01oct 10

Entretien téléphonique de Jean-Luc Mélenchon avec le ministre des Affaires étrangères de l'Equateur

Rassemblement de solidarité avec la révolution citoyenne en Equateur

Ce billet a été lu 3 449 fois.

Au lendemain de la tentative de coup d'Etat policier et militaire contre le président Rafael Correa, le Parti de Gauche avait appelé vendredi 1er octobre à un rassemblement unitaire de solidarité à Paris devant l'ambassade d'Equateur. Au nom des citoyens rassemblés ce soir là, Jean-Luc Mélenchon a exprimé, lors d'un échange téléphonique avec Ricardo Patino, ministre des Affaires étrangères de l'Equateur, le soutien citoyen et militant à la révolution citoyenne engagée par le Président Correa. Voici une vidéo présentant cet échange et ce rassemblement.

 Cette vidéo a été consultée 4 536 fois


17 commentaires à “Rassemblement de solidarité avec la révolution citoyenne en Equateur”

  1. 1
    lau dit:

    Les larmes de joies coulent aussi dans les coeurs. Grand moment d'émotion. Encore. Toujours.

  2. 2
    Annie pensée libre dit:

    Cher Jean-Luc
    je viens d'écouter, vraiment péniblement ta prestation sur le 2 avec Guillaume Durand, déjà je n'ai jamais aimé cet animateur qui n'anime rien, son problème est de se mettre surtout lui en valeur à la rigueur celui qu'il préfère. Tout l'inverse de Drucker qui lui fait bien son boulot et met son invité en valeur, ils ne jouent pas dans la même cour donc dans leur boulot d'animateur d'émissions.

    Et dire que dans un dernier article je te donnais en préférence à Chassaigne car je ne pense pas celui-ci capable de faire face à la horde que sont les journalistes, surtout durant une campagne.

    Mais là tu t'ennuyais ferme, moi aussi je me suis ennuyée ferme. En plus te mettre en concurrence avec Ferry qui attire la sympathie des animateurs, du public (vraiment choisi dans sa branche et pas dans la tienne, parti pris donc de l'émission)… enfin là un conseil évite ce genre…

    Drucker c'est différent, mais à la réflexion si tu refuses de parler de toi, c'est à dire pour eux de ta famille je sais pas comment tu vas faire, ceci dit Bayrou est dans cette même fermeté de ne pas mêler médias et famille, et je crois que Drucker l'a respecté (quoiqu'il me semble avoir vu des photos, discrètes, de celle-ci).

  3. 3
    Lionel 36 dit:

    Cher Jean-Luc Mélenchon,

    à propos de l'émission d'hier soir :

    Certains vont encore te reprocher tes "colères". Mais quand on entend rabâcher les mêmes arguments de la pensée unique, avec le même mépris depuis tant de temps ; quand le "journaliste" n'écoute même plus les réponses (ou ne les comprend plus, ou fait semblant de ne pas les comprendre), il y a évidemment de quoi avoir envie de "renverser la table".
    D'autant plus que, contrairement à celles de bien d'autres, tes "colères" sont argumentées et finalement toujours recadrées par un rappel de la philosophie Républicaine qui les inspire (non, le PG ne coupera pas de têtes !).

    Ces colères ne sont pas des "pétages de plombs" personnels, mais, des réactions justes face au mépris affiché et provocateur du raisonnement, de l'argumentation "différents" sans cesse pratiqué par le monde politico-médiatique dont nous avons eu encore quelques beaux exemples chez Durand.

    Ces "colères" sont la partie immergée de notre immense envie de retourner la situation.

    Alors c'est vrai, et certains le regrettent, tout cela donne à Jean-Luc Mélenchon un air tendu et à ses interventions une ambiance un peu lourde qui cadrent parfaitement avec la gravité de la situation actuelle.
    Non merci, on ne peut avoir avoir une attitude tiède et bienveillante et "utile", on n'a déjà donné.

    La France de 2010 n'est-elle pas hérissée des épines que des pétales fanés des roses d'hier nous ont laissées en héritage ?

  4. 4
    thierryjay93 dit:

    Cher Jean-Luc Mélenchon,

    Sur ta participation à l'émission affligeante de Guillaume Durand (un piètre animateur) pour deux heures consternantes concentrées sur l'enfance, la vie privée et les amitiés qui n'apportent aucune valeurs ajoutées au débat politique au sens noble, Jean-Luc, tu fus visiblement attéré (nous aussi et peut-être, semble t-il les panélistes) mais aussi tu fus trop agacé dans tes réponses pourtant insuffisamment argumentées (en particulier pour expliquer le sens et l'efficacité d'une politique économique avec une forme de protectionnisme dans le contexte de la mondialisation).

    N'oublie pas, Jean-Luc, que tu t'adresses au peuple français avec l'objectif d'une révolution citoyenne dont tu es le porteur. Par conséquent, ta force de conviction doit en toute circonstance audiovisuelle s'exprimer certes avec verve mais surtout avec tranquillité. Tu dois incarner la force tranquille qui veut changer le monde en éveillant la conscience citoyenne.

    La sociale démocratie est en échec manifeste, l'autre gauche, que je qualifierai plutôt "la Vraie Gauche", celle qui refuse les compromissions pourries, celle qui prône l'émancipation des peuples, celle qui redonne à l'individu toute sa place dans un dessein collectif, internationaliste, cet Vraie Gauche doit s'imposer ici en France, comme là-bas, en Amérique latine d'où vient l'exemple, et ce le plus vite possible, et le mieux dès 2012,

    Pour que 2012 triomphe, Jean-Luc, impose toi, à toi-même, pour la France d'abord, cette force tranquille mêlée de cette conviction profonde et de refus des injustices, de toutes les injustices, d'où qu'elles viennent.

    Ainsi exprimée dans les médias, cette force tranquille portera les citoyens vers des horizons prometteurs pour une révolution citoyenne.

  5. 5
    phil neumager dit:

    hello jean-luc
    drôle de jeu de rôles regardé hier soir, qui rappelle les limites du genre et les risques du métier d'homme politique "médiatique". vous sembliez beaucoup plus à l'aise que ferry, pourtant rompu à l'exercice et ici gesticulant, soufflant, bruyant, ricanant et spectaculairement mal à l'aise dès que vos propos sortaient du cadre bon enfant fixé par durand ou divergeaient de son idéologie dépassée.
    au delà de votre discours et du débat d'idées-forcément limité dans un tel cadre-ce qui frappe est votre présence et votre humanité au milieu de cet aéropage télévisuel incongru- de la blonde internet aux deux mutants bogdanoff, huluberlus convoqués par durand au titre de vieux "garçons de ferme" amis de luc ferry, pour on ne sait quelle raison à part peut-être contribuer à rendre "science-fictionnesque" la réalité de votre poids politique.
    j'ai été également très intrigué par le casting de ces français censés représenter notre société: une pseudo-psy, un télémarketeur, un communiquant, un patron de pme et une mère au foyer partageant vos racines maghrébines- sans doute pour faire bonne mesure. si ce télémarketeur breton n'est pas en réalité comédien (et accessoirement sympathisant ump), une vraie carrière l'attend assurément: son petit numéro ému de citoyen largué cherchant à vous coincer très habilement est une vraie première dans le genre "téléréalité politique". idem pour le communiquant effrayé par votre personne, que vous avez brillament rembarré. tous ces témoins à charge convoqués pour vous diaboliser personnellement sans jamais apporter l'amorçe d'une idée au débat semblaient même mettre mal à l'aise l'estimable frédéric bonneaud, relégué ici au rôle de MC/passe-plats préchauffés.

    seul contre tous, vous avez brillament esquivé ou rendu coup pour coup tout en gardant votre personnalité, votre intelligence et l'intensité de votre engagement.

    seul bémol: n'ayant pu aller au bout de votre propos le concernant, je m'interroge sur l'effet de votre aveu-ou plutôt revendication argumentée (à juste titre) de votre détestation-aveugle du "personnage" frederic mitterrand.
    que ferry reprendra pour se démarquer en insistant sur le fait que lui "ne déteste personne". c'est hélas bien évidemment ce genre de saillie qui passera au zapping et ne manquera pas d'être utilisé contre vous à la moindre occasion, autant par vos anciens collègues socialistes que par la meute des médias.
    en attendant de vous voir chez drucker, je m'interroge sur la pertinence de votre participation à ce genre de talk-shows, hélas incontournables en l'absence de véritables émissions politiques- qui ont certes le mérite de vous faire connaitre plus largement auprès du grand public mais sont autant de traquenards visant à décrédibiliser ou diaboliser votre vision progressiste même si vous possédez l'intelligence, l'éloquence et le talent pour échapper à ces pièges.

  6. 6
    quignon dit:

    Oui pas mal de réaction suite a l'émission de Guillaume Durand " face aux français " des français bien choisis il faut dire, car aucun ouvrier dans ce panel ; bref passons je constate quand même que suite a vos interventions des applaudisements ont retentis et cela m'a fait plaisir.
    Je préfere vous voir tout de même face a des journalistes, ou sur des meetings.

  7. 7
    Lionel 36 dit:

    @ 4 (thierryjay93)

    Oui citoyen, je suis aussi d'accord avec ton analyse, mais à la "force tranquille" dont tu parles !, j'ose préférer la "colère raisonnée" de Jean-Luc Mélenchon, parce que la "force tranquille", cela a fini en "gauche pantoufle".

    Avec Jean-Luc Mélenchon, on a l'eau bien chaude à la place de l'eau tiédasse, certains la souhaiteraient bouillante, mais je ne suis pas persuadé qu'il aient l'énergie pour la porter à ce point(g), ni qu'ils en maîtriseraient bien les éventuels débordements.

    Amitié et Fraternité de Gauche

  8. 8
    Transparence dit:

    Mettre dans un émission de télévision deux hommes politiques cote à cote sur un même fauteuil, est une grossière erreur.Jean Luc était obligé de se contorsionner pour échanger avec Luc Ferry.Donc sur la forme c'est à revoir et sur le fond alors là.....Un homme de droite et un autre de gauche.Luc a dit je suis de droite eu égard au Général de Gaulle.Mais on peut avoir apprécié le Général et être de gauche.Jean Luc soutient les ouvriers et Luc la bourgeoisie.Il est vrai que la bourgeoisie n'a jamais aimé la classe ouvrière.Voila où nous en sommes depuis 1789.Si c'est cela faire de la politique au 21 éme siècle.Lorsque Guillaume a abordé la question des salaires.Nous avons senti Jean Luc évasif en indiquant qu'il gagnait en temps que député environ 6000 euros (c'est beaucoup et peu en même temps pour le mal qu'il se donne) comparativement aux saltimbanques et aux sportifs qui gagnent un fric fou.Quant à Luc être de droite et ne gagner que 4000 euros, vraiment on se demande ce qu'il fait à droite.
    Continuez Jean Luc, pour la vie privée entièrement d'accord avec vous.Nous aimons votre pudeur et votre moralité.NOus espérons que vous ne changerez pas.Bon courage.

  9. 9
    Catherie Cisinski dit:

    S'il vous plait, ne retournez plus dans ce genre d'émission.
    Comment avez-vous pu imaginer que Ferry philosophe était homme politiquement loyal et rigoureux, aspirant comme vous à un débat d'idées ? Il est venu vendre son ouvrage fondé sur de purs paradoxes concernant sa vie d'homme, dont malheureusement je connais les amis qu'il a trahis pour faire son chemin.
    Vous croyez en la philosophie, en la nature humaine avec une humilité unique et tellement respectueuse.
    Continuez à ne vous mesurer qu'aux ennemis avérés face auxquels vous savez exister car vous savez alors, que vous êtes en situation de combattre.
    Continuez continuez... merci.

  10. 10
    philippe 69 dit:

    J’ai aussi regardé l'émission ‘face aux français ‘
    Bien que étant entièrement d ‘accord avec Jean Luc je pense néanmoins qu’il faut être plus pédagogique : dire il faut faire payer les riches n’est pas suffisant  si l’on ne dit pas que pour payer des sommes mirobolantes au P.D.G et aux actionnaires, il est nécessaire d’amputer les salaires des autres.
    Il faut a mon avis illustrer les propos par des exemples compréhensibles par tout le monde.
    Si dix personnes produisent 100 euros et qu’une personne reçoit 99 euros il reste 1 euros pour les 9 autres.
    Avec mon exemple il est facile de comprendre la répartition des richesses et en plus cela disqualifie ceux qui parlent de salaire au mérite, car personne ne mérite de tout recevoir aux dépends de tous les autres.
    Dans une conférence de Frank LEPAGE sur les retraites il avait donné l’exemple de l’agriculture pour explique les gains de productivité.
    Vers 1900 il fallait 15 millions d’agriculteur pour nourrir les français
    aujourd’hui 23000 et pourtant il n’y a pas une famine en France !
    La aussi c’est limpide et compréhensible par tout le monde.
    Je pense qu’il faut  le plus possible donner des exemples simples pour illustrer les idées.

  11. 11
    Quesevayantodos dit:

    Bonjour Jean-Luc,
    je vous salue et vous apporte mon soutien suite à cette émission diffusée hier chez Durand. Au contraire de la plupart des participants ici présents, je ne saurais être très critique (voire pas du tout) à votre encontre, et donc peut-être que je n'aiderai pas davantage à faire avancer la machine, mais je trouve que votre participation à ce programme a été à bien des égards exemplaires. Pourquoi dis-je ça ?
    Tout d'abord, il est ridicule de minorer la difficulté de l'exercice : vous étiez dans l'arène, et je trouve que ces mises à mort programmées résultent de procédés indignes de votre personne et de votre intelligence (cf : la participation du spectateur qui n'avait rien à vous reprocher, mais qui, malgré son ignorance quasi-intégrale des données politiques actuelles, s'est senti obligé de vous railler sur une prétendue'théatralité', m'a profondément désespéré).
    D'autre part, vos réponses sont comme toujours très argumentées, et c'est ce dont nous avons besoin, même si par ailleurs les journalistes persistent à vouloir vous faire taire.
    En résumé, je pense que vous avez bien fait de vous rendre à ce rendez-vous, car dans cette maudite société de l'image et du spectacle, votre présence est nécessaire pour porter haut les idéaux que vous défendez, afin que les Français vous voient et cessent d'ignorer qu'une autre politique est possible.
    Je salue donc votre courage et votre ténacité, et espère vous voir continuer la lutte le temps qu'il faudra.
    Nous sommes avec vous.

    Quesevayantodos

  12. 12
    Fred dit:

    Forte émotion. Magnifique.

  13. 13
    Fred dit:

    Un dernier commentaire pour dire que Mr Mélenchon doit se rendre dans le maximum d'émission même si elles sont d'un faible niveau. Il doit se faire connaître du plus grand nombre, lui et le Front de gauche. Une grande partie de la lutte se fait dans les médias alors il faut occuper le terrain encore et encore et encore.....

  14. 14
    fitz31 dit:

    Je suis d'accord avec Fred, plus le Front de gauche est représenté dans les médias, par des gens tel que JL Mélenchon, plus il peut gagner en popularité.
    Je ne pense pas que ce genre d'émission nuise à M. Mélenchon,
    Au contraire, le fait de discourir-plaisanter-approuver-être approuver d'égal à égal avec la caste faiseuse d'opinion de ce qu'on appelle de façon galvaudée (et j'en rajoute ici) les bobos des médias, le rend plus "fréquentable", donc potentiellement élisible dans l'opinion publique... Souvenez-vous de Chirac plaisantant avec Michel Field en 1995(ou 1994).
    Par contre, les "il faut prendre aux riches..." décrédibilisent le propos s'il ne sont pas encadré par un fort argumentaire, c'est là la limite qu'il ne faut pas franchir, devenir la caricature de soi-même pour amuser le bourgeois, un genre de Georges Marchais bon client des plateaux, mais que l'on ne prend pas au sérieux dans les urnes. D'où d'ailleurs sa réactions quand Durand le compare à DeFunès - en même temps nous avons la caricature (physique) de DeFunès comme président actuel, donc ça peut porté chance.

  15. 15
    Doumé dit:

    J'aii aussi regardé l'émission de Durand, avec Jean-Luc Mélenchon. Je pense qu'il faut qu'il fasse attention de ne pas tomber dans le piège tendu par les médias. Il a trop tendence à personnaliser son action alors qu'il combat lui meême l'homme providentiel. Lorsque qu'il dit au sujet des moyens financiers:" au dessus de 20 fois le smig je prends tout" Il minimise selon moi la portée de la politique du front de gauche. Attention je partage cette opinion. Il faut bloquer les hauts revenus. Pour moi quelques soient les compétences, les raisons sociales, nul n'a besoin d'avoir des millons d'euros mensuels pour vivre. D'ailleurs vous avez vu il a faillit se faire piègé par un participant qui lui a dit qu'il faisait peur. Il faut aller dans toutes les émissions pour que le front de gauche soit plus connu. Ainsi je me félicite aussi de la déclaration à la candidature pour les présidentielles d'André Chassaigne, du PCF, qui lui aussi depuis est invité dans les médias. Moi je ne les oppose pas. Au contraire ils seront complémentaires et très utiles au front de gauche. Moi je prédis que le front de gauche atteindra au moins 15%. Par conséquent pas de bagarre de candidats. Menons tous ensemble la bataille de nos idées et nos propositions. Nous gagnerons.

  16. 16
    Dan dit:

    Bonjour Jean Luc,
    Je suis toujours perplexe quand je vous vois dans ce genre d'émission (Face aux Français)...Autant, sur le fonds, je n'ai pas grand chose à reprocher et ça fait même du bien de voir un vrai "humain" de gauche qui n'est pas dans une opposition systématique mais une vraie vision à long terme argumentée et accessible à tous.
    En revanche, sur la forme, que j'apprécie la plupart du temps, je me sens mal à l'aise quand vous semblez agressif. On peut appeler cela de la "passion", il en reste néanmoins un sentiment d'agressivité. Je l'avais déjà remarqué vis à vis de M.Schneidermann dans votre émission avec M.Attali, et là encore, avec M.Durand (qui n'en valait pas la peine).
    Je vous idéalise peut-être mais je trouve un trop grand décalage entre vos argumentations pleines de bon sens et d'humanité et ce manque de sérénité qui vous dessert.
    cordialement,
    Dan

  17. 17
    DEFENIN Marianne dit:

    bravo pour votre prestation au grand jury, du grand art !
    enfin un homme potilique qui sait moucher comme il se doit (et avec des connaissances) ces journalistes qui s'écoutent parler !
    Sincérement
    Marianne


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive