10jan 11

Sur Europe 1 jeudi 6 janvier, Jean-Luc Mélenchon est l'invité de Nicolas Demorand qui l'attaque, à tort, en l'accusant de n'avoir jamais été élu au suffrage universel. Le lendemain le même Demorand vient expliquer sur Canal + le plaisir qu'il a eu à interviewer Mélenchon, sans formuler de regrets. Le dimanche 9 janvier sur France 5, commentant l'épisode, il regrette s'être trompé à propos des mandats d'élus du co-président du Parti de Gauche.

Cette vidéo a été consultée 13 725 fois


36 commentaires à “Les attaques mensongères de Nicolas Demorand contre Jean-Luc Mélenchon”

  1. 1
    magneto dit:

    Ce qui est bien c'est que le journaliste apprécie a postériori (après analyse ?) la qualité de franchise du dialogue, ils le disent c'est une joute verbale. Et celles là sont saines pour la démocratie, il n'y pas de sniper posté sur les toits. Sans rancune donc !

  2. 2
    Duval dit:

    http://www.acrimed.org/article3512.html#top

    Je recommande à tous cet article d'Acrimed et la vidéo qu'il contient, sur Jean-Luc Mélenchon reçu par Demorand.
    Pardon au Webmaitre si d'autres contributeurs l'ont déjà signalé.

  3. 3
    JCM dit:

    @ magneto

    Attention, à la fin de l'interview téléphonique de ND sur canal non reproduit sur cet extrait,il en remet une couche en comparant Jean-Luc Mélenchon à JMLP.
    Toutes ces post flatteries pour que Jean-Luc Mélenchon revienne et face exploser l'audimat de l'émission de ND. Je ne suis pas inquiet car Jean-Luc Mélenchon est capable et n'est pas dupe (par contre il faut qu'on lui procure les moyens de sportifs de haut niveaux, je ne sait pas comment il tient le coup face à ces marathons médiatiques)

  4. 4
    WILLY dit:

    Bien vu la stratégie qui consiste a flatter l'ennemi pour paraitre moins nul, après la défaite. Mais c'est lui qui a cherché la bagarre et pour le coup il a trouvé sont maitre en direct live.
    Mr Mélanchon vainqueur par KO.
    Au suivant !

  5. 5
    Fred Barbosa dit:

    Mr Mélenchon,
    Apparemment vous êtes invité à une émission animé par Demorand. Malgré son attitude lamentable sur europe 1, j'espère que vous vous y rendrez.

  6. 6
    ril dit:

    David dit:
    13 janvier 2011 à 15h00

    "Grève des camarades dockers"
    Je soutiens et faites passer des infos qu'on soit au courant et si on peut faire quelque chose et quoi.

    Sinon Demorand revient sur son interview. En bref il dit que Mélenchon a raison de rentrer dans les journalistes. Demorand le cite comme le seul à se tenir face aux médias complétement sous coupole idéologique. Il rappelle la capacité de Mr Mélenchon à tenir des propos de haut niveau politiquement et culturellement. C'est bien qu'un journaliste qui dérape tienne lui aussi un discours cohérent et tienne une même ligne, car s'il ne se désavoue pas il rappelle cependant qu'il faudrait plus de personne comme JL.M. pour leur rentrer dedans avec de bons arguments comme il le fait. Il cite d'ailleurs la chape idéologique qui gouverne les médias puisqu'il(Demorand) accuse sa confrérie de masquer Mr Mélenchon alors qu'il rappelle que l'on a pas vu depuis longtemps un homme défendre des droits sociaux et se battre réellement contre la finance sale avec un programme.

    Quel les débats commence alors!
    Moi j'attends que ça, du débat!

  7. 7
    David dit:

    Eh bien ! Pour une fois qu'une de ces belles personnes à l'égo démesuré, qu'on appelle journaliste ou présentateur télé, fait son mea culpa et reconnaît ses torts ! Bravo.
    C'est bien pour vous, M. Mélenchon, ça évite aux chiens de se déchaîner sur leur os sur lequel ils bavent depuis des mois.
    Allez sur le plateau de C politique, vous avez tout à y gagner.

  8. 8
    Johnny Fandango dit:

    Oh ce n'est pas grave !
    En se disant "regardez amis journalistes, avec moi il ne va pas moufeter le père Mélenchon" il a simplement oublier de faire son métier. De journaliste.

    "- Vous n'avez jamais été élu, jamais, jamais, jamais, jamais.
    - Oh oui mais ces élections ça compte pas.D'ailleurs vu à quel niveau vous vous situez dans les sondages, vous ne serez jamais, jamais, jamais, jamais élu. C'est con hein ?"

    Il ne va quand même pas s'excuser pour ça, encore moins être viré ! Y a pas marqué La Poste... mais bien Europe1.

    Un dernier mot quand même sur Bruce Toussaint qui encore une fois brille, que dis-je, étincelle par son sens aigüe de la mesure et l'absence totale d'un quelconque parti pris. Un pur esprit d'indépendance, un rempart vivant contre le formatage ambient.

  9. 9
    petit chouk dit:

    Bravo M. Mélenchon pour votre sang froid. M. Demorand semble vraiment être dans le rôle du roquet du roi. Pour reprendre la très bonne analyse faites sur Acrimed du lien posté plus haut : Ce n'est pas à quelqu'un du PS ou de l'UMP qu'il parlerait comme çà... "Un peu court ma p'tite dame en s'adressant à Aubry".

  10. 10
    Pierre dit:

    Demorand fait une bonne interview avec un dérapage à la fin, il le reconnait ultérieurement, je ne connais pas beaucoup de journalistes capables de reconnaître leur tort. Rien de choquant. La suite ?

  11. 11
    le Prolo du Biolo (PG 69) dit:

    Comme dit le grand reporter :
    "Ce qui m'embêtait c'est que l'échange s'éternisant on n'allait pas pouvoir lancer la pub à temps".

    Ca c'est un vrai pro.

  12. 12
    JM dit:

    Je trouve personnellement que les interviews de Mr Demorand sont souvent bonnes il taquine tout les hommes politiques de tout les bords. De plus avoir du charisme c'est bien mais c'était peut être pas la peine de s'enerver comme ça.
    De plus le journaliste aurait pu avoir un comportement victimaire (comme aurait eu je pense une grande partie des journalistes) en disant que Mr Mélenchon intimidait les journalistes etc etc... or il ne l'a pas fait et a même eu le comportement inverse.

  13. 13
    Air One dit:

    Ecoeurant mais hélas habile, Demorand a obtenu ce qu'il cherchait : en agaçant JL Mélenchon qui lui a vertement mais justement répondu, il a fait le "buzz", le "clash" a fait le tour des rédacs avec en titre des intitulés raccoleurs, et le journaleux a même pu en remettre une couche dans diverses émission par la suite en soignant son image de beau joueur pas rancunier face à l'outrance supposée, non dite mais implicite.
    Résultat ? Pour les néophytes, le Président du PG passe pour un politique qui perd vite son calme et sa tempérance tout en se caricaturant (le révélateur "on connait, on connait" de Demorand), ce qui l'éloigne du statut de présidentiable.

    Le rouleau compresseur médiatique dans toute sa splendeur...

  14. 14
    counch dit:

    Je trouve Demorand assez cohérent avec ce qu'il fait paraitre d'habitude. Je ne sais pas si ces explications sont de l'ordre de la stratégie médiatique mais en tous cas, ce qu'il dit est vrai et je l'ai toujours entendu parler ce ton là, même avec les autres politiques à droite comme à gauche.
    Sincèrement,en dehors de l'histoire sur les suffrages (qui est une erreur journalistique majeure), ce M Demorand ne pose-t-il pas précisément les questions que vous attendez, Jean-Luc?
    Certes, malheureusement, je crois que la classe journalistique est définitivement positionnée sur ce ton méprisant.... Ca leur passera avec un gouvernement Front de Gauche.

  15. 15
    fredo dit:

    Benn voila, Jean-Luc Mélenchon invité chez Demorand le 23 janvier dans C politique sur la 5.
    Il va essayer de retourner la situation à son avantage mais je vous fais confiance pour le ridiculiser une fois de plus.

  16. 16
    4 Août dit:

    @ fredo

    Pas sûr...

    http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/clash-melenchon-demorand-reconnait-28976

  17. 17
    lopilop dit:

    Quelle honte ce Mr Demorand, insulter son invité de cette façon. Je suis indigné

  18. 18
    martin dit:

    "C'est un peu court jeune homme", c'est donc Edmond Rostand (la tirade des nez dans Cyrano de Bergerac). Ce que Demorand voulait dire, c'était "mais encore?" ou "dites-nous-en plus", alors que dans Cyrano, c'est "vous n'avez pas assez d'esprit pour m'affronter". A mon avis, Demorand a fait un pataquès en plaçant cette citation au mauvais moment. Moralité : mieux vaut éviter de faire le malin en étalant sa culture.
    Quand Demorand se plante à propos de Mélenchon qui n'aurait jamais été élu au suffrage direct, la confusion vient probablement de l'image des deux types d'élections au suffrage universel en France : proportionnel et majoritaire. Seul le majoritaire à deux tours donnerait ainsi des vrais vainqueurs, puisqu'au scrutin de liste on peut être élu en arrivant 4e ou 5e. Donc l'élu à la proportionnelle est une sorte d'élu de seconde zone, un peu comme un sénateur élu au suffrage indirect. Apparemment, il se trompait doublement concernant Mélenchon puisqu'il a été conseiller général.
    Tout ça nous montre un Demorand bon élève avant tout, mais plus riche de bonnes notes que d'esprit critique.
    Il accepte sans même s'en rendre compte l'idée que le vainqueur au scrutin majoritaire a un quelque chose en plus, le rapport spécial au peuple et tout le credo "5e République". Chacun ses opinions, mais on dirait qu'il ne s'est jamais posé la question. Tout de même, fondamentalement, un élu est un élu, et ces nuances entre élus ne sont que du confusionnisme et de la désinformation. Mais il veut aussi être bon élève dans la catégorie des bateleurs médiatiques mélangeurs de genre.
    Lueur d'espoir: on dirait que Demorand est conscient qu'il ne peut s'en prendre qu'à lui-même des conséquences cuisantes de sa désinvolture et de son psittacisme (j'ai vu le mot sur ce blog, j'adopte avec enthousiasme!). Comme il veut rester premier de classe, il va essayer de comprendre ce qui lui est arrivé pour ne pas refaire la même erreur. Bonne...

  19. 19
    Didier dit:

    La gestuelle des deux participants est intéressante, Jean-Luc Mélenchon avec juste raison est accusateur, ce qui gène visiblement Demorand, qui lui a des gestes de mépris a l'égard de Jean-Luc Mélenchon (le petit moulinet de la main entre autre).

    Attention a ne pas tomber dans le syndrome Marchais-Elkabach, il ne faut pas que l'on invite Jean-Luc Mélenchon sur les plateaux uniquement pour son franc parler (et donc une promesse d'audience), mais aussi pour ses idées.

    Parce que franchement la carrière politique de Jean-Luc Mélenchon on s'en fout (avec tout le respect que j'ai pour lui), il faut qu'il arrive a présenter nos solutions sans qu'on le traite comme un clown.

  20. 20
    Transparence dit:

    Jean Luc me fait penser à un certain boxeur Marcel Cerdan qui mettait avec sa gauche tous ses adversaires au tapis.
    Jean Luc fait la même chose avec les journalistes.
    Il faut néanmoins saluer ici la réflexion de Demorand après le combat.

  21. 21
    TG de TLSE dit:

    Je viens de visionner l'interview de jean-Luc Mélenchon faite à Europe1 et, je constate que la provocation a encore augmenté de niveau. Je me refuse à croire que Nicolas Demorand ignorait que JL Mélonchon est un élu de la Nation. Je suis intimement convaincu que nos journalistes sont des gens instruits et intelligents, que leurs maladresses ne sont pas fortuites. Globalement, les journalistes (TV, radios) appartiennent à une même et unique Famille "la Droite", leurs patrons à qui ils doivent des comptes aussi.
    Les médias ont pris conscience de 2 faits: 1/ JL Mélenchon devient incontournable 2/ cet Homme est un obstacle potentiel aux idées qu'ils défendent et qu'ils se refusent à avouer ouvertement.
    Je suis simplement de plus en plus inquiet pour notre démocratie devant l'arrogance et la manipulation dont font preuves nos chers journalistes.

  22. 22
    jorie dit:

    Brillant M.Mélenchon, à propos des médias, j'ai vu que Demorand et je ne le crois pas vraiment sincère aurait fait amende honorable de la controverse qui a eu lieu entre vous... et qu'il souhaiterait vous inviter d'ici une semaine ou deux à c'politique, compte tenu de la profondeur de vos argumentations structurées dit-il. Cette émission a une grande audience et bien que vous vous soyiez fâché à juste titre avec les sarcasmes de Demorand et sa superficialité, j'espère que vous y viendrez proposer votre programme sans tomber dans les pièges malfaisants que Demorand ne manquera pas de vous tendre. Profitez de cet espace très fréquenté et où l'on ne vous voit jamais. Cela fait au moins 3 fois que Marine Le Pen y est invitée. C'est votre tour. On vous attend avec impatience, je crois bien que la moitié de la France vous écoutera et évitez de mettre les journaleux en vedette victimaire. Profitez en....et nous aussi. Demorand a minimisé l'incident suite aux nombreuses réactions le condamnant sur le site de Europe 1. IL a donc des raisons supplémentaires de vous envoyer des coups "pas francs"... Attention! Ne loupez pas cette occasion.

  23. 23
    jaunet dit:

    Je viens de visionner plusieurs interventions de Jean-Luc Mélenchon (désolé je ne peux le faire qu'un dimanche, je suis artisan le reste du temps je m'amuse!) malgré la connaissance médiatique de la démarche du journaliste qui est liée a son audimat (cela se dit encore?) qu'il est passé du service public (pour persiflage?) a Europe 1 (pays de la liberté! et vous êtes priés de n'en pas douter!) ce qui est agaçant c'est ce besoin de se faire mousser au détriment des autres!
    Bien sur Jean-Luc Mélenchon est porteur de beaucoup de nos idées par forcément de nos convictions (qu'ils s'en aillent tous!, j’aurais dit : pendons les tous et ils ne valent pas le prix de la corde, mais nous ne pouvons pas dire cela car ce serait considéré comme une incitation au meurtre et non pas un juste châtiment!).
    Comment ces personnes pourront sous couvert de faire leur métier changer de veste encore et encore! Ce n'est pas de l'information ni une approche réellement démocratique, c'est toujours le business et la reconnaissance sonnante et trébuchante qui va avec ! Quand ces personnes censées être nos lumières (je rigole) vont enfin assumer leur engagement pour une cause ou une autre, mais que cela soit clair ! Je suis de gauche sauf si vous touchez à mon salaire, ou alors gauche caviar. Je suis un artisan, pas censé être de ce coté là excusez moi je n'arrive pas à me défaire de mon passé de salarié et actuellement je ne suis pas forcément "un salaud de patron" vu que je n'ai plus les moyens d'embaucher ni un ouvrier ni un apprenti, je ne peux plus assurer leur avenir.

  24. 24
    JM.D dit:

    Nicolas Demorand mensonger ?

    Voyons voir. Ecoutons le lors de son interview de la veille, face à Mme Alliot-Marie, quand il déclare (à 9'25" du début) : "[...] les journalistes qui travaillent mal ou de manière non objective, ne me demandez pas ce ça veut dire, je ne sais pas [...]"

    Délectable, n'est-ce pas ?

  25. 25
    malain dit:

    Nicolas Demorand ne devrait même pas exercer !

  26. 26
    Christophe Thill dit:

    "ce besoin de se faire mousser au détriment des autres"

    Bien vu ! C'est devenu une constante de presque tous les journalistes-présentateurs, à part ceux du 20 h qui, je suppose, sont tenus à un certain vernis de dignité. Et c'est insupportable. De même que ces écœurants échanges de private jokes entre intervenants. Toutes ces manières de "se faire mousser", de plus, n'ont rien à voir avec l'information ou le métier de journaliste (même dans sa version actuelle, plutôt mise à mal). On dirait que ce qu'ils cherchent tous à faire, c'est mettre en avant de supposées qualités de comédiens dans un but que je saisis mal, mais qui a sûrement à voir avec la gestion de leur carrière.

  27. 27
    Louis st O dit:

    Non ils ne veulent pas se faire mousser au détriment des autres, ils cherchent simplement le Clash, le Buzz, parce que là, toutes les radios, journaux, et TV parleront de ce Buzz, c'est une compagne de publicité gratuite.
    Malheureusement, elle se fait au détriment de Jean-Luc Mélenchon, qui pourra être taxé d'un homme qui ne sait pas garder son froid, même si comme je l'ai toujours dis sur ce blog, je suis sûr que Jean-Luc Mélenchon cherchait aussi le buzz pour être invité, et ça fait aussi sa publicité et on l'invite un peu pour ça aussi, ce qui permet de faire passer ses (nos) idées, pas assez à mon goût, mais...
    D’ailleurs, j'en fais le pari, vous verrez que l'émission C-politique va avoir une des plus grandes audiences depuis son origine, et là, Jean-Luc Mélenchon, va faire un tabac, pour tous les hésitants, et même ceux qui ne croient pas en lui.
    Comme, il le précise, dans son dernier billet, je pense qu'il est venu le temps où on va voir du « Mélenchon » (excuses pour cette familiarité) calme, érudit, cultivé, pédagogue, comme nous le connaissons dans ces billets, qui va montrer au peuple français ce que "qu'ils sont aillent tous" veut dire.

    Bon courage Monsieur Mélenchon

    Louis

  28. 28
    simon dit:

    Demorand, salarié de Lagardère, agit en service commandé : il est là pour" tacler" un vilain gauchiste qui commence à prendre trop d'importance dans les médias.Même finalité sur C+, également fief Lagardère, avec ses éditocrates.
    Stratégie simple, connaissant le sang chaud de Jean Luc : empêcher qu'il expose des idées politiques en déviant le débat sur le populisme connoté, le score encore modeste du PG, et provoquer un clash.
    Souhaitons courage et sang froid à JL devant toutes les tentatives de déstabilisation qu'il devra affronter.

  29. 29
    lapinet dit:

    Demorand ne s'est pas "trompé", il a menti ; ce n'est pas la même chose. Il est journaliste ? Alors pourquoi ne vérifie-t-il pas ses informations ?
    Demorand, demeuré.

  30. 30
    borel françois dit:

    Quand Jean-Luc Mélenchon dérange
    Bien faire et laisser dire, on ne jette des pierres qu'aux arbres qui ont des fruits. J'ajouterais, du calme Jean-Luc, laissez les chiens aboyer, c'est leurs chaines qui les démangent.

  31. 31
    max dit:

    J'ai regardé cette émission présentée par Thomas Hugues (que je ne trouvais avant pas trop "pourri") mais la il nous a montre son vrai visage !
    Il est de la même trempe que les Demorand, Aphatie et consort.
    D'abord pourquoi, lorsqu'il y a un désaccord entre 2 personnes, n'en n'invite-t-il qu'une pour s'expliquer et pas l'autre ?
    Le pluralisme et l'équité devraient l'obliger a donner aux deux le moyen de s'expliquer sur ce qui s'est passe non ?
    M Hugues a préféré rencontrer juste celui qui intéressait et pouvait ainsi faire passer son message :Mr Mélenchon est un vilain monsieur qui fait rien que nous embêter !
    toujours dans leur bulle de médiacrates !

  32. 32
    Philon dit:

    Des "journalistes" comme Demorand c'est malheureusement le lot de la France où le professionalisme n'est pas monnaie courante. La veulerie de ces gens-là inféodés à leurs maîtres médiatiques et politiques fait peine à voir, auraient-ils le courage de redire les mêmes choses à Hortefeux, BHL, Alliot-Marie ou autres de l'UMP? Bien sur que non, leur lâcheté les pousse à se venger de leur impuissance avec les personnalités qui ne peuvent pas leur nuire professionnellement. Que faire? Faut-il y aller et risquer les dérapages du cirque médiatique avec ses rieurs et aboyeurs pour faire savoir qu'on existe quitte à se faire ridiculiser par des petits valets ? Ou bien déployer un réseau qui passe outre les présentations imposées des médias traditionnels? Il serait bon de ne pas vous présenter dans des émissions qui risquent déraper et qui n'ont pour seul but que de vous nuire. Il est important de préserver votre image et de construire une image qui n'offre pas de vous qu'une vision d'animal politique que l'on vient taquiner en l'agaçant comme le chiffon rouge devant le taureau.
    Appuyez-vous sur les Français et faites confiance au message qui est porté s'il est juste et bon.

  33. 33
    jques dit:

    Mr Demorand qui aprés avoir sévi sur France culture puis sur France inter se gargarise maintenant sur Europe 1. Quelle honte pour le journalisme et l'info ! Cette carpette de tous les compromis pourris est une insulte pour nous auditeurs de ces stations de radio.

  34. 34
    vabr dit:

    "Du pur plaisir", ah oui il a pris son pied Nicolas, il s'imagine peut-être avoir une sorte de droit filial, n'est-ce pas, qui l'autorise à vampiriser votre énergie, votre attention, car vous incarneriez le bon parent idéal qui arrive trop tard et probablement veut-il vous punir.. pour échapper au plus contrariant des axiomes.. vous le connaissez, il n'y a jamais que les.... qui tournent mal.

  35. 35
    Gillot Jean dit:

    Avec des journalistes aussi médiocres, vedette de la société du spectacle, ce n'est pas gagné. On ne diverti pas à réaliser une interview, on travaille. Ce n'est pas le plaisir égoîste de l'auto-satisfaction qui meut la conscience professionnelle, c'est la préparation et le sérieux. Demorrand provoque, insulte, énonce des inepties, des erreurs. Quand même, un journaliste de ce rang, après les déboires de PPDA, tout ceci me mène à penser que nombre de journalistes se sont trompés dans leurs orientations professionnelles et que l'hônèteté intellectuelle doit être une valeur désuette... Combien de journalistes participent à ces spectacles, ces pièces de théâtre qui célèbrent la nullité de ceux qui y participent... Attaquer Mélenchon de cette manière, alors que tant d'autres hommes ou femmes politiques mentent sans vergogne sans qu'on leur demande quoique ce soit en matière de justification... Les Copé, Baroin, Pasqua, Chirac..., pourquoi ne sont-ils pas attaqués de la même manière. Deux poids, deux mesures... Et ces mêmes journalistes qui se permettent de donner des leçon au petit peuple, aux besogneux... Ecoeurant ! J'espère que Mélenchon atteindra ces objectifs... On en reparlera. J'ai honte d'une telle médiocrité intellectuelle chez ces gens qui se sont arrogés le droit de parler au nom de "tous". Mais tout le monde n'est pas "tous"... Heureusement.

  36. 36
    Rouge. dit:

    Bien Jean-Luc Mélenchon le journaliste c'est un co....


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive