01mar 10

Lundi 1er mars se tenait le meeting parisien de la liste Ensemble à gauche à la salle de la Mutualité à Paris. Voici la vidéo du discours que Jean-Luc Mélenchon y a prononcé :

Cette vidéo a été consultée 5 450 fois


11 commentaires à “Discours au meeting de la Mutualité”

  1. 1
    PHILIPPE GAME dit:

    Merci, merci, merci... car jusqu'alors, l'eau tiède faisait gerber, faute de renouvellement, de surcroît !
    Un de ceux qui ronfle au PS, faute d'éclats tribunitiens susceptibles de le réveiller...
    Fraternelles salutations.
    PHG

  2. 2
    LE ROUX Vincent, Christophe dit:

    C'est vraiment toujours un plaisir d'entendre Jean-Luc. Chaque fois, on se sent regonflé à bloc. Et pourtant, il faut une bonne dose d'endurance pour supporter les coups de trique ou de matraque qui nous tombent dessus presque chaque jour. Mais doit-on s'étonner de l'action menée par ce gouvernement de la droite ultra et ce Président-là qu'oin ne sait comment situer si ce n'est presque toujours a contrario de la France républicaine...

    Non, ce qui est confondant, désespérant, rageant, c'est de voir la gauche socialiste rire sous cape. Exemple glané hier dans un grand quotidien dont j'ai oublié le nom à force de passer d'un journal à un autre: un certain Michel SAPIN (vous savez cet ex-ministre de l'Économie de MITTERRAND, officiellement un socialiste de la tendance néo (c'est-à_dire de plus enplus prêt à faire l'alliance avec leurs opposants d'hier) affirmait sans rire que "bien que le gouvernement ait fait une erreur de ne pas renouveler une centaine de milliers de fonctionnaires, ce serait totalement irresponsable pour un gouvernement de gauche de revenir sur cette décision". Quelque chose m'échappe! Si c'était une erreur, on devrait revenir dessus non?

    L'idée qui ressort de cela, c'est que les socialistes d'aujourd'hui se réjouissent (certains avec discrétion, d'autres beaucoup plus ouvertement) que la droite fasse le "sale boulot". Ils contestent pour la forme mais annoncent la couleur. Pas question de revenir dessus. C'était déjà la même chose il y a plus de dix ans avec la réforme BALLADUR des retraites puis celle, plus récente, de FILLON en 2003.

    Gauche où es-tu? Certainement plus au P.S. Tout est clair aujourd'hui. Le peuple, la démocratie véritable, la République sociale, solidaire et écologique ne sera défendue que par le Front de gauche élargi je l'espère bientôt et durablement au NPA.

    Autre observation : j'ai aimé entendre Dominique de VILLEPIN s'exprimer à Sciences Po sur l'Afghanistan. Excusez-moi de dire cela mais Jean-Luc Mélenchon a fait lui-même un aveu à peu près identique en s'en est expliquant sur un billet récent de ce blog alors je me sens couvert par mon big boss). Rassurez-vous, je ne suis pas un de ses partisans. Je suis adhérent du P.G., de plus en plus fier de l'être chaque jour et plein d'espoir devant notre avenir et celui de notre pays quand nos élus et nos amis seront à sa tête. Mais il fait toujours plaisir d'entendre des propos de cette densité. Il connaît ce que c'est que la diplomatie notre bel aristo et il a autrement plus de densité dans ses propos comme de crédibilité en tant que responsable de notre diplomatie que les caniches SARKOZY et KOUCHNER que nous avons aujourd'hui. Un jour on passe un week-end amic avec les avec BUSH, un autre jour on dit à OBAMA tout le bien qu'on pense de lui. Un jour on félicité POUTINE, un autre on fait risette à MEDVEDEV. Un jour on prétend jeter la Fraçafrique, un autre on s'acoquine avec les pires truands dirigant l'Afrique... J'arrête là car vous savez tous ce qu'il en est.

    Alors merci à tous les animateurs et animatrices du P.G. et du Front de gauche, du sommet à la base.

    Je pense que nous allons avoir une jolie surprise dans deux semaines. Et ensuite, il pourraity y avoir quelques changements du paysage politique français. J'en salive d'avance sans m'emballer pour autant car il y a du boulot.

  3. 3
    Vincent, Christophe LE ROUX dit:

    C'est vraiment toujours un plaisir de vous entendre cher Jean-François. Chaque fois que l'on perd confiance, que l'on se désole de voir chaque jour ou presque nous tomber dessus le projet gouvernemental d'une nouvelle régression, on n'a qu'à vous écouter et votre enthousiasme est communicatif. C'est sans doute une qualité présente chez de nombreux tribuns mais vous avez pour vous bien plus que cela. Une densité et une vision de notre République, enrichies de beaux exemples de réalisations en Amérique Latine et appuyées sur un soutien grandissant.

    Oui, il faut une bonne dose d'endurance pour supporter les coups de trique, de gourdin ou de matraque que l'on prend sur la tête de la part de nos dirigeants Sarkozystes. Mais doit-on s'étonner de l'action menée par ce gouvernement d'une droite que vous avez eu raison de comparer non pas à celle de CHIRAC ou de POMPIDOU, encore moins de DE GAULLE mais plutôt à celle des années d'avant-guerre? Tout était prévisible...pour ne pas dire prévu. Au rythme où elle avance d'ailleurs, notre droite va bientôt ressembler carrément à celle du XIXè siècle.

    Non, ce qui est confondant, désespérant, exaspérant, c'est de voir la gauche socialiste rire sous cape. Exemple glâné hier dans une revue de presse: un certain Michel SAPIN, ex-ministre socialiste de l'Économie du Président MITTERRAND, un de la tendance "néo" c'est-à-dire de plus en plus enclin à faire alliance avec leurs opposants d'hier, affirmait sans scrupule: "le gouvernement a eu tort de ne pas renouveler 100 000 fonctionnaires mais (ici c'est moi qui souligne car tout est dans ce qui suit) il serait totalement irresponsable pour un gouvernement socialiste au pouvoir de revenir sur cette décision".

    Quelque chose m'échappe! Si c'était une erreur, on devrait revenir dessus non?

    L'idée qui ressort de cela, c'est que les Socialistes d'aujourd'hui se réjouissent (certains le font avec discrétion, d'autres beaucoup plus ouvertement) que la droite "fasse le sale boulot". Ils contestent pour la forme mais ils annoncent la couleur. Pas question de revenir dessus. C'était déjà la même chose il y a plus de quinze ans avec la réforme BALLADUR, et bis repetita en 2003 avec celle de FILLON. Sauf que depuis, ils sont bien plus nombreux à être sur cette ligne.

    Gauche, où es-tu? Certainement plus au P.S.! Tout est clair depuis quelques temps. Le peuple, la démocratie véritable, la République sociale, solidaire et écologique ne sera pas déféndue par eux qui sont tous devenus des soutiens de plus en plus assumés du système qu'ils veulent à peine atténuer. Quelle belle ambition ! Heureusement qu'il y a le P.G. et le Front de Gauche!

    Que sont devenus les MONTEBOURG, PEILLON, HAMON? le premier s'est perdu dans des querelles contentieuses et des stratégies politiques primaires (désolé elle était facile!); le deuxième brûle ce qu'il a aimé (ou prétendu aimer) d'une manière assez inélégante et quand il ose une juste rébellion contre la fameuse Arlette, c'est pour se confondre en excuses quelques temps plus tard; quant au troisième, pour reprendre cette réplique connue des Fourberies de Scapin de Molière, qu'est-il allé faire dans cette galère qu'est le secrétariat du P.S. qui lui impose de taire ses idées profondes? Une vraie niche. Et c'est pour cela qu'on l'a nommé à cette fonction.

    Et Martine? Après s'être faite élire contre le principe de l'alliance avec le MODEM (alors même qu'elle les avait acceptés dans sa liste municipale), voilà qu'elle defend officiellement au nom du P.S. cette idée de l'alliance avec les amis de BAYROU. Et après avoir "toussauté" comme vous l'avez dit, la digestion s'est faite et les voilà foncer dans le mur des illusions et en klaxonnant!

    Et Ségolène? De plus en plus...Ségolène!

    Soyons heureux car nous avons notre DSK en réserve et il est attendu comme un messie paraît-il. Voilà au moins un vrai socialiste nous dit-on ! La preuve, il a été ministre de l'Économie de MITTERRAND. Tiens, comme SAPIN dont j'ai parlé plus haut, curieux non ! Et comme FABIUS, celui qui oscille souvent d'un côté à l'autre. A croire que cette fonction de chancelier de Bercy est réservée à des "bons" Socialistes, comprendre : des Socialistes acceptables pour le "marché", tellement acceptables qu'ils en deviennent des symboles. Et DSK, ça colle bien avec le MODEM puisque BAYROU était prêt à en faire son Premier Ministre. N'est-ce pas transparent cet appel insistant à Monsieur le Directeur général du FMI de lapart de tous ces néo-socialistes?

    Ce court inventaire vous donne la nausée? Je comprends et moi, je ne trouve pas de meilleur remède pour soigner ces maux que le P.G., le Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, Jacques GÉNÉREUX et toutes celles et tous ceux, au sommet ou à la base, qui animent notre mouvement et toute l'autre gauche, faisant vivre l'espoir et nous tenant éveillés pour avancer.

    Vive le P.G., le Front de gauche et la République sociale, solidaire et écologique.

    Autre remarque: j'ai aimé entendre Dominique de VILLEPIN s'exprimer à Sciences Po Paris sur l'Afghanistan. Excusez-moi de dire cela mais ça n'enlève rien au fait que je suis et reste politiquement P.G. Et fier de l'être de plus en plus chaque jour. Mais cela ne m'aveugle pas et je sais apprécier ce qui se dit ailleurs quand ça ressemble assez à nos propres idées...et que ça permet de donner la fièvre à notre petit Nicolas. D'ailleurs, Jean-Luc Mélenchon lui-même, qui participait à la dite conférence, a bu du petit lait et s'en est expliqué sur un billet de ce blog. Dominique DE VILLEPIN avait, comme toujours quand il parle diplomatie (c'est beaucoup moins vrai sur les autres sujets), une densité étonnante. Il connaît la vraie diplomatie notre bel aristo. Il connaît notre Histoire nationale et sait où la France doit aller et ce qu'elle doit refuser. Il est plus crédible, en tant qu'acteur hier, en tant que détracteur aujourd'hui, de notre politique étrangère que les caniches SARKOZY et KOUCHNER que nous avons aujourd'hui. Un jour on passe un week-end amical chez les BUSH, un autre on dit à OBAMA qu'on espère son élection. Allez comprendre! Un jour on félicite POUTINE, on lui tape dans le dos, on fait le kéké dans son 4/4, l'autre on reçoit triomphalement MEDVEDEV. Un jour, on promet la fin de la Françafrique, l'autre on s'acoquine avec les pires truands dirigeant l'Afrique (de KHADAFI à BONGO entre autres...). J'arrête là car vous savez tous ce qu'il en est. Alors, écouter DE VILLEPIN c'était un interlude agréable. D'autant plus qu'il y a fort à parier que notre ancien Premier mInistre va désormais s'employer à savonner la planche du maniaque de l'Élysée.

    Dans quelques jours, on risque d'avoir une jolie surprise électorale. Beaucoup y travaillent ardemment et qu'ils en soient remerciés.

  4. 4
    Vincent, Christophe LE ROUX dit:

    Oups, j'ai fait copié collé malheureux sur votre prénom. Je ne sais pas pourquoi j'ai écrit "Jean-François" quand je sais bien que c'est "Jean-Luc".

    La fatigue sans doute! Veuillez m'en excuser.

  5. 5
    VCLR dit:

    MESSAGE AU MODERATEUR A NE PAS PUBLIER MERCI

    Pouvez-vous supprimer le message 2 s'il vous plaît. Il y a eu manifestement un bug puisque deux messages apparaissent. Lorsque j'ai envoyé le premier à 17h58, j'ai eu un message d'erreur et j'ai donc considéré qu'il ne serait pas mis en ligne. Pus tard, j'en ai rédigé un autre un peu modifié et il est paru. Ce matin, je vois finalement que le premier a également été publié. Donc ce premier message est de trop.Merci de le faire disparaître.

  6. 6
    4 Août dit:

    Est-ce mon navigateur qui me joue des tours, ou est-ce que la vidéo est bien absente de cette page ?

    Du coup, je mets le lien :

    http://www.dailymotion.com/video/xcfbl7_discours-de-jean-luc-m%E9lenchon-%E0-la_news

  7. 7
    Marie Pichevin dit:

    Oui ce fut un excellent meeting. Mais je recommande à Jean-luc Mélanchon de ne pas si souvent tourner le dos à la partie de la salle située à sa gauche. Et aussi merci à Martine Billard qui permet à la liste ensemble d'illustrer avec conviction le mot "écologique" porté sur la banderole. Car je dis au PG (dont je suis adhérente) qu'il ne suffit pas d'avoir ajouté une petite ligne verte à son badge. Il faut être convaincu et convainquant.

  8. 8
    Danouche dit:

    Meeting réussit sans aucun doute,c'est un réconfort de voir qu'il y a toujours des gens réellement de Gauche.Mais si j'ai des doutes voir des certitudes sur les dirigeants du PS (gauche caviar) je suis convaincue qu'il y a des militants et sympathisants qui veulent vraiment une politique de gauche.nous les retrouverons jen suis persuadée.Marie george,Jean luc bravo pour ces discours qui nous remontent le moral et nous donnent envie de nous battre bref bravo au Parti de gauche à ce propos je viens de remplir mon bulletin d'adhésion.Nous allons continuer ce combat pour nous,pour nos enfants et pour notre pays.
    pour Jean Luc Mélanchon : Bravo tu as su redonner une dynamisme je suis tes meetings et tes interventions TV et radio et ce n'est pas faute qu'ils veulent t'embrouiller mais ils ont du souci à se faire(sourire)

  9. 9
    Jean dit:

    Vive la gauche à tête de bois.

  10. 10
    Otschapovski Pennel dit:

    comme dhabitude je vous ai entendu sur BFM et je suis enchantée de vous écouter une fois de plus
    vous étes un tribun remarquable et vous vous (vous nous)défendez avec une hargne peu commune pour un politique
    je suis entièrement de votre avis pour l'avenir de notre pays
    sans floriture et en pensant au plus directe sans discussion et après on verra pour faire alliance avec les autres partis
    je vote pour votre parti aux élections régionales Le problème c'est que je ne sais pas la formule (le nom du parti) merci Mr Mélenchon avec Ségolène(je m'excuse) vous étes une personne remarquable pour votre fraternité envers le peuple< merci /

  11. 11
    laurent dit:

    Bravo,et merci pour cette vision humaniste.


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive