13juin 08

Dépêche AFP – 13 juin 2008 – 16h50
   
Le sénateur PS, Jean-Luc Mélenchon, a affirmé  vendredi à l’AFP que le non irlandais attendu au traité européen de Lisbonne est "une très bonne nouvelle" et a appelé à un "nouveau combat" pour faire respecter ce vote.
"Le non des Irlandais envoie le traité de Lisbonne dans la poubelle où le non des Français et des Hollandais a déjà jeté la version originale qu’était le traité constitutionnel", affirme le sénateur de l’Essonne, un des ténors du non au référendum de 2005.
Selon lui, désormais, "les grandes manoeuvres vont commencer pour essayer de contourner le vote des Irlandais. Un nouveau combat commence donc pour faire respecter ce Non".
"Le moment est venu pour les dirigeants européens, qui viennent de prendre cette euro-gifle, de faire un examen de conscience" et "faire le constat que la méthode qui consiste à proposer des textes illisibles pour cacher des politiques libérales ne réussit pas", souligne-t-il.
Selon lui, "leur arrogance et leur méthode de culpabilisation infantilisante des électeurs, finissent par créer un sentiment anti-européen qui n’est pas bon".
Le sénateur propose une autre méthode: "donner un mandat constituant au Parlement européen, qui sera élu l’an prochain, de rédiger un nouveau traité d’organisation des pouvoirs" en Europe.


198 commentaires à “Le non irlandais est une bonne nouvelle et doit être respecté”

Pages : « 1 [2] 3 4 »

  1. 51
    Jean-Marc dit:

    J'ai posté ça chez Nda, qui passait au France3 :)

    ------------------------------------------------

    En toute sympathie, Nicolas Dupont-Aignan s'est montré un peu jeune ce soir façe à ce requin bien rôdé de Lamassoure.
    Il va lui falloir apprendre à mordre et à élever la voix.

    Il aurait du rebondir notamment sur le 1958 adopté par referendum et le claquer fermement comme argument, et Lamassoure l'a finalement croqué avec ses 23 modifications.
    Mais surtout surtout, qu'il ne perde pas le langage "du coeur et des grandes valeurs" pour gagner en langue de bois et petits calculs. Le temps n'est plus à la petite politique, mais aux grands élans!

    Bonne fin de soirée, et bravo aux irlandais et leur si démocratique grain de sable.

  2. 52
    paul dit:

    Cette idée de donner mandat constituant au Parlement européen qui sera élu dans un an est propositionnel. Cà donne corps au NON répété à cette construction anti-démocratique qui prévaut jusqu'à présent.
    Qui va se rallier à cette proposition de Mélenchon, parmi nos élus ?
    Comment appuyer cette proposition, face aux manoeuvres de détournement du vote qui ne manquent pas?
    Si en tout cas nous pouvions assurer cette contre-offensive, là où nous subissions..

  3. 53
    Lilian @ Jean-Marc dit:

    C'est le problème de NDA....Elle est hyper cultivé, top boule du bureau d'étude de l'UMP avant de quitter, mais rien à faire, il a quitté une horde de loup qui chasse en meute (UMP) et il ne parvient pas à montrer les crocs. Faut laisser ça à Mélenchon et Chevènement, quand on les fait chier, ils y vont brut de décoffrage... NDA, il est solide pour expliquer des trucs quand il est dans un débat en face à face ou qu'il est seul pour expliquer des choses, mais une fois qu'il est sur un plateau avec deux ou trois intervenant, il est tellement respectueux de l'espace de parole d'autrui qu'il ne parvient pas à imposer son point de vue... Il est profond, parle un langage vérité, mais il est trop lisse... rutudju...

  4. 54
    Diego dit:

    "Le sénateur propose une autre méthode: "donner un mandat constituant au Parlement européen, qui sera élu l’an prochain, de rédiger un nouveau traité d’organisation des pouvoirs" en Europe."

    Jean-Luc, c'est du suicide politique ce que tu proposes là. Cette fois c'est clair tu roules pour le PPE... Ta proposition ça revient à confier le sort de l'Europe à la droite et aux ultra-libéraux.

    STOP !

  5. 55
    jean luc dit:

    Juste pour leur dire merci

    info@irish-friends-vote-no-for-me.org

  6. 56
    BA dit:

    l’aristocratie européenne fera tout pour que le traité de Lisbonne entre en vigueur avant juin 2009 !

    En clair, l’aristocratie européenne prévient qu’elle ne tiendra pas compte du résultat du référendum irlandais ! Ecoutons Hans-Gert Pöttering :

    « La majorité des Irlandais n’a pas été convaincue de la nécessité de cette réforme de l’Union Européenne : c’est naturellement une grande déception pour tous ceux qui voulaient davantage de démocratie, d’efficacité, de clarté et de transparence des décisions dans l’Union Européenne. Mais nous ne devons pas oublier que l’Union Européenne a souvent traversé des crises et des temps difficiles. Aujourd’hui encore, nous devons garder la tête froide.

    Le refus du texte du Traité dans un pays membre de l’Union Européenne ne doit pas signifier que les ratifications accomplies dans 18 pays de l’Union Européenne ne sont pas valables. La ratification dans les autres pays européens est à respecter tout autant que le vote irlandais. C’est pourquoi le processus de ratification doit se poursuivre dans les pays qui n’ont pas encore ratifié le Traité.

    De son côté, le gouvernement irlandais, avec les partenaires européens, devra faire des propositions sur les manières d’aller de l’avant dans cette situation. Le Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la semaine prochaine à Bruxelles devra prendre en compte la situation après le référendum en Irlande et donner l’occasion au gouvernement irlandais de dresser un bilan et de faire, de son côté, des propositions.

    Nous devons maintenant réfléchir dans le calme à la manière d’avancer. La réforme de l’Union Européenne est importante pour les citoyens et les citoyennes, pour la démocratie et la transparence dans l’Union Européenne. C’est pourquoi j’espère qu’il sera possible de trouver une solution, afin que les réformes puissent entrer en vigueur avant les élections européennes de 2009. »

  7. 57
    BA dit:

    Hans-Gert Pöttering est le président du Parlement Européen. Quand Hans-Gert Pöttering dit que le traité de Lisbonne DOIT ABSOLUMENT entrer en vigueur avant les élections européennes de juin 2009, il se comporte en ennemi de la démocratie. Il refuse de respecter le vote du peuple irlandais.

    Au moins, c'est clair.

    Le Parlement Européen confirme qu'il ne veut pas respecter le résultat du réfétrendum irlandais.

  8. 58
    4 Août dit:

    "le président tchèque Vaclav Klaus a estimé que le traité de Lisbonne était "fini", qu'il n'était "plus possible de poursuivre sa ratification"

    "L'homme d'affaires Declan Ganley, figure des "nonistes", s'est félicité de ce "grand jour pour la démocratie". "C'est la troisième fois que le même message est envoyé par plusieurs millions de citoyens européens à une élite à Bruxelles non élue et qui n'a pas de comptes à rendre", a-t-il poursuivi."

    http://fr.news.yahoo.com/afp/20080614/twl-irlande-ue-referendum-prev-c99dde2.html

  9. 59
    Maxou dit:

    Je réclame pour les européeens, donc les français un droit de vote opposable! En effet comment peut-on espérer que les citoyens croient en là démocratie de leurs pays, de l'europe si quand une question est posée aux peuples par un référendum, et que ces peuples répondent Non à cette question ! Et que leurs dirigeants ne respectent pas volonté des citoyens. Comment croire en la démocratie de cette europe méprisante ?

  10. 60
    DiGeo dit:

    Le sénateur propose une autre méthode: "donner un mandat constituant au Parlement européen, qui sera élu l’an prochain, de rédiger un nouveau traité d’organisation des pouvoirs" en Europe.
    Certes. Mais n'y a-t il pas là une opportunité pour un redéploiement de la franc-maçonnerie dont on ne sait toujours pas de façon claire si Jean-Luc Mélenchon en fait partie.
    De filiation en filiation depuis l'Ordre du Temple jusqu'à nos jours quel est le fil conducteur?
    http://www.google.fr/url?sa=t&ct=res&cd=1&url=http%3A%2F%2Fwww.fm-fr.org%2Ffr%2Fspip.php%3Farticle60&ei=VXZTSIK_HIK07QXrqLT-Ag&usg=AFQjCNEUhFdH6ycqnO6nfgZ1MwH-9P5Cpw&sig2=4jCyAFW0mKZ4NUdZd_Q23w

  11. 61
    paul dit:

    Je reviens au sujet:

    S'il est donné mandat constituant à la noucelle assemblée européenne à élire dans un an, ilest clair que çà change teoute la donne de la campagne de ce scrutin, et notamment la question des alliances.
    A l'heure actuelle, un large pôle "UMP/PS". Et Bayrou, plus honnête, mais de là à accptr l'idée d'une constituante...
    De l'autre, mais peut-on nommer celà des côtés, bien sûr: à gauche, Les nonistes restés au sein du PS, les chevènementistes, les antilibéraux, lr PC, la LCR, etc hélas...
    A droite, "Debout la République" au sein de l'UMP, DeVilliers également, peut-être d'autres frères ennemis au sein de ce même parti, Le FN et autres...

    Si "on" fait campagne dès maintenant, les lignes peuvent bouger, y compris dans les congrès à venir du PC et du PS (où ils considèrent que les jeux sont déjà faits). Mais qui serait ce "ON" ?

    Eotre le risque d'une modification du mode de scrutin, comment arriver à ce qu'il y ait ce mandat constituant ?

  12. 62
    Lilian @ Paul dit:

    Désolé, mais j'entends ce mot "constituante" dans la bouche de Jean-Marc et dans la tienne, mais je ne comprends pas ce que ça veut dire. C'est sans doute propre au jargon politique français, dont je ne maîtrise pas en tant que Wallon, tout le champ sémantique, loin de là ?

    Ca veut dire quoi "constituante" ?

  13. 63
    Belgo4.0 dit:

    Oui Camille Javeau de l'ULB

    Pour Paul : un mandat constituant est en réalité impossible : les "nationaux" qui président aux destinées de chaque Etat n'en voudront pas : le processus européen est arreté précisément à cause d'eux. C'est une proposition de Jean-Luc Mélenchon, mais je crois qu'elle est plus destinée à "flasher" l'immobilisme des Nationaux qu'à se voir concrétisée.

    Relire par exemple la récente condamnation de la France par la juridiction du CONSEIL DE L'EUROPE pour insuffisance de logements sociaux et expulsion de sans-papiers.

    le Belge

  14. 64
    Lilian @ Belgo dit:

    Belgo, tu peux mettre les sous-titres français de Belgique ? Il y a un équivalent "français de Belgique" au terme constituante ?

  15. 65
    Belgo4.0 dit:

    Il y a deux sortes de constituante : une assemblée auto proclamée, ou bien une assemblée législative installée ad hoc, pour un objet précis (ex la Constituante de la IIe République). Ici il s'agit de la 2e définition, quoique le mouvement communiste veuille plutot de la 1ere.

    le Belge

  16. 66
    Maxou dit:

    Bonjour à tous, salut Dudu 87, et dit moi puisque personne ne répond au post 70, si j'ai écrit une ânerie oui, ou non, et si oui pourquoi ?

  17. 67
    Alex dit:

    JL, surtout pas donner ce pouvoir au parlement européen, plus fédéraliste, antidémocratique, méprisant des peuples et libéral que tout le reste !

    Pour le reste, vous avez raison, ils vont essayer de supprimer totalement et partout le référendum et de revenir sur nos 3 votes souverains.

    Duhamel déjà chante ce petit air.

    Mais le NON irlandais nous fait gagner entre 6 et 18 mois.

    Il faut en profiter pour envoyer au parlement européen en juin 2009 un maximum d'altereuropéens, surtout pas des UMP PS Modem, qui tous ont trahi les peuples. Il faut commencer dès maintenant à se battre pour ce raz de marée altereuropéen partout en Europe, et en France.

    Il faut continuer dans le même temps de sensibiliser l'opinion. POur cela, les MOCRIES d'Etienne CHouard bien sûr, le travail sur internet, dans nos discussions, les conférences, les coups médiatiques, expliquer les néfastes concrets et quotidiens de cette Europe de Bruxelles prison des peuples...

    Puis se battre, parce que l'édifice européen est fragile, il ne résistera pas aux pressions des peuples.

    http://www.levraidebat.com

  18. 68
    Belgo4.0 dit:

    En Belgique, le pouvoir constituant est dérivé, car c'est une assemblée législative élue par un précédent mandat qui ne pourra modifier QUE telle ou telle partie de la Constitution.

    En France, avec un tres fort héritage césariste, les Constitutions ont souvent été adoptées par réferendum (le Consulat, la modification essentielle de 1962 de la Ve République).

    Si tu t'intéresses à la Constitution de la Ve République, tu devrais lire Laurent Bauffe ou Chantebout (site Eyrolles.fr). Tu vas adorer, je crois.

    le Belge

  19. 69
    Censitaire. Le mot est lâché ! dit:

    La construction européenne devient censitaire.

    Il suffit de lire : le Premier Ministre du Luxembourg Jean-Claude Juncker l'avait déclaré dans la Revue Civique : « En France, Nicolas Sarkozy avait dit, avec beaucoup de courage, avant les deux tours de scrutin de l'élection présidentielle, qu'il ne soumettrait pas le nouveau texte à référendum. Cette décision lève une sérieuse hypothèque en France, et aussi dans d'autres pays. Plusieurs Etats membres auraient pu se lancer dans l'aventure référendaire si la France y avait eu de nouveau recours. J'emploie le mot "aventure" à dessein car, même si le référendum est démocratique, il entre dans cette catégorie imprévisible. »

    Vous avez bien lu : pour l'eurocrate Juncker, président de l'Eurogroupe, un scrutin démocratique permettant à des peuples d'adopter les règles qui vont régir le fonctionnement de la démocratie constitue une aventure. Pour les dirigeants de la Chine, pour Kagame le Président du Rwanda, pour Pinochet autrefois, son imprévisibilité constitue le principal défaut du vote. C'est pourquoi tous, peu ou prou, s'en sont toujours passé...

    D'où l'ambivalence du Non irlandais :
    - d'un côté, il constitué une bonne nouvelle, comme tout réveil civique indiquant aux dirigeants que ceux d'en bas n'entendent pas être dirigés de cette façon et désirent mieux contrôler leur destin ;
    - mais d'un autre côté, le référendum irlandais sonne sans doute le glas de l'enrobage démocratique européen.

    La construction européenne devient censitaire.

    Le satisfecit accordé à Nicolas Sarkozy ne trompe pas : la technocratie européenne lui est reconnaissante d'avoir choisi la voie parlementaire pour l'adoption du Traité. Lui-même a d'ailleurs déclaré qu'en cas de référendum, la plupart des peuples d'Europe voteraient non. Dans l'eurolangue, éviter le suffrage universel est considéré comme un acte de courage politique.

    Hier, François Bayrou rappelait qu'il s'était prononcé, durant la campagne présidentielle française, en faveur de nouveaux référendums à l'échelle européenne pour ratifier le Traité. La plupart des dirigeants socialistes s'étaient également prononcés pour un nouveau référendum, comme nous l'avions déploré dans ces colonnes (Marianne.fr). Mais, rappelons-le, ils ont bien vite oublié leurs engagements et ne se sont pas opposés à l'adoption parlementaire du Traité simplifié, permettant au président français de valoriser la voie censitaire pour l'adoption des traités européens.

    Les européistes rétorquent que les députés qui adoptent les textes européens sont des élus du peuple. Certes, mais ces élus n'ont pas mandat pour gérer les affaires euroépennes, sauf à modifier profondément la Constitution. Le Président est d'ailleurs en train d'en faire adopter une nouvelle... par la voie parlementaire, devenue en fait une nouvelle voie censitaire, la nation ayant vocation à être dirigée par un groupe de « professionnels de la démocratie ». Peut-être que, sans le savoir, Nicolas Sarkozy aura posé la première pierre d'une nouvelle Europe, persuadée qu'elle doit agir pour le peuple mais sans lui.

    Exactement comme les dirigeants de l'ancienne Union soviétique.

    Philippe Cohen.

  20. 70
    Belgo4.0 dit:

    En Belgique, tu n'as plus de "pointure" constitutionnelle depuis Velu.
    Tu as Delpérée, mais c'est un conservateur, il est proche du CDH dit parti "humaniste" (énième resucée des sociaux chrétiens) et il est affligeant.

    bonne journée,
    "le Belge"

  21. 71
    Belgo4.0 dit:

    tout à fait d'accord :'"censitaire."

    J'ai bien parlé de Nomenklatura. Ils ont meme leurs magasins réservés, leurs restaurants gastronomiques, etc.
    J'ai aussi parlé du style stalinien qui prévaut au Rotary : culte de la personnalité, cooptation, avantages : affichage du portrait du Patron, étude de livres insignifiants, etc.

    Vous croyez qu'on pourra vivre notre révolution démocratique ?
    "le Belge"

  22. 72
    paul @ Lilian dit:

    Une constituante:
    Le peuple élit des délégués pour établir une Constitution Européenne et la valider. Ce pourrait même être son seul mandat et on pourrait imaginer qu'elle soit dissoute après celà, ayant défini des instruments de représentation et d'execution autrres que ceux existant acuellement.

    Ce serait un temps solennel, je veux dire que çà n'irait pas, comme on va nous le reprocher, aller dans le sens d'un ras-le-bol des élections...

    Un temps limité, qui donnera un autre sens au vote de chacun, un vote dont chacun pourrait saisir l'émergence d'une citoyenneté européenne non fantasmée.

  23. 73
    Lilian @ Belgo dit:

    Euh merci, Belgo, c'est un peu moins trouble, mais ça l'est encore ;-)

  24. 74
    4 Août dit:

    De la conférence de presse du pitbull et de son caniche, il ressort 2 choses:

    - Le "non" on sait où on peut se le mettre
    - Alliance (allégeance) atlantique et pétage de gueule à l'Iran.

  25. 75
    Lilian @ Censitaire dit:

    La conclusion de Cohen est la mienne. Et c'est ce que je répète depuis quatre jours, même si je me suis très mal fait comprendre. Si nous ne prenons pas la mesure de ce qui est en train de se passer et que nous nous cantonnons à une analyse purement idéologique de ce qui est en train de se passer, nous échouerons...

    Je me suis fait mal comprendre pour deux raisons. Parce dès mon entrée sur ces forums, j'introduisais des éléments de pensée théorique "libéral" (référence à Aron, Allais, Tocqueville) au sens du libéralisme politique (fort éloigné des considérations oligarchiques, aristocratique et quasi censitaire d'une partie de l'élite PS et UMP) et que je marquais ma préférence pour NDA. Je peux donc tout à fait comprendre que des sympathisants de Mélenchon aient pu voir en moi un individu hautain soucieux de mettre à mal tout l'héritage socialiste qui a oeuvré positivement à la défense des intérêts de la population française et des plus affaiblis.

    Ce que certains ne comprennent pas, c'est que ce qui se passe depuis trente ans est à mon sens bien plus grave encore que ce qu'ils s'imaginent en se cantonnant à une simple analyse idéologique du phénomène. Raison pour laquelle, ils espèrent, à mon sens sans succès, réinjecter une dose de radicalité socialiste au sein du PS...

    Je dis que sur un plan philosophie, sociologique, anthropologique et économique, l'effet conjugué de la révolution conservatrice des années quatre-vingts, du Traité de Maastricht, du Traité de Lisbonne, du comportement aristocrate et anti-démocratique des élites, de la montée en puissance du communautarisme et des sous-régionalismes est en train de replacer la France sur les bases de l'Ancien Régime. En clair, nous sommes sous Louis XV et il est moins une barre au compteur de la France.

    L'erreur de Besançenot : penser que 68 rase gratis les enseignements à retirer de 1848 et 1789...
    L'erreur d'autres à gauche : penser que 68 et 1848 rasent gratis les enseignements à retirer de 1789.

    Cette Europe-là n'est pas qu'anti-socialiste, elle est anti-Lumières. Elle abolit dans son fonctionnement tout le positif de la pensée politique libérale (en termes de fonctionnement de l'Etat, claire séparation et identification des pouvoirs, instauration de contre-pouvoirs) et abolit tout l'héritage socialiste-social-démocrate sur le plan socio-économique... Donc le véritable clivage est entre républicain et "bolchéviques du marché", qui essaient comme les bolchéviques de forcer une finalité historique sans le consentement des peuples, qui cherche à donner une assise constitutionnelle à un modèle économique, ici de la dérégulation, du libre-échangisme total, avec libéralisation des entreprises de réseau (réseau de distribution de courrier, de distribution de gaz, d'électricité, de télécommunications, réseau ferroviaire) à une époque où le capitalisme boursier est purement et simplement délirant et tyrannique.

    Raison pour laquelle les tendances républicaines des deux camps doivent se fédérer : idée du modem républicain.

    Pourquoi Sarkozy voulaient de Besancenot et de Le Pen au premier tour ? Parce qu'il sait très bien que si la révolte se cantonne aux extrêmes, elle n'est pas dangereuse ! Besancenot ne fait peur à personne ! Il fait inconsciemment le jeu de ceux qu'il prétend combattre...

    La mystique du pôle des gauches, style "front populaire", intervient non pas à une moment industriel, mais de casse industrielle et de délocalisation (après décloisonnement des marchés financiers).. Elle est vouée à l'échec, parce que la population hors Paris et métropoles n'y adhérera pas... En clair, s'il y a casse industrielle, délocalisation et incapacité à soutenir le réseau de PME et relancer une politique industrielle, un axe de résistance de gauche serait amené sous l'UE à construire à terme la solidarité sur des ruines. Elle empêcherait le rapprochement de la petite bourgeoisie entrepreneuriale et des salariés contre cette vision de l'Europe.

    L'élite dirigeante est composée d'oligarques nihilistes cyniques ou insouciants qui nous amènent à dépasser, par volonté de résistance, les clivages historiques. Je n'ai pas le pathos révolutionnaire, mais au-delà de la Terreur, Baboeuf n'est possible que parce qu'il y a eu Robespierre et Saint-Just... La Terreur contre les Girondins ne s'expliquaient pas par le fait qu'ils avaient tort, mais par le fait que tout régime révolutionnaire est amené à se protéger contre la réaction venant de l'extérieur. Ce fut pareil entre mencheviks et bolchéviks en Russie...

    NDA fait peur à Sarkozy qui ne lui a pas donné la possibilité d'avoir des parainnages parce qu'il tire une partie de l'électorat UMP hors du champ d'une particratie UMP/PS qui a failli... Cette opportunité DLR doit amener les républicains de gauche à se rapprocher de NDA qui lance des appels. Qu'il y a conflit de leadership par la suite n'est pas le plus important, ne mettons pas la charrue avant les boeufs...

    La question qui bloque cette axe républicain gauche-droite "anti-libéraux" (disons anti-monétaristes, laisser-fairiste), c'est la question de l'immigration...

    Il est clair que NDA est pour la limitation de l'immigration. Mais nous aurions tort (et je le dis en tant qu'ancien membre d'un bureau de collectif de défense des sans-papiers) de croire qu'il y a une motivation raciste derrière ça. Dumping social est-ouest, dumping social nord-sud. C'est intenable à terme. Et le juif laïque Todd prévient... Le délire de Delanoé poussera à terme un électorat populaire toujours un peu plus dans les bras du FN...Pensez à ce qui s'est passé dans la région de Calais... Le Pen a perdu aux présidentielles, mais la stratégie de Soral ancien du PCF allié à Marine portait ses fruits à Calais...

    Mais posons-nous la question de savoir pourquoi le juif laïque Mendes-France, l'humaniste, l'introducteur de Keynes en France rejetait le Traité de Rome, voulaient des barrières douanières et réclamait que la France ait le droit à conserver son droit à bloquer l'immigration en période de crise. Or, à l'époque, Mendes ne parlait pas d'immigration extra-européenne., mais d'immigration intra-européenne; Il reprochait à l'Italie d'encourager la liberté de circulation des personnes pour mieux se débarasser de ses chômeurs...

    Alors la gauche réformiste c'était sa vision des choses avec Mendes en 57
    Ajourd'hui, c'est curieusement Lamy qui déclare que toute barrière protectionniste est une politique xénophobe... Vous savez où il se trouve ! Ca ne vous étonne pas ?

  26. 76
    Maxou dit:

    Finalement, j'ai probablement dit une ânerie dans mon post 70, puisque personne n'y porte attention ?

  27. 77
    Jean-Marc dit:

    Lilian, tu as un email je pense...
    le mien : fromjeanmarcAT%gmailPOINT%com

    j'aimerai en échanger qqs uns de mails pour clarifier 2 ou 3 choses. ok? :)

  28. 78
    4 Août dit:

    "Jean-Pierre Jouyet espère que les Irlandais revoteront"

    (...)"Les priorités de la présidence française ne sont en aucun cas remises en cause, la présidence française a l'opportunité de montrer justement que l'on peut faire de la politique et qu'on peut développer des politiques communes en matière écologique, en matière d'immigration, en matière agricole et alimentaire et bien sûr aussi en matière de défense", a assuré Jean-Pierre Jouyet."

    Rien à faire, c'est chronique, la politique "sociale" n'existe pas en Europe.

    http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080614/tts-france-irlande-jouyet-ca02f96.html

  29. 79
    Jean-Marc dit:

    4aout, un email?

  30. 80
    Jean-Marc dit:

    Vous faites chier tous à ne jamais lâcher un email :)
    J'ai parlé de 5 / 6 personnes ici récemment, qui devraient envisager d'échanger entre elles je pense.

  31. 81
    Maxou dit:

    Finalement, j'ai probablement dit une ânerie dans mon post 60, puisque personne n'y porte attention ?

  32. 82
    Lilian @ Maxou dit:

    T'as pas dit une connerie, mais tu prêches un peu des convertis, donc ça ne prête pas à polémique...

  33. 83
    Lilian @ 4 août dit:

    En effet chronique... Aucune réflexion macro-économique, sociale, aucune réflexion sur les ressorts cachés et destructeur de la mondialisation. Du pipi de chat...

  34. 84
    Maxou dit:

    @Dudu 87 excuse moi j'ai commis une erreur, le post 70 n'est pas le mien, il faut lire post 60 ! Encore une fois je m'excuse envers vous tous !

  35. 85
    Jean-Marc dit:

    Hi Max, c'est sûr : ce que tu dis est tellement vrai et acquis par à peu près tous ici, qu'il n'y a rien à rajouter.

    Par contre, j'aimerai porter à la réflexion ceci, qui me pose problème : on a tous constaté que dans la mouvance Noniste, il y avait deux courants très différents : les républicains et les démocrates "vertueux", mais aussi bon nombre d'extrêmistes.

    Celà questionne très sérieusement la stratégie : car comment ne pas faire entrer les loups dans la bergerie quand le berger démocrate y entrera...

    En d'autres termes, attention aux pires mouvances extrêmistes qui viennent se greffer sur ce combat. Weimar Weimar...

  36. 86
    Maxou dit:

    Donc, j'ai certainement dit une ânerie dans mon post 60 puisque personne ne répond à ce post 60 !

  37. 87
    Jean-Marc dit:

    1917 1917

  38. 88
    Jean-Marc dit:

    Weimar 1917 Weimar 1917 Weimar 1917 :)

  39. 89
    ALERTE ! dit:

    UN CONSEIL :

    NE COMMUNIQUER PAS VOTRE EMAIL ICI.

    CERTAINS POURRAIENT EN FAIRE MAUVAIS USAGE.

  40. 90
    Jean-Marc dit:

    ? pourquoi

    il suffit de communiquer un email"miroir", pas son email perso

    et de remplacer les @ et. par des caractères pour ne pas être aspiré par les spammers.

    simple non.?

  41. 91
    Jean-Marc dit:

    @Lilian.

    Marrant :)
    Je viens de voir qu'on a eu la même idée à quelques minutes d'intervalle (cf blog Nda).

    Tu devrais vraiment laisser un mail genre gmail ou yahoo.

  42. 92
    Jean-Marc dit:

    Je ne connais pas Mafféis...

    Ce que je peux dire, c'est qu'il ne s'en sort pas si mal que çà dans la gestion de ce blog.
    Je trouve par contre que la stratégie globale en ligne de Jlm est extrêmement faible et manque cruellement d'idées.

    Quant aux emails, je ne vois aucune raison sérieuse pour empêcher leurs échanges ici, j'ai déjà donné un des miens d'ailleurs.

  43. 93
    Maxou dit:

    Les extrémistes sont très minoritaires ! Maintenant tu me fait douter Jean-Marc ? Et en plus tu me fait frémir, je doute, j'ai peur !

  44. 94
    4 Août dit:

    Naann J-M ! Pas de mail. Les robots ne voient pas "AT", mais les humains, si...

    Que penser de ces propositions ? Qu'y a-t-il à jeter, ou plutôt à garder pour mettre en commun ? (commun, communisme... Hum !)
    Et devinette, de qui sont (et pourraient être) ces propositions ?

    — Pour la République une et indivisible ! Contre la régionalisation !
    — Pour la reconquête de l’ensemble des droits collectifs et individuels !
    — Pour le retour à la Sécurité sociale de 1945 !
    — Pour la renationalisation des secteurs clés de l’industrie !
    — Pour la défense des 36 000 communes et des départements !
    — Pour la défense de l’école laïque de la République !
    — Pour l’Assemblée constituante souveraine !
    — Pour la rupture avec l’Union européenne !
    — Pour l’union libre des peuples et travailleurs d’Europe !

  45. 95
    Jean-Marc dit:

    Max, les extrêmistes de gauche et surtout de droite ne sont pas si faibles que ça, hélas.
    Par ailleurs, et dans un genre "à peine différent", n'oublions pas les soutiens au Non très douteux de la part de Murdoch, ou d'intégristes religieux cathos, etc...

    C'est pour celà que je disais dans mon post 19 qu'une alliance JLM/NDA/JPC/+MGB devrait se faire en écartant très clairement et sans ambiguité TOUS les extrêmes.

  46. 96
    Lilian @ Jean-Marc dit:

    Je ne déposerai pas mon adresse e-mail sur un site, mais je t'ai envoyé un msg sur ta boîte... Sur le site de DLR, le modérateur se charge de donner l'adresse à un autre intervenant, quand on lui fait la demande...

  47. 97
    Jean-Marc dit:

    Parano 4aout :)
    Si "certains" s'intéressent à toi, ils savent déjà tout.
    Mais bon, comme tu veux.

  48. 98
    Jean-Marc dit:

    Ok Lilian, pas encore reçu le msg.

    Mais peux tu me dire pourquoi tu ne laisses pas de mail. Je ne comprends pas les raisons rationnelles.

  49. 99
    Maxou dit:

    Je demande conseil, à quelqu'un qui a parlé via ce blog avec moi lors d'une soirée très intéressante, et très tardivement. Faut-il que je laisse tomber ce blog ?

  50. 100
    Jean-Marc dit:

    ?
    je me souviens, d'une soirée, intéressante, à papoter, je conseillerai, de ne pas laisser tomber, et de persister, mais d'améliorer

Pages : « 1 [2] 3 4 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive