clarté du propos et en contrepartie évidemment nous serons là pour te soutenir et dégager les éventuelles boules puantes ! Ne te laisse pas piéger dans de vaines polémiques avec des adversaires de mauvaise foi. Ne te laisse pas pousser non plus à l'insulte : un rire franc est bien plus efficace qu'une mauvaise réponse.
    Avance, trace le sillon !
    J'ai lu les commentaires. Il m'apparaît impossible de mélanger dans un discours électoral, ni dans un programme, les grandes lignes et les détails. Ne demandez pas des engagements sur des sujets secondaires qui vous tiennent à coeur mais qui ont besoin d'être travaillés.
    Qm.

  41. 41
    David Lambert dit:

    @citoyenne21
    Entièrement d'accord avec ce point. La crédibilité et le sérieux de l'engagement sont essentiels dans cette démarche commune (je renvois aux écrits de Mr Généreux et Mme Billard). Il faut garder à l'esprit que le programme partagé n'est pas un catalogue de mesures mais une révolution citoyenne proposée par les urnes (écologie-république-socialisme). Première étape, une assemblée constituante. Voila le préalable à cette révolution, ce n'est pas une promesse.

  42. 42
    Menjine dit:

    Pas une ligne dans l'Humanité d'aujourd'hui alors qu'il y a deux pages sur les journalistes libérés.
    C'était le meeting de lancement du front de gauche que diable, camarades ! C'est bien la ligne choisie par le Parti ou me trompé-je?

  43. 43
    Yann dit:

    @citoyenne21
    Je ne suis pas d'accord. Les programmes sont faits (pas à la virgule près). Il suffit de reprendre les programmes de 1981, ou celui de Sarkozy de 2007 pour vérifier ce que je dis. C'est les promesses électorats qui ne sont pas réalisées. Ce qui n’est pas la même chose. Et franchement, si le Front de gauche passe, et si le programme partagé est réalisé à 70%, je signe tout de suite.
    Rien que la constituante !

  44. 44
    Daniel du 93 dit:

    @ Menjine (42)
    Le compte-rendu paraîtra certainement demain dans l'Huma. En effet hier soir le meeting a commencé alors que l'édition d'aujourd'hui était déjà bouclée et lancée. Il faut savoir que l'Huma est le quotidien qui est imprimé en premier par rapport aux autres journaux (en début de soirée).

  45. 45
    OoO dit:

    On pourrait avoir les autres discours svp ? Pierre Laurent etc.

  46. 46
    Menjine dit:

    @Daniel;
    Merci de me l'expliquer. N'empêche, je n'ai pas vu beaucoup d'enthousiasme et de ferveur militante dans l'Huma ces derniers jours pour le meeting. J'ai connu l'Huma, disons, plus pugnace et incitative.Eet si je me réjouis de la libération des otages survenue en début d'après midi, je suis un peu hartée, saturée de n'entendre que cela.Ceci dit ce fut un chouette meeting.
    Et restons vraiment mobilisés dans l'unité pour la victoire du Fdg. Cela ne va pas être si facile.

  47. 47
    thierryjay93 dit:

    @Yann

    Les programmes de 1981 (Mitterrand), de 1986 (Chirac, hélas !), de 1988 (Re- Mitterrand), de 1993 (Balladur) furent largement appliqués même si les gens n'ont retenu, ce qui n'est pas négligeable certes, que l'échec. Celui du chômage pour lequel, très paradoxalement, aucun de ces programmes n'avait explicitement mentionné d'autres formulations que celles creuses sur la nécessité de faire baisser le chômage.
    Au pouvoir, le Front de Gauche est en mesure d'appliquer l'essentiel de son programme sauf à se Papandreouiser, ou tout simplement à se fracasser contre une volonté populaire contraire par voie référendaire (sur les questions relatives à VIème République, sur la sortie du Traité de Lisbonne et la Planification écologique).

  48. 48
    Martine dit:

    Tout écouté, bien écouté et observé attentivement. Très heureuse de ce premier succès.
    Sur la forme et sur le fond, 2 petites remarques :
    1) Le ton gaullien ne me semble pas de mise (ou devoir se faire plus discret) et propre à offrir aux pisse-froid et autres ennemis, arguments pour se gausser à peu de frais.
    Sur le fond tout est parfait, à une petite exception près que je tiens à signaler :
    2) Evoquer l'écosystème humain est déjà un immense pas et je ne me féliciterai jamais assez qu'un homme politique, enfin, s'en prévale dans ces termes-là. J'estime qu'aujourd'hui ce qui détruit la planète toute entière (et l'écosystème humain n'en est qu'une modeste partie) c'est de laisser libre cours à un système dont l'économie et la politique se sont abandonnés de facto à la sauvagerie naturelle ! Cette sauvagerie c'est celle du tout marché, surtout avec les tours qu'il a pris ces dernières décennies. Machine aveugle et incontrôlée, le capitalisme n'est pas autre chose. Il ne détruit pas que l'écosystème humain mais la planète entière.
    L'homme est un être social, oui. Mais il est aussi un animal inscrit dans une grande et longue chaîne. Il est aussi un être de nature voire d’univers, faisant partie d’un autre écosystème, bien plus vaste, qui le dépasse dont il est par nécessité solidaire, toutes les autres formes de la vie - qui n’ont pas à être exclusivement à son service. Foi de défense d’éléphant !
    Ce que d'aucuns désignent sous le slogan d'écologie politique me paraît être mieux servi par nous, Front de Gauche. Car nous savons la racine du mal et la dénonçons. Ce que les partis dit écologistes n'ont ni compris ni tranché (s’intéressant à une planète abstraite car négligeant le sort social de l’humanité, pourtant acteur principal), ce en quoi ils restent en deça des besoins et très loin d'une analyse valide. Tentons ensemble de mieux l'expliciter, de manière plus fouillée, bref, de...

  49. 49
    amandine dit:

    Moment intense et solennel, la voix et l'attitude de Jean Luc Mélenchon m'ont déçue.
    Accompagnatrice dès les premiers jours du parti et du front de gauche, je crains que le ton et la gestuelle ne rebuttent les citoyens qui découvrent le candidat. Trop d'emphase peut éloigner un public plus jeune. Ce n'est plus le style de 2011.
    Le personnage, l'image jouent un rôle important dans le coup de coeur des Français.
    Courage et bravo.

  50. 50
    JC dit:

    Première vision, j'ai eu la même impression de voix lente et de mauvaise imitation gaullienne. Mais en revoyant la video j'ai vu une autre version plus fluide, plus habituelle où Jean-Luc Mélenchon avait la même voix que d'habitude même si un peu plus solennelle. Ma conclusion: ce doit être un problème technique qui ralentit le son en le désynchronisant légèrement de l'image.

Pages : [1] 2 3 4 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive