30jan 08

Avant de commencer la rédaction de cette note j’ai regardé le journal du soir de France 2. J’ai vu que l’augmentation du prix des denrées alimentaires faisait que les gens en Haïti mangeaient des galettes de boue. De la boue. Au secours ! Quel est ce monde ? Comment ne pas haïr ses valeurs et son organisation. On voyait des gosses « nourris » aux galettes de boue ! J’écris, les larmes aux yeux. Je crois que, même sans aucun espoir de succès à court terme, notre dignité d’être humain nous commande de tout faire pour faire naitre un autre monde.

Finalement, bien sur, la droite a eu le dernier mot au Sénat à propos de la révision constitutionnelle pour permettre la ratification du traité de Lisbonne.. Mais j’estime que moralement notre pugnacité et la mesquinerie des procédés utilisés pour nous clouer le bec nous a donné le point N’empêche, en décidant de mener le débat sans désemparer jusque dans la nuit, c’est l’usure qui a fait le travail de la droite davantage que la force des arguments. Imaginez : nous avons fini à deux heures et demi du matin !

Un gros bon point aux communistes qui ont été sur le pont sans trêve, argumentant sans relâche. Parmi eux, la palme à Nicole Borvo et à Robert Bret. Notre petit groupe de socialiste n’a pas été mal non plus. Nous avons été quinze en séance sans désemparer. Charles Gauthier, Pierre Yves Colombat, Jean-Pierre Godefroy et les autres n’ont pas perdu pied un instant.  La présence physique dans un tel hémicycle et sur un tel débat c’est extrêmement important. J’en profite pour dire que c’était parfaitement démoralisant de voir que dans les tribunes, il y avait juste une ou deux personnes. Pas un militant, pas un dirigeant d’organisation. Le débat parlementaire est-il aussi considéré comme une formalité sans intérêt? Je garde pour moi le caractère un peu planant de certains messages de camarades me reprochant de ne pas m’intéresser à leur campagne municipale et cantonale et qui sont bien piteux quand je leur apprends que je suis dans l’hémicycle pour la bataille sur le traité de Lisbonne qui n’a pas vraiment plus l’air d’être dans leur préoccupation du jour. Comment leur en vouloir ? Chacun à son poste nous menons notre part du combat. Les journées n’ont que vingt quatre heures. Les fronts sont tellement déconnectés, faute de parti politique de gauche assez fort et volontaire pour les unifier. De mon côté j’ai eu la parole vers minuit et demi. Quinze minutes sur une motion de de procédure, après la discusion générale. Le sens de la "question préalable" que je déposais était: il n’y a pas de majorité ici par principe pour retirer la parole au peuple farnçais. mon intrevention était donc exclusivement centrée sur la question de la démocratie en europe et en France. Demain sans doute je mettrai le texte sur de cette intervention sur ce blog. De toute façon elle sera sur le site de PRS . Après la prise de parole, compte tenu des interruptions et de la tension j’étais littéralement vidé comme après une course d’endurance. Oui, vidé.
Après ça vous serez surpris d’apprendre, si vous regardez le journal des débats du Sénat,  qu’en plein milieux de la discussion sur la loi de révision de la Constitution, un groupe de socialistes s’est senti inspiré de faire un amendement en faveur de l’adoption de la Charte des langues régionales… C’est le moment le plus étrange de la nuit! Car le débat s’est mené exclusivement entre socialistes. Bien sur j’ai argumenté contre et cela m’a valu les habituelles manifestations d’intolérance communautariste. Je m’attends donc à un flots des messages injurieux comme c’est la tradition sur ce sujet. Cet après midi « Public Sénat » m’a interviewé à propos de la nuit de débat. En général ça se passe bien. Confort du temps, ton tranquille. Mais comme la chaine commence à faire de l’audience, les zombies commencent à envahir les effectifs. Justement c’est un robot lyophilisé qui tient le micro : « êtes-vous d’accord avec le PS sur le traité de Lisbonne ? » On croit rêver. J’étais encore aimable : « ce n’est pas le sujet je crois que c’est le référendum: en faut-il un ou pas ? Je pense que oui et je vais vous dire pourquoi» Le robot laqué et souriant : « oui mais justement la division du PS sur ce point est affichée. Ne pensez vous pas qu’il n’y a plus de ligne commune sur l’Europe au PS ? » Moi : « Le référendum est une façon de commencer à soigner l’union européenne de sa maladie de manque d’implication des citoyens et je vais vous dire pourquoi » Le robot journaliste répondeur automatique: « mais ne pensez vous pas que le PS est divisé et qu’il aura du mal à trouver une issue à ses déchirements » Et ainsi de suite. Cinq fois avec le même sourire béat « t’as-vu-maman-c’est-moi-qui-pose-des-question-à-la-télé-à-cette-cloche-de-socialiste-divisé ». Dès la deuxième question j’agrémentais ma réponse de commentaires acides contre les journalistes sans conscience civique qui ne s’intéressent pas au fond etc. Mais les robots questionneurs automatiques sont formés dans les écoles de police. Quand la lumière de la caméra est allumé dans les yeux du socialiste divisé, ils savent qu’en reprenant la question dix fois sous un angle différent le suspect finira par craquer et dire ce qu’on a décidé de lui faire dire pour « illustrer le sujet ». Dans l’intervalle vous pouvez leur pisser sur la tête: ils ne sortent pas de la question apprise par cœur. Quand j’ai commencé à me fâcher, le robot a aussitôt avancé le micro plus près de mes lèvres. Une image formidable s’annonçait : un socialiste divisé en train de s’énerver. « Le chef sera super content. Mon cdd sera sans doute renouvelé », pense le robot qui n’est jamais qu’un(e) pauvre bougre(sse) précarisé. Vous connaissez la différence entre un mannequin de mode et un robot de presse ? Le mannequin ne mange pas pour garder la ligne et le robot garde la ligne pour manger. Telle est la société de l’information spectacle de notre temps.  Après ça une publicité pour des journalistes, des vrais, qui enquêtent et nous apprennent des choses qui ne sont pas destinées à les faire bien voir du grand quartier général. Regardez la télévision, mais oui c’est moi qui écrit ça, jeudi 31 janvier à 23 heures, sur France 2. C’est la série "Dans le secret de…". Ca s’appelle : « Les riches, l’impôt et la fortune ». Un documentaire de Jacques Cotta et Pascal Martin. Ces deux là décapent. Surement qu’ils vont finir par être virés. Ils n’ont pas assez faim. Ca leur laisse trop de temps pour penser.


235 commentaires à “Avant de manger de la boue”

Pages : [1] 2 3 4 5 »

  1. 1
    José Angel dit:

    moi aussi j'avais les larmes au yeux en voyant ce reportage et elles ont éclatées lorsque j'ai vu les deux gamins pas plus haut que 2 pommes se battre entre eux pour de la boue séchée... puis ces larmes de peine se sont transformées en larmes de rage lorsque ces petits blancs manifestaient leurs soutien à leur patron de banque.

    Je ne sais pas qui gagnera au final, mais vraiment la route est dure...

  2. 2
    FRG dit:

    POUR ANIMER ET FAIRE PARLER DE L'EXIGENCE D'UN NOMBRE CONSIDERABLE DE CITOYENS AU DROIT A UN NOUVEAU REFERUNDUM POUR REMPLACER LE PREMIER NE SERAIT IL PAS BON DE LANCER UNE ACTION DE TYPE COUPURE DE L'ELECTRICITE PAR EXEMPLE A 20 H ACTION FATALEMENT COMMENTEE ET EVENTUELEMENT RENOUVELABLE JUSQU'A OBTENTION D'UNE REACTION

  3. 3
    Michel VAYSSIERE dit:

    Mais, non, monsieur, vous affabulez ! De la boue ? Non, bien sûr, cela était du bon pain, du pain au levain, Ô miracle et oui, du pain au levain, tel que veux bien le laisser croire cette téléréalité que les médias dispensent sans aucun scrupule. Ce concours des médias comme quoi tout semble merveilleux en ce monde, en ce XXIe siècle, mais voilà nous sommes malheureusement de retour au moyen âge au temps des seigneurs et des serfs.
    Vous avez raison, Monsieur aujourd’hui le dicton : marche ou crève et ferme ta gueule. Mais pendant combien de temps encore ?

  4. 4
    rosay dit:

    Pas de télé-pas vu.J'irai à Versailles le 4/2/2008,pourtant il y à les Municipales ou si la Liste" a Gauche maintenant pour une Majorité Social"
    Demande beaucoup d'investissements,car comme le décrit fort justement
    J.Luc Mélenchon,"le manque d'implication des Citoyens " est malheureusement patent et
    dificile de le faire bouger.
    De plus ,la droite aux pouvoir c'est bien organisée pour coincer les municipales ,avec le mini-traité-sarco,obligeant d'etre sur plusieurs front à la fois
    Courage, et rageons silencieusement mais éfficacement pour un Référendum.
    Salut et fraternité Amitiers Sociales.Rosay.

  5. 5
    Tiago_Jaïme dit:

    Personne dans les tribunes. Tu as raison, démoralisant. Je confesse mon ignorance cela ne m'est pas venu à l'esprit.

    Dommage; 200 partisans d'un référendum dans les tribunes, ça aurait fait réfléchir les "nôtres" qui ne réalisent pas le prix que risque de leur coûter un vote oui ou une abstention le 4 février.

    Nous ressentons tous avec une forte émotion ce regain de misère pour les plus pauvres où qu'ils soient dans le monde (ça veut dire partout en Haïti et en France !).

    Je crois que je peux rajouter que nous ressentons une culpabilité de n'avoir pu empêcher les massacres permanents d'afghans et d'irakiens, que nous tremblons presque à l'idée qu'ils pourraient y avoir aussi les iraniens et les syriens.

    Que penser du millier de morts au Kenya en un mois ! Je me souviens d'un reportage sur un couple de kenyans coupeurs de fleurs à 50€ par mois pour remplacer les coupeurs de fleurs en France à 1200€. C'était mortel, ils bossaient beaucoup, ils avaient un une pièce sobre très sobre, une cloison en rideau... et ils avaient des tubes de crèmes qu'ils achetaient à la pharmacie contre les démangeaisons dues aux pesticides. Des galettes de boue ! Je ne l'ai pas vu. Je ne sais pas si je veux le voir.

    Je ne vais pas dire ce que je ressens, mais j'ai du mal à comprendre que certains de nos députés et sénateurs socialistes ne ressentent pas avec leurs tripes qu'ils n'ont pas le droit de priver le Peuple du référendum sur le traité de Lisbonne.

    Non pas des élus du PS ! C'est impossible. Ils vont ouvrir les yeux.Ils vont tous voter NON le 4 février pour que le Peuple français qui demande à 70% un référendum l'obtienne.

    Je ne suis ni Député, ni Sénateur. Je n'en fais pas un complexe.
    Je me dis qu'ils ont une expérience que je n'ai pas. Mais comment font ils pour ne pas voir que Nicolas Sarkozy qui parle de tout, ne dit rien sur la ratification et sur le congrès du 4 février.

    Ouvrez les yeux, Nicolas Sarkozy a peur d'être contraint au référendum...il ne veut pas que l'on y réfléchisse, que l'on en parle, que l'on débatte...Et vous les futurs traîtres du peuple vous succombez au chant de la sirène N.S.

    Je vous en supplie, relevez la tête avant le 4 février.

    Et grand merci et soutien à Jean Luc Mélenchon.

    Dis nous où il faut aller physiquement.
    Nous ferons tout, donc nous y serons !

  6. 6
    anny paule dit:

    Peut-être pas mauvaise l'idée de FRG "couper l'élctricité"... Mais il faudrait que ce soit dit, que ce soit expliqué, sinon, ça n'aurait pas de sens pour les gens... Et quel journaliste acceptera de faire ce travail d'explication?
    Continuons à résister... toutes les formes de résistance sont bonnes à prendre.
    Merci Jean Luc pour cet engagement indéfectible.

  7. 7
    Jeannot dit:

    31.01 à 08.15
    Je viens de voir Henri Emmanuelli sur Canal+ dans l'émission "la matinale"
    15 mn précieuses d'antenne. Pas un mot sur le coup d'état qui se prépare le 4.02
    Il n'a fait que joindre sa voix inutilement, à la cacophonie médiatique actuelle sur l'affaire SG et sur le déliquescence du parti socialiste.
    Guère encourageant pour ceux qui tentent de mobiliser pour manifester lundi.
    Plus que jamais, il nous faut être un maximum de contestataires à Versailles, car malheureusement tous nos élus ne s'appellent pas Mélenchon

  8. 8
    4 Août dit:

    Jean-Luc, magistral comme toujours sur France Inter ce matin. J'ai bien aimé sa conclusion, elle est tellement visionnaire....

    itpc://radiofrance-podcast.net/podcast/rss_10239.xml

  9. 9
    Marie dit:

    Merci Monsieur pour votre excellente intervention sur France Inter ce matin. Oui, vous avez raison il est absolument vital de lutter contre cette terrible et brutale dérive de nos sociétés et de notre monde. Merci

  10. 10
    COURTY dit:

    je vous ai vu à la télé ce week end, entendu ce matin sur France Inter. MERCI, MERCI de nous donner encore une raison de croire au socialisme et de nous donner envie de nous battre. Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir que vous m'apportez dans le désarroi où je me trouve - comme tant d'autres- face aux atermoiements et veuleries du PS. Je reviendrai régulièrement sur ce blog.
    Pour respirer.

  11. 11
    Ghannad-Rezaï dit:

    Monsieur Mélenchon,

    Je viens de vous écouter sur France inter... J'ai les larmes aux yeux. Votre vision de ce qui se prépare est si juste (mais hélas si peu partagée, et si peu médiatisée). Votre idée de la responsabilité de l'état dans la protection des plus faibles est si égale à la mienne. Mais jusqu'à présent je n'entendais plus ce discours dans les bouches de nos hommes et femmes politiques et ne voyais dans le parti socialiste qu'un habile déguisement des idées libéralistes de la droite...

    Merci, continuez ainsi pour nous et surtout, gagnez, gagnez les autres à vos idées !

  12. 12
    coceya dit:

    merci Monsieur Mélenchon, je viens de vous entendre sur France Inter, et je découvre votre blog. Dommage que le PS auquel je ne crois plus du tout n'ai pas plus de gens comme vous. Pourquoi n'allez vous donc pas créer ce nouveau parti avec Besancenot. Je suis très émue de vous avoir écouté et lu ce matin, continuez à dire ce que d'autres n'osent même plus penser tout haut.
    Que faire pour que ce monde change, nos petites actions anonymes vont-elles un jour briller ?

  13. 13
    OP dit:

    Bonjour Sénateur,

    J'ai adoré votre intervention sur France Inter de ce matin. Surtout en ce qui concerne la façon dont vous avez réagi aux propos d'Attali de la "belle époque". Avez-vous ce "parler vrai" pour tous les sujets? En tous cas, vos propos font plaisir et me rappellent que tout est encore possible.

    Merci

  14. 14
    Gilles BABAZ dit:

    Bravo Monsieur et Merci !

    Ce matin le soleil était sur France-Inter. Est-il vrai que l'on peut encore
    changer cette société? Que les indicateurs humains peuvent prendre le pas
    sur les indicateurs financiers ? En tout cas on a envie de vous croire et de s'engager à vos côtés (comment?)

    Merci Monsieur Mélenchon de ce moment d'émotion.

  15. 15
    Luc dit:

    Cher Jean-Luc Mélenchon, tellement différent et au fond tellement pareil.
    Ce furent ce matin quelques instant de jubilation de vous entendre dire des choses si justes, et - ce qui ne gâte rien - les dire très bien, avec des mots bien choisis, avec aisance, avec conviction...
    Et puis, et puis... une évidence s'impose néanmoins : le type qui nous dit tout cela est au PS.
    Cela fait des années qu'il explique à qui sait entendre et écouter, pratiquement chaque fois qu'il ouvre la bouche en public, que le PS est un insurmontable obstacle à tout changement réel. Et où dépense-t-il toute sa belle énergie militante ? Au PS, bien entendu.
    La fonction historique du PS est de faire obstacle à tout ce que Mélanchon dit souhaiter. Mais, c'est plus fort que lui, c'est au PS qu'il s'agite.
    Masochisme ou duplicité ?

  16. 16
    Pierrot dit:

    Monsieur Mélanchon,

    Je profite d'un peu de liberté pour vous écouter ce matin sur France Inter.
    Merci pour vos interventions qui obligent le citoyen à prendre conscience de certaines réalités.Comme vous dites,on nous endort à grand renforts de somnifères médiatiques ! Je regarderais dorénavant le Robot Journaliste à 20h.
    Je m'informerais sur les blogs !
    Merde j'ai voté oui au référendum !
    J'ai appellé mon frangin spécialement pour le convaincre d'en faire de même le matin du vote...c'est dire si j'étais convaicu...
    Et puis j'ai perdu.J'ai beaucoup perdu aux différentes élections ces dernières années. Et comme disaient mes vieux quand on leur posait la question, gosses que nous étions dans les années 70:"nous les enfants, on vote à gauche mais on est pas la majorité "et c'était toujours pareil.
    Maintenant j'en ai trois et je ne leur répond pas comme çà.Déjà qu'on ne leur offre pas des perpectives réjouissantes bonjour la déprime.On leur dit qu'il faut se battre à son niveau pour essayer de changer les choses.On a pas forcément besoin de tout ce qu'on nous propose etc...l'argent c'est pas le plus important...donc on vote pour faire en sorte que nos idées reflètent çà.
    Et en ce moment les gens préfèrent voter pour un mec qui leur promet plus de sécurité ou d'argent en leur faisant croire qu'il va changer les choses.
    Alors merci Monsieur Mélanchon d'être un de ceux qui rappellent avec force des idées de bon sens et vers qui on pourra regarder au moment des prochains scrutins pour un avenir meilleur !
    Dans l'immédiat je vous soutien totalement dans votre combat LEGITIME pour un nouveau référendum.
    Pour les municipales je voterai pour ma petite liste locale très dévouée, un peu de droite mais que voulez vous... et je reviendrai souvent prendre de vos nouvelles ici . Et je passerai le lien à mon frangin pour me faire pardonner!
    A++

  17. 17
    laurent christian dit:

    je pense que les traders vont investir dans les sociétés fabricant des pelles en prévision de la campagne appelant a l'aide d'haiti pour le bien de l'humanité financière

  18. 18
    DELPECH Alain dit:

    Bonjour

    Merci de vous indigner quand des gosses,des hommes sont amenés à manger de la boue pour avoir l'illusion de manger.
    Merci aussi de continuer dans un engagement ou l'humain doit demeurer le centre de cet engagement.
    Merci de parler tout simplement avec le coeur et de secouer le conformisme de la majorité de "la famille". Quand on a un idéal humaniste,il y a des valeurs avec lesquelles on ne transige pas!
    Alain

  19. 19
    HervE dit:

    Bonjour,

    Ecouté France Inter aussi. D'accord avec vous à 100% (chose rare qd j'écoute un homme politique). Continuez de vous battre ! Entre le bon sens et le chaos, mon choix est vite fait.

    Bonne nuit.

  20. 20
    H2 dit:

    Quelle verve !
    A propos des journalistes...
    "Mais les robots questionneurs automatiques sont formés dans les écoles de police"... excellent !
    "Vous connaissez la différence entre un mannequin de mode et un robot de presse ? Le mannequin ne mange pas pour garder la ligne et le robot garde la ligne pour manger" ! Ah Ah !
    Vous êtes très inventif M. Mélenchon, on dirait du Coluche ou du Guy Bedos ! Super ! Au moins on rigole, c'est pas mal en ces temps du retour de la calotte, des croisés et de l'Opus Deï, des barbus en tous genre et de la scientologie nauséabonde.
    Lorsque la parole vraie reviendra à Gauche - loin des langues de bois de tout poil - on pourra se dire que l'on verra le bout du tunnel. Si, si, ça se décoince d'abord en bouche la politique.
    L'action et l'imagination suit.

    Et oui, M.Mélenchon une galette de boue est une galette de boue - je l'ai vu moi aussi, sur France 2.
    J'ai bien compris qu'à long terme beaucoup veulent que l'on renie tout, pour avoir la chance un jour de bouffer des galettes de boue 100% naturel, à base d'argile et d'eau croupie.
    Le coupe-faim du pauvre en quelque sorte.
    Combien donnons -nous de subsides pour Haïti via l'ONU ?
    Ils ne sont pas foutus de filer des distributions gratuites de gamelles de riz "Oncle Sam " comme nourriture collatérale ?
    Impossibilité pour cause de marché libre et non faussé ?
    Sans doute.
    Le prix des denrées de base qui explose pour cause d'agrocarburant ?
    Sans aucun doute.
    La famine pour demain ?
    Probable.
    Aucune intervention de l'Etat pour nourir sa population ?
    Sacre-dieu ! Vous n'y pensez pas ! Formellement interdit par le dogme néolibéral. Si vous le faites, vous allez tout droit en Enfer créationniste !
    Qui a dit que les révolutions sont néfastes ?
    Même les Révolutions démocratiques ?
    Qui a déjà faim ?
    A table !

  21. 21
    Kiene dit:

    Bravo pour vos paroles saines d'une vraie gauche qui ne devrait plus se chercher maintenant. Gardez le cap et continuez à vous exprimer aussi bien à la fois sur le fond et dans la forme, sans besoin d'attaquer avec perfidie ou sous-entendus, mais avec une clarté qui honnore la gauche.

  22. 22
    grosse claque dit:

    1851 : 20 février : Hugo visite les caves de Lille. - 17 juillet : il s’oppose au projet de révision de la constitution et dénonce les manœuvres de L.N. Bonaparte

    Après être allé visiter les caves de Lille, Victor Hugo écrit le discours qui suit.

    VICTOR HUGO : DISCOURS A L’ASSEMBLÉE (extrait)

    Ah ! messieurs ! je ne fais injure au cœur de personne, si ceux qui s’irritent à mes paroles en ce moment avaient vu ce que j’ai vu, s’ils avaient vu comme moi de malheureux enfants vêtus de guenilles mouillées qui ne sèchent pas de tout l’hiver, d’autres qui ont toujours envie de dormir parce que, pour gagner leurs trois ou quatre misérables sous par jour, on les arrache de trop bonne heure à leur sommeil, d’autres qui ont toujours faim et qui, s’ils trouvent dans la rue, dans la boue, des feuilles vertes, les essuient et les mangent, s’ils avaient vu les pères et les mères de ces pauvres petits êtres, qui souffrent bien plus encore, car ils souffrent dans eux-mêmes et dans leurs enfants, s’ils avaient vu cela comme moi, ils auraient le cœur serré comme je l’ai en ce moment, et, j’en suis sûr, et je leur fais cet honneur d’en être sûr, loin de m’interrompre, ils me soutiendraient, et ils me crieraient : courage ! parlez pour les pauvres !

    Nous y revoilà!

    En tout cas, 59% de Français pour le référendum. Que serait-ce s'il y avait eu débat à la télé?

  23. 23
    LINA dit:

    Monsieur Mélenchon, pourquoi ne pas publier votre agenda "RV médias" sur votre blog ? On pourrait réagir sur leur site.

    En tout cas, pour écrire à LCP/ AN voici le lien (courriel)

    contact@lcpan.fr

  24. 24
    Guy dit:

    Ca passe pas, ça passe pas, qu'est-ce qui se passe.
    essai

  25. 25
    Guy dit:

    Si ça pouvait convaincre Jean-Luc Mélenchon de s'émanciper de ce PS en déliquescence pour créer un nouveau parti socialiste, voici un petit texte paru sous le titre de
    "La sortie du capitalisme a déjà commencée".

    http://www.rue89.com/2007/12/22/document-le-dernier-texte-dandre-gorz#comments

  26. 26
    Alain dit:

    Merci Monsieur le Sénateur !

    Une sugestion de lecture pour tous : Alain Supiot, sur les derniers arrets de la cour de justice européenne.

    http://www.journaldumauss.net/spip.php?article283
    Revue du Mauss permanente

  27. 27
    felix dit:

    Un grand bonheur ce matin. et ce n'etait pas evident avec le robot questionneur d'en face... mais vous avez été parfait.
    Atali en a pris pour son grade et c'est justifié
    (la passage de son interview de 30 ans etait delectable... et sans dessous de table je suppose...)
    en resumé, du grand Mélenchon

    bon maintenant qu'est ce qu'on fait ?
    les outils de la democratie sont employés au maximum, et bafoués par le camps d'en face, et qqfois par le PS aussi... alors ?
    on se decide enfin ?
    a terme les choses ne peuvent pas rester dans l'etat et l'autonomie de la gauche de la gauche est inevitable...
    y faut y aller Jean Luc !

  28. 28
    jean luc dit:

    Il n'y a plus d'autre alternative

    http://www.tousaversaillesle4fevrier2008.fr/

  29. 29
    Yves dit:

    Merci pour votre indignation concernant des enfants haïtiens ; reliée au reste de vos propos, ce n'est pas que de l'indignation. Tant pis pour ceux qui ne le voient pas. Peut-être n'ont-ils pas non plus écouté votre intervention SOCIALISTE et RÉPUBLICAINE ce matin sur France-Inter.
    Vous avez très bien exprimé que le socialisme n'est pas soluble dans le libéralisme et que la dignité des sénateurs et des députés exige qu'ils votent pour rejeter la contre-révision constitutionnelle.
    Dans révision, il y a vision, mais les petits boudeurs versaillais en manquent beaucoup de vision, voire simplement de discernement. Leur incohérence (ou leur lâcheté, c'est selon) poussera le commun des citoyens dans les bras des démagogues ou pire dans la haine de la politique.
    Heureusement, vous, ainsi qu'entre autres mon député de Charente Jérôme Lambert, ferez front à Versailles, montrant que la démocratie ne se brade pas.
    Soyez nombreux debout lundi.

  30. 30
    Gilles dit:

    Mr Mélenchon, je vous ai découvert ce matin sur France Inter et je parcours votre blog. Décidémment vous me plaisez beaucoup. Je pense que vous avez l’étoffe du rassembleur que le peuple Français attends alors je n’aurais qu’un mot …MELENCHON Président ! J’ai même un slogan de campagne :
    Goûter la révolution avec Mélenchon !

  31. 31
    H2 dit:

    Incroyable ! L'association KoKopélli qui lutte pour la biodiversité vient d'être condamné par la justice !
    Même Chirac en son temps avait trouvé complètement con que l'on interdise à cette association de fabriquer des engrais naturels afin de mieux contenter les multinationales polluantes agro-chimiques.
    Victoire donc encore du libéralisme scientifique contre les libertés civiles.
    Soutenez cette association en signant la pétition avant que nous basculions tout à fait dans l'univers de " Soleil Vert "
    (http://fr.wikipedia.org/wiki/Soleil_vert_(film)

    L'Affaire :

    Kokopelli: biodiversité, la fin des illusions
    Les verdicts sont tombés, l’Association Kokopelli est lourdement condamnée :

    - 12.000 € pour le grainetier Baumaux
    - 23.000 € pour l’état et la fédération des industriels de la semence (FNPSPF).

    http://www.kokopelli.asso.fr/index.html

    http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2164

    http://www.univers-nature.com/signez/?code=

  32. 32
    lavergne eric dit:

    Je n'ai pas vu le reportage mais j'ai entendu votre intervention sur France Inter ce matin. C'est bon de respirer de temps en temps entre deux économistes distingués... Néanmoins une question d'un auditeur, au risque de vous fâcher m'a paru pertinente : que reste t-il de commun entre vous et les idées (de gauche) que vous défendez, et les partisans au PS de l'élargissement à tout crain de l'Europe, favorables au traité dit "simplifié", sans parler des gens favorables à une alliance au centre.
    Par ailleurs même les parlementaires qui avaient appelé à voter non au référendum sont étrangement absents du débat (où est donc M. FABIUS ?)

  33. 33
    CLEMENT Henri dit:

    post laissez sur le site EMMANUELLI

    31 janvier 11:31
    Par CLEMENT Henri
    DECEVANT La Matinale de Canal +
    Henri, je t’ai toujours soutenu,defendu,admiré,

    mais la non Henri, tu as perdu 15 minutes sur canal +pour ne rien dire /TRES DECEVANT en plus j’avais fais de la pub pour que mes amis te regardent. ont est tous contesternés, RIEN sur le 4 à VERSAILLES. tu as déja tourné la page avant le vote ? tu as passé plus de temps à parler de SEGO pour laquel,on a que faire depuis qu’elle as tourné le dos au peuple. Tu critique BESANCENOT,tu as tord,c’est desormais notre seul recours AURAI TU REJOINS LA LIGNE DU PARTI POUR FAIRE DE BONNE MUNICIPALE ? HOLLANDE TA DEMANDE DE METTRE UN BEMOL ? et bien vous allez etre déçu les amis,

    CANTONALE = ABSTENTION EUROPEENNE 2009 =ABSTENTION

    socialiste depuis + de 40 ans voir tous mes post de soutien. Henri CLEMENT

  34. 34
    Devisti Shiva dit:

    Mr Le Sénateur, Vous méritez votre place de Elu!

  35. 35
    Jennifer dit:

    Il semblerait que le PS a décidé d'essayer de couler le PCF aux municipales. leur grand ennemi est donc devenu le PCF! On le voit particulièrement dans le 93. Bien évidemment ce qui se passera c'est que c'est la droite qui en profitera et donc sera élue. Une fois de plus le PS choisit le mauvais camp!

  36. 36
    TC dit:

    Monsieur,

    En "zappant" d'une radio à l'autre, ce matin, sur la route me menant au travail, je suis resté "scotché" sur France Inter, à l'écoute de vos propos...
    Enfin, quelqu'un qui nous présente comme possible, une société aux antipodes de celle que l'on nous sert et qui placerait l'homme plutôt que l'argent comme priorité absolue.
    J'ai envie de dire... bravo !
    Je découvre votre blog, ce soir.
    Je pense que je vais y revenir souvent.

  37. 37
    jack dit:

    Bravo pour votre intervention sur France Inter. Bravo pour votre blog. Je serais lundi à Versailles. Sachez que vous n'êtes pas seul si cela peut vous permettre de vous faire tenir le coup dans les moments de doute que vous devez sûrement traverser tant la tâche est sans mesure.
    Dans le future, je souhaite vivement vous retrouver parmi les leaders d'une nouvelle gauche radicale qui ne pourra qu'émerger de cette sinistre période.
    C'est un voeu presque désespéré que je fait là.
    Fraternellement

  38. 38
    NL dit:

    Il y aura aussi le 4 février une grande manifestation pro gouvernementale en Colombie. Le thème c'est "no mas FARC" donc soutien à Uribe, une manif qui est vue comme une déclaration de guerre et que des partis vénézueliens voient comme une menace pour le Vénézuela. Uribe a choisi la guerre et l'attaque...

  39. 39
    Chimel56 dit:

    Adhérent du PS de 1970 à 1983, je fais partie des cocus de la gauche; ceci dit, j'ai toujours obstinément voté PS ou + à gauche depuis...Valls, Peillon et maintenant Emmanuelli m'ont bien déçu...Que signifie le retour de M. Aubry ? Où va le PS ? Où va la gauche ? Il serait temps qu'elle se ressaisisse, et vite fait ! En attendant, gémissons et espérons ! Fraternellement...

  40. 40
    NL dit:

    On peut voir cette info sur une vidéo dans vtv ou
    http://www.insurgen te.org/modules. php?name= News&file=article&sid=12492

  41. 41
    CLEMENT Henri dit:

    Chimel56 ton post 41

    ont completer la liste des socialistes decevant pour rester poli :

    HOLLANDE,AYRAUD,LANG,MOSCOVICI,DRAY,ROYALE,GUIGOU,ROCARD,DELANOE etc.

    et BESSON, KARCHER pardon KOUCHENER, ATTALLI,

    Donc aucun espoir avec ces gens la.

    IL FAUT DONC REFAIRE UNE VRAI Gauche avec à sa tête notre camarade
    Jean Luc MELENCHON

  42. 42
    Jennifer dit:

    La LCR propose un parti politique qui est une impasse. Allez voir sur leur site. Il s'agit de coordonner les luttes mais ils ne donnent aucune solution pour qu'il y ait une représentation électorale de ces luttes. Donc les gens pourront continuer à se battre dans la rue, les quartiers, leurs boites et les élus à faire leur politique au sommet sans se préoccuper de représenter ceux qui les ont élus.
    C'est pour moi la meilleure démonstration que Mélenchon a raison de rester au PS. Ce sont tous ces élus qu'il faut forcer à être comptables face à ceux qui les ont élus. C'est ce genre de démocratie qu'il faut chercher. Qu'on ne soit pas élu juste pour siéger bien peinardement à son poste et se payer des doubles retraites et des beaux voyages sur l'argent des contribuables. Comment faire pour les forcer à nous représenter, ce qui devrait être tout naturel?
    La stratégie de la LCR mène à la démoralisation: on lutte, on lutte, on perd du fric, du temps et de l'énergie tout en sachant que cela ne remontera jamais en haut. Ils ne proposent rien pour forcer ceux d'en haut à nous représenter. Ce n'est pas juste le rapport de forces dans la rue qui compte. On l'a eu en novembre avec les cheminots, ce qui n'a pas empêcher Thibault dans le dos des grèvistes d'aller négocier seul avec le gouvernement sur des choses non décidées par la base. Comment faire pour que des Thibault, des Chérèque et des élus socialistes ne puissent plus s'en tirer à si bon compte, en décidant seuls ce qui est bon pour le peuple, sans en référer ou en faisant ostensiblement l'inverse de ce que le peuple réclame? Ils doivent respecter leurs mandats.
    Peut être n'avons nous pas la tradition en France quand il y a une lutte d'aller directement voir les élus et leur réclamer qu'ils s'engagent dans leurs instances à nous soutenir (parlement, sénat, mairies)? C'est à nous de changer de tactique mais pour cela il faut y croire. La LCR elle diffuse l'inverse, que tous les élus sont mauvais par définition. Alors que c'est à nous de changer cela. Sinon à quoi bon se battre. Finalement la LCR nous donne l'idée que nos luttes resteront toujours à la base et que ceux d'en haut toujours en haut.

  43. 43
    4 Août dit:

    Je viens de trouver une petite phrase dans le "Marianne" qui résume bien ce qu'on a tous déjà constaté:

    "Dans les milieux de la finance, nombreux sont ceux qui ont perdu tout esprit citoyen"

    Ajoutez à ça que le truc qui nous sert de président est très proche de ces milieux, et soudain tout devient limpide....

    Henry, tu devrais dresser la liste de ceux qu'il faut sauver !

  44. 44
    jcmig dit:

    Je viens de lire une bonne partie des critiques du discours de Sarko 1er à Latran. Je trouve effectivement que cela est trè très inquiétant et notamment pour notre école publique, car cela veut dire qu'il faudra encore donner davantage de fonds publics aux écoles confessionnelles, ce qui réduira d'autant les subventions aux écoles publiques qui mourront tôt ou tard et on reviendra comme il y a 100 ans aux écoles confessionnelles. C'est bien ce que souhaite l'Europe actuellement non? que la dette publique diminue ? que tout soit privatisé. Je vois là par cette révision de la loi de 1905 sur la laïcité une dérive libérale de plus.

  45. 45
    CLEMENT Henri dit:

    Jennifer
    socialiste de puis plus de 40 ans j'ai même était carté et diriger une section socialiste.
    Je ne partage aucunement ton point de vue même s'il est respactable,tu dit Jean - Luc doit rester au PS.et bien avec mon experience je puis te predire qu'il restera minoritaire au sein de ce parti qui prend une orientation qui n'a plus rien de socialiste,mais plutot la social démocratie à l'Anglaise de TONY BLAIRE.
    donc trés peut de chance pour que les idées que nous défendons soit entendu.

    VéritasBis dit:
    1 février 2008 à 11:00
    CLEMENT Henri à une façon minitieuse et déterminée de dresser des listes, des petites listes, qui fait froid dans le dos…
    L’Administration vichyste se comprend mieux à l’aune de tels actes mesquins et glaçants… Marcel Déat - qui commença sa vie politique très à gauche - a trouvé son successeur…

    sans commentaire je n'ai pas de temps à perdre avec ce conard,juste unpetit copier collé de son affirmation est les democrates jugerons.

    4 Août
    Henry, tu devrais dresser la liste de ceux qu’il faut sauver !

    tu as tout à fait raison et les socialistes à sauver ils sont hélas peut nombreux.
    dont MELENCHON,MONTEBOURG,FABIUS,QUILLES,EMMANUELLI,
    +les 51 députés PS qui ont voté contre la ratification par voie parlementaires le 16 janvier.
    +les 34 sénateurs qui ont votés contre pour les méme raison

    donc en y regardant de plus prés,on constate que l'on est pas seul.

    et j'invite VERITAS de mes deux a venir me rencontrer la 4 à VERSAILLES.
    Alors pour info J'AI FAIT MAI 68 et ce ne sont pas des rigolos de cet accabit qui me feront reculer
    DEBOUT LA FRANCE DEMOCRATIQUE

  46. 46
    CLEMENT Henri dit:

    http://www.bakchich.info/article2499.html

  47. 47
    Jennifer dit:

    @Clement Henri
    Oui mais on ne peut se contenter de rester à la base sans représentation au sommet de nos revendications et demandes. Que proposes-tu?

  48. 48
    CLEMENT Henri dit:

    Lorsque le feu est à la maison, on ne demande pas aux pompiers s’ils sont de droite ou de gauche …

    Devant le péril qui menace la Nation, devant le mépris du peuple et du vote des Français, Nicolas DUPONT-AIGNAN et DEBOUT LA REPUBLIQUE appellent à réagir.

    Nicolas DUPONT-AIGNAN et DEBOUT LA REPUBLIQUE appellent tous les adhérents et sympathisants à se joindre dans un esprit d’unité aux manifestations organisées par de nombreux mouvements de tous horizons politiques le

    Lundi 4 février à Versailles

    Rendez-vous à partir de 14h avenue de Sceaux, angle avenue du Général de Gaulle,

    à proximité des gares de Versailles Rive Gauche et Versailles Rive Droite

    Pour ceux qui ne peuvent se déplacer en région parisienne, DEBOUT LA REPUBLIQUE propose de manifester silencieusement le lundi 4 février, entre 12h et 14h, devant chaque préfecture, en faisant un geste symbolique à votre initiative. (Par exemple, se bâillonner avec un bâillon noir, etc…)

    MOBILISONS-NOUS TOUS ENSEMBLE !

    Jean-Pierre ANTONI Dominique FARCIS

    Secrétaire Général Secrétaire Général Adjoint

  49. 49
    julie duran dit:

    ... et n'oubliez pas de diffuser largement l'excellent travail sur le discours de Latran fait par notre bloggeur préféré. Et pour les critiques éternelles sur le fait d'être au sein du PS ou non, dans ce cas précis (la défense de la laicité) je préfère de loin de le savoir DEDANS!

  50. 50
    4 Août dit:

    Pfouuu!

    Henri, arrête de viser juste, ça réveille le troll de service !
    Faut plus le nourrir, hein !

Pages : [1] 2 3 4 5 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive