17mar 10

D onc jeudi soir, je suis au meeting du limousin, aux côté de Christian Audoin et de la liste commune "Limousin terre de gauche" du Front de Gauche et du NPA contrainte au deuxième tour autonome du fait du sectarisme des socialistes. Ca n’empêchera pas qu’à part la Picardie, autre citadelle de l’arrogance sociale démocrate, partout ailleurs c’est la loi du rassemblement contre la droite qui l’emporte. Tant mieux!

J e continue de penser que la gauche masochiste a tort de ne pas voir que nos efforts ont payé. Pas assez ? Sans aucun doute. Pas assez. Il faut bien réfléchir à ce point. Le moment venu, il faut répondre au pourquoi de la chose. J’ai mon idée. Mais pour l’heure je crois que si l’on est incapable de mesurer ses progrès on est condamné à ne rien entreprendre.  Et à ne rien comprendre aussi au moment politique qui permet ce que nous avons entrepris. Déjà nous devons nous placer à notre niveau réel. C’est à dire à 7% des suffrages exprimés. Et non 5 ou 6, selon l’humeur des commentateurs plus ou moins malveillants sachant que de toute façon aucun, absolument aucun, ne nous est favorable. Car le Front de gauche n’était représenté que dans dix sept régions. Sur cet ensemble, nous atteignons exactement 6,95 %. Et nous faisons 185 000 voix de plus que la seule élection de référence pour le Front de Gauche, à savoir l’élection européenne.

S ans vouloir rien enlever à la valeur des votes réels, ceux qui ont été formulés par des bulletins déposés dans les urnes, j'insiste pour que l'abstention soit analysée comme une composante centrale du processus qui s'est exprimé dans le vote de ce dimanche 14 mars. Il ne faut pas le faire sur le mode compassionnel qui permet ensuite de tout récupérer à son usage. C'est ce qu'on fait les orateurs de droite et même en partie ceux du Parti Socialiste dimanche soir. La manœuvre consiste à dire que l'on doit comprendre le désarroi et le désenchantement de ceux qui s'abstiennent avant de faire de leur nombre le prétexte qui ôterait toute signification aux votes réels. J'ai parlé "d'insurrection civique" à propos de cette abstention. C'est une protestation de rejet du système. Elle n'est pas une case creuse politiquement. C'est un message en tant que tel. Elle charrie sans doute des motivations extrêmement contradictoires. J'en suis bien certain. Mais c'est précisément quand les mille préoccupations de tout un chacun ne trouvent plus leurs mots et leurs visages en politique que le système du consentement à l'ordre établi s'en va en lambeaux.

C omme on le sait, je me repère beaucoup sur ce qui s'est passé en Amérique latine pour essayer d'anticiper ce qui peut se passer ici en Europe. Mon intérêt s’est concentré sur la façon dont s’est achevée la vague libérale, là bas. Mon intention n'est pas de plaquer un modèle ou d'attendre je ne sais quelle duplication de situation. Mais je suis frappé par le parallélisme. La crise en cours, en Europe, traverse d’abord les sociétés latines, de culture catholique, de droit écrit romain. Je le note. C’est par là que ça commence. Elle commence alors qu’il ya a eu une série d’alternance politique entre la droite et la gauche sociale démocrate. C’est tout juste ce qui se passe en ce moment avec la caricature grecque où c’est le président de l’internationale socialiste qui est chargé du sale boulot. Dans ce contexte, l’abstention de masse à un message clair : « qu’ils s’en aillent tous ». D’une manière ou d’une autre je l’ai entendu cent fois autour de moi. Cela ne veut pas dire que je m’en réjouis ni compte m’en targuer. Je note seulement que c’est le message. Face à cela, les combinaisons et posture ne pèsent rien. Absolument rien. Ce qui importe est : «où est la relève» ?

« Les Médias et moi », pourrait devenir un feuilleton. Me voici donc annulé pour la cinquième fois aux "quatre vérités", la matinale de France 2. Mais je ne saurais cacher que c’est Arlette Chabot elle-même qui a appelé pour s’en excuser ! Et depuis, celui qui a reçu le coup de fil (mais où étais je à ce moment, mille diables !) ne se lave plus l’oreille. Le comique de situation est le suivant. Puisque nous faisons liste commune au deuxième tour avec les socialistes, mon passage aurait été compté sur le quota des socialistes, parait-il. Ils n’y avaient pas pensé avant… Mais comme on ne fait pas liste commune partout, ma parole aurait pu aller contre eux. D’où imbroglio selon le CSA. Je m’amuse de penser que tout ce qui me rapproche des socialistes me contraint au silence. Magie de l’existence qui m’offre de telles métaphores de ma situation politique.

J e clos cette rubrique en adressant des remerciements personnels appuyés à la personne qui a choisi la photo de moi à publier dans l’édition du journal « Le monde » qui analysait les résultats. Même Frèche n’est pas traité comme ça, une page avant. Mais Frèche paye, il est vrai, si j’en crois l’enquête du journal l’Express. Tant pis. Mais là, quel talent ! On me voit les yeux exorbités, les doigts en avant, en crochets, devant un micro. On comprend l'intention "nauséabonde", comme disent les belles personnes! J'ai le physique de l'emploi, c'est ça? Une politique de brute portée par une brute! En effet. je confirme. Dans le genre ce coup là est même mieux que ceux du «Nouvel Observateur» qui s’était fait avec moi un talent de ce genre de démolition sur la base de l’image du physique. Que n'ai je la mine de biche oubliée de Jacques Julliard! "Le Monde" qui me voit dans "un jeu personnel" dont j’aurais  "trop souvent la tentation", « Le monde » a percé mon rêve : «Au sein du Front de gauche, M. Mélenchon, en ex-socialiste, se montre plus intransigeant que le PCF vis-à-vis du PS. Et il rêve d'être candidat en 2012, au point que certains communistes le soupçonnent déjà de vouloir faire une OPA sur leur parti. L'union aussi a des pieds d'argile». Mon rêve ! La présidentielle! Ce truc pour névrosé. A force de liaison intime avec l’état major socialiste, le journalissime se mélange dans le récit des sommeils. Mon cauchelmar préféré c'est la fin du "Monde".  


52 commentaires à “Carnet de campagne : Arlette (Chabot) me donne un coup… de fil!”

Pages : [1] 2 »

  1. 1
    Descartes dit:

    @Ifig (#11 fil précédent)

    (...) on voit mal le PC rejeter le Front de Gauche qui lui donne quelques couleurs et si le candidat du FdG est un candidat PC pur sucre, ce début de dynamique sera compromise.

    Et voilà, ça recommence. C'est reparti pour essayer de convaincre le parti qui représente l'essentiel des forces du FdG qu'un candidat issu de ses rangs "compromettrait la dynamique", et qu'il faut donc qu'il se résigne à mettre ses forces au service d'un candidat "groupusculaire". Ce coup, Autain, Bové et d'autres l'ont essayé dans les "collectifs antilibéraux", avec le succès qu'on sait. Si c'est pour recommencer la même chose...

    Evidemment, convaincre les militants et l’appareil du PCF de soutenir un candidat non PC, ancien mitterandiste, sera aussi pas mal ardu.

    Je dirais même "illusoire"...

  2. 2
    Reykj-on-Thames dit:

    Aujourd’hui dans Metro, suite à l’info selon laquelle le gouvernement Brown envisagerait la disparition de la Chambre des Lords au profit d’une chambre élue, une lectrice disait qu’elle préfèrerait une Chambre composée de membres nommés, qui font preuve d’indépendance et qui ont du bon sens plutôt qu’une assemblée de députés de gauche et de droite qui pratiquent le copinage et manquent justement de ce que possèdent les "Lords".

    Voilà ce que suscite le comportement de la classe politique et de sa cour militante, certains citoyens ordinaires en arrivent à préférer la noblesse et ses titres héréditaires à des membres élus démocratiquement !

    Enfin, l'Europe n'est pas l'Amérique latine, elle est entre autres beaucoup plus diverse...et l'Amérique latine n'avait pas bâti une union comme l'UE dans un contexte de mondialisation excessive.
    Les médias n'ont en outre pas à inviter un eurodéputé dans le cadre d'élections régionales en France.

  3. 3
    4 Août dit:

    "La remarque n’est pas anodine car l’autre enseignement de ce scrutin concerne l’abstention - et les bulletins nuls ou blancs – cumul qui traduit, et comme jamais, un geste de défiance à l’endroit de la classe politique toute entière. "

    http://www.marianne2.fr/Sarkozy-,-cette-marque-qui-ne-fait-plus-voter,-ni-a-droite,-ni-tout-court_a189828.html?com#comments

  4. 4
    claude PG35 dit:

    C’est une jolie triangulaire qui aura lieu au pays du triskell dimanche prochain. L’UMP, mal en point à l’issue du premier tour (23.73%) aura donc affaire à deux listes : celle du sortant, Jean-Yves Le Drian, n’ayant pas voulu s’allier finalement à la liste Europe-Écologie de Guy Hascouët.

    Deuxième tour en Bretagne

  5. 5
    Hadrien dit:

    Jean Peyrelevade continue de mettre en cause Mélenchon sur son Blog ("La refondation du capitalisme")

    Soyez nombreux à lui apporter la contradiction!

  6. 6
    yves le henaff dit:

    Le Fiasco de la Politique " du laboratoire Revol-Mélenchon "

    " à la personne qui a choisi la photo de moi " JLM
    Oui, c'est vraiment le pb de l'heure:
    quelle photo a été choisie ? :-)

    Mais, en fait de bilan: rien.

    Rien sur le fiasco de Montpellier: le PS peut pavoiser
    le P de G n'a rien à dire...
    Donc, cette stratégie -élaboréee depuis des années (plus de 10 ans, semble-t-il)
    a foiré;

    Il reste au Pde G - et au NPA - à en tirer le bilan. Avec ce genre
    de politique, on sait qui sera président en 2012-2015...

    La meilleure analyse du premier tour -- pas JLM
    qui n'avait pas grand chose à dire dans cette soirée lamentable:
    Le Monde et l'article sur le langage (de l'UMP
    qui a vraiment touché le fond.)

    yves le henaff

  7. 7
    toto dit:

    Pari gagné, Jean-Luc Mélenchon a trouvé sa place et au delà du vote de dimanche prochain c'est 2012 qui se profile à l'horizon. Ce serait une erreur de casting que de choisir une autre personnalité que Jean-Luc Mélenchon pour représenter un FdeG à élargir. C'est peut-être un peu tôt pour en parler mais il faut bien préparer les esprits.

    http://www.rue89.com/files/20081110melenchon.jpg

  8. 8
    Tristan dit:

    J'aimerais poser une question puisqu'on parle d'alliance: est-on obligé d'être écolo quand on est de gauche?
    J'aimerais bien que jean luc Mélenchon pose la question
    A titre personnel, j'habite en bretagne; nous aurons une triangulaire PS UMP EE; et j'en suis bien content
    j'ai voté front de gauche au 1er tour et là, je vais voter PS sans mêler ma voix aux écolos qui sont sectaires
    et dont je ne partage pas les idées

  9. 9
    le niglo dit:

    A propos de la photo du monde jlm doit etre tres attentif aux paparasis divers mitraillant pour trouver une expression,une proximite afin de denigrer le personnage. une anecdote peut etre se souviendra t il? A la derniere fete de l huma je casse la croute au stand du PG jlm est a proximite de moi; surviennent des journaleux pour iterwieuver. jlm me regarde et invite ceux ci a ce venir plus loin de moi.Mon interpretation immediate est de me dire tiens tu sens le gaz.Mais de suite je comprends; ancien joueur de rugby j ai un tarbouif emorne avec en plus une maladie de peau.On pourrait penser que je suis un pochard alors que mon emoglobine gliquee est a rever.j ai bien sur compris sa prudence les journaleux auraient pu faire leurs choux gras.Les militants du pg sont des poivraux jlm s affiche avec eux. Moi je vis tres bien avec ce handicap j ai 67 ans et je n ai pas du tout envie de me faire peler le nez avec un epluche legume je ne souffre pas du tout sinon parfois du regard des autres.Pour beaucoup d entre nous la difference n est pas toujours admise.notons la difficulte pour jlm a eviter tous ces pieges au quotidien.Amities a toi jlm proteges toi viv a vis de ces allumes du scoup.

  10. 10
    Hadrien dit:

    CI-APRES, UN EXTRAIT DU DERNIER BILLET DE JEAN PEYRELEVADE SUR SON BLOG

    "LA REFONDATION DU CAPITALISME" !

    Par pitié, assez d’intox !.....

    La seconde intervention dans le même sens est celle de Jean-Luc Mélenchon dans Libération du 15 février dernier. Le fait que je l’invite dans ce blog (à petite dose et à ma seule initiative) fera certainement plaisir aux amis très dévoués qu’il semble y posséder.

    Je cite : “Il faut plutôt prendre l’argent où il est : en élargissant l’assiette des cotisations à celle de la CSG, en faisant cotiser les stock-options, la participation et l’intéressement” (jusque-là, je pourrais être d’accord, moyennant quelques précisions), “et en taxant comme des salaires les huit points de PIB qui ont basculé en faveur du capital, on pourrait récupérer près de 30 milliards”.

    Là, on retrouve le mythe que j’ai tant de fois dénoncé. On n’est plus dans la réalité mais dans l’imaginaire, ce qui détruit tout le raisonnement. Huit points de PIB, c’est 150 milliards d’euros. Qui est le capital qui a bénéficié d’une telle manne : les entreprises ? sous quelle forme ? quelles sont les rubriques concernées et les chiffres précis qu’il faut additionner pour se rapprocher de ce total ? les ménages, au niveau des revenus du capital ? de quoi parle-t-on, une fois de plus : des loyers ? des intérêts perçus ? des dividendes ? et si ces 160 milliards ont “basculé”, c’est au détriment de qui ? Des revenus du travail nécessairement, répond le macroéconomiste. A nouveau, qui et pour quel montant a été lésé ? Combien pour les salariés, combien pour les travailleurs non salariés qui existent, eux aussi ?

    On est, une fois de plus, dans la fantasmagorie, c’est-à-dire dans la démagogie la plus pure.

    Je ne répondrai qu’aux seuls commentaires qui préciseront l’origine et la décomposition exacte de ces 8% du PIB qui auraient basculé, et qui sont à mes yeux une pure invention. Le raisonnement de Jean-Luc Mélenchon repose entièrement sur une ressource inexistante.

  11. 11
    4 Août dit:

    TVA "sociale"... le retour.

  12. 12
    4 Août dit:

    @ Hadrien

    Je suis allé sur le blog. Tu parles à un sourd !
    Et puis.... un banquier... au MODEM... laisse-le reposer en paix !

  13. 13
    AGUSTIN MORENO RUIZ dit:

    CHABOT RIME AVEC NABOT
    MAIS CELA N'A PAS D'IMPORTANCE
    CE QUI N'EST PAS ACCEPTABLE
    C'EST UTILISER LA TELE PUBLIQUE
    POUR REGLER SES COMPTES PERSONNELES
    LES JOURNALISTES DE LA CHAINE PUBLIQUE
    NE DOIVENT PAS FRANCHIR LA LIGNE
    QUI LES SEPARE DE LA ARENE POLITIQUE
    JE NE CROIS PAS A L'INDEPENDANCE
    DU JOURNALISTE QUI COUCHE AVEC UN MINISTRE
    SOIT DE Gauche OU SOIT DE DROITE
    AU PREMIER INCIDENT
    TOUTE SUSPICION DEVIENT EVIDENTE

    IL NE DOIVE PAS AVOIR LE SENTIMENT
    QUE UNE CHAINE PUISSE PUNIR UN POLITIQUE
    PARCE QUE ELLES N'ONT PAS LE DROIT
    ET PERSONNE DEVRAIT LE ECRIRE
    COMME SI CELA FUSSE NORMAL

  14. 14
    AGUSTIN MORENO RUIZ dit:

    MADAME TITINE EST TOMBÉ DANS LE MEME TROU QUE LIONEL JOSPIN
    AU LANGUEDOC ROUSSILLON LA Gauche EST ULTRA MAJORITAIRE
    MAIS LA DISPERSION A EMPECHÉ LE CHANGUEMENT DE MAJORITE
    ET, ON AURA LA REGION LA PLUS A DROITE DE TOUTE LA FRANCE.
    AUSSI COMME,
    PAS UN SEUL VOTE DE Gauche POUR CHIRAC
    AURAIT DU ETRE DONNE,
    PAS UN SEUL VOTE DE Gauche DOIT ALLER VERS FRECHE.

  15. 15
    un du PG 13 dit:

    PACA:

    Voici la pétition qui circule dans la région PACA:

    Être pour une paix fondée sur l’égalité des droits
    Ou être complice d’une armée d’occupation,
    Nous avons choisi.

    La guerre au Proche-Orient n’est ni une guerre religieuse, ni une guerre raciale, ni un conflit communautaire. Elle porte sur des principes universels : le refus du colonialisme et de l’occupation, le refus de l’humiliation quotidienne et des crimes de guerre, l’égalité des droits.
    Dans cette guerre, il y a un occupant et un occupé. La politique israélienne est criminelle pour les Palestiniens et suicidaire à terme pour les Israéliens.
    Les signataires de cette lettre constatent que sur la liste du président sortant de la région PACA, M. Michel Vauzelle, figure en position éligible M. Jocelyn Zeitoun, président de l’ABSI (Association pour le bien-être du soldat israélien).
    Nous ne soutiendrons pas cette armée par notre vote. Les signataires de cette lettre, qui défendent les droits du peuple palestinien et appartiennent à diverses sensibilités de la gauche ou de l’extrême gauche, appellent à ne pas voter pour M. Zeitoun.
    Si celui-ci figure sur la liste au second tour, ils entoureront son nom pour annuler le bulletin en expliquant leur vote. Ils rappellent solennellement à M. Vauzelle que chaque fois que la gauche a trahi ses idéaux, elle a déçu pour longtemps et elle l’a payé très cher. Nous ne serons ni sans principe, ni sans mémoire.

  16. 16
    un du PG 13 dit:

    PACA:

    Comment peut-on proposer à être un élu républicain quelqu'un qui soutient une armée étrangère?

  17. 17
    Françoise COULOMB dit:

    Que les résistants du Limousin de la liste Front de Gauche/NPA, menés par Christian Audoin, reçoivent mon soutien admiratif et chaleureux pour le 2ième tour, leur refus de l'accord méprisant et insultant pour tous les militants et sympatisants, exigé par un PS féodal, honore la Gauche, la vraie.
    A cause de l'émergence suicidaire, pour cause de virginité soudaine vis à vis de Frêche (que le PS appelle maintenant à soutenir au 2ième tour, c'est à vomir !), de la liste PS/Mandroux, je ne pourrai pas soutenir celle menée par René Revol, tête de liste Front de Gauche/NPA en Languedoc-Roussillon, éliminée par une stratégie de trottoir. Nous n'irons donc pas, nous aussi, le 21-03, à la bataille pour l'honneur de la Gauche, avec Europe Ecologie. Cà n'est que partie remise, on reviendra tous ensemble, et en attendant, on compte sur vous, de toutes nos forces !
    Adelante companero, hasta la victoria siempre !

  18. 18
    Shadoko dit:

    Bonjour,

    À propos de l'abstention, il me semble n'avoir lu nulle part (mais j'ai pu le manquer) un élément qui pourtant pourrait être important. Je serais toutefois incapable d'évaluer son importance réelle, et il n'explique certainement pas la montée de l'abstention à lui tout seul, mais il me semble qu'il faut au moins le prendre en compte.

    Cet élément est que c'est la première fois (depuis la création des régions) que les élections régionales n'ont pas lieu en même temps qu'un autre scrutin. Or il semble que le taux d'abstention aux régionales a toujours été plus élevé que celui des autres élections concomitantes, mais pas *beaucoup* plus élevé.
    On pourrait donc penser que jusqu'à présent, le taux d'abstention aux régionales était artificiellement tiré vers le bas par la convocation simultanée à d'autres élections plus mobilisatrices (législatives en 1986, cantonales dans les autres cas).

    Comme je le disais, je ne saurais pas du tout quantifier cet effet s'il existe vraiment, mais il me semble qu'il devrait être pris en compte pour l'analyse des résultats...

  19. 19
    Chomienne dit:

    Cher Jean Luc, courage!
    je n'ai pas voté, et ne voterai pas Front de Gauche, mais je vous suis reconnaissant de tenir des discours de gauche, socialistes vraiment, et qui visiblement ne plaisent pas aux chiens de garde de l'ordre libéral.
    alors poursuivez votre combat avec la même intégrité et soyez certain que les progressistes, pour ce qu'il en reste, ne peuvent que vous soutenir face à une telle désinformation.

    Sylvain, étudiant

  20. 20
    Descartes dit:

    @ermler (#63)

    Bon, je ne vais me la jouer « joute interminable façon Carlo » avec toi.
    Mais quand même ! Que de « perles » enfilées dans tes contres-arguments historiques !

    Franchement, est-ce que ce genre d'introduction est nécessaire ? Si tu n'as pas envie de continuer l'échange, personne ne t'oblige. Si tu continues, c'est que tu le veux bien. Je ne vois pas trop l'intérêt alors d'essayer de dévaluer par avance les arguments de tes contradicteurs.

    Passons sur le » choc pétrolier » qui aurait, du jour au lendemain, rendu le Programme Commun (construit sur un » socle solide », selon toi) « inadapté à la réalité économique »….!

    Pour toi neuf ans (1972-1981) c'est "du jour au lendemain" ?

    Mais quelle réalité ? Celle imposée au monde entier par Reagan et Thatcher et leurs économistes fous ?

    Celle-là aussi. Mais peut-être aurais tu conseillé de faire comme si Reagan et Thatcher n'existaient pas ? Je ne crois pas que faire l'autruche soit une bonne recette si l'on veut changer des choses. La gauche de 1981 n'avait pas compris qu'on ne pouvait pas gouverner la France de 1981 comme si le contexte international était celui de 1972. Faire en 1981 une relance par la consommation avec les frontières ouvertes était une grave erreur, et c'est cette erreur fondamentale qui a préparé l'échec qui ouvrit un boulevard aux socio-libéraux.

    Si on veut changer les choses, il faut comprendre quelles sont les contraintes auxquelles on fait face. On ne peut pas y aller la fleur au fusil comme si vouloir le changement était suffisant pour que, magiquement, toutes les barrières tombent. Oui, il fallait tenir compte de la "réalité" créée par "Reagan, Thatcher et leurs économistes fous".

    1. Selon toi, en 36, la réduction du temps de travail serait le fruit de longs débats passionnés entre économistes qui auraient influencé Blum, Herriot et Thorez… C’est tellement vrai que les 40 heures ne figuraient même pas au programme du Front Populaire et que ce sont les grèves ouvrières de juin 36 qui les ont imposées ! Comme quoi, une belle petite grêve, parfois, fait plus vite avancer les choses que de longues réflexions « d’experts » !

    Ah... le beau mythe des "grèves ouvrières" qui, spontanément, imposent une idée que personne n'avait eu avant... Que les 40 heures n'y figurassent pas dans le programme n'implique pas que tous les partis de gauche n'y aient pas réfléchi. En fait, si les 40 heures ne figurent pas dans le programme, c'est plus parce que les partis de la coalition n'avaient pas réussi à se mettre d'accord sur le chiffre, et c'est pourquoi la proposition est libellée "réduction de la durée hebdomadaire du travail sans réduction du salaire". Il est certain que, sans les grèves ouvrières, la "réduction" aurait été moins importante. Il ne faut pas mépriser le rôle du rapport de forces. Mais si les 40 heures ont été "crédibles", c'est parce qu'on avait eu les "débats passionnés" sur la durée du travail depuis le rapport Villermé, débat jalonné par les règlements de 1848 puis de 1892 et enfin le vote le 17 avril 1919, de la loi sur la journée de 8 heures.

    2. Alors, selon toi, Le PCF, la SFIO, Le MRP et le général de Gaulle avaient… « la même vision de la société » !

    Pas vraiment. Comme d'habitude, tu falsifies ce que l'autre écrit. Mon commentaire était bien plus nuancé. Le "programme de 1946" (en fait, j'imagine que tu parles du programme du CNR, qui en fait date du 15 mars 1944) a bien été le fruit d'une "longue et profonde analyse" (qui, pour certains de ses auteurs, avait commencé bien avant la guerre), et il témoigne du fait que le PCF, la SFIO, le MRP et De Gaulle partageaient à ce moment là une vision de ce qu'était la société française à ce moment-là.

    3. Tu nies que le Programme Commun avait fait faire un bond électoral considérable à la Gauche en 74 ! Tu réfutes ma comparaison avec l’élection de 1969, sous prétexte que « la gauche modérée » n’était pas représentée.

    Non. J'ai réfuté ta comparaison "sous prétexte" que la gauche modérée "n'avait pas de véritable candidat". Et c'était bien le cas, puisque Deferre avait choisi de se positionner en "centriste" dans un ticket avec Mendes-France et un langage inspiré de la campagne démocrate de Kennedy.

    Tu me dis que la seule comparaison qui vaille est celle avec 1965 ! Ah bon ? Pourquoi pas 1946 ou 1936 ?

    Parce que, si ma mémoire ne me trompe pas, il n'y a pas eu d'élection présidentielle au suffrage universel en 1946 ou en 1936, et qu'il est donc difficile de les comparer le score de Mitterrand en 1974. Mais si tu veux comparer les législatives, à ton aise: en 1946, la gauche est allée à l'élection divisée, et a fait 57% des voix et 58% des sièges. Encore un exemple ou la gauche divisée a gagné... en fait, sauf à revenir aux années 1920, tu auras du mal à trouver beaucoup d'exemples ou la gauche a gagné en étant unie. 1936 est, à ma connaissance, le seul exemple depuis cette date.

    1965 Mitterrand UNIQUE candidat de toutes les gauches, 1er tour : 32 %
    1974 Mitterrand candidat du Programme Commun (concurrencé sur sa gauche par Laguiller) 1er tour : 45% !

    La comparaison des premiers tours n'a pas beaucoup de sens, parce que le périmètre de la gauche avait changé entre les deux élections: en 1965 les radicaux étaient ensemble du côté du candidat Lecannuet (et étaient donc comptabilisés à droite), alors qu'en 1974 la plupart d'entre eux avait "migré" à gauche. Mais bon, je veux bien t'être agréable: disons qu'on est d'accord sur le fait que l'union permet de gagner beaucoup de voix au premier tour, tandis que la désunion permet de gagner l'élection au second tour... d'accord ?

    Quant aux 45% « miraculeux » récoltés au 2e tour en 1965 par FM, tu sais bien qu’ils n’ ont aucune signification politique réelle, puisque, la victoire de De gaulle étant assurée, Mitterrand a bénéficié de tous les votes anti-gaullistes de la droite atlantiste et même de l’extrême droite pro OAS !

    Parce qu'en 1974, les anti-gaullistes et l'OAS ont voté Giscard ? Allons...

    Quant à ce qui sépare les « gauchistes » et les « républicains jacobins », ce n’est pas tant une vision différente de la société qu’une affaire de stratégie.

    C'est ça... Le conflit entre démocratie directe et délégation, entre centralisation et décentralisation sont maintenant des question de "stratégie"...

    Selon moins, le NPA est de moins en moins « gauchiste » et j’espère qu’il finira par s’inscrire dans le courant unitaire et républicain de la gauche radicale.

    A mon avis, tu te fais de grandes illusions. L'affaire du voile a bien montré la distance qui existe entre le NPA et le "courant républicain".

    J’acte définitivement que tu n’as ni projet, ni valeurs politiques !

    Je ne suis engagé que par mes écrits, et certainement pas par ce que tu "actes" à partir de ton imagination.

    Pourquoi t’obstiner alors à fréquenter un site politique ?

    Parce que j'en ai envie. Je n'ai pas à me justifier, non mais!

    Pauvre descartes ! Mais qu’est-ce qu’ils t’ont fait jadis au PCF pour que tu en sois arrivé là ?

    Ils m'ont fait connaître des gens comme toi.

  21. 21
    Ifig dit:

    @Descartes

    Oui, le PC est la plus grosse partie du Front de Gauche, mais pour des raisons purement médiatiques, un candidat PC aurait beaucoup de mal à, comment dire, "transcender" son appartenance originelle. L'élection présidentielle est malheureusement un exercice où il faut trouver un candidat unique qui incarne une ligne. Et la ligne qui semble marcher un peu mieux, en partie imposée par les médias, c'est "le PCF se renouvelle via la confrontation avec d'autres forces".

    On peut avoir une position de refus du "storytelling", de la grille de lecture que les médias imposent, mais c'est très difficile pour de petits partis qui ont un temps très limité. Et donc de création de médias alternatifs, etc mais ce serait plus direct de ne plus participer aux élections. Surfer sur ce que les médias veulent entendre peut être une manière de faire passer les messages plus importants.

  22. 22
    fred dit:

    Ce qui a été dit sur l'attitude hautaine de certains socialistes ne m'étonnent guère. Ils feraient bien de se méfier....j'étais jusqu'à très récemment un électeur du PS et j'espère que beaucoup d'autres suivront agacés par l'appel du pied des socialos aux centristes (notamment Ségolène...le plus mauvais candidat que la gauche pouvait choisir à la présidentiel. C'est vraiment pas de chance).
    Quant aux médias, cela fait belle lurette que je ne leur fais plus confiance(a part deux ou trois journaux:canard enchainé, monde diplomatique). Mais les rares fois où je vois Jean-Luc Mélenchon à la télévision je trouve ses prestations vraiment brillante. Alors il faut continuer. La route est probablement encore très longue.
    Fred

  23. 23
    chein jaune dit:

    comment mobiliser les abtensionnistes ? ce sont pour la plus part les jeunes, et plus il habitent les cités plus ils sont indifférents a nos propositions.En tractant dans les gares ou sur les marchés ce sont eux qui détournent de la main notre offre.
    Comment je les comprends, meme si ça m'em....., mais qu'avons nous a leur proposer, là de suite...., un boulot..un stage...un emploi au rabais.....et s'ils trouvent un boulot (mal payé, loin avec des horaires décousus......)quelle seront leurs chance de progresser, n'est ce pas la promesse d'un smic juqu'a la tertraire, au fait quant la retraite......et le logement....
    j'en passe et des pires, alors c'est le desespoir qui les mine.....meme s'ils gueulent fort pour donner le change.....
    J'ai la conviction qu'il n'y aura plus jamais de plein emploi, l'emploi etant avantegeusement remplacé par l'informatique, la robotique,l'automatisation,les libres services,les caisses automat,ETC...etc
    S'il subsistent quelques emploi ce n'est que parce que le travail revient moins cher que la machine (ne voyons nous pas encore des manutentionnaires creuser des tranchées à la pelle et à la pioche)
    Il nous faut penser une société qui ne sera plus basée sur le travail, trouver d'autres valeurs que l'échange peine contre salaire.
    je n'en ai aucune idée, mais je sais que notre vieille organisation est déja morte!

  24. 24
    chadefaux dit:

    Monsieur Mélenchon Bonsoir,

    Merci pour votre pugnacité, votre analyse sur les abstentionniste est des plus réel.
    Élections "piège à cons", anar bien sur l'on rétorque que nos Anciens se sont battus pour cela! Que nenni regardez le référendum: un vote très citoyen et les élites s'assoient dessus ou font revoter dans certains pays.

  25. 25
    curtillat andré dit:

    @Un du PG 13..Excellente initiative ! Faire perdre à Vauzelle les voix qu'il croit gagner en incorporant sur sa liste le Présidenr de l'association pour le bien être du soldat israélien ce n'est que justice ! On ne refondera pas la Gauche avec ceux qui piétinent les valeurs qui la fondent...A Haïfa commence le procès intenté par la famille Corrie contre le gouvernement israélien .Leur fille RAchel on le sait a été écrasée par un bulldozer de l'armée israélienne alors qu'elle tentait de s'opposer à la destruction d'une maison Palestinienne ..Rachel,le film de Simone Bitton (cinéaste franco israélienne) retrace cette histoire ; ne pas rater ce film qui sortira sous peu je crois .Lire l'article de Warshawski à ce sujet dans Sine hebdo de cette semaine Un du PG 73

  26. 26
    Pierre L dit:

    N
    NE
    NE V
    NE VO
    NE VOT
    NE VOTE
    NE VOTEZ
    NE VOTEZ P
    NE VOTEZ PA
    NE VOTEZ PAS
    NE VOTEZ PAS P
    NE VOTEZ PAS PO
    NE VOTEZ PAS POU
    NE VOTEZ PAS POUR
    NE VOTEZ PAS POUR U
    NE VOTEZ PAS POUR UN
    NE VOTEZ PAS POUR UN P
    NE VOTEZ PAS POUR UN PA
    NE VOTEZ PAS POUR UN PAR
    NE VOTEZ PAS POUR UN PART
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI Q
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QU
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI N
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE R
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RE
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RES
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESP
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPE
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPEC
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECT
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE P
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PA
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS L
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE S
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SU
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUF
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFF
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFR
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRA
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRAG
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRAGE
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRAGE U
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRAGE UN
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRAGE UNI
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRAGE UNIV
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRAGE UNIVE
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRAGE UNIVER
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRAGE UNIVERS
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRAGE UNIVERSE
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRAGE UNIVERSEL
    NE VOTEZ PAS POUR UN PARTI QUI NE RESPECTE PAS LE SUFFRAGE UNIVERSEL !

  27. 27
    Pierre L dit:

    PS UMP MEDEF : SOLIDAIRES POUR LE TRAITÉ DE LISBONNE.
    PS UMP MEDEF : SOLIDAIRES POUR LA RÉGRESSION SOCIALE.

  28. 28
    marj dit:

    @Ifig

    Moi je pense que ni un candidat PC ni un candidat PG n'a de chance de gagner la présidentielle, et de toute façon, c'est une élection qui personnalise à fond et n'a donc pas de sens pour nous, nous l'avons assez dit...le seul intérêt est de s'en servir comme d'une tribune, opportunité pas si courante ! De là,j'en déduirais que le PC a intérêt a présenter un candidat PC, le PG de même s'il le souhaite !
    Pour le reste et c'est bien de le souligner, je suis d'accord avec la réponse de Descartes !

  29. 29
    jennifer dit:

    Quelqu'un peut-il me dire: les 185 000 voix en plus c'est juste sur les 17 régions par rapport aux européennes ou alors c'est par rapport à toute la France? A savoir que si on avait eu 22 régions on aurait encore pu avoir plus que 185 000 voix de plus qu'aux européennes?

    Merci d'avance...

    Jennifer

  30. 30
    jennifer dit:

    Ce qui importe est : «où est la relève» ?

    La relève c'est toi Jean Luc. C'est la chose la plus claire du monde et c'est pourquoi j'ai rejoint le PG. Tu fais bouger les lignes. Dans cette gauche de gauche si sectaire qui aurait pu jamais croire à un FdG, aux débats dans le NPA sur cela! Continue. Vraiment on a besoin de toi.

  31. 31
    Tepi dit:

    Peut-être faudrait-il réécrire un Programme commun ? Le projet politique du Front de gauche est flou et celui des partis qui le composent n'est guère davantage vulgarisé.

    Le seul aspect programmatique du PG que j'ai retenu est celui consacré à la thématique petite bourgeoise de l'écologie. Et franchement, la décroissance par exemple, ce n'est vraiment pas ce qu'il est décent de proposer pour faire voter les classes populaires, donc les abstentionnistes.

  32. 32
    Darthé-Payan dit:

    @Pierre L

    Oui que va faire le PG et le Front de Gauche dans une alliance de second tour et une gestion dans les exécutifs avec le PS "Démocrate-libéral et européiste", et Europe-Ecologie "libertarien et européiste" ?

    Comme il y a qu'en Limousin qu'il y a une franche différenciation et le maintien de la liste Front de Gauche-NPA et qu'ailleurs nous allons à l'embarcadère libérale sans grande exigence vu notre faible score (5,8 % aller 6 % que certains trouvent merveilleux et grande réussite alors que c'est un pur échec ! Je rappelle que Europe Ecologie est à 12 % et le PS à 29 %. Rappelons-nous, Rappelez-vous ceux ou celles qui annonçaient présomptueusement que l'on pouvait dépasser ou rivaliser avec le PS, puis après être la force dont le PS devrait prendre en compte puis maintenant en se glorifie que l'on dépasse le MODEM (par contre l'autre objectif être devant le FN n'a pas été atteint loi de là, le FN faisant pratiquement le double des voix du FdG. Là aussi super réussite alors que c'est un grave échec.

    Aller dans les exécutifs pour être les faire valoir, les supplétifs, les vasaux du PS et d'Europe-Ecologie (le soit disant parti central qui n'est que simplement un parti centriste libertarien) qui ont voté le traité de Lisbonne, le GMT et qui sont des fédéralistes tant en France qu'en Europe. C'est aller perdre son "âme" et semer la confusion... Mais pour quelques élus (que le PS n'écoutera pas) certains préférent aller à l'embarcadaire libérale et européiste plutôt que de resister comme en Limousin. A quelle hauteur met-on nos exigences politiques ? A quelle hauteur mettons-nous nos convictions, nos valeurs, nos idées, notre projet ?

    Je le dis et redis dimanche prochain au second tour des régionales, je voterai "blanc" et je mettrais une enveloppe vide dans l'urne républicaine.

  33. 33
    guillot dit:

    @Jennifer

    D'après le journal" l'Humanité", c'est au niveau national. LHumanité recense 1098000 voix dans les 17 régions (dont 172000 dans les 3 régions où existaient des listes unitaires FdG-NPA, soit 0,9% des exprimés au niveau national)
    Le journal" Le Monde" recense, lui, 1156000 voix pour le FdG en cumulant les voix bretonnes et lorraines, soit 19 régions (en incluant lui aussi les 3 régions déjà citées)

  34. 34
    BORIS dit:

    Je me suis amusé Lundi à faire une comparaison des résultats des régionales avec ceux des européennes pour les seules 14régions dans lequel le FdG était reconduit -presque- à l'identique à savoir le Nord Pas de Calais, la Haute Normandie, La Picardie - sans intégrer les résultats de la liste Gremetz- l'Alsace, la Franche Comté, l'Aquitaine, le Midi-Pyrénées, Rhone-Alpes, PACA,Corse, IDF, Poitou-Charente, Auvergne et Centre. Ne sont pas comptabilisés les résultats du FdG élargi au NPA.
    Cela donne :
    Exprimés Européennes 2009 12 099 582 Régionales 13 457 394 (1 357 812 en +)
    FdG Européennes 2009 750 406 (6.45%) Régionales 926 664 (6.89 %) et 176 258 voix en plus

    IIl y a donc stabilté en pourcentage mais augmentation en voix. Dans un contexte de forte abstention et de vote utile qui a favorisé le PS et qui désavantageaient les autres formations de gauche (Europe écologie perd 4 points et 465 781 voix par exemple on ne le dit pas assez !) ce n'est pas si mal. Pour le FdG, cela montre que, malgré une couverture médiatique quasiment inexistante, il y a la constitution d'un socle électoral solide. De sorte, que pour une majorité de ses électeurs, le vote FdG va de soi et ne souffre d'aucune hésitation. Cela est d'ailleurs confirmé par les enquêtes électorales (choix fait depuis longtemps et certitude de ce choix). C'est une force qui doit nous engager à poursuivre dans cette voie.
    D'aucuns évoquent déjà les présidentielles de 2 012. C'est légitime et je le comprends mais les élections cantonales sont aussi très importantes car elles seront l'occasion de renouveler et de faire fructifier, voire d'élargir notre offre politique... et de préparer les échéances de 2012 (Législatives comprises)

  35. 35
    Laurent MELY dit:

    Un petit mot rapide pour dire que je partage l'idée qu'il faut regarder de très prêt l'amérique latine. Comme le dit JL Mélenchon, ce continent a culturellement beaucoup de points communs avec le notre, surtout d'un point de vue politique. Les syndicats, les partis politiques y sont assez semblable...

  36. 36
    turmel jm dit:

    Non Descartes,soutenir un candidat unique du FdG à l election la plus anti démocratique par éssence,la plus américanisée qu est la Présidentielle, n est pas une tache illusoire pour le PCF, parce que les adhérents seront là! Communiste depuis 78 j ai féraillé contre le bilan globalement positif,sans orgueil déplacé, ce n était pas chose simple à l époque..La chanson de notre regrétté Ferrat fut la bienvenue,et j ai toujours eu la conviction que le communisme c etait autre chose qui n a pas etait mis encore en pratique.Comme il nous faut obligatoirement passer par les institutions de la 5 République pour carrésser l espoir d une 6 République, cette èlection pour le FdG ne doit pas se traduire par un score de témoignage. Alors mes cdes ne devront pas se voiler la face.Pour ce genre de scrutin Mélenchon est le mieux placé.En disant cela, c est presque lui faire injure eu égard à l idée que j ai de cette élection.Rassure toi cde JLuc, telle n est pas ma pensée,mais il faut se rendre à l évidence. Je suis conscient que chez nous le débat va etre rude,qu avec le talent de notre ami Chasseigne nombreux vont vouloir y aller..et bien on votera et l on vérra.Mais un autre obstacle va également exister,en dehors de la volonté du PCF C est,j en suis malheureusement convaincu,la volonté du NPA qui désire aller jusqu au bout de sa stratégie solito avant gardiste,l élection Présidentielle étant une ecxéllente vitrine. grace à leur médiatique facteur,quoi que les franciliens n ont pas étaient tellement sensibilisés pour ces Régionales....Oui,ne négligeons pas les obstacles,à contrario,soyons confiant dans cette force nouvelle du FdG qui compte,au point d en em..... plus d un,de droite, comme de gauche.

  37. 37
    François Ourly dit:

    Picardie !

    Décidément je croyais que la langue de bois était l'apanache de certains politiques mais en vous lisant je m'apperçois tristement que personne n'y résiste. Vous osez parler de la Picardie quand c'est vous qui avez fragilisé ce qui aurait pu être une belle réussite en montant une liste contre Maxime Gremetz banni du PC parce que pas d'accord avec la pensée réformatrice de Mme Buffet. Sui vous aviez eu deux sous de bon sens vous auriez appuyé cette liste au lieu de la neutraliser comme le dit si bien Mr Thierry Aury et le résultat searit de 12% au lieu de 5. Quand la soupe est bonne il faut le dire, l'inverse également. Attention à ne pas trop utiliser cette manière d'agir il pourrait nous en couter à tous.

  38. 38
    spartacus dit:

    oyez! oyez! vous le lisez ça.Dominique BUCCHINI PCF.est candidat à la présidence de l'exécutif de l'assemblée de CORSE.il a de grandes chances d'être élu.le patronat corse,c'est petit roitelets qui faisait la pluie et le beau temps en corse aussi, font une gueule pas possible et ça fait plaisir à voir.le FdG a fait 10,02% il arrive en deuxiéme position de la gauche et cela a changé la donne.le second tour est donc trés favorable a la gauche.26 ans que la région était gouverné par la droite et voila l'espoir renait.continuont dans cette voie,l'union est un beau combat.l'histoire est pleine de revirements de situations que l'on croyait éternelles.je sens un certain pessimisme sur ce blog,il est certain qu'on ne ferra pas l'économie du combat syndical,personne ne se battra à notre place.il faut aussi savoir perdre une partie ou un mois de salaire,pour pouvoir gagner.les salariés français sont ils prêts ce sacrifice, l'avenir nous le dira.quand à 2012 et l'attitude du PCF à ce moment la,nous le verrons lors de la désignation du prochain secrétaire national au congrés de juin.n'oubliez pas qu'il y a des jeunes prêt à prendre la reléve et qui vaudront notre jean-luc national.attention,je dis ça pour certains sur ce blog,au culte de la personnalité,n'oublions pas qu'il n'est pas de sauveur suprême,comme le dis une célèbre chanson.

  39. 39
    jean-pierre dit:

    pour Tristan
    Moi aussi je suis en Bretagne, et moi aussi j'ai voté Front de gauche au 1er tour; mais pour la 1ère fois je vais voter écolo dimanche prochain :
    parce qu'on retrouve le PS hégémonique et arrogant sitôt que les urnes lui sont plus favorables
    parce que Le Drian a refusé l'application de la proportionnelle qui a été acceptée partout ailleurs pour la fusion des listes de gauche
    parce que je n'oublie pas que le ps breton a été à fond pour le oui au traité constitutionnel européen et qu'à une ou deux exceptions tous les parlementaires Bretons ont voté avec l'UMP la réforme constitutionnelle qui évitait de recourir à un nouveau référendum populaire et aurait redonné la parole au peuple.
    Alors, oui sans illusion sur leur programme et leur libéralisme accepté, je vais voter vert, pour sanctionner le PS et lui donner matière à réfléchir pour la prochaine fois...

  40. 40
    ducono dit:

    faut il vraiement voter dimanche ? le ps nous ayant laisser quelques places au milieu des écolos, j ai pris ma vieille règle à calcul pour connaitre les chances d avoir un élus de plus "front de gauche" au prochain conseil régional
    il faudrait un ras d emarée électoral pour que cela arrive... donc voter à gauche dimanche c est voter surtout PS et un peu écolo.... ce dont je n ai pas très envie

    donc, une nouvelle fois, je voterais blanc ! pas une voix pour les socialistes : je ne peux déespéramment pas oublier que c est grace à eux et leur pitoyable candidate aux dernières présidentielles que sarkhozy est élu !

    ras le bol des dames patronesse socialistes et vertes qui s apitoyent devant le peuple en France pour le trahir à bruxelles

  41. 41
    sophie dit:

    merci pour ce post jubilatoire ! et plus généralement pour le rafraichissement que constituent vos interv publiques. Pas voté front de gauche, trop de mauvais souvenirs des exigences d'un certain parti quand il s'agit de s'allier, mais suis PG avec intérêt....

  42. 42
    jcmig dit:

    Moi aussi J.Pierre, je suis breton et je voterai comme toi dimanche. Je veux montrer à ce connard de Le Drian qu'il n'a pas l'hégémonie sur La Bretagne surtout quand il ne respecte pas le vote des français

  43. 43
    Georges Fauvel dit:

    Ca y est, pour certains ça repart comme en 2007. Chacun veut mordicus que ce soit le chef de son parti qui soit candidat. Ce sera MG Buffet (ou P Laurent), mais non, ce sera JL Mélenchon et pour d'autres encore, ce ne peut être que O Besancenot. On dirait que certains ne tirent aucune leçon des présidentielles de 2007.
    De grâce, regardez les scores du NPA, celui de MG Buffet en Seine Saint Denis (-3% par rapport à 2004 alors qu'il y avait le renfort du PG). Vraiment pas de quoi pavoiser. Il nous faudra trouver un candidat (mais en faut-il un?) qui ne soit pas le chef d'un parti. mais bondieu ça doit bien se trouver, surtout qu'il ne s'agit pas d'être élu, mais de porter haut et fort l'idée du rassemblement de la gauche de transformation sociale.

  44. 44
    Dominique PATUEL dit:

    Sur l'absentation, je suis d'accord avec vous, il y a là une véritable "insurrection". La question est, contre qui ou quoi ?
    Ne serions-nous pas dans un pays tellement "gavé" de tout (images, idées même approximatives...) que nous avons la flemme de voter. Les électeurs du Front national n'ont pas la flemme eux. Et c'est ce que je crains le plus. La France bascule-t-elle inexorablement vers les idées primaires d'une droite dure, mélange d'un Front national et d'un UMP qui "fricote" avec ses idées ?
    Mais où sont passées les idées qui sont loin devant pour mener un peuple ? Ou sont passées les valeurs d'humanisme ? En tant qu'enseignante je rappelle à mes élèves l'importance de voter mais peu d'écho, indifférence...
    L'insurrection par l'indifférence... tiens, c'est nouveau ça mais terriblement destructeur pour la République, non ?
    Le Front de Gauche a du pain sur la planche ! Sa réussite aux Régionales montre bien qu'il y a un sursaut de beaucoup de français.
    Dominique (69)

  45. 45
    DIVADI dit:

    J'aimerai que Mr Mélenchon réponde à ce qui suit.....
    ENCORE UNE FOIS.......
    > l'histoire se répète inlassablement et le silence règne.
    >
    >

    A LIRE ET FAIRE CIRCULER.

    C'est fait. Ils ont tous fait leurs bagages.
    pas plus de deux valises par personne.

    Pas de mobilier.

    Ils profitent de ses quelques moments de calme pour vérifier la route et voir si

    aucun barrage de police n'est prévu dans un secteur
    Fini l'argenterie des grands-parents décédés il y à 15 ans.
    > Ils n'ont pas non plus vidés complètement leurs comptes en banque.
    > Cela aurait été trop suspect aux yeux du régime de Chavez.

    > Et au détour d'Internet ?
    > Les synagogues taguées de croix gammées.
    > Les tombes dévastées.

    > Il..("RICARDO" le partant..) m'a raconté les pressions mises sur les juifs du

    Venezuela par la dictature.
    > Il ma même rapidement expliqué pourquoi, les porte-parole de la communauté juive

    locale soutiennent officiellement Chavez.

    Officiellement bien sûr. Officieusement, c'est une autre histoire.
    > Ces derniers temps malgré tout, quelques voix s'élèvent.

    > Le Grand Rabbin du pays à ainsi affirmé

    Nous ne pouvons que survivre dans un pays allié et ami de l'Iran.

    D'autant plus que l'antisémitisme et l'antijudaïsme est en développement constant.

    Le nombre de juifs envoyés à l'hopital ne cesse daugmenter.

    D'autant plus que la plupart des venezueliens ne font pas la différence entre judaïsme est Israël.

    Peut-être ont-ils raison.

    > Sur les 18.000 juifs comptabilisés en janvier 2008, ils n'étaient plus que 13.000 en janvier 2009.
    > Certaines associations affirment qu'ils ne doivent être que 10.000 en juillet 2009.
    > La plupart se sont enfuis aux États-Unis.
    > Ils sont considérés comme réfugiés politique.

    > D'autres ont traversés l'atlantique et ont posés leurs valises en Espagne.
    > Pour quelques irréductibles,

    le Costa-Rica fait bien souvent office de terre d'accueil.
    >
    > Aujourd'hui, pour m'expliquer la situation, "Ricardo "à fait ce parallèle étonnant:

    nous nous enfuyons de Caracas tout comme très certainement des membres de ta familles

    se sont enfuis de Vichy ou de son régime assassin.
    > Chavez, c'est la pire des crapules. Il hait les juifs. Ils hait les israéliens.

    > Enfin, tant que l'Iran lui donnera de l'argent, il voudra la peau des juifs.
    > La situation des juifs ici est catastrophique. Nous nous cachons.
    > Nous faisons tout discrètement.

    Si quelqu'un remarque que nous nous enfuyons,

    nous serons mes parents et moi, jetés en prison.

    Ils pourraient nous accuser des traîtrise ou d'espionnage au profit d'Israël.

    Tout cela est faux.
    > Mais cela ferait vendre les journaux locaux.

    > Une pétition mise en ligne récemment par l'Achomer Hatzaïr.

    C'est une pétition de soutien aux juifs du Venezuela.

    Malheureusement, que trop peu de monde y a accès.

    N'hésitez pas à la faire parvenir à vos amis!

  46. 46
    Annie dit:

    @Laurent MELY post 35 Un petit mot rapide pour dire que je partage l’idée qu’il faut regarder de très prêt l’amérique latine. Comme le dit JL Mélenchon, ce continent a culturellement beaucoup de points communs avec le notre, surtout d’un point de vue politique. Les syndicats, les partis politiques y sont assez semblable…

    Non, les partis et les syndicats des pays d'Amérique Centrale et du Sud (et je préfère cette expression à Amérique Latine) n'ont pas vraiment les mêmes dynamiques et histoires que les partis européens. Et il faut éviter les raccourcis de "sociologue" pressé du genre "ce sont des latins comme nous" (même si moi-même il me semble que j'en avais fait un de ce genre en faisant un parallèle entre les pays d'Europe du Sud qui sont sortis de dictatures puis entrés dans l'UE libérale, et le destin des pays du Cône Sud qui sont sortis de dictatures pour entrer dans le marché libre et non faussé tissé par leur Grand (faux)Frère du Nord).
    Quand Jean-Luc Mélenchon parle de son intérêt et des parallèle qu'on peut faire, c'est le raz-le-bol des populations qui ont suivi la cure de libéralisme (en Amérique du Sud de façon plus violente que chez nous) et de blocage politique total du au bipartisme, qui les a conduits à reconquérir leur souveraineté avec orgueil. De même, il dit bien qu'il ne faut en aucun cas chercher à imiter le camarade Evo ou un autre, mais la dynamique qui l'a porté au pouvoir, faite d'implication populaire.

  47. 47
    Hélianthe dit:

    @toto (7)
    il est bien ton dessin et je suis entièrement d'accord avec toi. Jean-Luc Mélenchon, du PG, aujourd'hui serait le meilleur candidat aux présidentielles de 2012. En Ile-de-France, le score du FdG aurait été bien meilleur avec Jean-Luc Mélenchon tête de liste plutôt que P.Laurent du PC c'est tout à fait incontestable. Le PC fut un grand parti. C'est grâce à lui que le peuple a acquis des droits sociaux. Mais aujourd'hui, le peuple français n'est pas prêt a mettre à la tête du pays un communiste. Qu'on le veuille ou pas, c'est un fait. Jean-Luc Mélenchon a ses chances. Jean-Luc Mélenchon avec des ministres verts et communistes pourquoi pas. Moi je serais pour.

  48. 48
    sylvie boussand - pg03 dit:

    @2
    "Les médias n’ont en outre pas à inviter un eurodéputé dans le cadre d’élections régionales en France."
    Le rapport ? Jean-Luc Mélenchon est l'un des dirigeants du PG, composante du FdG, me semble-t-il, et dans la mesure où des députés européens sont têtes de liste aux régionales, présents au second tour, je ne pige pas le sens de la remarque ?

  49. 49
    patrice83 dit:

    Depuis le référendum européen et le traité de Lisbonne qui suivit je me suis promis de ne plus jamais voter pour le PS, du moins celui qui ne représente plus le socialisme auquel je suis attaché depuis mon plus jeune âge. Damned...Jean Luc...tu vas m'obliger à me renier demain matin.....car c'est à ce prix que l'on peut faire élire les copains du Front de Gauche sur les listes Vauzelle en PACA.....Pas trop cher pour faire entendre une autre musique dans les exécutifs régionaux.Merci encore pour ce que tu es.....et ce que tu fais.....avec d'autres. Amitiés et Fraternité

  50. 50
    Reykj-on-Thames dit:

    TVA sociale ou pas, les prix ont toujours rendu certaines denrées de 1ère nécessité inaccessibles aux gens de condition modeste ou à ceux vivant dans la pauvreté. L’objectif de la gauche n’a jamais été l’accès aux richesses pour tous, en exigeant un salaire décent pour tous (tenant donc compte du coût de la vie) de façon à ce que tous puissent accéder aux denrées essentielles et à un logement décent à loyer abordable. Non la gauche c’est l’éternelle redistribution des richesses, autrement dit il faut maintenir une partie de la population en état de dépendance.

    Je me suis faite une réflexion similaire à #91 malesherbes. Quand on parle d’importations, prend-on en compte les produits français qui sont transformés, assemblés ou fabriqués à l’étranger ou parle t-on seulement des produits étrangers en provenance des pays européens ou pays tiers ? Il y a en outre de nombreux produits dont on ne connaît pas la provenance, ils sont étiquetés “Fabriqué dans l’UE” mais dans lequel des 27 pays de l’UE et dans quelles conditions de qualité et d’hygiène, et de respect des employés.

    @ 10 Eric Bergot

    Vous voulez renationaliser mais qu’allez-vous faire avec les entreprises nationales où l’Etat français est l’actionnaire majoritaire et qui ont envahi les autres pays de l’UE et d’autres continents ?

    @ 16 dis a meme qu’on s’en va

    C'est une idée à étudier en effet mais même sans TVA le problème demeurera si les prix ne sont pas fixés de façon raisonnable. La TVA a baissé pendant quelques mois et honnêtement je n’ai pas vu de différence notable sur les prix des produits de base. Si certains produits ont baissé de 5 pence ou centimes d’autres n’ont pas baissé ou ont augmenté. Et depuis que la TVA est revenue au taux antérieur, les prix de certains produits ont augmenté de 20 à 30 pence.

Pages : [1] 2 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive